De la trêve hivernale à l’expulsion par l’État de ses locata

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
Ferrari
Messages : 637
Enregistré le : 01 févr. 2017, 09:59

De la trêve hivernale à l’expulsion par l’État de ses locata

#1 Message par Ferrari » 31 mars 2017, 13:43

De la trêve hivernale à l’expulsion par l’État de ses locataires modestes
http://h16free.com/2017/03/31/57899-de- ... s-modestes

Aussi douloureux que ce soit, les locataires de HLM sont les plus nombreux à être expulsés.

Constat surprenant pour un État qui prétend lutter vaillamment contre les problèmes de logement ! S’agitant à coup d’ALUR, de lois et de décrets divers contre les prix indécents des loyers dans le privé et des propriétaires trop gourmands, cela parait impossible qu’il ait laissé dériver les prix des loyers dans le public.
Un État qui aggrave les difficultés

Allons ! Impossible n’est pas français, voyons : bien que le parc public, où logent les plus défavorisés, dépende directement de lui, l’Etat n’a rien fait pour réguler ces loyers.

Pendant que l’État s’acharnait électoralement et législativement contre les propriétaires privés, les loyers HLM ont augmenté gentiment de manière très supérieure à l’indice des prix à la consommation. Les seuils de prise en compte des aides personnelles au logement ont également été largement rehaussés.

Selon l’Observatoire des Inégalités, il semblerait même que « l’augmentation des loyers des logements sociaux a dépassé celle des autres logements : entre 1989 et 2011, l’indice du loyer du parc social a progressé de 84%, soit six points de plus que l’augmentation moyenne des loyers des logements du secteur privé. »
La République une et indivisible a laissé place à la République multiculturelle, bigarrée, inclusive, festive, citoyenne et aussi divisible que possible pour mieux régner.

Répondre