[Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15 %..

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
jobserve75
Messages : 1533
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#6601 Message par jobserve75 » 01 déc. 2020, 01:34

DAVIIID a écrit :
01 déc. 2020, 00:36
jobserve75 a écrit :
30 nov. 2020, 23:44
ddv a écrit :
30 nov. 2020, 20:04
Ben92 a écrit :
30 nov. 2020, 16:53

Non. Sauf si c'est que pour téléphoner. Mais à ce moment autant en prendre un à 10€ sur leboncoin.
Mais dès que tu veux faire de l'internet et installer quelques applis sans que ça rame et que ça plante, faut mettre minimum 200. Et si tu veux prendre de bonnes photos y compris en intérieur, minimum 350.
C'est bien connu, tous les membres d'une famille de la classe moyenne (donc, qui n'a pas trop d'argent à gaspiller) - on va dire 4-5 personnes - ont besoin:
- d'un smartphone neuf
- d'utiliser internet avec beaucoup de data
- de prendre des photos de très bonnes qualité en ultra HD
- d'avoir le top du top
+1
Quand on voit certains qui claquent un smic pour s’acheter un portable...
Quand on voit des collégiens (de 6ème) et parfois du primaire en cm2 avec un portable...
Quand on voit les moins de 40 ans aller aux toilettes avec leur portable...
Quand on voit le dîner du soir ce cette famille de classe moyenne tourné autour de leur portable et qui ne se racontent plus leur journée...

Il y a vraiment des neuneus du portable.

Selon moi, pas besoin d’un truc évolué pour faire tourner des appli. Un truc qui permet de faire des recherches, d’avoir quelques appli comme le monde.fr, Google map, waze...
Bref un truc à 200-300€ en recinditionné si possible est très bien.
Et je ne le consulte que 15-20 mn/jour, sauf pour lire le monde.fr quand je prends les transports.
Faut vivre avec son temps les anciens.

Chacun claque sa tune comme il l'entend, certains claquent tout au bistrot avec les potes et les michtos.
Le tel c'est utile même en 6ème, pour prévenir si soucis par ex ..
Je prends mon tel aux toilettes, et ? c'est toujours mieux que de regarder le mur en attendant le "plouf"
Diner de famille ou il se passait quoi, BFM TV en fond et le papa qui raconte à quel point ses collègues sont c*ns ?

Non, ça n'était pas forcément mieux avant, mais les anciens aiment le penser.
Ben c’est sur que si vous comparez à une famille d’alcolos ou à une famille sans discussion intéressante;
Et même parler de son boulot à la c.. fait partie d’une vie normale, à mon sens.

Mais regarder du coup à quoi ressemble votre quotidien. Autant se faire greffer un portable sur le bras alors?

Un gamin de 11 ans qui a un portable, je dis non pour plusieurs raisons :
- la lumière bleue leur bousille les yeux non encore arrivés à maturité;
- ils sont sujet à des manipulations sur des réseaux;
- ils sont scotchés à leur portable et ne jouent pas à des jeux de leur âge qui leur permettent de développer leur capacités sportive et intellectuelles.
Ces portables et tablettes rendent nos gamins des neuneus avec un QI en chute libre. Cela dit, comme on donne des diplômes à tout le monde désormais.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 27096
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#6602 Message par kamoulox » 01 déc. 2020, 01:42

Ce ne sont pas les nouvelles technologies.

Pour des gamins c’est aux parents de contrôler le co/tablette/tel/console

Mais internet c’est pas que du bullshit et du porn, c’est aussi une formidable encyclopédie géante mise à jour.
J’aurai absolument rêvé d’avoir ça gamin, pour manger tout ce qui est dispo sur les dinosaures les volcans ou l’astronomie.
J’avais bien quelques bouquins mais rien à voir en quantité a ce qu’il y a maintenant.

Ce qui rend débile c’est le rap de 'Mot2Cambronne', les émissions à QI de moule genre les marseillais etc...

Si on voulait rendre les gens moins cons on proposerait + d’émissions ludiques et intéressantes. Hors entre Hanouna, quotidien les marseillais et autres trucs débiles remplis de pouffiasse faut pas s’étonner de voir des gamines de 14 ans a 48 fautes par phrases et en tenues pour aller tourner un Jacquie Michel

Bref, c’est pas le téléphone

funkymonk
Messages : 497
Enregistré le : 02 sept. 2020, 15:03

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#6603 Message par funkymonk » 01 déc. 2020, 07:49

L'information était peut être lacunaire, mais sélectionnée et synthétisée.
Faut les voir les gosses qui préparent un exposé : au final ils finissent tous sur wikipédia (2-3 fiches max).
Pour eux c'est archi dur de faire un boulot de collecte et de synthèse.

Qqun_de_Passage
Messages : 633
Enregistré le : 23 janv. 2020, 17:07

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#6604 Message par Qqun_de_Passage » 01 déc. 2020, 15:43

jobserve75 a écrit :
29 nov. 2020, 23:33
Et dans l’inflation, l’Insee va comparer des produits similaires techniquement sans prendre en compte le progrès technique qui s’impose et devient la norme;

Pourrait-on se contenter d’une voiture de type R16, GS ou 305, sans équipement de sécurité ou de confort désormais? Ben non;
Pourrait-on acheter une TV N&B au lieu d’une smart TV 4K? Ben non.

Même dans mon domaine (la psychiatrie), je dispose de nouveaux médicaments qui n’existaient pas il y a 20 ans mais qui sont beaucoup plus chers.

Donc, l’inflation devrait tenir compte du progrès technique, premièrement.

Deuxièmement, l’inflation devrait aussi tenir compte de l’évolution du prix des actifs comme l’immobilier. Si la planche à billets a tourné à plein régime, la hausse des prix s’est retrouvée dans ces actifs. Comme disait Macron, il n’y a pas d’argent magique avec la planche à billets. Effectivement, ce que font les banques centrales n’est ni plus, ni moins que cela car même si elles prétendent que les rachats de dettes s’estomperont, puis diminueront, je n’y crois pas une seule seconde. Le méga passif de ces banques restera à leur bilan pendant des décennies.

Conclusion : en tenant compte du progrès technique et de la hausse des actifs, l’inflation serait beaucoup plus élevées.
Je me permets d’ajouter mes petits grains de sel sur l’inflation :

1) l’effet qualité/fonctionnalité est déjà pris en compte par l’INSEE. C’est d’ailleurs assez polémique car ça vient diminuer le calcul de l’inflation.
Ainsi certains disent qu’une télé sert à regarder la télé qu’elle soit NB ou couleur, du coup pourquoi compter un effet qualité, qui fait qu’à prix constant on enregistre une baisse de prix réel ? Et ce d’autant plus que personne ne s’est dit « ah tiens il manque la couleur (ou la 3D, ou l’odorama, ou des petits jets d’eau et d’air 😜...) à ma TV  et du coup j’en profite pas bien».
On peut toutefois rétorquer que la télé couleur inclut dans son prix des dépenses de R&D.
À mon avis il est légitime de compter en effet qualité quand il y a de nouvelles fonctionnalités (Par ex téléphone devenu smartphone au point de pouvoir remplacer un PC, ainsi qu’un téléphone fixe). C’est aussi légitime lorsque ca correspond à une véritable R&D demandée par le marché, mais bcp moins quand il s’agit de faire une v2 tout en retirant du marché la v1...
Faut voir dans le détail, mais je pense que l’Insee abuse fortement là-dessus en suivant bêtement les délires marketing des fabricants.
Aparté : Vu Hier dans un reportage sur les fameuses cafetières italienneS mokka créés dans les années 20 qu’elles se sont retrouvées en grande difficulté dans les années 70 justement parce que le produit était inchangé et increvable et donc marché saturé une fois terminées les 30 glorieuses.

2) tout à fait d’accord sur le coût de l’immo pas pris en compte comme il faudrait. L’Insee ne considère que les loyers, et encore pour la part de la population qui en paie. On arrive donc un coût du logement représentant environ 15 % du panier, et une évolution moindre que celle des prix d’achat. L’Insee considère que les accédants ont pour leur part l’honneur et le privilège de se constituer un patrimoine, leurs seuls coût étant les i% et assurances (en baisse depuis 10 ans). Sauf qu’ils seraient sans doute ravis « d’épargner«  moitié moins pour le même bien, et surtout ils n’ont aucune garantie que la valeur dudit patrimoine se maintiendra...

3) La hausse de la masse monétaire ne suffit pas à faire l’inflation.
Équation quantitative de la monnaie PV=MQ !
P : prix
V : Volume de biens et service
M : masse monétaire
Q : vitesse de circulation

Si vous augmentez de 50% M, mais avec une vitesse de circulation de 0, vous ne changez absolument rien, prix et volumes restent identiques.
Or c’est à peu près ce qui se passe, la vitesse de circulation dans l’économie réelle des injections monétaires est proche de zéro.
Bien sûr ça se passe différemment si on parle des actifs (actions, Or, immo) : M augmente, Q est bien supérieur à 0 (on va pas prendre un crédit pour laisser les sous sur le compte courant ou le livret, sinon taux Zéro/négatif !), V est limité (on ne crée par de foncier, d’or ou d’entreprise comme ça) —> tout s’ajuste par P.

Je terminerai par MA solution pour relancer l’inflation : helicopter money (directement par la BC ou via les états) MAIS sous forme de bons d’achats limités dans le temps. Comme ça pas de risque de thésaurisation (les harpagons pourront toujours les revendre avec décote mais in fine ca sera échangé contre un bien ou un service).
Et la on arrivera à faire de l’inflation (et in fine à détruire sa monnaie, ou la monnaie en genérale, ou même l’économie de marché si tout le monde fait pareil)

ProfGrincheux
~~+
~~+
Messages : 6118
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#6605 Message par ProfGrincheux » 01 déc. 2020, 16:29

A ce propos.

J'ai cru comprendre que la relation MQ=PV était la définition de Q. Parce que M, P et V ont des définitions indépendantes que je peux imaginer mais je ne vois vraiment pas comment définir Q. Je n'ai jamais discuté de cela avec un économiste donc je préfère rester prudent.

Il y a un enjeu. Si on avait une définition indépendante de Q, ça pourrait être testable expérimentalement. Et la relation serait une loi prédictive.

Et puis PV est une simplification abusive. Il faudrait ecrire P1 V1 + P2 V2 + P3 V3 + ..... C'est à dire voire
P et V comme des vecteurs. Il y a en effet plusieurs types de biens et services qui se peuvent acquérir.

L' argument de MF était, si j'ai bien compris, que Q devait rester constant. Bin non. Il suffit aussi que seul P1 doit compte dans l'indice des prix pour ruiner l'argument, ce qui a été remarqué plus haut.

Cela dit, j'ai pu mal comprendre. Les matheux purs ont l'habitude de tirer à vue sur l'économie mathématique.
Ignorés: pimono, Manfred, ddv, maud lepage 75, delambre, titano.

FrenchRigolade
Messages : 765
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#6606 Message par FrenchRigolade » 01 déc. 2020, 16:32

Qqun_de_Passage a écrit :
01 déc. 2020, 15:43
jobserve75 a écrit :
29 nov. 2020, 23:33
Je me permets d’ajouter mes petits grains de sel sur l’inflation :

1) l’effet qualité/fonctionnalité est déjà pris en compte par l’INSEE. C’est d’ailleurs assez polémique car ça vient diminuer le calcul de l’inflation.
Ainsi certains disent qu’une télé sert à regarder la télé qu’elle soit NB ou couleur, du coup pourquoi compter un effet qualité, qui fait qu’à prix constant on enregistre une baisse de prix réel ? Et ce d’autant plus que personne ne s’est dit « ah tiens il manque la couleur (ou la 3D, ou l’odorama, ou des petits jets d’eau et d’air 😜...) à ma TV  et du coup j’en profite pas bien».
Bonjour, merci d'avoir été explicite mais je ne suis pas d'accord. Selon moi, l'inflation (au sens IPC) existe et est bien présente. Pour continuer à cracher du rendement de dividendes, les entreprises n'ont d'autre choix que de ... rogner sur la qualité des biens qu'elles vendent (je postule un effet qualité en sens opposé). Je n'ai pas de preuve tangible mais confusément, en faisant les courses, quand j'achète des objets, j'en suis persuadé.
Peut se prévaloir de la cosignature de l'union française pour la santé bucco-dentaire.

Blangar1
Messages : 343
Enregistré le : 27 avr. 2008, 16:59

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#6607 Message par Blangar1 » 01 déc. 2020, 16:33

ProfGrincheux a écrit :
01 déc. 2020, 16:29
A ce propos.

J'ai cru comprendre que la relation MQ=PV était la définition de Q. Parce que M, P et V ont des définitions indépendantes que je peux imaginer mais je ne vois vraiment pas comment définir Q. Je n'ai jamais discuté de cela avec un économiste donc je préfère rester prudent.

Il y a un enjeu. Si on avait une définition indépendante de Q, ça pourrait être testable expérimentalement. Et la relation serait une loi prédictive.

Et puis PV est une simplification abusive. Il faudrait ecrire P1 V1 + P2 V2 + P3 V3 + ..... C'est à dire voire
P et V comme des vecteurs. Il y a en effet plusieurs types de biens et services qui se peuvent acquérir.

L' argument de MF était, si j'ai bien compris, que Q devait rester constant. Bin non. Il suffit aussi que seul P1 doit compte dans l'indice des prix pour ruiner l'argument, ce qui a été remarqué plus haut.

Cela dit, j'ai pu mal comprendre. Les matheux purs ont l'habitude de tirer à vue sur l'économie mathématique.
Oui, parce que l'économie mathématique, pour être un peu provoc, ça n'existe pas.
L'économie politique existe, ça oui.
Modifié en dernier par Blangar1 le 01 déc. 2020, 16:38, modifié 1 fois.

Blangar1
Messages : 343
Enregistré le : 27 avr. 2008, 16:59

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#6608 Message par Blangar1 » 01 déc. 2020, 16:38

FrenchRigolade a écrit :
01 déc. 2020, 16:32
Qqun_de_Passage a écrit :
01 déc. 2020, 15:43
jobserve75 a écrit :
29 nov. 2020, 23:33
Je me permets d’ajouter mes petits grains de sel sur l’inflation :

1) l’effet qualité/fonctionnalité est déjà pris en compte par l’INSEE. C’est d’ailleurs assez polémique car ça vient diminuer le calcul de l’inflation.
Ainsi certains disent qu’une télé sert à regarder la télé qu’elle soit NB ou couleur, du coup pourquoi compter un effet qualité, qui fait qu’à prix constant on enregistre une baisse de prix réel ? Et ce d’autant plus que personne ne s’est dit « ah tiens il manque la couleur (ou la 3D, ou l’odorama, ou des petits jets d’eau et d’air 😜...) à ma TV  et du coup j’en profite pas bien».
Bonjour, merci d'avoir été explicite mais je ne suis pas d'accord. Selon moi, l'inflation (au sens IPC) existe et est bien présente. Pour continuer à cracher du rendement de dividendes, les entreprises n'ont d'autre choix que de ... rogner sur la qualité des biens qu'elles vendent (je postule un effet qualité en sens opposé). Je n'ai pas de preuve tangible mais confusément, en faisant les courses, quand j'achète des objets, j'en suis persuadé.
Il y a de multiples façons de diminuer les coûts sans obérer la qualité : faire travailler moins cher (délocalisations), faire payer les externalités par la collectivité, innover, etc...
Cependant, il est vrai qu'il existe des bataillons de gus payés à diminuer la qualité intrinsèque (et les coûts) mais de façon peu perceptible par le *** sommateur.
C'est écoeurant à souhait

Pour revenir dans le sujet immo : j'ai reçu une proposition d'AI, pour une maison, 430 m2, vue sur un parc, plus de 1000m2 de terrain. En ville, hein, pas en pleine brousse.
Montant demandé : 1,3 M€.
Ah oui...
Ce n'est pas Paris
C'est Bruxelles

Et donc, Paris, c'est amplement normal.
Ben voyons...

Avatar du membre
roi.de.trefle
-++
-++
Messages : 3857
Enregistré le : 14 févr. 2008, 08:55
Localisation : La-Varenne-Saint-Hilaire

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#6609 Message par roi.de.trefle » 01 déc. 2020, 16:56

Blangar1 a écrit :
01 déc. 2020, 16:38

Ah oui...
Ce n'est pas Paris
C'est Bruxelles

j'adore la Belgique, j'y ai quelques origines, et mon épouse aussi, mais bon Bruxelles, il y a vraiment une large partie de la ville qui est pourrie...
Ignorés : Pimono - Pazuzu

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 26556
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#6610 Message par lecriminel » 01 déc. 2020, 16:56

Qqun_de_Passage a écrit :
01 déc. 2020, 15:43
Je terminerai par MA solution pour relancer l’inflation : helicopter money (directement par la BC ou via les états) MAIS sous forme de bons d’achats limités dans le temps. Comme ça pas de risque de thésaurisation (les harpagons pourront toujours les revendre avec décote mais in fine ca sera échangé contre un bien ou un service).
Et la on arrivera à faire de l’inflation (et in fine à détruire sa monnaie, ou la monnaie en genérale, ou même l’économie de marché si tout le monde fait pareil)
est ce une solution pour qui prend l'excuse de l'inflation pour, par exemple, multiplier la monnaie dans des proportions inquiétantes
ou parce que l'inflation est souhaitable ? (et pourquoi ?)
Le résultats objectifs chez nous : 90% de la population éligible vaccinée en un an. Si on était resté à la chloroquine on serait tous mort. Mais ca doit être un détail.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 26556
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#6611 Message par lecriminel » 01 déc. 2020, 16:57

roi.de.trefle a écrit :
01 déc. 2020, 16:56
Blangar1 a écrit :
01 déc. 2020, 16:38

Ah oui...
Ce n'est pas Paris
C'est Bruxelles

j'adore la Belgique, j'y ai quelques origines, et mon épouse aussi, mais bon Bruxelles, il y a vraiment une large partie de la ville qui est pourrie...
contrairement à Paris !
Le résultats objectifs chez nous : 90% de la population éligible vaccinée en un an. Si on était resté à la chloroquine on serait tous mort. Mais ca doit être un détail.

ProfGrincheux
~~+
~~+
Messages : 6118
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#6612 Message par ProfGrincheux » 01 déc. 2020, 16:57

Je suis d'accord que des instruments monétaires à vie limitée et ne permettant pas d'acheter d'actifs pourraient relancer l'inflation.

Mézalors attention aux primes de risque sur la dette et à l'agacement prévisible de ceux qui seront payés en monnaie de singe.

Tout ça pour sauver l'indépendance de la Banque Centrale qui a été conçue des le départ comme une manière de priver l'Etat de l'argent nécessaire à une politique de protection sociale.
Ignorés: pimono, Manfred, ddv, maud lepage 75, delambre, titano.

Avatar du membre
roi.de.trefle
-++
-++
Messages : 3857
Enregistré le : 14 févr. 2008, 08:55
Localisation : La-Varenne-Saint-Hilaire

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#6613 Message par roi.de.trefle » 01 déc. 2020, 17:09

lecriminel a écrit :
01 déc. 2020, 16:57
roi.de.trefle a écrit :
01 déc. 2020, 16:56
Blangar1 a écrit :
01 déc. 2020, 16:38

Ah oui...
Ce n'est pas Paris
C'est Bruxelles

j'adore la Belgique, j'y ai quelques origines, et mon épouse aussi, mais bon Bruxelles, il y a vraiment une large partie de la ville qui est pourrie...
contrairement à Paris !
Paris ne fait qu'empirer, on est d'accord, mais tu ne peux pas comparer une ville avec un centre ville minuscule, d'immenses quartiers pourris voir salafistes autour (les 1eres burkas que j'ai croisé de ma vie c'est à Bruxelles dans les années 90), pour quelques pépites de luxe / expat avec Paris, où il reste quelques "classe moyenne"
Ignorés : Pimono - Pazuzu

ProfGrincheux
~~+
~~+
Messages : 6118
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#6614 Message par ProfGrincheux » 01 déc. 2020, 17:19

Blangar1 a écrit :
01 déc. 2020, 16:33
Oui, parce que l'économie mathématique, pour être un peu provoc, ça n'existe pas.
L'économie politique existe, ça oui.
Pour moi ce n'est pas vraiment de la provoc.

L'usage abusif des mathématiques par les économistes des années 50-70 pour faire passer pour scientifiques leurs idées politiques a été une des raisons de l'impopularité des maths. Il y en a d'autres dont les matheux sont responsables. Mais de celle-là, non.

Il faudrait gaffe quand même de ne pas jeter le bébé avec l'eau du bain, les probas-stats offrent par exemple de vraies méthodes mathématiques pour l'économie (et la finance). Et la microéconomie semble mieux se prêter à des modèles mathématiques car, tout simplement, il y a beaucoup moins de variables qui entrent en jeu.
Ignorés: pimono, Manfred, ddv, maud lepage 75, delambre, titano.

ProfGrincheux
~~+
~~+
Messages : 6118
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#6615 Message par ProfGrincheux » 01 déc. 2020, 17:21

lecriminel a écrit :
01 déc. 2020, 16:56
Qqun_de_Passage a écrit :
01 déc. 2020, 15:43
Je terminerai par MA solution pour relancer l’inflation : helicopter money (directement par la BC ou via les états) MAIS sous forme de bons d’achats limités dans le temps. Comme ça pas de risque de thésaurisation (les harpagons pourront toujours les revendre avec décote mais in fine ca sera échangé contre un bien ou un service).
Et la on arrivera à faire de l’inflation (et in fine à détruire sa monnaie, ou la monnaie en genérale, ou même l’économie de marché si tout le monde fait pareil)
est ce une solution pour qui prend l'excuse de l'inflation pour, par exemple, multiplier la monnaie dans des proportions inquiétantes
ou parce que l'inflation est souhaitable ? (et pourquoi ?)
L'inflation sert à rembourser les dettes en monnaie de singe.
Ignorés: pimono, Manfred, ddv, maud lepage 75, delambre, titano.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 26556
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#6616 Message par lecriminel » 01 déc. 2020, 17:26

roi.de.trefle a écrit :
01 déc. 2020, 17:09
Paris ne fait qu'empirer, on est d'accord, mais tu ne peux pas comparer une ville avec un centre ville minuscule, d'immenses quartiers pourris voir salafistes autour (les 1eres burkas que j'ai croisé de ma vie c'est à Bruxelles dans les années 90), pour quelques pépites de luxe / expat avec Paris, où il reste quelques "classe moyenne"
on se retrouve avec un rapport de 1 à 4 ou 10 (comme des préfectures bien mieux fréquentées que Paris) ça fait beaucoup quand même. Sur le marché mondial, Paris est une terreur au niveau qualité/prix, je ne sais pas quelles villes la concurrencent dans ce domaine, mais il ne doit pas y en avoir beaucoup.
Le résultats objectifs chez nous : 90% de la population éligible vaccinée en un an. Si on était resté à la chloroquine on serait tous mort. Mais ca doit être un détail.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 26556
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#6617 Message par lecriminel » 01 déc. 2020, 17:32

ProfGrincheux a écrit :
01 déc. 2020, 17:21
L'inflation sert à rembourser les dettes en monnaie de singe.
il y a des finesses qui m'échappent. De même que certaines personnes, n'étant pas Dieu, ne se permettraient jamais de condamner à mort un assassin, mais se trouvent tout à fait capables de le condamner à l'enfermement à vie; les gens qui s'embêtent à rembourser en monnaie de singe parce que quand même on n'est pas des escrocs, et on ne veut pas que les prêteurs perdent confiance, ces gens puissants qui manipulent les taux pourraient très facilement dire "je ne rembourse plus" (d'ailleurs ça ne changerait pas grand chose). J'imagine que je serais un terrible commercial.
D'ailleurs je ne crois pas que l'inflation soit nécéssaire pour payer ses dettes, ce ne serait pas plutôt un effet secondaire (bizarrement relativement absent) de ce qui permet de payer facilement ses dettes sans le moindre effort (machine à imprimer) ?
Le résultats objectifs chez nous : 90% de la population éligible vaccinée en un an. Si on était resté à la chloroquine on serait tous mort. Mais ca doit être un détail.

ventadour
+
+
Messages : 2612
Enregistré le : 24 mai 2005, 21:38
Localisation : Paris 15

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#6618 Message par ventadour » 01 déc. 2020, 18:49

lecriminel a écrit :
01 déc. 2020, 17:26
roi.de.trefle a écrit :
01 déc. 2020, 17:09
Paris ne fait qu'empirer, on est d'accord, mais tu ne peux pas comparer une ville avec un centre ville minuscule, d'immenses quartiers pourris voir salafistes autour (les 1eres burkas que j'ai croisé de ma vie c'est à Bruxelles dans les années 90), pour quelques pépites de luxe / expat avec Paris, où il reste quelques "classe moyenne"
on se retrouve avec un rapport de 1 à 4 ou 10 (comme des préfectures bien mieux fréquentées que Paris) ça fait beaucoup quand même. Sur le marché mondial, Paris est une terreur au niveau qualité/prix, je ne sais pas quelles villes la concurrencent dans ce domaine, mais il ne doit pas y en avoir beaucoup.
Mais si on le sait grâce à l'étude UBS sur la bulle mondiale :
https://www.ubs.com/global/en/wealth-ma ... index.html
Paris est dans le Top 5 de la bulle devant Londres ! :D

ProfGrincheux
~~+
~~+
Messages : 6118
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#6619 Message par ProfGrincheux » 01 déc. 2020, 19:24

C'est plus que des finesses que je ne comprends pas, c'est des points fondamentaux.

L'impression est que dans cette affaire toute la question est de savoir qui va payer.....
Ignorés: pimono, Manfred, ddv, maud lepage 75, delambre, titano.

Ystava
+
+
Messages : 2599
Enregistré le : 09 juin 2017, 13:10

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#6620 Message par Ystava » 01 déc. 2020, 19:46

DAVIIID a écrit :
01 déc. 2020, 00:36
Le tel c'est utile même en 6ème, pour prévenir si soucis par ex ..
Si c'est un vieux Nokia, oui, pourquoi pas.
lecriminel a écrit :
21 mars 2020, 13:19
Imagine Ben92, lui s'est bien fait bananer et le paye très cher en période de confinement. Il n'a tué personne mais est enfermé dans une cellule de 20m2.

Blangar1
Messages : 343
Enregistré le : 27 avr. 2008, 16:59

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#6621 Message par Blangar1 » 01 déc. 2020, 20:01

ProfGrincheux a écrit :
01 déc. 2020, 19:24
C'est plus que des finesses que je ne comprends pas, c'est des points fondamentaux.

L'impression est que dans cette affaire toute la question est de savoir qui va payer.....
Cette question là, elle est vite répondue comme dirait une star du net :mrgreen: :mrgreen:
Les pauvres et apparentés (classes moyennes inf) paieront. Pour la bonne raison qu'ils sont plus nombreux. Et moins bien représentés. En son temps, Coluche l'avait déjà bien vu.

Avatar du membre
roi.de.trefle
-++
-++
Messages : 3857
Enregistré le : 14 févr. 2008, 08:55
Localisation : La-Varenne-Saint-Hilaire

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#6622 Message par roi.de.trefle » 01 déc. 2020, 20:04

lecriminel a écrit :
01 déc. 2020, 17:26
roi.de.trefle a écrit :
01 déc. 2020, 17:09
Paris ne fait qu'empirer, on est d'accord, mais tu ne peux pas comparer une ville avec un centre ville minuscule, d'immenses quartiers pourris voir salafistes autour (les 1eres burkas que j'ai croisé de ma vie c'est à Bruxelles dans les années 90), pour quelques pépites de luxe / expat avec Paris, où il reste quelques "classe moyenne"
on se retrouve avec un rapport de 1 à 4 ou 10 (comme des préfectures bien mieux fréquentées que Paris) ça fait beaucoup quand même. Sur le marché mondial, Paris est une terreur au niveau qualité/prix, je ne sais pas quelles villes la concurrencent dans ce domaine, mais il ne doit pas y en avoir beaucoup.
Là encore on est d'accord, on est dans une bulle terrible, chez moi à une demi heure de rer de Paris centre, pour 1.3 millions t'as 120m2 état moyen et un jardin de 300m2 avec beaucoup de chance
Ignorés : Pimono - Pazuzu

_Cris_28_

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#6623 Message par _Cris_28_ » 01 déc. 2020, 21:26

roi.de.trefle a écrit :
01 déc. 2020, 20:04
lecriminel a écrit :
01 déc. 2020, 17:26
roi.de.trefle a écrit :
01 déc. 2020, 17:09
Paris ne fait qu'empirer, on est d'accord, mais tu ne peux pas comparer une ville avec un centre ville minuscule, d'immenses quartiers pourris voir salafistes autour (les 1eres burkas que j'ai croisé de ma vie c'est à Bruxelles dans les années 90), pour quelques pépites de luxe / expat avec Paris, où il reste quelques "classe moyenne"
on se retrouve avec un rapport de 1 à 4 ou 10 (comme des préfectures bien mieux fréquentées que Paris) ça fait beaucoup quand même. Sur le marché mondial, Paris est une terreur au niveau qualité/prix, je ne sais pas quelles villes la concurrencent dans ce domaine, mais il ne doit pas y en avoir beaucoup.
Là encore on est d'accord, on est dans une bulle terrible, chez moi à une demi heure de rer de Paris centre, pour 1.3 millions t'as 120m2 état moyen et un jardin de 300m2 avec beaucoup de chance
Mais ça se vend encore, ça veut dire qu'il y a un marché et des gens pour acheter...
Je crois qu'il est plus facile de dire que les prix sont trop élevés à coups d'indicateurs et de %, parce qu'ils sont montés, que de dire qu'ils étaient trop bas il y a quelques années et que les prix actuels sont revenus à un niveau cohérent avec les revenus des habitants.
Je précise que je pense aussi que les prix vont redescendre, mais pas tout de suite (stop and go du covid) et pas parce qu'ils sont montés. Plus à cause du chômage et des anticipations à la baisse.

ParisIDF92
Messages : 665
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#6624 Message par ParisIDF92 » 01 déc. 2020, 22:51

roi.de.trefle a écrit :
01 déc. 2020, 17:09
Paris ne fait qu'empirer, on est d'accord, mais tu ne peux pas comparer une ville avec un centre ville minuscule, d'immenses quartiers pourris voir salafistes autour (les 1eres burkas que j'ai croisé de ma vie c'est à Bruxelles dans les années 90), pour quelques pépites de luxe / expat avec Paris, où il reste quelques "classe moyenne"
Bruxelles est un horreur de ville à niveau qualité des services (Bruxelles est une entité n'importe quoi entre les flamands et les vallons), comme en général la Belgique. Les belges ont rien à foutre de Bruxelles (même les riches habitent en déhors à part quelques en Uccle). Bref c'est comment si Seine St-Denis était une entité assez autonome en France... ca serait la catastrophe. :mrgreen:

En plus les impôts sur le revenu sont encore plus hauts qu'en France. Même avec ses "soucis" la France reste un meilleur pays que la Belgique.
lecriminel a écrit :
01 déc. 2020, 17:26
on se retrouve avec un rapport de 1 à 4 ou 10 (comme des préfectures bien mieux fréquentées que Paris) ça fait beaucoup quand même. Sur le marché mondial, Paris est une terreur au niveau qualité/prix, je ne sais pas quelles villes la concurrencent dans ce domaine, mais il ne doit pas y en avoir beaucoup.

Paris n'est pas si exceptionnelle. C'est une grande ville (donc activité économique) plus le nom "P A R I S" est (avec New York et je dirais devant Londres) le "marque ville" plus puissante du monde. Donc il y a l'effet marque qu'il y a dans les grandes villes touristiques (par exemple en Italie Venise ou Florence les villes les plus chères du pays).

Comparer Paris VS Bruxelles c'est comme comparer Louis Vuitton avec H&M. Paris est une marque de luxe.

echo
Messages : 6
Enregistré le : 22 mai 2020, 13:06

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#6625 Message par echo » 01 déc. 2020, 23:36

ParisIDF92 a écrit :
01 déc. 2020, 22:51
Paris est une marque de luxe.
comme c'est curieux, j'ai involontairement lu autre chose.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 27096
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#6626 Message par kamoulox » 02 déc. 2020, 00:34

J’aime pas paris pour Pleins de raisons, mais si, paris fait vendre.

Un français qui fait un parfum c’est paris le luxe c’est paris

Pas parfum rennais ou lillois et encore moins roubaisien :lol:

Paris fait et vendre n’importe où dans le monde.

Tout ça grâce à sa grandeur passée

Les étrangers pensent que c’est la ville de l’amour, les cons!!

Ystava
+
+
Messages : 2599
Enregistré le : 09 juin 2017, 13:10

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#6627 Message par Ystava » 02 déc. 2020, 01:14

kamoulox a écrit :
02 déc. 2020, 00:34
Un français qui fait un parfum c’est paris le luxe c’est paris

Pas parfum rennais ou lillois et encore moins roubaisien :lol:
Quoi qu'un parfum roubaisien certifié hallal... ça doit avoir un certain cachet sur les étals marseillais 8)
lecriminel a écrit :
21 mars 2020, 13:19
Imagine Ben92, lui s'est bien fait bananer et le paye très cher en période de confinement. Il n'a tué personne mais est enfermé dans une cellule de 20m2.

Turlututu.be
Messages : 196
Enregistré le : 30 mars 2020, 14:05

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#6628 Message par Turlututu.be » 02 déc. 2020, 08:45

Aie aie aie, juger Bruxelles en se limitant au centre est complètement hors de la réalité. Cela fait bien 50 ans que la ville a été abandonnée par ses habitants pour les brabants flamand et wallon. Il ne faut pas comparer Bruxelles et Paris la mobilité est tout autre. Les pourtours de Bruxelles sont des havres de paix, verdoyants et luxueux. Très agréable et souvent impayable comme Waterloo. Les brabants sont tout autour de Bruxelles et ça fait du monde, sans parler que la mobilité va à 100km à la ronde assez facilement. Quand tu bosses à Bruxelles, il est rare que ton poste t impose d’y être à 8h00 de partir à 16 et encore moins d’y être tous les jours depuis longtemps...

@parisidf. Si tu as été choqué par le centre-ville en y allant bosser.
Je te laisse la surprise de découvrir l ambiance le we quand il n y a plus que les locaux... la Seine saint Denis paraîtrait presque occidentale à côté

Bruxelles est une ville où la mobilité est possible de part sa taille se qui fait que tout se passe autour pour les familles et un centre ville abandonné au tiers et quart monde comme rennes,Brest,Orléans,saint etiennes, Roubaix, Toulon, Perpignan, Clermont... et tant d autres.

Turlututu.be
Messages : 196
Enregistré le : 30 mars 2020, 14:05

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#6629 Message par Turlututu.be » 02 déc. 2020, 08:47

J allais oublier Niort qui m a également attristé récemment.

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 14008
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#6630 Message par cashisking » 02 déc. 2020, 09:36

roi.de.trefle a écrit :
01 déc. 2020, 20:04
chez moi à une demi heure de rer de Paris centre, pour 1.3 millions t'as 120m2 état moyen et un jardin de 300m2 avec beaucoup de chance
Lol c'est où chez toi ?

Avatar du membre
roi.de.trefle
-++
-++
Messages : 3857
Enregistré le : 14 févr. 2008, 08:55
Localisation : La-Varenne-Saint-Hilaire

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#6631 Message par roi.de.trefle » 02 déc. 2020, 09:45

cashisking a écrit :
02 déc. 2020, 09:36
roi.de.trefle a écrit :
01 déc. 2020, 20:04
chez moi à une demi heure de rer de Paris centre, pour 1.3 millions t'as 120m2 état moyen et un jardin de 300m2 avec beaucoup de chance
Lol c'est où chez toi ?
la varenne st hilaire, ancienne commune et quartier de st maur des fossés, l'ancien coin des guinguettes, et des pieds à terre pour les bourgeois du 16ème, attention je te parle de mon quartier immédiat c'est à dire au centre ville, tous commerces, à 3 minutes du rer mais sans nuisance, 3 minutes d'un bord de marne superbe pour promenade bucolique : un coin "urbanisé" depuis le 19ème siècle, donc rien de récent sauf destruction et immeuble (ce qui explique les prix, les grandes maisons sont chassées par les promoteurs), cet ordre de prix concerne je dirais 15 rues ensuite ca baisse (mais tu perds les services) /les agents immo appellent ca le triangle d'or.
Ignorés : Pimono - Pazuzu

ParisIDF92
Messages : 665
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#6632 Message par ParisIDF92 » 02 déc. 2020, 10:35

Turlututu.be a écrit :
02 déc. 2020, 08:45
Aie aie aie, juger Bruxelles en se limitant au centre est complètement hors de la réalité. Cela fait bien 50 ans que la ville a été abandonnée par ses habitants pour les brabants flamand et wallon. Il ne faut pas comparer Bruxelles et Paris la mobilité est tout autre. Les pourtours de Bruxelles sont des havres de paix, verdoyants et luxueux. Très agréable et souvent impayable comme Waterloo. Les brabants sont tout autour de Bruxelles et ça fait du monde, sans parler que la mobilité va à 100km à la ronde assez facilement. Quand tu bosses à Bruxelles, il est rare que ton poste t impose d’y être à 8h00 de partir à 16 et encore moins d’y être tous les jours depuis longtemps...

@parisidf. Si tu as été choqué par le centre-ville en y allant bosser.
Je te laisse la surprise de découvrir l ambiance le we quand il n y a plus que les locaux... la Seine saint Denis paraîtrait presque occidentale à côté
C'est ça que je voulait dire. Le role de Paris en France et Bruxelles en Belgique n'a rien à voir. Donc les différences de prix.

J'ai des connaissances (plutôt françaises) qui habitent ou ont habité en BXL/Belgique, et j'ai pu comprendre un peu la logique. J'ai visité même Molenbeek le weekend :mrgreen:

- L'argent en Belgique c'est dans la partie flamande (le Wallonie est comme Detroit). Donc pour un flamand d'Anvers, Bruxelles est rien, un "no-go zone"... il fait sa vie (boulot, loisirs, etc.; en Flandres il y a beaucoup plus de boulot) à Anvers. Donc pour un flamand "riche", Bruxelles est comme La Courneuve pour un parisien bourgeois.

- Comment tu dis, pour les "riches" que bossent à Bruxelles, ils partent vite en banlieue (donc en partie flamande) le soir. Pour eux, Bruxelles "centre ville" (ou le quartier d'affaires autour de la Avenue Louise) est comme La Défense pour un parisien bobo. Un endroit pour aller bosser et partir as soon as possible.

Donc en France, Paris est le centre de tout. En Belgique, Bruxelles est un melange assez bizarre de fonctionnaires européens, pauvres francophones et maghrébins.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 27096
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#6633 Message par kamoulox » 02 déc. 2020, 10:47

En Belgique moi je suis fan de Bruges et gand.

Niveau architecture c’est juste bandant je suis ultra fan. Même Bruxelles centre est jolie mais je préfère gand. Il y a d’autres villes sympas aussi.

Turlututu.be
Messages : 196
Enregistré le : 30 mars 2020, 14:05

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#6634 Message par Turlututu.be » 02 déc. 2020, 11:32

Les plus gros postes sont à Bruxelles et de très loin. La Flandre a un riche bassin de pme et particulièrement à Anvers où il y’a de grosses boites qui payent super, c est le cœur économique du Benelux.
Pour revenir au sujet la vraie différence c est que pour une heure de trajet porte à porte de Bruxelles tu es dans la campagne pavillonnaire. Alors que pour Paris à une heure tu es à Puteaux ;-) d ou l obligation de viser le centre avec la surenchère sur les prix

Nouveau stephanois
+
+
Messages : 2663
Enregistré le : 09 mars 2013, 23:44

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#6635 Message par Nouveau stephanois » 02 déc. 2020, 12:35

Turlututu.be a écrit :
02 déc. 2020, 08:47
J allais oublier Niort qui m a également attristé récemment.
:cry:

Tu es sérieux ?

Ystava
+
+
Messages : 2599
Enregistré le : 09 juin 2017, 13:10

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#6636 Message par Ystava » 02 déc. 2020, 16:16

Turlututu.be a écrit :
02 déc. 2020, 08:47
J allais oublier Niort qui m a également attristé récemment.
Tu y as rencontré un gros qui se goinfrait en frites bien huileuses ? :P
lecriminel a écrit :
21 mars 2020, 13:19
Imagine Ben92, lui s'est bien fait bananer et le paye très cher en période de confinement. Il n'a tué personne mais est enfermé dans une cellule de 20m2.

Ystava
+
+
Messages : 2599
Enregistré le : 09 juin 2017, 13:10

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#6637 Message par Ystava » 02 déc. 2020, 16:23

ParisIDF92 a écrit :
02 déc. 2020, 10:35
C'est ça que je voulait dire. Le role de Paris en France et Bruxelles en Belgique n'a rien à voir.
:?: Et qu'en est-il de Madrid en Espagne :?:

Vu que le pays est décentralisé/déconcentré (concurrence avec Barcelone), ça doit être plus proche de Bxl non ?
lecriminel a écrit :
21 mars 2020, 13:19
Imagine Ben92, lui s'est bien fait bananer et le paye très cher en période de confinement. Il n'a tué personne mais est enfermé dans une cellule de 20m2.

Avatar du membre
neron
~~+
~~+
Messages : 12650
Enregistré le : 21 déc. 2005, 19:21
Localisation : Haut de Seine

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#6638 Message par neron » 02 déc. 2020, 16:28

Si les variables des équations économique (PIB, inflation, revenu, dette, V, ...) ont été défini pour leur intérêt explicatif d'une réalité complexe, elles n'ont intrinsèquement aucune réalité objective.

En les instrumentant comme outil de régulation elles ont perdu leurs caractères explicatifs, dégénérant même en une régulation forcée: Zombie dette, conso, PIB, inflation, produit, morale, élection, démocratie pour avoir denier ( p'être par nécessité objectives) les limites du modèle de Keynes qui en créant le crédit résolvait la problématique de l'offre non solvable de son époque (industrie, offre, emploi) qui n'est plus la notre avec la dé-corrélationn entre "emploi & production" (la robotisation), "offre & demande"(la déconsommation), "progrès & croissance" (les tec sont tte. matures) auquel mon New deal béotien essaie d'y répondre proposant un nouveau jeux sociétale ( une motivation pour le acteurs) et un équilibre monétaire sans tomber dans l'utopisme bise-nounours du tt. le monde est gentil négligeant la nature humaine et ses turpitudes

Bien beau de donner des tickets d'achats qui se revendront au marché noir. Ce n'est pas en s'attaquant aux symptômes que l'on guérie un malade.

Sinon sur l'immobilier, je n'y vois aucun problème. Tout à chacun peut jouir d'un logement en France. Reste pour certains, un désir de mieux souvent psy, auxquels le TT, le GD Paris,, les valeurs .... y apporteront pour une majorité, un contentement.

Je rajoute, sur l'IPC: Comment pouvez-vous comptabiliser les NTIC qui, pour le prix d'un abon. vous donne plus de services et moins cher (éco. sur achat, livres, video gratuite, travail, ..). Quid de leur valorisation en niveau de vie ? lol
--------
ver 2: quelques correction grammaticale & rajout
Modifié en dernier par neron le 02 déc. 2020, 17:34, modifié 1 fois.
La carte que les médias vous vendent n'est pas le territoire où vous vivez

ProfGrincheux
~~+
~~+
Messages : 6118
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#6639 Message par ProfGrincheux » 02 déc. 2020, 16:53

neron a écrit :
02 déc. 2020, 16:28
Si les variables des équations économique (PIB, inflation, revenu, dette, V, ...) ont été défini pour leur intérêt explicatif d'une réalité complexe, elles n'ont intrinsèquement aucune réalité objective.
Je pense que ces variables ont une valeur descriptive et qu’elles ont la réalité objective incluse dans leur définition. Je ne suis pas sûr de la nature des équations qui les contraignent. Le plus souvent ce sont des identités comptables. Toutefois en effet c’est dans cet espoir qu’elles ont été construites.

En les instrumentant comme outil de régulation elles ont perdu leurs caractères explicatifs,
C’est une TRÈS bonne remarque.
dégénèrant en régulation forcé: Zombie dette, conso, PIB, inflation, produit, morale, élection, démocratie pour avoir denier ( p'etre par nécessité objectives) les limites du modèle de Keynes qui en créant le crédit résolvait la problématique de l'offre non solvable de son époque (industrie, offre, emploi) qui n'est plus la nôtre avec la décorélation entre "emploi & production" (la robotisation), "offre & demande"(la consommation), "progrès & croissance" & "(tec devenus matures) auquel mon New deal essayé d'y répondre par un nouveau jeux sociétale ( motivation pour les acteurs) et un équilibre monétaire sans tomber dans l'utopisme bise-nounours du tt. leonde est gentil négligeant la nature humaine et ses turpitudes

Bien beau de donner des tickets d'achats qui se revendront au marché noir. Ce n'est pas en attaquant les symptômes que l'on guérie un malade.

Sinon sur l'immobilier, j'y vois aucun problème. Tout a chacun peut avoir un logement en France. Reste pour certains, un désir de mieux souvent psy, auxquels le TT, le GD Paris,, les valeurs ....y apporteront contentement.
Ignorés: pimono, Manfred, ddv, maud lepage 75, delambre, titano.

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 14001
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#6640 Message par WolfgangK » 02 déc. 2020, 17:26

neron a écrit :
02 déc. 2020, 16:28
Si les variables des équations économique (PIB, inflation, revenu, dette, V, ...) ont été défini pour leur intérêt explicatif d'une réalité complexe, elles n'ont intrinsèquement aucune réalité objective.
La "réalité objective" d'un concept c'est sa pertiente explicative du réel et pas autre chose !
Est-ce que la masse, la température, la vitesse ont des réalités objectives ?
Oui CAR ces concepts permettent de modéliser le réel de façon pertinente.
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

ParisIDF92
Messages : 665
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#6641 Message par ParisIDF92 » 02 déc. 2020, 20:20

Ystava a écrit :
02 déc. 2020, 16:23
ParisIDF92 a écrit :
02 déc. 2020, 10:35
C'est ça que je voulait dire. Le role de Paris en France et Bruxelles en Belgique n'a rien à voir.
:?: Et qu'en est-il de Madrid en Espagne :?:

Vu que le pays est décentralisé/déconcentré (concurrence avec Barcelone), ça doit être plus proche de Bxl non ?
L'Espagne n'est pas si décentralisé (je suis espagnol). En plus pendant les derniers années il y a un effet de concentration économique / travail à Madrid très fort. De plus en plus Barcelone est une ville "secondaire" à niveau boulot comme Lyon. Et en Espagne le chômage est plus eleve qu'en France. Donc si en France est déjà compliqué trouver un bon "travail cadre" en dehors de Paris (Lyon, Bordeaux, etc.), en Espagne dans des villes comme Séville ou Valencia est plus ou moins science-fiction.

Je pense que Bruxelles est un cas assez particulier en Europe. Peut-être l'Italie est plus similaire. Rome est un peu une "poubelle" à niveau boulot/économie et la puissance économique est à Milan et dans les villes du Nord.

Avatar du membre
neron
~~+
~~+
Messages : 12650
Enregistré le : 21 déc. 2005, 19:21
Localisation : Haut de Seine

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#6642 Message par neron » 02 déc. 2020, 20:32

ProfGrincheux a écrit :
02 déc. 2020, 16:53
neron a écrit :
02 déc. 2020, 16:28
Si les variables des équations économique (PIB, inflation, revenu, dette, V, ...) ont été défini pour leur intérêt explicatif d'une réalité complexe, elles n'ont intrinsèquement aucune réalité objective.
Je pense que ces variables ont une valeur descriptive et qu’elles ont la réalité objective incluse dans leur définition. Je ne suis pas sûr de la nature des équations qui les contraignent. Le plus souvent ce sont des identités comptables. Toutefois en effet c’est dans cet espoir qu’elles ont été construites.
Oui mais à mon sens, elles n'ont même pas de "réalité objective": Il ne suffit que l'on puisse les conceptualiser pour qu'elles soient objet / qualité représentative de notre réel même si elles sont vrai. Les matheux ont amah un biais qui leur fait "croire" à la réalité de leurs objets conceptuels car ils sont vrai et leur sont utiles (cad faire réel des chiffres & opérateurs qui pour moi sont des chimères utile comme le père fouettard) , sans relativisme . Certains confondent objectivité, objectivation en ondologie et science (Si j'ai le temps je creuse ces liens). Pour le reste, je vs suis
WolfgangK a écrit :
02 déc. 2020, 17:26
La "réalité objective" d'un concept c'est sa pertiente explicative du réel et pas autre chose ! Est-ce que la masse, la température, la vitesse ont des réalités objectives ? Oui CAR ces concepts permettent de modéliser le réel de façon pertinente.
C'est + complexe que de sa pertinence qui inclurait des "croyances non demontrables" (des père fouetard) . Le pb. du PIB, IPC .. c'est que si il était un tant soit peu lié au "réel" comme vos exemples on ne pourrait en changer la valeur par la simple pensée (effet qualité, PIB des administrations ou AIrbus, niveau de vie...) . Ce qui n'est pas le cas de vos exemples car la notion de poids, T°, v, ... se rapporte au réel sensible (Même si la science me dit qu'elle sont autres, elles reste qualité de l'objet) et la notion de masse (qui provient d'une équation p=mg, E=mc2) est une qualité conceptuel intrincecte ( en soi, dans son essence) à nos objet car réputée vrai, ce qu'aucun artefact économique ne peut se préjuger.

Quelqu'un avait donner le nom d'un scientifique français en cognition sociale, formation de vérité sociale, .. dans un coin de post que je ne retrouve pas :-(
La carte que les médias vous vendent n'est pas le territoire où vous vivez

ProfGrincheux
~~+
~~+
Messages : 6118
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#6643 Message par ProfGrincheux » 02 déc. 2020, 22:34

Par objectif, j'entends indépendant du point de vue particulier du locuteur.

Oui, c'est vrai je suis fanatique des définitions.

Et on a déjà discuté ontologie.... La, je ne me permettrai pas ce que je me permets dans les discussions sur les calculs. :wink:

Ce serait assez extraordinaire que les prix relatifs des actifs non inclus dans le calcul de l'inflation augmentent
indéfiniment du seul fait que le mandat des banques centrales indépendantes soit défini uniquement (ou en grande partie) en termes d'inflation.

Par inflation j'entends l'augmentation annuelle de l'IPC. C'est la définition qui correspond à l'usage du concept dans le mandat de la BCE.

Il y a quelque chose qui me gêne énormément dans l'idée d'une banque centrale indépendante au mandat fixé une fois pour toutes. Vu que la banque centrale est une institution étatique, ca revient à prescrire a priori, dans un domaine précis, un type de politique assez restreint alors que les circonstances qui la rendent possible ou souhaitable ne sont pas éternelles. C'est ça qui me parait délirant chez Milton Friedmann (dont le but était de limiter la capacité des gouvernements élus démocratiquement d'utiliser la politique monétaire pour financer leurs promesses).

La solution trouvée a été de respecter la lettre mais pas l'esprit du mandat en s'aventurant dans une terra incognita où tous les repères sont brouillés. Il y a plusieurs possibilités de poursuite, si on part dans la monétisation de la dette ou dans l'austerité ou si on fait encore autre chose, la suite de l'histoire quant aux prix relatifs de l'immobilier et des biens de consommation courante sera fondamentalement différente.
Ignorés: pimono, Manfred, ddv, maud lepage 75, delambre, titano.

_Cris_28_

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#6644 Message par _Cris_28_ » 02 déc. 2020, 22:57

Je ne sais pas s'il avait été posté. Pas toujours intéressant, surtout pas grand chose à dire sauf "c'est monté, ça pourrait baisser en 2021 mais on n'est pas bien sûr"...

https://www.lerevenu.com/immobilier/pri ... e-retourne


Le cap des 11.000 euros moyen le m2 ne sera pas franchi en 2020 comme l’avaient annoncé les notaires du Grand Paris à la rentrée de septembre. Le volume des transactions a baissé de 17% sur les neufs premiers mois de l’année.

Depuis 2011, chaque année qui passait voyait les prix continuer de progresser dans la capitale atteignant des sommets dans les arrondissements du centre. La crise de la Covid 19 est passée par là et au troisième trimestre le marché affiche des signes sévères de retournement. Les volumes de vente sont en baisse ; les prix, eux, continuent d'augmenter mais à un rythme bien moindre que dans le passé. Le cap des 11.000 euros le m2 ne sera pas franchi en 2020 comme l’avaient annoncé les notaires du Grand Paris à la rentrée de septembre.

Le volume des transactions a baissé de 17% sur les neufs premiers mois de l’année. Les mesures de confinement et le retrait des acheteurs étrangers expliquent en partie ces chiffres. Les prix progressent de 6,9% sur un an au troisième trimestre 2020, après +7,8% au deuxième trimestre et +8,0% au premier, selon la dernière note «Indices Notaires-Insee».

Le prix moyen du mètre carré se situe tout de même à 10.790 euros. Les écarts continuent de se resserer entre les arrondissements. Seuls les XIIIe, XIXe et XXe restent entre 9.000 et 10.000 euros le m2. Comptez 10.110 euros le m2 en moyenne dans le XIIe arrondissement, 14.590 euros dans le VIe. Ce sont les grands appartements qui ont le plus de mal à se vendre, tandis que les studios trouvent toujours aussi facilement des acquéreurs.

Pour les prochains mois, sur la base des avant contrats, «les prix pourraient s’orienter à la baisse dans la capitale en janvier 2021 et la hausse annuelle des prix pourrait devenir la plus faible de l’Ile-de-France», estiment les notaires du Grand Paris. Une bonne nouvelle pour les acheteurs. Quant aux vendeurs, ils doivent s’attendre à plus de discussion avec les candidats intéressés par leur logement.
La périphérie s’en sort mieux

L’intérêt pour les communes de la petite couronne s’est enclenché depuis que les prix montent dans la capitale, et il s’étend désormais à la Grande couronne, où l’on peut encore dénicher des maisons avec jardin ou des appartements avec extérieur pour le prix d’un joli deux-pièces parisien.

En petite couronne, les prix ont progressé de 6,8% sur un an pour les appartements et de 5,5% pour les maisons.

La progression est de 5,1% pour les appartements en Grande couronne et de 4,8% pour les maisons, alors qu’à la même époque en 2019 ils ne progressaient que 2,7% et 0,9%. C’est dans le Val d’Oise que la hausse a été la plus importante : + 5,1%. Les maisons se négocient en moyenne à 299.100 euros, contre 284.500 euros au troisième trimestre 2019.

«Le prix des maisons a dépassé ceux de 2011, constatent les notaires du Grand Paris. Il n’y a plus de perte lors de la revente pour ceux qui avaient acheté au plus haut».
Un marché suspendu aux conditions de prêts

En Ile-de-France comme dans les autres régions, les conditions d’octroi de prêts immobiliers pénalisent le marché et la crise de la Covid-19 a affaibli des catégories d’acheteurs potentiels qui ne rencontraient pas forcément de difficultés auprès des banques comme les chefs d’entreprise, les artisans, les commerçants, dont les secteurs ont été touchés ou vont être touchés par cette crise.

«Ce sont devenues des professions à risques», constatent les notaires du Grand Paris. Le nombre de projets d’achat reportés risquent d’augmenter encore plus dans les prochaines semaines.

Quid de 2021 ? Ces notaires refusent de se livrer au petit jeu des pronostics («La période est trop compliquée»). Mais ils confirment que la pierre fait plus que jamais office de valeur refuge pour les Français.

Avatar du membre
neron
~~+
~~+
Messages : 12650
Enregistré le : 21 déc. 2005, 19:21
Localisation : Haut de Seine

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#6645 Message par neron » 02 déc. 2020, 23:04

Cris28 a écrit :
02 déc. 2020, 22:57
Je ne sais pas s'il avait été posté. Pas toujours intéressant, surtout pas grand chose à dire sauf "c'est monté, ça pourrait baisser en 2021 mais on n'est pas bien sûr"...

https://www.lerevenu.com/immobilier/pri ... e-retourne

Le cap des 11.000 euros moyen le m2 ne sera pas franchi en 2020 comme l’avaient annoncé les notaires du Grand Paris à la rentrée de septembre. Le volume des transactions a baissé de 17% sur les neufs premiers mois de l’année.

Depuis 2011, chaque année qui passait voyait les prix continuer de progresser dans la capitale atteignant des sommets dans les arrondissements du centre. La crise de la Covid 19 est passée par là et au troisième trimestre le marché affiche des signes sévères de retournement. Les volumes de vente sont en baisse ; les prix, eux, continuent d'augmenter mais à un rythme bien moindre que dans le passé. Le cap des 11.000 euros le m2 ne sera pas franchi en 2020 comme l’avaient annoncé les notaires du Grand Paris à la rentrée de septembre.

Le volume des transactions a baissé de 17% sur les neufs premiers mois de l’année. Les mesures de confinement et le retrait des acheteurs étrangers expliquent en partie ces chiffres. Les prix progressent de 6,9% sur un an au troisième trimestre 2020, après +7,8% au deuxième trimestre et +8,0% au premier, selon la dernière note «Indices Notaires-Insee».

Le prix moyen du mètre carré se situe tout de même à 10.790 euros. Les écarts continuent de se resserer entre les arrondissements. Seuls les XIIIe, XIXe et XXe restent entre 9.000 et 10.000 euros le m2. Comptez 10.110 euros le m2 en moyenne dans le XIIe arrondissement, 14.590 euros dans le VIe. Ce sont les grands appartements qui ont le plus de mal à se vendre, tandis que les studios trouvent toujours aussi facilement des acquéreurs.

Pour les prochains mois, sur la base des avant contrats, «les prix pourraient s’orienter à la baisse dans la capitale en janvier 2021 et la hausse annuelle des prix pourrait devenir la plus faible de l’Ile-de-France», estiment les notaires du Grand Paris. Une bonne nouvelle pour les acheteurs. Quant aux vendeurs, ils doivent s’attendre à plus de discussion avec les candidats intéressés par leur logement.

La périphérie s’en sort mieux

L’intérêt pour les communes de la petite couronne s’est enclenché depuis que les prix montent dans la capitale, et il s’étend désormais à la Grande couronne, où l’on peut encore dénicher des maisons avec jardin ou des appartements avec extérieur pour le prix d’un joli deux-pièces parisien.

En petite couronne, les prix ont progressé de 6,8% sur un an pour les appartements et de 5,5% pour les maisons.

La progression est de 5,1% pour les appartements en Grande couronne et de 4,8% pour les maisons, alors qu’à la même époque en 2019 ils ne progressaient que 2,7% et 0,9%. C’est dans le Val d’Oise que la hausse a été la plus importante : + 5,1%. Les maisons se négocient en moyenne à 299.100 euros, contre 284.500 euros au troisième trimestre 2019.

«Le prix des maisons a dépassé ceux de 2011, constatent les notaires du Grand Paris. Il n’y a plus de perte lors de la revente pour ceux qui avaient acheté au plus haut».
Un marché suspendu aux conditions de prêts

En Ile-de-France comme dans les autres régions, les conditions d’octroi de prêts immobiliers pénalisent le marché et la crise de la Covid-19 a affaibli des catégories d’acheteurs potentiels qui ne rencontraient pas forcément de difficultés auprès des banques comme les chefs d’entreprise, les artisans, les commerçants, dont les secteurs ont été touchés ou vont être touchés par cette crise.

«Ce sont devenues des professions à risques», constatent les notaires du Grand Paris. Le nombre de projets d’achat reportés risquent d’augmenter encore plus dans les prochaines semaines.

Quid de 2021 ? Ces notaires refusent de se livrer au petit jeu des pronostics («La période est trop compliquée»). Mais ils confirment que la pierre fait plus que jamais office de valeur refuge pour les Français.
Et moi aussi Cris28, je ne sais si j'ai déjà poste ça. Tu peux trouver p'etre des choses intéressant

. Sinon ton poste était ironique ou pas ??

Covid-19 : les agents immobiliers dénoncent des "incohérences" dans le confinement

Le secteur interpelle le gouvernement et demande un assouplissement des règles du confinement qui, selon eux, les empêchent de travailler.

À la sortie du Conseil des ministres, mardi 10 novembre, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a indiqué qu'"il semble très tôt pour proposer un assouplissement des règles qui ont été fixées", pour le confinement. Un allègement des règles mises en places pour stopper la propagation du Covid-19 est pourtant demandé notamment par les agents immobiliers. Les dix principaux réseaux et groupes immobiliers français ont écrit au gouvernement et au président de la République pour demander une dérogation.

"La situation que traverse notre pays est aussi inédite que terrible, écrivent-ils. Depuis l'annonce du nouveau confinement, nous sommes dans une grande incompréhension." Les agents immobiliers ne peuvent plus organiser aucune visite d'appartement ou de maison en raison du confinement, autant dire que cela réduit considérablement leur activité.

Sentiment d'injustice


Des consignes difficiles à accepter pour les agents immobiliers, qui ont toujours le droit de se rendre chez leurs clients. Alexandra Lévy est agent immobilier à Paris et elle est assez déconcertée : "On a le droit d’aller chez notre client vendeur pour prendre un mandat ou ceux qui font de la location ont le droit de faire un état des lieux et donc être deux dans l’appartement. Mais, pour des visites on n’a pas le droit, donc ça ralentit le process. On ne peut pas travailler en fait."

Il y a quand même une incohérence dans la réglementation d’aujourd’hui.

Alexandra Lévy, agent immobilier
Même sentiment d'injustice sur le bassin d'Arcachon, dans l'agence immobilière de Charlotte Delpech. Des visites suspendues, même dans les maisons vides.

Difficile à faire comprendre à ses clients d'autant que les demandes, elles, ne baissent pas vraiment. "À l’intérieur de l’agence tout le monde travaille, la ruche fonctionne mais on ne peut pas être en interaction avec l’extérieur physiquement, explique Charlotte Delpech. Les clients ne comprennent pas et vivent ça comme une frustration. Surtout en location où les projets sont généralement très rapides. Mais aussi en transaction, il y a des vrais projets où : 'j’ai vendu, il faut que j’achète'."

Les visites virtuelles ne suffisent pas

Des clients se retrouvent effectivement dans des situations délicates parfois où ils ont déjà trouvé leur futur logement mais ne peuvent pas vendre le leur pour l'instant. Et puis il y a ceux, comme Don, qui vont tout simplement attendre avant de relancer leurs recherches.

Hors de question pour lui de se décider après une visite virtuelle. "De mon point de vue, ça ne sert à rien, explique Don. Pour une raison très simple, si j’achète un appartement j’ai besoin de le voir, d’aller sur place, de regarder les choses de manière globale et en détail et puis de ressentir la chose tout simplement." Il attendra le temps qu’il faut pour visiter sur place son nouvel appartement mais les agents immobiliers redoutent que certains projets soient tout simplement abandonnés.ais ne peuvent pas vendre le leur pour l'instant.

Et puis il y a ceux, comme Don, qui vont tout simplement attendre avant de relancer leurs recherches. Hors de question pour lui de se décider après une visite virtuelle. "De mon point de vue, ça ne sert à rien, explique Don. Pour une raison très simple, si j’achète un appartement j’ai besoin de le voir, d’aller sur place, de regarder les choses de manière globale et en détail et puis de ressentir la chose tout simplement." Il attendra le temps qu’il faut pour visiter sur place son nouvel appartement mais les agents immobiliers redoutent que certains projets soient tout simplement abandonnés.
La carte que les médias vous vendent n'est pas le territoire où vous vivez

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 27096
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#6646 Message par kamoulox » 03 déc. 2020, 08:13

La nouvelle image de la province

La capitale ne séduit-elle plus? Pour Benoît Meyronin, professeur de marketing à Grenoble École de management, les esprits sont en train de changer. "En terme de mode de vie, Paris n'a plus l'attractivité qu'elle avait", note-t-il pour BFMTV.com. Et en termes d'infrastructures, de santé, d'éducation ou de culture, l'image de la province n'est plus la même.

"L'offre a changé, la demande aussi. Chez les actifs comme chez les retraités, il y a clairement un mouvement qui s'amorce sur les villes de taille intermédiaire. Ces dernières commencent à tirer leur épingle du jeu. La province n'est plus ce qu'elle était il y a vingt ou trente ans."

Avant, c'était la question de l'emploi qui empêchait de changer de région. Mais avec le développement du télétravail, beaucoup d'entreprises et de salariés se sont rendus compte qu'ils pouvaient tout de même continuer et garder leur poste tout en vivant ailleurs. Aujourd'hui, nos lecteurs sont davantage à la recherche d'un lieu de vie, d'une maison assez spacieuse pour y travailler ou d'un espace de coworking plutôt que d'un nouvel emploi."

Parmi les premiers arguments de ces Parisiens en quête d'un ailleurs: une meilleure qualité de vie, un logement plus grand et un accès direct à la nature. Quant à leur profil: ce sont globalement des actifs âgés entre 25 et 45 ans, en couple avec un enfant ou un projet d'enfant, ils sont pour la plupart salariés avec une petite majorité de cadres. Une tendance de fond, selon Kelly Simon, notamment parce que l'un des principaux freins à la mobilité a sauté avec la crise du Covid-19.

La raison de ce départ: une accumulation

Les grèves, les problèmes de transport en commun au quotidien, le coût exorbitant de leur loyer, l'absence de place en crèche "et avec la Covid, on s'est dit que c'en était trop". Cela faisait un petit moment qu'ils envisageaient de quitter l'Île-de-France, le confinement a été un "détonateur" et les a aidés à passer le cap.

"On s'est rendu compte que la vie était assez imprévisible, qu'elle était plus fragile qu'on ne le pensait et que s'il fallait commencer à vivre, c'était maintenant."

Avatar du membre
Suricate
~~+
~~+
Messages : 18386
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12
Localisation : Saumur (49)

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#6647 Message par Suricate » 03 déc. 2020, 08:43

kamoulox a écrit :
03 déc. 2020, 08:13
Les grèves, les problèmes de transport en commun au quotidien, le coût exorbitant de leur loyer, l'absence de place en crèche "et avec la Covid, on s'est dit que c'en était trop". Cela faisait un petit moment qu'ils envisageaient de quitter l'Île-de-France, le confinement a été un "détonateur" et les a aidés à passer le cap.
Rien sur l'insécurité ? Ils n'ont interrogé que des habitants du 7ème arrondissement ou quoi ?

tonytcr
Messages : 301
Enregistré le : 19 juin 2014, 10:14

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#6648 Message par tonytcr » 03 déc. 2020, 09:09

Dans mon secteur de recherche (Angers ) , beaucoup de bien vendu pendant le confinement .
Ces biens en partie ont été acheté par des Parisiens , et oui Angers est à 1h15 en TGV de Paris et pour le prix d'un appartement parisien ils ont pu acheté de belles demeures angevines proche de la gare .

Mon AI m'annonce un calme plat depuis fin Novembre , non faute d'acheteurs mais de bien en vente .En effet dans mon secteurs beaucoup de biens ont disparu des radars .
Pour beaucoup acheté au prix pendant le confinement , via des visites virtuels pour beaucoup .

Le peu qui restent en vente est des biens de piètre qualité surévalué et dont les vendeurs ne veulent pas baisser les prix et pour d'autres ne sont plus en vente et réinvesti par certains vendeurs faute de mieux .
Meme les quartiers "pourri" dut à l'insécurité ou personne ne voulait acheté les prix ont montés et les biens de qualité ont trouvé preneurs (La roseraie , Monplaisir )

Mon Ai et mon banquier , me conseillent d'attendre 2021 pour passer le cap de l'achat , beaucoup d'inconnu dans ce marché qui va évoluer après cette crise sanitaire .

Etonnement , beaucoup de collègues (IDE jeunes ) ont passé le cap de l'achat pendant cette crise sanitaire , beaucoup ont acheté proche de notre lieu de travail .

A voir l'évolution des prix , mais je doute une grosse baisse .
Je suis considéré comme un français à revenu moyen (fonctionnaire dans l'hospitalière ) et vu les retours de mes patients , la pierre est bien une valeur refuge .

Tout le monde essai d'acheter pour avoir à la retraite une dépense en moins (loyer/crédit en fonction de l'âge d'achat)

Ystava
+
+
Messages : 2599
Enregistré le : 09 juin 2017, 13:10

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#6649 Message par Ystava » 03 déc. 2020, 09:31

Suricate a écrit :
03 déc. 2020, 08:43
Rien sur l'insécurité ? Ils n'ont interrogé que des habitants du 7ème arrondissement ou quoi ?
Ben ces gens-là vont atterrir dans des grandes villes de province, alors ils savent qu'ils y retrouveront la même chose :lol:
lecriminel a écrit :
21 mars 2020, 13:19
Imagine Ben92, lui s'est bien fait bananer et le paye très cher en période de confinement. Il n'a tué personne mais est enfermé dans une cellule de 20m2.

Avatar du membre
ddv
~~+
~~+
Messages : 5995
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : Pays des droits du vacciné

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#6650 Message par ddv » 03 déc. 2020, 09:40

Il y en a aussi qui se sont tellement habitués à l'insécurité, aux "incivilités", qu'ils trouvent ça normal. Ils trouvent normal aussi d'installer un système de protection chez eux.
Répétez un mensonge suffisamment longtemps, et les gens finiront par le croire.
Joseph Goebbels