[Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
Ben92
-++
-++
Messages : 4259
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4551 Message par Ben92 » 19 août 2020, 13:05

Ave a écrit :
19 août 2020, 12:05
Je cherche pour un ami un appart à acheter sur Paris (2P de 45 m2 environ avec ascenseur dans le 11ème et arrondissements alentours) pour un budget de 450k€ et je ne trouve pas grand chose d'acceptable. Soit c'est très au dessus, soit c'est des ruines, soit il n'y a pas d'ascenseur, soit c'est sombre comme une cave soit le quartier est naze.
C'est parfaitement normal, la moyenne des prix dans le 11e est de 10650€/m². Sans les frais d'agence. A partir de ce simple fait, il est complètement illusoire d'essayer de trouver quelque chose d'acceptable à 10000€/m² FAI inclus. Le Père Noël n'existe pas. Concernant la recherche de ton ami, qu'il revoit la surface à la baisse, ou qu'il cherche dans le 20e.

ParisIDF92
Messages : 565
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4552 Message par ParisIDF92 » 19 août 2020, 13:17

Mandragore a écrit :
19 août 2020, 12:45
Les prix de Paris montent année après année. Pourtant la ville perd des habitants (12000 par an). C'est probablement parce que les acheteurs ne cherchent à se loger eux-mêmes mais à investir.
Quand je cherchais à vendre mon appart (dans le 92), il y a un an et quelques mois, j'ai été frappé par le fait que plus de la moitié des acheteurs sont des investisseurs. N'est-ce pas eux qui font le marché ?
Aucune surprise. Paris/IDF est un marché spéculatif en recherche de la plus-value infinie (voir Ave et son "investissement"). Paris a une des pires accessibilités au logement au monde en relation aux revenus malgré tous les histoires de CSP++ de Ben92.

https://www.weforum.org/agenda/2019/03/ ... wn-a-home/

jobserve75
Messages : 1111
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4553 Message par jobserve75 » 19 août 2020, 13:27

ParisIDF92 a écrit :
19 août 2020, 13:17
Mandragore a écrit :
19 août 2020, 12:45
Les prix de Paris montent année après année. Pourtant la ville perd des habitants (12000 par an). C'est probablement parce que les acheteurs ne cherchent à se loger eux-mêmes mais à investir.
Quand je cherchais à vendre mon appart (dans le 92), il y a un an et quelques mois, j'ai été frappé par le fait que plus de la moitié des acheteurs sont des investisseurs. N'est-ce pas eux qui font le marché ?
Aucune surprise. Paris/IDF est un marché spéculatif en recherche de la plus-value infinie (voir Ave et son "investissement"). Paris a une des pires accessibilités au logement au monde en relation aux revenus malgré tous les histoires de CSP++ de Ben92.

https://www.weforum.org/agenda/2019/03/ ... wn-a-home/
Mon fils habite Vancouver et je m’étonne de voir cette ville dans ce classement inférieur à Paris. Mon fils, pourtant chirurgien et donc gagnant bien sa vie (surtout au Canada), a un pouvoir d’achat immobilier inférieur à Paris, il me semble.

Ben92
-++
-++
Messages : 4259
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4554 Message par Ben92 » 19 août 2020, 13:31

jobserve75 a écrit :
19 août 2020, 13:27
Mon fils habite Vancouver et je m’étonne de voir cette ville dans ce classement inférieur à Paris. Mon fils, pourtant chirurgien et donc gagnant bien sa vie (surtout au Canada), a un pouvoir d’achat immobilier inférieur à Paris, il me semble.
Oui, Paris reste très abordable pour une ville mondialisée malgré tout ce qu'on peut entendre.
A Londres, même les CSP++ sont en coloc...
A San Francisco et alentours, il faut gagner 200k$/an pour se loger.

ParisIDF92
Messages : 565
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4555 Message par ParisIDF92 » 19 août 2020, 13:42

Ben92 a écrit :
19 août 2020, 13:31
Oui, Paris reste très abordable pour une ville mondialisée malgré tout ce qu'on peut entendre.
A Londres, même les CSP++ sont en coloc...
A San Francisco et alentours, il faut gagner 200k$/an pour se loger.
J'ai vécu à Londres (et il n'y a pas tellement de années) et je ne connais pas un seul "CSP++" en colocation.

À Londres il y a pas mal de gens avec des emplois équivalents à un cadre junior (salaries autour de 50k GBP/an) qui sont en colocation.

Mais je dirais que c'est uniquement parce que le parc immobilier de Londres est très différent de celui de Paris. À Londres il y a très peu de studios ou de très petites surfaces. Le plus standard est de commencer dans un T2 de 40 m2. Comme dans presque toutes les villes du monde; je ne connais pas une ville européenne ou américaine (j'imagine en Asie est plus similaire à Paris) avec cette stock enorme de surfaces entre 10 et 30 m2 comme à Paris.

Donc un cadre à Paris à 50k EUR peut envisager d'habiter un studio de 25 m2 (comme ton ingénieur); mais bien sur un 2P de 40m2 c'est déjà hors limites. À Londres, pour un cadre à 50k GBP simplement il n y a pas de studios de 25 m2 (ou très peu).

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5480
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4556 Message par Ave » 19 août 2020, 13:49

Ben92 a écrit :
19 août 2020, 13:05
Ave a écrit :
19 août 2020, 12:05
Je cherche pour un ami un appart à acheter sur Paris (2P de 45 m2 environ avec ascenseur dans le 11ème et arrondissements alentours) pour un budget de 450k€ et je ne trouve pas grand chose d'acceptable. Soit c'est très au dessus, soit c'est des ruines, soit il n'y a pas d'ascenseur, soit c'est sombre comme une cave soit le quartier est naze.
C'est parfaitement normal, la moyenne des prix dans le 11e est de 10650€/m². Sans les frais d'agence. A partir de ce simple fait, il est complètement illusoire d'essayer de trouver quelque chose d'acceptable à 10000€/m² FAI inclus. Le Père Noël n'existe pas. Concernant la recherche de ton ami, qu'il revoit la surface à la baisse, ou qu'il cherche dans le 20e.
C'est pourquoi j'ai mis et arrondissements alentours, notamment 19ème et 20ème mais pas dans n'importe quel quartier de ces derniers.
Après, il n'est pas contre prendre un appart déjà occupé ce qui entraîne une décôte. Donc le 10k€ ne me semblaient si inenvisageables. Ce qui coince c'est plutôt l'ascenseur, j'ai trouvé quelques annonces qui pourraient convenir mais sans;
Fluctuat Nec Mergitur

Ben92
-++
-++
Messages : 4259
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4557 Message par Ben92 » 19 août 2020, 14:01

Ave a écrit :
19 août 2020, 13:49
C'est pourquoi j'ai mis et arrondissements alentours, notamment 19ème et 20ème mais pas dans n'importe quel quartier de ces derniers.
Après, il n'est pas contre prendre un appart déjà occupé ce qui entraîne une décôte. Donc le 10k€ ne me semblaient si inenvisageables. Ce qui coince c'est plutôt l'ascenseur, j'ai trouvé quelques annonces qui pourraient convenir mais sans;
Les coins corrects des 19e et 20e sont déjà à plus de 10k€/m². Un ascenseur dans l'ancien c'est plutôt rare, surtout dans ces quartiers. Une piste : les immeubles des années 1970. Pour moi avant ce genre d'immeubles c'était niet complet, mais en visitant je me suis aperçu qu'il y en avait des pas si mal, avec des plans très bien optimisés et des balcons exploitables.

Ben92
-++
-++
Messages : 4259
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4558 Message par Ben92 » 19 août 2020, 14:32

ParisIDF92 a écrit :
19 août 2020, 13:42
J'ai vécu à Londres (et il n'y a pas tellement de années) et je ne connais pas un seul "CSP++" en colocation.
J'ai déjà vécu à Londres aussi, au début des années 2010. Même des traders junior avec de très bon salaires étaient en coloc, chose impensable à Paris.

supermascotte
Messages : 404
Enregistré le : 05 avr. 2020, 10:58

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4559 Message par supermascotte » 19 août 2020, 18:19

jobserve75 a écrit :
19 août 2020, 13:27
ParisIDF92 a écrit :
19 août 2020, 13:17
Mandragore a écrit :
19 août 2020, 12:45
Les prix de Paris montent année après année. Pourtant la ville perd des habitants (12000 par an). C'est probablement parce que les acheteurs ne cherchent à se loger eux-mêmes mais à investir.
Quand je cherchais à vendre mon appart (dans le 92), il y a un an et quelques mois, j'ai été frappé par le fait que plus de la moitié des acheteurs sont des investisseurs. N'est-ce pas eux qui font le marché ?
Aucune surprise. Paris/IDF est un marché spéculatif en recherche de la plus-value infinie (voir Ave et son "investissement"). Paris a une des pires accessibilités au logement au monde en relation aux revenus malgré tous les histoires de CSP++ de Ben92.

https://www.weforum.org/agenda/2019/03/ ... wn-a-home/
Mon fils habite Vancouver et je m’étonne de voir cette ville dans ce classement inférieur à Paris. Mon fils, pourtant chirurgien et donc gagnant bien sa vie (surtout au Canada), a un pouvoir d’achat immobilier inférieur à Paris, il me semble.
Lol tu es un rigolo.

Le PIB par habitant a Vancouver est plus élevé qu'à Paris. Et les prix au m2 tournent aux alentours de 8 000 €.

CQFD

supermascotte
Messages : 404
Enregistré le : 05 avr. 2020, 10:58

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4560 Message par supermascotte » 19 août 2020, 18:21

Ben92 a écrit :
19 août 2020, 14:32
ParisIDF92 a écrit :
19 août 2020, 13:42
J'ai vécu à Londres (et il n'y a pas tellement de années) et je ne connais pas un seul "CSP++" en colocation.
J'ai déjà vécu à Londres aussi, au début des années 2010. Même des traders junior avec de très bon salaires étaient en coloc, chose impensable à Paris.
En parlant de Londres, on voit que Londres aussi prend le même chemin que Paris.

https://www.latribune.fr/economie/inter ... 55024.html

ParisIDF92
Messages : 565
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4561 Message par ParisIDF92 » 19 août 2020, 18:41

Ben92 a écrit :
19 août 2020, 14:32
ParisIDF92 a écrit :
19 août 2020, 13:42
J'ai vécu à Londres (et il n'y a pas tellement de années) et je ne connais pas un seul "CSP++" en colocation.
J'ai déjà vécu à Londres aussi, au début des années 2010. Même des traders junior avec de très bon salaires étaient en coloc, chose impensable à Paris.
Outre la quasi-inexistence de petits surfaces, à Londres (surtout chez les jeunes), il est assez courant (par exemple) de partager de grandes maisons avec un jardin entre plusieurs jeunes cadres étrangers. Vous pouvez donc avoir une maison d'une valeur de marché de 1 à 2 millions GBP avec un jardin pour fêtes/BBQ partagée entre 5 jeunes. Ce typologie n'existe pas à Paris.

Il y a aussi une question de volonté. À Paris, votre ingénieur trouve normal de laisser 30 % de son salaire dans un loyer/prêt pour un studio de 25 m2. Pas à Londres.

D'autre part, le marché londonien est beaucoup plus dynamique. En tant que locataire, vous n'avez pas beaucoup de droits, mais j'ai eu toujours l'impression qu'il est très très facile de trouver un logement en location/colocation (au moins en tant que "jeune cadre dynamique"). Il n'y a pas cette obsession que je vois à Paris que si quelqu'un trouve un "bon" appartement à louer, d'y rester comme si c'était une loterie. Si vous vous faites expulser (votre proprio veut vendre son appart), vous trouvez un autre endroit dans un jour. Cela vous donne beaucoup de liberté, surtout en tant qu'étranger. Vous pouvez quitter aussi l'appartement en quelques heures. Pour beaucoup de gens, Londres est temporaire. Aucun intérêt à s'engager dans une location long-terme (comme beaucoup de gens à Paris). J'ai vu aussi que n'est pas rare non plus de voir des gens qui passent de la colocation (qui permet de faire plus d'épargne) à l'achat. Je dirais qu'à Paris, cela n'existe pas.

Donc des typologies résidentiels différentes + marché différent + mentalité différente.

jobserve75
Messages : 1111
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4562 Message par jobserve75 » 19 août 2020, 20:55

supermascotte a écrit :
19 août 2020, 18:19
jobserve75 a écrit :
19 août 2020, 13:27
ParisIDF92 a écrit :
19 août 2020, 13:17
Mandragore a écrit :
19 août 2020, 12:45
Les prix de Paris montent année après année. Pourtant la ville perd des habitants (12000 par an). C'est probablement parce que les acheteurs ne cherchent à se loger eux-mêmes mais à investir.
Quand je cherchais à vendre mon appart (dans le 92), il y a un an et quelques mois, j'ai été frappé par le fait que plus de la moitié des acheteurs sont des investisseurs. N'est-ce pas eux qui font le marché ?
Aucune surprise. Paris/IDF est un marché spéculatif en recherche de la plus-value infinie (voir Ave et son "investissement"). Paris a une des pires accessibilités au logement au monde en relation aux revenus malgré tous les histoires de CSP++ de Ben92.

https://www.weforum.org/agenda/2019/03/ ... wn-a-home/
Mon fils habite Vancouver et je m’étonne de voir cette ville dans ce classement inférieur à Paris. Mon fils, pourtant chirurgien et donc gagnant bien sa vie (surtout au Canada), a un pouvoir d’achat immobilier inférieur à Paris, il me semble.
Lol tu es un rigolo.

Le PIB par habitant a Vancouver est plus élevé qu'à Paris. Et les prix au m2 tournent aux alentours de 8 000 €.

CQFD
Traitement de départ d’un chirurgien de départ en hôpital Public au Canada : 7000-8000 dollars/mois
A l’AP-HP : 3700€ (hors garde). Je ne parle pas de clinique privée ou d’intérimaire dans l’hôpital public.
Prix d’une maison correcte dans une banlieue de Paris (110 à 140 m2) : 1 à 1,5M€ (et pas à Neuilly)
À Vancouver : plutôt 2M de dollars mais avec des taux 3 fois supérieurs.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 21500
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4563 Message par kamoulox » 19 août 2020, 21:19

supermascotte a écrit :
19 août 2020, 18:21
Ben92 a écrit :
19 août 2020, 14:32
ParisIDF92 a écrit :
19 août 2020, 13:42
J'ai vécu à Londres (et il n'y a pas tellement de années) et je ne connais pas un seul "CSP++" en colocation.
J'ai déjà vécu à Londres aussi, au début des années 2010. Même des traders junior avec de très bon salaires étaient en coloc, chose impensable à Paris.
En parlant de Londres, on voit que Londres aussi prend le même chemin que Paris.

https://www.latribune.fr/economie/inter ... 55024.html
Le white flight est également déjà enclenché à Londres depuis quelques années

jobserve75
Messages : 1111
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4564 Message par jobserve75 » 19 août 2020, 22:00

Ave a écrit :
19 août 2020, 13:49
Ben92 a écrit :
19 août 2020, 13:05
Ave a écrit :
19 août 2020, 12:05
Je cherche pour un ami un appart à acheter sur Paris (2P de 45 m2 environ avec ascenseur dans le 11ème et arrondissements alentours) pour un budget de 450k€ et je ne trouve pas grand chose d'acceptable. Soit c'est très au dessus, soit c'est des ruines, soit il n'y a pas d'ascenseur, soit c'est sombre comme une cave soit le quartier est naze.
C'est parfaitement normal, la moyenne des prix dans le 11e est de 10650€/m². Sans les frais d'agence. A partir de ce simple fait, il est complètement illusoire d'essayer de trouver quelque chose d'acceptable à 10000€/m² FAI inclus. Le Père Noël n'existe pas. Concernant la recherche de ton ami, qu'il revoit la surface à la baisse, ou qu'il cherche dans le 20e.
C'est pourquoi j'ai mis et arrondissements alentours, notamment 19ème et 20ème mais pas dans n'importe quel quartier de ces derniers.
Après, il n'est pas contre prendre un appart déjà occupé ce qui entraîne une décôte. Donc le 10k€ ne me semblaient si inenvisageables. Ce qui coince c'est plutôt l'ascenseur, j'ai trouvé quelques annonces qui pourraient convenir mais sans;
Si ce n’est pas pour une utilisation immédiate, pourquoi n’achèterait-il pas la nue-propriété d’un bien soit auprès d’un institutionnel, soit auprès d’un particulier (personne âgée)? L’avantage d’acheter auprès d’un institutionnel est que la durée de l’usufruit conservé par ce dernier est connue à l’avance.

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5480
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4565 Message par Ave » 19 août 2020, 22:08

jobserve75 a écrit :
19 août 2020, 22:00
Ave a écrit :
19 août 2020, 13:49
Ben92 a écrit :
19 août 2020, 13:05
Ave a écrit :
19 août 2020, 12:05
Je cherche pour un ami un appart à acheter sur Paris (2P de 45 m2 environ avec ascenseur dans le 11ème et arrondissements alentours) pour un budget de 450k€ et je ne trouve pas grand chose d'acceptable. Soit c'est très au dessus, soit c'est des ruines, soit il n'y a pas d'ascenseur, soit c'est sombre comme une cave soit le quartier est naze.
C'est parfaitement normal, la moyenne des prix dans le 11e est de 10650€/m². Sans les frais d'agence. A partir de ce simple fait, il est complètement illusoire d'essayer de trouver quelque chose d'acceptable à 10000€/m² FAI inclus. Le Père Noël n'existe pas. Concernant la recherche de ton ami, qu'il revoit la surface à la baisse, ou qu'il cherche dans le 20e.
C'est pourquoi j'ai mis et arrondissements alentours, notamment 19ème et 20ème mais pas dans n'importe quel quartier de ces derniers.
Après, il n'est pas contre prendre un appart déjà occupé ce qui entraîne une décôte. Donc le 10k€ ne me semblaient si inenvisageables. Ce qui coince c'est plutôt l'ascenseur, j'ai trouvé quelques annonces qui pourraient convenir mais sans;
Si ce n’est pas pour une utilisation immédiate, pourquoi n’achèterait-il pas la nue-propriété d’un bien soit auprès d’un institutionnel, soit auprès d’un particulier (personne âgée)? L’avantage d’acheter auprès d’un institutionnel est que la durée de l’usufruit conservé par ce dernier est connue à l’avance.
Parceque il ne sait pas dans combien de temps il aura besoin du bien. Actuellement il a est locataire d'un appart assez grand pour un petit loyer mais il a peur qu'un jour ou l'autre son proprio lui mette à la porte et se retrouve au pied du mur du jour au lendemain. Puis ce serait bien de ne pas avoir à payer de loyer à la retraite.
Fluctuat Nec Mergitur

Cagou780
Messages : 1109
Enregistré le : 19 mars 2020, 05:01

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4566 Message par Cagou780 » 19 août 2020, 22:16

kamoulox a écrit :
19 août 2020, 21:19
supermascotte a écrit :
19 août 2020, 18:21
Image
Ben92 a écrit :
19 août 2020, 14:32
ParisIDF92 a écrit :
19 août 2020, 13:42
J'ai vécu à Londres (et il n'y a pas tellement de années) et je ne connais pas un seul "CSP++" en colocation.
J'ai déjà vécu à Londres aussi, au début des années 2010. Même des traders junior avec de très bon salaires étaient en coloc, chose impensable à Paris.
En parlant de Londres, on voit que Londres aussi prend le même chemin que Paris.

https://www.latribune.fr/economie/inter ... 55024.html
Le white flight est également déjà enclenché à Londres depuis quelques années
Idem à NY. Records d'appart vides, hausse des mises en location et baisse de 10 % des loyers
Image
https://www.dailymail.co.uk/news/articl ... ecord.html

toutes les grandes métropoles perdent des plumes dans le covid au profit de leur banlieue (ou de la province).
Quand on voit que les prix augmentent partout en IDF sauf à Paris on comprend ce qui se passe.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 22439
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4567 Message par lecriminel » 19 août 2020, 22:26

Ave a écrit :
19 août 2020, 12:05
Soit c'est très au dessus, soit c'est des ruines, soit il n'y a pas d'ascenseur, soit c'est sombre comme une cave soit le quartier est naze.
Beau résumé de l'immobilier parisien
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 22439
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4568 Message par lecriminel » 19 août 2020, 22:37

Ave a écrit :
19 août 2020, 22:08
Parceque il ne sait pas dans combien de temps il aura besoin du bien. Actuellement il a est locataire d'un appart assez grand pour un petit loyer mais il a peur qu'un jour ou l'autre son proprio lui mette à la porte et se retrouve au pied du mur du jour au lendemain. Puis ce serait bien de ne pas avoir à payer de loyer à la retraite.
ca lui reviendrait moins cher de consulter un psy (pour sa peur panique) et une formation d'économie de base (pour le dernier argument)
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5480
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4569 Message par Ave » 19 août 2020, 22:41

lecriminel a écrit :
19 août 2020, 22:37
Ave a écrit :
19 août 2020, 22:08
Parceque il ne sait pas dans combien de temps il aura besoin du bien. Actuellement il a est locataire d'un appart assez grand pour un petit loyer mais il a peur qu'un jour ou l'autre son proprio lui mette à la porte et se retrouve au pied du mur du jour au lendemain. Puis ce serait bien de ne pas avoir à payer de loyer à la retraite.
ca lui reviendrait moins cher de consulter un psy (pour sa peur panique) et une formation d'économie de base (pour le dernier argument)
Merci, c'est très constructif, mais étant donné l'âge de son proprio il n'est pas exclut qu'il ne vive pas longtemps et que ses successeurs vendent l'appart et lui donnent un congé vente. Il paye aujourd'hui un loger 2,5 fois inférieur au prix du marché donc il ne trouvera jamais une loc aussi avantageuse. Il a un apport quine rapporte rien. Quand à payer un loyer plus tard au prix de marché à Paris en tant que retraité c'est pas envisageable.
Fluctuat Nec Mergitur

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 21500
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4570 Message par kamoulox » 19 août 2020, 23:18

Cagou780 a écrit :
19 août 2020, 22:16
kamoulox a écrit :
19 août 2020, 21:19
supermascotte a écrit :
19 août 2020, 18:21
Image
Ben92 a écrit :
19 août 2020, 14:32

J'ai déjà vécu à Londres aussi, au début des années 2010. Même des traders junior avec de très bon salaires étaient en coloc, chose impensable à Paris.
En parlant de Londres, on voit que Londres aussi prend le même chemin que Paris.

https://www.latribune.fr/economie/inter ... 55024.html
Le white flight est également déjà enclenché à Londres depuis quelques années
Idem à NY. Records d'appart vides, hausse des mises en location et baisse de 10 % des loyers
Image
https://www.dailymail.co.uk/news/articl ... ecord.html

toutes les grandes métropoles perdent des plumes dans le covid au profit de leur banlieue (ou de la province).
Quand on voit que les prix augmentent partout en IDF sauf à Paris on comprend ce qui se passe.
Ce qui faisait tenir c’était l’offre culturelle et la diversité de tout ce qu’il y a à faire.

Quanx c’est pour vivre comme un crevard dans une ville presque fantôme autant se casser dans un logement et environnement confortable. Yaura pas plus à faire mais c’est moins cher, et mieux

Cagou780
Messages : 1109
Enregistré le : 19 mars 2020, 05:01

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4571 Message par Cagou780 » 20 août 2020, 00:29

kamoulox a écrit :
19 août 2020, 23:18
Cagou780 a écrit :
19 août 2020, 22:16
kamoulox a écrit :
19 août 2020, 21:19
supermascotte a écrit :
19 août 2020, 18:21
Image


En parlant de Londres, on voit que Londres aussi prend le même chemin que Paris.

https://www.latribune.fr/economie/inter ... 55024.html
Le white flight est également déjà enclenché à Londres depuis quelques années
Idem à NY. Records d'appart vides, hausse des mises en location et baisse de 10 % des loyers
Image
https://www.dailymail.co.uk/news/articl ... ecord.html

toutes les grandes métropoles perdent des plumes dans le covid au profit de leur banlieue (ou de la province).
Quand on voit que les prix augmentent partout en IDF sauf à Paris on comprend ce qui se passe.
Ce qui faisait tenir c’était l’offre culturelle et la diversité de tout ce qu’il y a à faire.

Quanx c’est pour vivre comme un crevard dans une ville presque fantôme autant se casser dans un logement et environnement confortable. Yaura pas plus à faire mais c’est moins cher, et mieux
Pas sûr que les premiers à partir soit les plus pauvres. Pour les locataires c'est tranquille mais pour les propriétaires encroumés raz la gueule dans un emprunt immo...

Avatar du membre
ddv
~~+
~~+
Messages : 5197
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : Est Morbihan

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4572 Message par ddv » 20 août 2020, 07:38

kamoulox a écrit :
19 août 2020, 23:18

Ce qui faisait tenir c’était l’offre culturelle et la diversité de tout ce qu’il y a à faire.

Quand c’est pour vivre comme un crevard dans une ville presque fantôme autant se casser dans un logement et environnement confortable. Yaura pas plus à faire mais c’est moins cher, et mieux
En plus avec le masque obligatoire dans toutes les rues des grandes villes de France ... :lol:
"Comme aujourd'hui, ça commence à se savoir... Tout le monde sera obligé de faire de la permaculture comme les ouvriers il y a 50 ans avaient leurs jardins potagers... On va revenir à ça, on ne peut pas faire autrement" - G. Mulliez, mars 2019

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 30723
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4573 Message par Gpzzzz » 20 août 2020, 07:50

Ave a écrit :
19 août 2020, 22:41
lecriminel a écrit :
19 août 2020, 22:37
Ave a écrit :
19 août 2020, 22:08
Parceque il ne sait pas dans combien de temps il aura besoin du bien. Actuellement il a est locataire d'un appart assez grand pour un petit loyer mais il a peur qu'un jour ou l'autre son proprio lui mette à la porte et se retrouve au pied du mur du jour au lendemain. Puis ce serait bien de ne pas avoir à payer de loyer à la retraite.
ca lui reviendrait moins cher de consulter un psy (pour sa peur panique) et une formation d'économie de base (pour le dernier argument)
Merci, c'est très constructif, mais étant donné l'âge de son proprio il n'est pas exclut qu'il ne vive pas longtemps et que ses successeurs vendent l'appart et lui donnent un congé vente. Il paye aujourd'hui un loger 2,5 fois inférieur au prix du marché donc il ne trouvera jamais une loc aussi avantageuse. Il a un apport quine rapporte rien. Quand à payer un loyer plus tard au prix de marché à Paris en tant que retraité c'est pas envisageable.
Non même s'il reçoit un congés pour vente, il ne se retrouvera au pied du mur du jour au lendemain..
Il aura au minimum 8 mois pour se retourner (6mois de préavis et 2mois pour la succession). Ce serait vraiment pas de bol que le proprio décède pile 8mois avant la fin du bail.. En moyenne il aura plutôt 1an et demi pour trouver autre chose à la date de décès de son proprio.

jobserve75
Messages : 1111
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4574 Message par jobserve75 » 20 août 2020, 08:28

Gpzzzz a écrit :
20 août 2020, 07:50
Ave a écrit :
19 août 2020, 22:41
lecriminel a écrit :
19 août 2020, 22:37
Ave a écrit :
19 août 2020, 22:08
Parceque il ne sait pas dans combien de temps il aura besoin du bien. Actuellement il a est locataire d'un appart assez grand pour un petit loyer mais il a peur qu'un jour ou l'autre son proprio lui mette à la porte et se retrouve au pied du mur du jour au lendemain. Puis ce serait bien de ne pas avoir à payer de loyer à la retraite.
ca lui reviendrait moins cher de consulter un psy (pour sa peur panique) et une formation d'économie de base (pour le dernier argument)
Merci, c'est très constructif, mais étant donné l'âge de son proprio il n'est pas exclut qu'il ne vive pas longtemps et que ses successeurs vendent l'appart et lui donnent un congé vente. Il paye aujourd'hui un loger 2,5 fois inférieur au prix du marché donc il ne trouvera jamais une loc aussi avantageuse. Il a un apport quine rapporte rien. Quand à payer un loyer plus tard au prix de marché à Paris en tant que retraité c'est pas envisageable.
Non même s'il reçoit un congés pour vente, il ne se retrouvera au pied du mur du jour au lendemain..
Il aura au minimum 8 mois pour se retourner (6mois de préavis et 2mois pour la succession). Ce serait vraiment pas de bol que le proprio décède pile 8mois avant la fin du bail.. En moyenne il aura plutôt 1an et demi pour trouver autre chose à la date de décès de son proprio.
Si on a plus de 70 ans et que notre retraite est inférieure à 1,5 fois le smic, le bailleur a une obligation de relogement dans les mêmes conditions. Autant dire que c’est impossible pour un loyer très faible.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 22439
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4575 Message par lecriminel » 20 août 2020, 13:28

Ave a écrit :
19 août 2020, 22:41
lecriminel a écrit :
19 août 2020, 22:37
Ave a écrit :
19 août 2020, 22:08
Parceque il ne sait pas dans combien de temps il aura besoin du bien. Actuellement il a est locataire d'un appart assez grand pour un petit loyer mais il a peur qu'un jour ou l'autre son proprio lui mette à la porte et se retrouve au pied du mur du jour au lendemain. Puis ce serait bien de ne pas avoir à payer de loyer à la retraite.
ca lui reviendrait moins cher de consulter un psy (pour sa peur panique) et une formation d'économie de base (pour le dernier argument)
Merci, c'est très constructif, mais étant donné l'âge de son proprio il n'est pas exclut qu'il ne vive pas longtemps et que ses successeurs vendent l'appart et lui donnent un congé vente. Il paye aujourd'hui un loger 2,5 fois inférieur au prix du marché donc il ne trouvera jamais une loc aussi avantageuse. Il a un apport qui ne rapporte rien. Quand à payer un loyer plus tard au prix de marché à Paris en tant que retraité c'est pas envisageable.
désolé je ne vois aucun argument valable dans l'explication. Il a un loyer hyper avantageux, mais veut s'asseoir sur cet avantage avant que celui-ci n'expire de lui-même, et ce afin d'y être préparé (alors que le préavis est prévu pour ça). Je pense qu'il a réellement un problème psychologique (ce n'était pas une boutade ou une façon de parler) une phobie.
S'il n'est pas aisé, très bonne nouvelle pour lui, il n'est pas obligé de passer sa retraite à Paris. Certains y ont survécu.
Et il a quel age ? Parce que plus on est vieux, moins on a intérêt à acheter.
S'il a une raison d'acheter à Paris, qu'il te le dise, ou que tu nous le dises, là ce sont des excuses bidons de collégiens. Il a peut-être le fantasme d'être pro-pri-o à Paris/Paname ou une autre raison.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5480
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4576 Message par Ave » 20 août 2020, 22:41

jobserve75 a écrit :
20 août 2020, 08:28
Gpzzzz a écrit :
20 août 2020, 07:50
Ave a écrit :
19 août 2020, 22:41
lecriminel a écrit :
19 août 2020, 22:37

ca lui reviendrait moins cher de consulter un psy (pour sa peur panique) et une formation d'économie de base (pour le dernier argument)
Merci, c'est très constructif, mais étant donné l'âge de son proprio il n'est pas exclut qu'il ne vive pas longtemps et que ses successeurs vendent l'appart et lui donnent un congé vente. Il paye aujourd'hui un loger 2,5 fois inférieur au prix du marché donc il ne trouvera jamais une loc aussi avantageuse. Il a un apport quine rapporte rien. Quand à payer un loyer plus tard au prix de marché à Paris en tant que retraité c'est pas envisageable.
Non même s'il reçoit un congés pour vente, il ne se retrouvera au pied du mur du jour au lendemain..
Il aura au minimum 8 mois pour se retourner (6mois de préavis et 2mois pour la succession). Ce serait vraiment pas de bol que le proprio décède pile 8mois avant la fin du bail.. En moyenne il aura plutôt 1an et demi pour trouver autre chose à la date de décès de son proprio.
Si on a plus de 70 ans et que notre retraite est inférieure à 1,5 fois le smic, le bailleur a une obligation de relogement dans les mêmes conditions. Autant dire que c’est impossible pour un loyer très faible.
Non, il a 56 ans et sa retraite sera dépassera les 1,5 fois le SMIC
Fluctuat Nec Mergitur

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5480
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4577 Message par Ave » 20 août 2020, 22:42

Gpzzzz a écrit :
20 août 2020, 07:50
Ave a écrit :
19 août 2020, 22:41
lecriminel a écrit :
19 août 2020, 22:37
Ave a écrit :
19 août 2020, 22:08
Parceque il ne sait pas dans combien de temps il aura besoin du bien. Actuellement il a est locataire d'un appart assez grand pour un petit loyer mais il a peur qu'un jour ou l'autre son proprio lui mette à la porte et se retrouve au pied du mur du jour au lendemain. Puis ce serait bien de ne pas avoir à payer de loyer à la retraite.
ca lui reviendrait moins cher de consulter un psy (pour sa peur panique) et une formation d'économie de base (pour le dernier argument)
Merci, c'est très constructif, mais étant donné l'âge de son proprio il n'est pas exclut qu'il ne vive pas longtemps et que ses successeurs vendent l'appart et lui donnent un congé vente. Il paye aujourd'hui un loger 2,5 fois inférieur au prix du marché donc il ne trouvera jamais une loc aussi avantageuse. Il a un apport quine rapporte rien. Quand à payer un loyer plus tard au prix de marché à Paris en tant que retraité c'est pas envisageable.
Non même s'il reçoit un congés pour vente, il ne se retrouvera au pied du mur du jour au lendemain..
Il aura au minimum 8 mois pour se retourner (6mois de préavis et 2mois pour la succession). Ce serait vraiment pas de bol que le proprio décède pile 8mois avant la fin du bail.. En moyenne il aura plutôt 1an et demi pour trouver autre chose à la date de décès de son proprio.
Oui, mais peut être qu'il recevra un congé pour vente avant le décés du proprio, juste parce que celui ci ou ses enfants voudront vendre pour payer l'EHPAD...dans ce cas il aura 6 mois pour se retourner. Et compte tenu de son âge , s'il veut s'endetter c'est maintenant, après ce sera trop tard.
Fluctuat Nec Mergitur

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5480
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4578 Message par Ave » 20 août 2020, 22:45

lecriminel a écrit :
20 août 2020, 13:28
Ave a écrit :
19 août 2020, 22:41
lecriminel a écrit :
19 août 2020, 22:37
Ave a écrit :
19 août 2020, 22:08
Parceque il ne sait pas dans combien de temps il aura besoin du bien. Actuellement il a est locataire d'un appart assez grand pour un petit loyer mais il a peur qu'un jour ou l'autre son proprio lui mette à la porte et se retrouve au pied du mur du jour au lendemain. Puis ce serait bien de ne pas avoir à payer de loyer à la retraite.
ca lui reviendrait moins cher de consulter un psy (pour sa peur panique) et une formation d'économie de base (pour le dernier argument)
Merci, c'est très constructif, mais étant donné l'âge de son proprio il n'est pas exclut qu'il ne vive pas longtemps et que ses successeurs vendent l'appart et lui donnent un congé vente. Il paye aujourd'hui un loger 2,5 fois inférieur au prix du marché donc il ne trouvera jamais une loc aussi avantageuse. Il a un apport qui ne rapporte rien. Quand à payer un loyer plus tard au prix de marché à Paris en tant que retraité c'est pas envisageable.
désolé je ne vois aucun argument valable dans l'explication. Il a un loyer hyper avantageux, mais veut s'asseoir sur cet avantage avant que celui-ci n'expire de lui-même, et ce afin d'y être préparé (alors que le préavis est prévu pour ça). Je pense qu'il a réellement un problème psychologique (ce n'était pas une boutade ou une façon de parler) une phobie.
S'il n'est pas aisé, très bonne nouvelle pour lui, il n'est pas obligé de passer sa retraite à Paris. Certains y ont survécu.
Et il a quel age ? Parce que plus on est vieux, moins on a intérêt à acheter.
S'il a une raison d'acheter à Paris, qu'il te le dise, ou que tu nous le dises, là ce sont des excuses bidons de collégiens. Il a peut-être le fantasme d'être pro-pri-o à Paris/Paname ou une autre raison.
L'idée n'est pas de s'assoir sur son appart, mais continuer dedans tant qu'il n'est pas viré et faire du locatif sur l'autre bien en attendant que cela arrive.
Fluctuat Nec Mergitur

jobserve75
Messages : 1111
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4579 Message par jobserve75 » 21 août 2020, 07:06

Ave a écrit :
20 août 2020, 22:45
lecriminel a écrit :
20 août 2020, 13:28
Ave a écrit :
19 août 2020, 22:41
lecriminel a écrit :
19 août 2020, 22:37

ca lui reviendrait moins cher de consulter un psy (pour sa peur panique) et une formation d'économie de base (pour le dernier argument)
Merci, c'est très constructif, mais étant donné l'âge de son proprio il n'est pas exclut qu'il ne vive pas longtemps et que ses successeurs vendent l'appart et lui donnent un congé vente. Il paye aujourd'hui un loger 2,5 fois inférieur au prix du marché donc il ne trouvera jamais une loc aussi avantageuse. Il a un apport qui ne rapporte rien. Quand à payer un loyer plus tard au prix de marché à Paris en tant que retraité c'est pas envisageable.
désolé je ne vois aucun argument valable dans l'explication. Il a un loyer hyper avantageux, mais veut s'asseoir sur cet avantage avant que celui-ci n'expire de lui-même, et ce afin d'y être préparé (alors que le préavis est prévu pour ça). Je pense qu'il a réellement un problème psychologique (ce n'était pas une boutade ou une façon de parler) une phobie.
S'il n'est pas aisé, très bonne nouvelle pour lui, il n'est pas obligé de passer sa retraite à Paris. Certains y ont survécu.
Et il a quel age ? Parce que plus on est vieux, moins on a intérêt à acheter.
S'il a une raison d'acheter à Paris, qu'il te le dise, ou que tu nous le dises, là ce sont des excuses bidons de collégiens. Il a peut-être le fantasme d'être pro-pri-o à Paris/Paname ou une autre raison.
L'idée n'est pas de s'assoir sur son appart, mais continuer dedans tant qu'il n'est pas viré et faire du locatif sur l'autre bien en attendant que cela arrive.
Il ferait mieux de l’acheter pour l’occuper car si l’échéance de son bail et de celui de son locataire ne sont pas synchro, il pourrait quand-même se retrouver en location pendant presque 3 ans, à moins de louer en meublé

wolant75
Messages : 290
Enregistré le : 11 sept. 2007, 19:01
Localisation : paris

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4580 Message par wolant75 » 21 août 2020, 10:54

https://www.boursorama.com/patrimoine/a ... e639fe1db8

ça y est, les journaux actent la crise de l'immobilier neuf. Il n'y a même plus de doute, le marché est en crise et l'article essaie juste de montrer les endroits ou cela est le moins grave. Les chiffres du 2ème trimestre (donc incluant la fin du confinement) sont très mauvais dans toutes les zones très peuplées dont IDF et Grand Est, et médiocre dans les zones côtières.
Les plus optimistes vont en déduire que l'ancien va monter suite à une aggravation de la pénurie de biens neufs... Les plus pessimistes (ou réalistes!) trouveront juste que la demande baisse fortement, au moins pour ceux qui doivent s'endetter de nombreuses années pour acheter.

wolant75
Messages : 290
Enregistré le : 11 sept. 2007, 19:01
Localisation : paris

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4581 Message par wolant75 » 21 août 2020, 10:58

Sur le marché des bureaux neufs en région parisienne, ça va saigner... idem pour les locaux commerciaux.

Ben92
-++
-++
Messages : 4259
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4582 Message par Ben92 » 21 août 2020, 12:37

wolant75 a écrit :
21 août 2020, 10:58
Sur le marché des bureaux neufs en région parisienne, ça va saigner... idem pour les locaux commerciaux.
Tout ceci est transitoire. Dès qu'on aura le vaccin ou que l'épidémie s'éteindra d'elle-même tout reprendra comme avant.

Avatar du membre
ddv
~~+
~~+
Messages : 5197
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : Est Morbihan

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4583 Message par ddv » 21 août 2020, 12:48

Ben92 a écrit :
21 août 2020, 12:37
wolant75 a écrit :
21 août 2020, 10:58
Sur le marché des bureaux neufs en région parisienne, ça va saigner... idem pour les locaux commerciaux.
Tout ceci est transitoire. Dès qu'on aura le vaccin ou que l'épidémie s'éteindra d'elle-même tout reprendra comme avant.
On se rassure comme on peut.
L'épidémie est finie depuis longtemps, mais t'inquiète, les autorités font tout pour la prolonger le plus longtemps possible.
L'immobilier dans les grandes villes va s'effondrer.
"Comme aujourd'hui, ça commence à se savoir... Tout le monde sera obligé de faire de la permaculture comme les ouvriers il y a 50 ans avaient leurs jardins potagers... On va revenir à ça, on ne peut pas faire autrement" - G. Mulliez, mars 2019

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 21500
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4584 Message par kamoulox » 21 août 2020, 12:50

Ben92 a écrit :
21 août 2020, 12:37
wolant75 a écrit :
21 août 2020, 10:58
Sur le marché des bureaux neufs en région parisienne, ça va saigner... idem pour les locaux commerciaux.
Tout ceci est transitoire. Dès qu'on aura le vaccin ou que l'épidémie s'éteindra d'elle-même tout reprendra comme avant.
Non.
D’ailleurs en province par chez moi c’est déjà évident. Les gens quittent la ville, et n’y vont plus sauf y boire un verre ou un resto le week end.

Le midi c’est la cata. la ville avait fait un gros effort pour baisser le taux de cellules commerciales vides, ça repart à la hausse. Je suis sûr qu’on pourra extrapoler ça à plein de villes.
Les gens en télétravail massif qui sont en moins le midi tuent les. Centre villes partout en france. Plus de restos, ou de flâner dans les boutiques à la pause.

De ce fait les gens reconsomment local.
Je sais que mon boucher il est à + 30%, et d’autres commerces du coin y’a des délais qui s’allongent pour les commandes.
Donc il va y avoir un transfert du centre ville à la banlieue et proche periurbain de la conso qui ne partira pas sur Amazon.
C’est à dire là où les gens vivent, là où ils travaillent en télétravail.
Une fois le plis pris, ça ne reprendra plus pareil. Et c’est pas le parking gratuit 1h qui changera quelque chose. Il y a une vague de fond.
Et comme le tourisme est dead pour des années, il suffit de voir le nombre de locaux commerciaux Et bureaux disponibles partout à paris où les villes moyennes. Et c’est qu’un début.

Peut être as tu raison et je me plante. Nous verrons bien.

wolant75
Messages : 290
Enregistré le : 11 sept. 2007, 19:01
Localisation : paris

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4585 Message par wolant75 » 21 août 2020, 13:09

https://www.statistiques.developpement- ... ionweb/293

l'étude complète citée précédemment.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11113
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4586 Message par Vincent92 » 21 août 2020, 13:10

Ben92 a écrit :
19 août 2020, 13:05
Ave a écrit :
19 août 2020, 12:05
Je cherche pour un ami un appart à acheter sur Paris (2P de 45 m2 environ avec ascenseur dans le 11ème et arrondissements alentours) pour un budget de 450k€ et je ne trouve pas grand chose d'acceptable. Soit c'est très au dessus, soit c'est des ruines, soit il n'y a pas d'ascenseur, soit c'est sombre comme une cave soit le quartier est naze.
C'est parfaitement normal, la moyenne des prix dans le 11e est de 10650€/m². Sans les frais d'agence. A partir de ce simple fait, il est complètement illusoire d'essayer de trouver quelque chose d'acceptable à 10000€/m² FAI inclus. Le Père Noël n'existe pas. Concernant la recherche de ton ami, qu'il revoit la surface à la baisse, ou qu'il cherche dans le 20e.
https://www.seloger.com/annonces/achat/ ... 2,5&types=
(personnellement je trouve ca naze mais c'est peut être ce que cherche ton ami)
Modifié en dernier par Vincent92 le 21 août 2020, 13:19, modifié 1 fois.

ParisIDF92
Messages : 565
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4587 Message par ParisIDF92 » 21 août 2020, 13:12

Ben92 a écrit :
21 août 2020, 12:37
wolant75 a écrit :
21 août 2020, 10:58
Sur le marché des bureaux neufs en région parisienne, ça va saigner... idem pour les locaux commerciaux.
Tout ceci est transitoire. Dès qu'on aura le vaccin ou que l'épidémie s'éteindra d'elle-même tout reprendra comme avant.
L'impact du commerce n'est pas transitoire. La part du commerce électronique continuera à augmenter et celle du traditionnel à diminuer. L'Europe avait des années de retard par rapport aux EUA. Le coronavirus a accéléré une tendance qui existait déjà.

Les bureaux vont également avoir un impact. Même si le télétravail se fait que deux jours par semaine pour les postes "admin", cela signifie moins de surface nécessaire. Par exemple, les Big Four fonctionnaient déjà avec le "hot desking". Et l'impact de la hausse du chômage est évident: il faudrait moins d'espace de bureau (bien que cela augmentera lorsque l'emploi reprendra).

wolant75
Messages : 290
Enregistré le : 11 sept. 2007, 19:01
Localisation : paris

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4588 Message par wolant75 » 21 août 2020, 13:36

Avec la chaleur actuelle, le masque au bureau, a fortiori en open space, c'est un plaisir rare et apprécié des seuls connaisseurs !

Si le port du masque se prolonge, c'est tout le modèle du bureau collectif et partagé qu'il faut revoir, au profit de petits bureaux individuels, éventuellement dans des box transparents pour éviter la sieste de 14 heures. Donc des travaux énormes d'aménagement. Bcp d'entreprise, avec l'accords de leurs salariés, vont considérablement réduire les présences physiques au travail, et réduire leur m2 d'occupation. Les entreprises sont souvent locataires de leurs bureaux, donc plus mobiles. Elles n'hésiteront pas à tailler dans leurs coûts et demander au moins une révision des loyers.
Inversement, les salariés, même en télétravail partiel, vont devoir chercher plus grand (une pièce avec un bureau, et idéalement un jardin), donc fuir les centre villes.

Pour les locaux commerciaux, c'est effectivement pas la fête dans les galeries commerciales. Le modèle des super et hyper marché a vécu, et restera le symbole des années 80/90/2000, tout comme la télé. Le commerce d'ultra proximité a effectivement peut-être une carte à jouer...

wolant75
Messages : 290
Enregistré le : 11 sept. 2007, 19:01
Localisation : paris

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4589 Message par wolant75 » 21 août 2020, 13:46

J'ajoute enfin que dans une période pas si lointaine (les années 50/60) les centres villes de Paris et Lyon étaient de véritables taudis, tandis que les banlieues (enfin certaines banlieues...) s'embourgeoisaient. Le retour des bourgeois en centre ville, c'est à partir des années 80, et la dégradation de l'image des banlieues.
Une amie lyonnaise me parlait des appartement "canuts" dans les années 70, c'était ultra craignos.
On va donc peut-être revenir à ce schéma du pavillon de grande banlieue. D'un point de vue écologique, ce sera certainement une catastrophe (étalement urbain, nécessité de 2 véhicule , même électriques, besoin de plus d'énergie pour le chauffage, etc.).

wolant75
Messages : 290
Enregistré le : 11 sept. 2007, 19:01
Localisation : paris

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4590 Message par wolant75 » 21 août 2020, 13:54

Deux films classiques pour étayer mon propos :
Tchao pantin : Paris est vraiment glauque dans ce super film. Les appart ressemblent à la rue d'Aubagne à Marseille !
Elle court elle court la banlieue (avec Marthe Keller et le regretté Jacques Higelin) : toute la problématique des banlieues y est déjà !

Ben92
-++
-++
Messages : 4259
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4591 Message par Ben92 » 21 août 2020, 14:06

kamoulox a écrit :
21 août 2020, 12:50
Et comme le tourisme est dead pour des années, il suffit de voir le nombre de locaux commerciaux Et bureaux disponibles partout à paris où les villes moyennes. Et c’est qu’un début. Peut être as tu raison et je me plante. Nous verrons bien.
Je pars du principe que le covid est un contrariété temporaire. Pas du tout comme une crise systématique.
Le tourisme de masse reviendra plus fort que jamais. Tous les chinois qui voulaient visister Paris en 2020 le feront en 2021 (ça sera insupportable pour les riverains, mais c'est un autre sujet).
wolant75 a écrit :
21 août 2020, 13:46
On va donc peut-être revenir à ce schéma du pavillon de grande banlieue. D'un point de vue écologique, ce sera certainement une catastrophe (étalement urbain, nécessité de 2 véhicule , même électriques, besoin de plus d'énergie pour le chauffage, etc.).
Les écolos qui seront sous une forme ou une autre dans une alliance gouvernementale en 2022 ne laisseront pas faire ça. A raison.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 21500
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4592 Message par kamoulox » 21 août 2020, 14:12

Ben92 a écrit :
21 août 2020, 14:06
kamoulox a écrit :
21 août 2020, 12:50
Et comme le tourisme est dead pour des années, il suffit de voir le nombre de locaux commerciaux Et bureaux disponibles partout à paris où les villes moyennes. Et c’est qu’un début. Peut être as tu raison et je me plante. Nous verrons bien.
Je pars du principe que le covid est un contrariété temporaire. Pas du tout comme une crise systématique.
Le tourisme de masse reviendra plus fort que jamais. Tous les chinois qui voulaient visister Paris en 2020 le feront en 2021 (ça sera insupportable pour les riverains, mais c'est un autre sujet).
wolant75 a écrit :
21 août 2020, 13:46
On va donc peut-être revenir à ce schéma du pavillon de grande banlieue. D'un point de vue écologique, ce sera certainement une catastrophe (étalement urbain, nécessité de 2 véhicule , même électriques, besoin de plus d'énergie pour le chauffage, etc.).
Les écolos qui seront sous une forme ou une autre dans une alliance gouvernementale en 2022 ne laisseront pas faire ça. A raison.
1- ma femme a bossé pour le tourisme pour Versailles et paris en sous traitant pour une boîte clientèle HDG. (Elle est guide conférencière à la base)
Sinistrée pour 3 ans en prévision.

2- pour l’écologie j’en connais à la pelle par ici.
Ils ont tous leur maison en milieu rural et consomme du bio et du local.
Donc les écolos faites ce que je dis pas ce que je fais.
Ha et ils ont 2 voitures aussi. Tous. Sans exeption. Mais pas de SUV car ça pollue. (Lol)

ParisIDF92
Messages : 565
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4593 Message par ParisIDF92 » 21 août 2020, 14:15

wolant75 a écrit :
21 août 2020, 13:46
J'ajoute enfin que dans une période pas si lointaine (les années 50/60) les centres villes de Paris et Lyon étaient de véritables taudis, tandis que les banlieues (enfin certaines banlieues...) s'embourgeoisaient. Le retour des bourgeois en centre ville, c'est à partir des années 80, et la dégradation de l'image des banlieues.
Une amie lyonnaise me parlait des appartement "canuts" dans les années 70, c'était ultra craignos.
On va donc peut-être revenir à ce schéma du pavillon de grande banlieue. D'un point de vue écologique, ce sera certainement une catastrophe (étalement urbain, nécessité de 2 véhicule , même électriques, besoin de plus d'énergie pour le chauffage, etc.).
C'est assez logique. Les modes et les tendances changent de temps en temps.

Actuellement, outre le virus et le intérêt pour les maisons avec jardin, il y a aussi le fait qu'enfin vivre en banlieue n'est pas si complexe : télétravail (moins de déplacements), commerce électronique (idem), voitures électriques (moins de pollution), autonomie énergétique (panneaux solaires). En fait tout ça est assez lié au boom du NASDAQ (Zoom, Amazon ou Tesla).

Aussi dans le cas de Paris (et de nombreuses autres grandes villes), la hausse du prix des logements a entraîné une augmentation du "multiculturalisme". Ils sont donc devenus pas seulement plus chères mais aussi plus invivables!. Et comme tout dans la vie, il y a un point de non-retour

Ben92
-++
-++
Messages : 4259
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4594 Message par Ben92 » 21 août 2020, 14:16

wolant75 a écrit :
21 août 2020, 13:36
Si le port du masque se prolonge, c'est tout le modèle du bureau collectif et partagé qu'il faut revoir, au profit de petits bureaux individuels, éventuellement dans des box transparents pour éviter la sieste de 14 heures. Donc des travaux énormes d'aménagement. Bcp d'entreprise, avec l'accords de leurs salariés, vont considérablement réduire les présences physiques au travail, et réduire leur m2 d'occupation. Les entreprises sont souvent locataires de leurs bureaux, donc plus mobiles. Elles n'hésiteront pas à tailler dans leurs coûts et demander au moins une révision des loyers.
Tu omets de préciser que le retour à des bureaux individuels requiert plus d'espace que des open space. Quand on fait une analyse c'est mieux de lister tous les effets, pas uniquement ceux qui vont dans le sens de la conclusion voulue... :wink:
wolant75 a écrit :
21 août 2020, 13:36
Inversement, les salariés, même en télétravail partiel, vont devoir chercher plus grand (une pièce avec un bureau, et idéalement un jardin), donc fuir les centre villes.
On verra bien. En tout cas à Paris beaucoup veulent y habiter par prestige, pas uniquement pour une raison de lieu de travail. J'ajoute que les CSP++ sont beaucoup moins concernés par le télétravail que les CSP+.

Ben92
-++
-++
Messages : 4259
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4595 Message par Ben92 » 21 août 2020, 14:29

ParisIDF92 a écrit :
21 août 2020, 14:15
Aussi dans le cas de Paris (et de nombreuses autres grandes villes), la hausse du prix des logements a entraîné une augmentation du "multiculturalisme". Ils sont donc devenus pas seulement plus chères mais aussi plus invivables!. Et comme tout dans la vie, il y a un point de non-retour
Le multiculturalisme est aussi un facteur de hausse de prix au cœur des agglomérations. On a des villes limitrophes de Paris à 3-4 k€/m², d'autres à 8-10 voire plus. Sans multiculturalisme il est évident que ce serait davantage "moyenné".

Avatar du membre
ddv
~~+
~~+
Messages : 5197
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : Est Morbihan

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4596 Message par ddv » 21 août 2020, 14:39

Ben92 a écrit :
21 août 2020, 14:16
Tu omets de préciser que le retour à des bureaux individuels requiert plus d'espace que des open space. Quand on fait une analyse c'est mieux de lister tous les effets, pas uniquement ceux qui vont dans le sens de la conclusion voulue... :wink:
Une cloison entre deux bureaux, c'est 4-5 cm d'épaisseur, rien du tout comme surplus d'espace. Les open space, c'est juste un concept idéologique.
"Comme aujourd'hui, ça commence à se savoir... Tout le monde sera obligé de faire de la permaculture comme les ouvriers il y a 50 ans avaient leurs jardins potagers... On va revenir à ça, on ne peut pas faire autrement" - G. Mulliez, mars 2019

Ben92
-++
-++
Messages : 4259
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4597 Message par Ben92 » 21 août 2020, 14:43

ddv a écrit :
21 août 2020, 14:39
Une cloison entre deux bureaux, c'est 4-5 cm d'épaisseur, rien du tout comme surplus d'espace. Les open space, c'est juste un concept idéologique.
J'ai vu des opens space où si tu mets des cloisons pleine hauteur autour de chaque "box", tu te retrouves avec de bureaux individuels de même pas 4m², et la plupart sans fenêtre. Impossible (et sans doute illégal).

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11113
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4598 Message par Vincent92 » 21 août 2020, 14:43

ddv a écrit :
21 août 2020, 14:39
Ben92 a écrit :
21 août 2020, 14:16
Tu omets de préciser que le retour à des bureaux individuels requiert plus d'espace que des open space. Quand on fait une analyse c'est mieux de lister tous les effets, pas uniquement ceux qui vont dans le sens de la conclusion voulue... :wink:
Une cloison entre deux bureaux, c'est 4-5 cm d'épaisseur, rien du tout comme surplus d'espace. Les open space, c'est juste un concept idéologique.
Des bureaux clos prennent beaucoup plus d'espace. Pas que quelques cm de plus (il faut compter les couloirs entre les bureaux, l'espace de circulation à l'intérieur, laisser un peu d'espace pour pas que le bureau se trouve trop près d'un bord, etc...). Mais c'est effectivement aussi un concept idéologique.

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5480
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4599 Message par Ave » 21 août 2020, 15:32

jobserve75 a écrit :
21 août 2020, 07:06
Ave a écrit :
20 août 2020, 22:45
lecriminel a écrit :
20 août 2020, 13:28
Ave a écrit :
19 août 2020, 22:41


Merci, c'est très constructif, mais étant donné l'âge de son proprio il n'est pas exclut qu'il ne vive pas longtemps et que ses successeurs vendent l'appart et lui donnent un congé vente. Il paye aujourd'hui un loger 2,5 fois inférieur au prix du marché donc il ne trouvera jamais une loc aussi avantageuse. Il a un apport qui ne rapporte rien. Quand à payer un loyer plus tard au prix de marché à Paris en tant que retraité c'est pas envisageable.
désolé je ne vois aucun argument valable dans l'explication. Il a un loyer hyper avantageux, mais veut s'asseoir sur cet avantage avant que celui-ci n'expire de lui-même, et ce afin d'y être préparé (alors que le préavis est prévu pour ça). Je pense qu'il a réellement un problème psychologique (ce n'était pas une boutade ou une façon de parler) une phobie.
S'il n'est pas aisé, très bonne nouvelle pour lui, il n'est pas obligé de passer sa retraite à Paris. Certains y ont survécu.
Et il a quel age ? Parce que plus on est vieux, moins on a intérêt à acheter.
S'il a une raison d'acheter à Paris, qu'il te le dise, ou que tu nous le dises, là ce sont des excuses bidons de collégiens. Il a peut-être le fantasme d'être pro-pri-o à Paris/Paname ou une autre raison.
L'idée n'est pas de s'assoir sur son appart, mais continuer dedans tant qu'il n'est pas viré et faire du locatif sur l'autre bien en attendant que cela arrive.
Il ferait mieux de l’acheter pour l’occuper car si l’échéance de son bail et de celui de son locataire ne sont pas synchro, il pourrait quand-même se retrouver en location pendant presque 3 ans, à moins de louer en meublé
S'il le loue, ce sera en meublé. Je ne suis pas très sûre mais quand on donne congé au locataire pour y habiter je pensais qu'il n'y avait pas besoin d'attendre le terme du contrat.
L'avantage de rester dans son appart actuel est que c'est un grand appart et il a encore 2 enfants qui vivent avec lui. Mais d'ici 3/4 ans il devrait se retrouver seul.
Fluctuat Nec Mergitur

supermascotte
Messages : 404
Enregistré le : 05 avr. 2020, 10:58

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4600 Message par supermascotte » 21 août 2020, 15:34

Vincent92 a écrit :
21 août 2020, 14:43
ddv a écrit :
21 août 2020, 14:39
Ben92 a écrit :
21 août 2020, 14:16
Tu omets de préciser que le retour à des bureaux individuels requiert plus d'espace que des open space. Quand on fait une analyse c'est mieux de lister tous les effets, pas uniquement ceux qui vont dans le sens de la conclusion voulue... :wink:
Une cloison entre deux bureaux, c'est 4-5 cm d'épaisseur, rien du tout comme surplus d'espace. Les open space, c'est juste un concept idéologique.
Des bureaux clos prennent beaucoup plus d'espace. Pas que quelques cm de plus (il faut compter les couloirs entre les bureaux, l'espace de circulation à l'intérieur, laisser un peu d'espace pour pas que le bureau se trouve trop près d'un bord, etc...). Mais c'est effectivement aussi un concept idéologique.
Ou plus simple, on fait venir les gens par intermittence en profitant du télétravail pour assurer une présence maximale de 50%. C'est ce qui se passe chez moi et beaucoup d'entreprises quand ce n'est pas tout simplement toujours télétravail à 100%.

D'ailleurs il n'y a qu'à voir les cours de bourses des foncières spécialisées dans l'immobilier de bureau qui se sont pétées la gueule en bourse comme Covivio où Gecina. Dans les prochains mois on risque de voir pas mal de boites réduire leur superficie de bureaux et passer le télétravail en mode croisière.

Répondre