Les prix s'affolent à Londres.

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
nagoy
Messages : 310
Enregistré le : 11 mars 2015, 21:25

Les prix s'affolent à Londres.

#1 Message par nagoy » 04 févr. 2016, 08:38

Reportage qui est passé hier sur France 2 concernant les prix affolants de Londres...

http://mobile.francetvinfo.fr/monde/roy ... 98055.html

700k€ la place de parking, aucun problème. On demande même son avis à un AI londonien, et pour lui tout va bien. Aucune surchauffe, le marché immobilier londonien est à son juste prix... qui y croit ? La prochaine crise viendra-t-elle de Londres ?
Proxilum - Suivi des prix immobiliers

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 11069
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Les prix s'affolent à Londres.

#2 Message par optimus maximus » 04 févr. 2016, 08:40

S'ils sortent de l'UE, ils verront l'éclatement de la bulle

olivier_aix
-+
-+
Messages : 2030
Enregistré le : 16 janv. 2009, 20:09

Re: Les prix s'affolent à Londres.

#3 Message par olivier_aix » 04 févr. 2016, 08:48

Je suis surpris que l'effondrement du pétrole n'affecte pas plus leur économie. A moins que Londres ne soit qu'un microcosme isolé sous perfusion de des revenus des traders de la City ?

Nouveau stephanois
-+
-+
Messages : 2374
Enregistré le : 09 mars 2013, 23:44

Re: Les prix s'affolent à Londres.

#4 Message par Nouveau stephanois » 04 févr. 2016, 09:20

Sans changements législatifs majeurs, en gardant le combo gagnant actuel, à savoir City + argent sale, ça va bien s'arrêter à un moment non?

thorium
Messages : 321
Enregistré le : 06 nov. 2014, 10:47

Re: Les prix s'affolent à Londres.

#5 Message par thorium » 04 févr. 2016, 09:48

olivier_aix a écrit :Je suis surpris que l'effondrement du pétrole n'affecte pas plus leur économie. A moins que Londres ne soit qu'un microcosme isolé sous perfusion de des revenus des traders de la City ?
Comme evoqué par NS, la poudre blanche (et autres trafics) est un moteur majeur de l'économie outre manche.

Et là, pas de crise en vue.

Avatar du membre
pangloss
Presse
Presse
Messages : 16005
Enregistré le : 25 août 2005, 10:24
Localisation : 92

Re: Les prix s'affolent à Londres.

#6 Message par pangloss » 04 févr. 2016, 18:03

Nouveau stephanois a écrit :Sans changements législatifs majeurs, en gardant le combo gagnant actuel, à savoir City + argent sale, ça va bien s'arrêter à un moment non?
Pas nécessairement. Le marché immobilier londonien est particulier: Les biens immobiliers londoniens sont en fait une monnaie de réserve pour les voleurs de la planète.
Excellente video (téléchargeable) de Hans Rosling sur l'évolution démographique au XXIème siècle: https://vimeo.com/79878808
Image

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11334
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Les prix s'affolent à Londres.

#7 Message par Vincent92 » 04 févr. 2016, 18:25

Ces 4 postes arrivent quand même à concentrer un nombres de caricatures impressionnantes...

Déjà Londres c'est 15 fois plus grand que Paris et c'est 8M5 habitants.
Une fois qu'on a dit ca, on comprend que c'est pas les traders de la city ou les étrangers du golf qui font que les prix de Londres sont où ils sont.
Ils ne sont qu'une partie de l'équation...

thorium
Messages : 321
Enregistré le : 06 nov. 2014, 10:47

Re: Les prix s'affolent à Londres.

#8 Message par thorium » 04 févr. 2016, 19:19

Vincent92 a écrit :Ces 4 postes arrivent quand même à concentrer un nombres de caricatures impressionnantes...

Déjà Londres c'est 15 fois plus grand que Paris et c'est 8M5 habitants...

Le fait que "Londres" soit "15 fois plus grand " que "Paris" est un non sens pour cette comparaison, c'est l'agglo qui compte, et là, Paris ou Londres jouent dans la même division (en terme de population).

Apres, les capitaux affluent la bas, alors qu'ils fuient Paris pour les raisons que l'on sait. cqfd

Et pour le fric sale, ce n'est pas une légende.

Enfin, le parking à 700 KE, à part les happy few, personne ne gagnant normalement sa vie (même un cadre sup / prof lib' à 150KE/an) ne peut l'acheter. Le marché est donc déconnecté de la vie réèle, même des tres aisés.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11334
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Les prix s'affolent à Londres.

#9 Message par Vincent92 » 04 févr. 2016, 20:16

@thorium : Ce que tu dis n'est en rien opposé à ce que je dis. C'était au contraire ce sens de mon propos.

Vois tu des trader travaillant paris centre ou des qatari s'installer en grande banlieue parisienne? On a dit la même chose. Tu ne l'as juste pas compris...
Les 8M5 personnes ne sont pas tous trader ou étrangers. C'est une petite minorité.
Raconter que Londres montent juste une cause/grâce à de cette minorité est une blague.

muddyfox
Messages : 1550
Enregistré le : 19 déc. 2012, 21:18

Re: Les prix s'affolent à Londres.

#10 Message par muddyfox » 04 févr. 2016, 21:30

Vincent92 a écrit :les étrangers du golf qui font que les prix de Londres
et c'est sans parler de ceux du cricket et du badminton
pimono a écrit :en réalité tout était feu de paille pour noyer le poisson !

Avatar du membre
Bernard minet
-+
-+
Messages : 1742
Enregistré le : 16 mars 2015, 23:42

Re: Les prix s'affolent à Londres.

#11 Message par Bernard minet » 04 févr. 2016, 21:59

muddyfox a écrit :
Vincent92 a écrit :les étrangers du golf qui font que les prix de Londres
et c'est sans parler de ceux du cricket et du badminton
Bof... Moi aussi des fois j'arrive pas à me retenir d'en pondre une du genre... :wink:

ventadour
-+
-+
Messages : 2489
Enregistré le : 24 mai 2005, 21:38
Localisation : Paris 15

Re: Les prix s'affolent à Londres.

#12 Message par ventadour » 04 févr. 2016, 22:09

Sur l'Ile St Louis les rares parkings se vendent aussi 200 k€, il y a donc de la marge à la hausse...

Nouveau stephanois
-+
-+
Messages : 2374
Enregistré le : 09 mars 2013, 23:44

Re: Les prix s'affolent à Londres.

#13 Message par Nouveau stephanois » 04 févr. 2016, 23:05

A part les zinzins, quels particuliers peuvent acheter à Londres? Le premier centile? Quel est le pourcentage d'acheteurs potentiels par rapport au nombre de personnes y travaillant?

Et encore une fois, si les étrangers et l'argent sale n'expliquent pas la démesure londonienne, quelles en sont les explications? La concentration des richesses? Car si les prix étaient réellement décorrélés des revenus et autres ressources il n'y aurait tout simplement pas de ventes!

A moins bien sûr que les ventes aux particuliers représentent un pourcentage minime.

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 11069
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Les prix s'affolent à Londres.

#14 Message par optimus maximus » 04 févr. 2016, 23:35

Nouveau stephanois a écrit :A part les zinzins, quels particuliers peuvent acheter à Londres? Le premier centile? Quel est le pourcentage d'acheteurs potentiels par rapport au nombre de personnes y travaillant?

Et encore une fois, si les étrangers et l'argent sale n'expliquent pas la démesure londonienne, quelles en sont les explications? La concentration des richesses? Car si les prix étaient réellement décorrélés des revenus et autres ressources il n'y aurait tout simplement pas de ventes!

A moins bien sûr que les ventes aux particuliers représentent un pourcentage minime.

Here are the 10 most expensive areas per square metre in Britain, according to Halifax, with the average price per square metre:

http://www.mirror.co.uk/news/uk-news/ho ... uy-5931726 (de juin 2015)

Kensington and Chelsea, London, £11,635
Westminster, London, £9,571
Camden, London, £8,829
Hammersmith and Fulham, London, £8,306
Islington, London, £7,399
Wandsworth, London, £6,761
Richmond upon Thames, London, £6,265
Hackney, London, £6,196
Tower Hamlets, London, £5,980
Southwark, London, £5,962

Des avis ?

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 13995
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

Re: Les prix s'affolent à Londres.

#15 Message par cashisking » 05 févr. 2016, 08:42

optimus maximus a écrit : Kensington and Chelsea, London, £11,635
Westminster, London, £9,571
Camden, London, £8,829
Hammersmith and Fulham, London, £8,306
Islington, London, £7,399
Wandsworth, London, £6,761
Richmond upon Thames, London, £6,265
Hackney, London, £6,196
Tower Hamlets, London, £5,980
Southwark, London, £5,962
Des avis ?
Mon avis perso c'est que Londres est plus propre, plus safe et plus sympa que Paris. Incomparable.
On a loué une semaine près de Chelsea, le niveau de vie est hallucinant.
Même Neuilly ça fait banlieue moyenne à côté.
Au début j'hallucinais sur les Rolls dans la rue, au bout de 3 jours tu les comptes même plus.
Tout ne vient pas que de l'argent sale, c'est pas possible. Londres est juste une grande capitale mondiale.
Faites dégager les communistes au pouvoir en France, et Paris pourra ressembler à ça. Mais pour l'instant Paris est en deuxième division.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 22467
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Les prix s'affolent à Londres.

#16 Message par kamoulox » 05 févr. 2016, 09:09

cashisking a écrit :
optimus maximus a écrit : Kensington and Chelsea, London, £11,635
Westminster, London, £9,571
Camden, London, £8,829
Hammersmith and Fulham, London, £8,306
Islington, London, £7,399
Wandsworth, London, £6,761
Richmond upon Thames, London, £6,265
Hackney, London, £6,196
Tower Hamlets, London, £5,980
Southwark, London, £5,962
Des avis ?
Mon avis perso c'est que Londres est plus propre, plus safe et plus sympa que Paris. Incomparable.
On a loué une semaine près de Chelsea, le niveau de vie est hallucinant.
Même Neuilly ça fait banlieue moyenne à côté.
Au début j'hallucinais sur les Rolls dans la rue, au bout de 3 jours tu les comptes même plus.
Tout ne vient pas que de l'argent sale, c'est pas possible. Londres est juste une grande capitale mondiale.
Faites dégager les communistes au pouvoir en France, et Paris pourra ressembler à ça. Mais pour l'instant Paris est en deuxième division.
Tu rigoles , national voir cfa à côté !!

Il n'y a qu'à prendre le métro londonien pour voir l'écart de comportements entre franciliens et londoniens

Entièrement d'accord avec vous, Londres Cest propre, sécurisé, pas un tag sur les rames de métro ou de dégradations


Par contre cest excessivement cher

Une des rares ville qui me déplairait pas d'habiter , moi l'anti ville de nature

Avatar du membre
dudu91
Messages : 1045
Enregistré le : 14 sept. 2013, 12:41
Localisation : paris

Re: Les prix s'affolent à Londres.

#17 Message par dudu91 » 05 févr. 2016, 09:55

Les anglos saxons sont juste les rois de la spéculation.
L'exemple de la place de parking en est une preuve. L'important n'est pas la valeur d'usage, mais la culbute à la revente.
C'est pas pour rien que les crises proviennent toujours de l'autre côté de la Manche ou de l'Atlantique.

Je crois que nous n'avons pas à être jaloux de leur Ponzi géant (en parti élaboré avec de l'argent sale).
C'est un peu comme si on prenait pour modèle l'île de Jersey qui sert de lessiveuse géante, ne produit rien, mais où les gens vivent comme des rois.
"Quand on parle pognon, à partir d’un certain chiffre, tout le monde écoute."

Ben92
-++
-++
Messages : 4568
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Les prix s'affolent à Londres.

#18 Message par Ben92 » 05 févr. 2016, 10:49

cashisking a écrit : Mon avis perso c'est que Londres est plus propre, plus safe et plus sympa que Paris. Incomparable.
On a loué une semaine près de Chelsea, le niveau de vie est hallucinant.
Même Neuilly ça fait banlieue moyenne à côté.
Au début j'hallucinais sur les Rolls dans la rue, au bout de 3 jours tu les comptes même plus.
Tout ne vient pas que de l'argent sale, c'est pas possible. Londres est juste une grande capitale mondiale.
Faites dégager les communistes au pouvoir en France, et Paris pourra ressembler à ça. Mais pour l'instant Paris est en deuxième division.
C'est indéniable. J'y habité un an et demi, dans quartier tout à fait standard, et pour retrouver une atmosphère de propreté et de quiétude qui s'en rapproche je constate qu'il faut viser les quartiers les plus chics et les plus chers de Paris ou de sa proche banlieue... pour s'en rapprocher seulement. Après à Londres les pauvres sont bien regroupés dans certains quartiers, ils sont moins disséminés qu'à Paris. Et j'ai l'impression aussi que leurs pauvres se comportent mieux que nos pauvres à nous.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11334
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Les prix s'affolent à Londres.

#19 Message par Vincent92 » 05 févr. 2016, 10:52

optimus maximus a écrit : Here are the 10 most expensive areas per square metre in Britain, according to Halifax, with the average price per square metre:

http://www.mirror.co.uk/news/uk-news/ho ... uy-5931726 (de juin 2015)

Kensington and Chelsea, London, £11,635
Westminster, London, £9,571
Camden, London, £8,829
Hammersmith and Fulham, London, £8,306
Islington, London, £7,399
Wandsworth, London, £6,761
Richmond upon Thames, London, £6,265
Hackney, London, £6,196
Tower Hamlets, London, £5,980
Southwark, London, £5,962

Des avis ?
C’est une question de mentalité. Il suffit de lire ce forum.
Quand je vois des commentaires comme : « le fléau de ce siècle sont les investisseurs » et plus globalement qu’un certains nombres de personnes sont contentes que les actifs ne montent plus (et donc que ca aille mal en France), on a compris.

Les villes qui récompensent le risque et l’excellence sans chercher à réguler à tout va, attirent des capitaux et des gens brillants qui font des jobs à très forte valeurs ajoutées. Ces gens sont grassement payés. Et ils sont près à investir dans ce système qui récompense le risque. A Londres, les loyers sont libres. Ils peuvent fortement augmentés et fortement baissés (c’est arrivé en 2009 notamment). Il n’y a pas de protection excessive des mauvais payeurs (pas de trêve hivernal, on ne met pas deux ans à récupérer son bien,..).

Ces gens grassement payés font également que les métiers de second plan/moins bien payés sont mieux payés qu’ailleurs. Ce qui entraine un salaire médian plus élevé et des prix de l’immobilier élevé.

Ceci étant, tous ces capitaux font que Londres est une ville très agréable. Et ca, les 8M5 personnes en profitent (à l'exception de quelque quartiers...).
C’est tout ce contexte qui créer de l’émulation et qui attirent les personnes vers Londres (il y a plus de possibilités). Et, c’est ca qui fait que les prix sont à ce niveau et non pas juste les traders et les riches étrangers.

Après, il y a évidemment d’autres raisons comme par exemple les taux bas…

Je précise que je ne suis pas en train d'expliquer que le libéral n'a que du bon. J'explique juste pourquoi les prix en sont là.

ET46
~~+
~~+
Messages : 11189
Enregistré le : 10 janv. 2006, 12:32

Re: Les prix s'affolent à Londres.

#20 Message par ET46 » 05 févr. 2016, 11:10

Vincent92 a écrit : Les villes qui récompensent le risque et l’excellence sans chercher à réguler à tout va, attirent des capitaux et des gens brillants qui font des jobs à très forte valeurs ajoutées.
La City de Londres est un paradis fiscal qui attire les financiers du monde entier. Rien qui récompense "l'excellence" ou "le risque", simplement des réductions d'impôts (voire pas d'impôt du tout) dans le secteur financier. La cause du renchérissement immobilier à Londres est à chercher là dedans. Quand aux jobs à "forte valeur ajoutée", il n'y a aucune valeur ajoutée à gérer de la dette, ce qui est la base de l'ingénierie financière, simplement du parasitisme.
J'aurais craché de la même manière sur Staline, lénine, Danton, Mao, Hitler, Allende
Nabu, à propos de Chavez

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11334
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Les prix s'affolent à Londres.

#21 Message par Vincent92 » 05 févr. 2016, 11:30

@ET46 : Sur le paradis fiscal, tu as du te tromper de pays. On ne parle pas de l’Irlande mais de Londres ici… Quand au fait que ces jobs n’apportent aucune valeur ajoutée, tu ne fais rire. Va donc les faire si c’est si facile.

Ceux qui les font : Pour la plupart, c’est des gens brillants qui ont fait des études brillantes et qui vont de gros horaires (il faut être au travail à 6h et non 9-10h et on ne fini pas à 17h) et dans conditions stressantes.

Ce que ca apporte : S’il n’y avait pas eu ce secteur, le développement mondiale ne sera pas là où il en est. C’est ce secteur qui a permis la grande expansion de ces derniers siècles. Si je prends la découverte de l’Amérique, c’est avant tout le système financier. Bien plus que les marins. Car un bateau et une expédition, ca coute très chère. Si on ne peut pas lever de fond et qu'on doit avoir tout avant de faire, c'est beaucoup beaucoup moins rapide.

Evidemment, le secteur est perfectible. Il y a des excès qui doivent être régulés. Mais de là à dire qu’il n’apporte rien…

Avatar du membre
m.enfin
Administrateur
Administrateur
Messages : 3599
Enregistré le : 10 juin 2013, 13:55

Re: Les prix s'affolent à Londres.

#22 Message par m.enfin » 05 févr. 2016, 11:35

Vincent92 a écrit :Evidemment, le secteur est perfectible. Il y a des excès qui doivent être régulés. Mais de là à dire qu’il n’apporte rien…
houla, parle pas de malheur, surtout a Londres :mrgreen:
St Ex, Le petit prince a écrit :Les hommes n'ont plus le temps de rien connaître. Ils achètent des choses toutes faites chez les marchands. Mais comme il n'existe point de marchands d'amis, les hommes n'ont plus d'amis.

Avatar du membre
Sifar
~~+
~~+
Messages : 7114
Enregistré le : 13 mai 2008, 19:52

Re: Les prix s'affolent à Londres.

#23 Message par Sifar » 05 févr. 2016, 11:46

Vincent92 a écrit :Quand je vois des commentaires comme : « le fléau de ce siècle sont les investisseurs » et plus globalement qu’un certains nombres de personnes sont contentes que les actifs ne montent plus (et donc que ca aille mal en France), on a compris.
Non, tu n'as rien compris.
Celui qui achète un appartement dans l'ancien en espérant faire la culbute n'est pas un investisseur, c'est un spéculateur.
Celui qui optimise un avantage fiscal pour gagner de l'argent via des loyers surévalués grâce aux aides gouvernementales, c'est un rentier, ou un aspirant rentier.
L'actionnaire qui achète une action 100 et la revend 120 n'a pas apporté un centime à la société dont il a possédé l'action.
L'investisseur, c'est celui qui crée une activité nouvelle, produit des biens et des services qui n'existaient pas. Avec lui, le monde est réellement plus riche.
Utiliser ce mot d'investisseur comme tu le fais, c'est travestir la réalité, un truc de mafieux soucieux de s'acheter une respectabilité.
Ce que ca apporte : S’il n’y avait pas eu ce secteur, le développement mondiale ne sera pas là où il en est. C’est ce secteur qui a permis la grande expansion de ces derniers siècles. Si je prends la découverte de l’Amérique, c’est avant tout le système financier. Bien plus que les marins. Car un bateau et une expédition, ca coute très chère.
Très mauvais exemple, cette expédition a été faite avec des bateaux peu coûteux, bien moins coûteux que les bateaux qui allaient en Orient pour le commerce.
Vincent92 a écrit :Ce que ca apporte : S’il n’y avait pas eu ce secteur, le développement mondiale ne sera pas là où il en est. C’est ce secteur qui a permis la grande expansion de ces derniers siècles.
Les découvertes scientifiques, la vapeur, l'électricité, le moteur à explosion, l'imprimerie, etc... ne comptent pour rien.
C'est parce que des types alignaient des colonnes de nombres dans des tableaux que le monde a changé. Mais bien sûr.

à lire :
http://poesie.webnet.fr/lesgrandsclassi ... ouche.html
...and suddenly, out of the blue, and with absolutely no reason at all people voted for Adolf Hitler.

Ils n'ont pas de homard ? Qu'ils mangent des kebabs!
( Adapté de Sibeth N'diaye, porte-parole du gouvernement de la République Française. ( ou pas. )

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11334
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Les prix s'affolent à Londres.

#24 Message par Vincent92 » 05 févr. 2016, 12:06

@Sifar : C'est vraiment lourd de découper un poste et de faire un paragraphe sur chaque phrase du poste original. N'est il pas possible de prendre le sens général et de dire en quoi tu es pour ou contre?
Allons-y tout de même...
Sifar a écrit :Non, tu n'as rien compris.
Celui qui achète un appartement dans l'ancien en espérant faire la culbute n'est pas un investisseur, c'est un spéculateur.
Celui qui optimise un avantage fiscal pour gagner de l'argent via des loyers surévalués grâce aux aides gouvernementales, c'est un rentier, ou un aspirant rentier.
L'actionnaire qui achète une action 100 et la revend 120 n'a pas apporté un centime à la société dont il a possédé l'action.
L'investisseur, c'est celui qui crée une activité nouvelle, produit des biens et des services qui n'existaient pas. Avec lui, le monde est réellement plus riche.
Utiliser ce mot d'investisseur comme tu le fais, c'est travestir la réalité, un truc de mafieux soucieux de s'acheter une respectabilité.
=> Ce n'est pas moi qui est employé ce mot, c'est pimousse. Qu'où les guillements. Par ailleurs, je ne pense pas que tu travailles dans le secteur financier car tu as de grande lacunes.

Prenons juste un de tes exemples : Dire que quelqu'un qui achète une action n'apporte rien est démontrer que tu ne comprends rien.

Quand une société entre en bourse, c'est parce qu'elle a besoin d'argent soit pour se développer (le cas le plus général) soit pour se dégager de la société et profiter des fruits de son travail.
Ces actions sont ensuite échangeable de gré en gré (forte heureusement, quand on investi quelque part, ca n’est pas pour toujours) et corresponde à une partie de l'entreprise. Avoir des actions c’est être le propriétaire en quelque sorte.

Si ca n’apporter réellement rien à une société, elle n’irait pas en bourse. Il faut être *** pour céder une partie de sa boite pour rien…
Les découvertes scientifiques, la vapeur, l'électricité, le moteur à explosion, l'imprimerie, etc... ne comptent pour rien.
C'est parce que des types alignaient des colonnes de nombres dans des tableaux que le monde a changé. Mais bien sûr.
Biensur que si, au contraire. C'est bien ca, l'avancé actuelle.
Mais justement, comment a t'on financer tout ca?
Parce qu'encore une fois, une voie de chemin de fer, ca coute des sommes colosales. Sans système financier, impossible de faire des travaux si important.
Le seul qui pourrait serait un roi ou un empereur...

P.S. : J'ai fait une réponse courte. Si tu sohaites répondre, merci de ne pas partir dans tous les sens (ou/et hors sujet avec le prix du m2 à Londres)...
Si c'est le cas, je ne répondrais pas.
Modifié en dernier par Vincent92 le 05 févr. 2016, 12:15, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Sifar
~~+
~~+
Messages : 7114
Enregistré le : 13 mai 2008, 19:52

Re: Les prix s'affolent à Londres.

#25 Message par Sifar » 05 févr. 2016, 12:14

Prenons juste un de tes exemples : Dire que quelqu'un qui achète une action n'apporte rien est démontrer que tu ne comprends rien.

Quand une société entre en bourse, c'est parce qu'elle a besoin d'argent soit pour se développer (le cas le plus général) soit pour se dégager de la société et profiter des fruits de son travail.
Ces actions sont ensuite échangeable de gré en gré (forte heureusement, quand on investi quelque part, ca n’est pas pour toujours) et corresponde à une partie de l'entreprise. Avoir des actions c’est être le propriétaire en quelque sorte.

Si ca n’apporter réellement rien à une société, elle n’irait pas en bourse. Il faut être *** pour céder une partie de sa boite pour rien…
Mon dieu mon dieu mon dieu....
...and suddenly, out of the blue, and with absolutely no reason at all people voted for Adolf Hitler.

Ils n'ont pas de homard ? Qu'ils mangent des kebabs!
( Adapté de Sibeth N'diaye, porte-parole du gouvernement de la République Française. ( ou pas. )

Avatar du membre
dudu91
Messages : 1045
Enregistré le : 14 sept. 2013, 12:41
Localisation : paris

Re: Les prix s'affolent à Londres.

#26 Message par dudu91 » 05 févr. 2016, 13:14

Vincent92, penses-tu sincèrement que les mecs qui jouent au casino de la City, spéculent sur les matières premières, amènent de la valeur ajoutée ?
Je sais que c'est un discours bien rodé dans les écoles de commerce, à l'UMP...mais réfléchis par toi même.

Quels secteurs profitent de l'ingénierie financière en ce moment : et bien vue l'inflation et le taux de chômage, je peux te répondre que ce sont les financiers eux mêmes, et personne d'autres.
Quand aux petits génies qui sortent des Grandes Ecoles, crois moi, c'est du vent (bien que les mecs soient intelligents), leurs formules rapportent bien moins que le trading haute fréquence (activité à la valeur ajoutée bien discutable).
"Quand on parle pognon, à partir d’un certain chiffre, tout le monde écoute."

Avatar du membre
goinfrimmo
~~+
~~+
Messages : 6023
Enregistré le : 07 juin 2008, 10:29
Localisation : 92 O

Re: Les prix s'affolent à Londres.

#27 Message par goinfrimmo » 05 févr. 2016, 14:05

Je vais prendre un exemple volontairement caricatural pour agacer Vincent. Quelle part de la valorisation de Facebook sert au développement de l'entreprise* ? On rejoint la notion de BFR (besoin en fonds de roulement). Aussi, dans ma boîte bien plus modeste, la 1ère unité a un BFR négatif. C'est-à-dire (en simplifiant) qu'elle finance tous les développements des produits avec les avances des clients. Nous n'avons pas besoin d'une IPO pour vivre.
Quand une start-up se crée, elle a besoin de BFR pour développer son 1er produit avant que le marché soit prêt à l'acheter (mon cas). Là, la Dir nous a obligé de chercher de l'argent à l'extérieur pour compléter son apport. Nous l'avons trouvé à ex-Oseo/BPI. Là encore, pas d'IPO.
Je suis trader. La plupart des actions qui s'échangent quotidiennement ne financent pas de start-up, mais au contraire d'énormes vieilles boîtes. Le seul but est comme disent mes amis gérants, "chercher du rendement". Récolter un dividende (au détriment de l'investissement), ou spéculer sur une éventuelle PV.
Maintenant, si quelqu'un a un (1) contre-exemple d'investissement bienveillant par la Bourse, je veux bien l'étudier.

* Comme dit mon collègue régulièrement: "Avec 3 types comme moi, je te recode Facebook en 1 an !". Je ne suis toujours pas sûr qu'il plaisante.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11334
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Les prix s'affolent à Londres.

#28 Message par Vincent92 » 05 févr. 2016, 14:05

@dudu91 : Je ne défend pas le trading haute fréquence mais le secteur de la finance en général. Souvent accusé de tous les mots du monde par des gens qui n'y connaissent absolument rien.

Je suis bien d'accord avec toi qu'en 2016, la plupart de l'augmentation de la valeur monétaire ne profite pas à l'économie réelle.

Cela n'empêche pas que le secteur financier apporte énormément à tous les autres secteurs. C’est même le cœur (sans ce secteur, peu de progrès rapide).

Certains pays ont essayé d’en sortir (je pense par exemple à l’Argentine) mais sans succès.

Concernant les personnes qui "jouent aux casinos", c’est un lieu commun qui ne veut rien dire.
Apparemment, tu parles de ceux qui spéculent sur les manières premières.

Il faut savoir pourquoi ce marché a été créé. Au départ, on a un producteur qui veut être sûr de vendre à un prix donné avant d’avoir produit et un grossiste qui ne veut pas assumer le risque variation de valeur du produit entre le moment où il l’achète et le moment où il le vend (ca peut se compter en année et ca peut ruiner un grossiste en cas de fortes variations).

Il place donc cette valeur sur le marché. Certaines personnes (qu’on les appelle investisseurs ou spéculateurs, le résultat est le même) parient sur la baisse ou la hausse du produit. Ils portent le risque et gagnent/perdent de l’argent s’ils ont raison/tord.

A la base, c’est tout à fait légitime et c’est cela que je défends.
Après, évidemment, la quantité de dérivés échangés dépassent de loin l’économie réelle. Et loin de moi l’idée de défendre cela.

Mon point est donc que ce secteur est très perfectible mais totalement indispensable. Et, qu'il apporte bien une forte valeur ajoutée.

----------------

@goinfrimmo : Ton propos ne m'énerve pas. Je suis même plutot d'accord. Pour le cas de facebook, il n'y avait pas besoin de liquidité (cela a tout de même permis à son PDG de sortir du projet avec quelques millions d'euros. Or, c'est tout de même l'objectif en général quand on fait une boite).

Concernant les exemples de boites qui sont financées grace au marché, tu exagères. Il y en a des miliers... (marché des small caps)
Mais, c'est sûr que ce n'est pas les produits prémium. Quand on investie dans une small cap, le risque est plus grand.

Je connais personnellement un ami qui est en train de monter sa boite et qui possède maintenant des bureaux dans le 13ieme arrondissement de Paris grâce à des levées de fonds.
Pourtant, son produit n'est pas encore fini et n'a pour le moment rien apporter. Ces "généreux donateurs" n'espèrent évidemment qu'une chose, récupérer leur argent au centuple quand celle ci sera valorisée.

Après, comme d'habitude, on s'éloigne malheureusement du sujet initial.
Modifié en dernier par Vincent92 le 05 févr. 2016, 14:34, modifié 1 fois.

slyooney
Messages : 341
Enregistré le : 02 août 2010, 12:46

Re: Les prix s'affolent à Londres.

#29 Message par slyooney » 05 févr. 2016, 15:41

Vincent92 a écrit :(...)

Je suis bien d'accord avec toi qu'en 2016, la plupart de l'augmentation de la valeur monétaire ne profite pas à l'économie réelle.

Cela n'empêche pas que le secteur financier apporte énormément à tous les autres secteurs. C’est même le cœur (sans ce secteur, peu de progrès rapide).

Certains pays ont essayé d’en sortir (je pense par exemple à l’Argentine) mais sans succès.

Concernant les personnes qui "jouent aux casinos", c’est un lieu commun qui ne veut rien dire.
Apparemment, tu parles de ceux qui spéculent sur les manières premières.

Il faut savoir pourquoi ce marché a été créé. Au départ, on a un producteur qui veut être sûr de vendre à un prix donné avant d’avoir produit et un grossiste qui ne veut pas assumer le risque variation de valeur du produit entre le moment où il l’achète et le moment où il le vend (ca peut se compter en année et ca peut ruiner un grossiste en cas de fortes variations).
(...)
Vincent, A la base, le système bancaire sert à financer des projets/l'innovation, toussa, toussa... Nous sommes tous d'accord.
Sauf que c'est théorique et que cela n'est plus vrai. L'appareil financier (avec en son coeur, les grands établissements bancaires et le système boursier) ne cherche plus que le profit sans jamais chercher à créer de la valeur. Pire encore, les effets de levier mis en place avec la dérégulation des marchés (démarche initiée dans les années 80) détruit davantage l'économie réelle qu'elle ne la favorise.
Modifié en dernier par slyooney le 05 févr. 2016, 15:46, modifié 1 fois.

Blangar1
Messages : 330
Enregistré le : 27 avr. 2008, 16:59

Re: Les prix s'affolent à Londres.

#30 Message par Blangar1 » 05 févr. 2016, 15:44

@Goinfrimmo : développer l'appli Facebook n'est pas très compliqué. La rendre "scalable" et exploitable dans ces volumes, c'est autre chose...

Pour venir au trading (que ce soit HFT ou le commerce de marchandises à terme) je ne vois pas la valeur ajoutée. Parier sur la hausse ou la baisse de prix de marchandises, voire de comestibles, me paraît un non-sens pour la collectivité

Que cela enrichisse tel ou tel, y compris dans les producteurs, sans doute. Mais l'intérêt pour la communauté est nul.

Du reste autrefois, la spéculation était interdite, et cela n'a pas empêché le monde de tourner.

Enfin, y compris pour ce qui concerne la bourse et sa cotation en continu, on peut là encore discuter. Il n'y a pas de symétrie entre le pseudo-investisseur qui peut entrer ou sortir en quelques secondes (et donc n'être partie prenante que quelques secondes) et un employé ou un client, pour lesquels évidemment l'interaction est plus longue et les possibilités de sortie bien plus complexes et aléatoires parfois. Aussi, parler de marchés "équilibrés" est-il un gros mensonge.

A vous lire

Avatar du membre
goinfrimmo
~~+
~~+
Messages : 6023
Enregistré le : 07 juin 2008, 10:29
Localisation : 92 O

Re: Les prix s'affolent à Londres.

#31 Message par goinfrimmo » 05 févr. 2016, 16:43

Vincent92 a écrit :Concernant les exemples de boites qui sont financées grace au marché, tu exagères. Il y en a des miliers... (marché des small caps)
En fait, le malentendu doit provenir de ta définition du "marché". Comme dit plus haut, je suis partisan de financeurs en cash de type fonds d'investissement, angels, voire BPI. Il faut que tu nous montres au moins 1 de ses "milliers" de small caps qui s'introduisent directement sur Alternext à la création.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11334
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Les prix s'affolent à Londres.

#32 Message par Vincent92 » 05 févr. 2016, 17:17

@goinfrimmo : Evidemment, je ne vais pas dire le contraire. Comment veux tu introduire sur le marché une entreprise non abouti?

La question sous-jacente à se poser c'est pourquoi ces investisseurs providentiels (fonds d'investissement, angels,...) viennent ils financier des start up très risqué si ce n'est dans l'espoir d'une plus value?

Parce que si on enlève le marché financier, je ne suis pas sûr que tu trouves le même nombre d'investisseurs prêt à aider ces entreprises.

Donc si ce n'est effectivement pas un financement direct (je suis d'accord avec toi), c'est un financement indirect. C'est l'espoir d'une introduction future qui fait que ces start up se font financer.

Après, il y a toujours l'entreprise de taille plus importante (entreprise familiale) qui s'introduissent en bourse (voir du coté des microcap) pour augmenter sa trésorerie.

Il n'y a pas que des énormes boites matures qui arrivent sur le marché...

franckyfranck
+
+
Messages : 2690
Enregistré le : 30 déc. 2011, 18:49

Re: Les prix s'affolent à Londres.

#33 Message par franckyfranck » 05 févr. 2016, 18:36

Entièrement d'accord avec vous, Londres Cest propre, sécurisé, pas un tag sur les rames de métro ou de dégradations
Pourtant dans les années 90 je me souviens que c'était une ville crade et assez dangereuse. Mais aujourd'hui je suis d'accord avec vous ;) Comme quoi les choses changent vite. Il faut dire qu'ils ont peu de logements sociaux dans la partie centrale, du coup la hausse des prix a littéralement "chassé" les moins riches. Reste à savoir si c'est le modèle que l'on veut chez nous.

Après au Royaume Uni la centralisation est pire qu'en France. En dehors de Londres c'est franchement pas terrible (même si Birmingham et Edinburgh tirent leur épingle du jeu).

Dans tous les cas voici une classification des "World Cities" qui rank les villes par rapport à leur importance dans l'économie mondiale :
http://www.lboro.ac.uk/gawc/world2012t.html

Et oui ils sont une ligue au dessus de nous à Londres. Mais effectivement s'ils venaient à sortir de l'europe attendez vous à un déferlement de traders sur Paris et Francfort. Et nos prix immobilliers vont prendre méga-cher. (Sachant qu'il est probable que ce soit Paris plutôt que Francfort sur laquelle arrive la vague pour des tas de raisons. Plusieurs banques ont déjà dis qu'en cas de sortie de l'europe, elles n'auraient d'autres choix que de déménager sur le continent. ).

Avatar du membre
Suricate
Modérateur
Modérateur
Messages : 14981
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12
Localisation : Saumur (49)

Re: Les prix s'affolent à Londres.

#34 Message par Suricate » 08 févr. 2016, 22:14


fifi52
Messages : 15
Enregistré le : 03 mai 2012, 09:52

Re: Les prix s'affolent à Londres.

#35 Message par fifi52 » 10 févr. 2016, 15:22

Une des raisons qui explique le niveau élevé des prix à Londres est l'insuffisance de l'offre face à une population en expansion.

Avatar du membre
saturne
-+
-+
Messages : 2067
Enregistré le : 24 déc. 2011, 22:36

Re: Les prix s'affolent à Londres.

#36 Message par saturne » 15 févr. 2016, 14:14

http://www.latribune.fr/vos-finances/im ... 50707.html
Immobilier : le désespoir des Londoniens face à la hausse des prix
Par latribune.fr | 15/02/2016, 12:24 | 716 mots
Manifestations, étudiants en grève des loyers, la colère gronde chez les Londoniens, exaspérés par la hausse sans fin des prix du logement. Elle pousse les locataires vers des biens toujours plus petits pour espérer boucler leurs budgets. Avec une population de 8,6 millions d'habitants, Londres est une ville internationale qui accueille chaque année quatre fois plus de nouveaux résidents (environ 100.000) qu'elle ne fait construire de logements. "C'est bien simple, la situation est en train de devenir intenable", déplore John Ford, 60 ans. Ce professeur à la retraite s'est joint à une manifestation qui a rassemblé récemment 2.000 personnes contre un projet de loi modifiant la répartition des logements sociaux et les droits de leurs locataires.
Billets philophynanciers crédit-consuméristes : http://ppcc-fr.blogspot.fr/?view=mosaic

Ben92
-++
-++
Messages : 4568
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Les prix s'affolent à Londres.

#37 Message par Ben92 » 15 févr. 2016, 14:20

saturne a écrit :http://www.latribune.fr/vos-finances/im ... 50707.html
Immobilier : le désespoir des Londoniens face à la hausse des prix
Par latribune.fr | 15/02/2016, 12:24 | 716 mots
Manifestations, étudiants en grève des loyers, la colère gronde chez les Londoniens, exaspérés par la hausse sans fin des prix du logement. Elle pousse les locataires vers des biens toujours plus petits pour espérer boucler leurs budgets. Avec une population de 8,6 millions d'habitants, Londres est une ville internationale qui accueille chaque année quatre fois plus de nouveaux résidents (environ 100.000) qu'elle ne fait construire de logements. "C'est bien simple, la situation est en train de devenir intenable", déplore John Ford, 60 ans. Ce professeur à la retraite s'est joint à une manifestation qui a rassemblé récemment 2.000 personnes contre un projet de loi modifiant la répartition des logements sociaux et les droits de leurs locataires.
S'ils ne sont pas contents, personne ne les oblige à rester. Et avant de s'engager dans des études à Londres il faut se renseigner sur le coût de la vie.

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 10908
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: Les prix s'affolent à Londres.

#38 Message par WolfgangK » 15 févr. 2016, 14:46

Ben92 a écrit :Après à Londres les pauvres sont bien regroupés dans certains quartiers, ils sont moins disséminés qu'à Paris. Et j'ai l'impression aussi que leurs pauvres se comportent mieux que nos pauvres à nous.
:shock: :shock: :shock:
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11334
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Les prix s'affolent à Londres.

#39 Message par Vincent92 » 15 févr. 2016, 15:19

@WolfgangK : Ce qu'il voulait dire est que Londres est très propret. Et il y a moins d’emmerdeurs (riches ou pauvres d’ailleurs. Mais les emmerdeurs dont ils parlent sont beaucoup plus souvent pauvres).

Et je partage cette analyse. Mais, c’est une question de culture. Les anglais sont (en moyenne) plus à cheval sur les règles que les Français.

Pour anecdote, la première fois que je suis allé me balader à Londres, je ne suis fait « engueuler » par un anglais car je marchais sur la piste cyclable. Et, il avait raison.

Par ailleurs, s’il n’y avait pas de lien entre niveau social et éducation/culture, il est clair qu’on aurait moins de différences de prix entre des villes finalement assez proche. La mixité serait nettement plus facile.
Nier cette réalité me semble difficile (voir limite bisounours).

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 22467
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Les prix s'affolent à Londres.

#40 Message par kamoulox » 15 févr. 2016, 15:51

Le métro en Chine , en Russie , à Londres et en France Cest le jour et la nuit

On est globalement pas civilisés du tout en France

Un manque de savoir vivre certain

Cest meme pas question de pauvres ou pas, le nombres de Gars blindés dans leur groooosse voiture balancer des paquets de clopes ou des emballages macdo par la fenetre sur l'autoroute je les compte plus

A Londres ou à Moscou le métro il est impeccable , rien par terre , par un tag tu pourrais manger sur le sol

C'est pas la foire d'empoigne dès que les portes s'ouvrent , les gens attendent que les passagers sortent puis rentre

Et les gens regardent pas leur pompes de peur de se faire emmerder ou je ne sais quoi
C'est déstabilisant le retour en France

Ben92
-++
-++
Messages : 4568
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Les prix s'affolent à Londres.

#41 Message par Ben92 » 15 févr. 2016, 17:31

WolfgangK a écrit :
Ben92 a écrit :Après à Londres les pauvres sont bien regroupés dans certains quartiers, ils sont moins disséminés qu'à Paris. Et j'ai l'impression aussi que leurs pauvres se comportent mieux que nos pauvres à nous.
:shock: :shock: :shock:
Oui bon, arrête de nous jouer la vierge effarouchée. A moins que tu n'aies jamais mis les pieds dans le nord ou l'est de Paris (même pas besoin de passer le périph).

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 10908
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: Les prix s'affolent à Londres.

#42 Message par WolfgangK » 15 févr. 2016, 17:37

Ben92 a écrit :
WolfgangK a écrit :
Ben92 a écrit :Après à Londres les pauvres sont bien regroupés dans certains quartiers, ils sont moins disséminés qu'à Paris. Et j'ai l'impression aussi que leurs pauvres se comportent mieux que nos pauvres à nous.
:shock: :shock: :shock:
Oui bon, arrête de nous jouer la vierge effarouchée. A moins que tu n'aies jamais mis les pieds dans le nord ou l'est de Paris (même pas besoin de passer le périph).
J'ai vécu à porte des Lilas, donc je connais mes pauvres. D'ailleurs, je vous trouve un peu pauvre vous-même, et comme je suis désormais dans le sud-ouest Parisien, vous êtes un peu mon pauvre maintenant. Je ne suis pas sûr d'avoir gagné au change…
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 11069
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Les prix s'affolent à Londres.

#43 Message par optimus maximus » 15 févr. 2016, 19:53

saturne a écrit :http://www.latribune.fr/vos-finances/im ... 50707.html
Immobilier : le désespoir des Londoniens face à la hausse des prix
Par latribune.fr | 15/02/2016, 12:24 | 716 mots
Manifestations, étudiants en grève des loyers, la colère gronde chez les Londoniens, exaspérés par la hausse sans fin des prix du logement. Elle pousse les locataires vers des biens toujours plus petits pour espérer boucler leurs budgets. Avec une population de 8,6 millions d'habitants, Londres est une ville internationale qui accueille chaque année quatre fois plus de nouveaux résidents (environ 100.000) qu'elle ne fait construire de logements. "C'est bien simple, la situation est en train de devenir intenable", déplore John Ford, 60 ans. Ce professeur à la retraite s'est joint à une manifestation qui a rassemblé récemment 2.000 personnes contre un projet de loi modifiant la répartition des logements sociaux et les droits de leurs locataires.
J'ai toujours pensé que les bulles immobilières seraient traitées sérieusement par les gouvernements le jour où il y aurait des émeutes graves...
C'est pour bientôt ?

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 15563
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: Les prix s'affolent à Londres.

#44 Message par pimono » 15 févr. 2016, 22:04

700ke la place de parking sur Londres, c'est quand même abusé. Ca ne peut être que le signe d'un marché malade par la magouille stratégique.
"Ils feront le travail pour nous et nous prospérerons grâce à leurs dettes et leur dur labeur, ...nous continuerons à les faire vivre dans la peur et la colère par l’image et le son."

Ben92
-++
-++
Messages : 4568
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Les prix s'affolent à Londres.

#45 Message par Ben92 » 15 févr. 2016, 22:15

WolfgangK a écrit : J'ai vécu à porte des Lilas, donc je connais mes pauvres. D'ailleurs, je vous trouve un peu pauvre vous-même, et comme je suis désormais dans le sud-ouest Parisien, vous êtes un peu mon pauvre maintenant. Je ne suis pas sûr d'avoir gagné au change…
Porte de Lilas est un quartier pauvre mais tranquille, à quelques centaines de mètres Place des Fetes c'est une autre histoire.

Avatar du membre
krachboom
-++
-++
Messages : 3748
Enregistré le : 18 sept. 2008, 10:22

Re: Les prix s'affolent à Londres.

#46 Message par krachboom » 08 août 2018, 08:04

je voudrais savoir comment se comportent le sprix à Londres depuis le Brexit ?

çà monte toujours ou ça s'est calmé ?

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11334
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Les prix s'affolent à Londres.

#47 Message par Vincent92 » 08 août 2018, 09:04


Avatar du membre
krachboom
-++
-++
Messages : 3748
Enregistré le : 18 sept. 2008, 10:22

Re: Les prix s'affolent à Londres.

#48 Message par krachboom » 08 août 2018, 09:38

ok merci !

ventadour
-+
-+
Messages : 2489
Enregistré le : 24 mai 2005, 21:38
Localisation : Paris 15

Re: Les prix s'affolent à Londres.

#49 Message par ventadour » 08 août 2018, 10:30

Les prix baissent lentement depuis 2014 (donc avant le Brexit !) :

https://www.theguardian.com/money/2018/ ... gest-drops
Prices in Fulham fell by 4.6% in 2017 and were down more than 14% on their 2014 peak, said the company.
It means average values in Fulham, which passed the £1,000 per square foot mark in 2013, have fallen back to £890, well below Chelsea’s £1,600 average.

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 11069
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Les prix s'affolent à Londres.

#50 Message par optimus maximus » 08 août 2018, 14:57

ventadour a écrit :
08 août 2018, 10:30
Les prix baissent lentement depuis 2014 (donc avant le Brexit !) :

https://www.theguardian.com/money/2018/ ... gest-drops
Prices in Fulham fell by 4.6% in 2017 and were down more than 14% on their 2014 peak, said the company.
It means average values in Fulham, which passed the £1,000 per square foot mark in 2013, have fallen back to £890, well below Chelsea’s £1,600 average.
Pour avoir le prix du m2 en euros, il faut multiplier par 12 environ. Donc à Fulham on serait à 10 700 euros le m2 (fourchette de 10 500 à 11 000 euros le m2). Paris serait donc aussi chère que Londres !