Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
Avatar du membre
clarine
-+
-+
Messages : 2330
Enregistré le : 20 juin 2015, 19:10

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#351 Message par clarine » 25 sept. 2019, 02:57

slash33 a écrit :
24 sept. 2019, 23:28
clarine a écrit :
24 sept. 2019, 02:01
Une petite bd pour mieux comprendre la réforme des retraites
Le passage sur les 55 ans et le chômage des séniors me paraît être une interprétation erronée de la source.
Peux-tu être plus explicite ? Qu'est-ce qui te paraît être une interprétation erronée ? Le fait de dire que que les réformes des retraites font basculer les "vieux" travailleurs dans le chômage (au demeurant bien moins intéressant en matière de couverture que la retraite) alors qu'elle prétendent les maintenir en activité ?

vpl
troll un peu lourd
Messages : 12991
Enregistré le : 20 sept. 2008, 13:12

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#352 Message par vpl » 25 sept. 2019, 10:19

Je sais pas si c'est ce que ça dit, mais en tout cas il y a une logique à ne plus vouloir employer les "vieux" : on diminue ce qu'ils vont toucher à la retraite. Il y a le gain tout de suite sur le salaire plus bas qu'on verse à un nouveau, et à long terme sur la retraite qu'ils toucheront tous les mois.
C'est le grand écart entre les discours du Medef sur le recul de l'âge de la retraite et ce qui se passe dans les entreprises sur l'emploi des "seniors"...

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12665
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#353 Message par moinsdewatt » 06 mars 2021, 14:58

Il y a du nouveau sur ce sujet ?
Perso je ne sais pas bien si je vais partir à 41 ans de cotisation ou 41.5 ans.

je dois partir à la retraite en 2025. Mais fin ou début je ne sais pas trop. (enfin, si je passe à travers le Covid)

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 33037
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#354 Message par ignatius » 06 mars 2021, 15:03

moinsdewatt a écrit :
06 mars 2021, 14:58
Il y a du nouveau sur ce sujet ?
Perso je ne sais pas bien si je vais partir à 41 ans de cotisation ou 41.5 ans.

je dois partir à la retraite en 2025. Mais fin ou début je ne sais pas trop. (enfin, si je passe à travers le Covid)
43 ans de cotisation en ce qui me concerne.
Départ à 63 ans et 3 mois pour une retraite à taux plein aux conditions actuelles.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
EmileZola
~~+
~~+
Messages : 21898
Enregistré le : 01 août 2011, 17:23

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#355 Message par EmileZola » 06 mars 2021, 15:09

ignatius a écrit :
06 mars 2021, 15:03
moinsdewatt a écrit :
06 mars 2021, 14:58
Il y a du nouveau sur ce sujet ?
Perso je ne sais pas bien si je vais partir à 41 ans de cotisation ou 41.5 ans.

je dois partir à la retraite en 2025. Mais fin ou début je ne sais pas trop. (enfin, si je passe à travers le Covid)
43 ans de cotisation en ce qui me concerne.
Départ à 63 ans et 3 mois pour une retraite à taux plein aux conditions actuelles.
Pour l'instant.
D'ici là, ça sera certainement 65 ans. Voire plus.

Avatar du membre
Hippopotameuuu
Modérateur
Modérateur
Messages : 10365
Enregistré le : 24 août 2011, 20:31

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#356 Message par Hippopotameuuu » 06 mars 2021, 15:11

Y vaudrait mieux dire : "Aux conditions de dans 20 ans"
Mélenchon a écrit :«Vous allez cracher du sang avec Fillon, Macron ou Le Pen !! »

Avatar du membre
stchong
~~+
~~+
Messages : 9099
Enregistré le : 12 nov. 2014, 11:40

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#357 Message par stchong » 06 mars 2021, 16:56

ignatius a écrit :
06 mars 2021, 15:03
moinsdewatt a écrit :
06 mars 2021, 14:58
Il y a du nouveau sur ce sujet ?
Perso je ne sais pas bien si je vais partir à 41 ans de cotisation ou 41.5 ans.

je dois partir à la retraite en 2025. Mais fin ou début je ne sais pas trop. (enfin, si je passe à travers le Covid)
43 ans de cotisation en ce qui me concerne.
Départ à 63 ans et 3 mois pour une retraite à taux plein aux conditions actuelles.
Tu fais bien de préciser aux conditions actuelles, elles vont baisser les retraites.
Ignoré : Pimono

DIGOU
Messages : 899
Enregistré le : 30 sept. 2013, 20:04

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#358 Message par DIGOU » 06 mars 2021, 18:19

moinsdewatt a écrit :
06 mars 2021, 14:58
Il y a du nouveau sur ce sujet ?
Perso je ne sais pas bien si je vais partir à 41 ans de cotisation ou 41.5 ans.

je dois partir à la retraite en 2025. Mais fin ou début je ne sais pas trop. (enfin, si je passe à travers le Covid)
Cela dépend de ton année de naissance.
Né en 1958,59,60: 167 trimestres 41,75 ans
Né en 1961,62,63: 168 trimestres 42 ans

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12665
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#359 Message par moinsdewatt » 06 mars 2021, 21:39

DIGOU a écrit :
06 mars 2021, 18:19
moinsdewatt a écrit :
06 mars 2021, 14:58
Il y a du nouveau sur ce sujet ?
Perso je ne sais pas bien si je vais partir à 41 ans de cotisation ou 41.5 ans.

je dois partir à la retraite en 2025. Mais fin ou début je ne sais pas trop. (enfin, si je passe à travers le Covid)
Cela dépend de ton année de naissance.
Né en 1958,59,60: 167 trimestres 41,75 ans
Né en 1961,62,63: 168 trimestres 42 ans
merci, né en 1960. donc 41,75 ans pour moi.

Avatar du membre
EmileZola
~~+
~~+
Messages : 21898
Enregistré le : 01 août 2011, 17:23

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#360 Message par EmileZola » 06 mars 2021, 22:01

moinsdewatt a écrit :
06 mars 2021, 21:39
DIGOU a écrit :
06 mars 2021, 18:19
moinsdewatt a écrit :
06 mars 2021, 14:58
Il y a du nouveau sur ce sujet ?
Perso je ne sais pas bien si je vais partir à 41 ans de cotisation ou 41.5 ans.

je dois partir à la retraite en 2025. Mais fin ou début je ne sais pas trop. (enfin, si je passe à travers le Covid)
Cela dépend de ton année de naissance.
Né en 1958,59,60: 167 trimestres 41,75 ans
Né en 1961,62,63: 168 trimestres 42 ans
merci, né en 1960. donc 41,75 ans pour moi.
Pour l'instant.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 22706
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#361 Message par kamoulox » 07 mars 2021, 00:48

Vous avez de la chance. Nous on en aura pas de retraite. D’ici 25-30 ans...

ProfGrincheux
+
+
Messages : 2970
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#362 Message par ProfGrincheux » 07 mars 2021, 07:22

Si. Mais elle sera beaucoup moins confortable.

Une possibilité est que les revenus liés au travail s'egalisent au minimum vital (remplacement des revenus salariaux et pensions par un revenu universel) et que seul le patrimoine rende compte de la stratification sociale.

Le problème, dans une telle société, est d'éviter que les gens intelligents ne veuillent plus rien foutre et cherchent des combines de parasite.
Modifié en dernier par ProfGrincheux le 07 mars 2021, 07:24, modifié 1 fois.
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv, maud lepage 75.

DIGOU
Messages : 899
Enregistré le : 30 sept. 2013, 20:04

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#363 Message par DIGOU » 07 mars 2021, 07:23

Je pense qu'il y aura toujours une retraite, moindre en effet.
Il faut par contre lutter pour préserver le système par répartition.

DIGOU
Messages : 899
Enregistré le : 30 sept. 2013, 20:04

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#364 Message par DIGOU » 07 mars 2021, 07:24

ProfGrincheux a écrit :
07 mars 2021, 07:22
Si. Mais elle sera beaucoup moins confortable.

Une possibilité est que les revenus liés au travail s'egalisent au minimum vital (remplacement des revenus salariaux et pensions par un revenu universel) et que seul le patrimoine rende compte de la stratification sociale.

Le problème, dans une telle société, est que les gens intelligents ne veuillent plus rien foutre et cherchent des combines de parasite.
Tu penses à qui en ce qui concerne les gens intelligents ?

ProfGrincheux
+
+
Messages : 2970
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#365 Message par ProfGrincheux » 07 mars 2021, 07:25

Toutes les personnes capables d'avoir une activité économique productive et efficace. De l'artisan au médecin.
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv, maud lepage 75.

DIGOU
Messages : 899
Enregistré le : 30 sept. 2013, 20:04

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#366 Message par DIGOU » 07 mars 2021, 07:51

ProfGrincheux a écrit :
07 mars 2021, 07:25
Toutes les personnes capables d'avoir une activité économique productive et efficace. De l'artisan au médecin.
Le problème est que le combines étant permises, la nature humaine reprend ses droits.

Avatar du membre
floflo
-++
-++
Messages : 3851
Enregistré le : 02 oct. 2008, 23:00

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#367 Message par floflo » 07 mars 2021, 08:25

EmileZola a écrit :
06 mars 2021, 22:01
moinsdewatt a écrit :
06 mars 2021, 21:39
DIGOU a écrit :
06 mars 2021, 18:19
moinsdewatt a écrit :
06 mars 2021, 14:58
Il y a du nouveau sur ce sujet ?
Perso je ne sais pas bien si je vais partir à 41 ans de cotisation ou 41.5 ans.

je dois partir à la retraite en 2025. Mais fin ou début je ne sais pas trop. (enfin, si je passe à travers le Covid)
Cela dépend de ton année de naissance.
Né en 1958,59,60: 167 trimestres 41,75 ans
Né en 1961,62,63: 168 trimestres 42 ans
merci, né en 1960. donc 41,75 ans pour moi.
Pour l'instant.
A un an de l’âge légal, ça m’étonnerait qu’il soit impacté..

ProfGrincheux
+
+
Messages : 2970
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#368 Message par ProfGrincheux » 07 mars 2021, 08:33

Dans un système ou les récompenses sont faibles seule l'exhortation morale au nom de l'intérêt commun est utilisable comme outil de motivation.

Et ça ne marche pas.

Les sanctions, qu'on pourrait imaginer comme substitut, c'est encore pire.
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv, maud lepage 75.

alexlyon
-++
-++
Messages : 3868
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#369 Message par alexlyon » 07 mars 2021, 08:59

ProfGrincheux a écrit :
07 mars 2021, 07:22
Si. Mais elle sera beaucoup moins confortable.

Une possibilité est que les revenus liés au travail s'egalisent au minimum vital (remplacement des revenus salariaux et pensions par un revenu universel) et que seul le patrimoine rende compte de la stratification sociale.

Le problème, dans une telle société, est d'éviter que les gens intelligents ne veuillent plus rien foutre et cherchent des combines de parasite.
En quoi travailler c'est bien ?
C'est faire travailler qui raporte.
Depuis toujours.

ProfGrincheux
+
+
Messages : 2970
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#370 Message par ProfGrincheux » 07 mars 2021, 10:53

alexlyon a écrit :
07 mars 2021, 08:59
ProfGrincheux a écrit :
07 mars 2021, 07:22
Si. Mais elle sera beaucoup moins confortable.

Une possibilité est que les revenus liés au travail s'egalisent au minimum vital (remplacement des revenus salariaux et pensions par un revenu universel) et que seul le patrimoine rende compte de la stratification sociale.

Le problème, dans une telle société, est d'éviter que les gens intelligents ne veuillent plus rien foutre et cherchent des combines de parasite.
En quoi travailler c'est bien ?
C'est faire travailler qui raporte.
Depuis toujours.
Mon problème est de faire travailler des gens pour l'intérêt collectif. C'est pour ça que mon patron, qui est le peuple français, me fait travailler.

Encore un petit effort si vous voulez vraiment être socialiste de marché.

On ne peut pas être socialiste de marché si on ne comprend pas que la rémunération monétaire n'est pas la seule forme de gratification qu'apporte le travail.

Évidemment il ne faut pas croire non plus que la rémunération ne motive pas (c'est l'erreur de base des socialistes utopiques)..... C'est la ou "de marché" prend son sens.

La chose est d'ailleurs reconnue par les plus idiots (mais les mieux payés aux USA) de tous les universitaires à savoir les spécialistes de la gestion et du management. C'est pour ça qu'on a inventé les happiness officers et toutes ces boursouflures.

Selon Hegel la satisfaction du travailleur se trouve aussi dans le fait qu'il se reconnait dans le produit de son travail. Cette absence de reconnaissance de soi dans le produit de son travail est ce qui constitue l'aliénation au sens de Marx. La notion de bullshit job décrit un emploi salarié dont le contenu ne fait pas sens pour celui qui l'occupe - c'est une des formes de l'alienation marxienne.

Pour répondre à votre question.

Il n'y a pas de production de biens et services sans travail (plus ou moins aliénant) Et ca ne changera pas avant longtemps. En revanche la nature de ce travail, la quantité nécessaire, sa distribution, son caractère aliénant, tout ça évolue plus ou moins rapidement. Ça évolue très vite en ce moment.

En l'absence de travail le PIB mondial est égal à 0.

Si vous voulez une économie mondiale à PIB=0, moi pas.
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv, maud lepage 75.

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 11258
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#371 Message par WolfgangK » 07 mars 2021, 15:25

ProfGrincheux a écrit :
07 mars 2021, 10:53
alexlyon a écrit :
07 mars 2021, 08:59
ProfGrincheux a écrit :
07 mars 2021, 07:22
Si. Mais elle sera beaucoup moins confortable.

Une possibilité est que les revenus liés au travail s'egalisent au minimum vital (remplacement des revenus salariaux et pensions par un revenu universel) et que seul le patrimoine rende compte de la stratification sociale.

Le problème, dans une telle société, est d'éviter que les gens intelligents ne veuillent plus rien foutre et cherchent des combines de parasite.
En quoi travailler c'est bien ?
C'est faire travailler qui raporte.
Depuis toujours.
Mon problème est de faire travailler des gens pour l'intérêt collectif. C'est pour ça que mon patron, qui est le peuple français, me fait travailler.
Vous avez tout à fait raison. Le travail des uns est la richesse des autres. La "main invisible" du marché, c'est celle qui fait travailler ceux qui veulent (doivent!) gagner de l'argent au bénéfice de ceux qui peuvent (doivent !) en dépenser.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Volem_rie ... _pa%C3%AFs n'est pas un modèle de société. Ce n'est même pas un comportement moral au sens généralisable.
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

ProfGrincheux
+
+
Messages : 2970
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#372 Message par ProfGrincheux » 07 mars 2021, 17:05

Adam Smith a écrit une Théorie des sentiments moraux qu'il n'est pas si évident de recoller avec la Richesse des Nations. Je n'en sais pas grand chose, ce n'est que du name dropping (j'ai toutefois lu la Richesse). Il voyait la main invisible comme un paradoxe, un effet anti-intuitif.

Je ne suis pas très fan des arguments d'alea moral. Ce qui m'intéresse est comment sont les choses ou comment elles peuvent être. Ca simplifie la question de ce qu'elles doivent être.
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv, maud lepage 75.

lavocre31
Messages : 382
Enregistré le : 22 août 2020, 22:00

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#373 Message par lavocre31 » 09 mars 2021, 13:08

WolfgangK a écrit :
07 mars 2021, 15:25
ProfGrincheux a écrit :
07 mars 2021, 10:53
alexlyon a écrit :
07 mars 2021, 08:59
ProfGrincheux a écrit :
07 mars 2021, 07:22
Si. Mais elle sera beaucoup moins confortable.

Une possibilité est que les revenus liés au travail s'egalisent au minimum vital (remplacement des revenus salariaux et pensions par un revenu universel) et que seul le patrimoine rende compte de la stratification sociale.

Le problème, dans une telle société, est d'éviter que les gens intelligents ne veuillent plus rien foutre et cherchent des combines de parasite.
En quoi travailler c'est bien ?
C'est faire travailler qui raporte.
Depuis toujours.
Mon problème est de faire travailler des gens pour l'intérêt collectif. C'est pour ça que mon patron, qui est le peuple français, me fait travailler.
Vous avez tout à fait raison. Le travail des uns est la richesse des autres. La "main invisible" du marché, c'est celle qui fait travailler ceux qui veulent (doivent!) gagner de l'argent au bénéfice de ceux qui peuvent (doivent !) en dépenser.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Volem_rie ... _pa%C3%AFs n'est pas un modèle de société. Ce n'est même pas un comportement moral au sens généralisable.
Perso j'aimerais bien vivre sans travailler, mais ce n'est pas possible.
Cela dit beaucoup le croit !

paul095
Messages : 921
Enregistré le : 29 août 2006, 15:03

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#374 Message par paul095 » 10 mars 2021, 22:36

lavocre31 a écrit :
09 mars 2021, 13:08
Perso j'aimerais bien vivre sans travailler, mais ce n'est pas possible.
Cela dit beaucoup le croit !
A la retraite vous le pourrez!
Quoique ... Entretenir le (et pas mon) jardin est une activité qui s'apparente pour moi en terme de pénibilité à du travail non rémunéré: je préférais le travail rémunéré :cry:

Ystava
Messages : 1312
Enregistré le : 09 juin 2017, 13:10

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#375 Message par Ystava » 11 mars 2021, 09:25

DIGOU a écrit :
07 mars 2021, 07:23
Il faut par contre lutter pour préserver le système par répartition.
Lutter pour en venir à bout, plutôt.
lecriminel a écrit :
21 mars 2020, 13:19
Imagine Ben92, lui s'est bien fait bananer et le paye très cher en période de confinement. Il n'a tué personne mais est enfermé dans une cellule de 20m2.

paul095
Messages : 921
Enregistré le : 29 août 2006, 15:03

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#376 Message par paul095 » 11 mars 2021, 11:35

Ystava a écrit :
11 mars 2021, 09:25
DIGOU a écrit :
07 mars 2021, 07:23
Il faut par contre lutter pour préserver le système par répartition.
Lutter pour en venir à bout, plutôt.
Pour info, la partie capitalisée de ma retraite (PERCO) a perdue 30% pour celle qui est disponible en capital (par rapport à l'avant crise COVID), et pour celle qui ne m'est proposée qu'en rente il faut que j'atteigne 93 ans pour récupéré le capital actuel. Belle arnaque!
Mais vous devez pensez à la pierre.

DIGOU
Messages : 899
Enregistré le : 30 sept. 2013, 20:04

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#377 Message par DIGOU » 11 mars 2021, 12:08

Ystava a écrit :
11 mars 2021, 09:25
DIGOU a écrit :
07 mars 2021, 07:23
Il faut par contre lutter pour préserver le système par répartition.
Lutter pour en venir à bout, plutôt.
Chacun voit un midi à sa porte. 8)

Ystava
Messages : 1312
Enregistré le : 09 juin 2017, 13:10

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#378 Message par Ystava » 11 mars 2021, 12:50

paul095 a écrit :
11 mars 2021, 11:35
Pour info, la partie capitalisée de ma retraite (PERCO) a perdue 30% pour celle qui est disponible en capital (par rapport à l'avant crise COVID), et pour celle qui ne m'est proposée qu'en rente il faut que j'atteigne 93 ans pour récupéré le capital actuel. Belle arnaque!
Mais vous devez pensez à la pierre.
C'est surtout une arnaque si tu n'as pas pu choisir les supports de ton PERCO et que ceux-ci ont sont pourris (grevés de frais et/ou mal diversifiés).

La viabilité d'un plan d'épargne doit s'apprécier sur plusieurs décennies, et non pas sur une poignée d'années (surtout pas si celles-ci sont exceptionnelles).
lecriminel a écrit :
21 mars 2020, 13:19
Imagine Ben92, lui s'est bien fait bananer et le paye très cher en période de confinement. Il n'a tué personne mais est enfermé dans une cellule de 20m2.

paul095
Messages : 921
Enregistré le : 29 août 2006, 15:03

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#379 Message par paul095 » 12 mars 2021, 14:59

Ystava a écrit :
11 mars 2021, 12:50
paul095 a écrit :
11 mars 2021, 11:35
Pour info, la partie capitalisée de ma retraite (PERCO) a perdue 30% pour celle qui est disponible en capital (par rapport à l'avant crise COVID), et pour celle qui ne m'est proposée qu'en rente il faut que j'atteigne 93 ans pour récupéré le capital actuel. Belle arnaque!
Mais vous devez pensez à la pierre.
C'est surtout une arnaque si tu n'as pas pu choisir les supports de ton PERCO et que ceux-ci ont sont pourris (grevés de frais et/ou mal diversifiés).
Oui. Pour le deuxième (sortie en rente): Versement volontaire de l'entreprise (PERCO article 83) présenté comme un geste généreux. En fait cadeau aux copains (AXA ici). J'aurai préféré recevoir le versement en direct, clairement.
Ystava a écrit :
11 mars 2021, 12:50
La viabilité d'un plan d'épargne doit s'apprécier sur plusieurs décennies, et non pas sur une poignée d'années (surtout pas si celles-ci sont exceptionnelles).
Pour le premier, je pouvais le gérer, certes, mais à moins de 10 ans de la retraite, le long terme, comment dire ...Au final j'ai bien un aléa monstrueux sur mon épargne. Bien sur je peux le laisser remonter la pente, et le solder la veille de la prochaine crise.
Faut juste vivre assez longtemps pour celà, ou ne pas en avoir besoin :lol:

lavocre31
Messages : 382
Enregistré le : 22 août 2020, 22:00

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#380 Message par lavocre31 » 20 mars 2021, 18:40

Vivez l'instant présent: l'argent ne vaudra bientôt plus rien.

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 33037
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#381 Message par ignatius » 20 mars 2021, 18:48

lavocre31 a écrit :
20 mars 2021, 18:40
Vivez l'instant présent: l'argent ne vaudra bientôt plus rien.
Merci d'argumenter plutôt que d'asséner cette logique findumondiste systématiquement.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

lavocre31
Messages : 382
Enregistré le : 22 août 2020, 22:00

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#382 Message par lavocre31 » 20 mars 2021, 20:14

ignatius a écrit :
20 mars 2021, 18:48
lavocre31 a écrit :
20 mars 2021, 18:40
Vivez l'instant présent: l'argent ne vaudra bientôt plus rien.
Merci d'argumenter plutôt que d'asséner cette logique findumondiste systématiquement.
Il suffit de voir l'augmentation de la masse monétaire, les plans de relance à triple ralonge, la hausse du prix des matières premières et de l'énergie.

Guynemer
Messages : 136
Enregistré le : 14 févr. 2021, 14:46

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#383 Message par Guynemer » 20 mars 2021, 20:35

DIGOU a écrit :
07 mars 2021, 07:23
Je pense qu'il y aura toujours une retraite, moindre en effet.
Il faut par contre lutter pour préserver le système par répartition.
Pourquoi ?
J’avais vu une étude qui simulait une cotisation sur des fonds souverains depuis 30ans, on aurait 6 fois plus à distribuer. Je vais essayer de trouver des sources.
En plus un fonds souverain pourrait protéger certaines de nos sociétés de se faire racheter par des étrangers et aussi d’investir à l’étranger et d’avoir ainsi des dividendes qui proviennent du travail d’autres pays plus dynamiques/jeunes.
Modifié en dernier par Guynemer le 20 mars 2021, 20:39, modifié 1 fois.

lavocre31
Messages : 382
Enregistré le : 22 août 2020, 22:00

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#384 Message par lavocre31 » 20 mars 2021, 20:36

Guynemer a écrit :
20 mars 2021, 20:35
DIGOU a écrit :
07 mars 2021, 07:23
Je pense qu'il y aura toujours une retraite, moindre en effet.
Il faut par contre lutter pour préserver le système par répartition.
Pourquoi ?
J’avais vu une étude qui simulait une cotisation sur des fonds souverains depuis 30ans, on aurait 6 fois plus à distribuer. Je vais essayer de trouver des sources.
Moi aussi j'ai vu cette vidéo.

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 11214
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#385 Message par optimus maximus » 20 mars 2021, 20:39

lavocre31 a écrit :
20 mars 2021, 20:36
Guynemer a écrit :
20 mars 2021, 20:35
DIGOU a écrit :
07 mars 2021, 07:23
Je pense qu'il y aura toujours une retraite, moindre en effet.
Il faut par contre lutter pour préserver le système par répartition.
Pourquoi ?
J’avais vu une étude qui simulait une cotisation sur des fonds souverains depuis 30ans, on aurait 6 fois plus à distribuer. Je vais essayer de trouver des sources.
Moi aussi j'ai vu cette vidéo.
J'ai déjà évoqué pourquoi ça avait été dommage de ne pas faire prospérer le FRR en transférant notamment les détentions de l'état dans les entreprises publiques. La France a raté le train dans les années 1980/1990...

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 23580
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#386 Message par lecriminel » 20 mars 2021, 20:56

ignatius a écrit :
20 mars 2021, 18:48
lavocre31 a écrit :
20 mars 2021, 18:40
Vivez l'instant présent: l'argent ne vaudra bientôt plus rien.
Merci d'argumenter plutôt que d'asséner cette logique findumondiste systématiquement.
tout est expliqué dans le film le cercle des poètes disparus
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

DIGOU
Messages : 899
Enregistré le : 30 sept. 2013, 20:04

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#387 Message par DIGOU » 20 mars 2021, 22:03

Guynemer a écrit :
20 mars 2021, 20:35
DIGOU a écrit :
07 mars 2021, 07:23
Je pense qu'il y aura toujours une retraite, moindre en effet.
Il faut par contre lutter pour préserver le système par répartition.
Pourquoi ?
J’avais vu une étude qui simulait une cotisation sur des fonds souverains depuis 30ans, on aurait 6 fois plus à distribuer. Je vais essayer de trouver des sources.
En plus un fonds souverain pourrait protéger certaines de nos sociétés de se faire racheter par des étrangers et aussi d’investir à l’étranger et d’avoir ainsi des dividendes qui proviennent du travail d’autres pays plus dynamiques/jeunes.
Un fonds souverain alimenté par qui, sur quels marchés ?
Avec le risque de pertes comme certains fonds américains ?
Nous ne sommes pas là Norvège qui alimente son fonds grâce à son pétrole, nous n'en n'avons pas.
Un mix entre répartition/capitalisation, pourquoi pas.
De toute façon avec le statut d'auto-entrepreneur qui se généralise petit à petit, le système capitalistique a de beaux jours devant lui, vu la gueule des futures retraites de ce régime.

Guynemer
Messages : 136
Enregistré le : 14 févr. 2021, 14:46

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#388 Message par Guynemer » 20 mars 2021, 22:24

DIGOU a écrit :
20 mars 2021, 22:03
Guynemer a écrit :
20 mars 2021, 20:35
DIGOU a écrit :
07 mars 2021, 07:23
Je pense qu'il y aura toujours une retraite, moindre en effet.
Il faut par contre lutter pour préserver le système par répartition.
Pourquoi ?
J’avais vu une étude qui simulait une cotisation sur des fonds souverains depuis 30ans, on aurait 6 fois plus à distribuer. Je vais essayer de trouver des sources.
En plus un fonds souverain pourrait protéger certaines de nos sociétés de se faire racheter par des étrangers et aussi d’investir à l’étranger et d’avoir ainsi des dividendes qui proviennent du travail d’autres pays plus dynamiques/jeunes.
Un fonds souverain alimenté par qui, sur quels marchés ?
Avec le risque de pertes comme certains fonds américains ?
Nous ne sommes pas là Norvège qui alimente son fonds grâce à son pétrole, nous n'en n'avons pas.
Un mix entre répartition/capitalisation, pourquoi pas.
De toute façon avec le statut d'auto-entrepreneur qui se généralise petit à petit, le système capitalistique a de beaux jours devant lui, vu la gueule des futures retraites de ce régime.
Alimenté par les cotisations.
Les marchés sur du long terme font 7% par an.
Ca securise les retraites, ca protège nos entreprises, ca se justifie encore plus quand le nombre dkactifs par retraités diminue.
La faillite c’est quasi impossible, je ne sais pas de quoi vous parlez.

DIGOU
Messages : 899
Enregistré le : 30 sept. 2013, 20:04

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#389 Message par DIGOU » 20 mars 2021, 22:33

Guynemer a écrit :
20 mars 2021, 22:24
DIGOU a écrit :
20 mars 2021, 22:03
Guynemer a écrit :
20 mars 2021, 20:35
DIGOU a écrit :
07 mars 2021, 07:23
Je pense qu'il y aura toujours une retraite, moindre en effet.
Il faut par contre lutter pour préserver le système par répartition.
Pourquoi ?
J’avais vu une étude qui simulait une cotisation sur des fonds souverains depuis 30ans, on aurait 6 fois plus à distribuer. Je vais essayer de trouver des sources.
En plus un fonds souverain pourrait protéger certaines de nos sociétés de se faire racheter par des étrangers et aussi d’investir à l’étranger et d’avoir ainsi des dividendes qui proviennent du travail d’autres pays plus dynamiques/jeunes.
Un fonds souverain alimenté par qui, sur quels marchés ?
Avec le risque de pertes comme certains fonds américains ?
Nous ne sommes pas là Norvège qui alimente son fonds grâce à son pétrole, nous n'en n'avons pas.
Un mix entre répartition/capitalisation, pourquoi pas.
De toute façon avec le statut d'auto-entrepreneur qui se généralise petit à petit, le système capitalistique a de beaux jours devant lui, vu la gueule des futures retraites de ce régime.
Alimenté par les cotisations.
Les marchés sur du long terme font 7% par an.
Ca securise les retraites, ca protège nos entreprises, ca se justifie encore plus quand le nombre dkactifs par retraités diminue.
La faillite c’est quasi impossible, je ne sais pas de quoi vous parlez.
Je ne parle pas de faillite, simplement de pertes.
Il y a des précédents, notamment lors des crises financières.
Ça reste du casino.

Guynemer
Messages : 136
Enregistré le : 14 févr. 2021, 14:46

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#390 Message par Guynemer » 20 mars 2021, 22:37

DIGOU a écrit :
20 mars 2021, 22:33
Guynemer a écrit :
20 mars 2021, 22:24
DIGOU a écrit :
20 mars 2021, 22:03
Guynemer a écrit :
20 mars 2021, 20:35


Pourquoi ?
J’avais vu une étude qui simulait une cotisation sur des fonds souverains depuis 30ans, on aurait 6 fois plus à distribuer. Je vais essayer de trouver des sources.
En plus un fonds souverain pourrait protéger certaines de nos sociétés de se faire racheter par des étrangers et aussi d’investir à l’étranger et d’avoir ainsi des dividendes qui proviennent du travail d’autres pays plus dynamiques/jeunes.
Un fonds souverain alimenté par qui, sur quels marchés ?
Avec le risque de pertes comme certains fonds américains ?
Nous ne sommes pas là Norvège qui alimente son fonds grâce à son pétrole, nous n'en n'avons pas.
Un mix entre répartition/capitalisation, pourquoi pas.
De toute façon avec le statut d'auto-entrepreneur qui se généralise petit à petit, le système capitalistique a de beaux jours devant lui, vu la gueule des futures retraites de ce régime.
Alimenté par les cotisations.
Les marchés sur du long terme font 7% par an.
Ca securise les retraites, ca protège nos entreprises, ca se justifie encore plus quand le nombre dkactifs par retraités diminue.
La faillite c’est quasi impossible, je ne sais pas de quoi vous parlez.
Je ne parle pas de faillite, simplement de pertes.
Il y a des précédents, notamment lors des crises financières.
Ça reste du casino.
C’est mal connaître le système. Ce n’est pas du casino.
Avoir une baisse sur un trend haussier ce n’est pas un problème et quand même mieux que juste depenser tous nos cash flows sans les faire fructifier.
On ne leverage rien, on se base juste sur les actifs de France quand on pourrait faire beaucoup mieux.

DIGOU
Messages : 899
Enregistré le : 30 sept. 2013, 20:04

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#391 Message par DIGOU » 20 mars 2021, 22:43

Guynemer a écrit :
20 mars 2021, 22:37
DIGOU a écrit :
20 mars 2021, 22:33
Guynemer a écrit :
20 mars 2021, 22:24
DIGOU a écrit :
20 mars 2021, 22:03


Un fonds souverain alimenté par qui, sur quels marchés ?
Avec le risque de pertes comme certains fonds américains ?
Nous ne sommes pas là Norvège qui alimente son fonds grâce à son pétrole, nous n'en n'avons pas.
Un mix entre répartition/capitalisation, pourquoi pas.
De toute façon avec le statut d'auto-entrepreneur qui se généralise petit à petit, le système capitalistique a de beaux jours devant lui, vu la gueule des futures retraites de ce régime.
Alimenté par les cotisations.
Les marchés sur du long terme font 7% par an.
Ca securise les retraites, ca protège nos entreprises, ca se justifie encore plus quand le nombre dkactifs par retraités diminue.
La faillite c’est quasi impossible, je ne sais pas de quoi vous parlez.
Je ne parle pas de faillite, simplement de pertes.
Il y a des précédents, notamment lors des crises financières.
Ça reste du casino.
C’est mal connaître le système. Ce n’est pas du casino.
Avoir une baisse sur un trend haussier ce n’est pas un problème et quand même mieux que juste depenser tous nos cash flows sans les faire fructifier.
On ne leverage rien, on se base juste sur les actifs de France quand on pourrait faire beaucoup mieux.
J'ai dis que je ne fermais pas la porte à ce principe, mais pas à 100%, avec contrôle étatique à un moment.
Aucune confiance en la gestion de boîtes privées, l'appât du détournement est trop gros, sans parler des frais.

Guynemer
Messages : 136
Enregistré le : 14 févr. 2021, 14:46

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#392 Message par Guynemer » 20 mars 2021, 22:46

DIGOU a écrit :
20 mars 2021, 22:43
Guynemer a écrit :
20 mars 2021, 22:37
DIGOU a écrit :
20 mars 2021, 22:33
Guynemer a écrit :
20 mars 2021, 22:24


Alimenté par les cotisations.
Les marchés sur du long terme font 7% par an.
Ca securise les retraites, ca protège nos entreprises, ca se justifie encore plus quand le nombre dkactifs par retraités diminue.
La faillite c’est quasi impossible, je ne sais pas de quoi vous parlez.
Je ne parle pas de faillite, simplement de pertes.
Il y a des précédents, notamment lors des crises financières.
Ça reste du casino.
C’est mal connaître le système. Ce n’est pas du casino.
Avoir une baisse sur un trend haussier ce n’est pas un problème et quand même mieux que juste depenser tous nos cash flows sans les faire fructifier.
On ne leverage rien, on se base juste sur les actifs de France quand on pourrait faire beaucoup mieux.
J'ai dis que je ne fermais pas la porte à ce principe, mais pas à 100%, avec contrôle étatique à un moment.
Aucune confiance en la gestion de boîtes privées, l'appât du détournement est trop gros, sans parler des frais.
Tu peux le gérer avec des fonctionnaires.
C’est un gros mot pour beaucoup, on se tire juste une balle dans le pied à persister avec notre modèle.

DIGOU
Messages : 899
Enregistré le : 30 sept. 2013, 20:04

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#393 Message par DIGOU » 20 mars 2021, 22:48

Guynemer a écrit :
20 mars 2021, 22:46
DIGOU a écrit :
20 mars 2021, 22:43
Guynemer a écrit :
20 mars 2021, 22:37
DIGOU a écrit :
20 mars 2021, 22:33


Je ne parle pas de faillite, simplement de pertes.
Il y a des précédents, notamment lors des crises financières.
Ça reste du casino.
C’est mal connaître le système. Ce n’est pas du casino.
Avoir une baisse sur un trend haussier ce n’est pas un problème et quand même mieux que juste depenser tous nos cash flows sans les faire fructifier.
On ne leverage rien, on se base juste sur les actifs de France quand on pourrait faire beaucoup mieux.
J'ai dis que je ne fermais pas la porte à ce principe, mais pas à 100%, avec contrôle étatique à un moment.
Aucune confiance en la gestion de boîtes privées, l'appât du détournement est trop gros, sans parler des frais.
Tu peux le gérer avec des fonctionnaires.
C’est un gros mot pour beaucoup, on se tire juste une balle dans le pied à persister avec notre modèle.
Ce n'est pas un gros mot pour moi à condition de gérer le nombre.

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 11258
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#394 Message par WolfgangK » 21 mars 2021, 00:41

DIGOU a écrit :
20 mars 2021, 22:03
Guynemer a écrit :
20 mars 2021, 20:35
DIGOU a écrit :
07 mars 2021, 07:23
Je pense qu'il y aura toujours une retraite, moindre en effet.
Il faut par contre lutter pour préserver le système par répartition.
Pourquoi ?
J’avais vu une étude qui simulait une cotisation sur des fonds souverains depuis 30ans, on aurait 6 fois plus à distribuer. Je vais essayer de trouver des sources.
En plus un fonds souverain pourrait protéger certaines de nos sociétés de se faire racheter par des étrangers et aussi d’investir à l’étranger et d’avoir ainsi des dividendes qui proviennent du travail d’autres pays plus dynamiques/jeunes.
Un fonds souverain alimenté par qui, sur quels marchés ?
Avec le risque de pertes comme certains fonds américains ?
Nous ne sommes pas là Norvège qui alimente son fonds grâce à son pétrole, nous n'en n'avons pas.
Un mix entre répartition/capitalisation, pourquoi pas.
De toute façon avec le statut d'auto-entrepreneur qui se généralise petit à petit, le système capitalistique a de beaux jours devant lui, vu la gueule des futures retraites de ce régime.
La retraite par capitalisation, c'est pas une solution au problème du financement des retraites.
IL y a EXACTEMENT le même problème, à savoir qu'on ne peut pas financer de bonnes retraites si la démographie ne suit pas : s'il y a moins d'actifs, qu'ils cotisent ou achètent les actifs financiers , les retraités manqueront de fric, qu'ils reçoivent un pension ou qu'il vendent des actifs.
La seule différence, c'est l'échelle concernée : le pays pour la répartition, le marché mondial des actifs financiers. Mais le problème reste le même : c'est pas les immigrés clandestins qui vont sauver la retraite par répartition en France, mais c'est pas non plus les actifs Nigériens qui vont sauver la retraite par capitalisation au niveau mondial.
Et si la retraite par capitalisation ne résout pas le problème de financement des retraites, elle apporte un nouveau problème : elle rend les retraités solidaires des actionnaires plutôt que des travailleurs.
Sur le plan politique, c'est la catastrophe assurée !
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Guynemer
Messages : 136
Enregistré le : 14 févr. 2021, 14:46

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#395 Message par Guynemer » 21 mars 2021, 01:03

WolfgangK a écrit :
21 mars 2021, 00:41
DIGOU a écrit :
20 mars 2021, 22:03
Guynemer a écrit :
20 mars 2021, 20:35
DIGOU a écrit :
07 mars 2021, 07:23
Je pense qu'il y aura toujours une retraite, moindre en effet.
Il faut par contre lutter pour préserver le système par répartition.
Pourquoi ?
J’avais vu une étude qui simulait une cotisation sur des fonds souverains depuis 30ans, on aurait 6 fois plus à distribuer. Je vais essayer de trouver des sources.
En plus un fonds souverain pourrait protéger certaines de nos sociétés de se faire racheter par des étrangers et aussi d’investir à l’étranger et d’avoir ainsi des dividendes qui proviennent du travail d’autres pays plus dynamiques/jeunes.
Un fonds souverain alimenté par qui, sur quels marchés ?
Avec le risque de pertes comme certains fonds américains ?
Nous ne sommes pas là Norvège qui alimente son fonds grâce à son pétrole, nous n'en n'avons pas.
Un mix entre répartition/capitalisation, pourquoi pas.
De toute façon avec le statut d'auto-entrepreneur qui se généralise petit à petit, le système capitalistique a de beaux jours devant lui, vu la gueule des futures retraites de ce régime.
La retraite par capitalisation, c'est pas une solution au problème du financement des retraites.
IL y a EXACTEMENT le même problème, à savoir qu'on ne peut pas financer de bonnes retraites si la démographie ne suit pas : s'il y a moins d'actifs, qu'ils cotisent ou achètent les actifs financiers , les retraités manqueront de fric, qu'ils reçoivent un pension ou qu'il vendent des actifs.
La seule différence, c'est l'échelle concernée : le pays pour la répartition, le marché mondial des actifs financiers. Mais le problème reste le même : c'est pas les immigrés clandestins qui vont sauver la retraite par répartition en France, mais c'est pas non plus les actifs Nigériens qui vont sauver la retraite par capitalisation au niveau mondial.
Et si la retraite par capitalisation ne résout pas le problème de financement des retraites, elle apporte un nouveau problème : elle rend les retraités solidaires des actionnaires plutôt que des travailleurs.
Sur le plan politique, c'est la catastrophe assurée !
C’est une solution justement.
Regardez juste ce que peuvent amener des intérêts composés et comment se forment les fortunes de nos jours. Il n’y a aucune raison que des peuples ne puissent pas profiter des revenus des entreprises et des possibilités qu’offrent la mondialisation. On aurait 6 Berkshire Hathaway gérés par l’état on pourrait même ne plus cotiser!
Oui le marché mondial paierait pour nos retraites au lieu de juste taper sur les actifs. Etre actionnaire (ici au travers d’un fonds souverain) c’est être propriétaire, c’est pouvoir acquerir ou vendre, c’est avoir son mot à dire, on est justement autour de la table lorsqu’on discute des emplois et non simplement spectateur.
Comment peut on préférer que nos entreprises soient chinoises ou americaines, que les dividendes ne soient que pour les autres ?

Que les francais de base ne comprennent pas OK, mais que ce ne soit pas une bonne idée non. C’est ne pas comprendre le b à ba de la finance et de notre monde. Ce serait mieux pour nos emplois, notre souveraineté, nos retraites. Au lieu de cela on regarde les autres engranger les dividendes.

Bon l’état a quand même un peu de dividendes, meme si on n’en parle jamais, mais ici on cherche 300 milliards d’euros...

Ystava
Messages : 1312
Enregistré le : 09 juin 2017, 13:10

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#396 Message par Ystava » 21 mars 2021, 01:38

WolfgangK a écrit :
21 mars 2021, 00:41
La retraite par capitalisation, c'est pas une solution au problème du financement des retraites.
IL y a EXACTEMENT le même problème, à savoir qu'on ne peut pas financer de bonnes retraites si la démographie ne suit pas : s'il y a moins d'actifs, qu'ils cotisent ou achètent les actifs financiers , les retraités manqueront de fric, qu'ils reçoivent un pension ou qu'il vendent des actifs.
La seule différence, c'est l'échelle concernée : le pays pour la répartition, le marché mondial des actifs financiers. Mais le problème reste le même : c'est pas les immigrés clandestins qui vont sauver la retraite par répartition en France, mais c'est pas non plus les actifs Nigériens qui vont sauver la retraite par capitalisation au niveau mondial.
Et si la retraite par capitalisation ne résout pas le problème de financement des retraites, elle apporte un nouveau problème : elle rend les retraités solidaires des actionnaires plutôt que des travailleurs.
Sur le plan politique, c'est la catastrophe assurée !
La même problématique, mais pas le même problème, j'ai envie de dire.

À savoir que le système de capitalisation offre quand même bien plus de souplesse concernant la question de l'attrition démographique (géographiquement, il y a des réservoirs externes en Europe de l'Est, Asie, Amérique ; temporellement, ceux-ci arriveront à maturation selon des horizons différents), ce qui rend d'autant plus viable un changement modèle dans notre pays.

Alors qu'avec la répartition, liée uniquement à la démographie nationale, on est vite pris à la gorge. On ne peut pas externaliser, donc il faut continuer cette politique nataliste absurde, et "en même temps" subir les assauts des immigrationnistes qui veulent ouvrir les vannes aux "chances pour la Ce-fran".

Donc la capitalisation, pour moi, ça résorbe (j'allais dire "résout" mais tout de même pas) à la fois la question du financement des retraites, mais aussi celle des chiards et des clandos. C'est parfait.

Quant à la solidarité des retraités... euh, dans le discours contemporain moi je vois surtout une opposition entre actifs et retraités, donc la déconnexion est déjà là. Par ailleurs, cela devrait amener les retraités à s'intéresser à "l'économie réelle", c'est à dire celle de la performance des gestionnaires de fonds et des des entreprises - qui ne sont pas nécessairement synonymes de casse sociale - ce qui serait moralement acceptable. À condition de bien présenter la chose, et que le peuple veuille bien l'entendre, ce qui reste du domaine de la théorie dans ce pays gauchisé.
lecriminel a écrit :
21 mars 2020, 13:19
Imagine Ben92, lui s'est bien fait bananer et le paye très cher en période de confinement. Il n'a tué personne mais est enfermé dans une cellule de 20m2.

lavocre31
Messages : 382
Enregistré le : 22 août 2020, 22:00

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#397 Message par lavocre31 » 21 mars 2021, 06:37

La retraite par répartition fonctionnait à peu près quand il y avait 10 actifs pour un retraité.
Je dis à peu près car ça n'a pas empêché de surendetter les générations futures...

ProfGrincheux
+
+
Messages : 2970
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#398 Message par ProfGrincheux » 21 mars 2021, 06:58

Tu sais, Ystava, que tu as affaire à des êtres humains. Qui sont donc infiniment faillibles. Surtout que les retraités dont tu veux que subitement ils s’intéressent aux marchés financiers ou à l’économie réelle sont vieux et donc atteints par la dégénérescence sénile.

Le fin mot de l’histoire est que les français n’ont pas eu confiance en l’industrie de la gestion d’actifs. Et il y a d’excellentes raisons pour ça. Tu sais sans doute que les niveaux de frais pratiqués par les intermédiaires français sont extrêmement élevés ce qui érode de 2% tes 7%. Mais il n’y a pas que ça. Tes 7% de rendement annualisé des marchés actions sur le long terme c’est pour le Sp500 pas pour le Cac40 dividendes réinvestis (ni pour les actions européennes) et que les émergents sont ultra risqués: les emprunts russes c’était les obligations high-yield des émergents de la Belle Époque. Il n’y a aucune façon d’être certain que ce rendement ne puisse baisser à 3% par exemple.

Au fait, les premiers régimes de retraite ouvrière créés en France étaient des régimes par capitalisation. Ca s’est terminé assez mal, ils servaient des pensions pitoyables et ne s’équilibraient que par l’effet d’une espérance de vie à la retraite inférieure à 5 ans . Vichy avait commencé à réfléchir à passer à la répartition mais c’est après la guerre qu’on est passé aux choses sérieuses.

Il est absolument indispensable de conserver une retraite de base par répartition (le problème est que si les pensions sont capées, il va être compliqué de justifier des cotisations proportionnelles, il va donc falloir les caper aussi et tu ne peux plus financer le système actuel.). Même aux USA, 60% des retraités n’ont que la retraite par répartition plutôt minimale de la Social Security. Ce sont tout au plus les retraites complémentaires qui peuvent passer par capitalisation. Dans la réforme proposée par l’actuel gouvernement, ce sont uniquement les surcomplémentaires qui étaient par capitalisation.
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv, maud lepage 75.

ProfGrincheux
+
+
Messages : 2970
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#399 Message par ProfGrincheux » 21 mars 2021, 07:13

lavocre31 a écrit :
21 mars 2021, 06:37
La retraite par répartition fonctionnait à peu près quand il y avait 10 actifs pour un retraité.
Je dis à peu près car ça n'a pas empêché de surendetter les générations futures...
L’endettement public ne vient pas de là mais de la gestion des consequences économiques et sociales des crises économiques décennales. Ça se voit sur la courbe retraçant l’évolution du ratio dette/Pib. D’autre part la dette publique est, depuis le 19e siècle, l’une des composantes du patrimoine privé. On parle d’obligations d’Etat et c’est supposé être les plus sécuritaires des titres financiers. Il y a, sur le marché de la dette, une très forte demande et c’est une des raisons pourquoi les taux sont bas. La croissance de la dette publique a donc aussi pour contrepartie une croissance du patrimoine des ménages et des entreprises.
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv, maud lepage 75.

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 11258
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#400 Message par WolfgangK » 21 mars 2021, 16:25

Guynemer a écrit :
21 mars 2021, 01:03
WolfgangK a écrit :
21 mars 2021, 00:41
DIGOU a écrit :
20 mars 2021, 22:03
Guynemer a écrit :
20 mars 2021, 20:35


Pourquoi ?
J’avais vu une étude qui simulait une cotisation sur des fonds souverains depuis 30ans, on aurait 6 fois plus à distribuer. Je vais essayer de trouver des sources.
En plus un fonds souverain pourrait protéger certaines de nos sociétés de se faire racheter par des étrangers et aussi d’investir à l’étranger et d’avoir ainsi des dividendes qui proviennent du travail d’autres pays plus dynamiques/jeunes.
Un fonds souverain alimenté par qui, sur quels marchés ?
Avec le risque de pertes comme certains fonds américains ?
Nous ne sommes pas là Norvège qui alimente son fonds grâce à son pétrole, nous n'en n'avons pas.
Un mix entre répartition/capitalisation, pourquoi pas.
De toute façon avec le statut d'auto-entrepreneur qui se généralise petit à petit, le système capitalistique a de beaux jours devant lui, vu la gueule des futures retraites de ce régime.
La retraite par capitalisation, c'est pas une solution au problème du financement des retraites.
IL y a EXACTEMENT le même problème, à savoir qu'on ne peut pas financer de bonnes retraites si la démographie ne suit pas : s'il y a moins d'actifs, qu'ils cotisent ou achètent les actifs financiers , les retraités manqueront de fric, qu'ils reçoivent un pension ou qu'il vendent des actifs.
La seule différence, c'est l'échelle concernée : le pays pour la répartition, le marché mondial des actifs financiers. Mais le problème reste le même : c'est pas les immigrés clandestins qui vont sauver la retraite par répartition en France, mais c'est pas non plus les actifs Nigériens qui vont sauver la retraite par capitalisation au niveau mondial.
Et si la retraite par capitalisation ne résout pas le problème de financement des retraites, elle apporte un nouveau problème : elle rend les retraités solidaires des actionnaires plutôt que des travailleurs.
Sur le plan politique, c'est la catastrophe assurée !
C’est une solution justement.
Regardez juste ce que peuvent amener des intérêts composés et comment se forment les fortunes de nos jours. Il n’y a aucune raison que des peuples ne puissent pas profiter des revenus des entreprises et des possibilités qu’offrent la mondialisation. On aurait 6 Berkshire Hathaway gérés par l’état on pourrait même ne plus cotiser!
Oui le marché mondial paierait pour nos retraites au lieu de juste taper sur les actifs. Etre actionnaire (ici au travers d’un fonds souverain) c’est être propriétaire, c’est pouvoir acquerir ou vendre, c’est avoir son mot à dire, on est justement autour de la table lorsqu’on discute des emplois et non simplement spectateur.
Comment peut on préférer que nos entreprises soient chinoises ou americaines, que les dividendes ne soient que pour les autres ?

Que les francais de base ne comprennent pas OK, mais que ce ne soit pas une bonne idée non. C’est ne pas comprendre le b à ba de la finance et de notre monde.
C'est vous qui ne comprenez pas le B A BA des marchés financiers. Dans "marchés financiers", il y a "marchés" donc la loi de l'offre et de la demande s'applique pour la fixation des prix.
Donc les prix peuvent monter quand la demande (nb d'actifs capitalisant pour leur retraite) monte et quand elle baisse, les prix baissent, donc la la retraite issue des produits de la vente baisse aussi.
Le Ponzi ne marche que tant qu'on arrive à convaincre d'autres gogos de passer à la retraite par capitalisation…
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.