[Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11116
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#5201 Message par Vincent92 » 08 sept. 2020, 20:37

Ave a écrit :
21 août 2020, 15:45
Vincent92 a écrit :
21 août 2020, 13:10
Ben92 a écrit :
19 août 2020, 13:05
Ave a écrit :
19 août 2020, 12:05
Je cherche pour un ami un appart à acheter sur Paris (2P de 45 m2 environ avec ascenseur dans le 11ème et arrondissements alentours) pour un budget de 450k€ et je ne trouve pas grand chose d'acceptable. Soit c'est très au dessus, soit c'est des ruines, soit il n'y a pas d'ascenseur, soit c'est sombre comme une cave soit le quartier est naze.
C'est parfaitement normal, la moyenne des prix dans le 11e est de 10650€/m². Sans les frais d'agence. A partir de ce simple fait, il est complètement illusoire d'essayer de trouver quelque chose d'acceptable à 10000€/m² FAI inclus. Le Père Noël n'existe pas. Concernant la recherche de ton ami, qu'il revoit la surface à la baisse, ou qu'il cherche dans le 20e.
https://www.seloger.com/annonces/achat/ ... 2,5&types=
(personnellement je trouve ca naze mais c'est peut être ce que cherche ton ami)
Merci, je l'avais vu celui là mais premier étage avec vis à vis ultra rapproché = sombre comme une cave. Sans compter que les pièces séjour et chambre semblent longues et étroites donc pas pratiques pour meubler.
J'ai l'impression que son projet est en train de devenir plus réalisable :
https://www.seloger.com/annonces/achat/ ... 2&natures= . 3ième étage avec ascenseur. A priori (si l'adresse indiquée est bonne) pas de bruit. Si une petite négociation est possible, cela peut rentrer ou se rapprocher de son budget. Il faut faire quelques travaux à mon avis. Surtout dans la cuisine (ca peut coûter facile 5k€). S'il n'a besoin que d'une chambre, ouvrir la cloison entre chambre et séjour (facile et peu coûteux). Il faut aussi refaire la peinture (facile et peu coûteux). Mais il peut attendre d'avoir un peu d'argent pour les faire.
S'il a finalement un peu plus d'argent, 2ième avec ascenseur, 50m2 : https://www.seloger.com/annonces/achat/ ... ?projects=
Modifié en dernier par Vincent92 le 08 sept. 2020, 21:26, modifié 4 fois.

Avatar du membre
Romario
~~+
~~+
Messages : 7835
Enregistré le : 27 juil. 2006, 21:25
Localisation : Lyon

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#5202 Message par Romario » 08 sept. 2020, 20:46

Vincent92 a écrit :
08 sept. 2020, 13:32
Pour en revenir au sujet, j'ai l'impression que les prix sont en train d'être corrigés en légère baisse (nouvelles annonces publiées + certaines annonces présentes depuis Juillet mais hors marché qui sont revues à la baisse) dans les endroits que je regarde. Je ne parle pas du tout d'un effondrement mais la phase d'euphorie qu'on a connu entre mi Mai et fin Juillet me semble bel et bien derrière nous pour le moment.
ah ça confirme l'impression que tu avais il y a quelques semaines, du coup.
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. (T. Jefferson)

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11116
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#5203 Message par Vincent92 » 08 sept. 2020, 20:50

Romario a écrit :
08 sept. 2020, 20:46
Vincent92 a écrit :
08 sept. 2020, 13:32
Pour en revenir au sujet, j'ai l'impression que les prix sont en train d'être corrigés en légère baisse (nouvelles annonces publiées + certaines annonces présentes depuis Juillet mais hors marché qui sont revues à la baisse) dans les endroits que je regarde. Je ne parle pas du tout d'un effondrement mais la phase d'euphorie qu'on a connu entre mi Mai et fin Juillet me semble bel et bien derrière nous pour le moment.
ah ça confirme l'impression que tu avais il y a quelques semaines, du coup.
Il y a quelques semaines, j'avais l'impression que les prix d'annonces avaient baissés en Août pour revenir à la situation de Juin, après une importante hausse en Juillet. Et qu'il y avait eu peu de ventes.
Je dis que j'ai l'impression que cela se généralise depuis quelques jours. Et que certaines annonces auraient été plutôt de bonnes opportunités en Juin.
Je n'observe pas de grosses baisses mais j'ai l'impression que le marché se refroidit. Avec de plus en plus de bonnes opportunités pour celui qui croit que le marché ne peut pas baisser.
Donc, oui, cela confirme mon observation d'il y a quelques semaines.
Je parle évidemment uniquement des marchés que je regarde.
Nous verrons ce que disent les professionnels dans 1 mois. Je vous fais un retour avec les éléments que j'ai.

dicktraci
Messages : 268
Enregistré le : 21 sept. 2013, 09:18
Localisation : 78

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#5204 Message par dicktraci » 08 sept. 2020, 21:09

Vincent92 a écrit :
08 sept. 2020, 20:50
Romario a écrit :
08 sept. 2020, 20:46
Vincent92 a écrit :
08 sept. 2020, 13:32
Pour en revenir au sujet, j'ai l'impression que les prix sont en train d'être corrigés en légère baisse (nouvelles annonces publiées + certaines annonces présentes depuis Juillet mais hors marché qui sont revues à la baisse) dans les endroits que je regarde. Je ne parle pas du tout d'un effondrement mais la phase d'euphorie qu'on a connu entre mi Mai et fin Juillet me semble bel et bien derrière nous pour le moment.
ah ça confirme l'impression que tu avais il y a quelques semaines, du coup.
Il y a quelques semaines, j'avais l'impression que les prix d'annonces avaient baissés en Août pour revenir à la situation de Juin, après une importante hausse en Juillet. Et qu'il y avait eu peu de ventes.
Je dis que j'ai l'impression que cela se généralise depuis quelques jours. Et que certaines annonces auraient été plutôt de bonnes opportunités en Juin.
Je n'observe pas de grosses baisses mais j'ai l'impression que le marché se refroidit. Avec de plus en plus de bonnes opportunités pour celui qui croit que le marché ne peut pas baisser.
Donc, oui, sans dire qu'il y a un effondrement, cela confirme mon observation d'il y a quelques semaines.
Je parle évidemment uniquement des marchés que je regarde.
Nous verrons ce que disent les professionnels dans 1 mois. Je vous fais un retour avec les éléments que j'ai.
Je constate à peu près la même chose pour le marché que je suis (maisons idf en grande couronne nord ouest--95 proche 92).

De mai à juillet j'avais l'impression que les prix continuaient de monter, puis en août c'était un peu bizarre car tres peu voir pas du tout de nouvelles annonces - sûrement l'effet des vacances.

Mais depuis la rentrée y a une série d'annonces qui sont tombées et qui sont à des prix pre-confinemment (je dirais même fin 2019..). Ce qui m'intéresse de voir maintenant c'est si ces annonces partent au bout d'une semaine ou si elle mettent plus de temps (auquel cas le retournement de marché serait peut être envisageable à termes).

Septembre à novembre sera une période très importante..

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11116
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#5205 Message par Vincent92 » 08 sept. 2020, 21:33

Vincent92 a écrit :
08 sept. 2020, 20:37
Ave a écrit :
21 août 2020, 15:45
Vincent92 a écrit :
21 août 2020, 13:10
Ben92 a écrit :
19 août 2020, 13:05

C'est parfaitement normal, la moyenne des prix dans le 11e est de 10650€/m². Sans les frais d'agence. A partir de ce simple fait, il est complètement illusoire d'essayer de trouver quelque chose d'acceptable à 10000€/m² FAI inclus. Le Père Noël n'existe pas. Concernant la recherche de ton ami, qu'il revoit la surface à la baisse, ou qu'il cherche dans le 20e.
https://www.seloger.com/annonces/achat/ ... 2,5&types=
(personnellement je trouve ca naze mais c'est peut être ce que cherche ton ami)
Merci, je l'avais vu celui là mais premier étage avec vis à vis ultra rapproché = sombre comme une cave. Sans compter que les pièces séjour et chambre semblent longues et étroites donc pas pratiques pour meubler.
J'ai l'impression que son projet est en train de devenir plus réalisable :
https://www.seloger.com/annonces/achat/ ... 2&natures= . 3ième étage avec ascenseur. A priori (si l'adresse indiquée est bonne) pas de bruit. Si une petite négociation est possible, cela peut rentrer ou se rapprocher de son budget. Il faut faire quelques travaux à mon avis. Surtout dans la cuisine (ca peut coûter facile 5k€). S'il n'a besoin que d'une chambre, ouvrir la cloison entre chambre et séjour (facile et peu coûteux). Il faut aussi refaire la peinture (facile et peu coûteux). Mais il peut attendre d'avoir un peu d'argent pour les faire.
S'il a finalement un peu plus d'argent, 2ième avec ascenseur, 50m2 : https://www.seloger.com/annonces/achat/ ... ?projects=
Je note d'ailleurs que tout comme mes exemples à Becon les bruyères, Meilleursagents semble affiché un prix négocié hors frais d'agence supérieur au prix non négocié frais d'agence inclus d'un bien non vendu pour le moment :

Image

Bref, leur outil a l'air de complètement surestimer les prix.

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 30807
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#5206 Message par Gpzzzz » 08 sept. 2020, 21:50

Vincent92 a écrit :
08 sept. 2020, 20:37
Ave a écrit :
21 août 2020, 15:45
Vincent92 a écrit :
21 août 2020, 13:10
Ben92 a écrit :
19 août 2020, 13:05

C'est parfaitement normal, la moyenne des prix dans le 11e est de 10650€/m². Sans les frais d'agence. A partir de ce simple fait, il est complètement illusoire d'essayer de trouver quelque chose d'acceptable à 10000€/m² FAI inclus. Le Père Noël n'existe pas. Concernant la recherche de ton ami, qu'il revoit la surface à la baisse, ou qu'il cherche dans le 20e.
https://www.seloger.com/annonces/achat/ ... 2,5&types=
(personnellement je trouve ca naze mais c'est peut être ce que cherche ton ami)
Merci, je l'avais vu celui là mais premier étage avec vis à vis ultra rapproché = sombre comme une cave. Sans compter que les pièces séjour et chambre semblent longues et étroites donc pas pratiques pour meubler.
J'ai l'impression que son projet est en train de devenir plus réalisable :
https://www.seloger.com/annonces/achat/ ... 2&natures= . 3ième étage avec ascenseur. A priori (si l'adresse indiquée est bonne) pas de bruit. Si une petite négociation est possible, cela peut rentrer ou se rapprocher de son budget. Il faut faire quelques travaux à mon avis. Surtout dans la cuisine (ca peut coûter facile 5k€). S'il n'a besoin que d'une chambre, ouvrir la cloison entre chambre et séjour (facile et peu coûteux). Il faut aussi refaire la peinture (facile et peu coûteux). Mais il peut attendre d'avoir un peu d'argent pour les faire.
S'il a finalement un peu plus d'argent, 2ième avec ascenseur, 50m2 : https://www.seloger.com/annonces/achat/ ... ?projects=
Sur le premier bien, tu parles de "quelques travaux".
Tu plaisantes ? :lol:

Tu me fais penser a un pote qui a acheté une maison dans son jus d il y a 30ans.. il chiffrait a 25ke.. je lui ai dit 50ke, il en a eu pour 60ke a la fin :lol:
Modifié en dernier par Gpzzzz le 08 sept. 2020, 21:57, modifié 1 fois.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11116
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#5207 Message par Vincent92 » 08 sept. 2020, 21:54

Gpzzzz a écrit :
08 sept. 2020, 21:50
Vincent92 a écrit :
08 sept. 2020, 20:37
Ave a écrit :
21 août 2020, 15:45
Vincent92 a écrit :
21 août 2020, 13:10
https://www.seloger.com/annonces/achat/ ... 2,5&types=
(personnellement je trouve ca naze mais c'est peut être ce que cherche ton ami)
Merci, je l'avais vu celui là mais premier étage avec vis à vis ultra rapproché = sombre comme une cave. Sans compter que les pièces séjour et chambre semblent longues et étroites donc pas pratiques pour meubler.
J'ai l'impression que son projet est en train de devenir plus réalisable :
https://www.seloger.com/annonces/achat/ ... 2&natures= . 3ième étage avec ascenseur. A priori (si l'adresse indiquée est bonne) pas de bruit. Si une petite négociation est possible, cela peut rentrer ou se rapprocher de son budget. Il faut faire quelques travaux à mon avis. Surtout dans la cuisine (ca peut coûter facile 5k€). S'il n'a besoin que d'une chambre, ouvrir la cloison entre chambre et séjour (facile et peu coûteux). Il faut aussi refaire la peinture (facile et peu coûteux). Mais il peut attendre d'avoir un peu d'argent pour les faire.
S'il a finalement un peu plus d'argent, 2ième avec ascenseur, 50m2 : https://www.seloger.com/annonces/achat/ ... ?projects=
Sur le premier bien, tu parles de "quelques travaux".
Tu plaisantes ? :lol:
Je veux dire que c’est impressionnant mais ça a l’air plutôt sain. Il faut tout enlever des murs et repeindre, changer le radiateur. Il faut aussi refaire la cuisine (c’est surtout ça qui coûte cher). Si on fait soi-même, c’est peu coûteux. Genre 5-10k€ Max. A supposer que l’électricité est au norme.
Si on fait faire c’est plus cher. Je ne sais pas mais disons 500€/m2 soit 20-25k€.
Cela dépend aussi de qui rentre dans l’appartement. A priori, l’ami d’Ave est vieux. Donc, sa perception sera peut être aussi différente.
Modifié en dernier par Vincent92 le 08 sept. 2020, 22:21, modifié 2 fois.

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 30807
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#5208 Message par Gpzzzz » 08 sept. 2020, 21:59

Vincent92 a écrit :
08 sept. 2020, 21:54
Gpzzzz a écrit :
08 sept. 2020, 21:50
Vincent92 a écrit :
08 sept. 2020, 20:37
Ave a écrit :
21 août 2020, 15:45


Merci, je l'avais vu celui là mais premier étage avec vis à vis ultra rapproché = sombre comme une cave. Sans compter que les pièces séjour et chambre semblent longues et étroites donc pas pratiques pour meubler.
J'ai l'impression que son projet est en train de devenir plus réalisable :
https://www.seloger.com/annonces/achat/ ... 2&natures= . 3ième étage avec ascenseur. A priori (si l'adresse indiquée est bonne) pas de bruit. Si une petite négociation est possible, cela peut rentrer ou se rapprocher de son budget. Il faut faire quelques travaux à mon avis. Surtout dans la cuisine (ca peut coûter facile 5k€). S'il n'a besoin que d'une chambre, ouvrir la cloison entre chambre et séjour (facile et peu coûteux). Il faut aussi refaire la peinture (facile et peu coûteux). Mais il peut attendre d'avoir un peu d'argent pour les faire.
S'il a finalement un peu plus d'argent, 2ième avec ascenseur, 50m2 : https://www.seloger.com/annonces/achat/ ... ?projects=
Sur le premier bien, tu parles de "quelques travaux".
Tu plaisantes ? :lol:
Je veux dire que c’est impressionnant mais ça a l’air plutôt sain. Il faut tout enlever des murs et repeindre et changer le radiateur. Il faut aussi refaire la cuisine (c’est surtout ça qui coûte cher). Si on fait soit même, c’est peu coûteux. Genre 5-10k€ Max. A supposer que l’électricité est au norme.
Si on fait faire c’est plus cher. Je ne sais pas mais disons 500€/m2 soit 20-25k€.
Mouais.. des bons radiateurs électriques c est vite 500 balles pieces.. et t oublies la SDB aussi... Bizarrement pas de photo sur l'annonce.. ça laisse penser que ça doit être lamentable :lol:

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11116
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#5209 Message par Vincent92 » 09 sept. 2020, 08:23

(...)
Modifié en dernier par Vincent92 le 09 sept. 2020, 08:24, modifié 1 fois.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11116
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#5210 Message par Vincent92 » 09 sept. 2020, 08:26

Gpzzzz a écrit :
08 sept. 2020, 21:59
Vincent92 a écrit :
08 sept. 2020, 21:54
Gpzzzz a écrit :
08 sept. 2020, 21:50
Vincent92 a écrit :
08 sept. 2020, 20:37
J'ai l'impression que son projet est en train de devenir plus réalisable :
https://www.seloger.com/annonces/achat/ ... 2&natures= . 3ième étage avec ascenseur. A priori (si l'adresse indiquée est bonne) pas de bruit. Si une petite négociation est possible, cela peut rentrer ou se rapprocher de son budget. Il faut faire quelques travaux à mon avis. Surtout dans la cuisine (ca peut coûter facile 5k€). S'il n'a besoin que d'une chambre, ouvrir la cloison entre chambre et séjour (facile et peu coûteux). Il faut aussi refaire la peinture (facile et peu coûteux). Mais il peut attendre d'avoir un peu d'argent pour les faire.
S'il a finalement un peu plus d'argent, 2ième avec ascenseur, 50m2 : https://www.seloger.com/annonces/achat/ ... ?projects=
Sur le premier bien, tu parles de "quelques travaux".
Tu plaisantes ? :lol:
Je veux dire que c’est impressionnant mais ça a l’air plutôt sain. Il faut tout enlever des murs et repeindre et changer le radiateur. Il faut aussi refaire la cuisine (c’est surtout ça qui coûte cher). Si on fait soit même, c’est peu coûteux. Genre 5-10k€ Max. A supposer que l’électricité est au norme.
Si on fait faire c’est plus cher. Je ne sais pas mais disons 500€/m2 soit 20-25k€.
Mouais.. des bons radiateurs électriques c est vite 500 balles pieces.. et t oublies la SDB aussi... Bizarrement pas de photo sur l'annonce.. ça laisse penser que ça doit être lamentable :lol:
Oui, c’est possible. Mon point est que cet appartement est à 10k€/m2 et que c’est ce genre d’appartement qu’on peut tenter le plus de négociation. Qu’une fois négocié, si c’est possible, on sera proche voir dans son budget et que cela correspond à ces critères de recherche qui sont plutôt qualitatif pour le 75011 (3ieme étage avec ascenseur, au calme, relativement lumineux, etc...).
Qu’il n’est pas obligé de faire les travaux tout de suite s’il n’en a pas les moyens.
Qu’une fois les travaux fait, cela fera un bien acheté moins ou proche de 10k5€ au 3ieme étage avec ascenseur, relativement lumineux, calme et refait à neuf dans le 11ieme. Même si sans visiter, on ne sait pas. Il faut peut être aussi changer l'électricité par exemple.
Que ce n’est pas la meilleure opportunité sur le marché mais que c’est tout de même une opportunité si on pense comme Ave et son ami que les prix ne peuvent pas baisser.
Qu’il existe aussi d’autres opportunités, comme la deuxième annonce. On peut même peut être essayer de discuter directement avec les propriétaires pour économiser les frais d’agence pour cette deuxième annonce. Mais qu'on fait avec son budget. A priori, avec un maximum proche de 450k€.
Il faut quand même se rendre compte que Ave disait qu’elle ne trouvait rien il y a 1 ou 2 mois et que Ben92 nous dit que c’est une recherche impossible.
Et tout cela quand Orpi nous dit que « les prix à Paris ont augmenté de 8% depuis la fin du confinement » (j’adore son langage corporel quand elle dit ça 8)).
Bref, si on pense comme Ave et Ben92, c’est des opportunités à étudier.
Modifié en dernier par Vincent92 le 09 sept. 2020, 08:53, modifié 2 fois.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 22490
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#5211 Message par lecriminel » 09 sept. 2020, 08:39

Vincent92 a écrit :
08 sept. 2020, 21:33

Image

Bref, leur outil a l'air de complètement surestimer les prix.
leur outil est nul, d'ailleurs c'est marqué juste en-dessous.
Si on savait estimer un bien, ça se saurait.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11116
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#5212 Message par Vincent92 » 09 sept. 2020, 08:46

lecriminel a écrit :
09 sept. 2020, 08:39
Vincent92 a écrit :
08 sept. 2020, 21:33

Image

Bref, leur outil a l'air de complètement surestimer les prix.
leur outil est nul, d'ailleurs c'est marqué juste en-dessous.
Si on savait estimer un bien, ça se saurait.
Je trouvais qu'on était plutôt pas mal avant leur mise à jour. Cela donnait une première idée.

Avatar du membre
roi.de.trefle
+
+
Messages : 2998
Enregistré le : 14 févr. 2008, 08:55
Localisation : La-Varenne-Saint-Hilaire

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#5213 Message par roi.de.trefle » 09 sept. 2020, 08:49

Vincent92 a écrit :
08 sept. 2020, 21:54
A supposer que l’électricité est au norme.
Pratiquement jamais vu d'électricité aux normes dans mes visites : ca a tellement changé que faut avoir fait des travaux dans les 5 ans...
Ignorés : Pimono - Pazuzu

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11116
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#5214 Message par Vincent92 » 09 sept. 2020, 08:50

roi.de.trefle a écrit :
09 sept. 2020, 08:49
Vincent92 a écrit :
08 sept. 2020, 21:54
A supposer que l’électricité est au norme.
Pratiquement jamais vu d'électricité aux normes dans mes visites : ca a tellement changé que faut avoir fait des travaux dans les 5 ans...
Je voulais dire au moins relié à la terre et pas dangereux. Bref, qui ne date pas de plus de 30 ans. Effectivement, c'est compliqué de n'avoir aucune anomalie.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 22490
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#5215 Message par lecriminel » 09 sept. 2020, 08:58

Gpzzzz a écrit :
08 sept. 2020, 21:50
Sur le premier bien, tu parles de "quelques travaux".
Tu plaisantes ? :lol:

Tu me fais penser a un pote qui a acheté une maison dans son jus d il y a 30ans.. il chiffrait a 25ke.. je lui ai dit 50ke, il en a eu pour 60ke a la fin :lol:
tu fais référence à quel appartement ? Ceux que je vois sont hors catégorie (tellement propres) par rapport à ce que j'ai vu en RP en début de siècle.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 21562
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#5216 Message par kamoulox » 09 sept. 2020, 09:03

Oui pareil. Quand je repense à l’état de la baraque que j’ai acheté ici c’est du 5*

Avatar du membre
Romario
~~+
~~+
Messages : 7835
Enregistré le : 27 juil. 2006, 21:25
Localisation : Lyon

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#5217 Message par Romario » 09 sept. 2020, 09:40

Ces villes où la progression des prix a laissé place à une légère baisse avec la crise sanitaire, boursier.com, le 08/09/2020

La récente étude de Meilleurs Agents donne l’occasion de revenir en détail sur le marché immobilier des grandes villes françaises. [...] la tendance des prix en France reste globalement haussière sur les 12 derniers mois. +1,9% entre le 1er septembre 2019 et le 1er septembre 2020.
Pour certaines villes comme Toulouse, la forte hausse de 7,1% entre le 1er septembre 2019 et le 15 mars 2020 (juste avant le confinement) a laissé place à une légère baisse de 0,5% (du 15 mars 2020 au 1er septembre 2020).
Même chose à Montpellier (+4,1% puis -0,5%) et à Paris (+5,1% contre -0,4%) où on aurait sans doute atteint la moyenne de 11.000 € le m² fin 2020 si la dynamique de début d’année s’était poursuivie. Or Meilleurs Agents mesure une légère baisse d’avril à septembre qui maintient actuellement les prix autour de 10.600 € le m² dans la capitale.
ans le cas de Nice, la hausse de 3,9% a laissé place à une stagnation (4.500 € le m² pour les appartements) alors qu’à Marseille, Rennes et Lille, la progression n’est plus que d’environ 0,5%.
Bordeaux et Strasbourg sont les seules villes à garder un rythme relativement constant en légère hausse alors que Nantes et Lyon ralentissent mais conservent des prix en hausse sensible de près de 2% depuis le confinement.
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. (T. Jefferson)

Avatar du membre
ddv
~~+
~~+
Messages : 5214
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : Est Morbihan

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#5218 Message par ddv » 09 sept. 2020, 10:12

lecriminel a écrit :
09 sept. 2020, 08:39
leur outil est nul, d'ailleurs c'est marqué juste en-dessous.
Si on savait estimer un bien, ça se saurait.
De toutes façons, le prix dépend des travaux à réaliser. Tant qu'on ne peut pas renseigner dans leur formulaire, toiture à refaire, assainissement à refaire, etc., leurs estimations ne valent pas grand chose.
"Comme aujourd'hui, ça commence à se savoir... Tout le monde sera obligé de faire de la permaculture comme les ouvriers il y a 50 ans avaient leurs jardins potagers... On va revenir à ça, on ne peut pas faire autrement" - G. Mulliez, mars 2019

Cagou780
Messages : 1149
Enregistré le : 19 mars 2020, 05:01

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#5219 Message par Cagou780 » 10 sept. 2020, 10:22

Les notaires parisiens :
https://paris.notaires.fr/sites/default ... 2020_0.pdf
Leur projection d'après les avant contrats c'est +1.1 % pour les appart pour août à octobre après +2.1 % pour le t2.
32 % de vente en moins au t2/t2 2019 et pas d'infos sur le volumes des avants contrats depuis juin.

Je pensais que l'année 2019 avait été une année exceptionnelle en nombre de vente mais sur Paris les volumes annuels sont en baisse continue depuis t2 2017 : -17% jusqu'à t2 2020 (de 38 000 à 31390) alors que les prix passaient de 9000 à 10390 soit + 20 %. Sacré décrochage qu'on doit surement à airbnb : d'un côté des acquisitions surpayées et de l'autre des biens conservés pour faire de la location courte durée. Je ne vois que ça.

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 14118
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#5220 Message par pimono » 10 sept. 2020, 10:57

lecriminel a écrit :
09 sept. 2020, 08:39
Vincent92 a écrit :
08 sept. 2020, 21:33

Image

Bref, leur outil a l'air de complètement surestimer les prix.
leur outil est nul, d'ailleurs c'est marqué juste en-dessous.
Si on savait estimer un bien, ça se saurait.
C'est ça le problème avec tous les chiffres qu'on nous dit, et c'est ce que j'ai toujours dis, s'il n'y a pas les explications de la source avec la méthode exacte de calcul et de comptage, tout ce travail de ponte de chiffre est vain.
Avec le coronavirus, on est dans le même cas de figure. On peut nous dire ce qu''on veux, comment vérifier la réalité de chaque valeur ?
"Ils feront le travail pour nous et nous prospérerons grâce à leurs dettes et leur dur labeur, ...nous continuerons à les faire vivre dans la peur et la colère par l’image et le son."

flipper le dauphin
-++
-++
Messages : 4167
Enregistré le : 11 juin 2005, 12:26

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#5221 Message par flipper le dauphin » 10 sept. 2020, 11:31

Cagou780 a écrit :
10 sept. 2020, 10:22
Les notaires parisiens :
https://paris.notaires.fr/sites/default ... 2020_0.pdf
Leur projection d'après les avant contrats c'est +1.1 % pour les appart pour août à octobre après +2.1 % pour le t2.
32 % de vente en moins au t2/t2 2019 et pas d'infos sur le volumes des avants contrats depuis juin.

Je pensais que l'année 2019 avait été une année exceptionnelle en nombre de vente mais sur Paris les volumes annuels sont en baisse continue depuis t2 2017 : -17% jusqu'à t2 2020 (de 38 000 à 31390) alors que les prix passaient de 9000 à 10390 soit + 20 %. Sacré décrochage qu'on doit surement à airbnb : d'un côté des acquisitions surpayées et de l'autre des biens conservés pour faire de la location courte durée. Je ne vois que ça.
Ce qu'on retient du marché de l'Ile de France

- Pas d'effondrement des prix bien au contraire
- Pas de catastrophe pour les volumes : Si on prends l'année 2019 comme reference (année exceptionnelle), le recul est sensible. Si on prends sur les 10 dernieres années en glissement annuel on est à -6% sur les volumes
- des avant-contrats qui n'indiquent aucun tassement des prix.

Bref, le retournement interviendra peut etre, mais pour l'ile de France il va surement falloir attendre l'année prochaine

ParisIDF92
Messages : 566
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#5222 Message par ParisIDF92 » 10 sept. 2020, 11:40

Bref la difference de prix entre le 16ème et le 19ème est seulement un 20%. Alerte bulle.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11116
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#5223 Message par Vincent92 » 10 sept. 2020, 12:06

flipper le dauphin a écrit :
10 sept. 2020, 11:31
Bref, le retournement interviendra peut etre, mais pour l'ile de France il va surement falloir attendre l'année prochaine
Non, ils disent que les prix ont augmentés en Mai et Juin et que, d'après les avants contrats, la hausse est encore plus importante en Juillet. Ce que tous ceux qui regardent les annonces ont d'ailleurs pu observer. Il n'y a pas trop de doute là dessus. Il y a eu à l'évidence une hausse de mi Mai à fin Juillet. Je l'ai d'ailleurs annoncé plusieurs fois.
Ils ne se prononcent pas sur la fin de l'année, ni même sur la situation du marché début septembre (ceux qui signent des compris aujourd'hui ne signeront pas d'actes définitifs avant fin d'année. Mais ce qui est intéressant, c'est la situation du marché à date, pas sur signature définitive qui intervient x mois plus tard). Ca, c'est juste ton avis/ta lecture.
C'est cette méconnaissance/embrouille qui fait qu'on peut écrire que Paris bat des record en fin 2012 alors même que le marché est au contraire en train de se retourner.
N.B. : Je ne dis pas que c'est forcément le cas actuellement. Je me permets juste de préciser que les notaires parlent du T2 2020 (Avril à Juin) et des projections de Juillet. Ils ne font pas de pronostics sur l'état du marché en fin d'année et ne donne pas l'état du marché début septembre.
Modifié en dernier par Vincent92 le 10 sept. 2020, 13:01, modifié 1 fois.

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 42682
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#5224 Message par slash33 » 10 sept. 2020, 12:53

flipper le dauphin a écrit :
10 sept. 2020, 11:31
Ce qu'on retient du marché de l'Ile de France

- Pas d'effondrement des prix bien au contraire
- Pas de catastrophe pour les volumes : Si on prends l'année 2019 comme reference (année exceptionnelle), le recul est sensible. Si on prends sur les 10 dernieres années en glissement annuel on est à -6% sur les volumes
- des avant-contrats qui n'indiquent aucun tassement des prix
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 2d2ee6991d

mais

https://www.boursorama.com/patrimoine/a ... 529200b6ce

Bref, qui a raison?

Ben92
-++
-++
Messages : 4269
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#5225 Message par Ben92 » 10 sept. 2020, 12:55

Rien d'étonnant, Paris ne peut pas baisser la demande est trop forte.
Désolé pour les déçus mais voilà le marché a parlé, et c'est ainsi.

ParisIDF92
Messages : 566
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#5226 Message par ParisIDF92 » 10 sept. 2020, 13:20

https://www.leparisien.fr/immobilier/im ... 381640.php
Immobilier en Ile-de-France : qui emprunte et pour acheter où ?
A 25 ans, Sophie (le prénom a été modifié) vient tout juste de faire l’acquisition de son appartement à Brétigny-sur-Orge en Essonne. Son éloignement de Paris, environ 45 kilomètres, lui a permis de l’acheter à coût relativement raisonnable : 160 000 euros pour une surface de 42 mètres carrés, soit moins de 4 000 euros le mètre carré.

«J’étais déjà locataire de ce logement depuis sept ans et j’ai saisi l’opportunité lorsque mes propriétaires ont décidé de vendre, détaille-t-elle. Et comme c’est mon premier achat, ça m’a beaucoup rassuré de choisir un bien que je connaissais déjà. J’ai tout de même négocié et j’ai fait baisser le prix de 7 000 euros.»
Avant de choisir le Crédit Agricole, Sophie a fait le tour des banques. «J’ai emprunté la totalité, soit 173 000 euros, avec les frais de notaires sur vingt-cinq ans, souligne-t-elle Mais comme j’ai un CDI, j’ai pu le faire sans apport et même sans garant.» Elle travaille à Paris mais ne souhaite pas y vivre.

«Grâce au RER C, je peux rallier Paris en trente minutes Cela me convient parfaitement. Avec la création du Grand Paris, les connexions sont nombreuses et donnent plus de choix dans la localisation de son futur logement. Mon second investissement sera sans doute une maison et je suis prête à m’éloigner un peu plus de Paris pour en profiter. Et comme je peux pratiquer le télétravail, la distance n’est pas un problème ».
Olivia, 38 ans, elle, réside à Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne) depuis 2008. Elle vient de vendre son appartement de 65 mètres carrés pour 340 000 euros et elle a racheté une maison de 130 mètres carrés avec jardin pour 490 000 euros, auquel elle a rajouté 110 000 euros de travaux, soit un emprunt de 600 000 euros.

«Je n’avais pas encore vendu mon appartement quand j’ai acheté la maison c’est pourquoi j’ai emprunté la totalité, indique-t-elle. Mais j’ai remboursé une partie donc je me retrouve avec 470 000 euros à rembourser sur vingt-cinq ans.» C’est pour que ses enfants aient leur propre chambre qu’Olivia a décidé de déménager. Mais pas question de quitter Vitry.

«Nous avons mis un an à trouver après avoir visité une centaine de biens, se souvient-elle. Je ne voulais pas quitter ma ville. Deux gares du futur métro doivent sortir de terre et la maison est à 200 m de l’une d’entre elle. Je souhaitais donc acheter avant que les prix n’explosent.»

Olivia apprécie également la proximité de Paris, à moins de 5 kilomètres du périphérique, car elle et son mari travaillent dans la capitale. «Par ailleurs, nous apprécions beaucoup la commune notamment en ce qui concerne les infrastructures pour les enfants et les espaces verts, insiste-t-elle. A long terme, une fois à la retraite, nous pensons même la louer en colocation car elle propose cinq chambres.»
Modifié en dernier par ParisIDF92 le 10 sept. 2020, 13:36, modifié 1 fois.

dicktraci
Messages : 268
Enregistré le : 21 sept. 2013, 09:18
Localisation : 78

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#5227 Message par dicktraci » 10 sept. 2020, 13:29

https://www.leparisien.fr/immobilier/pr ... 382222.php

Bon dommage comme d'hab chez le parisien les articles intéressants sont payants et les articles sensationalistes caca-pipi sont gratos.. :twisted:

ParisIDF92
Messages : 566
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#5228 Message par ParisIDF92 » 10 sept. 2020, 13:32

dicktraci a écrit :
10 sept. 2020, 13:29
https://www.leparisien.fr/immobilier/pr ... 382222.php

Bon dommage comme d'hab chez le parisien les articles intéressants sont payants et les articles sensationalistes caca-pipi sont gratos.. :twisted:
www.archive.is 8)

Avatar du membre
Suricate
Modérateur
Modérateur
Messages : 14221
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12
Localisation : Saumur (49)

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#5229 Message par Suricate » 10 sept. 2020, 13:34

Emprunt sur 25 ans sans apport. Et il parait que les banques refusent des dossiers (ceux des primos qui demandent des financements à 110% sur 30 ans ?).

ParisIDF92
Messages : 566
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#5230 Message par ParisIDF92 » 10 sept. 2020, 13:35

Suricate a écrit :
10 sept. 2020, 13:34
Emprunt sur 25 ans sans apport. Et il parait que les banques refusent des dossiers (ceux des primos qui demandent des financements à 110% sur 30 ans ?).
Elle a un CDI. 8)

dicktraci
Messages : 268
Enregistré le : 21 sept. 2013, 09:18
Localisation : 78

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#5231 Message par dicktraci » 10 sept. 2020, 13:36

ParisIDF92 a écrit :
10 sept. 2020, 13:32
dicktraci a écrit :
10 sept. 2020, 13:29
https://www.leparisien.fr/immobilier/pr ... 382222.php

Bon dommage comme d'hab chez le parisien les articles intéressants sont payants et les articles sensationalistes caca-pipi sont gratos.. :twisted:
www.archive.is 8)
Merci ! Genial

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11116
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#5232 Message par Vincent92 » 10 sept. 2020, 13:36

slash33 a écrit :
10 sept. 2020, 12:53
flipper le dauphin a écrit :
10 sept. 2020, 11:31
Ce qu'on retient du marché de l'Ile de France

- Pas d'effondrement des prix bien au contraire
- Pas de catastrophe pour les volumes : Si on prends l'année 2019 comme reference (année exceptionnelle), le recul est sensible. Si on prends sur les 10 dernieres années en glissement annuel on est à -6% sur les volumes
- des avant-contrats qui n'indiquent aucun tassement des prix
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 2d2ee6991d

mais

https://www.boursorama.com/patrimoine/a ... 529200b6ce

Bref, qui a raison?
Les deux positions peuvent être bonnes car ils ne parlent pas exactement de la même chose. Il y a deux sujets : Le marché de Mai à fin Juillet et le marché actuel et futur.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11116
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#5233 Message par Vincent92 » 10 sept. 2020, 13:45

dicktraci a écrit :
10 sept. 2020, 13:29
https://archive.is/eYD1i#selection-903.79-903.129

Bon dommage comme d'hab chez le parisien les articles intéressants sont payants et les articles sensationalistes caca-pipi sont gratos.. :twisted:
L'AI du Marais dit que "le marché se cherche et n'est plus aussi actif qu'avant, mais il ne baisse pas" et Guy Hoquet dit que "Deux segments apparaissent. Le marché du studio au petit trois-pièces est assez dynamique et fluide. Les prix sont stables par rapport à la tendance avant Covid. Pour les appartements de plus 100 mètres carrés, ça coince un peu. Les délais de vente sont plus longs et il y a une tendance à négocier de l'ordre de 2 à 3 %, pour le moment"
Bref, on ne les sent pas très serein, surtout quand on sait que les AI ont en général toujours un peu tendance à dire dans un premier temps que "tout va bien Madame la Marquise" et que les prix ont probablement augmentés dans un premier temps à la sortie du confinement (donc si c'est stable par rapport à Mars...).
Modifié en dernier par Vincent92 le 10 sept. 2020, 13:57, modifié 4 fois.

ParisIDF92
Messages : 566
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#5234 Message par ParisIDF92 » 10 sept. 2020, 13:49

De toute façon Olivia et Sophie montrent que la solvabilité en IdF (hors Paris et certains villes 92) est vraiment limite.

- Sophie avec 0 apport qui se croit la winner avec son CDI à 26 ans.

- Olivia qui a acheté à Vitry en 2008 (donc peut-être à moitié prix de ces 340k) et que maintenant est "living the dream" du pavillon en RP grace à la augmentation de la valeur de son appart.

ProfGrincheux
-+
-+
Messages : 1800
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#5235 Message par ProfGrincheux » 10 sept. 2020, 14:06

Suricate a écrit :
10 sept. 2020, 13:34
Emprunt sur 25 ans sans apport. Et il parait que les banques refusent des dossiers (ceux des primos qui demandent des financements à 110% sur 30 ans ?).
Si je calcule bien Olivia a gardé 340-(600-470)=210 de liquidités (sur quoi il lui faut payer 40 de frais de notaire). Bref, elle a un joli petit pactole.

Sophie est moins riche mais son plan à l'air sain.
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11116
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#5236 Message par Vincent92 » 10 sept. 2020, 14:10

(...)
Modifié en dernier par Vincent92 le 10 sept. 2020, 14:12, modifié 1 fois.

ParisIDF92
Messages : 566
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#5237 Message par ParisIDF92 » 10 sept. 2020, 14:11

ProfGrincheux a écrit :
10 sept. 2020, 14:06
Suricate a écrit :
10 sept. 2020, 13:34
Emprunt sur 25 ans sans apport. Et il parait que les banques refusent des dossiers (ceux des primos qui demandent des financements à 110% sur 30 ans ?).
Si je calcule bien Olivia a gardé 340-(600-470)=210 de liquidités (sur quoi il lui faut payer 40 de frais de notaire). Bref, elle a un joli petit pactole.

Sophie est moins riche mais son plan à l'air sain.
Nulle part elle dit qu'elle avait payé tout le prêt pour son appart vendu à 340k. Donc ces 210k comprennent également l'annulation du prêt précédent.

ProfGrincheux
-+
-+
Messages : 1800
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#5238 Message par ProfGrincheux » 10 sept. 2020, 14:16

Exact!
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred.

flipper le dauphin
-++
-++
Messages : 4167
Enregistré le : 11 juin 2005, 12:26

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#5239 Message par flipper le dauphin » 10 sept. 2020, 14:20

Vincent92 a écrit :
10 sept. 2020, 12:06
Ils ne se prononcent pas sur la fin de l'année, ni même sur la situation du marché début septembre (ceux qui signent des compris aujourd'hui ne signeront pas d'actes définitifs avant fin d'année. Mais ce qui est intéressant, c'est la situation du marché à date, pas sur signature définitive qui intervient x mois plus tard). Ca, c'est juste ton avis/ta lecture.
C'est cette méconnaissance/embrouille qui fait qu'on peut écrire que Paris bat des record en fin 2012 alors même que le marché est au contraire en train de se retourner.
N.B. : Je ne dis pas que c'est forcément le cas actuellement. Je me permets juste de préciser que les notaires parlent du T2 2020 (Avril à Juin) et des projections de Juillet. Ils ne font pas de pronostics sur l'état du marché en fin d'année et ne donne pas l'état du marché début septembre.
Certes j'anticipe une projection
Mais avec une augmentation glissante sur un an qui va toujours etre d'actualité sur les avant contrats d'Octobre, il va etre difficile d'etre en negatif sur un an glissant en décembre.

Est ce que Decembre sera un mois en negatif et marquera le début d'un retournant ou d'un palier ? Cela on le saura d'ici quelques mois. Mais ca n'empechera pas 2020 de rester une année positive

rapha
Messages : 97
Enregistré le : 21 août 2017, 10:04

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#5240 Message par rapha » 10 sept. 2020, 14:44

Ben92 a écrit :
10 sept. 2020, 12:55
Rien d'étonnant, Paris ne peut pas baisser la demande est trop forte.
Désolé pour les déçus mais voilà le marché a parlé, et c'est ainsi.
je suis bien d'accord la descente n'est ni en U ni en V (si descente il y a), bon à chaque fois ils font des comparaisons sur un an glissant alors vu les importantes hausses sur les mois précédents forcément c'est à relativiser;
Si déjà ça permet d’éliminer les souplex, biens atypiques ou en RDC ça sera pas mal.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11116
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#5241 Message par Vincent92 » 10 sept. 2020, 14:51

flipper le dauphin a écrit :
10 sept. 2020, 14:20
Vincent92 a écrit :
10 sept. 2020, 12:06
Ils ne se prononcent pas sur la fin de l'année, ni même sur la situation du marché début septembre (ceux qui signent des compris aujourd'hui ne signeront pas d'actes définitifs avant fin d'année. Mais ce qui est intéressant, c'est la situation du marché à date, pas sur signature définitive qui intervient x mois plus tard). Ca, c'est juste ton avis/ta lecture.
C'est cette méconnaissance/embrouille qui fait qu'on peut écrire que Paris bat des record en fin 2012 alors même que le marché est au contraire en train de se retourner.
N.B. : Je ne dis pas que c'est forcément le cas actuellement. Je me permets juste de préciser que les notaires parlent du T2 2020 (Avril à Juin) et des projections de Juillet. Ils ne font pas de pronostics sur l'état du marché en fin d'année et ne donne pas l'état du marché début septembre.
Certes j'anticipe une projection
Mais avec une augmentation glissante sur un an qui va toujours etre d'actualité sur les avant contrats d'Octobre, il va etre difficile d'etre en negatif sur un an glissant en décembre.

Est ce que Decembre sera un mois en negatif et marquera le début d'un retournant ou d'un palier ? Cela on le saura d'ici quelques mois. Mais ca n’empêchera pas 2020 de rester une année positive
L'année finira forcément positive sur 1 an glissant en IDF, c'est sûr à 99% et encore plus si on s'intéresse aux actes définitifs puisque les derniers de l'année sont en train d'être négociés (il faut le temps de visiter/négocier/faire un compromis/lancer le processus notaires qui prend plusieurs mois/que cela remonte dans les statistiques notaires/...) actuellement et que le marché est plus haut que l'année dernière à la même époque.

Ce qui est intéressant, c'est ce qui va se passer en terme de compromis sur le marché sur la deuxième partie d'année, c'est à dire de Août à Décembre.
On a déjà passé Août mais pour le moment les notaires n'en parlent pas. Non pas qu'ils le cachent mais parce que c'est leur manière de travailler depuis toujours. Il y a un décalage. Donc, on a la situation fin Juillet avec les avant-contrats, soit sur un peu plus de la moitié de l'année uniquement, pour le moment.
Modifié en dernier par Vincent92 le 10 sept. 2020, 15:02, modifié 1 fois.

dicktraci
Messages : 268
Enregistré le : 21 sept. 2013, 09:18
Localisation : 78

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#5242 Message par dicktraci » 10 sept. 2020, 14:56

Vincent92 a écrit :
10 sept. 2020, 13:45
dicktraci a écrit :
10 sept. 2020, 13:29
https://archive.is/eYD1i#selection-903.79-903.129

Bon dommage comme d'hab chez le parisien les articles intéressants sont payants et les articles sensationalistes caca-pipi sont gratos.. :twisted:
L'AI du Marais dit que "le marché se cherche et n'est plus aussi actif qu'avant, mais il ne baisse pas" et Guy Hoquet dit que "Deux segments apparaissent. Le marché du studio au petit trois-pièces est assez dynamique et fluide. Les prix sont stables par rapport à la tendance avant Covid. Pour les appartements de plus 100 mètres carrés, ça coince un peu. Les délais de vente sont plus longs et il y a une tendance à négocier de l'ordre de 2 à 3 %, pour le moment"
Bref, on ne les sent pas très serein, surtout quand on sait que les AI ont en général toujours un peu tendance à dire dans un premier temps que "tout va bien Madame la Marquise" et que les prix ont probablement augmentés dans un premier temps à la sortie du confinement (donc si c'est stable par rapport à Mars...).
Merci Vincent92 (j'ai trouvé grâce à PARISIDF un moyen de voir l'article..).

Cela confirme en effet la tendance que l'on voit depuis quelques jours/semaines. Wait & see...

Ben92
-++
-++
Messages : 4269
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#5243 Message par Ben92 » 10 sept. 2020, 15:50

dicktraci a écrit :
10 sept. 2020, 13:29
https://www.leparisien.fr/immobilier/pr ... 382222.php

« Les problèmes de pouvoir d'achat n'ont jamais empêché le prix de prendre 10 % d'augmentation par an. Il y a d'autres relais. C'est la ville-centre, la première région productrice de valeurs. C'est un marché de secundo-accédants qui ont un apport avec des gens plus aisés »
Je cite cette phrase parce que vous êtes nombreux à afficher de l'incrédulité lorsque j'évoque un phénomène de "hausse perpétuelle des prix" à Paris. Apparemment ce n'est pas si débile que ça, même les professionnels le reconnaissent.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11116
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#5244 Message par Vincent92 » 10 sept. 2020, 15:57

Ben92 a écrit :
10 sept. 2020, 15:50
dicktraci a écrit :
10 sept. 2020, 13:29
https://www.leparisien.fr/immobilier/pr ... 382222.php

« Les problèmes de pouvoir d'achat n'ont jamais empêché le prix de prendre 10 % d'augmentation par an. Il y a d'autres relais. C'est la ville-centre, la première région productrice de valeurs. C'est un marché de secundo-accédants qui ont un apport avec des gens plus aisés »
Je cite cette phrase parce que vous êtes nombreux à afficher de l'incrédulité lorsque j'évoque un phénomène de "hausse perpétuelle des prix" à Paris. Apparemment ce n'est pas si débile que ça, même les professionnels le reconnaissent.
Le marché n'est pas en hausse perpétuelle.
Il a baissé après une hausse de 1991 à 1998, puis augmenté de 1998 à 2008 puis baissé de 2008 à 2009 puis augmenté de 2009 à 2012 puis baissé de 2012 à 2015 puis augmenté de 2015 à 2020.
Au global, comme sur presque tout, les prix ont augmenté sur 50-30-20 ans, par un phénomène d'inflation (salariale) et d'accès plus facile aux crédits (baisse des taux, allongement des durées, etc...).
Ce marché est effectivement un peu à part. Mais, comme tout marché, il subit aussi des corrections plus ou moins importantes.
Modifié en dernier par Vincent92 le 10 sept. 2020, 16:03, modifié 2 fois.

tomtom
Messages : 589
Enregistré le : 07 nov. 2006, 19:57

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#5245 Message par tomtom » 10 sept. 2020, 15:59

Mouais; j'ai fait mon deuil d'un effondrement des prix en RP (je reste donc locataire n'ayant aucune envie de "gâcher" mon capital durement épargné aussi connement.
On a eu l'exemple de Londres, les prix augmentent de plus en plus et les gens vivent de plus en plus mal mais apparemment l'acceptent (budgets au taquet, durée d'endettement dingues, surfaces plus petites, éloignement, etc...); on peut vendre un "logement" à partir de 9m2, on a donc (malheureusement) encore de la marge...

dicktraci
Messages : 268
Enregistré le : 21 sept. 2013, 09:18
Localisation : 78

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#5246 Message par dicktraci » 10 sept. 2020, 16:03

Ben92 a écrit :
10 sept. 2020, 15:50
dicktraci a écrit :
10 sept. 2020, 13:29
https://www.leparisien.fr/immobilier/pr ... 382222.php

« Les problèmes de pouvoir d'achat n'ont jamais empêché le prix de prendre 10 % d'augmentation par an. Il y a d'autres relais. C'est la ville-centre, la première région productrice de valeurs. C'est un marché de secundo-accédants qui ont un apport avec des gens plus aisés »
Je cite cette phrase parce que vous êtes nombreux à afficher de l'incrédulité lorsque j'évoque un phénomène de "hausse perpétuelle des prix" à Paris. Apparemment ce n'est pas si débile que ça, même les professionnels le reconnaissent.
Je sais pas si le "vous" s'adresse à moi ou à d'autres, en tout cas j'ai pas le souvenir d'avoir été incrédule sur le sujet. Au contraire au vue des conditions actuelles sur les taux et l'absence d'investement alternatif* à rendement supérieur à 2%, j'ai toujours dit que l'immo parisien était conforté par une hausse long terme. Mais cela n'empêchera pas qu'il y ait quelques phases d'inflexion avec une baisse de l'ordre de 5% avant rebond..

Mais il suffit qu'un des booster disparaisse (taux bas, absence d'investissement alternatif), voire les deux, pour que la baisse soit plus prononcée.
Donc tous les cas, il n'est pas prévu (en tout cas ni sur le court ou moyen terme) que ces deux boosters disparaissent.

Une des raisons de la baisse prononcée des années 90 c'est qu'on avait des taux d'emprunts autour de 10%, et qu'on pouvait acheter des bons du trésor à 8, 10 voire 12% de rendement..
On est à des années lumières de ce paradigme.


*=à caractère relativement sûr ou du moins considéré tel quel..

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11116
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#5247 Message par Vincent92 » 10 sept. 2020, 16:06

dicktraci a écrit :
10 sept. 2020, 16:03
Une des raisons de la baisse prononcée des années 90 c'est qu'on avait des taux d'emprunts autour de 10%, et qu'on pouvait acheter des bons du trésor à 8, 10 voire 12% de rendement..
Il me semble surtout que le marché avait trop augmenté avec certains qui ne faisaient que de l'achat/revente. Parfois même alors qu'ils n'avaient même pas encore signé l'acte définitif.
Bref, dès que la musique s'est arrêtée...
Je ne pense pas qu'on soit dans cette configuration, même si le marché a quand même bien augmenté depuis 2015. Puisqu'il y avait de la marge (solvabilisation forte entre 2012 et 2015 par combinaison de baisse des taux et baisse des prix) donc je ne crois pas à une telle purge (-40% de mémoire!). Mais une correction plus modeste est tout à fait possible (ou pas).

Ben92
-++
-++
Messages : 4269
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#5248 Message par Ben92 » 10 sept. 2020, 16:14

Vincent92 a écrit :
10 sept. 2020, 15:57
Le marché n'est pas en hausse perpétuelle.
Il a baissé après une hausse de 1991 à 1998, puis augmenté de 1998 à 2008 puis baissé de 2008 à 2009 puis augmenté de 2009 à 2012 puis baissé de 2012 à 2015 puis augmenté de 2015 à 2020.
Au global, comme sur presque tout, les prix ont augmenté sur 50-30-20 ans, par un phénomène d'inflation (salariale) et d'accès plus facile aux crédits (baisse des taux, allongement des durées, etc...).
Ce marché est effectivement un peu à part. Mais, comme tout marché, il subit aussi des corrections plus ou moins importantes.
OK je simplifie un peu mais si on considère depuis 1998 : +200%, -8%, +36%, -6%, +35% moi j'appelle ça une hausse perpétuelle.
Ce que je veux dire, c'est qu'on entend souvent "ça ne peut pas monter indéfiniment", "les arbres ne montent pas jusqu'au ciel", etc. Et bien si, c'est possible.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11116
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#5249 Message par Vincent92 » 10 sept. 2020, 16:18

Ben92 a écrit :
10 sept. 2020, 16:14
Vincent92 a écrit :
10 sept. 2020, 15:57
Le marché n'est pas en hausse perpétuelle.
Il a baissé après une hausse de 1991 à 1998, puis augmenté de 1998 à 2008 puis baissé de 2008 à 2009 puis augmenté de 2009 à 2012 puis baissé de 2012 à 2015 puis augmenté de 2015 à 2020.
Au global, comme sur presque tout, les prix ont augmenté sur 50-30-20 ans, par un phénomène d'inflation (salariale) et d'accès plus facile aux crédits (baisse des taux, allongement des durées, etc...).
Ce marché est effectivement un peu à part. Mais, comme tout marché, il subit aussi des corrections plus ou moins importantes.
OK je simplifie un peu mais si on considère depuis 1998 : +200%, -8%, +36%, -6%, +35% moi j'appelle ça une hausse perpétuelle.
Ce que je veux dire, c'est qu'on entend souvent "ça ne peut pas monter indéfiniment", "les arbres ne montent pas jusqu'au ciel", etc. Et bien si, c'est possible.
Non, les arbres ne montent pas jusqu'au ciel. Il y a à chaque fois des explications aux hausses et baisses même si le marché peut être irrationnel pendant un certain temps. Ton +200% semble impressionnant mais il le devient beaucoup moins si on part de 1991 où les prix étaient à 5000€/m2. On peut aussi dire qu'ils ont augmenté de 36% en 17 ans (de 1991 à 2008). Soit très nettement moins que l'inflation (qui a été très importante dans les années 90).
Normal, les prix étaient beaucoup trop hauts en 1991.
C'est un peu idiot de faire partir une courbe juste après une correction aussi brutale, et sans considérer l'inflation.
Vient ensuite la hausse à partir de 2008, qu'on peut principalement expliquer avec la baisse des taux, la hausse de la durée des crédits et l'accès plus large aux crédits. Bref, il y a eu, comme d'autres, une "financiarisation" de ce secteur et en particulier des "villes mondes" considérées à tord ou à raison (tout dépend de quand on a acheté et de quand on vend) comme des valeurs refuges.
Il y a aussi d'autres phénomènes (mode d'habiter au centre par exemple) mais c'est marginal par rapport aux taux.

lavocre31
Messages : 73
Enregistré le : 22 août 2020, 22:00

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#5250 Message par lavocre31 » 10 sept. 2020, 16:30

Vincent92 a écrit :
10 sept. 2020, 16:18
Ben92 a écrit :
10 sept. 2020, 16:14
Vincent92 a écrit :
10 sept. 2020, 15:57
Le marché n'est pas en hausse perpétuelle.
Il a baissé après une hausse de 1991 à 1998, puis augmenté de 1998 à 2008 puis baissé de 2008 à 2009 puis augmenté de 2009 à 2012 puis baissé de 2012 à 2015 puis augmenté de 2015 à 2020.
Au global, comme sur presque tout, les prix ont augmenté sur 50-30-20 ans, par un phénomène d'inflation (salariale) et d'accès plus facile aux crédits (baisse des taux, allongement des durées, etc...).
Ce marché est effectivement un peu à part. Mais, comme tout marché, il subit aussi des corrections plus ou moins importantes.
OK je simplifie un peu mais si on considère depuis 1998 : +200%, -8%, +36%, -6%, +35% moi j'appelle ça une hausse perpétuelle.
Ce que je veux dire, c'est qu'on entend souvent "ça ne peut pas monter indéfiniment", "les arbres ne montent pas jusqu'au ciel", etc. Et bien si, c'est possible.
Non, les arbres ne montent pas jusqu'au ciel. Il y a à chaque fois des explications aux hausses et baisses même si le marché peut être irrationnel pendant un certain temps. Ton +200% semble impressionnant mais il le devient beaucoup moins si on part de 1991 où les prix étaient à 5000€/m2. On peut aussi dire qu'ils ont augmenté de 36% en 17 ans (de 1991 à 2008). Soit très nettement moins que l'inflation (qui a été très importante dans les années 90).
Normal, les prix étaient beaucoup trop hauts en 1991.
C'est un peu idiot de faire partir une courbe juste après une correction aussi brutale, et sans considérer l'inflation.
Vient ensuite la hausse à partir de 2008, qu'on peut principalement expliquer avec la baisse des taux, la hausse de la durée des crédits et l'accès plus large aux crédits. Bref, il y a eu, comme d'autres, une "financiarisation" de ce secteur.
Sauf que l'inflation des salaires est devenue négative: les gens perdent leur emploi et doivent accepter beaucoup moins pour pouvoir retravailler.
Heureux ceux qui ont 60 ans: ils vont pouvoir partir à l'âge qu'on leur avait promis il y a 10-20 ans de cela.

Répondre