Les mises en chantier de logements reculent encore

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
Avatar du membre
immopaul
~~+
~~+
Messages : 12865
Enregistré le : 09 oct. 2006, 12:25

Re: [20mn.fr] Le plongeon des mises en chantier continue

#201 Message par immopaul » 27 juin 2012, 09:52

Tassin a écrit :C'est pas vraiment le bon paramètre à observer la taille des ménages.
C'est la surface par habitant qui est plus pertinente.
Voyons ce qu'il en est :
INSEE a écrit :Nombre de m2 par personne en 1997 : 22,9
Nombre de m2 par personne en 2006 : 26,9

Le principal facteur explicatif de cette évolution est la diminution de la taille des ménages qui a commencé depuis longtemps déjà.
Car on est plus a l'etroit seul dans 20m2, qu'a deux dans 40m2.
Conclusion identique, ca pousse les prix vers le haut.

INSEE.
http://www.insee.fr/fr/insee_regions/re ... ements.pdf
"Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire".
Evelyn Beatrice Hall

Tassin
Messages : 1045
Enregistré le : 16 déc. 2011, 16:24

Re: [20mn.fr] Le plongeon des mises en chantier continue

#202 Message par Tassin » 27 juin 2012, 09:59

Voilà 8)

3dsman
Messages : 1202
Enregistré le : 04 oct. 2008, 20:21

Re: [20mn.fr] Le plongeon des mises en chantier continue

#203 Message par 3dsman » 27 juin 2012, 11:31

Est ce la cause ou une conséquence de la taille des appartements?
L'exode rural en poussant les gens vers les villes ou l'espace disponible est forcement plus limité n'a il pas influencé sur la taille des ménages?
Sur la région parisienne par exemple (désolé mais c'est le seul exemple que je connaisse suffisamment) il est très difficile de trouver un appartement pouvant accueillir dans des conditions raisonnables 4 personnes aux tarif auquel les jeunes couples (30/35 ans) peuvent se les payer (surtout avec 2 enfants a charge). N'est il pas coherent d'envisager la possibilité que l'augmentation des couple sans enfant soit une conséquence de cette augmentation des prix/m2 en partie du a l'exode rural?

Deux appartements de 30M2 se vendent aussi plus cher qu'un seul de 60, a on des chiffres sur l’évolution du nombre de logements du aux ventes a la découpe? Ils ne sont pas compté dans les logements neufs je suppose?!
---------------------------------------
2013: Accrochez vos ceintures
La gravitation est le phénomène d'interaction physique qui cause l'attraction réciproque des corps massifs entre eux, sous l'effet de leur masse. Wikipedia

Tassin
Messages : 1045
Enregistré le : 16 déc. 2011, 16:24

Re: [20mn.fr] Le plongeon des mises en chantier continue

#204 Message par Tassin » 27 juin 2012, 11:59

C'est valable seulement pour les 12 dernières années ça. Par sur la tendance long terme.

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 39986
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: [20mn.fr] Le plongeon des mises en chantier continue

#205 Message par slash33 » 27 juin 2012, 12:39

L'INSEE a publié des travaux plus détaillés sur les décohabitations/re-cohabitations et leurs conséquences, notamment immobilières. Pour ceux qui ne veulent pas les lire, le bilan est neutre en ce qui concerne l'immobilier.

3dsman
Messages : 1202
Enregistré le : 04 oct. 2008, 20:21

Re: [20mn.fr] Le plongeon des mises en chantier continue

#206 Message par 3dsman » 27 juin 2012, 12:40

Pourquoi? Il n'y a pas eu d'exode rural que ces 12 dernières années!
La différence de cout du logement entre villes et campagnes ne date pas des années 2000...
La mise en place de transports en communs dans toutes les grandes villes a permis d'amortir ce choc en élargissant les zones "habitable" autour d'un bassin d'emploi mais le problème reste entier.
Le fait qu'il n'y ai a disposition dans les villes que de petits logements peut tout a fait avoir limité la taille moyenne des foyers.
Ce n'est pas forcement parce que le nombre de foyers augmente que les surfaces moyennes baissent...
---------------------------------------
2013: Accrochez vos ceintures
La gravitation est le phénomène d'interaction physique qui cause l'attraction réciproque des corps massifs entre eux, sous l'effet de leur masse. Wikipedia

Avatar du membre
Pierrick
-+
-+
Messages : 2422
Enregistré le : 22 sept. 2012, 13:01

chute de 22% des mises en chantier

#207 Message par Pierrick » 26 mars 2013, 09:17

http://www.bfmtv.com/economie/immobilie ... 78574.html

Article complet
Le marché de l'immobilier neuf poursuit son effondrement. Les mises en chantier de logements neufs en France ont chuté de 22% à 77.113 unités sur la période décembre 2012-février 2013, comparée à la même période un an plus tôt, selon les statistiques du ministère du Logement publiées ce mardi 26 mars.

Le nombre de permis de construire accordés pour des logements neufs a également reculé de 13% au cours de la même période à 101.835 unités.
Ignorés : Gustave de Nancy, Savant cosinus, Hector et pimono...
Les messages que ces utilisateurs publient ne seront pas entièrement visibles. Et ça soulage !

irmonium
~~+
~~+
Messages : 11389
Enregistré le : 07 déc. 2010, 12:59

Re: chute de 22% des mises en chantier

#208 Message par irmonium » 26 mars 2013, 09:44

La même tendance prévaut pour les permis de construire accordés pour des logements neufs, dont le nombre sur douze mois est en repli de 7,4%, à 430.364 unités.
La situation est particulièrement critique pour les maisons individuelles, dont les mises en chantier ont plongé de 24,8% à 24.590 unités au cours des trois derniers mois (décembre 2012-février 2013), comparés à la même période l'an dernier.
:shock:
http://www.boursorama.com/actualites/im ... 8d382839c1
"Qui imagine le général de Gaulle mis en examen?"
F.Fillon le 28/08/16

«Je ne céderai pas, je ne me rendrai pas, je ne me retirerai pas»
F.Fillon le 01/03/17

Avatar du membre
Alucard
Messages : 1028
Enregistré le : 15 janv. 2013, 23:30

Re: chute de 22% des mises en chantier

#209 Message par Alucard » 26 mars 2013, 10:12

OMG les prix vont remonter car on va manquer de logements. :?

Ou pas... :mrgreen:

Avatar du membre
damnad
Messages : 681
Enregistré le : 31 mai 2007, 12:35
Localisation : Paris

La chute de l'immobilier neuf s'accélère

#210 Message par damnad » 26 mars 2013, 14:31

Le Monde
26 mars 2013
via dépêche AFP

http://www.lemonde.fr/immobilier/articl ... 06281.html
Entre décembre 2012 et février 2013, les mises en chantier de logements neufs ont reculé de 22 % par rapport à la même période un an plus tôt, selon les statistiques du ministère du logement publiées mardi. Le recul s'accentue puisque sur douze mois, les mises en chantier de logements neufs sont en retrait de 19,6 % à 295 345 unités.
Damnad
c'est parti pour la grosse gamelle...

Avatar du membre
mikachu
~~+
~~+
Messages : 5089
Enregistré le : 14 mai 2009, 14:54

Re: La chute de l'immobilier neuf s'accélère

#211 Message par mikachu » 26 mars 2013, 15:36

en tout cas, bouygues immobilier fait de la pub en ce moment en IDF : je cite la pub reçue ce week-end en boîte aux lettres et vue sur les quais de Seine ce matin,
Frais de Notaire offerts + 1500€ de réduc par pièce
je me suis posé la question, ça fait combien de réduc en m² ? et je me suis répondu : pas beaucoup :mrgreen:

xavophonic
Messages : 843
Enregistré le : 24 oct. 2008, 15:03

Re: chute de 22% des mises en chantier

#212 Message par xavophonic » 27 mars 2013, 11:59

Si cette chute s'accélère, ça va finir par dégringoler, tomber en chute libre...

Avatar du membre
henda
-++
-++
Messages : 4657
Enregistré le : 23 déc. 2010, 13:56

Re: La chute de l'immobilier neuf s'accélère

#213 Message par henda » 27 mars 2013, 18:35

mikachu a écrit :en tout cas, bouygues immobilier fait de la pub en ce moment en IDF : je cite la pub reçue ce week-end en boîte aux lettres et vue sur les quais de Seine ce matin,
Frais de Notaire offerts + 1500€ de réduc par pièce
je me suis posé la question, ça fait combien de réduc en m² ? et je me suis répondu : pas beaucoup :mrgreen:
30 cm² :evil:

Avatar du membre
Pierrick
-+
-+
Messages : 2422
Enregistré le : 22 sept. 2012, 13:01

Re: La chute de l'immobilier neuf s'accélère

#214 Message par Pierrick » 29 mars 2013, 18:13

henda a écrit :
mikachu a écrit :en tout cas, bouygues immobilier fait de la pub en ce moment en IDF : je cite la pub reçue ce week-end en boîte aux lettres et vue sur les quais de Seine ce matin,
Frais de Notaire offerts + 1500€ de réduc par pièce
je me suis posé la question, ça fait combien de réduc en m² ? et je me suis répondu : pas beaucoup :mrgreen:
30 cm² :evil:
Pour l'achat d'un appart F5, bouygues immob vous offre le WC ! :mrgreen: Ils feraient mieux de filer une smart avec une place de parking rikiki...
Ignorés : Gustave de Nancy, Savant cosinus, Hector et pimono...
Les messages que ces utilisateurs publient ne seront pas entièrement visibles. Et ça soulage !

Avatar du membre
licorne
-++
-++
Messages : 3520
Enregistré le : 22 déc. 2011, 13:12
Localisation : GROLAND

Re: chute de 22% des mises en chantier

#215 Message par licorne » 30 mars 2013, 06:23

est ce qu on a le droit de le tester avant d 'acheter ? ?
changement d'avatar effedctué , voiles supprimé

Avatar du membre
domcat74
~~+
~~+
Messages : 11564
Enregistré le : 28 juil. 2009, 14:36
Localisation : La Chartreuse

Re: chute de 22% des mises en chantier

#216 Message par domcat74 » 30 mars 2013, 08:34

Image
« Je ne crois aux statistiques que lorsque je les ai moi-même falsifiées.» Winston Churchill

Avatar du membre
Pierrick
-+
-+
Messages : 2422
Enregistré le : 22 sept. 2012, 13:01

[USA] LES MISES EN CHANTIER A UN PLUS BAS DE DIX MOIS

#217 Message par Pierrick » 18 juil. 2013, 08:16

http://www.lesechos.fr/entreprises-sect ... 587083.php
17/07 | 14:57
Les mises en chantier de logements ont reculé pour tomber à un plus bas dix mois en juin, alimentant la crainte d'un net ralentissement de l'activité économique au deuxième trimestre.


le département du Commerce, les mises en chantier ont baissé de 9,9% au rythme annuel de 836.000 unités, alors que le consensus était de 959.000. Le chiffre de mai a été révisé en hausse à 928.000 au lieu du niveau de 914.000 initialement annoncé.


Indicateur avancé du marché de la construction, les permis de construire ont parallèlement diminué de 7,5% en juin au rythme annuel de 911.000 unités par rapport à un consensus qui se situait à 1.000.000.
Il n'y a rien qui vous surprend sur les quantités ?

Mises en chantier USA 2013 : consensus de 959 000 : nb d'habitants : 316 millions
Mises en chantier France : objectif de 500 000 (on a souvent entendu ce chiffre) : nb d'habitants : 66 millions

OK, on peut répondre que la taille des chantiers n'est pas la même mais il y a de quoi se poser des questions quand même... :?:
Ignorés : Gustave de Nancy, Savant cosinus, Hector et pimono...
Les messages que ces utilisateurs publient ne seront pas entièrement visibles. Et ça soulage !

Avatar du membre
Suricate
Modérateur
Modérateur
Messages : 12561
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12

Re: [USA] LES MISES EN CHANTIER A UN PLUS BAS DE DIX MOIS

#218 Message par Suricate » 18 juil. 2013, 08:23

Surtout que la durée de vie des logements US (dans l'individuel) impose d'en construire plus régulièrement.

Le consensus en France c'est plus volontiers 300 000. Le 500 000 c'est un chiffre sorti de nulle part pour atteindre le vrai objectif (si tu demandes 300 tu auras 200, si tu en demandes 500 tu peux éventuellement en faire 300).

Le reste de l'écart c'est pour rattraper le retard de ces 30 dernières années et pour résorber la situation de pénurie qui sévit en France. :mrgreen:

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 9018
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: [USA] LES MISES EN CHANTIER A UN PLUS BAS DE DIX MOIS

#219 Message par moinsdewatt » 24 juil. 2013, 18:11

[USA] LES MISES EN CHANTIER A UN PLUS BAS DE DIX MOIS

??

Meuhhh nooooonnnnn.
Pic de cinq ans des ventes de logements neufs aux Etats-Unis

Publié le 24 juillet 2013 Usine Nouvelle

WASHINGTON/NEW YORK (Reuters)

Les ventes de logements individuels neufs ont augmenté plus que prévu en juin aux Etats-Unis, atteignant un pic de cinq ans, ce qui confirme une nouvelle fois l'amélioration du marché immobilier malgré la hausse du taux des prêts dans le secteur, montrent les chiffres publiés mercredi par le département du Commerce.

Les ventes ont augmenté de 8,3%, en données corrigées des variations saisonnières, au taux annuel de 497.000 unités, soit leur plus haut niveau depuis mai 2008.

Les économistes n'anticipaient qu'un chiffre de 482.000, après 459.000 ventes de logements neufs (chiffre révisé de 476.000) en mai.

Par rapport à juin 2012, les ventes de logements neufs enregistrent un bond de 38,1%, du jamais vu depuis janvier 1992.

Le prix médian des maisons a atteint quant à lui 249.700 dollars. Sur un an, il enregistre une hausse de 7,4%.
http://www.usinenouvelle.com/article/pi ... is.N202041

Ca ne doit étre ni à Détroit, ni à Cleveland ni à Cincinnati ......

Avatar du membre
McClane
Messages : 1249
Enregistré le : 28 août 2011, 09:45
Localisation : Dans une tour de crystal (à vendre)

Re: [USA] LES MISES EN CHANTIER A UN PLUS BAS DE DIX MOIS

#220 Message par McClane » 25 juil. 2013, 13:08

Suricate a écrit :Surtout que la durée de vie des logements US (dans l'individuel) impose d'en construire plus régulièrement.

Le consensus en France c'est plus volontiers 300 000. Le 500 000 c'est un chiffre sorti de nulle part pour atteindre le vrai objectif (si tu demandes 300 tu auras 200, si tu en demandes 500 tu peux éventuellement en faire 300).

Le reste de l'écart c'est pour rattraper le retard de ces 30 dernières années et pour résorber la situation de pénurie qui sévit en France. :mrgreen:
Même ça. Ils n'ont pas que 3 fois plus d'habitant que nous quand même....

Soit en France, on construit comme des tarés (aux frais de l'état). Soit aux US ça construit pas (alors qu'ils ont déjà eu une crise immo et qu'ils sont en "reprise")
"Etrange génération que celle de Mai 68, qui a endetté ses enfants, qui a eu tous les pouvoirs dans sa vie active, et qui veut tous les patrimoines dans sa retraite"source
Toyota, 1er constructeur a avoir le label: Origine France Garantie liste
louer/acheter

Avatar du membre
Pierrick
-+
-+
Messages : 2422
Enregistré le : 22 sept. 2012, 13:01

Immobilier neuf : Lourde baisse des mises en chantier

#221 Message par Pierrick » 25 mars 2014, 09:50

http://immo-neuf.lavieimmo.com/immobili ... 25658.html
25/03

Brève complète
Le ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie a recensé un peu plus de 79 283 mises en chantier au cours des trois mois à fin février, soit 9,9 % de moins qu’à la même période de l’année dernière. Sur un an, 329 174 logements ont été mis en route, en repli de 2 %.

Signe que la situation ne s’améliorera pas au cours des prochains mois, les permis de construire s’affichent en forte baisse, de 22 % sur trois mois (décembre 2013 – février 2014 par rapport à la même période un an plus tôt) et de 17,9 % sur un an.
Ignorés : Gustave de Nancy, Savant cosinus, Hector et pimono...
Les messages que ces utilisateurs publient ne seront pas entièrement visibles. Et ça soulage !

BS92_SAF
-+
-+
Messages : 1849
Enregistré le : 13 déc. 2011, 12:41

Re: Immobilier neuf : Lourde baisse des mises en chantier

#222 Message par BS92_SAF » 25 mars 2014, 10:04

Image

Les stocks vont se corriger avec la baisse des permis de construre delivrés. C'est l'objectif.
Modifié en dernier par BS92_SAF le 25 mars 2014, 10:08, modifié 1 fois.

ET46
~~+
~~+
Messages : 11189
Enregistré le : 10 janv. 2006, 12:32

Re: Immobilier neuf : Lourde baisse des mises en chantier

#223 Message par ET46 » 25 mars 2014, 10:05

"Le marché résiste"
J'aurais craché de la même manière sur Staline, lénine, Danton, Mao, Hitler, Allende
Nabu, à propos de Chavez

BS92_SAF
-+
-+
Messages : 1849
Enregistré le : 13 déc. 2011, 12:41

Re: Immobilier neuf : Lourde baisse des mises en chantier

#224 Message par BS92_SAF » 25 mars 2014, 10:13

C'est une erreur de croire que l'ajustement des stocks de neuf a une incidence sur la resistance ou non du marché.
Le stock de neuf a depuis toujours suivi l'evolution des ventes des années precedentes de maniere à maintenir une niveau de stock permanent au dessus de 50,000 et en dessous de 100,000 en gros.
Une partie importante de ces stocks correspond au réel aux lots à vendre dans les programmes en cours de commercialisation, ils ne correspondent que pour tres peu à un nombre de lots invendus, construction terminée et livrée.

pimousse
troll un peu lourd
Messages : 4842
Enregistré le : 08 mai 2011, 14:41

Re: Immobilier neuf : Lourde baisse des mises en chantier

#225 Message par pimousse » 25 mars 2014, 10:47

Moi je me méfie des derniers appartements à vendre sur les programmes : j'ai trop vu de défauts

Et d'ici à ce que attribue ce bilan à la gauche il n'y a encore pas loin.Il faut de toute façon en passer par là pour assainir le marché.
Voyagez amplement moins cher que le train avec checkmybus : comparateur de car longue distance, par exemple lyon-bordeaux pour 19 euros au lieu d'environ 150, le covoiturage avec karzoo ; covoiturage-libre ; laroueverte ; blablacar ; wetruck ; leboncoin

Hache
Messages : 67
Enregistré le : 30 avr. 2012, 07:54

Re: Immobilier neuf : Lourde baisse des mises en chantier

#226 Message par Hache » 25 mars 2014, 11:32

Signe que la situation ne s’améliorera pas au cours des prochains mois, les permis de construire s’affichent en forte baisse,
Je remarque également des terrains avec déjà un permis de construire accordé, en augmentation il me semble. Il faut du coup peut-être encore minorer les chiffres des mises en chantier, vu qu'un permis accordé ne débouche plus forcément sur une construction.

Mais bon, si ça se trouve c'est complètement anecdotique.

Avatar du membre
hamster
Presse
Presse
Messages : 1845
Enregistré le : 20 juin 2005, 11:34

Immobilier : les mises en chantier toujours en repli En savo

#227 Message par hamster » 01 oct. 2014, 20:12

Les mises en chantier de logements neufs en France ont encore dévissé de juin à août, avec un recul de 11,3 % sur un an, s’établissant à 69.227, mais les permis de construire, eux, ont rebondi sur la période, selon le ministère du Logement.

Par type de logement, de juin à août, les mises en chantier de logements ordinaires sont ressorties en baisse de 15 % à 63.726 unités (contre -16 % sur les trois mois achevés à fin juillet), selon ces statistiques publiées mardi. Celles des logements en résidence (pour seniors, étudiants...), un secteur plus restreint, ont bondi de 77 % à 5.501 unités. Sur les 12 mois écoulés entre septembre 2013 et août 2014, le nombre de logements neufs mis en chantier a affiché un recul de 11,6 %, à 303.218 unités.
les echos le 29 septembre
http://www.lesechos.fr/industrie-servic ... 048124.php

chardonnet
Messages : 301
Enregistré le : 01 mars 2011, 10:50

Logements neufs : les mises en chantier toujours à la baisse

#228 Message par chardonnet » 31 déc. 2014, 14:11

Logements neufs : les mises en chantier toujours à la baisse

Les mises en chantier de logements neufs en France ont de nouveau diminué en novembre, passant sous le seuil symbolique des 300.000 sur douze mois pour la première fois depuis plus de seize ans.

Sur les trois mois allant de septembre à novembre, 81.112 logements neufs ont été mis en chantier dans l'ensemble du pays, soit 4,7% de moins que sur la même période l'année précédente, selon les chiffres publiés mardi par le ministère du Logement.

Cette baisse concerne les logements ordinaires individuels (32.675 unités, -16,8%), tandis que les logements collectifs (41.387 unités, +6,4%) et les résidences pour seniors, étudiants et touristes (7.050 unités, +1,9%) résistent à la conjoncture désastreuse du bâtiment.

Même si le recul modéré observé à fin octobre (-5,0%) et à fin septembre (-5,1%) se prolonge, la tendance sur douze mois reste stable à -11,4%, le nombre de mises en chantier ne dépassant pas 299.199 unités de décembre 2013 à novembre 2014.

"Le neuf pur est même sous la barre des 270.000", remarque François Payelle, président de la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI), qui n'hésite pas à qualifier 2014 de "très mauvaise année" pour son secteur.

Hors extensions ou surélévations de bâtiments existants, le nombre de mises en chantiers s'est en effet établi à 267.491 sur douze mois.

"Novembre semble être un mauvais mois", reconnaît-on au cabinet de la ministre du Logement, Sylvia Pinel, contacté par l'AFP, précisant "qu'il faut remonter à la période juin 1996 - octobre 1998 pour un nombre de logements construits inférieur à 300.000 sur douze mois".

Le ministère espère néanmoins que le plan de relance de la construction présenté fin août par le Premier ministre, Manuel Valls, commencera rapidement à porter ses fruits, alors que plusieurs mesures sont entrées en vigueur à la rentrée.

Ainsi, l'exonération progressive de taxation sur les plus-values est appliqué depuis le 1er septembre pour les terrains à bâtir, tandis que l'accès au prêt à taux zéro a été élargi à compter du 1er octobre.

"La prochaine parution mensuelle donnera une meilleure visibilité sur l'effet au quatrième trimestre" de ces mesures, prédit l'entourage de Mme Pinel, qui compte aussi sur son nouveau dispositif d'incitation fiscale à la location pour stimuler le marché à partir du 1er janvier.

- Les permis de construire en chute -

"Les fondamentaux sont posés pour dynamiser les achats", estime M. Payelle, qui salue également le maintien de l'aide à l'accession à la propriété pour les ménages modestes et la réduction (de deux à une) du nombre de places de parking par logement à construire dans les secteurs desservis par les transports en commun.

Le président de la FPI table sur une reprise des ventes de logements neufs "dès le début de l'année", qui produira "un impact sur les mises en chantier au deuxième trimestre".

Sans avancer d'échéance, le ministère du Logement indique que le délai moyen entre la délivrance du permis de construire et la mise en chantier est de "8 à 9 mois".

Or, le nombre de permis de construire accordés de septembre à novembre a dégringolé de 11,8% par rapport à la même période en 2013, à 92.643.

Cette chute confirme le retournement de tendance amorcé en octobre (-3,9%), après une courte hausse en août et en septembre, qui avait interrompu un déclin continu depuis le premier trimestre 2013.

Le repli des permis de construire touche toutes les catégories de logements ordinaires, individuels (38.694 unités, -10,5%) comme collectifs (46.067, -16,3%).

Seuls les logements en résidence tirent leur épingle du jeu et progressent de 15,1%, à 7.882 unités.

Sur douze mois, le nombre de permis de construire est en recul de 11,9%, à 381.701 unités.

En attendant un éventuel redressement, il est déjà prévu de réviser la méthode de recensement des permis de construire et des mises en chantier. Pour pallier "les défauts de collecte" et de remontée des informations, ces indicateurs seront corrigés par un "travail" statistique censé mieux refléter la réalité de la construction de logements.
http://www.boursorama.com/actualites/lo ... c3e3b643ed

Yoman
Messages : 350
Enregistré le : 23 mai 2005, 16:17

Re: Logements neufs : les mises en chantier toujours à la ba

#229 Message par Yoman » 05 janv. 2015, 11:03

En attendant un éventuel redressement, il est déjà prévu de réviser la méthode de recensement des permis de construire et des mises en chantier. Pour pallier "les défauts de collecte" et de remontée des informations, ces indicateurs seront corrigés par un "travail" statistique censé mieux refléter la réalité de la construction de logements.
Ca ressemble un peu à un : Les chiffres sont tellement mauvais que l'on va dorénavant les truquer un peu.

Avatar du membre
YoppY
~~+
~~+
Messages : 11574
Enregistré le : 01 avr. 2009, 16:06

Re: Logements neufs : les mises en chantier toujours à la ba

#230 Message par YoppY » 05 janv. 2015, 11:36

Yoman a écrit :
En attendant un éventuel redressement, il est déjà prévu de réviser la méthode de recensement des permis de construire et des mises en chantier. Pour pallier "les défauts de collecte" et de remontée des informations, ces indicateurs seront corrigés par un "travail" statistique censé mieux refléter la réalité de la construction de logements.
Ca ressemble un peu à un : Les chiffres sont tellement mauvais que l'on va dorénavant les truquer un peu.
C'est exactement ça. Et ça va faire un joli coup de pub au gouvernement : tout le monde attendait la mise en place du Pinel pour réinvestir dans le neuf, naturellement les chiffres du neuf se sont effondrés durant cette attente. On va donc les booster un peu avec une nouvelle règle de calcul au moment où tous les investisseurs/défiscalisators attentistes vont revenir sur le marché. Idéal pour démontrer que le gouvernement a sauvé le marché :wink:

Avatar du membre
dudu91
Messages : 920
Enregistré le : 14 sept. 2013, 12:41
Localisation : paris

Les mises en chantier de logements reculent encore

#231 Message par dudu91 » 29 mai 2015, 08:45

http://fr.reuters.com/article/frEuroRpt ... 7320150529
Les mises en chantier de logements ont encore baissé sur les trois mois à fin avril en France de même que les permis de construire, dont le rebond de fin février a fait long feu, selon les chiffres publiés vendredi par le ministère du Logement.
Hier ça rebondissait, aujourd'hui ça dé-rebondit...

Image
"Quand on parle pognon, à partir d’un certain chiffre, tout le monde écoute."

Avatar du membre
GeekArlier
Messages : 1386
Enregistré le : 14 mai 2009, 12:07

Re: Les mises en chantier de logements reculent encore

#232 Message par GeekArlier » 29 mai 2015, 08:53

Impossible on t'a dit que ca repartait.
Reprends une dose de BFM.

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 12419
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

Re: Les mises en chantier de logements reculent encore

#233 Message par cashisking » 29 mai 2015, 08:54

Zeu Faimousse "Dead Cat Bounce".

Avatar du membre
m.enfin
-+
-+
Messages : 1888
Enregistré le : 10 juin 2013, 13:55

Re: Les mises en chantier de logements reculent encore

#234 Message par m.enfin » 29 mai 2015, 09:09

document source insee ici
en pdf
De février à avril 2015, le nombre de logements autorisés à la construction en données corrigées des variations saisonnières et des jours ouvrables (CVS-CJO) diminue en France de 1,9 % par rapport aux trois mois précédents.
Les autorisations à construire des logements individuels augmentent de 2,8 %, celles pour des logements collectifs (y compris résidences) baissent de 5,2 %.
Sur la même période, le nombre de logements mis en chantier a reculé de 2,6 %. Les mises en chantier de logements individuels sont en repli de 4,9 % ; celles de logements collectifs (y compris résidences) diminuent de 1,1 %.
Image

Image
St Ex, Le petit prince a écrit :Les hommes n'ont plus le temps de rien connaître. Ils achètent des choses toutes faites chez les marchands. Mais comme il n'existe point de marchands d'amis, les hommes n'ont plus d'amis.

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 39986
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Les mises en chantier de logements reculent encore

#235 Message par slash33 » 30 mai 2015, 17:39

ça a de la gueule. Il faudrait que je mette à jour ma file sur le sujet...

bronto
Messages : 81
Enregistré le : 20 avr. 2015, 21:16

les mises en chantier toujours en baisse en mai

#236 Message par bronto » 29 juin 2015, 21:30

http://www.latribune.fr/vos-finances/im ... 87585.html

Et la publi officielle :
http://www.statistiques.developpement-d ... in2015.pdf
Les mises en chantier de logements neufs en France ont chuté de 7,2% de mars à mai par rapport aux trois mêmes mois de l'année 2014, à 85.200, a annoncé vendredi 26 juin le ministère du Logement.
Dans le même temps, le nombre de permis de construire accordés pour des logements neufs, qui renseignent sur les futures mises en chantier, a baissé de 5,3%, à 88.300, précise le ministère dans un communiqué.
Enfin, il parait que l'ancien se porte bien. L'immo est sauvé ! :mrgreen:

nagoy
Messages : 310
Enregistré le : 11 mars 2015, 21:25

Re: les mises en chantier toujours en baisse en mai

#237 Message par nagoy » 30 juin 2015, 06:03

bronto a écrit :http://www.latribune.fr/vos-finances/im ... 87585.html

Et la publi officielle :
http://www.statistiques.developpement-d ... in2015.pdf
Les mises en chantier de logements neufs en France ont chuté de 7,2% de mars à mai par rapport aux trois mêmes mois de l'année 2014, à 85.200, a annoncé vendredi 26 juin le ministère du Logement.
Dans le même temps, le nombre de permis de construire accordés pour des logements neufs, qui renseignent sur les futures mises en chantier, a baissé de 5,3%, à 88.300, précise le ministère dans un communiqué.
Enfin, il parait que l'ancien se porte bien. L'immo est sauvé ! :mrgreen:
Salut la question que je me pose c'est qu'à force de -5%, -8%..., il reste des biens dans le neuf ?!
Proxilum - Suivi des prix immobiliers

Avatar du membre
Hippopotameuuu
Modérateur
Modérateur
Messages : 8722
Enregistré le : 24 août 2011, 20:31

Re: Les mises en chantier de logements reculent encore

#238 Message par Hippopotameuuu » 26 févr. 2016, 23:07

France: les mises en chantier en baisse

Le nombre de mises en chantier de logements a poursuivi sa baisse en France sur les trois mois à fin janvier pendant que les permis de construire enregistraient une nouvelle progression marquée, selon les chiffres publiés vendredi par le ministère du Logement.
Le nombre de logements commencés a reculé de 2,2% sur novembre-janvier, après une hausse de 2,7% les trois mois précédents (août-octobre), selon ces données corrigées des variations saisonnières et des jours ouvrables...
https://www.zonebourse.com/actualite-bo ... -21919525/
Mélenchon a écrit :«Vous allez cracher du sang avec Fillon, Macron ou Le Pen !! »

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 9018
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Les mises en chantier de logements reculent encore

#239 Message par moinsdewatt » 12 avr. 2016, 19:11

Si les mises en chantier ne redécollent pas, c'est pas ce qui va faire éviter la descente régulière du ciment :
La consommation française de ciment a encore reculé en 2015

Par Franck Stassi Usine Nouvelle le 31 mars 2016,

La consommation française de ciment a accusé une nouvelle baisse en 2015, et est revenue à son niveau de 1964. Les professionnels espèrent néanmoins entrevoir le bout du tunnel avec la reprise des mises en chantier depuis le début de l’année.

Image

En 2015, la consommation française de ciment a reculé pour la quatrième année consécutive (voir graphique), à 17,2 millions de tonnes (-5,3% par rapport à 2014). "Le niveau de consommation de 2015 est revenu au niveau de consommation de 1964 (18 Mt). Pour une industrie lourde, avec des effectifs qui ne sont pas flexibles, on ne peut pas rester longtemps à ce niveau d’activité", s’alarme le président du Syndicat français de l’industrie cimentière (Sfic), Raoul de Parisot. La production a quant à elle perdu 4,9%, à 15,6 Mt.


La filière, qui a connu ces dernières années un mouvement de concentration avec la fusion de Lafarge et d’Holcim ainsi que des ventes d’actifs d’Holcim à CRH – devenu Eqiom – représente 40 sites industriels, pour un chiffre d’affaires de 2,3 milliards d’euros. Elle inclut 2000 emplois directs.

Travaux publics : la Bérézina

Environ un tiers de la production cimentière française est adressée au secteur du logement, un tiers est réparti entre le non-résidentiel et l’entretien-rénovation, et le dernier tiers revient aux travaux publics. 351 800 logements ont été mis en chantier en 2015 (+0,3% sur un an), contre 500 000 en 2007. Le logement individuel accuse une chute de 4,1%, tandis que le collectif a progressé de 4,8%. Les mises en chantier non-résidentielles ont quant à elles perdu 8,4%. Le décrochage le plus fort concerne les travaux publics, avec une chute de 9,7% du montant des marchés conclus, lequel est revenu à son niveau de 2001. La baisse des dotations aux collectivités pénalise la commande publique, estime Raoul de Parisot.

Vers une stabilisation de la consommation


Malgré ce sombre tableau, les cimentiers veulent garder confiance en l’avenir. "Depuis quelques mois, on voit des signes encourageants sur l’activité du bâtiment. On commence à voir la reprise des mises en chantier. Cela commence à se traduire depuis deux à trois mois dans les livraisons de ciment, même si la tendance reste négative sur un an", explique le directeur du département économie et statistiques du Sfic, Arnaud Périgord. A fin février, sur les douze derniers mois, les mises en chantier ont progressé de 2,5%.

Le dispositif Prêt à taux zéro et la douceur des mois d’hiver ont aidé, ces dernières semaines, le secteur de la construction. Cette année, la consommation française de ciment devrait se stabiliser, aux alentours de 17,2 Mt comme en 2015. "Les signes sont trop ténus, pour le moment, pour aller vers une reprise franche de notre activité", tempère néanmoins Raoul de Parisot.
http://www.usinenouvelle.com/article/la ... 15.N385565

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 9018
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Les mises en chantier de logements reculent encore

#240 Message par moinsdewatt » 27 août 2016, 18:51

France: la construction de logements neufs repart à la hausse

Par RFI Publié le 27-08-2016

Actuellement, en France, les taux d'intérêts du crédit immobilier sont historiquement bas, les aides publiques à la construction sont plus incitatives et la conjoncture économique montre des signes d'amélioration : autant de conditions favorables à une reprise des mises en chantiers de logements neufs et à l'attribution de permis de construire.

Entre mai et juillet 2016, les mises en chantier ont progressé de près de 5% par rapport à la même période de l'an dernier. Les permis de construire qui donneront lieu à de prochaines réalisations immobilières ont également augmenté de 4% durant la même période.

Et, sans grande surprise, les plus fortes progressions dans la construction de logements neufs s'observent dans les régions les plus dynamiques sur le plan économique : en Île-de-France, en région Provence-Alpes-Côte-d'Azur (Paca) et en Bretagne. En revanche la contruction de logements neufs recule dans les régions du nord, de l’est et du centre du pays. Exception notable, la Corse où les mises en chantier et les permis de construire se situent à des niveaux très au-dessus de la moyenne nationale.
http://www.rfi.fr/france/20160827-franc ... immobilier

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 9018
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Les mises en chantier de logements reculent encore

#241 Message par moinsdewatt » 03 sept. 2016, 11:44

Logements : les ventes s'envolent, pas les prix

CATHERINE SABBAH Le 02/09/2016 Les echos

Le marché du logement neuf, qui représente un peu moins de 10 % de l'ensemble du marché, semble durablement relancé, après une longue période de stop-and-go et d'hésitations. Les ventes ont bondi de près de 30 % au deuxième trimestre par rapport à la même période en 2015, selon les chiffres de la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI), publiés jeudi. La hausse atteint 22 % depuis le début de l'année et les professionnels abordent la rentrée avec le sourire. Cette bonne humeur pourrait même durer, le gouvernement ayant annoncé que les mesures de soutien au secteur seraient maintenues jusqu'en décembre 2017, une garantie qui tiendra au mieux jusqu'à la présidentielle...

Le prêt à taux zéro boosté en janvier dernier - auquel une bonne partie des ménages acquéreurs pour la première fois sont désormais éligibles - commence à produire ses effets : 60.000 ont été distribués, soit autant qu'au cours de toute l'année 2015 ; le dispositif Pinel de défiscalisation, redéfini à la fin de l'année 2014, séduit toujours les investisseurs qui représentent plus de 50 % des acheteurs.

Pouvoir d'achat gonflé


Enfin, le gouvernement n'y est pour rien, mais les taux d'intérêt toujours en baisse continuent de gonfler le pouvoir d'achat des ménages : il est désormais possible d'emprunter à 1,5 % hors assurance sur vingt ans et les taux descendent même à 0,75 % pour des crédits à dix ans. Du pain bénit pour les nouveaux accédants à la propriété : Alain Dinin, le PDG du groupe de promotion Nexity, constate le doublement de cette clientèle, mais elle n'atteint toutefois que 25 % du total de ses acquéreurs. A y regarder de plus près, les ventes d'immeubles entiers à des bailleurs sociaux, des fonds ou des « family offices » contribuent très largement à la hausse générale. Ce segment de marché a crû de 52,3 % au cours des trois derniers mois et augmente traditionnellement au 4e trimestre.

La feuille de route pour cette année en tout cas est claire : surtout ne rien toucher. Les mesures issues du plan de relance de 2015 commencent à produire leurs effets : « L'immobilier semble être le levier de croissance de l'économie française le plus immédiat et le plus efficace. La destruction d'emplois dans le BTP est derrière nous », estime François Bertière, le PDG de Bouygues Immobilier.

Pas encore de hausses de prix significatives
.........................
http://www.lesechos.fr/industrie-servic ... 024294.php

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 9018
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Les mises en chantier de logements reculent encore

#242 Message par moinsdewatt » 28 sept. 2016, 12:08

Logement neuf: des progrès en août

lefigaro.fr avec l'AFP le 28/09/2016

Les mises en chantier de logements neufs ont continué à augmenter de juin à août, avec une hausse de 5,7% à 81.100 unités, comparé à la même période un an plus tôt, a annoncé mercredi le ministère du Logement. De leur côté les permis de construire accordés pour des logements neufs ont grimpé de 6,6% sur les mêmes trois mois, comparé à un an auparavant, à 110.200, précise le ministère dans un communiqué.
...................
http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2016/0 ... n-aout.php

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 9018
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Les mises en chantier de logements reculent encore

#243 Message par moinsdewatt » 14 déc. 2016, 14:45

Bâtiment : une croissance de 3,4% est attendue pour 2017

Le Figaro le 14/12/2016

Après huit années de crise, le secteur du bâtiment enregistre une croissance de près de 2%, cette année, selon les chiffres publiés ce mercredi par la fédération. Un regain qui devrait se confirmer en 2017.


«La crise est derrière nous». Cette fameuse phrase prononcée fin 2012 par le futur ex-président de la République François République pourrait s’appliquer au secteur du bâtiment. «Après huit années de crise, 2016 restera celle du retournement», souligne Jacques Chanut, président de la Fédération française du bâtiment (FFB) qui présente ce mercredi son bilan 2016 et ses perspectives pour 2017. La croissance du secteur s’établit à 1,9% en volume, contre un recul de 3% en 2015.

Le secteur profite très largement de l’activité dynamique du logement neuf qui affiche une croissance de 7,4% à prix constants. Une performance bien supérieure à celle envisagée un an plus tôt par la Fédération, à savoir +5,5%. On recense 380.000 mises en chantier contre 345.000 en 2015. Le dynamisme des ventes de logement, tant chez les promoteurs que chez les constructeurs de maisons individuelles, le faible niveau des taux de crédit immobilier ou encore le prêt à taux zéro ne sont évidemment pas étrangers à ce renouveau. Conséquence: le secteur a réussi à stabiliser ses effectifs après avoir détruit 30.000 postes en 2015.

......................
http://www.boursorama.com/actualites/ba ... 4ecc436ff7

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 9018
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Les mises en chantier de logements reculent encore

#244 Message par moinsdewatt » 29 mars 2017, 20:51

Le Bâtiment, de nouveau créateur d’emplois

29 Mars 2017 batirama.com

Les indicateurs sont au vert pour le bâtiment. Ils permettent à la FFB de tabler sur une hausse d’activité de 3,4% et une reprise à + 0,9% de l’emploi, malgré les incertitudes politiques.

Plusieurs éléments permettent de regarder l’année avec optimisme. Tout d’abord, la construction neuve qui poursuit son envolée. En glissement annuel sur trois mois à fin février 2017, les permis et mises en chantier affichent des hausses respectives de 15,5% et 8,5%. Le non résidentiel suit ce mouvement avec des surfaces autorisées et commencées en progression de 4,2% et 6,7%.

Le début 2017 renforce donc la tendance de la fin d’année dernière, révèle le bilan dressé mercredi 29 mars par la FFB. Preuve en est, les intentions des ménages d’investir dans le logement et son équipement qui a retrouvé son niveau d’avant-crise ou encore les prévisions d’investissement des entreprises, notamment industrielles au niveau de 2016, soit +5%.

« Pour autant, la construction neuve reste très concentrée vers et autour des métropoles, s’inquiète Jacques Chanut, tout juste réélu pour 3 ans à la présidence de la FFB. 80% des surfaces mises en chantier relèvent des 20% de communes qui construisent le plus ». « Ce qui montre que le neuf, qui tire l’activité aujourd’hui, ne suffira pas à irriguer l’ensemble de l’activité des entreprises », poursuit-il.


10 000 postes créés

Les signes encourageants sont aussi visibles dans l’emploi. L’année 2016 affiche une baisse des effectifs salariés de - 1,3%, largement compensée par la hausse du nombre d’intérimaires (+ 8,7%). Elle se solde donc par - 0,7%, loin des 3% relevés chaque année entre 2013 et 2015.

L’évolution des embauches est également un élément avant-coureur de l’embellie. Tout d’abord, en 2016, le secteur enregistre une dynamique très supérieure à l’ensemble de l’économie : + 7,1%, contre + 4,8%.

Ensuite, les CDD de moins d’un mois baissent de 1,9% au profit de contrats plus longs. « Si l’environnement institutionnel reste favorable, le bâtiment créera enfin de l’emploi, aux environs de 10 000 postes, dont 6 000 salariés et 4 000 intérimaires », ajoute Jacques Chanut.

..................
http://www.batirama.com/article/14453-l ... plois.html

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 25694
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Les mises en chantier de logements reculent encore

#245 Message par Gpzzzz » 28 nov. 2018, 10:33

Bon ça y est le retournement du marché du neuf est acte je crois :-(
encore -6% ce trimestre sur les permis et les muses en chantier..
j écoutais BFM Business et certains prévoyaient une crise d ici 2 ou 3ans avec un retour sur les 300k nouvelles constructions..

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 13693
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Les mises en chantier de logements reculent encore

#246 Message par kamoulox » 28 nov. 2018, 11:19

Une grosse partie des gens qui le pouvaient ont achetés durant la fenêtre de tir où il y a eu combo entre prix et taux.

Ce tassement est plutôt logique non ?

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 25694
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Les mises en chantier de logements reculent encore

#247 Message par Gpzzzz » 28 nov. 2018, 11:32

kamoulox a écrit :
28 nov. 2018, 11:19
Une grosse partie des gens qui le pouvaient ont achetés durant la fenêtre de tir où il y a eu combo entre prix et taux.

Ce tassement est plutôt logique non ?
je ne sais pas.. dans le détail de la note on voit que les annulations de permis ont explosé ce trimestre notamment dans le collectif.
bon après il y a aussi certaines données qui ralentissent leur baisse.. mais bon les experts semblaient pessimistes pour dans 2 ou 3ans.. jamais bon la baisse de la construction pour les prix immos.

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 12419
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

Re: Les mises en chantier de logements reculent encore

#248 Message par cashisking » 28 nov. 2018, 11:49

Gpzzzz a écrit :
28 nov. 2018, 11:32
jamais bon la baisse de la construction pour les prix immos.
Ça dépend de ta situation :mrgreen:

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 25694
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Les mises en chantier de logements reculent encore

#249 Message par Gpzzzz » 28 nov. 2018, 12:53

cashisking a écrit :
28 nov. 2018, 11:49
Gpzzzz a écrit :
28 nov. 2018, 11:32
jamais bon la baisse de la construction pour les prix immos.
Ça dépend de ta situation :mrgreen:
sale rentier va :mrgreen:

Répondre