Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
Avatar du membre
Capitaine Flam
~~+
~~+
Messages : 5885
Enregistré le : 20 nov. 2005, 21:09

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#251 Message par Capitaine Flam » 28 juin 2010, 11:03

Pi-r2 a écrit :et dans les innovations qui vont s'imposer: le télétravail.
Innovation ?
En tant que machine (robot), tu ne peux appréhender cet élément irrationnel
qui détermine fortement nos actions, notre comportement, ... : la psychologie humaine.

Et diverses études ont montré que travailler (dans le sens télétravail) chez soi n'était psychologiquement pas évident,
avec l'interférence évidente de la sphère professionnelle avec la sphère privée,
disons même de l'immixtion (au sens envahissement) de la sphère professionnelle dans la sphère privée,
qui notamment perturbent fortement l'attention, la motivation, ...

tarbouif
~~+
~~+
Messages : 11037
Enregistré le : 15 oct. 2008, 15:36
Localisation : Ailleurs

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#252 Message par tarbouif » 28 juin 2010, 11:14

Capitaine Flam a écrit :
Pi-r2 a écrit :et dans les innovations qui vont s'imposer: le télétravail.
Innovation ?
En tant que machine (robot), tu ne peux appréhender cet élément irrationnel
qui détermine fortement nos actions, notre comportement, ... : la psychologie humaine.

Et diverses études ont montré que travailler (dans le sens télétravail) chez soi n'était psychologiquement pas évident,
avec l'interférence évidente de la sphère professionnelle avec la sphère privée,
disons même de l'immixtion (au sens envahissement) de la sphère professionnelle dans la sphère privée,
qui notamment perturbent fortement l'attention, la motivation, ...
Attention à ne pas systématiquement sombrer dans un raisonnement binaire de robot archaïque :)
Dire que plus de postes pourraient être effectués en télétravail ne signifie pas que tous les postes peuvent l'être ! ;)
"Accrochez vous à vos plus values, je retire le marché" :mrgreen:

Avatar du membre
humouriste
troll un peu lourd
Messages : 1327
Enregistré le : 18 juin 2010, 22:01

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#253 Message par humouriste » 28 juin 2010, 11:30

tarbouif a écrit :
Capitaine Flam a écrit :
Pi-r2 a écrit :et dans les innovations qui vont s'imposer: le télétravail.
Innovation ?
En tant que machine (robot), tu ne peux appréhender cet élément irrationnel
qui détermine fortement nos actions, notre comportement, ... : la psychologie humaine.

Et diverses études ont montré que travailler (dans le sens télétravail) chez soi n'était psychologiquement pas évident,
avec l'interférence évidente de la sphère professionnelle avec la sphère privée,
disons même de l'immixtion (au sens envahissement) de la sphère professionnelle dans la sphère privée,
qui notamment perturbent fortement l'attention, la motivation, ...
Attention à ne pas systématiquement sombrer dans un raisonnement binaire de robot archaïque :)
Dire que plus de postes pourraient être effectués en télétravail ne signifie pas que tous les postes peuvent l'être ! ;)
C'est un premier point, un autre point est que le télétravail n'empèche pas un day-meeting avec les collègues à une fréquence lambda (1/semaine, 1/quinzaine, 1/mois) de façon à faire des points, prendre un café et garder du lien social. Il y a en réalité très peu de gens capables de supporter du télétravail strict sur une longue période. Par contre les histoires d'empiètement sur la vie perso et tout, ce n'est qu'une question d'organisation. Mais le fait d'être chez soi pour bosser est un vrai confort et à condition de bien brieffer tout le monde sur l'aspect "je suis à la maison mais là je travaille donc je ne peux pas aller faire les courses ou du bricolage toute l'après midi", ça se passe plutôt bien et ça structure d'autant mieux les phases à la maison au travail/à la maison à la maison.
DiscoTonio a écrit :Moi je crois ce que je vois.

Je suis à un poste d'observation extraordinaire de la société française (ou en tous cas bordelaise). Je vois passer des centaines, voire des milliers de gens tous les jours (ceux où je fume beaucoup).

kesako
~~+
~~+
Messages : 11643
Enregistré le : 13 juil. 2005, 11:44
Localisation : 75

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#254 Message par kesako » 28 juin 2010, 11:32

humouriste a écrit :Mais le fait d'être chez soi pour bosser est un vrai confort et à condition de bien brieffer tout le monde sur l'aspect "je suis à la maison mais là je travaille donc je ne peux pas aller faire les courses ou du bricolage toute l'après midi", ça se passe plutôt bien et ça structure d'autant mieux les phases à la maison au travail/à la maison à la maison.
Oui oui mais essaye seulement une seconde de "brieffer" tes enfants ...

Avatar du membre
humouriste
troll un peu lourd
Messages : 1327
Enregistré le : 18 juin 2010, 22:01

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#255 Message par humouriste » 28 juin 2010, 11:41

kesako a écrit :
humouriste a écrit :Mais le fait d'être chez soi pour bosser est un vrai confort et à condition de bien brieffer tout le monde sur l'aspect "je suis à la maison mais là je travaille donc je ne peux pas aller faire les courses ou du bricolage toute l'après midi", ça se passe plutôt bien et ça structure d'autant mieux les phases à la maison au travail/à la maison à la maison.
Oui oui mais essaye seulement une seconde de "brieffer" tes enfants ...
Faut une pièce à part de toutes façons pour installer son bureau, mais en général ils passent une grosse partie de la journée à l'école ou dans les activités donc pas trop de soucis. Faut bien préciser que 16h30/18h c'est les jeux calmes mais en rentrant de l'école en général ils sont un peu hs.
Bon après les petits débordements ça arrive mais ça passe vite fait. Pas pire que les collègues qui s'engueulent dans le couloir.
DiscoTonio a écrit :Moi je crois ce que je vois.

Je suis à un poste d'observation extraordinaire de la société française (ou en tous cas bordelaise). Je vois passer des centaines, voire des milliers de gens tous les jours (ceux où je fume beaucoup).

DiscoTonio
~~+
~~+
Messages : 12790
Enregistré le : 24 mai 2008, 18:42

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#256 Message par DiscoTonio » 28 juin 2010, 12:00

Je comprends pas tout là hub. Comment t'as fait en 10 ans pour payer 265 000€ avec un salaire à 2300€ (soit quasi 100% de ton salaire) ?

Avatar du membre
Bidibulle
~~+
~~+
Messages : 8199
Enregistré le : 06 sept. 2007, 13:38
Localisation : Dans les volcans qui riaient très fort

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#257 Message par Bidibulle » 28 juin 2010, 12:03

DiscoTonio a écrit :Je comprends pas tout là hub. Comment t'as fait en 10 ans pour payer 265 000€ avec un salaire à 2300€ (soit quasi 100% de ton salaire) ?
Le monsieur te dit que depuis 3 ans ses revenus se sont envolés (depuis l'achat d'une vieille longère près de Niort par une certaine Mme de B.) :mrgreen:
Il y a assez de tout dans le monde pour satisfaire aux besoins de l'homme, mais pas assez pour assouvir son avidité. (Gandhi)

kesako
~~+
~~+
Messages : 11643
Enregistré le : 13 juil. 2005, 11:44
Localisation : 75

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#258 Message par kesako » 28 juin 2010, 12:04

DiscoTonio a écrit :Je comprends pas tout là hub. Comment t'as fait en 10 ans pour payer 265 000€ avec un salaire à 2300€ (soit quasi 100% de ton salaire) ?
Sa femme est chargée de gérer la fortune de quelques riches Niortais. Ceci explique cela.
Lui il ne les rencontre que pour parler football et manger des lasagnes.
Modifié en dernier par kesako le 28 juin 2010, 12:08, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Bidibulle
~~+
~~+
Messages : 8199
Enregistré le : 06 sept. 2007, 13:38
Localisation : Dans les volcans qui riaient très fort

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#259 Message par Bidibulle » 28 juin 2010, 12:12

2500 € de remboursements mensuels ... elles doivent pas être épaisses les lasagnes. :mrgreen:
Il y a assez de tout dans le monde pour satisfaire aux besoins de l'homme, mais pas assez pour assouvir son avidité. (Gandhi)

kesako
~~+
~~+
Messages : 11643
Enregistré le : 13 juil. 2005, 11:44
Localisation : 75

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#260 Message par kesako » 28 juin 2010, 12:19

quand on titille un controleur des impots, qu'est ce qu'il pond des chiffres !!!

DiscoTonio
~~+
~~+
Messages : 12790
Enregistré le : 24 mai 2008, 18:42

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#261 Message par DiscoTonio » 28 juin 2010, 12:23

Ben moi, puisqu'on en est à essayer de cerner les motivations des uns et des autres, perso, la situation c'est la trentaine, avec ma petite femme, et notre piopiote.

Je gagne 2200€ net, elle, 1500€ net. Ça nous met à 3 700. Bref, on n'est pas malheureux et on vit bien. Mais c'est pas non plus Bizance.

On est locataires à Bordeaux, pour 650€ par mois de loyer réel.

On a pu commencer à regarder pour acheter en 2006. Et déjà, les prix étaient débiles. On a laissé tomber.

Et en gros, avec ça, on peut rien acheter... Un T3 en ville de 70m², c'est 200 000€ :roll:

Alors on dépense, rien, on a un taux d'épargne de chinois, à 40% de nos revenus, et on met de côté 1000€ par mois.

Et pour nous, l'idée c'est de finir par acheter cash ou alors avec très peu de dette. Dans 20 ans s'il le faut.

Et on regarde les zouaves arrivés avant la bulle, avec des salaires débiles et la maison déjà payée, entre deux voyages au bout du monde, et leurs 3 voitures, nous expliquer que la vie est dure, qu'ils veulent être augmentés, et que c'est super le modèle français et la solidarité :lol:

En fait tout se joue là dessus : il y a ceux qui sont arrivés avant 2003, et il y a les autres.
Image

Mon grand tort, c'est d'être né 3 ans trop tard. C'est limite à se demander s'il aurait pas mieux valu ne pas faire des études longues. Je serais sorti de l'école plus tôt, même moins diplômé, je ne me serais pas fait niquer par la bulle :roll: Comme quoi les études :roll:

Quant à ceux encore plus jeunes que moi, j'en parle même pas... Eux, ils se font niquer par la bulle, par les vieux, par la crise, par les riches, par les chinois, par la précarité ou par le chômage...

Mais c'est vrai, c'est parce qu'on n'est pas assez méritants nous les jeunes...
Modifié en dernier par DiscoTonio le 28 juin 2010, 12:26, modifié 1 fois.

Avatar du membre
gagaches
-++
-++
Messages : 4047
Enregistré le : 30 nov. 2006, 15:11

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#262 Message par gagaches » 28 juin 2010, 12:27

DiscoTonio a écrit :Mon grand tort, c'est d'être né 3 ans trop tard. C'est limite à se demander s'il aurait pas mieux valu ne pas faire des études longues. Je serais sorti de l'école plus tôt, même moins diplômé, je ne me serais pas fait niquer par la bulle :roll: Comme quoi les études :roll:
tiens, toi aussi, tu te poses cette question ...

sorti de DUT avec un poste dans une grande entreprise industrielle direct ... en 1999

j'ai préféré continuer en école d'ingé -> taf de 'Mot2Cambronne', immo trop haut

un seul choix que je trouvais ridicule à l'époque (je voulais continuer de toute façon), s'avère en fait réellement important sur toute ma carrière actuelle !
"Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement - Et les mots pour le dire arrivent aisément."
"Plus j'aime mon métier, moins j'aime ma profession" (c) J.L Godard

lj1982
Messages : 488
Enregistré le : 03 sept. 2009, 09:35

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#263 Message par lj1982 » 28 juin 2010, 12:30

humouriste a écrit :
DiscoTonio a écrit :
Les retraités pour la plupart s'apauvrissent peu à peu.
Pourquoi quelqu'un qui toucherait plus de revenus par mois que ce dont il a besoin pour vivre verrait son patrimoine diminuer ?
Ce n'est pas le cas général, la plupart des BB que je connais ont une perte de revenus liée à leur départ à la retraite.
Certains ont atteint un niveau de vie qui fait qu'ils gagnent plus que nous dans leurs dernières années d'activité et que même en ayant des revenus proches des nôtres à la retraite, il leur faut se serrer la ceinture et bien se préparer à cette nouvelle étape dans leur vie.
Je ne comprends pas cette mentalité qui trouve qu'il est anormal que leurs revenus cessent d'augmenter indéfiniment, comme il en a été pendant les 30 glorieuses, et encore plus anormal que leur revenu diminue une fois arriver à la retraite. Et c'est bien la mentalité des babyboomers que je trouve autours de moi.

En quoi est-il anormal que le revenu diminue arrivé à la retraite?
Comme tu le dit, les jeunes retraités viennent de passer leurs dernières années de vie active, celle les mieux payée grâce à leur expérience acquise, il est donc normal que leur revenu diminue pour revenir à un niveau normal. S'ils sont malins, ils auront pris garde d'investir, et de placer pendant leur fin de carrière.

Arrivé à la retraite, ils ont des économies, sont en principe propriétaires, n'ont plus d'enfant à charge, plus de frais de véhicule lié au travail.... je n'appelle pas ça se serrer la ceinture que de voir ses revenu légèrement diminuer.

Mais bon, les babyboomers se plaignent de revenus plus élevés que les actifs qui ont ont un logement à rembourser, ou payer, des enfants à charges, des frais de déplacements toujours plus élevés, à cause des distances liés au lieu de travail...... mais il parait que ça coute cher d'être retraité, ben oui les loisirs..

Pour moi, les babyboomers (en grosse majorité) sont coupables d'égoïsme. De ne pas voir que quand ils se plaignent de ne plus pouvoir aller au restau 4 fois par mois, où s'acheter le monospace dernier cri, les jeunes voudraient simplement être logés convenablement, et pouvoir manger jusqu'à la fin du mois.

Concernant les allusions, sur les jeunes qui passent leur journée sur ce forum au lieu de travailler, il me semble que les jeunes ne demandent qu'à travailler, et être rétribués à la hauteur de ce travail, ce qui serait possible si la génération babyboomer ne s'était pas imaginé pouvoir s'engraisser encore plus en délocalisant à tout va.

toto78
~~+
~~+
Messages : 12760
Enregistré le : 03 avr. 2009, 15:18

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#264 Message par toto78 » 28 juin 2010, 12:39

.
Modifié en dernier par toto78 le 28 juin 2010, 12:39, modifié 1 fois.
L'élite intellectuelle se prétend intelligente (Maurizio Ferraris)
Il faudrait que cesse en France l'idée qu'être diplômé c'est être intelligent (Emmanuel Todd)

Avatar du membre
fabriceb
~~+
~~+
Messages : 13186
Enregistré le : 18 avr. 2006, 12:50
Localisation : 94

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#265 Message par fabriceb » 28 juin 2010, 12:39

Discotonio a écrit :Je gagne 2200€ net
Bon, je viens de regarder mes anciens bulletins de paye.
A 30 ans (en 1996), pour 39 heures par semaine, j'étais payé 14450 francs net par mois, soit 2202 euros. Avec l'érosion monétaire, ca donne l'équivalent de 2673 euros net 2010 (mais j'avais 12 RTT de moins que maintenant).
Et la situation économique était tout aussi pourrie qu'aujourd'hui.

Qu'est ce que je veux dire ?
Ben, que les gens qui aujourd'hui ont des salaires "débiles" sont plus ou moins ceux qui étaient dans ta position il y a 15 ans.
Toi aussi, tu peux espérer avoir un jour un salaire débile.
N'est pas mort ce qui à jamais dort,
Et dans les ères peut mourir même la Mort.

lj1982
Messages : 488
Enregistré le : 03 sept. 2009, 09:35

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#266 Message par lj1982 » 28 juin 2010, 12:40

hub79 a écrit :
DiscoTonio a écrit :
humouriste a écrit : C'est une question sérieuse, ça rime à quoi d'en vouloir aux BB envers et contre tout ?
Parce qu'en volant la capacité d'épargne des jeunes méritants pour eux mêmes, puis en la transférant à leur progéniture, ils détruisent la méritocratie.

C'est quand même pas compliqué de comprendre qu'un vieux qui épargne l'argent de la retraite qu'il touche, vole en fait la capacité de celui qui lui paye sa retraite à se constituer aussi un patrimoine.
que tu en veuilles au rentier je comprends.
que les rentiers prennent l'appellation génériques de baby boomers, là je ne suis pas d'accord.
Moi je comprends bien le raisonnement : j'ai moi-même plus de chance de devenir riche en héritant, qu'en travaillant.
Rien qu'une maison (maison commune des années 70) représente déjà 25 ans de salaires pour moi, et elle ne représente qu'une partie du patrimoine financier de ma famille (ils ont eu le temps d'épargner pendant leur carrière).
Bref, quand je vais hériter, ça va représenter 25 ans de salaires qui tombent d'un coup. Je préférerais pouvoir me payer un logement comme ils l'ont fait grâce au mérite, et au travail.

Avatar du membre
Sifar
~~+
~~+
Messages : 6890
Enregistré le : 13 mai 2008, 19:52

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#267 Message par Sifar » 28 juin 2010, 12:44

J'ai vraiment l'impression d'être le bai.é de l'histoire...
Avec un train de vie minimaliste, des transports en vélo et en car, peu de vacances, un salaire supérieur à celui de hub79
( avant son augmentation d'activité ), j'économise à tout casser 6000€/an.
Je crois qu'il y a vraiment une grosse différence à vivre célibataire ou en famille ( quotient familial ? )
La solidarité commence à me les briser menues, surtout depuis que j'ai découvert ( soins non remboursés )
qu'elle était à sens unique.
En fait, en France, tout est organisé, pensé pour optimiser ceux qui vivent une certaine forme de conformisme.
Mon prochain avatar :
Image
...and suddenly, out of the blue, and with absolutely no reason at all people voted for Adolf Hitler.

Ils n'ont pas de homard ? Qu'ils mangent des kebabs!
( Adapté de Sibeth N'diaye, porte-parole du gouvernement de la République Française. ( ou pas. )

DiscoTonio
~~+
~~+
Messages : 12790
Enregistré le : 24 mai 2008, 18:42

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#268 Message par DiscoTonio » 28 juin 2010, 12:46

fabriceb a écrit :Qu'est ce que je veux dire ?
Ben, que les gens qui aujourd'hui ont des salaires "débiles" sont plus ou moins ceux qui étaient dans ta position il y a 15 ans.
Toi aussi, tu peux espérer avoir un jour un salaire débile.
Ben non désolé. J'y crois pas.

Ce qui va se passer, c'est que sous la pression de la mondialisation, on va vivre un changement historique dans la manière dont les salaires sont calculés, avec un plafonnement des salaires vers la quarantaine.

Question d'offre et de demande.

Y aura bien toujours les vieux et ceux protégés par le cliquet de l'acquis "social" pour continuer à grimper indéfiniment.

Avatar du membre
humouriste
troll un peu lourd
Messages : 1327
Enregistré le : 18 juin 2010, 22:01

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#269 Message par humouriste » 28 juin 2010, 12:57

DiscoTonio a écrit :
fabriceb a écrit :Qu'est ce que je veux dire ?
Ben, que les gens qui aujourd'hui ont des salaires "débiles" sont plus ou moins ceux qui étaient dans ta position il y a 15 ans.
Toi aussi, tu peux espérer avoir un jour un salaire débile.
Ben non désolé. J'y crois pas.
Alors pourquoi tu protestes si tu ne crois pas à ta propre évolution ?
Juste pour dire que tu es de mauvaise humeur.
L'évolution de nos carrières, j'y crois et je fais ce que j'estime être nécessaire pour qu'elle arrive, c'est sûr que toi tu es plus dans l'attitude d'un syndicaliste devant son piquet de grève qui voudrait que tout lui tombe tout cuit et qui n'est pas content parce que les autres ben y zont et pas lui, c'est vraiment trop injuste quoi, merde.

Image
DiscoTonio a écrit :Moi je crois ce que je vois.

Je suis à un poste d'observation extraordinaire de la société française (ou en tous cas bordelaise). Je vois passer des centaines, voire des milliers de gens tous les jours (ceux où je fume beaucoup).

Avatar du membre
Goldorak2
~~+
~~+
Messages : 13693
Enregistré le : 25 sept. 2008, 22:51
Localisation : Nantes

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#270 Message par Goldorak2 » 28 juin 2010, 13:04

lj1982 a écrit :Moi je comprends bien le raisonnement : j'ai moi-même plus de chance de devenir riche en héritant, qu'en travaillant.
Rien qu'une maison (maison commune des années 70) représente déjà 25 ans de salaires pour moi, et elle ne représente qu'une partie du patrimoine financier de ma famille (ils ont eu le temps d'épargner pendant leur carrière).
Bref, quand je vais hériter, ça va représenter 25 ans de salaires qui tombent d'un coup. Je préférerais pouvoir me payer un logement comme ils l'ont fait grâce au mérite, et au travail.
Il y a une bulle immobilière et celle ci est en train de creuver.
L'immo n'a jamais été gratuit (je me souviens des efforts de mes parents), mais n'a pas toujours été la fête du slip qu'il est actuellement (le moindre proprio multi millionnaire en francs... c'est tout simplement débile..).
Posts préférés : Dossier immobilier et viewtopic.php?f=204&t=75765
Ignorés : Marie 94, s_chlaf, Matthieu Brucher, libertycom, F. Zabinsky

DiscoTonio
~~+
~~+
Messages : 12790
Enregistré le : 24 mai 2008, 18:42

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#271 Message par DiscoTonio » 28 juin 2010, 13:08

beuuuaaar a écrit :....
Oui oui voila... Tu t'es persuadé que j'étais une faignasse. Ça te regarde.

Si tu savais ce que j'ai fait pour mes boites en terme de décrochage de contrat, de dévs de malades que personne ne savait faire, les heures supps non payées et autres conneries... Et les augmentations, et bien c'est peau de zob. Et pour tout le monde. 0% pour tout le monde depuis 3-4 ans. J'ai la même trajectoire de carrière que les pires glands. Alors du coup, tout le monde fait le gland.

Bref, c'est le scénario gris de Delpla. Tokyo Sonata quoi...

Sinon, les vieux ont la productivité d'une huitre et ils jouent au solitaire. Et ils touchent leurs 4000€ mensuels... Surement que eux le méritent :roll:

Quant à la lutte des classes et l'augmentation de salaire au pouvoir de nuisance, excuse moi, mais ces gens là, ce sont pas mes amis. J'ai une autre vision de la politique que le tirage de couette à soi. Ça, c'est la préhistoire.

Avatar du membre
humouriste
troll un peu lourd
Messages : 1327
Enregistré le : 18 juin 2010, 22:01

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#272 Message par humouriste » 28 juin 2010, 13:20

DiscoTonio a écrit :
beuuuaaar a écrit :....
Oui oui voila... Tu t'es persuadé que j'étais une faignasse. Ça te regarde.
Ben bouge toi alors. A défaut de feignasse, tu es une larve bien au chaud dans sa SSII et qui peut faire son complexe de persécution pendant ses heures de boulot.
Si je gagne ce que je gagne, c'est que j'ai monté ma boite, les gens qui vampirisaient ma facturation, exit, d'ailleurs j'ai le même âge que toi.
Si tu savais ce que j'ai fait pour mes boites en terme de décrochage de contrat, de dévs de malades que personne ne savait faire, les heures supps non payées et autres conneries... Et les augmentations, et bien c'est peau de zob. Et pour tout le monde. 0% pour tout le monde depuis 3-4 ans. J'ai la même trajectoire de carrière que les pires glands. Alors du coup, tout le monde fait le gland.
Pareil dans ma partie. Apprends à te vendre alors. C'est sûr que si tu sors des zolis graphiques à ta drh, elle doit être morte de rire.
Perso j'ai jamais eu une augment' dans aucune boite, c'est en passant à mon compte que je me suis mis à toucher le fruit de mon travail.
Bref, c'est le scénario gris de Delpla. Tokyo Sonata quoi...
Il est loin d'être uniforme pour tout le monde, le monde merveilleux des graphes en couleur cache des réalités très diverses.
Sinon, les vieux ont la productivité d'une huitre et ils jouent au solitaire. Et ils touchent leurs 4000€ mensuels... Surement que eux le méritent :roll:
C'est plus 2000 ni 10000 aujourd'hui ? :lol: :lol: :lol:
Ils les méritent car ils ont travaillé, mais là encore tu ne comprends pas ce que ça représente.
Pour rappel, le niveau de vie moyen des retraités est le même que le niveau de vie moyen des Français, je ne vois pas en quoi c'est choquant. Là encore tu es en train de revenir sur tes vieilles rengaines à laisser crever les vieux dans la rue tout ça parce que tu es jaloux de voir des gens à qui on reverse de l'argent, ce que tu ne comprends pas c'est qu'ils ont payé beaucoup pour y avoir droit et que tu leur doit tout. Mais j'ai l'impression que l'on boucle là, j'ai l'impression qu'en fait tu ne cherches pas à débattre mais à imposer tes idées.
Quant à la lutte des classes et l'augmentation de salaire au pouvoir de nuisance, excuse moi, mais ces gens là, ce sont pas mes amis. J'ai une autre vision de la politique que le tirage de couette à soi. Ça, c'est la préhistoire.
Tu ronchonnes dans ton coin. Quelle évolution en effet !
Sans ces gens tu n'aurais pas internet au boulot, tu es au courant ?
DiscoTonio a écrit :Moi je crois ce que je vois.

Je suis à un poste d'observation extraordinaire de la société française (ou en tous cas bordelaise). Je vois passer des centaines, voire des milliers de gens tous les jours (ceux où je fume beaucoup).

lj1982
Messages : 488
Enregistré le : 03 sept. 2009, 09:35

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#273 Message par lj1982 » 28 juin 2010, 13:30

Goldorak2 a écrit : Il y a une bulle immobilière et celle ci est en train de creuver.
L'immo n'a jamais été gratuit (je me souviens des efforts de mes parents), mais n'a pas toujours été la fête du slip qu'il est actuellement (le moindre proprio multi millionnaire en francs... c'est tout simplement débile..).
Je fini par en douter.... j'ai été persuadé longtemps que la bulle ne pouvait gonfler indéfiniment, et que les prix devrait rester en rapport avec les revenus du travail.
Mais je me rends compte maintenant qu'il y a encore énormément d'argent en France, et que les prix de l'immobilier sont déjà à un niveau qui montre, que ce sont les revenus des rentiers (majorité de retraité quoi qu'on en pense) qui font monter les prix.

Au fond, pour moi, tout les problèmes que l'on rencontre actuellement, chômage, retraite, immobilier.. viennent de la dette publique.
Tant que la dette sera là, l'épargne des français servira à maintenir la bulle immobilière, et sera investi, mais pas dans l'économie française, plutôt dans la dette une fois de plus, ou à l'étranger, là ou on produit.

DiscoTonio
~~+
~~+
Messages : 12790
Enregistré le : 24 mai 2008, 18:42

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#274 Message par DiscoTonio » 28 juin 2010, 13:36

humouriste a écrit :...
Mais t'es un vrai néo libéral darwinien en fait toi. Avec ton discours d'ultra ouine et de réussite individuelle.

Va falloir assumer ce que tu es bonhomme.

Un peu comme le père dans Little Miss Sunshine...
Modifié en dernier par DiscoTonio le 28 juin 2010, 13:39, modifié 1 fois.

Duareg
-++
-++
Messages : 4691
Enregistré le : 04 août 2007, 10:11

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#275 Message par Duareg » 28 juin 2010, 13:37

Idée de lecture pour fin de semaine relax:

Image

Lire en avec en musique de fond ce superbe morceau des Frivolous
Le dogmatisme est une forme d'infirmité mentale.
Mieux vaut avoir raison tout seul qu'avoir tort tous ensemble.

Avatar du membre
Bsoub
Messages : 1674
Enregistré le : 26 févr. 2007, 21:31

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#276 Message par Bsoub » 28 juin 2010, 13:46

lj1982 a écrit :
Goldorak2 a écrit : Il y a une bulle immobilière et celle ci est en train de creuver.
L'immo n'a jamais été gratuit (je me souviens des efforts de mes parents), mais n'a pas toujours été la fête du slip qu'il est actuellement (le moindre proprio multi millionnaire en francs... c'est tout simplement débile..).
Je fini par en douter.... j'ai été persuadé longtemps que la bulle ne pouvait gonfler indéfiniment, et que les prix devrait rester en rapport avec les revenus du travail.
Mais je me rends compte maintenant qu'il y a encore énormément d'argent en France, et que les prix de l'immobilier sont déjà à un niveau qui montre, que ce sont les revenus des rentiers (majorité de retraité quoi qu'on en pense) qui font monter les prix.

Au fond, pour moi, tout les problèmes que l'on rencontre actuellement, chômage, retraite, immobilier.. viennent de la dette publique.
Tant que la dette sera là, l'épargne des français servira à maintenir la bulle immobilière, et sera investi, mais pas dans l'économie française, plutôt dans la dette une fois de plus, ou à l'étranger, là ou on produit.
+1000

[Mode gaucho on]
Bin, il suffit de piquer leur blé aux rentiers par l'impôt, ça aura deux avantages: assainir les finances publiques et faire baisser l'immobilier car ces gros moustachus, y pourront plus investir dans la pierre.
[Mode gaucho off] :mrgreen:
"First they ignore you, then they ridicule you, then they fight you, then you win"
- Mahatma Gandhi

Avatar du membre
humouriste
troll un peu lourd
Messages : 1327
Enregistré le : 18 juin 2010, 22:01

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#277 Message par humouriste » 28 juin 2010, 13:50

DiscoTonio a écrit :
humouriste a écrit :...
Mais t'es un vrai néo libéral darwinien en fait toi. Avec ton discours d'ultra ouine et de réussite individuelle.
Je ne sais même pas ce que ça veut dire ce truc, si ce n'est que j'ai l'impression que tu tentes de me mettre dans une case en te basant sur les références d'un monde failli.
Gagner de l'argent n'empèche pas de payer des impôts et de vouloir une société juste et solidaire, mais là va sérieusement falloir revoir tes préjugés pour comprendre ça.
Perso je touche 0 argent sur le travail des autres et je n'ai pas l'intention de m'y mettre ni de défiscaliser. Tu as droit à une heure de pause à la machine café pour réfléchir à tout ça.
DiscoTonio a écrit :Moi je crois ce que je vois.

Je suis à un poste d'observation extraordinaire de la société française (ou en tous cas bordelaise). Je vois passer des centaines, voire des milliers de gens tous les jours (ceux où je fume beaucoup).

Personne

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#278 Message par Personne » 28 juin 2010, 13:52

Personnellement, le but de ma vie est de vivre du travail des autres.

Mais j'ai assumé il y a fort longtemps mon statut de crapule. 8)

Avatar du membre
fabriceb
~~+
~~+
Messages : 13186
Enregistré le : 18 avr. 2006, 12:50
Localisation : 94

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#279 Message par fabriceb » 28 juin 2010, 14:57

Pour ne pas dire de rétrovirus ...
Moi, je vampirise; c'est plus franc.
N'est pas mort ce qui à jamais dort,
Et dans les ères peut mourir même la Mort.

Avatar du membre
Goldorak2
~~+
~~+
Messages : 13693
Enregistré le : 25 sept. 2008, 22:51
Localisation : Nantes

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#280 Message par Goldorak2 » 28 juin 2010, 14:58

lj1982 a écrit :
Goldorak2 a écrit : Il y a une bulle immobilière et celle ci est en train de creuver.
L'immo n'a jamais été gratuit (je me souviens des efforts de mes parents), mais n'a pas toujours été la fête du slip qu'il est actuellement (le moindre proprio multi millionnaire en francs... c'est tout simplement débile..).
Je fini par en douter.... j'ai été persuadé longtemps que la bulle ne pouvait gonfler indéfiniment, et que les prix devrait rester en rapport avec les revenus du travail.
Mais je me rends compte maintenant qu'il y a encore énormément d'argent en France, et que les prix de l'immobilier sont déjà à un niveau qui montre, que ce sont les revenus des rentiers (majorité de retraité quoi qu'on en pense) qui font monter les prix.
A mon avis, il faut du sang neuf, il faut des entrants pour alimenter la chaine des échanges entre rentiers/proprio de l'immo. Car à chaque transfert, il y a de la perte (frais de mutation).
Du sang neuf il n'y en a plus à ces tarifs débiles... dans l'univers du sang neuf (précarité, mobilité, déflation salariale) et avec les espoirs de plus values immobilières d'aujourd'hui.
Au fond, pour moi, tout les problèmes que l'on rencontre actuellement, chômage, retraite, immobilier.. viennent de la dette publique.
Tant que la dette sera là, l'épargne des français servira à maintenir la bulle immobilière, et sera investi, mais pas dans l'économie française, plutôt dans la dette une fois de plus, ou à l'étranger, là ou on produit.
Moi je voyais 3 ou 4 problèmes :
1. le vieillissement et son financement (les ahurissantes retraite des baby boomeurs d'abord, l'accueil des personnes agées après)
2. la raréfaction du pétrole et des matières 1ères (hausse de son coût à cause de sa rareté ou/et de la protection de la nature)
3. la bulle immobilière donc l'endettement massif et improductif et son corrolaire, la limite à l'endettement... et plutôt le redoutable désendettement.
4. éventuellement le vivre ensemble (défi de l'immigration non européenne, oppositions jeune/vieux, riche/pauvre, travailleur/inactif, etc...). Le vivre ensemble n'a jamais été facile... mais il va terriblement se compliquer dans notre pays qui va devoir vivre sans nouvel endettement (le raz gratis cher à Disco). Cad qu'il va falloir tout payer cash... les gains des uns seront directement facturés aux autres et pas aux "pas encore né ou à la bienveillente et mystérieuse croissance"... Voir qu'il va (peut être) falloir rembourser les dettes du passé.
Modifié en dernier par Goldorak2 le 28 juin 2010, 15:28, modifié 4 fois.
Posts préférés : Dossier immobilier et viewtopic.php?f=204&t=75765
Ignorés : Marie 94, s_chlaf, Matthieu Brucher, libertycom, F. Zabinsky

Garat
Messages : 921
Enregistré le : 08 août 2008, 09:12

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#281 Message par Garat » 28 juin 2010, 14:59

Capitaine Flam a écrit :
DiscoTonio a écrit :...
Ce que DiscoTonio vous dit et redit mais que certains refusent d'admettre voire de concevoir,
c'est que la trajectoire professionnelle d'un individu n'est pas fonction seule de paramètres propres à l'individu,
mais est aussi fonction de paramètres extérieurs à l'individu, et sur lesquels il ne peut influer (qui sont donc des données),
tels que la situation socio-économique du moment,
paramètres extérieurs qui seront + ou - générateurs d'opportunités suivant le contexte.

Ainsi, la valeur professionnelle d'un individu, déterminant sa rémunération, est relative, non constante (variable) dans le temps.

Et le fait est que l'environnement, disons l'ensemble des paramètres extérieurs, est devenu bcp moins favorable actuellement.
Le nier et attribuer une insertion plus difficile et moins réussie (notamment, le niveau de la rémunération) des jeunes actifs à un "mérite personnel" moindre est absurde.

Aussi, qu'une génération ne choisisse évidemment pas le contexte socio-économique dans lequel elle évolue
n'interdit nullement de s'interroger sur une solidarité inter-générationnelle,
tendant justement à "lisser" les qualités des contextes socio-économiques au long des années.
Autrement dit, que ceux ayant bénéficié d'un contexte favorable soient solidaires de ceux subissant un contexte moins favorable.
Ce qui amène à repenser, en les réactualisant relativement au contexte actuel,
les mécanismes/procédures de répartition/redistribution,
et donc ne pas les considérer comme définitivement acquis et immuables (alors que les contextes sont variables),
car il pourrait apparaître alors des "effets pervers"
(solidarité "inversée", par laquelle la redistribution/répartition bénéficie aux plus favorisés, au détriment des moins favorisés).

Ca me parait bien résume tout ça. En plus c'est dit de manière moins vindicative que Disco. :mrgreen:

lj1982
Messages : 488
Enregistré le : 03 sept. 2009, 09:35

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#282 Message par lj1982 » 28 juin 2010, 15:15

Goldorak2 a écrit :
lj1982 a écrit :
Goldorak2 a écrit : Il y a une bulle immobilière et celle ci est en train de creuver.
L'immo n'a jamais été gratuit (je me souviens des efforts de mes parents), mais n'a pas toujours été la fête du slip qu'il est actuellement (le moindre proprio multi millionnaire en francs... c'est tout simplement débile..).
Je fini par en douter.... j'ai été persuadé longtemps que la bulle ne pouvait gonfler indéfiniment, et que les prix devrait rester en rapport avec les revenus du travail.
Mais je me rends compte maintenant qu'il y a encore énormément d'argent en France, et que les prix de l'immobilier sont déjà à un niveau qui montre, que ce sont les revenus des rentiers (majorité de retraité quoi qu'on en pense) qui font monter les prix.
A mon avis, il faut du sang neuf, il faut des entrants pour alimenter la chaine des échanges entre rentiers. Car à chaque transfert, il y a de la perte (frais de mutation).
Du sang neuf il n'y en a plus à ces tarifs débiles... dans l'univers du sang neuf (précarité, mobilité, déflation salariale) et avec les espoirs de plus values immobilières d'aujourd'hui.
Au fond, pour moi, tout les problèmes que l'on rencontre actuellement, chômage, retraite, immobilier.. viennent de la dette publique.
Tant que la dette sera là, l'épargne des français servira à maintenir la bulle immobilière, et sera investi, mais pas dans l'économie française, plutôt dans la dette une fois de plus, ou à l'étranger, là ou on produit.
Moi je voyais 3 ou 4 problèmes :
1. le vieillissement et son financement (les ahurissantes retraite des baby boomeurs d'abord, l'accueil des personnes agées après)
2. la raréfaction du pétrole et des matières 1ères (hausse de son coût à cause de sa rareté ou/et de la protection de la nature)
3. la bulle immobilière donc l'endettement massif et improductif et son corrolaire, la limite à l'endettement... et plutôt le redoutable désendettement.
4. éventuellement le vivre ensemble (défi de l'immigration non européenne, oppositions jeune/vieux, riche/pauvre, travailleur/inactif, etc...). Le vivre ensemble n'a jamais été facile... mais il va terriblement se compliquer dans notre pays qui va devoir vivre sans nouvel endettement (le raz gratis cher à Disco). Cad qu'il va falloir tout payer cash... les gains des uns seront directement facturés aux autres et pas aux "pas encore né ou à la bienveillente et mystérieuse croissance"... Voir qu'il va (peut être) falloir rembourser les dettes du passé.
Le sang neuf qui alimente la bulle immobilière, ce sont les jeunes qui paient des loyers ou remboursement à prix d'or, et qui sont surtaxé à cause des retraites, et des intérêts de la dette de l'état.

Le vieillissement et son financement : pour moi, ce n'est qu'un problème de gestion et de dynamisme économique.
Si il y a un siècle, à une époque où l'on cultivait encore à la charrue, l'on arrivait à héberger et nourrir les "vieux" jusqu'à 65 ou 70 ans, je pense qu'aujourd'hui avec l'évolution technologique, on peut nourrir, loger et amuser les "vieux" pendant bien longtemps.
D'ailleurs, s'il l'on peinait à nourrir, loger et amuser tout ces inactifs, ne serions nous pas débordé de travail? c'est loin d'être le cas.

Avatar du membre
gagaches
-++
-++
Messages : 4047
Enregistré le : 30 nov. 2006, 15:11

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#283 Message par gagaches » 28 juin 2010, 15:20

Garat a écrit :Ca me parait bien résume tout ça. En plus c'est dit de manière moins vindicative que Disco. :mrgreen:
+1, étonné de ce post de capitain flam. Quand il veut bien, il fait des posts de grande qualité.
(dommage que je n'ai pas plus de temps pour disserter :D)
"Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement - Et les mots pour le dire arrivent aisément."
"Plus j'aime mon métier, moins j'aime ma profession" (c) J.L Godard

DiscoTonio
~~+
~~+
Messages : 12790
Enregistré le : 24 mai 2008, 18:42

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#284 Message par DiscoTonio » 28 juin 2010, 15:47

Oui enfin... Même sans aller jusqu'à une solidarité des générations chanceuses envers les non chanceuses, qu'au moins, les chanceuses ne réclament pas en plus un tribut grotesque aux non chanceuses, et de leur piquer leur capacité à se constituer à leur tour leur patrimoine (pourtant déjà sacrément réduite) :roll:

Ça serait déjà un bon début.

Avatar du membre
Goldorak2
~~+
~~+
Messages : 13693
Enregistré le : 25 sept. 2008, 22:51
Localisation : Nantes

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#285 Message par Goldorak2 » 28 juin 2010, 15:58

Le sang neuf qui alimente la bulle immobilière, ce sont les jeunes qui paient des loyers ou remboursement à prix d'or,
Les jeunes ne peuvent pas payer de loyer trop élevé par rapport à leur revenu. Les jeunes ne peuvent plus acheter de bien immobilier correspondant à leur besoin (pour se loger) aux prix actuels… et il n’est plus (plus du tout) raisonnable de spéculer sur son logement (acheter un bien trop petit pour ses besoins dans le seul but de faire une plus value (pour investir) et acheter plus grand (pour se loger) après). Il n’y a plus de sang neuf autrement que porté à bout de bras par l’endettement public. Endettement qui doit disparaître. Comme la bulle immobilière.
et qui sont surtaxé à cause des retraites, et des intérêts de la dette de l'état.
Pas encore. Le problème du financement des retraites commence seulement (retraité nbx et à carrière complète depuis 2005 seulement… mais il y a encore beaucoup de BB en activité et peu de retraités).
Les impôts et cotisations ne couvrent qu’incomplétement les dépenses (déficit public et endettement)
Le vieillissement et son financement : pour moi, ce n'est qu'un problème de gestion et de dynamisme économique.
Si il y a un siècle, à une époque où l'on cultivait encore à la charrue, l'on arrivait à héberger et nourrir les "vieux" jusqu'à 65 ou 70 ans, je pense qu'aujourd'hui avec l'évolution technologique, on peut nourrir, loger et amuser les "vieux" pendant bien longtemps.
D'ailleurs, s'il l'on peinait à nourrir, loger et amuser tout ces inactifs, ne serions nous pas débordé de travail? c'est loin d'être le cas.
Je pense que tu as raison. Nos ancètres ont pu se payer des guerres et des catastrophes autrement plus compliquées et couteuses que ce que devra être notre viellissement. On pourra bien se payer notre veillissement. Le problème est que les besoins des vieux du 21ème siecle ne sont plus ceux des vieux du 19ème (ou même de la première moitié du 20ème siècle... Le besoin en logement et en amusement (et en besoin de santé) est sans limite (quasi...)… les moyens pour les payer ne le seront jamais. Donc il y aura nécessairement frustrations. Il faut que les frustrations soient correctement distribuées… y compris pour les retraités même s’ils votent, sont habitués au meilleur, s'ils ont bien travaillé 40 ans, s’ils se sont promis tout le bonheur possible ... et, accessoirement, même s'ils ont cotisé cad payé les pensions de leurs parents.
Modifié en dernier par Goldorak2 le 28 juin 2010, 18:25, modifié 1 fois.
Posts préférés : Dossier immobilier et viewtopic.php?f=204&t=75765
Ignorés : Marie 94, s_chlaf, Matthieu Brucher, libertycom, F. Zabinsky

Avatar du membre
humouriste
troll un peu lourd
Messages : 1327
Enregistré le : 18 juin 2010, 22:01

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#286 Message par humouriste » 28 juin 2010, 16:04

DiscoTonio a écrit :Oui enfin... Même sans aller jusqu'à une solidarité des générations chanceuses envers les non chanceuses, qu'au moins, les chanceuses ne réclament pas en plus un tribut grotesque aux non chanceuses, et de leur piquer leur capacité à se constituer à leur tour leur patrimoine (pourtant déjà sacrément réduite) :roll:

Ça serait déjà un bon début.
Ravi de lire ça de ta part, sincèrement.
Pour prolonger ce post, je reviens à l'idée qu'il faut une sorte de concorde civile sur un modèle gagnant-gagnant etre les riches et les pauvres, les actifs et les retraités (au niveau de la société quoi), plutôt que de se tirer dessus les uns et les autres en espérant avoir des cadavres à dépecer.
DiscoTonio a écrit :Moi je crois ce que je vois.

Je suis à un poste d'observation extraordinaire de la société française (ou en tous cas bordelaise). Je vois passer des centaines, voire des milliers de gens tous les jours (ceux où je fume beaucoup).

DiscoTonio
~~+
~~+
Messages : 12790
Enregistré le : 24 mai 2008, 18:42

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#287 Message par DiscoTonio » 28 juin 2010, 16:08

humouriste a écrit :...
T'es vraiment un as du louvoiement toi...

Ce n'est ni plus ni moins que ce que je dis depuis le début. Mais là cette fois, ça te convient :roll:

Sinon, sympa la signature. C'est un bon résumé.

hadopi-non-merci

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#288 Message par hadopi-non-merci » 28 juin 2010, 16:20

A part qu'il n'y a plus de trolls sur le forum-eco...

Avatar du membre
humouriste
troll un peu lourd
Messages : 1327
Enregistré le : 18 juin 2010, 22:01

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#289 Message par humouriste » 28 juin 2010, 16:27

DiscoTonio a écrit :
humouriste a écrit :...
T'es vraiment un as du louvoiement toi...

Ce n'est ni plus ni moins que ce que je dis depuis le début. Mais là cette fois, ça te convient :roll:
Euh non, pas tout à fait ce que tu disais au début. Il y a une grosse nuance, c'est que là tu fais disparaître le côté vindicatif du conflit entre les générations.
Sinon, sympa la signature. C'est un bon résumé.
Paroles d'expert. 8)
DiscoTonio a écrit :Moi je crois ce que je vois.

Je suis à un poste d'observation extraordinaire de la société française (ou en tous cas bordelaise). Je vois passer des centaines, voire des milliers de gens tous les jours (ceux où je fume beaucoup).

Avatar du membre
mikachu
~~+
~~+
Messages : 5089
Enregistré le : 14 mai 2009, 14:54

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#290 Message par mikachu » 28 juin 2010, 16:49

Capitaine Flam a écrit :Ce que DiscoTonio vous dit et redit mais que certains refusent d'admettre voire de concevoir,
c'est que la trajectoire professionnelle d'un individu n'est pas fonction seule de paramètres propres à l'individu,
mais est aussi fonction de paramètres extérieurs à l'individu, et sur lesquels il ne peut influer (qui sont donc des données),
tels que la situation socio-économique du moment,
paramètres extérieurs qui seront + ou - générateurs d'opportunités suivant le contexte.

Ainsi, la valeur professionnelle d'un individu, déterminant sa rémunération, est relative, non constante (variable) dans le temps.

Et le fait est que l'environnement, disons l'ensemble des paramètres extérieurs, est devenu bcp moins favorable actuellement.
Le nier et attribuer une insertion plus difficile et moins réussie (notamment, le niveau de la rémunération) des jeunes actifs à un "mérite personnel" moindre est absurde.
...
merci pour ce post qui généralise bien les nombreux cas particuliers qui constituent la pomme de discorde sur ce fil :wink:
Capitaine Flam a écrit :Et diverses études ont montré que travailler (dans le sens télétravail) chez soi n'était psychologiquement pas évident,
avec l'interférence évidente de la sphère professionnelle avec la sphère privée,
disons même de l'immixtion (au sens envahissement) de la sphère professionnelle dans la sphère privée,
qui notamment perturbent fortement l'attention, la motivation, ...
pour avoir testé pendant presque 1 an, je ne souhaite pas recommencer... je travaillais plus et je n'avais plus de vie. et c'était avant d'avoir des enfants à la maison... enfin, pas question de financer la surface du bureau nécessaire à une activité professionnelle sereine sur mes deniers personnels, surtout en pleine bulle immobilière. et comme les mécanismes fiscaux qui permettraient à une entreprise de les financer sont opaques et dangereux au possible pour l'entreprise...

Avatar du membre
twister
-+
-+
Messages : 2273
Enregistré le : 24 sept. 2007, 11:20
Localisation : Nancy

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#291 Message par twister » 28 juin 2010, 17:24

Moi, je suis tout à fait d'accord avec Disco, la France est un pays de vieux, fait par et pour les vieux. Je ne comprends pas ceux qui refusent de l'admettre. Quels intérêts ont-ils pour aller à l'encontre de cette évidence ?
Par contre, comme l'a très bien expliqué Disco, faut pas rêver, quand nous, trentenaires, seront vieux, nous ne serons pas riches pour autant.
Après, par contre, je ne vois quelles solutions tu proposes.
Changer le système est impossible, puisqu'on les BB & cie sont largement majoritaires démographiquement et donc électoralement.
Combattre le système, à part par la violence (que j'exécre), je ne vois pas trop.
AMHA, la meilleure solution reste de sortir du système. Pour cela, on peut fuir à l'étranger, où rester en France, mais vivre sans cotiser (RSA + divers aides + pas de cotisation). C'est d'ailleurs, ce que font de plus en plus de jeunes. Plus ou moins contraint et forcé. Après évidemment, pour que le système tienne, il faudra demander un effort de plus en plus grand à un nombre d'actifs toujours de - en - nombreux. A la fin, le système implose de toute façon, mais avec plus de dégats que si l'on avait pris les bonnes mesures au même moment.
Là dessus, on pourrait s'inspirer (une fois de plus) des pays de l'Europe du nord, qui comme la Suéde, indexent les retraites en fonction de la conjoncture économique du moment.
Mais ne rêvons pas, nous ne sommes plus en démocratie depuis au moins 2005 (voir 2001, je ne sais pas trop en fait).
Ni locataire, ni propriétaire, mais H-E-U-R-E-U-X quand même !

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 34147
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#292 Message par Pi-r2 » 28 juin 2010, 17:25

Capitaine Flam a écrit : Et diverses études ont montré que travailler (dans le sens télétravail) chez soi n'était psychologiquement pas évident,
avec l'interférence évidente de la sphère professionnelle avec la sphère privée,
disons même de l'immixtion (au sens envahissement) de la sphère professionnelle dans la sphère privée,
qui notamment perturbent fortement l'attention, la motivation, ...
Ce n'est pas ce qu'on impose aux étudiants ? Ils sont humains également ou pas ?
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Avatar du membre
Bidibulle
~~+
~~+
Messages : 8199
Enregistré le : 06 sept. 2007, 13:38
Localisation : Dans les volcans qui riaient très fort

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#293 Message par Bidibulle » 28 juin 2010, 17:26

hub79 a écrit :
Bidibulle a écrit :2500 € de remboursements mensuels ... elles doivent pas être épaisses les lasagnes. :mrgreen:
ben j'ai 1000 € de crédit, ça fait environ 850 € de remboursement de capital, soit 10 000 € par an.

je mets de côté environ 20 000 € par an, que je réaffecte au rachat de mon crédit immo, puisque j'ai un matelas de 15 000 € d'épargne de précaution que je ne touche pas.

Sur un budget annuel de 70 000 €, tu enlèves 20 000 € d'épargne et 12 000 € de crédit immo, ça laisse 38 000 € de budget annuel .

Soit à peu près 3200 € par mois, en vivant à Niort (pas en RP ni à Bordeaux ou Lyon) en ayant payé son logement.

Je pense qu'il y a pire.
Ah ben oui, j'avais pas intégré 5800 € de revenus net/mois. Comme quoi la fonction publique...

Donc les lasagnes sont épaisses et au saumon. :mrgreen:
Il y a assez de tout dans le monde pour satisfaire aux besoins de l'homme, mais pas assez pour assouvir son avidité. (Gandhi)

Avatar du membre
twister
-+
-+
Messages : 2273
Enregistré le : 24 sept. 2007, 11:20
Localisation : Nancy

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#294 Message par twister » 28 juin 2010, 17:30

Ben quand t'es étudiant, ça va, parce que tu as pas mal de temps pour les loisirs et un bon réseau social, mais quand t'es dans la vie active c'est autre chose.
Perso, j'ai bossé 1 an chez moi pour préparer un concours d'ingé (après 4 ans de boulot) et bien je peux te dire que c'était pas la mort, mais tu te retrouves vite coupé du monde.
Faut pas négliger le côté social du travail, ça serait une erreur. Mais, en tant que robot, dénué de sentiments, je conçois que cela ait pu t'échapper.
Ni locataire, ni propriétaire, mais H-E-U-R-E-U-X quand même !

DiscoTonio
~~+
~~+
Messages : 12790
Enregistré le : 24 mai 2008, 18:42

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#295 Message par DiscoTonio » 28 juin 2010, 17:34

humouriste a écrit :Euh non, pas tout à fait ce que tu disais au début. Il y a une grosse nuance, c'est que là tu fais disparaître le côté vindicatif du conflit entre les générations.
Il y avait eu un sondage (qu'il faudrait retrouver) où ils demandaient aux gens s'il fallait allonger la durée du travail.

Les déjà à la retraite ont voté oui à 70% ou un truc du genre...

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 34147
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#296 Message par Pi-r2 » 28 juin 2010, 17:43

twister a écrit :Ben quand t'es étudiant, ça va, parce que tu as pas mal de temps pour les loisirs et un bon réseau social, mais quand t'es dans la vie active c'est autre chose.
On ne doit pas côtoyer les mêmes étudiants, les miens n'ont pas de temps pour les loisirs. Mais sinon c'est une question d'habitude. On établit très bien des liens par écrit sur le net sans voir les gens, on peut bosser ensemble. La nouvelle génération sera encore plus adaptée à ce mode de fonctionnement et ce besoin "humain" de relations sociales au travail fera place à autre chose.
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

tarbouif
~~+
~~+
Messages : 11037
Enregistré le : 15 oct. 2008, 15:36
Localisation : Ailleurs

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#297 Message par tarbouif » 28 juin 2010, 17:45

Pi-r2 a écrit :
twister a écrit :Ben quand t'es étudiant, ça va, parce que tu as pas mal de temps pour les loisirs et un bon réseau social, mais quand t'es dans la vie active c'est autre chose.
On ne doit pas côtoyer les mêmes étudiants, les miens n'ont pas de temps pour les loisirs. Mais sinon c'est une question d'habitude. On établit très bien des liens par écrit sur le net sans voir les gens, on peut bosser ensemble. La nouvelle génération sera encore plus adaptée à ce mode de fonctionnement et ce besoin "humain" de relations sociales au travail fera place à autre chose.
Testé et approuvé.
Il faut un temps d'adaptation et maintenir des liens sociaux "autres", mais cela fonctionne très bien ;)
"Accrochez vous à vos plus values, je retire le marché" :mrgreen:

Avatar du membre
Bidibulle
~~+
~~+
Messages : 8199
Enregistré le : 06 sept. 2007, 13:38
Localisation : Dans les volcans qui riaient très fort

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#298 Message par Bidibulle » 28 juin 2010, 17:46

hub79 a écrit : M'sieu y a Bidibulle qui me dit encore des méchancetés. :evil:
Mais non, reste zen.
Il y a assez de tout dans le monde pour satisfaire aux besoins de l'homme, mais pas assez pour assouvir son avidité. (Gandhi)

Avatar du membre
taz
+
+
Messages : 3009
Enregistré le : 12 nov. 2009, 15:32

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#299 Message par taz » 28 juin 2010, 17:49

Moi, je suis tout à fait d'accord avec Disco, la France est un pays de vieux, fait par et pour les vieux. Je ne comprends pas ceux qui refusent de l'admettre. Quels intérêts ont-ils pour aller à l'encontre de cette évidence ?
Changer le système est impossible, puisqu'on les BB & cie sont largement majoritaires démographiquement et donc électoralement.
+1

Je mets quiconque au défi de partir quelques temps en vacances aux US, canada, australie, quand tu reviens ici, ça saute carrément aux yeux; pas besoin de graphes de l'insee... regarder autour de soi, les médias... hallucinant.
le coup de l'abattement fiscal pour frais professionnels, le refus catégorique de baisser les pensions, toute la com' foireuse du gvt... age moyen du votant = 58 ans ? :mrgreen: c'est révélateur tout ça.
Après évidemment, pour que le système tienne, il faudra demander un effort de plus en plus grand à un nombre d'actifs toujours de - en - nombreux. A la fin, le système implose de toute façon,
+ 1 aussi. La désindustrialisation a de toutes manières sonné le glas de nos civilisations en occident.

Suffit aussi de voir dans les anciens bassins industriels sinistrés la propention des jeunes qui finissent conchita ou manut' au luxembourg / en suisse, ou quand tu retrouves les gens que tu as connu au lycée dix ans plus tard et que les seuls qui ont trouvé du boulot bossent dans le public (flic/gendarme/armée/EDF) ou à l'étranger.

RSA + divers aides + pas de cotisation). C'est d'ailleurs, ce que font de plus en plus de jeunes


Là, je plussoie pas; les aides publiques (non familliales) c'est justement ce qui risque de morfler à court terme. Meme avec le RSA, j'envie pas vraiment les paumés qu'on croise à foison dans le coin...


HS: t'es ingé des mines ??
Il faut arrêter de juger l'Autre en se basant sur ses vêtements, sur sa religion ou sur sa kalachnikov

hadopi-non-merci

Re: Retraites: les baby-boomers ne sont pas coupables

#300 Message par hadopi-non-merci » 28 juin 2010, 17:58

Le seul truc à faire est de tout liquider en France et se casser dans des pays style Thaïlande, ce que je vais faire sans doute avec mes filles d'ici quelques années...

Répondre