niveau de vie des retraités supérieur à celui des actifs

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
Avatar du membre
caroline77
Modérateur
Modérateur
Messages : 7366
Enregistré le : 05 févr. 2012, 09:56
Localisation : Canada

Re: niveau de vie des retraités supérieur à celui des actifs

#151 Message par caroline77 » 29 sept. 2018, 20:03

Disons que le régime public y est à l'équilibre. Pas en France. Après, tout n'est pas rose non plus. On voit souvent des retraités âgés continués à travailler, au moins à temps partiel, pour compléter leur retraite insuffisante, j'ignore dans quelle proportion. Chose que je n'observais pas en France (mais où peut-être, c'est très compliqué de trouver du travail une fois atteint un certain âge).

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 13692
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: niveau de vie des retraités supérieur à celui des actifs

#152 Message par kamoulox » 29 sept. 2018, 20:14

Mon père était choqué sur le nombre de « vieux » en emploi dans les restaurants et bar lors de son séjour aux usa.

Est ce que leur système est similaire ce qui expliquerait cela?

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 16508
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: niveau de vie des retraités supérieur à celui des actifs

#153 Message par wasabi » 29 sept. 2018, 20:20

Pi-r2 a écrit :
29 sept. 2018, 19:59
wasabi a écrit :
29 sept. 2018, 18:04
et en partie parce que la demande n'est pas solvable ou financée en totalité ou insuffisamment.
C'est bien cette partie là qui n'a pas de sens.
En réduisant au plus simple c'est comme dire qu'on meurt de faim parce qu'on ne peut pas payer le poisson dans le lac.
(ce qui est bien le cas hein, voir le cauchemar de darwin, je crois)
pas de sens... En fait c'est vachement complexe parce que le besoin de service n'est pas indépendant du système de répartition offre / demande de travail.
Vous parlez par exemple du besoin de sécurité, qui lui même est rendu nécessaire par la présence de gens désœuvré et de l'immigration, qui eux même sont une conséquence du système de répartition offre / demande de travail. Si on avait pas importé des étrangers pour fausser l'équilibre afin de minorer les salaires, et si on n'avait pas cette délinquance dont la cause principale est le désœuvrement à cause du chômage, le besoin de sécurité serait bien inférieur.

L'erreur de base amha a été de financer le train de vie des gens sans emploi plutôt que de financer un emploi aux gens sans emploi.
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 16508
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: niveau de vie des retraités supérieur à celui des actifs

#154 Message par wasabi » 29 sept. 2018, 20:23

kamoulox a écrit :
29 sept. 2018, 20:14
Mon père était choqué sur le nombre de « vieux » en emploi dans les restaurants et bar lors de son séjour aux usa.

Est ce que leur système est similaire ce qui expliquerait cela?
c'est parce que votre père est habitué à la gérontocratie française où il est inconcevable qu'un vieux ait un boulot de base qu'en France on donne aux jeunes.
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Avatar du membre
caroline77
Modérateur
Modérateur
Messages : 7366
Enregistré le : 05 févr. 2012, 09:56
Localisation : Canada

Re: niveau de vie des retraités supérieur à celui des actifs

#155 Message par caroline77 » 29 sept. 2018, 20:58

kamoulox : aucune idée du système aux USA désolée. En France, je pense cependant qu'un nombre de personnes 55 ans et + seraient bien heureuses de pouvoir prendre un emploi plutôt qu'à galérer avec très peu de revenus.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 13692
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: niveau de vie des retraités supérieur à celui des actifs

#156 Message par kamoulox » 29 sept. 2018, 22:08

Mon père a changé de région pour un cdi à 57 ans après avoir été viré après 20 ans de bons et loyaux services

Poste cadre. Il enchaînait des cdd longues durée depuis 2-3 ans.

Là il parlait de vieux +65-70 ans qui bossaient aux usa alors qu’ils devraient être en retraite

M’étonnerais qu’un vieux serveur le fasse par passio n

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 32311
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: niveau de vie des retraités supérieur à celui des actifs

#157 Message par Pi-r2 » 30 sept. 2018, 07:40

wasabi a écrit :
29 sept. 2018, 20:20
Vous parlez par exemple du besoin de sécurité, qui lui même est rendu nécessaire par la présence de gens désœuvré et de l'immigration, qui eux même sont une conséquence du système de répartition offre / demande de travail. Si on avait pas importé des étrangers pour fausser l'équilibre afin de minorer les salaires, et si on n'avait pas cette délinquance dont la cause principale est le désœuvrement à cause du chômage, le besoin de sécurité serait bien inférieur.
L'erreur de base amha a été de financer le train de vie des gens sans emploi plutôt que de financer un emploi aux gens sans emploi.
Bien d'accord , en effet !
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 18555
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: niveau de vie des retraités supérieur à celui des actifs

#158 Message par lecriminel » 30 sept. 2018, 09:35

wasabi a écrit :
29 sept. 2018, 20:20
L'erreur de base amha a été de financer le train de vie des gens sans emploi plutôt que de financer un emploi aux gens sans emploi.
oui, mais...c'est moins cher
et qu'est ce qu'on ne ferait pas pour pouvoir baisser les impots des premiers de cordée
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 16508
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: niveau de vie des retraités supérieur à celui des actifs

#159 Message par wasabi » 30 sept. 2018, 10:54

lecriminel a écrit :
30 sept. 2018, 09:35
wasabi a écrit :
29 sept. 2018, 20:20
L'erreur de base amha a été de financer le train de vie des gens sans emploi plutôt que de financer un emploi aux gens sans emploi.
oui, mais...c'est moins cher
et qu'est ce qu'on ne ferait pas pour pouvoir baisser les impots des premiers de cordée
ça n'a rien de certain que c'est moins cher. Si au lieu de verser les indemnités chômage au gars, on les versait à son nouvel employeur avec exonération totale de charges sociales pendant la durée statistiquement prévisible où il aurait touché la somme, ça coûterait exactement pareil.

En fait ça coûterait même moins parce qu'il n'y aurait pas les externalités, comme l'augmentation de la consommation de soins médicaux (opportunités temporelles pour faire des contrôles, dépression…), la délinquance potentielle, le coût des inutiles conseillers de pôle emploi… ainsi qu'une diminution de la sécurité et donc de son coût à cause de la diminution de la délinquance, la diminution de l'oisiveté et du désœuvrement nécessaires à la radicalisation islamiste… Les aides sociales financent la délinquance et le terrorisme, c'est un fait.
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

PACA
Messages : 1090
Enregistré le : 26 déc. 2011, 12:31

Re: niveau de vie des retraités supérieur à celui des actifs

#160 Message par PACA » 30 sept. 2018, 11:44

wasabi a écrit :
29 sept. 2018, 20:20
Si on avait pas importé des étrangers pour fausser l'équilibre afin de minorer les salaires, et si on n'avait pas cette délinquance dont la cause principale est le désœuvrement à cause du chômage, le besoin de sécurité serait bien inférieur.
Ce serait une cause principale ? j’ai de très gros doutes, j'ai dépassé ce stade de crédulité.
Il est peu probable que certains de ces délinquants se satisfassent des niveaux de salaire comparativement aux revenus de la délinquance.
Il faut bien comprendre que dans le milieu de la délinquance faire de la prison est une marque de promotion valorisante dont on est fier.
Un des facteurs de la délinquance est aussi la valorisation sociale et idéologique de la délinquance.
Je commet un délit, je détruis la société, donc j'existe.
Aux yeux de certains, aucun emploi ne sera aussi gratifiant que le crime.

Je n'ai pas écrit que le chômage n'était pas une des causes de la délinquance, c'est une des causes, ce qui est dramatique c'est d'ignorer totalement les autres causes.

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 16508
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: niveau de vie des retraités supérieur à celui des actifs

#161 Message par wasabi » 30 sept. 2018, 12:03

PACA a écrit :
30 sept. 2018, 11:44
wasabi a écrit :
29 sept. 2018, 20:20
Si on avait pas importé des étrangers pour fausser l'équilibre afin de minorer les salaires, et si on n'avait pas cette délinquance dont la cause principale est le désœuvrement à cause du chômage, le besoin de sécurité serait bien inférieur.
Ce serait une cause principale ? j’ai de très gros doutes, j'ai dépassé ce stade de crédulité.
Il est peu probable que certains de ces délinquants se satisfassent des niveaux de salaire comparativement aux revenus de la délinquance.
Il faut bien comprendre que dans le milieu de la délinquance faire de la prison est une marque de promotion valorisante dont on est fier.
Un des facteurs de la délinquance est aussi la valorisation sociale et idéologique de la délinquance.
Je commet un délit, je détruis la société, donc j'existe.
Aux yeux de certains, aucun emploi ne sera aussi gratifiant que le crime.

Je n'ai pas écrit que le chômage n'était pas une des causes de la délinquance, c'est une des causes, ce qui est dramatique c'est d'ignorer totalement les autres causes.
Une fois que les gens ont goûté à la délinquance, le niveau de salaire proposé dans des emplois classiques n'a effectivement rien d'attractif. Mais avant d'être un délinquant chevronné, il faut un passage à l'acte et ce passage à l'acte nécessite d'avoir du temps, de la liberté, de la frustration, du dégoût... Et être un marginal en étant exclu de la société permet aussi d'en vouloir à la société et finalement de trouver positif un acte qui consiste à essayer de la détruire. Les gens remettent en cause les choses et se posent des questions si ils ne profitent pas des choses, or dans le principe de l'échange emploi / travail, on échange pas seulement du temps contre un salaire (direct et indirect en prestation), on reçoit aussi un statut, une considération, une utilité sociale et une appartenance à un mécanisme qui fonctionne, un sentiment d'accomplissement. C'est pas nécessairement vrai pour tous ces points dans tous les emplois ceci dit. Mais le marginal qui a les aides sociales ne reçoit pas tout ça mais seulement l'argent, on le prédispose fortement à passer de l'autre côté de la loi.
Sans ce système à payer les gens à rien faire, évidemment qu'il y aurait de la délinquance, mais beaucoup beaucoup moins. En plus dans ces milieux là on va dire "grand ensemble", il n'y aurait pas la valorisation sociale de la délinquance comme vous dites. Et la délinquance résiduelle on pourrait la traiter efficacement avec des méthodes policières et dans les tribunaux, alors qu'actuellement c'est tellement un effet de masse, qu'on laisse tomber des quartiers entiers car il faudrait les rafler si on voulait faire appliquer la loi, avec les troubles à l'ordre public que ça engendrerait.
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 6820
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: niveau de vie des retraités supérieur à celui des actifs

#162 Message par Vincent92 » 30 sept. 2018, 13:49

wasabi a écrit :
30 sept. 2018, 12:03
PACA a écrit :
30 sept. 2018, 11:44
wasabi a écrit :
29 sept. 2018, 20:20
Si on avait pas importé des étrangers pour fausser l'équilibre afin de minorer les salaires, et si on n'avait pas cette délinquance dont la cause principale est le désœuvrement à cause du chômage, le besoin de sécurité serait bien inférieur.
Ce serait une cause principale ? j’ai de très gros doutes, j'ai dépassé ce stade de crédulité.
Il est peu probable que certains de ces délinquants se satisfassent des niveaux de salaire comparativement aux revenus de la délinquance.
Il faut bien comprendre que dans le milieu de la délinquance faire de la prison est une marque de promotion valorisante dont on est fier.
Un des facteurs de la délinquance est aussi la valorisation sociale et idéologique de la délinquance.
Je commet un délit, je détruis la société, donc j'existe.
Aux yeux de certains, aucun emploi ne sera aussi gratifiant que le crime.

Je n'ai pas écrit que le chômage n'était pas une des causes de la délinquance, c'est une des causes, ce qui est dramatique c'est d'ignorer totalement les autres causes.
Une fois que les gens ont goûté à la délinquance, le niveau de salaire proposé dans des emplois classiques n'a effectivement rien d'attractif. Mais avant d'être un délinquant chevronné, il faut un passage à l'acte et ce passage à l'acte nécessite d'avoir du temps, de la liberté, de la frustration, du dégoût... Et être un marginal en étant exclu de la société permet aussi d'en vouloir à la société et finalement de trouver positif un acte qui consiste à essayer de la détruire. Les gens remettent en cause les choses et se posent des questions si ils ne profitent pas des choses, or dans le principe de l'échange emploi / travail, on échange pas seulement du temps contre un salaire (direct et indirect en prestation), on reçoit aussi un statut, une considération, une utilité sociale et une appartenance à un mécanisme qui fonctionne, un sentiment d'accomplissement. C'est pas nécessairement vrai pour tous ces points dans tous les emplois ceci dit. Mais le marginal qui a les aides sociales ne reçoit pas tout ça mais seulement l'argent, on le prédispose fortement à passer de l'autre côté de la loi.
Sans ce système à payer les gens à rien faire, évidemment qu'il y aurait de la délinquance, mais beaucoup beaucoup moins. En plus dans ces milieux là on va dire "grand ensemble", il n'y aurait pas la valorisation sociale de la délinquance comme vous dites. Et la délinquance résiduelle on pourrait la traiter efficacement avec des méthodes policières et dans les tribunaux, alors qu'actuellement c'est tellement un effet de masse, qu'on laisse tomber des quartiers entiers car il faudrait les rafler si on voulait faire appliquer la loi, avec les troubles à l'ordre public que ça engendrerait.
J'ai l'impression que ton hypothèse est que les délinquants et les criminels sont en définitive des agents économiques (presque) comme les autres : ils opèrent leurs choix à partir d'un arbitrage entre coût et avantages, en évaluant les risques et le niveau des peines associées aux actes délictueux. Je ne nies pas qu'il y ait corrélation ni même qu'une baisse du chômage engendrerait une baisse de la délinquance. Mais çela me paraît un peu simpliste et réducteur.
Ce débat était déjà présent pendant les 30 glorieuses (situation de plein emploi) durant laquelle les vols, alors en augmentation, apparaissent comme une taxe sur la prospérité.
De toute façon, çela ne répond pas à la problématique que j'ai posée. J'ai mis en avant qu'on donnait des salaires contre rien et que ce n'était pas normal.
Plutôt que de rêver à une société idéale qui n'existe pas on pourrait, dès maintenant, demander aux bénéficiaires du RSA quelques efforts.
"Le pessimiste et l'optimiste s'accordent à ne pas voir les choses telles qu'elles sont. L'optimiste est un imbécile heureux, le pessimiste un imbécile malheureux."
Ignoré : stchong

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 6820
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: niveau de vie des retraités supérieur à celui des actifs

#163 Message par Vincent92 » 30 sept. 2018, 23:29

Je me disais bien que je ne pouvais pas être le seul à penser ca. En cherchant 5 minutes sur Google je me rend compte que c'est finalement en débat et c'est tant mieux : https://www.republicains.fr/actualites_ ... l_20180620
Par contre, je trouve que 7h c'est très léger. Après, c'est comme les impôts. Il faut toujours commencer petit pour que ca passe.
"Le pessimiste et l'optimiste s'accordent à ne pas voir les choses telles qu'elles sont. L'optimiste est un imbécile heureux, le pessimiste un imbécile malheureux."
Ignoré : stchong

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 18555
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: niveau de vie des retraités supérieur à celui des actifs

#164 Message par lecriminel » 01 oct. 2018, 12:03

Vu que Sarko, entre autres ploutocrates decomplexés, est passé par là, la raison principale pour laquelle on n'instaure pas de travail obligatoire c'est forcément pas pour ne pas froisser l'oisif. A mon avis ils sont coincés entre un nombre d'heure limité (sans cette limite, il faut payer en respectant les minima légaux) et un rendement nul ou négatif (travailler gratuitement se fera sûrement avec 10 fois moins de productivité quand il n'y pas une hausse du risque de dégradation ou de vol).

Pour l'instant leur stratégie consiste à mettre sur le dos de leurs victimes la hausse du chomage conséquente de leur politique, ils n'ont aucun intérêt à pousser le bouchon plus loin, c'est déjà assez miraculeux qu'on ne leur soit pas tombé dessus.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

alexlyon
Messages : 1513
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: niveau de vie des retraités supérieur à celui des actifs

#165 Message par alexlyon » 01 oct. 2018, 12:16

Ce que ces gens-là pourraient faire, ce sont des tâches hors économie de marché et dangereuses.
Comme ça, ils ne seraient pas tentés de s'installer dans l'assistanat.
(nettoyage des cuves de centrale nucléaire, etc...)

achillemo
~~+
~~+
Messages : 10512
Enregistré le : 20 août 2007, 21:05
Localisation : 93

Re: niveau de vie des retraités supérieur à celui des actifs

#166 Message par achillemo » 01 oct. 2018, 12:26

Non on manque de personnes pour aider les enfants à traverser devant les écoles, ramasser les ordures qui traînent au bord des routes (hors ramassage des ordures, ça c'est le boulot des éboueurs), voire faire un nombre d'heures limité en entreprise à des fonctions comme emballage ou manutention. Avec bien sûr un nombre de personnes et d'heures limité par entreprise.

L'Allemagne va encore augmenter son dumping social en faisant bosser les migrants, il va être temps de faire participer les chômeurs longue durée et RMIstes à l'économie.
Le patriotisme selon Cedric1940: "Vas y Merkel, bouffe le !"

à propos du PS et du FN: "la peste et le choléra en quelques sorte, eh bien je ne peux pas choisir. Alors je vote blanc."

Avatar du membre
m.enfin
-+
-+
Messages : 1888
Enregistré le : 10 juin 2013, 13:55

Re: niveau de vie des retraités supérieur à celui des actifs

#167 Message par m.enfin » 01 oct. 2018, 12:32

je pense que les gens trop payés à fureter sur le oueb devraient être mis a contribution pour désanuser les porcs à temps perdu
au moins le kilo de charcut pourrait être plus abordable grâce à ce travail bénévole de personne hautement qualifiée
:mrgreen: :arrow:
St Ex, Le petit prince a écrit :Les hommes n'ont plus le temps de rien connaître. Ils achètent des choses toutes faites chez les marchands. Mais comme il n'existe point de marchands d'amis, les hommes n'ont plus d'amis.

alexlyon
Messages : 1513
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: niveau de vie des retraités supérieur à celui des actifs

#168 Message par alexlyon » 01 oct. 2018, 12:33

Et tous les tags que l'on voit sur les murs, ils pourraient passer du détachant

Avatar du membre
ddv
+
+
Messages : 3461
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : La Gacilly proche (56)

Re: niveau de vie des retraités supérieur à celui des actifs

#169 Message par ddv » 01 oct. 2018, 19:05

Quand je pense aux nazes de politiques qui détruisent le pays et s'en mettent plein les poches (ex Valls après avoir pourri le pays et Evry, multiplie les indemnités, et maintenant se casse dans un autre pays), et que je vois des petits salariés de rien du tout ici qui paient ces politiques, mais qui voudraient se venger sur les gens au RSA, ça fait vraiment pitié.
Moi, je maintiendrai le passe Navigo à 70 euros car je ne jouerai pas avec le pouvoir d'achat des Franciliens - V. Pécresse, dec 2015.
Je vais peut-être vous surprendre, mais je pense qu'il faut augmenter le SMIC net de 20 % - V. Pécresse, juin 2018

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 32311
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: niveau de vie des retraités supérieur à celui des actifs

#170 Message par Pi-r2 » 02 oct. 2018, 08:16

ddv a écrit :
01 oct. 2018, 19:05
Quand je pense aux nazes de politiques qui détruisent le pays et s'en mettent plein les poches (ex Valls après avoir pourri le pays et Evry, multiplie les indemnités, et maintenant se casse dans un autre pays), et que je vois des petits salariés de rien du tout ici qui paient ces politiques, mais qui voudraient se venger sur les gens au RSA, ça fait vraiment pitié.
+1
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

alexlyon
Messages : 1513
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: niveau de vie des retraités supérieur à celui des actifs

#171 Message par alexlyon » 02 oct. 2018, 08:31

Les politique sont des aristocrates, les salariés sont des gueux, et le RSA est versé aux esclaves mendiants.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 6820
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: niveau de vie des retraités supérieur à celui des actifs

#172 Message par Vincent92 » 02 oct. 2018, 12:25

ddv a écrit :
01 oct. 2018, 19:05
Quand je pense aux nazes de politiques qui détruisent le pays et s'en mettent plein les poches (ex Valls après avoir pourri le pays et Evry, multiplie les indemnités, et maintenant se casse dans un autre pays), et que je vois des petits salariés de rien du tout ici qui paient ces politiques, mais qui voudraient se venger sur les gens au RSA, ça fait vraiment pitié.
Ca me rappelle les automobilismes qui se font choper parce qu'ils n'ont pas respecter le code de la route mais qui gueulent car ils estiment qu'on ne s'occupe pas des "vrais" délinquants.
L'un n'empêche ou ne justifie pas l'autre.
Il est bien évident que ce n'est pas les 10 milliards de RSA qui sont le plus important. On peut néanmoins défendre mon point de vue.
Et non, je ne cherche absolument pas à "me venger". Je pense avoir suffisamment expliquer l'intérêt de ma démarche qui n'est pas de punir mais d'apporter de la valeur et accessoirement éviter les abus. Absolument aucun intérêt de faire chier les allocataires si ca n'apporte pas de valeur.
"Le pessimiste et l'optimiste s'accordent à ne pas voir les choses telles qu'elles sont. L'optimiste est un imbécile heureux, le pessimiste un imbécile malheureux."
Ignoré : stchong

fano
Messages : 597
Enregistré le : 18 janv. 2007, 17:04

Re: niveau de vie des retraités supérieur à celui des actifs

#173 Message par fano » 02 oct. 2018, 13:09

Certains pays nordiques appliquent pour tous ceux qui touchent le chômage ou autres pensions étatiques un travail d'intérêt général pour la collectivité, je trouve ca plutôt intelligent.
En gros tu donnes entre 3/5 h de ton temps dans la semaine, pour la collectivité, ca aide à garder un lien social pour les uns, et remettre le pied à l'étrier pour ceux qui sont en perdition.
Mais c'est impensable en France, clairement ! :roll:

Indécis
~~+
~~+
Messages : 7647
Enregistré le : 19 mars 2009, 19:43

Re: niveau de vie des retraités supérieur à celui des actifs

#174 Message par Indécis » 02 oct. 2018, 13:25

Vincent92 a écrit :
02 oct. 2018, 12:25
ddv a écrit :
01 oct. 2018, 19:05
Quand je pense aux nazes de politiques qui détruisent le pays et s'en mettent plein les poches (ex Valls après avoir pourri le pays et Evry, multiplie les indemnités, et maintenant se casse dans un autre pays), et que je vois des petits salariés de rien du tout ici qui paient ces politiques, mais qui voudraient se venger sur les gens au RSA, ça fait vraiment pitié.
Ca me rappelle les automobilismes qui se font choper parce qu'ils n'ont pas respecter le code de la route mais qui gueulent car ils estiment qu'on ne s'occupe pas des "vrais" délinquants.
L'un n'empêche ou ne justifie pas l'autre.
Il est bien évident que ce n'est pas les 10 milliards de RSA qui sont le plus important. On peut néanmoins défendre mon point de vue.
Et non, je ne cherche absolument pas à "me venger". Je pense avoir suffisamment expliquer l'intérêt de ma démarche qui n'est pas de punir mais d'apporter de la valeur et accessoirement éviter les abus. Absolument aucun intérêt de faire chier les allocataires si ca n'apporte pas de valeur.
+1. C'est toujours la même critique qui n'apporte aucune réponse sur le fond et qui permet surtout d'éviter d'en parler… :roll:
vpl : "OUI les migrants violent beaucoup plus que les suédois".
vpl : "Indécis et Zoumana, je fais suivre vos messages à la DCRI, au service qui s'occupe des prédicateurs radicaux".

Avatar du membre
ddv
+
+
Messages : 3461
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : La Gacilly proche (56)

Re: niveau de vie des retraités supérieur à celui des actifs

#175 Message par ddv » 02 oct. 2018, 16:30

Quelqu'un qui serait contraint de faire un boulot, pour en plus un revenu de misère (rsa), il va au mieux le faire n'importe comment, au pire le faire en pourrissant la situation. Déjà que plein d'employés font la gueule, répondent mal aux clients, volent dans le stock, alors j'imagine s'ils sont au RSA :shock:
On l'oblige à faire de la manutention ? Ok, mais il fait tomber (malencontreusement) la moitié des caisses. Il doit nettoyer les chiottes d'une maison de retraites ? Ok, il le fait à vitesse d'escargot en nettoyant à moitié tout en fumant un joint dans l'immeuble. Etc..
Ce que je dis est d'ailleurs valable pour un ministre qui démissionne mais qu'on oblige à rester en poste: vous croyez vraiment qu'il va se mettre à la tâche (en supposant qu'il y en ait une) ? :mrgreen:
Modifié en dernier par ddv le 02 oct. 2018, 16:34, modifié 1 fois.
Moi, je maintiendrai le passe Navigo à 70 euros car je ne jouerai pas avec le pouvoir d'achat des Franciliens - V. Pécresse, dec 2015.
Je vais peut-être vous surprendre, mais je pense qu'il faut augmenter le SMIC net de 20 % - V. Pécresse, juin 2018

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 6820
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: niveau de vie des retraités supérieur à celui des actifs

#176 Message par Vincent92 » 02 oct. 2018, 16:33

ddv a écrit :
02 oct. 2018, 16:30
Quelqu'un qui serait contraint de faire un boulot, pour en plus un revenu de misère (rsa), il va au mieux le faire n'importe comment, au pire le faire en pourrissant la situation. Déjà que plein d'employés font la gueule, répondent mal aux clients, volent dans le stock, alors j'imagine s'ils sont au RSA :shock:
On l'oblige à faire de la manutention ? Ok, il fair tomber (malencontreusement) la moitié des caisses. Il doit nettoyer les chiottes d'une maison de retraites ? Ok, il le fait à vitesse d'escargot en nettoyant à moitié tout en fumant un joint. Etc..
Non, on lui laisse le choix entre travailler pour la ville ou travailler dans une association de son choix (parmi une pré-sélection. Genre, on évite de mettre les associations salafistes par exemple).
Il n'y a pas forcément besoin de compétences pour aider des associations et ce n'est pas non plus forcément des tâches ingrates.
Evidemment, s'il y mettait volontairement et systématiquement de la mauvaise volonté, c'est comme s'il refusait et serait traité comme tel.
"Le pessimiste et l'optimiste s'accordent à ne pas voir les choses telles qu'elles sont. L'optimiste est un imbécile heureux, le pessimiste un imbécile malheureux."
Ignoré : stchong

Avatar du membre
davivd
~~+
~~+
Messages : 5884
Enregistré le : 05 oct. 2007, 15:24

Re: niveau de vie des retraités supérieur à celui des actifs

#177 Message par davivd » 02 oct. 2018, 17:30

Le système devrait être de passer à 80% du RSA actuel ceux qui ne joue pas le jeu (exception pour ceux qui ne peuvent juste pas comme les handicapés) et 120% du RSA actuel our ceux qui accepte 7h par semaine d'un travail dans l'intérêt général (ramassage des déchets dans la nature, jardinage dans jardin public, etc...).
Avec possibilité de regrouper les heures sur un projet spécifique (comme un chantier de rénovation), et par exemple de travailler un mois dans l'année et d'être tranquille pour le reste de l'année.
Idéalement il faudrait des mini-emplois publiques qui permettent d'être valorisant dans un CV pour ceux qui veulent travailler et que les tâches ne soient pas dégradantes, pour ne pas avoir le sentiment de faire le boulot que personne ne veut faire.
"car la nuit est sombre et pleine de terreurs"

JiBéPé
Messages : 1357
Enregistré le : 21 mars 2014, 13:23

Re: niveau de vie des retraités supérieur à celui des actifs

#178 Message par JiBéPé » 02 oct. 2018, 18:14

Indécis a écrit :
02 oct. 2018, 13:25
Vincent92 a écrit :
02 oct. 2018, 12:25
ddv a écrit :
01 oct. 2018, 19:05
Quand je pense aux nazes de politiques qui détruisent le pays et s'en mettent plein les poches (ex Valls après avoir pourri le pays et Evry, multiplie les indemnités, et maintenant se casse dans un autre pays), et que je vois des petits salariés de rien du tout ici qui paient ces politiques, mais qui voudraient se venger sur les gens au RSA, ça fait vraiment pitié.
Ca me rappelle les automobilismes qui se font choper parce qu'ils n'ont pas respecter le code de la route mais qui gueulent car ils estiment qu'on ne s'occupe pas des "vrais" délinquants.
L'un n'empêche ou ne justifie pas l'autre.
Il est bien évident que ce n'est pas les 10 milliards de RSA qui sont le plus important. On peut néanmoins défendre mon point de vue.
Et non, je ne cherche absolument pas à "me venger". Je pense avoir suffisamment expliquer l'intérêt de ma démarche qui n'est pas de punir mais d'apporter de la valeur et accessoirement éviter les abus. Absolument aucun intérêt de faire chier les allocataires si ca n'apporte pas de valeur.
+1. C'est toujours la même critique qui n'apporte aucune réponse sur le fond et qui permet surtout d'éviter d'en parler… :roll:
+1 Parfaitement d'accord avec vous deux.

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 16508
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: niveau de vie des retraités supérieur à celui des actifs

#179 Message par wasabi » 02 oct. 2018, 19:13

Vincent92 a écrit :
30 sept. 2018, 13:49
J'ai l'impression que ton hypothèse est que les délinquants et les criminels sont en définitive des agents économiques (presque) comme les autres : ils opèrent leurs choix à partir d'un arbitrage entre coût et avantages, en évaluant les risques et le niveau des peines associées aux actes délictueux. Je ne nies pas qu'il y ait corrélation ni même qu'une baisse du chômage engendrerait une baisse de la délinquance. Mais çela me paraît un peu simpliste et réducteur.
"agents économiques comme les autres qui arbitrent" de façon rationnelle ? Pas du tout. Mon opinion est le contraire, les gens sont profondément irrationnels et ce qui les motive ce n'est pas seulement la raison mais aussi la passion et la foi. Dans le cas de marginaux, la passion c'est par exemple le dégoût dont je parlais et la foi c'est la croyance qu'on les laisse de côté et que le système s'en fout d'eux et qu'il y en a que pour -rayer les mentions inutiles- les juifs / musulmans / fonctionnaires / riches / syndicalistes / étrangers / francs maçons / femmes / hommes ... Et justement comme ils sont en marge, ces deux forts moteurs vont faire que ça va complètement occulter leur partie raisonnable et qu'ils arbitreront fort mal leurs choix en évaluant mal les risques de peines qui déjà à la base ne sont pas bien hautes (le pote de Kelkal qui vient de sortir, Emile Louis qui aurait pu sortir pour Noel prochain si il était encore en vie, Cantat et ses royales 4 années de prison, 50% des condamnés à la prison qui n'y sont pas...). Quand on marginalise les gens on diminue leur capacité à agir de manière rationnelle, on les rend plus émotionnels, et surtout ils sont capables de plus de choses parce qu'ils n'ont plus rien à perdre -vu que les droits sont donnés même à la pire des crevures-
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Répondre