Argentine crise institutionnelle et risque économique

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
Avatar du membre
pangloss
Presse
Presse
Messages : 14416
Enregistré le : 25 août 2005, 10:24
Localisation : 92

Re: L'Argentine persiste sur la voie du protectionnisme

#51 Message par pangloss » 07 juin 2012, 08:31

aquafiestas a écrit :Il semblerait que l'Europe soit le dindon de la farce libre-échangiste..
Le commerce exterieur de l'Europe est globalement excédentaire...
Image
Excellente video (téléchargeable) de Hans Rosling sur l'évolution démographique au XXIème siècle: https://vimeo.com/79878808
Image

irmonium
~~+
~~+
Messages : 12039
Enregistré le : 07 déc. 2010, 12:59

Re: L'Argentine persiste sur la voie du protectionnisme

#52 Message par irmonium » 07 juin 2012, 08:35

aquafiestas a écrit :Il semblerait que l'Europe soit le dindon de la farce libre-échangiste..
le terme en rouge s'applique egalement à la protection de l'environnement..
"Qui imagine le général de Gaulle mis en examen?"
F.Fillon le 28/08/16

«Je ne céderai pas, je ne me rendrai pas, je ne me retirerai pas»
F.Fillon le 01/03/17

Avatar du membre
Suricate
Modérateur
Modérateur
Messages : 12840
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12

Re: L'Argentine persiste sur la voie du protectionnisme

#53 Message par Suricate » 07 juin 2012, 08:35

pangloss a écrit :Le commerce exterieur de l'Europe est globalement excédentaire...
L'un n'empêche pas l'autre... celui de l'Argentine aussi.

shetkougv
Messages : 1405
Enregistré le : 10 janv. 2012, 12:34

Re: L'Argentine persiste sur la voie du protectionnisme

#54 Message par shetkougv » 07 juin 2012, 08:41

pangloss a écrit :Le commerce exterieur de l'Europe est globalement excédentaire...
Image
Quand on voit ce tableau, on se demande vraiment comment la situation des USA est tenable...?

En proportion, leurs chiffres ressemblent pas mal à ceux de l'Espagne et de la Grèce...
Modifié en dernier par shetkougv le 07 juin 2012, 08:43, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 33040
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: L'Argentine persiste sur la voie du protectionnisme

#55 Message par Pi-r2 » 07 juin 2012, 08:43

shetkougv a écrit :En proportion, leurs chiffres ressemblent pas mal à ceux de la Grèce...
Parce qu'ils ont la plus grosse (armée et imprimante)
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

aquafiestas

Re: L'Argentine persiste sur la voie du protectionnisme

#56 Message par aquafiestas » 07 juin 2012, 08:47

pangloss a écrit :
aquafiestas a écrit :Il semblerait que l'Europe soit le dindon de la farce libre-échangiste..
Le commerce exterieur de l'Europe est globalement excédentaire...
correction : Il semblerait que l'Europe La France soit le dindon de la farce libre-échangiste..

shetkougv
Messages : 1405
Enregistré le : 10 janv. 2012, 12:34

Re: L'Argentine persiste sur la voie du protectionnisme

#57 Message par shetkougv » 07 juin 2012, 08:57

Pi-r2 a écrit :
shetkougv a écrit :Quand on voit ce tableau, on se demande vraiment comment la situation des USA est tenable...?

En proportion, leurs chiffres ressemblent pas mal à ceux de l'Espagne ou de la Grèce...
Parce qu'ils ont la plus grosse (armée et imprimante)
Donc l'impression monétaire permettrait de vivre confortablement pendant très longtemps avec des déficits de toutes parts?

Angela ferait donc fausse route?


Détail intéressant : dans la dernière colonne du tableau (taux des bonds), à la ligne zone Euro, ils aurait pu mettre un tiret ou "N/A", au lieu de mettre le taux de l'Allemagne...

aquafiestas

Re: L'Argentine persiste sur la voie du protectionnisme

#58 Message par aquafiestas » 07 juin 2012, 08:59

A condition d'avoir des gros porte-avions à disposition.

shetkougv
Messages : 1405
Enregistré le : 10 janv. 2012, 12:34

Re: L'Argentine persiste sur la voie du protectionnisme

#59 Message par shetkougv » 07 juin 2012, 09:03

aquafiestas a écrit :A condition d'avoir des gros porte-avions à disposition.
Bah en imprimant des billets, ça peut s'acheter ça.

Avatar du membre
EmileZola
~~+
~~+
Messages : 18433
Enregistré le : 01 août 2011, 17:23

Re: L'Argentine persiste sur la voie du protectionnisme

#60 Message par EmileZola » 07 juin 2012, 09:42

Le protectionnisme serait la fin de tout ! la mort de l'Europe.
A éviter absolument.

aquafiestas

Re: L'Argentine persiste sur la voie du protectionnisme

#61 Message par aquafiestas » 07 juin 2012, 09:44

Merci cédric.
Tout le monde le fait mais c'est pas grave.. :roll:

Avatar du membre
Fluctuat
Messages : 1358
Enregistré le : 27 avr. 2011, 11:45
Localisation : Ici, là, ou ailleurs

Re: L'Argentine persiste sur la voie du protectionnisme

#62 Message par Fluctuat » 07 juin 2012, 11:36

EmileZola a écrit :Le protectionnisme serait la fin de tout ! la mort de l'Europe.
A éviter absolument.
Pourquoi ?

irmonium
~~+
~~+
Messages : 12039
Enregistré le : 07 déc. 2010, 12:59

Re: L'Argentine persiste sur la voie du protectionnisme

#63 Message par irmonium » 07 juin 2012, 12:04

EmileZola a écrit :Le protectionnisme serait la fin de tout ! la mort de l'Europe.
A éviter absolument.
mais oui bien sur... :lol:
Que font les etats unis quand ils sur taxes les produits chinois?
Que font la chine la corée et le japon quand ils font un accord de protection regional?
Que fait l'argentine en ce moment?

Ces pays sont ils en train d'imploser?? :lol:

brave cedric.. Il ne sait pas ce que veut dire protectionnisme, il regarde dans son Dico qu'on lui a donné à l'Uaimepé et nous lit la definition... :lol:
"Qui imagine le général de Gaulle mis en examen?"
F.Fillon le 28/08/16

«Je ne céderai pas, je ne me rendrai pas, je ne me retirerai pas»
F.Fillon le 01/03/17

Avatar du membre
Black_Jack
-+
-+
Messages : 2071
Enregistré le : 27 août 2008, 09:03

Re: L'Argentine persiste sur la voie du protectionnisme

#64 Message par Black_Jack » 07 juin 2012, 12:16

irmonium a écrit :brave cedric.. Il ne sait pas ce que veut dire protectionnisme, il regarde dans son Disco qu'on lui a donné à l'Uaimepé et nous lit la definition... :lol:
in memoriam jeanguimauve (28 Déc 2007/06 nov 2011)
Image

Coltrane
Messages : 1085
Enregistré le : 17 mai 2008, 22:44

Re: L'Argentine persiste sur la voie du protectionnisme

#65 Message par Coltrane » 07 juin 2012, 12:19

Ce qui fait flipper en regardant les valeurs brutes de déficit commercial
Dans l'ordre décroissant :

1/ USA : -750 MM
2/ Inde : -177.3
3/ Grande Bretagne : -162.5
4/ France : -95.6
5/ Espagne : -60.9

x/ Allemagne : +223.5

La France est classée 4ème état pour le déficit de la balance commerciale.
Je me demande encore comment nous et les brittons pouvons encore tenir.

Avatar du membre
Black_Jack
-+
-+
Messages : 2071
Enregistré le : 27 août 2008, 09:03

Re: L'Argentine persiste sur la voie du protectionnisme

#66 Message par Black_Jack » 07 juin 2012, 12:31

La balance commerciale n'est peut-être pas un indicateur hyper pertinent non plus.
in memoriam jeanguimauve (28 Déc 2007/06 nov 2011)
Image

Avatar du membre
EmileZola
~~+
~~+
Messages : 18433
Enregistré le : 01 août 2011, 17:23

Re: L'Argentine persiste sur la voie du protectionnisme

#67 Message par EmileZola » 07 juin 2012, 12:59

Fluctuat a écrit :
EmileZola a écrit :Le protectionnisme serait la fin de tout ! la mort de l'Europe.
A éviter absolument.
Pourquoi ?
--> Blocage des échanges mondiaux --> baisse de la croissance --> accentuation de la crise
C'est ce qui s'est passé pendant la crise de 1929

fabien44
Messages : 1596
Enregistré le : 25 févr. 2010, 14:17

Re: L'Argentine persiste sur la voie du protectionnisme

#68 Message par fabien44 » 07 juin 2012, 13:00

Black_Jack a écrit :La balance commerciale n'est peut-être pas un indicateur hyper pertinent non plus.
Les critères de santé d'un pays:
- Son PIB/habitant
- Son taux croissance
- Son niveau d'endettement
- Son taux de chômage
- Sa balance commerciale

Avatar du membre
sylroll
-+
-+
Messages : 2298
Enregistré le : 12 nov. 2008, 13:45

Re: L'Argentine persiste sur la voie du protectionnisme

#69 Message par sylroll » 07 juin 2012, 13:05

manucosto a écrit :
Black_Jack a écrit :La balance commerciale n'est peut-être pas un indicateur hyper pertinent non plus.
Ben quand même, s'il y a en a un à retenir en économie, c'est peut être bien celui là.
Avec en effet la puissance de l'armée nationale.
En quoi ?
Si tu massacres ton économie domestique pour mieux exporter tu recules au lieux de progresser, ou dit d'une autre façon tu n'optimise pas tout ton potentiel de développement puisque tu le brimes
Modifié en dernier par sylroll le 07 juin 2012, 13:09, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Fluctuat
Messages : 1358
Enregistré le : 27 avr. 2011, 11:45
Localisation : Ici, là, ou ailleurs

Re: L'Argentine persiste sur la voie du protectionnisme

#70 Message par Fluctuat » 07 juin 2012, 13:08

EmileZola a écrit :
Fluctuat a écrit :
EmileZola a écrit :Le protectionnisme serait la fin de tout ! la mort de l'Europe.
A éviter absolument.
Pourquoi ?
--> Blocage des échanges mondiaux --> baisse de la croissance --> accentuation de la crise
C'est ce qui s'est passé pendant la crise de 1929
Je croyais que c'était une crise financière au départ: on m'aurait menti ?
Et on ne peut pas imaginer que cela voudrait dire :
diminution de l'achat de "merdouilles chinoises"- > réindustrialisation de la France, moins de fruits et légumes voyageant de loin et agriculteurs français mieux rémunérés ? Si tous les pays pré-cités ont mis en place le protectionnisme c'est bien qu'il y a une raison: perso je ne vois pour la France l'intérêt de se sacrifier sur l'autel du libre-échange. Il y a déjà eu des taxes sur nos produits d'exportation - généralement le luxe: ça ne change pas grand chose.

Avatar du membre
JohnLord
-++
-++
Messages : 4870
Enregistré le : 21 avr. 2009, 15:11
Localisation : Au sommet

Re: L'Argentine persiste sur la voie du protectionnisme

#71 Message par JohnLord » 07 juin 2012, 13:11

EmileZola a écrit :
Fluctuat a écrit :
EmileZola a écrit :Le protectionnisme serait la fin de tout ! la mort de l'Europe.
A éviter absolument.
Pourquoi ?
--> Blocage des échanges mondiaux --> baisse de la croissance --> accentuation de la crise
C'est ce qui s'est passé pendant la crise de 1929
Ah? Parce que l'on a attendu le libre échange pour avoir de la croissance ? A l'époque des douanes et des taxes sur les produits importés la croissance était au ras des pâquerettes ?
116233

Avatar du membre
EmileZola
~~+
~~+
Messages : 18433
Enregistré le : 01 août 2011, 17:23

Re: L'Argentine persiste sur la voie du protectionnisme

#72 Message par EmileZola » 07 juin 2012, 13:17

Fluctuat a écrit :
EmileZola a écrit :
Fluctuat a écrit :
EmileZola a écrit :Le protectionnisme serait la fin de tout ! la mort de l'Europe.
A éviter absolument.
Pourquoi ?
--> Blocage des échanges mondiaux --> baisse de la croissance --> accentuation de la crise
C'est ce qui s'est passé pendant la crise de 1929
Je croyais que c'était une crise financière au départ: on m'aurait menti ?
Et on ne peut pas imaginer que cela voudrait dire :
diminution de l'achat de "merdouilles chinoises"- > réindustrialisation de la France, moins de fruits et légumes voyageant de loin et agriculteurs français mieux rémunérés ? Si tous les pays pré-cités ont mis en place le protectionnisme c'est bien qu'il y a une raison: perso je ne vois pour la France l'intérêt de se sacrifier sur l'autel du libre-échange. Il y a déjà eu des taxes sur nos produits d'exportation - généralement le luxe: ça ne change pas grand chose.
Si tu n'achètes pas les merdre chinoises, ils n'achèteront pas nos AIRBUS ou nos centrales nucléaires.
Ce qu'il faut faire ce n'est pas essayer de les concurrencer, c'est IMPOSSIBLE, mais de leur vendre des trucs qu'ils ne savent pas faire !

Avatar du membre
JohnLord
-++
-++
Messages : 4870
Enregistré le : 21 avr. 2009, 15:11
Localisation : Au sommet

Re: L'Argentine persiste sur la voie du protectionnisme

#73 Message par JohnLord » 07 juin 2012, 13:19

EmileZola a écrit : Si tu n'achètes pas les merdre chinoises, ils n'achèteront pas nos AIRBUS ou nos centrales nucléaires.
Ce qu'il faut faire ce n'est pas essayer de les concurrencer, c'est IMPOSSIBLE, mais de leur vendre des trucs qu'ils ne savent pas faire !
C'est beau, on entendait déjà ce discours au milieu des années 90. Je sais pas si on leur a vendu des airbus, des tgv et des centrales nucléaires, mais ce dont je suis sûr, c'est qu'on leur achète toutes leurs merdouilles.
116233

Avatar du membre
EmileZola
~~+
~~+
Messages : 18433
Enregistré le : 01 août 2011, 17:23

Re: L'Argentine persiste sur la voie du protectionnisme

#74 Message par EmileZola » 07 juin 2012, 13:22

Et moi ce que je te dis c'est que si tu mets du protectionnisme ils n'achèteront plus AUCUN Airbus. Ils prendront des Boeing !

Avatar du membre
Fluctuat
Messages : 1358
Enregistré le : 27 avr. 2011, 11:45
Localisation : Ici, là, ou ailleurs

Re: L'Argentine persiste sur la voie du protectionnisme

#75 Message par Fluctuat » 07 juin 2012, 13:23

EmileZola a écrit :Si tu n'achètes pas les merdre chinoises, ils n'achèteront pas nos AIRBUS ou nos centrales nucléaires.
Ce qu'il faut faire ce n'est pas essayer de les concurrencer, c'est IMPOSSIBLE, mais de leur vendre des trucs qu'ils ne savent pas faire !
ouais, sauf qu'actuellement nous vendons les objets et le savoir-faire en même temps -ou comment se tirer une balle dans le pied. Pourquoi concurencer serait impossible ? A cause du coût salarial ? Pourquoi devrait-on accepter que des produits produits avec des normes sociales et environnementales moindres, entrent en concurrence directe avec les nôtres ? Si nous considérons que notre modèle social est le bon, nous ne devrions pas les accepter: mettre en place une taxe rétablit l'équilibre et donne sa chance à un produit français.

Avatar du membre
Fluctuat
Messages : 1358
Enregistré le : 27 avr. 2011, 11:45
Localisation : Ici, là, ou ailleurs

Re: L'Argentine persiste sur la voie du protectionnisme

#76 Message par Fluctuat » 07 juin 2012, 13:26

De toute façon pour les Airbus c'est déjà cuit cf taxe carbone
http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2012/0 ... airbus.php

Avatar du membre
sylroll
-+
-+
Messages : 2298
Enregistré le : 12 nov. 2008, 13:45

Re: L'Argentine persiste sur la voie du protectionnisme

#77 Message par sylroll » 07 juin 2012, 13:27

EmileZola a écrit : Si tu n'achètes pas les merdre chinoises, ils n'achèteront pas nos AIRBUS ou nos centrales nucléaires.
Ce qu'il faut faire ce n'est pas essayer de les concurrencer, c'est IMPOSSIBLE, mais de leur vendre des trucs qu'ils ne savent pas faire !


Avatar du membre
EmileZola
~~+
~~+
Messages : 18433
Enregistré le : 01 août 2011, 17:23

Re: L'Argentine persiste sur la voie du protectionnisme

#78 Message par EmileZola » 07 juin 2012, 13:27

Fluctuat a écrit :
EmileZola a écrit :Si tu n'achètes pas les merdre chinoises, ils n'achèteront pas nos AIRBUS ou nos centrales nucléaires.
Ce qu'il faut faire ce n'est pas essayer de les concurrencer, c'est IMPOSSIBLE, mais de leur vendre des trucs qu'ils ne savent pas faire !
ouais, sauf qu'actuellement nous vendons les objets et le savoir-faire en même temps -ou comment se tirer une balle dans le pied. Pourquoi concurencer serait impossible ? A cause du coût salarial ? Pourquoi devrait-on accepter que des produits produits avec des normes sociales et environnementales moindres, entrent en concurrence directe avec les nôtres ? Si nous considérons que notre modèle social est le bon, nous ne devrions pas les accepter: mettre en place une taxe rétablit l'équilibre et donne sa chance à un produit français.
Oui

Avatar du membre
Fluctuat
Messages : 1358
Enregistré le : 27 avr. 2011, 11:45
Localisation : Ici, là, ou ailleurs

Re: L'Argentine persiste sur la voie du protectionnisme

#79 Message par Fluctuat » 07 juin 2012, 13:29

EmileZola a écrit :
Fluctuat a écrit :
EmileZola a écrit :Si tu n'achètes pas les merdre chinoises, ils n'achèteront pas nos AIRBUS ou nos centrales nucléaires.
Ce qu'il faut faire ce n'est pas essayer de les concurrencer, c'est IMPOSSIBLE, mais de leur vendre des trucs qu'ils ne savent pas faire !
ouais, sauf qu'actuellement nous vendons les objets et le savoir-faire en même temps -ou comment se tirer une balle dans le pied. Pourquoi concurencer serait impossible ? A cause du coût salarial ? Pourquoi devrait-on accepter que des produits produits avec des normes sociales et environnementales moindres, entrent en concurrence directe avec les nôtres ? Si nous considérons que notre modèle social est le bon, nous ne devrions pas les accepter: mettre en place une taxe rétablit l'équilibre et donne sa chance à un produit français.
Oui
Et pour la suite ?

Avatar du membre
JohnLord
-++
-++
Messages : 4870
Enregistré le : 21 avr. 2009, 15:11
Localisation : Au sommet

Re: L'Argentine persiste sur la voie du protectionnisme

#80 Message par JohnLord » 07 juin 2012, 13:30

EmileZola a écrit :Et moi ce que je te dis c'est que si tu mets du protectionnisme ils n'achèteront plus AUCUN Airbus. Ils prendront des Boeing !
C'est vrai. Ils achèteront des Boeing aux USA qui eux, pratiquent le libre échange avec la Chine et n'auraient pas idée de mettre en place des taxes anti-dumping par exemple.
116233

fabinoo
~~+
~~+
Messages : 5345
Enregistré le : 31 août 2005, 12:37
Localisation : Haute Corse
Contact :

Re: L'Argentine persiste sur la voie du protectionnisme

#81 Message par fabinoo » 07 juin 2012, 13:36

Quand même, ça fait mal, après 7 ans sur ce forum, de lire encore les mêmes discours au ras des pâquerettes sur l'économie.
1. Libre-échange = croissance. Historiquement faux, et même plutôt corrélation négative. Voir Paul Bairoch, Mythes et paradoxes de l'histoire économique.
2. Croissance = prospérité. Largement invalidé, voir Tim Jackson, Prospérité sans croissance pour la démonstration.

Avatar du membre
sylroll
-+
-+
Messages : 2298
Enregistré le : 12 nov. 2008, 13:45

Re: L'Argentine persiste sur la voie du protectionnisme

#82 Message par sylroll » 07 juin 2012, 13:43

fabinoo a écrit :Quand même, ça fait mal, après 7 ans sur ce forum, de lire encore les mêmes discours au ras des pâquerettes sur l'économie.
1. Libre-échange = croissance. Historiquement faux, et même plutôt corrélation négative. Voir Paul Bairoch, Mythes et paradoxes de l'histoire économique.
2. Croissance = prospérité. Largement invalidé, voir Tim Jackson, Prospérité sans croissance pour la démonstration.
à la fois c'est cédric....ça relativise

Avatar du membre
Lo2
~~+
~~+
Messages : 7312
Enregistré le : 24 avr. 2008, 10:13

Re: L'Argentine persiste sur la voie du protectionnisme

#83 Message par Lo2 » 07 juin 2012, 13:45

EmileZola a écrit :Le protectionnisme serait la fin de tout ! la mort de l'Europe.
A éviter absolument.
Cédric oublie de dire est que ce libre échangisme poussé l'extrême nous a conduit dans cette situation => faire produire par celui qui produit le moins cher => développement d'esclaves produisant + suppression de job dans les autres pays.

Dans un premier temps, le protectionnisme fera très mal et on verra une armée de Cédric se lever pour dénoncer cet état de fait. En fait on ne fera que tenter de reconstruire ce que ce type de libre-échange a détruit.

Perso, je suis OK pour le libre-échange mais seulement pour les produits dont on ne sait pas les produire soi-même ou pas de volonté de le développer dans notre économie. Depuis 40 ans, nos industries ont été décimées alors que l'on savait (sait ?) le faire.

C'est par quoi l'Argentine est passé. Maintenant elle protège ces acquis et ne va échanger que les biens qu'elle n'a pas avec des pays qui sont en surplus (ou pas...).
1) 在金子我信任
2) The American dream is a dream

Avatar du membre
EmileZola
~~+
~~+
Messages : 18433
Enregistré le : 01 août 2011, 17:23

Re: L'Argentine persiste sur la voie du protectionnisme

#84 Message par EmileZola » 07 juin 2012, 13:51

Fluctuat a écrit :
EmileZola a écrit :
Fluctuat a écrit :
EmileZola a écrit :Si tu n'achètes pas les merdre chinoises, ils n'achèteront pas nos AIRBUS ou nos centrales nucléaires.
Ce qu'il faut faire ce n'est pas essayer de les concurrencer, c'est IMPOSSIBLE, mais de leur vendre des trucs qu'ils ne savent pas faire !
ouais, sauf qu'actuellement nous vendons les objets et le savoir-faire en même temps -ou comment se tirer une balle dans le pied. Pourquoi concurencer serait impossible ? A cause du coût salarial ? Pourquoi devrait-on accepter que des produits produits avec des normes sociales et environnementales moindres, entrent en concurrence directe avec les nôtres ? Si nous considérons que notre modèle social est le bon, nous ne devrions pas les accepter: mettre en place une taxe rétablit l'équilibre et donne sa chance à un produit français.
Oui
Et pour la suite ?
Plus de libéralisme.

Avatar du membre
EmileZola
~~+
~~+
Messages : 18433
Enregistré le : 01 août 2011, 17:23

Re: L'Argentine persiste sur la voie du protectionnisme

#85 Message par EmileZola » 07 juin 2012, 13:52

fabinoo a écrit :Quand même, ça fait mal, après 7 ans sur ce forum, de lire encore les mêmes discours au ras des pâquerettes sur l'économie.
1. Libre-échange = croissance. Historiquement faux, et même plutôt corrélation négative. Voir Paul Bairoch, Mythes et paradoxes de l'histoire économique.
2. Croissance = prospérité. Largement invalidé, voir Tim Jackson, Prospérité sans croissance pour la démonstration.
Si il y avait un discours unique et une solution consensuelle à nos problèmes, il y a longtemps que la crise serait réglée !

Avatar du membre
sylroll
-+
-+
Messages : 2298
Enregistré le : 12 nov. 2008, 13:45

Re: L'Argentine persiste sur la voie du protectionnisme

#86 Message par sylroll » 07 juin 2012, 13:53

EmileZola a écrit : Plus de libéralisme.
Tu t'attendais à quoi Fluctuat ? :lol:
Modifié en dernier par sylroll le 07 juin 2012, 14:13, modifié 1 fois.

aquafiestas

Re: L'Argentine persiste sur la voie du protectionnisme

#87 Message par aquafiestas » 07 juin 2012, 14:03

EmileZola a écrit : Plus de libéralisme.
Elle est belle la pensée unique !
C'est le libéralisme qui nous a conduit là où nous en sommes aujourd'hui : moins de règles, plus de liberté.


Cela ne fonctionne pas.
Pourquoi ?

Cela ne peut pas fonctionner dans un système capitaliste qui cherchent à maximiser les profits. Ce qui conduit automatiquement les acteurs a faire n'importe quoi, à prendre tous les risques, à fouler aux pieds les plus basiques règles sociales ou environnementales.... pourvu que le compte en banque augmente.
Exemple : les subprimes, ou comment vendre n'importe quoi à n'importe qui...dans le but de faire gonfler une bulle et alimenter des comptes en banques... :roll:

Libéralisme et capitalisme ne sont pas compatibles car le capitalisme a besoin d'encadrement, de règles strictes. D'ailleurs, les instances mondiales l'ont bien compris et les règles prudentielles de Bâle III ne sont rien d'autres que l'encadrement du noyau dur du capitalisme, les banques.

irmonium
~~+
~~+
Messages : 12039
Enregistré le : 07 déc. 2010, 12:59

Re: L'Argentine persiste sur la voie du protectionnisme

#88 Message par irmonium » 07 juin 2012, 14:11

EmileZola a écrit : Plus de libéralisme.
Viva la Liberta !!!!!!!


:lol: :lol: :lol:
"Qui imagine le général de Gaulle mis en examen?"
F.Fillon le 28/08/16

«Je ne céderai pas, je ne me rendrai pas, je ne me retirerai pas»
F.Fillon le 01/03/17

Avatar du membre
courcheval
+
+
Messages : 2813
Enregistré le : 07 mai 2006, 02:14

Re: L'Argentine persiste sur la voie du protectionnisme

#89 Message par courcheval » 07 juin 2012, 16:52

Le problème de l'Argentine est monétaire. Le peso ne se déprécie pas au rythme de son inflation (30% par an réels). La compétitivité baisse d'autant et les produits importés sont moins chers que les produits locaux. Nous sommes aujourd'hui retournés dans les conditions des années 90 avec la parité Peso/Dollar. Mais l'Argentine n'est pas le seul pays d'Amérique du Sud à souffrir de la réévaluation en termes réels de sa monnaie, le Brésil se trouve dans la même situation, malgré une inflation moindre (mais une revalorisation du real).

Son voisin le Chili connait aussi un coût de la vie élevé, mais ne choisit pas le protectionnisme. Il préfère favoriser les échanges avec des taxes d'importation les moins élevées de la zone et une bureaucratie minimale. La corruption y est aussi mieux contrôlée. Le résultat en terme de performances économiques est incomparable.
La météo boursière annuelle 2013
http://p0.storage.canalblog.com/09/24/8 ... 7281_o.gif

Avatar du membre
Fluctuat
Messages : 1358
Enregistré le : 27 avr. 2011, 11:45
Localisation : Ici, là, ou ailleurs

Re: L'Argentine persiste sur la voie du protectionnisme

#90 Message par Fluctuat » 07 juin 2012, 16:55

sylroll a écrit :
EmileZola a écrit : Plus de libéralisme.
Tu t'attendais à quoi Fluctuat ? :lol:
Ben qu'il réponde à ça :oops:
une âme naïve a écrit :Pourquoi devrait-on accepter que des produits produits avec des normes sociales et environnementales moindres, entrent en concurrence directe avec les nôtres ? Si nous considérons que notre modèle social est le bon, nous ne devrions pas les accepter: mettre en place une taxe rétablit l'équilibre et donne sa chance à un produit français
. Un vrai échange quoi...

Avatar du membre
demobilier
+
+
Messages : 2867
Enregistré le : 05 mai 2007, 14:17
Localisation : Vaucluse

Re: L'Argentine persiste sur la voie du protectionnisme

#91 Message par demobilier » 07 juin 2012, 17:18

EmileZola est sur le périf' à mesurer la vitesse de la voiture de Hollande. Il a ses priorités...

Avatar du membre
Lo2
~~+
~~+
Messages : 7312
Enregistré le : 24 avr. 2008, 10:13

Re: L'Argentine persiste sur la voie du protectionnisme

#92 Message par Lo2 » 07 juin 2012, 17:20

courcheval a écrit :Le problème de l'Argentine est monétaire. Le peso ne se déprécie pas au rythme de son inflation (30% par an réels). La compétitivité baisse d'autant et les produits importés sont moins chers que les produits locaux. Nous sommes aujourd'hui retournés dans les conditions des années 90 avec la parité Peso/Dollar. Mais l'Argentine n'est pas le seul pays d'Amérique du Sud à souffrir de la réévaluation en termes réels de sa monnaie, le Brésil se trouve dans la même situation, malgré une inflation moindre (mais une revalorisation du real).

Son voisin le Chili connait aussi un coût de la vie élevé, mais ne choisit pas le protectionnisme. Il préfère favoriser les échanges avec des taxes d'importation les moins élevées de la zone et une bureaucratie minimale. La corruption y est aussi mieux contrôlée. Le résultat en terme de performances économiques est incomparable.
Renseigne-toi des expériences passées pour avoir une vision long terme. Quand tu bases ton éco sur les exportations, tu dépends des autres et tu es compétition avec tout le monde. A long terme, ça vaut rien. L'Allemagne fait tout pour sauver l'europe (et par extension "le monde") car si elle ne peut plus écouler sa production, elle va en baver.
1) 在金子我信任
2) The American dream is a dream

Avatar du membre
courcheval
+
+
Messages : 2813
Enregistré le : 07 mai 2006, 02:14

Re: L'Argentine persiste sur la voie du protectionnisme

#93 Message par courcheval » 07 juin 2012, 17:26

L'Argentine est peu industrialisée et son économie dépend essentiellement de ses exportations minières et agricoles. Le gouvernement Kirchner est tellement autiste qu'il en vient à mettre des barrières douanières..au Brésil, son principal partenaire du Mercosur qui lui a profité des crises financières des années 90 pour se réindustrialiser. Contrairement au Brésil, il n'a pas les moyens d'une politique isolationniste.

Mais voilà, contrôler l'inflation impliquerait des restrictions budgétaires et donc des bruits de casseroles des lobbies publics dont les salaires sont indexés sur l'inflation réelle, contrairement au reste de la population. Il vaut mieux puiser dans les caisses de retraite (nationalisées) pour payer les besoins de financement courants, et pour la majorité de la population que l'inflation paupérise, il y a le football (nationalisé aussi). Boca Boca!
La météo boursière annuelle 2013
http://p0.storage.canalblog.com/09/24/8 ... 7281_o.gif

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 20067
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: L'Argentine persiste sur la voie du protectionnisme

#94 Message par lecriminel » 07 juin 2012, 17:40

Fluctuat a écrit :Ben qu'il réponde à ça :oops:
une âme naïve a écrit :Pourquoi devrait-on accepter que des produits produits avec des normes sociales et environnementales moindres, entrent en concurrence directe avec les nôtres ? Si nous considérons que notre modèle social est le bon, nous ne devrions pas les accepter: mettre en place une taxe rétablit l'équilibre et donne sa chance à un produit français
.
la reponse est simple, il n'y a aucune raison de l'accepter.
Je pense meme qu'il faut etre à peu près aussi inconsequent pour s'ouvrir à une concurrence qui ne respecte pas les normes locales que pour dereguler la finance. Ca tombe bien, ce sont les memes clowns coupables de ces gravissimes erreurs.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
Lo2
~~+
~~+
Messages : 7312
Enregistré le : 24 avr. 2008, 10:13

Re: L'Argentine persiste sur la voie du protectionnisme

#95 Message par Lo2 » 08 juin 2012, 06:01

courcheval a écrit :L'Argentine est peu industrialisée et son économie dépend essentiellement de ses exportations minières et agricoles.
Quand je lis ça, j'ai envie de dire "pas que !"
L'économie de l'Argentine se caractérise par de nombreuses richesses naturelles et une main-d'œuvre très qualifiée, ainsi qu'une agriculture orientée vers l'exportation, un tissu industriel diversifié et une distribution des revenues très inégale en étant le Coefficient de Gini mesurant les disparités de revenus de la population très élevé et égal à 0,49.
Et même si c'était le cas pour l'Argentine, la question est bien de savoir si le libre-échange tel qu'on le connait est une solution pérenne. Paul Bairoch est formel. Le protectionnisme permet le développement économique. Ensuite que certains pays ouvre leurs marchés sur certains produits et vendre son surplus, why not mais basé son économie dessus et donc des exportations te font, in fine, dépendre des autres.
1) 在金子我信任
2) The American dream is a dream

guinioul
Messages : 888
Enregistré le : 13 avr. 2011, 14:10

Re: L'Argentine persiste sur la voie du protectionnisme

#96 Message par guinioul » 08 juin 2012, 09:03

Cédric est un grand idéaliste en fait :mrgreen:

Il croit encore en la bonté de l'homme : la théorie de la cascade de l'argent, la main invisible du marche, l'équilibre naturel et toutes ces conneries .

C'est oublier un peu vite la cupidité humaine et la propension naturelle de l'homme à vouloir assurer ses arrières par l'accumulation des richesses au détriment des autres (voir l'histoire de France par exemple, le christianisme toussa toussa) .

Cher Cedric tu devrais pourtant savoir que l'économie n'est qu'un système d'échange de valeur via le vecteur monnaie (http://fr.wikipedia.org/wiki/Monnaie), et tu devrais aussi savoir que ce système n'a été conçu que dans ce but et pas dans celui d'un partage des richesses .

Le libéralisme n'a rien d'une solution car la "bonté naturelle" du possédant n'existe pas et n'est (au mieux) que rêvée par les libéraux (qui savent en fait très bien ou se trouve leur intérêt mais veulent juste faire croire à leur théorie, jamais vérifiée d'ailleurs, dans le seul et unique but de justifier leur avidité) .

C'est pourtant pas très compliqué à comprendre non ?

Si le libéralisme était autant une solution que le prétendent ceux qui la promeuvent alors toute les habitants de notre petite planète mangeraient à leur faim .
Est ce le cas ?
bah non ^_^ .

La seule richesse de l'homme c'est l’énergie (actuellement le pétrole) et sa capacité à encadrer ses mauvais travers par un état de droit (au sens statut et non pas de nation) promulguant des lois encadrant les usages .
La monnaie et le libre échange sont tout sauf cela et on voit bien (sauf Cedric) ou cela nous mène ...

Avatar du membre
EmileZola
~~+
~~+
Messages : 18433
Enregistré le : 01 août 2011, 17:23

Re: L'Argentine persiste sur la voie du protectionnisme

#97 Message par EmileZola » 08 juin 2012, 09:07

La crise actuelle n'est pas due au libéralisme, mais bien au contraire à TROP d'ETAT !

Ce n'est pas le libéralisme qui a endetté à outrance les Etats dans le monde entier. Ce sont bien eux qui ont pris cette décision.

Il faut donc revoir à la baisse le rôle des Etats. Moins d’interventionnisme, moins d'aides. Libéraliser le travail, etc... Et tout rentrera dans l'ordre. C'est d'ailleurs le chemin que l'on prend. Voir le topic que j'avais créé à ce sujet.

Avatar du membre
sylroll
-+
-+
Messages : 2298
Enregistré le : 12 nov. 2008, 13:45

Re: L'Argentine persiste sur la voie du protectionnisme

#98 Message par sylroll » 08 juin 2012, 10:18

EmileZola a écrit :La crise actuelle n'est pas due au libéralisme, mais bien au contraire à TROP d'ETAT !

Ce n'est pas le libéralisme qui a endetté à outrance les Etats dans le monde entier. Ce sont bien eux qui ont pris cette décision.

Il faut donc revoir à la baisse le rôle des Etats. Moins d’interventionnisme, moins d'aides. Libéraliser le travail, etc... Et tout rentrera dans l'ordre. C'est d'ailleurs le chemin que l'on prend. Voir le topic que j'avais créé à ce sujet.
Remarque tu n'as pas tout à fait tort, on essaye de maintenir un système pour éviter qu'il ne s'effondre complètement, trop d'efforts consentis pour lutter ne font que le maintenir en vie, on s'épuise, on hurle dans le vide...et ça ne change rien à la destination : Le mur.

Alors que peut être il nous suffirait de retirer l'échelle, on verra bien si le peintre reste accroché au pinceau.






















Tient je viens de voir passer un ouvrier espagnol avec une échelle




irmonium
~~+
~~+
Messages : 12039
Enregistré le : 07 déc. 2010, 12:59

Re: L'Argentine persiste sur la voie du protectionnisme

#99 Message par irmonium » 08 juin 2012, 10:36

EmileZola a écrit :La crise actuelle n'est pas due au libéralisme, mais bien au contraire à TROP d'ETAT !

Ce n'est pas le libéralisme qui a endetté à outrance les Etats dans le monde entier. Ce sont bien eux qui ont pris cette décision.

Il faut donc revoir à la baisse le rôle des Etats. Moins d’interventionnisme, moins d'aides. Libéraliser le travail, etc... Et tout rentrera dans l'ordre. C'est d'ailleurs le chemin que l'on prend. Voir le topic que j'avais créé à ce sujet.
Image
"Qui imagine le général de Gaulle mis en examen?"
F.Fillon le 28/08/16

«Je ne céderai pas, je ne me rendrai pas, je ne me retirerai pas»
F.Fillon le 01/03/17

Avatar du membre
Fluctuat
Messages : 1358
Enregistré le : 27 avr. 2011, 11:45
Localisation : Ici, là, ou ailleurs

Re: L'Argentine persiste sur la voie du protectionnisme

#100 Message par Fluctuat » 08 juin 2012, 11:42

EmileZola a écrit :Ce n'est pas le libéralisme qui a endetté à outrance les Etats dans le monde entier.
Si, parce qu'avant les Etats utilisaient la planche à billets sans contracter de dettes ( sauf emprunts russes pour les gogos ou autres obligations n'engageant que ceux qui y souscrivaient): il n'y a eu dette aussi colossale que parce que les banques ont changé de rôle, grâce à des politiques au mieux naïfs au pire criminels. Le maquillage des comptes grecs c'est à Goldmann Sachs qu'on le doit http://www.latribune.fr/actualites/econ ... uros-.html
La déréglementation du Glass-Steagall Act qui séparait banque de dépôt et banque d'investissement c'est au très libéral Reagan -ou plutôt ses conseillers- qu'on le doit: et c'est "grâce" à cela que l'on a eu la crise de subprimes, crise financière à l'origine de la crise économique réelle.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Glass-Steagall_Act
Le problème n'est pas qu'il y ait trop d'Etat, c'est qu'il a abandonné nombre de ses prérogatives à des entités dont l'objectif est l'intérêt particulier, alors qu'un Etat doit viser le bien général.

Répondre