Il n'y a pas de « bulle » en Ile-de-France mais une pénurie de logements

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
Avatar du membre
Bidibulle
~~+
~~+
Messages : 7868
Enregistré le : 06 sept. 2007, 13:38
Localisation : Dans les volcans qui riaient très fort

Re: Il n'y a pas de « bulle » en Ile-de-France mais une pénurie de logements

#51 Message par Bidibulle » 18 mars 2020, 08:01

L'équation est compliquée entre :
- les parisiens qui se sont contaminés dans les trains de l'exode et qui vont décéder
- les parisiens qui vont avoir une révélation et quitter la ville lumière une fois la crise passée
- les parisiens qui vont découvrir que finalement avoir une résidence secondaire en base de repli, c'est pas si mal
... (complétez la liste)

Comment vont évoluer les marchés immos parisiens, provinciaux (RP et RS) ? :mrgreen:
Il y a assez de tout dans le monde pour satisfaire aux besoins de l'homme, mais pas assez pour assouvir son avidité. (Gandhi)

Avatar du membre
parisien
-+
-+
Messages : 2205
Enregistré le : 18 sept. 2009, 09:48

Re: Il n'y a pas de « bulle » en Ile-de-France mais une pénurie de logements

#52 Message par parisien » 18 mars 2020, 08:11

canti a écrit :
17 mars 2020, 23:54
Vincent92 a écrit :
17 mars 2020, 23:14
canti a écrit :
17 mars 2020, 20:28
Vincent92 a écrit :
17 mars 2020, 16:28
Si c'est juste pour rester chez soi, presque tout le monde s'accordera sur le fait qu'il faut mieux "se mettre au vert", au calme et dans un grand logement confortable.
Sauf qu'une vie où tu ne fais que cela est une vie triste pour beaucoup. A moins d'avoir un âge certain.
Je suis actuellement dans un grand logement confortable et je travaille avec une vue sur la forêt + étendu d'eau et avec les oiseaux en fond sonore de temps en temps. C'est beau et relaxant. Beaucoup plus adapté que mon logement francilien vu la situation. Il n'empêche que je ne souhaite pas vivre où je suis "full time".
C'est plutôt un luxe que d'avoir la possibilité de changer suivant la situation et ses envies.

Si d'autres vivent bien le fait d'être dans un endroit où il n'y a presque rien à faire de tout temps ou qu'ils sont super contents d'aller travailler au centre de Paris et de recevoir des inconnues dans un 26m2 en pleine situation de pandémie, ma foi tant mieux pour eux. Chacun voit midi à sa porte.
Comme tu as dit, le gouvernement a dit de rester chez soi. Enfin il a dit "rester chez vous"
Sauf que le grand logement confortable avec une vue sur la forêt, ce n'est pas chez toi.
Et donc tu as décidé de partir de Paris certainement en train où tout le monde a contaminé tout le monde.
Donc comme beaucoup, les franciliens ont décidé de quitter Paris pour potentiellement contaminés leurs familles dans leur logement en province

Bref le mouton "parisien/banlieue de 1ère couronne tellement heureux d'etre au bout de la ligne 9" où tout le monde fait la même chose en même temps a encore de beaux jours devant lui...

Quel égoïsme alors qu'on est en crise sanitaire. Mais bon chacun a sa conscience pour soi....
Penser à son confort personnel plutôt que l'intérêt général.... quelle tristesse....
L'être humain est purement égoïste, c'est un fait
Je suis parti en voiture à deux.
Bonnes vacances les parisiens :

https://www.youtube.com/watch?v=IqKQDmaspko


pathétique, à ta place je ne serais pas fiers de le dire sur un forum
En quoi partir se confiner à la campagne est-il "pathétique" ou "égoïste" ? :shock:

canti
Messages : 644
Enregistré le : 30 oct. 2015, 13:41

Re: Il n'y a pas de « bulle » en Ile-de-France mais une pénurie de logements

#53 Message par canti » 18 mars 2020, 08:22

parisien a écrit :
18 mars 2020, 08:11
canti a écrit :
17 mars 2020, 23:54
Vincent92 a écrit :
17 mars 2020, 23:14
canti a écrit :
17 mars 2020, 20:28


Comme tu as dit, le gouvernement a dit de rester chez soi. Enfin il a dit "rester chez vous"
Sauf que le grand logement confortable avec une vue sur la forêt, ce n'est pas chez toi.
Et donc tu as décidé de partir de Paris certainement en train où tout le monde a contaminé tout le monde.
Donc comme beaucoup, les franciliens ont décidé de quitter Paris pour potentiellement contaminés leurs familles dans leur logement en province

Bref le mouton "parisien/banlieue de 1ère couronne tellement heureux d'etre au bout de la ligne 9" où tout le monde fait la même chose en même temps a encore de beaux jours devant lui...

Quel égoïsme alors qu'on est en crise sanitaire. Mais bon chacun a sa conscience pour soi....
Penser à son confort personnel plutôt que l'intérêt général.... quelle tristesse....
L'être humain est purement égoïste, c'est un fait
Je suis parti en voiture à deux.
Bonnes vacances les parisiens :

https://www.youtube.com/watch?v=IqKQDmaspko


pathétique, à ta place je ne serais pas fiers de le dire sur un forum
En quoi partir se confiner à la campagne est-il "pathétique" ou "égoïste" ? :shock:

Egoïste car le gouvernement a dit de limiter au maximum ses déplacements, et qu'est ce qu'ils ont fait les parisiens? ils ont décidé de partir à plusieurs centaines de kilomètres de chez eux pour infecter tout le territoire avec le coronavirus même dans les régions jusque là épargner.
Pour infecter leur propre famille et tout ça pourquoi ? juste pour leur confort personnel.

C'est l'égoïsme à son paroxysme, c'est le "je pense à ma gueule et peu importe les conséquences de mes actes."
pitoyable, j'espère que ceux qui font ça auront dû mal désormais à se regarder dans la glace

Avatar du membre
Bidibulle
~~+
~~+
Messages : 7868
Enregistré le : 06 sept. 2007, 13:38
Localisation : Dans les volcans qui riaient très fort

Re: Il n'y a pas de « bulle » en Ile-de-France mais une pénurie de logements

#54 Message par Bidibulle » 18 mars 2020, 08:41

Sans compter l'entassement dans les trains ... un bon moyen de diffusion supplémentaire.
Il y a assez de tout dans le monde pour satisfaire aux besoins de l'homme, mais pas assez pour assouvir son avidité. (Gandhi)

Avatar du membre
parisien
-+
-+
Messages : 2205
Enregistré le : 18 sept. 2009, 09:48

Re: Il n'y a pas de « bulle » en Ile-de-France mais une pénurie de logements

#55 Message par parisien » 18 mars 2020, 09:20

canti a écrit :
18 mars 2020, 08:22
parisien a écrit :
18 mars 2020, 08:11
canti a écrit :
17 mars 2020, 23:54
Vincent92 a écrit :
17 mars 2020, 23:14
Je suis parti en voiture à deux.
Bonnes vacances les parisiens :

https://www.youtube.com/watch?v=IqKQDmaspko


pathétique, à ta place je ne serais pas fiers de le dire sur un forum
En quoi partir se confiner à la campagne est-il "pathétique" ou "égoïste" ? :shock:

Egoïste car le gouvernement a dit de limiter au maximum ses déplacements, et qu'est ce qu'ils ont fait les parisiens? ils ont décidé de partir à plusieurs centaines de kilomètres de chez eux pour infecter tout le territoire avec le coronavirus même dans les régions jusque là épargner.
Pour infecter leur propre famille et tout ça pourquoi ? juste pour leur confort personnel.

C'est l'égoïsme à son paroxysme, c'est le "je pense à ma gueule et peu importe les conséquences de mes actes."
pitoyable, j'espère que ceux qui font ça auront dû mal désormais à se regarder dans la glace
Généralisation abusive.
Un parisien qui va en voiture dans sa résidence secondaire et respecte les mesures de confinement ne met personne en danger.
Et à la limite, il libère de la place pour ceux qui n'ont pas la possibilité de partir de la ville.

Après, il y a ceux qui vont chez grand-mère en prenant le train... :mrgreen: Mais ça n'est pas le cas de tout le monde.

Avatar du membre
Bidibulle
~~+
~~+
Messages : 7868
Enregistré le : 06 sept. 2007, 13:38
Localisation : Dans les volcans qui riaient très fort

Re: Il n'y a pas de « bulle » en Ile-de-France mais une pénurie de logements

#56 Message par Bidibulle » 18 mars 2020, 09:51

parisien a écrit :
18 mars 2020, 09:20
Après, il y a ceux qui vont chez grand-mère en prenant le train... :mrgreen: Mais ça n'est pas le cas de tout le monde.
Pas faux, dans ma petite ville de province dans l'Allier, en allant chercher mes courses au drive, j'ai croisé pas mal de SUV neufs, immatriculés dans des départements de grandes villes : 75, 31, 34. Il n'y a pas que les citadins parisiens à s'être mis au vert.
Il y a assez de tout dans le monde pour satisfaire aux besoins de l'homme, mais pas assez pour assouvir son avidité. (Gandhi)

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 9341
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Il n'y a pas de « bulle » en Ile-de-France mais une pénurie de logements

#57 Message par optimus maximus » 18 mars 2020, 09:58

Avec cette ruée hors de la RP, il y a de grands appartements de libre qui pourraient être utilisés pour confiner des personnes malades qui ne demandent pas une hospitalisation lourde ou des SDF qui ne peuvent plus dormir dans la rue.

Avatar du membre
Bidibulle
~~+
~~+
Messages : 7868
Enregistré le : 06 sept. 2007, 13:38
Localisation : Dans les volcans qui riaient très fort

Re: Il n'y a pas de « bulle » en Ile-de-France mais une pénurie de logements

#58 Message par Bidibulle » 18 mars 2020, 09:59

optimus maximus a écrit :
18 mars 2020, 09:58
Avec cette ruée hors de la RP, il y a de grands appartements de libre qui pourraient être utilisés pour confiner des personnes malades qui ne demandent pas une hospitalisation lourde ou des SDF qui ne peuvent plus dormir dans la rue.
Y'a de l'appart de bobo à nettoyer pour les cambrioleurs munis de leur ausweiss doudou.
Il y a assez de tout dans le monde pour satisfaire aux besoins de l'homme, mais pas assez pour assouvir son avidité. (Gandhi)

Avatar du membre
henda
~~+
~~+
Messages : 5594
Enregistré le : 23 déc. 2010, 13:56

Re: Il n'y a pas de « bulle » en Ile-de-France mais une pénurie de logements

#59 Message par henda » 18 mars 2020, 10:08

Certains vont peut-être retrouver leur logement squatté à leur retour...

Autre question qu'on peut se poser, c'est si les hôpitaux de province ne risquent par une surcharge, car non dimensionnés pour une population locale exceptionnellement plus grande en période d'épidémie.

Avatar du membre
Bidibulle
~~+
~~+
Messages : 7868
Enregistré le : 06 sept. 2007, 13:38
Localisation : Dans les volcans qui riaient très fort

Re: Il n'y a pas de « bulle » en Ile-de-France mais une pénurie de logements

#60 Message par Bidibulle » 18 mars 2020, 10:10

henda a écrit :
18 mars 2020, 10:08
Certains vont peut-être retrouver leur logement squatté à leur retour...

Autre question qu'on peut se poser, c'est si les hôpitaux de province ne risquent par une surcharge, car non dimensionnés pour une population locale exceptionnellement plus grande en période d'épidémie.
Dans mon cas, c'est déjà sous dimensionné pour la population locale.
Il y a assez de tout dans le monde pour satisfaire aux besoins de l'homme, mais pas assez pour assouvir son avidité. (Gandhi)

Avatar du membre
amalricu
+
+
Messages : 2611
Enregistré le : 16 juin 2005, 17:11

Re: Il n'y a pas de « bulle » en Ile-de-France mais une pénurie de logements

#61 Message par amalricu » 18 mars 2020, 12:24

Bidibulle a écrit :
18 mars 2020, 08:01
L'équation est compliquée entre :
- les parisiens qui se sont contaminés dans les trains de l'exode et qui vont décéder
- les parisiens qui vont avoir une révélation et quitter la ville lumière une fois la crise passée
- les parisiens qui vont découvrir que finalement avoir une résidence secondaire en base de repli, c'est pas si mal
... (complétez la liste)

Comment vont évoluer les marchés immos parisiens, provinciaux (RP et RS) ? :mrgreen:
Plus de clients, plus d'argent, plus d'envie....

Les survivants se logent grâce aux NOMBREUX héritages l'année prochaine

Ca va être TOBOGAN....

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 9341
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Il n'y a pas de « bulle » en Ile-de-France mais une pénurie de logements

#62 Message par optimus maximus » 18 mars 2020, 13:03

Bidibulle a écrit :
18 mars 2020, 09:59
optimus maximus a écrit :
18 mars 2020, 09:58
Avec cette ruée hors de la RP, il y a de grands appartements de libre qui pourraient être utilisés pour confiner des personnes malades qui ne demandent pas une hospitalisation lourde ou des SDF qui ne peuvent plus dormir dans la rue.
Y'a de l'appart de bobo à nettoyer pour les cambrioleurs munis de leur ausweiss doudou.
Beaucoup de flics et de militaires dans les rues. Un cambrioleur tué pour l'exemple, ça peut arriver.

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 9341
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Il n'y a pas de « bulle » en Ile-de-France mais une pénurie de logements

#63 Message par optimus maximus » 18 mars 2020, 13:09

amalricu a écrit :
18 mars 2020, 12:24
Bidibulle a écrit :
18 mars 2020, 08:01
L'équation est compliquée entre :
- les parisiens qui se sont contaminés dans les trains de l'exode et qui vont décéder
- les parisiens qui vont avoir une révélation et quitter la ville lumière une fois la crise passée
- les parisiens qui vont découvrir que finalement avoir une résidence secondaire en base de repli, c'est pas si mal
... (complétez la liste)

Comment vont évoluer les marchés immos parisiens, provinciaux (RP et RS) ? :mrgreen:
Plus de clients, plus d'argent, plus d'envie....

Les survivants se logent grâce aux NOMBREUX héritages l'année prochaine

Ca va être TOBOGAN....
+ la hausse des taux
+ le resserrement de l'offre de credit par les banques
+ la désertion des acheteurs étrangers
+ des ménages qui vont avoir peur de contracter un crédit
+ impayés de loyers
+ priorisation des flux de l'épargne vers des activités stratégiques pour la nation (par des hausses d'impôt pour les plus riches voire des emprunts forcés ?)
+ baisse du prix des autres actifs qui rendront l'immobilier cher moins attractif

Avatar du membre
Praséodyme
-++
-++
Messages : 3725
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: Il n'y a pas de « bulle » en Ile-de-France mais une pénurie de logements

#64 Message par Praséodyme » 18 mars 2020, 13:39

Bidibulle a écrit :
18 mars 2020, 09:59
optimus maximus a écrit :
18 mars 2020, 09:58
Avec cette ruée hors de la RP, il y a de grands appartements de libre qui pourraient être utilisés pour confiner des personnes malades qui ne demandent pas une hospitalisation lourde ou des SDF qui ne peuvent plus dormir dans la rue.
Y'a de l'appart de bobo à nettoyer pour les cambrioleurs munis de leur ausweiss doudou.
Oui, ça se justifie aisément qu'on ne peut pas travailler de chez soi quand on est cambrioleur de profession.

Pazuzu
Messages : 986
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: Il n'y a pas de « bulle » en Ile-de-France mais une pénurie de logements

#65 Message par Pazuzu » 18 mars 2020, 13:57

canti a écrit :
18 mars 2020, 08:22
Egoïste car le gouvernement a dit de limiter au maximum ses déplacements, et qu'est ce qu'ils ont fait les parisiens? ils ont décidé de partir à plusieurs centaines de kilomètres de chez eux pour infecter tout le territoire avec le coronavirus même dans les régions jusque là épargner.
Pour infecter leur propre famille et tout ça pourquoi ? juste pour leur confort personnel.

C'est l'égoïsme à son paroxysme, c'est le "je pense à ma gueule et peu importe les conséquences de mes actes."
pitoyable, j'espère que ceux qui font ça auront dû mal désormais à se regarder dans la glace
T'es bien gentil mais les parisiens sont pas parmi les plus infestés.

Les clusters (Alsace, Bourgogne, Hauts de France, Bretagne) n'étaient pas à Paris, qui a été contaminée par les provinciaux après.

Les hopitaux de Paris ont accueilli les malades de toutes région depuis le début.

ET pour finir, pour être infesté il faut être deux. A toi de respecter les distances et l'hygène.

Avatar du membre
Praséodyme
-++
-++
Messages : 3725
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: Il n'y a pas de « bulle » en Ile-de-France mais une pénurie de logements

#66 Message par Praséodyme » 18 mars 2020, 14:02

optimus maximus a écrit :
18 mars 2020, 13:09
amalricu a écrit :
18 mars 2020, 12:24
Bidibulle a écrit :
18 mars 2020, 08:01
L'équation est compliquée entre :
- les parisiens qui se sont contaminés dans les trains de l'exode et qui vont décéder
- les parisiens qui vont avoir une révélation et quitter la ville lumière une fois la crise passée
- les parisiens qui vont découvrir que finalement avoir une résidence secondaire en base de repli, c'est pas si mal
... (complétez la liste)

Comment vont évoluer les marchés immos parisiens, provinciaux (RP et RS) ? :mrgreen:
Plus de clients, plus d'argent, plus d'envie....
Les survivants se logent grâce aux NOMBREUX héritages l'année prochaine
Ca va être TOBOGAN....
+ la hausse des taux
+ le resserrement de l'offre de credit par les banques
+ la désertion des acheteurs étrangers
+ des ménages qui vont avoir peur de contracter un crédit
+ impayés de loyers
+ priorisation des flux de l'épargne vers des activités stratégiques pour la nation (par des hausses d'impôt pour les plus riches voire des emprunts forcés ?)
+ baisse du prix des autres actifs qui rendront l'immobilier cher moins attractif
Ah, si seulement le marché immo et la fiscalité suivaient la logique. Mais tout cela a trop d'inertie pour répondre à une perturbation de quelques semaines comme celle qu'on vit actuellement. Il y a un gros déficit de PIB que vont devoir encaisser bon grè mal grè les commerçants, les loueurs de pas de porte et la dette publique. Mais pour le marché résidentiel, il faudrait supprimer un million de ménages, soit deux millions de morts pour avoir un impact. Et c'est justement ce qu'on cherche à éviter.

A la limite, le statut de Paris de nombril de la France va peut être prendre un petit coup. Cette image est principalement due à la centralisation des institutions politiques, des sièges sociaux et à la concentration des médias nationaux avec leur pouvoir de suggestion. Pour la plupart des gens normaux, la ville-lampadaire est déjà un endroit à fuir dès que les impératifs professionnels ne nous contraignent pas à y rester. Ça ne va pas changer.

La redistribution par l'héritage, ça a ses limites. Les riches seront plus riches, les pauvres toujours aussi pauvres. Et le marché des résidences secondaires va reprendre du poil de la bête.

Avatar du membre
ddv
-++
-++
Messages : 4605
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : chez les Bretons

Re: Il n'y a pas de « bulle » en Ile-de-France mais une pénurie de logements

#67 Message par ddv » 18 mars 2020, 14:18

La situation actuelle montre que l'on peut travailler à distance,depuis la campagne. Les maisons vont prendre de la valeur :mrgreen:
Moi, je maintiendrai le passe Navigo à 70 euros car je ne jouerai pas avec le pouvoir d'achat des Franciliens - V. Pécresse, dec 2015.
Je vais peut-être vous surprendre, mais je pense qu'il faut augmenter le SMIC net de 20 % - V. Pécresse, juin 2018

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 9497
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Il n'y a pas de « bulle » en Ile-de-France mais une pénurie de logements

#68 Message par Vincent92 » 18 mars 2020, 15:00

canti a écrit :
17 mars 2020, 23:54
Vincent92 a écrit :
17 mars 2020, 23:14
canti a écrit :
17 mars 2020, 20:28
Vincent92 a écrit :
17 mars 2020, 16:28
Si c'est juste pour rester chez soi, presque tout le monde s'accordera sur le fait qu'il faut mieux "se mettre au vert", au calme et dans un grand logement confortable.
Sauf qu'une vie où tu ne fais que cela est une vie triste pour beaucoup. A moins d'avoir un âge certain.
Je suis actuellement dans un grand logement confortable et je travaille avec une vue sur la forêt + étendu d'eau et avec les oiseaux en fond sonore de temps en temps. C'est beau et relaxant. Beaucoup plus adapté que mon logement francilien vu la situation. Il n'empêche que je ne souhaite pas vivre où je suis "full time".
C'est plutôt un luxe que d'avoir la possibilité de changer suivant la situation et ses envies.

Si d'autres vivent bien le fait d'être dans un endroit où il n'y a presque rien à faire de tout temps ou qu'ils sont super contents d'aller travailler au centre de Paris et de recevoir des inconnues dans un 26m2 en pleine situation de pandémie, ma foi tant mieux pour eux. Chacun voit midi à sa porte.
Comme tu as dit, le gouvernement a dit de rester chez soi. Enfin il a dit "rester chez vous"
Sauf que le grand logement confortable avec une vue sur la forêt, ce n'est pas chez toi.
Et donc tu as décidé de partir de Paris certainement en train où tout le monde a contaminé tout le monde.
Donc comme beaucoup, les franciliens ont décidé de quitter Paris pour potentiellement contaminés leurs familles dans leur logement en province

Bref le mouton "parisien/banlieue de 1ère couronne tellement heureux d'etre au bout de la ligne 9" où tout le monde fait la même chose en même temps a encore de beaux jours devant lui...

Quel égoïsme alors qu'on est en crise sanitaire. Mais bon chacun a sa conscience pour soi....
Penser à son confort personnel plutôt que l'intérêt général.... quelle tristesse....
L'être humain est purement égoïste, c'est un fait
Je suis parti en voiture à deux.
Bonnes vacances les parisiens :

https://www.youtube.com/watch?v=IqKQDmaspko


pathétique, à ta place je ne serais pas fiers de le dire sur un forum
Mon entreprise est assez exemplaire et n'a pas attendu les annonces de Macron. Elle a généralisé le télétravail il y a 2 semaines. Et pas juste pour les grouillots.
Je ne vois pas bien en quoi mon choix de partir ailleurs en voiture est égoïste et dangereux pour le bien commun. Plus que de rester en région parisienne.
Ceci étant, je ne prétends pas être un citoyen modèle. J'essayais surtout d'expliquer sur mon exemple (je ne dois pas être le seul à penser comme cela) la différence entre aller "se mettre au vert" pour une période limitée dans un contexte particulier et la volonté de vouloir vivre à la campagne de manière définitive.
Après, si on a acheté pas cher dans un "trou perdu" et qu'on pense qu'il va flamber pour ce genre de raison, l'espoir fait vivre...
N.B. : Tu me sembles très centré sur Paris. Le phénomène (certains citadins partis ailleurs pour une durée limitée, car permis par le télétravail et encouragé par le confinement) est probablement le même partout. (Lyon, Bordeaux, Nice,...)
Modifié en dernier par Vincent92 le 18 mars 2020, 15:12, modifié 5 fois.
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Ben92
-++
-++
Messages : 3566
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Il n'y a pas de « bulle » en Ile-de-France mais une pénurie de logements

#69 Message par Ben92 » 18 mars 2020, 15:01

Praséodyme a écrit :
18 mars 2020, 14:02
Ah, si seulement le marché immo et la fiscalité suivaient la logique. Mais tout cela a trop d'inertie pour répondre à une perturbation de quelques semaines comme celle qu'on vit actuellement. Il y a un gros déficit de PIB que vont devoir encaisser bon grè mal grè les commerçants, les loueurs de pas de porte et la dette publique. Mais pour le marché résidentiel, il faudrait supprimer un million de ménages, soit deux millions de morts pour avoir un impact. Et c'est justement ce qu'on cherche à éviter.
A la limite, le statut de Paris de nombril de la France va peut être prendre un petit coup. Cette image est principalement due à la centralisation des institutions politiques, des sièges sociaux et à la concentration des médias nationaux avec leur pouvoir de suggestion. Pour la plupart des gens normaux, la ville-lampadaire est déjà un endroit à fuir dès que les impératifs professionnels ne nous contraignent pas à y rester. Ça ne va pas changer.
La redistribution par l'héritage, ça a ses limites. Les riches seront plus riches, les pauvres toujours aussi pauvres. Et le marché des résidences secondaires va reprendre du poil de la bête.
Voilà enfin un commentaire sensé. On va faire peut-être -5% à Paris, et encore ce n'est pas dit.
Beaucoup ont oublié l’ampleur de la crise en 2008-9, où on ne savait pas si les banques allaient tenir. On est loin de là aujourd'hui.

Quant au optimus maximum et consorts qui affichent une excitation à peine voilée tels des vautours, non seulement ils se font de doux rêve, mais en plus leur comportement est particulièrement obscène.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 21217
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Il n'y a pas de « bulle » en Ile-de-France mais une pénurie de logements

#70 Message par lecriminel » 18 mars 2020, 19:09

optimus maximus a écrit :
18 mars 2020, 13:09
amalricu a écrit :
18 mars 2020, 12:24
Bidibulle a écrit :
18 mars 2020, 08:01
L'équation est compliquée entre :
- les parisiens qui se sont contaminés dans les trains de l'exode et qui vont décéder
- les parisiens qui vont avoir une révélation et quitter la ville lumière une fois la crise passée
- les parisiens qui vont découvrir que finalement avoir une résidence secondaire en base de repli, c'est pas si mal
... (complétez la liste)

Comment vont évoluer les marchés immos parisiens, provinciaux (RP et RS) ? :mrgreen:
Plus de clients, plus d'argent, plus d'envie....

Les survivants se logent grâce aux NOMBREUX héritages l'année prochaine

Ca va être TOBOGAN....
+ la hausse des taux
+ le resserrement de l'offre de credit par les banques
+ la désertion des acheteurs étrangers
+ des ménages qui vont avoir peur de contracter un crédit
+ impayés de loyers
+ priorisation des flux de l'épargne vers des activités stratégiques pour la nation (par des hausses d'impôt pour les plus riches voire des emprunts forcés ?)
+ baisse du prix des autres actifs qui rendront l'immobilier cher moins attractif
autre hypothèse: le confinement casse les habitudes et permet de réfléchir, beaucoup de gens se rendent compte qu'ils ont une VDM et en plus qu'ils ont les moyens d'y échapper (à condition de ne pas trop tarder à vendre)
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
clarine
-+
-+
Messages : 1970
Enregistré le : 20 juin 2015, 19:10

Re: Il n'y a pas de « bulle » en Ile-de-France mais une pénurie de logements

#71 Message par clarine » 18 mars 2020, 19:25

Pazuzu a écrit :
18 mars 2020, 13:57
canti a écrit :
18 mars 2020, 08:22
Egoïste car le gouvernement a dit de limiter au maximum ses déplacements, et qu'est ce qu'ils ont fait les parisiens? ils ont décidé de partir à plusieurs centaines de kilomètres de chez eux pour infecter tout le territoire avec le coronavirus même dans les régions jusque là épargner.
Pour infecter leur propre famille et tout ça pourquoi ? juste pour leur confort personnel.

C'est l'égoïsme à son paroxysme, c'est le "je pense à ma gueule et peu importe les conséquences de mes actes."
pitoyable, j'espère que ceux qui font ça auront dû mal désormais à se regarder dans la glace
T'es bien gentil mais les parisiens sont pas parmi les plus infestés.

Les clusters (Alsace, Bourgogne, Hauts de France, Bretagne) n'étaient pas à Paris, qui a été contaminée par les provinciaux après.

Les hopitaux de Paris ont accueilli les malades de toutes région depuis le début.

ET pour finir, pour être infesté il faut être deux. A toi de respecter les distances et l'hygène.
Peut-être pas en proportion (pour l'instant) mais dans l'absolu...


Image

canti
Messages : 644
Enregistré le : 30 oct. 2015, 13:41

Re: Il n'y a pas de « bulle » en Ile-de-France mais une pénurie de logements

#72 Message par canti » 18 mars 2020, 22:59

Pazuzu a écrit :
18 mars 2020, 13:57

T'es bien gentil mais les parisiens sont pas parmi les plus infestés.
Non je ne suis pas gentil. Mais par contre je te conseille de te mettre à jour :

Image

ça t'évitera de dire des conneries :?


Pour toi Vincent92, vu que tu ne vois pas le problème, un article va t'expliquer :

https://www.liberation.fr/france/2020/0 ... ns_1782224

D'ailleurs les Parisiens ne sont pas forcéments les bienvenus :
"«Mon voisin m’a fait la morale derrière sa haie, alors que je déchargeais mes valises… Du coup, on culpabilise et on fait profil bas, en se promettant d’appliquer au mieux les mesures de confinement, sans quitter la maison.»

Et le Parisien a été faire ses courses en arrivant pour foutre un peu plus le bordel en se pensant en vacances :
«la gendarmerie a dû intervenir au Leclerc de Saint-Martin-de-Ré pour rappeler les règles». «Le problème, d’où l’aide demandée aux gendarmes, ce sont certains comportements : les arrivants se sont rués sur les courses, il y a eu des tensions avec les locaux. Ensuite il faisait beau, ils ont pris les vélos pour se balader, il y a eu des activités nautiques»

Et la crise sanitaire risque de s'étendre sur tout le territoire :
La crainte sur ces îles jusqu’à présent épargnées est que leurs hôpitaux se retrouvent très vite surchargés, puisqu’ils ne sont pas dimensionnés pour des crises de l’ampleur de celle que connaît actuellement la France.
Isabelle, une des médecins du cabinet médical de l’île d’Yeu, racontait déjà lundi à Libération les craintes liées à cet afflux sur l’île qui compte habituellement environ 4 500 habitants : «C’est irresponsable de venir comme ça. La consigne est de rester chez soi et nous n’avons que des moyens limités pour soigner les gens sur place.»

Pazuzu
Messages : 986
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: Il n'y a pas de « bulle » en Ile-de-France mais une pénurie de logements

#73 Message par Pazuzu » 19 mars 2020, 14:11

canti a écrit :
18 mars 2020, 22:59
ça t'évitera de dire des conneries :?
Je ne sais pas où tu habites mais la corse ou le morbihan sont 4 fois plus vérolés que l'idf par habitant, la bourgogne et l'alsace au moins dix fois.

et perso, des comportement non civiques, j'en ai pas vu sur paris. s'il y a des problemes, c'est peut etre pas que ceux qui viennent d'arriver.

canti
Messages : 644
Enregistré le : 30 oct. 2015, 13:41

Re: Il n'y a pas de « bulle » en Ile-de-France mais une pénurie de logements

#74 Message par canti » 19 mars 2020, 14:12

Pazuzu a écrit :
19 mars 2020, 14:11
canti a écrit :
18 mars 2020, 22:59
ça t'évitera de dire des conneries :?
Je ne sais pas où tu habites mais la corse ou le morbihan sont 4 fois plus vérolés que l'idf par habitant, la bourgogne et l'alsace au moins dix fois.

et perso, des comportement non civiques, j'en ai pas vu sur paris. s'il y a des problemes, c'est peut etre pas que ceux qui viennent d'arriver.
source ????

Pazuzu
Messages : 986
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: Il n'y a pas de « bulle » en Ile-de-France mais une pénurie de logements

#75 Message par Pazuzu » 19 mars 2020, 14:15

tes chiffres par rapport à la population.
la corse c'est 35 fois moins d'habitants.

Pazuzu
Messages : 986
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: Il n'y a pas de « bulle » en Ile-de-France mais une pénurie de logements

#76 Message par Pazuzu » 19 mars 2020, 14:26

Ben92 a écrit :
16 mars 2020, 14:22
ddv a écrit :
16 mars 2020, 13:30
Ben92 va devoir se confiner dans son 25m2 (sans balcon) pendant plusieurs semaines, la loose :mrgreen:
Bah vous avez tout faux, au bureau aujourd'hui ainsi que deux de mes dev.
J'ai fait le forcing pour que mes devs soient à 50% télétravail et obtenu gain de cause.
Moi je viendrai tous les jours pour montrer l'exemple.
Alors, tu as toujours pas eu l'attestation de ton patron comme quoi le télétravail était impossible ? :lol: :lol:

Ou que ta boite était stratégique ? :lol:

Il s vont se rendre compte qu'ils peuvent vous installer à Beauvais ou Longwy maintenant ...

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 9497
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Il n'y a pas de « bulle » en Ile-de-France mais une pénurie de logements

#77 Message par Vincent92 » 19 mars 2020, 14:35

canti a écrit :Pour toi Vincent92, vu que tu ne vois pas le problème, un article va t'expliquer :

https://www.liberation.fr/france/2020/0 ... ns_1782224

D'ailleurs les Parisiens ne sont pas forcéments les bienvenus :
"«Mon voisin m’a fait la morale derrière sa haie, alors que je déchargeais mes valises… Du coup, on culpabilise et on fait profil bas, en se promettant d’appliquer au mieux les mesures de confinement, sans quitter la maison.»
Tu fais des généralités sans me connaitre ni même savoir exactement où je suis (je ne suis ni au toquet, ni à l’île de Ré ni à Belle Île en mer ou autre cliché). Je ne suis pas "les parisiens" (ou "les bordelais"/"les lyonnais/...") et mes voisins ne sont pas "les provinciaux".
On a chacun ses propres réactions pas forcément stéréotypés et je suis pour ma part arrivé bien avant les annonces de Macron.
Et il y a des cons partout. Je reconnais néanmoins qu'un certain nombre de parisiens sont assez proche du pire cliché qu'on peut en faire (arrogant/méprisant, snob, râleur, impoli, monsieurjesaistout...).
Tu as le droit de penser que je ne fais pas ce qu'il faut même si "ca m'en touche une sans faire bouger l'autre". Je serais néanmoins curieux de savoir si tu fais partie des Parisiens qui ont vraiment pris leur précaution ces deux dernières semaines. Ou bien si tu fais partie des gens qui n'ont presque rien changé de leur habitude et qui tout d'un coup viennent expliquer qu'il faut faire preuve de civisme.
Modifié en dernier par Vincent92 le 19 mars 2020, 15:00, modifié 5 fois.
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 19032
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Il n'y a pas de « bulle » en Ile-de-France mais une pénurie de logements

#78 Message par kamoulox » 19 mars 2020, 14:44

ddv a écrit :
18 mars 2020, 14:18
La situation actuelle montre que l'on peut travailler à distance,depuis la campagne. Les maisons vont prendre de la valeur :mrgreen:
Non non que ça reste comme ça. :mrgreen: Avec le salaire parisien qui tombe c’est confortable 8)

canti
Messages : 644
Enregistré le : 30 oct. 2015, 13:41

Re: Il n'y a pas de « bulle » en Ile-de-France mais une pénurie de logements

#79 Message par canti » 19 mars 2020, 15:20

Vincent92 a écrit :
19 mars 2020, 14:35
canti a écrit :Pour toi Vincent92, vu que tu ne vois pas le problème, un article va t'expliquer :

https://www.liberation.fr/france/2020/0 ... ns_1782224

D'ailleurs les Parisiens ne sont pas forcéments les bienvenus :
"«Mon voisin m’a fait la morale derrière sa haie, alors que je déchargeais mes valises… Du coup, on culpabilise et on fait profil bas, en se promettant d’appliquer au mieux les mesures de confinement, sans quitter la maison.»
Tu fais des généralités sans me connaitre ni même savoir exactement où je suis (je ne suis ni au toquet, ni à l’île de Ré ni à Belle Île en mer ou autre cliché). Je ne suis pas "les parisiens" (ou "les bordelais"/"les lyonnais/...") et mes voisins ne sont pas "les provinciaux".
On a chacun ses propres réactions pas forcément stéréotypés et je suis pour ma part arrivé bien avant les annonces de Macron.
Et il y a des cons partout. Je reconnais néanmoins qu'un certain nombre de parisiens sont assez proche du pire cliché qu'on peut en faire (arrogant/méprisant, snob, râleur, impoli, monsieurjesaistout...).
Tu as le droit de penser que je ne fais pas ce qu'il faut même si "ca m'en touche une sans faire bouger l'autre". Je serais néanmoins curieux de savoir si tu fais partie des Parisiens qui ont vraiment pris leur précaution ces deux dernières semaines. Ou bien si tu fais partie des gens qui n'ont presque rien changé de leur habitude et qui tout d'un coup viennent expliquer qu'il faut faire preuve de civisme.
n'essaie pas de te justifier pas, tu es égoïste, il faut que tu assumes.

Tu as tellement de mal à le faire qu'il a fallu que tu modifies 5 fois ton message :shock:
Modifié en dernier par Vincent92 le 19 mars 2020, 15:00, modifié 5 fois.

alexlyon
+
+
Messages : 2799
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Il n'y a pas de « bulle » en Ile-de-France mais une pénurie de logements

#80 Message par alexlyon » 20 mars 2020, 21:45

canti a écrit :
18 mars 2020, 22:59
Pazuzu a écrit :
18 mars 2020, 13:57

T'es bien gentil mais les parisiens sont pas parmi les plus infestés.
Non je ne suis pas gentil. Mais par contre je te conseille de te mettre à jour :

Image

ça t'évitera de dire des conneries :?


Pour toi Vincent92, vu que tu ne vois pas le problème, un article va t'expliquer :

https://www.liberation.fr/france/2020/0 ... ns_1782224

D'ailleurs les Parisiens ne sont pas forcéments les bienvenus :
"«Mon voisin m’a fait la morale derrière sa haie, alors que je déchargeais mes valises… Du coup, on culpabilise et on fait profil bas, en se promettant d’appliquer au mieux les mesures de confinement, sans quitter la maison.»

Et le Parisien a été faire ses courses en arrivant pour foutre un peu plus le bordel en se pensant en vacances :
«la gendarmerie a dû intervenir au Leclerc de Saint-Martin-de-Ré pour rappeler les règles». «Le problème, d’où l’aide demandée aux gendarmes, ce sont certains comportements : les arrivants se sont rués sur les courses, il y a eu des tensions avec les locaux. Ensuite il faisait beau, ils ont pris les vélos pour se balader, il y a eu des activités nautiques»

Et la crise sanitaire risque de s'étendre sur tout le territoire :
La crainte sur ces îles jusqu’à présent épargnées est que leurs hôpitaux se retrouvent très vite surchargés, puisqu’ils ne sont pas dimensionnés pour des crises de l’ampleur de celle que connaît actuellement la France.
Isabelle, une des médecins du cabinet médical de l’île d’Yeu, racontait déjà lundi à Libération les craintes liées à cet afflux sur l’île qui compte habituellement environ 4 500 habitants : «C’est irresponsable de venir comme ça. La consigne est de rester chez soi et nous n’avons que des moyens limités pour soigner les gens sur place.»
Les gens confondent instruction / hygiène, et contagion.
Les parisiens sont plus évolués socialement que le personnel local, mais ils ne sont pas moins contagieux.

castralroc
Messages : 163
Enregistré le : 12 août 2016, 01:14

Re: Il n'y a pas de « bulle » en Ile-de-France mais une pénurie de logements

#81 Message par castralroc » 21 mars 2020, 00:00

Ben92 a écrit :
18 mars 2020, 15:01
Praséodyme a écrit :
18 mars 2020, 14:02
Ah, si seulement le marché immo et la fiscalité suivaient la logique. Mais tout cela a trop d'inertie pour répondre à une perturbation de quelques semaines comme celle qu'on vit actuellement. Il y a un gros déficit de PIB que vont devoir encaisser bon grè mal grè les commerçants, les loueurs de pas de porte et la dette publique. Mais pour le marché résidentiel, il faudrait supprimer un million de ménages, soit deux millions de morts pour avoir un impact. Et c'est justement ce qu'on cherche à éviter.
A la limite, le statut de Paris de nombril de la France va peut être prendre un petit coup. Cette image est principalement due à la centralisation des institutions politiques, des sièges sociaux et à la concentration des médias nationaux avec leur pouvoir de suggestion. Pour la plupart des gens normaux, la ville-lampadaire est déjà un endroit à fuir dès que les impératifs professionnels ne nous contraignent pas à y rester. Ça ne va pas changer.
La redistribution par l'héritage, ça a ses limites. Les riches seront plus riches, les pauvres toujours aussi pauvres. Et le marché des résidences secondaires va reprendre du poil de la bête.
Voilà enfin un commentaire sensé. On va faire peut-être -5% à Paris, et encore ce n'est pas dit.
Beaucoup ont oublié l’ampleur de la crise en 2008-9, où on ne savait pas si les banques allaient tenir. On est loin de là aujourd'hui.

Quant au optimus maximum et consorts qui affichent une excitation à peine voilée tels des vautours, non seulement ils se font de doux rêve, mais en plus leur comportement est particulièrement obscène.

Je pense que tu sous estimes l’impact potentiel de cette crise. La france est à présent à l’arrêt à 80% ( Sauf grande distribution et bâtiment éventuellement )
En 2008-2009 la france était toujours au travail.

Le confinement met la france et d’autres pays européens et bientôt les USA à l’arrêt potentiellement jusqu’à septembre vu la gravité de la situation.

Ça ne s’est tout simplement jamais vu une telle crise.
Elle a des répercutions sur absolument tous les secteurs de la société.
Tant qu’il y a confinement il y a arrêt du travail.
Si la courbe des cas et des morts ne baissent pas dans les 15 jours c’est confinement jusqu’à mi-mai. Avec des reprises potentielles et des deuxièmes et troisièmes vagues.

Il y a de quoi être inquiet...L’immo parisien sera peut être épargné comme d’habitude mais possible qu’on se retrouve tous en faillite ou au chômage d’ici septembre sur ce forum.

Ben92
-++
-++
Messages : 3566
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Il n'y a pas de « bulle » en Ile-de-France mais une pénurie de logements

#82 Message par Ben92 » 21 mars 2020, 01:28

castralroc a écrit :
21 mars 2020, 00:00
L’immo parisien sera peut-être épargné comme d’habitude
En 9 mots, tu as résumé toute la force de l'immobilier parisien. :)

Au chômage je sais pas. Dans ma boite, si ca dure je prévois de faire virer mes dev générations Y fainéants comme des larves pour embaucher du polonais motivé à la place : en télétravail qu'il soit en Pologne ou en France ça revient au même, et c'est moins cher.

Cagou780
Messages : 116
Enregistré le : 19 mars 2020, 05:01

Re: Il n'y a pas de « bulle » en Ile-de-France mais une pénurie de logements

#83 Message par Cagou780 » 21 mars 2020, 04:52

castralroc a écrit :
21 mars 2020, 00:00
En 2008-2009 la france était toujours au travail.

Le confinement met la france et d’autres pays européens et bientôt les USA à l’arrêt potentiellement jusqu’à septembre vu la gravité de la situation.

Ça ne s’est tout simplement jamais vu une telle crise.
Perso je suis très inquiet.
- sur le nombre de morts (ex : 10 jours pour construire un hôpital de 30 lits alors que les chinois c'est 1000 lits dans le même délai, manque de matériels, confinement "à la carte", pas de test, ensemble du territoire touché...)
- sur l'économie : Qu'est ce qui tourne aujourd'hui ? : les commandes de bouffe et d'informatiques sur internet. les secteurs des loisirs, de l’hostellerie, de la restauration, du transport de personnes, le commerce de proximité (hors boulangerie, épicerie et pharmacie) sont morts. ça doit tourner autour de 15-20 % du PIB. Et le reste est à la ramasse : en 2009 la consommation d'électricité a baissé de 3 % / 2008, là on a une baisse de 15 % depuis le début des mesures. La baisse de la consommation de pétrole doit être encore pire. Autant de taxes en moins pour l'état alors que ses dépenses augmentent. Faudrait pas que ça dure mais je ne vois pas comment, sans un réel confinement le temps qu'on n'ait plus de nouveaux cas, on pourra laisser sortir les gens. Alors que les beaux jours vont arriver....
- sur la société : si les mômes ne retournent pas rapidement en cours, on en fait quoi à la rentrée prochaine ? Les tribunaux sont à l'arrêt (après la greve des avocats) donc Justice morte pour un moment. Dans quel état seront les personnels hospitaliers, les policiers, les chauffeurs routiers dans 1,2 ou 3 mois ? On a 130 000 français qui attendent de rentrer en France et tous ne rentreront pas vivants. Pendant ce temps là les américains se préparent en achetant des armes...

Avatar du membre
henda
~~+
~~+
Messages : 5594
Enregistré le : 23 déc. 2010, 13:56

Re: Il n'y a pas de « bulle » en Ile-de-France mais une pénurie de logements

#84 Message par henda » 21 mars 2020, 07:24

:lol:

Image

castralroc
Messages : 163
Enregistré le : 12 août 2016, 01:14

Re: Il n'y a pas de « bulle » en Ile-de-France mais une pénurie de logements

#85 Message par castralroc » 21 mars 2020, 09:31

Ben92 a écrit :
21 mars 2020, 01:28
castralroc a écrit :
21 mars 2020, 00:00
L’immo parisien sera peut-être épargné comme d’habitude
En 9 mots, tu as résumé toute la force de l'immobilier parisien. :)

Au chômage je sais pas. Dans ma boite, si ca dure je prévois de faire virer mes dev générations Y fainéants comme des larves pour embaucher du polonais motivé à la place : en télétravail qu'il soit en Pologne ou en France ça revient au même, et c'est moins cher.

Je ne vendrais pas la peau de l'ours avant de l'avoir tuer ;)
wait and see.

Avatar du membre
m.enfin
Administrateur
Administrateur
Messages : 2735
Enregistré le : 10 juin 2013, 13:55

Re: Il n'y a pas de « bulle » en Ile-de-France mais une pénurie de logements

#86 Message par m.enfin » 21 mars 2020, 10:18

Scénario possible pour les larves,
Elles viendront bouffer les abatis d’un aigri clamsé d’un ulcère cloîtré dans son cagibi
:mrgreen: :arrow:

Pazuzu
Messages : 986
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: Il n'y a pas de « bulle » en Ile-de-France mais une pénurie de logements

#87 Message par Pazuzu » 21 mars 2020, 13:53

Ben92 a écrit :
21 mars 2020, 01:28
castralroc a écrit :
21 mars 2020, 00:00
L’immo parisien sera peut-être épargné comme d’habitude
En 9 mots, tu as résumé toute la force de l'immobilier parisien. :)

Au chômage je sais pas. Dans ma boite, si ca dure je prévois de faire virer mes dev générations Y fainéants comme des larves pour embaucher du polonais motivé à la place : en télétravail qu'il soit en Pologne ou en France ça revient au même, et c'est moins cher.
et tu coup, c'est des polonais payés au lance pierre qui vont venir racheter ton petit cachot ? :lol: :lol:

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 19032
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Il n'y a pas de « bulle » en Ile-de-France mais une pénurie de logements

#88 Message par kamoulox » 21 mars 2020, 13:55

Pazuzu a écrit :
21 mars 2020, 13:53
Ben92 a écrit :
21 mars 2020, 01:28
castralroc a écrit :
21 mars 2020, 00:00
L’immo parisien sera peut-être épargné comme d’habitude
En 9 mots, tu as résumé toute la force de l'immobilier parisien. :)

Au chômage je sais pas. Dans ma boite, si ca dure je prévois de faire virer mes dev générations Y fainéants comme des larves pour embaucher du polonais motivé à la place : en télétravail qu'il soit en Pologne ou en France ça revient au même, et c'est moins cher.
et tu coup, c'est des polonais payés au lance pierre qui vont venir racheter ton petit cachot ? :lol: :lol:
Les polonais que j’ai rencontrés chauffeurs routiers ou sur des chantiers dans le bâtiment en France, leurs maisons sont de vrais palaces là bas! Ils ne sont pas intéressés par des appartements qui font même pas la taille d’une des salles d’eau :lol:

Pazuzu
Messages : 986
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: Il n'y a pas de « bulle » en Ile-de-France mais une pénurie de logements

#89 Message par Pazuzu » 21 mars 2020, 13:58

à part un geek pas trop mal payé, on voit pas bien qui pourrait acheter la boite à sardine à Boulogne.

mais s'ils se retrouvent tous au chomdu comme souhaité par ben, je me demande qui va être solvable pour racheter sa studette à prix d'or.

Ystava
Messages : 914
Enregistré le : 09 juin 2017, 13:10

Re: Il n'y a pas de « bulle » en Ile-de-France mais une pénurie de logements

#90 Message par Ystava » 21 mars 2020, 22:42

optimus maximus a écrit :
18 mars 2020, 13:03
Beaucoup de flics et de militaires dans les rues. Un cambrioleur tué pour l'exemple, ça peut a :roll: rriver.
Pas dans ce pays socialiste, malheureusement :roll:
titano a écrit :
06 avr. 2020, 18:18
En fait t'es un multi de Sibeth Ndiaye, c'est ça ?

Ystava
Messages : 914
Enregistré le : 09 juin 2017, 13:10

Re: Il n'y a pas de « bulle » en Ile-de-France mais une pénurie de logements

#91 Message par Ystava » 21 mars 2020, 23:00

canti a écrit :
18 mars 2020, 22:59
Et la crise sanitaire risque de s'étendre sur tout le territoire :
La crainte sur ces îles jusqu’à présent épargnées est que leurs hôpitaux se retrouvent très vite surchargés, puisqu’ils ne sont pas dimensionnés pour des crises de l’ampleur de celle que connaît actuellement la France.
Isabelle, une des médecins du cabinet médical de l’île d’Yeu, racontait déjà lundi à Libération les craintes liées à cet afflux sur l’île qui compte habituellement environ 4 500 habitants : «C’est irresponsable de venir comme ça. La consigne est de rester chez soi et nous n’avons que des moyens limités pour soigner les gens sur place.»
Alors déjà si ce sont des Parisiens qui vont dans leurs résidences secondaires tout au long de l'année, ça ne va pas changer grand chose : ils sont chez eux aussi, et ils pourraient tomber malades n'importe quand, donc "surcharger" le système local à tout moment.

Ensuite, ce n'est pas très malin de représenter les Parisiens de manière monolithique. Il y a une grande différence, en matière de risques et de soins potentiels, entre un Parisien de 25 ans et un autre de 75 ans.
titano a écrit :
06 avr. 2020, 18:18
En fait t'es un multi de Sibeth Ndiaye, c'est ça ?

Répondre