ces ménages pourtant solvables qui n'arrivent plus à emprunter

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Répondre
Message
Auteur
xavophonic
Messages : 852
Enregistré le : 24 oct. 2008, 15:03

ces ménages pourtant solvables qui n'arrivent plus à emprunter

#1 Message par xavophonic » 06 janv. 2020, 17:15

Lien : ces ménages pourtant solvables qui n'arrivent plus à emprunter
Date : 06/01/2020
Editeur : BFM / La vie immo
le courtier Vousfinancer sonne l'alerte car beaucoup de ménages pourtant solvables et en capacité d'emprunter pourraient se voir refuser leur crédit immobilier.
Ce qui pose problème aujourd'hui c'est le "taux d'usure". Un taux global maximum que les banques n'ont légalement pas le droit de dépasser lorsqu'elles prêtent de l'argent. Ce taux était censé au départ protéger les emprunteurs pour leur éviter de payer trop cher leur crédit immobilier. La Banque de France le calcule chaque trimestre. Elle prend en compte la moyenne des taux accordés les trois dernier mois et y rajoute un tiers. Ce taux d'usure a donc baissé de manière spectaculaire ces dernières années en pleine euphorie du crédit immobilier pour arriver en ce mois de janvier à un plus bas historique : le taux d'usure n'est plus que de 2,61% pour un crédit sur 20 ans.
il s'agit d'un taux global tout compris. Il doit donc inclure le taux d'intérêt de base auquel on ajoute l'assurance du prêt ainsi que les frais de dossier. Résultat, de plus en plus de ménages dépassent ce taux d'usure. Les profils touchés sont principalement les ménages modestes à qui on propose un taux nominal plus élevé qu'aux meilleurs dossiers ainsi que les ménages plus âgés ou qui ont des problèmes de santé, ce qui fait grimper leur assurance de prêt.

Avatar du membre
Praséodyme
-++
-++
Messages : 3720
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: ces ménages pourtant solvables qui n'arrivent plus à emprunter

#2 Message par Praséodyme » 06 janv. 2020, 17:56

xavophonic a écrit :
06 janv. 2020, 17:15
La Banque de France le calcule chaque trimestre. Elle prend en compte la moyenne des taux accordés les trois dernier mois et y rajoute un tiers. Ce taux d'usure a donc baissé de manière spectaculaire ces dernières années en pleine euphorie du crédit immobilier pour arriver en ce mois de janvier à un plus bas historique : le taux d'usure n'est plus que de 2,61% pour un crédit sur 20 ans.
Ca voudrait dire que le taux moyen sur 20 ans c'est 1.96%
Assurance et frais de dossier inclus, donc ?
On est encore largement au dessus du taux bon sur 20 ans à 1.26% affiché sur Meilleurtaux ou du 1.20% moyen sur Empruntis.
Deuxièmement, il y a un problème de décalage dans le temps. La Banque de France regarde les 3 derniers mois, et non pas les nouvelles tendances. Or les banques ont nettement augmenté les frais de dossier ces dernières semaines et surtout elles commencent à relever légèrement les taux nominaux. C'est ce qu'on appelle un effet ciseau et on a déjà des ménages qui en paient le prix.
Bon, ça y est alors, on va pouvoir lancer les soldes sur l'immo d'occasion ? Dans trois ou quatre mois les vendeurs seront peut être vaccinés avec des compromis suspendus pour cause de refus de crédit.

Ou pas :
Autre exemple avec un profil nettement plus modeste. Une femme seule de 65 ans, gagnant 1.700 euros par mois. Elle voulait emprunter 97.000 euros pour l'achat de sa résidence principale. Une banque lui propose un taux nominal de 1,5% sur 20 ans. Mais là encore, l'assurance pèse trop lourd. Et le taux effectif global atteint 2,76%, au-delà du maximum autorisé.
Han là là, une mamie de 65 ans se voit refuser un emprunt sur 20 ans ? C'est le système entier qui se bloque là, plus de nouveaux entrants, la pyramide s'effondre !

Merci pour la fausse joie, hein.
Modifié en dernier par Praséodyme le 06 janv. 2020, 17:57, modifié 1 fois.

PACA
-+
-+
Messages : 2096
Enregistré le : 26 déc. 2011, 12:31

Re: ces ménages pourtant solvables qui n'arrivent plus à emprunter

#3 Message par PACA » 06 janv. 2020, 17:56

Je n'ai pas compris la relation entre taux d'usure et revenu ? ... qq peut m'expliquer ?

Avatar du membre
Praséodyme
-++
-++
Messages : 3720
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: ces ménages pourtant solvables qui n'arrivent plus à emprunter

#4 Message par Praséodyme » 06 janv. 2020, 18:20

PACA a écrit :
06 janv. 2020, 17:56
Je n'ai pas compris la relation entre taux d'usure et revenu ? ... qq peut m'expliquer ?
Justement, le problème c'est qu'il n'y a pas de relation avec le revenu, pas plus qu'avec l'âge du capitaine.
Le taux d'usure est le même pour tous, alors que dans un monde bien ordonné, moins tu peux payer, plus tu paie.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 9480
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: ces ménages pourtant solvables qui n'arrivent plus à emprunter

#5 Message par Vincent92 » 06 janv. 2020, 20:57

Pas sûr que les soldes commencent bientôt. Avec plus de 1 000 000 de transactions en 2019, il y en a qui arrivent à emprunter apparement 8) .
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Avatar du membre
IMMOLOLO
Messages : 476
Enregistré le : 13 déc. 2015, 18:20

Re: ces ménages pourtant solvables qui n'arrivent plus à emprunter

#6 Message par IMMOLOLO » 06 janv. 2020, 21:18

Non, pas completement sûr - mais plus que probable 8) que les soldes vont arrivées. Avec une durée supérieur à la durée légale :mrgreen:
Modifié en dernier par IMMOLOLO le 06 janv. 2020, 21:24, modifié 1 fois.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 9480
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: ces ménages pourtant solvables qui n'arrivent plus à emprunter

#7 Message par Vincent92 » 06 janv. 2020, 21:23

IMMOLOLO a écrit :
06 janv. 2020, 21:18
Non pas completement sûr - mais plus que probable 8)
Oui Delamarche, comme tous les ans. Comme on dit, même une montre cassée indique la bonne heure deux fois par jour. Donc, le tout est d’être constant dans la répétition et on finit par avoir raison :mrgreen:
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Avatar du membre
IMMOLOLO
Messages : 476
Enregistré le : 13 déc. 2015, 18:20

Re: ces ménages pourtant solvables qui n'arrivent plus à emprunter

#8 Message par IMMOLOLO » 06 janv. 2020, 21:34

C'est pas la montre qui est cassée :mrgreen:

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 13516
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

Re: ces ménages pourtant solvables qui n'arrivent plus à emprunter

#9 Message par cashisking » 07 janv. 2020, 08:21

Vincent92 a écrit :
06 janv. 2020, 20:57
Pas sûr que les soldes commencent bientôt. Avec plus de 1 000 000 de transactions en 2019, il y en a qui arrivent à emprunter apparement 8) .
+1

https://www.francetransactions.com/actu ... cords.html
La FNAIM estime le nombre de ventes autour de 1 075 000 à fin décembre 2019, ce qui représente une augmentation de 11,4% par rapport à 2018.
Voilà voilà.

xavophonic
Messages : 852
Enregistré le : 24 oct. 2008, 15:03

Re: ces ménages pourtant solvables qui n'arrivent plus à emprunter

#10 Message par xavophonic » 07 janv. 2020, 15:14

Praséodyme a écrit :
06 janv. 2020, 17:56
xavophonic a écrit :
06 janv. 2020, 17:15
La Banque de France le calcule chaque trimestre. Elle prend en compte la moyenne des taux accordés les trois dernier mois et y rajoute un tiers. Ce taux d'usure a donc baissé de manière spectaculaire ces dernières années en pleine euphorie du crédit immobilier pour arriver en ce mois de janvier à un plus bas historique : le taux d'usure n'est plus que de 2,61% pour un crédit sur 20 ans.
Ca voudrait dire que le taux moyen sur 20 ans c'est 1.96%
Assurance et frais de dossier inclus, donc ?
On est encore largement au dessus du taux bon sur 20 ans à 1.26% affiché sur Meilleurtaux ou du 1.20% moyen sur Empruntis.
Deuxièmement, il y a un problème de décalage dans le temps. La Banque de France regarde les 3 derniers mois, et non pas les nouvelles tendances. Or les banques ont nettement augmenté les frais de dossier ces dernières semaines et surtout elles commencent à relever légèrement les taux nominaux. C'est ce qu'on appelle un effet ciseau et on a déjà des ménages qui en paient le prix.
Bon, ça y est alors, on va pouvoir lancer les soldes sur l'immo d'occasion ? Dans trois ou quatre mois les vendeurs seront peut être vaccinés avec des compromis suspendus pour cause de refus de crédit.

Ou pas :
Autre exemple avec un profil nettement plus modeste. Une femme seule de 65 ans, gagnant 1.700 euros par mois. Elle voulait emprunter 97.000 euros pour l'achat de sa résidence principale. Une banque lui propose un taux nominal de 1,5% sur 20 ans. Mais là encore, l'assurance pèse trop lourd. Et le taux effectif global atteint 2,76%, au-delà du maximum autorisé.
Han là là, une mamie de 65 ans se voit refuser un emprunt sur 20 ans ? C'est le système entier qui se bloque là, plus de nouveaux entrants, la pyramide s'effondre !

Merci pour la fausse joie, hein.
Ca peut-être me cas d'un ou d'une retraité(e) qui achète pour passer la retraite au soleil. Ca ne concernera peut-être pas le bien que tu vises, mais c'est un marché qui peut avoir une importance localement.

Pazuzu
Messages : 986
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: ces ménages pourtant solvables qui n'arrivent plus à emprunter

#11 Message par Pazuzu » 07 janv. 2020, 15:37

Vincent92 a écrit :
06 janv. 2020, 20:57
Pas sûr que les soldes commencent bientôt. Avec plus de 1 000 000 de transactions en 2019, il y en a qui arrivent à emprunter apparement 8) .
La baisse est actée depuis plus de 10 ans dans la majeure partie de la France. C'est donc pas des soldes, c'est quasi continu.

Et pour les autres cas, la plupart des accédants ont payé leur statut de propriétaire au prix de l'éloignement, du déclassement, et d'une forte limitation de la surface de leur habitation.

Faudrait pas nous faire croire qu'aller s'enterrer en lointaine banlieue est un choix ! :mrgreen:

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 9480
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: ces ménages pourtant solvables qui n'arrivent plus à emprunter

#12 Message par Vincent92 » 07 janv. 2020, 16:09

Pazuzu a écrit :
07 janv. 2020, 15:37
Vincent92 a écrit :
06 janv. 2020, 20:57
Pas sûr que les soldes commencent bientôt. Avec plus de 1 000 000 de transactions en 2019, il y en a qui arrivent à emprunter apparement 8) .
La baisse est actée depuis plus de 10 ans dans la majeure partie de la France. C'est donc pas des soldes, c'est quasi continu.
Je ne sais pas d’où tu sors cela (?) En tout cas, le prix moyen France entière monte depuis quelques années déjà. Je suis preneur de statistiques qui valideraient ta thèse (prix médian ou autre en baisse).
De toute façon, ce n’est pas les « Delamarche » qui habitent dans les zones peu demandes ou qui fréquentent ce genre de forum en espérant le « grand soir ». Ils habitent en général dans des zones qui ont augmenté.
Celui qui habite dans la Creuse (voir le nombre de contributions sur ce forum) s’en fiche. C’est tellement peu cher et rentable d’acheter que même si cela perdait 30-40% de plus, ça ne serait bien souvent pas un drame.
Et pour les autres cas, la plupart des accédants ont payé leur statut de propriétaire au prix de l'éloignement, du déclassement, et d'une forte limitation de la surface de leur habitation.

Faudrait pas nous faire croire qu'aller s'enterrer en lointaine banlieue est un choix ! :mrgreen:
Je pense que tu veux dire la plupart des jeunes. Ceux qui ont un apport conséquent (au moins 30-40%) ou qui n’achètent pas dans une aire très chère ont plutôt tendance à se payer mieux qu’ils pourraient avoir en location. Je n’ai pas l’impression que les meilleurs « spots » soient forcément pris par des locataires.
Cela va peut être te choquer mais il y a plein de locataires en banlieue/région. Même s’il est vrai que vous êtes minoritaire.
Modifié en dernier par Vincent92 le 07 janv. 2020, 16:23, modifié 1 fois.
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Pazuzu
Messages : 986
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: ces ménages pourtant solvables qui n'arrivent plus à emprunter

#13 Message par Pazuzu » 07 janv. 2020, 16:23

Vincent92 a écrit :
07 janv. 2020, 16:09
Je ne sais pas d’où tu sors cela (?) En tout cas, le prix moyen France entière monte depuis quelques années déjà. Je suis preneur de statistiques qui valideraient ta thèse (prix médian ou autre en baisse).
J'aime bien regarder les courbes de meilleur**gents.
Dans la plupart des communes françaises, on est en dessous des pics de 2007 et 2011, et la courbe est globalement en descente depuis cette époque.
Comme tu as ecrit ton message le 07 janv. 2020, 16:09, j'ai vérifié pour les codes postaux 07100, 20200, 16100 (au lieu de 16090), 01200, et ça marche à tous les coups ...

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 9480
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: ces ménages pourtant solvables qui n'arrivent plus à emprunter

#14 Message par Vincent92 » 07 janv. 2020, 16:27

Pazuzu a écrit :
07 janv. 2020, 16:23
Vincent92 a écrit :
07 janv. 2020, 16:09
Je ne sais pas d’où tu sors cela (?) En tout cas, le prix moyen France entière monte depuis quelques années déjà. Je suis preneur de statistiques qui valideraient ta thèse (prix médian ou autre en baisse).
J'aime bien regarder les courbes de meilleur**gents.
Dans la plupart des communes françaises, on est en dessous des pics de 2007 et 2011, et la courbe est globalement en descente depuis cette époque.
Comme tu as ecrit ton message le 07 janv. 2020, 16:09, j'ai vérifié pour les codes postaux 07100, 20200, 16100 (au lieu de 16090), 01200, et ça marche à tous les coups ...
Oui, donc tu regardes certaines zones et comme dans ces zones (où tu n’achèteras jamais) les prix sont plus bas vis à vis du pic le plus haut tu en déduis une baisse continue depuis 10 ans.
Un peu comme si on disait que le cac 40 est en baisse continue depuis 2000. Tu es vraiment une caricature dans ton genre comme on en fait de moins en moins :lol: .
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Pazuzu
Messages : 986
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: ces ménages pourtant solvables qui n'arrivent plus à emprunter

#15 Message par Pazuzu » 07 janv. 2020, 16:30

Vincent92 a écrit :
07 janv. 2020, 16:09
Celui qui habite dans la Creuse (voir le nombre de contributions sur ce forum) s’en fiche. C’est tellement peu cher et rentable d’acheter que même si cela perdait 30-40% de plus, ça ne serait bien souvent pas un drame.
Personnellement je préfèrerais que le m2 en creuse atteigne le prix deu m2 de Neuilly, mais la n'est pas la question ...

Ca ne serait bien souvent pas un drame non plus si le prix en banlieue ou en CV baissaient de 30 ou 40%, ca permettrait aux jeuens de s'agrandir plus facilement et ceux qui sont bien dans leur logement sans projet, c'est neutre. Il n'y a que les sortants qui y perdraient plus (et ceux dont l'ego les pousse à croire qu'ils sont extraordinaires rien qu'en achetant un pav' de banlieue)

Pazuzu
Messages : 986
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: ces ménages pourtant solvables qui n'arrivent plus à emprunter

#16 Message par Pazuzu » 07 janv. 2020, 16:32

Vincent92 a écrit :
07 janv. 2020, 16:27
Pazuzu a écrit :
07 janv. 2020, 16:23
Vincent92 a écrit :
07 janv. 2020, 16:09
Je ne sais pas d’où tu sors cela (?) En tout cas, le prix moyen France entière monte depuis quelques années déjà. Je suis preneur de statistiques qui valideraient ta thèse (prix médian ou autre en baisse).
J'aime bien regarder les courbes de meilleur**gents.
Dans la plupart des communes françaises, on est en dessous des pics de 2007 et 2011, et la courbe est globalement en descente depuis cette époque.
Comme tu as ecrit ton message le 07 janv. 2020, 16:09, j'ai vérifié pour les codes postaux 07100, 20200, 16100 (au lieu de 16090), 01200, et ça marche à tous les coups ...
Oui, donc tu regardes certaines zones et comme dans ces zones (où tu n’achèteras jamais) les prix sont plus bas vis à vis du pic le plus haut tu en déduis une baisse continue depuis 10 ans.
Un peu comme si on disait que le cac 40 est en baisse continue depuis 2000. Tu es vraiment une caricature dans ton genre comme on en fait de moins en moins :lol: .
Non, car le CAC remonte depuis, ce qui n'est pas le cas de l'immo dans la grande majorité des communes française : "double top" et baisse plus ou moins légère depuis.

Pazuzu
Messages : 986
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: ces ménages pourtant solvables qui n'arrivent plus à emprunter

#17 Message par Pazuzu » 07 janv. 2020, 16:33

Sinon, relis ma présentation, c'est justement là que j'achète ...

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 9480
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: ces ménages pourtant solvables qui n'arrivent plus à emprunter

#18 Message par Vincent92 » 07 janv. 2020, 16:37

Pazuzu a écrit :
07 janv. 2020, 16:30
Vincent92 a écrit :
07 janv. 2020, 16:09
Celui qui habite dans la Creuse (voir le nombre de contributions sur ce forum) s’en fiche. C’est tellement peu cher et rentable d’acheter que même si cela perdait 30-40% de plus, ça ne serait bien souvent pas un drame.
Personnellement je préfèrerais que le m2 en creuse atteigne le prix deu m2 de Neuilly, mais la n'est pas la question ...

Ca ne serait bien souvent pas un drame non plus si le prix en banlieue ou en CV baissaient de 30 ou 40%, ca permettrait aux jeuens de s'agrandir plus facilement et ceux qui sont bien dans leur logement sans projet, c'est neutre. Il n'y a que les sortants qui y perdraient plus (et ceux dont l'ego les pousse à croire qu'ils sont extraordinaires rien qu'en achetant un pav' de banlieue)
J'aimerais bien que la bourse dévisse de 50%, cela permettrait d'offrir un bon rendement aux actionnaires sans être obligé de détruire des emplois/augmenter la proportion du coût des actionnaires sur le bénéfice. Mais le marché se fiche complètement de nos avis, dommage.

Il est fait d'acheteurs et de vendeurs qui sont à 10000 lieux des problématiques (souvent individualistes même si déguisées dans un faux semblant d'humanisme) individuelles.
Ce qui se rapproche probablement plus de la vérité - au delà du discours sur les jeunes qui galèrent et que tu plains - est que tu aimerais bien que Neuilly reste Neuilly (c'est à dire avec le même entrisme et ton sentiment de supériorité d'en faire partie qui transpire et qui doit aussi transpirer quand tu rencontres de nouvelles personnes) mais que cela soit 2 fois moins chère pour toi.
Sauf que si ce n'est pas cher, il n'y aura plus le même entrisme.
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Répondre