Avec la réforme des APL plus d’un million d’allocataires pourraient perdre leurs droits

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
licorne
-++
-++
Messages : 3625
Enregistré le : 22 déc. 2011, 13:12
Localisation : GROLAND

Avec la réforme des APL plus d’un million d’allocataires pourraient perdre leurs droits

#1 Message par licorne » 05 juil. 2019, 17:36

Avec la réforme des APL plus d’un million d’allocataires pourraient perdre leurs droits


Le Canard enchaîné dévoile le nouveau calcul des APL. Il pourrait priver d’aides au logement plus d’un million d’allocataires. Mais la réforme est repoussée à 2020, le temps d’en bétonner la communication.

https://www.egaliteetreconciliation.fr/ ... 55371.html

aleph-zero
Messages : 1144
Enregistré le : 31 mai 2016, 12:10

Re: Avec la réforme des APL plus d’un million d’allocataires pourraient perdre leurs droits

#2 Message par aleph-zero » 06 juil. 2019, 09:29

licorne a écrit :
05 juil. 2019, 17:36
Avec la réforme des APL plus d’un million d’allocataires pourraient perdre leurs droits


Le Canard enchaîné dévoile le nouveau calcul des APL. Il pourrait priver d’aides au logement plus d’un million d’allocataires. Mais la réforme est repoussée à 2020, le temps d’en bétonner la communication.

https://www.egaliteetreconciliation.fr/ ... 55371.html
Il y a déjà un problème de communication puisqu'il n'est pas prévu qu'i y ait un nouveau calcul des APL.

Le calcul reste le même, ce qui change c'est qu'il est basé sur le revenu réel courant, et non pas sur le revenu d'il y a 2 ans. C'est comme l'impôt à la source qui est basé sur le revenu réel courant, et non pas le revenu d'il y a 1 an.

On ne peut pas d'un côté gueuler contre la précarité, et après braire lorsque les aides s'adaptent plus rapidement aux changements de situation.

Bon, évidemment, cela va compliquer la tâche aux experts de «la sociale»

Avatar du membre
stchong
~~+
~~+
Messages : 6997
Enregistré le : 12 nov. 2014, 11:40

APL sur le revenu

#3 Message par stchong » 06 juil. 2019, 17:34

Je suis assez d'accord avcc cette réforme, sauf qu'il y a un empaffé de député de LAREM qui disait que ce n'était pas normal qu'un étudiant trouvant un emploi de cadre, n'avait aucune raison de toucher l''APL, évidement sauf qu'il y avait déjà un plafond de ressources pour toucher l'APLsur le revenu N-2 vers 2000€/mois un peu moins je crois. Donc son argument n'était pas valable.
Mais que l'APL soit en corrélation avec tes revenus comme l'impôt à la source me paraît une bonne idée, exemple si tu te retrouves au chômage.
De haut le monarque Macron vous nargue. La rue s'anime. (04/05/20107)

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 16266
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Avec la réforme des APL plus d’un million d’allocataires pourraient perdre leurs droits

#4 Message par kamoulox » 06 juil. 2019, 18:33

J’ai deja plusieurs fois et à des périodes différentes bénéficié de l’apl dans ma vie.

Le problème quand tu l’as touché, ta situation s’est considérablement amélioré. (Normalement)

Genre quand j’ai acheté ma première maison, à 2 cdi on touchait 300 d’apl 😂
A d’autres moment j’y avais le droit j’avais pas fait la demande également par flemme sachant que ça n’aurait pas été beaucoup.
Donc tu es en cdi, posé, tu touches, et 2 ans avant on a galère à une période donnée sans rien.

Donc Sur le papier c’est une bonne chose après faut voir la mise en place.

FrenchRigolade
Messages : 139
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: Avec la réforme des APL plus d’un million d’allocataires pourraient perdre leurs droits

#5 Message par FrenchRigolade » 06 juil. 2019, 21:39

kamoulox a écrit :
06 juil. 2019, 18:33
J’ai deja plusieurs fois et à des périodes différentes bénéficié de l’apl dans ma vie.

Le problème quand tu l’as touché, ta situation s’est considérablement amélioré. (Normalement)

Genre quand j’ai acheté ma première maison, à 2 cdi on touchait 300 d’apl 😂
A d’autres moment j’y avais le droit j’avais pas fait la demande également par flemme sachant que ça n’aurait pas été beaucoup.
Donc tu es en cdi, posé, tu touches, et 2 ans avant on a galère à une période donnée sans rien.

Donc Sur le papier c’est une bonne chose après faut voir la mise en place.
idem, je les touchais quand j'ai commencé à travailler.
Quand trois mois plus tard elles se sont arrêtées, je n'ai pas osé les redemander.
J'ai appris plus tard que j'aurais pu continuer à gratter de la tune légalement. Les règles sont incroyables...

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 16266
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Avec la réforme des APL plus d’un million d’allocataires pourraient perdre leurs droits

#6 Message par kamoulox » 06 juil. 2019, 22:00

Tout à fait. Tout système a ses limites. Parfois avantageuses.

Ma femme n’avait le droit à rien en France. Après 2 ans de mariage elle a repris ses études et elle a eu le droit à la bourse jusque là au mois de juin, super utile pour nous le coup des 2 ans du coup, ça tombait pile à ma période de chômage pour le calcul de la bourse 8)

Avatar du membre
lumierecendree
Messages : 1025
Enregistré le : 26 nov. 2008, 09:33
Localisation : .....

Re: Avec la réforme des APL plus d’un million d’allocataires pourraient perdre leurs droits

#7 Message par lumierecendree » 06 juil. 2019, 22:23

kamoulox a écrit :
06 juil. 2019, 22:00
Tout à fait. Tout système a ses limites. Parfois avantageuses.

Ma femme n’avait le droit à rien en France. Après 2 ans de mariage elle a repris ses études et elle a eu le droit à la bourse jusque là au mois de juin, super utile pour nous le coup des 2 ans du coup, ça tombait pile à ma période de chômage pour le calcul de la bourse 8)
On peut le dire, avec elle tu as les bourses pleines
" Un journal a écrit que ce qui manque aux jeunes, c’est une bonne guerre ; ce qui ne nous apprend rien sur les jeunes, mais en dit long sur les vieux. " (Romain Gary)

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 16266
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Avec la réforme des APL plus d’un million d’allocataires pourraient perdre leurs droits

#8 Message par kamoulox » 07 juil. 2019, 07:59

En fait plutôt l’inverse :lol: :lol:

Ben92
+
+
Messages : 3064
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Avec la réforme des APL plus d’un million d’allocataires pourraient perdre leurs droits

#9 Message par Ben92 » 08 juil. 2019, 09:19

La France est un vraiment un pays de petits minables rentiers sociaux qui s'accrochent à leurs allocations comme des moules à leur rocher.

Avatar du membre
geotruc
Messages : 887
Enregistré le : 04 oct. 2012, 11:16
Localisation : 94

Re: Avec la réforme des APL plus d’un million d’allocataires pourraient perdre leurs droits

#10 Message par geotruc » 08 juil. 2019, 10:32

aleph-zero a écrit :
06 juil. 2019, 09:29
C'est comme l'impôt à la source qui est basé sur le revenu réel courant, et non pas le revenu d'il y a 1 an.
Si j'ai bien compris c'est plutôt le revenu courant qui est imposé au taux calculé avec le revenu d'il y a un an. Voire à un taux arbitraire si premier job.

aleph-zero
Messages : 1144
Enregistré le : 31 mai 2016, 12:10

Re: Avec la réforme des APL plus d’un million d’allocataires pourraient perdre leurs droits

#11 Message par aleph-zero » 08 juil. 2019, 10:39

geotruc a écrit :
08 juil. 2019, 10:32
aleph-zero a écrit :
06 juil. 2019, 09:29
C'est comme l'impôt à la source qui est basé sur le revenu réel courant, et non pas le revenu d'il y a 1 an.
Si j'ai bien compris c'est plutôt le revenu courant qui est imposé au taux calculé avec le revenu d'il y a un an. Voire à un taux arbitraire si premier job.
Seulement pour cette année. Ensuite le taux peut être réévalué tous les 3 mois.

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 8672
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Avec la réforme des APL plus d’un million d’allocataires pourraient perdre leurs droits

#12 Message par optimus maximus » 08 juil. 2019, 12:19

Le décalage entre une reprise d'activité et l'arrêt du versement de l'APL présentait quelques avantages pour aider à la réinsertion ou tout simplement à l'insertion pour les jeunes qui occupent leur premier poste.

Il y aura tout intérêt à être embauché en janvier ou février pour continuer à toucher l'APL le reste de l'année. Celui qui sera embauché en septembre/octobre et qui dépassera le plafond de peu sera quelque peu floué.

Répondre