POURQUOI LA CHUTE DES VENTES DE MAISON NEUVES EST (TRÈS) INQUIÉTANTE

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
achillemo
~~+
~~+
Messages : 10835
Enregistré le : 20 août 2007, 21:05
Localisation : 93

Re: POURQUOI LA CHUTE DES VENTES DE MAISON NEUVES EST (TRÈS) INQUIÉTANTE

#101 Message par achillemo » 21 févr. 2019, 14:22

Vincent92 a écrit :
21 févr. 2019, 14:20
Ben92 a écrit :
21 févr. 2019, 14:19
achillemo a écrit :
21 févr. 2019, 14:16
Mince alors, mon père ouvrier du batiment a pu le faire justement, ainsi que presque toute sa génération et avec un seul salaire. Ses enfants profs et ingés peuvent juste se payer des apparts ou alors aller en Seine et Marne, avec deux salaires
Je crois que personne ne conteste ce constat, les ingés "de base" d'aujourd'hui sont l'équivalent des OS d'autrefois.
Deux ingénieurs qui travaillent en IDF peuvent avoir 500k€ de budget pour un achat à 35 ans. Qu'est ce que c'est que cette connerie...
35 ans :shock: :lol: :lol: :lol:

Pourquoi pas 80 hein?
Le patriotisme selon Cedric1940: "Vas y Merkel, bouffe le !"

à propos du PS et du FN: "la peste et le choléra en quelques sorte, eh bien je ne peux pas choisir. Alors je vote blanc."

Avatar du membre
m.enfin
-+
-+
Messages : 2015
Enregistré le : 10 juin 2013, 13:55

Re: POURQUOI LA CHUTE DES VENTES DE MAISON NEUVES EST (TRÈS) INQUIÉTANTE

#102 Message par m.enfin » 21 févr. 2019, 14:33

ddv a écrit :
21 févr. 2019, 14:22
Si tu n'arrives pas à comprendre que la métropolisation et centralisation fait grimper les prix des terrains (et pas de la maison en elle-même), je ne peux rien pour toi.
Quasiment tout ce qui se construit en petite et moyenne couronne, c'est du logement collectif, les maisons deviennent un produit de luxe. Mais tu as dû rester dans une grotte pendant 20 ans pour découvrir cela.
et ce n'est pas en resserrant le PTZ dans le neuf sur les zones tendues que les terrains vont baisser
surtout avec un urbanisme qui interdit le diffus

avec McRond la métropolisation n'est plus en marche, mais au galop :mrgreen:
St Ex, Le petit prince a écrit :Les hommes n'ont plus le temps de rien connaître. Ils achètent des choses toutes faites chez les marchands. Mais comme il n'existe point de marchands d'amis, les hommes n'ont plus d'amis.

Avatar du membre
m.enfin
-+
-+
Messages : 2015
Enregistré le : 10 juin 2013, 13:55

Re: POURQUOI LA CHUTE DES VENTES DE MAISON NEUVES EST (TRÈS) INQUIÉTANTE

#103 Message par m.enfin » 21 févr. 2019, 14:34

achillemo a écrit :
21 févr. 2019, 14:22
Vincent92 a écrit :
21 févr. 2019, 14:20
Ben92 a écrit :
21 févr. 2019, 14:19
achillemo a écrit :
21 févr. 2019, 14:16
Mince alors, mon père ouvrier du batiment a pu le faire justement, ainsi que presque toute sa génération et avec un seul salaire. Ses enfants profs et ingés peuvent juste se payer des apparts ou alors aller en Seine et Marne, avec deux salaires
Je crois que personne ne conteste ce constat, les ingés "de base" d'aujourd'hui sont l'équivalent des OS d'autrefois.
Deux ingénieurs qui travaillent en IDF peuvent avoir 500k€ de budget pour un achat à 35 ans. Qu'est ce que c'est que cette connerie...
35 ans :shock: :lol: :lol: :lol:

Pourquoi pas 80 hein?
ca c'est l'idée de ben, le bail emphytéotique + coloc :wink:
St Ex, Le petit prince a écrit :Les hommes n'ont plus le temps de rien connaître. Ils achètent des choses toutes faites chez les marchands. Mais comme il n'existe point de marchands d'amis, les hommes n'ont plus d'amis.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 7910
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: POURQUOI LA CHUTE DES VENTES DE MAISON NEUVES EST (TRÈS) INQUIÉTANTE

#104 Message par Vincent92 » 21 févr. 2019, 14:34

achillemo a écrit :
21 févr. 2019, 14:22
Vincent92 a écrit :
21 févr. 2019, 14:20
Ben92 a écrit :
21 févr. 2019, 14:19
achillemo a écrit :
21 févr. 2019, 14:16
Mince alors, mon père ouvrier du batiment a pu le faire justement, ainsi que presque toute sa génération et avec un seul salaire. Ses enfants profs et ingés peuvent juste se payer des apparts ou alors aller en Seine et Marne, avec deux salaires
Je crois que personne ne conteste ce constat, les ingés "de base" d'aujourd'hui sont l'équivalent des OS d'autrefois.
Deux ingénieurs qui travaillent en IDF peuvent avoir 500k€ de budget pour un achat à 35 ans. Qu'est ce que c'est que cette connerie...
35 ans :shock: :lol: :lol: :lol:

Pourquoi pas 80 hein?
Je te conseille d'aller voir la pièce de théâtre "c'était mieux avant" 8) .
Plus sérieusement, avec 90% de réussite au bac et la volonté de pousser tout le monde à faire bac +5, c'est normal que les diplômes aient moins de valeur par rapport à une époque où il y avait 60-70% de réussite au bac et où faire bac +5 était l'exception.
Voilà pour l'explication de ton pseudo déclassement qui n'en est pas vraiment un (tu ne peux pas comparer ton diplôme d'ingénieur avec un ingénieur d'il y a 20-30-40 ans. Vous ne faites pas partie de la même CSP).
Ensuite, quand on rentre dans la vie active à 25 ans (bac+5 + éventuellement quelques ratés/réorientation/expériences linguistiques/...), on a tendance à faire sa vie plus tard. Surtout en métropole.
En général, l'achat se fait plus tard, c'est comme ca (le temps de vouloir se mettre en couple, de vouloir acheter un pavillon,...).
Ce n'est pas du tout la norme de se poser la question de devenir propriétaire - à fortiori d'un pavillon - entre 20 et 30 ans quand on (a) fait des études. Même si certains le font.
Maintenant, si tu veux prendre 30 ans à la place de 35 ans, ça ne change pas grand chose. On peut très bien acheter un pavillon quand on est un couple de 2 ingénieurs avec 5-7 ans d'expériences et qu'on n'est pas des papiers percés.
Pour les deux salaires qui sont devenus le standard, tu peux dire merci aux féministes. C'est le principe de capitalisme de toujours tirer bénéfice des délires des minorités (on en a marre de notre vie de mère au foyer. On veut travailler et pouvoir s'assumer toute seule!)
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Ben92
+
+
Messages : 2916
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: POURQUOI LA CHUTE DES VENTES DE MAISON NEUVES EST (TRÈS) INQUIÉTANTE

#105 Message par Ben92 » 21 févr. 2019, 17:26

Vincent92 a écrit :
21 févr. 2019, 14:34
Ce n'est pas du tout la norme de se poser la question de devenir propriétaire - à fortiori d'un pavillon - entre 20 et 30 ans quand on (a) fait des études. Même si certains le font.
A 25 ans pour un pavillon c'est difficile, mais en IDF les jeunes actifs ont tout intérêt à acheter le pus tôt possible un appartement même petit qui sera la première marche de leur parcours résidentiel.
Revente ~5 ans plus tard avec plus-value qui permet un bel apport pour acheter le logement confortable qui sera la deuxième marche du parcours, souvent gardé ~7/8 ans. Bis répétita, re vente, re plus value et enfin là ils se font plaisir sur la troisième marche du parcours. C'est un schéma que j'ai vu maintes fois dans mon entourage, du moins les deux premières marches pour ceux de mon âge, ceux qui sont à la troisième marche sont un peu plus âgés.

achillemo
~~+
~~+
Messages : 10835
Enregistré le : 20 août 2007, 21:05
Localisation : 93

Re: POURQUOI LA CHUTE DES VENTES DE MAISON NEUVES EST (TRÈS) INQUIÉTANTE

#106 Message par achillemo » 21 févr. 2019, 17:48

Le bon gros trollage.

Et les frais de notaire et d agence à chaque changement c'est gratos?
Le patriotisme selon Cedric1940: "Vas y Merkel, bouffe le !"

à propos du PS et du FN: "la peste et le choléra en quelques sorte, eh bien je ne peux pas choisir. Alors je vote blanc."

Ben92
+
+
Messages : 2916
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: POURQUOI LA CHUTE DES VENTES DE MAISON NEUVES EST (TRÈS) INQUIÉTANTE

#107 Message par Ben92 » 21 févr. 2019, 18:05

achillemo a écrit :
21 févr. 2019, 17:48
Le bon gros trollage.
Et les frais de notaire et d agence à chaque changement c'est gratos?
Et les loyers jetés par la fenêtre pendant X années quand on achète à 30ans+, c'est gratos ?
L’amortissement du capital et les plus-values compensent largement les frais de notaire.
Que vous le vouliez ou non, dans la génération des gens qui ont entre 30 et 40 voire un peu plus ceux qui ont le mieux réussi dans l'immobilier sont ceux qui ont fait ce fameux parcours résidentiel. Les autres sont tout simplement incapables de s'acheter un bien à près d'1M€ (sauf ceux qui gagnent très très bien leur vie - mais en général eux achètent assez tôt).
Que ça vous plaise ou non c'est la réalité.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 19191
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: POURQUOI LA CHUTE DES VENTES DE MAISON NEUVES EST (TRÈS) INQUIÉTANTE

#108 Message par lecriminel » 21 févr. 2019, 18:46

Ben92 a écrit :
21 févr. 2019, 18:05
Et les loyers jetés par la fenêtre pendant X années quand on achète à 30ans+, c'est gratos ?
L’amortissement du capital et les plus-values compensent largement les frais de notaire.
environ 7.5% FN et 4.5% FAI ça fait 12 %,
Même avec un rendement immo de 2% supérieur au taux de placement sans risque, il faut 6 ans pour amortir les frais (et donc pouvoir acheter strictement la même chose).
D'ailleurs, toi tu pourrais t'acheter combien de m2 en revendant ton appart actuel ?
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 7910
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: POURQUOI LA CHUTE DES VENTES DE MAISON NEUVES EST (TRÈS) INQUIÉTANTE

#109 Message par Vincent92 » 21 févr. 2019, 19:25

lecriminel a écrit :
21 févr. 2019, 18:46
Ben92 a écrit :
21 févr. 2019, 18:05
Et les loyers jetés par la fenêtre pendant X années quand on achète à 30ans+, c'est gratos ?
L’amortissement du capital et les plus-values compensent largement les frais de notaire.
environ 7.5% FN et 4.5% FAI ça fait 12 %,
Même avec un rendement immo de 2% supérieur au taux de placement sans risque, il faut 6 ans pour amortir les frais (et donc pouvoir acheter strictement la même chose).
D'ailleurs, toi tu pourrais t'acheter combien de m2 en revendant ton appart actuel ?
Les prix ont quand même pas mal monté aussi. Du coup, certains s'en sortent très très bien. Je reviens de mon AG là. Je discutais avec une nana qui a décidé d'aller à Bruxelle avec son copain. Ils ont acheté en 2015 à 255k€ et revendu en 2019 à 330k€ (aucune négo de la part des acheteurs :shock: ). Certes, ils ont refait à neuf (sûrement dans les 20-30k de travaux), certes il y a eu les frais de frottement mais j'ai du mal à voir une mauvaise affaire par rapport à une location.
Modifié en dernier par Vincent92 le 21 févr. 2019, 19:44, modifié 1 fois.
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 29037
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: POURQUOI LA CHUTE DES VENTES DE MAISON NEUVES EST (TRÈS) INQUIÉTANTE

#110 Message par ignatius » 21 févr. 2019, 19:35

lecriminel a écrit :
21 févr. 2019, 18:46
Ben92 a écrit :
21 févr. 2019, 18:05
Et les loyers jetés par la fenêtre pendant X années quand on achète à 30ans+, c'est gratos ?
L’amortissement du capital et les plus-values compensent largement les frais de notaire.
environ 7.5% FN et 4.5% FAI ça fait 12 %,
Même avec un rendement immo de 2% supérieur au taux de placement sans risque, il faut 6 ans pour amortir les frais (et donc pouvoir acheter strictement la même chose).
D'ailleurs, toi tu pourrais t'acheter combien de m2 en revendant ton appart actuel ?
D'où l'intérêt de faire son parcours résidentiel en province, en faisant construire ses maisons.
Frais de notaire uniquement sur le terrain, pas de frais d'agence.
Si t'es pas trop manche et que tu fais un joli jardin bien entretenu, la revente permettra de passer à l'étape suivante.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

IMMOLOLO
Messages : 272
Enregistré le : 13 déc. 2015, 18:20

Re: POURQUOI LA CHUTE DES VENTES DE MAISON NEUVES EST (TRÈS) INQUIÉTANTE

#111 Message par IMMOLOLO » 21 févr. 2019, 20:58

Faire son parcours résidentiel dans la Creuse parce que abordable - ne suis pas sur que cela soit une bonne idée

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 14881
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: POURQUOI LA CHUTE DES VENTES DE MAISON NEUVES EST (TRÈS) INQUIÉTANTE

#112 Message par kamoulox » 21 févr. 2019, 21:36

IMMOLOLO a écrit :
21 févr. 2019, 20:58
Faire son parcours résidentiel dans la Creuse parce que abordable - ne suis pas sur que cela soit une bonne idée
Ça dépend. Si le mec a ses racines localement, qu’il a sa propre entreprise et ses clients, sans devoir taper un CA de fou il peut se demerder tout à fait convenablement.

C’est pas une vie qui plaira à tous j’en conviens mais chacun trouve son équilibre comme il veut!!!

Avatar du membre
floflo
+
+
Messages : 2528
Enregistré le : 02 oct. 2008, 23:00

Re: POURQUOI LA CHUTE DES VENTES DE MAISON NEUVES EST (TRÈS) INQUIÉTANTE

#113 Message par floflo » 21 févr. 2019, 22:00

IMMOLOLO a écrit :
21 févr. 2019, 20:58
Faire son parcours résidentiel dans la Creuse parce que abordable - ne suis pas sur que cela soit une bonne idée
C’est sûr, mais toute la Province n’est pas la Creuse..

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 32690
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: POURQUOI LA CHUTE DES VENTES DE MAISON NEUVES EST (TRÈS) INQUIÉTANTE

#114 Message par Pi-r2 » 21 févr. 2019, 22:19

floflo a écrit :
21 févr. 2019, 22:00
C’est sûr, mais toute la Province n’est pas la Creuse..
Chuuut... Va pas leur dire :wink:
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

IMMOLOLO
Messages : 272
Enregistré le : 13 déc. 2015, 18:20

Re: POURQUOI LA CHUTE DES VENTES DE MAISON NEUVES EST (TRÈS) INQUIÉTANTE

#115 Message par IMMOLOLO » 21 févr. 2019, 22:41

C'est vrai y a pas que la Creuse à Maubeuge cela doit être possible Merlebach aussi

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 29037
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: POURQUOI LA CHUTE DES VENTES DE MAISON NEUVES EST (TRÈS) INQUIÉTANTE

#116 Message par ignatius » 21 févr. 2019, 22:51

IMMOLOLO a écrit :
21 févr. 2019, 20:58
Faire son parcours résidentiel dans la Creuse parce que abordable - ne suis pas sur que cela soit une bonne idée
La province ce n'est pas que la Creuse.
Tu peux commencer modestement par une maison de 100 m2, près d'une métropole regionale.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 29037
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: POURQUOI LA CHUTE DES VENTES DE MAISON NEUVES EST (TRÈS) INQUIÉTANTE

#117 Message par ignatius » 21 févr. 2019, 22:54

IMMOLOLO a écrit :
21 févr. 2019, 22:41
C'est vrai y a pas que la Creuse à Maubeuge cela doit être possible Merlebach aussi
Une maison de 100 m2 à faire construire près de Bordeaux, c'était 250 k€ tout compris il y a 2-3 ans.
Tu revends ça assez facilement, et à un prix bien supérieur qui te permet d'acheter un terrain mieux placé et construire une maison plus grande.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 26418
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: POURQUOI LA CHUTE DES VENTES DE MAISON NEUVES EST (TRÈS) INQUIÉTANTE

#118 Message par Gpzzzz » 22 févr. 2019, 06:55

Vincent92 a écrit :
19 févr. 2019, 23:52
Gpzzzz a écrit :
19 févr. 2019, 23:29
au delà du billet de HBC, j avais déjà évoqué sur le forum il y a quelques mois que les spécialistes étaient assez voir très pessimiste sur la construction en général dans les années à venir..
rien d anormal c est ce qu il se passe a chaque ralentissement économique.. le soucis cette fois c est que si dans 2ans on tombe à -25% il y aura pt être plus la main magique de la BCE pour relancer le bouzin...
Si c'est la file que je pense, on t'avait alors fait remarqué que ton article était un patchwork d'articles de tous les petites phrases trouveés ci et là, et le principal de l'argumentaire concernait la neuf sans jamais parlé du PTZ recentré.
Mais c'est pas grave, fait pareil et généralise à l'ancien sans argument. De toute façon, j'imagine que vous avez tous deux (l'auteur de l'article et toi) le même profil immobilier :lol:
pourquoi tu parles de l'ancien ?
pourusoi tu dis que je généralisé a l ancien ? quelle partie de mon message te fait penser à ça ? :shock:
on est sur un tread sui parle de neuf, je parle de neuf pas d ancien..
des fois t as comme des absences je trouve !

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 7910
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: POURQUOI LA CHUTE DES VENTES DE MAISON NEUVES EST (TRÈS) INQUIÉTANTE

#119 Message par Vincent92 » 22 févr. 2019, 09:07

Gpzzzz a écrit :
22 févr. 2019, 06:55
Vincent92 a écrit :
19 févr. 2019, 23:52
Gpzzzz a écrit :
19 févr. 2019, 23:29
au delà du billet de HBC, j avais déjà évoqué sur le forum il y a quelques mois que les spécialistes étaient assez voir très pessimiste sur la construction en général dans les années à venir..
rien d anormal c est ce qu il se passe a chaque ralentissement économique.. le soucis cette fois c est que si dans 2ans on tombe à -25% il y aura pt être plus la main magique de la BCE pour relancer le bouzin...
Si c'est la file que je pense, on t'avait alors fait remarqué que ton article était un patchwork d'articles de tous les petites phrases trouveés ci et là, et le principal de l'argumentaire concernait la neuf sans jamais parlé du PTZ recentré.
Mais c'est pas grave, fait pareil et généralise à l'ancien sans argument. De toute façon, j'imagine que vous avez tous deux (l'auteur de l'article et toi) le même profil immobilier :lol:
pourquoi tu parles de l'ancien ?
pourusoi tu dis que je généralisé a l ancien ? quelle partie de mon message te fait penser à ça ? :shock:
on est sur un tread sui parle de neuf, je parle de neuf pas d ancien..
des fois t as comme des absences je trouve !
De quelle autre file parlais tu?
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Ben92
+
+
Messages : 2916
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: POURQUOI LA CHUTE DES VENTES DE MAISON NEUVES EST (TRÈS) INQUIÉTANTE

#120 Message par Ben92 » 22 févr. 2019, 10:45

IMMOLOLO a écrit :
21 févr. 2019, 20:58
Faire son parcours résidentiel dans la Creuse parce que abordable - ne suis pas sur que cela soit une bonne idée
Le schéma du parcours résidentiel fonctionne de manière optimale dans un contexte de hausse perpétuelle des prix - c'est le cas dans l'agglomération parisienne et dans une moindre mesure quelques autres métropoles.
Ailleurs ça a beaucoup moins d'intérêt. Surotut si les prix sont bas et permettent d’accéder à un beau logement dès le premier achat.
Pour théoriser un peu plus précisément, c'est la conjonction de trois facteurs qui donne toute sa puissance au parcours résidentiel :
- un contexte de hausse perpétuelle des prix
- l'exploitation des taux bas permettant un amortissement conséquent dès le début du prêt
- un marché de l'emploi dynamique permettant des hausses salariales correctes au cours de sa carrière
Lorsque ces trois facteurs sont réunis, le schéma du parcours résidentiel peut faire des miracles et au bout de 10/15 ans donner accès à la propriété de logements qui seraient restés complètement inaccessibles sans achat intermédiaire.

Avatar du membre
Goldorak2
~~+
~~+
Messages : 10784
Enregistré le : 25 sept. 2008, 22:51
Localisation : Nantes

Re: POURQUOI LA CHUTE DES VENTES DE MAISON NEUVES EST (TRÈS) INQUIÉTANTE

#121 Message par Goldorak2 » 22 févr. 2019, 11:21

Ben92 a écrit :
22 févr. 2019, 10:45
IMMOLOLO a écrit :
21 févr. 2019, 20:58
Faire son parcours résidentiel dans la Creuse parce que abordable - ne suis pas sur que cela soit une bonne idée
Le schéma du parcours résidentiel fonctionne de manière optimale dans un contexte de hausse perpétuelle des prix - c'est le cas dans l'agglomération parisienne et dans une moindre mesure quelques autres métropoles.
Ailleurs ça a beaucoup moins d'intérêt. Surotut si les prix sont bas et permettent d’accéder à un beau logement dès le premier achat.
Pour théoriser un peu plus précisément, c'est la conjonction de trois facteurs qui donne toute sa puissance au parcours résidentiel :
- un contexte de hausse perpétuelle des prix
- l'exploitation des taux bas permettant un amortissement conséquent dès le début du prêt
- un marché de l'emploi dynamique permettant des hausses salariales correctes au cours de sa carrière
Lorsque ces trois facteurs sont réunis, le schéma du parcours résidentiel peut faire des miracles et au bout de 10/15 ans donner accès à la propriété de logements qui seraient restés complètement inaccessibles sans achat intermédiaire.
Non. La hausse des prix est gênante pour un parcours résidentiel.
Imaginons un parcours résidentiel en deux étapes :
Un gus double sa surface (et le prix de son logement) après 10 ans.

Option A : le prix de l'immo n'a pas bougé et notre parcoureur a remboursé son bien.
Achète 100kE à T0 (114 avec les frais),
A T1 (on va dire 10 ans plus tard...
Il vend son logement au même prix 100k€, achète un logement deux fois plus grand à 200k€ (228 avec les frais).
Notre parcoureur résidentiel se retrouve avec une dette de 228k€-100k€ = 128k€

Option B : le prix de l'immo a doublé et notre parcoureur a remboursé son bien.
Achète 100kE à T0 (114 avec les frais),
A T1 (on va dire 10 ans plus tard... il vend 200k€ (le prix de l'immo a doublé), achète un logement deux fois plus grand à 400k€ (456 avec les frais).
Notre parcoureur résidentiel se retrouve avec une dette de 456€-200k€ = 256k€

C'est quoi le mieux ?
La plus value de 100k€ investie dans un logement deux fois plus grand, qui vaut 400k€, et 256k€ de dette ?
Ou aucune plus value, un logement deux fois plus grand qui vaut 200k€, et 128k€ de dette ?

La hausse de l'immobilier est une mauvaise nouvelle pour tous ceux qui s'agrandissent. La hausse de l'immobilier est une bonne affaire seulement pour les vendeurs et ceux qui se désengagent de l'immo (vendre sans racheter derrière, vendre et acheter plus petit, vendre et acheter moins bien (moins grand, moins bien placé).
Modifié en dernier par Goldorak2 le 22 févr. 2019, 11:27, modifié 1 fois.
Posts préférés : Dossier immobilier et viewtopic.php?f=204&t=75765
Ignorés : Marie 94 et s_chlaf

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 7910
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: POURQUOI LA CHUTE DES VENTES DE MAISON NEUVES EST (TRÈS) INQUIÉTANTE

#122 Message par Vincent92 » 22 févr. 2019, 11:24

Goldorak2 a écrit :
22 févr. 2019, 11:21
Ben92 a écrit :
22 févr. 2019, 10:45
IMMOLOLO a écrit :
21 févr. 2019, 20:58
Faire son parcours résidentiel dans la Creuse parce que abordable - ne suis pas sur que cela soit une bonne idée
Le schéma du parcours résidentiel fonctionne de manière optimale dans un contexte de hausse perpétuelle des prix - c'est le cas dans l'agglomération parisienne et dans une moindre mesure quelques autres métropoles.
Ailleurs ça a beaucoup moins d'intérêt. Surotut si les prix sont bas et permettent d’accéder à un beau logement dès le premier achat.
Pour théoriser un peu plus précisément, c'est la conjonction de trois facteurs qui donne toute sa puissance au parcours résidentiel :
- un contexte de hausse perpétuelle des prix
- l'exploitation des taux bas permettant un amortissement conséquent dès le début du prêt
- un marché de l'emploi dynamique permettant des hausses salariales correctes au cours de sa carrière
Lorsque ces trois facteurs sont réunis, le schéma du parcours résidentiel peut faire des miracles et au bout de 10/15 ans donner accès à la propriété de logements qui seraient restés complètement inaccessibles sans achat intermédiaire.
Non. La hausse des prix est gênante pour un parcours résidentielle.
Imaginons un parcours résidentiel en deux étapes :
Un gus double sa surface (et le prix de son logement) après 10 ans.

Option A : le prix de l'immo n'a pas bougé et notre parcoureur a remboursé son bien.
Achète 100kE à T0 (114 avec les frais),
A T1 (on va dire 10 ans plus tard...
Il vend son logement au même prix 100k€, achète un logement deux fois plus grand à 200k€ (228 avec les frais).
Notre parcoureur résidentiel se retrouve avec une dette de 228k€-100k€ = 128k€

Option B : le prix de l'immo a doublé et notre parcoureur a remboursé son bien.
Achète 100kE à T0 (114 avec les frais),
A T1 (on va dire 10 ans plus tard... il vend 200k€ (le prix de l'immo a doublé), achète un logement deux fois plus grand à 400k€ (456 avec les frais).
Notre parcoureur résidentiel se retrouve avec une dette de 456€-200k€ = 256k€

C'est quoi le mieux ?
La plus value de 100k€ investie dans un logement deux fois plus grand, et 256k€ de dette ?
Ou aucune plus value et 128k€ de dette et un logemebnt deux fois plus grand ?
Il pose comme constant que les prix montent et dit que la meilleure stratégie est l'achat intermédiaire et non pas que c'est bien que les prix montent.
Dans le contexte des 3 conditions qu'il décrit, en effet, il faut mieux faire un achat intermédiaire.
L'option A serait je fais un achat intermédiaire et l'option B serait l'attend pour acheter directement mon bien final.
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Ben92
+
+
Messages : 2916
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: POURQUOI LA CHUTE DES VENTES DE MAISON NEUVES EST (TRÈS) INQUIÉTANTE

#123 Message par Ben92 » 22 févr. 2019, 11:35

Goldorak2 a écrit :
22 févr. 2019, 11:21
Non. La hausse des prix est gênante pour un parcours résidentiel.
Ce n'est pas nous qui choisissons si les prix montent. Il ne sert donc rien à de discuter si c'est bien ou pas puisque nous n'avons pas d'emprise là-dessus.
En revanche, c'est nous qui choisissions d'acheter tôt ou pas, de faire un achat intermédiaire ou non. Quelle est alors la meilleure stratégie dans un contexte de hausse des prix perpétuelle ? C'était l'objet de mon propos.

Avatar du membre
Goldorak2
~~+
~~+
Messages : 10784
Enregistré le : 25 sept. 2008, 22:51
Localisation : Nantes

Re: POURQUOI LA CHUTE DES VENTES DE MAISON NEUVES EST (TRÈS) INQUIÉTANTE

#124 Message par Goldorak2 » 22 févr. 2019, 11:53

Ben92 a écrit :
22 févr. 2019, 11:35
Goldorak2 a écrit :
22 févr. 2019, 11:21
Non. La hausse des prix est gênante pour un parcours résidentiel.
Ce n'est pas nous qui choisissons si les prix montent. Il ne sert donc rien à de discuter si c'est bien ou pas puisque nous n'avons pas d'emprise là-dessus.
En revanche, c'est nous qui choisissions d'acheter tôt ou pas, de faire un achat intermédiaire ou non. Quelle est alors la meilleure stratégie dans un contexte de hausse des prix perpétuelle ? C'était l'objet de mon propos.
Dans un contexte de hausse des prix perpétuelle et si la hausse des prix est supérieure aux frais de transactions et aux coûts de détention, il vaut mieux acheter au plus vite, au plus possible, en mettant tout son argent et s'endettant au maximum.

Sauf que :
Le phénomène s'emballe et on arrive à une hyper bulle (achat à crédit d'un actif qui augmente) du style 1929 qui se finit habituellement en explosion. Avec faillites personnelles et de banques.
Nos gouvernants le savent (enfin normalement...).
Même si nos gouvernants ignorent le problème, il est absolument CERTAIN qu'il n'y aura pas, qu'il n'y aura JAMAIS de hausse perpétuelle. Les arbres ne montent pas jusqu'au ciel. A un moment donné, l'arbre tombe. A long terme, l'économie (et la démographie) est un cycle de hausses, de hauts plateaux, de baisses... puis de reprises.

Les questions:
Est ce que nos gouvernants vont sciemment attendre que les arbres tombent du ciel ? Vont choisir d'aller à la catastrophe ? Probablement pas. Il n'y aura pas de hausse "exagérée".
Est ce que la hausse va continuer à être ce qu'elle a été le temps de ton opération immobilière (à 10 ans, à 20 ans, à 50 ans) ? Mystère et boule de gomme.
Sauras tu partir avant la chute si chute il y a ? Probablement pas. Il y a a bien qques super malin qui partent juste avant la chute... mais 99% des participants sont entrainés dans la chute du marché.


Les seules choses certaines sont les frais de transaction. Qui coutent un bras dans le parcours résidentiel. D'où l'intérêt de la location tant que tu n'es pas définitivement (ou pour un temps important) géographiquement et familialement fixé.

Ignatius témoigne de sa bonne fortune mais :
1. Il a travaillé pour sa plus value. Je suppose qu'il a bien choisi le terrain dans un beau quartier, qu'il a bien choisi son constructeur, qu'il bien suivi son chantier. Il bénéficie de son travail, de sa bonne gestion... ou/et de sa chance...
2. Il a bénéficié d'un contexte favorable (hausse généralisée de l'immo sur la période). Rien ne dit que l'immo continuera d'augmenter comme ça.
Modifié en dernier par Goldorak2 le 22 févr. 2019, 12:29, modifié 1 fois.
Posts préférés : Dossier immobilier et viewtopic.php?f=204&t=75765
Ignorés : Marie 94 et s_chlaf

Ben92
+
+
Messages : 2916
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: POURQUOI LA CHUTE DES VENTES DE MAISON NEUVES EST (TRÈS) INQUIÉTANTE

#125 Message par Ben92 » 22 févr. 2019, 12:24

Goldorak2 a écrit :
22 févr. 2019, 11:53
il est absolument CERTAIN qu'il n'y aura pas, qu'il n'y aura JAMAIS de hausse perpétuelle. Les arbres ne montent pas jusqu'au ciel. A un moment donné, l'arbre tombe. A long terme, l'économie (et la démographie) est un cycle de hausses, de haut plateau et de baisses.
Qu'il n'ait pas de hausse perpétuelle sur l'ensemble du territoire, OK.
Mais si on se restreint aux quartiers les plus désirables, très restreints géographiquement, une hausse continue sur quelques dizaines d'années - ce qui sur l'échelle d'une vie équivaut à une hausse perpétuelle- est tout à fait plausible. Ce n'est pas un scoop que les riches sont de plus en plus riches, et ce sont eux qui font les prix dans ces quartiers.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 19191
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: POURQUOI LA CHUTE DES VENTES DE MAISON NEUVES EST (TRÈS) INQUIÉTANTE

#126 Message par lecriminel » 22 févr. 2019, 12:35

Vincent92 a écrit :
21 févr. 2019, 19:25
Les prix ont quand même pas mal monté aussi. Du coup, certains s'en sortent très très bien. Je reviens de mon AG là. Je discutais avec une nana qui a décidé d'aller à Bruxelle avec son copain. Ils ont acheté en 2015 à 255k€ et revendu en 2019 à 330k€ (aucune négo de la part des acheteurs :shock: ). Certes, ils ont refait à neuf (sûrement dans les 20-30k de travaux), certes il y a eu les frais de frottement mais j'ai du mal à voir une mauvaise affaire par rapport à une location.
d'une part, je fais effectivement mon calcul dans une hypothèse sans PV,
d'autre part, ton exemple n'est PAS un parcours residentiel, c'est d'ailleurs pour ça qu'il marche: imagine que les prix soient montés de 15% en 3 ans, comment ces gens vont faire pour payer leur prochaine logement ? ils ne peuvent pas.
Pour qu'il y ait parcours il faut respecter ces 2 conditions: les prix augmentent plus que l'inflation/ les taux d'interêt (sinon mieux vaut attendre d'avoir un bien qui te corresponde) ET ton salaire augmente plus que les prix immobiliers (sinon tu ne peux pas racheter derrière) OU que les taux baissent (ce qui est equivalent)
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 7910
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: POURQUOI LA CHUTE DES VENTES DE MAISON NEUVES EST (TRÈS) INQUIÉTANTE

#127 Message par Vincent92 » 22 févr. 2019, 12:44

lecriminel a écrit :
22 févr. 2019, 12:35
Vincent92 a écrit :
21 févr. 2019, 19:25
Les prix ont quand même pas mal monté aussi. Du coup, certains s'en sortent très très bien. Je reviens de mon AG là. Je discutais avec une nana qui a décidé d'aller à Bruxelle avec son copain. Ils ont acheté en 2015 à 255k€ et revendu en 2019 à 330k€ (aucune négo de la part des acheteurs :shock: ). Certes, ils ont refait à neuf (sûrement dans les 20-30k de travaux), certes il y a eu les frais de frottement mais j'ai du mal à voir une mauvaise affaire par rapport à une location.
d'une part, je fais effectivement mon calcul dans une hypothèse sans PV,
d'autre part, ton exemple n'est PAS un parcours residentiel, c'est d'ailleurs pour ça qu'il marche: imagine que les prix soient montés de 15% en 3 ans, comment ces gens vont faire pour payer leur prochaine logement ? ils ne peuvent pas.
Pour qu'il y ait parcours il faut respecter ces 2 conditions: les prix augmentent plus que l'inflation/ les taux d'interêt (sinon mieux vaut attendre d'avoir un bien qui te corresponde) ET ton salaire augmente plus que les prix immobiliers (sinon tu ne peux pas racheter derrière) OU que les taux baissent (ce qui est equivalent)
S'ils étaient resté au même endroit, ils auraient quand même pu acheter plus grand. Moins grand que si le prix ne monte pas mais plus grand quand même (car plus de patrimoine et/ou plus de salaire) et surtout - c'est cela qui nous intéresse - plus grand que s'ils étaient resté locataires sans pour autant investir dans un truc qui a explosé sur la période (cas de presque tous les locataires).
Je suis d'accord pour dire que ce schéma n'est pas forcément reproductible mais, dans leur cas j'ai du mal à voir une mauvaise affaire par rapport à une location.
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 19191
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: POURQUOI LA CHUTE DES VENTES DE MAISON NEUVES EST (TRÈS) INQUIÉTANTE

#128 Message par lecriminel » 22 févr. 2019, 12:51

Vincent92 a écrit :
22 févr. 2019, 12:44
S'il était resté au même endroit, ils auraient quand même pu acheter plus grand.
Non, le parcours residentiel est du flan:
ils sont capables il y a 3 ans d'emprunter pour acheter 285k, donc ils n'achètent pas l'appart qui leur convient à 420k; il leur manque 135k.
3 ans plus tard, à salaires et taux constants, ils peuvent toujours acheter à 285k + la PV qu'ils ont réalisée (45k) + le rallongement de l'emprunt de 3 ans (40k) - les FN (30k) soit 340k au total. L'appart qu'ils veulent coute desormais 486k, il leur manque 146k.
Mais effectivement, s'ils étaient restés locataires, leur baisse de pouvoir d'achat aurait été supérieure
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 7910
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: POURQUOI LA CHUTE DES VENTES DE MAISON NEUVES EST (TRÈS) INQUIÉTANTE

#129 Message par Vincent92 » 22 févr. 2019, 12:54

lecriminel a écrit :
22 févr. 2019, 12:51
Vincent92 a écrit :
22 févr. 2019, 12:44
S'il était resté au même endroit, ils auraient quand même pu acheter plus grand.
Non, le parcours residentiel est du flan:
ils sont capables il y a 3 ans d'emprunter pour acheter 285k, donc ils n'achètent pas l'appart qui leur convient à 420k; il leur manque 135k.
3 ans plus tard, à salaires et taux constants, ils peuvent toujours acheter à 285k + la PV qu'ils ont réalisée (45k) + le rallongement de l'emprunt de 3 ans (40k) - les FN (30k) soit 340k au total. L'appart qu'ils veulent coute desormais 486k, il leur manque 146k.
Mais effectivement, s'ils étaient restés locataires, leur baisse de pouvoir d'achat aurait été supérieure
C'est bien ca. Je ne dis pas que la hausse des prix leur permet d'acheter plus grand en restant au même endroit. Je dis que la hausse de prix les place dans une meilleur situation que quelqu'un qui n'a pas acheté. C'est ca l'intérêt du "parcours résidentiel".
Si tu vises un bien plus haut à 5 ans et que les prix baissent il n'y a aucun intérêt à acheter un bien intermédiaire.
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 19191
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: POURQUOI LA CHUTE DES VENTES DE MAISON NEUVES EST (TRÈS) INQUIÉTANTE

#130 Message par lecriminel » 22 févr. 2019, 12:56

lecriminel a écrit :
22 févr. 2019, 12:51
3 ans plus tard, à salaires et taux constants, ils peuvent toujours acheter à 285k + la PV qu'ils ont réalisée (45k) + le rallongement de l'emprunt de 3 ans (40k) - les FN (30k) soit 340k au total.
pourquoi je rallonge l'emprunt, moi ? ils peuvent emprunter 285 k sur la même durée (donc en finissant de payer 3 ans plus tard) + PV - FN + amortissement (6k), il leur manque 34k supplémentaire pour leur appart de rêve
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 19191
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: POURQUOI LA CHUTE DES VENTES DE MAISON NEUVES EST (TRÈS) INQUIÉTANTE

#131 Message par lecriminel » 22 févr. 2019, 12:59

Vincent92 a écrit :
22 févr. 2019, 12:54
C'est bien ca. Je ne dis pas que la hausse des prix leur permet d'acheter plus grand en restant au même endroit. Je dis que la hausse de prix les place dans une meilleur situation que quelqu'un qui n'a pas acheté. C'est ca l'intérêt du "parcours résidentiel".
Si tu vises un bien plus haut à 5 ans et que les prix baissent il n'y a aucun intérêt à acheter un bien intermédiaire.
voilà, il faut les 2 conditions citées plus haut: une hausse des prix supérieure à l'inflation, sinon comme tu dis il ne faut pas acheter
et une hausse de salaire/ baisse des taux supérieure à la hausse des prix sinon tu es certes meiux placé que le locataire mais il ne s'agit pas de parcours puisque tu as le choix entre rester chez toi (pas de parcours, à l'arrêt) ou prendre plus petit (baisse du pouvoir d'achat, parcours en marche arrière qui n'est pas celui vanté par les AIs)
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 7910
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: POURQUOI LA CHUTE DES VENTES DE MAISON NEUVES EST (TRÈS) INQUIÉTANTE

#132 Message par Vincent92 » 22 févr. 2019, 13:06

lecriminel a écrit :
22 févr. 2019, 12:59
Vincent92 a écrit :
22 févr. 2019, 12:54
C'est bien ca. Je ne dis pas que la hausse des prix leur permet d'acheter plus grand en restant au même endroit. Je dis que la hausse de prix les place dans une meilleur situation que quelqu'un qui n'a pas acheté. C'est ca l'intérêt du "parcours résidentiel".
Si tu vises un bien plus haut à 5 ans et que les prix baissent il n'y a aucun intérêt à acheter un bien intermédiaire.
voilà, il faut les 2 conditions citées plus haut: une hausse des prix supérieure à l'inflation, sinon comme tu dis il ne faut pas acheter
Une hausse des prix supérieure au différentiel coût de propriété - coût de location plutôt. Si tu restes 1 an, il faut une hausse supérieure à 8-15% (suivants les frais de frottement), si tu restes 4-7 ans toute hausse te place en meilleure position.
Si tu empruntes une très grande partie, il ne faut pas compter l'inflation (sinon, tu la comptes deux fois) car compter l'inflation sur de l'argent que tu n'as pas sorti n'a pas de sens. Si tu achètes cash, tu as bien le coût de mobilisation et l'inflation mais tu n'as pas d'intérêts d'emprunt. Donc, ca revient plus ou moins au même (il faut toujours 4-7 ans).
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Avatar du membre
McClane
Messages : 1266
Enregistré le : 28 août 2011, 09:45
Localisation : Dans une tour de crystal (à vendre)

Re: POURQUOI LA CHUTE DES VENTES DE MAISON NEUVES EST (TRÈS) INQUIÉTANTE

#133 Message par McClane » 22 févr. 2019, 13:13

J'ai pas eu le temps de lire tout le fil de discussion mais du coup j'ai mis à jour immotrend. Enjoy!
D'autres graphes par là http://immotrend.fr/

Image
"Etrange génération que celle de Mai 68, qui a endetté ses enfants, qui a eu tous les pouvoirs dans sa vie active, et qui veut tous les patrimoines dans sa retraite"source
Toyota, 1er constructeur a avoir le label: Origine France Garantie liste
louer/acheter

Avatar du membre
McClane
Messages : 1266
Enregistré le : 28 août 2011, 09:45
Localisation : Dans une tour de crystal (à vendre)

Re: POURQUOI LA CHUTE DES VENTES DE MAISON NEUVES EST (TRÈS) INQUIÉTANTE

#134 Message par McClane » 22 févr. 2019, 13:17

Effectivement, ça se croute pour les maisons. -16% sur un an et -34% par rapport au maximum

Image
"Etrange génération que celle de Mai 68, qui a endetté ses enfants, qui a eu tous les pouvoirs dans sa vie active, et qui veut tous les patrimoines dans sa retraite"source
Toyota, 1er constructeur a avoir le label: Origine France Garantie liste
louer/acheter

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 19191
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: POURQUOI LA CHUTE DES VENTES DE MAISON NEUVES EST (TRÈS) INQUIÉTANTE

#135 Message par lecriminel » 22 févr. 2019, 13:22

Vincent92 a écrit :
22 févr. 2019, 13:06
Une hausse des prix supérieure au différentiel coût de propriété - coût de location plutôt. Si tu reste 1 an, il faut une hausse supérieure à 8-15% (suivants les frais de frottement), si tu restes 4-7 ans tout hausse te place en meilleure position.
bon, je pense qu'on parle de la même chose, par exemple un rendement immo de 3.5% avec une inflation= taux d'interêt de 1.5%, donne un rendement net de 2% soit 7 ans pour commencer à gagner du pouvoir d'achat en vue du prochain achat. 7 ans pour ne rien gagner, 12 ans pour gagner 10%; quand tu penses que le parcours residentiel est l'argument pour te faire acheter un bien dans lequel tu ne veux vraiment pas vivre, mais tu fais l'effort, le sacrifice pour la promesse d'un bien supérieur, c'est une méchante arnaque. La baisse des taux a sauvé les acheteurs de 2006, sinon, ils auraient juste pourri leur vie (endettement maximal, durée maximale, bien minimal)
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 7910
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: POURQUOI LA CHUTE DES VENTES DE MAISON NEUVES EST (TRÈS) INQUIÉTANTE

#136 Message par Vincent92 » 22 févr. 2019, 13:24

lecriminel a écrit :
22 févr. 2019, 13:22
Vincent92 a écrit :
22 févr. 2019, 13:06
Une hausse des prix supérieure au différentiel coût de propriété - coût de location plutôt. Si tu reste 1 an, il faut une hausse supérieure à 8-15% (suivants les frais de frottement), si tu restes 4-7 ans tout hausse te place en meilleure position.
bon, je pense qu'on parle de la même chose, par exemple un rendement immo de 3.5% avec une inflation= taux d'interêt de 1.5%, donne un rendement net de 2% soit 7 ans pour commencer à gagner du pouvoir d'achat en vue du prochain achat. 7 ans pour ne rien gagner, 12 ans pour gagner 10%; quand tu penses que le parcours residentiel est l'argument pour te faire acheter un bien dans lequel tu ne veux vraiment pas vivre, mais tu fais l'effort, le sacrifice pour la promesse d'un bien supérieur, c'est une méchante arnaque.
L'argument numéro 1 d'un agent immobilier qui veut vendre un bien pas top est avant tout la future revente (quartier en devenir ou au top du top, il y a des travaux mais le prix est bas. En refaisant à neuf vous vendrez plus cher. Les studios s'arrachent,...) avec PV.
Et le numéro 2 est le fait que c'est un bien qu'on ne va pas garder longtemps ou ne pas l'habiter du tout :mrgreen:
Et pas qu'au bout de 4-7 ans l'opération devient plus intéressante qu'une location.
Si ca fonctionne c'est parce que ca peut, en effet, tout à fait être vrai (mais ca peut aussi être faux) ^^.
Une fois qu'on a fait quelque visites, c'est quand même facile de décoder :
"spécial investisseur ou premier achat" = produit pas top, "résidence de standing" = immeuble moche des années 70 qui coûtent une blind en charge,....
Il y a toute une novlangue de l'agent immobilier. En même temps, on ne peut pas leur en vouloir. C'est son métier de mettre en valeur des biens :mrgreen: .
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Puyin
Messages : 678
Enregistré le : 20 mai 2009, 13:54

Re: POURQUOI LA CHUTE DES VENTES DE MAISON NEUVES EST (TRÈS) INQUIÉTANTE

#137 Message par Puyin » 22 févr. 2019, 15:11

Vincent92 a écrit :
21 févr. 2019, 14:34
achillemo a écrit :
21 févr. 2019, 14:22
Vincent92 a écrit :
21 févr. 2019, 14:20
Ben92 a écrit :
21 févr. 2019, 14:19

Je crois que personne ne conteste ce constat, les ingés "de base" d'aujourd'hui sont l'équivalent des OS d'autrefois.
Deux ingénieurs qui travaillent en IDF peuvent avoir 500k€ de budget pour un achat à 35 ans. Qu'est ce que c'est que cette connerie...
35 ans :shock: :lol: :lol: :lol:

Pourquoi pas 80 hein?
Je te conseille d'aller voir la pièce de théâtre "c'était mieux avant" 8) .
Plus sérieusement, avec 90% de réussite au bac et la volonté de pousser tout le monde à faire bac +5, c'est normal que les diplômes aient moins de valeur par rapport à une époque où il y avait 60-70% de réussite au bac et où faire bac +5 était l'exception.
Voilà pour l'explication de ton pseudo déclassement qui n'en est pas vraiment un (tu ne peux pas comparer ton diplôme d'ingénieur avec un ingénieur d'il y a 20-30-40 ans. Vous ne faites pas partie de la même CSP).
Ensuite, quand on rentre dans la vie active à 25 ans (bac+5 + éventuellement quelques ratés/réorientation/expériences linguistiques/...), on a tendance à faire sa vie plus tard. Surtout en métropole.
En général, l'achat se fait plus tard, c'est comme ca (le temps de vouloir se mettre en couple, de vouloir acheter un pavillon,...).
Ce n'est pas du tout la norme de se poser la question de devenir propriétaire - à fortiori d'un pavillon - entre 20 et 30 ans quand on (a) fait des études. Même si certains le font.
Maintenant, si tu veux prendre 30 ans à la place de 35 ans, ça ne change pas grand chose. On peut très bien acheter un pavillon quand on est un couple de 2 ingénieurs avec 5-7 ans d'expériences et qu'on n'est pas des papiers percés.
Pour les deux salaires qui sont devenus le standard, tu peux dire merci aux féministes. C'est le principe de capitalisme de toujours tirer bénéfice des délires des minorités (on en a marre de notre vie de mère au foyer. On veut travailler et pouvoir s'assumer toute seule!)
Bah oui, on est un peu connes nous les femmes, pourquoi ne pas rester au foyer, sans revenus et donc dépendante du bon vouloir de notre mari pour tout...

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 14881
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: POURQUOI LA CHUTE DES VENTES DE MAISON NEUVES EST (TRÈS) INQUIÉTANTE

#138 Message par kamoulox » 22 févr. 2019, 15:31

On peut aussi nous les hommes rester à la maison, et envoyer madame bosser :lol:

Ça doit exister mais j’en connais pas

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 7910
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: POURQUOI LA CHUTE DES VENTES DE MAISON NEUVES EST (TRÈS) INQUIÉTANTE

#139 Message par Vincent92 » 22 févr. 2019, 15:37

Puyin a écrit :
22 févr. 2019, 15:11
Vincent92 a écrit :
21 févr. 2019, 14:34
achillemo a écrit :
21 févr. 2019, 14:22
Vincent92 a écrit :
21 févr. 2019, 14:20
Deux ingénieurs qui travaillent en IDF peuvent avoir 500k€ de budget pour un achat à 35 ans. Qu'est ce que c'est que cette connerie...
35 ans :shock: :lol: :lol: :lol:

Pourquoi pas 80 hein?
Je te conseille d'aller voir la pièce de théâtre "c'était mieux avant" 8) .
Plus sérieusement, avec 90% de réussite au bac et la volonté de pousser tout le monde à faire bac +5, c'est normal que les diplômes aient moins de valeur par rapport à une époque où il y avait 60-70% de réussite au bac et où faire bac +5 était l'exception.
Voilà pour l'explication de ton pseudo déclassement qui n'en est pas vraiment un (tu ne peux pas comparer ton diplôme d'ingénieur avec un ingénieur d'il y a 20-30-40 ans. Vous ne faites pas partie de la même CSP).
Ensuite, quand on rentre dans la vie active à 25 ans (bac+5 + éventuellement quelques ratés/réorientation/expériences linguistiques/...), on a tendance à faire sa vie plus tard. Surtout en métropole.
En général, l'achat se fait plus tard, c'est comme ca (le temps de vouloir se mettre en couple, de vouloir acheter un pavillon,...).
Ce n'est pas du tout la norme de se poser la question de devenir propriétaire - à fortiori d'un pavillon - entre 20 et 30 ans quand on (a) fait des études. Même si certains le font.
Maintenant, si tu veux prendre 30 ans à la place de 35 ans, ça ne change pas grand chose. On peut très bien acheter un pavillon quand on est un couple de 2 ingénieurs avec 5-7 ans d'expériences et qu'on n'est pas des papiers percés.
Pour les deux salaires qui sont devenus le standard, tu peux dire merci aux féministes. C'est le principe de capitalisme de toujours tirer bénéfice des délires des minorités (on en a marre de notre vie de mère au foyer. On veut travailler et pouvoir s'assumer toute seule!)
Bah oui, on est un peu connes nous les femmes, pourquoi ne pas rester au foyer, sans revenus et donc dépendante du bon vouloir de notre mari pour tout...
Je pense très honnêtement que cette volonté de travailler a beaucoup plus été poussé par des bourgeoises que par des ouvrières qui travaillaient à la chaîne ou autres jobs peu payés et peu valorisants.
La volonté de la base n'est certainement pas de travailler. Au contraire, en général et quand elles le peuvent, elles évitent.
C'est bien pour cela que je parle de minorité. Toutes les femmes n'ont pas les mêmes intérêts.
La plupart des féministes continuent d'ailleurs de déconstruire (plus de genre, plus de repère,...), ce qui est encore tout bon pour le capitalisme (l'idéal pour lui est de pousser l'individualisme et le nombrilisme à son paroxysme puisque cela pousse à la consommation et à la production : je consomme donc je suis).
Ceci dit, cela n'enlève rien au combat légitime du féminisme : Salaire égal à situation égale, droit à disposer de son corps et de ces envies, d'être l'égal de l'homme en droits et devoirs,...
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Puyin
Messages : 678
Enregistré le : 20 mai 2009, 13:54

Re: POURQUOI LA CHUTE DES VENTES DE MAISON NEUVES EST (TRÈS) INQUIÉTANTE

#140 Message par Puyin » 22 févr. 2019, 15:59

Vincent92 a écrit :
22 févr. 2019, 15:37
Puyin a écrit :
22 févr. 2019, 15:11
Vincent92 a écrit :
21 févr. 2019, 14:34
achillemo a écrit :
21 févr. 2019, 14:22


35 ans :shock: :lol: :lol: :lol:

Pourquoi pas 80 hein?
Je te conseille d'aller voir la pièce de théâtre "c'était mieux avant" 8) .
Plus sérieusement, avec 90% de réussite au bac et la volonté de pousser tout le monde à faire bac +5, c'est normal que les diplômes aient moins de valeur par rapport à une époque où il y avait 60-70% de réussite au bac et où faire bac +5 était l'exception.
Voilà pour l'explication de ton pseudo déclassement qui n'en est pas vraiment un (tu ne peux pas comparer ton diplôme d'ingénieur avec un ingénieur d'il y a 20-30-40 ans. Vous ne faites pas partie de la même CSP).
Ensuite, quand on rentre dans la vie active à 25 ans (bac+5 + éventuellement quelques ratés/réorientation/expériences linguistiques/...), on a tendance à faire sa vie plus tard. Surtout en métropole.
En général, l'achat se fait plus tard, c'est comme ca (le temps de vouloir se mettre en couple, de vouloir acheter un pavillon,...).
Ce n'est pas du tout la norme de se poser la question de devenir propriétaire - à fortiori d'un pavillon - entre 20 et 30 ans quand on (a) fait des études. Même si certains le font.
Maintenant, si tu veux prendre 30 ans à la place de 35 ans, ça ne change pas grand chose. On peut très bien acheter un pavillon quand on est un couple de 2 ingénieurs avec 5-7 ans d'expériences et qu'on n'est pas des papiers percés.
Pour les deux salaires qui sont devenus le standard, tu peux dire merci aux féministes. C'est le principe de capitalisme de toujours tirer bénéfice des délires des minorités (on en a marre de notre vie de mère au foyer. On veut travailler et pouvoir s'assumer toute seule!)
Bah oui, on est un peu connes nous les femmes, pourquoi ne pas rester au foyer, sans revenus et donc dépendante du bon vouloir de notre mari pour tout...
Je pense très honnêtement que cette volonté de travailler a beaucoup plus été poussé par des bourgeoises que par des ouvrières qui travaillaient à la chaîne ou autres jobs peu payés et peu valorisants.
La volonté de la base n'est certainement pas de travailler. Au contraire, en général et quand elles le peuvent, elles évitent.
C'est bien pour cela que je parle de minorité. Toutes les femmes n'ont pas les mêmes intérêts.
La plupart des féministes continuent d'ailleurs de déconstruire (plus de genre, plus de repère,...), ce qui est encore tout bon pour le capitalisme (l'idéal pour lui est de pousser l'individualisme et le nombrilisme à son paroxysme puisque cela pousse à la consommation et à la production : je consomme donc je suis).
Ceci dit, cela n'enlève rien au combat légitime du féminisme : Salaire égal à situation égale, droit à disposer de son corps et de ces envies, d'être l'égal de l'homme en droits et devoirs,...
Merci Vincent92 de dire aux femmes quels sont leurs combats légitimes ou non.

Qu'on soit bourgeoise ou ouvrière, sans doute que dans l'absolu on préfère ne pas travailler. Mais ne pas travailler, c'est être potentiellement coincée dans un mariage qui ne nous convient pas, être bien dans la 'Mot2Cambronne' si son mari meurt/devient handicapé/... alors, oui, on a voulu travailler.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 7910
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: POURQUOI LA CHUTE DES VENTES DE MAISON NEUVES EST (TRÈS) INQUIÉTANTE

#141 Message par Vincent92 » 22 févr. 2019, 16:01

Puyin a écrit :
22 févr. 2019, 15:59
Vincent92 a écrit :
22 févr. 2019, 15:37
Puyin a écrit :
22 févr. 2019, 15:11
Vincent92 a écrit :
21 févr. 2019, 14:34
Je te conseille d'aller voir la pièce de théâtre "c'était mieux avant" 8) .
Plus sérieusement, avec 90% de réussite au bac et la volonté de pousser tout le monde à faire bac +5, c'est normal que les diplômes aient moins de valeur par rapport à une époque où il y avait 60-70% de réussite au bac et où faire bac +5 était l'exception.
Voilà pour l'explication de ton pseudo déclassement qui n'en est pas vraiment un (tu ne peux pas comparer ton diplôme d'ingénieur avec un ingénieur d'il y a 20-30-40 ans. Vous ne faites pas partie de la même CSP).
Ensuite, quand on rentre dans la vie active à 25 ans (bac+5 + éventuellement quelques ratés/réorientation/expériences linguistiques/...), on a tendance à faire sa vie plus tard. Surtout en métropole.
En général, l'achat se fait plus tard, c'est comme ca (le temps de vouloir se mettre en couple, de vouloir acheter un pavillon,...).
Ce n'est pas du tout la norme de se poser la question de devenir propriétaire - à fortiori d'un pavillon - entre 20 et 30 ans quand on (a) fait des études. Même si certains le font.
Maintenant, si tu veux prendre 30 ans à la place de 35 ans, ça ne change pas grand chose. On peut très bien acheter un pavillon quand on est un couple de 2 ingénieurs avec 5-7 ans d'expériences et qu'on n'est pas des papiers percés.
Pour les deux salaires qui sont devenus le standard, tu peux dire merci aux féministes. C'est le principe de capitalisme de toujours tirer bénéfice des délires des minorités (on en a marre de notre vie de mère au foyer. On veut travailler et pouvoir s'assumer toute seule!)
Bah oui, on est un peu connes nous les femmes, pourquoi ne pas rester au foyer, sans revenus et donc dépendante du bon vouloir de notre mari pour tout...
Je pense très honnêtement que cette volonté de travailler a beaucoup plus été poussé par des bourgeoises que par des ouvrières qui travaillaient à la chaîne ou autres jobs peu payés et peu valorisants.
La volonté de la base n'est certainement pas de travailler. Au contraire, en général et quand elles le peuvent, elles évitent.
C'est bien pour cela que je parle de minorité. Toutes les femmes n'ont pas les mêmes intérêts.
La plupart des féministes continuent d'ailleurs de déconstruire (plus de genre, plus de repère,...), ce qui est encore tout bon pour le capitalisme (l'idéal pour lui est de pousser l'individualisme et le nombrilisme à son paroxysme puisque cela pousse à la consommation et à la production : je consomme donc je suis).
Ceci dit, cela n'enlève rien au combat légitime du féminisme : Salaire égal à situation égale, droit à disposer de son corps et de ces envies, d'être l'égal de l'homme en droits et devoirs,...
Merci Vincent92 de dire aux femmes quels sont leurs combats légitimes ou non.

Qu'on soit bourgeoise ou ouvrière, sans doute que dans l'absolu on préfère ne pas travailler. Mais ne pas travailler, c'est être potentiellement coincée dans un mariage qui ne nous convient pas, être bien dans la 'Mot2Cambronne' si son mari meurt/devient handicapé/... alors, oui, on a voulu travailler.
C'est assez marrant de penser que tu sais mieux ce que pense l'ensemble des femmes parce que tu es une femme et moi un homme. Pour moi, tout cela est très symptomatique.
Merci tout de même de reconnaître que la volonté de travailler n'est pas la chose la mieux partagée.
Modifié en dernier par Vincent92 le 22 févr. 2019, 16:36, modifié 2 fois.
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Puyin
Messages : 678
Enregistré le : 20 mai 2009, 13:54

Re: POURQUOI LA CHUTE DES VENTES DE MAISON NEUVES EST (TRÈS) INQUIÉTANTE

#142 Message par Puyin » 22 févr. 2019, 16:02

Vincent92 a écrit :
22 févr. 2019, 16:01
Puyin a écrit :
22 févr. 2019, 15:59
Vincent92 a écrit :
22 févr. 2019, 15:37
Puyin a écrit :
22 févr. 2019, 15:11


Bah oui, on est un peu connes nous les femmes, pourquoi ne pas rester au foyer, sans revenus et donc dépendante du bon vouloir de notre mari pour tout...
Je pense très honnêtement que cette volonté de travailler a beaucoup plus été poussé par des bourgeoises que par des ouvrières qui travaillaient à la chaîne ou autres jobs peu payés et peu valorisants.
La volonté de la base n'est certainement pas de travailler. Au contraire, en général et quand elles le peuvent, elles évitent.
C'est bien pour cela que je parle de minorité. Toutes les femmes n'ont pas les mêmes intérêts.
La plupart des féministes continuent d'ailleurs de déconstruire (plus de genre, plus de repère,...), ce qui est encore tout bon pour le capitalisme (l'idéal pour lui est de pousser l'individualisme et le nombrilisme à son paroxysme puisque cela pousse à la consommation et à la production : je consomme donc je suis).
Ceci dit, cela n'enlève rien au combat légitime du féminisme : Salaire égal à situation égale, droit à disposer de son corps et de ces envies, d'être l'égal de l'homme en droits et devoirs,...
Merci Vincent92 de dire aux femmes quels sont leurs combats légitimes ou non.

Qu'on soit bourgeoise ou ouvrière, sans doute que dans l'absolu on préfère ne pas travailler. Mais ne pas travailler, c'est être potentiellement coincée dans un mariage qui ne nous convient pas, être bien dans la 'Mot2Cambronne' si son mari meurt/devient handicapé/... alors, oui, on a voulu travailler.
C'est assez marrant de penser que tu sais mieux ce que pense l'ensemble des femmes parce que tu es une femme et moi un homme. Pour moi, tout cela est très symptomatique.
Je ne sais pas ce que pensent "les femmes". Je sais en quoi mon genre a pu être un obstacle.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 7910
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: POURQUOI LA CHUTE DES VENTES DE MAISON NEUVES EST (TRÈS) INQUIÉTANTE

#143 Message par Vincent92 » 22 févr. 2019, 16:03

Puyin a écrit :
22 févr. 2019, 16:02
Vincent92 a écrit :
22 févr. 2019, 16:01
Puyin a écrit :
22 févr. 2019, 15:59
Vincent92 a écrit :
22 févr. 2019, 15:37
Je pense très honnêtement que cette volonté de travailler a beaucoup plus été poussé par des bourgeoises que par des ouvrières qui travaillaient à la chaîne ou autres jobs peu payés et peu valorisants.
La volonté de la base n'est certainement pas de travailler. Au contraire, en général et quand elles le peuvent, elles évitent.
C'est bien pour cela que je parle de minorité. Toutes les femmes n'ont pas les mêmes intérêts.
La plupart des féministes continuent d'ailleurs de déconstruire (plus de genre, plus de repère,...), ce qui est encore tout bon pour le capitalisme (l'idéal pour lui est de pousser l'individualisme et le nombrilisme à son paroxysme puisque cela pousse à la consommation et à la production : je consomme donc je suis).
Ceci dit, cela n'enlève rien au combat légitime du féminisme : Salaire égal à situation égale, droit à disposer de son corps et de ces envies, d'être l'égal de l'homme en droits et devoirs,...
Merci Vincent92 de dire aux femmes quels sont leurs combats légitimes ou non.

Qu'on soit bourgeoise ou ouvrière, sans doute que dans l'absolu on préfère ne pas travailler. Mais ne pas travailler, c'est être potentiellement coincée dans un mariage qui ne nous convient pas, être bien dans la 'Mot2Cambronne' si son mari meurt/devient handicapé/... alors, oui, on a voulu travailler.
C'est assez marrant de penser que tu sais mieux ce que pense l'ensemble des femmes parce que tu es une femme et moi un homme. Pour moi, tout cela est très symptomatique.
Je ne sais pas ce que pensent "les femmes". Je sais en quoi mon genre a pu être un obstacle.
Pourrais tu nous en dire plus?
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Puyin
Messages : 678
Enregistré le : 20 mai 2009, 13:54

Re: POURQUOI LA CHUTE DES VENTES DE MAISON NEUVES EST (TRÈS) INQUIÉTANTE

#144 Message par Puyin » 22 févr. 2019, 16:12

pourquoi devrais je te raconter ma vie ?
Les classiques différences de salaires (~10% à diplome et expérience égale) et plafond de verre

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 7910
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: POURQUOI LA CHUTE DES VENTES DE MAISON NEUVES EST (TRÈS) INQUIÉTANTE

#145 Message par Vincent92 » 22 févr. 2019, 16:16

Puyin a écrit :
22 févr. 2019, 16:12
pourquoi devrais je te raconter ma vie ?
Les classiques différences de salaires (~10% à diplome et expérience égale) et plafond de verre
Pour voir si on rentre dans les combats légitimes dont je parle (tu t'es moqué de moi donc j'aimerais bien savoir s'il y a un combat qui je ne qualifie pas de légitime et qui pourrait nous différentier. Bref, s'il y a du fond à cette moquerie). Le salaire c'est typiquement un sujet complètement légitime (c'est d'ailleurs le premier dont j'ai parlé). Même si les différences de salaires sont complètement gonflés par les féministes (puisqu'elles comparent volontairement choux et carottes).
Parce que si on est dans salaire égal à situation égale, droit à disposer de son corps et de ces envies, d'être l'égal de l'homme en droits et devoirs, lutter contre les porcs (frotteurs, attouchements, viols, agressions verbales,...),... plus de 80% des hommes occidentaux sont d'accord avec ca.
C'est encore plus vrai chez les jeunes hommes.
Il n'y a donc pas vraiment besoin de combattre pour changer des pensées fantasmées qui seraient soit disant partagées par les hommes.

Et pour en revenir au sujet, je maintiens que les féministes (l'ancienne généralisation) - en imposant comme norme le travail des deux personnes du couple - ont poussés les prix (immobilier mais pas que) vers le haut. Ce qui fait tout à fait l'affaire des capitalistes.
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Ben92
+
+
Messages : 2916
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: POURQUOI LA CHUTE DES VENTES DE MAISON NEUVES EST (TRÈS) INQUIÉTANTE

#146 Message par Ben92 » 22 févr. 2019, 17:48

Puyin a écrit :
22 févr. 2019, 16:12
pourquoi devrais je te raconter ma vie ?
Les classiques différences de salaires (~10% à diplome et expérience égale) et plafond de verre
Rhaaa les entreprises sont vraiment trop c0nnes, elles ne devraient employer que des femmes si elles coûtent 10% moins cher à diplôme/compétence/expérience égales. :lol:

Avatar du membre
stchong
~~+
~~+
Messages : 6494
Enregistré le : 12 nov. 2014, 11:40

Re: POURQUOI LA CHUTE DES VENTES DE MAISON NEUVES EST (TRÈS) INQUIÉTANTE

#147 Message par stchong » 22 févr. 2019, 18:26

Ben92 a écrit :
22 févr. 2019, 17:48
Puyin a écrit :
22 févr. 2019, 16:12
pourquoi devrais je te raconter ma vie ?
Les classiques différences de salaires (~10% à diplome et expérience égale) et plafond de verre
Rhaaa les entreprises sont vraiment trop c0nnes, elles ne devraient employer que des femmes si elles coûtent 10% moins cher à diplôme/compétence/expérience égales. :lol:
Elles commencent à le faire si tu as déjà fait des gamins, c'est un handicap d'être la matrice.
De haut le monarque Macron vous nargue. La rue s'anime. (04/05/20107)

Avatar du membre
floflo
+
+
Messages : 2528
Enregistré le : 02 oct. 2008, 23:00

Re: POURQUOI LA CHUTE DES VENTES DE MAISON NEUVES EST (TRÈS) INQUIÉTANTE

#148 Message par floflo » 22 févr. 2019, 19:01

Dans ma boîte il n’y a que des femmes.
Mon patron a bien trop peur de se prendre une beigne, il n’oserait jamais parler à un homme comme il le fait avec nous..
Modifié en dernier par floflo le 22 févr. 2019, 19:54, modifié 1 fois.

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 8749
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: POURQUOI LA CHUTE DES VENTES DE MAISON NEUVES EST (TRÈS) INQUIÉTANTE

#149 Message par pimono » 22 févr. 2019, 19:37

ddv a écrit :
21 févr. 2019, 13:54
Bizarre sur ce fil cette haine de ceux qui achètent une maison (jalousie ?), alors qu'il existe la même chose pour les appartements (charges de copropriété extravagantes, taxes locales élevées car il faut payer les services de la ville et payer pour les cassos qui ne paient rien, etc.).
C'est juste que de manière générale, il y a des gens qui ne savent pas gérer leur budget et vivent au-dessus de leurs moyens, c'est tout.
C'est inexacte de mettre "trop d’impôts" sur le dos des cassos, car les cassos font beaucoup d'enfants et plus les collectivités locales ont des habitants, plus elles reçoivent de généreuses dotations de l'Etat, donc si les impots en ville sont chers, c'est parce qu'il y a un train de vie très gras à payer , les cassos n'y sont pour rien.

Je connais un peu le fonctionnement générale de mon département et je pense que ça doit être partout pareil, il y a des villes de droites = pas de politique sociale ni de HLM, les habitants paient chers les impôts locaux pour zero services publics, le maire et ses petits copains pompent tout le budget à travers leurs petites magouilles (marchés publics) et ne redistribuent rien, même à l'automne lorsque les feuilles tombent, les habitants de ces villes, sont priés de ramasser les feuilles mortes devant chez eux car il y a pas de personnel communal affecté pour ça alors que dans les villes de gauche les impôts sont un peu plus chers , mais il y a beaucoup plus de services et la redistribution est réelle et locale, l'argent des impots ne s'évapore pas dans les paradis fiscaux...
Modifié en dernier par pimono le 22 févr. 2019, 19:48, modifié 1 fois.

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 8749
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: POURQUOI LA CHUTE DES VENTES DE MAISON NEUVES EST (TRÈS) INQUIÉTANTE

#150 Message par pimono » 22 févr. 2019, 19:47

floflo a écrit :
22 févr. 2019, 19:01
Dans la boîte il n’y a que des femmes.
Mon patron a bien trop peur de se prendre une beigne, il n’oserait jamais parler à un homme comme il le fait avec nous..

ça doit dépendre du secteur hein.
Pour la couture et le ménage par exemple, mieux vaut prendre des petites femmes, elles sont bien plus douées que les hommes pour ça...

Répondre