Immobilier : Paris flambe-t-il ? - France 5

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
alpha2
-++
-++
Messages : 3514
Enregistré le : 08 mars 2015, 16:17

Re: Immobilier : Paris flambe-t-il ? - France 5

#51 Message par alpha2 » 24 oct. 2018, 10:49

Bien sûr que c'est une contrainte, mais tout choix apporte des contraintes.

Un 16m² représente une contrainte d'espace, alors qu'un 100m² représentera des contraintes de chauffage, d'entretien, de taxes, de charges...

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 13747
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Immobilier : Paris flambe-t-il ? - France 5

#52 Message par kamoulox » 24 oct. 2018, 10:49

alpha2 a écrit :
24 oct. 2018, 10:42
kamoulox a écrit :
24 oct. 2018, 10:23
Oui enfin les minimalistes c’est à 99% par contrainte pas par choix hein...
Pas d'accord avec ça. La preuve : ils habitaient un 65 m² dans Paris, et ont décidé de vivre dans 16 m², sans y être contraints.
Vincent92 a écrit :
24 oct. 2018, 10:29
Les personnes minimalistes que je connais (et qui sont un peu près cohérentes), c'est finalement choix contraint contraint : un arbitrage Pour avoir plus de liberté, de temps vivre, moins de contraintes,... elles renoncent à certaine chose.
Je ne connais aucun minimaliste (je n'en connais que 4) qui l'est sans contrainte.
Tu le dis toi-même, ils font le choix de vivre avec moins de contraintes.
Est-ce vraiment un choix contraint de décider d'avoir moins de contraintes ? :wink:

Ba non. Ils s’autoconvaincs eux même que c’est par choix. Ils n’ont pas les moyens d’avoir plus grand à saint Louis alors ils ont divisés la surface par 4.

Personne ne les a forcés c’est bien leur choix c’est clair.

Demain si je dois vendre ma maison et aller à paris dans 20 m2 vu le différentiel de prix. C’est une Contrainte. Je dois me passer de mon confort matériel par manque de place lié à mon manque de moyen d’avoir l’équivalent a paris. Donc il suffit de te dire que je ne suis plus matérialiste, je garde 3 calbut et 2 chaussettes, parceque je suis anti conso?

Soyons sérieux

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 6905
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : Paris flambe-t-il ? - France 5

#53 Message par Vincent92 » 24 oct. 2018, 10:51

alpha2 a écrit :
24 oct. 2018, 10:49
Bien sûr que c'est une contrainte, mais tout choix apporte des contraintes.

Un 16m² représente une contrainte d'espace, alors qu'un 100m² représentera des contraintes de chauffage, d'entretien, de taxes, de charges...
Tous les minimalistes que je connais préféreraient vivre dans 100m2. Pour ceux qui disent le contraire, c'est souvent bidon à mon avis.
Avoir moins d'objets ou de m2 entraînent moins de contraintes, tu as raison.
Le choix des minimalistes est souvent d'une autre nature. Par exemple, habiter dans un studio permet de dépasser moins d'argent, ce qui permet de faire d'autres choses et d'avoir moins de charges fixes.
"Le pessimiste et l'optimiste s'accordent à ne pas voir les choses telles qu'elles sont. L'optimiste est un imbécile heureux, le pessimiste un imbécile malheureux."
Ignoré : stchong

alpha2
-++
-++
Messages : 3514
Enregistré le : 08 mars 2015, 16:17

Re: Immobilier : Paris flambe-t-il ? - France 5

#54 Message par alpha2 » 24 oct. 2018, 10:57

Vincent92 a écrit :
24 oct. 2018, 10:51
alpha2 a écrit :
24 oct. 2018, 10:49
Bien sûr que c'est une contrainte, mais tout choix apporte des contraintes.

Un 16m² représente une contrainte d'espace, alors qu'un 100m² représentera des contraintes de chauffage, d'entretien, de taxes, de charges...
Tous les minimalistes que je connais préférerais vivre dans 100m2. Pour ceux qui disent le contraire, c'est souvent bidon à mon avis.
Ah non, pour ma part je ne veux surtout pas de 100m², même si mon salaire triple demain.

On dirait que les minimalistes que tu connais sont en fait des gens qui n'ont juste pas les moyens de vivre dans plus grand (région parisienne oblige ?). Ce ne sont donc pas vraiment des minimalistes.

Je devrais ouvrir une file sur le minimaliste...

alpha2
-++
-++
Messages : 3514
Enregistré le : 08 mars 2015, 16:17

Re: Immobilier : Paris flambe-t-il ? - France 5

#55 Message par alpha2 » 24 oct. 2018, 11:02

kamoulox a écrit :
24 oct. 2018, 10:49
Demain si je dois vendre ma maison et aller à paris dans 20 m2 vu le différentiel de prix. C’est une Contrainte. Je dois me passer de mon confort matériel par manque de place lié à mon manque de moyen d’avoir l’équivalent a paris. Donc il suffit de te dire que je ne suis plus matérialiste, je garde 3 calbut et 2 chaussettes, parceque je suis anti conso?

Soyons sérieux
Je prends ton exemple à l'envers : quand j'ai quitté la RP, j'ai gardé plus ou moins le même espace. Pas besoin de plus. Pourtant, le fait de quitter Paris m'offrait la possibilité de tripler la surface pour le même tarif.
Donc pour moi c'est bien un choix de vivre dans une petite surface.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 6905
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : Paris flambe-t-il ? - France 5

#56 Message par Vincent92 » 24 oct. 2018, 11:08

alpha2 a écrit :
24 oct. 2018, 10:57
Vincent92 a écrit :
24 oct. 2018, 10:51
alpha2 a écrit :
24 oct. 2018, 10:49
Bien sûr que c'est une contrainte, mais tout choix apporte des contraintes.

Un 16m² représente une contrainte d'espace, alors qu'un 100m² représentera des contraintes de chauffage, d'entretien, de taxes, de charges...
Tous les minimalistes que je connais préférerais vivre dans 100m2. Pour ceux qui disent le contraire, c'est souvent bidon à mon avis.
Ah non, pour ma part je ne veux surtout pas de 100m², même si mon salaire triple demain.

On dirait que les minimalistes que tu connais sont en fait des gens qui n'ont juste pas les moyens de vivre dans plus grand (région parisienne oblige ?). Ce ne sont donc pas vraiment des minimalistes.

Je devrais ouvrir une file sur le minimaliste...
Tu devrais en effet ouvrir un topic dessus si tu as des choses à partager. Cela devrait intéresser du monde (moi compris).
"Le pessimiste et l'optimiste s'accordent à ne pas voir les choses telles qu'elles sont. L'optimiste est un imbécile heureux, le pessimiste un imbécile malheureux."
Ignoré : stchong

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 18572
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Immobilier : Paris flambe-t-il ? - France 5

#57 Message par lecriminel » 24 oct. 2018, 11:41

Vincent92 a écrit :
24 oct. 2018, 11:08
Tu devrais en effet ouvrir un topic dessus si tu as des choses à partager. Cela devrait intéresser du monde (moi compris).
les "minimalistes" sont légion en voyage où la majorité d'entre nous préfère voyager léger car c'est dans cette situation que le materiel est le plus clairement un boulet (au sens propre), mais je comprends tout à fait alpha, les possessions exigent de l'attention, du soin, des papiers, des soucis, des efforts qui sont également un boulet pour les gens légers, qui ne se justifient pas au regard du peu qu'ils apportent.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 6905
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : Paris flambe-t-il ? - France 5

#58 Message par Vincent92 » 24 oct. 2018, 12:01

alpha2 a écrit :
24 oct. 2018, 10:49
Un 16m² représente une contrainte d'espace, alors qu'un 100m² représentera des contraintes de chauffage, d'entretien, de taxes, de charges...
Tu noteras tout de même que je perçois un double discours en quelques posts.
Tu dis d'un côté que ton choix n'est pas d'ordre financier et tu nous parles quelques postes plus haut du coût supplémentaire qu'engendrerait de passer dans une surface plus grande.
Je ne te connais pas et je ne sais pas ce que tu penses au plus profond mais, à première vue, cela semble un contresens assez commun de certains minimalistes qui expliquent que leurs choix ne sont pas contraints (plus plupart des temps financièrement) quand tu ne parles que (ou en tout cas en premier) de l'économie financière que tu peux tirer d'une surface plus petite.
On s'attendrait plutôt à voir ressortir d'autres arguments.
"Le pessimiste et l'optimiste s'accordent à ne pas voir les choses telles qu'elles sont. L'optimiste est un imbécile heureux, le pessimiste un imbécile malheureux."
Ignoré : stchong

alpha2
-++
-++
Messages : 3514
Enregistré le : 08 mars 2015, 16:17

Re: Immobilier : Paris flambe-t-il ? - France 5

#59 Message par alpha2 » 24 oct. 2018, 12:46

Vincent92 a écrit :
24 oct. 2018, 12:01
alpha2 a écrit :
24 oct. 2018, 10:49
Un 16m² représente une contrainte d'espace, alors qu'un 100m² représentera des contraintes de chauffage, d'entretien, de taxes, de charges...
Tu noteras tout de même que je perçois un double discours en quelques posts.
Tu dis d'un côté que ton choix n'est pas d'ordre financier et tu nous parles quelques postes plus haut du coût supplémentaire qu'engendrerait de passer dans une surface plus grande.
Je ne te connais pas et je ne sais pas ce que tu penses au plus profond mais, à première vue, cela semble un contresens assez commun de certains minimalistes qui expliquent que leurs choix ne sont pas contraints (plus plupart des temps financièrement) quand tu ne parles que (ou en tout cas en premier) de l'économie financière que tu peux tirer d'une surface plus petite.
On s'attendrait plutôt à voir ressortir d'autres arguments.
Je ne parle pas de coûts supplémentaires, mais de contraintes supplémentaires. Souvent ces contraintes sont effectivement des coûts, mais pas toujours.
Par exemple, je préfère passer 3 fois moins de temps à nettoyer mon 30 m² qu'à nettoyer un 100 m². Tu me diras que je peux déléguer cela à du personnel, mais alors il faudra gérer le personnel (recrutement, salaire), ce qui est aussi une contrainte.
Le soir en me couchant, je préfère fermer 1 volet plutôt que 3 volets. Pour moi c'est un petit gain de temps chaque jour. Et le jour où le volet est cassé, je n'en ai qu'un seul à réparer plutôt que 3. Encore un gain de temps.
Après, évidemment, ce choix engendre des économies financières, mais l'économie n'est pas le moteur.

Si j'avais une vision purement financière, j'abandonnerais par exemple ma voiture, car c'est un gouffre financier. Mais je constate que ma voiture m'offre aujourd'hui davantage de liberté que de contraintes. Le jour où j'aurai l'impression que ma voiture sera une contrainte plutôt qu'une liberté, je la vendrai.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 13747
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Immobilier : Paris flambe-t-il ? - France 5

#60 Message par kamoulox » 24 oct. 2018, 12:49

alpha2 a écrit :
24 oct. 2018, 12:46
Vincent92 a écrit :
24 oct. 2018, 12:01
alpha2 a écrit :
24 oct. 2018, 10:49
Un 16m² représente une contrainte d'espace, alors qu'un 100m² représentera des contraintes de chauffage, d'entretien, de taxes, de charges...
Tu noteras tout de même que je perçois un double discours en quelques posts.
Tu dis d'un côté que ton choix n'est pas d'ordre financier et tu nous parles quelques postes plus haut du coût supplémentaire qu'engendrerait de passer dans une surface plus grande.
Je ne te connais pas et je ne sais pas ce que tu penses au plus profond mais, à première vue, cela semble un contresens assez commun de certains minimalistes qui expliquent que leurs choix ne sont pas contraints (plus plupart des temps financièrement) quand tu ne parles que (ou en tout cas en premier) de l'économie financière que tu peux tirer d'une surface plus petite.
On s'attendrait plutôt à voir ressortir d'autres arguments.
Je ne parle pas de coûts supplémentaires, mais de contraintes supplémentaires. Souvent ces contraintes sont effectivement des coûts, mais pas toujours.
Par exemple, je préfère passer 3 fois moins de temps à nettoyer mon 30 m² qu'à nettoyer un 100 m². Tu me diras que je peux déléguer cela à du personnel, mais alors il faudra gérer le personnel (recrutement, salaire), ce qui est aussi une contrainte.
Le soir en me couchant, je préfère fermer 1 volet plutôt que 3 volets. Pour moi c'est un petit gain de temps chaque jour. Et le jour où le volet est cassé, je n'en ai qu'un seul à réparer plutôt que 3. Encore un gain de temps.
Après, évidemment, ce choix engendre des économies financières, mais l'économie n'est pas le moteur.

Si j'avais une vision purement financière, j'abandonnerais par exemple ma voiture, car c'est un gouffre financier. Mais je constate que ma voiture m'offre aujourd'hui davantage de liberté que de contraintes. Le jour où j'aurai l'impression que ma voiture sera une contrainte plutôt qu'une liberté, je la vendrai.
Ok, là je comprends mieux ton point de vue. Pour la voiture je suis pareil que toi. C’est une liberté à laquelle j’aspire. Qui a un coût important.
Après. Est un choix de tout à chacun. Pour le logement c’est quand même souvent un choix subit plutôt que voulu (pas dans ton cas)

Avatar du membre
ddv
+
+
Messages : 3478
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : La Gacilly proche (56)

Re: Immobilier : Paris flambe-t-il ? - France 5

#61 Message par ddv » 24 oct. 2018, 14:41

La plupart des gens voudraient avoir un grand logement, mais si ça implique se ruiner en chauffage, en ménage et autres, et du coup préférer un petit logement, je n'appelle pas ça une contrainte.
Là, dans 16 m2, pour le coup, il ne vont rien payer en chauffage :mrgreen:, les taxes locales doivent être ridicules (j'espère vu la surface) et le ménage, c'est vite fait.
Moi, je maintiendrai le passe Navigo à 70 euros car je ne jouerai pas avec le pouvoir d'achat des Franciliens - V. Pécresse, dec 2015.
Je vais peut-être vous surprendre, mais je pense qu'il faut augmenter le SMIC net de 20 % - V. Pécresse, juin 2018

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 6905
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : Paris flambe-t-il ? - France 5

#62 Message par Vincent92 » 24 oct. 2018, 14:52

ddv a écrit :La plupart des gens voudraient avoir un grand logement, mais si ça implique se ruiner en chauffage, en ménage et autres, et du coup préférer un petit logement, je n'appelle pas ça une contrainte.
Pour voir si c'est une contrainte ou non, il faut essayer de comprendre pourquoi certaines personnes préfèrent être dans un petit logement. Si c'est pour des raisons financière (chauffage, ménage, taxes,...) c'est un choix contraint (par l'argent). Si c'est parce qu'ils n'ont pas envie de fermer les volets (what? :mrgreen: ) c'est vraiment un choix.
A mon avis, pour 99% des gens qui sont dans des petits logements, c'est une contrainte, principalement financière.
Biensur, ca dépend d'où on part. Le but de la plupart des gens n'est pas non plus d'avoir un château. Il y a évidemment comme pour tout un juste milieu. Mais il ne doit pas y en avoir des masses qui sont dans 16 ou 26m2 par choix sans contrainte.
"Le pessimiste et l'optimiste s'accordent à ne pas voir les choses telles qu'elles sont. L'optimiste est un imbécile heureux, le pessimiste un imbécile malheureux."
Ignoré : stchong

Avatar du membre
ddv
+
+
Messages : 3478
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : La Gacilly proche (56)

Re: Immobilier : Paris flambe-t-il ? - France 5

#63 Message par ddv » 24 oct. 2018, 15:06

Vincent92 a écrit :
24 oct. 2018, 14:52
Si c'est pour des raisons financière (chauffage, ménage, taxes,...) c'est un choix contraint (par l'argent). Si c'est parce qu'ils n'ont pas envie de fermer les volets (what? :mrgreen: ) c'est vraiment un choix.
Tout le monde n'a pas de femme de ménage. Faire le ménage, c'est une contrainte pas financière (c'est juste chiant et autre chose à faire); les taxes, j'ai personnellement idéologiquement envie d'en filer le moins possible à nos élus flambeurs; le chauffage, on peut avoir envie de dépenser son argent autrement que pour chauffer son logement, etc.
Moi, je maintiendrai le passe Navigo à 70 euros car je ne jouerai pas avec le pouvoir d'achat des Franciliens - V. Pécresse, dec 2015.
Je vais peut-être vous surprendre, mais je pense qu'il faut augmenter le SMIC net de 20 % - V. Pécresse, juin 2018

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 6905
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : Paris flambe-t-il ? - France 5

#64 Message par Vincent92 » 24 oct. 2018, 15:11

ddv a écrit :
24 oct. 2018, 15:06
Vincent92 a écrit :
24 oct. 2018, 14:52
Si c'est pour des raisons financière (chauffage, ménage, taxes,...) c'est un choix contraint (par l'argent). Si c'est parce qu'ils n'ont pas envie de fermer les volets (what? :mrgreen: ) c'est vraiment un choix.
Tout le monde n'a pas de femme de ménage. Faire le ménage, c'est une contrainte pas financière (c'est juste chiant et autre chose à faire);
Oui, enfin, une femme de ménage (en tout cas la mienne) c'est maximum 10 minutes par mois à gérer. C'est une contrainte (au même titre que de fermer ces volets 8) ), c'est vrai mais c'est pareil que tu aies un logement de 20, 40 ou 200m2.
ddv a écrit :le chauffage, on peut avoir envie de dépenser son argent autrement que pour chauffer son logement, etc.
On est pile dans le "choix contraint"/arbitrage. Tu te chauffes moins (ou tu prends un logement moins grand) pour pouvoir dépenser ton argent autrement.
"Le pessimiste et l'optimiste s'accordent à ne pas voir les choses telles qu'elles sont. L'optimiste est un imbécile heureux, le pessimiste un imbécile malheureux."
Ignoré : stchong

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 18572
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Immobilier : Paris flambe-t-il ? - France 5

#65 Message par lecriminel » 24 oct. 2018, 15:29

Oui, enfin, une femme de ménage (en tout cas la mienne) c'est maximum 10 minutes par mois à gérer. C'est une contrainte (au même titre que de fermer ces volets ), c'est vrai mais c'est pareil que tu aies un logement de 40 ou 100m2.
je pense que tu ne comprends pas la logique d'un "minimaliste".
Une femme de ménage, c''est peut-être 10 minutes de bavardage, d'explication de taches et de chèque à signer,
mais c'est aussi un boulet de problèmes potentiels (qu'est ce que je fais si je n'en veux plus ? et les papiers, et les démarches….)
et une intrusion dans ton intimité.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 28698
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Immobilier : Paris flambe-t-il ? - France 5

#66 Message par ignatius » 24 oct. 2018, 17:19

Sympa cette discussion sur le minimalisme.
Ce serait bien qu alpha ouvre un topic.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
titano
-++
-++
Messages : 3725
Enregistré le : 27 oct. 2013, 19:36
Localisation : Stilwater

Re: Immobilier : Paris flambe-t-il ? - France 5

#67 Message par titano » 24 oct. 2018, 18:39

ignatius a écrit :
24 oct. 2018, 17:19
Sympa cette discussion sur le minimalisme.
Ce serait bien qu alpha ouvre un topic.
Pour y parler de la taille de ton sesque ?
ΜΟΛΩΝ ΛΑΒΕ
Shermann a écrit :It's a jungle out there : 978-2412019689

Avatar du membre
ddv
+
+
Messages : 3478
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : La Gacilly proche (56)

Re: Immobilier : Paris flambe-t-il ? - France 5

#68 Message par ddv » 24 oct. 2018, 18:58

titano a écrit :
24 oct. 2018, 18:39
ignatius a écrit :
24 oct. 2018, 17:19
Sympa cette discussion sur le minimalisme.
Ce serait bien qu alpha ouvre un topic.
Pour y parler de la taille de ton sesque ?
Un exemple de minimalisme contraint.
Moi, je maintiendrai le passe Navigo à 70 euros car je ne jouerai pas avec le pouvoir d'achat des Franciliens - V. Pécresse, dec 2015.
Je vais peut-être vous surprendre, mais je pense qu'il faut augmenter le SMIC net de 20 % - V. Pécresse, juin 2018

Avatar du membre
Praséodyme
+
+
Messages : 3018
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: Immobilier : Paris flambe-t-il ? - France 5

#69 Message par Praséodyme » 09 nov. 2018, 14:59

Jamie Dimon : « Paris sera l'un des grands bénéficiaires du Brexit »

Dans une interview aux « Echos », le patron de JP Morgan dit se préparer à un Brexit dur et prévoit le transfert de plusieurs centaines d'employés du géant bancaire américain de Londres vers l'Europe continentale.

http://www.lesechos.fr/finance-marches/ ... 5D-3077373

Extraits :

Quelles seront les conséquences sur votre présence en France ?

Pour le premier jour du Brexit, JP Morgan va déplacer plusieurs centaines de personnes vers l'Europe continentale et embaucher davantage. Et notre filiale à Paris aura sa part. Les autorités françaises ont été très efficaces pour attirer du monde, comme les allemandes d'ailleurs. Mais honnêtement, la question du nombre de transferts d'effectifs n'est pas notre sujet principal.

(...)

Vous avez décidé d'investir 30 millions de dollars en Seine-Saint-Denis. Pourquoi ?

La société a beaucoup de défis à relever. Nous le voyons partout dans le monde. Et parmi les premiers, il y a l'éducation : arriver à donner aux gens dans les quartiers sensibles ou parmi les minorités des compétences et des qualifications pour trouver un boulot. Le programme « AdvancingCities » de la Fondation JPMorgan Chase va financer cet effort dans le cadre d'un plan plus large de 5 ans et 500 millions de dollars, qui vise en particulier les grandes villes. Nous faisons déjà cela dans le Sud du Bronx à New York, à San Francisco, Detroit et dans des quartiers populaires de San Francisco, Washington et Los Angeles. Paris sera la première ville étrangère à bénéficier du plan. Nous allons financer des programmes de développement de compétences professionnelles et nous voulons aider les jeunes à devenir entrepreneurs. Tout en sachant très bien que JP Morgan n'est qu'une petite partie de la solution. Nous ne pourrons réussir que si toutes les parties impliquées - villes, écoles, entreprises - travaillent ensemble.

Indécis
~~+
~~+
Messages : 7653
Enregistré le : 19 mars 2009, 19:43

Re: Immobilier : Paris flambe-t-il ? - France 5

#70 Message par Indécis » 14 nov. 2018, 09:30

À Paris, le prix d’un logement représente 25 ans de loyers
https://immobilier.lefigaro.fr/article/ ... e4b9f4384/
INFOGRAPHIE - Il faut accumuler l’équivalent de 15 à 30 années de loyers pour s’offrir un logement standard dans la capitale. La carte dressée par le site Homepilot pour afficher ces durées selon la station de métro la plus proche montre des différences sensibles par quartier.

Pas moins de 24,7 ans de loyer, c’est le montant moyen qu’il faut débourser à Paris pour s’acheter un logement. S’appuyant sur un plan de métro de la capitale, le site de gestion immobilière en ligne Homepilot a cherché à déterminer pour chaque arrêt le rapport entre le prix moyen d’achat au mètre carré pour un appartement type rapporté au loyer moyen au mètre carré. Une valeur hâtivement assimilée à la durée nécessaire pour rentabiliser un investissement immobilier. Hâtivement, car le calcul, comme le précise la méthodologie, ne tient pas compte du coût de financement, des frais d’acquisition ou encore de la fiscalité et des charges...

Toujours est-il que ce rapport a l’intérêt d’afficher des différences très sensibles d’un quartier à l’autre, même au sein d’un même arrondissement. On découvre ainsi qu’il faut 24,4 années de loyer pour acheter à Marcadet Poissonniers, mais seulement 18,2 ans pour une acquisition à 700 mètres de là, du côté de Château Rouge. Plus surprenant, un achat se paie en moyenne 21,7 ans de loyer au cœur de Paris, à la station Chaussée d'Antin-Lafayette (à cheval sur les 8e et 9e arrondissements), moins qu’à la station Danube (19e arrondissement), où il faut compter 23,9 ans. C’est du côté de Solferino (7e arrondissement) qu’un achat est le plus long à rentabiliser dans la capitale (35,3 ans) alors que c’est à la Porte de Clichy que la dynamique est la plus intéressante 17,4 ans. Sur l’ensemble du réseau de métro, c’est la station La Courneuve- 8 Mai 1945 qui offre la plus courte durée: 13,9 ans. Non loin de là, Montreuil affiche également des rentabilités bien plus rapides qu’à Paris: 15,8 ans.

Sans surprise, les quartiers populaires de la capitale restent ceux où les loyers couvrent le plus rapidement le prix d’acquisition: comptez 17,4 ans dans le quartier des Epinettes (17e) ou 18 ans à Flandres (19e) alors qu’il faut attendre en moyenne 32,2 ans sur la rive gauche entre Varenne, Solférino et Saint-Germain-des-Prés. Et la situation ne semble pas près de s’arranger: il faut en moyenne 11 mois de plus pour rentabiliser son investissement en 2018 par rapport à 2017. Une évolution qui tient, bien sûr, à une progression des prix d’achat plus forte que celle des loyers. C’est dans le 18e arrondissement que cette progression annuelle a été la plus forte: +2,1 années à Montmartre-Sacré Cœur, et + 1,8 année à Grandes carrières-Clichy et Jules Joffrin. De son côté, le 6e arrondissement est le seul de la capitale à ne pas avoir enregistré d’allongement de ces durées (-0,5 année à Notre-Dame-des-Champs et -0,1 année à Rennes et Saint-Michel).
vpl : "OUI les migrants violent beaucoup plus que les suédois".
vpl : "Indécis et Zoumana, je fais suivre vos messages à la DCRI, au service qui s'occupe des prédicateurs radicaux".

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 6905
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : Paris flambe-t-il ? - France 5

#71 Message par Vincent92 » 14 nov. 2018, 10:11

Je suis étonné que se soit si peu. Cela fait un rapport de prix d'achat = 300 loyers (25*12). C'est plutôt abordable vu le contexte financier.
Avec un prix médian à 9600€/m2 ca ferait un loyer médian au m2 à 32€.
Modifié en dernier par Vincent92 le 14 nov. 2018, 17:18, modifié 2 fois.
"Le pessimiste et l'optimiste s'accordent à ne pas voir les choses telles qu'elles sont. L'optimiste est un imbécile heureux, le pessimiste un imbécile malheureux."
Ignoré : stchong

Avatar du membre
immoglobine
-+
-+
Messages : 2293
Enregistré le : 17 oct. 2007, 19:06
Localisation : Lyon (69)

Re: Immobilier : Paris flambe-t-il ? - France 5

#72 Message par immoglobine » 14 nov. 2018, 10:17

Oui, le ratio d'environ 300 semble assez courant dans les villes moyennes+/grandes.
Il me semble qu'on était déjà a ce ratio il y a quelques années.
Les prix des loyers ont ils augmenté aussi vite que les prix des logements à Paris ?
La propriété privée nous a rendus si stupides et si bornés qu'un objet n'est nôtre que lorsque nous le possédons.
K. Marx [Manuscrits de 1844]

Répondre