[Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 42887
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#801 Message par slash33 » 23 avr. 2020, 09:57

Il va y avoir un vrai problème avec les loyers bientôt (pour rappel c'est une file Covid-19 et immo), à commencer par les baux commerciaux. Et ce sera pire s'il y a besoin de confiner à nouveau, ce qui visiblement n'est non seulement pas exclus mais dont le gouvernement a déjà esquissé le plan de mise en œuvre. Et les chiffres d'activité montrent que le batiment est proche du point mort (on se rappellera le message du président de la fédération qui disait que le secteur maintenait l'activité pendant la crise...). On entre dans la pleine saison, cela va finir par avoir un impact sur le carnet d'offre.
Modifié en dernier par slash33 le 23 avr. 2020, 10:02, modifié 2 fois.

Blangar1
Messages : 311
Enregistré le : 27 avr. 2008, 16:59

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#802 Message par Blangar1 » 23 avr. 2020, 09:59

Lorsque l'on étudie les crises passées, on ne tient pas bien compte du paramètre temps.
La crise de 29, dans les bouquins, c'est quelques paragraphes ou quelques pages.
La pandémie de grippe espagnole, itou.

Sauf que tout cela a duré des années : la crise de 29 a duré de 29 à 32 au moins. La grippe espagnole de 17-18 à 20-21
Et encore, la vie a repris son cours ensuite, avec assez peu de modification de mode de vie.

Là, il en ira tout autrement.
Aussi, ce n'est pas seulement les quelques semaines ou mois d'arrêt qu'il faut considérer. Mais les conséquences à plus long terme sur le mode de vie

Alors, les malins qui disent qu'on annonce l'apocalypse tous les jours, ou pensent qu'on n'a jamais été capable de prendre une décision d'investissement importante... je les laisse dire.

La réalité va nous rattraper, tous. Et rapidos.

Je lisais tout-à-l'heure l'interview du patron de Consultants Immobiliers
Il pense que les prix à Paris vont, grosso modo, sinon se maintenir peut-être subir une légère correction.

On en reparlera !

Avatar du membre
EmileZola
~~+
~~+
Messages : 21458
Enregistré le : 01 août 2011, 17:23

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#803 Message par EmileZola » 23 avr. 2020, 09:59

Ben92 a écrit :
23 avr. 2020, 06:59
jobserve75 a écrit : Les déficits publics vont s’envoler
La déflagration de cette crise sera peut-être 10 fois supérieure à celle de 2008.
En 2008 on prédisait l'apocalypse, la faillite des banques. L'effondrement de la civilisation et un nouveau monde à la Mad Max. :-)
A chaque crise une frange de la population aime à se donner des frissons, un peu comme on va dans un parc d'attractions.
+1
A chaque fois c'est pareil, mais l'économie se relève vite.

Blangar1
Messages : 311
Enregistré le : 27 avr. 2008, 16:59

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#804 Message par Blangar1 » 23 avr. 2020, 10:02

EmileZola a écrit :
23 avr. 2020, 09:59
Ben92 a écrit :
23 avr. 2020, 06:59
jobserve75 a écrit : Les déficits publics vont s’envoler
La déflagration de cette crise sera peut-être 10 fois supérieure à celle de 2008.
En 2008 on prédisait l'apocalypse, la faillite des banques. L'effondrement de la civilisation et un nouveau monde à la Mad Max. :-)
A chaque crise une frange de la population aime à se donner des frissons, un peu comme on va dans un parc d'attractions.
+1
A chaque fois c'est pareil, mais l'économie se relève vite.
OUI.... T'as qu'à croire :)
ça va frissonner sévère.

Blangar1
Messages : 311
Enregistré le : 27 avr. 2008, 16:59

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#805 Message par Blangar1 » 23 avr. 2020, 10:07

Le journal L'Opinion, de ce jour : "L’immobilier s’attend à une correction des prix et à des bouleversements durables"

https://www.lopinion.fr/edition/economi ... les-216450

Les journaux commencent (un peu) à prendre la mesure du sujet.
Article assez fouillé.

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 42887
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#806 Message par slash33 » 23 avr. 2020, 10:20

L'article est un peu gênant car il mêle à la fois synthèse factuelle, plutôt bien faite, et opinion de l'auteur sans qu'il soit toujours facile de discerner l'un de l'autre. Par contre, j'y ai relevé cette information:
350 millions. Les collectivités locales subiront le dégât collatéral. Les frais de notaires (droits de mutation à titre onéreux, DMTO), « représentent en moyenne entre 15 % et 20 % des recettes courantes des départements et moins de 4 % pour les communes », souligne Mehdi Fadli, directeur chez S&P Global Ratings. Or « ils dépendent à la fois du volume et du prix des transactions immobilières ». L’agence de notation vient de dégrader sa perspective sur les finances publiques de Paris. La ville (qui est aussi un département) estime son manque à gagner entre 150 et 350 millions d’euros, l’essentiel dû aux droits de mutation.

FrenchRigolade
Messages : 382
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#807 Message par FrenchRigolade » 23 avr. 2020, 10:24

slash33 a écrit :
23 avr. 2020, 10:20
L'article est un peu gênant car il mêle à la fois synthèse factuelle, plutôt bien faite, et opinion de l'auteur sans qu'il soit toujours facile de discerner l'un de l'autre. Par contre, j'y ai relevé cette information:
350 millions. Les collectivités locales subiront le dégât collatéral. Les frais de notaires (droits de mutation à titre onéreux, DMTO), « représentent en moyenne entre 15 % et 20 % des recettes courantes des départements et moins de 4 % pour les communes », souligne Mehdi Fadli, directeur chez S&P Global Ratings. Or « ils dépendent à la fois du volume et du prix des transactions immobilières ». L’agence de notation vient de dégrader sa perspective sur les finances publiques de Paris. La ville (qui est aussi un département) estime son manque à gagner entre 150 et 350 millions d’euros, l’essentiel dû aux droits de mutation.
Bonjour, où voyez-vous de l'opinion ? Par ailleurs, la décote des foncières cotées est vraiment importante ! J'aimerais avoir la source
Peut se prévaloir de la cosignature de l'union française pour la santé bucco-dentaire.

Korn
-+
-+
Messages : 1826
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#808 Message par Korn » 23 avr. 2020, 10:26

Je peux certifier que toutes les collectivités locales prennent très cher cette année, particulièrement celles qui sont dans des endroits touristiques (quasiment le même niveau de dépenses pour des recettes en chute libre). Au-délà des rentrées fiscales diverses qui seront en diminution, elles ne facturent plus rien en ce moment et gèrent des équipements couteux.
Mais bon, cela ne devrait pas avoit d'incidences sur leurs plans d'investissement dans les 2 ou 3 ans à venir dans le monde magique de la reprise V...En 2008, elles n'avaient pas subi ce phénomène.
Modifié en dernier par Korn le 23 avr. 2020, 10:29, modifié 3 fois.

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 42887
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#809 Message par slash33 » 23 avr. 2020, 10:27

@FrenchRigolade Sur les anticipations d'activité du secteur et sur l'évolution de la demande, ce sont des commentaires d'opinion de l'auteur qui pourraient passer pour une remontée de témoignage du secteur, ce qui n'est pas le cas. C'est plutôt vers la fin de l'article. L'article est quand même pas mal, gardant autant d'objectivité que possible et bien fourni en références.

Cagou780
Messages : 1189
Enregistré le : 19 mars 2020, 05:01

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#810 Message par Cagou780 » 23 avr. 2020, 10:30

Korn a écrit :
23 avr. 2020, 09:26
Vincent92 a écrit :
23 avr. 2020, 09:23
Korn a écrit :
23 avr. 2020, 09:19
Mais, sinon, ceux qui sont dans le damage controle permanent (je laisse de côté l'immobilier), vous avez entendu ou lu un économiste ou même un politique français être aussi optimiste que vous? Moi pas.
On peut toujours se raccrocher au discours à la Trump pour débiles profonds, mais il y a une certaine réalité qui s'impose à nous.
Plus ils auront peur et moins l’importance de la crise sera grande au final (car ils l’a soutiendront). 29 a été 29 aussi parce que les politiques ont été trop optimistes.
Je n'ai pas de doute que ça repartira, par contre, ceux qui pensent que ça va repartir aussi sec sans une grosse casse, vous rêvez complet. Mais comme depuis le début.
- On n'a ni vaccin ni remède contre le covid donc comment ça peut repartir comme avant ?
- On a manifestement foiré la période de confinement strict sinon comment expliquer les 2600 cas nouveaux et les 500 morts par jour après un mois et demi de confinement. Donc le virus continue de circuler.
- On doit avoir 7 % de la population qui a déjà choppé le virus (pour plus de 20 000 morts avec 500 de + par jour) il en faudrait grand minimum 7 fois plus pour une immunité collective. Donc vouloir de suite "vivre comme avant" c'est 140 000 morts minimum. C'est juste contradictoire.

dicktraci
Messages : 272
Enregistré le : 21 sept. 2013, 09:18
Localisation : 78

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#811 Message par dicktraci » 23 avr. 2020, 10:54

Blangar1 a écrit :
23 avr. 2020, 10:07
Le journal L'Opinion, de ce jour : "L’immobilier s’attend à une correction des prix et à des bouleversements durables"

https://www.lopinion.fr/edition/economi ... les-216450

Les journaux commencent (un peu) à prendre la mesure du sujet.
Article assez fouillé.
On voit de plus en plus d'articles dans le meme acabit.


http://www.leparisien.fr/immobilier/cor ... 304279.php

"Coronavirus : l’immobilier plonge dans la crise
Le marché immobilier est en train d’exclure les ménages modestes, selon l’Observatoire Crédit Logement/CSA. Son responsable tire la sonnette d’alarme alors que le la chute s’annonce plus forte que lors de la crise financière de 2008."

Ouuinn, ouuinn ...sortez les mouchoirs...

EDIT: J'aime bien le ton peremptoire de cette phrase en fin d'article- a croire que le redacteur et Mouillart envoient un message aux forumeurs de bulle-immo :shock: :lol:

"« Dans l'ancien, la part des acquéreurs disposant d'un revenu mensuel inférieur à 3 smic chute de 6 % », note Michel Mouillart. Et pas la peine de miser sur une chute des prix. Avec la baisse de l'offre de biens attendue en période de crise, « l'effet de rareté va jouer à plein, il ne faut donc pas s'attendre à un grand mouvement de baisse des prix, en zone rurale comme dans les grandes villes », conclut-il.
Modifié en dernier par dicktraci le 23 avr. 2020, 11:03, modifié 2 fois.

FrenchRigolade
Messages : 382
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#812 Message par FrenchRigolade » 23 avr. 2020, 10:58

Cagou780 a écrit :
23 avr. 2020, 10:30
Korn a écrit :
23 avr. 2020, 09:26
Vincent92 a écrit :
23 avr. 2020, 09:23
Korn a écrit :
23 avr. 2020, 09:19
Mais, sinon, ceux qui sont dans le damage controle permanent (je laisse de côté l'immobilier), vous avez entendu ou lu un économiste ou même un politique français être aussi optimiste que vous? Moi pas.
On peut toujours se raccrocher au discours à la Trump pour débiles profonds, mais il y a une certaine réalité qui s'impose à nous.
Plus ils auront peur et moins l’importance de la crise sera grande au final (car ils l’a soutiendront). 29 a été 29 aussi parce que les politiques ont été trop optimistes.
Je n'ai pas de doute que ça repartira, par contre, ceux qui pensent que ça va repartir aussi sec sans une grosse casse, vous rêvez complet. Mais comme depuis le début.
- On n'a ni vaccin ni remède contre le covid donc comment ça peut repartir comme avant ?
- On a manifestement foiré la période de confinement strict sinon comment expliquer les 2600 cas nouveaux et les 500 morts par jour après un mois et demi de confinement. Donc le virus continue de circuler.
- On doit avoir 7 % de la population qui a déjà choppé le virus (pour plus de 20 000 morts avec 500 de + par jour) il en faudrait grand minimum 7 fois plus pour une immunité collective. Donc vouloir de suite "vivre comme avant" c'est 140 000 morts minimum. C'est juste contradictoire.
Avec masques et traitement adapté pour les malades (traitement à la Raoult), on pourrait quand même retourner à la normale en 2-3 mois. C'est ça le facteur limitant, actuellement.
Peut se prévaloir de la cosignature de l'union française pour la santé bucco-dentaire.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11168
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#813 Message par Vincent92 » 23 avr. 2020, 11:05

Gpzzzz a écrit :
23 avr. 2020, 09:57
J'entends plein de gens qui ne veulent deja pas encore renvoyer leurs enfants à l'école, ceux la c'est clair qu'ils vont pas se ruer dans les magasins !
Et les autres? La GJnie qui se bat pour acheter du Nutella moins cher va arrêter de consommer parce que BI anticipe la fin du monde? https://www.bfmtv.com/economie/la-reouv ... 97367.html
Je ne sais pas qui sont les plus drôle entre ceux qui pensent que l’économie va reprendre exactement comme avant tout de suite après la fin du confinement et ceux qui pensent que les gens vont changer durablement leur habitude et arrêter de consommer en restant chez eux. Sûrement les deuxième. Enfin bon :lol:
Modifié en dernier par Vincent92 le 23 avr. 2020, 11:16, modifié 6 fois.

FrenchRigolade
Messages : 382
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#814 Message par FrenchRigolade » 23 avr. 2020, 11:06

dicktraci a écrit :
23 avr. 2020, 10:54
Blangar1 a écrit :
23 avr. 2020, 10:07
Le journal L'Opinion, de ce jour : "L’immobilier s’attend à une correction des prix et à des bouleversements durables"

https://www.lopinion.fr/edition/economi ... les-216450

Les journaux commencent (un peu) à prendre la mesure du sujet.
Article assez fouillé.
On voit de plus en plus d'articles dans le meme acabit.


http://www.leparisien.fr/immobilier/cor ... 304279.php

"Coronavirus : l’immobilier plonge dans la crise
Le marché immobilier est en train d’exclure les ménages modestes, selon l’Observatoire Crédit Logement/CSA. Son responsable tire la sonnette d’alarme alors que le la chute s’annonce plus forte que lors de la crise financière de 2008."

Ouuinn, ouuinn ...sortez les mouchoirs...

EDIT: J'aime bien le ton peremptoire de cette phrase en fin d'article- a croire que le redacteur et Mouillart envoient un message aux forumeurs de bulle-immo :shock: :lol:

"« Dans l'ancien, la part des acquéreurs disposant d'un revenu mensuel inférieur à 3 smic chute de 6 % », note Michel Mouillart. Et pas la peine de miser sur une chute des prix. Avec la baisse de l'offre de biens attendue en période de crise, « l'effet de rareté va jouer à plein, il ne faut donc pas s'attendre à un grand mouvement de baisse des prix, en zone rurale comme dans les grandes villes », conclut-il.
tu veux dire qu'on crie quand on est effrayé ? ; )
Peut se prévaloir de la cosignature de l'union française pour la santé bucco-dentaire.

Cagou780
Messages : 1189
Enregistré le : 19 mars 2020, 05:01

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#815 Message par Cagou780 » 23 avr. 2020, 11:14

FrenchRigolade a écrit :
23 avr. 2020, 10:58
Avec masques et traitement adapté pour les malades (traitement à la Raoult), on pourrait quand même retourner à la normale en 2-3 mois. C'est ça le facteur limitant, actuellement.
On ne peut dire pas qu"il y ait consensus sur ce remède. Même Trump n'en parle plus c'est dire. Même des masques et des tests en nombre ne seront selon moi pas suffisants pour faire disparaitre le virus en 2 ou 3 mois en France . Avec un truc qui se balade dans le monde entier...

jobserve75
Messages : 1128
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#816 Message par jobserve75 » 23 avr. 2020, 11:26

Vincent92 a écrit :
23 avr. 2020, 09:07
jobserve75 a écrit :
23 avr. 2020, 03:35
Vincent92 a écrit :
22 avr. 2020, 20:26
Aux USA, ils licencient parce que les entreprises n'ont aucune visibilité sauf qu'elles ne vont pas repartir dans les semaines avenir et qu'elles doivent payer leurs salariés (alors qu'en France non, c'est l'état qui paie les salariés si l'entreprise décident de les mettre en "standby").
C'est pour cela que le chômage a explosé chez eux.
Maintenant, tu as le droit de penser que c'est la crise du siècle. Moi, je ne sais pas et je te trouve présomptueux. Ca reste mon avis.
Sur un autre post, j’ai même exprimé mon point de vue sur le niveau du cac 40 trop élevé parce que tu souhaites encore y investir.
Le CAC 40 est selon moi faussé car il est interdit de faire des VAD. C’est cela qui l’a mené rapidement à 3700 et c’est pour cela que l’AMF l’a interdit. Mais, je suis loin d’imaginer un CAC à 1500 comme tu l’imagines. Pour ma part, si on voit 3000 un jour, je suis déjà très content. J’aurais commencé à investir avant.
Et il n’y a pas de VAD sur l’immobilier. Ça n’existe pas. On ne peut pas gagner d’argent sur le dos de gens paniqués comme toi. C’est dommage mais c’est comme ça.

Ce forum attire pas mal de gens qui seront toujours « bear » sur tout et qui ont peur de leur ombre. Des gens qui n’investissent pas et qu’on voit sortir au son des canons pour nous prédire l’apocalypse. Ils auront peut être raison un jour (peut être maintenant) mais ce n’est pas très intéressant de les écouter seulement eux pour se forger une opinion.
Il y a beaucoup de trollers dans un sens comme dans l’autre (exemple de ben92 qui ne doit pas penser un centième de ce qu’il écrit).
Mais mon avis est que ça ne sert à rien de venir sur un forum pour conforter son opinion et contredire et refuser un avis contraire au sien.

Il y a pourtant des évidences dans cette crise. Il y aura toujours une incertitude sur son ampleur mais entre une vague de 10 mètres ou de 30 mètres, quelle différence? Elle emporte tout sur son passage.

Cagou780
Messages : 1189
Enregistré le : 19 mars 2020, 05:01

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#817 Message par Cagou780 » 23 avr. 2020, 11:48

FrenchRigolade a écrit :
23 avr. 2020, 11:06

EDIT: J'aime bien le ton peremptoire de cette phrase en fin d'article- a croire que le redacteur et Mouillart envoient un message aux forumeurs de bulle-immo :shock: :lol:

"« Dans l'ancien, la part des acquéreurs disposant d'un revenu mensuel inférieur à 3 smic chute de 6 % », note Michel Mouillart. Et pas la peine de miser sur une chute des prix. Avec la baisse de l'offre de biens attendue en période de crise, « l'effet de rareté va jouer à plein, il ne faut donc pas s'attendre à un grand mouvement de baisse des prix, en zone rurale comme dans les grandes villes », conclut-il.
L'effet rareté. :lol: on a l'impression qu'il ne va y avoir qu'un ou 2 péquins qui vont se retrouver forcés de vendre dans les prochains mois et qu'en face il n'y aura pas de d'effet rareté au niveau des acheteurs.
entre une vague de 10 mètres ou de 30 mètres, quelle différence?
je préfère 10 mètres.
Chine : nouveaux foyers de contamination, crainte d'une deuxième vague.
Les nouvelles contaminations "locales" sont également en progression, ce qui a entraîné le limogeage ou la sanction de plusieurs responsables accusés de laxisme.
A Harbin, où de nouveaux foyers ont été découverts dans deux hôpitaux, les personnes et les véhicules originaires de l'extérieur de la ville sont désormais interdits d'entrée dans les quartiers résidentiels.
https://www.leprogres.fr/sante/2020/04/ ... n-en-chine

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 10641
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#818 Message par optimus maximus » 23 avr. 2020, 12:33

Le point de vue de l'agent immobilier est intéressant du fait de l'aptitude de la corporation à piloter l'évolution des prix.
Un agent immobilier est un intermédiaire qui a autant besoin de fournisseurs (vendeurs) que de débouchés (acheteurs).
Cependant le premier souci de l'agent immobilier au7 moment du déconfinement sera de sauvegarder sa clientèle de fournisseurs quitte à les amener progressivement à diminuer leurs prétentions s'il n'y a personne en face.
Donc on risque d'avoir un blocage du marché de plusieurs semaines s'il n'y a plus d'acheteurs. Une baisse des prix si elle intervient ne s'observera à mon avis à partir du milieu de l'été.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 22674
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#819 Message par lecriminel » 23 avr. 2020, 12:51

je ne vois pas de changement de paradigme en vue,
les effets de la crise seront intégrés dans les prix de telle façon qu'on continuera le mouvement naturel en place depuis presque 15 ans: une baisse de l'effort réel pour un même bien (à quel prix ? ça dépendra de l'inflation ou déflation, ainsi que des taux) motivée par le lent dégonflement de la bulle et l'appauvrissement des générations (les biens rentrés sur le marché suite aux décès étant supérieurs à l'offre moyenne des biens à J-1, hausse en quantité et surtout en qualité, tandis que les acheteurs potentiels, jeunes sont encore plus précaires que leurs prédécesseurs)
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Pazuzu
-+
-+
Messages : 2193
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#820 Message par Pazuzu » 23 avr. 2020, 13:02

EmileZola a écrit :
23 avr. 2020, 09:59
Ben92 a écrit :
23 avr. 2020, 06:59
jobserve75 a écrit : Les déficits publics vont s’envoler
La déflagration de cette crise sera peut-être 10 fois supérieure à celle de 2008.
En 2008 on prédisait l'apocalypse, la faillite des banques. L'effondrement de la civilisation et un nouveau monde à la Mad Max. :-)
A chaque crise une frange de la population aime à se donner des frissons, un peu comme on va dans un parc d'attractions.
+1
A chaque fois c'est pareil, mais l'économie se relève vite.
à chaque crise il y a des ravis qui la nie, puis la sous-estiment.
c'est aussi une constante.

y'en a même qui rachetent des actions seulement 2 semaines après le début de la plus grosse crise depuis 45.

Avatar du membre
RFK1
Messages : 144
Enregistré le : 07 nov. 2009, 22:13
Localisation : Paris

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#821 Message par RFK1 » 23 avr. 2020, 13:12

lecriminel a écrit :
23 avr. 2020, 12:51
Les biens rentrés sur le marché suite aux décès étant supérieurs à l'offre moyenne des biens à J-1, hausse en quantité et surtout en qualité, tandis que les acheteurs potentiels, jeunes sont encore plus précaires que leurs prédécesseurs
In fine, la démographie et la paupérisation (due à la baisse constante de la quantité d'énergie disponible par personne cf Jancovici) sont les deux tendances lourdes qui structurent le marché, hormis...
lecriminel a écrit :
23 avr. 2020, 12:51
ça dépendra de l'inflation ou déflation, ainsi que des taux
On va assister à un découplage entre :
taux directeurs durablement bas pour maintenir le ponzi des banques centrales et
taux pour les particuliers / entreprises condamnés à remonter pour refléter le risque / la baisse des revenus = collatéral

On aura donc une hausse de l'immobilier en nominal et une baisse en réel au fur et à mesure que la monnaie est détruite (hausse de la vélocité quand on ressent que notre pouvoir d'achat baisse = hausse de l'IPC). Les revenus de la population étant également en euro par la force (monnaie ayant cours légal), le pouvoir d'achat immobilier ne sera pas nécessairement plus élevé pour ceux qui ont leurs revenus et leur patrimoine en fiat.
Fear not the path of truth for the lack of people walking on it.

Avatar du membre
goinfrimmo
~~+
~~+
Messages : 5997
Enregistré le : 07 juin 2008, 10:29
Localisation : 92 O

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#822 Message par goinfrimmo » 23 avr. 2020, 14:07

A présent, j'entrevois 2 scénarios de sortie:
1) Soit le Pr Raoult a raison, il s'agit d'une grippe saisonnière, et le virus aura disparu le 15 mai. On aura subi une grosse chute du PIB pendant le confinement, irrattrapable, mais tous les travailleurs ayant retrouvé leur poste de travail, et les consommateurs étant rassurés sur leur santé, l'économie redémarrera comme avant.
2) Soit le Pr Raoult se trompe, c'est une pandémie mondiale sans traitement de fond ni vaccin (aucun coronavirus n'a de vaccin, j'en sais quelque chose). Dans ce cas, les Gilets Jaunes deviendraient les meilleurs amis des élites politiques et financières. On leur poserait la question: "L'état ne pouvant plus payer vos allocations de chômage partiel, préférez-vous 1. revenir au travail, ou 2. allonger la vie de 150.000 personnes fragiles ?". Une fois le frigo vide, j'imagine que la balance va vite rebasculer du côté 1. On sera alors revenu dans mon cas 1), avec un déficit allongé du temps de l'hésitation.
Pour l'immobilier francilien, sujet de la file, les AI auront subi une sévère chute temporaire du CA, mais le marché lourd comme un paquebot ne s'en sera même aperçu.

Avatar du membre
Romario
~~+
~~+
Messages : 7843
Enregistré le : 27 juil. 2006, 21:25
Localisation : Lyon

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#823 Message par Romario » 23 avr. 2020, 14:37

dicktraci a écrit :
23 avr. 2020, 10:54
Blangar1 a écrit :
23 avr. 2020, 10:07
Le journal L'Opinion, de ce jour : "L’immobilier s’attend à une correction des prix et à des bouleversements durables"

https://www.lopinion.fr/edition/economi ... les-216450

Les journaux commencent (un peu) à prendre la mesure du sujet.
Article assez fouillé.
On voit de plus en plus d'articles dans le meme acabit.


http://www.leparisien.fr/immobilier/cor ... 304279.php

"Coronavirus : l’immobilier plonge dans la crise
Le marché immobilier est en train d’exclure les ménages modestes, selon l’Observatoire Crédit Logement/CSA. Son responsable tire la sonnette d’alarme alors que le la chute s’annonce plus forte que lors de la crise financière de 2008."

Ouuinn, ouuinn ...sortez les mouchoirs...

EDIT: J'aime bien le ton peremptoire de cette phrase en fin d'article- a croire que le redacteur et Mouillart envoient un message aux forumeurs de bulle-immo :shock: :lol:

"« Dans l'ancien, la part des acquéreurs disposant d'un revenu mensuel inférieur à 3 smic chute de 6 % », note Michel Mouillart. Et pas la peine de miser sur une chute des prix. Avec la baisse de l'offre de biens attendue en période de crise, « l'effet de rareté va jouer à plein, il ne faut donc pas s'attendre à un grand mouvement de baisse des prix, en zone rurale comme dans les grandes villes », conclut-il.
Un volume qui passe de 900 000 à 685 000 ventes en 18 mois, et il ne faut pas s'attendre à une baisse de prix ?
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. (T. Jefferson)

Cagou780
Messages : 1189
Enregistré le : 19 mars 2020, 05:01

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#824 Message par Cagou780 » 23 avr. 2020, 15:06

goinfrimmo a écrit :
23 avr. 2020, 14:07
A présent, j'entrevois 2 scénarios de sortie:
1) Soit le Pr Raoult a raison, il s'agit d'une grippe saisonnière, et le virus aura disparu le 15 mai. On aura subi une grosse chute du PIB pendant le confinement, irrattrapable, mais tous les travailleurs ayant retrouvé leur poste de travail, et les consommateurs étant rassurés sur leur santé, l'économie redémarrera comme avant.
2) Soit le Pr Raoult se trompe, c'est une pandémie mondiale sans traitement de fond ni vaccin (aucun coronavirus n'a de vaccin, j'en sais quelque chose). Dans ce cas, les Gilets Jaunes deviendraient les meilleurs amis des élites politiques et financières. On leur poserait la question: "L'état ne pouvant plus payer vos allocations de chômage partiel, préférez-vous 1. revenir au travail, ou 2. allonger la vie de 150.000 personnes fragiles ?". Une fois le frigo vide, j'imagine que la balance va vite rebasculer du côté 1. On sera alors revenu dans mon cas 1), avec un déficit allongé du temps de l'hésitation.
Pour l'immobilier francilien, sujet de la file, les AI auront subi une sévère chute temporaire du CA, mais le marché lourd comme un paquebot ne s'en sera même aperçu.
on a des cas partout dans le monde de la Norvège à l'Afrique du Sud et de l'Alaska au Chili. Pays secs ou humides, chauds ou froids, tempérés. Pourquoi le covid plierait les gaules le 15 mai ? Retour prévu le 10 octobre en soirée ?

Et dans le cas inverse les gens vont retourner bosser parce que leur frigo sera vide, rassurés sur leur santé... avec un virus potentiellement mortel en balade, mais avec toujours de quoi, en surtout l'envie, d'investir dans l'immobilier parce que leur entreprise les aura gentillement attendu sage comme une image car seuls les Ai auront connu une perte de CA. Quelle belle histoire.
J'imagine bien l’hôtesse d'Air France se présenter le 16 mai à Orly ""Coucou, Y a quelqu'un ?" :lol:

Avatar du membre
Gray_Mouser
Messages : 681
Enregistré le : 24 mars 2010, 12:50

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#825 Message par Gray_Mouser » 23 avr. 2020, 15:18

Cagou780 a écrit :
23 avr. 2020, 15:06
goinfrimmo a écrit :
23 avr. 2020, 14:07
A présent, j'entrevois 2 scénarios de sortie:
1) Soit le Pr Raoult a raison, il s'agit d'une grippe saisonnière, et le virus aura disparu le 15 mai. On aura subi une grosse chute du PIB pendant le confinement, irrattrapable, mais tous les travailleurs ayant retrouvé leur poste de travail, et les consommateurs étant rassurés sur leur santé, l'économie redémarrera comme avant.
2) Soit le Pr Raoult se trompe, c'est une pandémie mondiale sans traitement de fond ni vaccin (aucun coronavirus n'a de vaccin, j'en sais quelque chose). Dans ce cas, les Gilets Jaunes deviendraient les meilleurs amis des élites politiques et financières. On leur poserait la question: "L'état ne pouvant plus payer vos allocations de chômage partiel, préférez-vous 1. revenir au travail, ou 2. allonger la vie de 150.000 personnes fragiles ?". Une fois le frigo vide, j'imagine que la balance va vite rebasculer du côté 1. On sera alors revenu dans mon cas 1), avec un déficit allongé du temps de l'hésitation.
Pour l'immobilier francilien, sujet de la file, les AI auront subi une sévère chute temporaire du CA, mais le marché lourd comme un paquebot ne s'en sera même aperçu.
on a des cas partout dans le monde de la Norvège à l'Afrique du Sud et de l'Alaska au Chili. Pays secs ou humides, chauds ou froids, tempérés. Pourquoi le covid plierait les gaules le 15 mai ? Retour prévu le 10 octobre en soirée ?

Et dans le cas inverse les gens vont retourner bosser parce que leur frigo sera vide, rassurés sur leur santé... avec un virus potentiellement mortel en balade, mais avec toujours de quoi, en surtout l'envie, d'investir dans l'immobilier parce que leur entreprise les aura gentillement attendu sage comme une image car seuls les Ai auront connu une perte de CA. Quelle belle histoire.
J'imagine bien l’hôtesse d'Air France se présenter le 16 mai à Orly ""Coucou, Y a quelqu'un ?" :lol:
Je trouve aussi le scénario 2 bien optimiste. Si on est contraint d'apprendre à vivre avec le covid 19, le tourisme, la restauration et le transport aérien seront durablement impactés. Si on ne peut plus faire de Airbnb (par la force des choses), j'ai du mal à croire que ça n'aura pas d'impact sur l'immobilier. Et je ne parle même pas du moral des acheteurs de manière générale. Ou des conditions d'octroi du crédit.

Avatar du membre
goinfrimmo
~~+
~~+
Messages : 5997
Enregistré le : 07 juin 2008, 10:29
Localisation : 92 O

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#826 Message par goinfrimmo » 23 avr. 2020, 15:34

Mon scénario 2 postule que sous la pression économique, on devra adopter le modèle suédois, qui reste un mystère épidémiologique: http://www.slate.fr/story/189750/covid- ... collective.

Avatar du membre
lumierecendree
Messages : 1141
Enregistré le : 26 nov. 2008, 09:33
Localisation : .....

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#827 Message par lumierecendree » 23 avr. 2020, 15:38

Si le virus disparaît de lui même dans les trois mois, cela repart comme en 40 sur l'immobilier

Si le virus reste, toute l'économie liée au tourisme / spectacles / loisirs va s'effondrer. Les conséquences sur l'immobilier seront profondes avec par exemple le retrait des investisseurs RBNB qui vont rapidement se trouver étranglés ou la faible solvabilité des 3 à 4 millions de chômeurs supplémentaires qui ne pourront faire pression sur les prix.

Dans ce second scénario, la question de la valeur de la monnaie se pose. Les gouvernements vont avoir du mal à l'heure des réseaux sociaux à appliquer une politique de rigueur.
Modifié en dernier par lumierecendree le 23 avr. 2020, 17:25, modifié 1 fois.
" Un journal a écrit que ce qui manque aux jeunes, c’est une bonne guerre ; ce qui ne nous apprend rien sur les jeunes, mais en dit long sur les vieux. " (Romain Gary)

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 10641
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#828 Message par optimus maximus » 23 avr. 2020, 15:38

Pazuzu a écrit :
23 avr. 2020, 13:02
EmileZola a écrit :
23 avr. 2020, 09:59
Ben92 a écrit :
23 avr. 2020, 06:59
jobserve75 a écrit : Les déficits publics vont s’envoler
La déflagration de cette crise sera peut-être 10 fois supérieure à celle de 2008.
En 2008 on prédisait l'apocalypse, la faillite des banques. L'effondrement de la civilisation et un nouveau monde à la Mad Max. :-)
A chaque crise une frange de la population aime à se donner des frissons, un peu comme on va dans un parc d'attractions.
+1
A chaque fois c'est pareil, mais l'économie se relève vite.
à chaque crise il y a des ravis qui la nie, puis la sous-estiment.
c'est aussi une constante.

y'en a même qui rachetent des actions seulement 2 semaines après le début de la plus grosse crise depuis 45.
La crise de 2008 a été plus rude que celle de 2001. D'une certaine manière, la crise de la dette de la zone euro en 2011 a pesé plus lourdement sur beaucoup de pays européens que celle de 2008.
Quand on s'amuse à sauter sur une planche au-dessus du vide, soit on finit par sauter à côté, soit la planche craque...

Korn
-+
-+
Messages : 1826
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#829 Message par Korn » 23 avr. 2020, 16:26

goinfrimmo a écrit :
23 avr. 2020, 14:07
A présent, j'entrevois 2 scénarios de sortie:
1) Soit le Pr Raoult a raison, il s'agit d'une grippe saisonnière, et le virus aura disparu le 15 mai. On aura subi une grosse chute du PIB pendant le confinement, irrattrapable, mais tous les travailleurs ayant retrouvé leur poste de travail, et les consommateurs étant rassurés sur leur santé, l'économie redémarrera comme avant.
2) Soit le Pr Raoult se trompe, c'est une pandémie mondiale sans traitement de fond ni vaccin (aucun coronavirus n'a de vaccin, j'en sais quelque chose). Dans ce cas, les Gilets Jaunes deviendraient les meilleurs amis des élites politiques et financières. On leur poserait la question: "L'état ne pouvant plus payer vos allocations de chômage partiel, préférez-vous 1. revenir au travail, ou 2. allonger la vie de 150.000 personnes fragiles ?". Une fois le frigo vide, j'imagine que la balance va vite rebasculer du côté 1. On sera alors revenu dans mon cas 1), avec un déficit allongé du temps de l'hésitation.
Pour l'immobilier francilien, sujet de la file, les AI auront subi une sévère chute temporaire du CA, mais le marché lourd comme un paquebot ne s'en sera même aperçu.
Il se fait rembarrer de partout avec sa théorie, mais bon...

Avatar du membre
Praséodyme
-++
-++
Messages : 4285
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#830 Message par Praséodyme » 23 avr. 2020, 16:33

Korn a écrit :
23 avr. 2020, 10:26
Je peux certifier que toutes les collectivités locales prennent très cher cette année, particulièrement celles qui sont dans des endroits touristiques (quasiment le même niveau de dépenses pour des recettes en chute libre).
Dépenses en augmentation, tu veux dire. Le chômage partiel, les cadeaux de la CAF annoncés par not'bon Roy pour les petites gens bénéficiaires des APL et RSA, ce sont les départements qui vont casquer.
M'étonnerait pas non plus que les dépenses des CPAM augmentent aussi en période d'épidémie.

Par contre, il y a deux ou trois économies à faire sur le budget festivals.
Au-délà des rentrées fiscales diverses qui seront en diminution, elles ne facturent plus rien en ce moment et gèrent des équipements couteux.
Mais bon, cela ne devrait pas avoit d'incidences sur leurs plans d'investissement dans les 2 ou 3 ans à venir dans le monde magique de la reprise V...En 2008, elles n'avaient pas subi ce phénomène.
L'argent magique de la BCE va couler à flots. Ça permettra à nos chers banquiers de proposer aux collectivités locales des emprunts fumeux avec des taux variables aux petits oignons.

Korn
-+
-+
Messages : 1826
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#831 Message par Korn » 23 avr. 2020, 16:48

Praséodyme a écrit :
23 avr. 2020, 16:33
Korn a écrit :
23 avr. 2020, 10:26
Je peux certifier que toutes les collectivités locales prennent très cher cette année, particulièrement celles qui sont dans des endroits touristiques (quasiment le même niveau de dépenses pour des recettes en chute libre).
Dépenses en augmentation, tu veux dire. Le chômage partiel, les cadeaux de la CAF annoncés par not'bon Roy pour les petites gens bénéficiaires des APL et RSA, ce sont les départements qui vont casquer.
M'étonnerait pas non plus que les dépenses des CPAM augmentent aussi en période d'épidémie.

Par contre, il y a deux ou trois économies à faire sur le budget festivals.
Au-délà des rentrées fiscales diverses qui seront en diminution, elles ne facturent plus rien en ce moment et gèrent des équipements couteux.
Mais bon, cela ne devrait pas avoit d'incidences sur leurs plans d'investissement dans les 2 ou 3 ans à venir dans le monde magique de la reprise V...En 2008, elles n'avaient pas subi ce phénomène.
L'argent magique de la BCE va couler à flots. Ça permettra à nos chers banquiers de proposer aux collectivités locales des emprunts fumeux avec des taux variables aux petits oignons.
Les départements seront fortement impactés par la baisse des droits de mutation (si c'est le cas vu que ce n'est pas sûr :lol: ) et l'augmentation du nombre des prestations sociales à verser (pas sûr non-plus :oops: ). Mais, le trou d'air actuel, c'est effet immédiat sur le bloc communal.

Avatar du membre
goinfrimmo
~~+
~~+
Messages : 5997
Enregistré le : 07 juin 2008, 10:29
Localisation : 92 O

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#832 Message par goinfrimmo » 23 avr. 2020, 16:50

Korn a écrit :
23 avr. 2020, 16:26
Il se fait rembarrer de partout avec sa théorie, mais bon...
Depuis qu'il est apparu au devant de la scène médiatique, je me demande pourquoi il prend autant de risque pour sa carrière et sa réputation d'annoncer une condition de sortie aussi favorable. Crois-tu qu'il se filmera sauter par la fenêtre de son bureau au CHU en direct sur Youtube s'il se trompe ?
On le saura bientôt 8) .

Avatar du membre
Romario
~~+
~~+
Messages : 7843
Enregistré le : 27 juil. 2006, 21:25
Localisation : Lyon

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#833 Message par Romario » 23 avr. 2020, 16:59

lumierecendree a écrit :
23 avr. 2020, 15:38
Si le virus disparaît de lui même dans les trois mois, cela repart comme en 40 sur l'immobilier.
dans 3 mois, la saison de l'immobilier sera terminée.
Le secteur touristique aura été très sérieusement amoché, avec tous les emplois qui vont avec, et tous les investissements airbnb.
Le secteur bancaire aura sans doute morflé aussi.
Dans quelle mesure cette situation toucherait le marché immobilier, difficile à dire.
Mais que ça reparte fort, j'ai tout de même un doute.
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. (T. Jefferson)

Korn
-+
-+
Messages : 1826
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#834 Message par Korn » 23 avr. 2020, 18:27

goinfrimmo a écrit :
23 avr. 2020, 16:50
Korn a écrit :
23 avr. 2020, 16:26
Il se fait rembarrer de partout avec sa théorie, mais bon...
Depuis qu'il est apparu au devant de la scène médiatique, je me demande pourquoi il prend autant de risque pour sa carrière et sa réputation d'annoncer une condition de sortie aussi favorable. Crois-tu qu'il se filmera sauter par la fenêtre de son bureau au CHU en direct sur Youtube s'il se trompe ?
On le saura bientôt 8) .
Il a 68 ans, il ne prend pas de risque pour sa carrière qui est derrière lui. Après le type a annonce en janvier que le problème était règle. Pourquoi? Bonne question...
S'il a raison, ce sera un gros ouf mais on n'en prend pas le chemin.

Marcellus2021
Messages : 21
Enregistré le : 19 avr. 2020, 13:43

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#835 Message par Marcellus2021 » 23 avr. 2020, 18:34

Korn a écrit :
23 avr. 2020, 18:27
Après le type a annonce en janvier que le problème était règle. Pourquoi? Bonne question...
S'il a raison, ce sera un gros ouf mais on n'en prend pas le chemin.
Il suffit de regarder les ventes Ebook, j'ai vu qu'il avait publié 5 bouquins qui se vendent actuellement très bien (dont un truc sur l'inutilité des vaccins) donc voilà pourquoi, à la fin, il aura une belle retraite dorée avec ses droits d'auteur...

Avatar du membre
MoB
Messages : 143
Enregistré le : 22 sept. 2005, 21:02

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#836 Message par MoB » 23 avr. 2020, 19:39

Korn a écrit :
23 avr. 2020, 16:26
goinfrimmo a écrit :
23 avr. 2020, 14:07
A présent, j'entrevois 2 scénarios de sortie:
1) Soit le Pr Raoult a raison, il s'agit d'une grippe saisonnière, et le virus aura disparu le 15 mai. On aura subi une grosse chute du PIB pendant le confinement, irrattrapable, mais tous les travailleurs ayant retrouvé leur poste de travail, et les consommateurs étant rassurés sur leur santé, l'économie redémarrera comme avant.
2) Soit le Pr Raoult se trompe, c'est une pandémie mondiale sans traitement de fond ni vaccin (aucun coronavirus n'a de vaccin, j'en sais quelque chose). Dans ce cas, les Gilets Jaunes deviendraient les meilleurs amis des élites politiques et financières. On leur poserait la question: "L'état ne pouvant plus payer vos allocations de chômage partiel, préférez-vous 1. revenir au travail, ou 2. allonger la vie de 150.000 personnes fragiles ?". Une fois le frigo vide, j'imagine que la balance va vite rebasculer du côté 1. On sera alors revenu dans mon cas 1), avec un déficit allongé du temps de l'hésitation.
Pour l'immobilier francilien, sujet de la file, les AI auront subi une sévère chute temporaire du CA, mais le marché lourd comme un paquebot ne s'en sera même aperçu.
Il se fait rembarrer de partout avec sa théorie, mais bon...
Plutôt d'accord avec lui. Le caractère saisonnier est corroboré par la faible ampleur qu'elle prend dans nos départements et territoires d'outre-mer.
En fait grâce à sa vidéo, j'ai compris une nuance importante: la météo n'influe pas sur la virulence du virus (et il y a donc des cas) mais sur la transmission. Je peux vous dire que pour bien connaître les Antilles par exemple, si il n'y avait pas de saisonnalité de cette maladie, ce serait un carnage là bas (densité+nbrx facteurs de comorbidité).

Pour l'immobilier, les prix resteront stables, car si les conditions d'accès au près se tendent, les héritages vont pleuvoir :lol:

Avatar du membre
EmileZola
~~+
~~+
Messages : 21458
Enregistré le : 01 août 2011, 17:23

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#837 Message par EmileZola » 23 avr. 2020, 19:46

MoB a écrit :
23 avr. 2020, 19:39
Korn a écrit :
23 avr. 2020, 16:26
goinfrimmo a écrit :
23 avr. 2020, 14:07
A présent, j'entrevois 2 scénarios de sortie:
1) Soit le Pr Raoult a raison, il s'agit d'une grippe saisonnière, et le virus aura disparu le 15 mai. On aura subi une grosse chute du PIB pendant le confinement, irrattrapable, mais tous les travailleurs ayant retrouvé leur poste de travail, et les consommateurs étant rassurés sur leur santé, l'économie redémarrera comme avant.
2) Soit le Pr Raoult se trompe, c'est une pandémie mondiale sans traitement de fond ni vaccin (aucun coronavirus n'a de vaccin, j'en sais quelque chose). Dans ce cas, les Gilets Jaunes deviendraient les meilleurs amis des élites politiques et financières. On leur poserait la question: "L'état ne pouvant plus payer vos allocations de chômage partiel, préférez-vous 1. revenir au travail, ou 2. allonger la vie de 150.000 personnes fragiles ?". Une fois le frigo vide, j'imagine que la balance va vite rebasculer du côté 1. On sera alors revenu dans mon cas 1), avec un déficit allongé du temps de l'hésitation.
Pour l'immobilier francilien, sujet de la file, les AI auront subi une sévère chute temporaire du CA, mais le marché lourd comme un paquebot ne s'en sera même aperçu.
Il se fait rembarrer de partout avec sa théorie, mais bon...
Plutôt d'accord avec lui. Le caractère saisonnier est corroboré par la faible ampleur qu'elle prend dans nos départements et territoires d'outre-mer.
En fait grâce à sa vidéo, j'ai compris une nuance importante: la météo n'influe pas sur la virulence du virus (et il y a donc des cas) mais sur la transmission. Je peux vous dire que pour bien connaître les Antilles par exemple, si il n'y avait pas de saisonnalité de cette maladie, ce serait un carnage là bas (densité+nbrx facteurs de comorbidité).

Pour l'immobilier, les prix resteront stables, car si les conditions d'accès au près se tendent, les héritages vont pleuvoir :lol:
Oui, mais qui dit héritage dit une RP à vendre dans la majorité des cas. Donc plus de ventes sur la marché.
+ la hausse des taux
+ conditions d'accès au crédit plus difficile
+ les 30% d'endettement à respecter selon la demande de la BdF.
--> Baisse des prix.

Après son ampleur est difficile à évaluer. 10% ?

Avatar du membre
Romario
~~+
~~+
Messages : 7843
Enregistré le : 27 juil. 2006, 21:25
Localisation : Lyon

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#838 Message par Romario » 23 avr. 2020, 19:50

Une hausse franche des taux n'est pas certaine.
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. (T. Jefferson)

Avatar du membre
EmileZola
~~+
~~+
Messages : 21458
Enregistré le : 01 août 2011, 17:23

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#839 Message par EmileZola » 23 avr. 2020, 19:52

Romario a écrit :
23 avr. 2020, 19:50
Une hausse franche des taux n'est pas certaine.
Ce n'est pas une hausse franche, mais ils ont augmenté de 0,25% depuis un mois là.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 22674
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#840 Message par lecriminel » 23 avr. 2020, 19:53

MoB a écrit :
23 avr. 2020, 19:39
Pour l'immobilier, les prix resteront stables, car si les conditions d'accès au près se tendent, les héritages vont pleuvoir :lol:
il y aura largement plus d'héritage de biens immobiliers que de monnaie, pour des gens qui auront pour la plupart déjà une maison. Les héritages, c'est clairement plus d'offre, pas de demande/capacité financière.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
floflo
-++
-++
Messages : 3608
Enregistré le : 02 oct. 2008, 23:00

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#841 Message par floflo » 23 avr. 2020, 19:54

Romario a écrit :
23 avr. 2020, 19:50
Une hausse franche des taux n'est pas certaine.
Une hausse franche non, mais depuis fin décembre, les courtiers nous alertent par newsletters d’un resserrement à venir des conditions d’octroi de crédits, et que ça allait « piquer ».
Bon depuis le corona, silence radio..
Avec les conséquences économiques à venir, ça devrait plus que piquer..

Avatar du membre
Romario
~~+
~~+
Messages : 7843
Enregistré le : 27 juil. 2006, 21:25
Localisation : Lyon

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#842 Message par Romario » 23 avr. 2020, 19:55

EmileZola a écrit :
23 avr. 2020, 19:52
Romario a écrit :
23 avr. 2020, 19:50
Une hausse franche des taux n'est pas certaine.
Ce n'est pas une hausse franche, mais ils ont augmenté de 0,25% depuis un mois là.
25 points, ça minore de 2% la capacité d'emprunt.
Ça n'est encore pas significatif.
Ça peut le devenir, mais pour le moment, on ne sait pas comment vont évoluer ces taux.
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. (T. Jefferson)

Avatar du membre
EmileZola
~~+
~~+
Messages : 21458
Enregistré le : 01 août 2011, 17:23

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#843 Message par EmileZola » 23 avr. 2020, 19:57

Romario a écrit :
23 avr. 2020, 19:55
EmileZola a écrit :
23 avr. 2020, 19:52
Romario a écrit :
23 avr. 2020, 19:50
Une hausse franche des taux n'est pas certaine.
Ce n'est pas une hausse franche, mais ils ont augmenté de 0,25% depuis un mois là.
25 points, ça minore de 2% la capacité d'emprunt.
Ça n'est encore pas significatif.
Ça peut le devenir, mais pour le moment, on ne sait pas comment vont évoluer ces taux.
Bah 1 ou 2% de prix en moins déjà. Pour ce seul paramètre.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 21838
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#844 Message par kamoulox » 23 avr. 2020, 19:58

C’est rien ça.

Avatar du membre
Romario
~~+
~~+
Messages : 7843
Enregistré le : 27 juil. 2006, 21:25
Localisation : Lyon

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#845 Message par Romario » 23 avr. 2020, 19:59

EmileZola a écrit :
23 avr. 2020, 19:57
Romario a écrit :
23 avr. 2020, 19:55
EmileZola a écrit :
23 avr. 2020, 19:52
Romario a écrit :
23 avr. 2020, 19:50
Une hausse franche des taux n'est pas certaine.
Ce n'est pas une hausse franche, mais ils ont augmenté de 0,25% depuis un mois là.
25 points, ça minore de 2% la capacité d'emprunt.
Ça n'est encore pas significatif.
Ça peut le devenir, mais pour le moment, on ne sait pas comment vont évoluer ces taux.
Bah 1 ou 2% de prix en moins déjà. Pour ce seul paramètre.
Oui c'est clairement un ingrédient supplémentaire.
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. (T. Jefferson)

Korn
-+
-+
Messages : 1826
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#846 Message par Korn » 23 avr. 2020, 19:59

MoB a écrit :
23 avr. 2020, 19:39
Korn a écrit :
23 avr. 2020, 16:26
goinfrimmo a écrit :
23 avr. 2020, 14:07
A présent, j'entrevois 2 scénarios de sortie:
1) Soit le Pr Raoult a raison, il s'agit d'une grippe saisonnière, et le virus aura disparu le 15 mai. On aura subi une grosse chute du PIB pendant le confinement, irrattrapable, mais tous les travailleurs ayant retrouvé leur poste de travail, et les consommateurs étant rassurés sur leur santé, l'économie redémarrera comme avant.
2) Soit le Pr Raoult se trompe, c'est une pandémie mondiale sans traitement de fond ni vaccin (aucun coronavirus n'a de vaccin, j'en sais quelque chose). Dans ce cas, les Gilets Jaunes deviendraient les meilleurs amis des élites politiques et financières. On leur poserait la question: "L'état ne pouvant plus payer vos allocations de chômage partiel, préférez-vous 1. revenir au travail, ou 2. allonger la vie de 150.000 personnes fragiles ?". Une fois le frigo vide, j'imagine que la balance va vite rebasculer du côté 1. On sera alors revenu dans mon cas 1), avec un déficit allongé du temps de l'hésitation.
Pour l'immobilier francilien, sujet de la file, les AI auront subi une sévère chute temporaire du CA, mais le marché lourd comme un paquebot ne s'en sera même aperçu.
Il se fait rembarrer de partout avec sa théorie, mais bon...
Plutôt d'accord avec lui. Le caractère saisonnier est corroboré par la faible ampleur qu'elle prend dans nos départements et territoires d'outre-mer.
En fait grâce à sa vidéo, j'ai compris une nuance importante: la météo n'influe pas sur la virulence du virus (et il y a donc des cas) mais sur la transmission. Je peux vous dire que pour bien connaître les Antilles par exemple, si il n'y avait pas de saisonnalité de cette maladie, ce serait un carnage là bas (densité+nbrx facteurs de comorbidité).

Pour l'immobilier, les prix resteront stables, car si les conditions d'accès au près se tendent, les héritages vont pleuvoir :lol:
Les Dom-Tom? J'espere que Raoult ne prend pas cet exemple pour etayer ses propos. Sinon je comprends pourquoi on ne l'ecoute pas en Chine.

Ben92
-++
-++
Messages : 4341
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#847 Message par Ben92 » 23 avr. 2020, 20:55

Pour revenir sur l'impact de la crise actuelle sur l'immobilier, il me semble évident qu'il faut distinguer les marchés, car le marché immo est tout sauf uniforme.
Le marché qui nous intéresse ici est celui à 8k€+/m2, cad Paris et quelques communes/quartiers du 92/94/78, en gros 4M hab. Loin d'être d'un micro-marché.
J'ai pris ce seuil de 8k€/m2 parce que c'est en gros le prix minimum pour une localisation honnête de CSP+ (je ne parle de CSP+++ qui eux lorgnent du 12k+)
Franchement, est-ce que beaucoup de CSP+ sont impactés financièrement par la crise ? Répondez honnêtement. Quelques professions libérales effectivement, mais ça va s'arranger très vite pour eux.
Voilà pourquoi l'immobilier à 8k€+ ne baissera pas. Ce n'est pas compliqué.

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 30954
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#848 Message par Gpzzzz » 23 avr. 2020, 21:01

Ben92 a écrit :
23 avr. 2020, 20:55
Pour revenir sur l'impact de la crise actuelle sur l'immobilier, il me semble évident qu'il faut distinguer les marchés, car le marché immo est tout sauf uniforme.
Le marché qui nous intéresse ici est celui à 8k€+/m2, cad Paris et quelques communes/quartiers du 92/94/78, en gros 4M hab. Loin d'être d'un micro-marché.
J'ai pris ce seuil de 8k€/m2 parce que c'est en gros le prix minimum pour une localisation honnête de CSP+ (je ne parle de CSP+++ qui eux lorgnent du 12k+)
Franchement, est-ce que beaucoup de CSP+ sont impactés financièrement par la crise ? Répondez honnêtement. Quelques professions libérales effectivement, mais ça va s'arranger très vite pour eux.
Voilà pourquoi l'immobilier à 8k€+ ne baissera pas. Ce n'est pas compliqué.
4M ? T as la pain lourde je crois... :lol:
Et sur les CSP+ je pense que tu vois la vie un peu trop rose, j ai des potes dans la pub, la communication, l événementiel.. des gens avec un bon salaire, bah ils s inquiètent clairement du niveau de la reprise !

Ben92
-++
-++
Messages : 4341
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#849 Message par Ben92 » 23 avr. 2020, 21:12

Gpzzzz a écrit :
23 avr. 2020, 21:01
4M ? T as la pain lourde je crois... :lol:
Et sur les CSP+ je pense que tu vois la vie un peu trop rose, j ai des potes dans la pub, la communication, l événementiel.. des gens avec un bon salaire, bah ils s inquiètent clairement du niveau de la reprise !
Mais oui il y aura quelques licenciements, mais ils retrouveront vite du travail.
Mais oui il y aura bien un trou d'air de quelques mois avec moins d'acheteurs... mais encore moins de vendeurs !

Cagou780
Messages : 1189
Enregistré le : 19 mars 2020, 05:01

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#850 Message par Cagou780 » 23 avr. 2020, 21:26

lumierecendree a écrit :
23 avr. 2020, 15:38
Si le virus disparaît de lui même dans les trois mois, cela repart comme en 40 sur l'immobilier
Pourquoi ce truc qui se propage depuis 6 mois dans tous les pays du monde, du plus chaud au plus froid, du plus sec au plus humide, partirait de lui même ? Mais admettons. Dans ce cas là ça vaut dire qu'il est aussi capable de revenir à tout moment. La confiance, la sécurité c'est aussi un facteur a prendre en compte.

Répondre