La correction de l’immobilier s’accentue en Australie

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Répondre
Message
Auteur
wesbam
Messages : 7
Enregistré le : 12 mai 2015, 09:39

La correction de l’immobilier s’accentue en Australie

#1 Message par wesbam » 03 janv. 2019, 12:50

"La baisse des prix de l'immobilier en Australie a atteint 4,8% en 2018 selon le fournisseur de données CoreLogic. Au dernier trimestre, la baisse s'est accélérée (-2,3%), atteignait son rythme le plus élevé depuis le dernier trimestre 2008. La correction est surtout marquée dans les grandes métropoles, comme Sydney (-8,9% sur l'année) et Melbourne (-7%). Les prix de l'immobilier à Sydney, en recul de 11,1% par rapport à leur pic de juillet 2017, restent toutefois supérieurs de 60% à leur niveau de 2012."

Source : Agefi

https://www.agefi.fr/asset-management/a ... lie-264509

Les prix corrigent le plus rapidement dans les grandes villes, là où les prix ont le plus augmenté depuis 2000. Il faut dire aussi que les ménages sont endettés à hauteur de 200% du PIB.
Cependant les taux directeurs de la Banque Centrale Australienne n'ont pas changé depuis des mois (1,5%), ce qui reste faible.

Les taux à 10 ans australien n'ont quasiment pas bougé depuis 2015 et sont à 2,217% ce jour.
https://fr.investing.com/rates-bonds/au ... bond-yield

Aujourd'hui à Paris les prix sont plus élevés de 50% par rapport à 2008. Sydney a flambé plus rapidement qu'à Paris mais la baisse a débutée l'année dernière là-bas. Or les taux sont toujours au plus bas à Sydney, la croissance est encore très bonne (27 ans de croissance d'affilée, plus de 3% actuellement au plus haut depuis 2012) et apparemment personne ne déserte la ville...

Pour rappel, les raisons initiales de la hausse des prix :

"Les explications du boom sont nombreuses : des taux d’intérêt à un niveau historiquement bas, un marché qui attire de nombreux investisseurs, y compris des étrangers, en particulier des Chinois, une population en forte croissance. Sydney, la ville la plus peuplée d’Australie, a dépassé 5 millions d’habitants en 2016 après avoir attiré 1 million de nouveaux résidents depuis 2000."
Source : Le Monde

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 8247
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: La correction de l’immobilier s’accentue en Australie

#2 Message par Vincent92 » 03 janv. 2019, 13:08

Cela s'explique très facilement : FIRB, Witholding tax, established dwell, AFAD, ATO,... combinaient au fait qu'il est assez compliqué de devenir Australien.
Bref, c'est devenu quasi mission impossible d'acheter si on n'est pas un Australien établi. Ca n'a vraiment rien d'étonnant que les prix corrigent, surtout dans les grandes villes. Ce n'est pas la peine d'aller chercher les explications très loin.
Effectivement, empêcher les acheteurs d'acheter fait baisser les prix. Cela semble logique.
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

flipper le dauphin
-++
-++
Messages : 3810
Enregistré le : 11 juin 2005, 12:26

Re: La correction de l’immobilier s’accentue en Australie

#3 Message par flipper le dauphin » 03 janv. 2019, 13:53

Certains cherchent dans des cas tres particulier, l'espoir que leur rêve de correction de l'immobilier se realise en France.
Chaque pays est un cas particulier qui n'est pas forcement transposable à la France.

En France le nombre de transactions restent tres elevés ce qui plaide pas pour une correction rapide de l'immobilier dans les conditions actuelles

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 26750
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: La correction de l’immobilier s’accentue en Australie

#4 Message par Gpzzzz » 04 janv. 2019, 06:31

Vincent92 a écrit :
03 janv. 2019, 13:08
Cela s'explique très facilement : FIRB, Witholding tax, established dwell, AFAD, ATO,... combinaient au fait qu'il est assez compliqué de devenir Australien.
Bref, c'est devenu quasi mission impossible d'acheter si on n'est pas un Australien établi. Ca n'a vraiment rien d'étonnant que les prix corrigent, surtout dans les grandes villes. Ce n'est pas la peine d'aller chercher les explications très loin.
Effectivement, empêcher les acheteurs d'acheter fait baisser les prix. Cela semble logique.
les Australiens prennent de bonne mesure.. en tout cas elles sont efficaces pour stopper le problème ciblé.
plus de migrants noyés, bulle immo en phase de correction.. autre chose que les mesures a la noix de nos présidents umps !!

Répondre