[Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
Avatar du membre
roi.de.trefle
-++
-++
Messages : 3707
Enregistré le : 14 févr. 2008, 08:55
Localisation : La-Varenne-Saint-Hilaire

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2651 Message par roi.de.trefle » 28 mai 2020, 19:39

ddv a écrit :
28 mai 2020, 18:14
Ben92 a écrit :
28 mai 2020, 12:45
alexlyon a écrit :
28 mai 2020, 11:43
Exactement.
Pour comprendre les riches, cessons de raisonner comme des pauvres.
Bien sûr. Je ne suis pas riche moi-même mais je comprends leur monde, leurs codes. J'ai même le privilège dans côtoyer quelques uns (de vrais riches hein, c'est-à-dire qui possèdent quelques entreprises et bien sûr de l'immo mais ne travaillent pas vraiment)
Mais en tant que non-riche, il y a quand même moyen de récupérer les miettes des riches. Mon prochain appart sera dans un coin ultra friqué, parce que je sais que c'est là que continuera d'affluer le pognon, et que les plus-values seront les plus juteuses. 8) Neuilly me semble un bon point de chute, en plus on y est protégé des cassos de Paris.
Ça y est, t'en as déjà marre de Boulogne, tu songes à changer de ville :lol: ?
ca fait genre 3 ans que son appart est en vente "VIP" :mrgreen:
Ignorés : Pimono - Pazuzu

Blangar1
Messages : 327
Enregistré le : 27 avr. 2008, 16:59

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2652 Message par Blangar1 » 28 mai 2020, 21:25

jobserve75 a écrit :
28 mai 2020, 12:39
Blangar1 a écrit :
28 mai 2020, 12:05
Les nouvelles tombent aujourd'hui

Gardez-le bien précieusement : mon point de vue est que c'est le dernier avant un moment.
De toutes façons, s'il en est autrement (ie si l'immobilier continue sa chevauchée vers le haut) et à raison d'une hausse du prix de mon appartement égale, chaque année, à plus de 2 années de location... je vais rester ici peinard et très bien logé.
Notez-bien cependant l'imparfait employé dans le titre : les prix des logements anciens s'envolaient... :mrgreen:

https://www.lavieimmo.com/prix-immobili ... 48700.html

Vivement que Billancourt rattrape Londres
Bonjour Blangar1,

Il y a une chose qui me surprend.
Vous envisagez une baisse sur Paris (comme beaucoup d’entre nous et à des degrés divers). Cependant, vous avez récemment visité un appartement dans le 5ème. Mais pourquoi ne pas attendre une baisse, ne serait-ce que de 5% dans ce cas?
Bien vu.
Mais nous ne sommes pas "fixés" sur un objectif
D'abord, je vais trouver une maison en province, pour nous (me) faire plaisir : pas trop cher, pas trop grand, mais là où les enfants auront envie de venir pour le barbeq et retrouver la famille
Trouver ensuite un appart à Paris, si les prix baissent. On n'aura pas besoin de la même surface que maintenant ... Si toutefois, les prix restent élevés, on reste locataires de notre appart , vraiment agréable à vivre, à 2 pas de l'av Foch et du Bois
Enfin, avec le cash restant (plus peut-être un peu de crédit) un immeuble de rapport pour financer soit loyer, soit besoins à venir
L'avantage d'avoir du cash, c'est de pouvoir regarder les événements
l'inconvénient, c'est qu'il peut être ratiboisé : haircut, inflation, etc...

Il est bcp trop tôt pour se positionner réellement. Mais qd même, je reçois davantage de propales d'immeubles de rapport. ça bouge quoi...

5% de baisse, c'est pipeau. Les prix sont déconnectés d'au moins 40%. Et nous avons les moyens d'attendre et de laisser faire les choses : nous ne sommes pas investis qu'en AV ou en actions...

Vivement que Billancourt rattrape Londres

Blangar1
Messages : 327
Enregistré le : 27 avr. 2008, 16:59

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2653 Message par Blangar1 » 28 mai 2020, 21:32

ddv a écrit :
28 mai 2020, 18:34
Encore un article sur le départ "souhaité" des franciliens, un de plus :mrgreen: :
https://actu.fr/societe/confinement-en- ... 52261.html
54% de franciliens, rien que ça :lol:
Selon un sondage effectué auprès de 866 Franciliens, interrogés entre le mardi 12 et le dimanche 17 mai 2020, 54% des Franciliens sont prêts à quitter l’Île-de-France à court-terme. Avant le confinement, ils étaient 38%. Un bond de 42% de l’envie de partir à court-terme.
Les élus des régions et des villes de "destination" devraient en profiter pour faire de la pub partout dans le métro et les rues de Paris pour inciter ces franciliens à sauter le pas :mrgreen: De même pour les patrons des entreprises.
Il y a loin de de la coupe aux lèvres...
Entre un sondage et la capacité à se mettre en mouvement, plus les moyens de se mettre en mouvement, plus les conditions dans lesquelles on peut se mettre en mouvement... je vous garantis que ce ne sera pas si simple. Cela prendre du temps, et SI, je dis bien SI, cela correspond à un mouvement vraiment de fond, on en reparlera dans 3 à 5 ans

Le reste, c'est l'écume des choses. Lorsque vous prenez un bouquin qui parle de la crise de 1929, cela ne demande que quelques pages... pour vous décrire qq chose qui va de 1929 à 1932. Soit plus de 3 ans !
Nous n'en sommes qu'à n+3 mois... Alors, c'est bien trop tôt pour tirer des conclusions

jobserve75
Messages : 1155
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2654 Message par jobserve75 » 29 mai 2020, 02:11

Blangar1 a écrit :
28 mai 2020, 21:32
ddv a écrit :
28 mai 2020, 18:34
Encore un article sur le départ "souhaité" des franciliens, un de plus :mrgreen: :
https://actu.fr/societe/confinement-en- ... 52261.html
54% de franciliens, rien que ça :lol:
Selon un sondage effectué auprès de 866 Franciliens, interrogés entre le mardi 12 et le dimanche 17 mai 2020, 54% des Franciliens sont prêts à quitter l’Île-de-France à court-terme. Avant le confinement, ils étaient 38%. Un bond de 42% de l’envie de partir à court-terme.
Les élus des régions et des villes de "destination" devraient en profiter pour faire de la pub partout dans le métro et les rues de Paris pour inciter ces franciliens à sauter le pas :mrgreen: De même pour les patrons des entreprises.
Il y a loin de de la coupe aux lèvres...
Entre un sondage et la capacité à se mettre en mouvement, plus les moyens de se mettre en mouvement, plus les conditions dans lesquelles on peut se mettre en mouvement... je vous garantis que ce ne sera pas si simple. Cela prendre du temps, et SI, je dis bien SI, cela correspond à un mouvement vraiment de fond, on en reparlera dans 3 à 5 ans

Le reste, c'est l'écume des choses. Lorsque vous prenez un bouquin qui parle de la crise de 1929, cela ne demande que quelques pages... pour vous décrire qq chose qui va de 1929 à 1932. Soit plus de 3 ans !
Nous n'en sommes qu'à n+3 mois... Alors, c'est bien trop tôt pour tirer des conclusions
Le problème de Paris sont les inégalités entre les classes populaires, moyennes (quand il en reste) et les classes plus élitistes. Sachant que plus de 60% des propriétaires parisiens payaient l’ISF, il faudrait réinstaurer cet impôt. Cela baisserait leur pouvoir d’achat et permettrait une bonne inflexion des prix.
En plus, c’est une mesure de justice sociale.

Mandragore
Messages : 756
Enregistré le : 07 oct. 2008, 20:17

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2655 Message par Mandragore » 29 mai 2020, 05:18

jobserve75 a écrit :
29 mai 2020, 02:11
Blangar1 a écrit :
28 mai 2020, 21:32
ddv a écrit :
28 mai 2020, 18:34
Encore un article sur le départ "souhaité" des franciliens, un de plus :mrgreen: :
https://actu.fr/societe/confinement-en- ... 52261.html
54% de franciliens, rien que ça :lol:
Selon un sondage effectué auprès de 866 Franciliens, interrogés entre le mardi 12 et le dimanche 17 mai 2020, 54% des Franciliens sont prêts à quitter l’Île-de-France à court-terme. Avant le confinement, ils étaient 38%. Un bond de 42% de l’envie de partir à court-terme.
Les élus des régions et des villes de "destination" devraient en profiter pour faire de la pub partout dans le métro et les rues de Paris pour inciter ces franciliens à sauter le pas :mrgreen: De même pour les patrons des entreprises.
Il y a loin de de la coupe aux lèvres...
Entre un sondage et la capacité à se mettre en mouvement, plus les moyens de se mettre en mouvement, plus les conditions dans lesquelles on peut se mettre en mouvement... je vous garantis que ce ne sera pas si simple. Cela prendre du temps, et SI, je dis bien SI, cela correspond à un mouvement vraiment de fond, on en reparlera dans 3 à 5 ans

Le reste, c'est l'écume des choses. Lorsque vous prenez un bouquin qui parle de la crise de 1929, cela ne demande que quelques pages... pour vous décrire qq chose qui va de 1929 à 1932. Soit plus de 3 ans !
Nous n'en sommes qu'à n+3 mois... Alors, c'est bien trop tôt pour tirer des conclusions
Le problème de Paris sont les inégalités entre les classes populaires, moyennes (quand il en reste) et les classes plus élitistes. Sachant que plus de 60% des propriétaires parisiens payaient l’ISF, il faudrait réinstaurer cet impôt. Cela baisserait leur pouvoir d’achat et permettrait une bonne inflexion des prix.
En plus, c’est une mesure de justice sociale.
Ou alors diminuer, voire annuler l'abattement sur la résidence principale parce qu'on arrive vite à des montants très élevés chez les multipropriétaires ou chez ceux qui possèdent des surfaces importantes.
Comme c'est dit dans un message au-dessus: acheter sur Paris, c'est d'abord faire un placement avant que de chercher à se loger. Peu importe le rendement. On cherche la sécurité financière d'un bien qu'on pourra écouler à tout moment sans problème. Les apports sont très élevés, bien plus élevés que la moyenne des autres villes.

Avatar du membre
domcat74
~~+
~~+
Messages : 14213
Enregistré le : 28 juil. 2009, 14:36
Localisation : La Chartreuse

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2656 Message par domcat74 » 29 mai 2020, 08:50

Vers la plus forte récession du marché de l'immobilier depuis la fin de la crise financière.






Nan, je déconne, c'est au Danemark :mrgreen:


Image

supermascotte
Messages : 449
Enregistré le : 05 avr. 2020, 10:58

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2657 Message par supermascotte » 29 mai 2020, 09:13

domcat74 a écrit :
29 mai 2020, 08:50
Vers la plus forte récession du marché de l'immobilier depuis la fin de la crise financière.






Nan, je déconne, c'est au Danemark :mrgreen:


Image
Cest marrant, hein. A peu près partout dans le monde, les bulles immobilières sont en train d'éclater Canada, chine, nouvelle Zélande, US, Danemark, angleterre, Australie, etc...

Mais la France serait cet éternel village gaulois où rien ne s'y passe comme ailleurs et limmobilier serait notre potion magique :lol:

Ah, pour information, Paris était dans classé dans le top 5 mondiale des bulles immobilières.

#jesorsmonsceaudepopcorn

Avatar du membre
ddv
~~+
~~+
Messages : 5473
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : Est Morbihan

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2658 Message par ddv » 29 mai 2020, 09:23

Disons qu'on est aussi un des peuples les plus protégés en cas de crise: deux ans de chômage (qui permet donc de payer le crédit), c'est pas rien.
De plus, les politiques ont tous un patrimoine immobilier conséquent, ils font tout pour préserver la valeur de celui-ci.
Je mise plus sur un changement dans la psychologie des foules: que le postulat "l'immobilier ne peut que monter" se casse la gueule.
"La Bête de l'événement est là; et elle arrive." - "Cette règle des 6, qui est une règle de bon sens, que chacun peut avoir, il faut essayer de se l'appliquer à soi-même." - E. Macron, 2020

Ben92
-++
-++
Messages : 4519
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2659 Message par Ben92 » 29 mai 2020, 09:27

jobserve75 a écrit :
29 mai 2020, 02:11
Le problème de Paris sont les inégalités entre les classes populaires, moyennes (quand il en reste) et les classes plus élitistes. Sachant que plus de 60% des propriétaires parisiens payaient l’ISF, il faudrait réinstaurer cet impôt. Cela baisserait leur pouvoir d’achat et permettrait une bonne inflexion des prix.
En plus, c’est une mesure de justice sociale.
Des prix immobiliers qui baissent sont mortifères car les acheteurs deviennent attentistes. C'est particulièrement vrai à Paris et proche couronne où l'espoir de plus-value est la motivation essentielle des achats immobiliers.
Et des acheteurs qui désertent, c'est des des centaines de milliers d'emplois menacés : agents immobiliers, employés des notaires, diagnostiqueurs, courtiers, et bien évidemment le BTP pour le neuf et la rénovation, les magasins de bricolages, de décoration, ... liste non exhaustive.
Des prix immobiliers qui baissent s'accompagennt toujours de tout un pan de l'économie en berne. C'est quelque chose que plein de gens ici ne comprennent pas (enfin surtout ne veulent pas comprendre, préférant leur petit intérêt personnel d'achat à vil prix).
L'immobilier est un des rares secteur qui résiste à la crise économique il faut le protéger, quoi qui qu'il en coûte.

Avatar du membre
ddv
~~+
~~+
Messages : 5473
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : Est Morbihan

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2660 Message par ddv » 29 mai 2020, 09:33

"Quoiqu'il en coûte" :lol:
Détruisons l'économie pour protéger les métiers qui font la force de la France: agents immobiliers, notaires, diagnostiqueurs, etc :lol:
"La Bête de l'événement est là; et elle arrive." - "Cette règle des 6, qui est une règle de bon sens, que chacun peut avoir, il faut essayer de se l'appliquer à soi-même." - E. Macron, 2020

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 22289
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2661 Message par kamoulox » 29 mai 2020, 09:38

Ben92 a écrit :
29 mai 2020, 09:27
jobserve75 a écrit :
29 mai 2020, 02:11
Le problème de Paris sont les inégalités entre les classes populaires, moyennes (quand il en reste) et les classes plus élitistes. Sachant que plus de 60% des propriétaires parisiens payaient l’ISF, il faudrait réinstaurer cet impôt. Cela baisserait leur pouvoir d’achat et permettrait une bonne inflexion des prix.
En plus, c’est une mesure de justice sociale.
Des prix immobiliers qui baissent sont mortifères car les acheteurs deviennent attentistes. C'est particulièrement vrai à Paris et proche couronne où l'espoir de plus-value est la motivation essentielle des achats immobiliers.
Et des acheteurs qui désertent, c'est des des centaines de milliers d'emplois menacés : agents immobiliers, employés des notaires, diagnostiqueurs, courtiers, et bien évidemment le BTP pour le neuf et la rénovation, les magasins de bricolages, de décoration, ... liste non exhaustive.
Des prix immobiliers qui baissent s'accompagennt toujours de tout un pan de l'économie en berne. C'est quelque chose que plein de gens ici ne comprennent pas (enfin surtout ne veulent pas comprendre, préférant leur petit intérêt personnel d'achat à vil prix).
L'immobilier est un des rares secteur qui résiste à la crise économique il faut le protéger, quoi qui qu'il en coûte.
Un effondrement est mortifère ce qui serait une économie délétère.

Une baisse modérée sur la durée est salutaire. Comme en Allemagne et ils ont toujours été devant la France depuis20 ans.

Se loger est un bien primaire, on doit pouvoir le faire Décemment qu’on gagne un smic ou 8000 par mois.
Alors bien sûr un smicard va pas s’acheter un loft sur les Champs Elysées on est bien d’accord mais t’as compris l’idée.

Une baisse de 5-10% par an n’est en rien catastrophique qu’on soit proprio ou acheteur. Les 2 seront gagnants, et le grand gagnant sera l’économie sur le long terme.

Avatar du membre
Raoul Duke
Messages : 1247
Enregistré le : 25 janv. 2009, 19:32

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2662 Message par Raoul Duke » 29 mai 2020, 10:38

kamoulox a écrit :
29 mai 2020, 09:38
Une baisse de 5-10% par an n’est en rien catastrophique qu’on soit proprio ou acheteur. Les 2 seront gagnants, et le grand gagnant sera l’économie sur le long terme.
C'est tellement évident que les prix élevés sont un boulet pour la France et quasiment tout le monde (investisseurs / locataires / propriétaires souhaitant acheter un bien de qualité supérieur ou plus grand)...

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11295
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2663 Message par Vincent92 » 29 mai 2020, 10:42

Raoul Duke a écrit :
29 mai 2020, 10:38
kamoulox a écrit :
29 mai 2020, 09:38
Une baisse de 5-10% par an n’est en rien catastrophique qu’on soit proprio ou acheteur. Les 2 seront gagnants, et le grand gagnant sera l’économie sur le long terme.
C'est tellement évident que les prix élevés sont un boulet pour la France et quasiment tout le monde (investisseurs / locataires / propriétaires souhaitant acheter un bien de qualité supérieur ou plus grand)...
D'un autre côté, si l'immobilier n'était vraiment pas cher, il y aurait moins de locataires pour enrichir autrui, et à un prix aussi élevé.
J'ai lu il y a quelques jours sur ce forum que 750€ pour louer 21m2 à Paris n'était pas cher de la part de quelqu'un qui attend que l'immobilier baisse de 50% pour acheter. Il se concentre sur le rendement "spot"/à l'instant T et arbitre donc que c'est mieux de louer. Ce qui fait parfaitement les affaires d'un propriétaire qui a acheté il y a longtemps qui cherche un locataire solvable et un loyer élevé.
Idem, pour celui qui est en fin de parcours et qui revendra pour un logement moins cher voir pas de logement du tout.
Donc, s'il est vrai que c'est intéressant pour les "acheteurs net", cela ne l'est pas pour les autres.
Et encore, pas pour tous les acheteurs net. Il y en a (Ben92 par exemple) qui ne sont pas contents quand il y a du soleil parce que tout le monde peut en profiter et qui préféreraient qu'il pleuve partout tout en faisant partie de ceux qui ont le temps le moins mauvais.
Modifié en dernier par Vincent92 le 29 mai 2020, 11:00, modifié 1 fois.

Blangar1
Messages : 327
Enregistré le : 27 avr. 2008, 16:59

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2664 Message par Blangar1 » 29 mai 2020, 10:59

Ben92 a écrit :
29 mai 2020, 09:27
Des prix immobiliers qui baissent sont mortifères
car les acheteurs deviennent attentistes. C'est particulièrement vrai à Paris et proche couronne où l'espoir de plus-value est la motivation essentielle des achats immobiliers.
Et des acheteurs qui désertent, c'est des des centaines de milliers d'emplois menacés : agents immobiliers, employés des notaires, diagnostiqueurs, courtiers, et bien évidemment le BTP pour le neuf et la rénovation, les magasins de bricolages, de décoration, ... liste non exhaustive.
Des prix immobiliers qui baissent s'accompagennt toujours de tout un pan de l'économie en berne. C'est quelque chose que plein de gens ici ne comprennent pas (enfin surtout ne veulent pas comprendre, préférant leur petit intérêt personnel d'achat à vil prix).
L'immobilier est un des rares secteur qui résiste à la crise économique il faut le protéger, quoi qui qu'il en coûte.
Faux.
D'ailleurs, la reprise économique de 1994 est, en partie, justement le fruit de l'ajustement à la baisse de l'immobilier

J'aime bien ta façon de penser et de présenter les choses. Cela me fait tjr sourire ou même franchement rire.

supermascotte
Messages : 449
Enregistré le : 05 avr. 2020, 10:58

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2665 Message par supermascotte » 29 mai 2020, 11:16

Ben92 a écrit :
29 mai 2020, 09:27
jobserve75 a écrit :
29 mai 2020, 02:11
Le problème de Paris sont les inégalités entre les classes populaires, moyennes (quand il en reste) et les classes plus élitistes. Sachant que plus de 60% des propriétaires parisiens payaient l’ISF, il faudrait réinstaurer cet impôt. Cela baisserait leur pouvoir d’achat et permettrait une bonne inflexion des prix.
En plus, c’est une mesure de justice sociale.
Des prix immobiliers qui baissent sont mortifères car les acheteurs deviennent attentistes. C'est particulièrement vrai à Paris et proche couronne où l'espoir de plus-value est la motivation essentielle des achats immobiliers.
Et des acheteurs qui désertent, c'est des des centaines de milliers d'emplois menacés : agents immobiliers, employés des notaires, diagnostiqueurs, courtiers, et bien évidemment le BTP pour le neuf et la rénovation, les magasins de bricolages, de décoration, ... liste non exhaustive.
Des prix immobiliers qui baissent s'accompagennt toujours de tout un pan de l'économie en berne. C'est quelque chose que plein de gens ici ne comprennent pas (enfin surtout ne veulent pas comprendre, préférant leur petit intérêt personnel d'achat à vil prix).
L'immobilier est un des rares secteur qui résiste à la crise économique il faut le protéger, quoi qui qu'il en coûte.
Lol, c'est l'inverse.

Un trop grand poid des ressources dans limmobilier qui nest pour ainsi dire pas créateur de richesse ampute les richesses d'une nation detre investies dans d'autres secteurs qui eux sont créateurs de richesse.

L'immobilier augmente quand le reste de l'économie se porte bien. Ce n'est pas limmobilier qui porte l'économie d'un pays.

Et quand l'économie se porte mal, toute chose égale par ailleurs ça rajoute une pression négative sur l'immobilier.

supermascotte
Messages : 449
Enregistré le : 05 avr. 2020, 10:58

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2666 Message par supermascotte » 29 mai 2020, 11:24

supermascotte a écrit :
29 mai 2020, 11:16
Ben92 a écrit :
29 mai 2020, 09:27
jobserve75 a écrit :
29 mai 2020, 02:11
Le problème de Paris sont les inégalités entre les classes populaires, moyennes (quand il en reste) et les classes plus élitistes. Sachant que plus de 60% des propriétaires parisiens payaient l’ISF, il faudrait réinstaurer cet impôt. Cela baisserait leur pouvoir d’achat et permettrait une bonne inflexion des prix.
En plus, c’est une mesure de justice sociale.
Des prix immobiliers qui baissent sont mortifères car les acheteurs deviennent attentistes. C'est particulièrement vrai à Paris et proche couronne où l'espoir de plus-value est la motivation essentielle des achats immobiliers.
Et des acheteurs qui désertent, c'est des des centaines de milliers d'emplois menacés : agents immobiliers, employés des notaires, diagnostiqueurs, courtiers, et bien évidemment le BTP pour le neuf et la rénovation, les magasins de bricolages, de décoration, ... liste non exhaustive.
Des prix immobiliers qui baissent s'accompagennt toujours de tout un pan de l'économie en berne. C'est quelque chose que plein de gens ici ne comprennent pas (enfin surtout ne veulent pas comprendre, préférant leur petit intérêt personnel d'achat à vil prix).
L'immobilier est un des rares secteur qui résiste à la crise économique il faut le protéger, quoi qui qu'il en coûte.
Lol, c'est l'inverse.

Un trop grand poid des ressources dans limmobilier qui nest pour ainsi dire pas créateur de richesse ampute les richesses d'une nation detre investies dans d'autres secteurs qui eux sont créateurs de richesse.

L'immobilier augmente quand le reste de l'économie se porte bien. Ce n'est pas limmobilier qui porte l'économie d'un pays.

Et quand l'économie se porte mal, toute chose égale par ailleurs ça rajoute une pression négative sur l'immobilier.
https://www.google.com/amp/s/www.latrib ... ml%3famp=1

De plus en plus d'articles comme celui ci commence à étudier l'impact négatif de la hausse des prix sur les économies avancées.

Pazuzu
-+
-+
Messages : 2351
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2667 Message par Pazuzu » 29 mai 2020, 11:33

Pour relancer le BTP y'a plus efficace que maintenir la bulle à Paris : la defisc pour attirer le pijinvestisseur, ou instaurer des obligations en termes d'isolations ou de perf. énergétique par exemple.

Ben92
-++
-++
Messages : 4519
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2668 Message par Ben92 » 29 mai 2020, 11:34

supermascotte a écrit :
29 mai 2020, 11:16
L'immobilier augmente quand le reste de l'économie se porte bien. Ce n'est pas limmobilier qui porte l'économie d'un pays.
Ce n'est pas ce que je dis. Je dis que l'immobilier a besoin d'une augmentation perpétuelle des prix pour bien se porter (car l'augmentation donne envie aux gens d'acheter).

Blangar1
Messages : 327
Enregistré le : 27 avr. 2008, 16:59

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2669 Message par Blangar1 » 29 mai 2020, 11:36

L'article sur le danger de l'immobilier trop cher date de 4 ans.
Il y avait eu le même type d'article dans The Economist, il y a longtemps.

En fait, tout le monde le sait.

Mais les intérêts sont trop grands : agents Immo, collectivités locales, etc... Tout le monde est shooté à l'immo.

Tout le monde sauf les jeunes. C'est comme autrefois : "les parents boivent, les enfants trinquent"

Blangar1
Messages : 327
Enregistré le : 27 avr. 2008, 16:59

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2670 Message par Blangar1 » 29 mai 2020, 11:37

Ben92 a écrit :
29 mai 2020, 11:34
supermascotte a écrit :
29 mai 2020, 11:16
L'immobilier augmente quand le reste de l'économie se porte bien. Ce n'est pas limmobilier qui porte l'économie d'un pays.
Ce n'est pas ce que je dis. Je dis que l'immobilier a besoin d'une augmentation perpétuelle des prix pour bien se porter (car l'augmentation donne envie aux gens d'acheter).
Oui, oui... bien sûr. Et cela ne t'évoque rien ? A un moment, il faudrait que 2 neurones se connectent, non ?

jobserve75
Messages : 1155
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2671 Message par jobserve75 » 29 mai 2020, 11:39

Il est clair que ces bulles immobilières sont une véritable gangrène.
Sur Paris, des moyens plus volontaristes permettraient de limiter ces bulles : supprimer la sur cote de 15% après 5 ans de détention pour échapper aux plus-values, interdire les locations touristiques, encadrer la hausse des prix...
Si je salue l’intervention de la BCE sur le marché monétaire et la volonté de la mairie de Paris d’acheter des appartements pour les louer aux classes moyennes, il faut cadrer ces 2 actions inflationnistes.
La mairie doit intervenir en dernier ressort pour les achats par préemption après avoir laissé le marché jouer son rôle. Sinon, son action viendra perturber la demande.
Après une période de location de 10 à 15 ans par exemple, elle pourrait revendre ces appartements à un tarif conventionné à ces classes moyennes avec interdiction de le revendre en dégageant une plus-value. Ces achats seraient réservés également aux classes moyennes.

Sans ces actions, Paris va concentrer toutes les inégalités de notre société et la bulle se maintiendra

Ben92
-++
-++
Messages : 4519
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2672 Message par Ben92 » 29 mai 2020, 11:43

Blangar1 a écrit :
29 mai 2020, 11:37
Oui, oui... bien sûr. Et cela ne t'évoque rien ? A un moment, il faudrait que 2 neurones se connectent, non ?
Une baisse des prix n'a pas lieu par magie. Les prix baissent quand les biens en vente ne trouvent pas preneur. Sachant qu'il faut plusieurs mois pour que les vendeurs baissent les prix. Autrement dit des prix qui baissent impliquent nécessairement marché immobilier qui va très mal, ainsi que tous les marchés liés (BTP notamment).

Blangar1
Messages : 327
Enregistré le : 27 avr. 2008, 16:59

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2673 Message par Blangar1 » 29 mai 2020, 11:47

Ben92 a écrit :
29 mai 2020, 11:43
Blangar1 a écrit :
29 mai 2020, 11:37
Oui, oui... bien sûr. Et cela ne t'évoque rien ? A un moment, il faudrait que 2 neurones se connectent, non ?
Une baisse des prix n'a pas lieu par magie. Les prix baissent quand les biens en vente ne trouvent pas preneur. Sachant qu'il faut plusieurs mois pour que les vendeurs baissent les prix. Autrement dit des prix qui baissent impliquent nécessairement marché immobilier qui va très mal, ainsi que tous les marchés liés (BTP notamment).
Re-faux. Certes, c'est lent.
Mais il n'est en rien démontré que le BTP se porterait plus mal parce que la bulle parisienne exploserait. Quel serait le lien de causalité ?
Je suis très intéressé par la démonstration de cette conjecture.

Ben92
-++
-++
Messages : 4519
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2674 Message par Ben92 » 29 mai 2020, 12:01

Blangar1 a écrit :
29 mai 2020, 11:47
Mais il n'est en rien démontré que le BTP se porterait plus mal parce que la bulle parisienne exploserait. Quel serait le lien de causalité ?
Je suis très intéressé par la démonstration de cette conjecture.
C'est très facile. Les dizaines de milliers de programmes neufs dans le 78,92,94 à 10k€+ le m2 ne trouveront pas preneur si le marché parisien chute ne serait-ce que de 10%.
Et il y aussi toute la partie rénovation. Très souvent un achat à Paris implique une remise à neuf totale, avec un chantier de plusieurs mois à 50-150k€.

Korn
-+
-+
Messages : 1967
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2675 Message par Korn » 29 mai 2020, 12:14

Dommage pour Ben, je pense que la Macronnie est sortie de ce raisonnement dans un autre siècle

https://immobilier.lefigaro.fr/article/ ... 91b9fccbc/

"Pour Macron, la France n’est pas «une espèce de syndic de copropriété» - mai 2018"

«L’immobilier ne crée pas d’emplois» - janvier 2019"

"Des plus-values «injustes» pour des propriétaires qui «n’ont pas travaillé pour ça» - janvier 2019"

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 22289
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2676 Message par kamoulox » 29 mai 2020, 12:17

Ben92 a écrit :
29 mai 2020, 12:01
Blangar1 a écrit :
29 mai 2020, 11:47
Mais il n'est en rien démontré que le BTP se porterait plus mal parce que la bulle parisienne exploserait. Quel serait le lien de causalité ?
Je suis très intéressé par la démonstration de cette conjecture.
C'est très facile. Les dizaines de milliers de programmes neufs dans le 78,92,94 à 10k€+ le m2 ne trouveront pas preneur si le marché parisien chute ne serait-ce que de 10%.
Et il y aussi toute la partie rénovation. Très souvent un achat à Paris implique une remise à neuf totale, avec un chantier de plusieurs mois à 50-150k€.
Et bien ils trouveront preneurs à 8000 je vois pas le problème

Blangar1
Messages : 327
Enregistré le : 27 avr. 2008, 16:59

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2677 Message par Blangar1 » 29 mai 2020, 12:18

Ben92 a écrit :
29 mai 2020, 12:01
Blangar1 a écrit :
29 mai 2020, 11:47
Mais il n'est en rien démontré que le BTP se porterait plus mal parce que la bulle parisienne exploserait. Quel serait le lien de causalité ?
Je suis très intéressé par la démonstration de cette conjecture.
C'est très facile. Les dizaines de milliers de programmes neufs dans le 78,92,94 à 10k€+ le m2 ne trouveront pas preneur si le marché parisien chute ne serait-ce que de 10%.
Et il y aussi toute la partie rénovation. Très souvent un achat à Paris implique une remise à neuf totale, avec un chantier de plusieurs mois à 50-150k€.
Merci pour cette anti-démonstration.
L'argent économisé sur l'achat d'un appartement à Paris peut JUSTEMENT servir à rénover.
Et les programmes neufs 78-92-94 hors de prix trouveront preneur à juste prix.

Ben92
-++
-++
Messages : 4519
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2678 Message par Ben92 » 29 mai 2020, 12:22

kamoulox a écrit :
29 mai 2020, 12:17
Et bien ils trouveront preneurs à 8000 je vois pas le problème
Parce que tu crois qu'un promoteur qui comptait vendre à 10000 peut vendre à 8000 sans dommage collatéral ? Les prix sont calculés pour maintenir l'équilibre financier du programme. Les terrains sont hors de prix. Et un promoteur doit vendre une partie du programme pour que la banque lui prête et pouvoir lancer les travaux.
Modifié en dernier par Ben92 le 29 mai 2020, 12:24, modifié 1 fois.

Ben92
-++
-++
Messages : 4519
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2679 Message par Ben92 » 29 mai 2020, 12:24

Blangar1 a écrit :
29 mai 2020, 12:18
L'argent économisé sur l'achat d'un appartement à Paris peut JUSTEMENT servir à rénover.
Tu n'a pas compris. Si les prix baissent c'est qu'il n'y a pas eu d'achats pendant des mois. Et pas d'achats, pas de rénovation.

Blangar1
Messages : 327
Enregistré le : 27 avr. 2008, 16:59

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2680 Message par Blangar1 » 29 mai 2020, 12:25

Impayable

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 22289
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2681 Message par kamoulox » 29 mai 2020, 12:29

Ben92 a écrit :
29 mai 2020, 12:22
kamoulox a écrit :
29 mai 2020, 12:17
Et bien ils trouveront preneurs à 8000 je vois pas le problème
Parce que tu crois qu'un promoteur qui comptait vendre à 10000 peut vendre à 8000 sans dommage collatéral ? Les prix sont calculés pour maintenir l'équilibre financier du programme. Les terrains sont hors de prix. Et un promoteur doit vendre une partie du programme pour que la banque lui prête et pouvoir lancer les travaux.
C’est son problème.
Les terrains finiront par s’ajuster. Comme toute la chaîne.

Ben92
-++
-++
Messages : 4519
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2682 Message par Ben92 » 29 mai 2020, 12:38

kamoulox a écrit :
29 mai 2020, 12:29
C’est son problème.
Les terrains finiront par s’ajuster. Comme toute la chaîne.
Mais en attendant, il y aura eu un carnage.
Et très peu constructions pendant X mois/années, précisément là où en a le plus besoin.
On a eu la même situation en 2008, à l'époque Sarko avait fait acheter par l'état les invendus de promoteurs au prix de présentation. Ce n'était pas pour faire plaisir à Bouygues, mais une question de survie du secteur.

Korn
-+
-+
Messages : 1967
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2683 Message par Korn » 29 mai 2020, 12:39

https://www.lefigaro.fr/conjoncture/les ... r-20200528

Les refus de prêts menacent la reprise du marché immobilier

"Du jamais vu ou presque. Alors que le marché immobilier redémarre après le confinement, les abandons de dossiers, eux, s’envolent. «On a 10 à 15 % des compromis qui ne vont pas au bout. C’est très inhabituel, En temps normal, cela n’arrive pas, ou très rarement», indique Thierry Delesalle, porte-parole de la Chambre des notaires de Paris. Un constat fait par la plupart des notaires qui ont rouvert leurs études depuis le 11 mai. «Il y a un peu de casse dans l’ancien, on ne peut pas dire le contraire», confirme Charles Flobert, notaire à Saint-Maur-des-Fossés.

Certains candidats à l’achat hésitent à s’endetter sur 20 à 25 ans, alors que la crise économique menace. Mais ce n’est pas le seul facteur. «On voit davantage de refus de prêts. Là aussi, c’est très nouveau», poursuit Thierry Delesalle."
Modifié en dernier par Korn le 29 mai 2020, 12:43, modifié 1 fois.

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 10947
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2684 Message par optimus maximus » 29 mai 2020, 12:39

C'est surtout qu'on peut faire évoluer un modèle : pour rentabiliser un terrain en période de baisse, le promoteur peut augmenter la hauteur de la construction neuve ou encore il peut se concentrer sur de la vente groupée à des institutionnels en se détournant de la vente aux particulier.
Le plus dur va être de vendre les constructions qui viennent d'être lancées.

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 10947
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2685 Message par optimus maximus » 29 mai 2020, 12:41

Korn a écrit :
29 mai 2020, 12:39
https://www.lefigaro.fr/conjoncture/les ... r-20200528

Du jamais vu ou presque. Alors que le marché immobilier redémarre après le confinement, les abandons de dossiers, eux, s’envolent. «On a 10 à 15 % des compromis qui ne vont pas au bout. C’est très inhabituel, En temps normal, cela n’arrive pas, ou très rarement», indique Thierry Delesalle, porte-parole de la Chambre des notaires de Paris. Un constat fait par la plupart des notaires qui ont rouvert leurs études depuis le 11 mai. «Il y a un peu de casse dans l’ancien, on ne peut pas dire le contraire», confirme Charles Flobert, notaire à Saint-Maur-des-Fossés.

Certains candidats à l’achat hésitent à s’endetter sur 20 à 25 ans, alors que la crise économique menace. Mais ce n’est pas le seul facteur. «On voit davantage de refus de prêts. Là aussi, c’est très nouveau», poursuit Thierry Delesalle.
Les prêts sur 25 ans vont progressivement disparaître, c'est presque une certitude.

Korn
-+
-+
Messages : 1967
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2686 Message par Korn » 29 mai 2020, 12:50

Ben92 a écrit :
29 mai 2020, 12:38
kamoulox a écrit :
29 mai 2020, 12:29
C’est son problème.
Les terrains finiront par s’ajuster. Comme toute la chaîne.
Mais en attendant, il y aura eu un carnage.
Et très peu constructions pendant X mois/années, précisément là où en a le plus besoin.
On a eu la même situation en 2008, à l'époque Sarko avait fait acheter par l'état les invendus de promoteurs au prix de présentation. Ce n'était pas pour faire plaisir à Bouygues, mais une question de survie du secteur.
:lol:

Mais tu n'as pas compris qu'il y a un carnage en cours dans énormément de secteurs et que sauver les prix de l'immobilier n'est sûrement pas une priorité?
Sarko n'est plus là et Macron considère les prix de l'immobilier comme un frein pour l'économie française.

Une petite purge de 2 ou 3 ans sera salutaire, même pour toi d'ailleurs. Ca te permettra de vivre dans un logement d'adulte.

Avatar du membre
roi.de.trefle
-++
-++
Messages : 3707
Enregistré le : 14 févr. 2008, 08:55
Localisation : La-Varenne-Saint-Hilaire

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2687 Message par roi.de.trefle » 29 mai 2020, 12:52

Ben92 a écrit :
29 mai 2020, 12:38
kamoulox a écrit :
29 mai 2020, 12:29
C’est son problème.
Les terrains finiront par s’ajuster. Comme toute la chaîne.
Mais en attendant, il y aura eu un carnage.
Et très peu constructions pendant X mois/années, précisément là où en a le plus besoin.
On a eu la même situation en 2008, à l'époque Sarko avait fait acheter par l'état les invendus de promoteurs au prix de présentation. Ce n'était pas pour faire plaisir à Bouygues, mais une question de survie du secteur.
pour une fois tu as raison autour de chez moi des dizaines d'immeubles sont sortis à 10k€/m2 pour les réfugiés parisiens, si ca baisse un tout petit peu ce sera bloqué (et c'est tant mieux pour ceux qui détestent comme moi ce genre d'urbanisme).
Ignorés : Pimono - Pazuzu

Pazuzu
-+
-+
Messages : 2351
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2688 Message par Pazuzu » 29 mai 2020, 12:56

Ben92 a écrit :
29 mai 2020, 12:01
Blangar1 a écrit :
29 mai 2020, 11:47
Mais il n'est en rien démontré que le BTP se porterait plus mal parce que la bulle parisienne exploserait. Quel serait le lien de causalité ?
Je suis très intéressé par la démonstration de cette conjecture.
C'est très facile. Les dizaines de milliers de programmes neufs dans le 78,92,94 à 10k€+ le m2 ne trouveront pas preneur si le marché parisien chute ne serait-ce que de 10%.
Et il y aussi toute la partie rénovation. Très souvent un achat à Paris implique une remise à neuf totale, avec un chantier de plusieurs mois à 50-150k€.
Y'a un programme qui vent d'être lancé sur ma commune.

J'ai demandé le prix des F4 par curiosité... entre 16,5 et 18 500€/m2.

J'ai peur que tu ne sois même plus solvable pour un studio !

Avatar du membre
Praséodyme
-++
-++
Messages : 4492
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2689 Message par Praséodyme » 29 mai 2020, 13:10

Ben92 a écrit :
29 mai 2020, 11:43
Blangar1 a écrit :
29 mai 2020, 11:37
Oui, oui... bien sûr. Et cela ne t'évoque rien ? A un moment, il faudrait que 2 neurones se connectent, non ?
Une baisse des prix n'a pas lieu par magie. Les prix baissent quand les biens en vente ne trouvent pas preneur. Sachant qu'il faut plusieurs mois pour que les vendeurs baissent les prix. Autrement dit des prix qui baissent impliquent nécessairement marché immobilier qui va très mal, ainsi que tous les marchés liés (BTP notamment).
Quand rien ne se vend faute de demande solvable, c'est le rôle des AI de faire baisser les prétentions des vendeurs et leur faire accepter les offres avec négociation. Quitte à laisser mariner ceux qui restent bloqués tout en prenant de nouveaux mandats plus raisonnables.

Leur rôle est aussi de pousser les acheteurs à faire les fonds de tiroir pour payer le max, mais ils ne peuvent pas se substituer aux banques pour accorder des emprunts longs aux primos et des prêts relais aux segundo.

Les AI se sont vus crever de faim lors du confinement, ils ont les crocs. Par endroit le marché repart façon bouchon de champagne, par ailleurs c'est l'attentisme côté vendeur ou côté acheteur. Selon les situations locales et la segmentation des biens ils vont pressurer plutôt les uns ou les autres ce qui aura une influence sur la tendance des prix visible après quelques mois.

Avatar du membre
Praséodyme
-++
-++
Messages : 4492
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2690 Message par Praséodyme » 29 mai 2020, 13:23

Pazuzu a écrit :
29 mai 2020, 12:56
Y'a un programme qui vent d'être lancé sur ma commune.

J'ai demandé le prix des F4 par curiosité... entre 16,5 et 18 500€/m2.

J'ai peur que tu ne sois même plus solvable pour un studio !
À un moment il va falloir prendre des mesures de salut public contre les abrutis qui accepteraient de payer ce genre de prix.

Avatar du membre
topido
+
+
Messages : 2845
Enregistré le : 15 mars 2007, 15:08
Localisation : Nantes

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2691 Message par topido » 29 mai 2020, 13:31

Pazuzu a écrit :
29 mai 2020, 12:56
Ben92 a écrit :
29 mai 2020, 12:01
Blangar1 a écrit :
29 mai 2020, 11:47
Mais il n'est en rien démontré que le BTP se porterait plus mal parce que la bulle parisienne exploserait. Quel serait le lien de causalité ?
Je suis très intéressé par la démonstration de cette conjecture.
C'est très facile. Les dizaines de milliers de programmes neufs dans le 78,92,94 à 10k€+ le m2 ne trouveront pas preneur si le marché parisien chute ne serait-ce que de 10%.
Et il y aussi toute la partie rénovation. Très souvent un achat à Paris implique une remise à neuf totale, avec un chantier de plusieurs mois à 50-150k€.
Y'a un programme qui vent d'être lancé sur ma commune.

J'ai demandé le prix des F4 par curiosité... entre 16,5 et 18 500€/m2.

J'ai peur que tu ne sois même plus solvable pour un studio !
-Je vais en prendre deux.
- Deux studios?
- Ben non, deux m². Tu m'as pris pour Crésus?

:arrow:
Ben92 a écrit :
08 juin 2020, 17:13
A part ça à Paris 36 m² n'est pas une petite surface, c'est limite un appartement familial.

Pazuzu
-+
-+
Messages : 2351
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2692 Message par Pazuzu » 29 mai 2020, 13:34

ce qui est rigolo c'est qu'à 50 m, des logements sociaux vont être construits (ancien hotel particulier de Servier) et que des cassos vont etre logés dans des surfaces similaires pour 500 balles par mois.

Korn
-+
-+
Messages : 1967
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2693 Message par Korn » 29 mai 2020, 13:44

Pazuzu a écrit :
29 mai 2020, 13:34
ce qui est rigolo c'est qu'à 50 m, des logements sociaux vont être construits (ancien hotel particulier de Servier) et que des cassos vont etre logés dans des surfaces similaires pour 500 balles par mois.
Ca fait vraiment rêver la RP...
De l'extérieur, je me demande bien ce qui pousse la gens à s'infliger ça. :?

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 22289
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2694 Message par kamoulox » 29 mai 2020, 13:46

Korn a écrit :
29 mai 2020, 13:44
Pazuzu a écrit :
29 mai 2020, 13:34
ce qui est rigolo c'est qu'à 50 m, des logements sociaux vont être construits (ancien hotel particulier de Servier) et que des cassos vont etre logés dans des surfaces similaires pour 500 balles par mois.
Ca fait vraiment rêver la RP...
De l'extérieur, je me demande bien ce qui pousse la gens à s'infliger ça. :?
La ville lumière réputée des siècles passés

Pazuzu
-+
-+
Messages : 2351
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2695 Message par Pazuzu » 29 mai 2020, 13:48

Korn a écrit :
29 mai 2020, 13:44
Pazuzu a écrit :
29 mai 2020, 13:34
ce qui est rigolo c'est qu'à 50 m, des logements sociaux vont être construits (ancien hotel particulier de Servier) et que des cassos vont etre logés dans des surfaces similaires pour 500 balles par mois.
Ca fait vraiment rêver la RP...
De l'extérieur, je me demande bien ce qui pousse la gens à s'infliger ça. :?
Pour le coup, t'es bien placé, la preuve c'est qu'un multi-milliardaire y habitait.

Avatar du membre
Raoul Duke
Messages : 1247
Enregistré le : 25 janv. 2009, 19:32

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2696 Message par Raoul Duke » 29 mai 2020, 13:48

optimus maximus a écrit :
29 mai 2020, 12:41
Korn a écrit :
29 mai 2020, 12:39
https://www.lefigaro.fr/conjoncture/les ... r-20200528

Du jamais vu ou presque. Alors que le marché immobilier redémarre après le confinement, les abandons de dossiers, eux, s’envolent. «On a 10 à 15 % des compromis qui ne vont pas au bout. C’est très inhabituel, En temps normal, cela n’arrive pas, ou très rarement», indique Thierry Delesalle, porte-parole de la Chambre des notaires de Paris. Un constat fait par la plupart des notaires qui ont rouvert leurs études depuis le 11 mai. «Il y a un peu de casse dans l’ancien, on ne peut pas dire le contraire», confirme Charles Flobert, notaire à Saint-Maur-des-Fossés.

Certains candidats à l’achat hésitent à s’endetter sur 20 à 25 ans, alors que la crise économique menace. Mais ce n’est pas le seul facteur. «On voit davantage de refus de prêts. Là aussi, c’est très nouveau», poursuit Thierry Delesalle.
Les prêts sur 25 ans vont progressivement disparaître, c'est presque une certitude.
Tu te bases sur quoi pour affirmer ça ?
En tout cas ça serait un facteur de baisse majeur (1 de +) si c'était le cas....

supermascotte
Messages : 449
Enregistré le : 05 avr. 2020, 10:58

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2697 Message par supermascotte » 29 mai 2020, 15:02

https://www.google.com/amp/s/www.capita ... 1321%3famp

Tiens on est en train de glisser en déflation... comme cest étonnant !!!

Ironie ironie

Pazuzu
-+
-+
Messages : 2351
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2698 Message par Pazuzu » 29 mai 2020, 15:45

ddv a écrit :
28 mai 2020, 18:34
Encore un article sur le départ "souhaité" des franciliens, un de plus :mrgreen: :
https://actu.fr/societe/confinement-en- ... 52261.html
54% de franciliens, rien que ça :lol:
Selon un sondage effectué auprès de 866 Franciliens, interrogés entre le mardi 12 et le dimanche 17 mai 2020, 54% des Franciliens sont prêts à quitter l’Île-de-France à court-terme. Avant le confinement, ils étaient 38%. Un bond de 42% de l’envie de partir à court-terme.
Les élus des régions et des villes de "destination" devraient en profiter pour faire de la pub partout dans le métro et les rues de Paris pour inciter ces franciliens à sauter le pas :mrgreen: De même pour les patrons des entreprises.
Bon, après courtes recherches, l'étude vient du site parisjetequitte.com

Site fondée par deux nanas du marketing qui n'ont visiblement par très bien réussi dans leur vie, vu qu'elles sont sur Paris depuis quasiment le début de leur carrière. :mrgreen: :mrgreen:

Faites ce que je dis mais pas ce que je fais. :mrgreen:

En même temps, on comprend que besanconjetequitte ou lorientjetequitte, ça serait beaucoup moins vendeur.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 22289
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2699 Message par kamoulox » 29 mai 2020, 16:26

Je suis déjà tombé sur ce site...

Beaucoup de bullshit là dessus.

Et un sondage, internet, et avec 800 personnes dont on sait même pas si elles sont vraiment de paris vu la population de paris faut oser...

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11295
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2700 Message par Vincent92 » 29 mai 2020, 16:37

kamoulox a écrit :
29 mai 2020, 16:26
Je suis déjà tombé sur ce site...

Beaucoup de bullshit là dessus.

Et un sondage, internet, et avec 800 personnes dont on sait même pas si elles sont vraiment de paris vu la population de paris faut oser...
Si en plus le sondage vient de leur site et non de manière classique (?), je n'imagine même pas le biais de représentativité. C'est un peu comme si tu faisais un sondage sur BI.org sur "pensez vous que les prix vont baisser?" :lol: