À Paris, plus de 10.000 euros du m2

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 16771
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#101 Message par kamoulox » 06 sept. 2019, 11:24

Je te le souhaite en tout cas! Quel pays?

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 12775
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#102 Message par cashisking » 06 sept. 2019, 11:57

tonysonic a écrit :
06 sept. 2019, 11:10
Pas bien grave, j'espère partir à l'étranger prochainement , le rêve
Londres, New-York, Tokyo ? :mrgreen:

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 8532
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#103 Message par Vincent92 » 06 sept. 2019, 12:06

Pazuzu a écrit :
06 sept. 2019, 11:23
Ben92 a écrit :
04 sept. 2019, 17:22
lecriminel a écrit :
04 sept. 2019, 17:00
Bref, d'une façon générale, le parcours résidentiel n'existe pas, c'est un argument d'AI pour refourguer les poubelles; et Paris 2005 était l'exemple type du parcours impossible.
Je ne peux pas laisser dire ça. J'ai dans mon entourage des exemples à la pelle de parcours résidentiels réussis. Mieux que réussis : sans l'achat initial ils n'auraient pas pu acheter un deuxième appartement aussi grand.
Bien sûr que dans tous mes exemples les revenus augmentent entre 25 et 32/34 ans,parfois un peu, parfois beaucoup. Mais la plus-value réalisée n'a rien à voir avec l'augmentation des revenus.
J'aimerais bien voir les exemples, parce que la plupart des parcours résidentiels réussis implique un don ou héritage, ou de s'excentrer.
Si tu parles du premier achat et dans un marché très tendu, il est souvent de moins bonne qualité qu'une location où l'on mettrait 33% de ces revenus.
Pour le(s) suivant(s) (donc avec un apport conséquent grâce à la revente) c'est souvent des biens qu'on serait incapable de louer (et donc d'une meilleur qualité qu'une location).
C'est toujours la même question : Suis je prêt à sacrifier du pouvoir d'achat à l'instant T pour en avoir plus plus tard?
Evidemment, si on sait que le marché va s'écrouler (#bouledecristal #jesuisplusintélligentquetoutlemonde), on peut ne rien sacrifier tout en ayant mieux à terme que celui qui aurait fait ce sacrifice.
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Avatar du membre
tonysonic
Messages : 422
Enregistré le : 03 sept. 2015, 09:18
Localisation : Paris

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#104 Message par tonysonic » 06 sept. 2019, 13:41

kamoulox a écrit :
06 sept. 2019, 11:24
Je te le souhaite en tout cas! Quel pays?
merci kamoulox, Il y a une possibilité que j'aille dans un pays d'Asie (je préfère ne pas dire davantage, ça porte malheur ou on peut me repérer lol) pour deux ou trois ans.

Je fais tout pour ça se passe en 2020 mais j'ai l'impression que ce sera en 2021 SNIFFF !!! J'ai des contacts là bas, chut ...

Pazuzu
Messages : 261
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#105 Message par Pazuzu » 06 sept. 2019, 14:00

Vincent92 a écrit :
06 sept. 2019, 12:06
Pour le(s) suivant(s) (donc avec un apport conséquent grâce à la revente) c'est souvent des biens qu'on serait incapable de louer (et donc d'une meilleur qualité qu'une location).
C'est toujours la même question : Suis je prêt à sacrifier du pouvoir d'achat à l'instant T pour en avoir plus plus tard?
Evidemment, si on sait que le marché va s'écrouler (#bouledecristal #jesuisplusintélligentquetoutlemonde), on peut ne rien sacrifier tout en ayant mieux à terme que celui qui aurait fait ce sacrifice.
je n'en suis pas certain du tout.
Pour prendre un exemple qui colle aux données de Ben :
Supposons un couple (ou personne seule, ca change rien) qui voit son salaire passer de 5000€ à 7000€ de 2012 à 2019, passage de 25 à 32 ans. Le salaire c'est juste un exemple, 40% de progression c'est déjà pas mal aussi.

comparons le locataire et le propriétaire :
* En 2012
Les revenus : 5000€/mois
Le marché : 24€/m2 à la location ; 8000€/m2 à l’achat ; taux 4% Assurance incluse
Le Budget équivalent 1666 €/mois charges locatives excluses
Le locataire : 1666 de loyer soit 69 m2
Le propriétaire :
- mensualité 1666 – TF /12 – Charges proprios soit 1500 environ
- Capacité emprunts : 248000 soit 233 000 hors FN soit 29 m2

* En 2019
Les Revenus : passent à 7000 € /mois
Le marché : 28€/m2 à la location ; 10000€/m2 à l’achat ; taux 1,3% Assurance incluse
On déménage :
Le budget : 2333€ /mois charges locatives excluses
Le locataire : 2333€/mois de loyer : 83 m2.
Le propriétaire :
- Mensualité envisageable 2100 €/mois (2333 - TF - Charges proprios)
- Vente du bien précédent 290 000 € FAI soit 278 000 € net vendeur
- CRD 200 000
- PV 78 000 €
- Capacité emprunt 435 000€
- Budget 513 000 FNI soit 482 000 € sors frais de notaire
soit 48 m2

à revenu et dépenses équivalentes, le proprio va encore être logé dans bien plus petit.

Ben92
+
+
Messages : 3153
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#106 Message par Ben92 » 06 sept. 2019, 15:12

Ce qu'il faut comparer, c'est la capacité d’achat en 2019 de celui qui a toujours été locataire avec celui qui a revendu un premier bien. Et là tu verras bien tout l’intérêt du parcours résidentiel.
NB : dans ton exemple, rien n'empêche celui qui a acheté en 2012 de louer aussi 83m2. L'inverse n'est pas vrai, le locataire ne pourrait pas acheter 48m2.
NB2 : avec un revenu de 7000€/mois on peut emprunter beaucoup plus que 435000€.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 16771
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#107 Message par kamoulox » 06 sept. 2019, 15:15

Genre gagner 7000 par mois c’est Monsieur tout le monde, même à paris...

Pazuzu
Messages : 261
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#108 Message par Pazuzu » 06 sept. 2019, 15:20

Ben92 a écrit :
06 sept. 2019, 15:12
Ce qu'il faut comparer, c'est la capacité d’achat en 2019 de celui qui a toujours été locataire avec celui qui a revendu un premier bien. Et là tu verras bien tout l’intérêt du parcours résidentiel.
NB : dans ton exemple, rien n'empêche celui qui a acheté en 2012 de louer aussi 83m2. L'inverse n'est pas vrai, le locataire ne pourrait pas acheter 48m2.
NB2 : avec un revenu de 7000€/mois on peut emprunter beaucoup plus que 435000€.
Oui, tout à fait, pour gagner il faut sortir du marché.
Sinon, à Paris et dans les coins à riches, le propriétaire est logé toute sa vie dans plus petit ou dans plus moche.

Le truc, c'est que l'immense majorité des proprios reste proprio, à moins d'un coup dur genre divorce.

NB2 : si on peut emprunter plus, on peut aussi louer plus, c'est encore au désavantage de l'acheteur ; )

Pazuzu
Messages : 261
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#109 Message par Pazuzu » 06 sept. 2019, 15:22

kamoulox a écrit :
06 sept. 2019, 15:15
Genre gagner 7000 par mois c’est Monsieur tout le monde, même à paris...
ca peut être à deux, et le raisonnement est le même avec 4 000€.

Ben92
+
+
Messages : 3153
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#110 Message par Ben92 » 06 sept. 2019, 15:28

Pazuzu a écrit :
06 sept. 2019, 15:20
NB2 : si on peut emprunter plus, on peut aussi louer plus, c'est encore au désavantage de l'acheteur ; )
Non pas vraiment car la règle des 33% est très stricte pour la location (à cause des assurances loyers impayés).
Elle l'est beaucoup moins pour l'emprunt où on peut aller jusqu'à 40% d'endettement avec un revenu de 7000€/mois.
je viens de faire une simulation : à 40% d'endettement soit 2800€ de mensualité (2700€ prêt + 100€ assurance), on peut emprunter sur 25ans@1.1% ... 708000€ ! :lol:

Pazuzu
Messages : 261
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#111 Message par Pazuzu » 06 sept. 2019, 15:29

Ben92 a écrit :
06 sept. 2019, 15:28
Pazuzu a écrit :
06 sept. 2019, 15:20
NB2 : si on peut emprunter plus, on peut aussi louer plus, c'est encore au désavantage de l'acheteur ; )
Non pas vraiment car la règle des 33% est très stricte pour la location (à cause des assurances loyers impayés).
Elle l'est beaucoup moins pour l'emprunt où on peut aller jusqu'à 40% d'endettement avec un revenu de 7000€/mois.
je viens de faire une simulation : à 40% d'endettement soit 2800€ de mensualité (2700€ prêt + 100€ assurance), on peut emprunter sur 25ans@1.1% ... 708000€ ! :lol:
lol, elle l'est moins car il n'y a pas le cadre rigoureux des banques.

Pazuzu
Messages : 261
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#112 Message par Pazuzu » 06 sept. 2019, 15:46

Ben92 a écrit :
06 sept. 2019, 15:28
Pazuzu a écrit :
06 sept. 2019, 15:20
NB2 : si on peut emprunter plus, on peut aussi louer plus, c'est encore au désavantage de l'acheteur ; )
Non pas vraiment car la règle des 33% est très stricte pour la location (à cause des assurances loyers impayés).
Elle l'est beaucoup moins pour l'emprunt où on peut aller jusqu'à 40% d'endettement avec un revenu de 7000€/mois.
je viens de faire une simulation : à 40% d'endettement soit 2800€ de mensualité (2700€ prêt + 100€ assurance), on peut emprunter sur 25ans@1.1% ... 708000€ ! :lol:
NB : même si la regle est plus stricte, le locataire aura alors un niveau de vie supérieur avec ces 7% de plus. 7% sur le revenu, c'est une bonne part du reste à vivre.

NB1 : c'est pas 2800 qu 'il faut prendre car à dépenses égales tu dois y inclure la TF, les charges de copro, et les charges de propriété de ton logement.

NB2, je ne connais personne endettée à 40% sur 25 ans. Mais soit, si ça te plait, pour te faire plaisir. Tu gagnes quelques m2 la première fois, mais au bout de 7 ans, tu as un CRD supérieur et ton parcours résidentiel tombe à l'eau.

Au bout de 7 ans, en empruntant 600 000 à 1,3% sur 20 ans, tu as un CRD de 403K, sur 25 ans à 1,6% tu as 454 de CRD...

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 8532
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#113 Message par Vincent92 » 06 sept. 2019, 16:56

Pazuzu a écrit :
06 sept. 2019, 14:00
Vincent92 a écrit :
06 sept. 2019, 12:06
Pour le(s) suivant(s) (donc avec un apport conséquent grâce à la revente) c'est souvent des biens qu'on serait incapable de louer (et donc d'une meilleur qualité qu'une location).
C'est toujours la même question : Suis je prêt à sacrifier du pouvoir d'achat à l'instant T pour en avoir plus plus tard?
Evidemment, si on sait que le marché va s'écrouler (#bouledecristal #jesuisplusintélligentquetoutlemonde), on peut ne rien sacrifier tout en ayant mieux à terme que celui qui aurait fait ce sacrifice.
je n'en suis pas certain du tout.
Pour prendre un exemple qui colle aux données de Ben :
Supposons un couple (ou personne seule, ca change rien) qui voit son salaire passer de 5000€ à 7000€ de 2012 à 2019, passage de 25 à 32 ans. Le salaire c'est juste un exemple, 40% de progression c'est déjà pas mal aussi.

comparons le locataire et le propriétaire :
* En 2012
Les revenus : 5000€/mois
Le marché : 24€/m2 à la location ; 8000€/m2 à l’achat ; taux 4% Assurance incluse
Le Budget équivalent 1666 €/mois charges locatives excluses
Le locataire : 1666 de loyer soit 69 m2
Le propriétaire :
- mensualité 1666 – TF /12 – Charges proprios soit 1500 environ
- Capacité emprunts : 248000 soit 233 000 hors FN soit 29 m2

* En 2019
Les Revenus : passent à 7000 € /mois
Le marché : 28€/m2 à la location ; 10000€/m2 à l’achat ; taux 1,3% Assurance incluse
On déménage :
Le budget : 2333€ /mois charges locatives excluses
Le locataire : 2333€/mois de loyer : 83 m2.
Le propriétaire :
- Mensualité envisageable 2100 €/mois (2333 - TF - Charges proprios)
- Vente du bien précédent 290 000 € FAI soit 278 000 € net vendeur
- CRD 200 000
- PV 78 000 €
- Capacité emprunt 435 000€
- Budget 513 000 FNI soit 482 000 € sors frais de notaire
soit 48 m2

à revenu et dépenses équivalentes, le proprio va encore être logé dans bien plus petit.
1-Tu prends le cas de primo-accédants sans apport qui empruntent 33% de leur revenu. Je ne penses pas que c'est la majorité, surtout à ce niveau de revenu.
2- Tu as (volontairement?) pris un point haut pour le premier achat (fin du PTZ dans l'ancien en 2011 et point haut mi 2012).
3- Tu n'as pas pris en compte le fait que les taux ont baissé sur la période
4- La capacité des secondo-accédents est sous évalués
Tout cela me fait dire que tes hypothèses sont (volontairement?) pessimistes.
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Pazuzu
Messages : 261
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#114 Message par Pazuzu » 06 sept. 2019, 17:09

Vincent92 a écrit :
06 sept. 2019, 16:56
Pazuzu a écrit :
06 sept. 2019, 14:00
Vincent92 a écrit :
06 sept. 2019, 12:06
Pour le(s) suivant(s) (donc avec un apport conséquent grâce à la revente) c'est souvent des biens qu'on serait incapable de louer (et donc d'une meilleur qualité qu'une location).
C'est toujours la même question : Suis je prêt à sacrifier du pouvoir d'achat à l'instant T pour en avoir plus plus tard?
Evidemment, si on sait que le marché va s'écrouler (#bouledecristal #jesuisplusintélligentquetoutlemonde), on peut ne rien sacrifier tout en ayant mieux à terme que celui qui aurait fait ce sacrifice.
je n'en suis pas certain du tout.
Pour prendre un exemple qui colle aux données de Ben :
Supposons un couple (ou personne seule, ca change rien) qui voit son salaire passer de 5000€ à 7000€ de 2012 à 2019, passage de 25 à 32 ans. Le salaire c'est juste un exemple, 40% de progression c'est déjà pas mal aussi.

comparons le locataire et le propriétaire :
* En 2012
Les revenus : 5000€/mois
Le marché : 24€/m2 à la location ; 8000€/m2 à l’achat ; taux 4% Assurance incluse
Le Budget équivalent 1666 €/mois charges locatives excluses
Le locataire : 1666 de loyer soit 69 m2
Le propriétaire :
- mensualité 1666 – TF /12 – Charges proprios soit 1500 environ
- Capacité emprunts : 248000 soit 233 000 hors FN soit 29 m2

* En 2019
Les Revenus : passent à 7000 € /mois
Le marché : 28€/m2 à la location ; 10000€/m2 à l’achat ; taux 1,3% Assurance incluse
On déménage :
Le budget : 2333€ /mois charges locatives excluses
Le locataire : 2333€/mois de loyer : 83 m2.
Le propriétaire :
- Mensualité envisageable 2100 €/mois (2333 - TF - Charges proprios)
- Vente du bien précédent 290 000 € FAI soit 278 000 € net vendeur
- CRD 200 000
- PV 78 000 €
- Capacité emprunt 435 000€
- Budget 513 000 FNI soit 482 000 € sors frais de notaire
soit 48 m2

à revenu et dépenses équivalentes, le proprio va encore être logé dans bien plus petit.
1-Tu prends le cas de primo-accédants sans apport qui empruntent 33% de leur revenu. Je ne penses pas que c'est la majorité, surtout à ce niveau de revenu.
2- Tu as (volontairement?) pris un point haut pour le premier achat (fin du PTZ dans l'ancien en 2011 et point haut mi 2012).
3- Tu n'as pas pris en compte le fait que les taux ont baissé sur la période
4- La capacité des secondo-accédents est sous évalués
Tout cela me fait dire que tes hypothèses sont (volontairement?) pessimistes.
1-Tu prends le cas de primo-accédants sans apport qui empruntent 33% de leur revenu. Je ne penses pas que c'est la majorité, surtout à ce niveau de revenu.
1. tu penses que c'est plus ou moins ?
pis même réponse que précédemment, on fait une comparaison à dépenses égales avec le locataire.
2. j'ai pris les dates indiquées. et j'ai même prévu la suite avec des hausses plus importantes. EN fait c'ets plutot une baisse des prix qui permettrait au proprio de combler son retard de surface ;-)
3. c'est vrai, une renégo aurait été possible il y a quelques années. J'ai pas pris en compte non plus de divorce, de gros travaux, de mutation forcée à 1h de plus de trajet, etc etc ...
4. Sous évaluée ? pourquoi ? parce que je me limite à33% des revenus sur 20 ans ? ca me parait sain, ce que je m appliquerait à moi-même. Pis encore une fois, sur 25 ans tu amortismoins vite ton prêt...

Pazuzu
Messages : 261
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#115 Message par Pazuzu » 06 sept. 2019, 17:35

"Tu prends le cas de primo-accédants sans apport"
oui j'ai préféré des dépenses et investissements équivalents pour comparaison.

dans la vraie vie, le primo crame son apport pour avoir 3m2 de plus pendant que le locataire se fait le tour du monde. :mrgreen:

franckyfranck
+
+
Messages : 2590
Enregistré le : 30 déc. 2011, 18:49

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#116 Message par franckyfranck » 06 sept. 2019, 18:06

Non mais évidemment que si tu achète tu aura plus petit mais c’est un raisonnement à court terme. Dans un cas la totalité du loyer est transféré à l’acheteur, dans l’autre tu accumules du capital.

La question étant de savoir à quelle vitesse. A tout moment je peux dire que ce que je lache en remboursement d’emprunt me permettrait d’avoir mieux plus tard (sauf à avoir fait un remboursement anticipé et baissé la mensualité) mais le truc c’est que dans un cas j’amortis 15 000 Euros par an (par exemple) et dans l’autre zéro. Après ok je me suis pris 1500 boules de TF et un peu de charges. Vrai. Mais tu te rends compte que au final ca change pas. En fait c’est une question de pouvoir décaler la gratification. Et aussi de savoir bien négocier et/ou acheter.

Mais justement pour répondre à d’autres qui parlent de « parcours résidentiel » et bien si cela existe. Beaucoup de gens ont commencé par acheter petit puis ont grandi avec leur besoin. A condition de rester un peu de temps sur place ca marche bien. J’ai logé à Villa d’Este gratuitement ainsi. Non je n’ai pas fait une PV de ouf, mais mon logement m’a couté zéro euro pendant 5 ans (j’ai fait une PV mais j’ai soustrait les charges, travaux et autres). Le même m’aurait couté 1500 Euros CC en location. Bon ben ca fait 90 000 balles de différence au bout de 5 ans. On va dire que ca a fait mes 10% d’apport pour la suite ;) Ou les frais de notaire de l’achat suivant, selon comment on veut voir les choses… Ah oui et j’ai vécu dans un appart refait à mon gout pendant ce temps aussi.

Oui il existe des cas ou un « parcours résidentiel » (qui correspond à une position « long » en bourse) peut déraper, notamment si le marché baisse et si tu dois subitement passer à une position vendeuse nette. Mais en général à partir du moment ou tu as besoin des m2 tu n’es pas dans cette situation.

Encore une fois c’est juste une question de manière de voir la vie, selon que vous êtes optimiste ou pessimistes. Certain n’ont jamais franchi le pas car un accident de la vie peut arriver, une crise totale peut arriver, etc, etc, …

@tonysonic
Si ton choix n’est pas définitif, je conseille vivement Taiwan. Tu as tout ce qui est bien en Chine moins ce que tu n’aimes pas quand tu va sur le continent. Après si tu as prévu de trouver l’ame soeur en Asie, renseigne toi sur les rapports avec la belle famille avant de t’engager ca peut être assez spécial. Avant les problèmes je t’aurais dit Hong Kong (un endroit vraiment génial condensé d’Orient et d’Angleterre). La Chine sur le continent c’est spécial et ca c’est dégradé depuis que Xi Jinping est la. Et sinon j’éviterai le Japon pour y vivre (mais pas pour y voyager).

Pazuzu
Messages : 261
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#117 Message par Pazuzu » 06 sept. 2019, 18:14

Encore une fois c’est juste une question de manière de voir la vie, selon que vous êtes optimiste ou pessimistes.
exact, mais tous les calculs montrent qu'à dépenses et investissements équivalent, le propriétaire vit dans plus petit et moins bien placé. mais il a effectivement un plus grand patrimoine dès lors qu'il sort du marché.

après, certains ont besoin de se rassurer. souvent les même pour qui verser un loyer par les fenêtres est insupportable. Mais pas 3 ans de loyer d un coup pour le notaire.

le fait est qu'en général ça passe par de grande concession en terme d'éloignement et de loisirs.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 8532
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#118 Message par Vincent92 » 06 sept. 2019, 19:05

Pazuzu a écrit :
06 sept. 2019, 17:09
...
Je retiens que tu veux absolument comparer les mêmes sommes à l’achat et à la location.
Ça a peut être du sens à l'échelle individuelle sur Excel mais pas si on veut généraliser.
Si on prend la majorité des cas, devenir propriétaire en zone tendue est souvent faire un sacrifice à court terme sur son pouvoir d’achat (immobilier mais pas que) avec l’espérance d’un pouvoir d’achat plus important à moyen terme.
C’est mon postulat de départ.
Il existe évidemment des locataires qui ne vont pas consommer d’avantage et épargner toute la différence pour investir autrement mais ce n’est pas le cas général.
Si on ne partage pas ce constat, on ne peut pas converger.
Est ce que c’est mieux d’acheter pour x années ou de placer son argent autrement? Ça dépend des hypothèses évidemment (il a par exemple été très probablement plus profitable d’acheter des actions Amazone/Netflix/Facebook/.... depuis 2012) mais je pense qu’on passe à côté de l’essentiel du sujet en posant la question ainsi.
4. Sous évaluée ? pourquoi ? parce que je me limite à33% des revenus sur 20 ans ? ca me parait sain, ce que je m appliquerait à moi-même. Pis encore une fois, sur 25 ans tu amortismoins vite ton prêt...
J’estime que le pouvoir d’achat ne se limite pas à PV + crédit car ils arrivent fréquemment que les couples dont tu parles (5-7k€ de revenu) continuent d'épargner, même avec un crédit.
Il y a donc apport du départ (quand ils étaient primo) + PV + apport constitué pendant la première possession + amortissement + crédit.
Avec tout cela, on peut mieux se loger que quelqu’un qui a fait la cigale et qui compte rester locataire toute sa vie.
C’est cela le « parcours résidentiel ».
Modifié en dernier par Vincent92 le 07 sept. 2019, 12:33, modifié 1 fois.
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Ben92
+
+
Messages : 3153
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#119 Message par Ben92 » 07 sept. 2019, 10:33

Pazuzu a écrit :
06 sept. 2019, 18:14
après, certains ont besoin de se rassurer. souvent les même pour qui verser un loyer par les fenêtres est insupportable. Mais pas 3 ans de loyer d un coup pour le notaire.
J'ai surtout l'impression que c'est toi qui a besoin de te rassurer sur ton choix de rester locataire. :wink:

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 8637
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#120 Message par WolfgangK » 08 sept. 2019, 01:34

Je viens de tomber sur ça et j'ai pensé que ça pourrait intéresser ceux que le marché parisien intéresse :
Image

Ce qui aurait été intéressant, c'est d'avoir la variation du nombre de logements dans le privé sur la même période, là il faut le calculer par rapport à la variation totale des logements principaux et la variation des logements sociaux, pour voir combien de logements la politique de rachat enlève au marché privé.
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 16771
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#121 Message par kamoulox » 08 sept. 2019, 06:37

Je comprend maintenant pourquoi j’aime bien aller balader dans le 7 ou 8 eme :lol:

Y’a Pas de hasard

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 19915
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#122 Message par lecriminel » 08 sept. 2019, 20:22

franckyfranck a écrit :
06 sept. 2019, 18:06

Mais justement pour répondre à d’autres qui parlent de « parcours résidentiel » et bien si cela existe.
en période d'effondrement des taux, personne ne le conteste.
En période normale, il y a des conditions peu évidentes à remplir, disons que c'est rare/difficile.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

ProfGrincheux
Messages : 605
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#123 Message par ProfGrincheux » 09 sept. 2019, 08:04

Pazuzu a écrit :
06 sept. 2019, 18:14
Encore une fois c’est juste une question de manière de voir la vie, selon que vous êtes optimiste ou pessimistes.
exact, mais tous les calculs montrent qu'à dépenses et investissements équivalent, le propriétaire vit dans plus petit et moins bien placé. mais il a effectivement un plus grand patrimoine dès lors qu'il sort du marché.
Tu ne sors du marché immobilier que quand tu vas à l'ehpad ou au cimetière.


après, certains ont besoin de se rassurer. souvent les même pour qui verser un loyer par les fenêtres est insupportable. Mais pas 3 ans de loyer d un coup pour le notaire.
Fdn=8%. A 4% de rendement locatif brut ça fait 2 ans. A 6% 18 mois.

C'est pas pour le notaire c'est pour le fisc.
le fait est qu'en général ça passe par de grande concession en terme d'éloignement et de loisirs.
Si tu mets de côté en sus de ton loyer au moins 15% de ton revenu disponible net en epargne rémunérée 2% au dessus de l'inflation, net d'impôts, ou que tu disposes d'un patrimoine financier ou autre conséquent - disons au moins 300k€ pour une personne, ou encore que tu en penses hériter un jour d'un tel patrimoine, tu peux ne pas faire de concession.

Sinon il y aura des concessions douloureuses quand se produira une chute de plus de 30% de tes revenus à un moment donné. C'est presque obligé que ça se produise quand tu auras entre 50 et 70 ans.

alpha2
-++
-++
Messages : 3958
Enregistré le : 08 mars 2015, 16:17

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#124 Message par alpha2 » 09 sept. 2019, 08:28

Pour acheter un 75 m² à Paris, il faut gagner plus de 11.000 euros par mois
Pour se loger dans un appartement de 50 m² à Paris, financé à 100% via un emprunt sur 20 ans (avec 10% d’apport), vous devez gagner plus de 7300 euros nets par mois, selon une étude du courtier en crédits immobiliers Vousfinancer. Ce qui équivaut quasiment à deux salaires de cadres (un cadre gagne en moyenne 4060 euros nets par mois selon des chiffres de 2016 publiés en avril dernier par l’Insee). En 2009, des revenus de plus de 5600 euros par mois étaient suffisants pour s’offrir un 50 m² à Paris. Soit une envolée de près de 31% en dix ans! En effet, la baisse des taux d’emprunt, qui ont pourtant été divisés par trois depuis 2009, n’a pas compensé la flambée des prix de l’immobilier dans la capitale: plus de 70% en dix ans!

Le constat est encore plus frappant pour les couples avec enfant(s), qui veulent acquérir un appartement plus grand. Pour acquérir un 75 m² à Paris, plus de 11.000 euros de revenus nets mensuels sont nécessaires. Un montant qui équivaut à un peu moins de trois fois le salaire net mensuel d’un cadre. En 2009, pour vous offrir un tel bien, vous deviez gagner 8424 euros par mois. Soit une hausse d’environ 31% sur dix ans.

La part des primo-accédants à Paris est tombée à 28% des acheteurs en 2019 contre 40% en 2018».
https://immobilier.lefigaro.fr/article/ ... 91fdbe8f3/

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 8532
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#125 Message par Vincent92 » 09 sept. 2019, 09:20

De toute manière, avec les taux bas, tout semble en bulle. Quand on a un peu d'argent, il faut donc choisir entre être de ceux qui croient que cela va durer et qui continuent d'investir/qui ne vendent pas ou de ceux qui croient que cela ne va pas durer et qui reste liquide.
Ceux qui restent liquide perdent de l'argent tous les jours. Ceux qui investissent gagnent de l'argent mais perdront beaucoup si cela s'écroule.
Si cela dure suffisamment longtemps, ceux qui ont investi seront gagnants et inversement.
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Pazuzu
Messages : 261
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#126 Message par Pazuzu » 09 sept. 2019, 10:37

Vincent92 a écrit :
06 sept. 2019, 19:05
Pazuzu a écrit :
06 sept. 2019, 17:09
...
Je retiens que tu veux absolument comparer les mêmes sommes à l’achat et à la location.
Ça a peut être du sens à l'échelle individuelle sur Excel mais pas si on veut généraliser.
Oui, je tiens absolument à comparer les mêmes sommes.
Sinon, comme vous essayez de le faire, évidemment à rajouter une mensualité ou de la'apport, on a un meilleur pouvoir d'achat, mais on ne compare plus la même chose.
On se doute de pourquoi vous cherchez absolument à cela : c'est tout simplement que tous les calculs montrent que le parcours résidentiel est au désavantage de l'acheteur pour ce qui est de la surface et du lieu.
Si on prend la majorité des cas, devenir propriétaire en zone tendue est souvent faire un sacrifice à court terme sur son pouvoir d’achat (immobilier mais pas que) avec l’espérance d’un pouvoir d’achat plus important à moyen terme.
C’est mon postulat de départ.
espérance peut être, mais en vérité ça ne marche pas, aucune chance à moyen terme.

invariablement, à part héritage, ca va se finir pas un déménagement en lointaine banlieue ou en province.

Pazuzu
Messages : 261
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#127 Message par Pazuzu » 09 sept. 2019, 10:38

ProfGrincheux a écrit :
09 sept. 2019, 08:04

Tu ne sors du marché immobilier que quand tu vas à l'ehpad ou au cimetière.

Tu pourrais aussi sortir du marché en passant de propriétaire à locataire, mais c'est très très rare.

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 12775
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#128 Message par cashisking » 09 sept. 2019, 10:40

Vincent92 a écrit :
09 sept. 2019, 09:20
De toute manière, avec les taux bas, tout semble en bulle. Quand on a un peu d'argent, il faut donc choisir entre être de ceux qui croient que cela va durer et qui continuent d'investir/qui ne vendent pas ou de ceux qui croient que cela ne va pas durer et qui reste liquide.
Ceux qui restent liquide perdent de l'argent tous les jours. Ceux qui investissent gagnent de l'argent mais perdront beaucoup si cela s'écroule.
Si cela dure suffisamment longtemps, ceux qui ont investi seront gagnants et inversement.
C'est exactement ça. Et si un jour ça krache, ça sera assez monumental (rien ne dit d'ailleurs que ceux qui auront gardé du cash seront gagnants, car si des banques tombent...).
D'où les efforts des BC pour que ça tienne.
Modifié en dernier par cashisking le 09 sept. 2019, 10:44, modifié 1 fois.

Pazuzu
Messages : 261
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#129 Message par Pazuzu » 09 sept. 2019, 10:43

ProfGrincheux a écrit :
09 sept. 2019, 08:04
Fdn=8%. A 4% de rendement locatif brut ça fait 2 ans. A 6% 18 mois.
Si on part des chiffres officiel 10000 €/m2 à l'achat ; 28 € pour la location ; le rapport est déjà de 3,3%.

Sur les appartement de 3-4 pièces, sans doute bien inférieur.

Pazuzu
Messages : 261
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#130 Message par Pazuzu » 09 sept. 2019, 10:47

Si tu mets de côté en sus de ton loyer au moins 15% de ton revenu disponible net en epargne rémunérée 2% au dessus de l'inflation, net d'impôts, ou que tu disposes d'un patrimoine financier ou autre conséquent - disons au moins 300k€ pour une personne, ou encore que tu en penses hériter un jour d'un tel patrimoine, tu peux ne pas faire de concession.
300 K par personne, ca commence à faire.

je sais pas comment font pour vivre vos acheteurs qui s'endettent à 40% de leur revenu sur 30 ans, et mettent encore 15% du disponible en épargne. Doivent pas avoir d'enfant ni de loisirs.

cela dit, le locataire avec toutes ces mêmes données financières serait toujours logé dans plus grand.

Pazuzu
Messages : 261
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#131 Message par Pazuzu » 09 sept. 2019, 10:49

"Si cela dure suffisamment longtemps, ceux qui ont investi seront gagnants et inversement."
Reste à savoir si les gagnants seront ceux qui ont investi à 2%, ou ceux qui ont investi à 12% ... suspense !

Pazuzu
Messages : 261
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#132 Message par Pazuzu » 09 sept. 2019, 10:53

Ben92 a écrit :
06 sept. 2019, 15:12
Ce qu'il faut comparer, c'est la capacité d’achat en 2019 de celui qui a toujours été locataire avec celui qui a revendu un premier bien. Et là tu verras bien tout l’intérêt du parcours résidentiel.
Non je compare la surface du logement, car vous parlez du parcours résidentiel qui prétendument permettrait d'être mieux logé à moyen terme. c'est faux, sauf à redevenir locataire.

Pazuzu
Messages : 261
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#133 Message par Pazuzu » 09 sept. 2019, 10:56

Ben92 a écrit :
07 sept. 2019, 10:33
Pazuzu a écrit :
06 sept. 2019, 18:14
après, certains ont besoin de se rassurer. souvent les même pour qui verser un loyer par les fenêtres est insupportable. Mais pas 3 ans de loyer d un coup pour le notaire.
J'ai surtout l'impression que c'est toi qui a besoin de te rassurer sur ton choix de rester locataire. :wink:
rassuré pourquoi ? à tout moment je pourrais moi aussi choisir d'aller acheter plus petit dans un coin paumé. C'est un choix assumé.

je connais pas tout le monde ici mais c'est pas toi qui habites un petit ergastule en banlieue glauque ?

Avatar du membre
tonysonic
Messages : 422
Enregistré le : 03 sept. 2015, 09:18
Localisation : Paris

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#134 Message par tonysonic » 09 sept. 2019, 12:08

Bonjour franckyfranck, merci beaucoup pour tes conseils ... Mais si ce n'est que pour 3 ans, je vais où ils veulent car c'est une expérience excitante, je croise les doigts...

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 8532
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#135 Message par Vincent92 » 09 sept. 2019, 12:34

Pazuzu a écrit :
09 sept. 2019, 10:56
Ben92 a écrit :
07 sept. 2019, 10:33
Pazuzu a écrit :
06 sept. 2019, 18:14
après, certains ont besoin de se rassurer. souvent les même pour qui verser un loyer par les fenêtres est insupportable. Mais pas 3 ans de loyer d un coup pour le notaire.
J'ai surtout l'impression que c'est toi qui a besoin de te rassurer sur ton choix de rester locataire. :wink:
rassuré pourquoi ? à tout moment je pourrais moi aussi choisir d'aller acheter plus petit dans un coin paumé. C'est un choix assumé.

je connais pas tout le monde ici mais c'est pas toi qui habites un petit ergastule en banlieue glauque ?
Si un jour tu deviens propriétaire (ce que je te souhaite), comme tu décides de ne pas faire de sacrifice aujourd'hui (pour acheter une RP ou investir dans n'importe quoi d'autres), tu auras moins bien que ceux qui ont fait des sacrifices (à supposer que le marché n'est pas dégringolé).
J'en connais des cigales qui se réveillent entre 40 et 60 ans et qui pleurent parce qu'ils n'ont pas les mêmes moyens.
Dire que ceux qui décident d'acheter vivent forcément dans une banlieue glauque et éloignée me fait quand même doucement marrer. C'est à considéré que 2-3% de la région est viable et que c'est indécent de ne pas vivre dans un grand appartement ou une grande maison.
Il faut vraiment que tu sortes de ton quartier. Il y a des villes très valables hors Paris.
Par exemple, à partir 600k€, il y a facilement moyen d'acheter un bien valable en IDF.
Pour information, Ben92 est comme toi niveau choix. Il estime qu'il ne peut vivre que dans du récent et à "Paris" (vous avez la même définition que toi car il habite Boulogne). Il a donc acheté un T1...
D'un autre côté, je ne suis pas convaincu qu'il aurait pu louer un T2 avec les mêmes caractéristiques avec son salaire de l'époque. Mais il aurait probablement louer légèrement plus grand, c'est probable.
On se doute de pourquoi vous cherchez absolument à cela : c'est tout simplement que tous les calculs montrent que le parcours résidentiel est au désavantage de l'acheteur pour ce qui est de la surface et du lieu.
J'essaie surtout de coller à la réalité. Avoir un apport quand on achète en zone tendue n'a rien d’exceptionnel.
Puisque tu parles de 2012, voici les chiffres pour Paris en 2012 et en moyenne :
Montant moyen des prêts : 249.995
Montant moyen des apports : 175.955
Montant moyen de transactions : 454.887

Dans ces conditions, cela n'a pas de sens de prendre 0 apport.
Amha, les personnes qui passent d'un 5 pièces pour un 2-3 pièces juste pour être propriétaire ne sont pas si fréquentes. Ca concerne surtout un microcosme (dont toi et Ben92 semblez faire partie).
Pour la majorité, devenir propriétaire est un moment heureux, pas une sorte de chemin de croix. C'est souvent un moment où l'on revoit ces priorités et où l'on souhaite gagner en surface (c'est aussi pour cela que les propriétaires sont parfois amener à s'éloigner). Et ceux qui ne l'éloignent pas ont souvent un apport conséquent.
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Ben92
+
+
Messages : 3153
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#136 Message par Ben92 » 09 sept. 2019, 13:09

Vincent92 a écrit :
09 sept. 2019, 12:34
C'est à considéré que 2-3% de la région est viable
Hors Paris il reste 10M habitants en IDF, et ton 2-3% n'est -hélas- pas loin de la réalité si on veut le métro ET un environnement agréable, avec commerces, et sans cailleras. C'est la conjonction des deux critères qui restreint drastiquement l'offre.
Edit : La ligne 15 va améliorer les choses avec des villes agréables qui seront accessibles en métro(ex: Clamart).
Modifié en dernier par Ben92 le 09 sept. 2019, 13:12, modifié 1 fois.

achillemo
~~+
~~+
Messages : 11291
Enregistré le : 20 août 2007, 21:05
Localisation : 93

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#137 Message par achillemo » 09 sept. 2019, 13:11

Ben92 a écrit :
09 sept. 2019, 13:09
Vincent92 a écrit :
09 sept. 2019, 12:34
C'est à considéré que 2-3% de la région est viable
Hors Paris il reste 10M habitants en IDF, et ton 2-3% n'est -hélas- pas loin de la réalité si on veut le métro ET un environnement agréable, avec commerces, et sans cailleras. C'est la conjonction des deux facteurs qui restreint drastiquement l'offre.
Mieux vaut un RER ou un TER qu un metro hors de Paris. Grosse différence de vitesse.

Et tous les franciliens ne bossent pas dans Paris loin de là.
Modifié en dernier par achillemo le 09 sept. 2019, 13:12, modifié 1 fois.

Avatar du membre
ddv
-++
-++
Messages : 4216
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : La Gacilly proche (56)

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#138 Message par ddv » 09 sept. 2019, 13:12

Vincent92 a écrit :
09 sept. 2019, 12:34
Par exemple, à partir 600k€, il y a facilement moyen d'acheter un bien valable en IDF.
Ouf, nous voilà rassurés :lol:
Moi, je maintiendrai le passe Navigo à 70 euros car je ne jouerai pas avec le pouvoir d'achat des Franciliens - V. Pécresse, dec 2015.
Je vais peut-être vous surprendre, mais je pense qu'il faut augmenter le SMIC net de 20 % - V. Pécresse, juin 2018

achillemo
~~+
~~+
Messages : 11291
Enregistré le : 20 août 2007, 21:05
Localisation : 93

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#139 Message par achillemo » 09 sept. 2019, 13:14

ddv a écrit :
09 sept. 2019, 13:12
Vincent92 a écrit :
09 sept. 2019, 12:34
Par exemple, à partir 600k€, il y a facilement moyen d'acheter un bien valable en IDF.
Ouf, nous voilà rassurés :lol:
+1000.

Pour 3 euros on doit pouvoir acheter une baguette à peu près mangeable.

Ben92
+
+
Messages : 3153
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#140 Message par Ben92 » 09 sept. 2019, 13:17

achillemo a écrit :
09 sept. 2019, 13:11
Mieux vaut un RER ou un TER qu un metro hors de Paris. Grosse différence de vitesse.
Sauf que la fréquence, l'amplitude horaire (minuit pour le RER, 2h pour le métro le samedi soir), la fiabilité changent complètement la donne. Pour résumer, quand tu as le métro tu as l'impression d'être à côté sans contrainte. Avec le RER ou pire le transilien tu dois composer avec les horaires, les travaux, les suppressions,... rien à voir. Et pas grand monde n'aime attendre 15 minutes dans un hall de gare sinistre exposé aux quatre vents en plein hiver.

Pazuzu
Messages : 261
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#141 Message par Pazuzu » 09 sept. 2019, 13:42

Vincent92 a écrit :
09 sept. 2019, 12:34
Si un jour tu deviens propriétaire (ce que je te souhaite), comme tu décides de ne pas faire de sacrifice aujourd'hui (pour acheter une RP ou investir dans n'importe quoi d'autres), tu auras moins bien que ceux qui ont fait des sacrifices (à supposer que le marché n'est pas dégringolé).
J'ai d'autres biens immo. Mais je ne comprends pas quels process (surtout pour les hommes, les femmes dont la nature les pousserait à la possession du foyer) pousse les gens à autant dégrader leur qualité de vie en s'éloignant juste pour ne pas jeter leur argent par les fenêtres. Je sais bien que les gens réfléchissent moins longtemps pour acheter un apparte que pour choisir une robe, mais quand même.

J'en connais des cigales qui se réveillent entre 40 et 60 ans et qui pleurent parce qu'ils n'ont pas les mêmes moyens.
En même temps, on n'a qu'une vie, et ce que tu n'as pas fait entre 20 et 40 ans, tu ne le feras pas entre 60 et 80 ...


"Dire que ceux qui décident d'acheter vivent forcément dans une banlieue glauque et éloignée me fait quand même doucement marrer. C'est à considéré que 2-3% de la région est viable et que c'est indécent de ne pas vivre dans un grand appartement ou une grande maison.
Il faut vraiment que tu sortes de ton quartier. Il y a des villes très valables hors Paris."
Ca dépend des critères, si tu veux un métro, un quartier sympa, proche du centre, avec accès rapide à la culture, l'éducation, tous commerces etc etc ... c'est durement moins de 2% qui sont "correct".

Après, si le seul critère c’est de pouvoir regarder la télé sur le canapé en skaï en sécurité en attendant la virée à l'hyper maché du coin le samedi après-midi, c'est sûr qu'il y a surement des tas d'endroits parfaits.

Pazuzu
Messages : 261
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#142 Message par Pazuzu » 09 sept. 2019, 13:44

achillemo a écrit :
09 sept. 2019, 13:14
+1000.
Pour 3 euros on doit pouvoir acheter une baguette à peu près mangeable.
Le pain de Paris est le meilleur du monde.

La baguette tradition à 1€20 on va dire en moyenne. Mais comme on n'a pas besoin de la voiture pour aller l'acheter, elle nous revient moins chère qu'aux provinciaux.

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 8914
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#143 Message par optimus maximus » 09 sept. 2019, 13:46

Ben92 a écrit :
09 sept. 2019, 13:17
achillemo a écrit :
09 sept. 2019, 13:11
Mieux vaut un RER ou un TER qu un metro hors de Paris. Grosse différence de vitesse.
Sauf que la fréquence, l'amplitude horaire (minuit pour le RER, 2h pour le métro le samedi soir), la fiabilité changent complètement la donne. Pour résumer, quand tu as le métro tu as l'impression d'être à côté sans contrainte. Avec le RER ou pire le transilien tu dois composer avec les horaires, les travaux, les suppressions,... rien à voir. Et pas grand monde n'aime attendre 15 minutes dans un hall de gare sinistre exposé aux quatre vents en plein hiver.
Y a un métro toutes les 7 minutes à 20h sur certaines lignes (notamment la 10).
Et quand tu t'approches de la fermeture, soit dès 23h30, la grande majorité des lignes baissent leur offre à un métro toutes les 10 à 15 minutes (encore pire pour celles qui ont plusieurs branches).

achillemo
~~+
~~+
Messages : 11291
Enregistré le : 20 août 2007, 21:05
Localisation : 93

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#144 Message par achillemo » 09 sept. 2019, 13:57

En fait Ben92 est un immigré africain qui nettoie les bureaux le soir et rentre à la Courneuve ensuite. Les horaires du soir comptent particulièrement pour lui.

Jai beaucoup de respect pour les gens comme Ben et je salue la diversité du forum.

Ben92
+
+
Messages : 3153
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#145 Message par Ben92 » 09 sept. 2019, 14:08

optimus maximus a écrit :
09 sept. 2019, 13:46
Y a un métro toutes les 7 minutes à 20h sur certaines lignes (notamment la 10).
Et quand tu t'approches de la fermeture, soit dès 23h30, la grande majorité des lignes baissent leur offre à un métro toutes les 10 à 15 minutes (encore pire pour celles qui ont plusieurs branches).
Toutes les 9/10 minutes au pire (sauf les lignes à plusieurs branches qui ont est d'accord sont méga-pourries quand on est sur une branche.) C'est beaucoup mieux que les 15 voire 30 minutes des RER en soirée.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 19915
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#146 Message par lecriminel » 09 sept. 2019, 14:17

Vincent92 a écrit :
09 sept. 2019, 09:20
De toute manière, avec les taux bas, tout semble en bulle. Quand on a un peu d'argent, il faut donc choisir entre être de ceux qui croient que cela va durer et qui continuent d'investir/qui ne vendent pas ou de ceux qui croient que cela ne va pas durer et qui reste liquide.
c'est une vision spéculative des choses, si les gens qui gagnent 11.000 euros veulent acheter un 75m2 sans ascenceur et entendre les voisins faire l'amour, ils peuvent tout à fait acheter sans faire ce genre de calcul.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Pazuzu
Messages : 261
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#147 Message par Pazuzu » 09 sept. 2019, 14:38

optimus maximus a écrit :
09 sept. 2019, 13:46
Ben92 a écrit :
09 sept. 2019, 13:17
achillemo a écrit :
09 sept. 2019, 13:11
Mieux vaut un RER ou un TER qu un metro hors de Paris. Grosse différence de vitesse.
Sauf que la fréquence, l'amplitude horaire (minuit pour le RER, 2h pour le métro le samedi soir), la fiabilité changent complètement la donne. Pour résumer, quand tu as le métro tu as l'impression d'être à côté sans contrainte. Avec le RER ou pire le transilien tu dois composer avec les horaires, les travaux, les suppressions,... rien à voir. Et pas grand monde n'aime attendre 15 minutes dans un hall de gare sinistre exposé aux quatre vents en plein hiver.
Y a un métro toutes les 7 minutes à 20h sur certaines lignes (notamment la 10).
Et quand tu t'approches de la fermeture, soit dès 23h30, la grande majorité des lignes baissent leur offre à un métro toutes les 10 à 15 minutes (encore pire pour celles qui ont plusieurs branches).
C'est sur qu'il n'y a pas d'un coté ceux qui ont le métro et de l'autre coté ceux qui n'ont pas de métro, c'est un dégradé : plusieurs (3+) métros accessibles, deux métros accessibles, un métro top accessible (ligne 1 par exemple), un métro moyen , une branche de métro, une fin de métro éloignée et peu sûre, etc etc ...
le top du RER (chateau de vincennes p.e) est pas moins bien loti que celui qui est en bout de ligne 13 ou 8, mais globalement le RER puis le train de banlieue, ca chute vite dans la hiérarchie des coins paumés.

ProfGrincheux
Messages : 605
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#148 Message par ProfGrincheux » 09 sept. 2019, 15:55

Pazuzu a écrit :
09 sept. 2019, 10:38
ProfGrincheux a écrit :
09 sept. 2019, 08:04

Tu ne sors du marché immobilier que quand tu vas à l'ehpad ou au cimetière.



Tu pourrais aussi sortir du marché en passant de propriétaire à locataire, mais c'est très très rare.
Ce faisant tu ne sors pas du marché. Tu vas dans une autre partie du marché. Mais c'est le même.

Ben92
+
+
Messages : 3153
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#149 Message par Ben92 » 09 sept. 2019, 16:29

Pazuzu a écrit :
09 sept. 2019, 14:38
C'est sur qu'il n'y a pas d'un coté ceux qui ont le métro et de l'autre coté ceux qui n'ont pas de métro, c'est un dégradé : plusieurs (3+) métros accessibles, deux métros accessibles, un métro top accessible (ligne 1 par exemple), un métro moyen , une branche de métro, une fin de métro éloignée et peu sûre, etc etc ...
le top du RER (chateau de vincennes p.e) est pas moins bien loti que celui qui est en bout de ligne 13 ou 8, mais globalement le RER puis le train de banlieue, ca chute vite dans la hiérarchie des coins paumés.
Vincennes RER oui mais 10000€/m2. Et quand on est près du RER Vincennes, on est forcément pas loin du métro 1. Exemple pas représentatif car ce quartier c'est RER+métro.
Un dégradé peut-être mais il y a un gap entre métro et RER. Gap souvent décisif pour qu'une fille qu'on veut ramener chez soi à minuit dise non sil faut prendre le RER. La gap de prix au m2 entre métro et RER vient de là :lol:

ProfGrincheux
Messages : 605
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#150 Message par ProfGrincheux » 09 sept. 2019, 16:37

Pazuzu a écrit :
09 sept. 2019, 10:43
ProfGrincheux a écrit :
09 sept. 2019, 08:04
Fdn=8%. A 4% de rendement locatif brut ça fait 2 ans. A 6% 18 mois.
Si on part des chiffres officiel 10000 €/m2 à l'achat ; 28 € pour la location ; le rapport est déjà de 3,3%.

Sur les appartement de 3-4 pièces, sans doute bien inférieur.
Le marché parisien, à l'achat et à la location non sociale, est un marché pour les riches. Si tu n'as pas déjà d'immobilier parisien et n'es pas riche, le mieux est de passer le périphérique. Même comme locataire.

Ca n'a pas toujours été ainsi. Ca ne sera peut être plus ainsi dans 20 ans, qui sait? Mais ca l'a été depuis le milieu des années 1980 avec peut-être une fenêtre de tir en 1995-2002.

Répondre