Le marché des bureaux s'effondre en France.

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
Avatar du membre
nausicaa
Messages : 1554
Enregistré le : 21 avr. 2008, 18:42

Re: Des millions de mètres carrés de bureaux vides s'accumul

#101 Message par nausicaa » 20 nov. 2013, 16:40

ne mélangeons pas Paris et région parisienne

dans Paris il y a de mémoire entre 25000 et 45000 transactions par an...

titi3000
Messages : 61
Enregistré le : 13 sept. 2013, 09:44

Re: Des millions de mètres carrés de bureaux vides s'accumul

#102 Message par titi3000 » 20 nov. 2013, 16:41

Pi-r2 a écrit :
Ardoise a écrit :
ddv a écrit :
Ardoise a écrit :Avec le télé travail le m2 de bureau devient obsolète.
En théorie, mais les patrons français ne veulent pas en entendre parler :?
Ah! Et pourquoi, t'as une explication ?
Je croyais que c'était crédo ecolo, pour réduire les transports.
parce que si on le surveille pas, le français ne fout rien, c'est bien connu
Cela se developpe surtout dans les grands groupes, il faut bien de nombreux collaborateurs en RP ont quatre heures de transport. Chez nous cela sera 1 jour par semaine. Se pose ensuite la question qui pourra le faire?

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 7505
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: Des millions de mètres carrés de bureaux vides s'accumul

#103 Message par crispus » 20 nov. 2013, 16:47

On pourrait avoir 100 fois plus ou 100 fois moins de transactions dans l'ancien à Paris, le nombre de logements restera identique :lol:

Par contre créer plusieurs milliers de nouveaux logements plutôt bien situés et aux normes de confort actuelles, ça ne peut être que positif pour les Parisiens (enfin ceux concernés). Le tout est d'attendre une franche baisse des prix avant de les mettre sur le marché, histoire d'éviter une surenchère inutile. Ou les confier aux HLM. :mrgreen:

Avatar du membre
Suricate
Modérateur
Modérateur
Messages : 13873
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12

Re: Des millions de mètres carrés de bureaux vides s'accumul

#104 Message par Suricate » 20 nov. 2013, 16:56

nausicaa a écrit :ne mélangeons pas Paris et région parisienne

dans Paris il y a de mémoire entre 25000 et 45000 transactions par an...
Oui, donc rapporté à 32 000 équivalents logements vides c'est juste énorme.

Autre axe de comparaison (source insee) :
L’augmentation est plus irrégulière à Paris : en dix ans, la capitale a gagné 6 000 logements. Ce faible accroissement témoigne du renouvellement du parc. Selon les statistiques de permis de construire, 45 000 logements neufs ont été construits à Paris de 1996 à 2005. Mais ce gain a été, en grande partie, contrebalancé par les mutations du parc immobilier ancien : démolitions d’immeubles vétustes, fusions d’appartements, transformations de logements en locaux d’activité.
Donc 32 000 équivalents logements c'est plus de 50 ans de construction Parisienne au rythme actuel...

Avatar du membre
ddv
-++
-++
Messages : 4971
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : chez les Bretons

Re: Des millions de mètres carrés de bureaux vides s'accumul

#105 Message par ddv » 20 nov. 2013, 18:35

Yoman a écrit :
Fluctuat a écrit : Réhabiliter certains bureaux vides en habitation est une des pistes pour permettre d'atteindre ce rythme, notamment à Paris, où 1,6 million de mètres carrés sont disponibles, selon M. Ciuch. La ministre du logement, Cécile Duflot, a d'ailleurs fait passer une ordonnance début octobre (PDF) permettant de faciliter de tels projets de transformation.
Mouais, ca ferait juste 32 000 logements de 50m carré.
Ou alors 64000 logements de 25m2 :mrgreen:
Et 25m2 à Paris = 2 personnes :lol: ==> 128000 personnes :mrgreen:
"Comme aujourd'hui, ça commence à se savoir... Tout le monde sera obligé de faire de la permaculture comme les ouvriers il y a 50 ans avaient leurs jardins potagers... On va revenir à ça, on ne peut pas faire autrement" - G. Mulliez, mars 2019

Avatar du membre
steph37t
+
+
Messages : 2632
Enregistré le : 02 août 2006, 08:26
Localisation : Joué les Tours 37

Re: Des millions de mètres carrés de bureaux vides s'accumul

#106 Message par steph37t » 21 nov. 2013, 11:01

Sur l'agglo de Tours , construction en masse de batiments de bureaux , d’entrepôt et de logements alors que l'offre à la location et à la vente est très importante . Dans certaines zones industrielles , les batiments à louer /vendre sont plus nombreux que ceux occupés .
L'ancien ( industriel ou commercial ) moins cher ne se vend/loue pas . Qui va donc bien occuper ces nouveaux bâtiments .
Pour le résidentiel , le signal d'alarme a déjà été donné par un promoteur local qui continue lui même à construire .
Winner 2010 .

Avatar du membre
ventus
+
+
Messages : 3384
Enregistré le : 03 avr. 2007, 10:02
Localisation : 77

Re: Des millions de mètres carrés de bureaux vides s'accumul

#107 Message par ventus » 25 nov. 2013, 13:06

Destruction à Mitry des anciens bâtiments de Mory Team, repris par Ducros, maintenant Mory Ducros, à ce jour en faillite. Au moins 200 quais de chargement et des dizaines de milliers de m2 de hangar.

Les pelleteuses et cisailles sont à la fête depuis 2 semaines.

Il n'y avait personne pour reprndre ces bâtiments, probablement.
http://www.forum-eco.fr/

Candidat à la section "humouriste".

Avatar du membre
Magnas
Messages : 992
Enregistré le : 04 déc. 2006, 15:43
Localisation : Issy (92)

Re: Des millions de mètres carrés de bureaux vides s'accumul

#108 Message par Magnas » 25 nov. 2013, 15:43

borisc a écrit :c'est facile de transformer des bureaux en logements ?
Si les bureaux sont conçus à l'origine comme des bureaux, non, ce n'est pas facile.
Mais dans certains quartiers centraux de Paris, la quasi-totalité des bureaux (y compris les vides) sont d'anciens logements (y compris dans des immeubles encore partiellement utilisés en habitation).
Donc dans ce cas, c'est beaucoup plus facile de les retransformer en logements...

Avatar du membre
Pierrick
-+
-+
Messages : 2422
Enregistré le : 22 sept. 2012, 13:01

Immobilier de bureaux : l'heure des soldes

#109 Message par Pierrick » 02 déc. 2013, 12:51

http://www.lemonde.fr/economie/article/ ... _3234.html
LE MONDE | 01.12.2013 à 20h00 • Mis à jour le 02.12.2013 à 11h44 |
Par Valérie Segond
En Ile-de-France, le décrochage est impressionnant : 30 % de chute de la demande placée à la location comme à l'achat depuis le début de l'année, et 48 % sur le seul troisième trimestre. A l'exception des surfaces moyennes de 500 à 2 000 mètres carrés à peu près stabilisées, soit un tiers des transactions en mètres carrés, tout a décroché : 18 % de baisse pour les surfaces de moins de 500 mètres carrés, et surtout une chute de 51 % pour les plus de 5 000 mètres carrés. Cette année, il y a eu deux fois moins de déménagements de grandes administrations ou de très grandes entreprises.

Pointant un taux de vacance moyen de 7,2 % en Ile-de-France, et même de moins de 5 % à Paris, acteurs et analystes veulent croire à un équilibre global du marché.
Un signe qui ne trompe jamais : le prix. Car, si les indicateurs de loyers ne baissent que de 4 % en Ile-de-France, les loyers réels ont bien chuté. Depuis la crise des années 1990, en fonction de la situation du marché, les propriétaires de murs accordent aux meilleures signatures des rabais sous la forme de « mesures d'accompagnement » : dix-huit mois de loyers gratuits en échange d'un bail ferme de neuf ans, loyers progressifs, participation aux travaux d'aménagement, etc.

Alors que ces discounts déguisés avaient disparu entre 1999 et 2001, ils ont réapparu en 2002 pour ne plus disparaître, même en 2006-2007. Et, comme il n'y a rien de pire pour un propriétaire qu'un immeuble vide dont il devra payer les charges, depuis trois ans, les rabais se sont accrus dans des proportions exceptionnelles. « En moyenne, poursuit M. Malle, elles sont passées en Ile-de-France de 13 % des loyers en 2011 à 17 % en 2013 : 4 points de plus en deux ans, cela ne s'était jamais vu. »
Et pour le locatif, ce sont bientôt les soldes ?
Ignorés : Gustave de Nancy, Savant cosinus, Hector et pimono...
Les messages que ces utilisateurs publient ne seront pas entièrement visibles. Et ça soulage !

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 13763
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

Re: Immobilier de bureaux : l'heure des soldes

#110 Message par cashisking » 02 déc. 2013, 13:01

Pierrick a écrit :dix-huit mois de loyers gratuits en échange d'un bail ferme de neuf ans
Statistiquement ça donne quoi ce genre de manipulation ?

- le loyer ne bouge pas (genre pas loué pendant 18 mois puis prix normal) ou
- le loyer baisse de 16.67% ?

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 42315
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Immobilier de bureaux : l'heure des soldes

#111 Message par slash33 » 02 déc. 2013, 13:11

T'inquiet cash, c'est quasiment un non événement:
Alors que ces discounts déguisés avaient disparu entre 1999 et 2001, ils ont réapparu en 2002 pour ne plus disparaître, même en 2006-2007.
Pointant un taux de vacance moyen de 7,2 % en Ile-de-France, et même de moins de 5 % à Paris
Autrement dit on est quasiment à la vacance frictionnelle et le rabais au locataire c'est monnaie courante (quand tu vois le montant du loyer, ça fait moins rigoler), et d'ailleurs j'ai plein d'exemples de ce type dans ma besace. C'est de l’esbroufe pure pour faire passer un peu mieux un loyer qui relève de l'arnaque.

En ce qui concerne la pertinence statistique, tout dépend du mode d'enquête statistique. Je crois qu'ici il s'agit de déclarations donc probablement fausses.

Avatar du membre
parisien
-+
-+
Messages : 2229
Enregistré le : 18 sept. 2009, 09:48

Re: Immobilier de bureaux : l'heure des soldes

#112 Message par parisien » 02 déc. 2013, 13:55

D'après l'article du Monde sur l'immobilier de bureaux du 15 novembre, la part de bureaux vides en Ile de France est de 14% alors qui croire ?

Source :
viewtopic.php?f=168&t=87534

Avatar du membre
fluctuat et mergitur
-++
-++
Messages : 3770
Enregistré le : 05 janv. 2012, 19:28
Localisation : Paname

Re: Immobilier de bureaux : l'heure des soldes

#113 Message par fluctuat et mergitur » 02 déc. 2013, 14:47

Questions candides :
Est-ce qu'on peut faire un loft à partir de bureaux ?
Ca doit être plus cher non ?
Plus ça peut buller, plus ça peut craquer.

p0ulp3
Messages : 83
Enregistré le : 04 déc. 2009, 20:12

Re: Immobilier de bureaux : l'heure des soldes

#114 Message par p0ulp3 » 02 déc. 2013, 17:19

http://www.travaux.com/dossier/demarche ... ation.html

J'imagine qu'il faut l'ajouter dans les clauses suspensives.

Avatar du membre
Hippopotameuuu
Modérateur
Modérateur
Messages : 9709
Enregistré le : 24 août 2011, 20:31

Re: Immobilier de bureaux : l'heure des soldes

#115 Message par Hippopotameuuu » 02 déc. 2013, 17:58

fluctuat et mergitur a écrit :Questions candides :
Est-ce qu'on peut faire un loft à partir de bureaux ?
Ca doit être plus cher non ?
Pas évident du tout légalement.

http://vosdroits.service-public.fr/part ... 2416.xhtml
Mélenchon a écrit :«Vous allez cracher du sang avec Fillon, Macron ou Le Pen !! »

Avatar du membre
fluctuat et mergitur
-++
-++
Messages : 3770
Enregistré le : 05 janv. 2012, 19:28
Localisation : Paname

Re: Immobilier de bureaux : l'heure des soldes

#116 Message par fluctuat et mergitur » 02 déc. 2013, 18:12

Je dis ça, mais je connais quelqu'un qui a habité un local commercial acheté en liquidation judiciaire.
La mairie semblait tolérer cette situation pour un tas de raisons trop longues à expliquer ici.
Plus ça peut buller, plus ça peut craquer.

Andrei75
Messages : 12
Enregistré le : 17 déc. 2013, 16:56

Bureaux région parisienne

#117 Message par Andrei75 » 21 mars 2014, 10:52

Bonjour

J'ai un bien en vue, très proche de Paris dans le 92.

Le tarif au m² est bas, voir très bas (poure le coin), mais à mon avis seule la création de bureaux est envisageable (pas beaucoup de fenêtres, le seul moyen de contourner est de faire des puits de lumière). Je ne connais pas le marché des bureaux de petite surface (environ 20m²), et j'ai l'impression que c'est archi saturé.

Vous avez des avis sur le sujet ?

Marek
+
+
Messages : 2692
Enregistré le : 31 mars 2010, 07:16

Re: Bureaux région parisienne

#118 Message par Marek » 21 mars 2014, 11:05

Image

Avatar du membre
ASA_Somer
~~+
~~+
Messages : 5689
Enregistré le : 27 mars 2010, 12:50
Localisation : Paris 11ème

Re: Bureaux région parisienne

#119 Message par ASA_Somer » 21 mars 2014, 11:09

Le 9-2, c'est la réserve de bureaux inoccupés du pays. Il y en a tellement qu'il y en a pour 10 générations.

Alors, si tu veux te lancer dans la bataille, fonce ! On te regarde :wink:
Qui imagine le Général de Gaulle mis en examen ?! @François Fillon
A Paris en 2011, pour le prix d'une Renault Clio, on a des WC @Les Echos
Un post truffé d'erreurs pique les yeux, et ne sera pas prix au serieux @Achillemo

Andrei75
Messages : 12
Enregistré le : 17 déc. 2013, 16:56

Re: Bureaux région parisienne

#120 Message par Andrei75 » 21 mars 2014, 11:34

ASA_Somer a écrit :Le 9-2, c'est la réserve de bureaux inoccupés du pays. Il y en a tellement qu'il y en a pour 10 générations.

Alors, si tu veux te lancer dans la bataille, fonce ! On te regarde :wink:
C'est la réserve de bureaux de grandes surfaces.

Ma question porte sur les petites surfaces.

Andrei75
Messages : 12
Enregistré le : 17 déc. 2013, 16:56

Re: Bureaux région parisienne

#121 Message par Andrei75 » 21 mars 2014, 11:35

Marek a écrit :Image
Désolé de parler d'immo. Tu préfères qu'on parle de foot ?

moimeme
-+
-+
Messages : 2042
Enregistré le : 01 sept. 2008, 21:19

Re: Bureaux région parisienne

#122 Message par moimeme » 21 mars 2014, 12:00

Andrei75 a écrit :(poure le coin)
Tu cherches non ?
Ça ne fait que commencer!

Andrei75
Messages : 12
Enregistré le : 17 déc. 2013, 16:56

Re: Bureaux région parisienne

#123 Message par Andrei75 » 21 mars 2014, 12:46

moimeme a écrit :
Andrei75 a écrit :(poure le coin)
Tu cherches non ?
Quoi c'est la faute de frappe ?

gunnar
Messages : 974
Enregistré le : 11 janv. 2011, 11:55

Re: Bureaux région parisienne

#124 Message par gunnar » 21 mars 2014, 13:00

Quelqu'un pourrait retrouver l'article avec le nombre de bureaux vides sur paris. Rien qu'à la défense c'est impressionnant. Enfin moins que le fait que des pigeons croient que de de faire des bureaux en RP soit une bonne idée.
Ignorés : Crapo, ex bulliste, Fad75, gugus54, Gustave de nancy, Hector, hourvari, rantanplan, toto78

Avatar du membre
GeekArlier
Messages : 1386
Enregistré le : 14 mai 2009, 12:07

Re: Bureaux région parisienne

#125 Message par GeekArlier » 22 mars 2014, 10:36

Andrei75 a écrit : C'est la réserve de bureaux de grandes surfaces.

Ma question porte sur les petites surfaces.
:mrgreen:

j'ai un etage de 2000m² vide , mes clients veulent des petites surfaces de 50m², qu'est ce qui m'empeche a moindre cout de decouper tout cela ? rien.
Donc si y a pas de penurie de grandes surfaces y en a pas non plus sur les petites...

pas pu m'en empecher ...j'ai nourri le troll. Mais j'arrete la , promis !!

Avatar du membre
Bullitt
-++
-++
Messages : 3597
Enregistré le : 07 sept. 2006, 21:01
Localisation : là où c'est cher

Re: Bureaux région parisienne

#126 Message par Bullitt » 22 mars 2014, 14:04

LePetitSoldat\Etorki\... est de retour parmi nous, alléluia :mrgreen:
Parrainages Fortuneo, Boursorama, LinXea, Altaprofits, ING, BforBank, Monabanq, Zesto, Bourse Direct, Assurancevie.com, c'est la crise...

franckyfranck
+
+
Messages : 2631
Enregistré le : 30 déc. 2011, 18:49

Re: Bureaux région parisienne

#127 Message par franckyfranck » 22 mars 2014, 14:32

Pour les petites surfaces regarde ce que propose Regus et le standing associé et tu pourra voir si ton plan vaut le coup.

Perso en dessous de 3 ou 4 postes je passerai par une boîte style Regus.

Avatar du membre
diodore
troll un peu lourd
Messages : 1428
Enregistré le : 11 janv. 2014, 17:20

Re: Bureaux région parisienne

#128 Message par diodore » 22 mars 2014, 16:46

Bullitt a écrit :LePetitSoldat\Etorki\... est de retour parmi nous, alléluia :mrgreen:
Ou pas.
in memoriam jeanguimauve (28 Déc 2007/06 nov 2011)
in memoriam ahbenouijsuiscon(Image10 octobre 2015)

Avatar du membre
Bullitt
-++
-++
Messages : 3597
Enregistré le : 07 sept. 2006, 21:01
Localisation : là où c'est cher

Re: Bureaux région parisienne

#129 Message par Bullitt » 22 mars 2014, 18:14

diodore a écrit :
Bullitt a écrit :LePetitSoldat\Etorki\... est de retour parmi nous, alléluia :mrgreen:
Ou pas.
Ils étaient donc certainement près du même radiateur :roll:
Parrainages Fortuneo, Boursorama, LinXea, Altaprofits, ING, BforBank, Monabanq, Zesto, Bourse Direct, Assurancevie.com, c'est la crise...

Avatar du membre
diodore
troll un peu lourd
Messages : 1428
Enregistré le : 11 janv. 2014, 17:20

Re: Bureaux région parisienne

#130 Message par diodore » 22 mars 2014, 19:08

Bullitt a écrit :
diodore a écrit :
Bullitt a écrit :LePetitSoldat\Etorki\... est de retour parmi nous, alléluia :mrgreen:
Ou pas.
Ils étaient donc certainement près du même radiateur :roll:
pas faux 8)
in memoriam jeanguimauve (28 Déc 2007/06 nov 2011)
in memoriam ahbenouijsuiscon(Image10 octobre 2015)

Avatar du membre
Pierrick
-+
-+
Messages : 2422
Enregistré le : 22 sept. 2012, 13:01

Immobilier de bureaux : la grande illusion

#131 Message par Pierrick » 24 mars 2014, 13:50

http://patrimoine.lesechos.fr/patrimoin ... 659193.php
Par Catherine Sabbah | 24/03 | 06:00
Points à retenir a écrit :Entre franchise, ristournes et cadeaux divers, l'écart entre loyers réellement payés et loyers affichés atteint fréquemment 25 % sur le marché des bureaux.
Ces pratiques faussent les prix et donnent l'illusion d'un marché insensible à la crise. Tous les acteurs du secteur entretiennent cette opacité, car tous en profitent.
Si la « bulle » éclatait, les valeurs baisseraient brusquement, entraînant avec elles les cours des foncières cotées et des parts de SCPI souscrites par les épargnants.
Comme au souk de Marrakech… Il suffit de poser les yeux sur un immeuble pour que son loyer baisse. D'y entrer, pour que l'agent immobilier, tout sourire, dégaine promptement sa palette de cadeaux divers et variés, sobrement baptisés « mesures d'accompagnement », censés faciliter l'accord entre une entreprise qui cherche des mètres carrés et un propriétaire pressé de les louer.


Pas besoin de marchander en ce moment sur le marché des bureaux, les bailleurs sont si contents de trouver un locataire ou de garder le leur qu'ils sont prêts à lâcher, beaucoup. Et les mesures s'additionnent : la mise à disposition anticipée des locaux, (comptabilisée nulle part), un loyer progressif, la facture des travaux d'aménagement, celle du déménagement, une promesse de nouveaux cadeaux au bout de trois ans…
Calculé sur toute la durée du bail, le montant que touchera le propriétaire passe ainsi d'une valeur faciale (affichée) à une valeur économique (réellement payée, après ristourne). Et la différence peut atteindre de 20 à 25 %. Jusqu'à 35 % fin 2013.
Pourquoi s'inquiéter alors de ces discussions de marchand de tapis, classiques sur n'importe quel marché et oscillant avec l'offre et la demande ? Parce que le prix auquel se louent les immeubles, finalement fixé entre les deux parties, n'est connu que d'elles seules et ne correspond en rien à la valeur communiquée au marché. Lors des grand-messes réunissant les acteurs du secteur et les analystes financiers, les principales sociétés de conseil comme BNP Paribas Real Estate, DTZ, CBRE et JLL fournissent des chiffres faux. Ce sont pourtant ceux-là qui alimentent la base de données d'Immostat, référence nationale et internationale de la santé du marché tertiaire français. Lequel s'est montré étonnamment résistant depuis 2008, debout au milieu de ses voisins qui perdaient pied et dévissaient. La courbe des loyers est quasiment plate, alors que, au début des années 1990, ils avaient baissé de 50 % en cinq ans. Rien d'étonnant : depuis le début de la crise financière, les écarts entre loyers « faciaux » et « éco » n'ont cessé de se creuser. Et toute la place le sait.
Aujourd'hui, les investisseurs se battent pour des immeubles dont les revenus sont pourtant en baisse, explique Alain Béchade, ancien broker aujourd'hui professeur au CNAM. En maintenant des valeurs faciales hautes, ils espèrent préserver la valeur de leurs actifs afin de mieux les revendre ou cultivent l'espoir que les loyers remontent un jour.
« Le fisc pourrait s'intéresser à ces mesures et les considérer comme des avantages en nature, taxables », pense un avocat spécialiste de l'immobilier. Comment se sortir de ce mensonge collectif ? Personne ne bougera si tous ne bougent pas ensemble et il faudra sans doute un événement extérieur pour que le marché réagisse. Une loi pourrait servir d'électrochoc
Tiens, cela me rappelle un autre indicateur bidonné...
Ignorés : Gustave de Nancy, Savant cosinus, Hector et pimono...
Les messages que ces utilisateurs publient ne seront pas entièrement visibles. Et ça soulage !

titi75013
-+
-+
Messages : 1949
Enregistré le : 26 août 2013, 12:04

Re: Immobilier de bureaux : la grande illusion

#132 Message par titi75013 » 24 mars 2014, 14:32

excellent article!!!

avec de telles pratique, la valeur du bien est surévalué, donc l'actif d'immeubles appartenant à des fonds de pensions, des sociétés financières, etc...
De plus des provisions pour dépréciations d'actif considérables devraient être constituée.

Il n' y aurait alors des conséquences boursières et financières importantes.

La raison pour laquelle le législateur ne fera rien, sous l'influence des lobbys ?
Et puis avec les assurance-vie qu'ils ont contractés, cà ne leur serait pas bénéfique..

Avatar du membre
hamster
Presse
Presse
Messages : 1845
Enregistré le : 20 juin 2005, 11:34

Re: Immobilier de bureaux : la grande illusion

#133 Message par hamster » 24 mars 2014, 14:47

Donc une dépréciation latente de 25% des actifs qui est comptabilisée nul part pour le moment. Tout le monde serre les fesses en attendant que les loyers repartent à la hausse. Oui mais si la crise dure? Et selon moi la crise va durer et il faudra bien réviser ces valeurs. Effet domino en perspective !

Avatar du membre
pangloss
Presse
Presse
Messages : 15487
Enregistré le : 25 août 2005, 10:24
Localisation : 92

Re: Immobilier de bureaux : la grande illusion

#134 Message par pangloss » 24 mars 2014, 14:59

actif/collatéral en baisse, crédit en baisse...
Le deleveraging continue...

Excellente video (téléchargeable) de Hans Rosling sur l'évolution démographique au XXIème siècle: https://vimeo.com/79878808
Image

Avatar du membre
immopaul
~~+
~~+
Messages : 12865
Enregistré le : 09 oct. 2006, 12:25

Re: Immobilier de bureaux : la grande illusion

#135 Message par immopaul » 24 mars 2014, 15:13

Près de 40 % de l'offre neuve - disponible immédiatement sur le marché francilien - serait donc vacante depuis au moins deux ans, parfois quatre.
8)
"Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire".
Evelyn Beatrice Hall

Avatar du membre
Bullitt
-++
-++
Messages : 3597
Enregistré le : 07 sept. 2006, 21:01
Localisation : là où c'est cher

Re: Immobilier de bureaux : la grande illusion

#136 Message par Bullitt » 24 mars 2014, 17:43

Parrainages Fortuneo, Boursorama, LinXea, Altaprofits, ING, BforBank, Monabanq, Zesto, Bourse Direct, Assurancevie.com, c'est la crise...

franckyfranck
+
+
Messages : 2631
Enregistré le : 30 déc. 2011, 18:49

Re: Immobilier de bureaux : la grande illusion

#137 Message par franckyfranck » 24 mars 2014, 17:52

C'est très simple, seuls les bureaux premium se louent bien. Par premium on entend dans le triangle d'or (Opéra, Madeleine, Champs) ou les prix restent élevés. Ailleurs on va distinguer les bureaux neufs proches du métro ou du périph' dans un quartier sympa et le reste. Et le reste c'est vacant souvent depuis des années. J'avais déjà eu cette discussion vers 2007 avec un client qui louait à Palaiseau dans un ensemble de bureau vide. Et qui m'avait expliqué qu'ils (les bailleurs) préféraient que ce soit vide plutot que de louer pas cher car ca les aurait pénalisé au mark to market.

Allez on parle dans un autre fil de la crise qui couve en Asie (troisième round de la crise mondiale), cela devrais avoir des conséquences intéréssantes.

NB : Pour que ca baisse, il suffirait de supprimer le mark to market qui est une aberration comptable conduisant à déclarer des profits virtuels en période de hausse et des pertes virtuelles en périodes de baisse.

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 42315
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Immobilier de bureaux : la grande illusion

#138 Message par slash33 » 24 mars 2014, 22:34

Ah tiens la chasse aux coupables à démarré. A quand dans l'immobilier résidentiel?

Avatar du membre
immopaul
~~+
~~+
Messages : 12865
Enregistré le : 09 oct. 2006, 12:25

Le marché des bureaux est jugé de plus en plus surévalué

#139 Message par immopaul » 24 juil. 2014, 13:13

L'afflux de liquidités mondiales cherchant à se placer dans la pierre commence à perturber sérieusement l'activité des foncières de bureaux.
Car les prix atteints par ces derniers, sur Paris et les secteurs prisés de sa couronne, ne permettent plus un rendement locatif satisfaisant.
Malgré des loyers en baisse, ces dernières années, et une conjoncture économique rendant peu crédible leur remontée, l'immobilier de bureaux continue de se renchérir et les investissements se sont encore accrus au premier semestre en France.

Gecina, première des grandes foncières de bureaux à dévoiler ses résultats semestriels, jette l'éponge.
« Dans un marché euphorique, probablement trop, nous investirons moins », a résumé Philippe Depoux, son directeur général.
La foncière ramène son objectif 2014 d'investissement de 1 milliard d'euros à 600 millions.

Même chose pour les cessions, qui servaient à financer les nouveaux actifs.
Contrairement aux autres années, Gecina, qui veut réduire son parc de logements parisiens, n'en a pas mis en vente cette année.
Moins d'achats, et moins de ventes, donc leur décision de ne plus bouger pourrait ne pas avoir d'impact sur le marché.

23/07/2014
http://www.lesechos.fr/journal20140723/ ... 026953.php
"Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire".
Evelyn Beatrice Hall

Avatar du membre
Suricate
Modérateur
Modérateur
Messages : 13873
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12

Re: Le marché des bureaux est jugé de plus en plus surévalué

#140 Message par Suricate » 24 juil. 2014, 13:16

Des prix en hausse constante, des loyers qui baissent... et une rentabilité qui plonge.

Pendant ce temps là des commerciaux de grandes banques nationales, prescripteurs responsables mais pas coupables, invitent des particuliers, à grands renforts de plaquettes sur papier glacé reprenant les performances passées de leurs fonds, à investir dans des SCPI.

A vomir.

Avatar du membre
goinfrimmo
~~+
~~+
Messages : 5949
Enregistré le : 07 juin 2008, 10:29
Localisation : 92 O

Re: Le marché des bureaux est jugé de plus en plus surévalué

#141 Message par goinfrimmo » 25 juil. 2014, 12:35

Oui j'ai vu ça dans un "c'est votre argent" cet hiver. J'ai tout de suite trouvé ça louche. Mais ça a dû certainement séduire quelques PP. :?

fifou53
Messages : 14
Enregistré le : 02 juil. 2014, 14:47

Immobilier de bureaux : gare à l'atterrissage

#142 Message par fifou53 » 02 déc. 2014, 22:04

Immobilier de bureaux : gare à l’atterrissage
LeMonde.fr, le 02/12/2014
https://fr.news.yahoo.com/immobilier-bu ... 52458.html
Les professionnels de l’immobilier qui vont se presser au Salon de l’immobilier d’entreprise (SIMI) les 3, 4 et 5 décembre, à la porte Maillot à Paris (15e), savent qu’il en va des loyers comme des chiffres en général : on peut leur faire dire ce que l’on veut.
Modifié en dernier par slash33 le 03 déc. 2014, 07:45, modifié 3 fois.
Raison : réédition après fourniture du lien valide par une tierce partie et réactivation de la file

fifou53
Messages : 14
Enregistré le : 02 juil. 2014, 14:47

Re: Immobilier de bureaux : gare à l'atterrissage

#143 Message par fifou53 » 03 déc. 2014, 13:36

Plus que le fond de l'article, le but de mon post était surtout de montrer que l'article n'était plus présent sur le site du Monde.

Avatar du membre
Dysfonctionnaire
Messages : 1254
Enregistré le : 09 oct. 2011, 19:10

Re: Immobilier de bureaux : gare à l'atterrissage

#144 Message par Dysfonctionnaire » 03 déc. 2014, 16:04

info parallèle, je viens d'entendre qu'à l'arche de la défense, sur 30km² de bureau, 27 sont libre

et les prix se maintiennent, et tout va bien
And we have a winner
defrance69 a écrit :pour 500€ de trop on devrait payer 3000€ d'impots en plus, ben ca fait réfléchir
Image

Avatar du membre
la cigale75
-+
-+
Messages : 1767
Enregistré le : 24 oct. 2005, 12:55
Localisation : paris 17

Re: Immobilier de bureaux : gare à l'atterrissage

#145 Message par la cigale75 » 03 déc. 2014, 19:46

pour des pro, il faut situer la porte maillot dans le bon arrondissement, c est pas gagne. :)
La cigale
"Connaitre l'art d'impressionner l'imaginaire des foules c'est connaitre l'art de les gouverner."
Psychologie des foules de Gustave Le Bon

Eh bien aujourd'hui, on dirait qu'il y a un mur au milieu de la piste d'atterrissage.

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 42315
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Immobilier de bureaux : gare à l'atterrissage

#146 Message par slash33 » 03 déc. 2014, 21:00

fifou53 a écrit :Plus que le fond de l'article, le but de mon post était surtout de montrer que l'article n'était plus présent sur le site du Monde.
Ils ont juste changé l'URL en route:
http://www.lemonde.fr/economie/article/ ... _3234.html

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 7505
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: Immobilier de bureaux : gare à l'atterrissage

#147 Message par crispus » 04 déc. 2014, 00:22

Dysfonctionnaire a écrit :info parallèle, je viens d'entendre qu'à l'arche de la défense, sur 30km² de bureau, 27 sont libre

et les prix se maintiennent, et tout va bien
C'est le moment d'acheter des parts de SCPI alors ? :mrgreen:

Ludovic06
Messages : 241
Enregistré le : 03 mai 2013, 09:02

[Immostat] le marché francilien des bureaux en chute

#148 Message par Ludovic06 » 16 sept. 2015, 14:36

Le marché des bureaux en Ile-de-France (ventes et locations mêlées) a vu son activité au deuxième trimestre dégringoler de 24% sur un an.

http://www.cbanque.com/actu/53126/immob ... -trimestre

J'espère que cela n'a pas déjà été posté.

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 30140
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: [Immostat] le marché francilien des bureaux en chute

#149 Message par Gpzzzz » 16 sept. 2015, 14:41

Ludovic06 a écrit :
Le marché des bureaux en Ile-de-France (ventes et locations mêlées) a vu son activité au deuxième trimestre dégringoler de 24% sur un an.

http://www.cbanque.com/actu/53126/immob ... -trimestre

J'espère que cela n'a pas déjà été posté.
Le rebond !!!
Je regardai les CO de certaines SCPI.. fiouuu

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 42315
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Le marché des bureaux à Paris surévalué de 30%

#150 Message par slash33 » 16 avr. 2016, 09:30

Le marché des bureaux à Paris surévalué de 30%, s'inquiète le Haut Conseil de stabilité financière
AFP le 15/04/2016
http://www.boursorama.com/actualites/le ... 4bd21ed702
L'immobilier commercial en France est surévalué de 15% à 20%, voire jusqu'à 30% pour le marché des bureaux à Paris, a averti vendredi le Haut Conseil de stabilité financière (HCSF), un organisme lié à Bercy qui veille à la stabilité du système financier.
Priceless.

Répondre