Le marché des bureaux s'effondre en France.

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
MI-K-L

Le marché des bureaux s'effondre en France.

#1 Message par MI-K-L » 27 mai 2005, 10:43

Bonjour,

Le sujet a surement été discuté, mais je suis très étonné par l'abondance de panneaux "A louer" devant les immeubles de bureaux. Parfois, ils se chevauchent les uns sur les autres faute de place.

J'ai remarqué le phénomène a pas mal d'endroits dans Paris ou bien même à Pantin. Très souvent ce sont des immeubles neufs ou bien anciens rénovés. Même phénomène à Lyon, pas besoin de s'y arrêter, il suffit juste de regarder le long de la ligne TGV...

Si j'ai qques idées sur le marché du logement, par contre, je ne sais rien sur celui des bureaux. Comment se fait-il qu'il y ait autant d'offre ? C'est pas non plus bon de laisser des bureaux vides, les propriétaires perdent énormément d'argent, non ? Quel effet cela peut-il avoir ?

Voilà, c'était juste une petite réfléxion en marge de tous les autres sujets.

Michaël

Avatar du membre
jmpoure
~~+
~~+
Messages : 8355
Enregistré le : 20 mai 2005, 15:12
Localisation : Montmorency (95), France
Contact :

#2 Message par jmpoure » 27 mai 2005, 10:51

Très bon sujet, à tranférer par la suite dans le forum thématique "Best of".

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 13933
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

#3 Message par cashisking » 27 mai 2005, 10:53

vous êtes allé à la Défense ? des étages entiers "à louer". Et 3 nouvelles tours sont en cours d'achèvement, dont la magnifique CBX.

belgokrach

Immeubles de bureau

#4 Message par belgokrach » 27 mai 2005, 11:25

Même cas de figure à Bruxelles: on peut pratiquement voir dans le centre ville un panneau à vendre ou à louer sur des immeubles de bureaux tous les 200 m. Alors que la croissance a du mal à reprendre...
Qu'est-ce que cela signifie? Cela peut-il avoir un impact sur l'immobilier résidenciel? Merci d'apporter des éléments d'info à ce sujet.

ph75

#5 Message par ph75 » 27 mai 2005, 20:19

J'habite dans un quartier de Paris où il y a beaucoup de bureaux (d'ailleurs les 3/4 de mon immeuble sont des bureaux), et il y a toujours eu des panneaux "à louer". Donc c'est difficile, à moins de les avoir comptés régulièrement, d'en tirer une conclusion, à l'inverse des panneaux pour location d'habitation qui sont réapparus depuis peu.

Par contre, on peut noter que les rénovations se poursuivent à un train soutenu. En 10 ans autours de chez moi, les grands immeubles de bureaux hausmanniens ont été ou seront presque tous rénovés.

MI-K-L

#6 Message par MI-K-L » 27 mai 2005, 20:22

Pour illustrer ma réflexion de ce matin, voici quelques clichés pris ce soir dans les rues de Pantin. En fait, c'est plus édifiant que ce que je pensais ; j'ai découvert encore bien d'autres panneaux. Pour ceux qui connaissent un peu la ville de Pantin, les photos ont été prises rue Delizy, av Edouard Vaillant, rue Hoche, porte de Pantin.

Voici l'url des clichés :
http://michaelb.jexiste.fr/immobilier/

Je crois que la Palme est pour la Tour Essor que l'on peut "admirer" depuis le périphérique, à porte de Pantin. Au vu du message, elle semble entièrement à louer (au mieux à vendre).

http://michaelb.jexiste.fr/immobilier/2 ... tin_09.jpg

A noter quand même que je ne peux pas garantir depuis combien de temps les panneaux sont en place. Certains sont peut-être récents, d'autres sont surement là depuis (très) longtemps.

La question reste toujours ouverte : le marché des bureaux est-il différent de celui du logement (?) Visiblement, l'offre abonde, mais les loyers/prix de vente doivent très certainement dissuader bon nombres d'entreprises...

Michaël

Avatar du membre
Cpof
-++
-++
Messages : 3853
Enregistré le : 16 oct. 2008, 09:28

[FR] LeMonde: Le marché des bureaux s'effondre en France

#7 Message par Cpof » 04 déc. 2008, 16:39

Titre : Le marché des bureaux s'effondre en France
Auteur : Isabelle Rey-Lefebvre
Date : 04/12/08
Source : le monde
Lien : http://www.lemonde.fr/la-crise-financie ... 01386.html
L'investissement est en panne, quasiment à l'arrêt, faute de crédit. La fragilisation du secteur bancaire a tari l'afflux de capitaux qui, jusqu'en 2007, se déversait sur les bureaux ou les commerces. "Les volumes investis en 2008 en Ile-de-France ne devraient pas dépasser 8 milliards d'euros, contre 21 milliards en 2007. On peut parler d'effondrement", reconnaît Philippe Leigniel, PDG du conseil en immobilier DTZ.
Les locataires en place, dont les loyers suivent l'exubérant indice du coût de la construction (+ 5 % en 2007 et + 8,85 % en 2008), sont tentés de renégocier. C'est le cas de Natixis quai de la Rapée à Paris, ou du Crédit Foncier à Charenton, qui ont obtenu une réduction de loyer. "Il suffit au locataire de faire savoir qu'il envisage de partir pour que le propriétaire ouvre la discussion", conseille M. Bagge.

opcvm1234

Re: [FR] LeMonde: Le marché des bureaux s'effondre en France

#8 Message par opcvm1234 » 04 déc. 2008, 17:00

impossible! tous les pros disaient encore il y a peu que tout allait bien...

amusant au passage car DTZ c'est le seul qui avait accepté ma demande de baisse de loyer en 2002... tous les autres gros du cartel avaient refusé.

Avatar du membre
pangloss
Presse
Presse
Messages : 15684
Enregistré le : 25 août 2005, 10:24
Localisation : 92

Re: [FR] LeMonde: Le marché des bureaux s'effondre en France

#9 Message par pangloss » 04 déc. 2008, 17:07

Image
Excellente video (téléchargeable) de Hans Rosling sur l'évolution démographique au XXIème siècle: https://vimeo.com/79878808
Image

Avatar du membre
Lucky Loc
Messages : 1220
Enregistré le : 09 juil. 2008, 15:13
Localisation : La Rochelle, Charente-Maritime

Re: [FR] LeMonde: Le marché des bureaux s'effondre en France

#10 Message par Lucky Loc » 04 déc. 2008, 17:09

Nombre d'entreprises louant leur locaux, elles pourraient être tentées de déménager pour économiser sur les loyers qui seront certainement revus à la baisse (offre abondante :? + hausse de défaillances :oops: ).

Gros turn-over en perspective !

:wink:
Lucky plus loc :lol: , au mois de juin :wink: !!!

Simulateur V2.2 Premium by Yowo 8)

gugux
Presse
Presse
Messages : 1547
Enregistré le : 02 juin 2005, 14:30

Re: [FR] LeMonde: Le marché des bureaux s'effondre en France

#11 Message par gugux » 04 déc. 2008, 17:40

Et à gauche de l'article un lien vers 2 beaux graphes :

http://www.lemonde.fr/economie/infograp ... id=1101476

Sympa non ?

Avatar du membre
Goose92
+
+
Messages : 2879
Enregistré le : 02 sept. 2006, 18:43
Localisation : 69

Re: [FR] LeMonde: Le marché des bureaux s'effondre en France

#12 Message par Goose92 » 04 déc. 2008, 18:25

Terriblement sympa effectivement.
On l'a déjà fait à maintes reprises ici (le coup "ohhh les bras etc ..."), mais là franchement on pourrait le refaire ;)
Quelle surprise ! alors là les bras m'en tombent... (copyright inside)

Proto

Re: [FR] LeMonde: Le marché des bureaux s'effondre en France

#13 Message par Proto » 04 déc. 2008, 19:44

Titre/Lien : Manhattan Awash in Open Office Space
Source : The New York Time
Auteur : J. ALEX TARQUINIO
Date : 02/12/2008

A New York aussi. :D

Rien qu'à Manhattan 1 488 000 m2 de bureaux sont vacants.
Le double d'il y a un an.
Last year, when the New York real estate market was still frothy, large blocks of office space were hard to come by. Not anymore.

Almost 16 million square feet is currently listed as available in large blocks in 68 office buildings in Manhattan, according to Colliers ABR, a commercial brokerage firm. That is nearly double the space available a year ago, both in terms of the number of large office blocks — which in New York usually means 100,000 square feet or more — and in terms of total square feet

opcvm1234

Re: [FR] LeMonde: Le marché des bureaux s'effondre en France

#14 Message par opcvm1234 » 05 déc. 2008, 12:33

"l'immobilier de bureau va mieux que bien"

PS: qui a entendu la soupe servie par soumier à "say dwarf" ce matin vers 7h30? ce grand truand nous a encore fait son numéro...


video
Messages : 195
Enregistré le : 17 nov. 2008, 20:43

Le marché des bureaux n'est plus rentable

#16 Message par video » 02 mai 2009, 21:59

Titre : Le marché des bureaux, miné par la baisse de la valeur des immeubles et une vacance élevée, n'est plus rentable
Date : 02/05/2009
Source : Le Monde
Auteur : Isabelle Rey-Lefebvre
Le marché des bureaux, miné par la baisse de la valeur des immeubles et une vacance élevée, n'est plus rentable
Ainsi, dans l'immeuble Coeur Défense, dans le quartier d'affaires de l'Ouest parisien, les loyers espérés de plus de 800 euros le mètre carré ne sont plus d'actualité, le marché se situant à moins de 550 euros. Certains locataires, comme Capgemini, société de services informatiques, menacent de partir.
Modifié en dernier par Invité le 02 mai 2009, 22:15, modifié 1 fois.
Raison : Non respect de la charte Ban 1h

redman
Messages : 427
Enregistré le : 15 juin 2008, 14:29

Re: Le marché des bureaux n'est plus rentable

#17 Message par redman » 02 mai 2009, 22:00

Ah ben mince, les bras m'en tombent :mrgreen:

Gei
~~+
~~+
Messages : 12617
Enregistré le : 09 nov. 2008, 09:22

Re: Le marché des bureaux n'est plus rentable

#18 Message par Gei » 02 mai 2009, 22:28

Je commence à comprendre pourquoi ma boite a décidé soudainement de louer un immeuble complet à la Défense pour héberger 3 ou 4 000 pékins... :mrgreen:

Avatar du membre
nausicaa
Messages : 1554
Enregistré le : 21 avr. 2008, 18:42

Re: Le marché des bureaux n'est plus rentable

#19 Message par nausicaa » 03 mai 2009, 00:01

j'adore lire de telles choses

quand je pense que pendant 3 ans j'ai essayé de démonter l idee que le marché de bureaux ne risquait rien, meme en cas de krach de l immobilier ! et que je passais pour illuminée !
mais il n y a pas de mystere, memes causes memes effets, quand l immobilier krach aucun secteur n est épargné...

Avatar du membre
nausicaa
Messages : 1554
Enregistré le : 21 avr. 2008, 18:42

Re: Le marché des bureaux n'est plus rentable

#20 Message par nausicaa » 03 mai 2009, 00:03

de plus ce processus de baisse des loyers de bureaux est à mon avis enclenché depuis des années

on ne parlait plus de loers, mais de loyers faciaux

en omettant les mois ou années gratuit(e)s, les divers avantages etc
on calculait la rentabilité sur des loyers qui n'etaient pas payés tout le temps, comme s'ils étaient certains, constants et pérennes (ce qui n est absolument pas le cas)

fristi
Messages : 1493
Enregistré le : 16 déc. 2005, 01:06
Localisation : Madrid

Re: Le marché des bureaux n'est plus rentable

#21 Message par fristi » 03 mai 2009, 08:42

Ainsi, dans l'immeuble Coeur Défense, dans le quartier d'affaires de l'Ouest parisien, les loyers espérés de plus de 800 euros le mètre carré ne sont plus d'actualité, le marché se situant à moins de 550 euros.
Quand on donne un loyer d'immobilier de bureau on parle en loyer annuel?
Je suppose que c'est ça car sinon ces chiffres me paraissent complètement fous.

D'ailleurs même en annuel ces chiffres sont très élevés par rapport au résidentiel : 25€/m²/mois dans un bon quartier à Paris = 300€/m²/an.
Qu'est-ce qui explique une si grosse différence de loyer entre l'immobilier résidentiel et l'immobilier de bureau?

Avatar du membre
Sakapoff
Messages : 1401
Enregistré le : 07 déc. 2008, 19:30

Re: Le marché des bureaux n'est plus rentable

#22 Message par Sakapoff » 03 mai 2009, 09:07

Autre exemple sur un autre fil. Relocations à Jatte 1 et Le Magellan.

viewtopic.php?f=3&t=53649&p=781257&hilit=Com#p781257

Cedric1973

Re: Le marché des bureaux n'est plus rentable

#23 Message par Cedric1973 » 03 mai 2009, 09:55

fristi a écrit :
Ainsi, dans l'immeuble Coeur Défense, dans le quartier d'affaires de l'Ouest parisien, les loyers espérés de plus de 800 euros le mètre carré ne sont plus d'actualité, le marché se situant à moins de 550 euros.
Quand on donne un loyer d'immobilier de bureau on parle en loyer annuel?
Je suppose que c'est ça car sinon ces chiffres me paraissent complètement fous.

D'ailleurs même en annuel ces chiffres sont très élevés par rapport au résidentiel : 25€/m²/mois dans un bon quartier à Paris = 300€/m²/an.
Qu'est-ce qui explique une si grosse différence de loyer entre l'immobilier résidentiel et l'immobilier de bureau?
Ce sont des loyers annuels.
Et en effet c'est plus cher au m2 que pour l'habitation.

Idem pour les baux commerciaux.

blbird
Messages : 501
Enregistré le : 13 oct. 2005, 14:28
Contact :

Re: Le marché des bureaux n'est plus rentable

#24 Message par blbird » 03 mai 2009, 10:45

Toujours selon IPD, 32 % des baux doivent expirer en 2009, ce qui offre aux locataires une occasion de renégocier leur quittance à la baisse. Mais même en l'absence d'échéance, ils peuvent faire jouer une disposition prévue dans le statut des baux commerciaux, à l'article L 145-39 du code du commerce, qui autorise, lorsque le loyer a augmenté de plus de 25 % depuis sa fixation, de saisir le juge pour le faire aligner sur les prix de marché.

"C'est une vieille disposition, remise au goût du jour, et dont le mécanisme est automatique", note Pierre Popesco, avocat spécialiste au Cabinet Herbert Smith. "Dès qu'un locataire brandit cet article devant son propriétaire, un accord est vite trouvé, avant même d'aller devant le juge, en général sur la base d'une baisse de 20 % du loyer", confirme Gilles Hittinger-Roux, autre avocat spécialiste qui reçoit deux dossiers de ce type par semaine.
Serait-ce valable aussi pour la location entre particuliers??? :?:
Pour que l'argent nous serve au lieu de nous asservir !
Depuis 1973, l'Etat s'est volontairement dépossédé de son devoir fondamental d'émettre la monnaie, et il emprunte aux banques privées, auxquelles il verse ensuite d'énormes intérêts.

Avatar du membre
Sakapoff
Messages : 1401
Enregistré le : 07 déc. 2008, 19:30

Re: Le marché des bureaux n'est plus rentable

#25 Message par Sakapoff » 03 mai 2009, 22:12

De la même veine :

Jean-Marie Célérier,
Café de la bourse, Immobilier & Construction, 8 décembre 2008
Immobilier commercial : méthodologie de valorisation et perspectives actuelles

Gaucho
-+
-+
Messages : 1814
Enregistré le : 11 févr. 2008, 18:57

Re: Le marché des bureaux n'est plus rentable

#26 Message par Gaucho » 03 mai 2009, 23:01

Gei a écrit :Je commence à comprendre pourquoi ma boite a décidé soudainement de louer un immeuble complet à la Défense pour héberger 3 ou 4 000 pékins... :mrgreen:
Est-ce celui-ci ? viewtopic.php?f=3&t=48314&p=667290&hili ... se#p667290
Depuis qu'il est fini (ou presque vu le toit), je l'ai toujours vu vide :roll:

Gei
~~+
~~+
Messages : 12617
Enregistré le : 09 nov. 2008, 09:22

Re: Le marché des bureaux n'est plus rentable

#27 Message par Gei » 03 mai 2009, 23:38

Connais pas encore l'adresse du point de chute, ça reste pour l'instant un secret d'État bien gardé... :oops:

Avatar du membre
goinfrimmo
~~+
~~+
Messages : 5982
Enregistré le : 07 juin 2008, 10:29
Localisation : 92 O

Re: Le marché des bureaux n'est plus rentable

#28 Message par goinfrimmo » 04 mai 2009, 17:37

blbird a écrit :"Dès qu'un locataire brandit cet article devant son propriétaire, un accord est vite trouvé, avant même d'aller devant le juge, en général sur la base d'une baisse de 20 % du loyer", confirme Gilles Hittinger-Roux, autre avocat spécialiste qui reçoit deux dossiers de ce type par semaine.
Serait-ce valable aussi pour la location entre particuliers??? :?:
Entre particuliers, tu peux toujours renégocier ton loyer, si ton bailleur ne veut pas te perdre. Le problème c'est de le convaincre en trouvant des offres réellement moins chères. Ca me paraît difficile en RP aujourd'hui.

Avatar du membre
YoppY
~~+
~~+
Messages : 11574
Enregistré le : 01 avr. 2009, 16:06

La production de bureaux franciliens en chute libre

#29 Message par YoppY » 07 juin 2011, 16:07

La production de bureaux franciliens en chute libre
L'expansion via AFP, aujourd'hui
http://lexpansion.lexpress.fr/immobilie ... 56733.html
A Paris et dans plusieurs départements d'Ile-de-France, la construction de bureaux ralentit pour le cinquième semestre consécutif, jusqu'à atteindre une niveau jugé préoccupant.

kesako
~~+
~~+
Messages : 11643
Enregistré le : 13 juil. 2005, 11:44
Localisation : 75

Re: La production de bureaux franciliens en chute libre

#30 Message par kesako » 07 juin 2011, 16:59

En conséquence, les utilisateurs ont un choix encore plus limité d'offres, d'autant que le niveau de pré-commercialisation s'établit à plus de 355 000 m2, soit près de la moitié des surfaces en cours de construction ou de restructuration. Deloitte souligne toutefois "que de nombreux projets sont à l'étude et que plus d'un million de mètres carrés sont en attente de lancement à Paris et en petite couronne". "La réalisation de ces projets pourra-t-elle satisfaire la demande des utilisateurs à l'horizon 2013 ?", s'interrogent toutefois les auteurs de cette étude.
Non mais c'est n'importe quoi !!!! :shock:
Il y a des millions de m2 vides a Paris , partout partout partout ! Meme dans les plus beaux quartiers les mieux desservis !
Et ces branlots s'inquiètent de pouvoir satisfaire la demande !!!

von
Messages : 1113
Enregistré le : 07 sept. 2005, 09:18

Re: La production de bureaux franciliens en chute libre

#31 Message par von » 07 juin 2011, 17:02

millions de m2 vides
peut etre pas quand meme. mais oil est vrai que je suis frapép devant la profusion de boutiques vides et de panneaux à louer

a croire que l'immo cher greve l'activité économique. va comprendre, on m'a dit que c'était booming
Chauffeur-Président du club des Loosers de locataires
chauffeur-président du club des losers qui ne peuvent pas acheter des bouteilles de whisky à plus de 180 euros

daguix
Messages : 847
Enregistré le : 01 oct. 2008, 09:16
Localisation : Paris

Re: La production de bureaux franciliens en chute libre

#32 Message par daguix » 07 juin 2011, 17:03

von a écrit :peut etre pas quand meme
Balade-toi dans les quartiers de bureau de la région parisienne et lève la tête un soir de décembre vers 17h pour te rendre compte.
J'achèterai à Paris quand ce sera moins cher qu'à Munich...

joesixpack
-+
-+
Messages : 2212
Enregistré le : 16 oct. 2009, 01:25

Re: La production de bureaux franciliens en chute libre

#33 Message par joesixpack » 07 juin 2011, 17:14

Il serait amusant je pense de comparer l'évolution du nombre de m2 disponibles au total (ceux utilisables, pas les ruines) avec le nombre d'entreprises implantées dans la région et suffisamment solvables pour louer/acheter ces bureaux ... :roll:

Avatar du membre
Flamel
Messages : 331
Enregistré le : 20 mai 2011, 23:22

Re: La production de bureaux franciliens en chute libre

#34 Message par Flamel » 07 juin 2011, 17:14

Un exemple : près du RER de Neuilly-Plaisance : plein de bureaux à louer !!

En général, presque toutes les entreprises du BTP (domaine de ma profession) sont installées en petite ou grande couronne, proche des transports pour accéder au mieux aux différentes gares et aéroports, car à Paris, c'est beaucoup trop cher !!

Et je suis sûr que dans d'autres domaines, ca doit être la même chose. Tous les sièges ou agences importantes s'exilent en banlieue pour payer moins cher (le 93 est le département le moins cher, la zone 91/92/94 (tout le sud de Paris) n'étant pas en reste grâce à la proximité d'Orly).

Paris deviendra-t-elle bientôt qu'une ville-musée ? :roll:
« Sans conscience, toute ta science tu peux te la mettre où je pense ».

Avatar du membre
pigiste
~~+
~~+
Messages : 8172
Enregistré le : 27 mai 2009, 15:12

Re: La production de bureaux franciliens en chute libre

#35 Message par pigiste » 07 juin 2011, 17:28

von a écrit :
millions de m2 vides
peut etre pas quand meme.
Ben si.

Tu vas sur webimm.com ; tu fais une recherche de bureaux en Île de France pour une superficie > 5000m² t'en as 26 pages !

Si tu tries sur la surface disponible, rien qu'avec les 2 dernières pages tu atteins déjà 620.000 m²
La réduction d'impôt ce n'est pas de l'argent que l'on donne, mais de l'argent que l'on rend. Comme le bouclier fiscal. Nuance de taille !

La redistribution selon Cedric1973.

Nevermind
+
+
Messages : 2612
Enregistré le : 20 juin 2006, 13:30
Contact :

Re: La production de bureaux franciliens en chute libre

#36 Message par Nevermind » 07 juin 2011, 18:13

Il y en a beaucoup mais le résultat inclus aussi les villes en PC. En fait il en reste 4 dans Paris.

En recherchant uniquement Paris et plus de 100m² j'obtiens 303 résultats.
Comparatif des banques en ligne | Le livre "Devenez Riche" (Contrairement aux apparences, c'est un livre sérieux!) :)

"La fortune est l’esclave d’un homme sage. Le maître d’un sot." Sénèque

Avatar du membre
pigiste
~~+
~~+
Messages : 8172
Enregistré le : 27 mai 2009, 15:12

Re: La production de bureaux franciliens en chute libre

#37 Message par pigiste » 07 juin 2011, 18:35

Nevermind a écrit :Il y en a beaucoup mais le résultat inclus aussi les villes en PC. En fait il en reste 4 dans Paris.

En recherchant uniquement Paris et plus de 100m² j'obtiens 303 résultats.
Oui mais le topic c'est sur la production de bureaux franciliens.

Avec des millions de m² en stock en idf ; ça ne m'étonne pas que la production chute.
La réduction d'impôt ce n'est pas de l'argent que l'on donne, mais de l'argent que l'on rend. Comme le bouclier fiscal. Nuance de taille !

La redistribution selon Cedric1973.

Avatar du membre
YoppY
~~+
~~+
Messages : 11574
Enregistré le : 01 avr. 2009, 16:06

Premier semestre difficile pour les bureaux franciliens

#38 Message par YoppY » 06 sept. 2012, 15:30

Premier semestre difficile pour les bureaux franciliens
Lavieimmo, ce jour
http://www.lavieimmo.com/bureau/premier ... 15734.html
DTZ, conseil en immobilier d’entreprise, indique jeudi que 81 800 mètres carrés de bureaux ont été commercialisés (vente et location) en Île-de-France au premier semestre 2012, soit moitié moins qu’à la même période de l’année dernière.
« Malgré une baisse des taux d’emprunt, les conditions d’accès aux crédits se durcissent encore, analyse Matthieu Garreaud, directeur du pôle Investissement chez DTZ. Les établissements bancaires sont de plus en plus sélectifs quant aux financements d’actifs immobiliers pour le compte de leurs clients tout en augmentant les ratios « fonds propres / dette. Ces conditions expliquent le recul du marché des ventes de bureaux en Ile-de-France ».

Gei
~~+
~~+
Messages : 12617
Enregistré le : 09 nov. 2008, 09:22

Re: Premier semestre difficile pour les bureaux franciliens

#39 Message par Gei » 06 sept. 2012, 15:35

Je n'ai aucune idée du prix de l'immobilier de bureaux en Île-de-France et de son évolution. Est-ce que c'est la même bulle que pour les logements ?

Avatar du membre
YoppY
~~+
~~+
Messages : 11574
Enregistré le : 01 avr. 2009, 16:06

Re: Premier semestre difficile pour les bureaux franciliens

#40 Message par YoppY » 06 sept. 2012, 16:38

Apparemment non (assez étonnant quand même) :

Image

Ce serait donc clairement le crédit qui bloque ce marché.

Avatar du membre
pangloss
Presse
Presse
Messages : 15684
Enregistré le : 25 août 2005, 10:24
Localisation : 92

Re: Premier semestre difficile pour les bureaux franciliens

#41 Message par pangloss » 06 sept. 2012, 16:42

Marché d'institutionels (souvent adossés à des banques et qui peuvent tenir longtemps, même avec des bureaux vides...)
Excellente video (téléchargeable) de Hans Rosling sur l'évolution démographique au XXIème siècle: https://vimeo.com/79878808
Image

Avatar du membre
YoppY
~~+
~~+
Messages : 11574
Enregistré le : 01 avr. 2009, 16:06

Re: Premier semestre difficile pour les bureaux franciliens

#42 Message par YoppY » 06 sept. 2012, 16:45

pangloss a écrit :Marché d'institutionels (souvent adossés à des banques et qui peuvent tenir longtemps, même avec des bureaux vides...)
Justement : c'est un marché où normalement il devrait y avoir un accès privilégié aux banques/crédits non ?

irmonium
~~+
~~+
Messages : 13214
Enregistré le : 07 déc. 2010, 12:59

Re: Premier semestre difficile pour les bureaux franciliens

#43 Message par irmonium » 06 sept. 2012, 17:26

il me semble que l'explosion de la bulle immo de 90 avait commencé par les bureaux... ca serait donc une excellente nouvelle :D
"Qui imagine le général de Gaulle mis en examen?"
F.Fillon le 28/08/16

«Je ne céderai pas, je ne me rendrai pas, je ne me retirerai pas»
F.Fillon le 01/03/17

Avatar du membre
Hourvari
~~+
~~+
Messages : 11449
Enregistré le : 09 mai 2012, 15:04

Re: Premier semestre difficile pour les bureaux franciliens

#44 Message par Hourvari » 06 sept. 2012, 17:41

il me semble que l'explosion de la bulle immo de 90 avait commencé par les bureaux... ca serait donc une excellente nouvelle
pour ceux qui ne bosseront pas dans ces bureaux, sûr. :(

irmonium
~~+
~~+
Messages : 13214
Enregistré le : 07 déc. 2010, 12:59

Re: Premier semestre difficile pour les bureaux franciliens

#45 Message par irmonium » 06 sept. 2012, 21:26

Hourvari a écrit :
il me semble que l'explosion de la bulle immo de 90 avait commencé par les bureaux... ca serait donc une excellente nouvelle
pour ceux qui ne bosseront pas dans ces bureaux, sûr. :(
ce ne sont pas des bureaux vides justement?
"Qui imagine le général de Gaulle mis en examen?"
F.Fillon le 28/08/16

«Je ne céderai pas, je ne me rendrai pas, je ne me retirerai pas»
F.Fillon le 01/03/17

jayce
+
+
Messages : 2786
Enregistré le : 07 août 2009, 10:36

Re: Premier semestre difficile pour les bureaux franciliens

#46 Message par jayce » 07 sept. 2012, 08:28

Hourvari a écrit :
il me semble que l'explosion de la bulle immo de 90 avait commencé par les bureaux... ca serait donc une excellente nouvelle
pour ceux qui ne bosseront pas dans ces bureaux, sûr. :(
N'a po compris : je bosse dans un bureau, en quoi ça me dérange si sa valeur est divisée par deux?

(y a pas de piège, je comprends vraiment pas le post)

a la limite, une baisse des prix des bureaux = arrêt des déménagements des emplois au fin fond de la banlieue
radin économe & anti-consumériste

Avatar du membre
Hourvari
~~+
~~+
Messages : 11449
Enregistré le : 09 mai 2012, 15:04

Re: Premier semestre difficile pour les bureaux franciliens

#47 Message par Hourvari » 07 sept. 2012, 08:34

C'est pourtant simple:
81 800 mètres carrés de bureaux ont été commercialisés (vente et location) en Île-de-France au premier semestre 2012, soit moitié moins qu’à la même période de l’année dernière.
ça ne semble pas un signe de bonne santé de la vie économique.
N'a po compris : je bosse dans un bureau, en quoi ça me dérange si sa valeur est divisée par deux?
C'est pas la valeur qui est divisée par 2, déjà, mais la demande!

Ensuite si c'était la valeur, ça voudrait dire encore que la vie économique va mal.

immobeurk
Messages : 1464
Enregistré le : 28 déc. 2007, 17:39
Localisation : coince la bulle, en attendant qu'elle pète
Contact :

Re: Premier semestre difficile pour les bureaux franciliens

#48 Message par immobeurk » 07 sept. 2012, 09:05

S'il n'y a pas de bulle comparable sur les bureaux,
le prix du m2 de logement devrait avoir dépassé le prix du m2 de bureau.
Une situation aberrante de plus ?
*** DANGER BULLE IMMOBILIERE ->>> Acheteurs, négociez très fermement : -40%, -50% ...
N’oubliez jamais que vous négociez des années de votre travail, quand le vendeur profite d’une bulle spéculative ou d’un effet d’aubaine.

Philippe_42
Messages : 449
Enregistré le : 25 oct. 2011, 10:55

Re: Premier semestre difficile pour les bureaux franciliens

#49 Message par Philippe_42 » 07 sept. 2012, 09:15

immobeurk a écrit :S'il n'y a pas de bulle comparable sur les bureaux,
le prix du m2 de logement devrait avoir dépassé le prix du m2 de bureau.
Une situation aberrante de plus ?
Le prix du logement doit normalement etre supérieur au prix des bureaux car il y a beaucoup plus d'obligations (en particulier sanitaire, entretien).

Avatar du membre
Hourvari
~~+
~~+
Messages : 11449
Enregistré le : 09 mai 2012, 15:04

Re: Premier semestre difficile pour les bureaux franciliens

#50 Message par Hourvari » 07 sept. 2012, 09:57

Le prix des bureaux est très supérieur à celui des logements car les loyers sont bien plus élevés.

Frais pour les entreprises.

Répondre