Les mises en chantier de logements reculent encore

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
creeper

Re: FR : Recul de 32,6% des mises en chantier au 1T09

#101 Message par creeper » 28 avr. 2009, 10:09

http://www.lemonde.fr/la-crise-financie ... r=RSS-3208
Cela signifierait un recul de 45 000 mises en chantier en 2009, le plus fort des 50 dernières années après ceux de 2008 (67 000) et de 1982 (55 000)"
Nous sommes entrés dans une nouvelle phase. Après la crise financière, c'est la crise économique et la remise en question de l'accession à la propriété par les ménages qui craignent d'être frappés par la montée du chomage", analyse M. Mouillart.

Avatar du membre
totore75
Messages : 1211
Enregistré le : 12 nov. 2008, 14:11

Re: FR : Recul de 32,6% des mises en chantier au 1T09

#102 Message par totore75 » 28 avr. 2009, 10:21

C'est intéressant de connaître la chute (-32.9%) sur une année glissante, mais ça serait encore plus intéressant de connaître la chute (ou la hausse ?) de 09T1 par rapport à 08T4.
Même si, évidemment, je sais bien qu'il y a un aspect saisonnier (qui est gommé lors de comparaisons annuelles), ce n'est qu'avec ce chiffre de 09T1 par rapport à 08T4 qu'on saura dire s'il y a eu ou non un "frémissement" au 1er trimestre (même si ce frémissement est dû à un aspect saisonnier, c'est-à-dire le fait que le printemps est plus propice aux achats immos).

Est-ce que cette info est aussi fournie par le ministère ?
Car on peut très bien imaginer une chute de -40% en 08T4 par rapport à 08T1, puis une hausse de 10% entre 08T4 et 09T1, ce qui, au total, aboutirait à ce chiffre de -32.9% sur une année glissante, avec quand même une hausse trimestrielle début 2009.

aquafiestas

Re: FR : Recul de 32,6% des mises en chantier au 1T09

#103 Message par aquafiestas » 28 avr. 2009, 10:28

Les pros réduisent la voilure à fond pour éviter de couler avec leurs stocks..

Avatar du membre
totore75
Messages : 1211
Enregistré le : 12 nov. 2008, 14:11

Re: FR : Recul de 32,6% des mises en chantier au 1T09

#104 Message par totore75 » 28 avr. 2009, 11:07

aquafiestas a écrit :Les pros réduisent la voilure à fond pour éviter de couler avec leurs stocks..
A ce propos, quelle est la source qui fournit le niveau des stocks de logements neufs ?
Ce stock est-il publié trimestriellement ou mensuellement, et à quel endroit ?
Cela me paraît être une information essentielle, pour savoir si les pros réduisent la voilure plus vite ou moins vite que l'effondrement de la demande...

Avatar du membre
e.bouill
~~+
~~+
Messages : 5704
Enregistré le : 21 mai 2005, 09:03

Re: FR : Recul de 32,6% des mises en chantier au 1T09

#105 Message par e.bouill » 28 avr. 2009, 11:34

totore75 a écrit :
aquafiestas a écrit :Les pros réduisent la voilure à fond pour éviter de couler avec leurs stocks..
A ce propos, quelle est la source qui fournit le niveau des stocks de logements neufs ?
Ce stock est-il publié trimestriellement ou mensuellement, et à quel endroit ?
Cela me paraît être une information essentielle, pour savoir si les pros réduisent la voilure plus vite ou moins vite que l'effondrement de la demande...
http://www.statistiques.equipement.gouv ... 0e69bb.pdf pour le 4T08
Au quatrième trimestre 2008, près de
15 000 logements ont été vendus, soit 47,6 % de
moins qu’au quatrième trimestre 2007. Après
avoir culminé au premier trimestre 2007, le
volume des ventes poursuit sa baisse. En 2008,
le nombre de ventes s’élève à près de 79 400. Le
recul est de 37,6 % par rapport à 2007.
Il faudra attendre mai 09 pour les résultats de 1T09
Patiente... tout arrive à son heure.

Avatar du membre
BulleDog
~~+
~~+
Messages : 16755
Enregistré le : 24 juin 2006, 15:43

Re: FR : Recul de 32,6% des mises en chantier au 1T09

#106 Message par BulleDog » 28 avr. 2009, 11:54

En même temps c'est pas bon signe car cela ne permettra pas de faire baisser les loyers
Qui est le BulleDog ? http://www.bulle-immobiliere.org/forum/ ... 52#p263252 voir les ** New **

Avatar du membre
PhilTlse
+
+
Messages : 2708
Enregistré le : 21 avr. 2008, 06:14
Localisation : Toulouse

Re: FR : Recul de 32,6% des mises en chantier au 1T09

#107 Message par PhilTlse » 28 avr. 2009, 12:07

BulleDog a écrit :En même temps c'est pas bon signe car cela ne permettra pas de faire baisser les loyers
Sauf que sur secrécher.com :

Le 26 avril 2008
nombre ventes ; nombre locations
957 814 ; 141 944

Et

Le 28 avril 2009
nombre ventes ; nombre locations
988 250 ; 200 787

Soit : +3,1% pour le nombre de ventes et +41,4% pour le nombre de locations en un an

Le stock des locations augmente en flèche
Google est ton ami et t'indique où ce trouve le trou du cul du Web, ... alors cherche : Goggle

Avatar du membre
totore75
Messages : 1211
Enregistré le : 12 nov. 2008, 14:11

Re: FR : Recul de 32,6% des mises en chantier au 1T09

#108 Message par totore75 » 28 avr. 2009, 12:14

e.bouill a écrit :
totore75 a écrit :
aquafiestas a écrit :Les pros réduisent la voilure à fond pour éviter de couler avec leurs stocks..
A ce propos, quelle est la source qui fournit le niveau des stocks de logements neufs ?
Ce stock est-il publié trimestriellement ou mensuellement, et à quel endroit ?
Cela me paraît être une information essentielle, pour savoir si les pros réduisent la voilure plus vite ou moins vite que l'effondrement de la demande...
http://www.statistiques.equipement.gouv ... 0e69bb.pdf pour le 4T08
Au quatrième trimestre 2008, près de
15 000 logements ont été vendus, soit 47,6 % de
moins qu’au quatrième trimestre 2007. Après
avoir culminé au premier trimestre 2007, le
volume des ventes poursuit sa baisse. En 2008,
le nombre de ventes s’élève à près de 79 400. Le
recul est de 37,6 % par rapport à 2007.
Il faudra attendre mai 09 pour les résultats de 1T09
euh...
Je ne sais pas si je me trompe, mais il me semble que cette publication ne contient pas le stock dispo de logements neufs...
Il s'agit du nouveau nombre de ventes sur le mois, mais pas du stock total de logements dispos à la vente...

J'avais entendu dire que le stock de logements des promoteurs était énorme mi-2008, mais que les promoteurs avaient arrêté tous leurs chantiers pour écouler leurs stocks, d'où la chute énorme du nombre de mises en chantier.
Si cela est vrai, cette chute de 32.6% n'est pas en soit un problème, c'est juste de la bonne gestion des promoteurs qui essayent de refaire partir le marché, en déstockant pour coller à la demande plus basse.
Ma question, ca serait de connaître l'évolution de ce stock, pour savoir si le processus de déstockage continue, mais également si les promoteurs atteignent leurs objectifs (= ils arrivent à déstocker plus vite que l'effondrement de la demande).
Je ne sais pas si ce genre de courbe des stocks dispos existe...

Avatar du membre
e.bouill
~~+
~~+
Messages : 5704
Enregistré le : 21 mai 2005, 09:03

Re: FR : Recul de 32,6% des mises en chantier au 1T09

#109 Message par e.bouill » 28 avr. 2009, 12:20

totore75 a écrit : euh...
Je ne sais pas si je me trompe, mais il me semble que cette publication ne contient pas le stock dispo de logements neufs...
Il s'agit du nouveau nombre de ventes sur le mois, mais pas du stock total de logements dispos à la vente...
Ce n'est pas ce qu'ils appellent l'encours de logements proposés à la vente ? (pointillés en rouge sur le graphique ?)
Patiente... tout arrive à son heure.

Avatar du membre
totore75
Messages : 1211
Enregistré le : 12 nov. 2008, 14:11

Re: FR : Recul de 32,6% des mises en chantier au 1T09

#110 Message par totore75 » 28 avr. 2009, 12:28

e.bouill a écrit : Ce n'est pas ce qu'ils appellent l'encours de logements proposés à la vente ? (pointillés en rouge sur le graphique ?)
Ah pardon, c'est vrai, tu as raison.
C'est cette information que je cherchais.
Toutes mes excuses, et merci pour cette source.

aquafiestas

Japon : les mises en chantier de logements neufs en recul

#111 Message par aquafiestas » 29 mai 2009, 08:31

Japon : les mises en chantier de logements neufs en recul de 34,2%
[ 29/05/09 - 08H30 - AFP ]
Les mises en chantier de logements neufs au Japon ont été inférieures de 32,4% en avril à celles du même mois de 2008, un recul bien plus prononcé que ne le prévoyaient les économistes, selon des statistiques gouvernementales publiées vendredi.

flipper le dauphin
-++
-++
Messages : 3656
Enregistré le : 11 juin 2005, 12:26

Re: [FR] Logements neufs : nouvelle baisse des mises en chantier

#112 Message par flipper le dauphin » 29 sept. 2009, 08:21

C'est le fremissement de la reprise ...

Avatar du membre
GeekArlier
Messages : 1386
Enregistré le : 14 mai 2009, 12:07

Re: [FR] Logements neufs : nouvelle baisse des mises en chantier

#113 Message par GeekArlier » 29 sept. 2009, 08:23

En parlant de Benoist Apparu
Ce dernier, par son action, a de nouveau permis la publication des chiffres des mises en chantier qui n'étaient plus disponibles depuis plusieurs mois, souligne-t-on au secrétariat d'Etat.
Il a compris qu'en branchant la prise, le PC allait plus facilement fonctionner.

Sinon ces chiffres sont inquiétant, on va bientôt nous chanter la pénurie !

flipper le dauphin
-++
-++
Messages : 3656
Enregistré le : 11 juin 2005, 12:26

Re: [FR] Logements neufs : nouvelle baisse des mises en chantier

#114 Message par flipper le dauphin » 29 sept. 2009, 08:34

GeekArlier a écrit :En parlant de Benoist Apparu
Ce dernier, par son action, a de nouveau permis la publication des chiffres des mises en chantier qui n'étaient plus disponibles depuis plusieurs mois, souligne-t-on au secrétariat d'Etat.
Il a compris qu'en branchant la prise, le PC allait plus facilement fonctionner.

Sinon ces chiffres sont inquiétant, on va bientôt nous chanter la pénurie !
Mon brave monsieur, il manque deja 1 millions de logements, vous pensez bien que cela devient cacastrophique.

aquafiestas

Re: [FR] Logements neufs : nouvelle baisse des mises en chantier

#115 Message par aquafiestas » 29 sept. 2009, 08:37

GeekArlier a écrit : Sinon ces chiffres sont inquiétant, on va bientôt nous chanter la pénurie !
Vous pouvez compter sur les pros du batiment pour l'organiser.
C'est leur but.

Avatar du membre
GeekArlier
Messages : 1386
Enregistré le : 14 mai 2009, 12:07

Re: [FR] Logements neufs : nouvelle baisse des mises en chantier

#116 Message par GeekArlier » 29 sept. 2009, 08:43

On en avait déjà un peu débattu sur le forum. Les professionnels n'organisent pas de pénurie, ils subissent le marché plus qu'autre chose.

De toute façon s'ils ne vendent/construisent rien c'est autant d'argent qui ne rentre pas ... donc bon... s'ils "l'organisent" vraiment (complot toussa ....) ça ne peut pas durer bien longtemps.

Avatar du membre
krachboom
-+
-+
Messages : 1744
Enregistré le : 18 sept. 2008, 10:22

Re: [FR] Logements neufs : nouvelle baisse des mises en chantier

#117 Message par krachboom » 29 sept. 2009, 09:05

@ GeekArlier je suis d'accord avec toi, mais par contre c'est sur que niveau communication ils vont jouer à fond la dessus et le pire c'est que ça peut marcher un peu...

Avatar du membre
Immo-olé !
+
+
Messages : 2769
Enregistré le : 28 août 2008, 21:03

Re: [FR] Logements neufs : nouvelle baisse des mises en chantier

#118 Message par Immo-olé ! » 29 sept. 2009, 09:23

krachboom a écrit :@ GeekArlier je suis d'accord avec toi, mais par contre c'est sur que niveau communication ils vont jouer à fond la dessus et le pire c'est que ça peut marcher un peu...
Mais oui. Les taux sont bas, les prix ne baisseront plus, et en plus on aura très bientôt une ménurie. C'est le moment d'acheter, viiiiite ! :twisted:
Le nouveau mot à la mode des AI : le frémissement. Ils l'appliquent à toutes les sauces, et ça va durer des années.
Avant la difficulté, c'était d'y croire. Maintenant la difficulté, c'est de patienter.

Avatar du membre
domcat74
~~+
~~+
Messages : 11564
Enregistré le : 28 juil. 2009, 14:36
Localisation : La Chartreuse

Re: [FR] Logements neufs : nouvelle baisse des mises en chantier

#119 Message par domcat74 » 29 sept. 2009, 09:29

Paris : nouvelle baisse des prix immobilier en septembre 2009
http://www.immobilier-danger.com/Paris- ... x-187.html
Image
« Je ne crois aux statistiques que lorsque je les ai moi-même falsifiées.» Winston Churchill

aquafiestas

Re: [FR] Logements neufs : nouvelle baisse des mises en chantier

#120 Message par aquafiestas » 29 sept. 2009, 09:47

GeekArlier a écrit :On en avait déjà un peu débattu sur le forum. Les professionnels n'organisent pas de pénurie, ils subissent le marché plus qu'autre chose.

De toute façon s'ils ne vendent/construisent rien c'est autant d'argent qui ne rentre pas ... donc bon... s'ils "l'organisent" vraiment (complot toussa ....) ça ne peut pas durer bien longtemps.
Pas trop d'accord. Ils subissent pas tant que ça. Ils sont aussi acteurs, très bons acteurs d'ailleurs...
Dans le sens où ils sont à l'origine un lobbying intense pour faire passer des aides à l'acquisition du neuf (Scellier) et ainsi réduire leurs stocks.
C'est leur grande hantise : des gros stocks..

Avatar du membre
e.bouill
~~+
~~+
Messages : 5704
Enregistré le : 21 mai 2005, 09:03

Re: [FR] Logements neufs : nouvelle baisse des mises en chantier

#121 Message par e.bouill » 29 sept. 2009, 09:52

http://www.lefigaro.fr/immobilier/2009/ ... prime-.php
«La conjoncture reste difficile mais comparativement à d'autres secteurs, les effets de la crise, bien que présents, sont contenus, notamment grâce à la mise en oeuvre du plan de relance», a déclaré à l'AFP le secrétaire d'Etat au Logement Benoist Apparu
Ils ne doivent pas être beau à voir "les autres secteurs".
Patiente... tout arrive à son heure.

Avatar du membre
Jack Palmer
~~+
~~+
Messages : 8020
Enregistré le : 10 oct. 2006, 18:43

Re: [FR] Logements neufs : nouvelle baisse des mises en chantier

#122 Message par Jack Palmer » 29 sept. 2009, 10:00

Pour la Fédération des promoteurs immobiliers (FPC), la situation pourrait s'améliorer en 2010 si le gouvernement continue de soutenir le secteur. Son président, Marc Pigeon, met en garde contre un mauvais signal qui serait envoyé aux investisseurs si le projet de loi de finances 2010 réduit certains dispositifs mis en place dans le cadre du plan de relance. Des mesures sont en effet prévues pour «verdir» la déductibilité des intérêts d'emprunt pour l'acquisition d'une résidence principale. Cette mesure sera recentrée sur les bâtiments à basse consommation d'énergie. De la même façon, le dispositif Scellier visant à encourager l'investissement locatif sera réduit dès 2010 si le logement ne produit pas plus d'énergie qu'il n'en consomme (ceux équipés de panneaux solaires par exemple). «Seulement 3% des logements construits sont aujourd'hui des bâtiments basse consommation», assure la FPC. P

our Marc Pigeon, sous couvert d'écologie, le gouvernement cherche des économies «là où il ne faudrait pas en faire». «Si on souhaite que la construction reprenne, il vaudrait mieux prolonger des mesures efficaces comme le doublement du prêt à taux zéro à un an au lieu de six mois et surtout prolonger le dispositif Scellier».
surtout prolonger le Scellier... c'est là ou l'on va voire la réelle (ou non) determination du gouvernement à faire du "vert" -concentre on le Scellier sur du logement basse consommation?- et limiter le deficit...

Jack
Bilan 2009 - previsions 2010
http://www.bulle-immobiliere.org/forum/ ... =3&t=61587

Voter pour un sondage à propos du second tour de l'élection présidentielle
http://www.sentinelles-de-la-republique ... f=24&t=157

Avatar du membre
malga77
Messages : 874
Enregistré le : 07 janv. 2008, 10:54

Re: [FR] Logements neufs : nouvelle baisse des mises en chantier

#123 Message par malga77 » 29 sept. 2009, 12:59

Ce ne sont pas de mauvais chiffres! ils vont tenter de nous faire le coup de la pénurie!.
De 1982 à 2003 la construction de logements neufs a été en dessous de ce qu'elle est aujourd'hui.
De 2004 à 2008, cela a été l'explosion de la construction (aidée par la bulle) et a une échelle plus large, on se rend compte que cette période est une anomalie dans l'histoire de la construction de logements neufs en France..
Le niveau de construction actuel est beaucoup plus élevé que la moyenne des 30 années passées et cela en pleine crise de l'immobilier.
Le vrai problème est de s'être habitué à un volume de transaction anormal tant pour les professionnel de l'immo que pour les collectivités qui croyaient que les droits de mutation allaient monter jusqu'au ciel...
"On ne peut pas exclure une correction plus violente, mais elle supposerait une nouvelle aggravation de la crise financière, conduisant à une récession économique durable et un resserrement très marqué du crédit" CA 10/2008

Avatar du membre
xfor62
Messages : 1613
Enregistré le : 01 juin 2008, 14:40

Re: [FR] Logements neufs : nouvelle baisse des mises en chantier

#124 Message par xfor62 » 29 sept. 2009, 20:56

pourtant c'est le moment, empruntis le dit, on trouve des taux à 3,85% pour 15 à 20 ans, on revient à 2006

prenez en , il n'y en aura pas pour tout le monde on vos dit
On récolte ce qu'on sème
Les vérités qu'on aime le moins à apprendre sont celles que l'on a le plus d'intérêt à savoir.
La critique est facile, l'art est difficile

Avatar du membre
Jack Palmer
~~+
~~+
Messages : 8020
Enregistré le : 10 oct. 2006, 18:43

ampleur baisse mises en chantier de logements inouie

#125 Message par Jack Palmer » 30 sept. 2009, 16:31

http://www.lavieimmo.com/actualite-immo ... 04449.html
la vie immo 30/9

L'ampleur de la baisse des mises en chantier de logements est inouïe"
Alexandre Mirlicourtois, directeur des études économiques du cabinet Xerfi, commente pour Lavieimmo.com les chiffres de la construction neuve publiés hier par le ministère de l’Ecologie. S’il n’est guère étonné par la baisse des mises en chantier, dont la publication avait été interrompue au mois de mai, l’économiste abaisse sa prévision pour l’ensemble de l’année. Et se montre moins optimiste que les chiffres de la construction neuve…
Bien sûr, on peut essayer de se rassurer en se disant que ce niveau reste, historiquement, relativement élevé. Néanmoins l’ampleur de la baisse qui se profile, de l’ordre de 17 % sur un an et d’environ 30 % par rapport au record de 2007, est d’une violence inouïe pour les promoteur et les constructeurs en place… Sans parler des besoins en logements qui sont loin d’être satisfaits.
Ensuite, il ne faut pas oublier que ce ne sont pas les opérations d’investissement locatif qui font le marché : sans redémarrage de la primo-accession, il n’y aura pas de reprise de l’immobilier. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que le contexte économique actuel, entre hausse des défaillances d’entreprises et montée du chômage, n’est pas favorable aux primo-accédants – le plus souvent des jeunes sans beaucoup d’apport. Plutôt que sur celui du Scellier, c’est donc sur l’impact du doublement du prêt à taux zéro, destiné à la primo-accession, qu’il convient d’insister. Cela dit, ces dispositifs ne sont que des soutiens. Sans amélioration sur le front de l’emploi, on ne voit pas comment l’immobilier pourrait se redresser prochainement.
répetez après moi : CHOMAGE
Alexandre Mirlicourtois : Sans nouvelle dégradation de la conjoncture, on peut s’attendre à ce que les mises en chantiers de logements neufs repartent de l’avant au deuxième semestre de l’année prochaine, pas avant.
Jack
Bilan 2009 - previsions 2010
http://www.bulle-immobiliere.org/forum/ ... =3&t=61587

Voter pour un sondage à propos du second tour de l'élection présidentielle
http://www.sentinelles-de-la-republique ... f=24&t=157

Marc
Messages : 550
Enregistré le : 24 oct. 2008, 17:24

Re: ampleur baisse mises en chantier de logements inouie

#126 Message par Marc » 30 sept. 2009, 17:11

Une intervention ce matin sur BFM précisait que les banques ne prêtaient plus aux entreprises car elles avaient peur de la conjoncture et attendaient des signes de reprises tangibles.
Qu'elles faisaient de biens meilleures affaires sur les placements.
Ce qu'elles appliquent aux entreprises, j'imagine qu'elles l'appliquent aux particuliers.

Et c'est 600 000 chomeurs attendus cette année. On ne parle donc que de chutte pour l'intant. Alors une reprise est à un horizon bien plus éloigné que la baisse des prix.

Avatar du membre
e.bouill
~~+
~~+
Messages : 5704
Enregistré le : 21 mai 2005, 09:03

Re: ampleur baisse mises en chantier de logements inouie

#127 Message par e.bouill » 30 sept. 2009, 17:49

Une baisse des prix est toujours hors sujet !
On parle chômage en hausse, croissance faible, pouvoir d'achat en berne, crise financière, mais des prix.... la cause la plus évidente... nada !

Or, sans une analyse impartiale des causes profondes, le marché n'est pas prêt de se redresser. Ces gens là sont incompétents.

Ils n'ont qu'à regarder au US ou le marché semble se stabiliser. A cela une seule raison : 30% de baisse ! Tout le reste, c'est du vent.

Ils peuvent toujours croiser les doigts en espérant une pénurie monstrueuse, ils se trompent lourdement. Le "croisage des doigts" n'est pas une politique commerciale (en revanche c'est celle du gouvernement :mrgreen: )
Patiente... tout arrive à son heure.

Marc
Messages : 550
Enregistré le : 24 oct. 2008, 17:24

Re: ampleur baisse mises en chantier de logements inouie

#128 Message par Marc » 30 sept. 2009, 18:22

Pénurie et alors ?
Les gens n'auront pas plus d'argent que les biens seront rares. Les banques pas moins frileuses que les biens seront rares. Vous avez raison e.bouill, la seule solution les prix. Les gens retrouveront des moyens, les banques des raisons de prêter si le risque est faible ( très faible... ) et ainsi une relance, même faible. Il faut bien se rendre à cette évidence que la France et d'autres sommes tombés de l'échelle. Il faut se faire à cette idée que rien ne sera comme avant et que nous devons tout reprendre sur de nouvelles bases plus solides. On ne peut prétendre rouler à 300 km/h avec une 2cv.
C'est une réalité que nous allons tous affronter sous peu. Faire le constat que la 2cv c'est du 60 pénard et que si nous avons pu la faire rouler plus vite un moment il y avait anomalie.

Avatar du membre
gtentac
Messages : 348
Enregistré le : 11 mars 2009, 17:54

Re: ampleur baisse mises en chantier de logements inouie

#129 Message par gtentac » 30 sept. 2009, 19:14

Marc a écrit :Une intervention ce matin sur BFM précisait que les banques ne prêtaient plus aux entreprises car elles avaient peur de la conjoncture et attendaient des signes de reprises tangibles.
Qu'elles faisaient de biens meilleures affaires sur les placements.
Ce qu'elles appliquent aux entreprises, j'imagine qu'elles l'appliquent aux particuliers.
Je sors un peu du sujet, mais c'est scandaleux de voir à quel point le gouvernement est impuissant :
- aides aux banques mais pas de prêts aux entreprises en retour, ce qui crée des faillites de PME à la pelle
- avec l'argent reçu (celui du contribuable donc), les banques préfèrent boursicoter (ce qui explique en partie, si ce n'est intégralement, le rallye boursier depuis qq mois, et qui AMHA va continuer encore un peu...)

Bref, c'est écoeurant...

Phildu68
Messages : 50
Enregistré le : 13 juin 2009, 20:24

Re: ampleur baisse mises en chantier de logements inouie

#130 Message par Phildu68 » 30 sept. 2009, 19:43

En ce qui me concerne, j'ai décidé d'arrèter de me traquacer.
Effectivement, les prix sont fortement exagéré (notament en Alsace).
J'en suis venu à la conclusion que si une baisse convenable à lieu, je me lance (au moin 30%).
Et si non tant pis, je continu à épargner, et peut ètre irai voir ailleur au moment de la retraite,
si l'herbe est plus verte. En tout cas, ici(la France), je commence à ètre dégouté. Rien n'est
fait pour motiver la classe moyenne.

Marc
Messages : 550
Enregistré le : 24 oct. 2008, 17:24

Re: ampleur baisse mises en chantier de logements inouie

#131 Message par Marc » 30 sept. 2009, 19:53

Rien n'est
fait pour motiver la classe moyenne.[/quote]

La classe moyenne est la seule que l'on peut viser en étant sûr que la moindre ponction sera immédiatement efficace puisqu'elle représente la population la plus large. Alors la motiver est un souci que nos politiques ne retrouveront qu'à l'approche des élections.
Marc a écrit :Je sors un peu du sujet, mais c'est scandaleux de voir à quel point le gouvernement est impuissant :
- aides aux banques mais pas de prêts aux entreprises en retour, ce qui crée des faillites de PME à la pelle
- avec l'argent reçu (celui du contribuable donc), les banques préfèrent boursicoter (ce qui explique en partie, si ce n'est intégralement, le rallye boursier depuis qq mois, et qui AMHA va continuer encore un peu...)

Bref, c'est écoeurant...
Je les comprends. Elles sont conscientes de la situation qui nous attend car elles ont tous les instruments pour mesurer qui elles doivent soutenir. Seulement les boites présentant toutes les garanties de remboursements aujourd'hui ne sont pas nombreuses. Les banques le savent et cela devrait nous éclairer sur la hauteur de la vague qui va nous arriver sur la tronche sous peu.

Avatar du membre
xfor62
Messages : 1613
Enregistré le : 01 juin 2008, 14:40

Re: ampleur baisse mises en chantier de logements inouie

#132 Message par xfor62 » 30 sept. 2009, 20:59

Marc a écrit :Pénurie et alors ?
Les gens n'auront pas plus d'argent que les biens seront rares. Les banques pas moins frileuses que les biens seront rares. Vous avez raison e.bouill, la seule solution les prix. Les gens retrouveront des moyens, les banques des raisons de prêter si le risque est faible ( très faible... ) et ainsi une relance, même faible. Il faut bien se rendre à cette évidence que la France et d'autres sommes tombés de l'échelle. Il faut se faire à cette idée que rien ne sera comme avant et que nous devons tout reprendre sur de nouvelles bases plus solides. On ne peut prétendre rouler à 300 km/h avec une 2cv.
C'est une réalité que nous allons tous affronter sous peu. Faire le constat que la 2cv c'est du 60 pénard et que si nous avons pu la faire rouler plus vite un moment il y avait anomalie.
ca s'appelle un cycle et le cycle haussier est fini, on part dans l'autre sens mais c'est un paquebot et ca prend du temps c'est à dire des années ... c'est pas des télés qu'ils construisent
On récolte ce qu'on sème
Les vérités qu'on aime le moins à apprendre sont celles que l'on a le plus d'intérêt à savoir.
La critique est facile, l'art est difficile

Avatar du membre
Guins
~~+
~~+
Messages : 6796
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:32
Localisation : www.Bulle-immobiliere.org/forum/viewtopic.php?t=42098
Contact :

Re: ampleur baisse mises en chantier de logements inouie

#133 Message par Guins » 30 sept. 2009, 21:14

Jack Palmer a écrit :http://www.lavieimmo.com/actualite-immo ... 04449.html
la vie immo 30/9
l’ampleur de la baisse qui se profile, de l’ordre de 17 % sur un an et d’environ 30 % par rapport au record de 2007, est d’une violence inouïe
Cela aura sans doute un effet modérateur sur la baisse des prix dans 1 an ou 2, au moment ou ces constructions "manquantes" auraient été livrées.

Avatar du membre
malga77
Messages : 874
Enregistré le : 07 janv. 2008, 10:54

Re: ampleur baisse mises en chantier de logements inouie

#134 Message par malga77 » 01 oct. 2009, 09:00

Cela aura sans doute un effet modérateur sur la baisse des prix dans 1 an ou 2, au moment ou ces constructions "manquantes" auraient été livrées.
Non! il n'y a pas et n'y aura pas de "constructions manquantes"!
comme je le disait sur un autre post:

Ce ne sont pas de mauvais chiffres! ils vont tenter de nous faire le coup de la pénurie!.
De 1982 à 2003 la construction de logements neufs a été en dessous de ce qu'elle est aujourd'hui.
De 2004 à 2008, cela a été l'explosion de la construction (aidée par la bulle) et a une échelle plus large, on se rend compte que cette période est une anomalie dans l'histoire de la construction de logements neufs en France..
Le niveau de construction actuel est beaucoup plus élevé que la moyenne des 30 années passées et cela en pleine crise de l'immobilier.
Le vrai problème est de s'être habitué à un volume de transaction anormal tant pour les professionnel de l'immo que pour les collectivités qui croyaient que les droits de mutation allaient monter jusqu'au ciel...
"On ne peut pas exclure une correction plus violente, mais elle supposerait une nouvelle aggravation de la crise financière, conduisant à une récession économique durable et un resserrement très marqué du crédit" CA 10/2008

Avatar du membre
Guins
~~+
~~+
Messages : 6796
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:32
Localisation : www.Bulle-immobiliere.org/forum/viewtopic.php?t=42098
Contact :

Re: ampleur baisse mises en chantier de logements inouie

#135 Message par Guins » 01 oct. 2009, 09:20

Oui en effet, je voulais dire "si le rythme de construction descend en dessous de sa tendance longue".

On a quelque part un graphe (ou les chiffres) du nombre de mises en chantier sur au moins 15 des 20 dernières années?

seseb
Messages : 72
Enregistré le : 01 janv. 2006, 17:05

Re: ampleur baisse mises en chantier de logements inouie

#136 Message par seseb » 01 oct. 2009, 11:30

http://www.cgedd.developpement-durable. ... 3d24-1.doc


je ne sais pas le poster directement ... graphique 6..... document de M.friggit datant de 2004....d'ailleurs le document est a lire également, il "cassait" déjà a l'époque les mythes qui refont surface actuellement....

Avatar du membre
Guins
~~+
~~+
Messages : 6796
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:32
Localisation : www.Bulle-immobiliere.org/forum/viewtopic.php?t=42098
Contact :

Re: ampleur baisse mises en chantier de logements inouie

#137 Message par Guins » 01 oct. 2009, 11:42

seseb a écrit :http://www.cgedd.developpement-durable. ... 3d24-1.doc


je ne sais pas le poster directement ... graphique 6..... document de M.friggit datant de 2004....d'ailleurs le document est a lire également, il "cassait" déjà a l'époque les mythes qui refont surface actuellement....
OK merci.

Donc on est quand même depuis plusieurs décennies à un rythme "plutôt raisonnable" de constructions de logements par rapport à la demande, si l'on compare sur ce graphique 1980-2005 à 1955-1980.

Donc sans bien sûr parler de "pénurie", je maintiens qu'une baisse de 17 à 30% du nombre de chantiers, comme évoquée dans l'article, aura un effet significatif de modération de la baisse de prix dans 1 ou 2 ans.

D'autres facteurs existent et peuvent l'emporter en faveur de la baisse, mais cet effet modérateur sera bien là.

Avatar du membre
GeekArlier
Messages : 1386
Enregistré le : 14 mai 2009, 12:07

Re: ampleur baisse mises en chantier de logements inouie

#138 Message par GeekArlier » 01 oct. 2009, 12:20

De toute façon s'il y avait vraiment pénurie, ils en vendraient toujours des logements ! Ce n'est pas le cas !

Bref, si le nombre de chantiers diminuent ça sera également un point favorable pour une baisse du foncier.

Gu
-++
-++
Messages : 4815
Enregistré le : 08 juin 2005, 21:51
Localisation : NANTES
Contact :

Re: ampleur baisse mises en chantier de logements inouie

#139 Message par Gu » 01 oct. 2009, 12:22

GeekArlier a écrit :De toute façon s'il y avait vraiment pénurie, ils en vendraient toujours des logements ! Ce n'est pas le cas !
Sans aller jusque là, quand on nous dit qu'il manque 500 000 ou 1 000 000 de logements j'aimerais bien savoir d'où vient ce chiffre ? Je n'ai pas le sentiment que 500 000 ou 1 000 000 de foyers soient à la rue ou squattent chez des amis/parents.

seseb
Messages : 72
Enregistré le : 01 janv. 2006, 17:05

Re: ampleur baisse mises en chantier de logements inouie

#140 Message par seseb » 01 oct. 2009, 12:23

Guins a écrit :
seseb a écrit :http://www.cgedd.developpement-durable. ... 3d24-1.doc


je ne sais pas le poster directement ... graphique 6..... document de M.friggit datant de 2004....d'ailleurs le document est a lire également, il "cassait" déjà a l'époque les mythes qui refont surface actuellement....
OK merci.

Donc on est quand même depuis plusieurs décennies à un rythme "plutôt raisonnable" de constructions de logements par rapport à la demande, si l'on compare sur ce graphique 1980-2005 à 1955-1980.

Donc sans bien sûr parler de "pénurie", je maintiens qu'une baisse de 17 à 30% du nombre de chantiers, comme évoquée dans l'article, aura un effet significatif de modération de la baisse de prix dans 1 ou 2 ans.

D'autres facteurs existent et peuvent l'emporter en faveur de la baisse, mais cet effet modérateur sera bien là.

a priori tu n'as pas lu le reste du document ...

friggit :

"" l’évolution relative des nombres de ménages et de logements.
Sur les quarante dernières années, contrairement à ce que l’on pourrait attendre, il n’existe pas de corrélation entre le nombre de logements construits, net de l’accroissement du nombre de ménages, et les variations du prix des logements (gGraphique 6). Le niveau plutôt bas du prix des logements en 1998 ne faisait pas suite à un flux de construction plus élevé que la moyenne pendant la décennie précédente, bien au contraire, et le niveau très élevé atteint en 2004 n’est pas consécutif à un flux de construction plus faible pendant les années 1998-2004 que pendant la période précédente.""

Avatar du membre
Guins
~~+
~~+
Messages : 6796
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:32
Localisation : www.Bulle-immobiliere.org/forum/viewtopic.php?t=42098
Contact :

Re: ampleur baisse mises en chantier de logements inouie

#141 Message par Guins » 01 oct. 2009, 12:45

Guins a écrit :Donc on est quand même depuis plusieurs décennies à un rythme "plutôt raisonnable" de constructions de logements par rapport à la demande, si l'on compare sur ce graphique 1980-2005 à 1955-1980.

Donc sans bien sûr parler de "pénurie", je maintiens qu'une baisse de 17 à 30% du nombre de chantiers, comme évoquée dans l'article, aura un effet significatif de modération de la baisse de prix dans 1 ou 2 ans.

D'autres facteurs existent et peuvent l'emporter en faveur de la baisse, mais cet effet modérateur sera bien là.
seseb a écrit :a priori tu n'as pas lu le reste du document ...

friggit :

"" l’évolution relative des nombres de ménages et de logements.
Sur les quarante dernières années, contrairement à ce que l’on pourrait attendre, il n’existe pas de corrélation entre le nombre de logements construits, net de l’accroissement du nombre de ménages, et les variations du prix des logements (Graphique 6). Le niveau plutôt bas du prix des logements en 1998 ne faisait pas suite à un flux de construction plus élevé que la moyenne pendant la décennie précédente, bien au contraire, et le niveau très élevé atteint en 2004 n’est pas consécutif à un flux de construction plus faible pendant les années 1998-2004 que pendant la période précédente.""
Comme je l'ai dit il y a plusieurs autres facteurs, et la puissance de ces facteurs a pu faire que ces dernières années, la corrélation partielle entre (construction - demande) et prix, ait été masquée.

Mais intuitivement on comprend bien que cette différence (construction - demande) est un facteur non négligeable qui agit toujours, même si son influence est de signe opposé aux cycles à court terme, et peut donc se retrouver temporairement cachée dans le résultat final.

La bulle précédente (et donc le point bas de 98) concernait uniquement la région parisienne, qui ne représente qu'un logement sur 4 ou 5, donc on ne peut pas en tirer grand-chose. Par contre dans la bulle des années 2004-2008, peut-être qu'une (petite) partie vient du fait qu'on a beaucoup moins construit entre 1992 et 2003, par rapport à 1952-1982.

Image

Avatar du membre
malga77
Messages : 874
Enregistré le : 07 janv. 2008, 10:54

Re: ampleur baisse mises en chantier de logements inouie

#142 Message par malga77 » 01 oct. 2009, 13:44

Toujours les mêmes sujets qui reviennent...
Il n'y a pas de manque de logement en France! uniquement de logements sociaux ou pas cher.
La baisse de 30% des mises en chantier n'entrainera pas de pénurie: nous revenons a un chiffre normal (tendance longue) de construction.
Pour finir voici le nombre de logements pour 1000 habitants en Europe, nous sommes dans les 3 premiers:
http://www.web-immobilier.net/blog/spip.php?article119
en 2005 nous etions à 512 logements pour 1000 habitants!
Arrêtez de vous faire peur, il n'y a pas de pénurie en vue, c'est une légende urbaine (et rurale) entretenue par le lobby immo.

et pour la périodeplus ancienne de 1980 à 1999 voici un pdf: http://www.union-habitat.org/structu/m- ... t%20UE.pdf
"On ne peut pas exclure une correction plus violente, mais elle supposerait une nouvelle aggravation de la crise financière, conduisant à une récession économique durable et un resserrement très marqué du crédit" CA 10/2008

Avatar du membre
Guins
~~+
~~+
Messages : 6796
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:32
Localisation : www.Bulle-immobiliere.org/forum/viewtopic.php?t=42098
Contact :

Re: ampleur baisse mises en chantier de logements inouie

#143 Message par Guins » 01 oct. 2009, 14:59

malga77 a écrit :La baisse de 30% des mises en chantier [...] : nous revenons a un chiffre normal (tendance longue) de construction.
Ce n'est pas ce que montre le graphique : enlevez 15 ou 20% à la courbe supérieure de la zone violette, et cette dernière ressemblera encore moins à la période rouge, pourtant assez longue pour peser assez fortement sur ce qu'on appelle "la tendance longue"...

Avatar du membre
malga77
Messages : 874
Enregistré le : 07 janv. 2008, 10:54

Re: ampleur baisse mises en chantier de logements inouie

#144 Message par malga77 » 01 oct. 2009, 15:33

Soyez précis, votre graphique s'arrête à 2004!!!
Nombre de logements France métropolitaine Aout 2008: 486 345
Nombre de logements France métropolitaine Aout 2009: 389 862
Nous sommes revenus aux chiffres de la période 2000-2004 et sommes toujours largement au dessus de la période 80 à 2000...
"On ne peut pas exclure une correction plus violente, mais elle supposerait une nouvelle aggravation de la crise financière, conduisant à une récession économique durable et un resserrement très marqué du crédit" CA 10/2008

Avatar du membre
Guins
~~+
~~+
Messages : 6796
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:32
Localisation : www.Bulle-immobiliere.org/forum/viewtopic.php?t=42098
Contact :

Re: ampleur baisse mises en chantier de logements inouie

#145 Message par Guins » 01 oct. 2009, 15:38

OK. Mais il faut plutôt prendre le nombre de logements commencés (331302).

(Midi-Pyrénées : -36.6% sur 12 mois! Juste derrière les DROM)

Avatar du membre
malga77
Messages : 874
Enregistré le : 07 janv. 2008, 10:54

Re: ampleur baisse mises en chantier de logements inouie

#146 Message par malga77 » 01 oct. 2009, 15:45

cela reste toujours supérieur...
"On ne peut pas exclure une correction plus violente, mais elle supposerait une nouvelle aggravation de la crise financière, conduisant à une récession économique durable et un resserrement très marqué du crédit" CA 10/2008

Avatar du membre
Guins
~~+
~~+
Messages : 6796
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:32
Localisation : www.Bulle-immobiliere.org/forum/viewtopic.php?t=42098
Contact :

Re: ampleur baisse mises en chantier de logements inouie

#147 Message par Guins » 01 oct. 2009, 15:53

Oui. Il faut à présent attendre la suite.

Avatar du membre
hamster
Presse
Presse
Messages : 1845
Enregistré le : 20 juin 2005, 11:34

fr: Logements neufs : nouvelle baisse des mises en chantier

#148 Message par hamster » 27 oct. 2009, 12:29

Le nombre de mises en chantier de logements neufs en France a encore reculé au cours de la période allant de juillet à septembre, pour atteindre 68.710, soit 36,2% de moins qu'un an plus tôt, a annoncé mardi le ministère de l'Ecologie.
"On va passer sous la barre des 300.000 mises en chantier pour l'ensemble de l'année 2009, contre 368.000 en 2008 et 435.000 en 2007, ce qui nous fait revenir au niveau de 1998, il y a 11 ans", souligne Michel Mouillart, professeur à l'Université Paris-X, interrogé par l'AFP.

date: 27 oct 2009
source: boursorama
lien: http://www.boursorama.com/infos/actuali ... 9d63ba9084

lebouru
-++
-++
Messages : 4383
Enregistré le : 04 déc. 2005, 01:42
Localisation : chateau la valliere

Re: fr: Logements neufs : nouvelle baisse des mises en chantier

#149 Message par lebouru » 27 oct. 2009, 12:57

A relativiser. en effet si on regarde certaines zones urbaines ca construit du collectif a donf ,exemple tours nord ou un eco quartier voit le jour. Par contre si on regarde le pavillon ca coince...et tant mieux si on arrete de transformer les communes rurales en zone dortoir. J'ai l'impression qu'on va encore nous faire le coups de la penurie pour justifier une hausse de la caillasse!
La decroissance n'est pas le retour au moyen age. La sainte croissance perpetuelle basee sur le consumerisme productviste est une escroquerie esclavagiste qui ne profite d'abord et surtout qu'aux rentiers , aux banksters et a une caste!

Avatar du membre
Tslone74
Messages : 64
Enregistré le : 21 sept. 2008, 15:50
Localisation : Nord Gironde

Nouvelle baisse des mises en chantier au 3e trimestre

#150 Message par Tslone74 » 28 oct. 2009, 09:00

LeMoniteur.fr | 27/10/2009 | 11:11 | Logement


Le nombre de mises en chantier de logements neufs a encore reculé au cours de la période allant de juillet à septembre, pour atteindre 68.710, soit 36,2% de moins qu'un an plus tôt. Le nombre de permis de construire a lui baissé de 23,2% à 83.763 unités sur la même période.

Sur les douze derniers mois, d'octobre 2008 à septembre 2009, ce sont près de 406.000 logements qui ont été autorisés à construire en France. Ce chiffre est inférieur de 17,6 % à celui relevé d'octobre 2007 à septembre 2008.
Mais sur l'année écoulée (octobre 2008 à septembre 2009), seuls 293.315 chantiers ont débuté soit un repli de 21,1%. Et le nombre de permis de construire chute de 20,0% à 361.386 unités. "On va passer sous la barre des 300.000 mises en chantier pour l'ensemble de l'année 2009, contre 368.000 en 2008 et 435.000 en 2007, ce qui nous fait revenir au niveau de 1998, il y a 11 ans", souligne Michel Mouillart, professeur à l'Université Paris-X.

Logements en résidence : un secteur plus dynamique
Après avoir fortement augmenté au cours des 3 dernières années, le secteur des logements collectifs marque un recul plus prononcé (-26,0) que celui des logements individuels (- 13,4 %). Sur ce dernier segment, l'individuel groupé, stable (+0,4 %), résiste mieux que l'individuel pur (-18,8 %). Avec plus de 33.000 logements, le secteur de la construction de logements en résidence fait preuve de dynamisme, il est en progression de 11,8 % par rapport à la période d'octobre 2007 à septembre 2008.
Fin septembre 2009, plus de 175.000 mises en chantier ont été enregistrées pour le logement individuel en cumul sur les douze derniers mois. Ce chiffre est en baisse de 18,7 % par rapport aux douze mois précédents. Sur la même période, près de 135 000 logements collectifs ont été mis en chantier. Le recul est de 25,6 %.

Pour répondre à la demande de logements non satisfaite en France, l'objectif affiché du gouvernement était de 500.000 nouveaux logements par an. "Les mises en chantier devraient continuer de baisser au premier semestre 2010 mais la courbe des permis de construire annonce une reprise pour l'été 2010. Mais il faudra encore quelques trimestres pour que cette reprise s'accèlere à condition que les aides publiques et les incitations fiscales soient maintenues", ajoute M. Mouillart.
Plus çà va, moins çà va de mieux en mieux!

Répondre