Fünf Euro pro Quadratmeter -- Règlementation à Vienne

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
saturne
Messages : 1237
Enregistré le : 24 déc. 2011, 22:36

Fünf Euro pro Quadratmeter -- Règlementation à Vienne

#1 Message par saturne » 23 nov. 2018, 13:17

"Cinq euros par mètre carré", voilà comment ça fonctionne
Le gouvernement de Vienne est radicalement opposé à la hausse des loyers. Un nouveau code du bâtiment impose aux investisseurs des directives strictes et fixe les prix des deux tiers de tous les nouveaux appartements.

http://www.spiegel.de/wirtschaft/wien-f ... 4-amp.html
En v/FR
https://translate.google.com/translate? ... edit-text=
Presque toutes les grandes villes du monde sont des loyers . Et vous ne pouvez rien faire à ce sujet? Le gouvernement rouge-vert de la ville de Vienne veut prouver que ce n'est pas vrai. Il conclut ce jeudi un nouveau code du bâtiment, ce qui équivaut à un bang.

Avec la nouvelle réglementation, Vienne veut lutter contre l'inflation en augmentant considérablement les prix des terrains. En tant que cause, la politique concerne principalement les grands investisseurs depuis le krach financier de 2008 et en période de faibles taux d’intérêt dans l’immobilier: un investissement sûr et rentable.
afficher

Ces investisseurs veulent imposer au gouvernement l'obligation ou le dissuader d'acheter.

Le nouveau code du bâtiment comportera la dédicace "Zones pour logements subventionnés". Selon cela, les deux tiers de tous les nouveaux appartements qui seront construits à l'avenir entrent dans la catégorie des "espaces de vie subventionnés", comme on l'appelle bureaucratique. Le loyer ne doit pas dépasser cinq euros net par mètre carré.
Prenez-en de la graine !

X-Thanks
Billets philophynanciers crédit-consuméristes : http://ppcc-fr.blogspot.fr/?view=mosaic

JiBéPé
Messages : 1357
Enregistré le : 21 mars 2014, 13:23

Re: Fünf Euro pro Quadratmeter -- Règlementation à Vienne

#2 Message par JiBéPé » 23 nov. 2018, 13:54

Oh la traduction pourrie de Google!!! :mrgreen:

Peut-être un peu mieux comme ça? (avec l'aide de DeepL)
Les loyers augmentent dans presque toutes les métropoles du monde. Et on ne peut rien y faire ? Le gouvernement rouge-vert de la ville de Vienne veut prouver que ce n'est pas vrai. Ce jeudi, il adopte un nouveau code du bâtiment qui équivaut à un véritable boulversement.

Avec ce nouveau règlement, Vienne entend contrecarrer l'inflation en augmentant considérablement le prix des terrains. La cause principale identifiée par les politiciens est celle des grands investisseurs qui voient un investissement sûr et à haut rendement dans l'immobilier depuis le krach financier de 2008 et en période de taux d'intérêt bas.

Le gouvernement veut prendre ces investisseurs sous son aile - ou les dissuader d'acheter.

Dans le nouveau règlement de construction apparaîtra la mention de "Zones pour logements subventionnés". Par conséquent, les deux tiers de tous les nouveaux logements qui seront construits à l'avenir doivent entrer dans la catégorie des "espaces de vie subventionnés", comme on l'appelle sur le plan bureaucratique. Le loyer ne peut excéder cinq euros nets par mètre carré.

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 16510
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: Fünf Euro pro Quadratmeter -- Règlementation à Vienne

#3 Message par wasabi » 23 nov. 2018, 14:11

de la graîne ?
C'est la loi SRU avec 66% au lieu de 25%, non ?
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 12419
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

Re: Fünf Euro pro Quadratmeter -- Règlementation à Vienne

#4 Message par cashisking » 23 nov. 2018, 14:41

wasabi a écrit :
23 nov. 2018, 14:11
de la graîne ?
C'est la loi SRU avec 66% au lieu de 25%, non ?
+ le blocage des loyers. Tout ce qu'il ne faut pas faire.
Tout raisonnement à base de "c'est trop cher donc nous fixons nous-mêmes le prix" est voué à l'échec.

FrenchRigolade
Messages : 47
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: Fünf Euro pro Quadratmeter -- Règlementation à Vienne

#5 Message par FrenchRigolade » 24 nov. 2018, 23:56

cashisking a écrit :
23 nov. 2018, 14:41
wasabi a écrit :
23 nov. 2018, 14:11
de la graîne ?
C'est la loi SRU avec 66% au lieu de 25%, non ?
+ le blocage des loyers. Tout ce qu'il ne faut pas faire.
Tout raisonnement à base de "c'est trop cher donc nous fixons nous-mêmes le prix" est voué à l'échec.
preuve ?

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 6821
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Fünf Euro pro Quadratmeter -- Règlementation à Vienne

#6 Message par Vincent92 » 25 nov. 2018, 00:03

FrenchRigolade a écrit :
24 nov. 2018, 23:56
cashisking a écrit :
23 nov. 2018, 14:41
wasabi a écrit :
23 nov. 2018, 14:11
de la graîne ?
C'est la loi SRU avec 66% au lieu de 25%, non ?
+ le blocage des loyers. Tout ce qu'il ne faut pas faire.
Tout raisonnement à base de "c'est trop cher donc nous fixons nous-mêmes le prix" est voué à l'échec.
preuve ?
La (longue) période de l'encadrement des loyers vs la période des loyers libres en France.
Il y a aussi l'exemple du gouvernement britannique qui, au nom de la "justice sociale", décida après 1945 qu’au moins 4/5 des bâtiments devaient être propriété de l’État et loués à des employés. Une vraie catastrophe.
Mais c'est symptomatique des gouvernements de penser à court terme. Ceci n'est pas nouveau.
Je crois que c'est les romains qui avaient déjà essayé de contrôler les prix sur presque tout à un moment donné parce que c'était "trop cher". Ca c'est mal fini.
"Le pessimiste et l'optimiste s'accordent à ne pas voir les choses telles qu'elles sont. L'optimiste est un imbécile heureux, le pessimiste un imbécile malheureux."
Ignoré : stchong

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 13693
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Fünf Euro pro Quadratmeter -- Règlementation à Vienne

#7 Message par kamoulox » 25 nov. 2018, 00:28

Densité vienne 4500 h/km2
Paris : 21000 h /km2


C’est pas comparable sans compter l’immigration zéro ou presque

Avatar du membre
meskiangasher
Messages : 229
Enregistré le : 23 mai 2005, 20:50

Re: Fünf Euro pro Quadratmeter -- Règlementation à Vienne

#8 Message par meskiangasher » 25 nov. 2018, 21:22

Vincent92 a écrit :
25 nov. 2018, 00:03
Je crois que c'est les romains qui avaient déjà essayé de contrôler les prix sur presque tout à un moment donné parce que c'était "trop cher". Ca c'est mal fini.
https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89dit_du_Maximum

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 12419
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

Re: Fünf Euro pro Quadratmeter -- Règlementation à Vienne

#9 Message par cashisking » 26 nov. 2018, 08:44

FrenchRigolade a écrit :
24 nov. 2018, 23:56
cashisking a écrit :
23 nov. 2018, 14:41
wasabi a écrit :
23 nov. 2018, 14:11
de la graîne ?
C'est la loi SRU avec 66% au lieu de 25%, non ?
+ le blocage des loyers. Tout ce qu'il ne faut pas faire.
Tout raisonnement à base de "c'est trop cher donc nous fixons nous-mêmes le prix" est voué à l'échec.
preuve ?
Va te balader dans le centre de Lisbonne.

FrenchRigolade
Messages : 47
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: Fünf Euro pro Quadratmeter -- Règlementation à Vienne

#10 Message par FrenchRigolade » 26 nov. 2018, 10:51

Vincent92 a écrit :
25 nov. 2018, 00:03
FrenchRigolade a écrit :
24 nov. 2018, 23:56
cashisking a écrit :
23 nov. 2018, 14:41
wasabi a écrit :
23 nov. 2018, 14:11
de la graîne ?
C'est la loi SRU avec 66% au lieu de 25%, non ?
+ le blocage des loyers. Tout ce qu'il ne faut pas faire.
Tout raisonnement à base de "c'est trop cher donc nous fixons nous-mêmes le prix" est voué à l'échec.
preuve ?
La (longue) période de l'encadrement des loyers vs la période des loyers libres en France.
Il y a aussi l'exemple du gouvernement britannique qui, au nom de la "justice sociale", décida après 1945 qu’au moins 4/5 des bâtiments devaient être propriété de l’État et loués à des employés. Une vraie catastrophe.
Mais c'est symptomatique des gouvernements de penser à court terme. Ceci n'est pas nouveau.
Je crois que c'est les romains qui avaient déjà essayé de contrôler les prix sur presque tout à un moment donné parce que c'était "trop cher". Ca c'est mal fini.
d'accord, mais j'ai cru lire (si ça se trouve, c'est faux), que la fin de l'encadrement récente à Paris a créé un choc vers le haut, d'environ +10 % sur un an, n'aurait-il pas fallu continuer à encadrer ?

FrenchRigolade
Messages : 47
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: Fünf Euro pro Quadratmeter -- Règlementation à Vienne

#11 Message par FrenchRigolade » 26 nov. 2018, 10:53

cashisking a écrit :
26 nov. 2018, 08:44
FrenchRigolade a écrit :
24 nov. 2018, 23:56
cashisking a écrit :
23 nov. 2018, 14:41
wasabi a écrit :
23 nov. 2018, 14:11
de la graîne ?
C'est la loi SRU avec 66% au lieu de 25%, non ?
+ le blocage des loyers. Tout ce qu'il ne faut pas faire.
Tout raisonnement à base de "c'est trop cher donc nous fixons nous-mêmes le prix" est voué à l'échec.
preuve ?
Va te balader dans le centre de Lisbonne.
Peux-tu me dire ? Il me semble que plein de retraités Français y sont venus car favorisés fiscalement, j'entends plus facilement une hausse due à eux, c'est ce qui s'y passe ?

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 18555
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Fünf Euro pro Quadratmeter -- Règlementation à Vienne

#12 Message par lecriminel » 26 nov. 2018, 11:31

preuve ?
La (longue) période de l'encadrement des loyers vs la période des loyers libres en France.


preuve ?
Va te balader dans le centre de Lisbonne.


pas très scientifique, dans la même veine, tu as
-si tu n'encadres pas les loyers, tu vas avoir des gens même riches obligés de loger dans trop petit, et par-dessus le marché dans des immeuble plus entretenus depuis leur construction.
-preuve ?
-va te balader à Paris
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 6821
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Fünf Euro pro Quadratmeter -- Règlementation à Vienne

#13 Message par Vincent92 » 26 nov. 2018, 12:01

FrenchRigolade a écrit :
26 nov. 2018, 10:51
Vincent92 a écrit :
25 nov. 2018, 00:03
FrenchRigolade a écrit :
24 nov. 2018, 23:56
cashisking a écrit :
23 nov. 2018, 14:41

+ le blocage des loyers. Tout ce qu'il ne faut pas faire.
Tout raisonnement à base de "c'est trop cher donc nous fixons nous-mêmes le prix" est voué à l'échec.
preuve ?
La (longue) période de l'encadrement des loyers vs la période des loyers libres en France.
Il y a aussi l'exemple du gouvernement britannique qui, au nom de la "justice sociale", décida après 1945 qu’au moins 4/5 des bâtiments devaient être propriété de l’État et loués à des employés. Une vraie catastrophe.
Mais c'est symptomatique des gouvernements de penser à court terme. Ceci n'est pas nouveau.
Je crois que c'est les romains qui avaient déjà essayé de contrôler les prix sur presque tout à un moment donné parce que c'était "trop cher". Ca c'est mal fini.
d'accord, mais j'ai cru lire (si ça se trouve, c'est faux), que la fin de l'encadrement récente à Paris a créé un choc vers le haut, d'environ +10 % sur un an, n'aurait-il pas fallu continuer à encadrer ?
Si l'objectif est de contrôler le prix, il n'y a rien de mieux que contrôler le prix :D .
Plus sérieusement, je ne te dis pas que c'est le marché libre qui donne les prix les plus bas. Je dis surtout que ça fini toujours de la même manière quand on veut contrôler les prix :
- Désintérêt des agents économiques qui n'y trouvent plus leur compte et qui entraîne une baisse de l'offre
- Augmentation de la demande (puisque cela devient plus abordable)
- Augmentation du marché noir
- Diminution de la qualité (vu qu'on vend tout au même prix max, pourquoi se faire chier?)
Au final (en tout cas historiquement), l'offre qualitative disparaît complètement.

C'est vrai pour l'immobilier et pour tout le reste. Concernant l'encadrement récent des prix à Paris, le dispositif n'a pas été testé assez longtemps pour voir apparaître les problèmes de qualité (ceci étant, je t'invite à t’intéresser aux logements "loi 48" - où le loyer est encadré - qui sont vendus. En particulier, les avancées technologiques comme la douche moderne ou le double vitrage et la rénovation est souvent au abonné absent. C'est souvent un saut dans le temps). On a tout de même vu apparaître très rapidement l’explosion du "marché noir" (majorité des annonces au dessus du prix maximum encadré) et la diminution de l'offre sur les segments les plus impactés (les chambres de bonnes disponibles à la location ont fondues comme neige au soleil puis sont ressorties dès la fin de l'encadrement).
Modifié en dernier par Vincent92 le 26 nov. 2018, 13:35, modifié 1 fois.
"Le pessimiste et l'optimiste s'accordent à ne pas voir les choses telles qu'elles sont. L'optimiste est un imbécile heureux, le pessimiste un imbécile malheureux."
Ignoré : stchong

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 18555
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Fünf Euro pro Quadratmeter -- Règlementation à Vienne

#14 Message par lecriminel » 26 nov. 2018, 12:09

Chaque méthode a ses inconvénients,
je ne comprends pas pourquoi on tombe sur un plafond des loyers qui correspond à la limite raisonnable des ménages quand on voit les dégats autrement plus graves de notre système de lobbying.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 12419
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

Re: Fünf Euro pro Quadratmeter -- Règlementation à Vienne

#15 Message par cashisking » 26 nov. 2018, 13:05

lecriminel a écrit :
26 nov. 2018, 12:09
Chaque méthode a ses inconvénients
Si l'indicateur "prix" n'existe plus, on augmente artificiellement la demande.

Pourquoi y-a-t-il une pénurie de logements en France ? Réponse : Le contrôle des prix. Par des APL, des HLM, des normes alakons (PLU...).
Pourquoi y-a-t-il des pénuries de médicaments ? La négociation des prix par la sécu, qui baisse artificiellement le prix des médocs => Faudrait être con pour les vendre aux français, non ?
Pourquoi autant de monde aux urgences ? Parce qu'on ne paie pas.

Aucune pénurie de BMW ou d'Iphone par contre. Dans ces domaines l'état n'a pas (trop) mis son groin.

Accessoirement pour revenir au logement, tu investirais dans un domaine où ton rendement est plafonné à 1% par l'état ? Il faudrait être complètement con n'est-ce-pas ?
=> Un rendement plafonné par l'état.
=> Un sous investissement, voir un non investissement par les potentiels nouveaux entrants.
=> Ceux qui sont déjà propriétaires n'investissent plus, on obtient le centre de Lisbonne.
=> La dernière étape, c'est les subventions de l'état, et là ce dernier vous tient par les couilles, bienvenue dans le communisme.

Ce pays devient complètement dingue.

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 12419
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

Re: Fünf Euro pro Quadratmeter -- Règlementation à Vienne

#16 Message par cashisking » 26 nov. 2018, 13:09

lecriminel a écrit :
26 nov. 2018, 11:31
pas très scientifique
Tiens :
https://www.contrepoints.org/2018/07/19 ... ole-loyers
Dans les cours d’introduction à l’économie, le contrôle des loyers est souvent l’exemple canonique d’une politique stupide. La cause est à ce point entendue qu’une enquête de 1992 interrogeant plus d’un millier de professeurs faisait du contrôle des loyers l’objet du plus grand consensus au sein de la communauté des économistes. Seul un sur vingt estimait que ces contrôles ne dégradaient par la qualité des logements ni n’en réduisaient la quantité disponible (Alston et al, 1992).

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 18555
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Fünf Euro pro Quadratmeter -- Règlementation à Vienne

#17 Message par lecriminel » 26 nov. 2018, 13:24

je pense qu'il ne faut pas etre dogmatique,
aujourd'hui les loyers ne sont pas plafonnés en France au niveau du maximum supportable de la population + le marché est mal foutu (demande > offre car le pays est très mal organisé, les emplois sont à Paris) = les APL compensent,
honnêtement c'est presque pareil qu'un plafonnement, sauf qu'il y a des milliards (40 par an) qui vont en plus dans la poche des malins inutiles, en plus du prix artificiellement haut.

A vrai dire, même sans se pencher sur le problème, tu dois déjà te douter que marché subventionné (puisque France mafieuse), c'est pire que plafonnement (Autriche).


En revanche, je ne suis pas d'accord pour croire naivement qu'un marché immobilier libre résoudrait tous les problèmes,
ce n'est le cas que dans une société saine où tous les marchés sont libres et la concurrence pleine (pas une ou un salarié-PDG gagne plus d'un million à mi-temps),
bref un marché immo manipulé ce n'est que la conséquence et le syndrome d'un marché global manipulé.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 18555
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Fünf Euro pro Quadratmeter -- Règlementation à Vienne

#18 Message par lecriminel » 26 nov. 2018, 13:37

cashisking a écrit :
26 nov. 2018, 13:09
lecriminel a écrit :
26 nov. 2018, 11:31
pas très scientifique
Tiens :
https://www.contrepoints.org/2018/07/19 ... ole-loyers
Dans les cours d’introduction à l’économie, le contrôle des loyers est souvent l’exemple canonique d’une politique stupide. La cause est à ce point entendue qu’une enquête de 1992 interrogeant plus d’un millier de professeurs faisait du contrôle des loyers l’objet du plus grand consensus au sein de la communauté des économistes. Seul un sur vingt estimait que ces contrôles ne dégradaient par la qualité des logements ni n’en réduisaient la quantité disponible (Alston et al, 1992).
les prix sont limités par nature, par les revenus des acheteurs/locataires (et ces économistes n'y retrouvent rien à redire, ce n'est donc pas l'existence d'un plafonnement en elle-même qui les gêne);
dans un pays mal géré, tu peux très facilement te retrouver avec une forte distorsion offre/demande sur un bien de première nécessité (on dira alors que le pays en question est particulièrement mal géré), les moins éthiques choisiront alors de subventionner le marché, tandis que les plus ambitieux iront plus droit au but en limitant les loyers au niveau maximum acceptable, avec les conséquences négatives que tu mentionnes. Eh bien, il faut ensuite une action globale pour les prendre en compte, c'est sûr que si tu bloques un loyer pendant 70 ans sans tenir compte de l'inflation, ça va poser problème, on n'est pas obligé d'être stupide non plus. C'est la stupidité qui pose problème.


C'est bien gentil de critiquer, à raison,
mais il faut proposer mieux. Et refiler des HLM financés par le déficit pour loger des ministres qui ne peuvent se loger dans le privé, ça va etre difficile de faire pire.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Répondre