La mobilité malade de l'immobilier

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
Avatar du membre
L2L
Messages : 1404
Enregistré le : 26 juil. 2015, 09:27
Localisation : Antananarivo - Madagascar

Re: La mobilité malade de l'immobilier

#51 Message par L2L » 12 sept. 2019, 12:56

Pazuzu a écrit :
12 sept. 2019, 11:40
kamoulox a écrit :
12 sept. 2019, 08:51
L2L a écrit :
12 sept. 2019, 08:35
La ville est salle, de plus en plus triste (ville musée), les transports compliqués, les loyers chers, la sécurité bof etc....
C’est évident.
ca c'est une vision GJ de la situation, c'était mieux avant ...

la réalité est tout autre, Paris est de plus en plus propre, la sécurité s'améliore continuellement, et les transport en communs font des progrès réguliers.
Franchement, voyagez un peu.

Allez faire un tour au Luxembourg, Francfort, Bruxelles, Milan ou même Barcelone. Et après revenez nous dire que Paris et la RP c'est propre et safe.
henryG a écrit :Il ne faut pas griller le robot, c est un infiltré , il a peu de pouvoir.

Avatar du membre
dioubiban
Messages : 451
Enregistré le : 18 sept. 2018, 13:05

Re: La mobilité malade de l'immobilier

#52 Message par dioubiban » 12 sept. 2019, 13:07

Pazuzu a écrit :
12 sept. 2019, 11:37
dioubiban a écrit :
12 sept. 2019, 09:13
T'as pas compris : le recrutement est international ça vient de vraiment partout (la derniere que j'ai recruté venait de colombie...) mais les mecs ont pas les moyens de se loger dans Paris dans des conditions decentes donc ils s'éloignent.. Donc on commence à voir arriver le bout du bout du truc quand les nouveaux entrants veulent plus jouer à la croissance des prix éternels, au sacrifice pour le
Ca c'est vrai chez nous c'est pareil.
Chez notre sous-traitant digital, les 20 derniers ingénieurs qu'on a vu venaient à 60 du maghreb, 30% d'asie, 10% d'europe de l'est

Mais par contre au lieu de freiner la croissance, ca va plutot gentryfier certaines zones de banlieue. Ils sont prêt à s'installer dans des coins que j'aurais qualifié de glauque, avec un pouvoir d'achat conséquent.
CQFD ils ne s'installent plus dans Paris.. trop cher... donc fin de la croissance illimité...apres on peu considéré le bien immo comme un asset lambda et donc se l'échanger contre une valeur de X au m2 comme on s'échange une once d'or...
Volem rien foutre al pais.

Pazuzu
Messages : 391
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: La mobilité malade de l'immobilier

#53 Message par Pazuzu » 12 sept. 2019, 13:09

Et pourtant, c'est vrai.

J'ai déjà fait un post sur les transports en communs hier qui démontraient que les choses vont mieux, que ça progresse de décennies en décennies.


C'est la même chose pour la sécurité.
http://www.lefigaro.fr/actualite-france ... -paris.php
Au début des années 90, on était à plus de 250 homicides volontaires par ans, et depuis on est même passé en dessous de 50.
Hors attentats, la baisse est continue.

Rien d'exceptionnel, c'est à peu près la même chose à l'échelle de la France.

Et c'était encore bien pire avant, en France :
Image

Depuis le début des années 90, les braquages ont aussi été divisés par plus que deux.

La propreté, c'est pareil, ca s'ameliore de décennie en décennies, on n'a plus de chevaux et d'animaux divers, de gens qui balancent leur poubelles par la fenêtre, dans les années 70-80 on se garait encore sous la tour eiffel ou dans la cour du Louvre. Les logements indignes disparaissent au fur et à mesure.

Pazuzu
Messages : 391
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: La mobilité malade de l'immobilier

#54 Message par Pazuzu » 12 sept. 2019, 13:13

L2L a écrit :
12 sept. 2019, 12:56
Allez faire un tour au Luxembourg.
Luxembourg (ville), c'est à peu près la taille du 6e et du 7e réunis. Ou bien Neuilly et Levallois.

Avatar du membre
L2L
Messages : 1404
Enregistré le : 26 juil. 2015, 09:27
Localisation : Antananarivo - Madagascar

Re: La mobilité malade de l'immobilier

#55 Message par L2L » 12 sept. 2019, 13:28

Pazuzu a écrit :
12 sept. 2019, 13:13
L2L a écrit :
12 sept. 2019, 12:56
Allez faire un tour au Luxembourg.
Luxembourg (ville), c'est à peu près la taille du 6e et du 7e réunis. Ou bien Neuilly et Levallois.
Je n'ai pas cité que le Luxembourg, pourquoi ne relever que cette ville dans mes exemples ?

D'ailleurs, c'est pas à Paris qui a été envahi par les rats il y a quelques moi ? Heureusement que la propreté s'est améliorée.
henryG a écrit :Il ne faut pas griller le robot, c est un infiltré , il a peu de pouvoir.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 17105
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: La mobilité malade de l'immobilier

#56 Message par kamoulox » 12 sept. 2019, 13:34

Pazuzu a écrit :
12 sept. 2019, 11:40
kamoulox a écrit :
12 sept. 2019, 08:51
L2L a écrit :
12 sept. 2019, 08:35
La ville est salle, de plus en plus triste (ville musée), les transports compliqués, les loyers chers, la sécurité bof etc....
C’est évident.
ca c'est une vision GJ de la situation, c'était mieux avant ...

la réalité est tout autre, Paris est de plus en plus propre, la sécurité s'améliore continuellement, et les transport en communs font des progrès réguliers.
Quand tu reviens de Minsk tu as l’impression d’être au tiers monde.
Pas de grèves, de retards, propre. Sans parler de la populace, pas de migrants de clodos de roms ou autres vendeurs de crack. Ça change tout.

Paris est une ville magnifique en son centre, mais degeulasse dans l’ensemble

Avatar du membre
ddv
-++
-++
Messages : 4259
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : La Gacilly proche (56)

Re: La mobilité malade de l'immobilier

#57 Message par ddv » 12 sept. 2019, 13:43

Pazuzu a écrit :
12 sept. 2019, 13:09
Et pourtant, c'est vrai.

J'ai déjà fait un post sur les transports en communs hier qui démontraient que les choses vont mieux, que ça progresse de décennies en décennies.


C'est la même chose pour la sécurité.
http://www.lefigaro.fr/actualite-france ... -paris.php
Au début des années 90, on était à plus de 250 homicides volontaires par ans, et depuis on est même passé en dessous de 50.
Hors attentats, la baisse est continue.

Rien d'exceptionnel, c'est à peu près la même chose à l'échelle de la France.

Et c'était encore bien pire avant, en France :
Image

Depuis le début des années 90, les braquages ont aussi été divisés par plus que deux.

La propreté, c'est pareil, ca s'ameliore de décennie en décennies, on n'a plus de chevaux et d'animaux divers, de gens qui balancent leur poubelles par la fenêtre, dans les années 70-80 on se garait encore sous la tour eiffel ou dans la cour du Louvre. Les logements indignes disparaissent au fur et à mesure.
Concernant la sécurité, je me demande pourquoi toujours comparer uniquement les homicides ? Les viols, agressions violentes, petites agressions, incivilités quotidiennes, feux de bagnole, attaques de commissariats, etc., ça ne compte pas ?
Moi, je maintiendrai le passe Navigo à 70 euros car je ne jouerai pas avec le pouvoir d'achat des Franciliens - V. Pécresse, dec 2015.
Je vais peut-être vous surprendre, mais je pense qu'il faut augmenter le SMIC net de 20 % - V. Pécresse, juin 2018

Avatar du membre
dudu91
Messages : 999
Enregistré le : 14 sept. 2013, 12:41
Localisation : paris

Re: La mobilité malade de l'immobilier

#58 Message par dudu91 » 12 sept. 2019, 13:56

Paris ne sert que de valeur refuge pour tous les billets injustement imprimés et distribués aux baby-boomers.

Depuis 2008, il faut détruire de la monnaie. Paris est un piège qui se refermera tôt ou tard.
"Quand on parle pognon, à partir d’un certain chiffre, tout le monde écoute."

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 33048
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: La mobilité malade de l'immobilier

#59 Message par Pi-r2 » 12 sept. 2019, 14:43

Pazuzu a écrit :
12 sept. 2019, 13:09
Hors attentats, la baisse est continue.
:lol: et hors meurtres les homicides, je te dis pas...
:roll:
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Pazuzu
Messages : 391
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: La mobilité malade de l'immobilier

#60 Message par Pazuzu » 12 sept. 2019, 14:45

L2L a écrit :
12 sept. 2019, 13:28
D'ailleurs, c'est pas à Paris qui a été envahi par les rats il y a quelques moi ? Heureusement que la propreté s'est améliorée.
Tu as des stats sur l'historiques des rats dans Paris ?

je susi preneurs.

http://www.leparisien.fr/archives/dans- ... 518713.php
DANS LE RETRO. Février 1968 : «200 000 rats menacent d'envahir Paris»
Alors que la démolition du marché des Halles approche, «Le Parisien» s'interroge le 8 février 1968 : où les milliers de rats affamés vont-ils trouver refuge ? Depuis cet épisode, les campagnes de dératisation ont évolué, mais dans la capitale, le fléau demeure.


Quand je suis arrivé à la fin des années 90, il y avait infestation du quartier de la madeleine et de tous les traiteurs connus.
C'est que le rat de Paris est un animal très particulier, pas bête du tout, qui n'a rien de commun avec le grossier rat des campagnes ou le rat naïf de province.
Source : http://www.lefigaro.fr/histoire/archive ... s-rats.php

Pazuzu
Messages : 391
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: La mobilité malade de l'immobilier

#61 Message par Pazuzu » 12 sept. 2019, 14:47

Pi-r2 a écrit :
12 sept. 2019, 14:43
Pazuzu a écrit :
12 sept. 2019, 13:09
Hors attentats, la baisse est continue.
:lol: et hors meurtres les homicides, je te dis pas...
:roll:
si ca te fait plaisir, on va dire que la criminalité est en baisse consatnte depuis 30 ans jusqu'en 2015, a fait + 150% en 2015 et a fait -80% en 2016.

c'est plus clair comme ça ?

Si quelque'un veut bien expliquer à PiR2 pourquoi en physique on enlève généralement les valeurs aberrantes qui s'écartent trop, je suis preneur, moi j'ai tout oublié.
Modifié en dernier par Pazuzu le 12 sept. 2019, 14:53, modifié 1 fois.

Pazuzu
Messages : 391
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: La mobilité malade de l'immobilier

#62 Message par Pazuzu » 12 sept. 2019, 14:48

kamoulox a écrit :
12 sept. 2019, 13:34
Quand tu reviens de Minsk tu as l’impression d’être au tiers monde.
Pas de grèves, de retards, propre. Sans parler de la populace, pas de migrants de clodos de roms ou autres vendeurs de crack. Ça change tout.
Oui, ca change tout. Ta femme est à Paris, et vous n'etes pas à Minsk.

Pazuzu
Messages : 391
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: La mobilité malade de l'immobilier

#63 Message par Pazuzu » 12 sept. 2019, 14:51

ddv a écrit :
12 sept. 2019, 13:43
Pazuzu a écrit :
12 sept. 2019, 13:09
Et pourtant, c'est vrai.

J'ai déjà fait un post sur les transports en communs hier qui démontraient que les choses vont mieux, que ça progresse de décennies en décennies.


C'est la même chose pour la sécurité.
http://www.lefigaro.fr/actualite-france ... -paris.php
Au début des années 90, on était à plus de 250 homicides volontaires par ans, et depuis on est même passé en dessous de 50.
Hors attentats, la baisse est continue.

Rien d'exceptionnel, c'est à peu près la même chose à l'échelle de la France.

Et c'était encore bien pire avant, en France :
Image

Depuis le début des années 90, les braquages ont aussi été divisés par plus que deux.

La propreté, c'est pareil, ca s'ameliore de décennie en décennies, on n'a plus de chevaux et d'animaux divers, de gens qui balancent leur poubelles par la fenêtre, dans les années 70-80 on se garait encore sous la tour eiffel ou dans la cour du Louvre. Les logements indignes disparaissent au fur et à mesure.
Concernant la sécurité, je me demande pourquoi toujours comparer uniquement les homicides ? Les viols, agressions violentes, petites agressions, incivilités quotidiennes, feux de bagnole, attaques de commissariats, etc., ça ne compte pas ?
Les homicides sont les seuls crimes dont on a les données sur de longues périodes.
Les viols, femmes battues ou autre agressions étant notoirement sous-déclares dans le passé.

Les feux de bagnole, par contre c'est vrai qu'il y en avait moins en 1900, comme les vols de portables.

Avatar du membre
L2L
Messages : 1404
Enregistré le : 26 juil. 2015, 09:27
Localisation : Antananarivo - Madagascar

Re: La mobilité malade de l'immobilier

#64 Message par L2L » 12 sept. 2019, 15:54

Si je compare Paris aux autre capitales éco que j'ai connu, Paris c'est sale, ca pue, c'est mort, et c'est pas safe.

J'ai tjs refusé des boulots en RP
henryG a écrit :Il ne faut pas griller le robot, c est un infiltré , il a peu de pouvoir.

Pazuzu
Messages : 391
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: La mobilité malade de l'immobilier

#65 Message par Pazuzu » 12 sept. 2019, 16:12

je pense que Paris peut très bien se passer de gens qui pensent que Luxembourg est moins mort que Paris ! lol.

Pour Paris, il faut un minimum de bagage intellectuel, de curiosité et de dynamisme pour apprécier. :wink:

castralroc
Messages : 146
Enregistré le : 12 août 2016, 01:14

Re: La mobilité malade de l'immobilier

#66 Message par castralroc » 12 sept. 2019, 17:08

Mais en fait Pazuzu tu vis à paris mais tu ne travailles pas ? Tu passes ton temps à arpenter les rues et les musées ? My ass.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 8775
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: La mobilité malade de l'immobilier

#67 Message par Vincent92 » 12 sept. 2019, 17:14

castralroc a écrit :
12 sept. 2019, 17:08
Mais en fait Pazuzu tu vis à paris mais tu ne travailles pas ? Tu passes ton temps à arpenter les rues et les musées ? My ass.
Pazuzu pense surtout que Paris devrait être réservé aux gens comme lui et qu'on devrait virer tous les autres (les touristes, les retraités, les inactifs, les pauvres,...). Sauf qu'il n'a pas compris que ceux qui ne sont pas comme lui n'en ont rien à faire de son avis :mrgreen: .
En un sens, je ne serais même pas étonné qu'il ait voté Macron 8) .
Et, j'aimerais bien savoir combien de fois par (pour de vrai) an il va aux musées (ca, ne le sera jamais) :mrgreen:.
Modifié en dernier par Vincent92 le 12 sept. 2019, 17:41, modifié 1 fois.
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Avatar du membre
L2L
Messages : 1404
Enregistré le : 26 juil. 2015, 09:27
Localisation : Antananarivo - Madagascar

Re: La mobilité malade de l'immobilier

#68 Message par L2L » 12 sept. 2019, 17:39

Pazuzu a écrit :
12 sept. 2019, 16:12
je pense que Paris peut très bien se passer de gens qui pensent que Luxembourg est moins mort que Paris ! lol.

Pour Paris, il faut un minimum de bagage intellectuel, de curiosité et de dynamisme pour apprécier. :wink:
Je n'ai pas dit que le Luxembourg, c'est un ratio propreté / Sécurité / Activité (quoique le Luxembourg n'est pas si mort que ca et a une situation géographique exceptionelle)

Quid des autres villes que j'ai cité vu que tu fais une fixette sur le Luxembourg.

Pour la dernière phrase, on voit le melon. Paris, faut aimer la crasse, le transports en commun bien glauque, ce faire agresser verbalement par des wesh, et devenir une minorité ethnique. Sans compter les prix hors sol.

Si Paris peut se passer de moi, on me relance régulièrement pour y bosser étonnamment...
henryG a écrit :Il ne faut pas griller le robot, c est un infiltré , il a peu de pouvoir.

Avatar du membre
ddv
-++
-++
Messages : 4259
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : La Gacilly proche (56)

Re: La mobilité malade de l'immobilier

#69 Message par ddv » 12 sept. 2019, 19:16

Pazuzu a écrit :
12 sept. 2019, 14:51
ddv a écrit :
12 sept. 2019, 13:43
Pazuzu a écrit :
12 sept. 2019, 13:09
Et pourtant, c'est vrai.

J'ai déjà fait un post sur les transports en communs hier qui démontraient que les choses vont mieux, que ça progresse de décennies en décennies.


C'est la même chose pour la sécurité.
http://www.lefigaro.fr/actualite-france ... -paris.php
Au début des années 90, on était à plus de 250 homicides volontaires par ans, et depuis on est même passé en dessous de 50.
Hors attentats, la baisse est continue.

Rien d'exceptionnel, c'est à peu près la même chose à l'échelle de la France.

Et c'était encore bien pire avant, en France :
Image

Depuis le début des années 90, les braquages ont aussi été divisés par plus que deux.

La propreté, c'est pareil, ca s'ameliore de décennie en décennies, on n'a plus de chevaux et d'animaux divers, de gens qui balancent leur poubelles par la fenêtre, dans les années 70-80 on se garait encore sous la tour eiffel ou dans la cour du Louvre. Les logements indignes disparaissent au fur et à mesure.
Concernant la sécurité, je me demande pourquoi toujours comparer uniquement les homicides ? Les viols, agressions violentes, petites agressions, incivilités quotidiennes, feux de bagnole, attaques de commissariats, etc., ça ne compte pas ?
Les homicides sont les seuls crimes dont on a les données sur de longues périodes.
Les viols, femmes battues ou autre agressions étant notoirement sous-déclares dans le passé.

Les feux de bagnole, par contre c'est vrai qu'il y en avait moins en 1900, comme les vols de portables.
http://www.lefigaro.fr/actualite-france ... s-20190911
Au niveau des "tentatives d'homicide", hausse de 145% en 10 ans!!
Mais j'imagine que tu vas dire comme les politicards, ce n'est qu'un sentiment d'insécurité...
Moi, je maintiendrai le passe Navigo à 70 euros car je ne jouerai pas avec le pouvoir d'achat des Franciliens - V. Pécresse, dec 2015.
Je vais peut-être vous surprendre, mais je pense qu'il faut augmenter le SMIC net de 20 % - V. Pécresse, juin 2018

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 27515
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: La mobilité malade de l'immobilier

#70 Message par Gpzzzz » 12 sept. 2019, 21:11

Pas besoin de stats pour voir que la situation de Paris et des autres centre ville se dégradent en France..
De plus en plus de pauvreté extrême souvent importée d aillzues qui se réunissent là où il y a de la activité économique pour ramasser quelques pièces en mendiant ou en volant et profiter d un peu d aides sociales organisées..
C est pas propre a Paris hein, toutes les villes riches sont concernés.. le problème c est que a ce rythme on va finir comme des villes d Amérique du Sud !!

FrenchRigolade
Messages : 181
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: La mobilité malade de l'immobilier

#71 Message par FrenchRigolade » 13 sept. 2019, 10:07

Gpzzzz a écrit :
12 sept. 2019, 21:11
Pas besoin de stats pour voir que la situation de Paris et des autres centre ville se dégradent en France..
De plus en plus de pauvreté extrême souvent importée d aillzues qui se réunissent là où il y a de la activité économique pour ramasser quelques pièces en mendiant ou en volant et profiter d un peu d aides sociales organisées..
C est pas propre a Paris hein, toutes les villes riches sont concernés.. le problème c est que a ce rythme on va finir comme des villes d Amérique du Sud !!
honnêtement, on marche tellement sur la tête à ce sujet, et toujours sans retro-action, que ça en devient un sketch

Pazuzu
Messages : 391
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: La mobilité malade de l'immobilier

#72 Message par Pazuzu » 13 sept. 2019, 11:55

Vincent92 a écrit :
12 sept. 2019, 17:14
castralroc a écrit :
12 sept. 2019, 17:08
Mais en fait Pazuzu tu vis à paris mais tu ne travailles pas ? Tu passes ton temps à arpenter les rues et les musées ? My ass.
Pazuzu pense surtout que Paris devrait être réservé aux gens comme lui et qu'on devrait virer tous les autres (les touristes, les retraités, les inactifs, les pauvres,...). Sauf qu'il n'a pas compris que ceux qui ne sont pas comme lui n'en ont rien à faire de son avis :mrgreen: .
Ben on peut en discuter, pas besoin d'attaques ad hominem.
Tu penses que Paris doit favoriser l'accueil des retraités ? qu'il y ait plus de logements pour les touristes ou les chômeurs ?

En un sens, je ne serais même pas étonné qu'il ait voté Macron 8) .
Et, j'aimerais bien savoir combien de fois par (pour de vrai) an il va aux musées (ca, ne le sera jamais) :mrgreen:.
lissé sur quelques années, tu n'imagines même pas ...
même si ça a un peu baissé depuis 2 ans, surement plus que le banlieusard moyen voire supérieur ...

Pazuzu
Messages : 391
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: La mobilité malade de l'immobilier

#73 Message par Pazuzu » 13 sept. 2019, 11:58

ddv a écrit :
12 sept. 2019, 19:16
http://www.lefigaro.fr/actualite-france ... s-20190911
Au niveau des "tentatives d'homicide", hausse de 145% en 10 ans!!
Mais j'imagine que tu vas dire comme les politicards, ce n'est qu'un sentiment d'insécurité...
On te dit que Paris est plus sûr, tu nous sors une stat comme quoi la province et les banlieues sont moins sures. lol.

Avatar du membre
Praséodyme
+
+
Messages : 3460
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: La mobilité malade de l'immobilier

#74 Message par Praséodyme » 13 sept. 2019, 16:01

dioubiban a écrit :
12 sept. 2019, 13:07
Pazuzu a écrit :
12 sept. 2019, 11:37
dioubiban a écrit :
12 sept. 2019, 09:13
T'as pas compris : le recrutement est international ça vient de vraiment partout (la derniere que j'ai recruté venait de colombie...) mais les mecs ont pas les moyens de se loger dans Paris dans des conditions decentes donc ils s'éloignent.. Donc on commence à voir arriver le bout du bout du truc quand les nouveaux entrants veulent plus jouer à la croissance des prix éternels, au sacrifice pour le
Ca c'est vrai chez nous c'est pareil.
Chez notre sous-traitant digital, les 20 derniers ingénieurs qu'on a vu venaient à 60 du maghreb, 30% d'asie, 10% d'europe de l'est

Mais par contre au lieu de freiner la croissance, ca va plutot gentryfier certaines zones de banlieue. Ils sont prêt à s'installer dans des coins que j'aurais qualifié de glauque, avec un pouvoir d'achat conséquent.
CQFD ils ne s'installent plus dans Paris.. trop cher... donc fin de la croissance illimité...apres on peu considéré le bien immo comme un asset lambda et donc se l'échanger contre une valeur de X au m2 comme on s'échange une once d'or...
Ou alors ça veut dire que les ingénieurs ne sont plus des CSP+ à Paris.

Il y a d'autres professions qui palpent largement plus qui sont sur-représentés à Paris : avocats, huissiers, notaires, médecins, financiers et administratifs de tous poils, pilote d'avion, vedettes du show-biz, publicitaires, rentiers, etc. Être propriétaire d'un ou deux commerces ou quelques appartements à Paris, c'est largement plus rémunérateur qu'ingé.

Les ingés sont un peu plus payés en IdF qu'en province (10% pour les jeunes, 20% pour les vieux et les managers), mais ce n'est pas assez pour avoir un niveau de vie comparable à tous ce qui est cité plus haut. L'idéal pour un ingé francilien est de décrocher un job stable en province avec le même salaire, si possible par mutation.
Petroleum et circenses

Puyin
Messages : 712
Enregistré le : 20 mai 2009, 13:54

Re: La mobilité malade de l'immobilier

#75 Message par Puyin » 13 sept. 2019, 16:07

L2L a écrit :
12 sept. 2019, 17:39
Pazuzu a écrit :
12 sept. 2019, 16:12
je pense que Paris peut très bien se passer de gens qui pensent que Luxembourg est moins mort que Paris ! lol.

Pour Paris, il faut un minimum de bagage intellectuel, de curiosité et de dynamisme pour apprécier. :wink:
Je n'ai pas dit que le Luxembourg, c'est un ratio propreté / Sécurité / Activité (quoique le Luxembourg n'est pas si mort que ca et a une situation géographique exceptionelle)

Quid des autres villes que j'ai cité vu que tu fais une fixette sur le Luxembourg.

Pour la dernière phrase, on voit le melon. Paris, faut aimer la crasse, le transports en commun bien glauque, ce faire agresser verbalement par des wesh, et devenir une minorité ethnique. Sans compter les prix hors sol.

Si Paris peut se passer de moi, on me relance régulièrement pour y bosser étonnamment...
Dit celui qui vit à Madagascar.... ou il est en minorité mais blindé de thunes par rapport aux locaux donc, ca compte pas je suppose. L'expatriation, c'est bien, l'émigration, c'est mal.

Ben92
+
+
Messages : 3193
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: La mobilité malade de l'immobilier

#76 Message par Ben92 » 13 sept. 2019, 16:13

Praséodyme a écrit :
13 sept. 2019, 16:01
Ou alors ça veut dire que les ingénieurs ne sont plus des CSP+ à Paris.
Oui, les ingés "normaux" et les cadres "lambda" sont la classe moyenne à Paris et 92. Ils gagent pareil ou à peine plus qu'un conducteur de RER qui n'a même pas le bac. Quand on a dit ça on a tout dit.
Il y a des ingés et cadres qui sont CSP+ à Paris, mais ce sont pas la majortité : ceux qui ont bien progressé et qui travaillent dans les boites les plus rémunératrices (intéressement et participation généreuses sont un énorme atout, qui plus est non imposable) .

Avatar du membre
Praséodyme
+
+
Messages : 3460
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: La mobilité malade de l'immobilier

#77 Message par Praséodyme » 13 sept. 2019, 16:26

Ben92 a écrit :
13 sept. 2019, 16:13
intéressement et participation généreuses sont un énorme atout, qui plus est non imposable
Oui, mais impossible de tabler dessus pour les dépenses fixes de son train de vie (logement, bagnole, abonnements), c'est complètement aléatoire et décorrélé de l'investissement personnel. Enfin, disons que c'est surtout lié à la conjoncture économique du marché de l'entreprise, donc aléatoire.

Tiens, parmi les autres parisiens face à qui les ingés du privé ne peuvent pas lutter, il y a tous ceux qui ont un logement de fonction ou bien l'accès à un parc locatif réservé comme certains fonctionnaires.
Petroleum et circenses

Avatar du membre
L2L
Messages : 1404
Enregistré le : 26 juil. 2015, 09:27
Localisation : Antananarivo - Madagascar

Re: La mobilité malade de l'immobilier

#78 Message par L2L » 13 sept. 2019, 16:52

Puyin a écrit :
13 sept. 2019, 16:07
L2L a écrit :
12 sept. 2019, 17:39
Pazuzu a écrit :
12 sept. 2019, 16:12
je pense que Paris peut très bien se passer de gens qui pensent que Luxembourg est moins mort que Paris ! lol.

Pour Paris, il faut un minimum de bagage intellectuel, de curiosité et de dynamisme pour apprécier. :wink:
Je n'ai pas dit que le Luxembourg, c'est un ratio propreté / Sécurité / Activité (quoique le Luxembourg n'est pas si mort que ca et a une situation géographique exceptionelle)

Quid des autres villes que j'ai cité vu que tu fais une fixette sur le Luxembourg.

Pour la dernière phrase, on voit le melon. Paris, faut aimer la crasse, le transports en commun bien glauque, ce faire agresser verbalement par des wesh, et devenir une minorité ethnique. Sans compter les prix hors sol.

Si Paris peut se passer de moi, on me relance régulièrement pour y bosser étonnamment...
Dit celui qui vit à Madagascar.... ou il est en minorité mais blindé de thunes par rapport aux locaux donc, ca compte pas je suppose. L'expatriation, c'est bien, l'émigration, c'est mal.
Etre une minorité ethnique dans son propre pays, c'est pas vraiment la meme chose que de l'être quand on est à l'étranger.
henryG a écrit :Il ne faut pas griller le robot, c est un infiltré , il a peu de pouvoir.

Pazuzu
Messages : 391
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: La mobilité malade de l'immobilier

#79 Message par Pazuzu » 13 sept. 2019, 16:58

Les ingénieurs sont des csp+ par définition.

Pour ce qui est des rémunérations, faut vous aérer un peu aussi et ne pas avoir un prisme déformant issu d'un environnement relationnel peu varié.

A la poste, un ami qui encadre 25 personnes a moins de 2000 nets par exemple.
Des gens à moins de 2000, avec des BAC+5 non scientifiques, j'en connais quelques uns ...

Si tu pensais etre le roi du pétrole avec un salaire d'ingé, effectivement c'est raté, mais de là à se plaindre ou à être parmi les pauvres, y'a de la marge.

Pazuzu
Messages : 391
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: La mobilité malade de l'immobilier

#80 Message par Pazuzu » 13 sept. 2019, 17:00

Et tatanarive, c'ets plus propre que Paris alors ?

alexlyon
-+
-+
Messages : 2313
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: La mobilité malade de l'immobilier

#81 Message par alexlyon » 13 sept. 2019, 17:00

Dans une époque bac + 5 banalisée, l'ingénieur est un travailleur équivalent au bon OS à l'époque du certif.

L'un est le petit fils de l'autre : rien ne change sociologiquement (l'occident est juste plus éduqué), le capital est à sa place et le travail aussi.

Pazuzu
Messages : 391
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: La mobilité malade de l'immobilier

#82 Message par Pazuzu » 13 sept. 2019, 17:43

L'ingénieur est encore très bien payé.

Le hic, c'est que le logement se fait aussi beaucoup sur le capital.

Donc le fiston fils de charcutier qui débarque de Marmande part avec un sérieux avantage quand il s'agit de blanchir tout ce que le père a fait de black depuis 20 ans pour acheter un joli T2 dans le 19e.

Avatar du membre
L2L
Messages : 1404
Enregistré le : 26 juil. 2015, 09:27
Localisation : Antananarivo - Madagascar

Re: La mobilité malade de l'immobilier

#83 Message par L2L » 13 sept. 2019, 18:22

Pazuzu a écrit :
13 sept. 2019, 17:00
Et tatanarive, c'ets plus propre que Paris alors ?
Disons que Paris se rapproche de plus en plus de Tananarive niveau saleté et présence de natifs Africain....mais je sais pas si on peut considérer cela comme une victoire.
henryG a écrit :Il ne faut pas griller le robot, c est un infiltré , il a peu de pouvoir.

Avatar du membre
ddv
-++
-++
Messages : 4259
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : La Gacilly proche (56)

Re: La mobilité malade de l'immobilier

#84 Message par ddv » 13 sept. 2019, 19:04

Comme disait le patron de mon ancienne boîte, les ingés sont les nouveaux prolétaires :mrgreen:
Les seuls ingés CSP+ que je connaisse sont ceux partis travailler chez Criteo, avec des salaires proches ou supérieurs à 100k€. Mais ça nécessite de beaucoup bosser sur des trucs compliqués, c'est fatigant :mrgreen:
Moi, je maintiendrai le passe Navigo à 70 euros car je ne jouerai pas avec le pouvoir d'achat des Franciliens - V. Pécresse, dec 2015.
Je vais peut-être vous surprendre, mais je pense qu'il faut augmenter le SMIC net de 20 % - V. Pécresse, juin 2018

Répondre