[USA] salaire médian < 26000$ en 2010

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
Noma

#101 Message par Noma » 13 juil. 2007, 13:22

Groquik a écrit : Ils auraient peut-être dû plastiquer les maisons achetées par les continentaux pour les dissuader de venir et faire baisser les prix. Ca se fait ailleurs
:roll:
A Beyrouth ?

Avatar du membre
edo-sct1
-++
-++
Messages : 4097
Enregistré le : 17 déc. 2006, 01:36

#102 Message par edo-sct1 » 13 juil. 2007, 13:25

nollet a écrit :Ils ont quel age tous ces gens ? S'ils sortent de l'ecole c'est sur qu'il vont pas avoir des salaires fabuleux ...
N'importe quoi ...
Ils ont environ 30/35 ans ... comme votre serviteur.
bac+2/bac+4/bac+5
On est pas tous informaticiens, ingénieurs ou traders ;)

J'ai clairement l'impression que ce forum est fréquenté exclusivement par des gens aisés ...
Domi Domi a écrit :C'est quand même pas de notre faute si tu ne connais que des pauvres.
Pauvres = ménages à 3000 euros ? Petit farceur ;)
Je rappelle que 2000 euros reste un salaire que beaucoup de Français (et de Parisiens) rêveraient d'avoir... A trop gagner, vous n'avez plus le sens de la réalité :(

Avatar du membre
Groquik
Messages : 1125
Enregistré le : 10 juin 2006, 23:57

#103 Message par Groquik » 13 juil. 2007, 13:34

Stop, désolé, informaticien n'est pas (ou plus) un boulot bien payé.

Fin du HS

Avatar du membre
edo-sct1
-++
-++
Messages : 4097
Enregistré le : 17 déc. 2006, 01:36

#104 Message par edo-sct1 » 13 juil. 2007, 13:37

Groquik a écrit :Stop, désolé, informaticien n'est pas (ou plus) un boulot bien payé.
Fin du HS
Je l'admets ... Je connais des admins réseaux à 1200€ et des cadres en SSII prestataires à 3000€ (et qui n'en branlent pas une de la journée à part jouer sur leur PSP dans leur bureau) ;)

Tout cela pour dire que certains ici ne se rendent pas compte qu'énormément de personnes vivent ou survivent avec 2500€ par mois avec 2 ou 3 gamins ... Même en RP où parait-il, le salaire moyen est de 4000€ ;)

Je me marre ...

Avatar du membre
Groquik
Messages : 1125
Enregistré le : 10 juin 2006, 23:57

#105 Message par Groquik » 13 juil. 2007, 13:43

Je te rassure, beaucoup de gens ici en sont parfaitement conscients.
C'est bien pour cela qu'on sent que le château de cartes vacille.

Avatar du membre
edo-sct1
-++
-++
Messages : 4097
Enregistré le : 17 déc. 2006, 01:36

#106 Message par edo-sct1 » 13 juil. 2007, 13:51

Cocole ...
Pas la peine de te justifier, tu es grillé :lol:

Avatar du membre
GdG
Messages : 641
Enregistré le : 22 oct. 2005, 02:12

#107 Message par GdG » 13 juil. 2007, 14:42

Concernant les salaires en IDF: suffit de regarder les gens dans la rue et dans les transports (si vous ne prenez le RER A qu'entre Auber et La Défense, pas étonnant que vous ne voyez que des costard-cravate et que vous en tiriez de fausses conclusions), même si ce n'est pas scientifique.

Oui, la grande majorité des forumeurs ici ont du pognon et ont une certaine tendance à extrapoler en ce qui concerne les salaires parisiens. Paris concentre bp de grands groupes et de sièges, mais c'est aussi une grande ville qui possède un nombre énorme de petits boulots de 'Mot2Cambronne' pas forcément pris par des étudiants (genre vendeuse dans une sandwicherie de station RER, etc...).

A vu d'oeil, le salaire moyen à Paris est certainement dans les 3500-4000€ par foyer, mais le salaire médian, seulement 2 ou 300 € au dessus de la moyenne nationale. Ce qui compense à peine le cout du logement francilien.

Plus de cadres en IDF, oui, mais un pouvoir d'achat pas énormément plus élevé qu'ailleurs.

sezaneslih

#108 Message par sezaneslih » 13 juil. 2007, 15:13

GdG a écrit :
Oui, la grande majorité des forumeurs ici ont du pognon et ont une certaine tendance à extrapoler en ce qui concerne les salaires parisiens. Paris concentre bp de grands groupes et de sièges, mais c'est aussi une grande ville qui possède un nombre énorme de petits boulots de 'Mot2Cambronne' pas forcément pris par des étudiants (genre vendeuse dans une sandwicherie de station RER, etc...).

A vu d'oeil, le salaire moyen à Paris est certainement dans les 3500-4000€ par foyer, mais le salaire médian, seulement 2 ou 300 € au dessus de la moyenne nationale. Ce qui compense à peine le cout du logement francilien.

Plus de cadres en IDF, oui, mais un pouvoir d'achat pas énormément plus élevé qu'ailleurs.
A quelle moment il faut commencer à vous plaindre :lol: :lol:

Fallait faire un Bac+2 et travailler en province :wink:

J'ai mon Beauf qui est ingénieur d'affaires, il travaille entre Nantes et Angers, et bien ca roule plutôt bien pour lui, maison, femme, enfants, voyage, la vie quoi !!!

Alors arrêter de nous faire chier avec vos pauvre 4000€ net mensuel (voir salaire médian Ingé) qui vous permettent pas de vivre :cry: :cry:

Bon OK, c'est un coup de gueule, mais c'est vraiment un forum de pleurnichard.

@+ :wink:

Avatar du membre
edo-sct1
-++
-++
Messages : 4097
Enregistré le : 17 déc. 2006, 01:36

#109 Message par edo-sct1 » 13 juil. 2007, 15:33

sezaneslih a écrit :J'ai mon Beauf qui est ingénieur d'affaires, il travaille entre Nantes et Angers, et bien ca roule plutôt bien pour lui, maison, femme, enfants, voyage, la vie quoi !!!

Alors arrêter de nous faire chier avec vos pauvre 4000€ net mensuel (voir salaire médian Ingé) qui vous permettent pas de vivre :cry: :cry:

Bon OK, c'est un coup de gueule, mais c'est vraiment un forum de pleurnichard.
@+ :wink:
Tant mieux pour ton beauf mais tout le monde peut-il faire ingénieur d'affaires ? Ton beauf est surement un chanceux de bien gagner sa vie alors que les salaires sont tirés vers le bas depuis des années.

On ne pleure pas, on recadre les choses. Vous faites des généralités de quelques exemples : tu penses que tous les ingénieurs d'affaires sont aisés puisque ton beau l'est ?
C'est quoi un ingénieur d'affaire ? un VRP ? Mouais, il y en a surement dans le lot qui bouffent des pates à mon avis.

Pour répondre au post d'au dessus, le salaire moyen d'un ménage parisien n'est sûrement pas de 3500/4000 euros. Un employé lambda avec 3/4 ans d'expérience (comptable par exemple puisque je connais bien le milieu) gagne environ 1200/1300 euros par mois. Et si vous n'êtes pas content, pas grave : il y a des légions de chomeurs dehors qui n'attendent que de bosser pour ce prix.

billou
-++
-++
Messages : 4070
Enregistré le : 22 févr. 2006, 17:11

#110 Message par billou » 13 juil. 2007, 15:38

edo-sct1 a écrit :C'est quoi un ingénieur d'affaire ? un VRP ?
c'est un marchand de tapis mais qui vend des hommes, alors pour faire plus classe il se nomme ingenieur.

Avatar du membre
nollet
Messages : 647
Enregistré le : 23 nov. 2006, 12:17
Localisation : Rennes

#111 Message par nollet » 13 juil. 2007, 15:56

edo-sct1 a écrit :Pour répondre au post d'au dessus, le salaire moyen d'un ménage parisien n'est sûrement pas de 3500/4000 euros. Un employé lambda avec 3/4 ans d'expérience (comptable par exemple puisque je connais bien le milieu) gagne environ 1200/1300 euros par mois. Et si vous n'êtes pas content, pas grave : il y a des légions de chomeurs dehors qui n'attendent que de bosser pour ce prix.
En 2004, le revenu moyen des menages à Paris etait de 25948 € / an, soit 2160 euros/mois pour 1 menage ... :shock:
Je trouve ca extremmement faible :? ! ... meme en considerant que beaucoup de menages sont en fait constitué de personnes celibataires.

Avatar du membre
Ultraw
Messages : 1228
Enregistré le : 15 août 2006, 21:47
Localisation : Auvergne - Puy De Dome

#112 Message par Ultraw » 13 juil. 2007, 15:57

nollet a écrit :
edo-sct1 a écrit :Pour répondre au post d'au dessus, le salaire moyen d'un ménage parisien n'est sûrement pas de 3500/4000 euros. Un employé lambda avec 3/4 ans d'expérience (comptable par exemple puisque je connais bien le milieu) gagne environ 1200/1300 euros par mois. Et si vous n'êtes pas content, pas grave : il y a des légions de chomeurs dehors qui n'attendent que de bosser pour ce prix.
En 2004, le revenu moyen des menages à Paris etait de 25948 € / an, soit 2160 euros/mois pour 1 menage ... :shock:
Je trouve ca extremmement faible :? ! ... meme en considerant que beaucoup de menages sont en fait constitué de personnes celibataires.
ce ne sont pas les revenu qui sont faibles mais les prix de l'immo qui sont débiles !
"Il est urgent d'acheter maintenant avant que les prix baissent sinon ce sera trop tard !"

Les AI ? : AIe AIe AIe !

sezaneslih

#113 Message par sezaneslih » 13 juil. 2007, 16:02

edo-sct1 a écrit :Ton beauf est surement un chanceux de bien gagner sa vie alors que les salaires sont tirés vers le bas depuis des années.
Apparemment, il y a beaucoup de chanceux sur ce forum :lol: :lol:

viewtopic.php?t=25092

Maintenant mon coup de gueule n'était pas spécialement pour toi, mais quand il y des messages des mecs qui gagnent 4 à 5000€ par mois et qui pleurent sur leur sort de pauvre CSP++++++ (snif, snif), ca fini par être exaspérant.

@+ :wink:

Avatar du membre
GdG
Messages : 641
Enregistré le : 22 oct. 2005, 02:12

#114 Message par GdG » 13 juil. 2007, 16:03

nollet a écrit :
edo-sct1 a écrit :Pour répondre au post d'au dessus, le salaire moyen d'un ménage parisien n'est sûrement pas de 3500/4000 euros. Un employé lambda avec 3/4 ans d'expérience (comptable par exemple puisque je connais bien le milieu) gagne environ 1200/1300 euros par mois. Et si vous n'êtes pas content, pas grave : il y a des légions de chomeurs dehors qui n'attendent que de bosser pour ce prix.
En 2004, le revenu moyen des menages à Paris etait de 25948 € / an, soit 2160 euros/mois pour 1 menage ... :shock:
Je trouve ca extremmement faible :? ! ... meme en considerant que beaucoup de menages sont en fait constitué de personnes celibataires.
Les foyers d'un seule personne représentent quasiment 50% du total en IDF tout de même.

Avatar du membre
edo-sct1
-++
-++
Messages : 4097
Enregistré le : 17 déc. 2006, 01:36

#115 Message par edo-sct1 » 13 juil. 2007, 16:09

sezaneslih a écrit :
edo-sct1 a écrit :Ton beauf est surement un chanceux de bien gagner sa vie alors que les salaires sont tirés vers le bas depuis des années.
Apparemment, il y a beaucoup de chanceux sur ce forum :lol: :lol:

viewtopic.php?t=25092

Maintenant mon coup de gueule n'était pas spécialement pour toi, mais quand il y des messages des mecs qui gagnent 4 à 5000€ par mois et qui pleurent sur leur sort de pauvre CSP++++++ (snif, snif), ca fini par être exaspérant.

@+ :wink:
Excuse moi, je n'avais pas compris ;)
Alors dans ce cas, +1 avec toi.

Avatar du membre
Gandalf_barbones
gold member
Messages : 3618
Enregistré le : 20 mai 2005, 19:35
Contact :

#116 Message par Gandalf_barbones » 13 juil. 2007, 16:38

sezaneslih a écrit : Maintenant mon coup de gueule n'était pas spécialement pour toi, mais quand il y des messages des mecs qui gagnent 4 à 5000€ par mois et qui pleurent sur leur sort de pauvre CSP++++++ (snif, snif), ca fini par être exaspérant.

@+ :wink:
J'espere que ce n'était pas non plus pour moi (quoique les 4000, j'y suis pas encore franchement... y'a encore un peu de marge)

Mais comme on me l'a fait remarqué au début de ce topic, le problème est que la valeur du travail (et les revenus qui en découlent) est completement ridiculisée devant la valeur des "patrimoines"...

En gros, à partir du moment ou tu vis essentiellement de ton salaire (que tu soit au smic ou CSP+ à 5000 euros), et bien tu galères, tu trimes (bien sur encore plus si tu est au smic, mais meme CSP+, tu galeres).
Par contre, si tu peux vivre en bonne partie grace à ton patrimoine, alors là c'est la belle vie

Ca a toujours plus ou moins été la cas, mais jusqu'à maintenant, il était toujours possible à un "travailleur" à la fois courageux et pas trop malchanceux de s'en sortir.... maintenant ce n'est pratiquement plus possible (sauf exceptions bien sur.. je parle "en général")

ca parrait effectivement incongru de voir des personnes bénéficiant de hauts revenus se plaindre, mais excuse moi, quand on ne peut pas loger décemment une famille (mon cas), je pense qu'on a effectivement de bonnes raisons de se plaindre, et ce quel que soit son niveau de revenu. Et la situation est d'autant plus absurde qu'elle touche aussi de plus en plus, justement, des gens qui "en principe" devraient être totalement à l'abri de ce genre de probleme au vu de leur situation socio-profesionnelle.

D'autre part, meme si on ne va pas les envier, il ne faut pas perdre de vue que ceux qui sont au SMIC ont droit à toutes sortes d'aides (à commencer par des logement sociaux, parfois miteux, mais parfois aussi très confortables, pour un prix dérisoire... ce qui vu la situation actuelle est un avantage considérable), alors qu'un salarié qui gagne ne serait-ce que plus de 2000 euros, il a juste le droit de payer des impots et n'a rien à attendre des services sociaux.

Et tout ca c'est sans compter les petits magouilleurs: quelqu'un que j'ai rencontré ce week end m'a raconté comment vit un de ses amis: payé au SMIC + 1500 euros/mois au black: non seulement lui et son patron fraudent le FISC, mais comme ca ne lui suffit pas, il se fait attribuer toutes sortes d'aides en tout genre, à commencer par un logement tout à fait correct (ben oui, officiellemnet il est au SMIC, donc il y a droit)! Et ce n'est pas la première fois qu'on me raconte une histoire comme celle là. Ce genre de comportement me donne envie de gerber!
Alors les cadres qui ont du mal à se loger et qui se permettent de s'en plaindre, excuse moi, on peut toujours critiquer...mais je ne vois pas trop ce que ca a de révoltant

sezaneslih

#117 Message par sezaneslih » 13 juil. 2007, 18:02

quand on ne peut pas loger décemment une famille
Il faudrai m'explique ce qu'est un logement décent, a mon avis les critères sont difficiles à définir.

Pour moi décent, c'est une maison de 140m² avec 1000m² de terrain à 20mn du travail. A Paris impossible, mais en province sans problème.
D'autre part, meme si on ne va pas les envier, il ne faut pas perdre de vue que ceux qui sont au SMIC ont droit à toutes sortes d'aides (à commencer par des logement sociaux, parfois miteux, mais parfois aussi très confortables, pour un prix dérisoire... ce qui vu la situation actuelle est un avantage considérable), alors qu'un salarié qui gagne ne serait-ce que plus de 2000 euros, il a juste le droit de payer des impots et n'a rien à attendre des services sociaux.
Il faut quand même avouer qu'il y a une marge entre l'exemple que tu décris (un gars avec 2000€ de revenu) et le salaire de 4000€ que tu déclares.
Et tout ca c'est sans compter les petits magouilleurs
Je pense que des petits magouilleurs à haut revenu, ca doit aussi se trouver, a mon avis les sommes ne sont pas les mêmes :wink:

Je préfère encore avoir un revenu de 4000€, qu'être au Smic + 1500€ de black et habiter en HLM.

@+ :wink:

lapaloche

#118 Message par lapaloche » 13 juil. 2007, 18:22

Gandalf_barbones a écrit :
sezaneslih a écrit :
D'autre part, meme si on ne va pas les envier, il ne faut pas perdre de vue que ceux qui sont au SMIC ont droit à toutes sortes d'aides (à commencer par des logement sociaux, parfois miteux, mais parfois aussi très confortables, pour un prix dérisoire... ce qui vu la situation actuelle est un avantage considérable), alors qu'un salarié qui gagne ne serait-ce que plus de 2000 euros, il a juste le droit de payer des impots et n'a rien à attendre des services sociaux.
Pas besoin de gagner 2000 € pour n'avoir droit à aucune aide !!!
1500 suffisent largement .....

Gu
-++
-++
Messages : 4815
Enregistré le : 08 juin 2005, 21:51
Localisation : NANTES
Contact :

#119 Message par Gu » 13 juil. 2007, 18:55

Groquik a écrit :Je ne suis pas vraiment d'accord.
Il ne faut pas limiter une maison à un pur produit financier.
La plupart des Rétais qui se trouvent dans cette situation ne l'ont certainement pas voulu. Et leur "enrichissement" n'est que virtuel. Que leur maison valent 100k€ ou 700k€, quel est l'impact sur leur quotidien? Pensez vous à l'attachement au pays? C'est sans doute très fort pour une population insulaire. Quitter son pays natal, voire sa maison natale, parce que, l'espace de quelques années, son bien a atteint un prix bullesque et sans fondement ne doit pas être facile à avaler.
Sur le principe je suis d'accord que l'ISF peut obliger, en théorie (je demande quand meme a voir), à vendre faute de pouvoir payer. Je pensais apparemment a tort qu'avec le bouclier ca limitait le problème. Il n'en reste pas moins que ce problème reste un problème de riche (parce qu'être un pauvre virtuellement très riche et rester pauvre... j'ai quand meme du mal a croire qu'on ne saisisse pas l'opportunité de faire la culbute de sa vie). Est-il d'ailleurs plus grave que celui de la frange de la population autrement plus importante en nombre qui doit consacrer 1/3 de ses revenus pour se loger dans des biens pas fameux ?

Le problème de l'ISF m'inspirait une réflexion l'autre jour. Supposons que je sois imposable a l'ISF (malheureusement c'est pas le cas !) en raison de cette satanée bulle (un bien qui valait 600 ke et qui en vaut "virtuellement" plus de 1Me). Le fisc me taxe logiquement pendant X années... supposons que la bulle éclate (ou que l'immo baisse meme gentiment), que je décide de vendre le bien à un prix en dessous du seuil de l'ISF (car prix de marché). Dans quel mesure ne puis-je pas réclamer les sommes versées antérieurement au titre que cela n'était pas justifié ?

Avatar du membre
Gandalf_barbones
gold member
Messages : 3618
Enregistré le : 20 mai 2005, 19:35
Contact :

#120 Message par Gandalf_barbones » 13 juil. 2007, 19:16

sezaneslih a écrit :
quand on ne peut pas loger décemment une famille
Il faudrai m'explique ce qu'est un logement décent, a mon avis les critères sont difficiles à définir.

Pour moi décent, c'est une maison de 140m² avec 1000m² de terrain à 20mn du travail. A Paris impossible, mais en province sans problème.
Ca c'est un vrai débat. Il n'y a pas de réponse absolue.
Pour moi, ce que tu décris n'est pas un logement décent... c'est un logement quasi-idéal (on peut toujours pinailler.. mais bon)

Tout le monde reve de la maison parfaite... et presque tout le monde n'a pas d'autre choix que d'accepter des "concession" et de se contenter de ce qu'il peut se payer. Et puis c'est évident qu'en fonction de son origine sociale, du cadre dans lequel on a été élevé, on a une définition différente du "minimum vital"

alors tout ca est très discutable, je n'ai pas de vérité absolue, mais je peux te donner quelques pistes de reflexions :

Pour moi, le minimum "décent", c'est un logement sain (pas les peintures que s'écailles de partout et rendent malades les enfants qui les bouffent , pas de dégat des eaux chroniques...), chauffé, constitué d'un espace commun assez grand pour que la famille puisse s'y réunir+recevoir quelques personnes de plus, + 1 chambre pour deux personnes dans le foyer (une pour les parents, et 2 enfants par chambre). Tout ca situé dans un immeuble qui ne menace pas de s'effondrer, qui soit "propre", dans un quartier où la sécurité est à peu près correcte (on doit pouvoir rentrer chez soi à toute heure avec un risque minime de se faire agresser... le risque zero n'existe pas), et situé à maximum 1h de son lieu de travail et 15 minutes des commerces (en voiture si campagne, à pied si zone urbaine). Ne pas oublier un endroit "sûr" pour garer sa voiture (public ou privé).

Voilà, ca c'est le minimum vital, ca veut donc dire que c'est dans le pire des cas ce à quoi devrait avoir accès un SMICard.

Après, bien sur, bien que je ne soit pas un capitaliste intégriste, il me semble normal qu'une personne disposant d'une meilleure situation socio-professionnelle puisse avoir des exigences supérieures.

pour mon cas perso.. et encore un fois, je rappelle que je devrais "en théorie" etre dans une situation quasi-idéale vu ce que j'ai pu mettre de coté et vu mon salaire, j'attend en plus du "minimum vital": une chambre pour chaque enfant (j'aimerais en avoir 2 ce qui fait 3 chambres au total), mais dans une petite maison individuelle avec un petit terrain (disons 100m2 en plus de la maison). Voilà, ca c'est ce que j'appelle un logement "tout juste décent pour un CSP"

Je n'ai meme pas la prétention d'accéder à l'équivalent de ce qu'ont mes parents (grosso modo la meme situation socio professionnelle que moi, meme si je travaille dans un secteur plus "dynamique" que mon pere): une très jolie maison, de caractère, environ 100m2 sur 300m2 de terrain, dans une banlieue très correcte, à 50m des commerces et de la gare, à 10km de Paris).... tu vois, je me contenterais bien de 2/3 de la surface, 1/2 du terrain, je suis pret à oublier le coté estétique/caractère... de meme, si je suis à 10 minutes à pied des "commodités" au lieu de 1 minutes, pourquoi pas....

Je ne demande pas la lune... juste à ne pas tomber "trop bas" par rapport à mon référentiel, par rapport à la génération précédente...

Alors bien sur, ce que je décris sera considéré comme un logement de luxe par certains, comme un logement misérable par d'autres... tout dépend d'où on vient, et ce à quoi on a été habitué... tout dépend de son référentiel social

ce que je n'accepte pas, c'est que presque toutes catégories sociales confondues, la "nouvelle" génération soit condamnée à accepter une régression considérable de son niveau de vie, en grande grande partie à cause du problème immobilier:

Le problème, c'est que les jeunes cadres d'aujourd'hui logent quasiment dans des conditions qui étaient précédement celles des ouvriers (je parle de surface et de localisation... les critères les plus importants... après le confort a quand meme été amélioré, heureusement), et que les jeunes non qualifiés (mais disposant d'un emploi stable à temps complet) sont quasi obligés de rester chez leurs parents ou dépendent totalement d'un parc de logements sociaux saturé et souvent délabré! C'est une des pires régressions sociale qui soit, que nous sommes en train de vivre! Je ne voit vraiment pas en quoi il est choquant ou prétentieux de dénoncer cet état de fait!

Une autre facon de présenter le problème:
la plupart des francais consacre "historiquement" autant d'argent qu'elle peut à se loger (emprunt sur des durées proches du max accepté par la banque, endettement ou loyer à 33% des revenus). Les "populations" se sont ensuite établies dans des "zones" différentes en fonction de leur niveau social et leur capacité à payer. Les logements en france ne sont pas immenses. je n'ai pas de statistiques précises, mais j'imagine qu'une famille de 4 personnes (famille type) doit avoir environ 70/80 M2, un couple environ 40, etc...
Les prix immobilier ont monté de 120% alors que les revenus ont monté de 20% (en 8 ans)
Ca veut dire que celui qui pouvait avant se payer 80M2 ne peut aujourd'hui avec un effort et risque identique accéder qu'à 40m2. Comme ont était au taquet, il y a peu de moyen d'augmenter l'effort et le risque (à si, l'augmentation de la durée d'emprunt, mais ca montre vite ses limites). Dans 80m2, on fait vivre une famille. Dans 40, non... en tout cas pas décemment d'après moi. D'où le problème. Alors soit le "riche" va habiter chez les pauvres et vit avec leur difficultés (éloigement, insécurité...) et le pauvre va vivre (et crever) sous les ponts. Soit plus personne ne fait d'enfants (pour pouvoir se contenter de logements plus petits). Dans les deux cas, la situation est inaceptable, révoltante pour tout le monde, et intenable sur le long terme pour le pays.

Heureusement que je reste convaincu que les prix vont finir par baisser (meme si j'ai de plus en plus peur que ca prenne beacoup de temps), sinon je serais déjà parti à l'étranger
Modifié en dernier par Gandalf_barbones le 13 juil. 2007, 20:09, modifié 2 fois.

Christophe79

#121 Message par Christophe79 » 13 juil. 2007, 19:45

Gandalf_barbones a écrit :Le problème, c'est que les jeunes cadres d'aujourd'hui logent quasiment dans des conditions qui étaient précédement celles des ouvriers (je parle de surface et de localisation... les critères les plus importants... après le confort a quand meme été amélioré, heureusement), et que les jeunes non qualifiés (mais disposant d'un emploi stable à temps complet) sont quasi obligés de rester chez leurs parents ou dépendent totalement d'un parc de logements sociaux saturé et souvent délabré! C'est une des pires régressions sociale qui soit, que nous sommes en train de vivre! Je ne voit vraiment pas en quoi il est choquant ou prétentieux de dénoncer cet état de fait!
Tu as parfaitement résumé le problème de notre société aujourd'hui, personne ne peut te contredire sur ce point et cela fait peur. :(

krachimmo
+
+
Messages : 2737
Enregistré le : 20 mai 2005, 22:09
Localisation : PARIS 13

#122 Message par krachimmo » 13 juil. 2007, 19:56

Gandalf_barbones a écrit : ce que je n'accepte pas, c'est que presque toutes catégories sociales confondues, la "nouvelle" génération soit condamnée à accepter une régression considérable de son niveau de vie, en grande grande partie à cause du problème immobilier:

Le problème, c'est que les jeunes cadres d'aujourd'hui logent quasiment dans des conditions qui étaient précédement celles des ouvriers (je parle de surface et de localisation... les critères les plus importants... après le confort a quand meme été amélioré, heureusement), et que les jeunes non qualifiés (mais disposant d'un emploi stable à temps complet) sont quasi obligés de rester chez leurs parents ou dépendent totalement d'un parc de logements sociaux saturé et souvent délabré! C'est une des pires régressions sociale qui soit, que nous sommes en train de vivre! Je ne voit vraiment pas en quoi il est choquant ou prétentieux de dénoncer cet état de fait!
P... ça fait du bien de lire ça!
Mais puisqu'il paraît que c'est social l'immobilier élevé...
Image

Avatar du membre
GdG
Messages : 641
Enregistré le : 22 oct. 2005, 02:12

#123 Message par GdG » 13 juil. 2007, 20:09

Je vous signale tout de même qu'au niveau des prestations de la CAF (ou je travaille), il ne faut pas gagner plus du SMIC net (soit 1000€), sinon on a le droit à aucune aide à critère de ressource (dont les plus utiles comme les allocations logement). On paiera tout de même les impôts, même peu, ce qui pèse sur un budget serré.

On n'a aucune réduction ciné ou transports.

On est souvent juste au dessus du seuil pour obtenir un logement social.

Ce sont les bas salaires qui doivent augmenter (évidemment pas artificiellement à la Ségo), ceux qui gagnent 2500 ou plus ont encore de la marge et de toute façon en profiteront eux aussi.

Comme cela a été dit plus haut, 2000 € net ce serait déjà le Pérou pour la grande majorité des français. Et pas seulement les jeunes, mais une grande partie des quadragénaires et quinquagénaires.

Le grand problème de la France c'est surtout le système de caste qui n'a pas disparu avec la Révolution. On cherchera toujours ici à avoir un système hiérarchisé et hermétique.

Avatar du membre
Gandalf_barbones
gold member
Messages : 3618
Enregistré le : 20 mai 2005, 19:35
Contact :

#124 Message par Gandalf_barbones » 13 juil. 2007, 20:17

tu lances un autre débat là....

perso, je suis opposé à l'augmentation des salaires, des hauts commes des bas... Le cout du travail en france est déjà largement trop élevé, ce qui met notre économie en grave difficulté.

Perso, je suis partisan de l'autre solution: statu quo sur les salaires (on suit juste l'inflation, pas plus), mais on prend des mesures drastiques pour faire baisser les prix (je suis convaincu que c'est possible) . C'est comme ca qu'on augmentera sainement notre pouvoir d'achat,.

On modifie la reglementation sur les terrains pour disposer de bcp plus de terrains constructibles.. on fait donc s'écrouler le prix des terrains et tout le monde pourra accéder à de meilleures logements à prix raisonnables.

pour les prix de la nourriture (produits frais), sans etre expert, je pense qu'une réorganisation, éventuellement forcée, de la filière devrait permettre de réduire l'écart de prix entre le producteur et le consommateur (produits moins chers pour le consommateurs et mieux payés au producteur), on peut aussi baisser des charges sur les métiers de "service"... ca plus l'augmentation du pouvoir d'achat "naturelle" pour tous les produits high tech, et on devrait pouvoir arriver à un très bon résultat, une augmentation considérable du "niveau de vie" des français.... encore faut-il qu'il y ait une vraie volonté et efficacité politique!

xfordu62

c'est comme ca

#125 Message par xfordu62 » 13 juil. 2007, 20:37

Gu a écrit :C'est normal et t'es pas le seul (meme quand t'es dans les 10% du haut du panier).
à partir d'un seuil, tu n'as le droit à rien et tu payes tout voila pourquoi c'est dur, les classes moyennes elles payent.

Je connais un couple qui a le même revenu que moi travaillant seul, et bien ils ont droit a beaucoup d'aide de prime à l'emploi, de pret à taux zéro, d'aide de la caf à la naissance ....

Bref, pour le même revenu fiscal, pas les mêmes droits

Avatar du membre
edo-sct1
-++
-++
Messages : 4097
Enregistré le : 17 déc. 2006, 01:36

#126 Message par edo-sct1 » 13 juil. 2007, 22:36

Gandalf_barbones a écrit :Alors les cadres qui ont du mal à se loger et qui se permettent de s'en plaindre, excuse moi, on peut toujours critiquer...mais je ne vois pas trop ce que ca a de révoltant

Allez on va faire simple : nous gagnons moi et ma femme 3100 euros nets par mois. Si tu gagnes 4000 euros et ta femme 1500 euros, tu cumules 5500 euros.
J'ai un loyer de 950 euros par mois (T3 de 71m2 en petite couronne parisienne). Il me reste 2150 euros pour vivre sans enfants.

De ton coté, il te resterai environ 4550 euros. Soit plus du double.
Alors ouais, c'est exaspérant de voir des cadres à 4000 euros pleurer sur leur sort. Ce ne sont pas lesp lus à plaindre en ces temps de bulle immobilière car eux au moins ils peuvent se loger décemment même si ça leur coute plus cher.

Il faut quand même regarder le bon peuple de temps en temps et relativiser non ?

Avatar du membre
Gandalf_barbones
gold member
Messages : 3618
Enregistré le : 20 mai 2005, 19:35
Contact :

#127 Message par Gandalf_barbones » 13 juil. 2007, 23:07

edo-sct1 a écrit :
Gandalf_barbones a écrit :Alors les cadres qui ont du mal à se loger et qui se permettent de s'en plaindre, excuse moi, on peut toujours critiquer...mais je ne vois pas trop ce que ca a de révoltant

Allez on va faire simple : nous gagnons moi et ma femme 3100 euros nets par mois. Si tu gagnes 4000 euros et ta femme 1500 euros, tu cumules 5500 euros.
J'ai un loyer de 950 euros par mois (T3 de 71m2 en petite couronne parisienne). Il me reste 2150 euros pour vivre sans enfants.

De ton coté, il te resterai environ 4550 euros. Soit plus du double.
Alors ouais, c'est exaspérant de voir des cadres à 4000 euros pleurer sur leur sort. Ce ne sont pas lesp lus à plaindre en ces temps de bulle immobilière car eux au moins ils peuvent se loger décemment même si ça leur coute plus cher.

Il faut quand même regarder le bon peuple de temps en temps et relativiser non ?
Déjà, je t'ai dit que je n'étais pas franchement à 4000.. plutot vers 3000 en fait
d'autre part, avant que ma femme trouve un boulot, il faudra un peu de temps... à 1500 euros en plus, là c'est du reve.

En plus le probleme n'est pas de vivre sans enfants, mais justement de réunir les conditions qui permettent d'en avoir.

et comme justement on espere avoir bientot des enfants (il est temps pour elle), ben c'est pas jouable. bosser pour gagner le smic ca n'a aucun sens car c'est quasiment ce que coute une garde d'enfants... autant ne pas bosser et s'occuper de ses momes soi meme. Ben oui, les places dans les creches surchargées, c'est pas pour les couples à haut revenus (enfin ca dépend ou t'habites, mais en banlieue parisienne, faut pas trop compter dessus)... donc il ne reste que les solutions privées, très chères. Je vois assez mes collegues galérer comme ca pour voir le problème!

Enfin, je te rappelle que pour un crédit ou un loyer, en gros, on exige que tes revenus soient de 3 fois ton loyer... ben excuse moi, mais dans une banlieue "moyen plus", pour 900 euros/mois, t'as pas grand chose...


Pour ce qui est de ce préoccuper du bon peuple, je ne fais que ca... car effectivement, quand on parle d'immobillier au boulot, avec certains amis, etc... je passe mon temps à leur expliquer que la situation est completement délirante car si pour eux elle est un peu difficile, elle devient intenable pour le commun des mortels.... je passe leur temps à essayer de leur montrer qu'ils ne sont pas représentatifs de la france, à leur ouvrir les yeux sur ce que vivent les gens moins "privilégiés".

Moi, je te tiens un discours égalitaire, j'essaye de te montrer que ce marché immo délirant met tout le monde dans la 'Mot2Cambronne' (à terme, car ceux qui ont attrapé le train avant sont plus ou moins gagnants). Alors bien sur, y'en a qui sont plus dans la 'Mot2Cambronne' que d'autres, mais je dis juste que tout le monde est lourdement pénalisé... et toi tu me sors un discours de pseudo lutte des classes du genre: tu gagnes plus que moi donc t'as pas à te plaindre... ca t'avances à quoi franchement?

De toutes façon, j'ai je pense donné dans mes posts précédents assez de bonnes raisons pour justifier de me "plaindre"... après si tu n'y es pas sensible, bah tant pis... pour ca, je suis un bon français: je ne me contente pas de ce que j'ai, et je n'ai aucune hésitation à me plaindre.

libre à toi de te contenter d'un T3 de 71m2 en banlieue (c'est où au fait, si c'est pas indiscret...pasque c'est pas cher) avec les revenus dont dispose ton foyer... mais permet moi de trouver ça indécent, justement... justement parce que si toi c'est tout ce que tu peux avoir, celui qui est au SMIC, il a quoi?

Avatar du membre
edo-sct1
-++
-++
Messages : 4097
Enregistré le : 17 déc. 2006, 01:36

#128 Message par edo-sct1 » 14 juil. 2007, 00:07

Gandalf_barbones

Ne te méprends pas ; je constatais simplement que beaucoup de gens ici que je considère aisés (3000€ de revenus) se plaignaient souvent alors que le commun des mortels galèrent de plus en plus pour se loger.
J'ai bien compris ton raisonnement et je suis d'accord avec toi.

En plus, le discours de la lutte des classes, très peu pour moi je ne suis pas de gauche ... je serais même plus droite nationale de mon coté ;)

J'habite Maisons-Alfort dans la banlieue parisienne et effectivement j'ai la chance de payer un loyer correct même si ce loyer n'est clairement pas accessible à beaucoup de mes amis payés à un peu plus du SMIC (qui eux vivent dans des F2 de 40m2 avec 2 enfants ... ou à perpette au fin fond du 77).

Cet appartement est agréable mais ce n'est pas byzance et tout comme toi, il montre à quel point le marché immobilier est devenu débile.
A mon âge, mon père pouvait se payer une maison avec jardin sans problème (et il était smicard). Moi je me contente d'une location sans balcon et en banlieue.

C'est comme le taf : avec mes diplomes j'aurai été PDG il y a 20 ans : là je ne suis qu'un simple gestionnaire dans une banque ... pendant que mes collègues qui partent en pré-retraite me prennent pour un jeune *** surdiplomé alors que eux sont arrivés au bon moment pour tout (immobilier et évolution de carrière beaucoup plus facile).

Néanmoins, je reste sur ma position : c'est exaspérant de voir des gens aisés se plaindre alors que d'autres galèrent. Mais on est en démocratie (ou République Bananière, c'est vous qui voyez) donc ne pas se plaindre (et essayer d'avancer) c'est se poser des limites et ne pas s'élever dans la société.

Avatar du membre
Gandalf_barbones
gold member
Messages : 3618
Enregistré le : 20 mai 2005, 19:35
Contact :

#129 Message par Gandalf_barbones » 14 juil. 2007, 00:26

bon ben voila, on est globalement d'accord, sauf que je rale et toi tu rales parce que je rale.... on est tous les deux français quoi... jamais contents...

primo accident
~~+
~~+
Messages : 5558
Enregistré le : 02 juin 2006, 20:09

#130 Message par primo accident » 14 juil. 2007, 08:43

edo-sct1 a écrit : En plus, le discours de la lutte des classes, très peu pour moi je ne suis pas de gauche ... je serais même plus droite nationale de mon coté ;)
Il me semble que vous ne sachiez pas ce qu'est la lutte des classes.
Vous avez dû sécher les cours de philo en terminale.
Cela n'a aucun rapport avec des salariés qui s'entre-déchirent ou se jalousent entre eux (puisqu'on peut considérer qu'aujourd'hui, ils font tous plus ou moins parti de la même classe).
Cela n'a non plus pas de rapport avec la dictature du prolétariat, qui etait une "proposition de solution" de Marx pour faire en sorte que la lutte des classes cesse (par l'abolition des classes). On sait tous ce que la "mise en oeuvre" de cette théorie provoque.
La théorie de la lutte des classes n'est que le constat de la domination de ceux qui détiennent le capital face à ceux qui vivent de leur travail dans un monde capitaliste. C'est une théorisation du fait que la part de richesse attribuée à ceux qui travaillent est directement proporttionnelle au luttes sociales (et non individuelle). C'est l'antithèse de la théorie "bisounours" libérale.
Nous ne cessons de constater dans ce forum que le travail ne paye plus, ou de moins en moins.
On pourra constater que cet état de fait est directement corrélé à la diminution de la cohésion sociale (ou plutôt sa non organisation au niveau mondial, le capitalisme s'étant globalisé), offrant par la même plus de force à ceux qui détiennent le capital, leur permettant ainsi d'augmenter leur part prélevée.
A l'évidence, nous vivons dans un monde capitaliste libéral, où les détenteurs du capital font pression sur ceux qui vivent de leur travail.
Nul besoin d'être de gauche ou de droite pour faire ce constat.
Il faudrait se remémorrer que même le PCF a abandonné la notion de "dictature du prolérariat" depuis un sacré paquet d'années. Il ne doit rester plus que quelques LO, LCR et autres pour y croire.

foudres

#131 Message par foudres » 14 juil. 2007, 10:01

Gandalf_barbones a écrit : et comme justement on espere avoir bientot des enfants (il est temps pour elle), ben c'est pas jouable. bosser pour gagner le smic ca n'a aucun sens car c'est quasiment ce que coute une garde d'enfants... autant ne pas bosser et s'occuper de ses momes soi meme. Ben oui, les places dans les creches surchargées, c'est pas pour les couples à haut revenus (enfin ca dépend ou t'habites, mais en banlieue parisienne, faut pas trop compter dessus)...
J'ai discuté il y a peu avec un couple CSP, revenu mensuel que j'estime à 3500-4500€ net/mois. Il on un bébé, et ont pas loin de 600€ d'aide pour payer la garde d'enfant qui leur coûte à peine plus cher.

Et je persiste si ta femme aura difficilement plus que le smic, tu devrais continuer à voir ton salaire augmenter. Quand les bien immobiliers auront baisser, tu devrais pouvoir acheter sans pb.

Je pense que le problème que nous subissons n'est que ponctuel. Celon les époque, l'immbolier est cher... ou bon marché, c'est cyclique.

De plus je pense que la région parisienne est un mauvais plan car les salaires ne sont pas au niveau du coût de la vie.

xfordu62

#132 Message par xfordu62 » 14 juil. 2007, 10:18

Gandalf_barbones a écrit :
edo-sct1 a écrit :
Déjà, je t'ai dit que je n'étais pas franchement à 4000.. plutot vers 3000 en fait
d'autre part, avant que ma femme trouve un boulot, il faudra un peu de temps... à 1500 euros en plus, là c'est du reve.

En plus le probleme n'est pas de vivre sans enfants, mais justement de réunir les conditions qui permettent d'en avoir.

et comme justement on espere avoir bientot des enfants (il est temps pour elle), ben c'est pas jouable. bosser pour gagner le smic ca n'a aucun sens car c'est quasiment ce que coute une garde d'enfants... autant ne pas bosser et s'occuper de ses momes soi meme. Ben oui, les places dans les creches surchargées, c'est pas pour les couples à haut revenus (enfin ca dépend ou t'habites, mais en banlieue parisienne, faut pas trop compter dessus)... donc il ne reste que les solutions privées, très chères. Je vois assez mes collegues galérer comme ca pour voir le problème!

Enfin, je te rappelle que pour un crédit ou un loyer, en gros, on exige que tes revenus soient de 3 fois ton loyer... ben excuse moi, mais dans une banlieue "moyen plus", pour 900 euros/mois, t'as pas grand chose...


Pour ce qui est de ce préoccuper du bon peuple, je ne fais que ca... car effectivement, quand on parle d'immobillier au boulot, avec certains amis, etc... je passe mon temps à leur expliquer que la situation est completement délirante car si pour eux elle est un peu difficile, elle devient intenable pour le commun des mortels.... je passe leur temps à essayer de leur montrer qu'ils ne sont pas représentatifs de la france, à leur ouvrir les yeux sur ce que vivent les gens moins "privilégiés".

Moi, je te tiens un discours égalitaire, j'essaye de te montrer que ce marché immo délirant met tout le monde dans la 'Mot2Cambronne' (à terme, car ceux qui ont attrapé le train avant sont plus ou moins gagnants). Alors bien sur, y'en a qui sont plus dans la 'Mot2Cambronne' que d'autres, mais je dis juste que tout le monde est lourdement pénalisé... et toi tu me sors un discours de pseudo lutte des classes du genre: tu gagnes plus que moi donc t'as pas à te plaindre... ca t'avances à quoi franchement?

De toutes façon, j'ai je pense donné dans mes posts précédents assez de bonnes raisons pour justifier de me "plaindre"... après si tu n'y es pas sensible, bah tant pis... pour ca, je suis un bon français: je ne me contente pas de ce que j'ai, et je n'ai aucune hésitation à me plaindre.

libre à toi de te contenter d'un T3 de 71m2 en banlieue (c'est où au fait, si c'est pas indiscret...pasque c'est pas cher) avec les revenus dont dispose ton foyer... mais permet moi de trouver ça indécent, justement... justement parce que si toi c'est tout ce que tu peux avoir, celui qui est au SMIC, il a quoi?
Surtout pas, il faudrait qu'elle bosse un peu avant d'avoir des enfants, elle aura beaucoup de droit que quelqu'un qui n'a pas de travail, congé maternité payé (si bon médecin elle peut avoir presque un an de congé maladie, maternité payé, on peut trouver une grossesse difficile, douleurs abdominales, puis si césarienne, tu as le droit à 14 jours de plus, bref je connais qq1 qui a eu presque 1 an d'arrêt pour une grossesse normale, oui seul chose avoir un bon médecin et un employeur et cpam pas trop regardante).

Puis à la caf, tu auras plus de droit, les seuils quand les deux travaillent ne sont pas les mêmes que lorsqu'il y en a qu'un seul, les primes à la naissance etc ....

Je sais de quoi je parle, ma femme ne travaillait lorsqu'elle est tombé enceinte, et bien on a eu le droit à pas grand chose à la naissance, alors que des amis qui bossent tous les deux pour le même revenu fiscal ont eu beaucoup plus de droit à la caf ...

Il faut donc bien que quelqu'un paye pour tout cela ....


Soyons rassuré, les médecins d'avoir une augmentation pour service rendu, je me souviens que la dernière fois que j'ai payé le médecin en franc c'était 100 francs en 2001 je crois, maintenant ils sont à 22 euros soit 144 francs

C'est certainement un cas particulier (enfin j'espère) car sinon on peut s'inquiéter des dérives des comptes de la sécu....
Modifié en dernier par xfordu62 le 14 juil. 2007, 10:26, modifié 2 fois.

foudres

#133 Message par foudres » 14 juil. 2007, 10:22

Gandalf_barbones a écrit :tu lances un autre débat là....

perso, je suis opposé à l'augmentation des salaires, des hauts commes des bas... Le cout du travail en france est déjà largement trop élevé, ce qui met notre économie en grave difficulté.

Perso, je suis partisan de l'autre solution: statu quo sur les salaires (on suit juste l'inflation, pas plus), mais on prend des mesures drastiques pour faire baisser les prix (je suis convaincu que c'est possible) . C'est comme ca qu'on augmentera sainement notre pouvoir d'achat,.
+1 Le problème est que tout est cher aujourd'hui. Si les salaire augmentent, les prix augmenteront d'autant si l'on ne fait rien par ailleur. Du coup être augmenté aujourd'hui n'est rentable que si l'on l'est plus que les autre, sinon c'est juste pas trop perdre en pouvoir d'achat.

Pour que les prix baissent, il faut diminuer le nombre d'intermédiaires dans beaucoup de domaines et baisser les charges patronales/salariales.

Actuellement on peut se payer quelqu'un à mi temps en travaillant à temps plein. Et aussi *** que cela puisse paraitre, beaucoup de nos achats consistent indirectement à payer le travail des autres. Mais comme celui çi est beaucoup taxé on peu pas payer beaucoup.

Pour faire une approximation si la moitié du salaire, charge patronales incluses d'un smicard par en impot, à un pouvoir d'acheter le travail d'un smicard à mi temps.

Si les impots ne représentent plus que 40% des coûts dans les salaires, alors le smiccard pourra acheter le travail d'un smicard à 60%, soit une augmentation du pouvoir d'achat de 20%.

Le seul moyen durable pour baisser ces charges n'est pas l'augmentation de la TVA (qui est un peu un paliatif), mais de voir un chomage faible diminuant d'autant les coûts.

Si tout est cher en France, c'est essentiellement à cause du système d'aide sociales. Plus les aides seront élevées et plus d'argent sera distribué, plus les gens seront pauvres. Il suffit de voir justement les gens qui nous expliquent dans ce thread que quelqu'un pouvait bien vivre avant avec le smic, alors que maintenant ce n'est plus possible. La différence principale à part la bulle ponctuelle que nous connaissons tous est une très forte augmentation des charges depuis 30 ans.

Toute la difficulté est de faire comprendre aux gens que les aides sociales qui reçoivent les appauvrissent et qu'en plus elle découragent toute initiative et donc possibilité d'amélioration.

primo accident
~~+
~~+
Messages : 5558
Enregistré le : 02 juin 2006, 20:09

#134 Message par primo accident » 14 juil. 2007, 10:43

foudres a écrit :Si tout est cher en France, c'est essentiellement à cause du système d'aide sociales. Plus les aides seront élevées et plus d'argent sera distribué, plus les gens seront pauvres. Il suffit de voir justement les gens qui nous expliquent dans ce thread que quelqu'un pouvait bien vivre avant avec le smic, alors que maintenant ce n'est plus possible. La différence principale à part la bulle ponctuelle que nous connaissons tous est une très forte augmentation des charges depuis 30 ans.
Toute la difficulté est de faire comprendre aux gens que les aides sociales qui reçoivent les appauvrissent et qu'en plus elle découragent toute initiative et donc possibilité d'amélioration.
Ce qui est fou, c'est que c'est ce discours est mis en pratique depuis un paquet d'années, et qu'on puisse continuer à le tenir sans se sentir gêné aux entournures par les faits.
Il faut dire qu'avec les outils de propagande en place, ça aide.
Mais il m'est bien obligé de reconnaître que dans un contexte de concurence libérale mondialisée, notre appauvrissement n'est pas assez rapide.
sarko appuie sur l'accélérateur, mais il ne fait que ce qu'il peut (et c'est déjà beaucoup).

Mais bon dieu, où ai je donc mis mon tome 2 des bisounours.

Avatar du membre
raf
-++
-++
Messages : 3530
Enregistré le : 20 mai 2005, 16:50
Localisation : 92 - Puteaux

Re: Salaire : moyen = 1904 € net. médian = 1528 € net

#135 Message par raf » 14 juil. 2007, 11:18

Mais à catégorie égale, en 2005, une femme cadre gagne en moyenne 3.104 euros contre 4.020 euros pour son collègue masculin
Me*** ! Je suis un pauvre, je le savais ! Pire que le salaire moyen d'une femme.....

primo accident
~~+
~~+
Messages : 5558
Enregistré le : 02 juin 2006, 20:09

Re: Salaire : moyen = 1904 € net. médian = 1528 € net

#136 Message par primo accident » 14 juil. 2007, 11:38

raf a écrit :
Mais à catégorie égale, en 2005, une femme cadre gagne en moyenne 3.104 euros contre 4.020 euros pour son collègue masculin
Me*** ! Je suis un pauvre, je le savais ! Pire que le salaire moyen d'une femme.....
Ben non, tu n'es pas pauvre :lol: :lol: :lol:
Avec 3000€, tu peut envisager d'acheter à crédit sur 25 ans un T2 en région parisienne !
ça pourrait être vraiment pire (attend un peu, je sent d'ici ton impatience).
Il paraît même que quand tu seras vieux, tu seras obligé de continuer à travailler car tu ne touchera pas de retraite!
A part ça tout baigne, ça suit le plan :lol: :lol: :lol:

Shansa64

#137 Message par Shansa64 » 14 juil. 2007, 14:12

Gandalf_barbones a écrit :tu lances un autre débat là....

perso, je suis opposé à l'augmentation des salaires, des hauts commes des bas... Le cout du travail en france est déjà largement trop élevé, ce qui met notre économie en grave difficulté.

Perso, je suis partisan de l'autre solution: statu quo sur les salaires (on suit juste l'inflation, pas plus), mais on prend des mesures drastiques pour faire baisser les prix (je suis convaincu que c'est possible) . C'est comme ca qu'on augmentera sainement notre pouvoir d'achat,.

On modifie la reglementation sur les terrains pour disposer de bcp plus de terrains constructibles.. on fait donc s'écrouler le prix des terrains et tout le monde pourra accéder à de meilleures logements à prix raisonnables.

pour les prix de la nourriture (produits frais), sans etre expert, je pense qu'une réorganisation, éventuellement forcée, de la filière devrait permettre de réduire l'écart de prix entre le producteur et le consommateur (produits moins chers pour le consommateurs et mieux payés au producteur), on peut aussi baisser des charges sur les métiers de "service"... ca plus l'augmentation du pouvoir d'achat "naturelle" pour tous les produits high tech, et on devrait pouvoir arriver à un très bon résultat, une augmentation considérable du "niveau de vie" des français.... encore faut-il qu'il y ait une vraie volonté et efficacité politique!

Je ne sais pas quel age vous avez, gandalf, mais vous avez tout compris ! il faut s'attaquer aux prix et non aux salaires . moi qui suis smicarde, 500 € de plus ne changerait rien en ce qui me concerne....par contre - 40 % sur les prix immo résoudrait les 2/3 de mes problèmes :roll:

sezaneslih

#138 Message par sezaneslih » 14 juil. 2007, 14:22

Il faudrait faire un sondage pour savoir qui habite en RP, car franchement nous avec 2 enfants avec des revenus net de 3500€ (sans compter prime et 13iem mois, allocs, etc..) pour nous deux, on a pu faire construire sans problème à 20 mn de Nantes.

Franchement hors RP, il fait bon de vivre, il y a du travail aussi pour les CSP+ (ya pas que la défense :wink:).

Maintenant certains d'entre vous souhaitent une forte baisse des prix pour accéder à la propriété, fustige leurs parents qui apparemment ont eu tout sans rien faire (pour info les 30 glorieuses ne se sont pas arrêtées à la fin des années 90 :wink:) et surtout serait prêt à plumer tout les pigeons endettés qui ont acheté a renfort de crédit long uniquement pour faire monter les prix en RP et ainsi priver nos amis les CSP++ de leur 100m² avec vue sur la tour Eiffel.

Au fait, moi j'ai 32 ans et ce sont plutôt mes grands parents et non pas mes parents qui en ont bien profité (ils payent l'ISF depuis des années).

Bon allez, j'arrête, faut que j'aille tondre ma pelouse et ensuite direction la plage (Pornic ou Saint Brevin), mais surtout pas La Baule, car tout les Parisiens débarquent le week-End du 14 Juillet :lol: :lol:

@+ :wink:

Shansa64

#139 Message par Shansa64 » 14 juil. 2007, 16:34

sezaneslih a écrit :Il faudrait faire un sondage pour savoir qui habite en RP, car franchement nous avec 2 enfants avec des revenus net de 3500€ (sans compter prime et 13iem mois, allocs, etc..) pour nous deux, on a pu faire construire sans problème à 20 mn de Nantes.

Franchement hors RP, il fait bon de vivre, il y a du travail aussi pour les CSP+ (ya pas que la défense :wink:).

Maintenant certains d'entre vous souhaitent une forte baisse des prix pour accéder à la propriété, fustige leurs parents qui apparemment ont eu tout sans rien faire (pour info les 30 glorieuses ne se sont pas arrêtées à la fin des années 90 :wink:) et surtout serait prêt à plumer tout les pigeons endettés qui ont acheté a renfort de crédit long uniquement pour faire monter les prix en RP et ainsi priver nos amis les CSP++ de leur 100m² avec vue sur la tour Eiffel.

Au fait, moi j'ai 32 ans et ce sont plutôt mes grands parents et non pas mes parents qui en ont bien profité (ils payent l'ISF depuis des années).

Bon allez, j'arrête, faut que j'aille tondre ma pelouse et ensuite direction la plage (Pornic ou Saint Brevin), mais surtout pas La Baule, car tout les Parisiens débarquent le week-End du 14 Juillet :lol: :lol:

@+ :wink:
Ben encore heureux que tu peux te faire construire à 20 mn de Nantes avec 3500 € par mois !!! parce que là il faut vouloir s'enterrer....et puis le prix du terrain il y a peu ne valait pas 3 noisettes (en toute logique d'ailleurs) ; quant aux soit disant postes de CSP+ à Nantes, ça reste à démontrer.
A 20 mn de Nantes, faut quand même prévoir la bonne heure de route pour les plages, en plein hiver, non ?

Avatar du membre
raf
-++
-++
Messages : 3530
Enregistré le : 20 mai 2005, 16:50
Localisation : 92 - Puteaux

Re: Salaire : moyen = 1904 € net. médian = 1528 € net

#140 Message par raf » 14 juil. 2007, 17:24

primo accident a écrit :Ben non, tu n'es pas pauvre :lol: :lol: :lol:
Avec 3000€, tu peut envisager d'acheter à crédit sur 25 ans un T2 en région parisienne !
1. Deux phrases et deja une contradiction. 25 ans pour un T2 c'est "etre pauvre" (peu importe ou).

2. Je ne suis pas encore a 3000 net. Encore moins si je prend en compte une "provision impots". Faudra que je prends en compte les primes (hautement variables et aleatoires) pour que je m'approche. Et avec les primes, ca se passe un peu diferamment a la banque ou devant les bailleurs.

3. Meme a 3000 EUR, avec etiquette "cadre" (ingenieur info, donc ca reste une etiquette) je suis un "cadre pauvre" car j'ai moins que la moyenne.

Avatar du membre
edo-sct1
-++
-++
Messages : 4097
Enregistré le : 17 déc. 2006, 01:36

#141 Message par edo-sct1 » 14 juil. 2007, 17:24

sezaneslih a écrit :Il faudrait faire un sondage pour savoir qui habite en RP, car franchement nous avec 2 enfants avec des revenus net de 3500€ (sans compter prime et 13iem mois, allocs, etc..) pour nous deux, on a pu faire construire sans problème à 20 mn de Nantes.
Encore faut-il vouloir s'enterrer à 20mn de Nantes ...
Moi je peux acheter un palace dans le département de la Seine et Marne avec nos 3500 euros mensuels ... si je voulais m'endetter un peu plus que la normale.
Mais ca sera voiture et éloignement trop important.

A titre d'exemple je discutais avec un ami qui habite à 30km de Clermont (il bosse dans cette ville). Il vient de se prendre une maison assez exceptionnelle avec piscine et plus de 500m2 habitable ...
Chère (300,000 euros) mais tout à fait dans mes cordes si je le voulais.
Cependant, il faut vouloir s'éloigner (et pas qu'un peu) de toute civilisation. Il est perdu au fond des bois :)

Avatar du membre
shagrath
Messages : 139
Enregistré le : 21 mai 2005, 15:47
Localisation : Nantes

#142 Message par shagrath » 14 juil. 2007, 17:38

stephleg a écrit :20 min de nantes !:lol:
si t'habites juste a coté du périph t'es déja a 20 min de nantes
je suis curieux de savoir ou a fait construire sezaneslih
Je pense que c'est un raccourci pour dire "à 20 minutes du périph" :p

Avatar du membre
raf
-++
-++
Messages : 3530
Enregistré le : 20 mai 2005, 16:50
Localisation : 92 - Puteaux

#143 Message par raf » 14 juil. 2007, 17:42

nollet a écrit :
mat eo a écrit :Et ouais, un petit effort, je suis sûr qu'en revendant le plasma et en résiliant l'adsl, le sat et le mobile, en 19ans et demi seulement, tu l'as ton F2. Elle est pas belle la vie ?
Peut etre pas pour l'achat d'un appart, mais pour l'achat d'une voiture ca devrait aider !
Non. Pour moins de 150 EUR d'economie tu passes pour un sauvage. Ta voiture neuve faut qu'elle soit petite et avec moteur essence.

Avatar du membre
raf
-++
-++
Messages : 3530
Enregistré le : 20 mai 2005, 16:50
Localisation : 92 - Puteaux

#144 Message par raf » 14 juil. 2007, 19:26

edo-sct1 a écrit :C'est une blague ?
Je connais bien les salaires de pas mal d'amis et de collègues de ma promo et je ne connais quasiment pas de ménages à 4000€ net par mois ...
Ca reste plutot du 2600/3200 euros grand maximum ...
Moins de 2500/mois pour un couple en RP ca commence a etre limite. Et toujours en RP, gagner 4000/mois (toujours a 2 ou plus) ca veut meme pas dire "aise".

Avatar du membre
edo-sct1
-++
-++
Messages : 4097
Enregistré le : 17 déc. 2006, 01:36

#145 Message par edo-sct1 » 15 juil. 2007, 00:33

raf a écrit :Moins de 2500/mois pour un couple en RP ca commence a etre limite. Et toujours en RP, gagner 4000/mois (toujours a 2 ou plus) ca veut meme pas dire "aise".
Et pourtant mon ami ...
Y a un paquet de couple qui sont à moins de 3000 euros par mois.
Des employés, des serveurs, des manutentionnaires ...
Comme je le disais plus haut, tout le monde n'est pas trader ou dans l'informatique.

Et 1500€ pour un employé dans un petit cabinet comptable c'est déjà l'Amérique. A croire que certains ne connaissent pas la réalité du marché de l'emploi.

Avatar du membre
raf
-++
-++
Messages : 3530
Enregistré le : 20 mai 2005, 16:50
Localisation : 92 - Puteaux

#146 Message par raf » 15 juil. 2007, 01:50

edo-sct1 a écrit :Et 1500€ pour un employé dans un petit cabinet comptable c'est déjà l'Amérique. A croire que certains ne connaissent pas la réalité du marché de l'emploi.
Ici j'ai un probleme, je me'explique a n-ieme fois:
- avec mon salaire "de riche" (quand meme moins de 3000 EUR/mois en fixe) je passe pour un pauvre
- avec les revenus du couple (un peu plus de 4500 EUR/mois en fixe) on passe aussi pour un couple de pauvres
- a la fin on se fait engeuler et traites de "salles riches dans leur bulle de cristal".

Ca me depasse completement comment un couple gagnant moins de 2500 EUR/mois peut trouver un logement en RP. Ah, oui ! Ils l'ont trouve avant la bulle (ou habitent moins de 25 m2) ! Nous on a pas reussi avant de depasser les 3000 a deux.

Ca me depasse encore plus comment on peut se loger en tant que celibataire avec 1500 EUR/mois ou moins. Ah oui, chambre de bonne.

Quand au marche du travail, je sais pas, mais je n'ai jamais eu les memes problemes comme tout le monde. Ni mon epouse d'ailleurs, qui n'est pas cadre, ne travaille pas dans l'informatique, est etrangere (comme moi), mais a reussi a trouver un boulot en 4 heures. Et est arrive a plus de 1500 net/mois (fixe) apres 18 mois.

sezaneslih

#147 Message par sezaneslih » 15 juil. 2007, 11:53

Pour info, quand on est sur le periph Nantais, quelque soit l'heure de la journée, on arrive dans le centre en moins de 15 mn (quand on connaît bien la ville :wink:)

Maintenant, il y a des mordus qui ne jurent que par le centre ville et d'autre qui rêve d'un peu plus d'espace.

Pour nos revenu de 3500€, c'est en gros 1500€ pour Madame et 2000€ pour moi, ce qui ne me semble par disproportionné par rapport à nos 12 ans d'activités professionnels. On ne se plaint pas, on vit bien et je vous rassure il y a des activités culturelles ailleurs qu'a Paris :wink:

Au fait on habite entre Nantes et Saint-Nazaire donc la plage la plus proche est à 30 mn maxi :lol: :lol:

Allez bon Week End dans vos 50 m²

@+ :wink:

aix_aixoise

#148 Message par aix_aixoise » 15 juil. 2007, 12:07

raf a écrit : Ca me depasse completement comment un couple gagnant moins de 2500 EUR/mois peut trouver un logement en RP. Ah, oui ! Ils l'ont trouve avant la bulle (ou habitent moins de 25 m2) ! Nous on a pas reussi avant de depasser les 3000 a deux.

Ca me depasse encore plus comment on peut se loger en tant que celibataire avec 1500 EUR/mois ou moins. Ah oui, chambre de bonne.
Les parents aident aussi.

Faut pas oublier que les Français sont les champions du bas de laine.

Bobite

#149 Message par Bobite » 15 juil. 2007, 13:31

neuilly sur seine ou ou neuilly sur marne?
car ds l'un c 700€ pour un studio et dans l'autre c le meme tarif mais pour un 2 piece

Avatar du membre
raf
-++
-++
Messages : 3530
Enregistré le : 20 mai 2005, 16:50
Localisation : 92 - Puteaux

#150 Message par raf » 15 juil. 2007, 14:04

manucosto a écrit :Vous mangez à votre faim?
A moins que je me retrouve le dimanche matin avec le frigo vide, oui.
manucosto a écrit :Vous avez quelques loisirs?
Pas trop, et notamment pas tres couteuses.
manucosto a écrit :Vous pouvez vous soigner?
J'ai pas besoin mais je cotise quand-meme....
manucosto a écrit :Alors, vous faites effectivement partie des favorisés.
Il faut voyager un peu (France profonde, banlieues, étranger).
Je croyais que la France est un pays riche et developpe. Pour rappel, je viens d'une pays qui passe encore parfois comme "troisieme monde". Et je ne suis pas venu en France pour etre "pauvre" ou moins bien que la moyenne.

Donc vos discours de pauvre type "il y a pire, donc vous etes privilegie" ca m'interesse pas. Je me compare avec des gens de ma categorie, et j'essaye d'etre au moins dans la moyenne, ce qui n'est pas encore le cas.
manucosto a écrit :Le problème de beaucoup, c'est de voir que ceux qui ont plus, et qui sont une minorité pendant que beaucoup ont une vie que visiblement tu n'imagine pas.
Ne pas savoir s'il y aura de la bouffe le lendemain ? Ne plus avoir aucun sou 10 jours apres avoir recu le salaire (et pas de facilite de caisse, donc impossibilite totale d'acheter quoi que ce soit) ? Se trouver sans boulot d'un jour a lendemain ? Je sais un peu comment ca marche, mais je croyais justement qu'en France c'est plutot l'exception, pas la regle.
manucosto a écrit :nb: pour 500€, on peu trouvr un logement. Peut être pas dans votre banlieue de privilégiés, certes.
Je sais qu'on peut trouver, mais ou ?
- la ou une femme seule ne peut pas se parmettre d'etre a l'exterieur apres 21h00 ?
- la ou les djeunes vous demandent une cigarette, si vous leur donnez ils prennent moitie, si vous n'avez pas (ou voulez pas leur donner) ils verifient ?
- la ou les voitures brulent tout l'annee
- la ou la langue la plus parlee n'est pas le francais.
- la ou les poubelles se jettent par les fenetres
- la ou les pouvoirs publics n'existent plus
- la ou vos
Oui, je sais qu'on peut trouver. Mais de qu'il y a des traces de civilisation dans le coin, ca commence a etre de plus en plus difficile.
manucosto a écrit :Prend le RER, et tu verras que tous le monde ne descend pas à Neuilly
Il n'y a pas que Neuilly(sur seine) qui est horriblement cher. Meme des endroits sensiblement moins bien sont inabordables.

Répondre