[Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11114
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4701 Message par Vincent92 » 25 août 2020, 09:20

Ben92 a écrit :
25 août 2020, 09:16
Bon j'ai arrêté ma stratégie : je continue à chercher activement mon futur appart avec une limite de 450/460k€. Dès que je le trouve (enfin si je le trouve :? ), je mets mon F1 en vente en espérant trouver un acheteur qui signe un compromis rapidement et ainsi obtenir un prêt relais à 100%. Si pas d'acheteur, ça devrait passer avec un prêt relais à 70% sur une estimation "optimiste".
Pour information, si on reprend le calcul de Orpi :
Valeur réelle (supposée) net vendeur : 290k€, valeur (sur)estimée net vendeur : 350k€
Restant dû : 150k€
Sans relais : 290 - 150 = 140k€
Avec relais : 350 x 0,7 - 150 = 95k€
Soit 45k€ de moins et en partant du principe qu'une banque accepte de prendre en compte l'offre de l'AI. 350 + FAI, cela commence à faire beaucoup. Surtout que tu nous as dit que le frais d'agence étaient très élevées (5-6%?) chez toi. Il va aussi falloir que la banque ne dise rien concernant l'estimation à plus de 14k€/m2.
C'est possible que cela ne pose pas de problème, je ne sais pas. Mais c'est aussi à prendre en compte.

Ben92
-++
-++
Messages : 4261
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4702 Message par Ben92 » 25 août 2020, 09:40

Vincent92 a écrit :
25 août 2020, 09:15
Je pense que le problème de Ben92 est qu'il a probablement acheté trop cher et qu'il estime qu'il devrait vendre 20-30% plus cher parce que c'est l'évolution du marché.
Mon quartier qui était déjà très cher n'est pas de ceux qui ont le plus augmenté. Environ +20/25% depuis janvier 2016 quand j'ai acheté. Pareil pour la typologie, mon appartement ne fait pas partie des plus recherchés et de ceux qui ont le plus augmenté. Le gros de la demande est pour les F2/F3. Les F1 sont un marché d'investisseur qui ne suit pas tout à fait la même tendance. Je l'ai payé 231 k€ hors frais d'agence, si je vends à +20%, soit 277k€ net vendeur ( ~290k€ FAI) ça serait déjà pas mal tout bien réfléchi.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 22455
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4703 Message par lecriminel » 25 août 2020, 09:50

pourquoi pas une colocation, Ben ?
Ca a la cote actuellement.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

FrenchRigolade
Messages : 377
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4704 Message par FrenchRigolade » 25 août 2020, 09:51

lavocre31 a écrit :
24 août 2020, 21:10
Fuyez pauvres fous: il y a trop de kalashnikov dans les grandes villes.
Quand la vraie crise arrivera, il sera trop tard pour comprendre.
+47
Peut se prévaloir de la cosignature de l'union française pour la santé bucco-dentaire.

Cagou780
Messages : 1117
Enregistré le : 19 mars 2020, 05:01

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4705 Message par Cagou780 » 25 août 2020, 09:58

Mais ? Qu'est ce qui se passe ? on passe de 350ke à 290 ke ? Comme ça ? :lol: S'il met en vente son palace les gens vont se ruer pour l'acheter quelque soit le prix :lol: C'est pas comme ça que ça marche dans le 92 huppé ? les CSppp++++, les héritiers, les stars, les capitaines d'entreprise, les investisseurs désintéressés,... ils attendent tous que Ben mettent son Précieux en vente pour se précipiter.
Faut pas descendre en dessous de 400ke sinon c'est gaché.

Ah oui ! Ben en location :lol: le mec qui a bavé sur ces c0ns de locataires qui foutaient l'argent par les fenêtres....

Avatar du membre
IMMOLOLO
Messages : 629
Enregistré le : 13 déc. 2015, 18:20

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4706 Message par IMMOLOLO » 25 août 2020, 12:01

Co loc impossible - vente impossible :roll: non va tutto bene 92 :arrow:

wolant75
Messages : 292
Enregistré le : 11 sept. 2007, 19:01
Localisation : paris

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4707 Message par wolant75 » 25 août 2020, 12:23

Diagnostic d'un notaire :
https://immobilier.lefigaro.fr/annonces ... e-des-prix

Derrière le diagnostic qui se veut rassurant, je le sens pas très rassuré !


Ben92
-++
-++
Messages : 4261
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4709 Message par Ben92 » 25 août 2020, 12:36

ParisIDF92 a écrit :
25 août 2020, 12:31
Des preneurs? :shock:
https://www.seloger.com/annonces/achat/ ... 043409.htm
Elle a quoi de spécial cette annone ?

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11114
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4710 Message par Vincent92 » 25 août 2020, 12:38

Ben92 a écrit :
25 août 2020, 12:36
ParisIDF92 a écrit :
25 août 2020, 12:31
Des preneurs? :shock:
https://www.seloger.com/annonces/achat/ ... 043409.htm
Elle a quoi de spécial cette annone ?
C'est hors de prix, malgré la baisse de prix consentie.

ParisIDF92
Messages : 565
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4711 Message par ParisIDF92 » 25 août 2020, 12:44

Ben92 a écrit :
25 août 2020, 12:36
ParisIDF92 a écrit :
25 août 2020, 12:31
Des preneurs? :shock:
https://www.seloger.com/annonces/achat/ ... 043409.htm
Elle a quoi de spécial cette annone ?
Rien de particulier; il me semble qu'il y a une "nouvelle vague" d'annonces AirBNB en vente à Paris. Par rapport à la première vague (mai-juin), ils me semblent en général plus chers. Ce n'est pas plus surprenant non plus, car ce sont des gens qui ont essayé de tenir le coup jusqu'à ce que les choses s'améliorent. Ce qui n'est pas arrivé.

Il y a des des nouveaux annonces comme celle-ci dont les prix sont complètement ridicules. Dans ce cas, on parle de +17 000 euros/m2 à Montparnasse (22 m2).

Ben92
-++
-++
Messages : 4261
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4712 Message par Ben92 » 25 août 2020, 13:08

ParisIDF92 a écrit :
25 août 2020, 12:44
Il y a des des nouveaux annonces comme celle-ci dont les prix sont complètement ridicules. Dans ce cas, on parle de +17 000 euros/m2 à Montparnasse (22 m2).
Le prix ne me choque pas car c'est un bien exceptionnel.
- 7é étage dans immeuble de standing, belles finitions avec matériaux qualitatifs.
- terrasse de 5 m² carrée donc parfaitement exploitable, avec vue panoramique.
- emplacement prémium. Je reconnais la place de Catalogne, à deux pas de Montparnasse.
On est à 15k€/m² et non 17 car il faut tenir compte de la surface pondérée de la terrasse. Et on prend toujours le prix hors FA, donc 375k.
Ca me choque limite moins qu'un immeuble miteux d'un quartier quelconque du 14e arrondissement, sans vue, qui serait à 12k€/m² (prix moyen constaté pour les petites surfaces dans le 14è).
J'anticipe même le client idéal pour ce bien : un cadre en télétravail 3j/semaine dans sa maison à Bordeaux ou Nantes, qui aurait besoin d'un pied à terre confortable à Montparnasse pour y dormir 2 nuits par semaine. Il prendrait le TGV le dimanche soir pour éviter de se lever à l'aube le lundi matin et reviendrait en province le mardi soir.

rapha
Messages : 95
Enregistré le : 21 août 2017, 10:04

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4713 Message par rapha » 25 août 2020, 13:13

ParisIDF92 a écrit :
25 août 2020, 12:44
Rien de particulier; il me semble qu'il y a une "nouvelle vague" d'annonces AirBNB en vente à Paris. Par rapport à la première vague (mai-juin), ils me semblent en général plus chers. Ce n'est pas plus surprenant non plus, car ce sont des gens qui ont essayé de tenir le coup jusqu'à ce que les choses s'améliorent. Ce qui n'est pas arrivé.

Il y a des des nouveaux annonces comme celle-ci dont les prix sont complètement ridicules. Dans ce cas, on parle de +17 000 euros/m2 à Montparnasse (22 m2).
tout à fait quand on cherche un peu on trouve des annonces de vente de bien immobilier "refais à neuf il y a 2/3 ans" vendu tout équipé avec TV, micro-onde, vaisselle, lit etc..Enfin il n'y en a pas des masses non plus.
Les photos -bien travaillées- doivent être directement celle de bnb

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11114
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4714 Message par Vincent92 » 25 août 2020, 13:18

Ben92 a écrit :
25 août 2020, 13:08
ParisIDF92 a écrit :
25 août 2020, 12:44
Il y a des des nouveaux annonces comme celle-ci dont les prix sont complètement ridicules. Dans ce cas, on parle de +17 000 euros/m2 à Montparnasse (22 m2).
Le prix ne me choque pas car c'est un bien exceptionnel.
- 7é étage dans immeuble de standing, belles finitions avec matériaux qualitatifs.
- terrasse de 5 m² carrée donc parfaitement exploitable, avec vue panoramique.
- emplacement prémium. Je reconnais la place de Catalogne, à deux pas de Montparnasse.
On est à 15k€/m² et non 17 car il faut tenir compte de la surface pondérée de la terrasse.
Il faut choisir. Soit on considère qu'il y a un beau balcon et que ca coute 17k€/m2 pour cette raison. Soit on considère que cela revient à la même chose qu'un appartement sans balcon à 15k€/m2.
Et on prend toujours le prix hors FA, donc 375k.
Les acheteurs se fichent totalement du prix sans FA. C'est le prix de vente qui est intéressant.
Ca me choque limite moins qu'un immeuble miteux d'un quartier quelconque du 14e arrondissement, sans vue, qui serait à 12k€/m² (prix moyen constaté pour les petites surfaces dans le 14è).
https://www.seloger.com/annonces/achat/ ... ,4&places=
Même quartier, résidence 2018 (et pas 1970), 7ième et dernier étage (et pas sur 17), moins cher au m2.

Ben92
-++
-++
Messages : 4261
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4715 Message par Ben92 » 25 août 2020, 13:22

Vincent92 a écrit :
25 août 2020, 13:18
Et on prend toujours le prix hors FA, donc 375k.
Les acheteurs se fichent totalement du prix sans FA. C'est le prix de vente qui est intéressant.
Erreur, car les stats de prix au m² sont toujours sur les prix hors FA. Que ce soit les notaires, meilleursagents, etc.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11114
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4716 Message par Vincent92 » 25 août 2020, 13:24

Ben92 a écrit :
25 août 2020, 13:22
Vincent92 a écrit :
25 août 2020, 13:18
Et on prend toujours le prix hors FA, donc 375k.
Les acheteurs se fichent totalement du prix sans FA. C'est le prix de vente qui est intéressant.
Erreur, car les stats de prix au m² sont toujours sur les prix hors FA. Que ce soit les notaires, meilleursagents, etc.
Je ne parle pas de MA ou des notaires mais des annonces et du prix de vente final. L'acheteur se fiche bien de savoir le prix hors FA. Ce qui l'intéresse c'est son prix d'achat. Le prix est stratosphérique, malgré les 15k€ de baisse. Et, je pense qu'il y a des annonces disponibles qui sont plus intéressantes.
Maintenant, il suffit de trouver un acheteur intéressé qui veut bien complètement surpayé car il y a une belle vue depuis un balcon et des belles finitions. Mais j'ai des gros doutes.

Ben92
-++
-++
Messages : 4261
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4717 Message par Ben92 » 25 août 2020, 13:33

Vincent92 a écrit :
25 août 2020, 13:24
Je ne parle pas de MA ou des notaires mais des annonces et du prix de vente final.
Non mais pour dire que 15k€/m² c'est cher tu te bases sur tes repères, qui sont les prix communiqués par les notaires ou autres, et qui sont hors FA. Pour l'acheteur c'est pareil. Il sait que les prix des notaires sont hors FA.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11114
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4718 Message par Vincent92 » 25 août 2020, 13:34

Ben92 a écrit :
25 août 2020, 13:33
Vincent92 a écrit :
25 août 2020, 13:24
Je ne parle pas de MA ou des notaires mais des annonces et du prix de vente final.
Non mais pour dire que 15k€/m² c'est cher tu te bases sur tes repères, qui sont les prix communiqués par les notaires ou autres, et qui sont hors FA. Pour l'acheteur c'est pareil. Il sait que les prix des notaires sont hors FA.
Non, je me base sur des annonces. Exemple :
https://www.seloger.com/annonces/achat/ ... ,4&places=
Même quartier, bel immeuble (et pas moche) de 2018 (et pas 1970), 7ième et dernier étage (et pas sur 17), charges presque divisé par 2, jamais habité (frais de notaire de 2% à la place de 7,5%), cave, moins cher au m2 (pondéré ou non par le balcon).
Le prix de cet appartement est stratosphérique par rapport à ce qui existe sur le marché et qui n'est même pas encore vendu.
Après, en théorie, tout peut se vendre. Il suffit de trouver un acheteur qui trouve que c'est intéressant.

Il y a une belle vue (et peut être le bruit de circulation aussi?) et un balcon je ne dis pas le contraire. Mais, mon avis est qu'il est déconnecté du prix du marché.
Modifié en dernier par Vincent92 le 25 août 2020, 13:53, modifié 1 fois.

FrenchRigolade
Messages : 377
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4719 Message par FrenchRigolade » 25 août 2020, 13:53

mais quelle horreur :lol:
Peut se prévaloir de la cosignature de l'union française pour la santé bucco-dentaire.

Ben92
-++
-++
Messages : 4261
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4720 Message par Ben92 » 25 août 2020, 13:59

@Vincent
Oublions cet appartement en particulier.
Toi qui cherches à acheter, tu seras confronté à la même problématique. Mettons que tu vois un appartement de 100m² qui te plait à 720k€ (700 + 20 de FA). Comme tu ne connais pas précisément le prix moyen de ce quartier, tu veux te faire une première idée et tu vérifies sur meilleuragents : 7k€/m² hors FA. Vas-tu conclure que le bien que tu convoites est à 7.2k€/m², et donc au-dessus de la moyenne du quartier, ou bien à 7k€/m², et donc pile poil à la moyenne ?

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11114
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4721 Message par Vincent92 » 25 août 2020, 14:25

Ben92 a écrit :
25 août 2020, 13:59
@Vincent
Oublions cet appartement en particulier.
Toi qui cherches à acheter, tu seras confronté à la même problématique. Mettons que tu vois un appartement de 100m² qui te plait à 720k€ (700 + 20 de FA). Comme tu ne connais pas précisément le prix moyen de ce quartier, tu veux te faire une première idée et tu vérifies sur meilleuragents : 7k€/m² hors FA. Vas-tu conclure que le bien que tu convoites est à 7.2k€/m², et donc au-dessus de la moyenne du quartier, ou bien à 7k€/m², et donc pile poil à la moyenne ?
Meilleursagents est un outil qui ne prend pas tout en compte. On n'achète pas un appartement sur le papier et cela me parait trop faible pour juger d'un prix.
Mais c'est un indicateur qui peut être relativement pertinent si on ne connait pas bien un marché. Dans ce cas, il faut regarder le prix en rentrant l'adresse précise du bien et rentrer ses caractéristiques. Le prix moyen d'un quartier n'est pas très intéressant.
Comme c'est un prix hors frais d'agence, il est normal d'en ajouter si on veut avoir son avis de prix. Par exemple, on peut rajouter 4%.
Que les frais d'agence soit de 0% (vente PaP), 1% ou 6% dans la réalité ne change rien à l'affaire en terme de prix marché.
Ce n'est pas parce que je passe par une agence qui prend beaucoup de frais d'agence qui le prix marché de mon bien augmente.
Modifié en dernier par Vincent92 le 25 août 2020, 15:44, modifié 1 fois.

ParisIDF92
Messages : 565
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4722 Message par ParisIDF92 » 25 août 2020, 14:34

rapha a écrit :
25 août 2020, 13:13
ParisIDF92 a écrit :
25 août 2020, 12:44
Rien de particulier; il me semble qu'il y a une "nouvelle vague" d'annonces AirBNB en vente à Paris. Par rapport à la première vague (mai-juin), ils me semblent en général plus chers. Ce n'est pas plus surprenant non plus, car ce sont des gens qui ont essayé de tenir le coup jusqu'à ce que les choses s'améliorent. Ce qui n'est pas arrivé.

Il y a des des nouveaux annonces comme celle-ci dont les prix sont complètement ridicules. Dans ce cas, on parle de +17 000 euros/m2 à Montparnasse (22 m2).
tout à fait quand on cherche un peu on trouve des annonces de vente de bien immobilier "refais à neuf il y a 2/3 ans" vendu tout équipé avec TV, micro-onde, vaisselle, lit etc..Enfin il n'y en a pas des masses non plus.
Les photos -bien travaillées- doivent être directement celle de bnb
Heureusement qu'on a le troll officiel du forum pour nous dire que 17k EUR/m2 dans un bâtiment moche à Montparnasse est un bon affaire. Et que la Place de Catalogne est premium. :lol: Oubliez la Place des Vosges ou la Place Dauphine.

Le problème supplémentaire de ce studio est qu'il ne peux pas être utilisé comme location à long terme ou comme premier achat pour y habiter, car ils l'ont converti le studio en une chambre à coucher avec une kitchenette.

Quoi qu'il en soit, comme je l'ai dit, à Seloger, il y a une abondance de nouveaux appartements/studios ex-AirBNB à des prix vraiment surréalistes (même pour les prix moyens à Paris).

À la fin du confinement, il semble qu'il y ait eu une certaine peur et que beaucoup de locations AirBNB sont sorties au marché à "prix du marché de février 2020". Maintenant, c'est comme la bourse. Non seulement les gens considèrent que rien ne s'est passé, mais (comme dans le cas de cette annonce) ils fixent des prix qui auraient été absurdes même en janvier. La déconnexion avec la réalité (comme le propriétaire de ce studio) est plus grande que jamais.

Avatar du membre
ddv
~~+
~~+
Messages : 5205
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : Est Morbihan

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4723 Message par ddv » 25 août 2020, 14:41

Ben92 a écrit :
25 août 2020, 13:08
ParisIDF92 a écrit :
25 août 2020, 12:44
Il y a des des nouveaux annonces comme celle-ci dont les prix sont complètement ridicules. Dans ce cas, on parle de +17 000 euros/m2 à Montparnasse (22 m2).
Le prix ne me choque pas car c'est un bien exceptionnel.
- 7é étage dans immeuble de standing, belles finitions avec matériaux qualitatifs.
- terrasse de 5 m² carrée donc parfaitement exploitable, avec vue panoramique.
- emplacement prémium. Je reconnais la place de Catalogne, à deux pas de Montparnasse.
On est à 15k€/m² et non 17 car il faut tenir compte de la surface pondérée de la terrasse. Et on prend toujours le prix hors FA, donc 375k.
Ca me choque limite moins qu'un immeuble miteux d'un quartier quelconque du 14e arrondissement, sans vue, qui serait à 12k€/m² (prix moyen constaté pour les petites surfaces dans le 14è).
J'anticipe même le client idéal pour ce bien : un cadre en télétravail 3j/semaine dans sa maison à Bordeaux ou Nantes, qui aurait besoin d'un pied à terre confortable à Montparnasse pour y dormir 2 nuits par semaine. Il prendrait le TGV le dimanche soir pour éviter de se lever à l'aube le lundi matin et reviendrait en province le mardi soir.
Payer 400K€ juste pour dormir deux nuits pas semaine dans un logement riquiqui, quel bon investissement :roll:
"Comme aujourd'hui, ça commence à se savoir... Tout le monde sera obligé de faire de la permaculture comme les ouvriers il y a 50 ans avaient leurs jardins potagers... On va revenir à ça, on ne peut pas faire autrement" - G. Mulliez, mars 2019

ventadour
-+
-+
Messages : 2305
Enregistré le : 24 mai 2005, 21:38
Localisation : Paris 15

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4724 Message par ventadour » 25 août 2020, 16:36

32 % des cadres franciliens cherchent activement à quitter l'IDF, et 80% y songent :
https://www.boursier.com/actualites/eco ... 44667.html
https://www.cadremploi.fr/editorial/*** ... tter-paris

Fantasme ou réalité ? Sont-ils prêts à renoncer aux cours de japonais et surtout à la proximité de la Grande Direction ? :oops:

dicktraci
Messages : 267
Enregistré le : 21 sept. 2013, 09:18
Localisation : 78

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4725 Message par dicktraci » 25 août 2020, 17:32

ventadour a écrit :
25 août 2020, 16:36
32 % des cadres franciliens cherchent activement à quitter l'IDF, et 80% y songent :
https://www.boursier.com/actualites/eco ... 44667.html
https://www.cadremploi.fr/editorial/*** ... tter-paris

Fantasme ou réalité ? Sont-ils prêts à renoncer aux cours de japonais et surtout à la proximité de la Grande Direction ? :oops:
Cela fait des années que l'on a ce type de sondage.. Mais entre avoir des velléités de départ et pouvoir partir hors IDF (cf perspectives de boulot) et sauter le pas.. Il y a un monde. Et on final c'est plus des personnes qui parlent que des personnes qui passent vraiment à l'acte (hormis une minorité).

Au pif en googlant j'ai trouvé le même type d'article datant d'il y a un an... Et on pourrait en trouver un qui date de 2018,de 2017, 2016 etc.
https://www.hellowork.com/enquete-mobilite-2019/

james
Messages : 23
Enregistré le : 14 sept. 2019, 20:25

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4726 Message par james » 25 août 2020, 19:01

ddv a écrit :
25 août 2020, 14:41
Ben92 a écrit :
25 août 2020, 13:08
ParisIDF92 a écrit :
25 août 2020, 12:44
Il y a des des nouveaux annonces comme celle-ci dont les prix sont complètement ridicules. Dans ce cas, on parle de +17 000 euros/m2 à Montparnasse (22 m2).
Le prix ne me choque pas car c'est un bien exceptionnel.
- 7é étage dans immeuble de standing, belles finitions avec matériaux qualitatifs.
- terrasse de 5 m² carrée donc parfaitement exploitable, avec vue panoramique.
- emplacement prémium. Je reconnais la place de Catalogne, à deux pas de Montparnasse.
On est à 15k€/m² et non 17 car il faut tenir compte de la surface pondérée de la terrasse. Et on prend toujours le prix hors FA, donc 375k.
Ca me choque limite moins qu'un immeuble miteux d'un quartier quelconque du 14e arrondissement, sans vue, qui serait à 12k€/m² (prix moyen constaté pour les petites surfaces dans le 14è).
J'anticipe même le client idéal pour ce bien : un cadre en télétravail 3j/semaine dans sa maison à Bordeaux ou Nantes, qui aurait besoin d'un pied à terre confortable à Montparnasse pour y dormir 2 nuits par semaine. Il prendrait le TGV le dimanche soir pour éviter de se lever à l'aube le lundi matin et reviendrait en province le mardi soir.
Payer 400K€ juste pour dormir deux nuits pas semaine dans un logement riquiqui, quel bon investissement :roll:
Je trouve que c'est incroyable quand même qu'un mec avec un raisonnement pareil a encore du pognon, question comme ça, tu es un héritier sans aucun sens de l'argent ou t'as bossé toute ta vie pour investir dans un truc miteux

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5483
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4727 Message par Ave » 25 août 2020, 20:14

Ben92 a écrit :
25 août 2020, 09:16
PACA a écrit :
25 août 2020, 05:26
Ave a écrit :
24 août 2020, 23:22
Pourquoi tu ne loues pas ton appart en meublé et tu prends une location pour toi plus grande toute de suite? cela te permettra de profiter tout de suite de plus grand comme tu veux, tout en limitant le montant à débourser. Et d'attendre tranquillement que la crise passe et d'y voir plus clair.
Oui, oui !
Le seul point négatif => en cas de location on paye l'éventuelle PV en cas de vente ultérieure, ce n'est plus une vente RP.
Oui j'y ai pensé mais voilà, impôt confiscatoire sur la PV. :evil:
Et vu que j'ai les moyens de m'acheter un truc sympa pour moi je préfère faire au plus simple : achat/vente, et ne pas m'embêter avec un bien en location.
canti a écrit :
25 août 2020, 07:07
Si tu ne vends ce n'est pas la faute non plus de la période: du covid, des taux immobiliers. Les acheteurs sont toujours là, prêt à acheter un bien au bon prix et les taux sont toujours bas.
Simplement la vente d'un bien immobilier c'est la rencontre d'un vendeur et d'un acheteur.
Pour les achats de RP oui les acheteurs sont toujours là et plus que jamais ! Mais c'est pas la même pour les achats de locatif.

Bon j'ai arrêté ma stratégie : je continue à chercher activement mon futur appart avec une limite de 450/460k€. Dès que je le trouve (enfin si je le trouve :? ), je mets mon F1 en vente en espérant trouver un acheteur qui signe un compromis rapidement et ainsi obtenir un prêt relais à 100%. Si pas d'acheteur, ça devrait passer avec un prêt relais à 70% sur une estimation "optimiste".
Si je trouve pas d'appart qui me plaise suffisamment pour l'acheter d'ici deux mois, ça sera location d'un truc plus grand.
La dernière fois que j'ai fait un achat vente avec prêt relais (en 2016), la banque n'a pris en compte que 80% du montant de la vente indiqué dans le compromis pour le prêt relais. En aucun cas 100%. Vu que les conditions se resserrent, ça m'étonnerait qu'on te donne 100%.
Fluctuat Nec Mergitur

Cagou780
Messages : 1117
Enregistré le : 19 mars 2020, 05:01

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4728 Message par Cagou780 » 25 août 2020, 21:34

"Immobilier : baisse des locations Airbnb, hausse des logements à louer dans les grandes villes"
https://www.capital.fr/economie-politiq ... es-1378717
Modeste hausse.
A Paris, sur le site "Se Loger", le nombre de studios serait en hausse de 50% par rapport à l’an passé. Et la Ville Lumière ne détient pas le record dans ce domaine. A Grenoble, la hausse serait même de 100% ! Dans d’autres grandes villes, le même phénomène s’observe, même si c’est dans des proportions différentes : Bordeaux (38%), Toulouse (28%) ou Lille (20%).

Cagou780
Messages : 1117
Enregistré le : 19 mars 2020, 05:01

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4729 Message par Cagou780 » 25 août 2020, 21:40

wolant75 a écrit :
25 août 2020, 12:23
Diagnostic d'un notaire :
https://immobilier.lefigaro.fr/annonces ... e-des-prix

Derrière le diagnostic qui se veut rassurant, je le sens pas très rassuré !
Tu le trouves plus rassurant le mec de Seloguer ?
https://www.boursorama.com/videos/actua ... c69ca4b333

lavocre31
Messages : 71
Enregistré le : 22 août 2020, 22:00

Le Covid-19 serait-il le remède des métropoles contre Airbnb ?

#4730 Message par lavocre31 » 25 août 2020, 23:32

https://usbeketrica.com/article/le-covi ... tre-airbnb
Cette crise touche d’abord les investisseurs

wolant75
Messages : 292
Enregistré le : 11 sept. 2007, 19:01
Localisation : paris

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4731 Message par wolant75 » 26 août 2020, 00:18

le journaliste n'est pas du tout convaincu par son discours en tout cas, et le montre bien...
En résumé : cette année, moins 250.000 ventes au moins, des restrictions de crédits, une économie en miette, mais pas de panique, la demande demeure et les prix vont légèrement augmenter au niveau national.
A mon avis il a acheté un bien en janvier !

Cagou780
Messages : 1117
Enregistré le : 19 mars 2020, 05:01

Re: Le Covid-19 serait-il le remède des métropoles contre Airbnb ?

#4732 Message par Cagou780 » 26 août 2020, 01:58

lavocre31 a écrit :
25 août 2020, 23:32
https://usbeketrica.com/article/le-covi ... tre-airbnb
Cette crise touche d’abord les investisseurs
Mais dans le 92huppé ils achètent sans visiter. Si si.
« Pendant le confinement, j’ai mené une série d’entretiens avec des loueurs professionnels et une majorité ont émis le souhait de se détourner à l’avenir assez rapidement d’Airbnb. Les touristes n’ont pas pu venir, certains d’entre eux ont parfois six crédits sur le dos. Beaucoup se posent sérieusement la question de basculer d’une location saisonnière à une location longue durée »....Sur Airbnb, pour de nombreuses offres, les loueurs sont des investisseurs immobiliers qui ont racheté massivement les petites surfaces dans les centres-villes des grandes métropoles mondiales. Cette crise touche d’abord ces investisseurs ». L’hypothèse de Victor Piganiol est en tout cas quelque peu confirmée par les chiffres donnés par le site de location Pap.fr : en juin 2020, l’offre de location était pléthorique, une hausse de 39 % du nombre d’annonces par rapport à la même époque de l’année, en 2019.

:lol:

PACA
-+
-+
Messages : 2460
Enregistré le : 26 déc. 2011, 12:31

Re: Le Covid-19 serait-il le remède des métropoles contre Airbnb ?

#4733 Message par PACA » 26 août 2020, 05:06

Sur ce coup je ne me suis pas planté j'ai largement anticipé, pour 2 logements, j'ai arrêté il y a 5 ans le saisonnier pour de la longue durée. En fait j'avais de l'hybride saisonnier + étudiant l'hiver => intenable trop de travail, ça tient pas la route sans faire du black pour le personnel. (Montant de la location trop faible, hors IDF, pour pouvoir payer du personnel déclaré)

Mon avis "hors IDF" : même sans covid, le saisonnier c'est trop fragile, il faut faire du black, c'est une affaire de professionnel, sauf , sauf, pour les bailleurs qui mettent les mains à la pâte => ménage et service petit dej => femme de ménage, ce n'est pas mon métier à l'origine.

L'hôtellerie est un métier .... on peut aussi se planter sans touristes avec le Covid.

Cagou780
Messages : 1117
Enregistré le : 19 mars 2020, 05:01

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4734 Message par Cagou780 » 26 août 2020, 06:45

"Avec la crise, ils préfèrent louer leur logement qu'ils voulaient vendre"
«C'est un phénomène de prudence que nous avons remarqué dans plusieurs grandes villes et qui avait disparu, affirme Jean-Marc Torrollion. C'est notamment le cas à Paris. «L'absence des touristes pendant la crise sanitaire a remis un nombre important de logements sur le marché locatif du centre de Paris, loués habituellement sur Airbnb»,.... Au deuxième trimestre, Lodgis, spécialiste de la location meublée en Ile-de-France, a observé une baisse de 5% des loyers parisiens sur un an (de 38,5 euros par m² à 36,56 euros). «De nombreux propriétaires font le choix de baisser leur loyer pour louer rapidement et ainsi éviter une vacance trop longue et une baisse significative de rentabilité sur l'année»,
https://www.boursorama.com/patrimoine/a ... 287480cf5e

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 42666
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4735 Message par slash33 » 26 août 2020, 08:02

PS: c'est une baisse des loyers des locations en meublé sur un échantillon de 5000 biens pour l’Île-de-France.

dicktraci
Messages : 267
Enregistré le : 21 sept. 2013, 09:18
Localisation : 78

Re: Le Covid-19 serait-il le remède des métropoles contre Airbnb ?

#4736 Message par dicktraci » 26 août 2020, 08:13

PACA a écrit :
26 août 2020, 05:06
Sur ce coup je ne me suis pas planté j'ai largement anticipé, pour 2 logements, j'ai arrêté il y a 5 ans le saisonnier pour de la longue durée. En fait j'avais de l'hybride saisonnier + étudiant l'hiver => intenable trop de travail, ça tient pas la route sans faire du black pour le personnel. (Montant de la location trop faible, hors IDF, pour pouvoir payer du personnel déclaré)

Mon avis "hors IDF" : même sans covid, le saisonnier c'est trop fragile, il faut faire du black, c'est une affaire de professionnel, sauf , sauf, pour les bailleurs qui mettent les mains à la pâte => ménage et service petit dej => femme de ménage, ce n'est pas mon métier à l'origine.

L'hôtellerie est un métier .... on peut aussi se planter sans touristes avec le Covid.
Mon avis sur le sujet est sur du moyen/long terme le saisonnier restera quelque chose de bien rentable. Après c'est sur faire du black ou pas rentre dans l'équation (femme de ménage principalement).

Il y a en ce moment un gros trou d'air. Ceux qui ont mis tous les œufs dans le même panniers, et qui sont allés au maximum de leur capacité d'emprunt, se verront étranglés et contraints de revoir leur plan de force (par ex passage en location longue durée ou revente). Pour certains qui ont commencé à se mettre en mode rentier avec 10% de rendement sur 3-4 studios parisiens, ce sera la douche froide et peut être obligation de retourner bosser par ex..

Mais typiquement pour ceux qui en font un revenu marginal, ou qqchose pour arrondir les fins de mois, je pense ça en touchera une sans faire bouger l'autre.
Pour prendre mon cas, j'ai un studio au Portugal que j'ai mis en airbnb (ça me rapportait en net + de 10% de rendement jusqu'à présent). Là avec la crise, c'est clair que le rendement est sérieusement affecté (mais on reste légèrement positif, rendement est retombé à 2% peut être..). Il ya bcp plus de vacances locatives, et le prix des nuitées à du être revu un peu à la baisse..

Mais c'est une situation exceptionnel, qui dure 1 an, peut être 2 ans, mais j'imagine pas plus.
(A en lire certains les gros spots touristiques vont se vider ad vitam eternam...)

Donc ceux qui ont les reins solides, ils vont à peine la voir passer cette crise, par contre ceux qui sont sur la corde raide, cela signifiera des changements assez radicaux et violents!

Le principal élément qui représente un risque significatif pour la location type airbnb sur le moyen/long terme c'est un changement de législation et des mesures plus coercitives.

jobserve75
Messages : 1111
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4737 Message par jobserve75 » 26 août 2020, 08:17

Cagou780 a écrit :
26 août 2020, 06:45
"Avec la crise, ils préfèrent louer leur logement qu'ils voulaient vendre"
«C'est un phénomène de prudence que nous avons remarqué dans plusieurs grandes villes et qui avait disparu, affirme Jean-Marc Torrollion. C'est notamment le cas à Paris. «L'absence des touristes pendant la crise sanitaire a remis un nombre important de logements sur le marché locatif du centre de Paris, loués habituellement sur Airbnb»,.... Au deuxième trimestre, Lodgis, spécialiste de la location meublée en Ile-de-France, a observé une baisse de 5% des loyers parisiens sur un an (de 38,5 euros par m² à 36,56 euros). «De nombreux propriétaires font le choix de baisser leur loyer pour louer rapidement et ainsi éviter une vacance trop longue et une baisse significative de rentabilité sur l'année»,
https://www.boursorama.com/patrimoine/a ... 287480cf5e
A 36€ le m2 à la location, on reste bien au-dessus du plafond des loyers. Je ne comprends pas pourquoi il n’y a pas plus de sanctions.

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 42666
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4738 Message par slash33 » 26 août 2020, 08:42

Parce que le plafond ne s'applique qu'à la location nue peut-être...

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11114
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4739 Message par Vincent92 » 26 août 2020, 08:43

jobserve75 a écrit :
26 août 2020, 08:17
Cagou780 a écrit :
26 août 2020, 06:45
"Avec la crise, ils préfèrent louer leur logement qu'ils voulaient vendre"
«C'est un phénomène de prudence que nous avons remarqué dans plusieurs grandes villes et qui avait disparu, affirme Jean-Marc Torrollion. C'est notamment le cas à Paris. «L'absence des touristes pendant la crise sanitaire a remis un nombre important de logements sur le marché locatif du centre de Paris, loués habituellement sur Airbnb»,.... Au deuxième trimestre, Lodgis, spécialiste de la location meublée en Ile-de-France, a observé une baisse de 5% des loyers parisiens sur un an (de 38,5 euros par m² à 36,56 euros). «De nombreux propriétaires font le choix de baisser leur loyer pour louer rapidement et ainsi éviter une vacance trop longue et une baisse significative de rentabilité sur l'année»,
https://www.boursorama.com/patrimoine/a ... 287480cf5e
A 36€ le m2 à la location, on reste bien au-dessus du plafond des loyers. Je ne comprends pas pourquoi il n’y a pas plus de sanctions.
Probablement au dessus mais pas tant que ca. Ca va de 30 à 40€/m2 maximum suivant le quartier pour des 2 pièces en meublé datant qu'avant 1946 par exemple (plus pour les studios). On est à 36€ pour les 2 pièces dans le quartier de Necker et à 38,5€ pour les studios par exemple. On peut aussi parfois appliquer des compléments de loyer. Et je ne sais pas trop si on parle HC ou CC.
http://www.referenceloyer.drihl.ile-de- ... e.gouv.fr/

jobserve75
Messages : 1111
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4740 Message par jobserve75 » 26 août 2020, 08:53

Vincent92 a écrit :
26 août 2020, 08:43
jobserve75 a écrit :
26 août 2020, 08:17
Cagou780 a écrit :
26 août 2020, 06:45
"Avec la crise, ils préfèrent louer leur logement qu'ils voulaient vendre"
«C'est un phénomène de prudence que nous avons remarqué dans plusieurs grandes villes et qui avait disparu, affirme Jean-Marc Torrollion. C'est notamment le cas à Paris. «L'absence des touristes pendant la crise sanitaire a remis un nombre important de logements sur le marché locatif du centre de Paris, loués habituellement sur Airbnb»,.... Au deuxième trimestre, Lodgis, spécialiste de la location meublée en Ile-de-France, a observé une baisse de 5% des loyers parisiens sur un an (de 38,5 euros par m² à 36,56 euros). «De nombreux propriétaires font le choix de baisser leur loyer pour louer rapidement et ainsi éviter une vacance trop longue et une baisse significative de rentabilité sur l'année»,
https://www.boursorama.com/patrimoine/a ... 287480cf5e
A 36€ le m2 à la location, on reste bien au-dessus du plafond des loyers. Je ne comprends pas pourquoi il n’y a pas plus de sanctions.
Probablement mais pas tant que ca. Ca va de 30 à 40€/m2 maximum suivant le quartier pour des 2 pièces en meublé datant qu'avant 1946 par exemple (plus pour les studios). On est à 36€ pour les 2 pièces dans le quartier de Necker et à 38,5€ pour les studios par exemple. On peut aussi parfois appliquer des compléments de loyer.
http://www.referenceloyer.drihl.ile-de- ... e.gouv.fr/
Tu prends le cas d’un quartier très cher mais les 80% des quartiers parisiens sont à des plafonds majorés inférieurs à 30€. Je ne comprends donc pas que des sanctions ne soient pas plus systématiques.
Idem pour le plafonnement du nombre de nuitées à 120 par an pour des locations saisonnières. Si cette règle était strictement appliquées et contrôlées, il y a longtemps que les locations saisonnières auraient disparu de Paris.
Les pouvoirs publics votent des règles mais ne les appliquent pas.
Heureusement que le Covid remet un peu les choses à leur place.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11114
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4741 Message par Vincent92 » 26 août 2020, 08:57

jobserve75 a écrit :
26 août 2020, 08:53
Vincent92 a écrit :
26 août 2020, 08:43
jobserve75 a écrit :
26 août 2020, 08:17
Cagou780 a écrit :
26 août 2020, 06:45
"Avec la crise, ils préfèrent louer leur logement qu'ils voulaient vendre"

https://www.boursorama.com/patrimoine/a ... 287480cf5e
A 36€ le m2 à la location, on reste bien au-dessus du plafond des loyers. Je ne comprends pas pourquoi il n’y a pas plus de sanctions.
Probablement mais pas tant que ca. Ca va de 30 à 40€/m2 maximum suivant le quartier pour des 2 pièces en meublé datant qu'avant 1946 par exemple (plus pour les studios). On est à 36€ pour les 2 pièces dans le quartier de Necker et à 38,5€ pour les studios par exemple. On peut aussi parfois appliquer des compléments de loyer.
http://www.referenceloyer.drihl.ile-de- ... e.gouv.fr/
Tu prends le cas d’un quartier très cher mais les 80% des quartiers parisiens sont à des plafonds majorés inférieurs à 30€. Je ne comprends donc pas que des sanctions ne soient pas plus systématiques.
As tu regarder la carte que j'ai mis? Car il y zéro quartier à moins de 30€/m2 en plafond pour des 2 pièces meublés datant d'avant 1946. Et je ne sais pas si c'est exprimé en loyer CC ou HC.
Je n'ai pas pris un quartier cher mais un quartier à 36€/m2 de plafond puisqu'on parle de ca dans l'article boursorama. Les plus chers sont quasiment à 40€/m2 de plafond.
La limite est encore plus haute pour les studios (35€ de plafond pour les quartiers les moins chers, 45€ pour les plus chers)
Modifié en dernier par Vincent92 le 26 août 2020, 09:07, modifié 2 fois.

Ben92
-++
-++
Messages : 4261
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4742 Message par Ben92 » 26 août 2020, 09:02

jobserve75 a écrit :
26 août 2020, 08:53
Tu prends le cas d’un quartier très cher mais les 80% des quartiers parisiens sont à des plafonds majorés inférieurs à 30€. Je ne comprends donc pas que des sanctions ne soient pas plus systématiques.
Tout bêtes qu'ils soient, les gugusses de la municipalité savent que la plupart des bailleurs ne loueraient plus leurs biens si on appliquait les plafonds, provoquant une pénurie dramatique et une grogne des parisiens. Le plafonnement des loyers est une absurdité. La seule loi qui vaille pour fixer les loyers est la loi du marché.
Au bout du compte le plafonnement est une loi façade non appliquée dont l'utilité est uniquement politique pour flatter l'électeur gauchiste.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11114
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4743 Message par Vincent92 » 26 août 2020, 09:04

Ben92 a écrit :
26 août 2020, 09:02
jobserve75 a écrit :
26 août 2020, 08:53
Tu prends le cas d’un quartier très cher mais les 80% des quartiers parisiens sont à des plafonds majorés inférieurs à 30€. Je ne comprends donc pas que des sanctions ne soient pas plus systématiques.
Tout bêtes qu'ils soient, les gugusses de la municipalité savent que la plupart des bailleurs ne loueraient plus leurs biens si on appliquait les plafonds, provoquant une pénurie dramatique et une grogne des parisiens. Le plafonnement des loyers est une absurdité. La seule loi qui vaille pour fixer les loyers est la loi du marché.
Au bout du compte le plafonnement est une loi façade non appliquée dont l'utilité est uniquement politique pour flatter l'électeur gauchiste.
L'encadrement est une connerie. Mais j'ai quand même l'impression qu'il est très light et que l’encadrement n'est finalement pas si éloigné des prix du marché en ce moment.
C'est même quasiment non contraignant pour des appartements de plus de 60m2 à mon avis.

Cagou780
Messages : 1117
Enregistré le : 19 mars 2020, 05:01

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4744 Message par Cagou780 » 26 août 2020, 10:15

Ben92 a écrit :
26 août 2020, 09:02
La seule loi qui vaille pour fixer les loyers est la loi du marché.
Et t'en déduis quoi quand ça baisse ? :lol:

FrenchRigolade
Messages : 377
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4745 Message par FrenchRigolade » 26 août 2020, 10:29

"c'est la loi du marché", j'adore cette phrase qui n'explique rien.

Si on répondait ça en sciences physiques : "c'est les lois de la dynamique", on serait encore dans les arbres.

C'est limite un point godwin du raisonnement.

Si l'Etat intervient, désolé mais C'EST la loi du marché, si des oligopoles se forment c'est aussi la loi du marché mais déjà on va plus loin.
Peut se prévaloir de la cosignature de l'union française pour la santé bucco-dentaire.

FrenchRigolade
Messages : 377
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4746 Message par FrenchRigolade » 26 août 2020, 10:37

Ben92 a écrit :
26 août 2020, 09:02
jobserve75 a écrit :
26 août 2020, 08:53
Tu prends le cas d’un quartier très cher mais les 80% des quartiers parisiens sont à des plafonds majorés inférieurs à 30€. Je ne comprends donc pas que des sanctions ne soient pas plus systématiques.
Tout bêtes qu'ils soient, les gugusses de la municipalité savent que la plupart des bailleurs ne loueraient plus leurs biens si on appliquait les plafonds, provoquant une pénurie dramatique et une grogne des parisiens. Le plafonnement des loyers est une absurdité. La seule loi qui vaille pour fixer les loyers est la loi du marché.
Au bout du compte le plafonnement est une loi façade non appliquée dont l'utilité est uniquement politique pour flatter l'électeur gauchiste.
mais si, ils loueraient,
il vaut mieux gagner 10 000 € que 0. C'est juste qu'il y aurait une hiérarchie entre les prétendants à la location ... donc ça serait comme maintenant mais moins cher.
Peut se prévaloir de la cosignature de l'union française pour la santé bucco-dentaire.

Ben92
-++
-++
Messages : 4261
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4747 Message par Ben92 » 26 août 2020, 14:47

FrenchRigolade a écrit :
26 août 2020, 10:37
mais si, ils loueraient,
il vaut mieux gagner 10 000 € que 0. C'est juste qu'il y aurait une hiérarchie entre les prétendants à la location ... donc ça serait comme maintenant mais moins cher.
Non, ils vendraient. Le rendement est déjà très faible à Paris. Baisser les loyers peu faire chuter le rendement net au alentours de 0%.

FrenchRigolade
Messages : 377
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4748 Message par FrenchRigolade » 26 août 2020, 15:06

Ben92 a écrit :
26 août 2020, 14:47
FrenchRigolade a écrit :
26 août 2020, 10:37
mais si, ils loueraient,
il vaut mieux gagner 10 000 € que 0. C'est juste qu'il y aurait une hiérarchie entre les prétendants à la location ... donc ça serait comme maintenant mais moins cher.
Non, ils vendraient. Le rendement est déjà très faible à Paris. Baisser les loyers peu faire chuter le rendement net au alentours de 0%.
louer de 12 000 € à 10 000 € à 30 m² par exemple, à combien sont les charges ? 2000-3000 ? les impôts locaux 700 et fonciers 700 ?
On passe de
12 000 - 3 000 - 700
à
10 000 - 3 000 - 700

soit de 8 300 à 6 300 net avant impôt, ça perd disons 25% de rendement avant impôt.

Mais l'immo prend de la valeur, pourtant non ?
Peut se prévaloir de la cosignature de l'union française pour la santé bucco-dentaire.

jobserve75
Messages : 1111
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4749 Message par jobserve75 » 26 août 2020, 15:31

Quoiqu’il en soit, il faut carrément supprimer les possibilités de locations saisonnières sur Paris ou les limiter (avec contrôle) De telle sorte que la rentabilité soit à peine supérieure à une location classique.
Sinon, cette crise ne servira à rien et en 2023, ça repartira de plus belle.

Ben92
-++
-++
Messages : 4261
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4750 Message par Ben92 » 26 août 2020, 15:37

FrenchRigolade a écrit :
26 août 2020, 10:29
"c'est la loi du marché", j'adore cette phrase qui n'explique rien.
Si on répondait ça en sciences physiques : "c'est les lois de la dynamique", on serait encore dans les arbres.
C'est limite un point godwin du raisonnement.
Si l'Etat intervient, désolé mais C'EST la loi du marché, si des oligopoles se forment c'est aussi la loi du marché mais déjà on va plus loin.
Puisque tu as des lacunes en économie de marché, un petit cours niveau CM2 s'impose.
En temps normal, les propriétaires fixent le prix du loyer de manière à avoir quelques candidatures : ni trop, ni trop peu. C'est cet équilibre qui permet la fluidité du marché, et que chacun puisse trouver selon ses moyens.
Maintenant si tu imposes de louer 20% moins cher que le maximum possible, tu vas avoir un afflux de candidats ingérable pour les propriétaires. Certains choisiront le premier venu, pour d'autres ce sera à la tête du client (bonjour les discriminations), ou il faudra leur graisser la patte, voire autre faveur si la candidate est une charmante jeune femme... Et au final il sera impossible de louer quoi que ce soit pour beaucoup de candidats, même s'ils ont les moyens.

Répondre