Discrimination au logement

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Répondre
Message
Auteur
Ystava
Messages : 914
Enregistré le : 09 juin 2017, 13:10

Discrimination au logement

#1 Message par Ystava » 22 févr. 2020, 13:35

Discrimination au logement : « Mon dossier a été refusé car j’ai des enfants »

TÉMOIGNAGE - C’est un cas de discrimination inédit auquel un candidat à la location, qui s’est confié au Figaro, est confronté.


« En discutant autour de moi, je me rends compte que je ne suis pas un cas isolé ». Fabien, âgé de 41 ans à Levallois-Perret (92), s’est confié au Figaro au sujet d’une forme de discrimination au logement plutôt méconnue jusque-là.

Fabien, 41 ans, directeur de projet :

« Je vis à Levallois-Perret (92) depuis 2012. En cours de séparation avec ma femme, nous avons mis en vente notre appartement. J’étais à la recherche d’un 2 pièces à Levallois situé proche des écoles de nos deux enfants. J’ai trouvé l’appartement idéal en passant par une agence : à 10 mètres de là où nous vivions, suffisamment grand (60 m²) pour recevoir les enfants quand ils seront avec moi.

Je le visite une première fois puis une deuxième pour être sûr. J’envoie un dossier complet avec caution solidaire, lettre de recommandation de mon ancien propriétaire bailleur (...) »

https://www.lefigaro.fr/conjoncture/dis ... s-20200221
Article payant, mais le titre résume le contenu : des locataires bien sous tout rapport... hormis le fait qu'ils aient des gamins dont personne d'autre qu'eux ne veut profiter.

Si une bonne âme ayant payé son écot au Figaro pouvait nous informer du reste de l'article, on pourrait disposer d'un point de vue contradictoire, à savoir celui des pauvres parents opprimés par les bailleurs anti-nativistes.

Et en bonus, ce commentaire d'un lecteur :
MELLERAY 91
le 21/02/2020 à 16:53

Discriminer est un droit...avoir la paix est un droit...ne pas subir les odeurs de tabac est un droit...ces droits sont superieurs au droit d"emmerder le voisinage
titano a écrit :
06 avr. 2020, 18:18
En fait t'es un multi de Sibeth Ndiaye, c'est ça ?

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 19032
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Discrimination au logement

#2 Message par kamoulox » 22 févr. 2020, 13:45

C’est très courant au Japon où les gens fuient les gosses

Avatar du membre
neron
Presse
Presse
Messages : 9114
Enregistré le : 21 déc. 2005, 19:21
Localisation : Haut de Seine

Re: Discrimination au logement

#3 Message par neron » 22 févr. 2020, 13:56

J'ai pas tout lu mais son dossier contient une " caution solidaire" et "des attestations de son ancien employeur". Ne pas avoir de boulot suffit a en recaler beaucoup surtout qu'en cas de séparation le niveau de vie baisse de 30% voir entre 99 a 105 % pour tous les gars du 92 que je connais. Amha en creusant son dossier et ses perspectives était pourri.

Dans le 92, la doctrine de la cour d'appel de Versailles est de ne laisser rien pour vivre aux hommes ainsi ils perdent leur droit de garde pour ne pouvoir loger leur enfants ( sauf si les enfants refusent de vivre avec leur mère ce qui est très rare). En effet avec des CSP++, en cas de conflit, ils ne peuvent couper les enfants en deux, donc le JAF tranche par un statu-quo hypocrite établissant cette état de fait.

Oui Y-a discrimination flagrante des WASP CSP++ par les JAF (tiens je risque 3 mois en parlant de ça ... chut ...
La carte que les médias vous vendent n'est pas le territoire où vous vivez

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 9341
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Discrimination au logement

#4 Message par optimus maximus » 22 févr. 2020, 15:49

Ça ressemble davantage à une discrimination des familles monoparentales.

Madi94
-+
-+
Messages : 1734
Enregistré le : 13 oct. 2009, 10:25

Re: Discrimination au logement

#5 Message par Madi94 » 22 févr. 2020, 17:53

Je croyais que ça touchait essentiellement les femmes seules avec enfants. Égalité des sexes alors :|

Avatar du membre
neron
Presse
Presse
Messages : 9114
Enregistré le : 21 déc. 2005, 19:21
Localisation : Haut de Seine

Re: Discrimination au logement

#6 Message par neron » 22 févr. 2020, 19:13

Madi94 a écrit :
22 févr. 2020, 17:53
optimus maximus a écrit :
22 févr. 2020, 15:49
Ça ressemble davantage à une discrimination des familles monoparentales.
Je croyais que ça touchait essentiellement les femmes seules avec enfants. Égalité des sexes alors :|
+1000. la notion de Famille Monoparentale est sexiste. C'est de la rhétorique néo-fém. qui dénie au père une place égale devant sa progéniture (comme les hôpitaux femme,mère,enfant). Cette notion fait disparaitre des statistiques les "hommes seuls ayant des enfants" après les avoir légalement séparé de leurs enfants (50%). Il faudrait comparer/parler des femmes et des hommes ayant eu des enfants.

A) Parler de FM c'est se focaliser sur les femmes seules - les hommes eux deviennent légalement des célibataires sans CAF,..
1) Les mères représentent 91% des FM: En effet c'est elle qui ont la résidence principale des enfants dans 85% des cas ,
2) La séparation est la cause de "85%"; vient après le décès du conjoint(13%). Rien n'est dit sur les motivations fiscales :wink: ,
3) Leur revenu plus faible (-30 % ) est un argument séculier auprès des JAF pour les PA. A ceux-ci il n'y aurait que 16 % d'AS et de PA :-) voir B
4) Ces données sociales sont biaisées car bq ne sont que des situations passagères de déclarations dont le but est d'obtenir Pension, HLM ,alloc.

B) Sur leur logement:Aucun enfant ne reste dans la rue
1)) Il y a 20 fois moins de "femme sans abris" que d'homme,
2) Le nb. SDF avec enfants n'est pas une donnée importante pour l'état
3) 19% du parc social est pour les FM (femmes). Les hommes avec enfants doivent se partager les 4% de F1 sociaux avec tout les autres H/F
4) Les données sur les SDF monoparentaux sont biaisées: Elles incluent des situations diverses (meublés,résidence sociale, hôtel dont les 1er bénéficiaires sont les enfants donc des mères à 85%) ainsi que l'immigration quand on sais que seul 13% HLM sont occupées par des français.

PS : Je ne vais pas passer plus de temps sur ce Bousin idéologique. Y-a déjà une file dessus
Modifié en dernier par neron le 22 févr. 2020, 20:36, modifié 1 fois.
La carte que les médias vous vendent n'est pas le territoire où vous vivez

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 21217
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Discrimination au logement

#7 Message par lecriminel » 22 févr. 2020, 20:03

c'est sympa notre pays,
il est mal foutu et il y a des manques de partout;
et le nouveau truc qui marche fort, c'est quand vous faites partie des nombreux malheureux (donc par exemple ici pour un logement en loc à LP), vous hurlez à la discrimination. Ca fait sans doute partie des premiers effets de masse de la télévision d'état, avec la crétinisation organisée. Ben oui, comme il ne peut y avoir de manque (l'etat serait responsable de la pénurie), c'est bien qu'il y a discrimination.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

lescargot
+
+
Messages : 2668
Enregistré le : 24 juin 2008, 16:40

Re: Discrimination au logement

#8 Message par lescargot » 22 févr. 2020, 21:26

lecriminel a écrit :
22 févr. 2020, 20:03
c'est sympa notre pays,
il est mal foutu et il y a des manques de partout;
et le nouveau truc qui marche fort, c'est quand vous faites partie des nombreux malheureux (donc par exemple ici pour un logement en loc à LP), vous hurlez à la discrimination. Ca fait sans doute partie des premiers effets de masse de la télévision d'état, avec la crétinisation organisée. Ben oui, comme il ne peut y avoir de manque (l'etat serait responsable de la pénurie), c'est bien qu'il y a discrimination.
il y a parfois des manques réels, mais aussi souvent des "manques artificiels" qui créent des problèmes alors que les ressources existent et sont disponibles.
Concernant la "discrimination", c'est le rôle de l'état de faire en sorte que les droits du bailleur et ceux du locataire soient respectés, idem pour l'employeur et l'employé etc... Le point, c'est que, parce-que l'état fait mal, ou très mal, son boulot dans ce domaine, les bailleurs prennent des précautions qu'ils ne prendraient pas sans çà, et par exemple ils tirent à boulets rouges sur les personnes qui leur paraissent plus ou moins vulnérables, et que, les employeurs font la même chose vis à vis des employés.
Or les statistiques montrent qu'un cadre chômeur et divorcé a aujourd'hui des probabilité relativement élevée de ne pas retrouver un emploi du niveau espéré etc., Donc pour un bailleur qui lit les statistiques, si en plus il cherche un logement, c'est la double peine. Dans les pays de droit il existe des lois pour éviter que des personnes se fassent jeter pour des raisons statistiques liées à leur statut marital ou autre considération non-directement liées à la question traitée, mais on est en France....
Modifié en dernier par lescargot le 22 févr. 2020, 21:27, modifié 1 fois.
Lucius Cassius ille quem populus Romanus verissimum et sapientissimum iudicem putabat identidem in causis quaerere solebat 'cui bono' fuisset
ignorés : toto78

Avatar du membre
neron
Presse
Presse
Messages : 9114
Enregistré le : 21 déc. 2005, 19:21
Localisation : Haut de Seine

Re: Discrimination au logement

#9 Message par neron » 22 févr. 2020, 21:26

lecriminel a écrit :
22 févr. 2020, 20:03
c'est sympa notre pays, il est mal foutu et il y a des manques de partout;et le nouveau truc qui marche fort, c'est quand vous faites partie des nombreux malheureux vous hurlez à la discrimination.
C'est de la politique clientéliste ou en nov. langue intersectionnelle. C'est du scientisme appliquée à la politique - Art avant d'être science.

Ainsi pour se faire élire, scientifiquement, un politique phagocytera les groupes, communauté, lobby ... qui peuvent lui nuire et donc il justifiera de sa politique auprès de la majorité par des stat. pourris et des considérations morales (victimisme). Si ce discours (la carte) diverge de ta réalité (ton territoire), tu sera alors en colère (GJ, ..), humilié que tes valeurs (ton essence) ait été instrumentées & trahies.

L'opposition n'est donc plus politique mais individuelle. Ils en sont conscients mais pensent "le Pouvoir" protégé par les NTIC (minority report).

PS: Désolé qu'en de telle affaire on ne puisse discuter en qqes lignes les tenants et aboutissants .. et c'est contre-producteur disait pajala :wink:

J'ai rajouté cette vidéo sur l’intersectionnalité mais vous pouvez splitter les 20 premières. J'aurai pu le mettre dans la file rechauffement
Modifié en dernier par neron le 22 févr. 2020, 21:56, modifié 2 fois.
La carte que les médias vous vendent n'est pas le territoire où vous vivez

lescargot
+
+
Messages : 2668
Enregistré le : 24 juin 2008, 16:40

Re: Discrimination au logement

#10 Message par lescargot » 22 févr. 2020, 21:39

neron a écrit :
22 févr. 2020, 21:26
C'est de la politique clientéliste ou en nov. langue intersectionnelle. C'est du scientisme appliquée à la politique - Art avant d'être science.

Ainsi pour se faire élire, scientifiquement, un politique phagocytera les groupes, communauté, lobby ... qui peuvent lui nuire et donc il justifiera de sa politique auprès de la majorité par des stat. pourris et des considérations morales (victimisme). Si ce discours (la carte) diverge de ta réalité (ton territoire), tu sera alors en colère (GJ, ..), humilié que tes valeurs (ton essence) ait été instrumentées & trahies.

L'opposition ne sera plus politique mais individuelle.Ils en sont amha conscients mais pensent le pouvoir protégé par les NTIC (minority report).

PS: De ces affaires là, on ne peut discuter en quelques lignes les tenants et aboutissants
AMHA la politique locale en France en 2010, çà consiste à développer des relations + ou - mafieuses avec une partie de la "classe ouvrière" locale et une partie de la nomenklatura traditionnelle locale, puis à flinguer les membres de la nomenklatura locale qui ont refusé d'entrer dans cette mafia, au profit de cette mafia et sous les applaudissements de l'ensemble de la "classe ouvrière" locale ("circences"...) et à flinguer ensuite les membres de la classe ouvrière locale qui ont refusé d'entrer dans cette mafia pour donner leurs dépouilles aux membres de la nomenklatura locale qui ont accepté d'entrer dans cette mafia ("panem"....), les ouvriers "copains" gagnent le droit de ne pas se faire flinguer et les membres de la nomenklatura "copains" gagnent les dépouilles des mecs qu'on a flingué.....

panem + circences + diviser pour règner :twisted: .....
Lucius Cassius ille quem populus Romanus verissimum et sapientissimum iudicem putabat identidem in causis quaerere solebat 'cui bono' fuisset
ignorés : toto78

Avatar du membre
neron
Presse
Presse
Messages : 9114
Enregistré le : 21 déc. 2005, 19:21
Localisation : Haut de Seine

Re: Discrimination au logement

#11 Message par neron » 22 févr. 2020, 22:08

---> HS
@lescargot, t'as une vision "staliniste" avec tes classes
totalement Hors Sujet, projective, erronée et délirante.
---> Fin HS
La carte que les médias vous vendent n'est pas le territoire où vous vivez

lescargot
+
+
Messages : 2668
Enregistré le : 24 juin 2008, 16:40

Re: Discrimination au logement

#12 Message par lescargot » 22 févr. 2020, 22:24

neron a écrit :
22 févr. 2020, 22:08
---> HS
@lescargot, t'as une vision "staliniste" avec tes classes
totalement Hors Sujet, projective, erronée et délirante.
---> Fin HS
c'est cela oui, çà n'a aucun lien avec des situations vécues en France en 2020 :twisted: :twisted: .....

plus : parler du concept de "classe ouvrière" entre guillemets, n'implique pas une adhésion aux thèses soviétiques ou stalinienne, mais seulement de rappeler que l'idée de "classe ouvrière" existe aujourd'hui en tant qu'idée. Prétendre le contraire reviendrait à dire que le soviétisme n'existerait pas/plus nulle part aujourd'hui en tant qu'idée, ce qui est bien évidemment faux. !

--> @neron, totalement délirant et incohérent, comme souvent....
Lucius Cassius ille quem populus Romanus verissimum et sapientissimum iudicem putabat identidem in causis quaerere solebat 'cui bono' fuisset
ignorés : toto78

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 7288
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: Discrimination au logement

#13 Message par crispus » 22 févr. 2020, 22:42

Ystava a écrit :
22 févr. 2020, 13:35
Discrimination au logement : « Mon dossier a été refusé car j’ai des enfants »
Vécu lors d'une séparation de ~2 ans avec madame. au bout de 6 mois les enfants ont demandé au juge à vivre avec papa. :lol: Et là, galère pour trouver plus grand ? :shock:
J'ai réussi à a voir une discussion avec une bailleuse d'un pavillon qui m'a expliqué son refus :
"D'ici quelques mois, vous allez fatalement refaire votre vie avec une autre et partir ailleurs, donc je vais être obligée de remettre en loc...". :twisted:
A l'inverse, la femme seule avec enfants est supposée rester sur place et faire venir éventuellement un zhom si affinités j'imagine ? :roll:

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 19032
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Discrimination au logement

#14 Message par kamoulox » 23 févr. 2020, 01:06

crispus a écrit :
22 févr. 2020, 22:42
Ystava a écrit :
22 févr. 2020, 13:35
Discrimination au logement : « Mon dossier a été refusé car j’ai des enfants »
Vécu lors d'une séparation de ~2 ans avec madame. au bout de 6 mois les enfants ont demandé au juge à vivre avec papa. :lol: Et là, galère pour trouver plus grand ? :shock:
J'ai réussi à a voir une discussion avec une bailleuse d'un pavillon qui m'a expliqué son refus :
"D'ici quelques mois, vous allez fatalement refaire votre vie avec une autre et partir ailleurs, donc je vais être obligée de remettre en loc...". :twisted:
A l'inverse, la femme seule avec enfants est supposée rester sur place et faire venir éventuellement un zhom si affinités j'imagine ? :roll:
Ça permets de comprendre le pourquoi du comment. Ça se tiens en vrai. L’homme ayant le statut de chef de famille il est censé rebondir bien plus facilement s’une femme qui va rester bien plus longtemps.
Ça a un côté sexiste quand même tout ça :mrgreen:

Mais c’est abusé c’est clair. Mais du coup tu as trouvé une location quand même et parti après 6 mois t’installer chez une gonz?

Avatar du membre
neron
Presse
Presse
Messages : 9114
Enregistré le : 21 déc. 2005, 19:21
Localisation : Haut de Seine

Re: Discrimination au logement

#15 Message par neron » 23 févr. 2020, 01:49

kamoulox a écrit : au bout de 6 mois les enfants ont demandé au juge à vivre avec papa. :lol: Et là, galère pour trouver plus grand ? :
Tu as eu de la chance ou est-ce un rire nerveux?

Plus de 85 % des pères doivent verser une PA, payer un avocat (et perdent les alloc.'et APL) Leur avis d'impôts n'est donc pas représentatif et dans 50% des cas ils sont plumės. 100% voyent leur train de vie baisser de 30 a 100% (85% de 50 a 100%). Sans compter les déprimes, suicides, alcoolisme, la pension compensatoire et ceux qui pour faire face a une enquête sociale AF nnde voir leur mome 1 week/2sont pret a tout.La PA payée dans 99,9 % par les hommes et marginalement? par des femmes est calculé en retirant du revenu complet max. du crediteur 500€ puis en divisant par le nb d'UC. Ils vous reste environ 50% auquel vous retirez le devoir de secourt pour Mme soit la moitié de la diff. entre les revenus des conjoints. Soit ces 50% ainsi juge la cour d'appel de Versailles. Ces mesures sont provisoires. C'est a dire entre 2 et 6 ans voir plus. Après la pension compensatoire correspond ans a 8 Anne de capitalisation du devoir de secours est du immediatement soit un a 12 ans avant le partage des biens de la communauté suivant que les parties s'arrangent ou pas. Mais devant la PC t'a as le choix

C'est donc tout à fait rationnelement que les bailleurs que je connais refusent. L'ANIL a même publié un poster a ce sujet avec un homme seul et 2 enfants en garde.

PS:@kamoulox qd t'as eu tes enfants as-tu fait modifier ta pension et demander la perception des alloc et au cas où du sursalaire et autre avtg' familial perçu par Mme?? Sinon Mme peut te réclamer x annee de PA même si c'est toi qui garde les enfants. Les jugements étant exécutables !:
La carte que les médias vous vendent n'est pas le territoire où vous vivez

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 7288
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: Discrimination au logement

#16 Message par crispus » 23 févr. 2020, 12:15

Ça doit être à moi que tu poses la question ? :lol:
Ma première idée était de louer près de chez Mme pour une garde alternée, sans devoir changer les enfants d'école. En attendant j'avais... un T2 pour accueillir les 5 enfants 1 WE sur 2... Souvenirs inoubliables, on en rit encore avec les enfants :lol:

Quelques mois plus tard, dame crispus ayant eu un gros pépin de santé (hospitalisation) m'a demandé de prendre tous les enfants en urgence. Donc, demande officielle express au juge par les enfants eux-même, ça passe beaucoup mieux... et avec l'aide juridictionnelle en plus vu que ces petits n'avaient pas de ressources bien sûr ! La CAF a suivi automatiquement. :mrgreen:

Pour la loc, j'ai jeté l'éponge et suis parti dans un coin de campagne où les locataires solvables sont plus rares ! :lol:
Les enfants ont apprécié le dépaysement et même projeté d'organiser des murder party dans le manoir. :twisted:
Puis madame s'est rendue compte que la manœuvre 'était pas à son avantage et a repris la vie commune 6 mois plus tard.

Ça ne l'a pas empêché de me pousser vers la sortie une fois les enfants partis du nid... mais c'est une autre histoire ! :lol:

Avatar du membre
neron
Presse
Presse
Messages : 9114
Enregistré le : 21 déc. 2005, 19:21
Localisation : Haut de Seine

Re: Discrimination au logement

#17 Message par neron » 23 févr. 2020, 12:43

C'est pour cela qu'en couple il ne faut jamais acheter sa RP !

Son usage gratuit octroyé à Mme te fera perdre ds les faits tes enfants (parent de seconde zone).
En effet, psycol. ils auront tous intérêt à rester avec Mme que tu financeras par la PA,CAF, Alloc ..

Sinon faut vendre rapidement la RP quitte à perdre gros pour la faire elle aussi déménager et déstabiliser son image / enfant
La carte que les médias vous vendent n'est pas le territoire où vous vivez

ProfGrincheux
Messages : 1037
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Discrimination au logement

#18 Message par ProfGrincheux » 23 févr. 2020, 14:46

Voici l'argument le plus pertinent que je connaisse contre l'achat de RP pour une personne n'ayant pas de projet de mobilité professionnelle.

En principe, la séparation de biens et l'absence d'achat en indivision devrait permettre de se protéger, non?

Je ne dis pas que c'est facile à faire, d'acheter sa RP sans passer par l'indivision. D'ailleurs je ne l'ai pas fait contrairement au mariage sous contrat.

Avatar du membre
neron
Presse
Presse
Messages : 9114
Enregistré le : 21 déc. 2005, 19:21
Localisation : Haut de Seine

Re: Discrimination au logement

#19 Message par neron » 23 févr. 2020, 15:52

ProfGrincheux a écrit :
23 févr. 2020, 14:46
En principe, la séparation de biens et l'absence d'achat en indivision devrait permettre de se protéger, non?
Voici l'argument le plus pertinent que je connaisse contre l'achat de RP pour une personne n'ayant pas de projet de mobilité professionnelle.
Ça ne change rien. Si tu veux tes enfants faut bruler le terrain sur lequel l'adversaire peut s'établir (psy enfant, argent, psy ex, respect ...).

Sauf si elle a son propre logement, Mme recevra tjrs un devoir de secours sous la forme de "l'usage gratuit du domicile conjugal". Le juge n'a pas d'autre choix que de lui permettre d'héberger les enfants. Faut donc le vendre vite dès les premières procédures (assignation en divorce ou aux charges du ménage). Une fois vendu, racheter + grand à crédit et y déménager ou évacuer les sous: Le choix des enfants est hyper-sensible aux conditions de vie que tu peux leur offrir, leur continuité. L'état psy de ton ex. à vos niveaux de vie relative et à ce qu'elle te prend. Lors des mesures provisoires, le juge essayera de la combler mais il ne peut tondre celui qui se ressemble à un œuf par un devoir de secours imposant.

Ne pas oublier qu'obtenir la RP des enfants donne PA, CAF, APL, ASF, nb. parts, statut social, satisfaction psy, amis et un avantage lors du partage des biens:stratégique (car pas de vie à reconstruire de suite), tactique (pas de PC car contraire à l’intérêt des enfants que de faire payer celui qui s'en occupe qui pourrait se venger sur eux) et financier (l'erreur en cas de doute profitera à travers toi aux enfants donc toi)

PS: Un crédit en ton nom est considéré comme un apport en propre or si l'achat est fait avec plus de +50% de propre le bien est propre et alors le paiement des mensualité de crédit par la communauté est jugé comme la juste rétribution de l'usage par la communauté de ton bien ;-)
La carte que les médias vous vendent n'est pas le territoire où vous vivez

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 21217
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Discrimination au logement

#20 Message par lecriminel » 23 févr. 2020, 17:13

lescargot a écrit :
22 févr. 2020, 21:26
Concernant la "discrimination", c'est le rôle de l'état de faire en sorte que les droits du bailleur et ceux du locataire soient respectés, idem pour l'employeur et l'employé etc...
Dans les pays de droit il existe des lois pour éviter que des personnes se fassent jeter pour des raisons statistiques liées à leur statut marital ou autre considération non-directement liées à la question traitée, mais on est en France....
je serais d'accord avec toi si le bailleur préfère n'avoir personne plutôt qu'un Noir/chomeur/père isolé/etc..., ce qui n'est pas le cas.
D'ailleurs si ces gens étaient protégés, cela serait admettre qu'ils ont moins de chances que les autres (rupture constatée de l'égalité), ce qui est probablement vrai et qui ne risque pas de changer: le gouvernement s'est inventé une fausse inégalité homme/femme justement pour ne pas avoir à traiter les vraies inégalités qui font partie des fondations du système actuel.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

ProfGrincheux
Messages : 1037
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Discrimination au logement

#21 Message par ProfGrincheux » 23 févr. 2020, 17:29

Cette attribution de l'usage du domicile conjugal au titre du devoir de secours est elle bornée dans le temps jusqu'au départ des enfants dudit domicile ou continue-t'elle après le départ des enfants?

Je ne suis pas dans ce processus, que je n'ai pas vécu personnellement, mais c'est intéressant de savoir comment ca se passe.

Quand mes parents ont divorcé, ils ont vite vendu l'appartement. Leur divorce a été peu conflictuel, cela dit. Il n'y a pas eu de conflit sur la garde, je suis allé chez ma mère et voyais mon père un week end sur deux.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 19032
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Discrimination au logement

#22 Message par kamoulox » 23 févr. 2020, 17:54

ProfGrincheux a écrit :
23 févr. 2020, 17:29
Cette attribution de l'usage du domicile conjugal au titre du devoir de secours est elle bornée dans le temps jusqu'au départ des enfants dudit domicile ou continue-t'elle après le départ des enfants?

Je ne suis pas dans ce processus, que je n'ai pas vécu personnellement, mais c'est intéressant de savoir comment ca se passe.

Quand mes parents ont divorcé, ils ont vite vendu l'appartement. Leur divorce a été peu conflictuel, cela dit. Il n'y a pas eu de conflit sur la garde, je suis allé chez ma mère et voyais mon père un week end sur deux.
Le divorce presque parfait en somme.
C’est malheureusement très souvent totalement l’inverse, avec guéguerre et coups bas

Avatar du membre
neron
Presse
Presse
Messages : 9114
Enregistré le : 21 déc. 2005, 19:21
Localisation : Haut de Seine

Re: Discrimination au logement

#23 Message par neron » 23 févr. 2020, 18:26

ProfGrincheux a écrit :
23 févr. 2020, 17:29
Cette attribution de l'usage du domicile conjugal au titre du devoir de secours est elle bornée dans le temps
---> HS
Je l'ai déjà dit. Dans le jugement de divorce, ce devoir de secours se mue en pension compensatoire, environ 8 ans de cumul de celui-ci (en th. 50% de diff.des revenus établis au libre arbitre du juge porté par l’intérêt supérieur des enfant" et le victimisme)payable immédiatement.

PS: Si celui qui doit cette PC n'a pas l'argent, il doit obtenir un accord sur le partage quel qu'il soit avec l'autre partie donc il abandonne souvent le logement. Autrement faudra qu'il attende 6/12 ans, un partage judiciaire executé. En effet même si tu vend un bien commun, les sommes peuvent être mise sous séquestre à la demande de l'un dans l'attente du partage. SI c'est un bien propre, l'un peut demander au juge que les sommes soient mise sous séquestre, le temps du partage. Pour faire rapide celui ayant la RP des enfants argucie "la communauté me doit des millions car .... mais ne les a plus car il a tout vidangé pour lui". Que peut se dire un juge hypocritement " je ne sais qui a raison car le partage n'a pas encore eu lieu, donc je bloque les sommes, au pire si je me trompe cela sera dans "l’intérêt supérieur des enfants". cqfd
---> HS
La carte que les médias vous vendent n'est pas le territoire où vous vivez

lisa
Messages : 808
Enregistré le : 19 juin 2008, 12:04

Re: Discrimination au logement

#24 Message par lisa » 23 févr. 2020, 18:57

Ystava a écrit :
22 févr. 2020, 13:35
Discrimination au logement : « Mon dossier a été refusé car j’ai des enfants »

TÉMOIGNAGE - C’est un cas de discrimination inédit auquel un candidat à la location, qui s’est confié au Figaro, est confronté.


« En discutant autour de moi, je me rends compte que je ne suis pas un cas isolé ». Fabien, âgé de 41 ans à Levallois-Perret (92), s’est confié au Figaro au sujet d’une forme de discrimination au logement plutôt méconnue jusque-là.

Fabien, 41 ans, directeur de projet :

« Je vis à Levallois-Perret (92) depuis 2012. En cours de séparation avec ma femme, nous avons mis en vente notre appartement. J’étais à la recherche d’un 2 pièces à Levallois situé proche des écoles de nos deux enfants. J’ai trouvé l’appartement idéal en passant par une agence : à 10 mètres de là où nous vivions, suffisamment grand (60 m²) pour recevoir les enfants quand ils seront avec moi.

Je le visite une première fois puis une deuxième pour être sûr. J’envoie un dossier complet avec caution solidaire, lettre de recommandation de mon ancien propriétaire bailleur (...) »

https://www.lefigaro.fr/conjoncture/dis ... s-20200221
Article payant, mais le titre résume le contenu : des locataires bien sous tout rapport... hormis le fait qu'ils aient des gamins dont personne d'autre qu'eux ne veut profiter.

Si une bonne âme ayant payé son écot au Figaro pouvait nous informer du reste de l'article, on pourrait disposer d'un point de vue contradictoire, à savoir celui des pauvres parents opprimés par les bailleurs anti-nativistes.

Et en bonus, ce commentaire d'un lecteur :
MELLERAY 91
le 21/02/2020 à 16:53

Discriminer est un droit...avoir la paix est un droit...ne pas subir les odeurs de tabac est un droit...ces droits sont superieurs au droit d"emmerder le voisinage
Ce qui me gêne dans l'article:
Je vis à Levallois-Perret (92) depuis 2012. En cours de séparation avec ma femme, nous avons mis en vente notre appartement.
J'envoie un dossier complet avec caution solidaire, lettre de recommandation de mon ancien propriétaire bailleur...
Donc il a acheté récemment, a mis en vente son appartement ( qui n'est pas vendu...)..a probablement un gros crédit sur le dos.

On peut simplement penser qu'il n'avait pas le meilleur dossier. Ou que l'agence a voulu "pistonner" un dossier tout aussi solide. Cela arrive tous les jours à d'autres avec enfants ou pas.

Ben92
-++
-++
Messages : 3566
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Discrimination au logement

#25 Message par Ben92 » 23 févr. 2020, 21:06

Les hommes avisés ne se marient pas et non pas d'enfants. Jamais.

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 29004
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Discrimination au logement

#26 Message par Gpzzzz » 23 févr. 2020, 21:09

Ben92 a écrit :
23 févr. 2020, 21:06
Les hommes avisés ne se marient pas et non pas d'enfants. Jamais.
Sélection naturelle...

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 7288
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: Discrimination au logement

#27 Message par crispus » 23 févr. 2020, 21:13

Difficile d'être à viser quand on est une personne sans cible. :mrgreen:

Avatar du membre
neron
Presse
Presse
Messages : 9114
Enregistré le : 21 déc. 2005, 19:21
Localisation : Haut de Seine

Re: Discrimination au logement

#28 Message par neron » 23 févr. 2020, 21:26

lisa a écrit :
23 févr. 2020, 18:57
Donc il a acheté récemment, a mis en vente son appartement ( qui n'est pas vendu...)..a probablement un gros crédit sur le dos. On peut simplement penser qu'il n'avait pas le meilleur dossier. Ou que l'agence a voulu "pistonner" un dossier tout aussi solide. Cela arrive tous les jours à d'autres avec enfants ou pas.
+1 (tu n'a pas lu mon premier post ... j'avais juste splitter cette question de crédit).

Souvent les journaux mette en exergue des exemples hors sujet alors que 100.000 conjoint par an (à 90 % des pères) ne peuvent plus héberger leur enfants à cause des décisions de JAF.
La carte que les médias vous vendent n'est pas le territoire où vous vivez

Ben92
-++
-++
Messages : 3566
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Discrimination au logement

#29 Message par Ben92 » 23 févr. 2020, 22:23

Gpzzzz a écrit :
23 févr. 2020, 21:09
Ben92 a écrit :
23 févr. 2020, 21:06
Les hommes avisés ne se marient pas et non pas d'enfants. Jamais.
Sélection naturelle...
Un homme normalement constitué n'a pas envie d'avoir d'enfants. Il a juste envie de baiser.
Mais la plupart des hommes sont faibles, et font des enfants pour satisfaire leur femme qui sinon va voir ailleurs.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 19032
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Discrimination au logement

#30 Message par kamoulox » 23 févr. 2020, 22:34

Ben92 a écrit :
23 févr. 2020, 22:23
Gpzzzz a écrit :
23 févr. 2020, 21:09
Ben92 a écrit :
23 févr. 2020, 21:06
Les hommes avisés ne se marient pas et non pas d'enfants. Jamais.
Sélection naturelle...
Un homme normalement constitué n'a pas envie d'avoir d'enfants. Il a juste envie de baiser.
Mais la plupart des hommes sont faibles, et font des enfants pour satisfaire leur femme qui sinon va voir ailleurs.
Ça va finir en signature ça, anthologique ! :mrgreen:

J’aimerais comprendre dans le monde ou tu vis, un monde sans enfants, sans amour et sans balcon.

Avatar du membre
neron
Presse
Presse
Messages : 9114
Enregistré le : 21 déc. 2005, 19:21
Localisation : Haut de Seine

Re: Discrimination au logement

#31 Message par neron » 23 févr. 2020, 23:58

kamoulox a écrit :
23 févr. 2020, 22:34
J’aimerais comprendre dans le monde ou tu vis, un monde sans enfants, sans amour ..
Discute, regarde autour de toi ... l'Autruche met sa tête dans sable non pour se cacher mais bien pour attirer le mâle. :)

Crois-tu qu'en voyant sa tête ils aient encore envie ? Ben c'est la.mème chose lors de l'achat de la RP si ils savaient ce qu'elles ont en tête

Image.A.Image.B.Image.C
Quiz rapide ; Oû est le mâle, pourquoi ? ... Cqfd
La carte que les médias vous vendent n'est pas le territoire où vous vivez

Pazuzu
Messages : 986
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: Discrimination au logement

#32 Message par Pazuzu » 24 févr. 2020, 18:42

Ben92 a écrit :
23 févr. 2020, 21:06
Les hommes avisés ne se marient pas et non pas d'enfants. Jamais.
Heureusement que les hommes (et a fortiori les femmes) qui n'ont pas d'enfant ne savent pas ce qu'ils perdent ...

ProfGrincheux
Messages : 1037
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Discrimination au logement

#33 Message par ProfGrincheux » 24 févr. 2020, 22:48

Il n'est pas nécessaire de se marier pour avoir des enfants.

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 33770
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Discrimination au logement

#34 Message par Pi-r2 » 01 mars 2020, 08:20

Ben92 a écrit :
23 févr. 2020, 21:06
Les hommes avisés ne se marient pas et non pas d'enfants. Jamais.
Donc leurs gènes foireux disparaissent pour laisser la place aux vrais hommes (ceux qui survivent)
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 9361
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: Discrimination au logement

#35 Message par WolfgangK » 01 mars 2020, 10:03

Ben92 a écrit :
23 févr. 2020, 22:23
Gpzzzz a écrit :
23 févr. 2020, 21:09
Ben92 a écrit :
23 févr. 2020, 21:06
Les hommes avisés ne se marient pas et non pas d'enfants. Jamais.
Sélection naturelle...
Un homme normalement constitué n'a pas envie d'avoir d'enfants. Il a juste envie de baiser.
Mais la plupart des hommes sont faibles, et font des enfants pour satisfaire leur femme qui sinon va voir ailleurs.
L'homme sage comprend les causes proximales et les causes distales et sait les intégrer de façon harmonieuse.
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Avatar du membre
licorne
-++
-++
Messages : 3737
Enregistré le : 22 déc. 2011, 13:12
Localisation : GROLAND

Re: Discrimination au logement

#36 Message par licorne » 06 mars 2020, 14:10

Ben92 a écrit :
23 févr. 2020, 22:23
Gpzzzz a écrit :
23 févr. 2020, 21:09
Ben92 a écrit :
23 févr. 2020, 21:06
Les hommes avisés ne se marient pas et non pas d'enfants. Jamais.
Sélection naturelle...
Un homme normalement constitué n'a pas envie d'avoir d'enfants. Il a juste envie de baiser.
Mais la plupart des hommes sont faibles, et font des enfants pour satisfaire leur femme qui sinon va voir ailleurs.
tu crois que les meuf qui ont des gosse, se gêne pas pour aller voir ailleur ?
tu te tape que des meuf infertiles ou quoi

Ben92
-++
-++
Messages : 3566
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Discrimination au logement

#37 Message par Ben92 » 06 mars 2020, 16:31

licorne a écrit :
06 mars 2020, 14:10
tu crois que les meuf qui ont des gosse, se gêne pas pour aller voir ailleur ?
tu te tape que des meuf infertiles ou quoi
Si tu suivais un peu le forum tu saurais que je me suis tapé la femme d'un pote, qui a deux enfants. Ce qui m'a d'ailleurs attiré les foudres des tous ou presque. Alors que c'était juste pour rendre service. :|
Faut suivre...

Répondre