Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
ParisIDF92
Messages : 144
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2251 Message par ParisIDF92 » 18 mai 2020, 16:51

ddv a écrit :
18 mai 2020, 16:43
Je m'en tape de ces trucs qui ne produisent/rapportent rien. Dans le secteur de Rennes (je parle de l'agglo, pas de la ville), les zones d'activités se développent, à base d'ESN, de bureaux de grosses boîtes dont le siège social est peut-être à Paris, mais où une partie du vrai boulot est fait en province..
Comme quoi?

À Rennes il y a aura (le mieux) du back-office, du opérationnel de base, des trucs pour le marché domestique français... en bref des trucs pour épargner (salaries plus bas et coûts moins élevés à Rennes VS IDF). Une sorte de délocalisation interne. Les emplois alpha sont toujours dans la siège à Paris.

Presque tout où la France touche à l'international passe par Paris. C'est pourquoi la mondialisation a profité à Paris et non à Rennes.

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 29728
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2252 Message par Gpzzzz » 18 mai 2020, 20:14

ParisIDF92 a écrit :
18 mai 2020, 16:51
ddv a écrit :
18 mai 2020, 16:43
Je m'en tape de ces trucs qui ne produisent/rapportent rien. Dans le secteur de Rennes (je parle de l'agglo, pas de la ville), les zones d'activités se développent, à base d'ESN, de bureaux de grosses boîtes dont le siège social est peut-être à Paris, mais où une partie du vrai boulot est fait en province..
Comme quoi?

À Rennes il y a aura (le mieux) du back-office, du opérationnel de base, des trucs pour le marché domestique français... en bref des trucs pour épargner (salaries plus bas et coûts moins élevés à Rennes VS IDF). Une sorte de délocalisation interne. Les emplois alpha sont toujours dans la siège à Paris.

Presque tout où la France touche à l'international passe par Paris. C'est pourquoi la mondialisation a profité à Paris et non à Rennes.
Sachant qu ton boulot alpha il concerne 5% des gens, si tous les autres qui sont pas en HLM se barrent le parcours résidentiel il en prend un sacré coup je crois :lol:

supermascotte
Messages : 187
Enregistré le : 05 avr. 2020, 10:58

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2253 Message par supermascotte » 18 mai 2020, 20:19

lecriminel a écrit :
18 mai 2020, 12:17
Vincent92 a écrit :
18 mai 2020, 10:56
18ième : Revenu moyen/par ménage : 26300€, 67% de locataires dont 16 % de logements sociaux.
19ième : Revenu moyen/par ménage : 27300€. 72% de locataires dont 33% de logements sociaux.
20ième : Revenu moyen/par ménage : 27800€. 72% de locataires dont 31% de logements sociaux.
Ce n'est pas vraiment ce que j'appelle une population aisée qui y habite.
Et j'ai pris les arrondissements dans leur globalité. Si on va dans les quartiers que tu as en tête, c'est encore plus faible.
Après, si tu penses qu'un foyer qui a 27k€ de revenu par an est un foyer bobo, ma foi, pourquoi pas.
attention, à force de dire des vérités indéniables, tu vas finir par dire que le marché de la pierre parisien est négligeable par sa taille et essentiellement un prétexte pour la presse de parler de hausse des prix. Très efficace d'ailleurs. Le coût financier a été divisé par 10 (!!!) en 15 ans mais tout le monde, y compris sur un forum de la bulle, est persuadé que ça n'a pas cessé de monter dans cette période.
Pour ces arrondissements, c'est pareil. Quelques bobos à l'achat envoient les prix officiels à 10k/m2. Mais ce n'est pas représentatif.
Ca c'est un post intelligent !

La population de Paris ne se résume pas aux acheteurs de ces dernières années qui ont acheté un appartement à Paris ces dernières années à des prix de 8 000 € - 10 000€.
La population de Paris est très hétérogène. Elle est constitué de propriétaires parfois modestes qui sont devenus propriétaires à une époque où les prix étaient bien plus abordables, ou qui sont devenus propriétaires suite à un héritage, ou qui font partie de logement sociaux. N'oublions pas non plus que le nombre de propriétaires occupant ne représente que 32% de la population parisienne !!!!

Ca veut dire que 68% de la population vivant à Paris sont locataires, que ce soit des personnes avec des revenus moyens, des étudiants occupant une chambre de bonnes ou encore des touristes.

Ce qui montre bien que le marché parisien est complètement déconnecté de la réalité. Une immense majorité des achats immobiliers à Paris sont le fait au final d'investisseurs, et ça c'est une réalité qui s'est accentuée avec l'émergence d'airbnb.

ParisIDF92
Messages : 144
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2254 Message par ParisIDF92 » 18 mai 2020, 20:53

Gpzzzz a écrit :
18 mai 2020, 20:14
Sachant qu ton boulot alpha il concerne 5% des gens, si tous les autres qui sont pas en HLM se barrent le parcours résidentiel il en prend un sacré coup je crois :lol:
Sans entrer dans la caricature de Ben/Vincent92 où tout le monde à Paris est CSP++++++, la réalité est que la dérive économique de ces dernières années (mondialisation et corporatisation) a hyper-concentré ces travaux qualifiés à Paris. Cela se produit dans tous les pays du monde; ce n'est pas un phénomène exclusif à la France.

Aujourd'hui, dans de nombreux secteurs, il n'est pas possible d'avoir une carrière stable et durable dans des villes comme Bordeaux ou Nantes (sauf si vous êtes fonctionnaire). En province il y a des entreprises puissantes, mais il n'y a pas d'alternative. Par exemple, Toulouse. Il y a Airbus et quoi d'autre? Et que se passera-t-il maintenant qu'Airbus tombe en panne? À Paris, il y a l'idée du marché du travail infini. Pourtant une crise profonde peut changer cette perception.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10189
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2255 Message par Vincent92 » 18 mai 2020, 21:02

ParisIDF92 a écrit :
18 mai 2020, 20:53
Gpzzzz a écrit :
18 mai 2020, 20:14
Sachant qu ton boulot alpha il concerne 5% des gens, si tous les autres qui sont pas en HLM se barrent le parcours résidentiel il en prend un sacré coup je crois :lol:
Sans entrer dans la caricature de Ben/Vincent92 où tout le monde à Paris est CSP++++++
Je n'ai absolument jamais dit un truc pareil. Avec un peu moins de 2000€/UC en moyenne en IDF, cela me semble assez clair que tout le monde n'est pas CSP++++++.
Par contre, c'est bien plus qu'en région.
Ignoré : Cagou780

canti
Messages : 737
Enregistré le : 30 oct. 2015, 13:41

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2256 Message par canti » 18 mai 2020, 21:27

supermascotte a écrit :
18 mai 2020, 20:19
lecriminel a écrit :
18 mai 2020, 12:17
Vincent92 a écrit :
18 mai 2020, 10:56
18ième : Revenu moyen/par ménage : 26300€, 67% de locataires dont 16 % de logements sociaux.
19ième : Revenu moyen/par ménage : 27300€. 72% de locataires dont 33% de logements sociaux.
20ième : Revenu moyen/par ménage : 27800€. 72% de locataires dont 31% de logements sociaux.
Ce n'est pas vraiment ce que j'appelle une population aisée qui y habite.
Et j'ai pris les arrondissements dans leur globalité. Si on va dans les quartiers que tu as en tête, c'est encore plus faible.
Après, si tu penses qu'un foyer qui a 27k€ de revenu par an est un foyer bobo, ma foi, pourquoi pas.
attention, à force de dire des vérités indéniables, tu vas finir par dire que le marché de la pierre parisien est négligeable par sa taille et essentiellement un prétexte pour la presse de parler de hausse des prix. Très efficace d'ailleurs. Le coût financier a été divisé par 10 (!!!) en 15 ans mais tout le monde, y compris sur un forum de la bulle, est persuadé que ça n'a pas cessé de monter dans cette période.
Pour ces arrondissements, c'est pareil. Quelques bobos à l'achat envoient les prix officiels à 10k/m2. Mais ce n'est pas représentatif.

La population de Paris est très hétérogène. Elle est constitué de propriétaires parfois modestes qui sont devenus propriétaires à une époque où les prix étaient bien plus abordables, ou qui sont devenus propriétaires suite à un héritage, ou qui font partie de logement sociaux. N'oublions pas non plus que le nombre de propriétaires occupant ne représente que 32% de la population parisienne !!!!

Ca veut dire que 68% de la population vivant à Paris sont locataires, que ce soit des personnes avec des revenus moyens, des étudiants occupant une chambre de bonnes ou encore des touristes.
les touristes ne vivent pas à Paris, ils sont juste de passage. Sinon si tu comptes les air BNB comme vivant à Paris, il faut que tu comptes aussi, ceux qui vont à l'hôtel ou les personnes qui sont invités chez des amis....
La ville de Paris considère les logements utilisés pour faire du Air BNB comme des logements vacants. Total des logements vacants à Paris 17%
https://www.paris.fr/pages/le-saviez-vo ... cupes-6531
Donc si on reprends cet article : 33% de propriétaires occupants, 17% de logements vacants et donc 50% de locataires.
Pourquoi tous tes post sont toujours partiellement inexacts ? :roll:

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10189
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2257 Message par Vincent92 » 18 mai 2020, 21:46

canti a écrit :
18 mai 2020, 21:27
supermascotte a écrit :
18 mai 2020, 20:19
lecriminel a écrit :
18 mai 2020, 12:17
Vincent92 a écrit :
18 mai 2020, 10:56
18ième : Revenu moyen/par ménage : 26300€, 67% de locataires dont 16 % de logements sociaux.
19ième : Revenu moyen/par ménage : 27300€. 72% de locataires dont 33% de logements sociaux.
20ième : Revenu moyen/par ménage : 27800€. 72% de locataires dont 31% de logements sociaux.
Ce n'est pas vraiment ce que j'appelle une population aisée qui y habite.
Et j'ai pris les arrondissements dans leur globalité. Si on va dans les quartiers que tu as en tête, c'est encore plus faible.
Après, si tu penses qu'un foyer qui a 27k€ de revenu par an est un foyer bobo, ma foi, pourquoi pas.
attention, à force de dire des vérités indéniables, tu vas finir par dire que le marché de la pierre parisien est négligeable par sa taille et essentiellement un prétexte pour la presse de parler de hausse des prix. Très efficace d'ailleurs. Le coût financier a été divisé par 10 (!!!) en 15 ans mais tout le monde, y compris sur un forum de la bulle, est persuadé que ça n'a pas cessé de monter dans cette période.
Pour ces arrondissements, c'est pareil. Quelques bobos à l'achat envoient les prix officiels à 10k/m2. Mais ce n'est pas représentatif.

La population de Paris est très hétérogène. Elle est constitué de propriétaires parfois modestes qui sont devenus propriétaires à une époque où les prix étaient bien plus abordables, ou qui sont devenus propriétaires suite à un héritage, ou qui font partie de logement sociaux. N'oublions pas non plus que le nombre de propriétaires occupant ne représente que 32% de la population parisienne !!!!

Ca veut dire que 68% de la population vivant à Paris sont locataires, que ce soit des personnes avec des revenus moyens, des étudiants occupant une chambre de bonnes ou encore des touristes.
les touristes ne vivent pas à Paris, ils sont juste de passage. Sinon si tu comptes les air BNB comme vivant à Paris, il faut que tu comptes aussi, ceux qui vont à l'hôtel ou les personnes qui sont invités chez des amis....
La ville de Paris considère les logements utilisés pour faire du Air BNB comme des logements vacants. Total des logements vacants à Paris 17%
https://www.paris.fr/pages/le-saviez-vo ... cupes-6531
Donc si on reprends cet article : 33% de propriétaires occupants, 17% de logements vacants et donc 50% de locataires.
Pourquoi tous tes post sont toujours partiellement inexacts ? :roll:
En 2016 :
1 374 377 logements dont 1 140 127 RP, 119 943 RS et logements occasionnels, 114 306 logements vacants
Sur les 1 140 127 RP, il y a 377 355 propriétaires (33%), 705 501 locataires (62%), 57 271, logés gratuitement (5%)
Tout dépend comment on compte. Si on s'intéresse aux RP, donc à ceux qui y habitent à l'année, il y a bien 1/3 de propriétaires et 2/3 de locataires.
Si on veut tout distinguer, il y a plus ou moins :

- 8,3% de logements vacants
- 8,7% de logements occasionnels
- 51,3% de locataires à l'année
- 27,1% de propriétaires à l'année
- 4,1% de logés gratuitement

Ta façon de compter est malhonnête. Si on fait 3 catégories, les logements vacants/propriétaires/locataires, les logements vacants font baisser la proportion de propriétaires au même titre que proportion des locataires (le rapport entre les deux ne change pas). Si tu penses qu'on doit compter les logements vides comme appartement à des propriétaires, c'est tout aussi vrai pour les logements loués et on peut dire que 100% des logements appartiennent à un propriétaire 8)
Peu importe la façon de compter, il n'en demeure pas moins vrai que Paris est particulièrement une ville de locataires. Bien plus que certaines autres villes chères. 1 habitant sur 2 est par exemple propriétaire à Neuilly (si on ne distingue que propriétaire et locataire sans rajouter d'autre(s) catégorie(s)).

Et cela peut rester ainsi ou même s’aggraver.
Par exemple, à Genèvele le taux de locataires (ou coopérateurs) est de 91,4%, tandis que Lausanne (90,3%) et Zurich (89,9%). Rolex détenant beaucoup d'immobiliers. Il n'y a pas forcément corrélation entre revenus des habitants et prix de l'immobilier. Et c'est d'autant plus vrai dans une ville avec beaucoup de locataires. Tant que les bailleurs sont prêts à accepter peu de rendement des loyers.
Modifié en dernier par Vincent92 le 18 mai 2020, 22:13, modifié 1 fois.
Ignoré : Cagou780

Cagou780
Messages : 476
Enregistré le : 19 mars 2020, 05:01

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2258 Message par Cagou780 » 18 mai 2020, 22:12

ParisIDF92 a écrit :
18 mai 2020, 20:53
Gpzzzz a écrit :
18 mai 2020, 20:14
Sachant qu ton boulot alpha il concerne 5% des gens, si tous les autres qui sont pas en HLM se barrent le parcours résidentiel il en prend un sacré coup je crois :lol:
Sans entrer dans la caricature de Ben/Vincent92 où tout le monde à Paris est CSP++++++, la réalité est que la dérive économique de ces dernières années (mondialisation et corporatisation) a hyper-concentré ces travaux qualifiés à Paris. Cela se produit dans tous les pays du monde; ce n'est pas un phénomène exclusif à la France.

Aujourd'hui, dans de nombreux secteurs, il n'est pas possible d'avoir une carrière stable et durable dans des villes comme Bordeaux ou Nantes (sauf si vous êtes fonctionnaire) '(se pose la question de l'intérêt d'acheter si c'est pour déménager régulièrement). En province il y a des entreprises puissantes, mais il n'y a pas d'alternative. Par exemple, Toulouse. Il y a Airbus et quoi d'autre? Et que se passera-t-il maintenant qu'Airbus tombe en panne? À Paris, il y a l'idée du marché du travail infini. Pourtant une crise profonde peut changer cette perception.
Le revenu médian sur Paris en 2016 c'est 26 808 euros. il ne doit pas y avoir que des CSP+++
https://www.insee.fr/fr/statistiques/2011101?geo=DEP-75
Elle est pas mal cette étude.
On peut voir qu'il y a dix ans ou plus les personnes achetaient un 3 pièces et maintenant c'est 2 :lol: C'est là qu'on se rend compte de l'effort consenti par ces ménages : Ils paient plus chers pour plus petits.
30 % à vivre dans un 1 pièce, 32 % dans un 2 pièces. Affreux. Ceux là si on leur dit qu'ils peuvent faire une croix sur leur plouvaloue.... :cry:
- 8,3% de logements vacants
- 8,7% de logements occasionnels
C'est quand même avec ça que se fait la location Airbnb. C'est pas avec les proprio qui vont louer une piaule ou les locataires qui vont faire de la sous location.

Blangar1
Messages : 250
Enregistré le : 27 avr. 2008, 16:59

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2259 Message par Blangar1 » 18 mai 2020, 22:54

Vincent92 a écrit :
18 mai 2020, 21:46

Par exemple, à Genèvele le taux de locataires (ou coopérateurs) est de 91,4%, tandis que Lausanne (90,3%) et Zurich (89,9%). Rolex détenant beaucoup d'immobiliers. Il n'y a pas forcément corrélation entre revenus des habitants et prix de l'immobilier. Et c'est d'autant plus vrai dans une ville avec beaucoup de locataires. Tant que les bailleurs sont prêts à accepter peu de rendement des loyers.
On ne peut pas comparer Genève ou encore Zurich, à Paris.
L'immobilier en Suisse est très différent de l'immobilier français. Idem pour les emprunts.
Il y a énormément de locataires en Suisse. C'est d'ailleurs, vu par des analystes, une des raisons pour lesquelles la Suisse s'en sort bien du point de vue économique.

Là bas, les Ben92 ne stérilisent pas leur blé dans une "niche à bobo" (je revendique le TM)

Cagou780
Messages : 476
Enregistré le : 19 mars 2020, 05:01

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2260 Message par Cagou780 » 18 mai 2020, 23:10

Blangar1 a écrit :
18 mai 2020, 22:54
L'immobilier en Suisse est très différent de l'immobilier français. Idem pour les emprunts.
Il y a énormément de locataires en Suisse. C'est d'ailleurs, vu par des analystes, une des raisons pour lesquelles la Suisse s'en sort bien du point de vue économique.
Il n'y a pas seulement que les boîtes qui devraient tirer profit du Covid : les états aussi. Soutenir des immobilisations dans des actifs qui ne produisent rien, pas sûr que ce soit une priorité des gouvernements à l'avenir.
Modifié en dernier par Cagou780 le 18 mai 2020, 23:11, modifié 1 fois.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10189
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2261 Message par Vincent92 » 18 mai 2020, 23:11

Blangar1 a écrit :
18 mai 2020, 22:54
Vincent92 a écrit :
18 mai 2020, 21:46

Par exemple, à Genèvele le taux de locataires (ou coopérateurs) est de 91,4%, tandis que Lausanne (90,3%) et Zurich (89,9%). Rolex détenant beaucoup d'immobiliers. Il n'y a pas forcément corrélation entre revenus des habitants et prix de l'immobilier. Et c'est d'autant plus vrai dans une ville avec beaucoup de locataires. Tant que les bailleurs sont prêts à accepter peu de rendement des loyers.
On ne peut pas comparer Genève ou encore Zurich, à Paris.
L'immobilier en Suisse est très différent de l'immobilier français. Idem pour les emprunts.
Il y a énormément de locataires en Suisse. C'est d'ailleurs, vu par des analystes, une des raisons pour lesquelles la Suisse s'en sort bien du point de vue économique.

Là bas, les Ben92 ne stérilisent pas leur blé dans une "niche à bobo" (je revendique le TM)
Je ne compare pas. Je dis que tout est possible et qu'il existe même des endroits très riches où presque tout le parc appartient à des bailleurs. Ce qui permet une dichotomie entre prix de l'immobilier et revenus si les bailleurs sont prêts à avoir peu de rendement de leurs loyers.
Bien ou mal, je ne sais pas. Cette histoire d'argent stérile m'a toujours fait rire. Comme si l'immobilier ne représente pas du PIB, des recettes et de l'emplois et que mettre son argent en bourse pour simplement avoir une valorisation des marchés plus importante était forcément mieux.
Cela m'a toujours étonné comme des slogans (genre : "l'argent mobile, l'argent utile". Ou, dit plus simplement, taxons les classes moyennes/faux riches pour diminuer la taxation des vrais riches qui ont bien plus de capital mobile) pouvaient convaincre Monsieur Michmu (qui bien souvent est peu investi en bourse d'ailleurs :mrgreen: )
Ignoré : Cagou780

Blangar1
Messages : 250
Enregistré le : 27 avr. 2008, 16:59

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2262 Message par Blangar1 » 18 mai 2020, 23:35

Vincent92 a écrit :
18 mai 2020, 23:11

Cela m'a toujours étonné comme des slogans (genre : "l'argent mobile, l'argent utile". Ou, dit plus simplement, taxons les classes moyennes/faux riches pour diminuer la taxation des vrais riches qui ont bien plus de capital mobile) pouvaient convaincre Monsieur Michmu (qui bien souvent est peu investi en bourse d'ailleurs :mrgreen: )
La question n'est pas là
Il ne s'agit pas forcément d'investir en bourse
Il est bien préférable d'avoir des investissements dans des ETI, voire de l'immobilier locatif, pour fournir des services réels.
La détention "pour soi" n'est pas forcément le meilleur deal pour soi et pour la société

jobserve75
Messages : 797
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2263 Message par jobserve75 » 19 mai 2020, 02:10

Vincent92 a écrit :
18 mai 2020, 21:46
canti a écrit :
18 mai 2020, 21:27
supermascotte a écrit :
18 mai 2020, 20:19
lecriminel a écrit :
18 mai 2020, 12:17

attention, à force de dire des vérités indéniables, tu vas finir par dire que le marché de la pierre parisien est négligeable par sa taille et essentiellement un prétexte pour la presse de parler de hausse des prix. Très efficace d'ailleurs. Le coût financier a été divisé par 10 (!!!) en 15 ans mais tout le monde, y compris sur un forum de la bulle, est persuadé que ça n'a pas cessé de monter dans cette période.
Pour ces arrondissements, c'est pareil. Quelques bobos à l'achat envoient les prix officiels à 10k/m2. Mais ce n'est pas représentatif.

La population de Paris est très hétérogène. Elle est constitué de propriétaires parfois modestes qui sont devenus propriétaires à une époque où les prix étaient bien plus abordables, ou qui sont devenus propriétaires suite à un héritage, ou qui font partie de logement sociaux. N'oublions pas non plus que le nombre de propriétaires occupant ne représente que 32% de la population parisienne !!!!

Ca veut dire que 68% de la population vivant à Paris sont locataires, que ce soit des personnes avec des revenus moyens, des étudiants occupant une chambre de bonnes ou encore des touristes.
les touristes ne vivent pas à Paris, ils sont juste de passage. Sinon si tu comptes les air BNB comme vivant à Paris, il faut que tu comptes aussi, ceux qui vont à l'hôtel ou les personnes qui sont invités chez des amis....
La ville de Paris considère les logements utilisés pour faire du Air BNB comme des logements vacants. Total des logements vacants à Paris 17%
https://www.paris.fr/pages/le-saviez-vo ... cupes-6531
Donc si on reprends cet article : 33% de propriétaires occupants, 17% de logements vacants et donc 50% de locataires.
Pourquoi tous tes post sont toujours partiellement inexacts ? :roll:
En 2016 :
1 374 377 logements dont 1 140 127 RP, 119 943 RS et logements occasionnels, 114 306 logements vacants
Sur les 1 140 127 RP, il y a 377 355 propriétaires (33%), 705 501 locataires (62%), 57 271, logés gratuitement (5%)
Tout dépend comment on compte. Si on s'intéresse aux RP, donc à ceux qui y habitent à l'année, il y a bien 1/3 de propriétaires et 2/3 de locataires.
Si on veut tout distinguer, il y a plus ou moins :

- 8,3% de logements vacants
- 8,7% de logements occasionnels
- 51,3% de locataires à l'année
- 27,1% de propriétaires à l'année
- 4,1% de logés gratuitement

Ta façon de compter est malhonnête. Si on fait 3 catégories, les logements vacants/propriétaires/locataires, les logements vacants font baisser la proportion de propriétaires au même titre que proportion des locataires (le rapport entre les deux ne change pas). Si tu penses qu'on doit compter les logements vides comme appartement à des propriétaires, c'est tout aussi vrai pour les logements loués et on peut dire que 100% des logements appartiennent à un propriétaire 8)
Peu importe la façon de compter, il n'en demeure pas moins vrai que Paris est particulièrement une ville de locataires. Bien plus que certaines autres villes chères. 1 habitant sur 2 est par exemple propriétaire à Neuilly (si on ne distingue que propriétaire et locataire sans rajouter d'autre(s) catégorie(s)).

Et cela peut rester ainsi ou même s’aggraver.
Par exemple, à Genèvele le taux de locataires (ou coopérateurs) est de 91,4%, tandis que Lausanne (90,3%) et Zurich (89,9%). Rolex détenant beaucoup d'immobiliers. Il n'y a pas forcément corrélation entre revenus des habitants et prix de l'immobilier. Et c'est d'autant plus vrai dans une ville avec beaucoup de locataires. Tant que les bailleurs sont prêts à accepter peu de rendement des loyers.
Cette façon de voir est également biaisée car le marché immobilier s’apprécie à partir du parc privé.
Comparer les taux de Neuilly avec Paris n’aurait un sens que si ces 2 villes avaient la même proportion de logements sociaux.
Il faut plutôt analyser la proportion de locataires/propriétaires uniquement sur le parc de logements privés

FrenchRigolade
Messages : 260
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2264 Message par FrenchRigolade » 19 mai 2020, 09:24

Le parc privé peut être considéré seul, uniquement si le parc public n'est pas trop important ("trop" à définir hélas).
S'il le devenait, il y aurait une vraie question sur le fait de payer un logement au même endroit que d'autres qui n'en payent pas.

Pazuzu
Messages : 1290
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2265 Message par Pazuzu » 19 mai 2020, 09:44

FrenchRigolade a écrit :
19 mai 2020, 09:24
Le parc privé peut être considéré seul, uniquement si le parc public n'est pas trop important ("trop" à définir hélas).
S'il le devenait, il y aurait une vraie question sur le fait de payer un logement au même endroit que d'autres qui n'en payent pas.
Il y a la réponse quand on voit que dans les pires quartiers du XVIII (insécurité, drogue, prières de rue, etc etc ...), où il y a plus de 35% de logements sociaux, les acheteurs mettent plus de 8000 € /m2.

La boboïsation (forcément limitée au parc privé) est en cours.

FrenchRigolade
Messages : 260
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2266 Message par FrenchRigolade » 19 mai 2020, 09:53

Pazuzu a écrit :
19 mai 2020, 09:44
FrenchRigolade a écrit :
19 mai 2020, 09:24
Le parc privé peut être considéré seul, uniquement si le parc public n'est pas trop important ("trop" à définir hélas).
S'il le devenait, il y aurait une vraie question sur le fait de payer un logement au même endroit que d'autres qui n'en payent pas.
Il y a la réponse quand on voit que dans les pires quartiers du XVIII (insécurité, drogue, prières de rue, etc etc ...), où il y a plus de 35% de logements sociaux, les acheteurs mettent plus de 8000 € /m2.

La boboïsation (forcément limitée au parc privé) est en cours.
merci : > 35 %

FrenchRigolade
Messages : 260
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2267 Message par FrenchRigolade » 19 mai 2020, 10:25

avec dvf etalab je pourrai le voir (même dans les pires rues). C'est à dire que ces bobos choisissent :
- d'accepter le danger ;
- ou bien ne le perçoivent pas, se croyant à l'abri à une ou deux rues d'écart ;
- ou bien parient sur l'avenir (et plus de police ? :) ) ;

qu'ajouteriez-vous ?

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 9785
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2268 Message par optimus maximus » 19 mai 2020, 10:34

FrenchRigolade a écrit :
19 mai 2020, 10:25
avec dvf etalab je pourrai le voir (même dans les pires rues). C'est à dire que ces bobos choisissent :
- d'accepter le danger ;
- ou bien ne le perçoivent pas, se croyant à l'abri à une ou deux rues d'écart ;
- ou bien parient sur l'avenir (et plus de police ? :) ) ;

qu'ajouteriez-vous ?
Faudrait peut-être regarder le pourcentage de locataires dans le coin. Après dans ce genre de quartier, tout peut se jouer à 50 mètres, non seulement pour l'insécurité (la rue Custine est emblématique pour cela) mais aussi pour l'affectation scolaire.

Ben92
-++
-++
Messages : 3750
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2269 Message par Ben92 » 19 mai 2020, 13:36

Pazuzu a écrit :
19 mai 2020, 09:44
FrenchRigolade a écrit :
19 mai 2020, 09:24
Le parc privé peut être considéré seul, uniquement si le parc public n'est pas trop important ("trop" à définir hélas).
S'il le devenait, il y aurait une vraie question sur le fait de payer un logement au même endroit que d'autres qui n'en payent pas.
Il y a la réponse quand on voit que dans les pires quartiers du XVIII (insécurité, drogue, prières de rue, etc etc ...), où il y a plus de 35% de logements sociaux, les acheteurs mettent plus de 8000 € /m2.
La boboïsation (forcément limitée au parc privé) est en cours.
8000€/m2 c'est déjà une ENORME décote.
Les conditions de vie (fortement) dégradées sont déjà prises en compte dans les quartiers à 8000€/m2.
Et pour trouver du 8000€/m2 c'est en général dans un ilot mal fâmé où on est très largement en dessus de 35% de HLM localement.

ParisIDF92
Messages : 144
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2270 Message par ParisIDF92 » 19 mai 2020, 13:44

FrenchRigolade a écrit :
19 mai 2020, 10:25
avec dvf etalab je pourrai le voir (même dans les pires rues). C'est à dire que ces bobos choisissent :
- d'accepter le danger ;
- ou bien ne le perçoivent pas, se croyant à l'abri à une ou deux rues d'écart ;
- ou bien parient sur l'avenir (et plus de police ? :) ) ;

qu'ajouteriez-vous ?
Je pense que c'est tout à la fois. D'autre part, on parle de bobos parisiens. Pas des ouvriers de Mulhouse du RN.

J'ai un amie (assez bobo) qui a vécu avec son copain à Barbes. Elle dit qu'elle n'avait pas de problème. Quand j'ai était là, c'est vrai que je n'ai ressenti aucun danger. Je pense que c'est plutôt du "beurk". Mais ces bobos choisissent d'habiter à Paris et sont en quelque sorte déjà habitués à l'ultra-multiculturalisme. Pour eux, ce n'est donc pas très grave. Donc, avoir un restaurant sénégalais dans ton RDC, c'est cool. Ce n'est pas un problème comme pour l'ouvrier de Rouen. Et bien sûr, ils pensent que la gentrification est imparable.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 19789
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2271 Message par kamoulox » 19 mai 2020, 14:22

C’est exactement ça. C’est une question de seuil.
Si tu as quelques étranger près de chez toi c’est pas gênant.

Quand c’est 50-50 c’est déjà plus la même

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10189
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2272 Message par Vincent92 » 19 mai 2020, 14:24

jobserve75 a écrit :
19 mai 2020, 02:10
Vincent92 a écrit :
18 mai 2020, 21:46
canti a écrit :
18 mai 2020, 21:27
supermascotte a écrit :
18 mai 2020, 20:19



La population de Paris est très hétérogène. Elle est constitué de propriétaires parfois modestes qui sont devenus propriétaires à une époque où les prix étaient bien plus abordables, ou qui sont devenus propriétaires suite à un héritage, ou qui font partie de logement sociaux. N'oublions pas non plus que le nombre de propriétaires occupant ne représente que 32% de la population parisienne !!!!

Ca veut dire que 68% de la population vivant à Paris sont locataires, que ce soit des personnes avec des revenus moyens, des étudiants occupant une chambre de bonnes ou encore des touristes.
les touristes ne vivent pas à Paris, ils sont juste de passage. Sinon si tu comptes les air BNB comme vivant à Paris, il faut que tu comptes aussi, ceux qui vont à l'hôtel ou les personnes qui sont invités chez des amis....
La ville de Paris considère les logements utilisés pour faire du Air BNB comme des logements vacants. Total des logements vacants à Paris 17%
https://www.paris.fr/pages/le-saviez-vo ... cupes-6531
Donc si on reprends cet article : 33% de propriétaires occupants, 17% de logements vacants et donc 50% de locataires.
Pourquoi tous tes post sont toujours partiellement inexacts ? :roll:
En 2016 :
1 374 377 logements dont 1 140 127 RP, 119 943 RS et logements occasionnels, 114 306 logements vacants
Sur les 1 140 127 RP, il y a 377 355 propriétaires (33%), 705 501 locataires (62%), 57 271, logés gratuitement (5%)
Tout dépend comment on compte. Si on s'intéresse aux RP, donc à ceux qui y habitent à l'année, il y a bien 1/3 de propriétaires et 2/3 de locataires.
Si on veut tout distinguer, il y a plus ou moins :

- 8,3% de logements vacants
- 8,7% de logements occasionnels
- 51,3% de locataires à l'année
- 27,1% de propriétaires à l'année
- 4,1% de logés gratuitement

Ta façon de compter est malhonnête. Si on fait 3 catégories, les logements vacants/propriétaires/locataires, les logements vacants font baisser la proportion de propriétaires au même titre que proportion des locataires (le rapport entre les deux ne change pas). Si tu penses qu'on doit compter les logements vides comme appartement à des propriétaires, c'est tout aussi vrai pour les logements loués et on peut dire que 100% des logements appartiennent à un propriétaire 8)
Peu importe la façon de compter, il n'en demeure pas moins vrai que Paris est particulièrement une ville de locataires. Bien plus que certaines autres villes chères. 1 habitant sur 2 est par exemple propriétaire à Neuilly (si on ne distingue que propriétaire et locataire sans rajouter d'autre(s) catégorie(s)).

Et cela peut rester ainsi ou même s’aggraver.
Par exemple, à Genèvele le taux de locataires (ou coopérateurs) est de 91,4%, tandis que Lausanne (90,3%) et Zurich (89,9%). Rolex détenant beaucoup d'immobiliers. Il n'y a pas forcément corrélation entre revenus des habitants et prix de l'immobilier. Et c'est d'autant plus vrai dans une ville avec beaucoup de locataires. Tant que les bailleurs sont prêts à accepter peu de rendement des loyers.
Cette façon de voir est également biaisée car le marché immobilier s’apprécie à partir du parc privé.
Comparer les taux de Neuilly avec Paris n’aurait un sens que si ces 2 villes avaient la même proportion de logements sociaux.
Il faut plutôt analyser la proportion de locataires/propriétaires uniquement sur le parc de logements privés
Analyser la proportion de locataires ou propriétaires du parc privé dans quel but également?
Tout peut potentiellement être pertinent. Le tout est de savoir ce qu'on veut montrer.
Mon but était de montrer qui vivaient vraiment sur place et qu'un prix plus élevé ne voulait pas forcément dire population plus aisée. Et donc qu'un prix à 8000€/m2 ne voulait pas forcément dire boboisation.
Et en ce sens, considérer les logements sociaux est normal.
Pour caricaturer, si je considère qu'il y a 90% de logements sociaux à un endroit et qu'on décide d'y mettre des pauvres, le quartier ne sera jamais bobo, même à 30k€/m2.
Le prix du m2 est peut être très élevé à Paris mais ce n'est pas du tout la ville avec le niveau de vie médian le plus élevé.
Ignoré : Cagou780

Avatar du membre
ddv
-++
-++
Messages : 4783
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : chez les Bretons

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2273 Message par ddv » 19 mai 2020, 14:31

Pour Patrick Artus, une bulle immobilière gigantesque va se former, suite au déversement d'argent en excès :mrgreen:
Sa logique, c'est que comme plein de gens sont payés à ne rien faire et économisent car ne peuvent pas consommer, ils vont se reporter sur l'immo.
Et comme l'immo commercial, c'est rapé, il ne reste plus que l'immo résidentiel.
"Comme aujourd'hui, ça commence à se savoir... Tout le monde sera obligé de faire de la permaculture comme les ouvriers il y a 50 ans avaient leurs jardins potagers... On va revenir à ça, on ne peut pas faire autrement" - G. Mulliez, mars 2019

Indécis
~~+
~~+
Messages : 8297
Enregistré le : 19 mars 2009, 19:43

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2274 Message par Indécis » 19 mai 2020, 14:34

ddv a écrit :
19 mai 2020, 14:31
Pour Patrick Artus, une bulle immobilière gigantesque va se former, suite au déversement d'argent en excès :mrgreen:
Sa logique, c'est que comme plein de gens sont payés à ne rien faire et économisent car ne peuvent pas consommer, ils vont se reporter sur l'immo.
Et comme l'immo commercial, c'est rapé, il ne reste plus que l'immo résidentiel.
Arrête, tu vas déprimer les forumeurs... :lol:
vpl : "OUI les migrants violent beaucoup plus que les suédois".
vpl : "Indécis et Zoumana, je fais suivre vos messages à la DCRI, au service qui s'occupe des prédicateurs radicaux".

Avatar du membre
Raoul Duke
Messages : 1225
Enregistré le : 25 janv. 2009, 19:32

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2275 Message par Raoul Duke » 19 mai 2020, 14:55

Indécis a écrit :
19 mai 2020, 14:34
ddv a écrit :
19 mai 2020, 14:31
Pour Patrick Artus, une bulle immobilière gigantesque va se former, suite au déversement d'argent en excès :mrgreen:
Sa logique, c'est que comme plein de gens sont payés à ne rien faire et économisent car ne peuvent pas consommer, ils vont se reporter sur l'immo.
Et comme l'immo commercial, c'est rapé, il ne reste plus que l'immo résidentiel.
Arrête, tu vas déprimer les forumeurs... :lol:
Je dois avouer que ce scénario me fait froid dans le dos :mrgreen:

openerd
Messages : 41
Enregistré le : 14 mai 2020, 10:30

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2276 Message par openerd » 19 mai 2020, 15:01

ddv a écrit :
19 mai 2020, 14:31
Pour Patrick Artus, une bulle immobilière gigantesque va se former, suite au déversement d'argent en excès :mrgreen:
Sa logique, c'est que comme plein de gens sont payés à ne rien faire et économisent car ne peuvent pas consommer, ils vont se reporter sur l'immo.
Et comme l'immo commercial, c'est rapé, il ne reste plus que l'immo résidentiel.
"Le 22 mars 2007, Patrick Artus rédige une note « Flash Marchés »6 publiée par Natixis où il explique pourquoi il n'y a pas lieu de craindre une crise financière prochaine :" source Wikipédia.


Ok merci de l'info ^^

ProfGrincheux
Messages : 1209
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2277 Message par ProfGrincheux » 19 mai 2020, 15:38

Il me semble avoir vu une interview de lui en début d'année comme quoi il fallait se gaver d'actions.

Il est parfois intéressant mais il vaut mieux ne pas le croire dans ses prédictions.

Je ne l'écouterai que quand il predira une bulle sur les premiers crus de la Cote de Nuits.

Indécis
~~+
~~+
Messages : 8297
Enregistré le : 19 mars 2009, 19:43

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2278 Message par Indécis » 19 mai 2020, 15:43

openerd a écrit :
19 mai 2020, 15:01
"Le 22 mars 2007, Patrick Artus rédige une note « Flash Marchés »6 publiée par Natixis où il explique pourquoi il n'y a pas lieu de craindre une crise financière prochaine :" source Wikipédia.


Ok merci de l'info ^^
Qui ne s'est jamais trompé ?
Surtout sur ce forum qui annonce depuis plus de 10 ans un krack... :lol:

Ce qui est étonnant, c'est que, lorsque c'est un gus sans compétence économique qui annonce un krack, alors c'est tout bon, peu importe s'il s'est trompé 95% fois dans ses prédictions passées.
Mais, lorsque c'est un gus avec un CV à la Raoult dans le domaine économique qui annonce une bulle, alors c'est tout mauvais, peu importe s'il a eu raison 95% fois dans ses prédictions passées (il suffit de retrouver une de ces 5% d'erreurs pour dire qu'il est nul).

Ce forum est magique... :lol:
vpl : "OUI les migrants violent beaucoup plus que les suédois".
vpl : "Indécis et Zoumana, je fais suivre vos messages à la DCRI, au service qui s'occupe des prédicateurs radicaux".

Ben92
-++
-++
Messages : 3750
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2279 Message par Ben92 » 19 mai 2020, 15:58

Indécis a écrit :
19 mai 2020, 14:34
ddv a écrit :
19 mai 2020, 14:31
Pour Patrick Artus, une bulle immobilière gigantesque va se former, suite au déversement d'argent en excès :mrgreen:
Sa logique, c'est que comme plein de gens sont payés à ne rien faire et économisent car ne peuvent pas consommer, ils vont se reporter sur l'immo.
Et comme l'immo commercial, c'est rapé, il ne reste plus que l'immo résidentiel.
Arrête, tu vas déprimer les forumeurs... :lol:
J'avoue que j'ai aussi pensé à ce scénario dans un coin de ma tête. :mrgreen: Mais je n'en ai rien dit ici de peur de faire risquer à certains la crise d'apoplexie. :lol:
Maintenant le voir confirmer par un économiste de renom, ça me conforte dans la possibilité de ce scénario.
P'tain ça serait un doigt d’honneur énorme à tous les vautours qui espéraient surfer sur la crise pour plumer les vendeurs. 8)

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 29728
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2280 Message par Gpzzzz » 19 mai 2020, 16:03

passage d'une AI chez moi cet apres midi qui faisait du porte a porte dans ma rue pour proposer ses services, estimations toussa ^^ :lol:

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 21589
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2281 Message par lecriminel » 19 mai 2020, 16:09

Ben92 a écrit :
19 mai 2020, 15:58
J'avoue que j'ai aussi pensé à ce scénario dans un coin de ma tête. :mrgreen: Mais je n'en ai rien dit ici de peur de faire risquer à certains la crise d'apoplexie. :lol:
Maintenant le voir confirmer par un économiste de renom, ça me conforte dans la possibilité de ce scénario.
P'tain ça serait un doigt d’honneur énorme à tous les vautours qui espéraient surfer sur la crise pour plumer les vendeurs. 8)
c'est tout à fait possible un lacher de POGNON gratuit qui atterrirait dans la pierre,
mais bien plus plausible dans les coins où la rentabilité est à 10% que là où elle est à 2% ou moins.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 21589
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2282 Message par lecriminel » 19 mai 2020, 16:13

lecriminel a écrit :
19 mai 2020, 16:09
Ben92 a écrit :
19 mai 2020, 15:58
J'avoue que j'ai aussi pensé à ce scénario dans un coin de ma tête. :mrgreen: Mais je n'en ai rien dit ici de peur de faire risquer à certains la crise d'apoplexie. :lol:
Maintenant le voir confirmer par un économiste de renom, ça me conforte dans la possibilité de ce scénario.
P'tain ça serait un doigt d’honneur énorme à tous les vautours qui espéraient surfer sur la crise pour plumer les vendeurs. 8)
c'est tout à fait possible un lacher de POGNON gratuit qui atterrirait dans la pierre,
mais bien plus plausible dans les coins où la rentabilité est à 10% que là où elle est à 2% ou moins.
si ça se passe comme ça, les rares qui auront délaissé l'immobilier "parce que ça n'a fait qu'augmenter depuis 15 ans" et méprisé les maisons de notables accessibles aux smicards ne pourront s'en prendre qu'à leur lecture biaisée.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Pazuzu
Messages : 1290
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2283 Message par Pazuzu » 19 mai 2020, 16:27

Ben92 a écrit :
19 mai 2020, 15:58
P'tain ça serait un doigt d’honneur énorme à tous les vautours qui espéraient surfer sur la crise pour plumer les vendeurs. 8)
Pas de bol, c'était ta seule chance de pouvoir acheter un appartement décent avant tes 50 balais.

supermascotte
Messages : 187
Enregistré le : 05 avr. 2020, 10:58

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2284 Message par supermascotte » 19 mai 2020, 16:28

Indécis a écrit :
19 mai 2020, 15:43
openerd a écrit :
19 mai 2020, 15:01
"Le 22 mars 2007, Patrick Artus rédige une note « Flash Marchés »6 publiée par Natixis où il explique pourquoi il n'y a pas lieu de craindre une crise financière prochaine :" source Wikipédia.


Ok merci de l'info ^^
Qui ne s'est jamais trompé ?
Surtout sur ce forum qui annonce depuis plus de 10 ans un krack... :lol:

Ce qui est étonnant, c'est que, lorsque c'est un gus sans compétence économique qui annonce un krack, alors c'est tout bon, peu importe s'il s'est trompé 95% fois dans ses prédictions passées.
Mais, lorsque c'est un gus avec un CV à la Raoult dans le domaine économique qui annonce une bulle, alors c'est tout mauvais, peu importe s'il a eu raison 95% fois dans ses prédictions passées (il suffit de retrouver une de ces 5% d'erreurs pour dire qu'il est nul).

Ce forum est magique... :lol:
En même temps, à force de crier au loup, quand vient vraiment la crise, plus personne n'y prête attention. C'est pas parce que les gens crient tout le temps a l'éclatement de la bulle immobilière que cette fois ci on y est pas. Les arguments pour une chute de l'immobilier sont bien là. Les arguments le contredisant sont plutôt faibles.

En même temps, pour ceux qui ont pris le temps de regarder la vidéo de Patrick artus, on voit quand même la faiblesse de son raisonnement. On voit que lorsque vient la question de l'immobilier résidentiel, il n'a absolument aucun argument quant à la solvabilité des acheteurs et des vendeurs et a la remontée des taux.

C'est pas parce que les Banques centrales injectent des liquidités que l'argent se retrouvent comme par magie dans le compte en banque des particuliers. Et c'est d'ailleurs bien la limite des politiques monétaires mises en œuvres. Elles permettent d'éviter le pire, elles ne pourront en revanche ni empêcher la recession, ni empêcher la hausse du chômage ni soutenir un marché immobilier où les taux d'intérêt étaient déjà au plancher et ne peuvent plus que remonter pour tenir compte de la dégradation économique.

A bon entendeur.

Avatar du membre
domcat74
~~+
~~+
Messages : 13104
Enregistré le : 28 juil. 2009, 14:36
Localisation : La Chartreuse

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2285 Message par domcat74 » 19 mai 2020, 16:34

openerd a écrit :
19 mai 2020, 15:01
ddv a écrit :
19 mai 2020, 14:31
Pour Patrick Artus, une bulle immobilière gigantesque va se former, suite au déversement d'argent en excès :mrgreen:
Sa logique, c'est que comme plein de gens sont payés à ne rien faire et économisent car ne peuvent pas consommer, ils vont se reporter sur l'immo.
Et comme l'immo commercial, c'est rapé, il ne reste plus que l'immo résidentiel.
"Le 22 mars 2007, Patrick Artus rédige une note « Flash Marchés »6 publiée par Natixis où il explique pourquoi il n'y a pas lieu de craindre une crise financière prochaine :" source Wikipédia.


Ok merci de l'info ^^
je pense que depuis 2007, cet homme est devenu alcoolique et ne sait plus ce qu'il dit :wink:
« Je ne crois aux statistiques que lorsque je les ai moi-même falsifiées.» Winston Churchill

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 31647
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2286 Message par ignatius » 19 mai 2020, 16:45

Reprise en V de l' immobilier !!!

Bulle sur les RS à prévoir. 8)
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
coolfonzi
-++
-++
Messages : 4167
Enregistré le : 05 févr. 2009, 20:29
Localisation : Dans une faille spatio-temporelle

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2287 Message par coolfonzi » 19 mai 2020, 16:48

ignatius a écrit :
19 mai 2020, 16:45
Reprise en V de l' immobilier !!!

Bulle sur les RS à prévoir. 8)
C'est beau ce que tu dis, on dirait du Cedric, de la pure poésie.
Bonjour chez vous ! :D

Indécis
~~+
~~+
Messages : 8297
Enregistré le : 19 mars 2009, 19:43

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2288 Message par Indécis » 19 mai 2020, 16:48

supermascotte a écrit :
19 mai 2020, 16:28
Les arguments pour une chute de l'immobilier sont bien là. Les arguments le contredisant sont plutôt faibles.

A bon entendeur.
Ce qui est rigolo, c'est que je pense exactement l'inverse.
J'ai déjà donné mon avis, pas la peine de me répéter...

A bon entendeur.
vpl : "OUI les migrants violent beaucoup plus que les suédois".
vpl : "Indécis et Zoumana, je fais suivre vos messages à la DCRI, au service qui s'occupe des prédicateurs radicaux".

Avatar du membre
IMMOLOLO
Messages : 525
Enregistré le : 13 déc. 2015, 18:20

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2289 Message par IMMOLOLO » 19 mai 2020, 16:49

Reprise en V de l' immobilier !!! et pourquoi pas en W C aussi :D

Bulle sur les RS à prévoir 8) . BULL SHIT :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
Modifié en dernier par IMMOLOLO le 19 mai 2020, 17:06, modifié 1 fois.

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 31647
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2290 Message par ignatius » 19 mai 2020, 17:03

coolfonzi a écrit :
19 mai 2020, 16:48
ignatius a écrit :
19 mai 2020, 16:45
Reprise en V de l' immobilier !!!

Bulle sur les RS à prévoir. 8)
C'est beau ce que tu dis, on dirait du Cedric, de la pure poésie.
Merci, ça me touche :oops:
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
floflo
+
+
Messages : 3113
Enregistré le : 02 oct. 2008, 23:00

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2291 Message par floflo » 19 mai 2020, 17:26

Je ne sais pas comment ça se passe dans les grandes villes, mais nous sommes au taquet pour résorber les anciens dossiers pour lesquels on avait pris du retard à cause du chômage partiel.
Concernant les nouveaux dossiers, pour le moment il y a comme un grand vide..
Même au niveau des rendez-vous de renseignements, il n’y a pas foule..
Peut-être trop tôt pour se prononcer, mais il risque d’y avoir un gros trou d’air dans les chiffres des prochains mois..

openerd
Messages : 41
Enregistré le : 14 mai 2020, 10:30

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2292 Message par openerd » 19 mai 2020, 17:37

Indécis a écrit :
19 mai 2020, 15:43
openerd a écrit :
19 mai 2020, 15:01
"Le 22 mars 2007, Patrick Artus rédige une note « Flash Marchés »6 publiée par Natixis où il explique pourquoi il n'y a pas lieu de craindre une crise financière prochaine :" source Wikipédia.


Ok merci de l'info ^^
Qui ne s'est jamais trompé ?
Surtout sur ce forum qui annonce depuis plus de 10 ans un krack... :lol:

Ce qui est étonnant, c'est que, lorsque c'est un gus sans compétence économique qui annonce un krack, alors c'est tout bon, peu importe s'il s'est trompé 95% fois dans ses prédictions passées.
Mais, lorsque c'est un gus avec un CV à la Raoult dans le domaine économique qui annonce une bulle, alors c'est tout mauvais, peu importe s'il a eu raison 95% fois dans ses prédictions passées (il suffit de retrouver une de ces 5% d'erreurs pour dire qu'il est nul).

Ce forum est magique... :lol:
Pas la peine de monter sur tes grands chevaux parce qu'on fait une blague sur ton gourou ^^

Et pour le coup je suis d'accord avec lui sur un point. Il précise bien qu'il y aura une bulle immobilière quand la confiance reviendra. Et pour moi la confiance ne reviendra pas avant 2022 (cf mes prévisions dans les pages précédentes).
En attendant la fin de la crise (au moins 2022) l'immobilier va baisser dans les métropoles.
Modifié en dernier par openerd le 19 mai 2020, 17:40, modifié 1 fois.

Avatar du membre
domcat74
~~+
~~+
Messages : 13104
Enregistré le : 28 juil. 2009, 14:36
Localisation : La Chartreuse

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2293 Message par domcat74 » 19 mai 2020, 17:40

floflo a écrit :
19 mai 2020, 17:26
Je ne sais pas comment ça se passe dans les grandes villes, mais nous sommes au taquet pour résorber les anciens dossiers pour lesquels on avait pris du retard à cause du chômage partiel.
Concernant les nouveaux dossiers, pour le moment il y a comme un grand vide..
Même au niveau des rendez-vous de renseignements, il n’y a pas foule..
Peut-être trop tôt pour se prononcer, mais il risque d’y avoir un gros trou d’air dans les chiffres des prochains mois..
Grosse recrudescence des publicités twitter d'agences immobilières (ou activités proches) avec coronavirus comme mot clé (pour faire de l'audience). Un signe ?
« Je ne crois aux statistiques que lorsque je les ai moi-même falsifiées.» Winston Churchill

Avatar du membre
coolfonzi
-++
-++
Messages : 4167
Enregistré le : 05 févr. 2009, 20:29
Localisation : Dans une faille spatio-temporelle

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2294 Message par coolfonzi » 19 mai 2020, 17:41

floflo a écrit :
19 mai 2020, 17:26
Je ne sais pas comment ça se passe dans les grandes villes, mais nous sommes au taquet pour résorber les anciens dossiers pour lesquels on avait pris du retard à cause du chômage partiel.
Concernant les nouveaux dossiers, pour le moment il y a comme un grand vide..
Même au niveau des rendez-vous de renseignements, il n’y a pas foule..
Peut-être trop tôt pour se prononcer, mais il risque d’y avoir un gros trou d’air dans les chiffres des prochains mois..
ignatius a écrit :
19 mai 2020, 16:45
Reprise en V de l' immobilier !!!

Bulle sur les RS à prévoir. 8)
Bonjour chez vous ! :D

Avatar du membre
Gray_Mouser
Messages : 614
Enregistré le : 24 mars 2010, 12:50

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2295 Message par Gray_Mouser » 19 mai 2020, 17:46

ddv a écrit :
19 mai 2020, 14:31
Pour Patrick Artus, une bulle immobilière gigantesque va se former, suite au déversement d'argent en excès :mrgreen:
Sa logique, c'est que comme plein de gens sont payés à ne rien faire et économisent car ne peuvent pas consommer, ils vont se reporter sur l'immo.
Et comme l'immo commercial, c'est rapé, il ne reste plus que l'immo résidentiel.
Il est sérieux ? Deux mois d'épargne forcée (et encore même pas avec un salaire à 100%) et c'est reparti ?

J'ai pas encore regardé la vidéo... Assurément son raisonnement n'est pas aussi simpliste ?

Avatar du membre
floflo
+
+
Messages : 3113
Enregistré le : 02 oct. 2008, 23:00

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2296 Message par floflo » 19 mai 2020, 17:48

coolfonzi a écrit :
19 mai 2020, 17:41
floflo a écrit :
19 mai 2020, 17:26
Je ne sais pas comment ça se passe dans les grandes villes, mais nous sommes au taquet pour résorber les anciens dossiers pour lesquels on avait pris du retard à cause du chômage partiel.
Concernant les nouveaux dossiers, pour le moment il y a comme un grand vide..
Même au niveau des rendez-vous de renseignements, il n’y a pas foule..
Peut-être trop tôt pour se prononcer, mais il risque d’y avoir un gros trou d’air dans les chiffres des prochains mois..
ignatius a écrit :
19 mai 2020, 16:45
Reprise en V de l' immobilier !!!

Bulle sur les RS à prévoir. 8)
Les potentiels acquéreurs attendent certainement de savoir à quelle sauce ils vont être mangés avant de se lancer dans un quelconque projet.
Ça peut durer un certain temps..

Avatar du membre
Gray_Mouser
Messages : 614
Enregistré le : 24 mars 2010, 12:50

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2297 Message par Gray_Mouser » 19 mai 2020, 18:01

Essayons d'être objectifs.

Facteurs de baisse :
- effondrement du tourisme (baisse de la rentabilité des AirBnB dans les zones touristiques), mais peut-être est-ce très temporaire
- baisse des revenus des emprunteurs (augmentation du chômage), mais dans quelles proportions ?
- baisse des durées d'emprunt (consignes du gouvernement)
- augmentation des taux (à voir si ça se confirme)
- baisse du morale des ménages
- prolongation de la trêve hivernale jusqu'à l'hiver prochain (ok, anecdotique, mais quand même le message n'est pas rassurant pour un potentiel investisseur)

Facteurs de hausse :
- immobilier : valeur refuge ?
- injection de liquidités par les banques centrales (encore faudrait-il que les particuliers en profitent)
- "l'immobilier, ça peut pas baisser"
- ..?

Un point important : jusqu'à la crise, les acheteurs étaient-ils au max de leur capacité d'endettement ? J'ai l'impression que oui, mais je n'en sais rien en fait.
Modifié en dernier par Gray_Mouser le 19 mai 2020, 18:32, modifié 1 fois.

openerd
Messages : 41
Enregistré le : 14 mai 2020, 10:30

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2298 Message par openerd » 19 mai 2020, 18:13

Gray_Mouser a écrit :
19 mai 2020, 18:01
Essayons d'être objectifs.


Facteurs de hausse :
- immobilier : valeur refuge ?
Une valeur refuge qui va perdre beaucoup de liquidité, ce n'est pas l'idéal je trouve

Avatar du membre
Gray_Mouser
Messages : 614
Enregistré le : 24 mars 2010, 12:50

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2299 Message par Gray_Mouser » 19 mai 2020, 18:19

L'immobilier n'est pas liquide de toute façon. Bon ok, il va l'être encore moins.

Mais sérieusement aidez-moi à trouver des facteurs de hausse, parce que là, je ne vois pas. A moins d'envisager une baisse des taux ou une hyper-inflation, pourquoi pas ? Je n'y crois pas, mais c'est une opinion.

openerd
Messages : 41
Enregistré le : 14 mai 2020, 10:30

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#2300 Message par openerd » 19 mai 2020, 18:24

Gray_Mouser a écrit :
19 mai 2020, 18:19
L'immobilier n'est pas liquide de toute façon. Bon ok, il va l'être encore moins.

Mais sérieusement aidez-moi à trouver des facteurs de hausse, parce que là, je ne vois pas. A moins d'envisager une baisse des taux ou une hyper-inflation, pourquoi pas ? Je n'y crois pas, mais c'est une opinion.
Il était assez liquide à Paris avant la crise

Répondre