Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
ParisIDF92
Messages : 343
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3801 Message par ParisIDF92 » 29 juil. 2020, 10:02

Ben92 a écrit :
29 juil. 2020, 09:47
Il y a toujours eu des locations un peu en dessous du prix du marché, car il y a une loi qui interdit d'augmenter le loyer plus que l'IRL même en cas de changement de locataire. Certains propriétaires (notamment ceux qui délèguent la gestion par une agence) la respecte. Il va sans dire que la compétition est très féroce sur ces locations, c'est réservé aux tous meilleurs profils et pas vraiment représentatif du rapport qualité/prix qu'obtiendra le pékin moyen. Quand je cherchais des locs plus jeune je n'étais jamais dans les meilleurs profils et n'avais jamais accès au meilleur rapport Q/P.
D'ailleurs, je n'ai pas vérifié mais je suis sûr qu'on trouve encore pléthore de mini-studios pourris à 900€ ou de 2P 40 m2 à 1400€... :mrgreen:
La différence c'est que maintenant ces locations ne sont pas l'exception. J'ai mis 3 exemples mais il y a des dizaines et dizaines de exemples sur Seloger (et il y aura encore plus sur PAP). Je ne vais passer le matin à faire du copy-paste.

Les prix sont clairement en baisse. Perso plus rapide que ce que j'attendais.

En fait 30 euros/m2 (donc 900 euros 30m2 sans "gros soucis") était le prix d'un studio non-mueblé dans le 92 "normal" (Boulogne, Clichy, Issy; Levallois/Neuilly plus chers); maintenant c'est possible trouver ces prix pas seulement dans les arrondissements périphériques mais même dans l'hypercentre. Avant le COVID pour moins de 1000 euros à Paris c'était des trucs limites genre 30m2 dans un 6ème sans ascenseur non-meublé avec kitchenette pourrie dans une co-proprieté pakistanaise à Porte de la Chapelle ou des trucs genre 20m2 dans des quartiers AirBNB/"recherchés" (donc des prix au mètre carré fous genre 40-50 euros/m2).

Je pense que pour la location c'est déjà des prix d'il y a 5 ans.

ParisIDF92
Messages : 343
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3802 Message par ParisIDF92 » 29 juil. 2020, 10:17

dicktraci a écrit :
29 juil. 2020, 09:58
Oui je suis surpris quand meme par les prix relativement bas... Notamment le 18e. On parle pas du coin le plus degeulasse du 18e.

J'ai un ami qui a le meme type d'appart (2 pieces, 35m2 mais sans blacon), dans le meme coin (environ de lamark colincourt, jules joffrin.. donc a 200m de celui ci).
Il etait loué jusqu'en debut d'année 1200 Euros CC.. Il a reloué en debut d'année mais passé a 1100E CC (c'est pour passer dans les clou de l'encadrement des loyers, mais typiquement il aurait pu partir a 1200).

Maintenent je vois le meme type d'appart a 850E. On parle quand meme de -25% en quelques mois.
Effectivement. En effet, je dirais que c'est une baisse facile de 20% par rapport à il y a six mois. Mais tu peux y aller sur Seloger; il y a plein de studios/apparts à Paris à moins 30 eur/m2. Sci-fi il y a 6 mois.

Tu te souviens des rêves de Ben92 (ou était-ce Vincent92?) de plusieurs couples de CSP partageant un 3P à Paris à 4000 euro? :lol:

dicktraci
Messages : 149
Enregistré le : 21 sept. 2013, 09:18
Localisation : 78

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3803 Message par dicktraci » 29 juil. 2020, 10:34

Gpzzzz a écrit :
29 juil. 2020, 10:02
dicktraci a écrit :
29 juil. 2020, 09:58
ParisIDF92 a écrit :
29 juil. 2020, 09:14
Cagou780 a écrit :
28 juil. 2020, 23:12
Le marché de la location est bien plus réactif avec des locataires bien plus mobiles que les prorios. Pas sûr que tous les locataires qui se sont barrés (étudiants, touristes, job à la ***,...) soient de retour en septembre. On va voir ce que ça va donner à l'avenir sur la valeur des ces biens mais je doute que ça en fasse monter le prix.
Mais j'était assez surpris. Par exemple:

18ème (OK, c'est le 18e), mais 34m2, ascenseur, 2P, "sympa", mueblé, 850 EUR CC, 25 EUR/m2

https://www.seloger.com/annonces/locati ... 687491.htm

3ème Rue des Archives, 25m2 studio "moins sympa" que celui du 18ème, 890 EUR CC, 35 EUR/m2.

https://www.seloger.com/annonces/locati ... 212385.htm

15ème, 44m2 1.100 EUR CC, ascenseur, 25 EUR/m2.

https://www.seloger.com/annonces/locati ... 625869.htm

etc. Donc même si sont encore des prix très élevées, on est déjà loin du 15m2 900 euros que j'avais montré en mai. Plein d'appartements autour des 30 eur/m2 dans l'hypercentre de Paris (quartiers touristiques/bobos) qui n'ont pas l'air d'avoir des "soucis" (genre 6ème sans ascenseur, RdC sur cour, etc). Par exemple je pense que le 2P du 18ème et le studio du 3ème en février pourraient avoir affiché +200 EUR sans soucis (1050 EUR CC et 1090 EUR CC).

Donc finalement Ave a bien loué à 1200 EUR.
Oui je suis surpris quand meme par les prix relativement bas... Notamment le 18e. On parle pas du coin le plus degeulasse du 18e.

J'ai un ami qui a le meme type d'appart (2 pieces, 35m2 mais sans blacon), dans le meme coin (environ de lamark colincourt, jules joffrin.. donc a 200m de celui ci).
Il etait loué jusqu'en debut d'année 1200 Euros CC.. Il a reloué en debut d'année mais passé a 1100E CC (c'est pour passer dans les clou de l'encadrement des loyers, mais typiquement il aurait pu partir a 1200).

Maintenent je vois le meme type d'appart a 850E. On parle quand meme de -25% en quelques mois.
envoi lui l'annonce ca coute rien de tenter :D
Mon pote est proprio... j'ai pas envie de remuer le couteau dans la plaie.
Et il me rappelera qu'en 2014 lorsqu'il a acheté a 235k Euros je lui avait deconseillé (reprennant les arguments de bulles-immo..), et que maintenant son appart a été estimé a 390k E. :twisted:

dicktraci
Messages : 149
Enregistré le : 21 sept. 2013, 09:18
Localisation : 78

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3804 Message par dicktraci » 29 juil. 2020, 10:38

ParisIDF92 a écrit :
29 juil. 2020, 10:17
dicktraci a écrit :
29 juil. 2020, 09:58
Oui je suis surpris quand meme par les prix relativement bas... Notamment le 18e. On parle pas du coin le plus degeulasse du 18e.

J'ai un ami qui a le meme type d'appart (2 pieces, 35m2 mais sans blacon), dans le meme coin (environ de lamark colincourt, jules joffrin.. donc a 200m de celui ci).
Il etait loué jusqu'en debut d'année 1200 Euros CC.. Il a reloué en debut d'année mais passé a 1100E CC (c'est pour passer dans les clou de l'encadrement des loyers, mais typiquement il aurait pu partir a 1200).

Maintenent je vois le meme type d'appart a 850E. On parle quand meme de -25% en quelques mois.
Effectivement. En effet, je dirais que c'est une baisse facile de 20% par rapport à il y a six mois. Mais tu peux y aller sur Seloger; il y a plein de studios/apparts à Paris à moins 30 eur/m2. Sci-fi il y a 6 mois.

Tu te souviens des rêves de Ben92 (ou était-ce Vincent92?) de plusieurs couples de CSP partageant un 3P à Paris à 4000 euro? :lol:
De memoire c'est Ben92.. Vincent92 est plus raisonnable.

Pour revenir au sujet, je sais pas si c'est un epiphenomene ou cela sera un peu plus structurel (ie que cela restera un an voir plus..). Et surtout curieux de voir l impact potentiel a terme sur les prix. On n'est plus a une surprise pret a Paris.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10800
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3805 Message par Vincent92 » 29 juil. 2020, 10:44

Je ne connais pas vraiment les prix en location mais je me permets quand même de remarquer que le 1ier bien est dans le mauvais 18ième (Clignancourt-Jules Joffrin), que le 2ième est bien situé mais cher et qu'on peut même imaginer une régul' de charges défavorables (37€ de provision de charges), et que le 3ième est situé dans la partie la moins coté du 15ième.
Je n'ai aucune idée si c'est plus moins ou pas qu'avant. Mais aucun ne fait particulièrement envie en tout cas.

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 30140
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3806 Message par Gpzzzz » 29 juil. 2020, 10:47

dicktraci a écrit :
29 juil. 2020, 10:34
Gpzzzz a écrit :
29 juil. 2020, 10:02
dicktraci a écrit :
29 juil. 2020, 09:58
ParisIDF92 a écrit :
29 juil. 2020, 09:14


Mais j'était assez surpris. Par exemple:

18ème (OK, c'est le 18e), mais 34m2, ascenseur, 2P, "sympa", mueblé, 850 EUR CC, 25 EUR/m2

https://www.seloger.com/annonces/locati ... 687491.htm

3ème Rue des Archives, 25m2 studio "moins sympa" que celui du 18ème, 890 EUR CC, 35 EUR/m2.

https://www.seloger.com/annonces/locati ... 212385.htm

15ème, 44m2 1.100 EUR CC, ascenseur, 25 EUR/m2.

https://www.seloger.com/annonces/locati ... 625869.htm

etc. Donc même si sont encore des prix très élevées, on est déjà loin du 15m2 900 euros que j'avais montré en mai. Plein d'appartements autour des 30 eur/m2 dans l'hypercentre de Paris (quartiers touristiques/bobos) qui n'ont pas l'air d'avoir des "soucis" (genre 6ème sans ascenseur, RdC sur cour, etc). Par exemple je pense que le 2P du 18ème et le studio du 3ème en février pourraient avoir affiché +200 EUR sans soucis (1050 EUR CC et 1090 EUR CC).

Donc finalement Ave a bien loué à 1200 EUR.
Oui je suis surpris quand meme par les prix relativement bas... Notamment le 18e. On parle pas du coin le plus degeulasse du 18e.

J'ai un ami qui a le meme type d'appart (2 pieces, 35m2 mais sans blacon), dans le meme coin (environ de lamark colincourt, jules joffrin.. donc a 200m de celui ci).
Il etait loué jusqu'en debut d'année 1200 Euros CC.. Il a reloué en debut d'année mais passé a 1100E CC (c'est pour passer dans les clou de l'encadrement des loyers, mais typiquement il aurait pu partir a 1200).

Maintenent je vois le meme type d'appart a 850E. On parle quand meme de -25% en quelques mois.
envoi lui l'annonce ca coute rien de tenter :D
Mon pote est proprio... j'ai pas envie de remuer le couteau dans la plaie.
Et il me rappelera qu'en 2014 lorsqu'il a acheté a 235k Euros je lui avait deconseillé (reprennant les arguments de bulles-immo..), et que maintenant son appart a été estimé a 390k E. :twisted:
Effectivement si ca se loue moins de 800€ HC désormais, il va y avoir un problème, on serait a +500 loyers ! :lol:

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10800
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3807 Message par Vincent92 » 29 juil. 2020, 10:50

Gpzzzz a écrit :
29 juil. 2020, 10:47
dicktraci a écrit :
29 juil. 2020, 10:34
Gpzzzz a écrit :
29 juil. 2020, 10:02
dicktraci a écrit :
29 juil. 2020, 09:58


Oui je suis surpris quand meme par les prix relativement bas... Notamment le 18e. On parle pas du coin le plus degeulasse du 18e.

J'ai un ami qui a le meme type d'appart (2 pieces, 35m2 mais sans blacon), dans le meme coin (environ de lamark colincourt, jules joffrin.. donc a 200m de celui ci).
Il etait loué jusqu'en debut d'année 1200 Euros CC.. Il a reloué en debut d'année mais passé a 1100E CC (c'est pour passer dans les clou de l'encadrement des loyers, mais typiquement il aurait pu partir a 1200).

Maintenent je vois le meme type d'appart a 850E. On parle quand meme de -25% en quelques mois.
envoi lui l'annonce ca coute rien de tenter :D
Mon pote est proprio... j'ai pas envie de remuer le couteau dans la plaie.
Et il me rappelera qu'en 2014 lorsqu'il a acheté a 235k Euros je lui avait deconseillé (reprennant les arguments de bulles-immo..), et que maintenant son appart a été estimé a 390k E. :twisted:
Effectivement si ca se loue moins de 800€ HC désormais, il va y avoir un problème, on serait a +500 loyers ! :lol:
Oui, comme dit plus haut, Paris devient quand même de plus en plus spéculatif car les rendements locatifs ont l'air de plus en plus mauvais. Ceux qui achètent parient donc presque exclusivement sur des prix de plus en plus chers. Cela a de moins en moins de sens d'acheter sinon.
Par contre, les 3 appartements qui ont été sélectionné ne donnent pas spécialement envie.

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5384
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3808 Message par Ave » 29 juil. 2020, 10:57

Ça n’a rien d’étonnant que les prix à la location se stabilisent voir baissent étant donné la grande quantité de petites surfaces style Air bnb qui se trouvent vacantes. Il y a donc un grand afflux d’apparts sur le marché mais cela risque d’être un phénomène ponctuel , déjà parce qu’une fois les biens qui affluent sur le marché seront loués il y en aura à nouveau moins et ensuite parce que le tourisme finira par repartir á Paris, mais peut être que ce sera comme ça pendant un an encore.
Fluctuat Nec Mergitur

ParisIDF92
Messages : 343
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3809 Message par ParisIDF92 » 29 juil. 2020, 10:58

Vincent92 a écrit :
29 juil. 2020, 10:44
Je ne connais pas vraiment les prix en location mais je me permets quand même de remarquer que le 1ier bien est dans le mauvais 18ième (Clignancourt-Jules Joffrin), que le 2ième est bien situé mais cher et qu'on peut même imaginer une régul' de charges défavorables (37€ de provision de charges), et que le 3ième est situé dans la partie la moins coté du 15ième.
Je n'ai aucune idée si c'est plus moins ou pas qu'avant. Mais aucun ne fait particulièrement envie en tout cas.
Mais comment dicktraci a dit le 1er serait loué 1200 euros il y a 6 mois sans aucun soucis (comme celui de son collègue). Surtout pour un appart qui a l'air assez équipé (lave-vaisselle, induction, etc.), ce qui à Paris est vendu comme un luxe. 35 eur/m2 dans le 3ème (AirBNB central) aurait été impossible soit qui soit il y a 6 mois.

Paris c'est la ville où les gens paient +10000 euros/m2 pour des apparts qui font fuir. Donc au moins dans la location il y a clairement un changement.

ParisIDF92
Messages : 343
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3810 Message par ParisIDF92 » 29 juil. 2020, 11:04

Ave a écrit :
29 juil. 2020, 10:57
Ça n’a rien d’étonnant que les prix à la location se stabilisent voir baissent étant donné la grande quantité de petites surfaces style Air bnb qui se trouvent vacantes. Il y a donc un grand afflux d’apparts sur le marché mais cela risque d’être un phénomène ponctuel , déjà parce qu’une fois les biens qui affluent sur le marché seront loués il y en aura à nouveau moins et ensuite parce que le tourisme finira par repartir á Paris, mais peut être que ce sera comme ça pendant un an encore.
J'ai le sentiment qu'un certain nombre de propriétaires (comme toi) pensent qu'avec la "rentrée", tout va revenir à la normale. Nous verrons bien. Il se peut que

1) tout revient à la normale comme vous le souhaitez.

2) tout se passe comme maintenant.Un peu en "impasse".

3) tout s'effondre encore plus (restrictions/lockdown à nouveau, plus de licenciements, etc.)

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 20489
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3811 Message par kamoulox » 29 juil. 2020, 11:05

Un luxe? Et après on fait passer les provinciaux pour des gueux :lol:

ParisIDF92
Messages : 343
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3812 Message par ParisIDF92 » 29 juil. 2020, 11:09

kamoulox a écrit :
29 juil. 2020, 11:05
Un luxe? Et après on fait passer les provinciaux pour des gueux :lol:
Je parlait du fait d'avoir des trucs comme lave-vaisselle ou plaques d'induction. Je pense que même en province pas beaucoup de biens en location ont ça. C'est clairement un effet AirBNB, avec des apparts bien équipés/jolies.

Maintenant ce qui louait un 6ème sans ascenseur avec kitchenette au 18ème pour 900 euros en 2019 doit se mettre en concurrence avec le proprio qui loue à 850 euros un appart meublé "sympa" avec ascenseur.

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5384
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3813 Message par Ave » 29 juil. 2020, 11:17

ParisIDF92 a écrit :
29 juil. 2020, 11:04
Ave a écrit :
29 juil. 2020, 10:57
Ça n’a rien d’étonnant que les prix à la location se stabilisent voir baissent étant donné la grande quantité de petites surfaces style Air bnb qui se trouvent vacantes. Il y a donc un grand afflux d’apparts sur le marché mais cela risque d’être un phénomène ponctuel , déjà parce qu’une fois les biens qui affluent sur le marché seront loués il y en aura à nouveau moins et ensuite parce que le tourisme finira par repartir á Paris, mais peut être que ce sera comme ça pendant un an encore.
J'ai le sentiment qu'un certain nombre de propriétaires (comme toi) pensent qu'avec la "rentrée", tout va revenir à la normale. Nous verrons bien. Il se peut que

1) tout revient à la normale comme vous le souhaitez.

2) tout se passe comme maintenant.Un peu en "impasse".

3) tout s'effondre encore plus (restrictions/lockdown à nouveau, plus de licenciements, etc.)
Je n’ai pas dit que la situation reviendrait à la normale en septembre , ça me parait impossible.
J’ai dit que le grand afflux d’appartements qui tire les prix vers le bas était conjoncturel lié à l’arrêt brutal du tourisme et que ça pouvait bien durer encore un an.
En temps de crise l’immobilier peut aussi être considéré comme une valeur refuge. En tout cas je préfère avoir un appart en ce moment que de l’argent à la banque.
Fluctuat Nec Mergitur

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10800
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3814 Message par Vincent92 » 29 juil. 2020, 11:18

ParisIDF92 a écrit :
29 juil. 2020, 11:09
kamoulox a écrit :
29 juil. 2020, 11:05
Un luxe? Et après on fait passer les provinciaux pour des gueux :lol:
Je parlait du fait d'avoir des trucs comme lave-vaisselle ou plaques d'induction. Je pense que même en province pas beaucoup de biens en location ont ça. C'est clairement un effet AirBNB, avec des apparts bien équipés/jolies.

Maintenant ce qui louait un 6ème sans ascenseur avec kitchenette au 18ème pour 900 euros en 2019 doit se mettre en concurrence avec le proprio qui loue à 850 euros un appart meublé "sympa" avec ascenseur.
Tu es trop "focus" sur Paris. Cela n'a rien de "standard" que de louer des taudis. Même en IDF. Il y a évidemment une prime importante à une bonne rénovation en location (beaucoup plus qu'à l'achat, ce qui est normal) mais le bout d'évier blanc qui fait cuisine avec le micro réfrigérateur n'est pas la norme. Même pour tes studios.
Modifié en dernier par Vincent92 le 29 juil. 2020, 11:24, modifié 1 fois.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 22020
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3815 Message par lecriminel » 29 juil. 2020, 11:24

ParisIDF92 a écrit :
29 juil. 2020, 10:02

En fait 30 euros/m2 (donc 900 euros 30m2 sans "gros soucis") était le prix d'un studio non-mueblé dans le 92 "normal" (Boulogne, Clichy, Issy; Levallois/Neuilly plus chers)
mais qui donc est suffisamment riche pour payer 900/mois
et suffisamment pauvre pour accepter de vivre comme un mendiant ?
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

ParisIDF92
Messages : 343
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3816 Message par ParisIDF92 » 29 juil. 2020, 11:27

Vincent92 a écrit :
29 juil. 2020, 11:18
Tu es trop "focus" sur Paris. Cela n'a rien de "standard" que de louer des taudis. Même en IDF. Il y a évidemment une prime importante à une bonne rénovation en location (beaucoup plus qu'à l'achat, ce qui est normal) mais le bout d'évier blanc qui fait cuisine avec le micro réfrigérateur n'est pas la norme. Même pour tes studios.
Non même au 92 (Asnières, Issy) quand j'ai regarde des VEFA, les studios la plupart du temps ont une kitchenette. Comme si c'est 1970. Clairement parce qu'ils sont des "investissements" faites pour la location. Et même les gens qui achètent un 2P à Asnières neuf pour faire de la location, je m'en doute qu'ils paient des plaques d'induction ou lieu des plaques vitrocéramiques beaucoup moins chères.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10800
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3817 Message par Vincent92 » 29 juil. 2020, 11:29

ParisIDF92 a écrit :
29 juil. 2020, 11:27
Vincent92 a écrit :
29 juil. 2020, 11:18
Tu es trop "focus" sur Paris. Cela n'a rien de "standard" que de louer des taudis. Même en IDF. Il y a évidemment une prime importante à une bonne rénovation en location (beaucoup plus qu'à l'achat, ce qui est normal) mais le bout d'évier blanc qui fait cuisine avec le micro réfrigérateur n'est pas la norme. Même pour tes studios.
Non même au 92 (Asnières, Issy) quand j'ai regarde des VEFA, les studios la plupart du temps ont une kitchenette. Comme si c'est 1970. Clairement parce qu'ils sont des "investissements" faites pour la location. Et même les gens qui achètent un 2P à Asnières neuf pour faire de la location, je m'en doute qu'ils paient des plaques d'induction ou lieu des plaques vitrocéramiques beaucoup moins chères.
https://www.leboncoin.fr/locations/1812687496.htm/
Modifié en dernier par Vincent92 le 29 juil. 2020, 11:32, modifié 2 fois.

ParisIDF92
Messages : 343
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3818 Message par ParisIDF92 » 29 juil. 2020, 11:29

Ave a écrit :
29 juil. 2020, 11:17
J’ai dit que le grand afflux d’appartements qui tire les prix vers le bas était conjoncturel lié à l’arrêt brutal du tourisme et que ça pouvait bien durer encore un an.
En temps de crise l’immobilier peut aussi être considéré comme une valeur refuge. En tout cas je préfère avoir un appart en ce moment que de l’argent à la banque.
:lol: Qu'est ce que tu peux dire. Tu as acheté fin 2019 à plus de 10.000 euro/m2 dans un arrondissement périphérique de Paris. 8)

ParisIDF92
Messages : 343
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3819 Message par ParisIDF92 » 29 juil. 2020, 11:32

Vincent92 a écrit :
29 juil. 2020, 11:29
https://www.leboncoin.fr/locations/1812687496.htm/
[/quote]

Je ne vois pas de photos de la cuisine. Une cuisine de 6.25 m2 quand même. :shock: Est-ce que c'est une cuisine "moderne" bien équipée (lava-vaisselle, induction, frigo "grand", etc.?)

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10800
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3820 Message par Vincent92 » 29 juil. 2020, 11:33

ParisIDF92 a écrit :
29 juil. 2020, 11:32

Je ne vois pas de photos de la cuisine. Une cuisine de 6.25 m2 quand même. :shock: Est-ce que c'est une cuisine "moderne" bien équipée (lava-vaisselle, induction, frigo "grand", etc.?)
Une autre annonce alors... https://www.leboncoin.fr/locations/1818581765.htm/

ParisIDF92
Messages : 343
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3821 Message par ParisIDF92 » 29 juil. 2020, 11:34

Vincent92 a écrit :
29 juil. 2020, 11:33
ParisIDF92 a écrit :
29 juil. 2020, 11:32
Vincent92 a écrit :
29 juil. 2020, 11:29
https://www.leboncoin.fr/locations/1812687496.htm/


Je ne vois pas de photos de la cuisine. Une cuisine de 6.25 m2 quand même. :shock: Est-ce que c'est une cuisine "moderne" bien équipée (lava-vaisselle, induction, frigo "grand", etc.?)
Une autre annonce alors... https://www.leboncoin.fr/locations/1818581765.htm/
Cuisine pas équipée... ! Donc il faut tout acheter.

Cagou780
Messages : 866
Enregistré le : 19 mars 2020, 05:01

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3822 Message par Cagou780 » 29 juil. 2020, 11:44

ParisIDF92 a écrit :
29 juil. 2020, 10:58
Vincent92 a écrit :
29 juil. 2020, 10:44
Je ne connais pas vraiment les prix en location mais je me permets quand même de remarquer que le 1ier bien est dans le mauvais 18ième (Clignancourt-Jules Joffrin), que le 2ième est bien situé mais cher et qu'on peut même imaginer une régul' de charges défavorables (37€ de provision de charges), et que le 3ième est situé dans la partie la moins coté du 15ième.
Je n'ai aucune idée si c'est plus moins ou pas qu'avant. Mais aucun ne fait particulièrement envie en tout cas.
Mais comment dicktraci a dit le 1er serait loué 1200 euros il y a 6 mois sans aucun soucis (comme celui de son collègue). Surtout pour un appart qui a l'air assez équipé (lave-vaisselle, induction, etc.), ce qui à Paris est vendu comme un luxe. 35 eur/m2 dans le 3ème (AirBNB central) aurait été impossible soit qui soit il y a 6 mois.

Paris c'est la ville où les gens paient +10000 euros/m2 pour des apparts qui font fuir. Donc au moins dans la location il y a clairement un changement.
Héhé : les acheteurs de Airbnb qui ont surpayés leur bien qui se retrouvent à devoir mettre en location longue durée dans un marché en baisse...
Qu'est ce qui pourrait sauver le marché Parisien cette fois ? La baisse des taux pas possible, les acheteurs d'Airbnb non... la reprise en V peut être ? :lol: j'déconne.

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5384
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3823 Message par Ave » 29 juil. 2020, 11:57

ParisIDF92 a écrit :
29 juil. 2020, 11:29
Ave a écrit :
29 juil. 2020, 11:17
J’ai dit que le grand afflux d’appartements qui tire les prix vers le bas était conjoncturel lié à l’arrêt brutal du tourisme et que ça pouvait bien durer encore un an.
En temps de crise l’immobilier peut aussi être considéré comme une valeur refuge. En tout cas je préfère avoir un appart en ce moment que de l’argent à la banque.
:lol: Qu'est ce que tu peux dire. Tu as acheté fin 2019 à plus de 10.000 euro/m2 dans un arrondissement périphérique de Paris. 8)
Oui, et je ne regrette pas. J’ai acheté dans une logique long terme patrimoniale et d’éventuel usage futur tout en amortissant les coûts par les loyers. On verra dans 20 ans si c’était une connerie et c’était mieux de rien faire et mettre mes économies mensuelles sur des AV.
Fluctuat Nec Mergitur

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10800
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3824 Message par Vincent92 » 29 juil. 2020, 11:58

ParisIDF92 a écrit :
29 juil. 2020, 11:34
Vincent92 a écrit :
29 juil. 2020, 11:33
ParisIDF92 a écrit :
29 juil. 2020, 11:32
Vincent92 a écrit :
29 juil. 2020, 11:29
https://www.leboncoin.fr/locations/1812687496.htm/


Je ne vois pas de photos de la cuisine. Une cuisine de 6.25 m2 quand même. :shock: Est-ce que c'est une cuisine "moderne" bien équipée (lava-vaisselle, induction, frigo "grand", etc.?)
Une autre annonce alors... https://www.leboncoin.fr/locations/1818581765.htm/
Cuisine pas équipée... ! Donc il faut tout acheter.
Ce n'est pas les appartements qui manquent avec une cuisine équipée. En voici quelques uns à Asnières en faisant une selection très rapide :
https://www.seloger.com/annonces/locati ... ?projects=
https://www.seloger.com/annonces/locati ... =1&places=
https://www.seloger.com/annonces/locati ... ?projects=

Courbevoie bécon : https://www.seloger.com/annonces/locati ... htm?types=

Je suis assez convaincu qu'on peut trouver bien mieux. Certains appartements ont l'air d'un meilleur rapport qualité/prix mais ne montrent pas la cuisine. Ce qui ne veut pas forcément dire qu'elle n'est pas équipée.
Modifié en dernier par Vincent92 le 29 juil. 2020, 12:15, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5384
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3825 Message par Ave » 29 juil. 2020, 12:01

Cagou780 a écrit :
29 juil. 2020, 11:44
ParisIDF92 a écrit :
29 juil. 2020, 10:58
Vincent92 a écrit :
29 juil. 2020, 10:44
Je ne connais pas vraiment les prix en location mais je me permets quand même de remarquer que le 1ier bien est dans le mauvais 18ième (Clignancourt-Jules Joffrin), que le 2ième est bien situé mais cher et qu'on peut même imaginer une régul' de charges défavorables (37€ de provision de charges), et que le 3ième est situé dans la partie la moins coté du 15ième.
Je n'ai aucune idée si c'est plus moins ou pas qu'avant. Mais aucun ne fait particulièrement envie en tout cas.
Mais comment dicktraci a dit le 1er serait loué 1200 euros il y a 6 mois sans aucun soucis (comme celui de son collègue). Surtout pour un appart qui a l'air assez équipé (lave-vaisselle, induction, etc.), ce qui à Paris est vendu comme un luxe. 35 eur/m2 dans le 3ème (AirBNB central) aurait été impossible soit qui soit il y a 6 mois.

Paris c'est la ville où les gens paient +10000 euros/m2 pour des apparts qui font fuir. Donc au moins dans la location il y a clairement un changement.
Héhé : les acheteurs de Airbnb qui ont surpayés leur bien qui se retrouvent à devoir mettre en location longue durée dans un marché en baisse...
Qu'est ce qui pourrait sauver le marché Parisien cette fois ? La baisse des taux pas possible, les acheteurs d'Airbnb non... la reprise en V peut être ? :lol: j'déconne.
La peur d’un krach bancaire , les énormes liquidités , l’absence de supports d’investissement rentable, la peur pour la retraite , la transmission des capitaux aux enfants encore plus defiscalisée?
Je n’ai aucune idée de comment va évoluer le marché à cour terme mais je ne crois pas à un effondrement des prix...sauf remontée brutale des taux.
Fluctuat Nec Mergitur

alexlyon
+
+
Messages : 3066
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3826 Message par alexlyon » 29 juil. 2020, 12:03

Les petites surfaces à Paris ressemble à l'or, mais sans ses défauts (vol, absence totale de revenu, spéculation adverse des banques centrales qui le shortent).

ParisIDF92
Messages : 343
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3827 Message par ParisIDF92 » 29 juil. 2020, 12:09

Cagou780 a écrit :
29 juil. 2020, 11:44
Héhé : les acheteurs de Airbnb qui ont surpayés leur bien qui se retrouvent à devoir mettre en location longue durée dans un marché en baisse...
Qu'est ce qui pourrait sauver le marché Parisien cette fois ? La baisse des taux pas possible, les acheteurs d'Airbnb non... la reprise en V peut être ? :lol: j'déconne.
Ave a surpayé mais elle semble très contente. Ca donne pour un étude psychologique la non-acceptation de la réalité et l'arbitrage mental. Je me souviens qu'en mars/avril, c'était impossible que les prix à Paris baissent (soit location/vente). Maintenant, ils l'acceptent, mais c'est quelque chose de "temporaire". :twisted:

Il faudrait appeller "pimono" pour nous dire ce qu'il pense. :mrgreen:

Cagou780
Messages : 866
Enregistré le : 19 mars 2020, 05:01

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3828 Message par Cagou780 » 29 juil. 2020, 12:13

Ave a écrit :
29 juil. 2020, 12:01
Cagou780 a écrit :
29 juil. 2020, 11:44
ParisIDF92 a écrit :
29 juil. 2020, 10:58
Vincent92 a écrit :
29 juil. 2020, 10:44
Je ne connais pas vraiment les prix en location mais je me permets quand même de remarquer que le 1ier bien est dans le mauvais 18ième (Clignancourt-Jules Joffrin), que le 2ième est bien situé mais cher et qu'on peut même imaginer une régul' de charges défavorables (37€ de provision de charges), et que le 3ième est situé dans la partie la moins coté du 15ième.
Je n'ai aucune idée si c'est plus moins ou pas qu'avant. Mais aucun ne fait particulièrement envie en tout cas.
Mais comment dicktraci a dit le 1er serait loué 1200 euros il y a 6 mois sans aucun soucis (comme celui de son collègue). Surtout pour un appart qui a l'air assez équipé (lave-vaisselle, induction, etc.), ce qui à Paris est vendu comme un luxe. 35 eur/m2 dans le 3ème (AirBNB central) aurait été impossible soit qui soit il y a 6 mois.

Paris c'est la ville où les gens paient +10000 euros/m2 pour des apparts qui font fuir. Donc au moins dans la location il y a clairement un changement.
Héhé : les acheteurs de Airbnb qui ont surpayés leur bien qui se retrouvent à devoir mettre en location longue durée dans un marché en baisse...
Qu'est ce qui pourrait sauver le marché Parisien cette fois ? La baisse des taux pas possible, les acheteurs d'Airbnb non... la reprise en V peut être ? :lol: j'déconne.
La peur d’un krach bancaire , les énormes liquidités , l’absence de supports d’investissement rentable, la peur pour la retraite , la transmission des capitaux aux enfants encore plus defiscalisée?
Je n’ai aucune idée de comment va évoluer le marché à cour terme mais je ne crois pas à un effondrement des prix...sauf remontée brutale des taux.
Oui. Un krack bancaire avec des prix de l'immobilier qui ne bougent pas. Bah tiens. Un peu comme une crise éco avec des prix de l'immo qui ne bougent pas. ça me rapellle quelque chose. ?
Les énormes liquidités ça concerne même pas 5 % des Français dont la plupart n'ont pas 100 000 euros à filer à leur gamin.
C'est le moment d'acheter sur paris, le rendement est en hausse, c'est bon pour préparer se retraite (celle du vendeur :wink: )
Modifié en dernier par Cagou780 le 29 juil. 2020, 12:20, modifié 1 fois.

Avatar du membre
maud lepage 75
Messages : 646
Enregistré le : 31 août 2011, 20:35
Localisation : paris

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3829 Message par maud lepage 75 » 29 juil. 2020, 12:17

d'ici 5 ans , les gens vont commencer à comprendre pourquoi le forum s'appelle " BULLE IMMOBILIERE " :mrgreen: :mrgreen:

la CRISE sera tellement grave ,qu' à coté 1929 passera pour une crisette !!! :idea: :idea:

un petit aperçu : http://survivreauchaos.blogspot.com/202 ... venir.html
Modifié en dernier par maud lepage 75 le 29 juil. 2020, 12:22, modifié 1 fois.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10800
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3830 Message par Vincent92 » 29 juil. 2020, 12:21

maud lepage 75 a écrit :
29 juil. 2020, 12:17
d'ici 5 ans , les gens vont commencer à comprendre pourquoi le forum s'appelle " BULLE IMMOBILIERE " :mrgreen: :mrgreen:

la CRISE sera tellement grave ,qu' à coté 1929 passera pour une crisette !!! :idea: :idea:
Concernant Paris dont les prix doivent facile être à 11 000€, une baisse de 30% ramènerait les prix à 8 500€, soit des prix au pic de 2012 et supérieur à 2015. Une baisse de 50% ramènerait les prix plus ou moins à leur valeur quand ce site a été créé. Donc bon...
Je suis persuadé que les acheteurs ne se posent pas les bonnes questions. C'est assez flagrant concernant nos baissiers en herbe.
Ils acceptent à mon avis trop facilement que Paris augmente davantage que d'autres endroits sans rien changer à leur arbitrage, par mimétisme je pense.
Paris pourrait bien être à 15 000€ et d'autres zones à 3 000€ que cela renforcerait presque leur idée qu'il faut mieux acheter/louer/habiter à Paris.

Cagou780
Messages : 866
Enregistré le : 19 mars 2020, 05:01

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3831 Message par Cagou780 » 29 juil. 2020, 12:25

ParisIDF92 a écrit :
29 juil. 2020, 12:09
Cagou780 a écrit :
29 juil. 2020, 11:44
Héhé : les acheteurs de Airbnb qui ont surpayés leur bien qui se retrouvent à devoir mettre en location longue durée dans un marché en baisse...
Qu'est ce qui pourrait sauver le marché Parisien cette fois ? La baisse des taux pas possible, les acheteurs d'Airbnb non... la reprise en V peut être ? :lol: j'déconne.
Ave a surpayé mais elle semble très contente. Ca donne pour un étude psychologique la non-acceptation de la réalité et l'arbitrage mental. Je me souviens qu'en mars/avril, c'était impossible que les prix à Paris baissent (soit location/vente). Maintenant, ils l'acceptent, mais c'est quelque chose de "temporaire". :twisted:

Il faudrait appeller "pimono" pour nous dire ce qu'il pense. :mrgreen:
En fait les prix à Paris il y a un "effet cliquet" : quand ils montent ils ne peuvent pas baisser. Impossible. Totem d'invulnérabilité. Idem 92 hiuppé.

Avatar du membre
Romario
~~+
~~+
Messages : 7704
Enregistré le : 27 juil. 2006, 21:25
Localisation : Lyon

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3832 Message par Romario » 29 juil. 2020, 12:27

La start-up qui vous permet d’acheter plus grand ou mieux placé, Capital.fr, le 28/07/2020
La start-up [...] propose aux acquéreurs de compléter leur apport à hauteur de 100.000 euros maximum, et dans la limite de 20% du montant de l’opération.
Un coup de pouce qui n’est évidemment pas gratuit puisqu’en se lançant avec la start-up, l’acquéreur s’engage à lui céder un pourcentage du résultat de la revente du bien.[...] A noter que si la cession du bien n’intervient pas dans les 10 années suivant l’achat, l’acquéreur doit racheter la quote-part détenue par la start-up ou procéder à la mise en vente de l’appartement.
Un pari audacieux, tant pour la start up que pour l'acquéreur :mrgreen:
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. (T. Jefferson)

Cagou780
Messages : 866
Enregistré le : 19 mars 2020, 05:01

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3833 Message par Cagou780 » 29 juil. 2020, 12:28

Vincent92 a écrit :
29 juil. 2020, 12:21
maud lepage 75 a écrit :
29 juil. 2020, 12:17
d'ici 5 ans , les gens vont commencer à comprendre pourquoi le forum s'appelle " BULLE IMMOBILIERE " :mrgreen: :mrgreen:

la CRISE sera tellement grave ,qu' à coté 1929 passera pour une crisette !!! :idea: :idea:
Concernant Paris dont les prix doivent facile être à 11 000€, une baisse de 30% ramènerait les prix à 8 500€, soit des prix au pic de 2012 et supérieur à 2015. Une baisse de 50% ramènerait les prix plus ou moins à leur valeur quand ce site a été créé. Donc bon...
Je suis persuadé que les acheteurs ne se posent pas les bonnes questions. C'est assez flagrant concernant nos baissiers en herbe.
Ils acceptent à mon avis trop facilement que Paris augmente davantage que d'autres endroits sans rien changer à leur arbitrage, par mimétisme je pense.
Paris pourrait bien être à 15 000€ et d'autres zones à 3 000€ que cela renforcerait presque leur idée qu'il faut mieux acheter/louer/habiter à Paris.
Monsieur "je suis objectif mais pas haussier" a parler. très intéressant. Et très objectif donc :lol:

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10800
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3834 Message par Vincent92 » 29 juil. 2020, 12:32

Romario a écrit :
29 juil. 2020, 12:27
La start-up qui vous permet d’acheter plus grand ou mieux placé, Capital.fr, le 28/07/2020
La start-up [...] propose aux acquéreurs de compléter leur apport à hauteur de 100.000 euros maximum, et dans la limite de 20% du montant de l’opération.
Un coup de pouce qui n’est évidemment pas gratuit puisqu’en se lançant avec la start-up, l’acquéreur s’engage à lui céder un pourcentage du résultat de la revente du bien.[...] A noter que si la cession du bien n’intervient pas dans les 10 années suivant l’achat, l’acquéreur doit racheter la quote-part détenue par la start-up ou procéder à la mise en vente de l’appartement.
Un pari audacieux, tant pour la start up que pour l'acquéreur :mrgreen:
Non, la start up prend peu de risque.
L'investissement se fait au maximum sur 10 ans (moins si l'acquéreur vend avant).
Au clair, de ce que je comprends, si tu as demandé 100k€ (c'est le max et uniquement si tu as un bel apport/salaire, sinon c'est moins) et qu'on estime que ton bien coûte 20% de plus, il faut que tu rembourses 180k€ (150x1.2) => C'est jackpot pour eux, surtout si cela ne dure pas 10 ans
S'il a perdu 20%, tu dois rembourser 120k€ (150x0.8 ) => C'est rentable, surtout si cela ne dure pas 10 ans.
S'il a perdu 30%, tu dois rembourser 105k€ (150x0,7) => C'est peu rémunérateur, surtout si cela dure 10 ans mais c'est toujours un gain.
S'il a perdu 40%, tu dois rembourser 90k€ (150x0,6) soit une perde de 10%. C'est à ce moment là une perte alors qu'on s'attend à gagner de l'argent en plaçant son argent mais la perte est modeste.
Modifié en dernier par Vincent92 le 29 juil. 2020, 12:35, modifié 1 fois.

ParisIDF92
Messages : 343
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3835 Message par ParisIDF92 » 29 juil. 2020, 12:35

Vincent92 a écrit :
29 juil. 2020, 12:21
Concernant Paris dont les prix doivent facile être à 11 000€, une baisse de 30% ramènerait les prix à 8 500€, soit des prix au pic de 2012 et supérieur à 2015. Une baisse de 50% ramènerait les prix plus ou moins à leur valeur quand ce site a été créé. Donc bon...
Je suis persuadé que les acheteurs ne se posent pas les bonnes questions. C'est assez flagrant concernant nos baissiers en herbe.
Ils acceptent à mon avis trop facilement que Paris augmente davantage que d'autres endroits sans rien changer à leur arbitrage, par mimétisme je pense.
Paris pourrait bien être à 15 000€ et d'autres zones à 3 000€ que cela renforcerait presque leur idée qu'il faut mieux acheter/louer/habiter à Paris.
Donc à ton avis un -30% ou -50% sur Paris c'est "Donc bon". :roll: Ca change rien. :D

Pour Ave et son 2P à 425k, "seulement" -10% fait 42.500 euros. Ca fait 3 ans de loyer brut perdus. -30% ça fait presque 10 ans de loyer "perdus". Pas mal. Et bien sûr avec son loyer toujours à 1200 euros.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10800
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3836 Message par Vincent92 » 29 juil. 2020, 12:37

ParisIDF92 a écrit :
29 juil. 2020, 12:35
Vincent92 a écrit :
29 juil. 2020, 12:21
Concernant Paris dont les prix doivent facile être à 11 000€, une baisse de 30% ramènerait les prix à 8 500€, soit des prix au pic de 2012 et supérieur à 2015. Une baisse de 50% ramènerait les prix plus ou moins à leur valeur quand ce site a été créé. Donc bon...
Je suis persuadé que les acheteurs ne se posent pas les bonnes questions. C'est assez flagrant concernant nos baissiers en herbe.
Ils acceptent à mon avis trop facilement que Paris augmente davantage que d'autres endroits sans rien changer à leur arbitrage, par mimétisme je pense.
Paris pourrait bien être à 15 000€ et d'autres zones à 3 000€ que cela renforcerait presque leur idée qu'il faut mieux acheter/louer/habiter à Paris.
Donc à ton avis un -30% ou -50% sur Paris c'est "Donc bon". :roll: Ca change rien. :D

Pour Ave et son 2P à 425k, "seulement" -10% fait 42.500 euros. Ca fait 3 ans de loyer brut perdus. -30% ça fait presque 10 ans de loyer "perdus". Pas mal. Et bien sûr avec son loyer toujours à 1200 euros.
Non, mon avis est que :
- Ceux qui ont trop réfléchi et sont en location à Paris en attendant une baisse ont peu de chance de rentrer dans leur frais (que leur pari soit gagnant) s'ils attendent depuis un certain temps, même si le marché baissait franchement
- Amha, il n'a jamais été aussi idiot d'être acheteur ou attentiste à Paris car l'arbitrage avec d'autres endroits de la région est de plus en plus défavorable sans pour autant que cela se justifie à mon avis. A moins de vouloir faire un achat purement spéculatif

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 22020
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3837 Message par lecriminel » 29 juil. 2020, 12:49

ParisIDF92 a écrit :
29 juil. 2020, 12:09
Il faudrait appeller "pimono" pour nous dire ce qu'il pense. :mrgreen:
si tu aimes les trolls velus, on en a eu de beaux spéciemns au début,
le plus sympathique d'entre eux étant Gustave de Nancy qui s'extasiait devant chaque article annonçant la hausse des prix à Paris.
Lui n'était jamais allé à la capitale, et malheur, la première région à baisser de prix fut la sienne.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

dicktraci
Messages : 149
Enregistré le : 21 sept. 2013, 09:18
Localisation : 78

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3838 Message par dicktraci » 29 juil. 2020, 12:55

Vincent92 a écrit :
29 juil. 2020, 10:44
Je ne connais pas vraiment les prix en location mais je me permets quand même de remarquer que le 1ier bien est dans le mauvais 18ième (Clignancourt-Jules Joffrin), que le 2ième est bien situé mais cher et qu'on peut même imaginer une régul' de charges défavorables (37€ de provision de charges), et que le 3ième est situé dans la partie la moins coté du 15ième.
Je n'ai aucune idée si c'est plus moins ou pas qu'avant. Mais aucun ne fait particulièrement envie en tout cas.
La rue du Poteau (tant qu'on est pas trop pret du bd Ney) et le coin autour de Jules Joffrin n'est pas le plus degeulasse du 18e. Ce n'est pas la butte Montmatre mais c'est pas non plus bd Ornano/barbes (meme si on est pas loin).
En fait il suffit de faire 100m a l'est du bd Ornano est 100m au sud du bd Ney et c'est un autre univers (plus bobo).
Apparemment l'appart en question se situe au milieu de la rue donc coin ok a priori.. c'est typiquement le meme coin/environnement que la oú mon ami avait son appart avec un appart qui se louait a 1100/1200 y a quelques mois.

Mais comme dit precedemment l'afflue d'airbnb doit y etre pour quelque chose aussi.

ParisIDF92
Messages : 343
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3839 Message par ParisIDF92 » 29 juil. 2020, 13:10

Vincent92 a écrit :
29 juil. 2020, 12:37
- Ceux qui ont trop réfléchi et sont en location à Paris en attendant une baisse ont peu de chance de rentrer dans leur frais (que leur pari soit gagnant) s'ils attendent depuis un certain temps, même si le marché baissait franchement
- Amha, il n'a jamais été aussi idiot d'être acheteur ou attentiste à Paris car l'arbitrage avec d'autres endroits de la région est de plus en plus défavorable sans pour autant que cela se justifie à mon avis. A moins de vouloir faire un achat purement spéculatif
Tu as raison de dire que si quelqu'un attends depuis 2005, il n'a pas bien fait. Mais il se trouve que certains de ces acheteurs potentiels étaient en école primaire en 2005.

Quant à ton commentaire selon lequel -50% à Paris, c'est "tant pis", je n'arrive pas très bien à voir ta logique :mrgreen:.

C'est précisément parce que le marché de l'immobilier à Paris est si absurdement cher (et le rendement locatif si faible) que toute baisse amplifie des montants très élevés. Si ça serait en province avec une maison de 150k, 10% fait seulement 15k. Mais 500k à Paris (donc pas grande chose), 10% fait 50.000 euros.

Par exemple, le fonctionnaire de l'Ave qui paie 1200 euros. Par an, c'est 14 400 euros de loyer. Si l'appartement de l'Ave baisse de 10 % en un an (ce qui, comme tu as dit, n'est pas beaucoup d'argent; seront eux les prix de 2018?), et que le voisin vend un appartement similaire pour 380 000 euros et que le fonctionnaire l'achète, on parle d'une économie de 28 000 euros en un an (42 500 - 14 400), ce qui est en fait beaucoup plus car 1) il faut ajouter les frais de copropriété et les taxes qui a payé Ave (et pas le locataire) et 2) ces 40 000 euros de moins sont moins d'intérêts et d'impôts d'achat, etc.

Même pour ce fonctionnaire alpha 1% avec son salaire de 3600 net, 28000 euros, c'est 9 mois de salaire net complet et éventuellement 2 ans d'épargne (ce qui lui fait économiser 1000 euros par mois). Pour toi, c'est "rien". Et je parle que d'une baisse de seulement 10%.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10800
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3840 Message par Vincent92 » 29 juil. 2020, 13:16

ParisIDF92 a écrit :
29 juil. 2020, 13:10
Vincent92 a écrit :
29 juil. 2020, 12:37
- Ceux qui ont trop réfléchi et sont en location à Paris en attendant une baisse ont peu de chance de rentrer dans leur frais (que leur pari soit gagnant) s'ils attendent depuis un certain temps, même si le marché baissait franchement
- Amha, il n'a jamais été aussi idiot d'être acheteur ou attentiste à Paris car l'arbitrage avec d'autres endroits de la région est de plus en plus défavorable sans pour autant que cela se justifie à mon avis. A moins de vouloir faire un achat purement spéculatif
Tu as raison de dire que si quelqu'un attends depuis 2005, il n'a pas bien fait. Mais il se trouve que certains de ces acheteurs potentiels étaient en école primaire en 2005.

Quant à ton commentaire selon lequel -50% à Paris, c'est "tant pis", je n'arrive pas très bien à voir ta logique :mrgreen:.

C'est précisément parce que le marché de l'immobilier à Paris est si absurdement cher (et le rendement locatif si faible) que toute baisse amplifie des montants très élevés. Si ça serait en province avec une maison de 150k, 10% fait seulement 15k. Mais 500k à Paris (donc pas grande chose), 10% fait 50.000 euros.

Par exemple, le fonctionnaire de l'Ave qui paie 1200 euros. Par an, c'est 14 400 euros de loyer. Si l'appartement de l'Ave baisse de 10 % en un an (ce qui, comme tu as dit, n'est pas beaucoup d'argent; seront eux les prix de 2018?), et que le voisin vend un appartement similaire pour 380 000 euros et que le fonctionnaire l'achète, on parle d'une économie de 28 000 euros en un an (42 500 - 14 400), ce qui est en fait beaucoup plus car 1) il faut ajouter les frais de copropriété et les taxes qui a payé Ave (et pas le locataire) et 2) ces 40 000 euros de moins sont moins d'intérêts et d'impôts d'achat, etc.

Même pour ce fonctionnaire alpha 1% avec son salaire de 3600 net, 28000 euros, c'est 9 mois de salaire net complet et éventuellement 2 ans d'épargne (ce qui lui fait économiser 1000 euros par mois). Pour toi, c'est "rien". Et je parle que d'une baisse de seulement 10%.
Pour résumer, tu dis que les rendements sont faibles et donc qu'il y a pas besoin d'une forte baisse pour qu'un attentiste soit gagnant. C'est tout à fait vrai.
Par contre, tu n'as pas l'air de comprendre que la plupart des gens ne se mettent pas à chercher à partir du 29/07/2020. Les propriétaires ont acheté avant et les attentistes attendent depuis x temps. Donc, même avec une baisse de 20%, la plupart des propriétaires seraient gagnants et la plupart des attentistes perdants.
C'est pareil pour Ave. Elle n'a pas acheté depuis longtemps mais je suis assez convaincu que les prix sont déjà plus hauts que quand elle a acheté et elle a déjà encaissé des loyers.
Tu comprendras donc qu'une baisse virtuelle de 10% ne fera pas forcément de son placement un placement virtuellement perdant.
Par ailleurs, son horizon est de 20 ans.

ParisIDF92
Messages : 343
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3841 Message par ParisIDF92 » 29 juil. 2020, 13:25

Pour résumer à Paris: si les prix montent, c'est gagnant. Si les prix descendent, c'est gagnant.

À Paris il faut acheter toujours, c'est la win.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10800
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3842 Message par Vincent92 » 29 juil. 2020, 13:27

ParisIDF92 a écrit :
29 juil. 2020, 13:25
Pour résumer à Paris: si les prix montent, c'est gagnant. Si les prix descendent, c'est gagnant.

À Paris il faut acheter toujours, c'est la win.
Pas du tout. Il fallait mieux être attentiste à Paris entre 1991 et 1998, en 2008 et entre 2012 et 2015. Et il y aura très probablement d'autres corrections ou consolidations. Le marché immobilier est cyclique.
Mon point est que ce n'est pas parce que les prix baissent que tout d'un coup tous les propriétaires sont perdants et tous les attentistes sont gagnants.
Tout dépend de quand/comment/pourquoi/etc... ils ont acheté/ils sont attentistes.
Est ce qu'il faut mieux financièrement acheter ou louer à Paris si on arrive pile le 29/07/2020 sur le marché? Je n'en ai aucune idée. D'autant que cela dépend de tout un tas de paramètres.
Par exemple, il fallait mieux acheter des bitcoins ou Amazon que de l’immobilier parisien ces 5 dernières années malgré une forte hausse des prix immobilier. Il faut parfois mieux attendre un peu d'avoir les capacités d'acheter quelque chose de valable que d'acheter un bien pourri et invendable, etc...
Je rajouterais que, à mon avis, on devrait aussi se poser la question "est ce qu'habiter à Paris est vraiment le meilleur arbitrage pour moi?"
Pour certains probablement mais, à mon avis, pas pour tous ceux qui l'envisagent.
Modifié en dernier par Vincent92 le 29 juil. 2020, 13:42, modifié 1 fois.

Ben92
-++
-++
Messages : 3969
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3843 Message par Ben92 » 29 juil. 2020, 13:41

Vincent92 a écrit :
29 juil. 2020, 13:27
Pas du tout. Il fallait mieux être attentiste à Paris entre 1991 et 1998, en 2008 et entre 2012 et 2015. Et il y aura très probablement d'autres corrections ou consolidations. Le marché immobilier est cyclique.
Pas sûr du tout que ça ait valu le coup d'attendre 3 ans de 2012 à 2015. En gros les prix sont passé de 8.5k€ en 2012 à 8k€ en 2015.
Baisse largement compensée par les loyers économisés sur 3 ans et le capital amorti. Et l'acheteur de 2012 avait tout à fait les moyens de renégocier son prêt en 2015 pour avoir un taux de 2015.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10800
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3844 Message par Vincent92 » 29 juil. 2020, 13:44

Ben92 a écrit :
29 juil. 2020, 13:41
Vincent92 a écrit :
29 juil. 2020, 13:27
Pas du tout. Il fallait mieux être attentiste à Paris entre 1991 et 1998, en 2008 et entre 2012 et 2015. Et il y aura très probablement d'autres corrections ou consolidations. Le marché immobilier est cyclique.
Pas sûr du tout que ça ait valu le coup d'attendre 3 ans de 2012 à 2015. En gros les prix sont passé de 8.5k€ en 2012 à 8k€ en 2015.
Baisse largement compensée par les loyers économisés sur 3 ans et le capital amorti. Et l'acheteur de 2012 avait tout à fait les moyens de renégocier son prêt en 2015 pour avoir un taux de 2015.
Cela ne fonctionne pas comme ca quand on achète en général, surtout à Paris où l'on a plutôt tendance à être limité par les prix (on n'achète plus ce qu'on peut que ce qu'on veut, surtout en tant que primo). On pouvait acheter un bien largement mieux en attendant 2015 par conjonction de baisse des taux, baisse des prix et épargne accumulée entre 2012 et 2015 qu'en 2012. Donc, pour la plupart des acheteurs, ils fallait mieux attendre sur cette période pour faire un achat plus valable.
Pour un bailleur, j'ai des gros doutes que 3 ans de loyers nets puissent compenser 10% de baisse des prix (+ frais annexes supplémentaires = plus de DDM, plus de caution bancaire, etc...) + le coût du capital mobilisé avec les rendements parisiens de 2012.

Mandragore
Messages : 750
Enregistré le : 07 oct. 2008, 20:17

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3845 Message par Mandragore » 29 juil. 2020, 14:48

Vincent92 a écrit :
29 juil. 2020, 13:44
Ben92 a écrit :
29 juil. 2020, 13:41
Vincent92 a écrit :
29 juil. 2020, 13:27
Pas du tout. Il fallait mieux être attentiste à Paris entre 1991 et 1998, en 2008 et entre 2012 et 2015. Et il y aura très probablement d'autres corrections ou consolidations. Le marché immobilier est cyclique.
Pas sûr du tout que ça ait valu le coup d'attendre 3 ans de 2012 à 2015. En gros les prix sont passé de 8.5k€ en 2012 à 8k€ en 2015.
Baisse largement compensée par les loyers économisés sur 3 ans et le capital amorti. Et l'acheteur de 2012 avait tout à fait les moyens de renégocier son prêt en 2015 pour avoir un taux de 2015.
Cela ne fonctionne pas comme ca quand on achète en général, surtout à Paris où l'on a plutôt tendance à être limité par les prix (on n'achète plus ce qu'on peut que ce qu'on veut, surtout en tant que primo). On pouvait acheter un bien largement mieux en attendant 2015 par conjonction de baisse des taux, baisse des prix et épargne accumulée entre 2012 et 2015 qu'en 2012. Donc, pour la plupart des acheteurs, ils fallait mieux attendre sur cette période pour faire un achat plus valable.
Pour un bailleur, j'ai des gros doutes que 3 ans de loyers nets puissent compenser 10% de baisse des prix (+ frais annexes supplémentaires = plus de DDM, plus de caution bancaire, etc...) + le coût du capital mobilisé avec les rendements parisiens de 2012.
Je croyais que les bailleurs achetaient avec l'argent de la banque et non avec de l'argent qu'ils n'ont pas sorti de leur poche. J'ai peut-être mal compris.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10800
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3846 Message par Vincent92 » 29 juil. 2020, 15:11

Mandragore a écrit :
29 juil. 2020, 14:48
Vincent92 a écrit :
29 juil. 2020, 13:44
Ben92 a écrit :
29 juil. 2020, 13:41
Vincent92 a écrit :
29 juil. 2020, 13:27
Pas du tout. Il fallait mieux être attentiste à Paris entre 1991 et 1998, en 2008 et entre 2012 et 2015. Et il y aura très probablement d'autres corrections ou consolidations. Le marché immobilier est cyclique.
Pas sûr du tout que ça ait valu le coup d'attendre 3 ans de 2012 à 2015. En gros les prix sont passé de 8.5k€ en 2012 à 8k€ en 2015.
Baisse largement compensée par les loyers économisés sur 3 ans et le capital amorti. Et l'acheteur de 2012 avait tout à fait les moyens de renégocier son prêt en 2015 pour avoir un taux de 2015.
Cela ne fonctionne pas comme ca quand on achète en général, surtout à Paris où l'on a plutôt tendance à être limité par les prix (on n'achète plus ce qu'on peut que ce qu'on veut, surtout en tant que primo). On pouvait acheter un bien largement mieux en attendant 2015 par conjonction de baisse des taux, baisse des prix et épargne accumulée entre 2012 et 2015 qu'en 2012. Donc, pour la plupart des acheteurs, ils fallait mieux attendre sur cette période pour faire un achat plus valable.
Pour un bailleur, j'ai des gros doutes que 3 ans de loyers nets puissent compenser 10% de baisse des prix (+ frais annexes supplémentaires = plus de DDM, plus de caution bancaire, etc...) + le coût du capital mobilisé avec les rendements parisiens de 2012.
Je croyais que les bailleurs achetaient avec l'argent de la banque et non avec de l'argent qu'ils n'ont pas sorti de leur poche. J'ai peut-être mal compris.
Peu importe l'apport, si on compare les deux situations, il y a forcément un coût de mobilisation de capital dans le cadre d'un achat. Qu'il s'agisse d'un manque d'opportunité à placer de l'argent sur une AV à 2,5% ou rembourser un crédit à 2,5% TAEG, cela revient au même.
Par ailleurs, c'est assez rare de faire des crédits in fine. En général, c'est des crédits d'amortissement. Donc, chaque mois, on rembourse les intérêts et on sort également de l'argent de sa poche pour rembourser du capital.

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5384
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3847 Message par Ave » 29 juil. 2020, 15:34

ParisIDF92 a écrit :
29 juil. 2020, 12:09
Cagou780 a écrit :
29 juil. 2020, 11:44
Héhé : les acheteurs de Airbnb qui ont surpayés leur bien qui se retrouvent à devoir mettre en location longue durée dans un marché en baisse...
Qu'est ce qui pourrait sauver le marché Parisien cette fois ? La baisse des taux pas possible, les acheteurs d'Airbnb non... la reprise en V peut être ? :lol: j'déconne.
Ave a surpayé mais elle semble très contente. Ca donne pour un étude psychologique la non-acceptation de la réalité et l'arbitrage mental. Je me souviens qu'en mars/avril, c'était impossible que les prix à Paris baissent (soit location/vente). Maintenant, ils l'acceptent, mais c'est quelque chose de "temporaire". :twisted:

Il faudrait appeller "pimono" pour nous dire ce qu'il pense. :mrgreen:
J’en suis contente car je loue au prix envisagé et le locataire paye mes frais et une partie de l’amortissement . Je n’ai pas besoin que ça monte et ça m’est égale que ça baisse car je ne compte pas vendre avant un bon moment et d’ici là peu importe le prix. Au pire, il pourra toujours servir pour un enfant plus tard. Dans 3 ans mon aîné sera majeur.
Donc je suis très à l’aise, je n’ai pas acheté dans un but spéculatif.
Fluctuat Nec Mergitur

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5384
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3848 Message par Ave » 29 juil. 2020, 16:05

ParisIDF92 a écrit :
29 juil. 2020, 12:35
Vincent92 a écrit :
29 juil. 2020, 12:21
Concernant Paris dont les prix doivent facile être à 11 000€, une baisse de 30% ramènerait les prix à 8 500€, soit des prix au pic de 2012 et supérieur à 2015. Une baisse de 50% ramènerait les prix plus ou moins à leur valeur quand ce site a été créé. Donc bon...
Je suis persuadé que les acheteurs ne se posent pas les bonnes questions. C'est assez flagrant concernant nos baissiers en herbe.
Ils acceptent à mon avis trop facilement que Paris augmente davantage que d'autres endroits sans rien changer à leur arbitrage, par mimétisme je pense.
Paris pourrait bien être à 15 000€ et d'autres zones à 3 000€ que cela renforcerait presque leur idée qu'il faut mieux acheter/louer/habiter à Paris.
Donc à ton avis un -30% ou -50% sur Paris c'est "Donc bon". :roll: Ca change rien. :D

Pour Ave et son 2P à 425k, "seulement" -10% fait 42.500 euros. Ca fait 3 ans de loyer brut perdus. -30% ça fait presque 10 ans de loyer "perdus". Pas mal. Et bien sûr avec son loyer toujours à 1200 euros.
J’ai acheté á 365 k€ non pas 425...
Fluctuat Nec Mergitur

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 22020
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3849 Message par lecriminel » 29 juil. 2020, 16:33

Vincent92 a écrit :
29 juil. 2020, 13:16

C'est pareil pour Ave. Elle n'a pas acheté depuis longtemps mais je suis assez convaincu que les prix sont déjà plus hauts que quand elle a acheté et elle a déjà encaissé des loyers.
je ne considèrerais pas les loyers puisque son rendement net de tout tourne autour de 0%,
et je ne comparerais pas tant l'achat vs attente en attendant que ça baisse (vision spéculatrice, mais dans ce cas, je préfère l'achat tant l'euro est surcoté malgré le QE, et parce que la vraie inflation ronge les économies),
mais avec une vision plus globale achat à Paris vs autres projets (et pour la même somme c'est comparer le jour et la nuit, le choix est facile)
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

FrenchRigolade
Messages : 328
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3850 Message par FrenchRigolade » 29 juil. 2020, 16:59

Ave a écrit :
29 juil. 2020, 15:34
ParisIDF92 a écrit :
29 juil. 2020, 12:09
Cagou780 a écrit :
29 juil. 2020, 11:44
Héhé : les acheteurs de Airbnb qui ont surpayés leur bien qui se retrouvent à devoir mettre en location longue durée dans un marché en baisse...
Qu'est ce qui pourrait sauver le marché Parisien cette fois ? La baisse des taux pas possible, les acheteurs d'Airbnb non... la reprise en V peut être ? :lol: j'déconne.
Ave a surpayé mais elle semble très contente. Ca donne pour un étude psychologique la non-acceptation de la réalité et l'arbitrage mental. Je me souviens qu'en mars/avril, c'était impossible que les prix à Paris baissent (soit location/vente). Maintenant, ils l'acceptent, mais c'est quelque chose de "temporaire". :twisted:

Il faudrait appeller "pimono" pour nous dire ce qu'il pense. :mrgreen:
J’en suis contente car je loue au prix envisagé et le locataire paye mes frais et une partie de l’amortissement . Je n’ai pas besoin que ça monte et ça m’est égale que ça baisse car je ne compte pas vendre avant un bon moment et d’ici là peu importe le prix. Au pire, il pourra toujours servir pour un enfant plus tard. Dans 3 ans mon aîné sera majeur.
Donc je suis très à l’aise, je n’ai pas acheté dans un but spéculatif.
Vous pouvez encore faire un effort :lol: En fait l'immo parisien est peut-être en passe d'arrêter d'être un problème : prix qui montent, loyers qui baissent
Peut se prévaloir de la cosignature de l'union française pour la santé bucco-dentaire.

Répondre