Location d’appartement : dans l’interminable file d’attente des visites collectives à Paris

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
Ben92
+
+
Messages : 3193
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Location d’appartement : dans l’interminable file d’attente des visites collectives à Paris

#1 Message par Ben92 » 20 sept. 2019, 13:46

Location d’appartement : dans l’interminable file d’attente des visites collectives à Paris

Rien de très nouveau sous le soleil, à lire comme une pause-détente sympathique du vendredi après-midi. 8)
Une « studette meublée » de 11 m2 dans le XIe arrondissement me tape dans l'œil : « Visite sur place samedi, à 11 heures. Merci de venir avec votre dossier complet. »
La queue s'allonge au fil des minutes, jusqu'à déborder sur la terrasse du bar voisin. Un jeune arrive… puis repart aussitôt, dépité. Comme lui, d'autres abandonnent avant même d'entrer dans l'immeuble.
On monte les étages. « 5e et dernier étage sans ascenseur », avait prévenu l'annonce. La file s'étend déjà au-delà du troisième. Nous sommes donc une quarantaine à attendre (encore) notre tour.

castralroc
Messages : 146
Enregistré le : 12 août 2016, 01:14

Re: Location d’appartement : dans l’interminable file d’attente des visites collectives à Paris

#2 Message par castralroc » 20 sept. 2019, 14:11

Bien content d'avoir acheté ma studette de 14,5 m2, je sens que je vais avoir peu de vacances locatives :mrgreen:

Pazuzu
Messages : 391
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: Location d’appartement : dans l’interminable file d’attente des visites collectives à Paris

#3 Message par Pazuzu » 20 sept. 2019, 15:24

castralroc a écrit :
20 sept. 2019, 14:11
Bien content d'avoir acheté ma studette de 14,5 m2, je sens que je vais avoir peu de vacances locatives :mrgreen:
Où ca ? combien ?

Mandragore
Messages : 698
Enregistré le : 07 oct. 2008, 20:17

Re: Location d’appartement : dans l’interminable file d’attente des visites collectives à Paris

#4 Message par Mandragore » 20 sept. 2019, 17:01

Ca doit être assez jouissif de pouvoir de choisir son locataire parmi une palanquée de candidats prêts à tout ou presque pour être retenus. 8)

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 17105
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Location d’appartement : dans l’interminable file d’attente des visites collectives à Paris

#5 Message par kamoulox » 20 sept. 2019, 17:10

Au contraire c’est très grave. Y’a rien de drôle.

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 30108
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Location d’appartement : dans l’interminable file d’attente des visites collectives à Paris

#6 Message par ignatius » 20 sept. 2019, 17:23

Mandragore a écrit :
20 sept. 2019, 17:01
Ca doit être assez jouissif de pouvoir de choisir son locataire parmi une palanquée de candidats prêts à tout ou presque pour être retenus. 8)
Quand j'ai mis l'annonce en ligne pour ma maison, en décembre dernier, j'ai eu 70 demandes en ... 2 heures.
Mise à 20 h, j'ai été obligé de la désactiver à 22h.
Du coup tu reçois plein de dossiers, c'est plus compliqué de choisir parmi 10 bons dossiers que lorsque tu n'en as qu'un ou deux.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

castralroc
Messages : 146
Enregistré le : 12 août 2016, 01:14

Re: Location d’appartement : dans l’interminable file d’attente des visites collectives à Paris

#7 Message par castralroc » 20 sept. 2019, 17:43

De mon côté avant d'acheter mon petit studio rikiki j'ai fait une annonce test sur le LBC , à un loyer qui dépasse de 100 euros l'encadrement. Bilan : 350 réponses de 7H à 10H. Suppression de l'annonce ensuite :o

Par contre dans les 350, majoritairement des étudiants mais avec garants solides.
Mais aussi beaucoup de jeunes actifs, même des ingénieurs parfois...
Les gens envoient tout leur dossier en direct, avec fiche d'impots, etc...
La misère.

Mais bon, soit on est du bon côté soit on est du mauvais ,c'est la vie 8)

Ben92
+
+
Messages : 3193
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Location d’appartement : dans l’interminable file d’attente des visites collectives à Paris

#8 Message par Ben92 » 20 sept. 2019, 17:53

castralroc a écrit :
20 sept. 2019, 17:43
De mon côté avant d'acheter mon petit studio rikiki j'ai fait une annonce test sur le LBC , à un loyer qui dépasse de 100 euros l'encadrement. Bilan : 350 réponses de 7H à 10H. Suppression de l'annonce ensuite :o
Par contre dans les 350, majoritairement des étudiants mais avec garants solides.
350 réponses en 3 heures : ton loyer était mal calibré dans ton annonce test. Je suppose que tu as corrigé cette erreur pour la vraie annonce...

Ben92
+
+
Messages : 3193
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Location d’appartement : dans l’interminable file d’attente des visites collectives à Paris

#9 Message par Ben92 » 20 sept. 2019, 17:55

kamoulox a écrit :
20 sept. 2019, 17:10
Au contraire c’est très grave. Y’a rien de drôle.
Personne ne leur met un revolver sur la tempe pour habiter à PARIS, hein.

castralroc
Messages : 146
Enregistré le : 12 août 2016, 01:14

Re: Location d’appartement : dans l’interminable file d’attente des visites collectives à Paris

#10 Message par castralroc » 20 sept. 2019, 17:57

Ben92 a écrit :
20 sept. 2019, 17:53
castralroc a écrit :
20 sept. 2019, 17:43
De mon côté avant d'acheter mon petit studio rikiki j'ai fait une annonce test sur le LBC , à un loyer qui dépasse de 100 euros l'encadrement. Bilan : 350 réponses de 7H à 10H. Suppression de l'annonce ensuite :o
Par contre dans les 350, majoritairement des étudiants mais avec garants solides.
350 réponses en 3 heures : ton loyer était mal calibré dans ton annonce test. Je suppose que tu as corrigé cette erreur pour la vraie annonce...

Tu veux dire que je n'ai pas mis assez cher?
Je sais mais je dépasse déjà l'encadrement.. je me dis qu'il ne faut peut être pas trop abuser...
Quoi que...

Ben92
+
+
Messages : 3193
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Location d’appartement : dans l’interminable file d’attente des visites collectives à Paris

#11 Message par Ben92 » 20 sept. 2019, 18:07

castralroc a écrit :
20 sept. 2019, 17:57
Tu veux dire que je n'ai pas mis assez cher?
Je sais mais je dépasse déjà l'encadrement.. je me dis qu'il ne faut peut être pas trop abuser...
Quoi que...
Loi du marché, mec. Au contraire tu feras une bonne action en demandant cher : il y aura moins de demandes donc moins de déçus. 8)
Faut pas culpabiliser, personne les oblige à habiter à PARIS. C'est leur choix.

Avatar du membre
clarine
-+
-+
Messages : 1792
Enregistré le : 20 juin 2015, 19:10

Re: Location d’appartement : dans l’interminable file d’attente des visites collectives à Paris

#12 Message par clarine » 20 sept. 2019, 18:29

Mandragore a écrit :
20 sept. 2019, 17:01
Ca doit être assez jouissif de pouvoir de choisir son locataire parmi une palanquée de candidats prêts à tout ou presque pour être retenus. 8)
Le plus jouissif, ça reste quand même le bouche à oreille : 0 annonce à passer, 1 dossier à se "palucher", 0 visite à faire, 0 délai de vacance (état des lieux de sortie et d'entrée dans la foulée) 8).

Ben92
+
+
Messages : 3193
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Location d’appartement : dans l’interminable file d’attente des visites collectives à Paris

#13 Message par Ben92 » 20 sept. 2019, 19:47

clarine a écrit :
20 sept. 2019, 18:29
Le plus jouissif, ça reste quand même le bouche à oreille : 0 annonce à passer, 1 dossier à se "palucher", 0 visite à faire, 0 délai de vacance (état des lieux de sortie et d'entrée dans la foulée) 8).
Sauf que se priver de 99,9% des clients potentiels ne permet jamais d'optimiser le prix au maximum.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 17105
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Location d’appartement : dans l’interminable file d’attente des visites collectives à Paris

#14 Message par kamoulox » 20 sept. 2019, 19:49

Ben92 a écrit :
20 sept. 2019, 17:55
kamoulox a écrit :
20 sept. 2019, 17:10
Au contraire c’est très grave. Y’a rien de drôle.
Personne ne leur met un revolver sur la tempe pour habiter à PARIS, hein.
C’est clair. Personne n’oblige non plus à prendre un appart sans balcon et avec des chiottes de la taille du salon.

Avatar du membre
clarine
-+
-+
Messages : 1792
Enregistré le : 20 juin 2015, 19:10

Re: Location d’appartement : dans l’interminable file d’attente des visites collectives à Paris

#15 Message par clarine » 20 sept. 2019, 20:20

Ben92 a écrit :
20 sept. 2019, 19:47
clarine a écrit :
20 sept. 2019, 18:29
Le plus jouissif, ça reste quand même le bouche à oreille : 0 annonce à passer, 1 dossier à se "palucher", 0 visite à faire, 0 délai de vacance (état des lieux de sortie et d'entrée dans la foulée) 8).
Sauf que se priver de 99,9% des clients potentiels ne permet jamais d'optimiser le prix au maximum.
Ça dépend de ce que tu cherches à optimiser. Pour certains, la loi de l'emmerdement minimum est bien plus rentable que celle de l'euro maximum. Par ailleurs, il me semble avoir lu assez récemment sur ce forum que ceux qui louent au taquet ne sont pas forcément plus gagnants, cumulant un taux de rotation et un risque d'impayé plus élevé...

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 6564
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: Location d’appartement : dans l’interminable file d’attente des visites collectives à Paris

#16 Message par crispus » 20 sept. 2019, 21:53

Mandragore a écrit :
20 sept. 2019, 17:01
Ca doit être assez jouissif de pouvoir de choisir son locataire parmi une palanquée de candidats prêts à tout ou presque pour être retenus. 8)
https://www.youtube.com/watch?v=2K3aUVyqDHY&t=280s :roll:

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 40855
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Location d’appartement : dans l’interminable file d’attente des visites collectives à Paris

#17 Message par slash33 » 21 sept. 2019, 00:56

castralroc a écrit :
20 sept. 2019, 17:43
Les gens envoient tout leur dossier en direct, avec fiche d'impots, etc...
Je serai toi je m'assurerai de leur authenticité. Je dis ça, je dis rien.

Avatar du membre
Ave
-++
-++
Messages : 4986
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: Location d’appartement : dans l’interminable file d’attente des visites collectives à Paris

#18 Message par Ave » 21 sept. 2019, 11:41

Ben92 a écrit :
20 sept. 2019, 18:07
castralroc a écrit :
20 sept. 2019, 17:57
Tu veux dire que je n'ai pas mis assez cher?
Je sais mais je dépasse déjà l'encadrement.. je me dis qu'il ne faut peut être pas trop abuser...
Quoi que...
Loi du marché, mec. Au contraire tu feras une bonne action en demandant cher : il y aura moins de demandes donc moins de déçus. 8)
Faut pas culpabiliser, personne les oblige à habiter à PARIS. C'est leur choix.
Sauf que tu peux être poursuivi si jamais ton locataire est procédurier et porte plainte...C'est dangereux de se mettre hors la loi.
Fluctuat Nec Mergitur

Avatar du membre
Ave
-++
-++
Messages : 4986
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: Location d’appartement : dans l’interminable file d’attente des visites collectives à Paris

#19 Message par Ave » 21 sept. 2019, 11:43

De mon côté, je signe dans un mois l'achat de mon 36m2. Je compte mettre en location dans la foulée au taquet de l'encadrement pour des meublés, on verra comment ça se passe pour les visites et s'il y a beaucoup de candidats.
Fluctuat Nec Mergitur

Avatar du membre
sawaï
-+
-+
Messages : 1768
Enregistré le : 02 nov. 2009, 21:53

Re: Location d’appartement : dans l’interminable file d’attente des visites collectives à Paris

#20 Message par sawaï » 22 sept. 2019, 16:59

slash33 a écrit :
21 sept. 2019, 00:56
castralroc a écrit :
20 sept. 2019, 17:43
Les gens envoient tout leur dossier en direct, avec fiche d'impots, etc...
Je serai toi je m'assurerai de leur authenticité. Je dis ça, je dis rien.
Lors de notre dernière recherche de location, un agent immo m'a informé que les autres dossiers qu'il avait sous le bras n'étaient pas valides car il y avait falsification des revenus dans les dossiers. Les AI ont accès via le numéro fiscal aux revenus déclarés. Il y a dû avoir 1 ou 2 petits problèmes d'impayés qui ont fait remonter ce phénomène de recrudescence des falsifications à la surface, et maintenant les AI vérifient.

https://www.smartloc.fr/blog/verificati ... -dossiers/
La réalité, c'est ce qui refuse de disparaître lorsque l'on a cessé de croire.Philip K.Dick

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 17105
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Location d’appartement : dans l’interminable file d’attente des visites collectives à Paris

#21 Message par kamoulox » 22 sept. 2019, 17:03

Ave a écrit :
21 sept. 2019, 11:43
De mon côté, je signe dans un mois l'achat de mon 36m2. Je compte mettre en location dans la foulée au taquet de l'encadrement pour des meublés, on verra comment ça se passe pour les visites et s'il y a beaucoup de candidats.
Il y a la cohue car ça fait partie des petits loyers à paris. Là on est sur du moins de 700 euros par mois, forcément ça se bouscule. Plus tu montes moins tu as ce phénomène.

Maintenant c’est paris, au lieu d’avoir 50 ou 60 candidats tu en auras 10, ou 20. Largement suffisant

Avatar du membre
clarine
-+
-+
Messages : 1792
Enregistré le : 20 juin 2015, 19:10

Re: Location d’appartement : dans l’interminable file d’attente des visites collectives à Paris

#22 Message par clarine » 22 sept. 2019, 17:12

Je ne sais plus où Ave achète mais pour 36 m2, ce sera plutôt proche de 900 ou 1000 € le loyer, je pense. Et plus encore en faisant du meublé...

Avatar du membre
Ave
-++
-++
Messages : 4986
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: Location d’appartement : dans l’interminable file d’attente des visites collectives à Paris

#23 Message par Ave » 22 sept. 2019, 17:20

clarine a écrit :
22 sept. 2019, 17:12
Je ne sais plus où Ave achète mais pour 36 m2, ce sera plutôt proche de 900 ou 1000 € le loyer, je pense. Et plus encore en faisant du meublé...
Paris 12
Je compte le mettre à 1170 € charges comprises. On verra s'il y a des candidats solvables. Sinon, je baisserai un peu.
Fluctuat Nec Mergitur

Ben92
+
+
Messages : 3193
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Location d’appartement : dans l’interminable file d’attente des visites collectives à Paris

#24 Message par Ben92 » 22 sept. 2019, 19:27

Ave a écrit :
21 sept. 2019, 11:41
Sauf que tu peux être poursuivi si jamais ton locataire est procédurier et porte plainte...C'est dangereux de se mettre hors la loi.
Pour rester dans la légalité pas mal de bailleurs à Paris respectent le loyer plafonné mais demandent un complément de loyer. Il suffit de trouver une raison débile d'élément de confort (genre pommeau de douche multi jet :D ) et le tour est joué.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 8775
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Location d’appartement : dans l’interminable file d’attente des visites collectives à Paris

#25 Message par Vincent92 » 22 sept. 2019, 21:39

Ben92 a écrit :
22 sept. 2019, 19:27
Ave a écrit :
21 sept. 2019, 11:41
Sauf que tu peux être poursuivi si jamais ton locataire est procédurier et porte plainte...C'est dangereux de se mettre hors la loi.
Pour rester dans la légalité pas mal de bailleurs à Paris respectent le loyer plafonné mais demandent un complément de loyer. Il suffit de trouver une raison débile d'élément de confort (genre pommeau de douche multi jet :D ) et le tour est joué.
Raison qui ne tiendra pas si le locataire est procédurier et porte plainte.
Ceci dit, si on veut louer plus cher, autant le faire effectivement.
Ce qui passerait probablement par contre : Terrasse/jardin (pas celui des voisins), hauteur sous plafond de plus de 3,3m (à supposer que cela ne soit pas du tout la norme du quartier), parking, vue exceptionnelle et proche (Tour Eiffel, Notre Dame,...), équipements luxueux (sauna, home-cinema,...),...
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 17105
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Location d’appartement : dans l’interminable file d’attente des visites collectives à Paris

#26 Message par kamoulox » 22 sept. 2019, 22:57

Heu pour notre dame c’est plus valable maintenant... :lol:

castralroc
Messages : 146
Enregistré le : 12 août 2016, 01:14

Re: Location d’appartement : dans l’interminable file d’attente des visites collectives à Paris

#27 Message par castralroc » 23 sept. 2019, 07:08

Après un locataire procédurier ... désolé mais vu la folie que c’est je ne crois pas qu’un locataire sur une petite surface a envie de faire la fine bouche et d’envoyer son propriétaire en justice.

Tout le monde est au courant de l’encadrement et accepter le loyer élevé les premières semaines puis engager une procédure ( bien compliquée par ailleurs ) je trouve ça un peu ... malhonnête, oui j’utilise ce mot😅
Le locataire est au courant du loyer donc pourquoi accepter puis contester ? A part pour spolier sciemment son proprio ..

De plus en général sur un meublé il y a plus de turnover donc le temps d’engager la procédure le locataire n’est plus dans lappart alors que la procédure n’est toujours pas finie... bref ça n’incite pas à le faire, sur des petites surfaces en tout cas. C’est clair que sur les appartements familiaux et location longue de 3 ans ça doit être l’hécatombe pour le locatif parisien :o

vpl
~~+
~~+
Messages : 11665
Enregistré le : 20 sept. 2008, 13:12

Re: Location d’appartement : dans l’interminable file d’attente des visites collectives à Paris

#28 Message par vpl » 23 sept. 2019, 07:30

Rions un peu : il y a peut être :roll: une autorité administrative chargée de faire respecter la loi et qui pourrait avoir vent du tarif de la part d'un candidat éconduit...

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 27516
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Location d’appartement : dans l’interminable file d’attente des visites collectives à Paris

#29 Message par Gpzzzz » 23 sept. 2019, 08:28

castralroc a écrit :
23 sept. 2019, 07:08
Après un locataire procédurier ... désolé mais vu la folie que c’est je ne crois pas qu’un locataire sur une petite surface a envie de faire la fine bouche et d’envoyer son propriétaire en justice.

Tout le monde est au courant de l’encadrement et accepter le loyer élevé les premières semaines puis engager une procédure ( bien compliquée par ailleurs ) je trouve ça un peu ... malhonnête, oui j’utilise ce mot😅
Le locataire est au courant du loyer donc pourquoi accepter puis contester ? A part pour spolier sciemment son proprio ..

De plus en général sur un meublé il y a plus de turnover donc le temps d’engager la procédure le locataire n’est plus dans lappart alors que la procédure n’est toujours pas finie... bref ça n’incite pas à le faire, sur des petites surfaces en tout cas. C’est clair que sur les appartements familiaux et location longue de 3 ans ça doit être l’hécatombe pour le locatif parisien :o
Au contraire je pense que le risque est plus grand sur un meublé ou le locataire ne reste pas longtemps que sur un bail classique..
Faut pas se voiler la face dénoncer le proprio aux autorités ça va pas faciliter la mise en place d une relation saine entre les deux parties donc pas sur que des locataires LT d un bien qui leur convient se crament d entrée auprès de leur proprio..
Par contre si tu penses rester un an tu t en tapes.. et la démarche est ultra simple.. une déclaration a faire en ligne auprès d une commission de conciliation qui recevra les deux parties pour qu'elles se mettent d accord dans le respect des règles. Je pense que la plupart des proprios rentreront dans le rang a ce moment la vu ce qu'ils risquent derrière (ça m ettonerait qu un locataire de qques mois le traîne en justice mais par contre a ce moment là une autorité administrative peut se saisir du dossier sans plainte du locataire et entraîner le paiement de une amende salée !)

alpha2
-++
-++
Messages : 4008
Enregistré le : 08 mars 2015, 16:17

Re: Location d’appartement : dans l’interminable file d’attente des visites collectives à Paris

#30 Message par alpha2 » 23 sept. 2019, 08:52

castralroc a écrit :
23 sept. 2019, 07:08
Le locataire est au courant du loyer donc pourquoi accepter puis contester ? A part pour spolier sciemment son proprio ..
Je n'aurais absolument aucun scrupule, en tant que locataire, à poursuivre un propriétaire ne respectant pas la loi.

Contrairement à Gpzzzz, je pense que le risque est plus élevé sur un bail classique que sur un meublé. En classique, tu prends l'appart', tu poursuis le propriétaire, et tu peux rester dans les lieux pendant X années à loyer modéré.

Ben92
+
+
Messages : 3193
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Location d’appartement : dans l’interminable file d’attente des visites collectives à Paris

#31 Message par Ben92 » 23 sept. 2019, 08:59

Vincent92 a écrit :
22 sept. 2019, 21:39
équipements luxueux (sauna, home-cinema,...),...
J'exagérais bien sûr avec le pommeau de douche.
Mais le home cinema bonne idée, un vieux HC trouvé sur LBC pour 100 boules, des enceintes trouvées dans une décharge et voilà.

Ben92
+
+
Messages : 3193
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Location d’appartement : dans l’interminable file d’attente des visites collectives à Paris

#32 Message par Ben92 » 23 sept. 2019, 09:03

Gpzzzz a écrit :
23 sept. 2019, 08:28
Par contre si tu penses rester un an tu t en tapes..
Dans le cas d'un T2 le locataire a bien souvent envie de rester plus d'un an.
Je pense que ça peut être bonne idée de prendre un locataire qui a juste 3x fois le loyer et pas plus : comme il sait que son dossier sera rarement le meilleur pour une loc à Paris IM il y a moins de chance qu'il soit procédurier et veuille repartir au combat quelques mois plus tard. (Bien évidemment, un proprio qui se fait trainer justice par son locatos va virer ledit locatos au terme du bail d'un an).
Modifié en dernier par Ben92 le 23 sept. 2019, 09:11, modifié 2 fois.


castralroc
Messages : 146
Enregistré le : 12 août 2016, 01:14

Re: Location d’appartement : dans l’interminable file d’attente des visites collectives à Paris

#34 Message par castralroc » 23 sept. 2019, 09:20

Ben92 a écrit :
23 sept. 2019, 09:03
Gpzzzz a écrit :
23 sept. 2019, 08:28
Par contre si tu penses rester un an tu t en tapes..
Dans le cas d'un T2 le locataire a bien souvent envie de rester plus d'un an.
Je pense que ça peut être bonne idée de prendre un locataire qui a juste 3x fois le loyer et pas plus : comme il sait que son dossier sera rarement le meilleur pour une loc à Paris IM il y a moins de chance qu'il soit procédurier et veuille repartir au combat quelques mois plus tard. (Bien évidemment, un proprio qui se fait trainer justice par son locatos va virer ledit locatos au terme du bail d'un an).
Justement à ce sujet quelles sont les possibilités ?
Car clairement le locataire qui me poursuit se casse au bout du bail d’un an. Si en plus le locataire qui te poursuit reste 5 ans dans TON appart !! Truc de dingue ce pays quand même ..

Je crois qu’on peut récupérer le bien si on en a besoin pour la famille par exemple.
Mais sinon mon coco c’est reconductible un bail :) sauf que c’est pas le proprio qui décide de la dite reconduction.

C’est sûr que tout ça est un risque néanmoins je suis certain que certains profils n’iraient jamais en procédure.
Étudiants étrangers, intermittents du spectacle..
Et très souvent ce ne sont pas les plus mauvais payeurs.

Après on peut aussi dépasser un tout petit peu le plafond sans trop abuser . Dans mon cas pour être rentable j’ai besoin de dépasser de 50-60 euros.

En tout cas ça donne une idée de l’état du pays cet histoire d’encadrement. A quand l’encadrement sur le prix des pommes, des tomates sur le marché le dimanche ?

Avatar du membre
dioubiban
Messages : 451
Enregistré le : 18 sept. 2018, 13:05

Re: Location d’appartement : dans l’interminable file d’attente des visites collectives à Paris

#35 Message par dioubiban » 23 sept. 2019, 09:58

Plusieurs remarques :
- on a déjà commencé à encadrer certains prix sur les éléments de consommations incompressible de base de l'économie moderne : énergie, communication, frais bancaire, santé
- l'encadrement des loyers si il arrive sera motivé par un état d'urgence économique : les associations profesionnelles iront chouiner qu'ils trouvent plus de main d'oeuvre au prix qu'ils veulent parce que les loyers sont trop chers (la petite musique commence à arriver)
- si ton projet n'est pas rentable en l'état et qu'il manque 50 à 60 balles par mois c'est que tu as payé trop cher...
Volem rien foutre al pais.

castralroc
Messages : 146
Enregistré le : 12 août 2016, 01:14

Re: Location d’appartement : dans l’interminable file d’attente des visites collectives à Paris

#36 Message par castralroc » 23 sept. 2019, 09:59

dioubiban a écrit :
23 sept. 2019, 09:58
Plusieurs remarques :
- l'encadrement des loyers si il arrive sera motivé par un état d'urgence économique : les associations profesionnelles iront chouiner qu'ils trouvent plus de main d'oeuvre au prix qu'ils veulent parce que les loyers sont trop chers (la petite musique commence à arriver)
- si ton projet n'est pas rentable en l'état et qu'il manque 50 à 60 balles par mois c'est que tu as payé trop cher...
Il est rentable si pas d'encadrement des loyers, et meme tres rentable.
Et il l'est meme avec l'encadrement sur le long terme, juste un peu moins... mais cet encadrement fait chier quand meme.

Mais tu le sais, et ne fais pas l'idiot, l'encadrement des loyers n'a aucun sens avec la réalité économique du marché immobilier parisien.
Je ne peux pas demander un rabais de 30% sur un bien que j'achete à Paris a cause de l'encadrement. Ne soit pas ***;)
Donc en résumé, tais toi...

Avatar du membre
dioubiban
Messages : 451
Enregistré le : 18 sept. 2018, 13:05

Re: Location d’appartement : dans l’interminable file d’attente des visites collectives à Paris

#37 Message par dioubiban » 23 sept. 2019, 10:09

castralroc a écrit :
23 sept. 2019, 09:59
dioubiban a écrit :
23 sept. 2019, 09:58
Plusieurs remarques :
- l'encadrement des loyers si il arrive sera motivé par un état d'urgence économique : les associations profesionnelles iront chouiner qu'ils trouvent plus de main d'oeuvre au prix qu'ils veulent parce que les loyers sont trop chers (la petite musique commence à arriver)
- si ton projet n'est pas rentable en l'état et qu'il manque 50 à 60 balles par mois c'est que tu as payé trop cher...
Il est rentable si pas d'encadrement des loyers, et meme tres rentable.
Et il l'est meme avec l'encadrement sur le long terme, juste un peu moins... mais cet encadrement fait chier quand meme.

Mais tu le sais, et ne fais pas l'idiot, l'encadrement des loyers n'a aucun sens avec la réalité économique du marché immobilier parisien.
Je ne peux pas demander un rabais de 30% sur un bien que j'achete à Paris a cause de l'encadrement. Ne soit pas ***;)
Donc en résumé, tais toi...
Donc tu fais le franchouille de base et tu couines avant d'avoir mal... C'est bien de l'admettre
Greed is good toussa....

Tu pars du principe que sur les n prochaines années les fondamentaux économiques feront que les loyers perçus se maintiendront voir augmenteront et que l'état ou un nouvel entrant n'interviendra pas contrairement à certains secteurs (cf le marché des frais bancaires).
J'en sais rien... peut etre que Paris finira en Air BnB géant... ou que les salaires vont augmenter...
La réalité du marché immo à Paris c'est la même que celle du ballon de baudruche : on sait que c'était optimal niveau gonflage qu'au moment ou il éclate.
Volem rien foutre al pais.

FrenchRigolade
Messages : 181
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: Location d’appartement : dans l’interminable file d’attente des visites collectives à Paris

#38 Message par FrenchRigolade » 23 sept. 2019, 10:56

La fourchette d'encadrement est très large je trouve, de plus qui fait l'expertise du niveau de loyer ?
Je pense qu'il y a des billets à se faire à monter une boîte dans le domaine

Pazuzu
Messages : 391
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: Location d’appartement : dans l’interminable file d’attente des visites collectives à Paris

#39 Message par Pazuzu » 23 sept. 2019, 11:00

castralroc a écrit :
23 sept. 2019, 07:08
Après un locataire procédurier ... désolé mais vu la folie que c’est je ne crois pas qu’un locataire sur une petite surface a envie de faire la fine bouche et d’envoyer son propriétaire en justice.
Procédurier pendant le bail, pas forcément.

Mais s'il a aussi le droit de réclamer son dû après avoir quitté les lieux, il le fera, et d'autant plus que la fin se sera pas bien passée (caution retenue, congé de fin de bail, etc etc ...)

Pazuzu
Messages : 391
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: Location d’appartement : dans l’interminable file d’attente des visites collectives à Paris

#40 Message par Pazuzu » 23 sept. 2019, 11:01

dioubiban a écrit :
23 sept. 2019, 09:58
- si ton projet n'est pas rentable en l'état et qu'il manque 50 à 60 balles par mois c'est que tu as payé trop cher...
C'est clair.
Rien qu'avec les imprévus et ce que tu as du oublier, c'est pas rentable.

Pazuzu
Messages : 391
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: Location d’appartement : dans l’interminable file d’attente des visites collectives à Paris

#41 Message par Pazuzu » 23 sept. 2019, 11:03

Ave a écrit :
22 sept. 2019, 17:20
Je compte le mettre à 1170 € charges comprises. On verra s'il y a des candidats solvables. Sinon, je baisserai un peu.
Ca devrait partir rapidement si c'est en bon état.
Ma 1/2 loue 1100€ un 26m2 vers Jaurès.

Pazuzu
Messages : 391
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: Location d’appartement : dans l’interminable file d’attente des visites collectives à Paris

#42 Message par Pazuzu » 23 sept. 2019, 11:04

castralroc a écrit :
20 sept. 2019, 17:43
De mon côté avant d'acheter mon petit studio rikiki j'ai fait une annonce test sur le LBC , à un loyer qui dépasse de 100 euros l'encadrement. Bilan : 350 réponses de 7H à 10H. Suppression de l'annonce ensuite :o
Tu l'as payé combien ? financé comment ?

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 17105
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Location d’appartement : dans l’interminable file d’attente des visites collectives à Paris

#43 Message par kamoulox » 23 sept. 2019, 11:22

Ben92 a écrit :
23 sept. 2019, 08:59
Vincent92 a écrit :
22 sept. 2019, 21:39
équipements luxueux (sauna, home-cinema,...),...
J'exagérais bien sûr avec le pommeau de douche.
Mais le home cinema bonne idée, un vieux HC trouvé sur LBC pour 100 boules, des enceintes trouvées dans une décharge et voilà.
C’est ça le home cinéma pour un parisien? Mdr 😂

Pour commencer à avoir quelque chose de sérieux avec ampli et enceintes c’est plusieurs milliers d’euros donc la un surcoût pourrait être justifié.

Ben92
+
+
Messages : 3193
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Location d’appartement : dans l’interminable file d’attente des visites collectives à Paris

#44 Message par Ben92 » 23 sept. 2019, 12:29

kamoulox a écrit :
23 sept. 2019, 11:22
Pour commencer à avoir quelque chose de sérieux avec ampli et enceintes c’est plusieurs milliers d’euros donc la un surcoût pourrait être justifié.
Sauf que les commissions de conciliation n'y connaissent rien en home cinéma. Pour eux un HC c'est un HC, point.
Et dans ce cas précis le but c'est de faire du bénéf avec le surloyer, pas d'avoir un bon son et de dépsner X milliers d'€.
kamoulox a écrit :
23 sept. 2019, 11:22
C’est ça le home cinéma pour un parisien? Mdr 😂
Le home cinema c'est un truc de bouseux... Le parisien n'a même pas de télé et va au vrai ciné.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 17105
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Location d’appartement : dans l’interminable file d’attente des visites collectives à Paris

#45 Message par kamoulox » 23 sept. 2019, 12:50

Normal, il peut pas mettre de son a cause des voisins :lol:

Le hifi est un truc de connaisseurs pas de bouseux.

Tellement bouseux qu’il y en a pléthore à paris pour les riches clients parisiens...

Avatar du membre
dioubiban
Messages : 451
Enregistré le : 18 sept. 2018, 13:05

Re: Location d’appartement : dans l’interminable file d’attente des visites collectives à Paris

#46 Message par dioubiban » 23 sept. 2019, 13:16

kamoulox a écrit :
23 sept. 2019, 12:50
Normal, il peut pas mettre de son a cause des voisins :lol:

Le hifi est un truc de connaisseurs pas de bouseux.

Tellement bouseux qu’il y en a pléthore à paris pour les riches clients parisiens...
La hi fi a vrai c'est un truc de bourge égoïste... T'as la stereo uniquement calé dans ton fauteuil et faut surtout pas bouger la tete. J'ai été invité il y a 4 ou 5 ans pas L accoustic pour écouter des enceintes révolutionnaires à l'entepot à Paris...
Ou que tu sois dans la salle tu distinguais et localisais chaque instrument (de mémoire 3 grattes 1 percu "ethnique" 1 batterie).
A priori ça fonctionne avec des enceintes qui font du son projeté qui sont gérées au poil de fut par un logiciel développé par un geek qui bossait avant dans la programmation de missiles. On a un peu causé ensemble. En gros pour la salle ils ont passé 1 jour à 4 personnes pour tout régler mais comme c'était le groupe d'un des associés ben c'était no limit pis c'était encore de la R&D.Il devait y avoir au moins 10 enceintes réparties dans la salle. Le challenge informatique c'est que tous les sons soient parfaitement synchro en sortie.
Le jour on peut faire une installation comme ça dans une grande pièce à vivre et surtout avoir les sources en "multipiste" pour avoir le sentiment que l'orchestre est à un endroit précis (je crois me rappeler que c'est un instrument par enceinte) alors oui je pourrais remettre des milliers d'euros... Mais la une bonne paire de bonnes enceintes d'occase et un bon vieil ampli nad le tout relié avec un bon cable c'est largement suffisant...
Volem rien foutre al pais.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 17105
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Location d’appartement : dans l’interminable file d’attente des visites collectives à Paris

#47 Message par kamoulox » 23 sept. 2019, 13:37

Tu as le dvd musical qui va dans ce sens mais qui n’a pas marché. (Sacd)

J’espère toujours mettre la main sur le seul album de Korn sous ce format.

J’ai un 5.1 des familles, pour un salon c’est deja très bien , après un cd c’est en stéréo donc effectivement... après selon la qualité d’enregistrement et le mastering tu as de gros écarts à l’écoute et selon la puissance et la dynamique de tes enceintes.

Ça reste en tout cas incompatible avec un appart.

Avatar du membre
henda
~~+
~~+
Messages : 5189
Enregistré le : 23 déc. 2010, 13:56

Re: Location d’appartement : dans l’interminable file d’attente des visites collectives à Paris

#48 Message par henda » 23 sept. 2019, 14:41

Ben92 a écrit :
23 sept. 2019, 12:29
Le home cinema c'est un truc de bouseux... Le parisien n'a même pas de télé et va au vrai ciné.
Le vrai ciné, celui où tu dois faire la queue pour te tapper 30 minutes de pub, puis regarder le film entre le mec qui allume sans cesse son smartphone et celui qui bouffe des trucs croustillants dans des emballages bruyants ? :?

Avatar du membre
Ave
-++
-++
Messages : 4986
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: Location d’appartement : dans l’interminable file d’attente des visites collectives à Paris

#49 Message par Ave » 23 sept. 2019, 21:17

Pazuzu a écrit :
23 sept. 2019, 11:03
Ave a écrit :
22 sept. 2019, 17:20
Je compte le mettre à 1170 € charges comprises. On verra s'il y a des candidats solvables. Sinon, je baisserai un peu.
Ca devrait partir rapidement si c'est en bon état.
Ma 1/2 loue 1100€ un 26m2 vers Jaurès.
oui, l'appart est en très bon état mais les parties communes doivent être refaites.
Fluctuat Nec Mergitur

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 8988
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Location d’appartement : dans l’interminable file d’attente des visites collectives à Paris

#50 Message par optimus maximus » 23 sept. 2019, 21:20

henda a écrit :
23 sept. 2019, 14:41
Ben92 a écrit :
23 sept. 2019, 12:29
Le home cinema c'est un truc de bouseux... Le parisien n'a même pas de télé et va au vrai ciné.
Le vrai ciné, celui où tu dois faire la queue pour te tapper 30 minutes de pub, puis regarder le film entre le mec qui allume sans cesse son smartphone et celui qui bouffe des trucs croustillants dans des emballages bruyants ? :?
Faut aller voir des films d'auteur à 9h du matin. Y a personne à ce moment de la journée.
P.S : en fait, je me souviens m'être retrouvé à visionner Magic Mike XXL (vous foutez pas de ma gueule ', ça m'en coûte de révéler ça) dans un cinéma du XXe arrondissement à 9h du matin. On était trois dans la sallz. Donc le matin, y a personne.
Modifié en dernier par optimus maximus le 23 sept. 2019, 21:26, modifié 1 fois.

Répondre