Crédits immobiliers : le mirage des prêts à 35 ans

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Répondre
Message
Auteur
Ystava
Messages : 766
Enregistré le : 09 juin 2017, 13:10

Crédits immobiliers : le mirage des prêts à 35 ans

#1 Message par Ystava » 28 sept. 2018, 04:09

Les ménages peinent à suivre l’envolée des prix de l’immobilier dans les grandes villes. Une banque alsacienne veut allonger la durée des emprunts sur 420 mois, une parade pour prétendument les solvabiliser, mais qui mettrait en danger les acheteurs les moins avertis.

artout, acquérir un logement devient une affaire complexe pour les ménages dont les budgets ne sont pas extensibles. Ça commence à coincer, le marché ralentit. Mais qu’à cela ne tienne : dans les milieux de l’immobilier, certains préconisent comme parade de rallonger encore la durée des prêts, alors qu’elle a déjà considérablement augmenté. Les crédits à 20 ans sont aujourd’hui presque devenus la norme (au lieu de 15 ans au début des années 2000) et, pour se solvabiliser, de plus en plus d’acquéreurs poussent au-delà. Et déjà, des professionnels du financement suggèrent de pousser jusqu’à 35 ans, ce qui serait une très mauvaise affaire pour les acquéreurs.

Récemment, Pascal Beuvelet, le président du réseau d’In&Fi Crédits, un courtier en crédits immobilier, a fait état du retour de prêts « sur 35 ans à taux fixe ».(...) Mais selon nos informations, il n’en est rien. Pour l’instant, une seule banque, le Crédit foncier communal d’Alsace et de Lorraine, une filiale du Crédit mutuel spécialisée dans le rachat hypothécaire de prêts immobiliers et dans le regroupement de crédits, propose ce type de prêts très longs, au-delà de 30 ans. Tous les courtiers interrogés par Libération qualifient de « totalement marginale » la proportion de prêts d’une durée supérieure à 30 ans. « C’est moins de 1 % du total des prêts », pointe Sandrine Allonier, porte-parole de VousFinancer.

Dans les milieux de l’immobilier, certains tentent donc de le contourner avec les crédits à 35 ans. Mais les grands établissements bancaires, qui ont déjà beaucoup rallongé la durée des prêts ne semblent pas disposés à aller aussi loin. Et à courir derrière une inflation immobilière, de plus en plus déconnectée de l’économie réelle, autrement dit de l’évolution du revenu des ménages. En cas d’éclatement de ce que d’aucuns qualifient maintenant de « bulle immobilière », les souscripteurs de tels emprunts seraient dans de mauvais draps, à la tête d’un patrimoine immobilier en perte de valeur et avec une dette au très long cours. Sans compter que de tels prêts, toujours plus longs, peuvent se révéler un mirage pour les emprunteurs : ils vont payer plus longtemps sans pour autant avoir des mensualités vraiment moins lourdes.

Parmi les professionnels du financement, les interlocuteurs les plus réalistes ne croient pas à la solution du crédit pour éviter une crise de la demande. « Les banques ont déjà beaucoup rallongé les prêts et assoupli leurs conditions. Il n’y a plus de marge », constate un courtier. Pour lui, les professionnels du secteur de la pierre qui ne jurent que par la hausse des prix vont devoir se faire une raison. Le marché devra passer par une phase de réajustement, autrement dit de baisse des prix. Ce changement de cycle pourrait intervenir au cours de l’année 2019. Dans « moins d’un an, probablement sous l’effet d’une hausse des taux décidée par la Banque centrale européenne », estime MeilleursAgents dans son analyse du marché de l’immobilier résidentiel à Paris, en Ile-de-France et dans les autres plus grandes villes françaises.
https://www.liberation.fr/france/2018/0 ... ns_1681457

flipper le dauphin
-++
-++
Messages : 3656
Enregistré le : 11 juin 2005, 12:26

Re: Crédits immobiliers : le mirage des prêts à 35 ans

#2 Message par flipper le dauphin » 28 sept. 2018, 10:00

Ce sont les même discours que ceux de l'année derniere.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 6821
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Crédits immobiliers : le mirage des prêts à 35 ans

#3 Message par Vincent92 » 28 sept. 2018, 10:04

flipper le dauphin a écrit :
28 sept. 2018, 10:00
Ce sont les même discours que ceux de l'année derniere.
C'est surtout un mélange de lieu commun et d'opinion personnelle. Je pense avoir peu de chance de me tromper en disant que l'auteur est locataire. Au passage, je ne sais pas où il a lu ou entendu que meilleursagents disait que les prix allaient baisser.
"Le pessimiste et l'optimiste s'accordent à ne pas voir les choses telles qu'elles sont. L'optimiste est un imbécile heureux, le pessimiste un imbécile malheureux."
Ignoré : stchong

Ben92
+
+
Messages : 2637
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Crédits immobiliers : le mirage des prêts à 35 ans

#4 Message par Ben92 » 28 sept. 2018, 10:19


... inflation immobilière, de plus en plus déconnectée de l’économie réelle
En cas d’éclatement de ce que d’aucuns qualifient maintenant de « bulle immobilière »
Il n’y a plus de marge.
Le marché devra passer par une phase de réajustement, autrement dit de baisse des prix.
Tous ces ponctifs ! :mrgreen:
Un petit article baissier comme au bon vieux temps, écrit par un journaliste baissier pour mettre un peu de beaume de coeurs aux lecteurs fauchés de libé qui rêvent d'acheter à Paris.
Pour beaucoup ça restera un rêve, mais l'espoir fait vivre.

Avatar du membre
ddv
+
+
Messages : 3461
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : La Gacilly proche (56)

Re: Crédits immobiliers : le mirage des prêts à 35 ans

#5 Message par ddv » 28 sept. 2018, 14:37

Je plussoie. Les taux d'intérêt vont rester bas et les prix stagner, voire augmenter. Il est plus intéressant d'acheter que de louer, il faut profiter des prix actuels pour acheter avant qu'ils ne repartent à la hausse 8)
J'oubliais : louer, c'est jeter de l'argent par la fenêtre, alors, ACHETEZ !
Moi, je maintiendrai le passe Navigo à 70 euros car je ne jouerai pas avec le pouvoir d'achat des Franciliens - V. Pécresse, dec 2015.
Je vais peut-être vous surprendre, mais je pense qu'il faut augmenter le SMIC net de 20 % - V. Pécresse, juin 2018

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 13693
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Crédits immobiliers : le mirage des prêts à 35 ans

#6 Message par kamoulox » 28 sept. 2018, 14:42

35 ans c’est tirelire pour la banque

:shock:

Crapaud
Messages : 477
Enregistré le : 01 déc. 2008, 10:37

Re: Crédits immobiliers : le mirage des prêts à 35 ans

#7 Message par Crapaud » 28 sept. 2018, 16:01

kamoulox a écrit :
28 sept. 2018, 14:42
35 ans c’est tirelire pour la banque

:shock:
Pas forcément : on parle de prêts à 35 ans à taux fixe. On peut raisonnablement estimer que les taux ne vont pas monter dans les 2-3 voire 5 prochaines années, sur 35 ans, c'est loin d'être évident !
"Life is no matter of chance. It's a matter of choice"

flipper le dauphin
-++
-++
Messages : 3656
Enregistré le : 11 juin 2005, 12:26

Re: Crédits immobiliers : le mirage des prêts à 35 ans

#8 Message par flipper le dauphin » 28 sept. 2018, 16:38

Il y a surtout que certains ici ont du mal à integrer qu'il est aujourd'hui plus facile d'acheter que de louer
Que devant l'impossibilité de trouver une location, les jeunes sont tentés par l'acquisition.
La banque ne vous demande pas de garant et est moins regardante quand à vos revenus surtout que s'adressant à des jeunes, la banque misera sur une augmentation de salaire nettement plus probable qu'une personne en fin de carriere

Même avec un emprunt à 35 ans l'amortissement aux taux actuels est important pres de 50% de l'echeance rembourse du capital

Pas que j'encourage ce type de taux, mais il peut répondre à des situations specifiques ou l'acquerant meme avec cette durée trouvera plus d'interet à acheter qu'à louer un truc mitheux hors de prix à un proprio moins regardant sur sa feuille de paye

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 6821
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Crédits immobiliers : le mirage des prêts à 35 ans

#9 Message par Vincent92 » 28 sept. 2018, 16:51

flipper le dauphin a écrit :
28 sept. 2018, 16:38
Il y a surtout que certains ici ont du mal à integrer qu'il est aujourd'hui plus facile d'acheter que de louer
Que devant l'impossibilité de trouver une location, les jeunes sont tentés par l'acquisition.
La banque ne vous demande pas de garant et est moins regardante quand à vos revenus surtout que s'adressant à des jeunes, la banque misera sur une augmentation de salaire nettement plus probable qu'une personne en fin de carriere

Même avec un emprunt à 35 ans l'amortissement aux taux actuels est important pres de 50% de l'echeance rembourse du capital

Pas que j'encourage ce type de taux, mais il peut répondre à des situations specifiques ou l'acquerant meme avec cette durée trouvera plus d'interet à acheter qu'à louer un truc mitheux hors de prix à un proprio moins regardant sur sa feuille de paye
Autant je trouve l'article ridicule et le titre non adapté (il aurait plutôt fallu mettre "bulle immobilière" que "prêt sur 35 ans", au moins on aurait tout de suite compris l'objectif et le contenu de l'article. C'est c0n d'essayer d'avancer masquer quand c'est fait de manière aussi grossière) autant je trouve que tu tires la ficèle beaucoup trop :mrgreen:
On n'est vraiment pas obligé d'être de la caricature inverse. Si tu ne trouves pas de location tu ne trouveras pas de banque pour te prêter sur 35 ans et globalement, c'est vraiment débile d'emprunter sur si longtemps. Le gain de pouvoir d'achat est extrêmement faible et le coût de crédit explose.
D'ailleurs l'article le dit lui même, ces prêts sont archi marginaux (moins de 1%).
"Le pessimiste et l'optimiste s'accordent à ne pas voir les choses telles qu'elles sont. L'optimiste est un imbécile heureux, le pessimiste un imbécile malheureux."
Ignoré : stchong

Répondre