Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
Avatar du membre
krachboom
+
+
Messages : 2758
Enregistré le : 18 sept. 2008, 10:22

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3851 Message par krachboom » 29 juil. 2020, 17:54

comment les loyers pourraient baisser à Paris avec la très forte demande et les revenus énormes qu'il y a Paris ?

ParisIDF92
Messages : 343
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3852 Message par ParisIDF92 » 29 juil. 2020, 18:25

FrenchRigolade a écrit :
29 juil. 2020, 16:59
Vous pouvez encore faire un effort :lol: En fait l'immo parisien est peut-être en passe d'arrêter d'être un problème : prix qui montent, loyers qui baissent
L'argument d'Ave est l'argument typique des gens qui ont acheté cher. C'est ce qui en Espagne disaient les gens qui ont acheté 500k en 2007 pour avoir en 2013 une maison de valeur 250k "J'achète pour vivre, donc tant que je puis payer le prêt, je m'en fous de la valeur du marché..."... bla bla bla. :roll:

Bref c'est des arnaques mentales dignes de pimono. Personne ne veut pas accepter que son "investissement" perd de l'argent. C'est comme la bourse... personne jamais perd de l'argent dans la bourse. Tout le monde gagne. 8)

En fait Ave a acheté pour spéculer parce que cet appart ne s'agite pas de sa RS. Bien sûr, pour se sentir mieux, elle nous dit que c'est un investissement pour ses enfants.

jobserve75
Messages : 995
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3853 Message par jobserve75 » 29 juil. 2020, 18:28

ParisIDF92 a écrit :
29 juil. 2020, 18:25
FrenchRigolade a écrit :
29 juil. 2020, 16:59
Vous pouvez encore faire un effort :lol: En fait l'immo parisien est peut-être en passe d'arrêter d'être un problème : prix qui montent, loyers qui baissent
L'argument d'Ave est l'argument typique des gens qui ont acheté cher. C'est ce qui en Espagne disaient les gens qui ont acheté 500k en 2007 pour avoir en 2013 une maison de valeur 250k "J'achète pour vivre, donc tant que je puis payer le prêt, je m'en fous de la valeur du marché..."... bla bla bla. :roll:

Bref c'est des arnaques mentales dignes de pimono. Personne ne veut pas accepter que son "investissement" perd de l'argent. C'est comme la bourse... personne jamais perd de l'argent dans la bourse. Tout le monde gagne. 8)

En fait Ave a acheté pour spéculer parce que cet appart ne s'agite pas de sa RS. Bien sûr, pour se sentir mieux, elle nous dit que c'est un investissement pour ses enfants.
Ce que j’adore dans ce forum est la psychanalyse que certains font sur d’autres.

alexlyon
+
+
Messages : 3066
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3854 Message par alexlyon » 29 juil. 2020, 18:49

Prendre un mauvais cap, c'est toujours mieux que de ne pas prendre de cap du tout.
C'est contre-intuitif, mais les marins le savent (leur lignage, c'est les entrepreneurs).

Je prends le vent contraire : j'avance mal, mais j'avance, et je pourrai ensuite être dans le vent de dos en rectifiant mon cap.
Celui qui est immobile, sans décision de prendre un cap, il n'avance pas.

J'achète un appart 500k€ à Paris.
Je le revends 470 k€.
On pourrait croire que je perds 30 k€.

Mais j'ai remboursé 100 k€ de capital : je gagne donc 70 k€ que me paye le notaire en cash...

Le locatos qui a eu des loyers du montant de mes échéances (iso effort) : il est à zéro en terme d'impact global (il perd 70 k€ par rapport à moi, l'acheteur qui a vendu a perte sur Paris, si cela existait :mrgreen: ).

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10800
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3855 Message par Vincent92 » 29 juil. 2020, 19:04

alexlyon a écrit : Le locatos qui a eu des loyers du montant de mes échéances (iso effort) : il est à zéro en terme d'impact global (il perd 70 k€ par rapport à moi, l'acheteur qui a vendu a perte sur Paris, si cela existait :mrgreen: ).
Il faudrait vraiment tomber sur un gros pigeon.
Mais je ne crois pas que c’est le cas d’Ave. Avec un loyer à 1200€ CC si je retire TF, charges et que je regarde le prix d’achat + frais de frottements c’est juste impossible que le bien s’autofinance, même avec un taux à 0%.
On est à des années lumières. L’enrichissement patrimonial se fera principalement si les prix montent.
Modifié en dernier par Vincent92 le 29 juil. 2020, 19:08, modifié 1 fois.

Korn
Messages : 1530
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3856 Message par Korn » 29 juil. 2020, 19:07

alexlyon a écrit :
29 juil. 2020, 18:49
Prendre un mauvais cap, c'est toujours mieux que de ne pas prendre de cap du tout.
C'est contre-intuitif, mais les marins le savent (leur lignage, c'est les entrepreneurs).

Je prends le vent contraire : j'avance mal, mais j'avance, et je pourrai ensuite être dans le vent de dos en rectifiant mon cap.
Celui qui est immobile, sans décision de prendre un cap, il n'avance pas.

J'achète un appart 500k€ à Paris.
Je le revends 470 k€.
On pourrait croire que je perds 30 k€.

Mais j'ai remboursé 100 k€ de capital : je gagne donc 70 k€ que me paye le notaire en cash...

Le locatos qui a eu des loyers du montant de mes échéances (iso effort) : il est à zéro en terme d'impact global (il perd 70 k€ par rapport à moi, l'acheteur qui a vendu a perte sur Paris, si cela existait :mrgreen: ).
:shock:
Ah, c'est sur que si on ne compte pas les frais de notaires et la TF... Il y a d'autres frais à compter mais on t'en fera grâce.
Modifié en dernier par Korn le 29 juil. 2020, 19:10, modifié 1 fois.

alexlyon
+
+
Messages : 3066
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3857 Message par alexlyon » 29 juil. 2020, 19:09

Raisonnement brut, je te l'accorde (à minorer de quelques k€, que le locataire ne touche pas non plus).

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10800
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3858 Message par Vincent92 » 29 juil. 2020, 19:14

365*1,08 (frais de frottement) = 394k€
394k€ avec un taux de 0% sur 25 ans (394/300) = 1314€/mois.
A 1,5%, on est à 1575€.
En retirant charges et TF, on doit être à pleine à 1000€ brut.
Mais tu as raison, l’autofinancement est juste l’histoire de quelques k€ probablement...
Modifié en dernier par Vincent92 le 29 juil. 2020, 22:56, modifié 4 fois.

Korn
Messages : 1530
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3859 Message par Korn » 29 juil. 2020, 19:15

alexlyon a écrit :
29 juil. 2020, 19:09
Raisonnement brut, je te l'accorde (à minorer de quelques k€, que le locataire ne touche pas non plus).
Le locatos ne débourse pas des dizaines de k€ rien que pour les frais de notaires et d'agence éventuel.

Blangar1
Messages : 294
Enregistré le : 27 avr. 2008, 16:59

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3860 Message par Blangar1 » 29 juil. 2020, 19:16

alexlyon a écrit :
29 juil. 2020, 18:49
Prendre un mauvais cap, c'est toujours mieux que de ne pas prendre de cap du tout.
C'est contre-intuitif, mais les marins le savent (leur lignage, c'est les entrepreneurs).

Je prends le vent contraire : j'avance mal, mais j'avance, et je pourrai ensuite être dans le vent de dos en rectifiant mon cap.
Celui qui est immobile, sans décision de prendre un cap, il n'avance pas.

J'achète un appart 500k€ à Paris.
Je le revends 470 k€.
On pourrait croire que je perds 30 k€.

Mais j'ai remboursé 100 k€ de capital : je gagne donc 70 k€ que me paye le notaire en cash...

Le locatos qui a eu des loyers du montant de mes échéances (iso effort) : il est à zéro en terme d'impact global (il perd 70 k€ par rapport à moi, l'acheteur qui a vendu a perte sur Paris, si cela existait :mrgreen: ).
Moi je suis locataire
Pour ce que je paye, j'ai un service, sans risque et sans ennuis. Sans mobilisation de capital non plus.
L'essentiel est que tout le monde soit content

jobserve75
Messages : 995
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3861 Message par jobserve75 » 29 juil. 2020, 19:21

L'objectif in fine d'AVE est de posséder un appartement sur Paris dans 20 ans, pour elle ou sa famille.
Son engagement sur 20 ans ne sera pas forcément perdant.
Peut-être que le moment de l'achat n'était pas le bon mais elle n'a pas pu prévoir la crise du COVID d'une part et les prix s'effondreront-ils de 25%.

Pour avoir acheté et vendu depuis 40 ans pour m'agrandir sur Paris parfois à de mauvais moments, je peux dire que je suis globalement gagnant.
Après avoir acheté en 1990, si les prix étaient restés au niveau de 1998 en 2020, je serai quand-même gagnant pour avoir économisé le prix des loyers sur 30 ans.

Après si on investit seulement avec un horizon de 5 ans, il faut s'abstenir mais sur Paris ou ailleurs.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 22020
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3862 Message par lecriminel » 29 juil. 2020, 20:05

alexlyon a écrit :
29 juil. 2020, 18:49
Prendre un mauvais cap, c'est toujours mieux que de ne pas prendre de cap du tout.
C'est contre-intuitif, mais les marins le savent (leur lignage, c'est les entrepreneurs).

Je prends le vent contraire : j'avance mal, mais j'avance, et je pourrai ensuite être dans le vent de dos en rectifiant mon cap.
Celui qui est immobile, sans décision de prendre un cap, il n'avance pas.

J'achète un appart 500k€ à Paris.
Je le revends 470 k€.
On pourrait croire que je perds 30 k€.

Mais j'ai remboursé 100 k€ de capital : je gagne donc 70 k€ que me paye le notaire en cash...

Le locatos qui a eu des loyers du montant de mes échéances (iso effort) : il est à zéro en terme d'impact global (il perd 70 k€ par rapport à moi, l'acheteur qui a vendu a perte sur Paris, si cela existait :mrgreen: ).
c'était valable avant, et c'est valable dans des endroits où l'immobilier a encore un rendement (partout à part Paris)
dans tes hypothèses, avec le rendement net nul, iso c'est le loyer et les frais du propriétaire (et non les frais + le remboursement)
donc la perte est de 30 sur la valeur et 50 FAI et FN, soit 80k.
MAIS même si les choses ont changé, l'acheteur disose toujours d'un avantage, arrivé il y a 20 ans (?): la renégociation du taux qui lui permet d'être gagnant en cas de baisse des taux (renégo, donc, plus l'effet taux sur le prix (hausse)) et de hausse (non repercutée sur son emprunt et normalement accompagnée d'inflation donc mensualités plus douces)
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 22020
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3863 Message par lecriminel » 29 juil. 2020, 20:07

jobserve75 a écrit :
29 juil. 2020, 19:21
L'objectif in fine d'AVE est de posséder un appartement sur Paris dans 20 ans, pour elle ou sa famille.
Son engagement sur 20 ans ne sera pas forcément perdant.
si on l'écoute, elle a peur de la faillite des banques.
Si tu y assimiles l'inflation et le rendement pourri, je ne lui jetterai pas la pierre.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5384
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3864 Message par Ave » 29 juil. 2020, 20:34

C’est surtout que j’ai pensé que c’était un meilleur investissement que de ne rien faire . Et c’était un investissement que je pouvais me permettre sans effort. On verra dans 20 ans si c’était mieux de ne rien faire.
Je ne l’aurais probablement pas fait avec des prix encore plus élevés (je cherchais à l’époque autour de 350 k€ le 2P.
Fluctuat Nec Mergitur

ParisIDF92
Messages : 343
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3865 Message par ParisIDF92 » 29 juil. 2020, 20:36

Vincent92 a écrit :
29 juil. 2020, 13:44
Pour un bailleur, j'ai des gros doutes que 3 ans de loyers nets puissent compenser 10% de baisse des prix (+ frais annexes supplémentaires = plus de DDM, plus de caution bancaire, etc...) + le coût du capital mobilisé avec les rendements parisiens de 2012.
Moi c'est quelque chose que je trouve intéressant du marché parisien / français de location. Malgré le coût élevé et la forte demande, il est très facile d'accéder à un appartement (financièrement) en location.

Par exemple, à Paris, il existe un marché locatif très important sans passer par agence qui a presque disparu dans les autres grandes villes européennes. Je pense que c'est parce que la loi oblige le propriétaire à payer la moitié de l'agence et donc beaucoup ne le font pas (comme Ave) pour ne pas "perdre" quelques centaines d'euros (perso je ferais la même chose vu que le job d'agent immobilier sert à rien). La loi française limite le dépôt de garantie en location vide est d'un mois de loyer hors charges. En location meublée, il est limité à deux mois.

Les mois que j'était au Luxembourg (qui est un pays avec une économie très libérale), je m'ai rendu de compte que 1) le marche particulier de location n'existe pas. Zéro. Donc il faut passer impérativement par agence (1 mois + TVA à la charge du locataire). Il ne semble pas avoir limite au nombre de mois de dépôt de garantie, donc assez suivant pour les locations meublés bien amenées (mais pas du luxe), c'était 3 mois. Vide, 2 mois. Pourquoi pas; si les gens doivent avoir un toit et la demande est forte.

À Madrid et Barcelone aussi était devenu (avant le coronavirus) trop compliqué louer sans passer par agence. Et même j'ai entendu que la mode (avant la crise; les honoraires sont livres) à Madrid/BCN est devenu le 10% du loyer annuel, au lieu d'un mois (!). Donc pour un appart de 1.000 euros, les agences chargent au locataire 1.200 euros + TVA (1.000 x 12 / 10). Plus le dépôt de garantie plus les autres frais à la *** (comme en France), caution bancaire, etc.

Donc finalement malgré les prix très élevés et la forte demande, pour louer à Paris on a besoin de "moins d'épargne / argent immobilisé" pour avoir accès à une location que dans presque n'importe quelle autre grande ville en Europe.

ventadour
-+
-+
Messages : 2171
Enregistré le : 24 mai 2005, 21:38
Localisation : Paris 15

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3866 Message par ventadour » 29 juil. 2020, 21:19

Et pourtant les locataires parisiens sont les plus protégés au monde en cas d'impayé, non ?
Au Luxembourg je suppose qu'en cas d'impayé la procédure d'expulsion doit être assez rapide...

ParisIDF92
Messages : 343
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3867 Message par ParisIDF92 » 29 juil. 2020, 21:40

ventadour a écrit :
29 juil. 2020, 21:19
Et pourtant les locataires parisiens sont les plus protégés au monde en cas d'impayé, non ?
Au Luxembourg je suppose qu'en cas d'impayé la procédure d'expulsion doit être assez rapide...
Je ne sais pas. Le Luxembourg est un pays très bizarre. D'un côte est très "business friendly" (par exemple le licenciement est gratuit et presque livre au moins que tu as beaucoup d'ancienneté) mais comment c'est quand même l'Europe (pas les States) et comment ils ont pas mal d'argent à cause de l'évasion fiscale, l'état jette un peu l'argent par les fenêtres pour maintenir les gens au calme et heureuses. Par exemple j'ai cru comprendre que la version RSA locale fait du genre 1500 euros net ou quelque chose comme ça (et le coût de la vie n'est pas plus élevée qu'en IDF). Une des raisons pour laquelle Luxembourg Ville est devenu un mini-Paris (et je ne parle pas pour des bonnes raisons :mrgreen: ... à bon entendeur). Donc je ne serais pas surpris vraiment qu'en cas d'impayé soit l'état même que rembourse le propriétaire ou n'importe quelle folie que dans un point de vue français semble ridicule.

En Espagne est très difficile expulser un locataire, ça peut prendre même un an. Donc je dirais plus difficile qu'en France. En plus en Espagne il y a un gros sujet avec les squatteurs qui est en train d'exploser. Donc là bas tu peux partir en vacances 1 semaine de ta RP, et tu le trouves squatté au retour, donc c'est ton problème :shock: https://www.pressafrik.com/Espagne-Un-g ... 17409.html Perso je trouve que le système en Espagne est plus favorable au locataire.

ventadour
-+
-+
Messages : 2171
Enregistré le : 24 mai 2005, 21:38
Localisation : Paris 15

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3868 Message par ventadour » 29 juil. 2020, 21:45

En France l'expulsion peut prendre deux ans avec l'attente du jugement, la trêve hivernale, les recours...
1500 € de RSA j'arrive de suite, quitte à m'installer à Metz... 8)

Ben92
-++
-++
Messages : 3969
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3869 Message par Ben92 » 29 juil. 2020, 22:45

Blangar1 a écrit :
29 juil. 2020, 19:16
Moi je suis locataire
Pour ce que je paye, j'ai un service, sans risque et sans ennuis. Sans mobilisation de capital non plus.
L'essentiel est que tout le monde soit content
Si tu as des revenus élèvés (je crois savoir que c'est le cas) ce n'est pas un problème d'être locataire. Plein de millionnaires sont locataires ils s'en foutent.
Mais quand on a des revenus moyens dans une région chère, et qu'on n'a pas réussi a décrocher un logement social ou 1% etc, il faut au plus vite devenir propriétaire. Rester locataire dans le parc privé quand on n'est pas blindé de thunes c'est un suicide patrimonial.

Cagou780
Messages : 866
Enregistré le : 19 mars 2020, 05:01

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3870 Message par Cagou780 » 29 juil. 2020, 23:23

On dirait qu'il n'y a pas que les locataires qui se font rares sur Paris.
"À Paris, les prix immobiliers commencent à stagner ", "Immobilier à Paris: le prix du mètre carré va-t-il stagner?"
https://www.mieuxvivre-votreargent.fr/i ... -stagner/"

https://immobilier.lefigaro.fr/article/ ... 94d83f6ce/

Image

Pas trouvé la note de conjoncture dont il est fait mention dans l'article. Ils publient une note introuvable ?

rapha
Messages : 44
Enregistré le : 21 août 2017, 10:04

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3871 Message par rapha » 30 juil. 2020, 07:38

Cagou780 a écrit :
29 juil. 2020, 23:23
"À Paris, les prix immobiliers commencent à stagner ", "Immobilier à Paris: le prix du mètre carré va-t-il stagner?"
Je me méfie quand même le coup de la stabilisation on nous l'a fait aussi en nov dec 2019 au final rien du tout.

peut être que les acheteurs de mai-juin sont ceux qui ne pouvaient pas reporter leurs projets, quand on a une famille et que l'on déménage changement de travail ou mutation on a pas envie de se taper 2 déménagements. On ne prend donc pas un appart en location "en attendant"

Comme le rappel l'historique de bulle immo mieux vaut éviter de fanfaronner, ça ne dure jamais longtemps.

Ben92
-++
-++
Messages : 3969
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3872 Message par Ben92 » 30 juil. 2020, 08:40

Cagou780 a écrit :
29 juil. 2020, 23:23
"À Paris, les prix immobiliers commencent à stagner ", "Immobilier à Paris: le prix du mètre carré va-t-il stagner?"
Un bruit statistique probablement, pas de quoi s'inquiéter pour le moment.

Cagou780
Messages : 866
Enregistré le : 19 mars 2020, 05:01

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3873 Message par Cagou780 » 30 juil. 2020, 08:43

rapha a écrit :
30 juil. 2020, 07:38
Cagou780 a écrit :
29 juil. 2020, 23:23
"À Paris, les prix immobiliers commencent à stagner ", "Immobilier à Paris: le prix du mètre carré va-t-il stagner?"
Je me méfie quand même le coup de la stabilisation on nous l'a fait aussi en nov dec 2019 au final rien du tout.

peut être que les acheteurs de mai-juin sont ceux qui ne pouvaient pas reporter leurs projets, quand on a une famille et que l'on déménage changement de travail ou mutation on a pas envie de se taper 2 déménagements. On ne prend donc pas un appart en location "en attendant"

Comme le rappel l'historique de bulle immo mieux vaut éviter de fanfaronner, ça ne dure jamais longtemps.
Loin de moi l'idée de fanfaronner. Je cite. J'en conclu qu'il n'y a pas que les locataires qui se font rares à Paris. Le marché immobilier (parisien) a un côté increvable qui tient à irrationnel. Je suis d'ailleurs surpris d'un changement de tendance aussi rapide.

ParisIDF92
Messages : 343
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3874 Message par ParisIDF92 » 30 juil. 2020, 08:44

ventadour a écrit :
29 juil. 2020, 21:45
En France l'expulsion peut prendre deux ans avec l'attente du jugement, la trêve hivernale, les recours...
1500 € de RSA j'arrive de suite, quitte à m'installer à Metz... 8)
En Espagne il y a pas "trêve hivernale" mais il y a attente du jugement, recours... donc pas plus facile qu'en France.

Bref je pense qu'en général tous les pays (peut-être ce n'est pas le cas du Texas où la police te sort au bout du fusil si tu ne paies pas :mrgreen: sont assez protectionnistes du locataire. La France ne fait pas une exception comme beaucoup de fois vous disiez ici.

Ce que c'est plutôt exceptionnel sont les prix immobiliers en vente à Paris par rapport aux salaires/revenus moyens en Paris/IDF.

Cagou780
Messages : 866
Enregistré le : 19 mars 2020, 05:01

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3875 Message par Cagou780 » 30 juil. 2020, 08:45

Ben92 a écrit :
30 juil. 2020, 08:40
Cagou780 a écrit :
29 juil. 2020, 23:23
"À Paris, les prix immobiliers commencent à stagner ", "Immobilier à Paris: le prix du mètre carré va-t-il stagner?"
Un bruit statistique probablement, pas de quoi s'inquiéter pour le moment.
T'inquiète pas : ça va pas faire mal. ça va rentrer tout seul. Dans l'ordre je veux dire :wink:

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 20489
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3876 Message par kamoulox » 30 juil. 2020, 08:47

Ben92 a écrit :
29 juil. 2020, 22:45
Blangar1 a écrit :
29 juil. 2020, 19:16
Moi je suis locataire
Pour ce que je paye, j'ai un service, sans risque et sans ennuis. Sans mobilisation de capital non plus.
L'essentiel est que tout le monde soit content
Si tu as des revenus élèvés (je crois savoir que c'est le cas) ce n'est pas un problème d'être locataire. Plein de millionnaires sont locataires ils s'en foutent.
Mais quand on a des revenus moyens dans une région chère, et qu'on n'a pas réussi a décrocher un logement social ou 1% etc, il faut au plus vite devenir propriétaire. Rester locataire dans le parc privé quand on n'est pas blindé de thunes c'est un suicide patrimonial.
N’importe quoi...
J’en connais pourtant dans ma région peu chère qui sont locataires.
Accidents de la vie, gosses très jeunes, il fallait trouver en urgence un logement, location dans le privé pour élever les enfants, pas les moyens d’économiser et donc d’acheter un bien suffisamment grand. Pas la santé non plus pour faire les moindres travaux.

Il faut arrêter de considérer locataire looser et proprio winner.
Y’a des looser et winner des 2 cotés.
Mieux vaut être en loc et un logement confortable à prix plus modéré Que de se saigner pour un bien non adapté à ses besoins. En loc tu peux prendre plus grand ou plus petit si besoin en un claquement de doigts et 1 courrier.
Le père d’un pote possède une maison à quelques rues de chez moi, les locataires sont en place depuis 18 ans...
En sachant que si tu te débrouilles En mettant la main a la pâte l’achat est moins cher que la loc (30% Au moins dans mon cas)
Eux clairement ils font pas l’affaire du siècle. Mais pareil, faibles revenus, dont un est handicapé suite à accident , aucun incident de paiement en 18 ans. Ils ne pourraient jamais acheter un bien ni l’entretenir.

ParisIDF92
Messages : 343
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3877 Message par ParisIDF92 » 30 juil. 2020, 08:53

Cagou780 a écrit :
29 juil. 2020, 23:23
On dirait qu'il n'y a pas que les locataires qui se font rares sur Paris.
"À Paris, les prix immobiliers commencent à stagner ", "Immobilier à Paris: le prix du mètre carré va-t-il stagner?"
Ce n'est pas possible. Une erreur en Matrix. Nous en sommes au point 1, pour ceux qui n'ont pas compris. :mrgreen:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Modèle_de_Kübler-Ross
Les cinq étapes du modèle sont:

1. Déni (Denial). Exemple : « Ce n'est pas possible, ils ont dû se tromper. »

2. Colère (Anger). Exemple : « Pourquoi moi et pas un autre ? Ce n'est pas juste ! »

3. Marchandage (Bargaining). Exemple : « Laissez-moi vivre pour voir mes enfants être diplômés, se marier… », « Je ferai ce que vous voudrez, faites-moi vivre quelques années de plus. »

4. Dépression (Depression). Exemple : « Je suis si triste, pourquoi se préoccuper de quoi que ce soit ? », « Je vais mourir… Et alors ? », « Je vais bientôt mourir, alors à quoi tout cela sert-il ? »

5. Acceptation (Acceptance). Exemple : « Maintenant, je suis prêt, j'attends mon dernier souffle avec sérénité. », « Ça va aller. », « Je ne peux pas le combattre; je fais aussi bien de me préparer. »

Ben92
-++
-++
Messages : 3969
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3878 Message par Ben92 » 30 juil. 2020, 08:57

@Kamoulox,
Tu n'as pas bien lu mon post, je parle de ceux qui ont des revenus moyens dans une région chère. Dans les autres régions c'est différent les locations sont a prix raisonnable. Et les revenus modestes n'ont pas vocation à être propriétaire je suis d'accord (sinon à qui loueraient les bailleurs ?)
Typiquement, je parle d'un mec à 3500€/mois où d'un couple à 5000€/mois et qui claquent un tiers de leurs revenus dans une loc à Paris ou proche couronne depuis 10 ans, qui restent en loc parceque estimant que ce qu'ils peuvent acheter "n'est pas assez bien pour eux". Je maintiens que ces profils ont tout intérêt à revoir leurs ambitions à la baisse et acheter.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 20489
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3879 Message par kamoulox » 30 juil. 2020, 09:38

Un couple a 5000 par mois à paris c’est faible à paris... si ils ont ou prévoient d’avoir des gosses soit ils restent en loc soit ils partent en banlieue.
Si tu es celib ou en couple à la limite l’achat d’un tout petit appartement peut être posé si vivre comme un étudiant ne dérange pas.

Ben92
-++
-++
Messages : 3969
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3880 Message par Ben92 » 30 juil. 2020, 09:42

kamoulox a écrit :
30 juil. 2020, 09:38
Un couple a 5000 par mois à paris c’est faible à paris... si ils ont ou prévoient d’avoir des gosses soit ils restent en loc soit ils partent en banlieue.
Si tu es celib ou en couple à la limite l’achat d’un tout petit appartement peut être posé si vivre comme un étudiant ne dérange pas.
Achat en banlieue bien sûr pour un couple a 5000. Toujours mieux que de rester en loc à vie à Paris.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 22020
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3881 Message par lecriminel » 30 juil. 2020, 09:48

ventadour a écrit :
29 juil. 2020, 21:19
Et pourtant les locataires parisiens sont les plus protégés au monde en cas d'impayé, non ?
oui, dans les autres villes, les ponts et ruelles sont jonchés de SDF !!
tu vois bien à la grossièreté de l'expression que c'est du bluff.
Les bailleurs français étant "les plus protégés du monde" (où tu peux louer à quelqu'un 2 fois ce qu'il gagne, payé et garanti par l'Etat ad vitam ???), ils ont tout intérêt à gémir pour garder leurs avantages extravagants (en partie bouffés aujourd'hui par le niveau des prix, certes)
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
Suricate
Modérateur
Modérateur
Messages : 13873
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3882 Message par Suricate » 30 juil. 2020, 09:54

lecriminel a écrit :
30 juil. 2020, 09:48
Les bailleurs français étant "les plus protégés du monde" (où tu peux louer à quelqu'un 2 fois ce qu'il gagne, payé et garanti par l'Etat ad vitam ???), ils ont tout intérêt à gémir pour garder leurs avantages extravagants (en partie bouffés aujourd'hui par le niveau des prix, certes)
2 fois ce qu'il gagne ? Ça doit être une exception.

Par contre dire que les APL ont un effet inflationniste c'est plutôt évident.

ParisIDF92
Messages : 343
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3883 Message par ParisIDF92 » 30 juil. 2020, 09:55

kamoulox a écrit :
30 juil. 2020, 09:38
Un couple a 5000 par mois à paris c’est faible à paris... si ils ont ou prévoient d’avoir des gosses soit ils restent en loc soit ils partent en banlieue.
Si tu es celib ou en couple à la limite l’achat d’un tout petit appartement peut être posé si vivre comme un étudiant ne dérange pas.
Tu n'as rien compris. À Paris:

25m2 appartement CSP+++ célibataire (voir Ben92 (ou Vincent92)).

35m2 appartement familial.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 22020
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3884 Message par lecriminel » 30 juil. 2020, 10:08

Suricate a écrit :
30 juil. 2020, 09:54
lecriminel a écrit :
30 juil. 2020, 09:48
Les bailleurs français étant "les plus protégés du monde" (où tu peux louer à quelqu'un 2 fois ce qu'il gagne, payé et garanti par l'Etat ad vitam ???), ils ont tout intérêt à gémir pour garder leurs avantages extravagants (en partie bouffés aujourd'hui par le niveau des prix, certes)
2 fois ce qu'il gagne ? Ça doit être une exception.

Par contre dire que les APL ont un effet inflationniste c'est plutôt évident.
ça monte jusqu'à l'infini (pour ceux qui gagnent 0, soit tous ceux qui n'ont dans leur foyer ni retraité, ni salarié, ni chomeur avec des droits, ça fait un bon petit % age)
L'aide à la branche est de ...20 milliards chaque année !!!!!!!!!!!!!
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10800
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3885 Message par Vincent92 » 30 juil. 2020, 10:34

ParisIDF92 a écrit :
30 juil. 2020, 09:55
kamoulox a écrit :
30 juil. 2020, 09:38
Un couple a 5000 par mois à paris c’est faible à paris... si ils ont ou prévoient d’avoir des gosses soit ils restent en loc soit ils partent en banlieue.
Si tu es celib ou en couple à la limite l’achat d’un tout petit appartement peut être posé si vivre comme un étudiant ne dérange pas.
Tu n'as rien compris. À Paris:

25m2 appartement CSP+++ célibataire (voir Ben92 (ou Vincent92)).

35m2 appartement familial.
Il me semble que tu n'as pas saisie mon point de vue.
Personnellement, je n'ai vécu que 5 ans dans ce genre de surface. Quand j'étais plus jeune (~25-30 ans) et au centre de Paris (entre Concorde et Madeleine). Je sortais énormément et j'attachais peu d'importance à mon logement. Je trouve que c'est totalement inadapté sinon. Il faut au moins un 2 pièces de 45m2 avec une vraie chambre, un vrai séjour, une vraie cuisine,etc... quand on passe un certain temps chez soi.
Par exemple, 6m2 de cuisine, c'est pour moi standard. J'ai du mal à comprendre pourquoi tu trouves cela dingue. Preuve que tu es plus proche de ce que pense Ben92 que moi.
Mais, chacun fait comme il veut. Celui qui passe son temps dehors (quand il n'y a pas les grèves, des manif, les GJ, le covid, les attentats, etc...) dans des bars ou dans les musées/expos/théâtres/etc... pourquoi pas. C'est des choix de vie. Mais, il faut vraiment les vivre et pas juste se rassurer en disant qu'on peut le faire en théorie.
Il me semble avoir dit plusieurs fois d'ailleurs et encore récemment que les prix à Paris était de plus en plus en décalage avec d'autres zones d'IDF et qu'à part par l'effet de Veblen, cela se justifiait de moins en moins.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10800
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3886 Message par Vincent92 » 30 juil. 2020, 10:58

Pour revenir aux biens qui s'autofinancent en théorie, ce n'est évidemment pas le cas d'Ave qui doit probablement rajouter facile la moitié des sommes à verser pour combler ou qui a dû mettre énormément d'apport qu'elle aurait pu mettre ailleurs pour être rémunérée, c'est plutôt des trucs comme ca :
https://www.leboncoin.fr/ventes_immobil ... 29532.htm/
Evidemment, l'autofinancement est théorique et va dépendre des travaux à faire, de la fiscalité, de si le locataire paie ou non, des dégradation, des vacances locatives, etc...
Mais prix d'achat = 114 loyers CC ou prix d'achat = 155 loyers HC ou coût global = 167 loyers HC, cela ressemble quand même davantage à de l'autofinancement possible que :
prix d'achat = 305 loyers CC (365k€/1200)
Cela n'existe pas des biens qui s'autofinancent plus ou moins avec un tel niveau de prix vs loyers et les réglementations en place (encadrement des loyers, restriction AirBnB, etc...) à Paris. A moins éventuellement d'être hors la loi et d'être un marchand de sommeil.

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5384
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3887 Message par Ave » 30 juil. 2020, 11:15

Vincent92 a écrit :
30 juil. 2020, 10:58
Pour revenir aux biens qui s'autofinancent en théorie, ce n'est évidemment pas le cas d'Ave qui doit probablement rajouter la moitié des sommes à verser pour combler ou qui a dû mettre énormément d'apport qu'elle aurait pu mettre ailleurs pour être rémunérée, c'est plutôt des trucs comme ca :
https://www.leboncoin.fr/ventes_immobil ... 29532.htm/
Evidemment, l'autofinancement est théorique et va dépendre des travaux à faire, de la fiscalité, de si le locataire paie ou non, des dégradation, des vacances locatives, etc...
Mais prix d'achat = 114 loyers CC ou prix d'achat = 155 loyers HC ou coût global = 167 loyers HC, cela ressemble quand même davantage à de l'autofinancement possible que :
prix d'achat = 305 loyers CC (365k€/1200)
Cela n'existe pas des biens qui s'autofinancent plus ou moins avec de tel niveau de prix vs loyers et les réglementations en place (encadrement des loyers, restriction AirBnB, etc...) à Paris. A moins éventuellement d'être hors la loi et d'être un marchand de sommeil.
J’ai mis de ma poche 15 k€ + frais de notaire, soit 40 k€, le reste crédit à 1%. Je n’ai jamais dit que le locataire payait intégralement l’appart, il paye une bonne partie, c’est déjà pas mal par rapport à une AV à 0%.
Fluctuat Nec Mergitur

ParisIDF92
Messages : 343
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3888 Message par ParisIDF92 » 30 juil. 2020, 11:25

Vincent92 a écrit :
30 juil. 2020, 10:58
Pour revenir aux biens qui s'autofinancent en théorie, ce n'est évidemment pas le cas d'Ave qui doit probablement rajouter facile la moitié des sommes à verser pour combler ou qui a dû mettre énormément d'apport qu'elle aurait pu mettre ailleurs pour être rémunérée, c'est plutôt des trucs comme ca :
https://www.leboncoin.fr/ventes_immobil ... 29532.htm/
Les différences de prix (achat) entre Paris et la banlieue sont absolument brutales. Surtout quand lorsqu'il s'agit de prix de location (comme dans cet exemple), les différences ne sont pas du tout aussi élevées.

Par exemple, si je pense à un appartement similaire à la banlieue de Madrid dans une zone similaire à celle de l'Essonne, je ne pense pas qu'un appart là-bas serait moins cher à acheter que celui dans l'annonce. Cependant, dans une zone centrale de Madrid, le prix de achat peut être entre 1/2 et 2/3 moins cher qu'à Paris (75) - genre 3000-6000 euros/m2 -. Donc le rapport location/achat en centre ville / banlieue est plus cohérent.

L'effet Veblen à Paris intramuros est complètement irrationnel. Les prix absurdes de Paris pour l'achat ne sont maintenus que par croire que 1) le logement à Paris est une rareté 2) les prix ne peuvent pas jamais baisser. Donc on s'en fout du prix d'achat; Ave aurait pu acheter son 2P pour 1 million d'euros si en 2025 il vaut 2 millions; elle serait toujours gagnante que c'est qui compte. La définition d'une bulle. Le logement à Paris fonctionne plus comme le bitcoin que comme la marché immobilier d'une ville de province en France.

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5384
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3889 Message par Ave » 30 juil. 2020, 11:38

ParisIDF92 a écrit :
30 juil. 2020, 11:25
Vincent92 a écrit :
30 juil. 2020, 10:58
Pour revenir aux biens qui s'autofinancent en théorie, ce n'est évidemment pas le cas d'Ave qui doit probablement rajouter facile la moitié des sommes à verser pour combler ou qui a dû mettre énormément d'apport qu'elle aurait pu mettre ailleurs pour être rémunérée, c'est plutôt des trucs comme ca :
https://www.leboncoin.fr/ventes_immobil ... 29532.htm/
Les différences de prix (achat) entre Paris et la banlieue sont absolument brutales. Surtout quand lorsqu'il s'agit de prix de location (comme dans cet exemple), les différences ne sont pas du tout aussi élevées.

Par exemple, si je pense à un appartement similaire à la banlieue de Madrid dans une zone similaire à celle de l'Essonne, je ne pense pas qu'un appart là-bas serait moins cher à acheter que celui dans l'annonce. Cependant, dans une zone centrale de Madrid, le prix de achat peut être entre 1/2 et 2/3 moins cher qu'à Paris (75) - genre 3000-6000 euros/m2 -. Donc le rapport location/achat en centre ville / banlieue est plus cohérent.

L'effet Veblen à Paris intramuros est complètement irrationnel. Les prix absurdes de Paris pour l'achat ne sont maintenus que par croire que 1) le logement à Paris est une rareté 2) les prix ne peuvent pas jamais baisser. Donc on s'en fout du prix d'achat; Ave aurait pu acheter son 2P pour 1 million d'euros si en 2025 il vaut 2 millions; elle serait toujours gagnante que c'est qui compte. La définition d'une bulle. Le logement à Paris fonctionne plus comme le bitcoin que comme la marché immobilier d'une ville de province en France.
Non, je n’aurais pas pu acheter un appart à 1M€, la banque n’aurait pas suivi tout simplement. J’ai acheté dans une fourchette de prix qui me permettait d’assumer sans me priver même en absence de locataire. Mon seuil psychologique pour un 2P était inférieur à 370k€. Je n’aurais pas suivi au delà , je me serais rabattu vers une résidence secondaire pour me faire plaisir. D’ailleurs, c’est ce qui me tente en ce moment. J’aimerais trouver quelque chose sur la côte Atlantique entre le sud de la Bretagne et le Pays Basque.
Fluctuat Nec Mergitur

ParisIDF92
Messages : 343
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3890 Message par ParisIDF92 » 30 juil. 2020, 11:51

J'ai peut-être mal compris.

Je veux dire que le prix du logement à Paris (car il est totalement déconnecté de la réalité) est devenu une bulle où les prix sont dans une certaine mesure sans importance. La seule chose qui les maintient, ce sont les attentes de croissance infinies.

C'est comme celui qui a acheté bitcoin à 5000 dollars... l'avait acheté en pensant qu'il pourrait se vendre à 10 000. Et ainsi de suite. Donc finalement c'est sans importance si ton 2P t'a couté 365k ou 730k... tant que les prix montent, tout va bien.

ProfGrincheux
Messages : 1426
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3891 Message par ProfGrincheux » 30 juil. 2020, 11:54

Il parait qu'on peut trouver des biens qui s'autofinancent sur 25 ans sans avoir recours à des moyens illégaux. Mais il faut se positionner sur des marchés très décotés et donc apriori compliqués. Il y a plusieurs intervenants sur le forum devenir rentier qui expliquent comment faire. Les risques pris sont importants, se traduisant par un fort niveau d'emmerdements prévisible, mais il n'est pas possible d'avoir à la fois rendement fort et risque faible.

Avatar du membre
Suricate
Modérateur
Modérateur
Messages : 13873
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3892 Message par Suricate » 30 juil. 2020, 11:54

ParisIDF92 a écrit :
30 juil. 2020, 11:51
Je veux dire que le prix du logement à Paris (car il est totalement déconnecté de la réalité) est devenu une bulle où les prix sont dans une certaine mesure sans importance. La seule chose qui les maintient, ce sont les attentes de croissance infinies.
C'est aussi et surtout l'environnement financier qui maintient les prix. Il y a trop de POGNON qui circule sans lien avec le réel, POGNON qu'il faut bien injecter quelque part. La bourse, les métaux précieux, la pierre...

ParisIDF92
Messages : 343
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3893 Message par ParisIDF92 » 30 juil. 2020, 12:02

Suricate a écrit :
30 juil. 2020, 11:54
C'est aussi et surtout l'environnement financier qui maintient les prix. Il y a trop de POGNON qui circule sans lien avec le réel, POGNON qu'il faut bien injecter quelque part. La bourse, les métaux précieux, la pierre...
Mais les investisseurs (au moins les institutionnels) ne veulent pas investir pour perdre de l'argent. Faut pas déconner.

Je pense qu'à Paris, nous verrons prochainement que "Le roi est nu".

Les gens étaient prêts à payer 3x, 4x ou 5x plus pour un logement similaire à Paris qua dans une capitale de province ou en banlieue à cause de l'effet Paris (demande infinie, prix toujours vers l'haut, ville la plus visitée au monde, AirBNB, plein emploi cadres...). Le monde post-coronavirus va remettre en question "ces vérités".

Korn
Messages : 1530
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3894 Message par Korn » 30 juil. 2020, 12:09

Ave a écrit :
30 juil. 2020, 11:15
Vincent92 a écrit :
30 juil. 2020, 10:58
Pour revenir aux biens qui s'autofinancent en théorie, ce n'est évidemment pas le cas d'Ave qui doit probablement rajouter la moitié des sommes à verser pour combler ou qui a dû mettre énormément d'apport qu'elle aurait pu mettre ailleurs pour être rémunérée, c'est plutôt des trucs comme ca :
https://www.leboncoin.fr/ventes_immobil ... 29532.htm/
Evidemment, l'autofinancement est théorique et va dépendre des travaux à faire, de la fiscalité, de si le locataire paie ou non, des dégradation, des vacances locatives, etc...
Mais prix d'achat = 114 loyers CC ou prix d'achat = 155 loyers HC ou coût global = 167 loyers HC, cela ressemble quand même davantage à de l'autofinancement possible que :
prix d'achat = 305 loyers CC (365k€/1200)
Cela n'existe pas des biens qui s'autofinancent plus ou moins avec de tel niveau de prix vs loyers et les réglementations en place (encadrement des loyers, restriction AirBnB, etc...) à Paris. A moins éventuellement d'être hors la loi et d'être un marchand de sommeil.
J’ai mis de ma poche 15 k€ + frais de notaire, soit 40 k€, le reste crédit à 1%. Je n’ai jamais dit que le locataire payait intégralement l’appart, il paye une bonne partie, c’est déjà pas mal par rapport à une AV à 0%.
On verra les rendements de 2020, mais, rien qu'en 2019, j'arrivais encore à placer mon épargne de précaution à près de 2% net sans me creuser la tête. PEL à 2,5 brut (un peu plus de 2% net), fonds euros ++ (2% net) & fonds classique (1,3%).

Ceux qui ont une épargne de précaution qui leur rapportent entre 0 et 1% n'ont rien anticipé où chercher à optimiser.

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5384
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3895 Message par Ave » 30 juil. 2020, 12:10

ParisIDF92 a écrit :
30 juil. 2020, 11:51
J'ai peut-être mal compris.

Je veux dire que le prix du logement à Paris (car il est totalement déconnecté de la réalité) est devenu une bulle où les prix sont dans une certaine mesure sans importance. La seule chose qui les maintient, ce sont les attentes de croissance infinies.

C'est comme celui qui a acheté bitcoin à 5000 dollars... l'avait acheté en pensant qu'il pourrait se vendre à 10 000. Et ainsi de suite. Donc finalement c'est sans importance si ton 2P t'a couté 365k ou 730k... tant que les prix montent, tout va bien.
J’ai bien compris ton raisonnement mais je ne suis pas d’accord. Ce n’est pas du tout pareil acheter à 365 k€ ou à 730 k€. Le risque n’est pas du tout le même. Dans le deuxième cas, en supposant que la banque suive, on est dans le pur spéculatif et on serre les miches pour que ça continue à monter. Dans mon cas, je n’ai pas besoin que les prix montent pour être gagnante sur 20 ans et le niveau d’endettement est assumable même en cas de vacance locative. J’ai fait juste le pari que la rentabilité su le long terme serait meilleure que celle d’une AV. Je peux aussi me tromper mais cela ne sera pas dramatique pour mes finances. Donc non, ce n’est pas encore des niveaux spéculatifs , il y ade la marge pour en arriver là.
Fluctuat Nec Mergitur

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5384
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3896 Message par Ave » 30 juil. 2020, 12:14

Korn a écrit :
30 juil. 2020, 12:09
Ave a écrit :
30 juil. 2020, 11:15
Vincent92 a écrit :
30 juil. 2020, 10:58
Pour revenir aux biens qui s'autofinancent en théorie, ce n'est évidemment pas le cas d'Ave qui doit probablement rajouter la moitié des sommes à verser pour combler ou qui a dû mettre énormément d'apport qu'elle aurait pu mettre ailleurs pour être rémunérée, c'est plutôt des trucs comme ca :
https://www.leboncoin.fr/ventes_immobil ... 29532.htm/
Evidemment, l'autofinancement est théorique et va dépendre des travaux à faire, de la fiscalité, de si le locataire paie ou non, des dégradation, des vacances locatives, etc...
Mais prix d'achat = 114 loyers CC ou prix d'achat = 155 loyers HC ou coût global = 167 loyers HC, cela ressemble quand même davantage à de l'autofinancement possible que :
prix d'achat = 305 loyers CC (365k€/1200)
Cela n'existe pas des biens qui s'autofinancent plus ou moins avec de tel niveau de prix vs loyers et les réglementations en place (encadrement des loyers, restriction AirBnB, etc...) à Paris. A moins éventuellement d'être hors la loi et d'être un marchand de sommeil.
J’ai mis de ma poche 15 k€ + frais de notaire, soit 40 k€, le reste crédit à 1%. Je n’ai jamais dit que le locataire payait intégralement l’appart, il paye une bonne partie, c’est déjà pas mal par rapport à une AV à 0%.
On verra les rendements de 2020, mais, rien qu'en 2019, j'arrivais encore à placer mon épargne de précaution à près de 2% net sans me creuser la tête. PEL à 2,5 brut (un peu plus de 2% net), fonds euros ++ (2% net) & fonds classique (1,3%).

Ceux qui ont une épargne de précaution qui leur rapportent entre 0 et 1% n'ont rien anticipé où chercher à optimiser.
J’ai 2 PEL que je garde mais les montants sont limités (et leur durée) le reste notamment les fonds euros ne me rapportaient rien donc j’ai laissé le minimum dedans pour ne pas les clôturer Il me reste les PEE qui sont bloqués.
Fluctuat Nec Mergitur

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10800
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3897 Message par Vincent92 » 30 juil. 2020, 12:15

Ave a écrit :
30 juil. 2020, 12:14
Korn a écrit :
30 juil. 2020, 12:09
Ave a écrit :
30 juil. 2020, 11:15
Vincent92 a écrit :
30 juil. 2020, 10:58
Pour revenir aux biens qui s'autofinancent en théorie, ce n'est évidemment pas le cas d'Ave qui doit probablement rajouter la moitié des sommes à verser pour combler ou qui a dû mettre énormément d'apport qu'elle aurait pu mettre ailleurs pour être rémunérée, c'est plutôt des trucs comme ca :
https://www.leboncoin.fr/ventes_immobil ... 29532.htm/
Evidemment, l'autofinancement est théorique et va dépendre des travaux à faire, de la fiscalité, de si le locataire paie ou non, des dégradation, des vacances locatives, etc...
Mais prix d'achat = 114 loyers CC ou prix d'achat = 155 loyers HC ou coût global = 167 loyers HC, cela ressemble quand même davantage à de l'autofinancement possible que :
prix d'achat = 305 loyers CC (365k€/1200)
Cela n'existe pas des biens qui s'autofinancent plus ou moins avec de tel niveau de prix vs loyers et les réglementations en place (encadrement des loyers, restriction AirBnB, etc...) à Paris. A moins éventuellement d'être hors la loi et d'être un marchand de sommeil.
J’ai mis de ma poche 15 k€ + frais de notaire, soit 40 k€, le reste crédit à 1%. Je n’ai jamais dit que le locataire payait intégralement l’appart, il paye une bonne partie, c’est déjà pas mal par rapport à une AV à 0%.
On verra les rendements de 2020, mais, rien qu'en 2019, j'arrivais encore à placer mon épargne de précaution à près de 2% net sans me creuser la tête. PEL à 2,5 brut (un peu plus de 2% net), fonds euros ++ (2% net) & fonds classique (1,3%).

Ceux qui ont une épargne de précaution qui leur rapportent entre 0 et 1% n'ont rien anticipé où chercher à optimiser.
J’ai 2 PEL que je garde mais les montants sont limités (et leur durée) le reste notamment les fonds euros ne me rapportaient rien donc j’ai laissé le minimum dedans pour ne pas les clôturer Il me reste les PEE que ne peux pas vider.
Si par fond € tu veux dire garanti en capital, il y a quand même pas mal d'AV qui n'ont pas que des obligations mais qui garantissent le capital et qui font encore ~1,5% avec 0 frais d'entrée (mais dont le rendement peut encore baisser).

jobserve75
Messages : 995
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3898 Message par jobserve75 » 30 juil. 2020, 12:33

Korn a écrit :
30 juil. 2020, 12:09
Ave a écrit :
30 juil. 2020, 11:15
Vincent92 a écrit :
30 juil. 2020, 10:58
Pour revenir aux biens qui s'autofinancent en théorie, ce n'est évidemment pas le cas d'Ave qui doit probablement rajouter la moitié des sommes à verser pour combler ou qui a dû mettre énormément d'apport qu'elle aurait pu mettre ailleurs pour être rémunérée, c'est plutôt des trucs comme ca :
https://www.leboncoin.fr/ventes_immobil ... 29532.htm/
Evidemment, l'autofinancement est théorique et va dépendre des travaux à faire, de la fiscalité, de si le locataire paie ou non, des dégradation, des vacances locatives, etc...
Mais prix d'achat = 114 loyers CC ou prix d'achat = 155 loyers HC ou coût global = 167 loyers HC, cela ressemble quand même davantage à de l'autofinancement possible que :
prix d'achat = 305 loyers CC (365k€/1200)
Cela n'existe pas des biens qui s'autofinancent plus ou moins avec de tel niveau de prix vs loyers et les réglementations en place (encadrement des loyers, restriction AirBnB, etc...) à Paris. A moins éventuellement d'être hors la loi et d'être un marchand de sommeil.
J’ai mis de ma poche 15 k€ + frais de notaire, soit 40 k€, le reste crédit à 1%. Je n’ai jamais dit que le locataire payait intégralement l’appart, il paye une bonne partie, c’est déjà pas mal par rapport à une AV à 0%.
On verra les rendements de 2020, mais, rien qu'en 2019, j'arrivais encore à placer mon épargne de précaution à près de 2% net sans me creuser la tête. PEL à 2,5 brut (un peu plus de 2% net), fonds euros ++ (2% net) & fonds classique (1,3%).

Ceux qui ont une épargne de précaution qui leur rapportent entre 0 et 1% n'ont rien anticipé où chercher à optimiser.
2% net sur un fonds en euros c'est-à-dire du 2,5% brut. C'est quoi votre contrat magique?

jobserve75
Messages : 995
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3899 Message par jobserve75 » 30 juil. 2020, 12:35

Vincent92 a écrit :
30 juil. 2020, 12:15
Ave a écrit :
30 juil. 2020, 12:14
Korn a écrit :
30 juil. 2020, 12:09
Ave a écrit :
30 juil. 2020, 11:15


J’ai mis de ma poche 15 k€ + frais de notaire, soit 40 k€, le reste crédit à 1%. Je n’ai jamais dit que le locataire payait intégralement l’appart, il paye une bonne partie, c’est déjà pas mal par rapport à une AV à 0%.
On verra les rendements de 2020, mais, rien qu'en 2019, j'arrivais encore à placer mon épargne de précaution à près de 2% net sans me creuser la tête. PEL à 2,5 brut (un peu plus de 2% net), fonds euros ++ (2% net) & fonds classique (1,3%).

Ceux qui ont une épargne de précaution qui leur rapportent entre 0 et 1% n'ont rien anticipé où chercher à optimiser.
J’ai 2 PEL que je garde mais les montants sont limités (et leur durée) le reste notamment les fonds euros ne me rapportaient rien donc j’ai laissé le minimum dedans pour ne pas les clôturer Il me reste les PEE que ne peux pas vider.
Si par fond € tu veux dire garanti en capital, il y a quand même pas mal d'AV qui n'ont pas que des obligations mais qui garantissent le capital et qui font encore ~1,5% avec 0 frais d'entrée (mais dont le rendement peut encore baisser).
1,5% net, soit presque 2% brut : donnez-moi ne serait-ce que 5 contrats.
Je ne veux pas des contrats ou le rendement est conditionné à un investissement à 40 ou même 30% en UC mais du 100% en fonds en euros.

Et de toute façon, même si ces contrats existent, ils disparaitront dans 3 ans car l'AV placée à 100% sur des fonds en euros ne rapportera plus rien. L'OAT 10 ans est 0 et les assureurs prennent des frais. Les rendements sont donc condamnés. C'est comme renouveler l'eau d'une baignoire chaude qui fuit avec de l'eau froide. A force, l'eau devient complètement froide.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10800
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#3900 Message par Vincent92 » 30 juil. 2020, 12:54

jobserve75 a écrit :
30 juil. 2020, 12:35
Vincent92 a écrit :
30 juil. 2020, 12:15
Ave a écrit :
30 juil. 2020, 12:14
Korn a écrit :
30 juil. 2020, 12:09


On verra les rendements de 2020, mais, rien qu'en 2019, j'arrivais encore à placer mon épargne de précaution à près de 2% net sans me creuser la tête. PEL à 2,5 brut (un peu plus de 2% net), fonds euros ++ (2% net) & fonds classique (1,3%).

Ceux qui ont une épargne de précaution qui leur rapportent entre 0 et 1% n'ont rien anticipé où chercher à optimiser.
J’ai 2 PEL que je garde mais les montants sont limités (et leur durée) le reste notamment les fonds euros ne me rapportaient rien donc j’ai laissé le minimum dedans pour ne pas les clôturer Il me reste les PEE que ne peux pas vider.
Si par fond € tu veux dire garanti en capital, il y a quand même pas mal d'AV qui n'ont pas que des obligations mais qui garantissent le capital et qui font encore ~1,5% avec 0 frais d'entrée (mais dont le rendement peut encore baisser).
1,5% net, soit presque 2% brut : donnez-moi ne serait-ce que 5 contrats.
Je ne veux pas des contrats ou le rendement est conditionné à un investissement à 40 ou même 30% en UC mais du 100% en fonds en euros.
Je ne les connais pas tous mais il y a Linxea (Avenir, Spirit), Suravenir, boursorama (Euro Exclusif),...
Je ne sais pas comment tu passes de 2% à 1,5%, il n'y a pas tant de fiscalité que ca sur une AV.
Et, à mon avis, ce qui est important est la garanti en capital par l'assureur. Pas que cela soit forcément des obligations.
Nous sommes d'accord que tout porte à croire aujourd'hui que les rendements vont baisser dans les années qui viennent.
Modifié en dernier par Vincent92 le 30 juil. 2020, 12:58, modifié 2 fois.

Répondre