Les conditions de vie des enfants après le divorce

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 42543
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Les conditions de vie des enfants après le divorce

#1 Message par slash33 » 04 févr. 2015, 20:25

Les conditions de vie des enfants après le divorce
Insee Première N° 1536 - février 2015
http://www.insee.fr/fr/themes/document. ... _id=ip1536

Le sujet est autant sociologique que centré sur le logement.
En 2009, 160 000 enfants mineurs ont vécu le divorce de leurs parents (ou leur rupture de pacte civil de solidarité, Pacs). Selon les déclarations fiscales, un an après l’évènement, 76 % d’entre eux sont gardés principalement par leur mère et 9 % principalement par leur père. La résidence alternée, dont le recours a progressé au cours des années 2000, concerne 15 % des enfants. Ce type d’arrangement est plus fréquent pour les ménages aisés et dans certains départements. La moitié des enfants demeurent dans le logement initial l’année après le divorce. Même en cas de déménagement, 95 % des enfants restent dans le même département après la séparation. Quand la résidence est fixée chez elles, six mères sur dix déclarent percevoir une pension. Dans la moitié des cas, celle-ci représente plus de 18 % de leurs revenus déclarés. Elle est inférieure à 100 euros mensuels par enfant pour 20 % des divorces, la pension médiane étant de 150 euros.

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 13933
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

Re: Les conditions de vie des enfants après le divorce

#2 Message par cashisking » 05 févr. 2015, 08:24

un an après l’évènement, 76 % d’entre eux sont gardés principalement par leur mère et 9 % principalement par leur père. La résidence alternée, dont le recours a progressé au cours des années 2000, concerne 15 % des enfants.
La fameuse égalité des sexes toussa :lol:
Oui mais là c'est pas pareil parce que tu comprends... :mrgreen:

Puyin
Messages : 779
Enregistré le : 20 mai 2009, 13:54

Re: Les conditions de vie des enfants après le divorce

#3 Message par Puyin » 05 févr. 2015, 08:30

cashisking a écrit :
un an après l’évènement, 76 % d’entre eux sont gardés principalement par leur mère et 9 % principalement par leur père. La résidence alternée, dont le recours a progressé au cours des années 2000, concerne 15 % des enfants.
La fameuse égalité des sexes toussa :lol:
Oui mais là c'est pas pareil parce que tu comprends... :mrgreen:
Faudrait juste savoir combien de parents de chaque sexe demande la garde.... Ça changerait peut être ton regard sur ces chiffres...

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 34054
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Les conditions de vie des enfants après le divorce

#4 Message par Pi-r2 » 05 févr. 2015, 08:51

Puyin a écrit : Faudrait juste savoir combien de parents de chaque sexe demande la garde.... Ça changerait peut être ton regard sur ces chiffres...
ben c'est 50/50 égalité des sexes toussa, non ?
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Matthieu Brucher
Messages : 1384
Enregistré le : 08 juil. 2008, 08:58
Contact :

Re: Les conditions de vie des enfants après le divorce

#5 Message par Matthieu Brucher » 06 févr. 2015, 10:28

Je persiste a penser que l'enfant en tres bas age est mieux chez sa mere, et sans doute mieux a l'adolescence chez le pere. L'egalite des sexes, c'est bien, l'egalitarisme, c'est pas bien.

Avatar du membre
zaz.1
~~+
~~+
Messages : 6526
Enregistré le : 30 nov. 2010, 16:33

Re: Les conditions de vie des enfants après le divorce

#6 Message par zaz.1 » 06 févr. 2015, 10:38

Matthieu Brucher a écrit :Je persiste a penser que l'enfant en tres bas age est mieux chez sa mere, et sans doute mieux a l'adolescence chez le pere. L'egalite des sexes, c'est bien, l'egalitarisme, c'est pas bien.
Ce qui est rigolo, c'est qu'on peut en trouver d'autres : "Je persiste à penser que la place d'une femme n'est pas à la tête d'une entreprise", "Je persiste à penser qu'il est bon que l'homme gagne plus que son épouse", etc... etc...
:mrgreen:

Avatar du membre
mat 72
Presse
Presse
Messages : 3250
Enregistré le : 09 déc. 2005, 01:56
Localisation : sarthe

Re: Les conditions de vie des enfants après le divorce

#7 Message par mat 72 » 06 févr. 2015, 10:47

Matthieu Brucher a écrit :Je persiste a penser que l'enfant en tres bas age est mieux chez sa mere, et sans doute mieux a l'adolescence chez le pere. L'egalite des sexes, c'est bien, l'egalitarisme, c'est pas bien.
Sa mère s'en occupe mieux, mais l'enfant a besoin de voir que sa mère n'est pas toute puissante et surtout qu'elle a d'autres centres d'intérêt, notamment son père (normalement :D ), que lui.
Ces AI et ces notaires, quelle engeance !

fano
Messages : 836
Enregistré le : 18 janv. 2007, 17:04

Re: Les conditions de vie des enfants après le divorce

#8 Message par fano » 06 févr. 2015, 11:36

zaz.1 a écrit :Ce qui est rigolo, c'est qu'on peut en trouver d'autres : "Je persiste à penser que la place d'une femme n'est pas à la tête d'une entreprise", "Je persiste à penser qu'il est bon que l'homme gagne plus que son épouse", etc... etc...
+1

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 34054
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Les conditions de vie des enfants après le divorce

#9 Message par Pi-r2 » 06 févr. 2015, 11:39

Je persiste à penser que le mieux pour les enfants est que les parents ne divorcent pas, se comportent en adultes responsables et restent ensemble en partenariat si ils ne forment plus un couple pour élever leur progéniture.

c'est vrai que ça marche bien
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Matthieu Brucher
Messages : 1384
Enregistré le : 08 juil. 2008, 08:58
Contact :

Re: Les conditions de vie des enfants après le divorce

#10 Message par Matthieu Brucher » 06 févr. 2015, 15:06

zaz.1 a écrit :
Matthieu Brucher a écrit :Je persiste a penser que l'enfant en tres bas age est mieux chez sa mere, et sans doute mieux a l'adolescence chez le pere. L'egalite des sexes, c'est bien, l'egalitarisme, c'est pas bien.
Ce qui est rigolo, c'est qu'on peut en trouver d'autres : "Je persiste à penser que la place d'une femme n'est pas à la tête d'une entreprise", "Je persiste à penser qu'il est bon que l'homme gagne plus que son épouse", etc... etc...
:mrgreen:
A part que ca n'a rien a voir, amis bon... Dans mon cas, c'est sa mere qui disait ca, pas moi. Meme si je le pense (et j'ai beaucoup de couples parentaux qui font le meme constat).

Matthieu Brucher
Messages : 1384
Enregistré le : 08 juil. 2008, 08:58
Contact :

Re: Les conditions de vie des enfants après le divorce

#11 Message par Matthieu Brucher » 06 févr. 2015, 15:06

mat 72 a écrit :
Matthieu Brucher a écrit :Je persiste a penser que l'enfant en tres bas age est mieux chez sa mere, et sans doute mieux a l'adolescence chez le pere. L'egalite des sexes, c'est bien, l'egalitarisme, c'est pas bien.
Sa mère s'en occupe mieux, mais l'enfant a besoin de voir que sa mère n'est pas toute puissante et surtout qu'elle a d'autres centres d'intérêt, notamment son père (normalement :D ), que lui.
Tout a fait d'accord. Ce n'est pas parce que la mere a la garde que le pere doit etre absent, au contraire, il doit etre d'autant plus present et assumer son role.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 21074
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Les conditions de vie des enfants après le divorce

#12 Message par kamoulox » 06 févr. 2015, 15:10

Deja le nombre de gens qui font des gosses Parceque Cest mimi etc Jen est vu a la pelle.

Deja si les gens réfléchissaient et profiterais a 2 avant de faire un enfant Ca irais mieux.

Bien sur on est pas à l'abri d'un accident de la vie (décès) ou d'une séparation pour x raisons qui l'ont rien avoir avec l'enfant. Mais deja si le cadre est sain, et les partenaires sont poses et réfléchis Ca minimise quand même


Il y a trop de mere et de pères seul il a un problème de repere dans cette société.

Avatar du membre
zaz.1
~~+
~~+
Messages : 6526
Enregistré le : 30 nov. 2010, 16:33

Re: Les conditions de vie des enfants après le divorce

#13 Message par zaz.1 » 06 févr. 2015, 15:22

Matthieu Brucher a écrit :A part que ca n'a rien a voir, amis bon... Dans mon cas, c'est sa mere qui disait ca, pas moi. Meme si je le pense (et j'ai beaucoup de couples parentaux qui font le meme constat).
Oui, bien sur, c'était une plaisanterie sur la légitimité d'un "Je persiste à penser", qui n'est pas un vrai argument.
D'ailleurs en l’occurrence, sur mes enfants, en cas de séparation, il y en a certains que je saurais plus à l'aise à moi, d'autres avec mon épouse. Cela a peu à voir avec leur age, mais beaucoup plus avec leur personnalité (et la mienne).

Bon, je prévoie pas divorcer, je sent que ça me simplifiera la vie.

Matthieu Brucher
Messages : 1384
Enregistré le : 08 juil. 2008, 08:58
Contact :

Re: Les conditions de vie des enfants après le divorce

#14 Message par Matthieu Brucher » 06 févr. 2015, 15:34

zaz.1 a écrit :Oui, bien sur, c'était une plaisanterie sur la légitimité d'un "Je persiste à penser", qui n'est pas un vrai argument.
D'ailleurs en l’occurrence, sur mes enfants, en cas de séparation, il y en a certains que je saurais plus à l'aise à moi, d'autres avec mon épouse. Cela a peu à voir avec leur age, mais beaucoup plus avec leur personnalité (et la mienne).

Bon, je prévoie pas divorcer, je sent que ça me simplifiera la vie.
OK, desole, je n'avais pas vu la plaisanterie ;) Effectivement, ca ressemblait dans sa tournure a un argument d'autorite alors qu'il s'agissait uniquement d'une opinion purement personnelle !

Avatar du membre
Suricate
Modérateur
Modérateur
Messages : 14009
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12

Re: Les conditions de vie des enfants après le divorce

#15 Message par Suricate » 06 févr. 2015, 15:38

zaz.1 a écrit :Bon, je prévoie pas divorcer
Tu as raison, autant ne pas éveiller les soupçons sur notre relation, ma femme n'est pas au courant non plus. 8)

Avatar du membre
zaz.1
~~+
~~+
Messages : 6526
Enregistré le : 30 nov. 2010, 16:33

Re: Les conditions de vie des enfants après le divorce

#16 Message par zaz.1 » 06 févr. 2015, 15:45

Suricate a écrit :
zaz.1 a écrit :Bon, je prévoie pas divorcer
Tu as raison, autant ne pas éveiller les soupçons sur notre relation, ma femme n'est pas au courant non plus. 8)
Tiens, tu m'as donné envie de regarder les moeurs des Suricates :
" Les animaux du même groupe se toilettent régulièrement entre eux pour tisser des liens sociaux puissants. Le couple dominant exprime son autorité sur le reste du groupe en le marquant de son odeur. Les animaux de second rang toilettent alors le couple dominant et lui lèchent la gueule. "

C'est chaud dans même, les dominé se font pisser dessus. Par contre ils lèchent la gueule du dominant (chez les humains, les dominés lèchent autre chose).

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 13933
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

Re: Les conditions de vie des enfants après le divorce

#17 Message par cashisking » 06 févr. 2015, 15:47

zaz.1 a écrit :" Les animaux du même groupe se toilettent régulièrement entre eux pour tisser des liens sociaux puissants. Le couple dominant exprime son autorité sur le reste du groupe en le marquant de son odeur. Les animaux de second rang toilettent alors le couple dominant et lui lèchent la gueule. "
On se croirait au boulot.

Avatar du membre
henda
~~+
~~+
Messages : 6360
Enregistré le : 23 déc. 2010, 13:56

Re: Les conditions de vie des enfants après le divorce

#18 Message par henda » 06 févr. 2015, 16:12

cashisking a écrit :
zaz.1 a écrit :" Les animaux du même groupe se toilettent régulièrement entre eux pour tisser des liens sociaux puissants. Le couple dominant exprime son autorité sur le reste du groupe en le marquant de son odeur. Les animaux de second rang toilettent alors le couple dominant et lui lèchent la gueule. "
On se croirait au boulot.
:lol: :lol: :lol: :mrgreen: :cry:

Avatar du membre
DBabar
~~+
~~+
Messages : 6342
Enregistré le : 22 mai 2005, 12:02
Localisation : Mexico City,Mexico
Contact :

Re: Les conditions de vie des enfants après le divorce

#19 Message par DBabar » 07 févr. 2015, 15:18

cashisking a écrit :
zaz.1 a écrit :" Les animaux du même groupe se toilettent régulièrement entre eux pour tisser des liens sociaux puissants. Le couple dominant exprime son autorité sur le reste du groupe en le marquant de son odeur. Les animaux de second rang toilettent alors le couple dominant et lui lèchent la gueule. "
On se croirait au boulot.
Pas mieux ...
Shermann a écrit :Cedric1973/EmileZola parraine tout le monde. Mais c'est Jean Sarkozy qui a parrainé Cedric1973/AlainGarnier/EmileZola.
EmileZola a écrit :Ceux qui savent lire ne perdent pas de temps avec ces torchons de propagande. Ils lisent le Figaro ou à la limite Le Monde.

Avatar du membre
Suricate
Modérateur
Modérateur
Messages : 14009
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12

Re: Les conditions de vie des enfants après le divorce

#20 Message par Suricate » 07 févr. 2015, 20:57

zaz.1 a écrit :C'est chaud dans même, les dominé se font pisser dessus.
Techniquement c'est pas tout à fait comme ça que ça se passe.
Les dominants urinent par terre et les dominés se roulent dedans.
Alors à moins que vous ne vous rouliez par terre dans les chiottes de vos boulots respectifs, ça n'a rien à voir :mrgreen:

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 31978
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Les conditions de vie des enfants après le divorce

#21 Message par ignatius » 07 févr. 2015, 21:27

Suricate a écrit :
zaz.1 a écrit :C'est chaud dans même, les dominé se font pisser dessus.
Techniquement c'est pas tout à fait comme ça que ça se passe.
Les dominants urinent par terre et les dominés se roulent dedans.
Alors à moins que vous ne vous rouliez par terre dans les chiottes de vos boulots respectifs, ça n'a rien à voir :mrgreen:
moi j'aime bien qu'on se roule dans mon urine. :oops:
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Puyin
Messages : 779
Enregistré le : 20 mai 2009, 13:54

Re: Les conditions de vie des enfants après le divorce

#22 Message par Puyin » 08 févr. 2015, 09:39

Pi-r2 a écrit :
Puyin a écrit : Faudrait juste savoir combien de parents de chaque sexe demande la garde.... Ça changerait peut être ton regard sur ces chiffres...
ben c'est 50/50 égalité des sexes toussa, non ?
Tu comprends rien ou tu le fais exprès ?

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 34054
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Les conditions de vie des enfants après le divorce

#23 Message par Pi-r2 » 08 févr. 2015, 09:48

Puyin a écrit : Tu comprends rien ou tu le fais exprès ?
je le fais exprès :oops:
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Avatar du membre
Suricate
Modérateur
Modérateur
Messages : 14009
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12

Re: Les conditions de vie des enfants après le divorce

#24 Message par Suricate » 08 févr. 2015, 10:26

ignatius a écrit :moi j'aime bien qu'on se roule dans mon urine. :oops:
:shock:

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 31978
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Les conditions de vie des enfants après le divorce

#25 Message par ignatius » 08 févr. 2015, 11:01

Suricate a écrit :
ignatius a écrit :moi j'aime bien qu'on se roule dans mon urine. :oops:
:shock:
8)
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Arboles
Messages : 142
Enregistré le : 28 mars 2014, 12:40

Re: Les conditions de vie des enfants après le divorce

#26 Message par Arboles » 09 févr. 2015, 09:48

Pour la femme il existe un moyen simple d'obtenir un refus de garde alterné : un brin de comportement hystérique y suffit. L'homme aura beau se comporter correctement, le juge (généralement une femme) conclut alors à l'absence de dialogue constructif entre les ex époux et à l'impossibilité de la garde alternée. Par la suite une pension alimentaire conséquente aide à financer le logement.
Du coté de l'ex mari le prélèvement mensuel de la pension ampute une partie de revenu. Il est considéré comme une charge (= un endettement) par les établissements bancaires. Par exemple une PA de 600 sur un salaire de 3000 => 20% d'endettement. Il doit pourtant faire en sorte d'être en mesure d'accueillir les enfants pour exercer son droit de visite.
Bref... A ceux qui divorceront : prenez un bon avocat.

Avatar du membre
henryG
-++
-++
Messages : 4804
Enregistré le : 07 nov. 2011, 11:46
Localisation : SUPER SOLEM EST
Contact :

Re: Les conditions de vie des enfants après le divorce

#27 Message par henryG » 09 févr. 2015, 09:54

Pi-r2 a écrit :Je persiste à penser que le mieux pour les enfants est que les parents ne divorcent pas, se comportent en adultes responsables et restent ensemble en partenariat si ils ne forment plus un couple pour élever leur progéniture.

c'est vrai que ça marche bien
La difficulté actuelle est que le système encourage les comportements inconséquents et égoïste du parent femelle, au détriment de l'enfant.
Ce n'est même pas un problème d’inégalité homme/femme en terme de parentalité qui si il est flagrant est en fait bien secondaire.
L2L a écrit :Niquer leur nièce de 13 ans, battre leur femme pour ensuite tuer leur voisin d'un coup de machette parce qu'il est soupçonné de sorcellerie....C'est la tout le charme de l'Afrique.

Puyin
Messages : 779
Enregistré le : 20 mai 2009, 13:54

Re: Les conditions de vie des enfants après le divorce

#28 Message par Puyin » 09 févr. 2015, 11:36

henryG a écrit :
Pi-r2 a écrit :Je persiste à penser que le mieux pour les enfants est que les parents ne divorcent pas, se comportent en adultes responsables et restent ensemble en partenariat si ils ne forment plus un couple pour élever leur progéniture.

c'est vrai que ça marche bien
La difficulté actuelle est que le système encourage les comportements inconséquents et égoïste du parent femelle, au détriment de l'enfant.
Ce n'est même pas un problème d’inégalité homme/femme en terme de parentalité qui si il est flagrant est en fait bien secondaire.
Peux tu préciser ce que tu entends par comportements inconséquents au détriment de l'enfant ? Travailler plutôt que d'être femme au foyer ?

Arboles
Messages : 142
Enregistré le : 28 mars 2014, 12:40

Re: Les conditions de vie des enfants après le divorce

#29 Message par Arboles » 09 févr. 2015, 11:50

Matthieu Brucher a écrit :Je persiste a penser que l'enfant en tres bas age est mieux chez sa mere, et sans doute mieux a l'adolescence chez le pere. L'egalite des sexes, c'est bien, l'egalitarisme, c'est pas bien.

Bof des enfants en bas âge ont grandement besoin d'un père qui apporte le complément éducatif indispensable. Une femme seule n'est pas plus en capacité de fournir le cadre éducatif complet dont l'enfant a besoin que ne le serait un père seul. Ce cadre en effet ne consiste pas seulement à apporter de l'affection fusionnelle quand le temps le permet.
D'ailleurs ces femmes avec enfants jeunes le savent car elle s'échinent tôt ou tard à dénicher le compagnon qui fera un bon éducateur de substitution.
Trop de pères finalement démissionnent de leur rôle tout au moins de leur lutte pour récupérer la garde.

Matthieu Brucher
Messages : 1384
Enregistré le : 08 juil. 2008, 08:58
Contact :

Re: Les conditions de vie des enfants après le divorce

#30 Message par Matthieu Brucher » 09 févr. 2015, 14:30

Arboles a écrit :
Matthieu Brucher a écrit :Je persiste a penser que l'enfant en tres bas age est mieux chez sa mere, et sans doute mieux a l'adolescence chez le pere. L'egalite des sexes, c'est bien, l'egalitarisme, c'est pas bien.
Bof des enfants en bas âge ont grandement besoin d'un père qui apporte le complément éducatif indispensable. Une femme seule n'est pas plus en capacité de fournir le cadre éducatif complet dont l'enfant a besoin que ne le serait un père seul. Ce cadre en effet ne consiste pas seulement à apporter de l'affection fusionnelle quand le temps le permet.
D'ailleurs ces femmes avec enfants jeunes le savent car elle s'échinent tôt ou tard à dénicher le compagnon qui fera un bon éducateur de substitution.
Trop de pères finalement démissionnent de leur rôle tout au moins de leur lutte pour récupérer la garde.
Encore une fois, je ne dis pas que le pere ne doit pas jouer son role. Je suis regulierement sur Skype pour parler au mien, je le prends plus que ce que je "devrais"...

Avatar du membre
henryG
-++
-++
Messages : 4804
Enregistré le : 07 nov. 2011, 11:46
Localisation : SUPER SOLEM EST
Contact :

Re: Les conditions de vie des enfants après le divorce

#31 Message par henryG » 09 févr. 2015, 15:13

Puyin a écrit :Peux tu préciser ce que tu entends par comportements inconséquents au détriment de l'enfant ? Travailler plutôt que d'être femme au foyer ?
Je voulais dire encourager à se séparer du "père biologique" pour en choisir un de substitution qui leur convienne.
puisque le système leur assure
_la détention des enfants
_un tribut tiré sur les revenus du père (ou une rançon )

Le parent femelle récupère ainsi l'exclusivité de l'exercice de l'autorité parentale (de facto)ainsi qu'une rente.

Du coup, amha les couples parentaux ont tendance à éclater plus facilement que si aucun des 2 parents n'en retirer un avantage.
Et il me semble qu'un enfant gagne à être élevé dans une structure affective stable.

En ce qui concerne le débat "travail salarié" en tant qu’ épanouissement/aliénation de la femme , j'ai un point de vue bien sûr, mais c'est un autre sujet. Et autant en parler plutôt entre femme.
L2L a écrit :Niquer leur nièce de 13 ans, battre leur femme pour ensuite tuer leur voisin d'un coup de machette parce qu'il est soupçonné de sorcellerie....C'est la tout le charme de l'Afrique.

thorium
Messages : 321
Enregistré le : 06 nov. 2014, 10:47

Re: Les conditions de vie des enfants après le divorce

#32 Message par thorium » 09 févr. 2015, 16:43

henryG a écrit :
Le parent [censuré] récupère ainsi l'exclusivité de l'exercice de l'autorité parentale (de facto)ainsi qu'une rente.
C'est amusant, la censure, aussi efficace qu'a la TV, quand le logo NIKE ou COCA COLA est flouté, on le reconnait tout de suite, et on ne remarque même que ça, alors que sinon, on aurait même par remarqué.

Ici, bien sur, c'est l'équivalent de "mâle" du beau sexe qui me pète aux yeux :mrgreen:

:lol:

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 34054
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Les conditions de vie des enfants après le divorce

#33 Message par Pi-r2 » 09 févr. 2015, 17:00

thorium a écrit :
C'est amusant, la censure, aussi efficace qu'a la TV, quand le logo NIKE ou COCA COLA est flouté, on le reconnait tout de suite, et on ne remarque même que ça, alors que sinon, on aurait même par remarqué.

Ici, bien sur, c'est l'équivalent de "mâle" du beau sexe qui me pète aux yeux :mrgreen:

:lol:
Oui, ça date d'une époque lointaine où une blondasse c'était fait insulter sur le forum et que ça ne lui avait pas plu, plainte toussa et les admins de l'époque qui ont pondu ça. Depuis , ce filtralakon fait un peu partie de l'âme du forum, on n'ose plus le virer :lol: :lol: :lol:
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Avatar du membre
balivernes
Messages : 146
Enregistré le : 17 mai 2012, 17:33

Re: Les conditions de vie des enfants après le divorce

#34 Message par balivernes » 13 févr. 2015, 20:09

Arboles a écrit :
Matthieu Brucher a écrit :Je persiste a penser que l'enfant en tres bas age est mieux chez sa mere, et sans doute mieux a l'adolescence chez le pere. L'egalite des sexes, c'est bien, l'egalitarisme, c'est pas bien.

Bof des enfants en bas âge ont grandement besoin d'un père qui apporte le complément éducatif indispensable. Une femme seule n'est pas plus en capacité de fournir le cadre éducatif complet dont l'enfant a besoin que ne le serait un père seul. Ce cadre en effet ne consiste pas seulement à apporter de l'affection fusionnelle quand le temps le permet.
D'ailleurs ces femmes avec enfants jeunes le savent car elle s'échinent tôt ou tard à dénicher le compagnon qui fera un bon éducateur de substitution.
Trop de pères finalement démissionnent de leur rôle tout au moins de leur lutte pour récupérer la garde.
Ben tu peux toujours continuer le combat pour récupérer la garde , mais ça coûte cher en avocat et tu n'as quasi aucune chance au final , même quand la mère est manifestement incompétente par rapport au père (connais le cas d'une mère droguée à laquelle les juges ne veulent pas retirer les enfants au motif que ça lui ferait un choc et qu'elle se droguerait plus durement et que donc ça peinerait les mômes si elle venait à faire une overdose) . Suffit que la mère entrave systématiquement la procédure et les droits du père pour que ce dernier pète un plomb ou abandonne. Le système est fait pour que la mère ait de facto tous les droits.

En définitive , c'est la mère qui décide quels seront les droits du père. C'est elle qui décide si y'aura garde alternée ou pas ...

Avatar du membre
mat 72
Presse
Presse
Messages : 3250
Enregistré le : 09 déc. 2005, 01:56
Localisation : sarthe

Re: Les conditions de vie des enfants après le divorce

#35 Message par mat 72 » 13 févr. 2015, 20:19

ça dépend beaucoup des juridictions.
Ces AI et ces notaires, quelle engeance !

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5443
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: Les conditions de vie des enfants après le divorce

#36 Message par Ave » 14 févr. 2015, 13:24

balivernes a écrit :
Arboles a écrit :
Matthieu Brucher a écrit :Je persiste a penser que l'enfant en tres bas age est mieux chez sa mere, et sans doute mieux a l'adolescence chez le pere. L'egalite des sexes, c'est bien, l'egalitarisme, c'est pas bien.

Bof des enfants en bas âge ont grandement besoin d'un père qui apporte le complément éducatif indispensable. Une femme seule n'est pas plus en capacité de fournir le cadre éducatif complet dont l'enfant a besoin que ne le serait un père seul. Ce cadre en effet ne consiste pas seulement à apporter de l'affection fusionnelle quand le temps le permet.
D'ailleurs ces femmes avec enfants jeunes le savent car elle s'échinent tôt ou tard à dénicher le compagnon qui fera un bon éducateur de substitution.
Trop de pères finalement démissionnent de leur rôle tout au moins de leur lutte pour récupérer la garde.
Ben tu peux toujours continuer le combat pour récupérer la garde , mais ça coûte cher en avocat et tu n'as quasi aucune chance au final , même quand la mère est manifestement incompétente par rapport au père (connais le cas d'une mère droguée à laquelle les juges ne veulent pas retirer les enfants au motif que ça lui ferait un choc et qu'elle se droguerait plus durement et que donc ça peinerait les mômes si elle venait à faire une overdose) . Suffit que la mère entrave systématiquement la procédure et les droits du père pour que ce dernier pète un plomb ou abandonne. Le système est fait pour que la mère ait de facto tous les droits.


En définitive , c'est la mère qui décide quels seront les droits du père. C'est elle qui décide si y'aura garde alternée ou pas ...
Moi j'ai des exemples inverses dans mon entourage. En fait, le JAF a privilégié surtout la stabilité de l'enfant et a accordé la garde principale au père car il avait conservé le logement familiale et que la mère avait demenagé à quelques km. Pourtant mère exemplaire, mais rien à reprocher au père non plus, donc le JAF dit on ne change pas de lieux de résidence les gosses.
Sinon, pour tous les autres cas, quand c'est possible, le JAF accorde la garde partagée.
Fluctuat Nec Mergitur

Arboles
Messages : 142
Enregistré le : 28 mars 2014, 12:40

Re: Les conditions de vie des enfants après le divorce

#37 Message par Arboles » 16 févr. 2015, 10:26

Ave a écrit : Moi j'ai des exemples inverses dans mon entourage. En fait, le JAF a privilégié surtout la stabilité de l'enfant et a accordé la garde principale au père car il avait conservé le logement familiale et que la mère avait demenagé à quelques km. Pourtant mère exemplaire, mais rien à reprocher au père non plus, donc le JAF dit on ne change pas de lieux de résidence les gosses.
Sinon, pour tous les autres cas, quand c'est possible, le JAF accorde la garde partagée.
C'est faux.

source : http://www.lemonde.fr/societe/article/2 ... _3224.html

En cas de désaccord des parents, la garde des enfants est octroyée à la mère dans 63% des cas.
Lorsque la mère demande la garde et le père la résidence alternée, la mère l'emporte dans les 3/4 des cas.
etc.

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5443
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: Les conditions de vie des enfants après le divorce

#38 Message par Ave » 16 févr. 2015, 11:41

Arboles a écrit :
Ave a écrit : Moi j'ai des exemples inverses dans mon entourage. En fait, le JAF a privilégié surtout la stabilité de l'enfant et a accordé la garde principale au père car il avait conservé le logement familiale et que la mère avait demenagé à quelques km. Pourtant mère exemplaire, mais rien à reprocher au père non plus, donc le JAF dit on ne change pas de lieux de résidence les gosses.
Sinon, pour tous les autres cas, quand c'est possible, le JAF accorde la garde partagée.
C'est faux.

source : http://www.lemonde.fr/societe/article/2 ... _3224.html

En cas de désaccord des parents, la garde des enfants est octroyée à la mère dans 63% des cas.
Lorsque la mère demande la garde et le père la résidence alternée, la mère l'emporte dans les 3/4 des cas.
etc.
Je retiens que :
:
si près des trois quarts des enfants de parents séparés vivent chez leur mère, c'est la plupart du temps parce que leurs deux parents l'ont voulu. Dans 80 % des cas analysés, le couple s'est mis d'accord avant d'arriver devant le juge.
Et aussi :
Le juge a tendance à valider les situations acquises, puisque dans 7 cas sur 10 il fixe la résidence des enfants en entérinant leur mode de vie antérieur.
Ca confirme ce que je vois dans mon entourage, des cas des mères qui ont voulu obtenir la garde ou une garde plus ou moins alternée alors qu'elles avaient déménagé,elles ont perdu la garde tout court car le JAF a privilégié la stabilité de l'enfant et le maintien de son mode de vie pour ne pas le perturber.
Fluctuat Nec Mergitur

Arboles
Messages : 142
Enregistré le : 28 mars 2014, 12:40

Re: Les conditions de vie des enfants après le divorce

#39 Message par Arboles » 16 févr. 2015, 12:07

Effectivement si cela t'arrange ne retiens que ce que tu as envie de retenir :roll:

La réalité est celle que j'ai décrite plus haut : en cas de désaccord c'est la mère qui obtient la garde.
Si certains pères n'en font pas la demande effectivement il est logique qu'il n'obtiennent pas la RA, là n'est pas la question.
Quand aux "accords" évoqués il n'est pas détaillé dans l'article de quelle manière ils ont été obtenus.

Le juge privilégierait la stabilité en cas de déménagement : oui, encore heureux s'il le fait ! Mais cela reste à prouver.

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5443
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: Les conditions de vie des enfants après le divorce

#40 Message par Ave » 16 févr. 2015, 12:16

Arboles a écrit :Effectivement si cela t'arrange ne retiens que ce que tu as envie de retenir :roll:

La réalité est celle que j'ai décrite plus haut : en cas de désaccord c'est la mère qui obtient la garde.
Si certains pères n'en font pas la demande effectivement il est logique qu'il n'obtiennent pas la RA, là n'est pas la question.
Quand aux "accords" évoqués il n'est pas détaillé dans l'article de quelle manière ils ont été obtenus.

Le juge privilégierait la stabilité en cas de déménagement : oui, encore heureux s'il le fait ! Mais cela reste à prouver.
Cela ne m'arrange ni me "desarrange«  Personnellement, je ne suis pas concernée.
Mais il faut prendre les statistiques avec des pincettes…si 3/4 d'enfants séparés vivent avec leur mère, ce n'est pas parcequ'il y a une conspiration anti pères, mais tout simplement parce que dans 80% de cas, les deux parents l'ont décidé ainsi.
Maintenant, pour le 20% restant il y a de tout et si dans 63% de cas des litige (dont dans les 20% pré cités), c'est la mère qui obtient la garde, c'est peut être aussi qu'il y a des raisons puisque dans 7 cas sur 10 le JAF préfère privilégier le mode de vie précédant. Donc on voit que dans seulement 30% des 63% des 20 % (soit 3,7%) on peut se poser des questions et encore.
Je ne nie absolument pas qu'il y ait des situations injustes vis à vis des pères (et peut être aussi des mères) mais dire que systématiquement de manière arbitraire c'est la mère qui l'emporte est inexact.

Après, la garde alternée n'est pas toujours simple à mettre en place car ce n'est pas forcément simple de trouver un logement à proximité (on revient toujours au logement).
Donc, pas étonnant que cela ne se développe pas de façon fulgurante.
Fluctuat Nec Mergitur

Arboles
Messages : 142
Enregistré le : 28 mars 2014, 12:40

Re: Les conditions de vie des enfants après le divorce

#41 Message par Arboles » 16 févr. 2015, 16:44

Le mode de vie précédent c'est les deux parents ensembles donc d'une manière ou une autre il n'est plus maintenu et les enfants auront à subir une réadaptation.

La RA implique un logement proche et adapté, mais il faut également de préférence un logement à proximité en DVH notamment DVH étendu comme dans mon cas (entre autre pour prendre/emmener les enfants à l'école ou aux activités ou pour les A/R avec le domicile de la maman). Le père même dans le cas de DVH doit être en mesure d'assurer l'accueil, les enfants ne vont pas dormir dans le salon pendant 15 ans.

Je ne vois pas de raison objective à ce que la RA ne soit pas rendue systématique après les 6 ans de l'enfant (en dehors des cas avéré de déficience du père ou abandon du rôle parental) hormis le fait que les juges sont généralement des femmes avec un parti pris.

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5443
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: Les conditions de vie des enfants après le divorce

#42 Message par Ave » 16 févr. 2015, 17:55

Arboles a écrit :Le mode de vie précédent c'est les deux parents ensembles donc d'une manière ou une autre il n'est plus maintenu et les enfants auront à subir une réadaptation.

La RA implique un logement proche et adapté, mais il faut également de préférence un logement à proximité en DVH notamment DVH étendu comme dans mon cas (entre autre pour prendre/emmener les enfants à l'école ou aux activités ou pour les A/R avec le domicile de la maman). Le père même dans le cas de DVH doit être en mesure d'assurer l'accueil, les enfants ne vont pas dormir dans le salon pendant 15 ans.

Je ne vois pas de raison objective à ce que la RA ne soit pas rendue systématique après les 6 ans de l'enfant (en dehors des cas avéré de déficience du père ou abandon du rôle parental) hormis le fait que les juges sont généralement des femmes avec un parti pris.
Non, parfois un de deux garde le longuement familiale ou quitte la commune ou déménage pour le boulot ou rencontre quelqu'un et va vivre avec donc, il peut avoir des modifications. Dans un des cas que je connais, la femme avait rencontré quelqu'un et c'était installé avec à quelques km, le père avait gardé le logement familiale qui était à lui et donc le JAF a privilégié le père. Pourtant la mère voulait la garde alternée ou à défaut une garde élargie et elle a eu le minimum (moins d'un we sur deux et même pas le mercredi alors qu'elle était libre pour s'occuper des gosses et pas le mari).

Sinon c'est quoi DVH ?

Je pense que beaucoup des gens opteraient pour la garde alternée si c'était possible (logement à proximité de l'autre parent). Autour de moi, je vois plus de gardes alternées que des gardes simples, et les mères en sont contentes quand c'est possible, car cela les permet d'avoir une vie aussi et être à fond avec les gosses la semaine qu'elles sont avec. Mais franchement, c'est une grosse contrainte de rester toujours à proximité de l'autre parent sans déménager.
Fluctuat Nec Mergitur

Arboles
Messages : 142
Enregistré le : 28 mars 2014, 12:40

Re: Les conditions de vie des enfants après le divorce

#43 Message par Arboles » 16 févr. 2015, 18:12

Ave a écrit :
Non, parfois un de deux garde le longuement familiale ou quitte la commune ou déménage pour le boulot ou rencontre quelqu'un et va vivre avec donc, il peut avoir des modifications. Dans un des cas que je connais, la femme avait rencontré quelqu'un et c'était installé avec à quelques km, le père avait gardé le logement familiale qui était à lui et donc le JAF a privilégié le père. Pourtant la mère voulait la garde alternée ou à défaut une garde élargie et elle a eu le minimum (moins d'un we sur deux et même pas le mercredi alors qu'elle était libre pour s'occuper des gosses et pas le mari).
Il y avait probablement d'autres raisons. Notamment par rapport au fait qu'elle n'ai pas obtenu un DVH étendu.
Ave a écrit : Sinon c'est quoi DVH ?
droit de visite et hébergement
étendu si on ajoute des jours ou des plages horaires au classique un we/2.

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5443
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: Les conditions de vie des enfants après le divorce

#44 Message par Ave » 16 févr. 2015, 18:20

Arboles a écrit :
Ave a écrit :
Non, parfois un de deux garde le longuement familiale ou quitte la commune ou déménage pour le boulot ou rencontre quelqu'un et va vivre avec donc, il peut avoir des modifications. Dans un des cas que je connais, la femme avait rencontré quelqu'un et c'était installé avec à quelques km, le père avait gardé le logement familiale qui était à lui et donc le JAF a privilégié le père. Pourtant la mère voulait la garde alternée ou à défaut une garde élargie et elle a eu le minimum (moins d'un we sur deux et même pas le mercredi alors qu'elle était libre pour s'occuper des gosses et pas le mari).
Il y avait probablement d'autres raisons. Notamment par rapport au fait qu'elle n'ai pas obtenu un DVH étendu.
Ave a écrit : Sinon c'est quoi DVH ?
droit de visite et hébergement
étendu si on ajoute des jours ou des plages horaires au classique un we/2.
Oui, voilà elle avait demandé la RA ou à défaut un DVH élargi avec le mercredi, en sachant qu'elle vit à 15 km du père maintenant et qu'elle était libre le mercredi pour les accompagner aux activités et les ramener et que les enfants avaient 8 et 1O ans à l'époque. Le JAF non seulement a refusé la RA et le DVH élargie mais a décidé de lui restreindre encore plus les plages qu'elle avait les WE lors des mesures provisoires. La raison était inconnue en tout cas elle n'a pas eu d'explication; Bref, quand ça se passe mal entre les parents, c'est vraiment la 'Mot2Cambronne'. Et là, le mari n'a vraiment pas digéré le fait de se faire larguer. Du coup, il préfère payer une babysitter les mercredis plutôt que de laisser son ex femme s'occuper des enfants…ahurissant.
Fluctuat Nec Mergitur

Arboles
Messages : 142
Enregistré le : 28 mars 2014, 12:40

Re: Les conditions de vie des enfants après le divorce

#45 Message par Arboles » 17 févr. 2015, 11:27

Ave a écrit :raison était inconnue en tout cas elle n'a pas eu d'explication; Bref, quand ça se passe mal entre les parents, c'est vraiment la 'Mot2Cambronne'. Et là, le mari n'a vraiment pas digéré le fait de se faire larguer. Du coup, il préfère payer une babysitter les mercredis plutôt que de laisser son ex femme s'occuper des enfants…ahurissant.
Concrètement çà se passe souvent assez mal entre les parents sinon ils ne se quitteraient pas...

Avec mon ex femme nous ne nous parlons plus et refusons autant que possible de nous rencontrer mais parvenons tout de même à prendre des décisions quand l'intérêt des enfants entre en jeu, par mail interposé.

Le rôle du juge c'est en principe de trancher au delà des hostilités en faisant preuve d'objectivité dans l'intérêt de tout le monde et ce en fonction des éléments à sa connaissance.
La raison du rejet doit apparaître dans le PV du jugement. Si la mère se comporte normalement avec les enfants il n'y a pas de raison qu'on lui refuse la demande de DVH élargi.

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5443
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: Les conditions de vie des enfants après le divorce

#46 Message par Ave » 17 févr. 2015, 11:36

Arboles a écrit :
Ave a écrit :raison était inconnue en tout cas elle n'a pas eu d'explication; Bref, quand ça se passe mal entre les parents, c'est vraiment la 'Mot2Cambronne'. Et là, le mari n'a vraiment pas digéré le fait de se faire larguer. Du coup, il préfère payer une babysitter les mercredis plutôt que de laisser son ex femme s'occuper des enfants…ahurissant.
Concrètement çà se passe souvent assez mal entre les parents sinon ils ne se quitteraient pas...

Avec mon ex femme nous ne nous parlons plus et refusons autant que possible de nous rencontrer mais parvenons tout de même à prendre des décisions quand l'intérêt des enfants entre en jeu, par mail interposé.
J'aime à croire que si ça m'arrivait on arriverait à faire la part des choses pour le bien des enfants et séparer ce qui relève des pb du couple de l'intérêt des enfants. Mais je suppose que quand cela nous arrive, on devient moins rationnel et toutes ces bonnes résolutions s'évaporent. Beaucoup trop d'émotionnel en jeu. Surtout quand on se fait larguer pour un/une autre.
Arboles a écrit :Le rôle du juge c'est en principe de trancher au delà des hostilités en faisant preuve d'objectivité dans l'intérêt de tout le monde et ce en fonction des éléments à sa connaissance.
La raison du rejet doit apparaître dans le PV du jugement. Si la mère se comporte normalement avec les enfants il n'y a pas de raison qu'on lui refuse la demande de DVH élargi.
[/quote]

Je n'ai pas vu le PV. Je sais que la raison pour refuser la garde à la mère était le fait de ne pas changer de lieu de domicile les enfants, ce qui peut se comprendre, mais pour le DVH élargi, j'en sais rien. Elle est du genre mère dévouée. Peut être le JAF a estimé que cela faisait trop de déplacements. Elle le vit très très mal en tout cas, et même les enfants qui estiment ne pas voir assez leur mère. Je ne sais pas si elle va faire appel car elle est épuisée et ruinée avec toutes ces procédures qui durent depuis des années maintenant.
Fluctuat Nec Mergitur

nogaro
Messages : 47
Enregistré le : 15 nov. 2015, 16:32

Re: Les conditions de vie des enfants après le divorce

#47 Message par nogaro » 09 juil. 2017, 17:33

Je relance ce sujet, qui me tient particulièrement à cœur, ça a été un peu mon fil rouge tout au long de l année dernière..

Passage devant le jaf à la fin de l année dernière pour la garde de 2 enfants de 18 mois et 3 ans: la maman souhaite une garde exclusive (et 800 euros de pension alimentaire), moi une garde alternée.
Arguments de la maman: 1 on ne s entend pas, en conflit perpétuel (qu elle provoque systématiquement) 2 elle est la maman 3 elle a mis une jupe bleu électrique au dessus des genoux pour mieux convaincre le jaf du bien fondé de sa demande.
Mes arguments : un dossier de 40 pages avec attestations en tout genre, montrant mes capacités à élever les enfants, le manque de maturité de la maman, la possibilité d une garde alternée.
Le jaf donne la parole à chacun: la maman commence, visiblement elle n a rien préparé, c est la maman, cet argument seul suffit!
À mon tour maintenant, un peu surpris aussi, je m attendais à une série de questions, j hésite sur les innombrables choses à dire, je me lance, et je déballe mes arguments un par un, et termine par un vibrant appel proprement gaullien à la garde alternée. Je m etonne moi-même, n étant pas un grand orateur.. il faut reconnaître qu après 10 mois de stress et de coups tordus, les idées sortent naturellement..

Résultat : garde alternée! Victoire! Je crois que j ai eu très chaud aux fesses, vu l âge des enfants..
Depuis j en bave, les semaines avec 2 enfants en bas âge sont très intenses, repas, douche, histoire avant dodo et le plus petit avait pris l habitude de se réveiller en pleine nuit... ça va de mieux en mieux maintenant et ce rythme me manque quand ils ne sont pas là..Je me sens encore comme en période d essai, sous la menace d un deuxième round mais chaque semaine qui passe est une petite victoire: la maman m envoie régulièrement des mèls accusateurs, que je tacle dans la foulée, elle n a strictement rien à me reprocher. La garde alternée fonctionne. Merci monsieur le jaf! Battez-vous les gars!

Ignatius: tu sais maintenant pourquoi je n aime pas toulouse.. (mais j aurais pu parler de moudenc et ses projets à la k..)

Avatar du membre
clairette2
~~+
~~+
Messages : 11580
Enregistré le : 04 déc. 2007, 09:36
Localisation : 06

Re: Les conditions de vie des enfants après le divorce

#48 Message par clairette2 » 09 juil. 2017, 17:40

Évite de "tacler" en réponse aux mails. Ne relance pas la machine... on ne sait jamais...
« La moitié des hommes politiques sont des bons à rien. Les autres sont prêts à tout » Coluche

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5443
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: Les conditions de vie des enfants après le divorce

#49 Message par Ave » 09 juil. 2017, 17:57

cashisking a écrit :
un an après l’évènement, 76 % d’entre eux sont gardés principalement par leur mère et 9 % principalement par leur père. La résidence alternée, dont le recours a progressé au cours des années 2000, concerne 15 % des enfants.
La fameuse égalité des sexes toussa :lol:
Oui mais là c'est pas pareil parce que tu comprends... :mrgreen:
Effectivement, beaucoup de pères ne prennent pas leurs responsabilités.
Fluctuat Nec Mergitur

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5443
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: Les conditions de vie des enfants après le divorce

#50 Message par Ave » 09 juil. 2017, 18:07

nogaro a écrit :Je relance ce sujet, qui me tient particulièrement à cœur, ça a été un peu mon fil rouge tout au long de l année dernière..

Passage devant le jaf à la fin de l année dernière pour la garde de 2 enfants de 18 mois et 3 ans: la maman souhaite une garde exclusive (et 800 euros de pension alimentaire), moi une garde alternée.
Arguments de la maman: 1 on ne s entend pas, en conflit perpétuel (qu elle provoque systématiquement) 2 elle est la maman 3 elle a mis une jupe bleu électrique au dessus des genoux pour mieux convaincre le jaf du bien fondé de sa demande.
Mes arguments : un dossier de 40 pages avec attestations en tout genre, montrant mes capacités à élever les enfants, le manque de maturité de la maman, la possibilité d une garde alternée.
Le jaf donne la parole à chacun: la maman commence, visiblement elle n a rien préparé, c est la maman, cet argument seul suffit!
À mon tour maintenant, un peu surpris aussi, je m attendais à une série de questions, j hésite sur les innombrables choses à dire, je me lance, et je déballe mes arguments un par un, et termine par un vibrant appel proprement gaullien à la garde alternée. Je m etonne moi-même, n étant pas un grand orateur.. il faut reconnaître qu après 10 mois de stress et de coups tordus, les idées sortent naturellement..

Résultat : garde alternée! Victoire! Je crois que j ai eu très chaud aux fesses, vu l âge des enfants..
Depuis j en bave, les semaines avec 2 enfants en bas âge sont très intenses, repas, douche, histoire avant dodo et le plus petit avait pris l habitude de se réveiller en pleine nuit... ça va de mieux en mieux maintenant et ce rythme me manque quand ils ne sont pas là..Je me sens encore comme en période d essai, sous la menace d un deuxième round mais chaque semaine qui passe est une petite victoire: la maman m envoie régulièrement des mèls accusateurs, que je tacle dans la foulée, elle n a strictement rien à me reprocher. La garde alternée fonctionne. Merci monsieur le jaf! Battez-vous les gars!

Ignatius: tu sais maintenant pourquoi je n aime pas toulouse.. (mais j aurais pu parler de moudenc et ses projets à la k..)
Félicitations,
Comme quoi, ça va dans le sens de ce que je disais au début du fil, quand les pères veulent s'impliquer et que la garde alternée est possible le JAF en général l'accorde.
Si je me séparer, je préférerais largement aussi une garde alternée pour que les enfants conservent des liens forts avec les 2 plutôt qu'une garde exclusive.
Fluctuat Nec Mergitur

Répondre