Les Allemands se mobilisent contre "la folie des loyers"

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
Avatar du membre
saturne
Messages : 1504
Enregistré le : 24 déc. 2011, 22:36

Re: Les Allemands se mobilisent contre "la folie des loyers"

#51 Message par saturne » 21 juin 2019, 13:51

FrenchRigolade a écrit :
21 juin 2019, 12:37
Bonjour, tout le monde se taira si vous apportez des preuves, faites-le svp car votre point de vue est original.
C'est une bonne idée. J'ouvrirai un fil si je tombe sur de bonnes données pour démarrer.
Mais pas pour faire taire personne. Et les fonks retraités devriez pouvoir avoir uen bonne perspective sur la durée.

Je suis le premier qui m'étonne qu'on n'ait pas plus analysé la bulle sous cet angle.

On parle souvent des effets de la dérégulation bancaire ou du fait que les prix immo ne sont pas utilisés pour calculer l'IPC,
Que les financiers ceci ou cela.

Mais je lis rarement sur ladérégulation des règles d'incompatibilité ou la privatisation des logements ouvriers ou de fonction
qui ont créé les conditions du "faux-marché" actuel de petits-propriétaires, et maintenant de bailleurs

Je pense que le phénomène est parallele: c'est intervenu dans les 90 apres la mise en vente des logements ouvriers et de fonction
On a ainsi mis à contribution 40% des actifs du public pour faire mousser l'immo privé et, en eliminant les barrières fiscales ou d'incompatibilité, on s'en est servi pour soutenir l'économie à crédit. Au lieu d'endetter l'État on a endetté les fonks. Le résultat est le même

L'Allemagne a echappé au processus en partie à cause de la réunification, mais aussi parce que la structure publique et productive est différente. La FR ressemble plus aux pays du Sud (Espagne, Italie)
Billets philophynanciers crédit-consuméristes : http://ppcc-fr.blogspot.fr/?view=mosaic

Ben92
+
+
Messages : 3153
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Les Allemands se mobilisent contre "la folie des loyers"

#52 Message par Ben92 » 21 juin 2019, 16:55

Je sais pas d'où vient ta fixette sur les fonctionnaires et l'immobilier.
Je suis pourtant le premier à dénoncer les dérives les concernant, certains sont trop payés par rapport au un travail fourni, d'autress devraient être virés pour incompétence et ne le sont pas, voire envoyés derrière les barreaux pour détournement de fonds publics. Tout ça c'est vrai mais c'est un autre sujet.
Mais je ne vois absolument pas pourquoi ils devraient avoir moins de droits que les employés du privé et ne pas pouvoir utiliser leur argent comme ils l'entendent. Ce serait très probablement contraire à la constitution.

ProfGrincheux
Messages : 605
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Les Allemands se mobilisent contre "la folie des loyers"

#53 Message par ProfGrincheux » 21 juin 2019, 17:09

Il faut lutter contre la corruption des fonctionnaires, ce qui nécessite notamment qu'ils soient interdits de gérer des sociétés dans l'évaluation de l'activité desquelles ils pourraient intervenir, par exemple au titre des marchés publics. Il faut aussi veiller à ce qu'une activité exercée à titre privé ne les amène à négliger leur mission.

Donc le cumul d'activité est réglementé. Je pense aussi qu'il y a des interdictions de gérer notamment je ne suis pas sûr qu'un fonctionnaire puisse faire du LMP. En fait je ne sais pas, je n'ai pas réfléchi a faire des trucs comme ca.

Ben92
+
+
Messages : 3153
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Les Allemands se mobilisent contre "la folie des loyers"

#54 Message par Ben92 » 21 juin 2019, 17:22

ProfGrincheux a écrit :
21 juin 2019, 17:09
Donc le cumul d'activité est réglementé. Je pense aussi qu'il y a des interdictions de gérer notamment je ne suis pas sûr qu'un fonctionnaire puisse faire du LMP. En fait je ne sais pas, je n'ai pas réfléchi a faire des trucs comme ca.
J'ai vérifié par curiosité, ils n'ont pas le droit de faire du LMP. Ce serait du cumul d'activité ce qui ets interdit pour les fonctionnaires.
Mais on peut rester en LMNP tant que les revenus du LMNP ne dépassent pas 50% des revenus du foyer, donc ils ont de quoi faire quand même.

Avatar du membre
saturne
Messages : 1504
Enregistré le : 24 déc. 2011, 22:36

Re: Les Allemands se mobilisent contre "la folie des loyers"

#55 Message par saturne » 21 juin 2019, 21:14

Ben92 a écrit :
21 juin 2019, 16:55
Je sais pas d'où vient ta fixette sur les fonctionnaires et l'immobilier.
Je suis pourtant le premier à dénoncer les dérives les concernant, certains sont trop payés par rapport au un travail fourni, d'autress devraient être virés pour incompétence et ne le sont pas, voire envoyés derrière les barreaux pour détournement de fonds publics. Tout ça c'est vrai mais c'est un autre sujet.
Mais je ne vois absolument pas pourquoi ils devraient avoir moins de droits que les employés du privé et ne pas pouvoir utiliser leur argent comme ils l'entendent. Ce serait très probablement contraire à la constitution.
Il y a eu un "deplacement" de cible: on m'a attribué une fixette, tu conclus que j'ai une fixette. A tout ça je ne suis pas concerné par vos recherches collectives sur mes fixettes. Mais vous pouvez continuer si vous voulez. Me dérange pas.

En réalité, en comparant les 2 socioeconomies FR et DE, je faisais une réflexion sur la manière d'intervenir en FR.
En Allemagne voter peut servir, mais pas en FR, à cause des différences socio-economiques

Donc Je disais que la manière d'assainir le faux-marche immo en FR serait
1/ De qualifier l'activité immo comme une activité commerciale à part entiere, et
2/ De rétablir les regles d'incompatibilité pour les fonks de sorte à les sortir du "marché" immo

Et en commentaire.
Comme 40% des actifs en FR sont en fait des actifs payés par nos impôts, on évacue comme cela la pression des fonks qui, avec l'argent de nos impots, jouent à hymphestir dans l'immo et bousillent par leur poids le tissu socio-eco en FR,

-----

Cette reflexion je la maintiens. Et ce n'est pas une analyse sur "des faits", mais sur un doit-faire, sur une solution. Je n'avais pas à apporter de preuves, mais à exposer une méthode, une solution. Mais c'est une bonne idée de chercher comment la déregulation s'est produite dans les annees 90 et nous a conduit à cette dystopie sociale et economique (=la révolution thatcherienne du capitalisme populaire)

Bref, si on trouve le moyen de mettre en marche cette solution, en un quinquennat le "faux-marché" immo revient à ses fondamentaux. C'est à dire des logements abordables pour justement loger les fonks (loyers à 50 euro la piece), et par effet sur les prix, pour loger ceux qui ne sont pas fonks. Idealement, tu as réconcilie le service public et les citoyens au lieu d'entretenir un régime insupportable de taxation privée par les premiers sur les seconds.


A partir de là, y'en a a qui ont préféreré me chercher des fixettes antifonk.
Ce qui me fait un peu sourire, puisque précisément ma solution passe par rétablir les avantages de leur fonction : mais pour payer des logeemnts de fonction, avec NOS impôts, il faudrait commencer par crever l'abcès des prix du logement.
Billets philophynanciers crédit-consuméristes : http://ppcc-fr.blogspot.fr/?view=mosaic

ProfGrincheux
Messages : 605
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Les Allemands se mobilisent contre "la folie des loyers"

#56 Message par ProfGrincheux » 21 juin 2019, 21:44

Des logements à 50 € la pièce, pas simple. Peut être des terriers pour marmottes mais elles n'auront pas la place pour plier le papier alu.

La seule façon efficace d'obtenir ce que tu souhaites c'est la nationalisation sans indemnités de la totalité du parc immobilier français. Ca va être compliqué de se faire élire......

Avatar du membre
saturne
Messages : 1504
Enregistré le : 24 déc. 2011, 22:36

Re: Les Allemands se mobilisent contre "la folie des loyers"

#57 Message par saturne » 22 juin 2019, 13:30

ProfGrincheux a écrit :
21 juin 2019, 21:44
Des logements à 50 € la pièce, pas simple. Peut être des terriers pour marmottes mais elles n'auront pas la place pour plier le papier alu.

La seule façon efficace d'obtenir ce que tu souhaites c'est la nationalisation sans indemnités de la totalité du parc immobilier français. Ca va être compliqué de se faire élire......
Sachant que le bail-out de 2009 n'est plus une issue -- la BCE ne viendra plus à la rescousse des États et les banques sont blindées
Sachant que la "nationalisation" du parc immobilier peut s'opérer précisément sur le parc détenu par les fonks

Je pense, oui, que c'est plus simple qu'il n'en a l'air et que le vote des Allemands, par ex, est conséquent avec cette réalité

Ce qui ne veut pas dire que les tâtonnements des Allemands sur le plafonnement des loyers est la bonne solution, seulement que cela répond plutôt bien à leur structure socio-éco.

Mais en France, la bonne solution passe ailleurs.
Alors comme ça, on aurait une économie de rente, de services publics (redistribution) et de services privés ?

Alors oui, c'est facile: on re-"privatise" , mais pour de vrai, la rente actuellement soutenue par les fonds publics (et ses agents) et on la cantonne aux seuls fonds (et agents) du privé.

Et les frais de logement de 40% des actifs / agents publics sont alors remis à la charge directe de l'État,
Lequel, faute de ressources, va se charger de faire en sorte d'encadrer (par ses agents !) la rente immobilière devenue privée et incompatible avec la fonction.
Ce qui aura un effet vertueux pour tout le monde.

Plus qu'un pari, c'est une conséquence bien comprise de notre structure socio-éco en FR.
Enfin, pour peu qu'on veuille en tirer les conclusions, ce dont je ne doute pas. Je fais confiance à nos fonctionnaires.

La congélation du point d'indice n'est que le début. La réduction des effectifs un expédient. Ce qui attend les fonks, c'est de revenir aux fondamentaux de la fonction publique. Et je ne doute pas que ce sera avec leur coopération bien comprise 8)
Billets philophynanciers crédit-consuméristes : http://ppcc-fr.blogspot.fr/?view=mosaic

alexlyon
-+
-+
Messages : 2179
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Les Allemands se mobilisent contre "la folie des loyers"

#58 Message par alexlyon » 22 juin 2019, 15:18

Si un fonk n a plus le droit d avoir de patrimoine, deja qu ils ont moins de revenus : ils sont pas prêts de retrouver la productivité que l on attend d eux, ces branleurs :lol:

ProfGrincheux
Messages : 605
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Les Allemands se mobilisent contre "la folie des loyers"

#59 Message par ProfGrincheux » 22 juin 2019, 16:31

Interdire aux fonctionnaires et à eux seuls d'avoir du patrimoine, même aux USA ils y ont pas pensé.

Finalement quand on vous lit on trouverait presque Mélenchon pondéré, Trump rassurant et Boris Johnson sérieux.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 19915
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Les Allemands se mobilisent contre "la folie des loyers"

#60 Message par lecriminel » 23 juin 2019, 10:30

ProfGrincheux a écrit :
21 juin 2019, 21:44
Des logements à 50 € la pièce, pas simple. Peut être des terriers pour marmottes mais elles n'auront pas la place pour plier le papier alu.
si on divise le coût de construction (hors terrain qui est un marché spéculatif et soutenu artificiellement) par le nombre de mois de vie de ce bien, on arrive à combien ?
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
saturne
Messages : 1504
Enregistré le : 24 déc. 2011, 22:36

Re: Les Allemands se mobilisent contre "la folie des loyers"

#61 Message par saturne » 23 juin 2019, 13:50

(Qui a parlé d'interdire le patrimoine des fonks ?)

Moi je n'ai parlé que de "privatiser" l'exploitation immo, de l'aligner sur une activité lucrative, de services privés.
... et en faisant cela, d'appliquer strictement les règles d'incompatibilité de fonction pour les actifs du public.
S'ils veulent avoir un patrimoine, on s'en fout,

Ce qui pose problème, c'est qu'on puisse développer une activité lucrative avec l'immo et que les fonks puissent l'exploiter sans conflit avec leur fonction.

Là dedans, ce ne sont pas les fonks le problème (enfin, pas directement), c'est que cette activitité lucrative ne leur soit pas fermée ! Dans une éco-socio comme la France, le résultat c'est un marché bullesque indirectement subventionné par nos impôts. Avec des fonks qui prélèvent une taxation privée sur les contribulables, sans qu'on y voit un conflit d'intérêt !

C'est pas compliqué. Par contre, il y a bcp de réflexions à se faire sur les raisons de cette zone grise.
Billets philophynanciers crédit-consuméristes : http://ppcc-fr.blogspot.fr/?view=mosaic

ProfGrincheux
Messages : 605
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Les Allemands se mobilisent contre "la folie des loyers"

#62 Message par ProfGrincheux » 23 juin 2019, 14:18

Pourquoi pas interdire aux fonctionnaires de détenir des actions ou des parts de scpi tant que vous y êtes?

Je suis fonctionnaire et ne veux d'immobilier locatif en direct sous aucun prétexte. Parce que je juge que la difficulté de la gestion locative induite par la réglementation nécessite de se professionaliser, que c'est de fait une activité professionnelle même si de droit ce n'est pas le cas. Et si vous croyez que je suis assez stupide pour emprunter 200k pour faire du 3% de rendement brut en pinel vous revez. Si mon évaluation devient la norme parmi les investisseurs immobiliers individuels potentiels les foncières vont remplacer les propriétaires bailleurs à titre individuel. Ca va peut être faire baisser les prix mais ne croyez pas que va va faire baisser les loyers. Les rendements reviendront à 6% brut minimum, c'est tout.

Avatar du membre
saturne
Messages : 1504
Enregistré le : 24 déc. 2011, 22:36

Re: Les Allemands se mobilisent contre "la folie des loyers"

#63 Message par saturne » 23 juin 2019, 14:28

muyuu a écrit : https://www.bloomberg.com/news/articles ... ent-freeze

Berlin Risks Return to ‘Poor, But Sexy’ Era With Rent Freeze

Over a decade ago, when Berlin struggled to attract investment, then-mayor Klaus Wowereit famously called the German capital “poor, but sexy.” After a boom that drove up rents by more than 50% since 2011, the city may return to that era -- just not as cheap.

By freezing rents for five years, the local government is taking the most radical step yet to protect residents from the fallout of a housing crunch. While the move could provide short-term relief, the risk is a bigger hit down the road. Capping rents threatens to scare away investment, stalling everything from upgrading windows to constructing much-needed new apartments.

“This will do immense damage to Berlin’s image,” said Klaus-Peter Hesse, managing director of Germany’s ZIA real-estate lobby. “It’s bound to strain the city’s relationship with investors; anyone planning a housing development may well be having second thoughts now.”

Image


Prodded by mass demonstrations and a grassroots initiative to force the government to buy out large landlords, Berlin is looking to suspend market forces in the housing sector. The legislation, due to go into effect next year, will freeze rents for five years and set caps for each neighborhood, so that people paying more can demand a reduction.

Read more about a Berlin movement to expropriate large landlords

“Tenants will no longer be subject to constant rent increases and the pressure that comes with that,” said Katrin Lompscher, Berlin’s senator for housing, as she presented the plan on Tuesday. “Shelter is a basic need.”

The rent-control measures would be backdated to the day of the announcement to prevent landlords from jacking up rates preemptively, and property owners that break the rules could face a fine of up to 500,000 euros ($564,000), underscoring the city’s determination to help renters, which make up the majority of Berlin’s population.

Still, real-estate experts and big landlords argue that relaxing construction regulations and accelerating approvals would do more to ease the crunch. Building an apartment block in Berlin can take as long as 15 years from conception to completion, around twice as long as in the U.K., according to ZIA’s Hesse.

When Lompscher was asked about a plan to boost supply, she said: “It wasn’t on today’s agenda.”

Missed Opportunities
Some have accused Berlin’s government of contributing to the housing crunch by prioritizing vanity projects. Here’s a few high-profile cases:
*Renaissance Remake -- The 600 million-euro construction of a replica of the former city palace, which was blown up after World War II, will add more exhibition space to the Museum Island in a project more for tourists than residents.
*U-Bahn Excess -- At a cost of around 525 million euros, Berlin is digging a tunnel under the Unter den Linden boulevard to extend a subway line to link the main train station with Alexanderplatz, which are already well connected by public transport.
*Airport Fiasco -- The city’s efforts to replace Cold War-era airfields with a modern hub is eight years late and counting. Costs have risen to over 7 billion euros, more than triple the original budget. The delay means the site of the more central Tegel airport can’t be redeveloped.
*Tempelhof Retreat -- When the government did try to sell some land to developers, it bungled the effort. A 2014 referendum forced the administration to abandon the plan to slice off bits of the defunct Tempelhof airport, which occupies an area larger than Monaco near the city center.

While Berlin’s rent freeze is an extreme reaction, the lack of affordable housing has become a global issue. Governments from Amsterdam to Vancouver are struggling to find ways of preventing tenants from being priced out of their own neighborhoods. The public backlash in cities including New York and Hong Kong has prompted political action.

Spain has tried to control rents, but to limited effect. In May, two months after the government imposed a battery of measures to keep costs down, rent increases actually accelerated to 7.5%.

Similarly, Berlin’s move risks exacerbating the problem by discouraging spending. That raises the prospect of at least a partial return to the days when Berlin was a real-estate backwater, marked by rows of dilapidated buildings and vacant lots.

“This will definitely have a big impact on everyone in the construction industry, from big developers to craftsmen such as parquet-floor makers,” said Manja Schreiner, managing director of the Building Trades Association. “It’s a big worry, particularly for the smaller companies.”

There’s a little chance that investors will get a break soon. While Berlin’s move is sure to be challenged in court, “a legal contest of such law can be lengthy and may only start after it’s in place,” Bloomberg Intelligence analysts Iwona Hovenko and Sue Munden said in a note.


Big landlords are trying to shift the government’s course. Deutsche Wohnen SE, one of Berlin’s biggest property owners, suggested linking rate increases to incomes and proposed quotas for the construction of apartments for low-income households. The company also urged the mayor to invite all stakeholders to a residential real estate summit.

The freeze in its current form may cause “chaos and discord,” Deutsche Wohnen Chief Executive Officer Michael Zahn told the Berlin-based Tagesspiegel am Sonntag newspaper.
XTHANKS
Billets philophynanciers crédit-consuméristes : http://ppcc-fr.blogspot.fr/?view=mosaic

ProfGrincheux
Messages : 605
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Les Allemands se mobilisent contre "la folie des loyers"

#64 Message par ProfGrincheux » 23 juin 2019, 14:36

lecriminel a écrit :
23 juin 2019, 10:30
ProfGrincheux a écrit :
21 juin 2019, 21:44
Des logements à 50 € la pièce, pas simple. Peut être des terriers pour marmottes mais elles n'auront pas la place pour plier le papier alu.
si on divise le coût de construction (hors terrain qui est un marché spéculatif et soutenu artificiellement) par le nombre de mois de vie de ce bien, on arrive à combien ?
Je vois bien le principe du calcul. Ca doit passer sur 30 ans pour un logement de 25 m2. Et maintenant, je vais te donner un chiffre qui est issu de mon expérience de propriétaire occupant: il faut provisionner au moins 1% du cout du logement ( foncier inclus ) par an pour les travaux d'entretien. Sinon ton bien est insalubre en 20 ans et ruiné en 30. Je t'invite aussi à rajouter les taxes comme la taxe foncière. Et les assurances. Et à prendre en compte l'inflation. Tes calculs, désolé, mais on dirait les lapins de Jean de Florette.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 19915
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Les Allemands se mobilisent contre "la folie des loyers"

#65 Message par lecriminel » 23 juin 2019, 14:54

ProfGrincheux a écrit :
23 juin 2019, 14:36
Tes calculs, désolé, mais on dirait les lapins de Jean de Florette.
il y a des gens qui ont des oeillères, qui ne savent pas que beaucoup se logent gratuitement (dans des conditions pas très confortables, bien entendu), et dont la rigidité mentale (lois, us et coutumes actuelles à la noix incluses comme si elles étaient inévitables) les fait réagir par l'incrédulité dès qu'on change un peu les paramètres actuels. "Ne plus consacrer des milliards publics et des milliards d'argent privé pour la rente immobilière ? Mais vous êtes un lapin de Jean de Florette ! Moi, on m'a appris qu'on ne pouvait rien y faire"
Elle est belle l'ouverture d'esprit de l'éducation nationale.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
saturne
Messages : 1504
Enregistré le : 24 déc. 2011, 22:36

Re: Les Allemands se mobilisent contre "la folie des loyers"

#66 Message par saturne » 23 juin 2019, 15:10

ProfGrincheux a écrit :
23 juin 2019, 14:18
Pourquoi pas interdire aux fonctionnaires de détenir des actions ou des parts de scpi tant que vous y êtes?

Je suis fonctionnaire et ne veux d'immobilier locatif en direct sous aucun prétexte. Parce que je juge que la difficulté de la gestion locative induite par la réglementation nécessite de se professionaliser, que c'est de fait une activité professionnelle même si de droit ce n'est pas le cas. Et si vous croyez que je suis assez stupide pour emprunter 200k pour faire du 3% de rendement brut en pinel vous revez. Si mon évaluation devient la norme parmi les investisseurs immobiliers individuels potentiels les foncières vont remplacer les propriétaires bailleurs à titre individuel. Ca va peut être faire baisser les prix mais ne croyez pas que va va faire baisser les loyers. Les rendements reviendront à 6% brut minimum, c'est tout.
Sincèrement, je me dis que la FP doit déjà avoir tous les mécanismes d'incompatibilité en place depuis... 200 ans ? Ou Napoléon. On les a dérégulés, je suppose, mais ils se réactiveront d'eux mêmes sous l'action de l'État (et des syndicats) en revenant peu à peu au principe du logement de fonction, c'est à dire le principe que l'Etat doit directement assurer le logement dès lors que les agents publics sont interdits de l'exploiter par eux-mêmes, au lieu de créer une zone grise comme maintenant.

Quant à voir se développer des entreprises au détriment des particuliers (bailleurs et revendeurs) actuels, je ne vois pas le problème.

Quand j'y réfléchis, je pense d'ailleurs que ce que l' Etat/syndicats organiseraient c'est l'investissement des fonks dans des SCPI spécialisées... dans l'exploitation des logements de fonction !
Un peu dans la logique des mutuelles santé de fonctionaires, caisses de retraite, etc.
Appliqué au logement. ça pourrait marcher avec des points de cotisations / annuités.
Ils trouveront bien, il devait y avoir plein de mécanismes jusque dans les années 80.

Ce serait un bon modèle aussi dans le privé, pour la mobilité des jeunes (études, travail, etc.).
On manque vraiment d'un vrai "marché" immobilier, moderne, efficace.
D'un vrai "service" professionnel

Je me souviens que mon maître d'école était encore logé par l'État et la grande question en fin de carrière, pour des profs magistrats, professoinnels de santé, même la police était de savoir où loger pour la retraite. Ils s'achetaient des maisons à la campagne, souvent. La France ne se dépeuplait pas encore. Dans les années 80, on leur a proposé de s'endetter avec des programmes de défiscalisation et d'acheter dans les villes où ils ont travaillé. Et 30 ans plus tard, on les retrouve en train de rayer le parquet avec leurs dents, en saignant leurs locataires, en défendant "la loi de l'offre et la demande" pour les prix de vente. Ils transmettent exactement l'inverse de ce qu'on attend d'eux, de ce qui faisait leur prestige social.

Il ne s'agit pas d'interdire quoi que ce soit, il s'agit de rétablir les frontières entre les sphères public/privé en matiere de logement, de sorte d'assainir le marché, que les prix reviennent aux fondamentaux. Dans l'intérêt de tous.
Billets philophynanciers crédit-consuméristes : http://ppcc-fr.blogspot.fr/?view=mosaic

ProfGrincheux
Messages : 605
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Les Allemands se mobilisent contre "la folie des loyers"

#67 Message par ProfGrincheux » 23 juin 2019, 23:13

lecriminel a écrit :
23 juin 2019, 14:54
ProfGrincheux a écrit :
23 juin 2019, 14:36
Tes calculs, désolé, mais on dirait les lapins de Jean de Florette.
il y a des gens qui ont des oeillères, qui ne savent pas que beaucoup se logent gratuitement (dans des conditions pas très confortables, bien entendu), et dont la rigidité mentale (lois, us et coutumes actuelles à la noix incluses comme si elles étaient inévitables) les fait réagir par l'incrédulité dès qu'on change un peu les paramètres actuels. "Ne plus consacrer des milliards publics et des milliards d'argent privé pour la rente immobilière ? Mais vous êtes un lapin de Jean de Florette ! Moi, on m'a appris qu'on ne pouvait rien y faire"
Elle est belle l'ouverture d'esprit de l'éducation nationale.
Respecter la loi c'est de la rigidité mentale. Continue à t'enfoncer.

Je connais deux méthodes pour se loger gratuitement, coucher sous les ponts et squatter. Dans le premier cas, qui me parait légal, on peut souhaiter que l'état fournisse un hébergement décent gratuit mais ca sera difficile qu' il soit confortable. Dans le second cas, qui revient à se loger aux dépens d'autrui, désolé mais l'expulsion prompte par la force publique est justifiée dans le régime légal actuel.

Pour que ce ne soit pas le cas il faut modifier le régime légal de la propriété et/ ou décider que la fourniture de logement est un service public.

Essaye d'imaginer une nationalisation de l'immobilier parisien en indémnisant à la valeur de marché et tu comprendras que c'est très difficile sans changer le régime légal de la propriété.....Si l'état a arrêté les logements de fonction c'est que ça lui coutait trop.de les entretenir, faut pas chercher midi à quatorze heures.....

Au fond c'est parce que le foncier n y est pas cher qu'on peut imaginer le socialiser à Berlin.

On peut aussi instaurer le communisme. Mais je ne crois pas que ca se passerait démocratiquement sauf bouleversements très importants.

Sinon, je souhaiterais qu'on supprime les dispositifs type pinel. Ca aurait des inconvenients majeurs à court/moyen terme mais ca assainirait le marché à long terme.

Des sociétés foncières mutualistes comme ce qu'imagine saturne pourraient fonctionner mais il faudrait des dizaines d'années pour que de telles sociétés développent un parc conséquent. Et puis comme les banques et sociétés d'assurances mutualistes ca ressemblerait beaucoup à des sociétés privées. En tout cas comme sociétaire d'une banque mutualiste, je peux témoigner que les rapports sociétaire/banque mutualiste différent peu des rapports client/banque standard. Et attention elles n'accepteraient pas longtemps les délais d'expulsion pour impayés.....

Enfin bon il y a les bailleurs sociaux pour 20% du parc.

Si tu veux imaginer ce que seraient les loyers non subventionnés les moins chers imaginables aujourd'hui sans changer radicalement la société, regarde les plafonds de location en pinel c'est le bon ordre de grandeur. Environ 10€/mois/m2 en zone b2.

ProfGrincheux
Messages : 605
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Les Allemands se mobilisent contre "la folie des loyers"

#68 Message par ProfGrincheux » 23 juin 2019, 23:43

Il y a aussi un petit problème qui est que si les sociétés foncières sont plus efficaces que les personnes privées pour les aspects légaux l'avantage est moins evident pour entretenir le patrimoine. Il y a toujours risque de magouille entrainant surfacturation dans toute opération d'entretien. C'est pour ca qu'en copropriété il faut surveiller le syndic comme le lait sur le feu.
De plus elles sont aussi plus efficaces dans le lobbying auprès des pouvoirs publics....

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 19915
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Les Allemands se mobilisent contre "la folie des loyers"

#69 Message par lecriminel » 24 juin 2019, 08:58

Je reformule pour les mal comprenants,
les fondamentaux de la construction c'est du matériel pas bien cher et quelques smicards-mois de main d'œuvre (on parle d'un immeuble, pas d'un studio de 12m2) pour de longues décennies d'amortissement. Tout ce qui fait monter artificiellement les prix, volontairement ou non, sont des décisions innécessaires, contestables et temporaires.
Quand il y a 30 ans, la moitié de l'humanité vivait avec 2 dollars par jour, tu croyais qu'ils vivaient dans des grottes ?

Des gens qui payent moins de 50 euros/mois, ça pullule dans le monde entier et même en France (presque 3 millions de RSAistes), il suffit de le décider pour augmenter ce chiffre car les fondamentaux le permettent. Tout est politique. Il y a suffisamment de TINA rabougris dans les discussions mainstream, merci d'épargner le forum.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
saturne
Messages : 1504
Enregistré le : 24 déc. 2011, 22:36

Re: Les Allemands se mobilisent contre "la folie des loyers"

#70 Message par saturne » 24 juin 2019, 14:11

ProfGrincheux a écrit :
23 juin 2019, 23:13
Essaye d'imaginer une nationalisation de l'immobilier parisien en indémnisant à la valeur de marché et tu comprendras que c'est très difficile sans changer le régime légal de la propriété.....Si l'état a arrêté les logements de fonction c'est que ça lui coutait trop.de les entretenir, faut pas chercher midi à quatorze heures.....
Pétition de principe. Contredite par l'histoire récente (et tes souvenirs si tu es retraité)
Et qui ne tient pas debout: pour arriver à une augmentation des prix du logement, il fallait une politique du logement (et la déréglementation qui va avec).

L'autre argument de la hausse des prix serait la pression démographique.... Mais ça fait pas le poids et analysé en plan, c'est même contradictoire avec la propagande du tous petits-propriétaires.

Pour redresser tes préjugés induits, je te renvoie à Thatcher qui a commencé la politique de privatisation des logements ouvriers et de fonction dans les 90 dans les 70-80. Mitterrand à suivi en France. Le début de l'économie à crédit qui est en train de mourir.

Ne te sens pas complexé, on a tous eu du mal à admettre la réalité. Elle est insupportable. Complexe d'Oeudipe, si tu veux. On préfère tous croire à l'évangile de l'offre et la demande, y'a des sites et des sites, l'argent ne rapporte rien,, préparer sa retraite, etc.
Ça évite d'avoir à faire un jugement moral.... sur ses propres parents-
Modifié en dernier par saturne le 24 juin 2019, 21:05, modifié 1 fois.
Billets philophynanciers crédit-consuméristes : http://ppcc-fr.blogspot.fr/?view=mosaic

alexlyon
-+
-+
Messages : 2179
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Les Allemands se mobilisent contre "la folie des loyers"

#71 Message par alexlyon » 24 juin 2019, 15:08

L'issue inverse est davantage prévisible : contractualiser les (ex)fonks.
Ce sont des prestataires dont l'efficacité (future) sera préférée à leur (prétendu) prestige passé, à l'époque où ils étaient logés

ProfGrincheux
Messages : 605
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Les Allemands se mobilisent contre "la folie des loyers"

#72 Message par ProfGrincheux » 24 juin 2019, 17:34

lecriminel a écrit :
24 juin 2019, 08:58
Je reformule pour les mal comprenants,
les fondamentaux de la construction c'est du matériel pas bien cher et quelques smicards-mois de main d'œuvre (on parle d'un immeuble, pas d'un studio de 12m2) pour de longues décennies d'amortissement. Tout ce qui fait monter artificiellement les prix, volontairement ou non, sont des décisions innécessaires, contestables et temporaires.
Quand il y a 30 ans, la moitié de l'humanité vivait avec 2 dollars par jour, tu croyais qu'ils vivaient dans des grottes ?

Des gens qui payent moins de 50 euros/mois, ça pullule dans le monde entier et même en France (presque 3 millions de RSAistes), il suffit de le décider pour augmenter ce chiffre car les fondamentaux le permettent. Tout est politique. Il y a suffisamment de TINA rabougris dans les discussions mainstream, merci d'épargner le forum.
Il suffit de le décider. Mais avant cela il suffit de se faire élire. Et pour cela il suffit de convaincre les petits propriétaires de se suicider économiquement.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 19915
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Les Allemands se mobilisent contre "la folie des loyers"

#73 Message par lecriminel » 24 juin 2019, 19:49

ProfGrincheux a écrit :
24 juin 2019, 17:34
Il suffit de le décider. Mais avant cela il suffit de se faire élire. Et pour cela il suffit de convaincre les petits propriétaires de se suicider économiquement.
je ne pense pas que ce soit la raison pour laquelle on en est arrivé à une telle extrême pour les prix immobiliers, la populace on s'en fout, on leur dit ce qu'ils veulent entendre et pour qui voter et elle s'excute. Je pense qu'il s'agit plutôt du poids des gros propriétaires et surtout de promoteurs - j'ai vaguement entendu un nom qui ressemble à Bouygues qui serait un proche de Sarko et qui aurait réussi à lui faire injecter 20 milliards d'euros publics supplémentaires par an pour le batiment (comme quoi, la bonne expression est effectivement "il suffit", il n'y a aucune limite)
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

ProfGrincheux
Messages : 605
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Les Allemands se mobilisent contre "la folie des loyers"

#74 Message par ProfGrincheux » 24 juin 2019, 20:06

La ou on va être probablement d'accord c'est pour estimer que les divers dispositifs de défiscalisation style pinel ont pour objectif de soutenir l'activité des promoteurs et plus généralement du bâtiment. Du point de vue de l'état il n'est pas impossible que les recettes fiscales supplémentaires dégagées soient supérieures au cout de la mesure mais il faudrait des chiffres que je n'ai pas pour en avoir le coeur net.

La mesure à contribué à la hausse du foncier c'est évident. Mais c'est pas évident de voir de combien.

Je suis favorable à la suppression de ces dispositifs mais il va falloir trouver quelque chose pour éviter un effondrement court terme du bâtiment qui serait dévastateur économiquement.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 19915
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Les Allemands se mobilisent contre "la folie des loyers"

#75 Message par lecriminel » 24 juin 2019, 20:16

ProfGrincheux a écrit :
24 juin 2019, 20:06
Je suis favorable à la suppression de ces dispositifs mais il va falloir trouver quelque chose pour éviter un effondrement court terme du bâtiment qui serait dévastateur économiquement.
L'erreur a déjà été faite, on se trouve dans une situation où de toute façon il va y avoir de la casse,
actuellement, on le paye déjà très cher, les loyers les plus bas sont facilement à un niveau d'un demi-smic (il faut avoir de sacrées réserves pour être en position d'accepter un de ces emplois)
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

ProfGrincheux
Messages : 605
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Les Allemands se mobilisent contre "la folie des loyers"

#76 Message par ProfGrincheux » 24 juin 2019, 22:28

Les loyers de logement social sont plus bas que ceux du secteur privé et ils sont bas dans les zones ou l'immobilier est bas (mais c'est la ou il n'y a pas de travail). Si c'est la caf qui paye le loyer d'une personne seule en grande difficulté sociale c'est je crois 240€/mois et c'est sans doute le minimum qu'on puisse observer. On peut trouver des studios dans des grandes villes de province à un peu moins de 400€/mois. C'est moins qu'un demi smic mais c'est pas donné non plus.

Avatar du membre
Goldorak2
~~+
~~+
Messages : 11556
Enregistré le : 25 sept. 2008, 22:51
Localisation : Nantes

Re: Les Allemands se mobilisent contre "la folie des loyers"

#77 Message par Goldorak2 » 25 juin 2019, 08:06

lecriminel a écrit :
24 juin 2019, 19:49
ProfGrincheux a écrit :
24 juin 2019, 17:34
Il suffit de le décider. Mais avant cela il suffit de se faire élire. Et pour cela il suffit de convaincre les petits propriétaires de se suicider économiquement.
je ne pense pas que ce soit la raison pour laquelle on en est arrivé à une telle extrême pour les prix immobiliers, la populace on s'en fout,
Il y a deux raisons principales à mon avis.

1. le malthusianisme foncier qui est officiellement une conséquence de l'écologie et qui empêche de bâtir de nouveaux logements.
On sait que l'écologie est l'avenir souhaité par presque tous les partis. Avec une demande politique médiatisée qui réussit.

2. l'invasion migratoire qui rend non désirable (non vivable ?) une partie importante du territoire (et particulièrement des HLM, habitat traditionnellement peu cher pour les pauvres indigènes (jeunes en particulier)). Invasion migratoire qui rend extremement désirable, par contre coup, une autre partie des logements (en passant par tous les intermédiaires repoussoir/désirable).
Aucune maitrise des mouvements migratoire n'est en vue. Au contraire, le mouvement migratoire est auto-entretenu et s'accélère de lui même.


L'immo est rare. Donc ça se résoud très logiquement par le prix.
Il n'y a aucune raison que le problème se résolve et que l'immo baisse (à part bien sur si le pays s'appauvrit, mais on ne vivra pas mieux).
Posts préférés : Dossier immobilier et http://www.bulle-immobiliere.org/forum/ ... 04&t=75765
Ignorés : Marie 94 s_chlaf Matthieu Brucher et libertycom

ProfGrincheux
Messages : 605
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Les Allemands se mobilisent contre "la folie des loyers"

#78 Message par ProfGrincheux » 26 juin 2019, 17:34

Je ne formulerais pas les choses ainsi car pour 1 on peut dire que la démarche d'amélioration de la qualité de l'habitat qui dépasse l'écologie est malthusienne, pour 2 je suis moins certain que la situation dégénère avec l'immigration même si j'en admets la possibilité.
Mais je suis d'accord qu' il y a de ça.

Il faut quand meme rajouter une volonté des pouvoirs publics de soutenir le batiment qui a été nette jusqu'en 2017 et qui reviendra peut être quand l'équipe actuelle aura été remplacée.

Aussi les français ont une telle aversion à l'impôt qu'ils prennent un peu n'importe quoi à n'importe quel prix des que c'est défiscalisé. Je ne n'exclus pas du lot, je fais très attention a la fiscalité de l'épargne. Il n'y a qu' a voir la collecte des AV qui sont quand même un peu des usines à gaz et n'ont d'autre intérêt que fiscal et successoral.

FrenchRigolade
Messages : 152
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: Les Allemands se mobilisent contre "la folie des loyers"

#79 Message par FrenchRigolade » 26 juin 2019, 21:36

Pourquoi dites-vous que l'immobilier est rare ? Ça n'est vrai que dans les grandes villes.

ProfGrincheux
Messages : 605
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Les Allemands se mobilisent contre "la folie des loyers"

#80 Message par ProfGrincheux » 27 juin 2019, 00:08

L'immo est rare dans certains marchés. Et il y est cher. Sinon ce site n'existerait pas.

Cela dit l'inflation des normes poussant a la hausse les couts de construction s'applique en zone C.

Avatar du membre
saturne
Messages : 1504
Enregistré le : 24 déc. 2011, 22:36

Re: Les Allemands se mobilisent contre "la folie des loyers"

#81 Message par saturne » 01 juil. 2019, 23:22

Très intéressant:
Enquête.Contre la crise du logement à Berlin, l’expropriation ?
Die Tageszeitung - Berlin
Publié le 30/05/2019 - 06:22
https://www.courrierinternational.com/a ... ropriation
Billets philophynanciers crédit-consuméristes : http://ppcc-fr.blogspot.fr/?view=mosaic

alexlyon
-+
-+
Messages : 2179
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Les Allemands se mobilisent contre "la folie des loyers"

#82 Message par alexlyon » 02 juil. 2019, 07:03

Etre vieux et locataire, c'est dur.

Répondre