À Paris, plus de 10.000 euros du m2

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 20244
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#51 Message par lecriminel » 04 sept. 2019, 12:24

castralroc a écrit :
03 sept. 2019, 20:57
Oui enfin un 15 m2 au calme tout équipé, et rénové loué 430 euros... faut pas pousser quand même. Faire du locatif c'est pas non plus une mission humanitaire :D
un 15m2 c'est pour les gens qui ne sont rien, ces gens gagnent au mieux 1.300 euros par mois, 430 euros ce n'est pas de l'humanitaire, ce serait le prix de marché sans les milliards d'argent public détournés vers ce secteur. Mais je pense que ce que tu voulais dire c'est que le loyer est trop faible par rapport au prix d'achat. Mais sans les APL, le loyer est à 430 et le prix d'achat s'aligne
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
ddv
-++
-++
Messages : 4320
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : La Gacilly proche (56)

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#52 Message par ddv » 04 sept. 2019, 12:41

Un 15m2 "tout équipé", c'est quoi ? Car j'ai du mal à visualiser ce qu'on peut mettre dans 15m2...
Moi, je maintiendrai le passe Navigo à 70 euros car je ne jouerai pas avec le pouvoir d'achat des Franciliens - V. Pécresse, dec 2015.
Je vais peut-être vous surprendre, mais je pense qu'il faut augmenter le SMIC net de 20 % - V. Pécresse, juin 2018

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 9012
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#53 Message par Vincent92 » 04 sept. 2019, 13:09

lecriminel a écrit :
04 sept. 2019, 12:18
Vincent92 a écrit :
03 sept. 2019, 16:50
Pazuzu a écrit :
03 sept. 2019, 16:26
optimus maximus a écrit :
02 sept. 2019, 20:05

Du Airbnb peut-être...
personne n'achete des 3 ou 4 pieces pour faire du bnb, surtout vu le risque désormais.
J'ai fait un test à l'instant pour voir. Week end du 14/15 septembre à Paris avec minimum de 2 chambres. Il y a 17 pages, plus de 300 annonces (sûrement pas 100% à Paris IM).
Ce ne sait pas si beaucoup de gens achètent des 3 pièces pour faire du AirBnB. En tout cas, beaucoup de propriétaires parisiens font du AirBnB, même hors période de vacance scolaire.
il n'y a jamais plus de 300 annonces.
Par exemple, s'il y en a 3.000 qui correspondent à vos critères, les 300 premiers (sur la base de l'activité précédente essentiellement) sortent, les 60 premiers sont lus et 2.700 n'apparaissent pas.
Oui, probablement puisque c'est marqué "il y a plus de 300 annonces qui correspondent à vos critères".
Ce qui veut dire, en effet, que la recherche est tronquée.
Je voulais surtout dire qu'on en trouve des propriétaires qui louent des 3 pièces et plus en location AirBnB à Paris. Ce n'est pas cela qui manque. Même hors période de vacance scolaire.
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 9012
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#54 Message par Vincent92 » 04 sept. 2019, 13:25

Pazuzu a écrit :
04 sept. 2019, 10:45
Vincent92 a écrit :
03 sept. 2019, 16:50
J'ai fait un test à l'instant pour voir. Week end du 14/15 septembre à Paris avec minimum de 2 chambres.

En tout cas, beaucoup de propriétaires parisiens font du AirBnB, même hors période de vacance scolaire.
33 dans Paris IM.
sur 1 300 000 logements.

c'est énorme, en effet !
Pourquoi 33? Il y a 1 300 000 logements de 2 chambres et + à Paris?
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Pazuzu
Messages : 455
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#55 Message par Pazuzu » 04 sept. 2019, 14:28

Vincent92 a écrit :
04 sept. 2019, 13:25
Pazuzu a écrit :
04 sept. 2019, 10:45
Vincent92 a écrit :
03 sept. 2019, 16:50
J'ai fait un test à l'instant pour voir. Week end du 14/15 septembre à Paris avec minimum de 2 chambres.

En tout cas, beaucoup de propriétaires parisiens font du AirBnB, même hors période de vacance scolaire.
33 dans Paris IM.
sur 1 300 000 logements.

c'est énorme, en effet !
Pourquoi 33? Il y a 1 300 000 logements de 2 chambres et + à Paris?
Tu as raison, il y a moins de 1 300 000 logements de 2 chambres et plus !

reste que 33 sur 600 000, ça reste assez faible.

Pazuzu
Messages : 455
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#56 Message par Pazuzu » 04 sept. 2019, 14:29

Vincent92 a écrit :
04 sept. 2019, 13:09
Je voulais surtout dire qu'on en trouve des propriétaires qui louent des 3 pièces et plus en location AirBnB à Paris. Ce n'est pas cela qui manque. Même hors période de vacance scolaire.
Oui, en en trouve 33 dans Paris IM.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 9012
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#57 Message par Vincent92 » 04 sept. 2019, 14:33

Pazuzu a écrit :
04 sept. 2019, 14:29
Vincent92 a écrit :
04 sept. 2019, 13:09
Je voulais surtout dire qu'on en trouve des propriétaires qui louent des 3 pièces et plus en location AirBnB à Paris. Ce n'est pas cela qui manque. Même hors période de vacance scolaire.
Oui, en en trouve 33 dans Paris IM.
Je ne sais pas comment tu te démerdes pour compter mais sache que si tu changes de page tu changes aussi l'affichage niveau carte sur AirBnB. Il y en a beaucoup beaucoup plus que 33.
J'ai filtré sur Montmartre en 2 chambres et +, il y en a déjà 125...
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Pazuzu
Messages : 455
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#58 Message par Pazuzu » 04 sept. 2019, 14:41

oups, quand ca veut pas ... :arrow:
j'avais cru lire sur LBC.

bon, re-recherche sur sur abnb
14-15 septembre, logement entier, 2 chambres. carte englobant tout Paris.
-> 141 résultats dont certains hors periph.

141/600 000

ca va cette fois ?

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 9012
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#59 Message par Vincent92 » 04 sept. 2019, 14:56

Pazuzu a écrit :
04 sept. 2019, 14:41
oups, quand ca veut pas ... :arrow:
j'avais cru lire sur LBC.

bon, re-recherche sur sur abnb
14-15 septembre, logement entier, 2 chambres. carte englobant tout Paris.
-> 141 résultats dont certains hors periph.

141/600 000

ca va cette fois ?
Voilà, c'est mieux. Maintenant, fait le même exercice du 16 au 20 septembre, tu auras une recherche tronquée avec plus de 300 résultats dans Paris IM (si tu fais une recherche pour le week end du 15, il y a des logements déjà réservés pour dans 1 semaine et demi et qui n'apparaissent plus. Il y a des propriétaires qui ne veulent pas louer juste pour un week end. Tout le monde loue pas forcément toute l'année...).
En réalité, il y a des milliers de propriétaires qui ont 2 chambres et plus qui louent leur logement à la nuitée sur AirBnB à Paris. Sans compter qu'il y a d'autres sites et moyens de le faire.
Soyons clair, je n'ai jamais prétendu que c'était la majorité des logements familiaux. Mais dire que cela n'existe pas...
On n'a pas de statistiques mais cela m'étonnerait que cela soit marginal.
Modifié en dernier par Vincent92 le 04 sept. 2019, 15:08, modifié 1 fois.
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Pazuzu
Messages : 455
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#60 Message par Pazuzu » 04 sept. 2019, 15:08

Il y en a un peu moins de 300 si je fais zone par zone.

Soit un logement sur 2 000.

Rien ne dit qu'ils sont dans l'illégalité (ie, qu'ils louent plus de 120 jours), donc qu'ils ont acheté pour faire du bnb.

On n'est même pas sûr que ce soient tous des biens à destinations d'habitations, il y a certainement des locaux à destination commerciale dans le lot.

Donc dire que ce sont ceux qui achètent pour faire du bnb qui influent le prix des appartements familiaux me semble être un raccourci bien hasardeux.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 9012
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#61 Message par Vincent92 » 04 sept. 2019, 15:17

Pazuzu a écrit :
04 sept. 2019, 15:08
Il y en a un peu moins de 300 si je fais zone par zone.

Soit un logement sur 2 000.

Rien ne dit qu'ils sont dans l'illégalité (ie, qu'ils louent plus de 120 jours), donc qu'ils ont acheté pour faire du bnb.

On n'est même pas sûr que ce soient tous des biens à destinations d'habitations, il y a certainement des locaux à destination commerciale dans le lot.

Donc dire que ce sont ceux qui achètent pour faire du bnb qui influent le prix des appartements familiaux me semble être un raccourci bien hasardeux.
Si vous en trouvez 300 (il y en a plus mais on ne va pas tourner en rond sur les chiffres) à un instant T complètement hors période scolaire et pas spécialement en haute saison, c'est probablement des milliers de propriétaires sur l'année.
Vous avez une façon bien à vous de manipuler les chiffres. Vous incluez tout le monde au dénominateur (ie les propriétaires du parc privé, les locataires du parc privé, les personnes qui sont logés gratuitement, les locataires de HLM,...) et seulement une partie au dénominateur (les acheteurs qui ne feraient que du AirBnB sur les logements familiaux).
C'est du grand n'importe quoi.
En tout cas, si la conclusion est de dire que l'écrasante majorité des acheteurs (ils sont vraiment 600 000 les acheteurs de 2019 qui achètent des logements avec minimum 2 chambres???) qui achètent des logements familiaux à Paris aujourd'hui ne le font pas pour faire exclusivement du AirBnB, je ne vois pas bien qui va vous dire le contraire.
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 20244
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#62 Message par lecriminel » 04 sept. 2019, 15:22

Pazuzu a écrit :
04 sept. 2019, 15:08
Rien ne dit qu'ils sont dans l'illégalité (ie, qu'ils louent plus de 120 jours), donc qu'ils ont acheté pour faire du bnb.
surtout quand on voit ce que ça rapporte net:
revenus théoriques x taux de remplissage (nul pour les nouveaux venus à moins de casser les prix déjà bas) x 0.85 (frais Airbnb) x (1 -(tranche marginale d'impot + CSG)/2) x 0.75 (la moyenne de 60 euros de frais de personnel pour 2 jours à 120E/j) auquel il faut retire la TF, l'entretien du batiment, l'amortissement des FN, la consommation de chauffage des touristes. Mais enfin il y en a encore qui croient les sornettes des AIs.
Marie a vite compris que ça ne valait pas le coup.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Pazuzu
Messages : 455
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#63 Message par Pazuzu » 04 sept. 2019, 15:22

Vincent92 a écrit :
04 sept. 2019, 15:17
je ne vois pas bien qui va vous dire le contraire.
ben c'était un peu le sujet de la discussion non ?

prétendument ceux qui achetaient "pour faire du bnb" feraient monter les prix.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 9012
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#64 Message par Vincent92 » 04 sept. 2019, 15:27

Pazuzu a écrit :
04 sept. 2019, 15:22
Vincent92 a écrit :
04 sept. 2019, 15:17
je ne vois pas bien qui va vous dire le contraire.
ben c'était un peu le sujet de la discussion non ?

prétendument ceux qui achetaient "pour faire du bnb" feraient monter les prix.
Le prix c'est l'offre est la demande. L'offre est diminuée par la construction/préemption de logements HLM/les logements qui changent de destination comme ceux qui deviennent des AirBnB/logements vacants/... (tout cela fait qu'il y a moins de foncier disponible) et la demande est renforcée par ceux qui veulent faire autres choses que de l'achat pour habiter ou louer à l'année (AirBnB/Résidence secondaire/spéculation/...).
Il n'y a pas besoin d'avoir 100 000 personnes qui veulent faire du AirBnB pour faire monter les prix.
Le volume des ventes parisiennes c'est ~40 000/an donc même quelques milliers d'acheteurs potentiels supplémentaires ou de vendeurs en moins ont une influence...
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Pazuzu
Messages : 455
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#65 Message par Pazuzu » 04 sept. 2019, 15:35

les logements qui changent de destination comme ceux qui deviennent des AirBnB "
avec les compensations, c'est quasi impossible.

Pazuzu
Messages : 455
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#66 Message par Pazuzu » 04 sept. 2019, 15:36

"donc même quelques milliers d'acheteurs potentiels supplémentaires ou de vendeurs en moins ont une influence..."
s'il y en a quelques dizaines, c'est bien le grand maximum ...

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 9012
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#67 Message par Vincent92 » 04 sept. 2019, 15:37

Pazuzu a écrit :
04 sept. 2019, 15:35
les logements qui changent de destination comme ceux qui deviennent des AirBnB "
avec les compensations, c'est quasi impossible.
Oui oui, c'est ca. Tout comme il est en théorie impossible de se faire voler ou de télécharger du contenu sur internet sans payer les droits. C'est interdit par la loi quand même!
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Pazuzu
Messages : 455
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#68 Message par Pazuzu » 04 sept. 2019, 15:42

Tu peux faire du bnb en fraude, mais pas changer de destination. tu seras juste en fraude.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 9012
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#69 Message par Vincent92 » 04 sept. 2019, 15:44

Pazuzu a écrit :
04 sept. 2019, 15:42
Tu peux faire du bnb en fraude, mais pas changer de destination. tu seras juste en fraude.
Quand j'ai dit "changer de destination", il fallait comprendre = Acheter un logement qui servait à un parisien à l'année pour en faire un logement louer principalement à des étrangers à la nuitée.
Et non au sens administratif.
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Pazuzu
Messages : 455
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#70 Message par Pazuzu » 04 sept. 2019, 15:52

on pourra jamais savoir vu que c'est du marché noir, mais je vois pas bien comment tous ces logements seraient achetés et loués en bnb sans passer par le site bnb.

qu'il y ait des marchands de sommeil dans certains coins pourquoi pas, mais des personnes pour acheter de grands appartes et en faire du bnb, je n'y crois pas.

jpsgl
Messages : 37
Enregistré le : 17 nov. 2017, 15:00

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#71 Message par jpsgl » 04 sept. 2019, 15:56

mrtj a écrit :
30 août 2019, 13:30
Ben92 a écrit :
30 août 2019, 09:24
mrtj a écrit :
30 août 2019, 09:22
J'ai l'impression que justement la mairie n'en a que faire de ces couples de cadres mais elle se préoccupe des key-job qui désertent Paris.
Après c'est vrai que des instituteurs qui s'en vont ce n'est pas si grave vue que les familles s'en vont aussi. Pour les policiers infirmiers etc ça commence à se voir...
Non, la mairie s'occupe des key-electeurs. :lol: Même si pas key-job, ou pas de job du tout.
Oui, elle infiltre ses électeurs dans l'ouest parisien depuis un moment.
https://immobilier.lefigaro.fr/article/ ... 64c8f5d77/
Je ne crois pas que le but de la mairie est "d'infiltrer" ses électeurs dans l'ouest parisien. Si on regarde les règles électorales (crois-moi Hidalgo et son équipe sont des experts - ils ont gagné la mairie en perdant le vote populaire), perdre le 16e avec 25% plutôt que 15% va te rapporter 1 ou 2 conseillers de Paris sur 163: aucun intérêt. Ce qui est important, c'est de gagner les arrondissements peuplés et serrés (14e, 12e).
Les HLMs dans le 16e, c'est de la com à destination des électeurs bobos du 14e et du 12e. Si tu regardes dans l'article du Figaro les chiffres plutôt que les pourcentages, tu peux te rassurer, c'est bien l'Est de Paris qui a pris (encore) cher en logements sociaux. Et encore, l'article du Figaro a enlevé le pourcentage d'augmentation de 400% du 8e pour ne pas paraitre ridicule, et n'a pas compilé les chiffres les plus récents (conventionnements et constructions records dans le 13e en début d'année 2019 par exemple). Le 16e, c'est de la com, c'est tout.

Ben92
+
+
Messages : 3222
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#72 Message par Ben92 » 04 sept. 2019, 16:18

Je connais assez bien le 12e depuis longtemps, il y a 10-15 ans je me rendais souvent rue Montgallet (geek inside :mrgreen: ). J'y vais encore une ou deux fois par an, je descends au métro Reuilly-Diderot.
Ce qui est fou c'est à quel point ce quartier s'est dégradé au fil des années. Maintenant c'est une population majoritairement de type caillera, on se croirait dans le 19e.
J'ai constaté également cette transformation dans certains coins du sud 15e.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 20244
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#73 Message par lecriminel » 04 sept. 2019, 17:00

franckyfranck a écrit :
03 sept. 2019, 17:35
6. Mais il ne faut pas oublier que le parcours résidentiel est « itératif » c’est à dire que j’ai commencé à acheter en 2008 et que j’ai finalement eu ce que je voulais en 2018. Au cours de ces 10 ans, les prix ont continué de monter, les taux ont baissé et au final, une partie de mes m2 a été acheté à moins cher que le pic (en fait tous) et donc si cela baisse je perdrai moins que l’on croit. Un peu comme quand on achète des actions en plusieurs fois, cela lisse la courbe.
le parcours résidentiel ne marche que si
-les prix immos augmentent plus que l'inflation (sinon le premier achat ne rembourse pas les frais de notaires, l'attente en location pour le bien idéal, devenu moins cher en euros constants, est préférable)
-la rentabilité de la propriété est sensiblement plus haute que le rendement des placements sans risque (en 2005, le rendement était négatif: il était plus cher d'acheter que de louer)
-le salaire du parcoureur augmente plus que la hausse des prix (sinon il est incapable de passer à un deuxième achat)


Bref, d'une façon générale, le parcours résidentiel n'existe pas, c'est un argument d'AI pour refourguer les poubelles; et Paris 2005 était l'exemple type du parcours impossible.

La seule façon de s'en sortir était non pas la baisse des taux (la situation était trop critique) mais leur effondrement, qui ont permis aux prix de monter (1), à la propriété d'économiser (2) et grace à la baisse du cout immo (prix x taux) d'augmenter son pouvoir d'achat immo (3).
Ton cas est extremement particulier. Et tout le monde a gagné, acheteurs et attentistes grace à la baisse des taux qui correspond à une baisse du marché.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Ben92
+
+
Messages : 3222
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#74 Message par Ben92 » 04 sept. 2019, 17:22

lecriminel a écrit :
04 sept. 2019, 17:00
Bref, d'une façon générale, le parcours résidentiel n'existe pas, c'est un argument d'AI pour refourguer les poubelles; et Paris 2005 était l'exemple type du parcours impossible.
Je ne peux pas laisser dire ça. J'ai dans mon entourage des exemples à la pelle de parcours résidentiels réussis. Mieux que réussis : sans l'achat initial ils n'auraient pas pu acheter un deuxième appartement aussi grand.
Bien sûr que dans tous mes exemples les revenus augmentent entre 25 et 32/34 ans,parfois un peu, parfois beaucoup. Mais la plus-value réalisée n'a rien à voir avec l'augmentation des revenus.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 20244
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#75 Message par lecriminel » 04 sept. 2019, 17:54

ils auraient pu acheter mieux qu'avant de toute façon (baisse des taux + effet qualité), et effectivement la baisse des taux a aussi permis la hausse des prix supérieure à l'inflation et que la perte mensuelle se transforme en gain, donc le parcours a pu marcher mais c'est une période exceptionnelle.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
ddv
-++
-++
Messages : 4320
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : La Gacilly proche (56)

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#76 Message par ddv » 04 sept. 2019, 18:55

Ben92 a écrit :
04 sept. 2019, 16:18
Je connais assez bien le 12e depuis longtemps, il y a 10-15 ans je me rendais souvent rue Montgallet (geek inside :mrgreen: ). J'y vais encore une ou deux fois par an, je descends au métro Reuilly-Diderot.
Ce qui est fou c'est à quel point ce quartier s'est dégradé au fil des années. Maintenant c'est une population majoritairement de type caillera, on se croirait dans le 19e.
J'ai constaté également cette transformation dans certains coins du sud 15e.
Ah oui, tiens, ça fait longtemps que je ne suis pas passé là bas. Il y a encore les boutiques d'informatique ?
Moi, je maintiendrai le passe Navigo à 70 euros car je ne jouerai pas avec le pouvoir d'achat des Franciliens - V. Pécresse, dec 2015.
Je vais peut-être vous surprendre, mais je pense qu'il faut augmenter le SMIC net de 20 % - V. Pécresse, juin 2018

Ben92
+
+
Messages : 3222
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#77 Message par Ben92 » 04 sept. 2019, 20:41

ddv a écrit :
04 sept. 2019, 18:55
Ah oui, tiens, ça fait longtemps que je ne suis pas passé là bas. Il y a encore les boutiques d'informatique ?
Oui mais ça a perdu beaucoup d'intérêt depuis que la vente par internet s'est généralisé. Mais il y a quelques boutiques spécialisées dans l'entretien d'ordinateur portable, ça peut être utile car ce n'est pas facile à faire soi-même.

Avatar du membre
Parsifal
-+
-+
Messages : 1924
Enregistré le : 09 févr. 2015, 10:22

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#78 Message par Parsifal » 04 sept. 2019, 20:52

Je serais plus lapidaire : plus aucun intérêt hormis le fait d'avoir le produit tout de suite.

Ben92
+
+
Messages : 3222
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#79 Message par Ben92 » 04 sept. 2019, 21:07

lecriminel a écrit :
04 sept. 2019, 17:54
ils auraient pu acheter mieux qu'avant de toute façon (baisse des taux + effet qualité), et effectivement la baisse des taux a aussi permis la hausse des prix supérieure à l'inflation et que la perte mensuelle se transforme en gain, donc le parcours a pu marcher mais c'est une période exceptionnelle.
Le parcours résidentiel a encore plus d'intérêt en période de taux bas comme aujourd'hui, car la majeure partie de la mensualité est dédiée au remboursement de capital. Et bien sûr, dans les zones en forte augmentation comme Paris un premier achat "fixe" le prix des premiers m2 achetés. Lors du deuxième achat, on ne subit l'augmentation que sur les m2 supplémentaires.

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 8992
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#80 Message par optimus maximus » 04 sept. 2019, 21:58

Ben92 a écrit :
04 sept. 2019, 21:07
lecriminel a écrit :
04 sept. 2019, 17:54
ils auraient pu acheter mieux qu'avant de toute façon (baisse des taux + effet qualité), et effectivement la baisse des taux a aussi permis la hausse des prix supérieure à l'inflation et que la perte mensuelle se transforme en gain, donc le parcours a pu marcher mais c'est une période exceptionnelle.
Le parcours résidentiel a encore plus d'intérêt en période de taux bas comme aujourd'hui, car la majeure partie de la mensualité est dédiée au remboursement de capital. Et bien sûr, dans les zones en forte augmentation comme Paris un premier achat "fixe" le prix des premiers m2 achetés. Lors du deuxième achat, on ne subit l'augmentation que sur les m2 supplémentaires.
En achetant dans le même secteur ou équivalent. Si on achète dans un endroit plus cher ou devenu plus cher, on se fait avoir.
D'une certaine façon, ça accentue la lutte des places...

canti
Messages : 603
Enregistré le : 30 oct. 2015, 13:41

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#81 Message par canti » 04 sept. 2019, 22:06

Ben92 a écrit :
04 sept. 2019, 21:07
Lors du deuxième achat, on ne subit l'augmentation que sur les m2 supplémentaires.
Tu subis des FDN plus élevés et aussi la commission de l'AI :roll:

canti
Messages : 603
Enregistré le : 30 oct. 2015, 13:41

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#82 Message par canti » 04 sept. 2019, 22:26

Ben92 a écrit :
04 sept. 2019, 16:18
Je connais assez bien le 12e depuis longtemps, il y a 10-15 ans je me rendais souvent rue Montgallet (geek inside :mrgreen: ). J'y vais encore une ou deux fois par an, je descends au métro Reuilly-Diderot.
Ce qui est fou c'est à quel point ce quartier s'est dégradé au fil des années. Maintenant c'est une population majoritairement de type caillera, on se croirait dans le 19e.
J'ai constaté également cette transformation dans certains coins du sud 15e.
Totalement d'accord. J'ai vécu dans le 12ème, il y a une dizaine d'année, c'était vraiment bien. Je suis retourné, il y a peu, et le caucasien ne courait pas les rues :roll:

Je ne connais pas le 15ème mais souvent vu des annonces vers le parc georges Brassens en dessous du prix du marché, ça doit être pas terrible, j'imagine.

Pour répondre à DDV, surcouf, le grand magasin informatique avenue Daumesnil a fermé il y a quelques années. La plupart des boutiques informatiques Rue Montgallet ont fermé ou sont en train de fermer.

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5011
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#83 Message par Ave » 04 sept. 2019, 22:39

canti a écrit :
04 sept. 2019, 22:26
Ben92 a écrit :
04 sept. 2019, 16:18
Je connais assez bien le 12e depuis longtemps, il y a 10-15 ans je me rendais souvent rue Montgallet (geek inside :mrgreen: ). J'y vais encore une ou deux fois par an, je descends au métro Reuilly-Diderot.
Ce qui est fou c'est à quel point ce quartier s'est dégradé au fil des années. Maintenant c'est une population majoritairement de type caillera, on se croirait dans le 19e.
J'ai constaté également cette transformation dans certains coins du sud 15e.
Totalement d'accord. J'ai vécu dans le 12ème, il y a une dizaine d'année, c'était vraiment bien. Je suis retourné, il y a peu, et le caucasien ne courait pas les rues :roll:

Je ne connais pas le 15ème mais souvent vu des annonces vers le parc georges Brassens en dessous du prix du marché, ça doit être pas terrible, j'imagine.

Pour répondre à DDV, surcouf, le grand magasin informatique avenue Daumesnil a fermé il y a quelques années. La plupart des boutiques informatiques Rue Montgallet ont fermé ou sont en train de fermer.
Je connais bien le 15ème vers Gerorges Brassens et c'est très agréable, commerçant et familiale. Si les prix sont en dessous du marché, c'est parce que c'est mal desservi en transport en commun, notamment le métro. Moi j'habitais du côté Nord Ouest de Georges Brassens, et le métro Convention était à 600m, ce que pour Paris commence à être limite, alors de l'autre côté du parc, c'est plutôt 15min....
Pour le 12ème j'y habite depuis 3 ans, Montgallet j'y passe pas souvent mais ça ne m'a pas spécialement choqué.
Le Surcouf avenue Daumesnil a fermé il y a super longtemps, c'est un Leroy Merlin, j'y vais souvent d'ailleurs.
Fluctuat Nec Mergitur

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5011
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#84 Message par Ave » 04 sept. 2019, 22:47

jpsgl a écrit :
04 sept. 2019, 15:56
mrtj a écrit :
30 août 2019, 13:30
Ben92 a écrit :
30 août 2019, 09:24
mrtj a écrit :
30 août 2019, 09:22
J'ai l'impression que justement la mairie n'en a que faire de ces couples de cadres mais elle se préoccupe des key-job qui désertent Paris.
Après c'est vrai que des instituteurs qui s'en vont ce n'est pas si grave vue que les familles s'en vont aussi. Pour les policiers infirmiers etc ça commence à se voir...
Non, la mairie s'occupe des key-electeurs. :lol: Même si pas key-job, ou pas de job du tout.
Oui, elle infiltre ses électeurs dans l'ouest parisien depuis un moment.
https://immobilier.lefigaro.fr/article/ ... 64c8f5d77/
Je ne crois pas que le but de la mairie est "d'infiltrer" ses électeurs dans l'ouest parisien. Si on regarde les règles électorales (crois-moi Hidalgo et son équipe sont des experts - ils ont gagné la mairie en perdant le vote populaire), perdre le 16e avec 25% plutôt que 15% va te rapporter 1 ou 2 conseillers de Paris sur 163: aucun intérêt. Ce qui est important, c'est de gagner les arrondissements peuplés et serrés (14e, 12e).
Les HLMs dans le 16e, c'est de la com à destination des électeurs bobos du 14e et du 12e. Si tu regardes dans l'article du Figaro les chiffres plutôt que les pourcentages, tu peux te rassurer, c'est bien l'Est de Paris qui a pris (encore) cher en logements sociaux. Et encore, l'article du Figaro a enlevé le pourcentage d'augmentation de 400% du 8e pour ne pas paraitre ridicule, et n'a pas compilé les chiffres les plus récents (conventionnements et constructions records dans le 13e en début d'année 2019 par exemple). Le 16e, c'est de la com, c'est tout.
Au fait, c'est simple, le gros des logements sociaux sont construits là où il y a des espaces donc c'est difficilement les arrondissements centraux car plus de friches disponibles. Les terrains dispos se trouvent majoritairement sur le Nord Ouest (anciennes friches industrielles et ferroviaires notamment).
Fluctuat Nec Mergitur

castralroc
Messages : 146
Enregistré le : 12 août 2016, 01:14

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#85 Message par castralroc » 05 sept. 2019, 04:50

Le 12 eme ça reste pas trop envahi au niveau Michel Bizot / porte doree / Dugommier. C’est même plutôt très agréable par la.

Et je confirme que vers Montgallet / Reuilly / bel air c’est assez caillerat land. ( qu’est ce que c’est insupportable ces ados « chances «  qui se balladent sans but dans les rues après l’école ...) Après je trouve qu’on a pas ce sentiment d’insécurité (pour l’instant) que l’on peut avoir dans les coins craignos du 19/20eme.

Après même le 19 eme ça se boboise... de toute façon à terme même avec les logements sociaux je me demande si les caillerats ne risquent pas d’être repoussés plus loin en petite couronne par l’effet gentrification..

canti
Messages : 603
Enregistré le : 30 oct. 2015, 13:41

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#86 Message par canti » 05 sept. 2019, 06:50

castralroc a écrit :
05 sept. 2019, 04:50
Le 12 eme ça reste pas trop envahi au niveau Michel Bizot / porte doree / Dugommier. C’est même plutôt très agréable par la.

Et je confirme que vers Montgallet / Reuilly / bel air c’est assez caillerat land. ( qu’est ce que c’est insupportable ces ados « chances «  qui se balladent sans but dans les rues après l’école ...) Après je trouve qu’on a pas ce sentiment d’insécurité (pour l’instant) que l’on peut avoir dans les coins craignos du 19/20eme.

Après même le 19 eme ça se boboise... de toute façon à terme même avec les logements sociaux je me demande si les caillerats ne risquent pas d’être repoussés plus loin en petite couronne par l’effet gentrification..
Meme si le prix du m2 atteint les 30000 euros le m2. Un logement social restera un logement social, à moins d'un changement de politique du logement de la ville de Paris.
De mémoire 40% de logements sociaux dans le 19ème.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 20244
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#87 Message par lecriminel » 05 sept. 2019, 07:32

Ben92 a écrit :
04 sept. 2019, 21:07
lecriminel a écrit :
04 sept. 2019, 17:54
ils auraient pu acheter mieux qu'avant de toute façon (baisse des taux + effet qualité), et effectivement la baisse des taux a aussi permis la hausse des prix supérieure à l'inflation et que la perte mensuelle se transforme en gain, donc le parcours a pu marcher mais c'est une période exceptionnelle.
Le parcours résidentiel a encore plus d'intérêt en période de taux bas comme aujourd'hui, car la majeure partie de la mensualité est dédiée au remboursement de capital. Et bien sûr, dans les zones en forte augmentation comme Paris un premier achat "fixe" le prix des premiers m2 achetés. Lors du deuxième achat, on ne subit l'augmentation que sur les m2 supplémentaires.
Fais le calcul, tu verras.
Combien de temps estimes tu acceptable de vivre dans un appart qui ne te convient pas dans le but de réaliser le fameux parcours ?
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 17361
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#88 Message par kamoulox » 05 sept. 2019, 07:49

Perso moi c’est entre une soirée et une nuit maxi
Le plus Dur étant de vivre sans balcon
:lol:
Ignorés : pimono
Ne nourrissez plus le troll

xavophonic
Messages : 850
Enregistré le : 24 oct. 2008, 15:03

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#89 Message par xavophonic » 05 sept. 2019, 10:18

Lien: Le mètre carré à 10.000 euros à Paris : Les prix de l’immobilier sont-ils surévalués ?
Editeur : 20 minutes
Date : 04/09/2019
Auteur: Catherine Abou El Khair
Ce n’était qu’une question de temps. A Paris, en septembre, le prix au mètre carré dans l’ancien devrait atteindre 10.200 euros en moyenne.
Mais une telle flambée signifie-t-elle que le prix de la pierre est surévalué ? Pour l’heure, par forcément. Car malgré ces prix exorbitants, le nombre d’acquéreurs continue d’être largement supérieur au nombre de vendeurs. « Paris est une grande capitale mondiale dans laquelle on construit peu et où beaucoup de gens veulent habiter », rappelle le président de Century 21, Laurent Vimont.
Les départs des jeunes actifs ou des familles issues de classes populaires au-delà du périphérique, et même au-delà de la petite couronne, ne calment pas le marché. Selon les notaires parisiens, en 2018, 86 % des acquéreurs de logements anciens à Paris faisaient partie des catégories socioprofessionnelles supérieures, contre seulement 5 % d’employés et d’ouvriers. « Les agences continuent de trouver des acquéreurs », souligne Henri Buzy-Cazaux, président de l’Institut du management des services immobiliers (IMSI). D’autant que selon Meilleursagents.com, Paris doit en réalité être comparée aux « mastodontes » que sont Londres et New York. Le mètre carré y atteint, en centre-ville, respectivement 13.500 euros et 14.500 euros. Si bien que « Paris apparaît toujours aujourd’hui comme particulièrement abordable ».
« Il n’y a ni surévaluation, ni spéculation », poursuit Henri Buzy-Cazaux. Selon lui, la hausse des prix immobiliers reflète l’attrait que continue d’exercer la capitale. « A Paris, les prix pourraient monter à 15.000 euros le mètre carré, avance-t-il. C’est le prix de l’attractivité ». Difficile, selon lui, d’arrêter un tel mouvement de fond sans réaménager le territoire, continuer les constructions et restaurer l'attractivité de villes moyennes en déclin… Tout un programme.
Mais Paris n’est pas la seule à attirer dans l’Hexagone. En dix ans, dans de nombreuses autres villes du territoire, les prix ont également augmenté : + 61 % à Bordeaux, + 55 % à Lyon, + 39 % à Nantes, + 34 % à Lille et Toulouse, + 31 % à Rennes… Selon Meilleursagents.com, les tensions y sont particulièrement fortes, puisque les 30-44 ans privilégient aujourd’hui l’installation en région.
Au point que certaines villes sont devenues inaccessibles… et semble-t-il surévaluées. Ainsi, après cinq années de forte hausse pour atteindre jusqu’à 6.000 euros le mètre carré, les tarifs dans la métropole de Bordeaux ont baissé de 0,4 % sur un an. « En cause ? Le niveau trop élevé atteint par les prix notamment en centre-ville, (qui) finit non seulement par poser un problème de pouvoir d’achat au niveau local, mais tend aussi à freiner les investisseurs »

Ben92
+
+
Messages : 3222
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#90 Message par Ben92 » 05 sept. 2019, 16:38

Les articles sur les 10000€ atteints à Paris poussent comme des champignons aujourd'hui.
Un autre :
Aujourd'hui, il faut être deux CSP+ pour acheter à Paris

Mon passage préféré :
A 26 ans, Martha commence elle tout juste sa recherche, après s'être vu proposer par sa propriétaire de racheter pour 400.000 euros l'appartement de 35 m2 qu'elle loue en couple dans le IXe arrondissement.
"Plus de 11.000 euros le mètre carré, et encore c'est la fourchette basse du quartier", s'étrangle-t-elle. "Il y a une barrière psychologique, on a refusé. Elle l'a acheté 380.000 euros début 2019 et va le revendre 430.000 euros via une agence."

+15%, 50000€ de PV en six mois :lol:

Avatar du membre
ddv
-++
-++
Messages : 4320
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : La Gacilly proche (56)

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#91 Message par ddv » 05 sept. 2019, 17:39

Ben92 a écrit :
05 sept. 2019, 16:38
Les articles sur les 10000€ atteints à Paris poussent comme des champignons aujourd'hui.
Un autre :
Aujourd'hui, il faut être deux CSP+ pour acheter à Paris

Mon passage préféré :
A 26 ans, Martha commence elle tout juste sa recherche, après s'être vu proposer par sa propriétaire de racheter pour 400.000 euros l'appartement de 35 m2 qu'elle loue en couple dans le IXe arrondissement.
"Plus de 11.000 euros le mètre carré, et encore c'est la fourchette basse du quartier", s'étrangle-t-elle. "Il y a une barrière psychologique, on a refusé. Elle l'a acheté 380.000 euros début 2019 et va le revendre 430.000 euros via une agence."

+15%, 50000€ de PV en six mois :lol:
Ça ressemble de plus en plus à l'étape "nouveau paradigme" de la courbe de Frigitt. Accélération de la hausse...avant le grand plongeon. Je sais que plus personne n'y croît, mais bon...
Moi, je maintiendrai le passe Navigo à 70 euros car je ne jouerai pas avec le pouvoir d'achat des Franciliens - V. Pécresse, dec 2015.
Je vais peut-être vous surprendre, mais je pense qu'il faut augmenter le SMIC net de 20 % - V. Pécresse, juin 2018

Avatar du membre
sawaï
-+
-+
Messages : 1785
Enregistré le : 02 nov. 2009, 21:53

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#92 Message par sawaï » 05 sept. 2019, 19:18

C'est surtout qu'il se passe une différenciation nette entre zones dynamiques et zones sinistrées.

La et comme ailleurs sur le fofo ça parle de Paris. Mais c'est un cas très particulier.
La réalité, c'est ce qui refuse de disparaître lorsque l'on a cessé de croire.Philip K.Dick

castralroc
Messages : 146
Enregistré le : 12 août 2016, 01:14

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#93 Message par castralroc » 05 sept. 2019, 19:45

Ben92 a écrit :
05 sept. 2019, 16:38
Les articles sur les 10000€ atteints à Paris poussent comme des champignons aujourd'hui.
Un autre :
Aujourd'hui, il faut être deux CSP+ pour acheter à Paris

Mon passage préféré :
A 26 ans, Martha commence elle tout juste sa recherche, après s'être vu proposer par sa propriétaire de racheter pour 400.000 euros l'appartement de 35 m2 qu'elle loue en couple dans le IXe arrondissement.
"Plus de 11.000 euros le mètre carré, et encore c'est la fourchette basse du quartier", s'étrangle-t-elle. "Il y a une barrière psychologique, on a refusé. Elle l'a acheté 380.000 euros début 2019 et va le revendre 430.000 euros via une agence."

+15%, 50000€ de PV en six mois :lol:
C'est drole. Si tout le monde fait +15 % en six moi comment ça se fait que la moyenne de Paris est bien plus faible sur ces 6 mois ? ;)
ce sont des cas vraiment particuliers...

castralroc
Messages : 146
Enregistré le : 12 août 2016, 01:14

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#94 Message par castralroc » 05 sept. 2019, 19:49

canti a écrit :
05 sept. 2019, 06:50
castralroc a écrit :
05 sept. 2019, 04:50
Le 12 eme ça reste pas trop envahi au niveau Michel Bizot / porte doree / Dugommier. C’est même plutôt très agréable par la.

Et je confirme que vers Montgallet / Reuilly / bel air c’est assez caillerat land. ( qu’est ce que c’est insupportable ces ados « chances «  qui se balladent sans but dans les rues après l’école ...) Après je trouve qu’on a pas ce sentiment d’insécurité (pour l’instant) que l’on peut avoir dans les coins craignos du 19/20eme.

Après même le 19 eme ça se boboise... de toute façon à terme même avec les logements sociaux je me demande si les caillerats ne risquent pas d’être repoussés plus loin en petite couronne par l’effet gentrification..
Meme si le prix du m2 atteint les 30000 euros le m2. Un logement social restera un logement social, à moins d'un changement de politique du logement de la ville de Paris.
De mémoire 40% de logements sociaux dans le 19ème.
En fait non car si les prix au m2 atteignent 30 000 euros le m2 des commerces fleuriront pour ces catégories là de population. La salade au franprix coutera 2 fois plus cher que dans le 93 par exemple, le pain sera plus cher, il y aura surtout des
restos vegans sans gluten à base de farine de coco , et pas de kébab, etc...
ce qui mécaniquement fera fuir les "pauvres" des HLM qui auront de moins en moins de commerces et d'activités qui correspondent à leur niveau de vie. Il me semble que la gentrification c'est un peu ça aussi.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 9012
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#95 Message par Vincent92 » 05 sept. 2019, 19:54

castralroc a écrit :
05 sept. 2019, 19:49
canti a écrit :
05 sept. 2019, 06:50
castralroc a écrit :
05 sept. 2019, 04:50
Le 12 eme ça reste pas trop envahi au niveau Michel Bizot / porte doree / Dugommier. C’est même plutôt très agréable par la.

Et je confirme que vers Montgallet / Reuilly / bel air c’est assez caillerat land. ( qu’est ce que c’est insupportable ces ados « chances «  qui se balladent sans but dans les rues après l’école ...) Après je trouve qu’on a pas ce sentiment d’insécurité (pour l’instant) que l’on peut avoir dans les coins craignos du 19/20eme.

Après même le 19 eme ça se boboise... de toute façon à terme même avec les logements sociaux je me demande si les caillerats ne risquent pas d’être repoussés plus loin en petite couronne par l’effet gentrification..
Meme si le prix du m2 atteint les 30000 euros le m2. Un logement social restera un logement social, à moins d'un changement de politique du logement de la ville de Paris.
De mémoire 40% de logements sociaux dans le 19ème.
En fait non car si les prix au m2 atteignent 30 000 euros le m2 des commerces fleuriront pour ces catégories là de population. La salade au franprix coutera 2 fois plus cher que dans le 93 par exemple, le pain sera plus cher, il y aura surtout des
restos vegans sans gluten à base de farine de coco , et pas de kébab, etc...
ce qui mécaniquement fera fuir les "pauvres" des HLM qui auront de moins en moins de commerces et d'activités qui correspondent à leur niveau de vie. Il me semble que la gentrification c'est un peu ça aussi.
C’est déjà le cas. Les pauvres ne vont pas acheter 3 bouts de fruits dans le Monoprix du quartier pour 5€. Ils vont ailleurs.
Plus on est pauvre, moins on a les moyens d’etre un pigeon.
Mais cela ne les empêche pas d’habiter à Paris.
1000, 10000 ou 30000€/m2, si la mairie veut des pauvres il y aura des pauvres.
Modifié en dernier par Vincent92 le 05 sept. 2019, 19:55, modifié 1 fois.
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Avatar du membre
coolfonzi
+
+
Messages : 3354
Enregistré le : 05 févr. 2009, 20:29
Localisation : Dans une faille spatio-temporelle

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#96 Message par coolfonzi » 05 sept. 2019, 19:55

castralroc a écrit :
05 sept. 2019, 19:49
canti a écrit :
05 sept. 2019, 06:50

Meme si le prix du m2 atteint les 30000 euros le m2. Un logement social restera un logement social, à moins d'un changement de politique du logement de la ville de Paris.
De mémoire 40% de logements sociaux dans le 19ème.
En fait non car si les prix au m2 atteignent 30 000 euros le m2 des commerces fleuriront pour ces catégories là de population. La salade au franprix coutera 2 fois plus cher que dans le 93 par exemple, le pain sera plus cher, il y aura surtout des
restos vegans sans gluten à base de farine de coco , et pas de kébab, etc...
ce qui mécaniquement fera fuir les "pauvres" des HLM qui auront de moins en moins de commerces et d'activités qui correspondent à leur niveau de vie. Il me semble que la gentrification c'est un peu ça aussi.
Tu peux rêver.
Bonjour chez vous ! :D

Avatar du membre
ddv
-++
-++
Messages : 4320
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : La Gacilly proche (56)

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#97 Message par ddv » 05 sept. 2019, 21:08

castralroc a écrit :
05 sept. 2019, 19:49
canti a écrit :
05 sept. 2019, 06:50
castralroc a écrit :
05 sept. 2019, 04:50
Le 12 eme ça reste pas trop envahi au niveau Michel Bizot / porte doree / Dugommier. C’est même plutôt très agréable par la.

Et je confirme que vers Montgallet / Reuilly / bel air c’est assez caillerat land. ( qu’est ce que c’est insupportable ces ados « chances «  qui se balladent sans but dans les rues après l’école ...) Après je trouve qu’on a pas ce sentiment d’insécurité (pour l’instant) que l’on peut avoir dans les coins craignos du 19/20eme.

Après même le 19 eme ça se boboise... de toute façon à terme même avec les logements sociaux je me demande si les caillerats ne risquent pas d’être repoussés plus loin en petite couronne par l’effet gentrification..
Meme si le prix du m2 atteint les 30000 euros le m2. Un logement social restera un logement social, à moins d'un changement de politique du logement de la ville de Paris.
De mémoire 40% de logements sociaux dans le 19ème.
En fait non car si les prix au m2 atteignent 30 000 euros le m2 des commerces fleuriront pour ces catégories là de population. La salade au franprix coutera 2 fois plus cher que dans le 93 par exemple, le pain sera plus cher, il y aura surtout des
restos vegans sans gluten à base de farine de coco , et pas de kébab, etc...
ce qui mécaniquement fera fuir les "pauvres" des HLM qui auront de moins en moins de commerces et d'activités qui correspondent à leur niveau de vie. Il me semble que la gentrification c'est un peu ça aussi.
Manque de pot, il y a de plus en plus de supérettes de type carrefour city et cie pratiquant des prix "raisonnables", même dans les arrondissement les plus chers, alors qu'il y a plusieurs années, il n'y avait que des commerces pour riches ou des épiciers arabes (bien gentils mais deux fois plus chers car service de dépannage).
Moi, je maintiendrai le passe Navigo à 70 euros car je ne jouerai pas avec le pouvoir d'achat des Franciliens - V. Pécresse, dec 2015.
Je vais peut-être vous surprendre, mais je pense qu'il faut augmenter le SMIC net de 20 % - V. Pécresse, juin 2018

alpha2
-++
-++
Messages : 4019
Enregistré le : 08 mars 2015, 16:17

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#98 Message par alpha2 » 05 sept. 2019, 21:15

Ben92 a écrit :
05 sept. 2019, 16:38
+15%, 50000€ de PV en six mois :lol:
A ce rythme, tu vas bientôt pouvoir revendre ton studio boulonnais au prix où tu l'avais payé il y a quelques années. :lol:

Avatar du membre
tonysonic
Messages : 424
Enregistré le : 03 sept. 2015, 09:18
Localisation : Paris

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#99 Message par tonysonic » 06 sept. 2019, 11:10

ça fait déjà bien longtemps que dans mon quartier 75011, les prix ont dépassé les 11000 euros le m2 et c'est pas fini ...

De la folie franchement ! je vais finir par être trop pauvre pour vivre dans le quartier :shock:

Pas bien grave, j'espère partir à l'étranger prochainement , le rêve

Pazuzu
Messages : 455
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: À Paris, plus de 10.000 euros du m2

#100 Message par Pazuzu » 06 sept. 2019, 11:23

Ben92 a écrit :
04 sept. 2019, 17:22
lecriminel a écrit :
04 sept. 2019, 17:00
Bref, d'une façon générale, le parcours résidentiel n'existe pas, c'est un argument d'AI pour refourguer les poubelles; et Paris 2005 était l'exemple type du parcours impossible.
Je ne peux pas laisser dire ça. J'ai dans mon entourage des exemples à la pelle de parcours résidentiels réussis. Mieux que réussis : sans l'achat initial ils n'auraient pas pu acheter un deuxième appartement aussi grand.
Bien sûr que dans tous mes exemples les revenus augmentent entre 25 et 32/34 ans,parfois un peu, parfois beaucoup. Mais la plus-value réalisée n'a rien à voir avec l'augmentation des revenus.
J'aimerais bien voir les exemples, parce que la plupart des parcours résidentiels réussis implique un don ou héritage, ou de s'excentrer.

Répondre