La revanche des villes moyennes...

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
Avatar du membre
amalricu
-++
-++
Messages : 4442
Enregistré le : 16 juin 2005, 17:11

La revanche des villes moyennes...

#1 Message par amalricu » 21 févr. 2021, 19:19

Un cadre de vie exceptionnel, au nord-est de l’Ille-et-Vilaine, entre verdure et patrimoine médiéval, avec toutes les commodités à portée de main. « Fougères offre tous les avantages de la ville sans les inconvénients », résume Mélanie, 39 ans. Cette blogueuse et consultante en communication numérique y a posé ses valises début octobre, après douze ans de vie parisienne. « Ici, j’ai un logement deux fois plus grand, un jardin, et je paie deux fois moins de loyer que dans la capitale », se réjouit-elle. Bien sûr, l’offre de loisirs n’est pas comparable. Mais il y a quand même une médiathèque, un théâtre, un cinéma, un espace culturel… « Et si, une fois l’épidémie terminée, j’ai vraiment envie de voir un spectacle précis, j’aurai toujours la possibilité d’aller faire un saut à Rennes ou à Paris, souligne-t-elle. Avec le bus et le TGV, c’est très facile de bouger. »

« Pendant le confinement, on s’est sentis étouffés » : ces citadins qui partent vivre à la campagne

Responsable de mission dans un cabinet d’expertise comptable à Paris, Matthieu, 45 ans, vient, lui, d’emménager avec femme et enfant à Vichy, au cœur de l’Allier. « Une ville sûre, accueillante, avec de la vie toute l’année, s’enthousiasme-t-il. Nous avions l’habitude d’y passer nos vacances et nous nous y sommes toujours sentis bien. Dès que j’ai eu le feu vert de mon employeur pour télétravailleur deux jours par semaine, nous avons sauté le pas. »


Avec la crise due au Covid-19 et l’essor du télétravail, 21 % des Français et 31 % des habitants des grandes villes songent, eux aussi, à déménager. C’est ce qui ressort d’une étude publiée le 25 novembre 2020 par le think tank La Fabrique de la cité. Leur nouvel eldorado ? Non plus Lyon, Bordeaux, ou Marseille, mais plutôt Valence, Quimper, Orléans, Albi, Chalon-sur-Saône, ou encore Angoulême. Des agglomérations à taille humaine, de 20 000 à 100 000 habitants, que l’on regroupe sous l’étiquette de « villes moyennes ».

L’impact du confinement

« Le modèle d’hyperconcentration des hommes, des emplois et des richesses, qui entraîne une compétition permanente, une standardisation des modes de vie et une exclusion, est arrivé à bout de souffle », assure le maire de Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), Jean-Christophe Fromantin, qui plaide depuis plusieurs années pour un rééquilibrage démographique : « Aujourd’hui, les gens veulent vivre dans des villes plus apaisées. » Et cette aspiration ne concerne pas seulement les cadres supérieurs et les familles. Selon le dernier Baromètre des territoires 2020 de Villes de France, 63 % des moins de 35 ans s’établiraient dans une ville moyenne s’ils avaient le choix.
Il vous reste 75.72% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.
La suite est réservée aux abonnés.

https://www.lemonde.fr/economie/article ... _3234.html

Bienvenue dans un territoire bouleversé par l'équipement numérique....

Monter à la capitale, c'est si daté.
#jesuispasunetafiolec'estqu'unegripounette :mrgreen:

#latrotinettetueplusquelecovid :evil:

doudou156
Messages : 6
Enregistré le : 03 mai 2020, 17:36

Re: La revanche des villes moyennes...

#2 Message par doudou156 » 21 févr. 2021, 19:32

J'habite à Chartres et je pense que cette ville va aussi encore plus attirer des parisiens en quete de cadre de vie, calme etc....

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 11100
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: La revanche des villes moyennes...

#3 Message par optimus maximus » 21 févr. 2021, 19:54

Et vice et versa.
Dans 15 ou 20 ans, Paris redeviendra hype :lol:

alexlyon
-++
-++
Messages : 3746
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: La revanche des villes moyennes...

#4 Message par alexlyon » 21 févr. 2021, 20:51

Le truc, c'est qu'être à paris sans y avoir les revenus requis, cela n'aurait jamais dû exister.

(Etre smicard à Chartres c'est mieux que d'avoir 3 000 boules à Paris).

Avatar du membre
amalricu
-++
-++
Messages : 4442
Enregistré le : 16 juin 2005, 17:11

Re: La revanche des villes moyennes...

#5 Message par amalricu » 21 févr. 2021, 21:00

L'hypertrophie parisienne et ses effets pervers (payer très cher pour très peu d'espace par exemple) s'en prend une.

Internet bouscule les certitudes et les évidences, modifie les comportements. Et pas seulement dans la drague, le commerce, etc....tout y passe. Et c'est tant mieux.
#jesuispasunetafiolec'estqu'unegripounette :mrgreen:

#latrotinettetueplusquelecovid :evil:

berliner59
Messages : 76
Enregistré le : 20 avr. 2020, 10:44
Localisation : Tórshavn

Re: La revanche des villes moyennes...

#6 Message par berliner59 » 21 févr. 2021, 21:31

optimus maximus a écrit :
21 févr. 2021, 19:54
Et vice et versa.
Dans 15 ou 20 ans, Paris redeviendra hype :lol:
les enfants des expat" des villes moyennes repartiront dans les métropoles : la boucle est bouclée

alexlyon
-++
-++
Messages : 3746
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: La revanche des villes moyennes...

#7 Message par alexlyon » 21 févr. 2021, 22:06

Quand on est indépendant, on peut être n'importe où, et donc partout.
Quand on est salarié, on doit rendre son revenu, en zone tendue.

Crapaud
Messages : 686
Enregistré le : 01 déc. 2008, 10:37

Re: La revanche des villes moyennes...

#8 Message par Crapaud » 21 févr. 2021, 22:32

A voir si la situation décrite persiste une fois les restrictions liées à l'épidémie complètement levées.

A mon avis, les centre-ville vont perdre de l'attractivité, les grandes gagnantes seront les banlieues des métropoles: même avec 2 jours de télétravail par semaine, ce sera plus facile d'habiter en grande couronne parisienne que Fougères ou Moulins pour les 3 jours de présentiel!
"Life is no matter of chance. It's a matter of choice"

Nouveau stephanois
-+
-+
Messages : 2386
Enregistré le : 09 mars 2013, 23:44

Re: La revanche des villes moyennes...

#9 Message par Nouveau stephanois » 21 févr. 2021, 22:56

alexlyon a écrit :
21 févr. 2021, 20:51
Le truc, c'est qu'être à paris sans y avoir les revenus requis, cela n'aurait jamais dû exister.

(Etre smicard à Chartres c'est mieux que d'avoir 3 000 boules à Paris).
Bah justement, 3000 balles c'est pas l'équivalent du SMIC à Paris en parité de pouvoir d'achat ?

Avatar du membre
amalricu
-++
-++
Messages : 4442
Enregistré le : 16 juin 2005, 17:11

Re: La revanche des villes moyennes...

#10 Message par amalricu » 21 févr. 2021, 23:26

Crapaud a écrit :
21 févr. 2021, 22:32
A voir si la situation décrite persiste une fois les restrictions liées à l'épidémie complètement levées.

A mon avis, les centre-ville vont perdre de l'attractivité, les grandes gagnantes seront les banlieues des métropoles: même avec 2 jours de télétravail par semaine, ce sera plus facile d'habiter en grande couronne parisienne que Fougères ou Moulins pour les 3 jours de présentiel!
L'épidémie précipite des tendances déjà à l'oeuvre : télétravail, e-commerce et les gens réalisent les gains potentiels du travail à distance de même que les entrepreneurs avec une gestion immobilière allégée des bureaux.

Je pense qu'on est sur un basculement majeur. Nos générations bougeaient et circulaient pour le boulot : la mobilité était un gage d'engament professionnel en dépit du non sens économique (frais, perte de temps et d'énergie). Maintenant on se connecte de n'importe où. Ma fille a un stage sur Paris et elle fait son boulot et boucle ses dossiers depuis son appartement à 400 kilomètres de la et toute la boite fait de même. D'ailleurs sa patronne ne croit pas à un retour du présentiel avant l'été. Cela va avoir un impact certain sur la pression immobilière.
#jesuispasunetafiolec'estqu'unegripounette :mrgreen:

#latrotinettetueplusquelecovid :evil:

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 43521
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: La revanche des villes moyennes...

#11 Message par slash33 » 21 févr. 2021, 23:52


Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 23359
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: La revanche des villes moyennes...

#12 Message par lecriminel » 22 févr. 2021, 12:51

alexlyon a écrit :
21 févr. 2021, 22:06
Quand on est indépendant, on peut être n'importe où, et donc partout.
Quand on est salarié, on doit rendre son revenu, en zone tendue.
et à certains endroits (Paris), il faut parfois cramer toutes les économies accumulées par ses ancêtres en plus de tout son revenu pour s'offrir une vie pitoyable.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
amalricu
-++
-++
Messages : 4442
Enregistré le : 16 juin 2005, 17:11

Re: La revanche des villes moyennes...

#13 Message par amalricu » 22 févr. 2021, 12:53

lecriminel a écrit :
22 févr. 2021, 12:51
alexlyon a écrit :
21 févr. 2021, 22:06
Quand on est indépendant, on peut être n'importe où, et donc partout.
Quand on est salarié, on doit rendre son revenu, en zone tendue.
et à certains endroits (Paris), il faut parfois cramer toutes les économies accumulées par ses ancêtres en plus de tout son revenu pour s'offrir une vie pitoyable.
La rente parasitaire de l'immobilier...tout cet argent qui manque à l'économie réelle.
#jesuispasunetafiolec'estqu'unegripounette :mrgreen:

#latrotinettetueplusquelecovid :evil:

Avatar du membre
neron
Presse
Presse
Messages : 10664
Enregistré le : 21 déc. 2005, 19:21
Localisation : Haut de Seine

Re: La revanche des villes moyennes...

#14 Message par neron » 22 févr. 2021, 13:16

On parle tjrs du couple qui s'installe en province car à contrario l'économie sexuelle poussent les jeunes après leurs études à se regrouper là où ils auront le plus grand choix et donc à ne pas rentrer chez eux

Y-a qu'à voir les ex-villes de garnison expurgées de leurs gente féminine les plus sexy pendant des lustres. Les villes de 50000 habitants crèvent car invisible au niveau de l'Europe, trop petite pour l'assurer tous les services, en concurrence avec les métropoles par la facilité des transports, .
Modifié en dernier par neron le 22 févr. 2021, 13:24, modifié 1 fois.
La carte que les médias vous vendent n'est pas le territoire où vous vivez

Avatar du membre
maud lepage 75
Messages : 1022
Enregistré le : 31 août 2011, 20:35
Localisation : charentes

Re: La revanche des villes moyennes...

#15 Message par maud lepage 75 » 22 févr. 2021, 13:24

amalricu a écrit :
22 févr. 2021, 12:53
lecriminel a écrit :
22 févr. 2021, 12:51
alexlyon a écrit :
21 févr. 2021, 22:06
Quand on est indépendant, on peut être n'importe où, et donc partout.
Quand on est salarié, on doit rendre son revenu, en zone tendue.
et à certains endroits (Paris), il faut parfois cramer toutes les économies accumulées par ses ancêtres en plus de tout son revenu pour s'offrir une vie pitoyable.
La rente parasitaire de l'immobilier...tout cet argent qui manque à l'économie réelle.
tout à fait !!

passons sur la double peine à PARIS : salarié et locataire !!!! :oops: :oops:

quoique.. primo accédant dans la ville lumière avec un crédit de 25-30 ans sur le dos :oops: :oops:

J'ai donné , les 2 cas de figure , mais c'était " une autre époque " !!! :mrgreen:

quoique ?????

alexlyon
-++
-++
Messages : 3746
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: La revanche des villes moyennes...

#16 Message par alexlyon » 22 févr. 2021, 13:39

amalricu a écrit :
22 févr. 2021, 12:53
lecriminel a écrit :
22 févr. 2021, 12:51
alexlyon a écrit :
21 févr. 2021, 22:06
Quand on est indépendant, on peut être n'importe où, et donc partout.
Quand on est salarié, on doit rendre son revenu, en zone tendue.
et à certains endroits (Paris), il faut parfois cramer toutes les économies accumulées par ses ancêtres en plus de tout son revenu pour s'offrir une vie pitoyable.
La rente parasitaire de l'immobilier...tout cet argent qui manque à l'économie réelle.
Il y retourne toujours, nécessairement.
L'argent ne disparait jamais (les bailleurs ont juste un train de vie accru).
Il disparait juste de certaines poches pour aller dans d'autres.

Avatar du membre
amalricu
-++
-++
Messages : 4442
Enregistré le : 16 juin 2005, 17:11

Re: La revanche des villes moyennes...

#17 Message par amalricu » 22 févr. 2021, 13:57

alexlyon a écrit :
22 févr. 2021, 13:39
amalricu a écrit :
22 févr. 2021, 12:53
lecriminel a écrit :
22 févr. 2021, 12:51
alexlyon a écrit :
21 févr. 2021, 22:06
Quand on est indépendant, on peut être n'importe où, et donc partout.
Quand on est salarié, on doit rendre son revenu, en zone tendue.
et à certains endroits (Paris), il faut parfois cramer toutes les économies accumulées par ses ancêtres en plus de tout son revenu pour s'offrir une vie pitoyable.
La rente parasitaire de l'immobilier...tout cet argent qui manque à l'économie réelle.
Il y retourne toujours, nécessairement.
L'argent ne disparait jamais (les bailleurs ont juste un train de vie accru).
Il disparait juste de certaines poches pour aller dans d'autres.
Certes, mais il séjourne un peu trop longtemps dans la poche de quelque-uns déjà bien pourvus.
#jesuispasunetafiolec'estqu'unegripounette :mrgreen:

#latrotinettetueplusquelecovid :evil:

alexlyon
-++
-++
Messages : 3746
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: La revanche des villes moyennes...

#18 Message par alexlyon » 22 févr. 2021, 16:43

Il faut leur offrir des services et en vivre.
Le luxe, par exemple.

Avatar du membre
stchong
~~+
~~+
Messages : 8939
Enregistré le : 12 nov. 2014, 11:40

Re: La revanche des villes moyennes...

#19 Message par stchong » 22 févr. 2021, 21:29

alexlyon a écrit :
21 févr. 2021, 20:51
Le truc, c'est qu'être à paris sans y avoir les revenus requis, cela n'aurait jamais dû exister.

(Etre smicard à Chartres c'est mieux que d'avoir 3 000 boules à Paris).
Détrompes toi les loyers sont chers aussi pour des trucs pas isolés (simples vitrages) et très vieillots.
Ignoré : Pimono

tonytcr
Messages : 168
Enregistré le : 19 juin 2014, 10:14

Re: La revanche des villes moyennes...

#20 Message par tonytcr » 24 févr. 2021, 19:36

slash33 a écrit :
21 févr. 2021, 23:52
Fougères, hu...

https://www.insee.fr/fr/statistiques/20 ... =COM-35115
Fougère j'y ai habité , y a pas grands chose niveau economique mais les loyers sont pas cher .

Je bossais à l'hospital de Fougère et mon ex et moi on louait une Ferme de 150 m² pour 500 €par mois , c'etait l'ancienne habitation des agriculteurs qui avaient fait construire une maison plus moderne et ils nous louait ça avec l'eau courante gratuite c'etait un puit dans la ferme .
Seul inconvegnant l'odeur des vaches , mais lait frais tous les jours et produis bio a volonté .

niveau taf mon ex bossait pour la Smabtp elle avait ses bureaux dans l'ancienne clinique .

Pas une populaion tres riches , mais il est clair que les Parisiens ont bien fait monter les prix en s’installant sur Fougère .
Mais fougère sans voiture tu n'y fait rien .Les Ecoles avec 3 loulours c'etait sport sinon jolie citadelle et de jolies spectacles dans la vielle ville .
Et l"été de belles balades le long de la vilaine

doudou156
Messages : 6
Enregistré le : 03 mai 2020, 17:36

Re: La revanche des villes moyennes...

#21 Message par doudou156 » 25 févr. 2021, 15:31

stchong a écrit :
22 févr. 2021, 21:29
alexlyon a écrit :
21 févr. 2021, 20:51
Le truc, c'est qu'être à paris sans y avoir les revenus requis, cela n'aurait jamais dû exister.

(Etre smicard à Chartres c'est mieux que d'avoir 3 000 boules à Paris).
Détrompes toi les loyers sont chers aussi pour des trucs pas isolés (simples vitrages) et très vieillots.
complètement d'accord. Je suis propriétaire en centre ville et le prix m2 est élevé pour une ville dortoir, même proche de Paris....sans compter les impôts locaux, honteusement élevés