« On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade » : les regrets d’Agnès Buzyn

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
Avatar du membre
IMMOLOLO
Messages : 474
Enregistré le : 13 déc. 2015, 18:20

« On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade » : les regrets d’Agnès Buzyn

#1 Message par IMMOLOLO » 17 mars 2020, 16:04

Mesures de confinement : C'est pas seulement les citoyens qui sont irresponsables


https://www.lemonde.fr/politique/articl ... 23448.html

Avatar du membre
Jeffrey
Modérateur
Modérateur
Messages : 8833
Enregistré le : 12 févr. 2012, 19:59

Re: « On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade » : les regrets d’Agnès Buzyn

#2 Message par Jeffrey » 17 mars 2020, 16:13

C'est un aveu terrifiant, ce post a toute sa place dans le fil sur Macron
Quis custodiet ipsos custodes?

Avatar du membre
Nounou
Messages : 1619
Enregistré le : 01 déc. 2005, 21:06
Localisation : Isere

Re: « On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade » : les regrets d’Agnès Buzyn

#3 Message par Nounou » 17 mars 2020, 17:28

Dans le Canard Enchaine cet automne, la page 2 des rumeurs mentionnait a plusieures reprises que not' bon roi et son entourage etaient bien enerves, en raison de la communication de la ministre de la sante: trop solo, et pas fiable.
Pas vraiment de surprise aujourd'hui.
A mon sens, quand on a exerce de pareilles responsabilites, on assume son bilan et on ne vient pas pleurnicher.
Image

alexlyon
+
+
Messages : 2749
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: « On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade » : les regrets d’Agnès Buzyn

#4 Message par alexlyon » 17 mars 2020, 17:45

Qu'on la foute à poil, dans un enclos de sangliers affamés depuis 5 semaines.

Avatar du membre
davivd
~~+
~~+
Messages : 6846
Enregistré le : 05 oct. 2007, 15:24

Re: « On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade » : les regrets d’Agnès Buzyn

#5 Message par davivd » 17 mars 2020, 18:19

alexlyon a écrit :
17 mars 2020, 17:45
Qu'on la foute à poil, dans un enclos de sangliers affamés depuis 5 semaines.
Il faut y mettre une bonne partie du pouvoir actuel, sinon ce ne serait pas juste.
"car la nuit est sombre et pleine de terreurs"

maud lepage 75
Messages : 444
Enregistré le : 31 août 2011, 20:35
Localisation : paris

Re: « On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade » : les regrets d’Agnès Buzyn

#6 Message par maud lepage 75 » 17 mars 2020, 18:22

Image

"J’alerte mon avocat, c’est le meilleur à Miami, c’est l’as des avocats. Je te préviens que demain matin, toi tu vas bosser en Alaska."

Scarface, Tony Montana à un flic.

pierre_gibran
Messages : 193
Enregistré le : 29 mars 2007, 21:04

Re: « On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade » : les regrets d’Agnès Buzyn

#7 Message par pierre_gibran » 21 mars 2020, 20:35

Et cette lettre en 2016, du (je crois) Directeur des hôpitaux de Paris, disant au président que la France ne serait pas prête du tout en cas d'épidémie, par manque de matériel ET d'organisations. Il demandait un crash test, pour objectiver les manquements et y remédier…
Les sangliers c'est soft je trouve.

Avatar du membre
sawaï
-+
-+
Messages : 1841
Enregistré le : 02 nov. 2009, 21:53

Re: « On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade » : les regrets d’Agnès Buzyn

#8 Message par sawaï » 21 mars 2020, 21:12

Buzin manque pas d'air : elle se barre juste avant la tempête et après elle crache sur son propre camp alors qu'elle même n'a pas le Q propre. Elle est incompétente d'une force... Encore une arriviste qui n'a pas eu la carrure du poste.
La réalité, c'est ce qui refuse de disparaître lorsque l'on a cessé de croire.Philip K.Dick

Avatar du membre
Suricate
Modérateur
Modérateur
Messages : 13460
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12

Re: « On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade » : les regrets d’Agnès Buzyn

#9 Message par Suricate » 21 mars 2020, 21:17

sawaï a écrit :
21 mars 2020, 21:12
Encore une arriviste qui n'a pas eu la carrure du poste.
A la Culture au pire tu finis avec un plug anal Place Vendôme.

A la Santé c'est un peu plus problématique.

Avatar du membre
m.enfin
Administrateur
Administrateur
Messages : 2696
Enregistré le : 10 juin 2013, 13:55

Re: « On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade » : les regrets d’Agnès Buzyn

#10 Message par m.enfin » 21 mars 2020, 23:25

Suricate a écrit :
21 mars 2020, 21:17
sawaï a écrit :
21 mars 2020, 21:12
Encore une arriviste qui n'a pas eu la carrure du poste.
A la Culture au pire tu finis avec un plug anal Place Vendôme.

A la Santé c'est un peu plus problématique.
On parle des armées ? (non pas en un seul mot)

Avatar du membre
IMMOLOLO
Messages : 474
Enregistré le : 13 déc. 2015, 18:20

Re: « On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade » : les regrets d’Agnès Buzyn

#11 Message par IMMOLOLO » 21 mars 2020, 23:38

Dans trois mois on apprendra la vérité - on découvrira une fois encore que c'est des amateurs - finalement rien de nouveau

Avatar du membre
parisien
-+
-+
Messages : 2148
Enregistré le : 18 sept. 2009, 09:48

Re: « On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade » : les regrets d’Agnès Buzyn

#12 Message par parisien » 22 mars 2020, 09:40

:mrgreen:
Quand on y pense, elle est passé à rien du tout d'être une héroïne... :mrgreen:

Il aurait "suffit" qu'elle démissionne et qu'elle dise exactement ce qu'elle vient de déclarer il y a un mois, et elle aurait montré qu'elle se préoccupait plus de la santé des français plutôt que de sa carrière politique !

Ah ! C'est ballot, c'est ballot !

Vraiment, ça s'est joué à si peu !

:mrgreen:

kaz
Messages : 705
Enregistré le : 22 févr. 2010, 12:12
Localisation : 9 815 € / m²

Re: « On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade » : les regrets d’Agnès Buzyn

#13 Message par kaz » 22 mars 2020, 12:19

:lol: :? :(

Avatar du membre
licorne
-++
-++
Messages : 3724
Enregistré le : 22 déc. 2011, 13:12
Localisation : GROLAND

Re: « On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade » : les regrets d’Agnès Buzyn

#14 Message par licorne » 23 mars 2020, 15:53

Masques,gel et gants aussi rares que l’or,
pas de test systématique,la chloroquine interdite par la Buzin alors que les essais sont spectaculaires,cette même Buzyn annoncant que le risque est nul alors qu’en privé elle se vante d’avoir connaissance du tsunami a venir,
Son mari Lévy directeur de l’Inserm et promoteur du labo P4 a Wuhan d’où est partie l’épidémie...

trop de coïncidences tuent la coincidence,

Le Pr Yazdanpanah, chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital Bichat, c’est à cause de lui que la France a perdu 3 semaines dans la lutte contre le coronavirus.

Oui, ce Professeur a refusé de tester la chloroquine dans un large essai clinique officiel 

! Pour se justifier, il avait invoqué des « problèmes d’interactions médicamenteuses avec d’autres traitements chez des patients en réanimation, et l’existence d’effets secondaires de la chloroquine ».


Pourtant, comme l’avait dit le Pr Raoult à l’époque : « Certes il y a des effets secondaires graves si on ne respecte pas la posologie, mais c’est un médicament que l’on connaît, on sait comment faire ».

En fait, le Pr Yazdanpanah voulait privilégier deux autres médicaments : Le remdesivir, un anti-viral qui n’est même pas encore commercialisé, du laboratoire Gilead ; Et le Kelatra (seul ou avec de l’interferon bêta), un anti-VIH du laboratoire AbbVie Pourquoi ?

La raison fait froid dans le dos : ce Pr Yazdanpanah est grassement rémunéré par Gilead et AbbVie… ainsi que par 7 autres compagnies pharmaceutiques, dont il est au « board » !

Bref, voilà un homme criblé de conflits d’intérêt, mais c’est lui que les autorités ont choisi d’écouter.

Avatar du membre
licorne
-++
-++
Messages : 3724
Enregistré le : 22 déc. 2011, 13:12
Localisation : GROLAND

Re: « On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade » : les regrets d’Agnès Buzyn

#15 Message par licorne » 25 mars 2020, 10:32

Coronavirus : Karine Lacombe contre Didier Raoult
VK Twitter Facebook Pinterest Google Plus email

Publié le : mardi 24 mars
Mots-clés : Corruption; France; Justice & Droit; Médias; Politique; Santé; Science
Commentaires : 35
Nombre de vues : 17 276
Source : geopolintel.fr

1
2
3
4
5
62 votes

Karine Lacombe, professeur de médecine et infectiologue, vient de remplacer Michel Cymes comme correspondante scientifique télévisuelle. Elle officie à TF1 pour nous informer sur le déroulement de la crise du Covid-19. Tout juste promue, elle est montée au créneau contre le désormais célèbre professeur Didier Raoult, le mousquetaire français qui vient de promouvoir la chloroquine, substance efficace et peu chère et dont les effets indésirables sont bien maîtrisés, la seule alternative viable dans l’urgence thérapeutique actuelle. Karine Lacombe, estime que « ce qui se passe à Marseille est absolument scandaleux (...) C’est en dehors de toute démarche éthique. » Elle est intervenue sur le cas d’un patient testé négatif au coronavirus sur lequel le traitement à la chloroquine fut un échec. Mais Didier Raoult confirme son traitement uniquement sur les patients positifs.
Ce discours à charge de Karine Lacombe n’est pas si étrange – malgré le respect que nous devons avoir pour son parcours professionnel – si on considère sa collaboration avec les laboratoires internationaux.



Le ministre de la Santé Olivier Véran a autorisé des essais cliniques pour des traitements potentiels avec la chloroquine. Devant tant de polémiques, il précise sur l’avis du Haut Conseil de santé, que le recours à la chloroquine serait « strictement encadré et que cette molécule ne devait être utilisée que dans le cadre hospitalier ».



Karine Lacombe, l’INSERM et le vaccin :

Karine Lacombe a été membre de l’INSERM, dirigé alors par Yves Lévy, le mari d’Agnès Buzyn, et l’INSERM est favorable à la méthode CRISPR pour élaborer un vaccin alors que le professeur Raoult réalise des cultures de bactéries. On peut donc supposer qu’elle est en désaccord avec la méthode Raoult puisque Yves Lévy et Agnès Buzyn étaient opposés à la création de l’unité de Marseille : les 160 millions octroyés à Didier Raoult pour monter son unité de recherche sont autant d’argent qui ont échappé à l’INSERM.

Karine Lacombe : « Beaucoup de temps et d’argent ont été investis afin de produire un vaccin contre le Covid-19. On est raisonnablement optimiste d’y arriver raisonnablement vite. »
Mais un vaccin ne se fabrique pas dans l’urgence et risque de ne pas avoir le succès attendu si un traitement efficace se profile avant lui...



Conflit d’intérêt

Dans sa déclaration publique d’intérêt, obligatoire pour exercer son métier, Karine Lacombe mentionne les sommes touchées lors de ses interventions auprès des laboratoires.

1/ Le ténofovir a obtenu son autorisation de mise sur le marché (AMM) pour le VIH sous le nom de Viread. Cet analogue nucléotidique, apparenté à l’Adéfovir, appartient comme l’Adéfovir aux phosphonates de nucléosides acycliques. Comme lui, il permet le contrôle de la multiplication virale B avec une absence de mutation induite dans l’ADN polymérase et un risque, quoique rare, de néphrotoxicité tubulaire. Lacombe K, Gozlan J, Boelle PY, Serfaty L, Zoulim F, Valleron AJ, et al. Long-term hepatitis B virus dynamics in HIV-hepatitis B virus-co-infected patients treated with tenofovir disoproxil fumarate. AIDS 2005 ; 19 : 907-15.

Laboratoire Gilead, somme perçue : 15 000 euros

2/ Bristol-Myers Squibb : 10 000 euros perçus sur 5 ans

3/ ABB VIE : 3000 euros perçus sur 5 ans

4/ Laboratoire Janssen : 3000 euros perçus sur 5 ans.

La conclusion est claire, Karine Lacombe se pose en concurrente de Didier Raoult.



Titre documents joints

• Déclaration d’intérêt de Karine Lacombe (PDF – 1,2 Mo)


Le passage sur CRISPR n’a aucun sens. Il y a 3 medicaments en competition, le japonais Favipiravir, qui tue plus que le virus, la chloroquine pas brevetable, et l’(((americain)))) Remdesivir de Gilead. Ils veulent tous absolument que le Remdesivir soit utilisé, Raoult leur a coupé l’herbe sous le pied. Pas de test PCR, pas assez cher, car les labo developpent des auto tests qu’ils doivent vendre sinon ils n’ont aucun interets à les developper. Restez chez vous et attendez que les labos aient quelque chose a vendre. C’est long...

vpl
troll un peu lourd
Messages : 12561
Enregistré le : 20 sept. 2008, 13:12

Re: « On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade » : les regrets d’Agnès Buzyn

#16 Message par vpl » 25 mars 2020, 11:18

Merci de relayer ce genre de conneries ici, ça manquait...

Manfred
~~+
~~+
Messages : 12718
Enregistré le : 20 oct. 2007, 17:35

Re: « On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade » : les regrets d’Agnès Buzyn

#17 Message par Manfred » 25 mars 2020, 11:19

vpl a écrit :
25 mars 2020, 11:18
Merci de relayer ce genre de conneries ici, ça manquait...
quelles conneries ?
je ne suis pas allé vérifier, mais ce qui est écrit est faux ?
si oui n'hésite pas à corriger.

vpl
troll un peu lourd
Messages : 12561
Enregistré le : 20 sept. 2008, 13:12

Re: « On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade » : les regrets d’Agnès Buzyn

#18 Message par vpl » 25 mars 2020, 11:30

De voir toutes les décisions comme prises individuellement pour le profit personnel.
Machin connait truc qui dirige ceci qui cherche sur tel sujet du coup il torpille le projet concurrent pour faire plein de brouzoufs.

C'est comme le truc qui a circulé comme quo le virus avait été breveté en 2004 par le mari de Buzyn et que c'était la preuve du complot...

Manfred
~~+
~~+
Messages : 12718
Enregistré le : 20 oct. 2007, 17:35

Re: « On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade » : les regrets d’Agnès Buzyn

#19 Message par Manfred » 25 mars 2020, 11:35

ah, donc même si c'est vrai, c'est pas pertinent. La malhonnêteté, l'intérêt particulier passant avant l'intérêt général, les querelles de chapelle, les conflits d'intérêts... Tout ça n'existe pas ou n'a pas d'importance dans le monde de vpl. TOUJOURS DÉDOUANER LES DÉCIDEURS.

Avatar du membre
titano
-++
-++
Messages : 4268
Enregistré le : 27 oct. 2013, 19:36
Localisation : Stilwater

Re: « On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade » : les regrets d’Agnès Buzyn

#20 Message par titano » 25 mars 2020, 11:38

ΜΟΛΩΝ ΛΑΒΕ
Shermann a écrit :It's a jungle out there : 978-2412019689

vpl
troll un peu lourd
Messages : 12561
Enregistré le : 20 sept. 2008, 13:12

Re: « On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade » : les regrets d’Agnès Buzyn

#21 Message par vpl » 25 mars 2020, 11:57

Manfred a écrit :
25 mars 2020, 11:35
ah, donc même si c'est vrai, c'est pas pertinent. La malhonnêteté, l'intérêt particulier passant avant l'intérêt général, les querelles de chapelle, les conflits d'intérêts... Tout ça n'existe pas ou n'a pas d'importance dans le monde de vpl. TOUJOURS DÉDOUANER LES DÉCIDEURS.
Ou toujours les accabler, en confondant tout. C'est pas du tout pareil de pointer le fait que les décisions se prennent lentement, entre spécialistes et politiques mus par des intérêts contradictoires, avec tout le monde voulant se couvrir, que de dire qu'ils ont du pognon placé sur l'une des solutions et qu'ils torpilleront le reste.

Par principe les décisions sont toujours complexes, en faire un truc simple mu par le seul intérêt personnel c'est idiot, et c'est une outrance qui masque le vrai débat à avoir sur comment doivent se prendre les décisions.

Avatar du membre
licorne
-++
-++
Messages : 3724
Enregistré le : 22 déc. 2011, 13:12
Localisation : GROLAND

Re: « On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade » : les regrets d’Agnès Buzyn

#22 Message par licorne » 25 mars 2020, 11:58

Covid-19 : Le professeur Didier Raoult se met en retrait du conseil scientifique


Le professeur Raoult, qui n’hésite pas à prendre des décisions à rebours des directives gouvernementales pour traiter l’épidémie, ne se rendra plus au conseil scientifique, qui ne correspond pas à l’idée qu’il se fait d’« un conseil stratégique ».



Le professeur Didier Raoult, spécialiste des maladies infectieuses qui dirige l’Institut hospitalo-universitaire (IHU) Méditerranée Infection à Marseille, a annoncé ce 24 mars, dans les colonnes du journal Les Échos qu’il ne « participe[rait] plus au conseil scientifique réuni autour d’Emmanuel Macron ». « Je suis en contact avec le ministère et avec le président de la République pour leur dire ce que je pense », a-t-il ensuite précisé dans une interview diffusée sur YouTube. Et de poursuivre : « Je reste en contact avec eux directement, car le conseil ne correspond pas à ce que je pense devoir être un conseil stratégique. »

Sur les deux premiers avis (datés du 12 et 14 mars) de ce conseil, rendus publics par le ministère de la Santé, le nom du professeur Didier Raoult figure avec la mention « excusé ». En revanche, son nom ne figure pas dans la liste des membres sur le troisième avis, daté du 16 mars.

Ce conseil scientifique, composé d’une dizaine d’infectiologues, de chercheurs et de professeurs de médecine mais aussi de spécialistes en sciences humaines et en modèles mathématiques, a été mis en place par le ministre français de la Santé, Olivier Véran, pour assister et orienter le gouvernement dans la prise de décisions, notamment pour lutter contre la pandémie de Covid-19. « C’est ce conseil qui a incité le gouvernement à maintenir les élections municipales, c’est ce même conseil qui l’a orienté vers la voie du confinement », rappelle France Inter.



Un dépistage qui va à l’encontre des directives nationales

Prenant la méthode sud-coréenne comme exemple, le professeur Didier Raoult considère que d’importants moyens de dépistages doivent être mis en place à l’échelle nationale pour détecter les cas suspects, les isoler puis les traiter. « Cette stratégie [sud-coréenne] a permis de s’attaquer aux nouveaux foyers avant qu’ils débordent. Ce doit être notre modèle », a-t-il fait valoir à chaque réunion du Conseil scientifique.

Mais le gouvernement s’est, jusqu’à présent, refusé à mettre en place une telle stratégie. Un refus qui n’a pas arrêté le professeur Didier Raoult et son équipe, qui ont expliqué dans un un communiqué publié le 22 mars, que l’IHU Méditerranée Infection permettait à tous les « malades fébriles » qui s’y présentent d’être dépistés. « Conformément au serment d’Hippocrate que nous avons prêté, nous obéissons à notre devoir de médecin », ont écrit les médecins pour justifier leur décision qui va à l’encontre des directives du gouvernement français.

En outre, les médecins signataires du communiqué de l’IHU dont le professeur Didier Raoult, avaient annoncé que tous les patients atteints du Covid-19, « dont un grand nombre peu symptomatiques ont des lésions pulmonaires au scanner », seraient traités par l’association d’hydroxychloroquine – un dérivé de la chloroquine, molécule utilisée contre le paludisme – et d’azithromycine. « Dans les cas de pneumonie sévère, un antibiotique à large spectre est également associé », ajoutaient les médecins. « Nous pensons qu’il n’est pas moral que cette association ne soit pas incluse systématiquement dans les essais thérapeutiques concernant le traitement de l’infection de Covid-19 en France », écrivaient-ils également dans le communiqué.

Une décision une nouvelle fois à rebours du gouvernement, qui a fait savoir de son côté – le 23 mars seulement – qu’il prendrait un arrêté pour rendre le médicament accessible pour les formes les plus graves mais pas pour les moins sévères.

Si ces décisions ne font pas l’unanimité au sein du conseil scientifique ou du gouvernement, elles rencontrent en revanche un fort succès auprès des patients : les 23 et 24 mars, la foule ne s’arrêtait plus de grossir devant l’institut marseillais où officient le professeur Didier Raoult et son équipe

Manfred
~~+
~~+
Messages : 12718
Enregistré le : 20 oct. 2007, 17:35

Re: « On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade » : les regrets d’Agnès Buzyn

#23 Message par Manfred » 25 mars 2020, 11:59

donc il ne faut pas parler des potentiels conflits d'intérêts.
CQFD.

Avatar du membre
licorne
-++
-++
Messages : 3724
Enregistré le : 22 déc. 2011, 13:12
Localisation : GROLAND

Re: « On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade » : les regrets d’Agnès Buzyn

#24 Message par licorne » 25 mars 2020, 12:00

Le gouvernement avait prévu un plan com’ formidable : après avoir - volontairement ou non - laissé s’aggraver la situation, ériger Macron comme sauveur de la nation (et petit père du peuple ?). En effet, une population apeurée et donc, infantilisée, cherche tout naturellement un sauveur.
Et qui est arrivé ? Un improbable professeur qui ne confond pas médecine avec politique et intérêts commerciaux.

vpl
troll un peu lourd
Messages : 12561
Enregistré le : 20 sept. 2008, 13:12

Re: « On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade » : les regrets d’Agnès Buzyn

#25 Message par vpl » 25 mars 2020, 12:06

Manfred a écrit :
25 mars 2020, 11:59
donc il ne faut pas parler des potentiels conflits d'intérêts.
CQFD.
Bien sur que si, mais tout expliquer avec un air satisfait parce que le mari de machin a rencontré il y a x années tel ou tel c'est du propos de comptoir qui dessert la critique.

Un autre exemple sur le site qui a publié ça :
http://www.geopolintel.fr/article2191.html

Oh, c'est du lourd !

sauf que non, ça date d'avant l'annonce des premiers cas en Chine, de l'intérêt éventuel de la chloroquine, et surtout ça vient à la suite d'un processus de plusieurs mois alors qu'on fait comme si c'était signé en urgence sur un coin de table.
https://factuel.afp.com/non-la-chloroqu ... nvier-2020

Manfred, si t'arrives à regarder ce monde de fous qui relaye des conneries sans queue ni tête sans t'énerver, désolé moi je peux pas.
On dit que les médias abrutissent les gens et c'est vrai, mais ils aiment tellement ça qu'ils se jettent comme des morts de faim sur tout ce qui traine.

vpl
troll un peu lourd
Messages : 12561
Enregistré le : 20 sept. 2008, 13:12

Re: « On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade » : les regrets d’Agnès Buzyn

#26 Message par vpl » 25 mars 2020, 12:07

licorne a écrit :
25 mars 2020, 12:00
Le gouvernement avait prévu un plan com’ formidable : après avoir - volontairement ou non - laissé s’aggraver la situation, ériger Macron comme sauveur de la nation (et petit père du peuple ?). En effet, une population apeurée et donc, infantilisée, cherche tout naturellement un sauveur.
Et qui est arrivé ? Un improbable professeur qui ne confond pas médecine avec politique et intérêts commerciaux.
Abruti fini va : c'est pas un tout petit peu MONDIAL ce qui arrive là ?

Avatar du membre
Jeffrey
Modérateur
Modérateur
Messages : 8833
Enregistré le : 12 févr. 2012, 19:59

Re: « On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade » : les regrets d’Agnès Buzyn

#27 Message par Jeffrey » 25 mars 2020, 12:12

Il y a eu une alerte modération invoquant que ce site est "conspirationniste".
Je pense que chacun est en mesure de vérifier au moins une partie des éléments apportés.
Par exemple, on peut regarder la déclaration d'intérêt de Yazdanapah établie en 2016 pour sa participation au comité d'experts sur le virus de l'hépatite.
Il doit déclarer tous les participations à des activités organisées par des laboratoires privés.
Sur une période de 3 ans, ce médecin recense 59 participations à des séminaires, colloques organisés par des laboratoires pharmaceutiques privés partout dans le monde auxquels il a participé en tant que consultant ou expert rémunéré. il a coché 59 fois la case " x rémunération au déclarant".
Sur la même période, il a participé à 39 expériences/études organisées par des laboratoires privés sur le sujet de l'hépatite et pour lesquelles il coche également la case "x rémunération au déclarant".
Vous pouvez taper son nom dans google plus déclaration d'intérêt, c'est le premier lien qui sort.

59 séminaires + 40 expériences organisées par des laboratoires pharmaceutiques privés, ça interpelle quand même, sachant qu'il est fonctionnaire d'état rémunéré par l'APHP.

On peut très bien penser que c'est normal parce que
- tout le monde fait pareil ...
- c'est comme cela que marche la recherche...
Mais il faut aller plus loin dans l'interrogation;
Par exemple, comment en est-on arrivé à un fonctionnement d'intérêt public où la recherche est autant entremêlée avec des intérêts strictement privés.
Mais aussi et surtout, même en constatant a priori un tel fonctionnement, la moindre des questions naturelles face à un arbitrage médical qui oppose actuellement la ligne Raoult et la ligne Conseil scientifique, c'est de jeter un oeil dans les intérêts individuels sous jacents.

Si on ne le fait, on est idiots et on mérite de payer notre tribut aux morts.

En tout cas, devant ce conflit de spécialistes, où les arguments invoqués seraient que les opposants ne respectent pas les règles élémentaires de production scientifique, il me parait nécessaire de creuser un peu plus sérieusement le niveau des objections pare qu'ici elles sont formulées contre des professionnels de première envergure, qui d'ordinaire publient et pratiquent la médecine sans aucun problème consensuel. Donc, à tout le moins, j'aimerais entendre des critiques plus abouties sur les objections faites à Raoult. Et j'aimerais que les intérêts privés individuels soient examinés plus sérieusement vu l'historique des déclarations de Buzyn.
Quis custodiet ipsos custodes?

Avatar du membre
licorne
-++
-++
Messages : 3724
Enregistré le : 22 déc. 2011, 13:12
Localisation : GROLAND

Re: « On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade » : les regrets d’Agnès Buzyn

#28 Message par licorne » 25 mars 2020, 12:17

vpl a écrit :
25 mars 2020, 12:07
licorne a écrit :
25 mars 2020, 12:00
Le gouvernement avait prévu un plan com’ formidable : après avoir - volontairement ou non - laissé s’aggraver la situation, ériger Macron comme sauveur de la nation (et petit père du peuple ?). En effet, une population apeurée et donc, infantilisée, cherche tout naturellement un sauveur.
Et qui est arrivé ? Un improbable professeur qui ne confond pas médecine avec politique et intérêts commerciaux.
Abruti fini va : c'est pas un tout petit peu MONDIAL ce qui arrive là ?

tu me parle ? modéré
Modifié en dernier par licorne le 25 mars 2020, 12:26, modifié 1 fois.

Manfred
~~+
~~+
Messages : 12718
Enregistré le : 20 oct. 2007, 17:35

Re: « On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade » : les regrets d’Agnès Buzyn

#29 Message par Manfred » 25 mars 2020, 12:21

petite compil pour vpl


Avatar du membre
licorne
-++
-++
Messages : 3724
Enregistré le : 22 déc. 2011, 13:12
Localisation : GROLAND

#30 Message par licorne » 25 mars 2020, 12:23

Cette stratégie a été largement mise en œuvre dans la dernière décennie avec le choc de la dette publique, présenté comme la conséquence de modes de vie déraisonnables, où l’on vivait au-dessus de ses moyens sans faire preuve de responsabilité envers les générations futures.

L’objectif était d’éviter que la frustration due à la dégradation des conditions de vie de larges couches de la population ne se transforme en rage contre un modèle qui avait donné la priorité aux intérêts des lobbies financiers et des banques sur les droits des individus.

C’est bien cette stratégie qu’on est est en train de déployer dans la phase la plus critique de l’épidémie de coronarivus.
L’épidémie a mis le roi à nu et fait ressortir toutes les impostures de la doctrine libérale.

Un système sanitaire comme celui de l’Italie, qui jusqu’il y a dix ans était l’un des meilleurs du monde, a été sacrifié sur l’autel du pacte de stabilité : des coupes budgétaires d’un montant global de 37 milliards et une réduction drastique du personnel (moins 46.500 personnes, entre médecins et infirmièr.e.s), avec pour brillant résultat la disparition de plus de 70.000 lits d’hôpital – ce qui veut dire, s’agissant de la thérapie intensive de dramatique actualité, qu’on est passé de 922 lits pour 100.000 habitants en 1980 à 275 en 2015.

Tout cela dans le cadre d’un système sanitaire progressivement privatisé, et soumis, lorsqu’il est encore public, à une torsion entrepreneuriale obsédée par l’équilibre financier.

Que la mise à nu du roi soit partie de la Lombardie est on ne peut plus illustratif : cette région considérée comme le lieu de l’excellence sanitaire italienne est aujourd’hui renvoyée dans les cordes par une épidémie qui, au cours du drame de ces dernières semaines, a prouvé la fragilité intrinsèque d’un modèle économico-social entièrement fondé sur la priorité aux profits d’entreprise et sur la prééminence de l’initiative privée.

Peut-on remettre en question ce modèle, et courir ainsi le risque que ce soit tout le château de cartes de la doctrine libérale qui s’écroule en cascade ? Du point de vue des pouvoirs forts, c’est inacceptable.
Et ainsi démarre la phase de culpabilisation des citoyens.

Ce n’est pas le système sanitaire, dé-financé et privatisé qui ne fonctionne pas ; ce ne sont pas les décrets insensés qui d’un côté laissent les usines ouvertes (et encouragent même la présence au travail par des primes) et de l’autre réduisent les transports, transformant les unes et les autres en lieux de propagation du virus ; ce sont les citoyens irresponsables qui se comportent mal, en sortant se promener ou courir au parc, qui mettent en péril la résistance d’un système efficace par lui-même.

Cette chasse moderne, mais très ancienne, au semeur de peste est particulièrement puissante, car elle interfère avec le besoin individuel de donner un nom à l’angoisse de devoir combattre un ennemi invisible ; voilà pourquoi désigner un coupable (« les irresponsables »), en construisant autour une campagne médiatique qui ne répond à aucune réalité évidente, permet de détourner une colère destinée à grandir avec le prolongement des mesures de restriction, en évitant qu’elle ne se transforme en révolte politique contre un modèle qui nous a contraints à la compétition jusqu’à épuisement sans garantir de protection à aucun de nous.

Continuons à nous comporter de façon responsable et faisons-le avec la détermination de qui a toujours à l’esprit et dans le cœur une société meilleure.

Mais commençons à écrire sur tous les balcons : « Nous ne reviendrons pas à la normalité, car la normalité, c’était le problème. »

Avatar du membre
Jeffrey
Modérateur
Modérateur
Messages : 8833
Enregistré le : 12 févr. 2012, 19:59

Re: « On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade » : les regrets d’Agnès Buzyn

#31 Message par Jeffrey » 25 mars 2020, 12:27

LIcorne, quand tu cites un texte dont tu n'es pas l'auteur, tu es prié de respecter les règles de citation : tu mets entre quote
...

et tu fournis le lien a minima. Merci
Quis custodiet ipsos custodes?

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 21110
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: « On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade » : les regrets d’Agnès Buzyn

#32 Message par lecriminel » 25 mars 2020, 12:28

Finalement, rien de nouveau,

les Buzyn, Yazdanapah et compagnie sont les Benalla de la médecine.

Quant à sacrifier la santé des Français pour de l'argent c'est déjà fait avec les lobbies du sucre et du sel et la destruction d'un système de santé qui marchait bien avant.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

vpl
troll un peu lourd
Messages : 12561
Enregistré le : 20 sept. 2008, 13:12

Re: « On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade » : les regrets d’Agnès Buzyn

#33 Message par vpl » 25 mars 2020, 12:35

Manfred a écrit :
25 mars 2020, 12:21
petite compil pour vpl

Ah non, t'es trop méchant, je suis le plus grand fan du gouvernement, je pense que tout est inventé par des méchants conspirationniste pour nous priver des meilleurs hommes politiques que la terre ai jamais porté ! T'es un méchant !

On parle entre adultes où on continue de se prendre pour idiots ? (je parle pas de Licorne ou Pimono...)

Oui il y a des fromages, des gens qui montent en grade parce qu'ils sont tout sauf des esprits libres, et oui le système promeut la médiocrité. A tous les niveaux, sur tous les sujets.
C'est contre-productif d'aller chercher le petit conflit d'intérêt personnel par rapport à un contrat de mariage ou de travail, parce que justement c'est systémique.
Les gens n'ont même pas besoin d'être corrompus, de toucher un chèque pour signer un truc de temps en temps, c'est un fonctionnement tellement naturel que les rouages en question n'ont la plupart du temps aucune conscience d'être des rouages, qu'ils influencent ou soient influencés.
Ce qui ne veut pas dire évidemment qu'il faut s'en satisfaire.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 21110
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: « On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade » : les regrets d’Agnès Buzyn

#34 Message par lecriminel » 25 mars 2020, 12:45

vpl a écrit :
25 mars 2020, 12:35

C'est contre-productif d'aller chercher le petit conflit d'intérêt personnel
ce n'est pas un petit conflit d'intérêt, c'est un acte de corruption avec des répercussions très graves.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
Sifar
~~+
~~+
Messages : 6607
Enregistré le : 13 mai 2008, 19:52

Re: « On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade » : les regrets d’Agnès Buzyn

#35 Message par Sifar » 25 mars 2020, 13:11

lecriminel a écrit :
25 mars 2020, 12:45
vpl a écrit :
25 mars 2020, 12:35

C'est contre-productif d'aller chercher le petit conflit d'intérêt personnel
ce n'est pas un petit conflit d'intérêt, c'est un acte de corruption avec des répercussions très graves.
Et il y a un moment où la quantité devient une qualité.
...and suddenly, out of the blue, and with absolutely no reason at all people voted for Adolf Hitler.

Ils n'ont pas de homard ? Qu'ils mangent des kebabs!
( Adapté de Sibeth N'diaye, porte-parole du gouvernement de la République Française. ( ou pas. )

lescargot
+
+
Messages : 2664
Enregistré le : 24 juin 2008, 16:40

Re: « On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade » : les regrets d’Agnès Buzyn

#36 Message par lescargot » 25 mars 2020, 13:26

lecriminel a écrit :
25 mars 2020, 12:45
vpl a écrit :
25 mars 2020, 12:35

C'est contre-productif d'aller chercher le petit conflit d'intérêt personnel
ce n'est pas un petit conflit d'intérêt, c'est un acte de corruption avec des répercussions très graves.
1) quand on roule 10km/h plus vite que la limite, on a une prune de 90€ et on perd un point sur le permis.

2) de la même manière, quand on est un responsable politique et qu'on donne des explications fallacieuses ou erronées à la population sur la prévention ou les soins d'une épidémie assez grave, et qu'en plus, on semble avoir des motifs inavouables pour faire çà, on n'est plus responsable politique et on gagne le droit d'exercer à nouveau le beau métier de médecin de base dans une petite ville de province.

Si on ne respecte pas la règle N°1, on court le risque d'augmenter la mortalité routière, estimée à moins de 5% de la mortalité médicales ("erreurs médicales"...), supposant qu'aucun accident de la route n'est ou ne serait en fait un suicide déguisé (AMHA à comptabiliser dans les "erreurs médicales" au sens large plutôt que dans l'accidentologie routière...).

Si on ne respecte pas la règle N°2, on court le risque de dérives politiques et/ou morales, par exemple, mais c'est une hypothèse d'école parce-que çà ne pourrait pas arriver en France, le risque de nommer à la tète du conseil constitutionnel un politique gravement impliqué dans l’empoisonnement de #5.000 malades.
Lucius Cassius ille quem populus Romanus verissimum et sapientissimum iudicem putabat identidem in causis quaerere solebat 'cui bono' fuisset
ignorés : toto78

Avatar du membre
licorne
-++
-++
Messages : 3724
Enregistré le : 22 déc. 2011, 13:12
Localisation : GROLAND

Re: « On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade » : les regrets d’Agnès Buzyn

#37 Message par licorne » 25 mars 2020, 15:08

licorne a écrit :
25 mars 2020, 12:17
vpl a écrit :
25 mars 2020, 12:07
licorne a écrit :
25 mars 2020, 12:00
Le gouvernement avait prévu un plan com’ formidable : après avoir - volontairement ou non - laissé s’aggraver la situation, ériger Macron comme sauveur de la nation (et petit père du peuple ?). En effet, une population apeurée et donc, infantilisée, cherche tout naturellement un sauveur.
Et qui est arrivé ? Un improbable professeur qui ne confond pas médecine avec politique et intérêts commerciaux.
Abruti fini va : c'est pas un tout petit peu MONDIAL ce qui arrive là ?

tu me parle ? modéré
et l autre abruti tu le modere pas ?

vpl
troll un peu lourd
Messages : 12561
Enregistré le : 20 sept. 2008, 13:12

Re: « On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade » : les regrets d’Agnès Buzyn

#38 Message par vpl » 25 mars 2020, 15:15

Waouh, j'ai trouvé quelqu'un d'encore plus modéré que moi !
Allez bisous poussin, peace and love.

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 7208
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: « On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade » : les regrets d’Agnès Buzyn

#39 Message par crispus » 25 mars 2020, 15:37

Impayable ce vpl. Dans son monde de rêve, tout recoupement de fait est le fruit du hasard, fortuit, pure coïncidence...
Sauf quand la TV affirme le contraire. :mrgreen:
La police a conclu à un accident, mais la piste du suicide n'est pas à exclure.
:lol: :lol: :lol:

vpl
troll un peu lourd
Messages : 12561
Enregistré le : 20 sept. 2008, 13:12

Re: « On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade » : les regrets d’Agnès Buzyn

#40 Message par vpl » 25 mars 2020, 15:47

Les gars je suis vraiment désolé de faire des phrases trop longues pour vous.

Ce que je dis c'est que c'est le plus souvent crétin de chercher l'intérêt immédiat derrière une décision (je suis marié avec..., j'ai des actions de..., je touche une paie de telle boite...) quand le plus souvent l'explication est dans la paresse intellectuelle, l’entre-soi, la proximité, le conformisme sans même qu'il y ait besoin d'une contrepartie.
Si on regarde l'ensemble des pays occidentaux, est-ce que la position de la France est tellement singulière qu'il faille chercher quel intérêt aurait eu tel ministre ou focntionnaire à retarder telle ou telle mesure ? Le Royaume Uni vient de passer ne quelques jours de "on va laisser faire et on verra" à "on va tout fermer ça craint un max", BoJo a touché un chèque de quelqu'un pour ça vous croyez ?

Accessoirement, je ne suis pas sûr d'avoir envie d'un pays ou tout se décide comme sur un forum. Et après tout, on suivrait Raoult depuis le début on aurait commencé par "c'est rien on s'en fout", alors même que pas mal de pays commençaient à s'affoler...

Avatar du membre
Suricate
Modérateur
Modérateur
Messages : 13460
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12

Re: « On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade » : les regrets d’Agnès Buzyn

#41 Message par Suricate » 25 mars 2020, 15:51

vpl a écrit :
25 mars 2020, 15:47
Accessoirement, je ne suis pas sûr d'avoir envie d'un pays ou tout se décide comme sur un forum. Et après tout, on suivrait Raoult depuis le début on aurait commencé par "c'est rien on s'en fout", alors même que pas mal de pays commençaient à s'affoler...
Ce n'est pas l'impression que j'en ai. Si on avait suivi le forum on aurait été en avance sur beaucoup de monde, on aurait peut être même pas été obligés de fermer les crêperies !

Avatar du membre
m.enfin
Administrateur
Administrateur
Messages : 2696
Enregistré le : 10 juin 2013, 13:55

Re: « On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade » : les regrets d’Agnès Buzyn

#42 Message par m.enfin » 25 mars 2020, 15:55

Et si par la suite Raoult rejoint la cause du forum par exemple, qu’il en soit un porte étendard ne me dérange pas
On est pas chez les écolos (des précurseurs) a se tirer une balle dans le pied hein

Tu connais pas Raoult :wink:

Avatar du membre
Sifar
~~+
~~+
Messages : 6607
Enregistré le : 13 mai 2008, 19:52

Re: « On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade » : les regrets d’Agnès Buzyn

#43 Message par Sifar » 25 mars 2020, 15:57

vpl a écrit :
25 mars 2020, 15:47
Ce que je dis c'est que c'est le plus souvent crétin de chercher l'intérêt immédiat derrière une décision (je suis marié avec..., j'ai des actions de..., je touche une paie de telle boite...) quand le plus souvent l'explication est dans la paresse intellectuelle, l’entre-soi, la proximité, le conformisme sans même qu'il y ait besoin d'une contrepartie.
Je pense même qu'au total, ils en ont été de leur poche.
...and suddenly, out of the blue, and with absolutely no reason at all people voted for Adolf Hitler.

Ils n'ont pas de homard ? Qu'ils mangent des kebabs!
( Adapté de Sibeth N'diaye, porte-parole du gouvernement de la République Française. ( ou pas. )

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 7208
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: « On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade » : les regrets d’Agnès Buzyn

#44 Message par crispus » 25 mars 2020, 16:00

Quand on se retrouve face à une situation douteuse, le réflexe logique est "suivez l'argent". :twisted:

Mais comme chacun sait, les politiques n'ont qu'une obsession en tête : le bien commun. Le POGNON ne les concerne pas. :mrgreen:

vpl
troll un peu lourd
Messages : 12561
Enregistré le : 20 sept. 2008, 13:12

Re: « On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade » : les regrets d’Agnès Buzyn

#45 Message par vpl » 25 mars 2020, 16:06

'Mot2Cambronne', j'ai encore fait trop long pour crispus...

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 41316
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: « On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade » : les regrets d’Agnès Buzyn

#46 Message par slash33 » 25 mars 2020, 17:08

Raoult a l'esprit startup et il se heurte à l'Administration. Tu m'étonnes que ça lui fait un choc. Par contre, je ne suis pas certain de parier sur la startup.

Avatar du membre
Jeffrey
Modérateur
Modérateur
Messages : 8833
Enregistré le : 12 févr. 2012, 19:59

Re: « On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade » : les regrets d’Agnès Buzyn

#47 Message par Jeffrey » 25 mars 2020, 17:28

vpl a écrit :
25 mars 2020, 16:06
'Mot2Cambronne', j'ai encore fait trop long pour crispus...
mais tais toi :evil:
Quis custodiet ipsos custodes?

lelien
Messages : 364
Enregistré le : 07 déc. 2012, 11:45

Re: « On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade » : les regrets d’Agnès Buzyn

#48 Message par lelien » 25 mars 2020, 17:32

vpl a écrit :
25 mars 2020, 15:47
Ce que je dis c'est que c'est le plus souvent crétin de chercher l'intérêt immédiat derrière une décision (je suis marié avec..., j'ai des actions de..., je touche une paie de telle boite...) quand le plus souvent l'explication est dans la paresse intellectuelle, l’entre-soi, la proximité, le conformisme sans même qu'il y ait besoin d'une contrepartie.
Si on regarde l'ensemble des pays occidentaux, est-ce que la position de la France est tellement singulière qu'il faille chercher quel intérêt aurait eu tel ministre ou focntionnaire à retarder telle ou telle mesure ? Le Royaume Uni vient de passer ne quelques jours de "on va laisser faire et on verra" à "on va tout fermer ça craint un max", BoJo a touché un chèque de quelqu'un pour ça vous croyez ?
Je suis de cet avis. La même chose se répète partout en Europe. Ca ne peut pas être une pure coïncidence.

Il y a clairement un biais cognitif sur ce sujet. La volonté de continuer comme avant, comme si de rien n'était? L'incapacité à intégrer une nouveauté aussi différente des cas précédents ? Et avant que Jeffrey ne se fasse encore des idées : je m’inclus dans le tas des naïfs. J'étais moi-même le premier à penser que ce n'était qu'une grippe comme une autre au départ, et qu'on allait échapper au confinement grâce à notre système de santé, à notre bonne étoile ou que sais je encore ?

Là où j'ai plus de mal, c'est que le gouvernement
- doit prévoir ce genre de cas. Pas supprimer les commandes de l'état concernant les masques. Sous Hollande, mais Macron en a fait partie.
- ne doit pas se laisser berner par ses biais cognitifs. L'exemple de la Chine aurait dû suffire.
- doit réagir immédiatement une fois le danger compris. Pas attendre 36h entre la décision et les actes (délais entre la déclaration de la conférence du Président et la conférence elle même).
- ne pas encourager les comportements inciviles, comme Macron allant publiquement au théâtre.

Or notre gouvernement n'a rien fait de tout cela. Pire, il a probablement minimisé une crise dont il avait été averti de la gravité, du moins si on en croit Buzin.

Avatar du membre
Suricate
Modérateur
Modérateur
Messages : 13460
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12

Re: « On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade » : les regrets d’Agnès Buzyn

#49 Message par Suricate » 25 mars 2020, 17:36

m.enfin a écrit :
25 mars 2020, 15:55
Et si par la suite Raoult rejoint la cause du forum par exemple
Il parait que c'est le beau frère de Friggit.
Mais ça reste entre nous...

PACA
-+
-+
Messages : 2086
Enregistré le : 26 déc. 2011, 12:31

Re: « On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade » : les regrets d’Agnès Buzyn

#50 Message par PACA » 25 mars 2020, 17:42

Plaçons nous dans le cas théorique idéal ou il n'y a pas de conflits d’intérêts.
On est assez souvent confronté à ce type de situation :
- l'application immédiate d'un palliatif curatif
- le recherche d'une solution pérenne préventive
L'efficacité immédiate d'un palliatif pourrait retarder la recherche d'une solution plus pérenne.
On connait ce type de situation en informatique, un petit palliatif "génial" peut permettre de retarder la refonte complète d'un logiciel. Le petit génie a droit à une médaille tout en lui bottant les fesses !

Dans ce cas le palliatif a une sacrée longueur d'avance, le médicament a été testé depuis 70 ans pour le palu..... le palliatif a un petit gout de pérenne et il n'est pas cher à produire !
.... palliatif ou solution perenne ?
Raoult ne dit peut être pas tout ce qu'il sait, il ne pourra tout dire qu'avec des preuves, il a montré le minimum pour que sa solution soit prise en considération.
Didier Raoult .... il faut être prudent, il est quand même un peu cité :
Citations 148072
https://scholar.google.fr/citations?use ... AAAJ&hl=fr

Boeing aurait besoin d'un petit palliatif de ce type pour faire voler son avion... il manque un petit bricoleur de génie.

ps : le cas Agnès Buzyn est hors sujet .... se présenter à des élections qu'elle aurait du interdire => no comment.
Modifié en dernier par PACA le 25 mars 2020, 18:17, modifié 1 fois.

Répondre