Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
un utilisateur

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#201 Message par un utilisateur » 27 juin 2010, 17:36

Elles intègrent la fraude ? ou pas ?

salopette

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#202 Message par salopette » 27 juin 2010, 17:36

Pourquoi vous concentrez-vous à attaquer une catégorie de la population en fonction de son âge ? Ils n'y sont pour rien s'ils sont arrivés pendant les 30 glorieuses.
Nos générations manquent de respect aux anciens.

Avatar du membre
humouriste
troll un peu lourd
Messages : 1327
Enregistré le : 18 juin 2010, 22:01

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#203 Message par humouriste » 27 juin 2010, 17:49

tibere a écrit :Elles intègrent la fraude ? ou pas ?
C'est l'INSEE voyons, des statisticiens professionnels si il en est. :wink:
DiscoTonio a écrit :Moi je crois ce que je vois.

Je suis à un poste d'observation extraordinaire de la société française (ou en tous cas bordelaise). Je vois passer des centaines, voire des milliers de gens tous les jours (ceux où je fume beaucoup).

un utilisateur

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#204 Message par un utilisateur » 27 juin 2010, 17:57

Juste une remarque :

Il ne s'agit pas de remettre en cause le système de retraite car il crée une injustice
(même si on voit bien qu'il constitue une injustice flagrante, comme une bonne partie du 'modèle social' qui n'est qu'une gigantesque entreprise d'exclusion, seuls les corporatismes des plus 'grandes gueules', celles capables de nuisances particulières, raflant la mise ; les chômeurs, les jeunes, les immigrés, les précaires étant exclus du système, avec la bénédiction des syndicats des grands poles corporatistes : il n'y a rien de social dans le modèle actuel, il n'y a qu'à ouvrir les yeux sur la société, de voyager ici et là, pour s'ne rendre compte
donc, je disais, il ne s'agit pas de lutter contre une injustice, il s'agit de mettre en place un nouveau système (et une réforme ne suffira pas), capable de donner ses chances à notre économie dans la compétition mondiale.

Tant qu'à faire, faisons le juste (au moins plus juste que l'actuel, qui n'est pas une référence, sauf pour les autistes emmurés dans leurs bastions syndicalisé et protégés par démagogie), mais ce n'est pas le point primordial.

Avatar du membre
humouriste
troll un peu lourd
Messages : 1327
Enregistré le : 18 juin 2010, 22:01

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#205 Message par humouriste » 27 juin 2010, 18:03

tibere a écrit :Juste une remarque :

Il ne s'agit pas de remettre en cause le système de retraite car il crée une injustice
(même si on voit bien qu'il constitue une injustice flagrante, comme une bonne partie du 'modèle social' qui n'est qu'une gigantesque entreprise d'exclusion, seuls les corporatismes des plus 'grandes gueules', celles capables de nuisances particulières, raflant la mise ; les chômeurs, les jeunes, les immigrés, les précaires étant exclus du système, avec la bénédiction des syndicats des grands poles corporatistes : il n'y a rien de social dans le modèle actuel, il n'y a qu'à ouvrir les yeux sur la société, de voyager ici et là, pour s'ne rendre compte
donc, je disais, il ne s'agit pas de lutter contre une injustice, il s'agit de mettre en place un nouveau système (et une réforme ne suffira pas), capable de donner ses chances à notre économie dans la compétition mondiale.

Tant qu'à faire, faisons le juste (au moins plus juste que l'actuel, qui n'est pas une référence, sauf pour les autistes emmurés dans leurs bastions syndicalisé et protégés par démagogie), mais ce n'est pas le point primordial.
Il y a un problème de répartition des richesses, mais en faire porter la responsabilité aux BB et aux Roumains est stupide.

Après il y a effectivement des tas de possibilités pour faire évoluer les choses et proposer à chacun de contribuer à faire avancer la société.
Mais ça doit se faire tous ensemble et pas les uns contre les autres. Ca serait une bonne base pour une nouvelle gouvernance.
DiscoTonio a écrit :Moi je crois ce que je vois.

Je suis à un poste d'observation extraordinaire de la société française (ou en tous cas bordelaise). Je vois passer des centaines, voire des milliers de gens tous les jours (ceux où je fume beaucoup).

DiscoTonio
~~+
~~+
Messages : 12790
Enregistré le : 24 mai 2008, 18:42

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#206 Message par DiscoTonio » 27 juin 2010, 18:14

Arrête avec tes conneries de roumain :roll: T'es gonflant à troller comme ça.

Sinon, j'aimerais cerner le personnage tout de même. Tu dis gagner déjà 4 000€ par mois beuaar.

Tu fais quoi dans la vie pour hurler contre les inégalités avec un salaire qui te placerait dans les 3 à 5% les plus riches ? :?

Avatar du membre
gagaches
-++
-++
Messages : 4047
Enregistré le : 30 nov. 2006, 15:11

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#207 Message par gagaches » 27 juin 2010, 18:19

DiscoTonio a écrit :Arrête avec tes conneries de roumain :roll: T'es gonflant à troller comme ça.

Sinon, j'aimerais cerner le personnage tout de même. Tu dis gagner déjà 4 000€ par mois beuaar.

Tu fais quoi dans la vie pour hurler contre les inégalités avec un salaire qui te placerait dans les 3 à 5% les plus riches ? :?
<troll mais avec du jus de vérité dedans>
il recompile des kernels linux pour gagner 1% de perf :lol: :lol: :lol:

c'est un gros geek apple-fan qui a un patron avec un iphone.
ca lui permet de faire du back office dans la banque de son patron directement depuis son jardin, avec son iphone 4 !

</troll>
"Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement - Et les mots pour le dire arrivent aisément."
"Plus j'aime mon métier, moins j'aime ma profession" (c) J.L Godard

Avatar du membre
fabriceb
~~+
~~+
Messages : 13186
Enregistré le : 18 avr. 2006, 12:50
Localisation : 94

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#208 Message par fabriceb » 27 juin 2010, 19:44

DiscoTonio a écrit :Arrête avec tes conneries de roumain :roll: T'es gonflant à troller comme ça.

Sinon, j'aimerais cerner le personnage tout de même. Tu dis gagner déjà 4 000€ par mois beuaar.

Tu fais quoi dans la vie pour hurler contre les inégalités avec un salaire qui te placerait dans les 3 à 5% les plus riches ? :?
Tu sais, on peut gagner 4000 roros et considérer que la répartition des richesses est anormale ... et puis, meme, etre pret à payer plus d'impot pour les réduire.
N'est pas mort ce qui à jamais dort,
Et dans les ères peut mourir même la Mort.

DiscoTonio
~~+
~~+
Messages : 12790
Enregistré le : 24 mai 2008, 18:42

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#209 Message par DiscoTonio » 27 juin 2010, 19:47

Tiens je viens d'avoir ma sœur eu téléphone. Elle pense émigrer à Berlin avec son pacsman architecte, parmi les meilleurs de sa promo :mrgreen:

Elle m'a dit qu'elle trouvait que le pays partait en sucette. Qu'il y avait que des beaufs en France. Et qu'elle avait envie de civisme. Et qu'à Berlin, t'as pas peur dans le métro... L'immobilier est pas cher. Les gens sont cools. Il y a de l'espace.

Et promis, je l'ai pas briefée avant.

Encore un peu de PIB qui s'enfuit Image

Avatar du membre
mikachu
~~+
~~+
Messages : 5089
Enregistré le : 14 mai 2009, 14:54

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#210 Message par mikachu » 27 juin 2010, 20:15

humouriste a écrit :Ah, lequel ?
pour cette file, celui des BB apparemment
humouriste a écrit :Selon disco je suis un troll du NPA mange-caca raz'gratis de gôche.
Bon, la qualification de troll, personne n'ose en discuter parce que c'est comme les "terroristes", vaut mieux faire peur avec que de réfléchir à la pertinence de la désignation.
Si tu n'es pas d'accord sur tout avec Disco, cette file n'est pas explicite sur le sujet mais tu m'en vois néanmoins ravi.
j'enlèverais "de gôche" et "du NPA" qui servent à rien, mais assez d'accord sur le reste : change de sujet, change d'avis, ne lis pas, accuse les autres de ne pas lire, ne répond pas sur l'essentiel, préfère faire tourner la conversation en boucle, attaque sur les personnes plutôt que sur les idées, veut faire la morale, bref, en bonne voie vers la liste d'ignorés.
humouriste a écrit :
pas d'accord avec l'idée de vouloir faire comme l'Allemagne, notre avantage compétitif devra être différent et adapté à notre vision du futur.
Pourquoi pas. Pragmatiquement, je vois un pays proche du nôtre dont le modèle fonctionne, alors j'ai tendance à me dire qu'il faudrait penser à s'en approcher et voir au fur et à mesure comment adapter ce modèle aux contraintes propres de notre pays.
Des idées de pistes alternatives ?
il n'y a pas de place dans le monde pour une majorité de pays exportateurs avec une balance commerciale positive. ensuite, le modèle allemand ne fonctionne pas: après avoir détruit l'économie de leurs concurrents dans la zone euro en profitant d'avoir la même monnaie ils vont vouloir en sortir pour essayer de préserver leurs richesses mais le marché en réévaluant leur monnaie mettra un coup d'arrêt à la compétitivité de leurs exportations.
idée alternative : les échanges hors d'une zone de gouvernance économique et monétaire devraient être soumis à décision politique de façon à pouvoir gérer un pays comme une entreprise
humouriste a écrit :
j'assume par ailleurs parfaitement ma position de m'arranger pour cotiser le moins possible dans un panier percé dont mes parents ne profitent même pas alors qu'ils en ont ***** pour élever 5 gosses, et qui contribue à perpétuer les inégalités sociale dans un style féodal diffus. oserai-je ajouter, imitant en cela les défiscalisateurs de tout poil que leur âge moyen ne place guère dans le camp du jeunisme.
D'une, ce n'est pas ainsi que tu vas améliorer leur ordinaire.
Et ensuite n'oublie pas que tu cotises aussi pour des gens qui t'ont appris à lire, écrire, compter, voire même réfléchir, à des gens qui t'ont formé et t'ont aidé à avoir un métier et à progresser.
C'est un retour que tu fais à cette société d'il y a vingt ou trente ans et sans laquelle tu ne serais rien. Qu'elle ne soit pas juste avec tout le monde est une chose, mais là tu retombes dans un cas particulier qui te fait rejeter le cas général, c'est un contresens pour moi dans le cadre de ce genre de débat.
ils n'en ont pas besoin. leur maison est payée, et je ne peux pas en dire autant (30% de mon budget part en location, ~10% en impôts divers sans compter la TVA). Ils ne sont plus que tous les deux, ils jardinent, et l'argent qu'ils dépensent c'est pour compléter les bourses de mon frère et de ma sœur encore en formation et qui devraient pouvoir travailler pour subvenir à leur besoins (2 mois l'été y suffiraient largement) s'il restait du travail à faire dans ce pays et si la ponction des cotisations sociales sur les salaires et la lourdeur des formalités administratives ne rendait pas prohibitive toute nouvelle embauche surtout de courte durée. a contrario, j'ai 2 enfants en bas âge à charge, et pas vraiment d'aide, on nous demande d'aller bosser pour payer les retraites au lieu de s'occuper de nos enfants.

les gens qui m'ont formé/éduqué ont une particularité qu'ils partagent avec mon père, c'est d'être payés par l'état, donc par les impôts et la dette, pas par les cotisations sociales. ce n'est pas moi qui défiscalises ni qui vote des lois pour faciliter les défiscalisations, je n'en ai pas vraiment les moyens ni l'impudeur. en plus comme tu sous-entends la plupart du temps que je ne sais pas réfléchir, je ne vois pas pourquoi tu imagines que je leur dois quelque chose. d'ailleurs, je n'ai pas (ou plus) de métier non plus, et niveau progression, désolé, mais comme toutes les personnes de ma classe d'âge qui ont atterri en ssii en sortant de l'école, on peut pas dire que ça soit ça : même pour progresser en ssii il faut être dans la bonne génération, celle qui a commencé à bosser dans l'info avant les années 2000.

pour conclure, je ne conteste pas l'idée de faire un retour à la société d'il y a 30 ans qui m'a fait vivre, mais le montant de ce retour, le fait qu'il soit décidé par les bénéficiaires et non par les contributeurs, et qu'il contribue à perpétuer les inégalités sociales. la démocratie au suffrage universel n'a pas été pensée pour gérer un conflit générationnel, et je ne suis pas représenté par le gouvernement actuel.

DiscoTonio
~~+
~~+
Messages : 12790
Enregistré le : 24 mai 2008, 18:42

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#211 Message par DiscoTonio » 27 juin 2010, 20:50

hub79 a écrit :sinon moi aussi je gagne pas loin de 4000 roros par mois, et moi aussi je suis pour une plus juste répartition.
Oui un peu comme un des bulliens (dont on taiera le nom pour éviter tout scandale :mrgreen: ) l'autre jour au bar, qui a un discours super généreux comme toi. Sauf que contrairement à moi, à 40 ans, lui a 300 000 roros sur son compte en banque, acquis essentiellement grâce à la bulle immo.

Ce genre de postures confortables, je trouve que c'est un peu du même acabit. C'est facile d'être généreux dans ces conditions. Quand la chance t'a souri, tu peux accepter d'en rendre un peu.

D'ailleurs, je sens que la fracture va se faire de plus en plus claire entre ceux qui auront mangé de la fausse monnaie de la bulle immo et les autres, arrivés trop tard comme moi sur le marché de l'emploi, et à qui on demande de payer plein pot.

Parce que du coup, moi, du haut de mes 30 ans, locataire, et vu ce qu'on me demande de payer, désolé, mais je trouve la facture un peu lourde. Et tu vas voir, mais je te prends le pari que tous ceux qui n'auront pas goinfré à la grande distribution de fausse monnaie, seront comme moi.

Les déjà en place dans le bastard market de l'immobilier peuvent pas demander les prix débiles qu'ils demandent et continuer d'espérer que les pauvres types qu'ils traient et qu'ils escroquent et tondent jusqu'à l'os aient des envies de solidarité et de générosité. :roll: Va falloir atterrir de votre nuage. Je crois que vous imaginez pas la désillusion chez les moins de 30 ans.

Comme quoi, on en revient toujours à cette bulle immo. Il n'y aurait pas eu cette bulle, il n'y aurait pas tous ces problèmes.
Modifié en dernier par DiscoTonio le 27 juin 2010, 20:54, modifié 1 fois.

DiscoTonio
~~+
~~+
Messages : 12790
Enregistré le : 24 mai 2008, 18:42

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#212 Message par DiscoTonio » 27 juin 2010, 20:55

C'est pas la question. Je te parle de bulle immo là, de ceux qui en ont croqué, et les autres.

DiscoTonio
~~+
~~+
Messages : 12790
Enregistré le : 24 mai 2008, 18:42

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#213 Message par DiscoTonio » 27 juin 2010, 21:01

hub79 a écrit :tu peux avoir des idées de partage tout en étant locataire et sans un compte en banque plein à babord.
C'est beaucoup plus facile d'être partageux quand
1) tu n'es pas précaire,
2) toi et ta famille avez un toit.

gollum30
Messages : 652
Enregistré le : 30 mars 2009, 22:00

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#214 Message par gollum30 » 27 juin 2010, 21:04

de toute façon un pays ne peut pas être prospère grâce a ses vieux.... la génération BB va énormément souffrir :leur patrimoine font comme neige au soleil (immo+bourse) ,ils maintiennent leur niveau de vie essentiellement grâce aux retraites mais je pari que d'ici qq années elle aussi va fondre au moment ou ils auront besoin de bcp de sous (soins de santé) bref leur jeunesse a été doré mais leur vieillesse risque d'être glauque.... je préfère avoir 36 ans en 2010 que 60 dans tout les cas :D

DiscoTonio
~~+
~~+
Messages : 12790
Enregistré le : 24 mai 2008, 18:42

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#215 Message par DiscoTonio » 27 juin 2010, 21:07

hub79 a écrit :en général, quand tu es généreux sans le sou, tu es généreux avec le sou.
si t'es un rapiat pauvre, tu seras un rapiat riche.
Non pas d'accord là dessus.

Je le vois bien au boulot, les jeunes sont désabusés. La méritocratie est cassée.

Alors pour l'instant, ils gobent les conneries des vieux moustachus, qui leur font prendre l'air de temps en temps de République à la Nation, histoire de bien canaliser et étouffer la colère, en leur expliquant que tous leurs malheurs c'est la faute aux riches.

Mais ça va devenir marrant quand les jeunes vont être capables d'avoir une pensée par eux mêmes et qu'ils vont comprendre c'est qui les "riches" :mrgreen:

adelscott

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#216 Message par adelscott » 27 juin 2010, 21:22

DiscoTonio a écrit :
hub79 a écrit :tu peux avoir des idées de partage tout en étant locataire et sans un compte en banque plein à babord.
C'est beaucoup plus facile d'être partageux quand
1) tu n'es pas précaire,
2) toi et ta famille avez un toit.
En gros plus t' es pauvre plus t'es égoïste....
J'ai le souvenir d'un repas chez un marocain "sans le sou"....Il se serait privé de manger pendant trois jours pour pouvoir m'offrir un repas copieux (ce n'était pas la période du ramadan je précise....).
Je suis même reparti avec un cadeau comme c'est la tradition.....
Pauvre de toi, tes péjugés, tes stigmatisations et tes approximations te rendent ridicule.

DiscoTonio
~~+
~~+
Messages : 12790
Enregistré le : 24 mai 2008, 18:42

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#217 Message par DiscoTonio » 27 juin 2010, 21:30

adelscott a écrit :En gros plus t' es pauvre plus t'es égoïste....
J'ai le souvenir d'un repas chez un marocain "sans le sou"....Il se serait privé de manger pendant trois jours pour pouvoir m'offrir un repas copieux (ce n'était pas la période du ramadan je précise....).
Je suis même reparti avec un cadeau comme c'est la tradition.....
Peut être parce que tous ses voisins étaient comme lui ? La richesse, c'est relatif.

Et aujourd'hui en France, on arrive dans une solidarité où ce sont les plus riches qui demandent aux moins riches de faire un effort de solidarité envers eux. Tu m'excuseras, ça ne passe pas. Ça marche à l'envers.

Avatar du membre
dams33
Messages : 233
Enregistré le : 09 mai 2010, 16:04

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#218 Message par dams33 » 27 juin 2010, 21:34

lambda a écrit :
yazman a écrit :
+1, il faut imposer fortement les successions, héritage (important) = injustice
Je partage ce point de vue, l'inégalité patrimoniale par l'héritage chez les jeunes adultes recrée beaucoup plus d'inégalités sociales, de sentiments de jalousie, d'impuissance et de déclassement (particulièrement pour ceux qui n'ont pas de famille, ou pour les familles mono-parentales isolées) que les revenus et les retraites, même si les actifs jeunes souffrent réellement du déséquilibre des revenus actifs/inactifs.

Nos retraités aisés m'agacent bien plus par leur patrimoine immobilier gagné en partie à la loterie , la transmissibilité d'icelui à leur descendance, l'esclavage qu'ils imposent aux populations modestes par les loyers élevés, que par leurs retraites (qui mériteraient probablement d'être ré-équilibrée en faveur des actifs).

Cette douce cooptation sociale des nantis a des effets très négatifs sur la motivation et la "valeur" travail . Pas de méritocratie possible dans une société de rente et d'héritage. Pas de contrat social possible en laissant perdurer cette injustice originelle devant le patrimoine...

Mais quand on nous demande encore à 45 balais et 2 gamins si l'on a une caution parentale pour une location...on marche en effet sur la tête !

L'immobilier et la transmission du patrimoine sont définitivement au coeur des plus grandes injustices.
Ce que je me permet de tempérer par :

Taxer ou sur taxer, une personne car pendant toute sa vie elle a tout fait pour rendre prospère son entreprise, investit pris des positions de long termes et pas court termiste comme on le voit de plus en plus.
Tout ça pour quoi, pour que lorsqu'elle passe la main, il faille vendre la boite pour payer ces impôts ! Génial ! Pour la pérénité et la stabilité y a pas mieu, petit rappel statistique : c'est les sociétés familliales qui sont les plus stables en France.
ALors ok, ça évitera sans doute les fils de -Vous vous douterez sans doute que j'en suis, je defend mon bout de gras, avec tout ma subjectivité - mais une chose est certaine les personnes seront moins ambitieuse et plus court termiste, et je doute des conséquences.

Autres exemples, une personne qui consomme trés peux, fait toujours attention, bouffe de la 'Mot2Cambronne' et sort peu, malgrès des revenus ++ et dont épargne et capitalise, pour laisser un matelat pour les générations futures... ah bahs en FAIT NON, tu sors comme dirais l'autre, on prends ton fric et picétout.

Y a que la consommation etpicétout ? Beurk !
L’échec est seulement l’opportunité de recommencer d’une façon plus intelligente.

adelscott

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#219 Message par adelscott » 27 juin 2010, 21:39

DiscoTonio a écrit :
adelscott a écrit :En gros plus t' es pauvre plus t'es égoïste....
J'ai le souvenir d'un repas chez un marocain "sans le sou"....Il se serait privé de manger pendant trois jours pour pouvoir m'offrir un repas copieux (ce n'était pas la période du ramadan je précise....).
Je suis même reparti avec un cadeau comme c'est la tradition.....
Peut être parce que tous ses voisins étaient comme lui ? La richesse, c'est relatif.

Et aujourd'hui en France, on arrive dans une solidarité où ce sont les plus riches qui demandent aux moins riches de faire un effort de solidarité envers eux. Tu m'excuseras, ça ne passe pas. Ça marche à l'envers.
tu es sur d'avoir voulu écrire cela?
Car les riches qui demandent aux pauvres d'être solidaires, en les exploitant, c'est pas vraiment nouveau....

DiscoTonio
~~+
~~+
Messages : 12790
Enregistré le : 24 mai 2008, 18:42

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#220 Message par DiscoTonio » 27 juin 2010, 22:25

adelscott a écrit :tu es sur d'avoir voulu écrire cela?
Car les riches qui demandent aux pauvres d'être solidaires, en les exploitant, c'est pas vraiment nouveau....
Oui oui je suis sûr.

Parce que cette fois les "riches", ce ne sont pas 4 nobliaux dans leur château qui traient leur village de 1000 serfs. Ou le patron dans son usine avec ses 10 000 ouvriers.

Là je te parle à la louche d'un bon gros 20% de la population qui trait 50%, et de 30% relativement neutres dans l'affaire...

Avec un transfert ultra massif (bien plus que ce que peuvent couter les riches) mais réparti sur un large nombre de gens, et donc avec des montants individuels beaucoup plus faibles. Alors c'est sûr, c'est moins accrocheur que les miyards de la mère Betttoncourt.

Mais bon, en analysant tout sous le prisme "salauds de riches", ça aide pas à voir cette autre dimension là de la réalité sociale de ce pays.
Modifié en dernier par DiscoTonio le 27 juin 2010, 22:32, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Bidibulle
~~+
~~+
Messages : 8199
Enregistré le : 06 sept. 2007, 13:38
Localisation : Dans les volcans qui riaient très fort

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#221 Message par Bidibulle » 27 juin 2010, 22:31

hub79 a écrit : ben non ta soeur elle avait un boulot pourri tu disais.
sinon moi aussi je gagne pas loin de 4000 roros par mois, et moi aussi je suis pour une plus juste répartition.
bref je suis un multi de Beuaarrr
Didiou, 4000 roros par mois et ça va faire sa chochotte parce qu'on va lui geler pendant 3 ans son salaire garantie à vie. :mrgreen:
Il y a assez de tout dans le monde pour satisfaire aux besoins de l'homme, mais pas assez pour assouvir son avidité. (Gandhi)

Avatar du membre
kosmo
Messages : 429
Enregistré le : 02 oct. 2008, 21:36

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#222 Message par kosmo » 28 juin 2010, 00:45

Un graphe qui intéressera ceux qui cherchent à dissocier les effets d'âge et de génération sur les inégalités de revenu :

Image
d'après Louis Chauvel : http://luttonsensemble.free.fr/ressourc ... onnel5.pdf

Le pic sur les courbes qui se déplace vers la droite, c'est les BB qui vieillissent ...
KosMo
And so castles made of sand melt into the sea, eventually - Jimi Hendrix

Avatar du membre
finalgrunt
-+
-+
Messages : 2378
Enregistré le : 05 mars 2009, 00:58

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#223 Message par finalgrunt » 28 juin 2010, 01:59

Les babyboomers vont entraîner l'économie dans la déflation. Ils n'y sont pour rien, c'est juste un effet démographique.
Par contre, le discours et le vote des babyboomers montre très clairement un égoïsme de génération qui crée un ressentiment de plus en plus présent chez les jeunes générations.

La deuxième vague de la prochaine crise économique va certainement emporter dans son sillage le modèle économique et social de notre pays. En effet, le niveau de dette ne laisse plus aucune marge de manœuvre, qui a été complètement cramée pour endiguer la première vague et gagner quelques années.

Et comme rien ne sera fait pour les jeunes d'ici là .. imaginez les émeutes des banlieues mais généralisées à l'ensemble du pays. Ca risque de tourner plus à 89 qu'à 68 cette histoire.

Beaucoup sous-estiment à mon avis la vitesse de propagation d'une crise à l'ensemble de l'économie.
Bulle Immobiliere.org : Présentez vous / Index / L'essentiel / Charte

DiscoTonio
~~+
~~+
Messages : 12790
Enregistré le : 24 mai 2008, 18:42

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#224 Message par DiscoTonio » 28 juin 2010, 06:49

kosmo a écrit :...
Merci kosmo.

N'en déplaise à certains qui refusent les évidences (surement beaucoup trop soucieux que le statu quo soit préservé vus leurs revenus dans ce monde ci), je crois que la preuve est faite qu'on se fait traire.

Et c'est donc bien la situation de droite, avec la bulle qui se déplace avec les baby boomers. J'espère que vous avez bien compris quel monde vous défendiez les soit disant gentils, en croyant être du côté du progrès et de la solidarité :
Image

C'est bien ce que je dis, les jeunes sont des truffes endoctrinées par cette génération. Et quand il seront capables d'une pensée par eux mêmes, et qu'ils comprendront qui sont ces "riches" que les gros moustachus leur disent d'haïr, ça va devenir rigolo :mrgreen:

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 34147
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#225 Message par Pi-r2 » 28 juin 2010, 07:09

Disco, a 30 ans j'étais locataire avec peu d'épargne.
A plus de 40 , j'ai un patrimoine important.
Il t'arrivera la même chose, mais avec un peu de retard, c'est tout.
Les bonnes places dans les boites finissent par se libérer, c'est juste qu'il y a du monde devant...
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

DiscoTonio
~~+
~~+
Messages : 12790
Enregistré le : 24 mai 2008, 18:42

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#226 Message par DiscoTonio » 28 juin 2010, 07:14

Mais moi je m'en fous, j'en veux pas de leurs boulots de cons. Et je vis bien. De toutes façons, on dépense rien.

Vous pouvez pas comprendre qu'on puisse trouver une injustice dégueulasse juste pour ce qu'elle est ?

La seule réponse, c'est "t'en fais pas, ton heure viendra". :lol:

Sachant qu'en plus, on sait tous qu'elle ne viendra pas. L'occident a durablement arrêté de croitre, tout s'est figé et tous les postes sont occupés. D'ailleurs, je me demande ce qu'ils vont faire tous ces jeunots qui sortent de l'école.

Mais c'est pas grave, ils passeront à pertes et profits. Vous gagnez 4000€, c'est l'essentiel. Faut surtout rien changer :lol: C'est la "solidarité", l'acquis "social" :lol:

Avatar du membre
humouriste
troll un peu lourd
Messages : 1327
Enregistré le : 18 juin 2010, 22:01

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#227 Message par humouriste » 28 juin 2010, 07:34

DiscoTonio a écrit : Mais c'est pas grave, ils passeront à pertes et profits. Vous gagnez 4000€, c'est l'essentiel. Faut surtout rien changer :lol: C'est la "solidarité", l'acquis "social" :lol:
Ca s'appelle le travail. Tu n'as pas l'air de saisir de quoi on te parle. :roll: En fait tu sembles considérer que tout t'est dû, le raz'gratis finalement c'est toi.
DiscoTonio a écrit :Moi je crois ce que je vois.

Je suis à un poste d'observation extraordinaire de la société française (ou en tous cas bordelaise). Je vois passer des centaines, voire des milliers de gens tous les jours (ceux où je fume beaucoup).

Avatar du membre
humouriste
troll un peu lourd
Messages : 1327
Enregistré le : 18 juin 2010, 22:01

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#228 Message par humouriste » 28 juin 2010, 07:36

DiscoTonio a écrit :
kosmo a écrit :...
Merci kosmo.

N'en déplaise à certains qui refusent les évidences (surement beaucoup trop soucieux que le statu quo soit préservé vus leurs revenus dans ce monde ci), je crois que la preuve est faite qu'on se fait traire.

Et c'est donc bien la situation de droite, avec la bulle qui se déplace avec les baby boomers. J'espère que vous avez bien compris quel monde vous défendiez les soit disant gentils, en croyant être du côté du progrès et de la solidarité :
Image

C'est bien ce que je dis, les jeunes sont des truffes endoctrinées par cette génération. Et quand il seront capables d'une pensée par eux mêmes, et qu'ils comprendront qui sont ces "riches" que les gros moustachus leur disent d'haïr, ça va devenir rigolo :mrgreen:
Jolie démonstration d'autisme. En tout cas tu sembles très fier de ton graphe, n'est-ce pas l'essentiel au final ?
DiscoTonio a écrit :Moi je crois ce que je vois.

Je suis à un poste d'observation extraordinaire de la société française (ou en tous cas bordelaise). Je vois passer des centaines, voire des milliers de gens tous les jours (ceux où je fume beaucoup).

DiscoTonio
~~+
~~+
Messages : 12790
Enregistré le : 24 mai 2008, 18:42

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#229 Message par DiscoTonio » 28 juin 2010, 08:25

humouriste a écrit :
DiscoTonio a écrit : Mais c'est pas grave, ils passeront à pertes et profits. Vous gagnez 4000€, c'est l'essentiel. Faut surtout rien changer :lol: C'est la "solidarité", l'acquis "social" :lol:
Ca s'appelle le travail. Tu n'as pas l'air de saisir de quoi on te parle. :roll: En fait tu sembles considérer que tout t'est dû, le raz'gratis finalement c'est toi.
Donc là, en fait, t'es en train de m'expliquer que les générations d'avant le baby boom étaient des fainéantes, c'est ça ? :mrgreen:

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 34147
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#230 Message par Pi-r2 » 28 juin 2010, 08:30

DiscoTonio a écrit : Vous pouvez pas comprendre qu'on puisse trouver une injustice dégueulasse juste pour ce qu'elle est ?
Si et je suis bien d'accord avec toi. Je te dis juste, comme les autres forumeurs, que tu mélanges deux phénomènes:
un normal qui est que l'on s'enrichit avec l'âge (puisque on gagne un peu plus et qu'on a moins de dépenses obligatoires, on peut épargner plus qu'au début de la vie active), une anormale qui est que la répartition des richesses se fait de plus en plus mal.
C'est sur que j'ai pu "profiter" d'une PV sur de l'immobilier, mais j'aurais largement préféré occuper un bien en location adapté aux besoins de ma petite famille. Mais maintenant que la famille a grandit, je préfère pouvoir donner un budget de 1k€/mois à mes étudiants plutôt qu'avoir une grande maison vide à moi.
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Avatar du membre
fabriceb
~~+
~~+
Messages : 13186
Enregistré le : 18 avr. 2006, 12:50
Localisation : 94

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#231 Message par fabriceb » 28 juin 2010, 08:40

Disco, a 30 ans j'étais locataire avec peu d'épargne.
A plus de 40 , j'ai un patrimoine important.
Il t'arrivera la même chose, mais avec un peu de retard, c'est tout.
Les bonnes places dans les boites finissent par se libérer, c'est juste qu'il y a du monde devant...
Moi aussi : à 30 ans, j'avais environ 5 000 euros de coté; aujourd'hui 300 000 (j'enlève volontairement ce que j'ai obtenu par héritage).
Je crois qu'il y a deux choses fondamentalement différentes :
:arrow: Le fait que les retraités, en particulier les jeunes retraités, aient le patrimoine le plus important est logique.
Je pense d'ailleurs que cela a été vrai de tout temps.
Il ne faut pas perdre de vue que c'est largement cet élément, pourtant tout à fait compréhensible, qui cristallise pas mal de jalousie (jalousie pour le coup mal placée).
:arrow: Ce sur quoi on peut s'interroger, c'est sur le volet "revenu" :
-D'abord sur le constat : est il exact que les jeunes retraités ont (globalement sur la classe d'age) un revenu qui, en moyenne est le plus important ?
Le débat qui a lieu depuis 6 pages, même si il ne tranche pas définitivement la question, établit tout de même une présomption dans ce sens.
-Si c'est le cas, est ce "socialement acceptable" ?
Là, il s'agit d'une position idéologique (attention : idéologique ne signifie pas dogmatique, mais qui dépend de nos idées), dans la mesure ou ce revenu est un revenu reposant sur le système social.
J'estime que le consensus social, pour être accepté in fine, se doit d'être débattu et que, en conséquence, la position et le discours de disco, malgré son expression parfois outrancière, a complètement le droit de cité et se doit même d'être exprimée et discutée.

De mon point de vue, il y a fondamentalement un élément qui "coince"; je l'ai déjà dit, mais je le répète, c'est que tous les programme de rééquilibrage des comptes sociaux se base uniquement sur une participation/imposition accrue des seuls actifs sans participation des retraités déjà pensionnés alors même que leurs revenus sont désormais globalement équivalents à ceux des actifs. Certes, il ne s'agit pas d'aller diminuer le minimum vieillesse ou la retraite du pauvre qui touche quelques centaines d'euros, mais s'interdire, par principe, de toucher aux pensions reste une anomalie.
Là, et sans éprouver la moindre jalousie ou "envie" vis-à-vis de qui que ce soit, je ne peux pas considérer cela comme normal et légitime.
N'est pas mort ce qui à jamais dort,
Et dans les ères peut mourir même la Mort.

DiscoTonio
~~+
~~+
Messages : 12790
Enregistré le : 24 mai 2008, 18:42

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#232 Message par DiscoTonio » 28 juin 2010, 08:48

Arrêtez avec vos "à 30 ans, j'avais pas un rond, à 40 j'ai 300 000€".

Vous avez tous 10 ans de plus et vous avez tous fait la culbute immobilière.

Ma génération, elle va aller se brosser pour ça. La culbute, elle va même surement être dans l'autre sens.

Vous avez tous palpé dans les 150 000€ de fausse monnaie... C'est 8 ans de revenus pour moi...

Ce qui me confirme dans l'idée que vous êtes complètement à côté de vos pompes. C'est facile de jouer au bon samaritain dans ces conditions. Quand on gagne au loto, on peut bien en rendre un dixième aux gueux pour le principe.

Juste comme ça, 300 000€ en 10 ans, sans faire de plus value, ça veut dire que t'épargnes 2000€ par mois.

Et maintenant, on vient m'expliquer qu'il faut en plus que je me saigne pour payer des retraites débiles aux vieux, qui sont en plus propriétaires, et vont gagner plus que moi qui travaille ? :lol: Et que c'est ça la "solidarité" :lol:
Modifié en dernier par DiscoTonio le 28 juin 2010, 09:00, modifié 2 fois.

Avatar du membre
fabriceb
~~+
~~+
Messages : 13186
Enregistré le : 18 avr. 2006, 12:50
Localisation : 94

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#233 Message par fabriceb » 28 juin 2010, 08:50

Je n'ai jamais été propriétaire :roll: , disco ... jamais ... sauf pour la part qui me vient de l'héritage (et que j'ai enlevé de mon patrimoine pour obtenir le chiffre de 300 000).
Rajoutons aussi que pas mal de gens, il y a 20 ans ont fait la "culbute à l'envers" avec l'immobilier parisien (mon frère par exemple).
Simplement, mon salaire a évolué, j'ai économisé, etc ...

Bref, le processus normal d'épargne/accumulation; c'est long et frustrant (j'ai 15 ans de plus que toi), mais c'est la vie.
Juste comme ça, 300 000€ en 10 ans, sans faire de plus value, ça veut dire que t'épargnes 2000€ par mois.
Ben oui, il a fallu économiser :
en couple => deux salaires
placements, même pèpères => intérêts
evolution de salaire => augmentation des revenus
N'est pas mort ce qui à jamais dort,
Et dans les ères peut mourir même la Mort.

Avatar du membre
Sifar
~~+
~~+
Messages : 6890
Enregistré le : 13 mai 2008, 19:52

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#234 Message par Sifar » 28 juin 2010, 09:02

hub79 a écrit :oh ça va, la France c'est pas le tiers monde non plus.
(...)
alors faut arrêter de nous dépeindre l'avenir de la France comme le pire endroit sur Terre.
Oui, il vaut mieux être français en 2010 que vietnamien en 1975.
Sinon :
Parmi les pays de l'OCDE, les taux de suicide sont les plus forts au Japon et en France (de 15 à 20 pour 100 000) et les plus faibles en Italie, Grande-Bretagne et aux États-Unis.
une surconsommation de psychotropes 3 fois plus importante [en France] qu'en Angleterre ou qu'en Allemagne
Tout va bien.
...and suddenly, out of the blue, and with absolutely no reason at all people voted for Adolf Hitler.

Ils n'ont pas de homard ? Qu'ils mangent des kebabs!
( Adapté de Sibeth N'diaye, porte-parole du gouvernement de la République Française. ( ou pas. )

DiscoTonio
~~+
~~+
Messages : 12790
Enregistré le : 24 mai 2008, 18:42

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#235 Message par DiscoTonio » 28 juin 2010, 09:04

Oui et donc, avec pourtant 2000€ par mois d'économie, avec des salaires de CSP++++++ donc, tu peux racheter (surement à un vieux) un T4 à Anthony...

Tout va bien donc.

Avatar du membre
fabriceb
~~+
~~+
Messages : 13186
Enregistré le : 18 avr. 2006, 12:50
Localisation : 94

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#236 Message par fabriceb » 28 juin 2010, 09:09

DiscoTonio a écrit :Oui et donc, avec pourtant 2000€ par mois d'économie, avec des salaires de CSP++++++ donc, tu peux racheter (surement à un vieux) un T4 à Anthony...

Tout va bien donc.
Certes non : il y a un problème de valorisation de l'immo (pas spécifiquement français cela dit), mais si je suis là, c'est aussi que je suis persuadé que cette situation va faire "plop !" dans un futur proche.
En attendant, je fais au mieux de mes intérêts : je vis bien, dans un appartement agréable, et quand ca aura fait "plop", ben j'achèterai.

La vie m'a aussi appris la patience.
N'est pas mort ce qui à jamais dort,
Et dans les ères peut mourir même la Mort.

Avatar du membre
fabriceb
~~+
~~+
Messages : 13186
Enregistré le : 18 avr. 2006, 12:50
Localisation : 94

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#237 Message par fabriceb » 28 juin 2010, 09:10

Sifar a écrit :
hub79 a écrit :oh ça va, la France c'est pas le tiers monde non plus.
(...)
alors faut arrêter de nous dépeindre l'avenir de la France comme le pire endroit sur Terre.
Oui, il vaut mieux être français en 2010 que vietnamien en 1975.
Sinon :
Parmi les pays de l'OCDE, les taux de suicide sont les plus forts au Japon et en France (de 15 à 20 pour 100 000) et les plus faibles en Italie, Grande-Bretagne et aux États-Unis.
une surconsommation de psychotropes 3 fois plus importante [en France] qu'en Angleterre ou qu'en Allemagne
Tout va bien.
Phénomène traditionnel qui existait déjà quand j'étais gosse => pas de rapport évident avec les déséquilibre inter-générationnel.
N'est pas mort ce qui à jamais dort,
Et dans les ères peut mourir même la Mort.

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 34147
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#238 Message par Pi-r2 » 28 juin 2010, 09:12

DiscoTonio a écrit :Juste comme ça, 300 000€ en 10 ans, sans faire de plus value, ça veut dire que t'épargnes 2000€ par mois.
Si tu ne changes pas ton train de vie, quand tu seras augmenté de 1000 euros (en plusieurs années) tu mettras 1000 euros par mois de côté en plus. C'est tout.
Et tu seras augmenté parce que ça marche comme ça.
Les salaires qui commencent à monter en Chine et en Inde c'est très bon pour toi (et accessoirement pour eux). en particulier, si les ouvriers commencent à pouvoir réclamer plus, les cadres / informaticiens etc , vont rapidement ne plus être significativement attracitfs pour les boites qui délocalisent.
En ce qui me concerne, la PV nette sur l'immo est environ de 120 k€ , c'est certes beaucoup mais ce n'est pas l'essentiel de l'augmentation de mon patrimoine qui provient d'une épargne massive (en général la moitié du salaire) liée au fait que nous ne sommes pas sensibles aux mêmes besoins que les humains "normaux".
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Avatar du membre
Capitaine Flam
~~+
~~+
Messages : 5885
Enregistré le : 20 nov. 2005, 21:09

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#239 Message par Capitaine Flam » 28 juin 2010, 09:34

DiscoTonio a écrit :...
Ce que DiscoTonio vous dit et redit mais que certains refusent d'admettre voire de concevoir,
c'est que la trajectoire professionnelle d'un individu n'est pas fonction seule de paramètres propres à l'individu,
mais est aussi fonction de paramètres extérieurs à l'individu, et sur lesquels il ne peut influer (qui sont donc des données),
tels que la situation socio-économique du moment,
paramètres extérieurs qui seront + ou - générateurs d'opportunités suivant le contexte.

Ainsi, la valeur professionnelle d'un individu, déterminant sa rémunération, est relative, non constante (variable) dans le temps.

Et le fait est que l'environnement, disons l'ensemble des paramètres extérieurs, est devenu bcp moins favorable actuellement.
Le nier et attribuer une insertion plus difficile et moins réussie (notamment, le niveau de la rémunération) des jeunes actifs à un "mérite personnel" moindre est absurde.

Aussi, qu'une génération ne choisisse évidemment pas le contexte socio-économique dans lequel elle évolue
n'interdit nullement de s'interroger sur une solidarité inter-générationnelle,
tendant justement à "lisser" les qualités des contextes socio-économiques au long des années.
Autrement dit, que ceux ayant bénéficié d'un contexte favorable soient solidaires de ceux subissant un contexte moins favorable.
Ce qui amène à repenser, en les réactualisant relativement au contexte actuel,
les mécanismes/procédures de répartition/redistribution,
et donc ne pas les considérer comme définitivement acquis et immuables (alors que les contextes sont variables),
car il pourrait apparaître alors des "effets pervers"
(solidarité "inversée", par laquelle la redistribution/répartition bénéficie aux plus favorisés, au détriment des moins favorisés).

DiscoTonio
~~+
~~+
Messages : 12790
Enregistré le : 24 mai 2008, 18:42

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#240 Message par DiscoTonio » 28 juin 2010, 09:41

Pi-r2 a écrit :Et tu seras augmenté parce que ça marche comme ça.
Ça fait plusieurs années qu'on est tous augmentés de moins que l'inflation.

Youhouuu. Le monde d'après, toussa toussa... C'est juste que les vieux eux, ont décidé de continuer leur exponentielle...

Avatar du membre
Pixel187
Messages : 1699
Enregistré le : 06 mai 2008, 09:19
Localisation : Belgique (Prov. de Luxembourg)

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#241 Message par Pixel187 » 28 juin 2010, 09:55

DiscoTonio a écrit :
Pi-r2 a écrit :Et tu seras augmenté parce que ça marche comme ça.
Ça fait plusieurs années qu'on est tous augmentés de moins que l'inflation.

Youhouuu. Le monde d'après, toussa toussa... C'est juste que les vieux eux, ont décidé de continuer leur exponentielle...
Mes parents sont vieux et n'ont rien décidé du tout. Merci de ne pas généraliser.

Avatar du membre
Goldorak2
~~+
~~+
Messages : 13693
Enregistré le : 25 sept. 2008, 22:51
Localisation : Nantes

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#242 Message par Goldorak2 » 28 juin 2010, 09:55

fabriceb a écrit :
Disco, a 30 ans j'étais locataire avec peu d'épargne.
A plus de 40 , j'ai un patrimoine important.
Il t'arrivera la même chose, mais avec un peu de retard, c'est tout.
Les bonnes places dans les boites finissent par se libérer, c'est juste qu'il y a du monde devant...
Moi aussi : à 30 ans, j'avais environ 5 000 euros de coté; aujourd'hui 300 000 (j'enlève volontairement ce que j'ai obtenu par héritage).
Je crois qu'il y a deux choses fondamentalement différentes :
:arrow: Le fait que les retraités, en particulier les jeunes retraités, aient le patrimoine le plus important est logique.
Je pense d'ailleurs que cela a été vrai de tout temps.
Il ne faut pas perdre de vue que c'est largement cet élément, pourtant tout à fait compréhensible, qui cristallise pas mal de jalousie (jalousie pour le coup mal placée).
:arrow: Ce sur quoi on peut s'interroger, c'est sur le volet "revenu" :
-D'abord sur le constat : est il exact que les jeunes retraités ont (globalement sur la classe d'age) un revenu qui, en moyenne est le plus important ?
Le débat qui a lieu depuis 6 pages, même si il ne tranche pas définitivement la question, établit tout de même une présomption dans ce sens.
-Si c'est le cas, est ce "socialement acceptable" ?
Là, il s'agit d'une position idéologique (attention : idéologique ne signifie pas dogmatique, mais qui dépend de nos idées), dans la mesure ou ce revenu est un revenu reposant sur le système social.
J'estime que le consensus social, pour être accepté in fine, se doit d'être débattu et que, en conséquence, la position et le discours de disco, malgré son expression parfois outrancière, a complètement le droit de cité et se doit même d'être exprimée et discutée.

De mon point de vue, il y a fondamentalement un élément qui "coince"; je l'ai déjà dit, mais je le répète, c'est que tous les programme de rééquilibrage des comptes sociaux se base uniquement sur une participation/imposition accrue des seuls actifs sans participation des retraités déjà pensionnés.
Là, et sans éprouver la moindre jalousie ou "envie" vis-à-vis de qui que ce soit, je ne peux pas considérer cela comme normal et légitime.
Tout à fait d'accord avec fabriceb.
Avoir du patrimoine à l'arrivée à la retraite c'est normal et souhaitable (le résultat d'une vie de travail bien gérée).
Mais avoir le plus gros revenu de transfert, de "solidarité" sans travailler ce n'est clairement pas normal.

Et pour rassurer Disco j'ai un peu le même parcours que les deux intervenant ci dessus.
1993, 23 ans. Sortie de la fac. J'habite chez mes parents. Les portes de monde du travail semblent hermétiquement fermées. Très peu d'avenir prévisible (RMI ou caissier).
2000, 30 ans. Locataire d'un F2 (pour 3, marié avec un enfant) 10kF d'épargne, toute dépense est longuement soupesée.
2010, 40 ans. Maison familiale achetée en 2004 dont le remboursement pèse assez peu, nos revenus ayant augmenté. 200kF d'épargne liquide et pourtant on se considère en phase d'investissement/endettement (équipement/amélioration/investissements dans la maison) et on se fait plaisir (voitures récentes, qques voyages). A 40 ans, je dispose d'un confort que je n'imaginais pas avoir plus jeune.
Modifié en dernier par Goldorak2 le 28 juin 2010, 10:21, modifié 1 fois.
Posts préférés : Dossier immobilier et viewtopic.php?f=204&t=75765
Ignorés : Marie 94, s_chlaf, Matthieu Brucher, libertycom, F. Zabinsky

DiscoTonio
~~+
~~+
Messages : 12790
Enregistré le : 24 mai 2008, 18:42

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#243 Message par DiscoTonio » 28 juin 2010, 10:00

Par exemple, en période de déflation, quand on voit en tête de cortèges les moustachus de 55 ans défendre l'acquis "social", ça veut clairement dire qu'en gros, ils ne veulent pas prendre leur part du déclin.

Et sans oser vraiment le dire, leur revendication, c'est "les jeunes paieront".

Et un jour, va peut être falloir commencer à se rendre compte que les riches qu'on nous explique qu'il faut détester et qu'ils sont la cause de tous nos malheurs, et bien pour beaucoup, ce sont justement les moustachus...

Parce que quand le 1% le plus riche, il prend 8% des revenus... Soit... On gratte 4% de ce côté là. Super !!!!

Les BB, eux, ils touchent 120% des revenus des plus vieux et des plus jeunes. On parle pas des mêmes sommes là... Ils me coutent beaucoup plus cher personnellement.

Faut pas se tromper de combat.
Modifié en dernier par DiscoTonio le 28 juin 2010, 10:12, modifié 2 fois.

Avatar du membre
prekipik
~~+
~~+
Messages : 6462
Enregistré le : 24 mai 2005, 05:20
Localisation : 37

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#244 Message par prekipik » 28 juin 2010, 10:03

Goldorak2 a écrit :A 40 ans, je dispose d'un confort que je n'imaginais pas avoir plus jeune.
Ce qui a finalement boosté votre situation, c'est d'avoir pu profiter de la phase de croissance/bulle entre 2000 et 2008...

Car c'est dans la dernière partie "euphorique" des phases de ce type (2006-2008) que les salariés sont les mieux placés pour demander une revalorisation de leurs revenus.

Donc, quand bien même il y aurait reprise économique, rien à attendre de séduisant avant minimum 5 ans sur les salaires (car les entreprises resteront prudentes pendant encore de longs mois).
Ce n'est pas parce que les carottes sont cuites que c'est la fin des haricots.

DiscoTonio
~~+
~~+
Messages : 12790
Enregistré le : 24 mai 2008, 18:42

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#245 Message par DiscoTonio » 28 juin 2010, 10:10

prekipik a écrit :...
Oui. Je crois qu'il va falloir laisser passer 5 ou 10 ans du monde d'après pour que les gens comprennent les paradigmes du nouveau monde dans lequel ils vivent. Et que les tartuffes apparaissent clairement aux yeux de tous pour ce qu'ils sont.

adelscott

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#246 Message par adelscott » 28 juin 2010, 10:11

DiscoTonio a écrit :Par exemple, en période de déflation, quand on voit en tête de cortèges les moustachus de 55 ans défendre l'acquis "social", ça veut clairement dire qu'en gros, ils ne veulent pas prendre leur part du déclin.

Et sans oser vraiment le dire, leur revendication, c'est "les jeunes paieront".

Et un jour, va peut être falloir commencer à se rendre compte que les riches qu'on nous explique qu'il faut détester et qu'ils sont la cause de tous nos malheurs, et bien pour beaucoup, ce sont justement les moustachus...

Parce que quand le 1% le plus riche, il prend 8% des revenus... Soit... On on gratte 4% de ce côté là. Super !!!!

Les BB, eux, ils touchent 120% des revenus des plus vieux et des plus jeunes. On parle pas des mêmes sommes là... Ils me coutent beaucoup plus cher personnellement.

Faut pas se tromper de combat.
T'étais à la gay pride ce week end ? :lol:

Alain Minc sort de ce corps...

http://www.france-info.com/chroniques-p ... 1-264.html
"Je pense qu'il va bien falloir s'interroger sur le fait de savoir comment on va récupèrer les dépenses médicales des très vieux, en ne mettant pas à contribution ou leur patrimoine, quand ils en ont un, ou le patrimoine de leurs ayants-droits".

Avatar du membre
prekipik
~~+
~~+
Messages : 6462
Enregistré le : 24 mai 2005, 05:20
Localisation : 37

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#247 Message par prekipik » 28 juin 2010, 10:29

DiscoTonio a écrit :Oui. Je crois qu'il va falloir laisser passer 5 ou 10 ans du monde d'après pour que les gens comprennent les paradigmes du nouveau monde dans lequel ils vivent. Et que les tartuffes apparaissent clairement aux yeux de tous pour ce qu'ils sont.
N'empêche qu'on ne sera pas complètement à plaindre... on aura malgré tout engrangé des augmentations de salaire jusqu'en 2008, avec une situation professionnelle stable (pas mal d'ancienneté cumulée et CDI en période de crise).

Au final, je continue de faire le maximum pour préserver ou augmenter mes "acquis"... ok avec de l'argent privé et non celui de la collectivité, mais au fond la démarche est la même.
Ce n'est pas parce que les carottes sont cuites que c'est la fin des haricots.

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 34147
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#248 Message par Pi-r2 » 28 juin 2010, 10:37

et dans les innovations qui vont s'imposer: le télétravail. Dès que les vieux auront dégagé, les boites comprendront tout le bénéfices qu'elles peuvent retirer en controlant le travail réalisé et pas le temps de présence des salariés.
Les salariés gagneront le temps de trajet et le prix du logement et pourront donc accepter des rémunérations plus adaptées.
Il y a un gisement de productivité important.
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Avatar du membre
prekipik
~~+
~~+
Messages : 6462
Enregistré le : 24 mai 2005, 05:20
Localisation : 37

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#249 Message par prekipik » 28 juin 2010, 10:41

Ah ben justement, c'est notre projet de l'été avec ma chérie. :mrgreen:

On quitte Paris pour la province, moi muté sur un autre site de ma boite, et elle continuant son activité en télétravail.

A défaut d'augmentation des salaires, on a choisi de baisser nos coûts et d'améliorer la qualité de vie :wink:
Ce n'est pas parce que les carottes sont cuites que c'est la fin des haricots.

kesako
~~+
~~+
Messages : 11643
Enregistré le : 13 juil. 2005, 11:44
Localisation : 75

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#250 Message par kesako » 28 juin 2010, 10:41

Pi-r2 a écrit :et dans les innovations qui vont s'imposer: le télétravail.
Il y a un gisement de productivité important.
oui mais calmos...
je viens de faire 3 jours de teletravail impromptu suite a une petite entorse.
Je croyais que ce serait super, mais en fait ce n'etait pas vraiment drôle...

mais bon ce n'est pas le sujet.

Répondre