Dissociation bâti et foncier à Paris

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
Stef
~~+
~~+
Messages : 7936
Enregistré le : 08 nov. 2006, 15:25
Localisation : Rennes

Dissociation bâti et foncier à Paris

#1 Message par Stef » 29 août 2019, 17:29

La mairie de Paris annonce la mise en oeuvre (pour la prochaine mandature) du bail réel solidaire de la loi ALUr rénové par la loi ELAN.
Un organisme de foncier solidaire (OFS) a été créé en décembre dernier.
Selon la mairie, le dispositif "permettra aux classes moyennes d'accéder à la propriété à un prix deux à trois fois en dessous de ceux du marché".
Conditions de ressources : 6000 euros/mois maximum.

Ben92
+
+
Messages : 3202
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Dissociation bâti et foncier à Paris

#2 Message par Ben92 » 30 août 2019, 14:00

En pratique seuls qui sont déjà en HLM auront accès à ces programmes d'accession à prix cassé largement subventionnés par la mairie (et donc les impôts des autres)
Mon pronostic : ça va encore raréfier l'offre pour les "gens normaux" et faire monter les prix. :lol:

Avatar du membre
Stef
~~+
~~+
Messages : 7936
Enregistré le : 08 nov. 2006, 15:25
Localisation : Rennes

Re: Dissociation bâti et foncier à Paris

#3 Message par Stef » 30 août 2019, 15:26

La mairie de Paris envisage plutôt d'organiser les ventes pour des constructions neuves, notamment au futur nouveau quartier La Chapelle.

FrenchRigolade
Messages : 190
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: Dissociation bâti et foncier à Paris

#4 Message par FrenchRigolade » 30 août 2019, 15:58

J'adore la tournure que ça prend, si j'étais à Paris je voterais HI DAL GO

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 8992
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Dissociation bâti et foncier à Paris

#5 Message par optimus maximus » 30 août 2019, 16:11

Le problème de cette mesure est que les gens ne comprennent pas l'arnaque. Le bâti c'est 20% du prix à Paris. Si au bout d'un certain temps ce genre de bien se vend au même prix que les biens où bâti et foncier ne sont pas dissociés, ça va être drôle...
En toute logique, la valeur de ce type de bien devrait se déprécier au fil du temps. La Mairie de Paris devrait également pouvoir récupérer ces biens à la mort des propriétaires.

FrenchRigolade
Messages : 190
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: Dissociation bâti et foncier à Paris

#6 Message par FrenchRigolade » 30 août 2019, 16:53

optimus maximus a écrit :
30 août 2019, 16:11
Le problème de cette mesure est que les gens ne comprennent pas l'arnaque. Le bâti c'est 20% du prix à Paris. Si au bout d'un certain temps ce genre de bien se vend au même prix que les biens où bâti et foncier ne sont pas dissociés, ça va être drôle...
En toute logique, la valeur de ce type de bien devrait se déprécier au fil du temps. La Mairie de Paris devrait également pouvoir récupérer ces biens à la mort des propriétaires.
Pourquoi ça se vendrait au même prix ? C'est juste le bâti, ça ferait baisser le foncier alors ?

ProfGrincheux
Messages : 756
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Dissociation bâti et foncier à Paris

#7 Message par ProfGrincheux » 30 août 2019, 17:25

Voila un site où ce dispositif est décrit:

http://outil2amenagement.cerema.fr/feed ... a1029.html

Dire que c'est une arnaque est hâtif.

C'est une forme de socialisation de la propriété fonciere. Comme les HLM socialisent la propriété immobilière.

Cette expérience est très intéressante, je suis curieux de voir ce que ça va donner.

Il y a plein de trucs qui peuvent se passer.

Ben92
+
+
Messages : 3202
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Dissociation bâti et foncier à Paris

#8 Message par Ben92 » 30 août 2019, 17:50

Comme c'est la mairie qui vend, ça sera à moitié prix. Brossat le coco l'a dit.
L'arnaque c'est que ça va bénéficier à quelques happy few, avec les impôts des sad many.

ProfGrincheux
Messages : 756
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Dissociation bâti et foncier à Paris

#9 Message par ProfGrincheux » 30 août 2019, 18:30

Pour que ca coûte en impôt, il faut que les baux réels solidaires ne couvrent pas les charges des OFS dont les remboursements d'emprunt et les frais d'exploitation.

Le clientélisme politique est un des nombreux risques du dispositif.

Répondre