Les grandes épidémies n’ont eu qu’un impact limité sur les prix immobiliers

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
kurisutofa
Messages : 53
Enregistré le : 17 janv. 2014, 11:39

Les grandes épidémies n’ont eu qu’un impact limité sur les prix immobiliers

#1 Message par kurisutofa » 21 mars 2020, 07:58

https://immobilier.lefigaro.fr/article/ ... d628d1c028

Selon une étude américaine, les pandémies passées ont eu un fort impact sur les volumes de vente mais quasiment pas d’effet sur les tarifs. Reste que le Covid-19 est d’une ampleur sans précédent.

Tout le monde s’accorde à reconnaître que l’épidémie de Covid-19 qui sévit actuellement aura des conséquences très lourdes. Le premier ministre Édouard Philippe lui-même prévoit «un coup d’arrêt puissant, massif, brutal» pour notre économie. Reste à savoir si les prix de l’immobilier seront ou non impacté à la baisse. Certains n’ont pas tardé à pointer ces risques, allant même jusqu’à prédire que la pierre pourrait perdre son rôle de valeur refuge. Nous n’en sommes pas là et une récente étude américaine tend même à montrer que par le passé des épidémies plus ou moins comparables à celle du coronavirus n’ont eu qu’un impact très limité sur les prix des logements.

Un article du site américain Curbed titré «Désolé les millennials, une récession liée au coronavirus ne vous aidera pas à acheter une maison» évoque ainsi une étude menée par le méga-portail immobilier américain Zillow. Après s’être penchés sur les conséquences de la grippe espagnole en 1918 et du SRAS en 2003, les chercheurs ont constaté une chute brutale et rapide du PNB (produit national brut) dans les deux cas suivis d'un retour rapide à la normale. Les États-Unis auraient ainsi perdu entre 7 et 9,5% de leur production mensuelle durant la grippe espagnole tandis que Hong Kong a vu son PNB mensuel reculer de 5,1% durant les 5 mois de crise du SRAS. Dans une récession «classique», l’activité recule plus doucement pendant 6 à 18 mois avant de revenir progressivement à la normale.

Durant l’épidémie de SRAS, les volumes de transactions immobilières à Hong Kong se sont quant à elles effondrés de 33 à 72% selon les secteurs puisque les acheteurs évitaient tout contact humain. Mais malgré tout, les prix stratosphériques de la cité n’ont pas connu de baisse significative et les volumes sont revenus à la normale dès la fin de l’épidémie. Les premières remontées depuis la Chine montrent que la tendance y est actuellement la même: un marché quasiment à l’arrêt mais pas de variations notables des prix.

Il faut noter cependant que le coronavirus a causé une mise à l’arrêt de la plupart des économies développées d’une ampleur sans équivalent en temps de paix. Il faudra donc déterminer dans les semaines et mois qui viennent l’aptitude de ce virus à créer une véritable récession à lui seul.

Avatar du membre
immoglobine
-+
-+
Messages : 2498
Enregistré le : 17 oct. 2007, 19:06
Localisation : Lyon (69)

Re: Les grandes épidémies n’ont eu qu’un impact limité sur les prix immobiliers

#2 Message par immoglobine » 21 mars 2020, 08:56

Baser les conclusion sur "la grande épidémie" du SRAS ?
On ne doit pas avoir la même définition de ce mot. :roll:
La propriété privée nous a rendus si stupides et si bornés qu'un objet n'est nôtre que lorsque nous le possédons.
K. Marx [Manuscrits de 1844]

Avatar du membre
Gray_Mouser
Messages : 614
Enregistré le : 24 mars 2010, 12:50

Re: Les grandes épidémies n’ont eu qu’un impact limité sur les prix immobiliers

#3 Message par Gray_Mouser » 21 mars 2020, 09:57

kurisutofa a écrit :
21 mars 2020, 07:58
Durant l’épidémie de SRAS, les volumes de transactions immobilières à Hong Kong se sont quant à elles effondrés de 33 à 72% selon les secteurs puisque les acheteurs évitaient tout contact humain. Mais malgré tout, les prix stratosphériques de la cité n’ont pas connu de baisse significative et les volumes sont revenus à la normale dès la fin de l’épidémie. Les premières remontées depuis la Chine montrent que la tendance y est actuellement la même: un marché quasiment à l’arrêt mais pas de variations notables des prix.
Il me semble qu'il y a une grande différence. Cette fois, la crise sanitaire coïncide avec une crise économique majeure (et pour cause !). Déjà, le patrimoine moyen des acheteurs a baissé (je pense que pas mal d'acheteurs comptent sur leur plan épargne entreprise, souvent investi en actions de la boîte). Ensuite, si des entreprises font faillite, la demande va baisser (les banques ne prêteront pas à quelqu'un qui vient de perdre son boulot, et s'il en retrouve un, il va devoir attendre d'avoir une certaine ancienneté). Enfin, les banques étant en difficultés, les conditions d'attribution des crédits ne vont-elles pas changer ? (je suppose que les règles pourraient être assouplies, mais ce n'est pas la tendance)

En attendant, si rien ne se vend, les prix ne baissent pas.

J'ai l'impression que les prix devraient être impactés dans quelques mois. Surtout que les volumes sont censés repartir maintenant. Si on est confiné trop longtemps, on pourrait carrément zapper la haute saison. Je ne sais pas si ça s'est déjà vu. Mais d'un autre côté les taux ne sont pas près de remonter. Déjà qu'avant la crise on n'en voyait pas la fin, alors cette fois... C'est définitivement mort.

Pour citer Yoda : “Difficult to see. Always in motion is the future.”

Pazuzu
Messages : 1250
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: Les grandes épidémies n’ont eu qu’un impact limité sur les prix immobiliers

#4 Message par Pazuzu » 21 mars 2020, 14:03

Ils parlent du SRAS qui avait généré 5% de PNB en moins par mois à HK.

En France, on va produire même pas la moitié, tout est à l'arrêt ou au ralenti.

Avatar du membre
Affidavit
Messages : 131
Enregistré le : 02 nov. 2012, 09:59
Localisation : Grenoble (38)

Re: Les grandes épidémies n’ont eu qu’un impact limité sur les prix immobiliers

#5 Message par Affidavit » 21 mars 2020, 15:30

En tous cas, quand les Parisiens auront goûté à 6 semaines de confinement dans leur clapier de 40 m2 payé le prix d'une villa de 250 m2 en province, ils voudront s'en débarrasser au plus vite pour fuir la capitale. Je doute que les 10000 € le mètre carré se maintiennent bien longtemps...

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 19748
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Les grandes épidémies n’ont eu qu’un impact limité sur les prix immobiliers

#6 Message par kamoulox » 21 mars 2020, 15:44

Affidavit a écrit :
21 mars 2020, 15:30
En tous cas, quand les Parisiens auront goûté à 6 semaines de confinement dans leur clapier de 40 m2 payé le prix d'une villa de 250 m2 en province, ils voudront s'en débarrasser au plus vite pour fuir la capitale. Je doute que les 10000 € le mètre carré se maintiennent bien longtemps...
Tant que les boulots bien payés se concentrent à paris. Si demain le télétravail se développe enfin suite à ça, c’est possible que le donne change, mais ce sera long

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 9758
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Les grandes épidémies n’ont eu qu’un impact limité sur les prix immobiliers

#7 Message par optimus maximus » 21 mars 2020, 15:57

Si l'épidémie provoque une crise immobilière, ce ne sera pas dû au fait que les gens se dégoûtent de la ville.
Ce sera avant tout à cause de l'émergence de nouveaux arbitrages financiers : on met trop d'argent dans un appartement en région parisienne alors que nous devons être en mesure de satisfaire des besoins qui coûteront plus chers dans l'avenir : la santé, l'alimentaire, le bien commun (impôt) avec des ressources moindres (moins de création de dette).
La mégalopole si elle est bien pensée (à la manière d'une cité état ?) est sans doute un endroit où on peut gérer plus facilement les pénuries que dans des zones plus désertifiées.

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 13545
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

Re: Les grandes épidémies n’ont eu qu’un impact limité sur les prix immobiliers

#8 Message par cashisking » 21 mars 2020, 16:00

kamoulox a écrit :
21 mars 2020, 15:44
Tant que les boulots bien payés se concentrent à paris. Si demain le télétravail se développe enfin suite à ça, c’est possible que le donne change, mais ce sera long
Perso 4 jours de télétravail j'en ai déjà marre...

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 19748
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Les grandes épidémies n’ont eu qu’un impact limité sur les prix immobiliers

#9 Message par kamoulox » 21 mars 2020, 16:01

optimus maximus a écrit :
21 mars 2020, 15:57
Si l'épidémie provoque une crise immobilière, ce ne sera pas dû au fait que les gens se dégoûtent de la ville.
Ce sera avant tout à cause de l'émergence de nouveaux arbitrages financiers : on met trop d'argent dans un appartement en région parisienne alors que nous devons être en mesure de satisfaire des besoins qui coûteront plus chers dans l'avenir : la santé, l'alimentaire, le bien commun (impôt) avec des ressources moindres (moins de création de dette).
La mégalopole si elle est bien pensée (à la manière d'une cité état ?) est sans doute un endroit où on peut gérer plus facilement les pénuries que dans des zones plus désertifiées.
Non à cause de la densité abusive.

Une ville faiblement dense, ouverte aérée on ne ressent pas ce stress et je serrai même prêt à y vivre. Mais dans ce cas pas en France

Ystava
Messages : 956
Enregistré le : 09 juin 2017, 13:10

Re: Les grandes épidémies n’ont eu qu’un impact limité sur les prix immobiliers

#10 Message par Ystava » 21 mars 2020, 17:54

Affidavit a écrit :
21 mars 2020, 15:30
En tous cas, quand les Parisiens auront goûté à 6 semaines de confinement dans leur clapier de 40 m2 payé le prix d'une villa de 250 m2 en province, ils voudront s'en débarrasser au plus vite pour fuir la capitale.
Tu parles. Ceux qui sont partis en province doivent avoir envie de se tirer une balle au bout de 6 jours loin de la capitale.
lecriminel a écrit :
21 mars 2020, 13:19
Imagine Ben92, lui s'est bien fait bananer et le paye très cher en période de confinement. Il n'a tué personne mais est enfermé dans une cellule de 20m2.

Avatar du membre
EmileZola
~~+
~~+
Messages : 20682
Enregistré le : 01 août 2011, 17:23

Re: Les grandes épidémies n’ont eu qu’un impact limité sur les prix immobiliers

#11 Message par EmileZola » 21 mars 2020, 17:56

Affidavit a écrit :
21 mars 2020, 15:30
En tous cas, quand les Parisiens auront goûté à 6 semaines de confinement dans leur clapier de 40 m2 payé le prix d'une villa de 250 m2 en province, ils voudront s'en débarrasser au plus vite pour fuir la capitale. Je doute que les 10000 € le mètre carré se maintiennent bien longtemps...
Et tu les trouves où les jobs pour tout le monde en province ?

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 29681
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Les grandes épidémies n’ont eu qu’un impact limité sur les prix immobiliers

#12 Message par Gpzzzz » 21 mars 2020, 17:59

6 semaines de confinement.. :roll:
Me suis arrêté la :mrgreen:
Ils y croivent grave : 8)

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 33958
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Les grandes épidémies n’ont eu qu’un impact limité sur les prix immobiliers

#13 Message par Pi-r2 » 21 mars 2020, 18:00

EmileZola a écrit :
21 mars 2020, 17:56
Et tu les trouves où les jobs pour tout le monde en province ?
tu les crée à la place des jobs parisiens. Avec le soleil et la place en prime.
Oh et puis non finalement, oublie, ne venez surtout pas !
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Ben92
-++
-++
Messages : 3725
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Les grandes épidémies n’ont eu qu’un impact limité sur les prix immobiliers

#14 Message par Ben92 » 21 mars 2020, 18:34

Je suis bien placé pour parler de l'impact du virus sur l'immobilier parisien/francilien étant moi-même vendeur d'un bien qualitatif dans le 92 (Boulogne).
Pour moi la stratégie est extrêmement simple : il est hors de question que je brade mon bien du moindre centime. Si ça doit baisser, j'attendrai que ça remonte.
M'est avis que si baisse il y a cela concernera très très peu de ventes, l'immense majorité des vendeurs feront de la rétention jusqu'à les prix remontent au niveau avant-crise. (voire plus haut :D )

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 29681
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Les grandes épidémies n’ont eu qu’un impact limité sur les prix immobiliers

#15 Message par Gpzzzz » 21 mars 2020, 18:42

Ben92 a écrit :
21 mars 2020, 18:34
Je suis bien placé pour parler de l'impact du virus sur l'immobilier parisien/francilien étant moi-même vendeur d'un bien qualitatif dans le 92 (Boulogne).
Pour moi la stratégie est extrêmement simple : il est hors de question que je brade mon bien du moindre centime. Si ça doit baisser, j'attendrai que ça remonte.
M'est avis que si baisse il y a cela concernera très très peu de ventes, l'immense majorité des vendeurs feront de la rétention jusqu'à les prix remontent au niveau avant-crise. (voire plus haut :D )
Ça va le confinement alors ? Tu devrais faire une vidéo youtube.. 500ke de patrimoine et je vis dans 18m2 :lol:

bastos80
Messages : 239
Enregistré le : 26 nov. 2008, 13:32

Re: Les grandes épidémies n’ont eu qu’un impact limité sur les prix immobiliers

#16 Message par bastos80 » 21 mars 2020, 18:50

J'ignore si et comment le coronavirus impactera le prix de l'immobilier mais le terrain vendu avec le bien pourrait bien devenir un critère revu à la hausse. A conditions égales de localisation avantage à la maison sur l'appartement. A éloignement égal de la métropole (enfin du boulot) appréciation de la surface dispo du bâti et du terrain. Et peut-être à terme un rapprochement du prix de l'immo des zones moins urbaines, moins peuplées plus aérées par rapport aux biens de la ville.

Avatar du membre
henda
~~+
~~+
Messages : 5743
Enregistré le : 23 déc. 2010, 13:56

Re: Les grandes épidémies n’ont eu qu’un impact limité sur les prix immobiliers

#17 Message par henda » 21 mars 2020, 18:54

Ben92 a écrit :
21 mars 2020, 18:34
Je suis bien placé pour parler de l'impact du virus sur l'immobilier parisien/francilien étant moi-même vendeur d'un bien qualitatif dans le 92 (Boulogne).
Pour moi la stratégie est extrêmement simple : il est hors de question que je brade mon bien du moindre centime. Si ça doit baisser, j'attendrai que ça remonte.
M'est avis que si baisse il y a cela concernera très très peu de ventes, l'immense majorité des vendeurs feront de la rétention jusqu'à les prix remontent au niveau avant-crise. (voire plus haut :D )
Ça fait combien d'année que ton appartement est en vente, rappelle-nous ?

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 19748
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Les grandes épidémies n’ont eu qu’un impact limité sur les prix immobiliers

#18 Message par kamoulox » 21 mars 2020, 21:00

Bien qualitatif mais sans terrasse ou balcon.

Bien banal donc.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 19748
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Les grandes épidémies n’ont eu qu’un impact limité sur les prix immobiliers

#19 Message par kamoulox » 21 mars 2020, 21:04

Gpzzzz a écrit :
21 mars 2020, 17:59
6 semaines de confinement.. :roll:
Me suis arrêté la :mrgreen:
Ils y croivent grave : 8)
Du verbe croiver? Des origines picardes ou Chti? :lol:

Avatar du membre
roi.de.trefle
-+
-+
Messages : 1985
Enregistré le : 14 févr. 2008, 08:55
Localisation : La-Varenne-Saint-Hilaire

Re: Les grandes épidémies n’ont eu qu’un impact limité sur les prix immobiliers

#20 Message par roi.de.trefle » 21 mars 2020, 21:10

henda a écrit :
21 mars 2020, 18:54
Ça fait combien d'année que ton appartement est en vente, rappelle-nous ?
+1 : si ca ne se vend pas, c'est que ce n'est pas au prix :mrgreen:
Sursum corda

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 19643
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: Les grandes épidémies n’ont eu qu’un impact limité sur les prix immobiliers

#21 Message par wasabi » 21 mars 2020, 21:19

Après le SRAS Hong Kong a profité du boom Chinois qu'elle venait de rejoindre en 1999. Après la grippe Espagnole les USA ont profité des années folles.
Peut être qu'ici aussi il y aura une embellie économique avec le décès prématuré de gens qui coûtaient plus qu'ils ne rapportaient...

Après la peste noire, on a connu la renaissance qui est une conséquence directe.
Qui sait c'est peut être intrinsèque aux épidémies, repartir sur de nouvelles bases ?
Modifié en dernier par wasabi le 21 mars 2020, 21:21, modifié 1 fois.
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Ben92
-++
-++
Messages : 3725
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Les grandes épidémies n’ont eu qu’un impact limité sur les prix immobiliers

#22 Message par Ben92 » 21 mars 2020, 21:19

roi.de.trefle a écrit :
21 mars 2020, 21:10
henda a écrit :
21 mars 2020, 18:54
Ça fait combien d'année que ton appartement est en vente, rappelle-nous ?
+1 : si ca ne se vend pas, c'est que ce n'est pas au prix :mrgreen:
Il n'est plus publié en annonce, mais en off market chez quelques agences.

alpha2
-++
-++
Messages : 4920
Enregistré le : 08 mars 2015, 16:17

Re: Les grandes épidémies n’ont eu qu’un impact limité sur les prix immobiliers

#23 Message par alpha2 » 21 mars 2020, 21:32

"En off market" après avoir tenté de le vendre avec une annonce ? :lol:

La réalité, c'est qu'aucune agence n'a envie d'afficher ton studio au prix que tu espères en tirer.

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 31633
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Les grandes épidémies n’ont eu qu’un impact limité sur les prix immobiliers

#24 Message par ignatius » 21 mars 2020, 21:33

kamoulox a écrit :
21 mars 2020, 21:00
Bien qualitatif mais sans terrasse ou balcon.

Bien banal donc.
Et les chiottes de 6 m2, c'est pas du qualitatif peut être ?
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
Suricate
Modérateur
Modérateur
Messages : 13589
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12

Re: Les grandes épidémies n’ont eu qu’un impact limité sur les prix immobiliers

#25 Message par Suricate » 21 mars 2020, 21:35

Et même l'emplacement, faut voir comment les rats des villes ont déserté la semaine dernière. S'ils étaient si bien que ça dans la ville lumière ils seraient restés.

Avatar du membre
roi.de.trefle
-+
-+
Messages : 1985
Enregistré le : 14 févr. 2008, 08:55
Localisation : La-Varenne-Saint-Hilaire

Re: Les grandes épidémies n’ont eu qu’un impact limité sur les prix immobiliers

#26 Message par roi.de.trefle » 21 mars 2020, 21:35

ignatius a écrit :
21 mars 2020, 21:33
kamoulox a écrit :
21 mars 2020, 21:00
Bien qualitatif mais sans terrasse ou balcon.

Bien banal donc.
Et les chiottes de 6 m2, c'est pas du qualitatif peut être ?
Pour stocker des rouleaux de PQ c'est bien pratique ! :roll:
Sursum corda

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 19748
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Les grandes épidémies n’ont eu qu’un impact limité sur les prix immobiliers

#27 Message par kamoulox » 21 mars 2020, 21:41

ignatius a écrit :
21 mars 2020, 21:33
kamoulox a écrit :
21 mars 2020, 21:00
Bien qualitatif mais sans terrasse ou balcon.

Bien banal donc.
Et les chiottes de 6 m2, c'est pas du qualitatif peut être ?
Non inutile. Tu y vas pour chier.

c’est qualitatif d’avoir une grande salle d’eau, un extérieur même juste balcon ou petite terrasse, une belle vue.

Avoir des chiottes ou tu peux faire du moonwalk en fauteuil roulant aucun intérêt.

Avatar du membre
IMMOLOLO
Messages : 512
Enregistré le : 13 déc. 2015, 18:20

Re: Les grandes épidémies n’ont eu qu’un impact limité sur les prix immobiliers

#28 Message par IMMOLOLO » 21 mars 2020, 22:02

Tu y vas aussi pour lire tranquilou et dans ce cas pouvoir deployer tes jambes c'est mieux

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 19748
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Les grandes épidémies n’ont eu qu’un impact limité sur les prix immobiliers

#29 Message par kamoulox » 21 mars 2020, 22:06

IMMOLOLO a écrit :
21 mars 2020, 22:02
Tu y vas aussi pour lire tranquilou et dans ce cas pouvoir deployer tes jambes c'est mieux
Pas besoin de 6 m2

Et puis on ne lit plus aux chiottes, on a le smartphone

Avatar du membre
IMMOLOLO
Messages : 512
Enregistré le : 13 déc. 2015, 18:20

Re: Les grandes épidémies n’ont eu qu’un impact limité sur les prix immobiliers

#30 Message par IMMOLOLO » 21 mars 2020, 22:18

Pas étonnant que le coronavirus se répande avec des gens comme toi

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 19748
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Les grandes épidémies n’ont eu qu’un impact limité sur les prix immobiliers

#31 Message par kamoulox » 21 mars 2020, 22:20

IMMOLOLO a écrit :
21 mars 2020, 22:18
Pas étonnant que le coronavirus se répande avec des gens comme toi
Le rapport?

Avatar du membre
roi.de.trefle
-+
-+
Messages : 1985
Enregistré le : 14 févr. 2008, 08:55
Localisation : La-Varenne-Saint-Hilaire

Re: Les grandes épidémies n’ont eu qu’un impact limité sur les prix immobiliers

#32 Message par roi.de.trefle » 21 mars 2020, 22:23

IMMOLOLO a écrit :
21 mars 2020, 22:18
Pas étonnant que le coronavirus se répande avec des gens comme toi
https://www.ikea.com/fr/fr/p/spontan-po ... -20118174/ dans les toilettes et un abonnement au chasseur-français, c'est parfait pour le transit :mrgreen:
Sursum corda

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 31633
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Les grandes épidémies n’ont eu qu’un impact limité sur les prix immobiliers

#33 Message par ignatius » 21 mars 2020, 22:25

kamoulox a écrit :
21 mars 2020, 22:06
IMMOLOLO a écrit :
21 mars 2020, 22:02
Tu y vas aussi pour lire tranquilou et dans ce cas pouvoir deployer tes jambes c'est mieux
Pas besoin de 6 m2

Et puis on ne lit plus aux chiottes, on a le smartphone
Toi tu connais pas le principe des chiottes bibliothèque. :mrgreen:
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 19748
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Les grandes épidémies n’ont eu qu’un impact limité sur les prix immobiliers

#34 Message par kamoulox » 21 mars 2020, 22:26

roi.de.trefle a écrit :
21 mars 2020, 22:23
IMMOLOLO a écrit :
21 mars 2020, 22:18
Pas étonnant que le coronavirus se répande avec des gens comme toi
https://www.ikea.com/fr/fr/p/spontan-po ... -20118174/ dans les toilettes et un abonnement au chasseur-français, c'est parfait pour le transit :mrgreen:
Moi prochaine maison j’installe une prise dans le chiotte pour le smartphone

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 19643
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: Les grandes épidémies n’ont eu qu’un impact limité sur les prix immobiliers

#35 Message par wasabi » 21 mars 2020, 22:32

kamoulox a écrit :
21 mars 2020, 22:20
IMMOLOLO a écrit :
21 mars 2020, 22:18
Pas étonnant que le coronavirus se répande avec des gens comme toi
Le rapport?
le rapport c'est un manque d'hygiène. Sauf si vous désinfectez l'écran du smartphone en sortant en même temps que vous vous lavez les mains ?
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 19748
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Les grandes épidémies n’ont eu qu’un impact limité sur les prix immobiliers

#36 Message par kamoulox » 21 mars 2020, 22:34

wasabi a écrit :
21 mars 2020, 22:32
kamoulox a écrit :
21 mars 2020, 22:20
IMMOLOLO a écrit :
21 mars 2020, 22:18
Pas étonnant que le coronavirus se répande avec des gens comme toi
Le rapport?
le rapport c'est un manque d'hygiène. Sauf si vous désinfectez l'écran du smartphone en sortant en même temps que vous vous lavez les mains ?
Toujours dans la mesure du possible. Et j’utilise le téléphone d’une seule main non contaminée

D’ailleurs j’ai pas attendu le virus pour le laver les mains 20 fois par jour. Tellement que j’ai les mains sèches toutes l’année

Avatar du membre
IMMOLOLO
Messages : 512
Enregistré le : 13 déc. 2015, 18:20

Re: Les grandes épidémies n’ont eu qu’un impact limité sur les prix immobiliers

#37 Message par IMMOLOLO » 21 mars 2020, 22:35

smartphone dans les chiottes tu le desinfecte à la sortie ? Je comprends pourquoi les Hauts de France sont particulierement touchés par le coronacaca

Avatar du membre
IMMOLOLO
Messages : 512
Enregistré le : 13 déc. 2015, 18:20

Re: Les grandes épidémies n’ont eu qu’un impact limité sur les prix immobiliers

#38 Message par IMMOLOLO » 21 mars 2020, 22:41

Kamou et les règles d'aseptie :mrgreen: je le touche d'une seule main mon smartphone promis :D
On va te denoncer c'est pas un virus chinois qui nous attaque

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 19643
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: Les grandes épidémies n’ont eu qu’un impact limité sur les prix immobiliers

#39 Message par wasabi » 21 mars 2020, 22:46

kamoulox a écrit :
21 mars 2020, 22:34
wasabi a écrit :
21 mars 2020, 22:32
kamoulox a écrit :
21 mars 2020, 22:20
IMMOLOLO a écrit :
21 mars 2020, 22:18
Pas étonnant que le coronavirus se répande avec des gens comme toi
Le rapport?
le rapport c'est un manque d'hygiène. Sauf si vous désinfectez l'écran du smartphone en sortant en même temps que vous vous lavez les mains ?
Toujours dans la mesure du possible. Et j’utilise le téléphone d’une seule main non contaminée

D’ailleurs j’ai pas attendu le virus pour le laver les mains 20 fois par jour. Tellement que j’ai les mains sèches toutes l’année
Le smartphone d'une seule main aux toilettes, je ne vois qu'une seule explication : vous profitez de votre abonnement pornhub premium gratuit ? :mrgreen:

Mais les mains toutes sèches pourtant.
Une solution pour résoudre les deux problèmes : fister plus souvent la biélorusse. :shock: En plus avec tout ce qu'elle consomme comme alcool -c'est vous qui le dites- ça fera solution hydroalcoolique :mrgreen: :wink: :arrow:
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Avatar du membre
IMMOLOLO
Messages : 512
Enregistré le : 13 déc. 2015, 18:20

Re: Les grandes épidémies n’ont eu qu’un impact limité sur les prix immobiliers

#40 Message par IMMOLOLO » 21 mars 2020, 22:54

Il a interet à utiliser la vaseline pour ces mains :D sinon il va les ruiner :mrgreen: :arrow:

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 19748
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Les grandes épidémies n’ont eu qu’un impact limité sur les prix immobiliers

#41 Message par kamoulox » 21 mars 2020, 23:30

wasabi a écrit :
21 mars 2020, 22:46
kamoulox a écrit :
21 mars 2020, 22:34
wasabi a écrit :
21 mars 2020, 22:32
kamoulox a écrit :
21 mars 2020, 22:20


Le rapport?
le rapport c'est un manque d'hygiène. Sauf si vous désinfectez l'écran du smartphone en sortant en même temps que vous vous lavez les mains ?
Toujours dans la mesure du possible. Et j’utilise le téléphone d’une seule main non contaminée

D’ailleurs j’ai pas attendu le virus pour le laver les mains 20 fois par jour. Tellement que j’ai les mains sèches toutes l’année
Le smartphone d'une seule main aux toilettes, je ne vois qu'une seule explication : vous profitez de votre abonnement pornhub premium gratuit ? :mrgreen:

Mais les mains toutes sèches pourtant.
Une solution pour résoudre les deux problèmes : fister plus souvent la biélorusse. :shock: En plus avec tout ce qu'elle consomme comme alcool -c'est vous qui le dites- ça fera solution hydroalcoolique :mrgreen: :wink: :arrow:
Non c’était réservé aux plans culs. Pas de ça avec ma princesse :mrgreen:
Puis bon voir son poignet disparaître ça fait flipper :lol:

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 19748
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Les grandes épidémies n’ont eu qu’un impact limité sur les prix immobiliers

#42 Message par kamoulox » 21 mars 2020, 23:32

IMMOLOLO a écrit :
21 mars 2020, 22:41
Kamou et les règles d'aseptie :mrgreen: je le touche d'une seule main mon smartphone promis :D
On va te denoncer c'est pas un virus chinois qui nous attaque
Sache que chez moi les chiotes tu pourrais manger dessus. Je passe mon temps à les nettoyer, c’est 1 bidon par semaine de produit bleu. Plus dessinffection journalière de la cuvette.

Autant je suis moins maniaque pour ranger des trucs dans la maison, autant les chiottes et la salle de bain ça brille!

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 13545
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

Re: Les grandes épidémies n’ont eu qu’un impact limité sur les prix immobiliers

#43 Message par cashisking » 22 mars 2020, 09:02

wasabi a écrit :
21 mars 2020, 21:19
Après le SRAS Hong Kong a profité du boom Chinois qu'elle venait de rejoindre en 1999. Après la grippe Espagnole les USA ont profité des années folles.
Peut être qu'ici aussi il y aura une embellie économique avec le décès prématuré de gens qui coûtaient plus qu'ils ne rapportaient...
13000 morts au niveau mondial à ce jour...
En supposant que ce soit tous des retraités à 2000 balles par mois et qu'il leur restait 20 ans, on a "économisé" 520 millions...

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 13545
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

Re: Les grandes épidémies n’ont eu qu’un impact limité sur les prix immobiliers

#44 Message par cashisking » 22 mars 2020, 09:03

Gpzzzz a écrit :
21 mars 2020, 17:59
6 semaines de confinement.. :roll:
Me suis arrêté la :mrgreen:
6 semaines...
La corde me tuera plus sûrement que le corona.

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 31633
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Les grandes épidémies n’ont eu qu’un impact limité sur les prix immobiliers

#45 Message par ignatius » 22 mars 2020, 09:08

cashisking a écrit :
22 mars 2020, 09:03
Gpzzzz a écrit :
21 mars 2020, 17:59
6 semaines de confinement.. :roll:
Me suis arrêté la :mrgreen:
6 semaines...
La corde me tuera plus sûrement que le corona.
J'ai reçu un mail de carrouf disant qu'ils continuaient leur foire aux vins :mrgreen:
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
Fluctuat
-+
-+
Messages : 1989
Enregistré le : 27 avr. 2011, 11:45
Localisation : Ici, là, ou ailleurs

Re: Les grandes épidémies n’ont eu qu’un impact limité sur les prix immobiliers

#46 Message par Fluctuat » 22 mars 2020, 09:11

wasabi a écrit :
21 mars 2020, 21:19

Après la peste noire, on a connu la renaissance qui est une conséquence directe.
Qui sait c'est peut être intrinsèque aux épidémies, repartir sur de nouvelles bases ?
Oui enfin la peste noire cest le 14e et la Renaissance le 16e.
La peste noire a eu en effet une influence sur le long terme, mais ses survivants n'en ont guère profité.
Les salaires avaient grimpé pendant l'épidémie. Ils ont été fixés à pas le pouvoir à plus d'un tiers de leur niveau antérieur.
Des champs abandonnés qui redeviennent forêts. Des paysans qui quittent leurs terres pour la ville. À l'époque cela a plutôt engendré un exode rural.
Aujourd'hui l'effet, pour ceux qui sont dans un domaine " teletravailable" pourrait être inverse.

Avatar du membre
roi.de.trefle
-+
-+
Messages : 1985
Enregistré le : 14 févr. 2008, 08:55
Localisation : La-Varenne-Saint-Hilaire

Re: Les grandes épidémies n’ont eu qu’un impact limité sur les prix immobiliers

#47 Message par roi.de.trefle » 22 mars 2020, 09:19

IMMOLOLO a écrit :
21 mars 2020, 22:41
Kamou et les règles d'aseptie :mrgreen: je le touche d'une seule main mon smartphone promis :D
On va te denoncer c'est pas un virus chinois qui nous attaque
Franchement la lecture aux toilettes c'est pas mieux surtout les magazines...
Sursum corda

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 41877
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Les grandes épidémies n’ont eu qu’un impact limité sur les prix immobiliers

#48 Message par slash33 » 22 mars 2020, 09:41

Le titre est idiot. Cela dépend des contre-mesures mises en place pour contrer l'épidémie.

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 19643
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: Les grandes épidémies n’ont eu qu’un impact limité sur les prix immobiliers

#49 Message par wasabi » 22 mars 2020, 11:12

cashisking a écrit :
22 mars 2020, 09:02
wasabi a écrit :
21 mars 2020, 21:19
Après le SRAS Hong Kong a profité du boom Chinois qu'elle venait de rejoindre en 1999. Après la grippe Espagnole les USA ont profité des années folles.
Peut être qu'ici aussi il y aura une embellie économique avec le décès prématuré de gens qui coûtaient plus qu'ils ne rapportaient...
13000 morts au niveau mondial à ce jour...
En supposant que ce soit tous des retraités à 2000 balles par mois et qu'il leur restait 20 ans, on a "économisé" 520 millions...
vous oubliez les aides sociales (APA, HLM, assistantes sociales, EHPAD...), le coût pour l'assurance maladie (moitié de la dépense la dernière année de vie)...

Et puis les nombre de morts... Si ils sont aussi peu en Chine et qu'on en a sauvé autant (statistiques des Chinois, 49% de décès en réanimation, donc la réa en a sauvé 51%), ça ne rime à rien de bloquer le pays. En fait on a sûrement eu beaucoup plus de morts que ça en Chine. A l'image de ce qu'on a entendu sur Bergame, 50 décès par jour à cette époque en temps normal, 150 actuellement, soit une surmortalité de 100, mais seulement 30 de comptés dans le corona virus, et ça c'est uniquement ceux qui meurent vite, il y a aussi qui continuent à mourir même si on n'a plus de nouveaux cas à la fin.

De toutes manières en temps de crise on ment sur les chiffres. Sur les morts, sur le taux de personnes favorables au gouvernement...
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

ProfGrincheux
Messages : 1197
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Les grandes épidémies n’ont eu qu’un impact limité sur les prix immobiliers

#50 Message par ProfGrincheux » 22 mars 2020, 11:39

Ben92 a écrit :
21 mars 2020, 18:34
Je suis bien placé pour parler de l'impact du virus sur l'immobilier parisien/francilien étant moi-même vendeur d'un bien qualitatif dans le 92 (Boulogne).
Pour moi la stratégie est extrêmement simple : il est hors de question que je brade mon bien du moindre centime. Si ça doit baisser, j'attendrai que ça remonte.
M'est avis que si baisse il y a cela concernera très très peu de ventes, l'immense majorité des vendeurs feront de la rétention jusqu'à les prix remontent au niveau avant-crise. (voire plus haut :D )
Il existe toujours des gens obligés de vendre:

-crédit relais
-divorce
-succession, si les héritiers n'ont pas les liquidités pour payer les droits de succession.

Ces ventes forcées peuvent faire baisser les prix dans de petits volumes. Un tassement des prix peut en résulter.

Pour les autres, il faut effectivement attendre que la situation se normalise.

Attention, il peut arriver suite à une crise économique qu'un cycle baissier de quelques années s'enclenche. Il suffit pour cela qu'il y ait une restriction du crédit. C'est arrivé dans les années 1990.

Ce n'est pas si grave de vendre à perte un bien si:
1) le crd du prêt ayant servi à acheter le bien est inférieur à -disons- 50% du prix de vente,
2) tu se sers du produit de la vente pour acheter un bien de meilleure qualité (ce qui signifie d'abord plus grand).

En gros, tu échanges x m2 contre 0.9x m2 (car tu crames 10% en frais de notaire et d'agence) et tu rajoutes y m2. A la fin tu as 0,9.x+y m2 et une dette correspondant à crd+1,1.y m2. Tu peux aussi aller dans un endroit plus côté.
Personnellement je préfère avoir 1m2 d'immobilier parisien (ou 3m2 dans mon coin) que 10k sur mon av. Je préfère de façon générale les biens physiques- y compris de consommation- aux liquidités.

Répondre