Immobilier : sous l'épée de Damoclès de la hausse des taux

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Répondre
Message
Auteur
Ben92
+
+
Messages : 2742
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Immobilier : sous l'épée de Damoclès de la hausse des taux

#1 Message par Ben92 » 02 janv. 2019, 16:54

Pour mettre un peu de beaume au coeur des baissiers (mais en reste-t-il ?)
Tous les poncifs y sont : le tunnel de Friggit, l'inénarrable Marc Touati... comme au bon vieux temps. :mrgreen:
Immobilier : sous l'épée de Damoclès de la hausse des taux
« En monnaie constante, le prix des logements est 69 % plus élevé qu'en 2000, alors que le revenu disponible par ménage n'est supérieur que de 3 % », affirme le CGEDD. Cette magie qui déconnecte les prix de l'immobilier des revenus des ménages peut-elle perdurer ?
« Si les taux d'intérêt augmentent encore, les prix immobiliers ne résisteront pas », estime Marc Touati, président du cabinet ACDEFI *. Il table sur une baisse de prix de l'ordre de 15 % en 2018-2019 !

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 7349
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : sous l'épée de Damoclès de la hausse des taux

#2 Message par Vincent92 » 02 janv. 2019, 17:19

Ben92 a écrit :
02 janv. 2019, 16:54
Pour mettre un peu de beaume au coeur des baissiers (mais en reste-t-il ?)
Tous les poncifs y sont : le tunnel de Friggit, l'inénarrable Marc Touati... comme au bon vieux temps. :mrgreen:
Immobilier : sous l'épée de Damoclès de la hausse des taux
« En monnaie constante, le prix des logements est 69 % plus élevé qu'en 2000, alors que le revenu disponible par ménage n'est supérieur que de 3 % », affirme le CGEDD. Cette magie qui déconnecte les prix de l'immobilier des revenus des ménages peut-elle perdurer ?
« Si les taux d'intérêt augmentent encore, les prix immobiliers ne résisteront pas », estime Marc Touati, président du cabinet ACDEFI *. Il table sur une baisse de prix de l'ordre de 15 % en 2018-2019 !
C'est très tard pour 2018 8)
"Le pessimiste et l'optimiste s'accordent à ne pas voir les choses telles qu'elles sont. L'optimiste est un imbécile heureux, le pessimiste un imbécile malheureux."
Ignoré : stchong

Avatar du membre
Praséodyme
+
+
Messages : 3090
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: Immobilier : sous l'épée de Damoclès de la hausse des taux

#3 Message par Praséodyme » 02 janv. 2019, 17:55

Vincent92 a écrit :
02 janv. 2019, 17:19
« Si les taux d'intérêt augmentent encore, les prix immobiliers ne résisteront pas », estime Marc Touati, président du cabinet ACDEFI *. Il table sur une baisse de prix de l'ordre de 15 % en 2018-2019 !
C'est très tard pour 2018 8)
Vu que les indices ont toujours au moins 6 mois de retard, les pronos ne sont pas clos.

-15% sur deux ans... Y a des trucs comme ça auxquels j'aimerais tellement croire encore un peu.
Même une hausse des taux n'y suffirait pas. Pour que commence la grande braderie, il faudrait la fin du dispositif Pinel, le retour de Duflot, un encadrement des loyers, une nouvelle hausse des taxes sur l'immo (locatif, secondaire, vacant ou mal isolé) ainsi qu'une faillite des caisses de retraite et une petite crise financière internationale. Tout ça d'ici la fin de l'année, ça me paraît improbable.
Petroleum et circenses

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 7349
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : sous l'épée de Damoclès de la hausse des taux

#4 Message par Vincent92 » 02 janv. 2019, 17:59

Praséodyme a écrit :
02 janv. 2019, 17:55
Vincent92 a écrit :
02 janv. 2019, 17:19
« Si les taux d'intérêt augmentent encore, les prix immobiliers ne résisteront pas », estime Marc Touati, président du cabinet ACDEFI *. Il table sur une baisse de prix de l'ordre de 15 % en 2018-2019 !
C'est très tard pour 2018 8)
Vu que les indices ont toujours au moins 6 mois de retard, les pronos ne sont pas clos.

-15% sur deux ans... Y a des trucs comme ça auxquels j'aimerais tellement croire encore un peu.
Même une hausse des taux n'y suffirait pas. Pour que commence la grande braderie, il faudrait la fin du dispositif Pinel, le retour de Duflot, un encadrement des loyers, une nouvelle hausse des taxes sur l'immo (locatif, secondaire, vacant ou mal isolé) ainsi qu'une faillite des caisses de retraite et une petite crise financière internationale. Tout ça d'ici la fin de l'année, ça me paraît improbable.
Une correction de plus de 15% sur les chiffres provisoires? Es tu sérieux? Pour 2019, oui, on verra. Tout est possible 8)
"Le pessimiste et l'optimiste s'accordent à ne pas voir les choses telles qu'elles sont. L'optimiste est un imbécile heureux, le pessimiste un imbécile malheureux."
Ignoré : stchong

Avatar du membre
tigermatt
Messages : 930
Enregistré le : 08 juil. 2009, 08:44

Re: Immobilier : sous l'épée de Damoclès de la hausse des taux

#5 Message par tigermatt » 02 janv. 2019, 18:03

et un krach boursier majeur aurait quel effet ?

http://www.leparisien.fr/economie/march ... 979292.php
Image

Avatar du membre
Praséodyme
+
+
Messages : 3090
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: Immobilier : sous l'épée de Damoclès de la hausse des taux

#6 Message par Praséodyme » 02 janv. 2019, 18:05

Vincent92 a écrit :
02 janv. 2019, 17:59
Une correction de plus de 15% sur les chiffres provisoires? Es tu sérieux?
Nan. 2 ou 3% qui seraient passés inaperçus au Q4 2018 et puis 12% sur 2019 si on réunit toutes les conditions sus-citées.
Quelqu'un a le zérosix à Duflot ?
Petroleum et circenses

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 7349
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : sous l'épée de Damoclès de la hausse des taux

#7 Message par Vincent92 » 02 janv. 2019, 18:05

tigermatt a écrit :
02 janv. 2019, 18:03
et un krach boursier majeur aurait quel effet ?

http://www.leparisien.fr/economie/march ... 979292.php
Difficile à dire. J'imagine que cela dépend de la nature du krach, si krach il y a.
En tout cas, le krach de 2009 a fait exploser l’immobilier parisien (après qu'il ait baissé) et augmenter l'immobilier en IDF par capillarité. D'autres endroits ont fortement baissés. L'immobilier français ne réagit pas forcément de façon homogène.
"Le pessimiste et l'optimiste s'accordent à ne pas voir les choses telles qu'elles sont. L'optimiste est un imbécile heureux, le pessimiste un imbécile malheureux."
Ignoré : stchong

Avatar du membre
Praséodyme
+
+
Messages : 3090
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: Immobilier : sous l'épée de Damoclès de la hausse des taux

#8 Message par Praséodyme » 02 janv. 2019, 18:20

Vincent92 a écrit :
02 janv. 2019, 18:05
En tout cas, le krach de 2009 a fait exploser l’immobilier parisien (après qu'il est baissé) et augmenter l'immobilier en IDF par capillarité. D'autres endroits ont fortement baissés.
Difficile de voir un lien de cause à effet entre la crise de 2007-2009 et la hausse des prix en IdF jusqu'en 2012.
Je dirais plutôt que cette crise a marqué un cran dans les tendances générales de 2000-2012, tout comme les guerres mondiales qui ont marqué la pyramides des âges en Europe, sans être la cause directe du Babyboom ultérieur.
Petroleum et circenses

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 7349
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : sous l'épée de Damoclès de la hausse des taux

#9 Message par Vincent92 » 02 janv. 2019, 18:24

Praséodyme a écrit :
02 janv. 2019, 18:20
Vincent92 a écrit :
02 janv. 2019, 18:05
En tout cas, le krach de 2009 a fait exploser l’immobilier parisien (après qu'il est baissé) et augmenter l'immobilier en IDF par capillarité. D'autres endroits ont fortement baissés.
Difficile de voir un lien de cause à effet entre la crise de 2007-2009 et la hausse des prix en IdF jusqu'en 2012.
Je dirais plutôt que cette crise a marqué un cran dans les tendances générales de 2000-2012, tout comme les guerres mondiales qui ont marqué la pyramides des âges en Europe, sans être la cause directe du Babyboom ultérieur.
Chacun sa grille de lecture. Pour moi, il y a un lien très clair.
La montée des prix à Paris fin 2009 et 2010/2011 c'est principalement (il y a sûrement d'autres raisons, je mets juste celles que je pense central) :
- Des investisseurs qui se recentrent sur la pierre après le gros krach de l'été 2009.
- La mise en place du PTZ par Sarkozy

La petite baisse de 2012 à 2015 à Paris c'est la fin du PTZ dans l'ancien.

La reprise de mi 2015-20xx, c'est des conditions de financements (taux bas) largement meilleurs qu'en 2012 et l'idée qu'elles ne pourront pas être meilleures.
"Le pessimiste et l'optimiste s'accordent à ne pas voir les choses telles qu'elles sont. L'optimiste est un imbécile heureux, le pessimiste un imbécile malheureux."
Ignoré : stchong

Ben92
+
+
Messages : 2742
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier : sous l'épée de Damoclès de la hausse des taux

#10 Message par Ben92 » 02 janv. 2019, 18:31

Vincent92 a écrit :
02 janv. 2019, 18:24
La reprise de mi 2015-20xx, c'est des conditions de financements (taux bas) largement meilleurs qu'en 2012 et l'idée qu'elles ne pourront pas être meilleures.
+ la raréfaction de l'offre dûe à la politique agressive de préemption d'immeubles entiers pour faire des HLM, la airbnbisation des logements des arrondissements centraux,...

Avatar du membre
Praséodyme
+
+
Messages : 3090
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: Immobilier : sous l'épée de Damoclès de la hausse des taux

#11 Message par Praséodyme » 02 janv. 2019, 23:51

Ben92 a écrit :
02 janv. 2019, 18:31
Vincent92 a écrit :
02 janv. 2019, 18:24
La reprise de mi 2015-20xx, c'est des conditions de financements (taux bas) largement meilleurs qu'en 2012 et l'idée qu'elles ne pourront pas être meilleures.
+ la raréfaction de l'offre dûe à la politique agressive de préemption d'immeubles entiers pour faire des HLM, la airbnbisation des logements des arrondissements centraux,...
Tu aurais des chiffres pour voir quelles parts du parc immo sont concernés par ces deux phénomènes ?
Petroleum et circenses

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 18800
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Immobilier : sous l'épée de Damoclès de la hausse des taux

#12 Message par lecriminel » 02 janv. 2019, 23:56

Praséodyme a écrit :
02 janv. 2019, 17:55
Vincent92 a écrit :
02 janv. 2019, 17:19
« Si les taux d'intérêt augmentent encore, les prix immobiliers ne résisteront pas », estime Marc Touati, président du cabinet ACDEFI *. Il table sur une baisse de prix de l'ordre de 15 % en 2018-2019 !
C'est très tard pour 2018 8)
Vu que les indices ont toujours au moins 6 mois de retard, les pronos ne sont pas clos.

-15% sur deux ans... Y a des trucs comme ça auxquels j'aimerais tellement croire encore un peu.
c'est peut-etre juste pour rattraper les 15% de baisse qu'ils n'avaient pas intégré dans leurs chiffres ?
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 18800
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Immobilier : sous l'épée de Damoclès de la hausse des taux

#13 Message par lecriminel » 03 janv. 2019, 00:03

Ben92 a écrit :
02 janv. 2019, 16:54
Tous les poncifs y sont : le tunnel de Friggit, l'inénarrable Marc Touati... comme au bon vieux temps. :mrgreen:
Immobilier : sous l'épée de Damoclès de la hausse des taux
ah oui
Mais la notion de bulle est très relative. Autant celle-ci apparaît clairement sur les graphiques établis en fonction des bases de données notariales et indices Notaires-INSEE sur Lyon et Paris , autant elle apparaît comme beaucoup plus modérée en province hors exception Lyonnaise et éventuellement Bordelaise.
il y avait une bulle avant en France, il n'y en a plus (hors quelques exceptions), mais le texte commence par
Le cycle de hausse de l'immobilier touche-t-il à sa fin ?
10 ans de baisse sensible et continue, et les journaux qui parlent encore de hausse, ce pays est hallucinant.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 7349
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : sous l'épée de Damoclès de la hausse des taux

#14 Message par Vincent92 » 03 janv. 2019, 10:55

lecriminel a écrit :
03 janv. 2019, 00:03
Le cycle de hausse de l'immobilier touche-t-il à sa fin ?
10 ans de baisse sensible et continue, et les journaux qui parlent encore de hausse, ce pays est hallucinant.
Tu dis que cela fait 10 ans que les prix baissent sensiblement et les conditions de financement se sont largement améliorées. Et pourtant, les acheteurs empruntent sur des durées de plus en plus longues malgré des salaires qui ne diminuent pas. C'est fou quand même, non? Ils vont finir par tous acheter des châteaux!
"Le pessimiste et l'optimiste s'accordent à ne pas voir les choses telles qu'elles sont. L'optimiste est un imbécile heureux, le pessimiste un imbécile malheureux."
Ignoré : stchong

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 18800
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Immobilier : sous l'épée de Damoclès de la hausse des taux

#15 Message par lecriminel » 03 janv. 2019, 11:35

Vincent92 a écrit :
03 janv. 2019, 10:55
lecriminel a écrit :
03 janv. 2019, 00:03
Le cycle de hausse de l'immobilier touche-t-il à sa fin ?
10 ans de baisse sensible et continue, et les journaux qui parlent encore de hausse, ce pays est hallucinant.
Tu dis que cela fait 10 ans que les prix baissent sensiblement et les conditions de financement se sont largement améliorées. Et pourtant, les acheteurs empruntent sur des durées de plus en plus longues malgré des salaires qui ne diminuent pas. C'est fou quand même, non? Ils vont finir par tous acheter des châteaux!
je ne pense pas qu'il y ait une très grande différence dans les durées, si ?
et oui, l'effet qualité va s'estomper, passer d'une cabane indigne à un logement normal, on a fait 90% du chemin. Mais ne le sous-estime pas, les biens typiques de ce qui se vendait en 2006-7 (excentré, tout à refaire, mal pensé, parfois enterré), ça ne vaut pas la moitié de ce qui se vend maintenant.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Répondre