Locations Airbnb: la limitation du nombre de jours autorisés fait débat

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Répondre
Message
Auteur
Vincent92
~~+
~~+
Messages : 8982
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Locations Airbnb: la limitation du nombre de jours autorisés fait débat

#1 Message par Vincent92 » 17 oct. 2019, 22:27

Date : 17/10/2019
Source : https://immobilier.lefigaro.fr/article/ ... 7705c84d7/
Locations Airbnb: la limitation du nombre de jours autorisés fait débat


Le Sénat à majorité de droite a adopté mercredi soir, à main levée, un amendement PS au projet de loi Engagement et Proximité, visant à permettre aux maires de «moduler» les durées autorisées de location des meublés de tourisme de type Airbnb. L’amendement présenté par la sénatrice de Paris Marie-Pierre de la Gontrie permet aux communes de fixer la limitation de durée de location non professionnelle entre 60 et 120 jours par an. Il a été adopté contre l’avis du gouvernement et de la commission lors de l’examen en première lecture du texte Engagement et Proximité, qui entend notamment renforcer les pouvoirs de police du maire.
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 10693
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: Locations Airbnb: la limitation du nombre de jours autorisés fait débat

#2 Message par pimono » 17 oct. 2019, 23:59

Ca t'arrive de faire du airbnb dans ta cage asnieraise vincent92 ? :lol:

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 8982
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Locations Airbnb: la limitation du nombre de jours autorisés fait débat

#3 Message par Vincent92 » 18 oct. 2019, 12:45

pimono a écrit :
17 oct. 2019, 23:59
Ca t'arrive de faire du airbnb dans ta cage asnieraise vincent92 ? :lol:
Non, je n'en fais pas. Mais j'en ai déjà fait quand j'habitais à Paris.
Si la question sous jacente est : Est ce que ca t’énerve qu'on réduise la limite du nombre de jours car tu vas pouvoir faire moins d'argent? La réponse est non.
Comme pour tout, je pense qu'une loi doit être changé lorsqu'un phénomène amène des effets secondaires non désirés importants, bien plus importants que les effets positifs. Tout en restant équilibré évidemment.
Il est normal qu'un propriétaire puisse disposer librement de son bien (la propriété est un des piliers de notre société). Chaque contrainte est une entrave à cette liberté. S'il est normal de proposé un cadre légal, il faut donc y être vigilent et ne pas aller trop loin.
Il est inutile d'être extrémiste (vouloir interdire la location saisonnière au centre de Paris par exemple).
Modifié en dernier par Vincent92 le 18 oct. 2019, 14:01, modifié 3 fois.
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Pazuzu
Messages : 455
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: Locations Airbnb: la limitation du nombre de jours autorisés fait débat

#4 Message par Pazuzu » 18 oct. 2019, 12:58

Le locataire devrait pouvoir jouir de son logement comme il l'entend, et donc être autorisé à faire du bnb le même nombre de nuits que les propriétaires.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 8982
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Locations Airbnb: la limitation du nombre de jours autorisés fait débat

#5 Message par Vincent92 » 18 oct. 2019, 13:01

Pazuzu a écrit :
18 oct. 2019, 12:58
Le locataire devrait pouvoir jouir de son logement comme il l'entend, et donc être autorisé à faire du bnb le même nombre de nuits que les propriétaires.
Avoir une location n'est pas devenir un propriétaire éphémère. C'est payer contre un service. Par ailleurs, s'il y a des emmerdes (si celui qui vient via AirnBnB saccage complètement le bien par exemple), c'est le propriétaire qui peut finir in fine par devoir les gérer.
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Pazuzu
Messages : 455
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: Locations Airbnb: la limitation du nombre de jours autorisés fait débat

#6 Message par Pazuzu » 18 oct. 2019, 13:12

avec un tel raisonnement le proprio va pouvoir choisir qui tu invites chez toi, si tu as le droit de fumer, combien tu dois avoir d'enfants, si tu peux avoir un chat ou un poisson rouge etc etc ...

vpl
~~+
~~+
Messages : 11804
Enregistré le : 20 sept. 2008, 13:12

Re: Locations Airbnb: la limitation du nombre de jours autorisés fait débat

#7 Message par vpl » 18 oct. 2019, 13:34

??? :shock:
Inviter des copains et sous-louer pour plus cher que ce que tu paies c'est pareil ?

Pazuzu
Messages : 455
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: Locations Airbnb: la limitation du nombre de jours autorisés fait débat

#8 Message par Pazuzu » 18 oct. 2019, 13:38

En quoi ca regarde le proprio le prix que ferait payer un locataire ?
au contraire, ça solvabilise son locataire.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 8982
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Locations Airbnb: la limitation du nombre de jours autorisés fait débat

#9 Message par Vincent92 » 18 oct. 2019, 13:45

vpl a écrit :
18 oct. 2019, 13:34
??? :shock:
Inviter des copains et sous-louer pour plus cher que ce que tu paies c'est pareil ?
La sous-location est interdite sans consentement du propriétaire. Tu n'as pas non plus le droit de faire les travaux que tu veux sans consentement.
Par contre, tu as évidemment le droit de vivre comme tu veux dedans (inviter des amis, vivre avec un conjoint ou prendre un animal de compagnie, ça parait évident).
Certains confondent louer et devenir propriétaire éphémère.
Pazuzu a écrit :
18 oct. 2019, 13:38
En quoi ca regarde le proprio le prix que ferait payer un locataire ?
au contraire, ça solvabilise son locataire.
Ca le regarde car l'usure et les risques (d’incendie par exemple) d'un appartement quand tu es seul, en couple, à 10 ou que cela change sans arrêt de main (sans qu'il sache vraiment/qu'il est sélectionné qui est dedans) ne sont pas exactement les mêmes par exemple.

Tout cela est normal et le b.a.-ba.
Modifié en dernier par Vincent92 le 18 oct. 2019, 14:15, modifié 1 fois.
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Pazuzu
Messages : 455
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: Locations Airbnb: la limitation du nombre de jours autorisés fait débat

#10 Message par Pazuzu » 18 oct. 2019, 14:14

Ca le regarde car l'usure et les risques (d’incendie par exemple) d'un appartement quand tu es seul, en couple ou à 10 ne sont pas exactement les mêmes par exemple."
c'est exactement ce que je disais ... avec ton raisonnement les proprios vont bientot décider du nombre d'enfants que tu auras le droit d'avoir ...
La sous-location est interdit sans consentement du propriétaire.
ben oui, sinon je ne demanderais pas à changer la loi.
c'est justement pas normal d'avoir à demander le consentement du propriétaire.
Par contre, tu as évidemment le droit de faire ce que tu veux dedans (inviter des amis, vivre avec un conjoint ou prendre un animal de compagnie, ça parait évident).
Pourtant ca crée aussi des problèmes que le proprios peut être amené à devoir gérer. tu te contredis donc.
(pour mon expérience de bailleur, 90%+ des problemes de voisinnage sont dus aux clebs)

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 8982
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Locations Airbnb: la limitation du nombre de jours autorisés fait débat

#11 Message par Vincent92 » 18 oct. 2019, 14:20

Pazuzu a écrit :
18 oct. 2019, 14:14
Ca le regarde car l'usure et les risques (d’incendie par exemple) d'un appartement quand tu es seul, en couple ou à 10 ne sont pas exactement les mêmes par exemple."
c'est exactement ce que je disais ... avec ton raisonnement les proprios vont bientot décider du nombre d'enfants que tu auras le droit d'avoir ...
La sous-location est interdit sans consentement du propriétaire.
ben oui, sinon je ne demanderais pas à changer la loi.
c'est justement pas normal d'avoir à demander le consentement du propriétaire.
Par contre, tu as évidemment le droit de faire ce que tu veux dedans (inviter des amis, vivre avec un conjoint ou prendre un animal de compagnie, ça parait évident).
Pourtant ca crée aussi des problèmes que le proprios peut être amené à devoir gérer. tu te contredis donc.
(pour mon expérience de bailleur, 90%+ des problemes de voisinnage sont dus aux clebs)
Je ne me contredit pas. Il s'agit de trouver un équilibre qui permet de garantir le droit à la propriété tout en permettant à un locataire de vivre de manière paisible.
Au delà du problème du prix, le problème majeur de la sous location pour un propriétaire est qu'il n'a pas sélectionné de fait le locataire et l'usage (il s'attendait à louer à un couple précis et son bien change de main sans arrêt).
Tout le reste (bébé, chien, inviter des amis,..), c'est du sophisme de la pente glissante. Un propriétaire sait très bien que ces locataires vont vivre.
Modifié en dernier par Vincent92 le 18 oct. 2019, 14:25, modifié 1 fois.
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Pazuzu
Messages : 455
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: Locations Airbnb: la limitation du nombre de jours autorisés fait débat

#12 Message par Pazuzu » 18 oct. 2019, 14:24

le problème majeur de la sous location pour un propriétaire est qu'il n'a pas sélectionné de fait le locataire et l'usage
tu peux très bien louer à u locataire célibataire et qu'il se maque avec une femme qui a 4 enfants majeurs et 3 chiens.

visiblement, ca ne pose pas trop de problemes aux propriétaire de vouloir faire du bnb en direct.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 8982
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Locations Airbnb: la limitation du nombre de jours autorisés fait débat

#13 Message par Vincent92 » 18 oct. 2019, 14:27

Pazuzu a écrit :
18 oct. 2019, 14:24
le problème majeur de la sous location pour un propriétaire est qu'il n'a pas sélectionné de fait le locataire et l'usage
tu peux très bien louer à u locataire célibataire et qu'il se maque avec une femme qui a 4 enfants majeurs et 3 chiens.

visiblement, ca ne pose pas trop de problemes aux propriétaire de vouloir faire du bnb en direct.
Il ne t'auras pas échappé que ce n'est pas les mêmes propriétaires. Pour ceux que cela ne les gène pas et que c'est plus rentable, ils le font comme des grands.
Modifié en dernier par Vincent92 le 18 oct. 2019, 14:29, modifié 1 fois.
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Pazuzu
Messages : 455
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: Locations Airbnb: la limitation du nombre de jours autorisés fait débat

#14 Message par Pazuzu » 18 oct. 2019, 14:29

et le couchsurfing c'est interdit aussi ?

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 8982
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Locations Airbnb: la limitation du nombre de jours autorisés fait débat

#15 Message par Vincent92 » 18 oct. 2019, 14:33

Pazuzu a écrit :
18 oct. 2019, 14:29
et le couchsurfing c'est interdit aussi ?
Le couchsurfing c'est inviter quelqu'un chez soi alors qu'on est présent. Rien à voir avec de la sous-location qui consiste à donner les clés à un inconnu contre rémunération et partir.
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Pazuzu
Messages : 455
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: Locations Airbnb: la limitation du nombre de jours autorisés fait débat

#16 Message par Pazuzu » 18 oct. 2019, 14:38

le bnb pour une chambre c'est bon alors ?

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 10693
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: Locations Airbnb: la limitation du nombre de jours autorisés fait débat

#17 Message par pimono » 18 oct. 2019, 17:22

Pazuzu a écrit :
18 oct. 2019, 14:14
ben oui, sinon je ne demanderais pas à changer la loi.
c'est justement pas normal d'avoir à demander le consentement du propriétaire.
sur ce point je suis d'accord avec toi.
En toutes logiques, un contrat de location, devrait pas conditionner la sous location, le proprio loue le bien au locataire lequel devrait faire absolument ce qu'il veut du bien du moment que cela n'apporte pas des nuisances significatives abusives. ( un commerce avec un défilé de clients par exemple dans un immeuble à vocation domestique).


Le problème du sujet peut être simple à régler, dès lorsqu'il y a des bénéfices, il n'y a pas de raison de sous taxer ces bénéficescomme actuellement, je vois pas pourquoi les hotels devraient payer des charges élevées et pas les petits proprios dont certains gèrent plusieurs appartements en vrais professionnel. Il y a une rente, il faut ponctionner cette rente, ça peut plus durer cette martingale car Il y a un vrai manque à gagner pour l'Etat.

je suis totalement contre ce mécanisme malsain.

Répondre