[Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
ParisIDF92
Messages : 572
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4751 Message par ParisIDF92 » 26 août 2020, 15:48

Ces dernières semaines, j'ai moi-même montré des exemples d'appartements décents à moins de 25 euros/m2.

Les prix du marché sont déjà proches ou même inférieurs aux "plafonds".

Il ne faut pas oublier que les plafonds ont été mis en place pour attaquer le phénomène AirBNB et pour éviter des prix au m2 totalement surréalistes (genre 60 ou 70 euros/m2 pour les petites surfaces dans les bons quartiers; type 20 m2 au Marais en location à 1200 euros à cause d'AirBNB).

Mais maintenant, sans AirBNB, ces plafonds sont dans de nombreux cas déjà au-dessus du prix du marché.

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 42887
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4752 Message par slash33 » 27 août 2020, 12:46

Un autre article, encore à côté de la plaque, mais qui confirme le "problème".

À Paris, l'afflux de studios mis en location plus de 50 euros le m²
Le Figaro, le 27/08/2020
https://www.boursorama.com/patrimoine/a ... 3031e961ca
L'explication est la suivante: habituellement, ces appartements étaient loués sur Airbnb. Mais faute de touristes, leurs propriétaires ont dû se tourner vers la location longue durée, classique. Avec la forte demande notamment d'étudiants, les rendements sont plus sûrs mais moins élevés qu'Airbnb. Si certains bailleurs ont accepté de baisser leur loyer pour louer rapidement, d'autres s'y refusent et veulent conserver la même rentabilité que sur Airbnb. D'où ces loyers qui paraissent hors de prix.

rapha
Messages : 108
Enregistré le : 21 août 2017, 10:04

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4753 Message par rapha » 27 août 2020, 12:57

slash33 a écrit :
27 août 2020, 12:46
Un autre article, encore à côté de la plaque, mais qui confirme le "problème".

À Paris, l'afflux de studios mis en location plus de 50 euros le m²
Le Figaro, le 27/08/2020
https://www.boursorama.com/patrimoine/a ... 3031e961ca
L'explication est la suivante: habituellement, ces appartements étaient loués sur Airbnb. Mais faute de touristes, leurs propriétaires ont dû se tourner vers la location longue durée, classique. Avec la forte demande notamment d'étudiants, les rendements sont plus sûrs mais moins élevés qu'Airbnb. Si certains bailleurs ont accepté de baisser leur loyer pour louer rapidement, d'autres s'y refusent et veulent conserver la même rentabilité que sur Airbnb. D'où ces loyers qui paraissent hors de prix.
«Ce sont souvent des propriétaires qui ont un crédit associé à ces appartements et qui ont besoin d'optimiser leur loyer afin de pouvoir le rembourser»,
ils feront faillite et le problème se résoudra tout seul, leur logement finira au mieux en vente bradé ou au pire aux enchères

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11168
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4754 Message par Vincent92 » 27 août 2020, 13:07

Ça dépend lesquels. Ils ne sont pas tous avec 0 liquidité.
Par contre, s’ils ne trouvent pas preneur, j’ai des doutes qu’ils restent comme ça encore plus de 6 mois. Soit les touristes reviennent (ça m’étonnerait à court terme), soit ils revendront, soit ils baisseront leur loyer.
Si elle a lieu (donc qu’ils ne trouvent pas preneur), c’est une purge très seine. Normalement, on ne peut louer que 120 jours par an en location touristique. J’ai des doutes qu’un 20m2 rapporte en moyenne plus de 100€/nuit avec AirBnB. Donc, ils étaient probablement hors la loi et louaient plus de 120 jours.

dicktraci
Messages : 272
Enregistré le : 21 sept. 2013, 09:18
Localisation : 78

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4755 Message par dicktraci » 27 août 2020, 13:20

https://www.lavieimmo.com/prix-immobili ... 49250.html

La vidéo dans l'article n'a pas beaucoup de lien avec le contenu de l'article lui même (du moins en termes de conclusion).

Ben92
-++
-++
Messages : 4341
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4756 Message par Ben92 » 27 août 2020, 13:22

Vincent92 a écrit :
27 août 2020, 13:07
Par contre, s’ils ne trouvent pas preneur, j’ai des doutes qu’ils restent comme ça encore plus de 6 mois. Soit les touristes reviennent (ça m’étonnerait à court terme), soit ils revendront, soit ils baisseront leur loyer.
Si elle a lieu (donc qu’ils ne trouvent pas preneur), c’est une purge très seine.
Lorsque tous les studios à loyer attractif auront été loués, la demande se rabattra sur ceux à loyer plus élevé (1000€ pour 20m² en hyper centre c'est quasi le prix du marché de toute façon). Ils mettront juste un peu plus de temps à se louer, c'est tout.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11168
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4757 Message par Vincent92 » 27 août 2020, 13:23

dicktraci a écrit :
27 août 2020, 13:20
https://www.lavieimmo.com/prix-immobili ... 49250.html

La vidéo dans l'article n'a pas beaucoup de lien avec le contenu de l'article lui même (du moins en termes de conclusion).
J'en conclus qu'il y a une décélération. Les prix passent de +7% à +5% sur 1 an avec une hausse de +2% sur 3 mois (pendant la saison la plus propice aux hausses de prix).
Avec des disparités. Paris décélère plus fortement. On est à +4,5% sur 1 an et -4,2% sur 3 mois d'après leur baromètre (qui vaut ce qu'il vaut) alors que d'autres villes affichent des hausses à 2 chiffres (+12% à Saint Etienne).

Ben92
-++
-++
Messages : 4341
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4758 Message par Ben92 » 27 août 2020, 13:34

Vincent92 a écrit :
27 août 2020, 13:23
J'en conclus qu'il y a une décélération quand on regarde le marché des villes de plus de 100 000 habitants en général. Les prix passent de +7% à +5% sur 1 an avec une hausse de +2% sur 3 mois (pendant la saison la plus propice aux hausses de prix).
C'est ce que j'expliquais il y a quelques temps déjà. On a des facteurs structurels de hausse de prix (pénurie, enchérissement du foncier et des coûts de construction, etc). A moins qu'il y ait des millions de morts du covid, ces facteurs subsistent. Même si la crise liée au covid est un facteur (temporaire) baissier, il semble qu'il ne soit pas assez puissant pour compenser la hausse des prix structurelle liée à d'autres facteurs.

notred
Messages : 524
Enregistré le : 20 mars 2008, 11:11

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4759 Message par notred » 27 août 2020, 13:35

Rencontré 2 agents coup sur coup... (1ere couronne Sud-est de Paris)

Le premier reste super évasif sur le marché actuel, un peu gêné...
Le second dit carrément qu'il y a une évolution nette du ratio vendeur/acheteur et que si les biens partent, ils sont tous vendus avec un prix négocié...

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11168
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4760 Message par Vincent92 » 27 août 2020, 13:36

Ben92 a écrit :
27 août 2020, 13:34
Vincent92 a écrit :
27 août 2020, 13:23
J'en conclus qu'il y a une décélération quand on regarde le marché des villes de plus de 100 000 habitants en général. Les prix passent de +7% à +5% sur 1 an avec une hausse de +2% sur 3 mois (pendant la saison la plus propice aux hausses de prix).
C'est ce que j'expliquais il y a quelques temps déjà. On a des facteurs structurels de hausse de prix (pénurie, enchérissement du foncier et des coûts de construction, etc). A moins qu'il y ait des millions de morts du covid, ces facteurs subsistent. Même si la crise liée au covid est un facteur (temporaire) baissier, il semble qu'il ne soit pas assez puissant pour compenser la hausse des prix structurelle liée à d'autres facteurs.
-4% sur 3 mois à Paris quand même. Donc, l'argument de la pénurie d'offres ne semble pas suffisant. Je parle toujours d'après ce baromètre qui vaut ce qu'il vaut (je ne l'ai jamais trouvé très fiable).

ParisIDF92
Messages : 572
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4761 Message par ParisIDF92 » 27 août 2020, 13:52

Vincent92 a écrit :
27 août 2020, 13:07
Ça dépend lesquels. Ils ne sont pas tous avec 0 liquidité.
Par contre, s’ils ne trouvent pas preneur, j’ai des doutes qu’ils restent comme ça encore plus de 6 mois. Soit les touristes reviennent (ça m’étonnerait à court terme), soit ils revendront, soit ils baisseront leur loyer.
Si elle a lieu (donc qu’ils ne trouvent pas preneur), c’est une purge très seine. Normalement, on ne peut louer que 120 jours par an en location touristique. J’ai des doutes qu’un 20m2 rapporte en moyenne plus de 100€/nuit avec AirBnB. Donc, ils étaient probablement hors la loi et louaient plus de 120 jours.
Je me demande quoi va arriver avec AirBNB même avec la reprise du tourisme. Aujourd'hui il y a nombreux hôtels (la plupart) fermés à Paris.

Même si le tourisme augmente, il le fera progressivement, de sorte que nous pourrions assister à des fermetures permanentes d'hôtels (= plus de chômage, etc.).

Il serait pour le moins contradictoire qu'un hôtel ferme en raison d'une baisse de ses revenus et qu'un propriétaire profite dans la même rue d'un studio sur AirBNB (ce qui augmenterait la pression sur le prix du loyer).

Le moyen le plus simple serait d'interdire AirBNB. Cela aiderait les classes populaires électeurs d'Hidalgo mais aussi le puissant lobby hôtelier français (Accor, etc.). Donc tout le monde (excepte les investisseurs AirBNB) seront heureux.

rapha
Messages : 108
Enregistré le : 21 août 2017, 10:04

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4762 Message par rapha » 27 août 2020, 13:56

ParisIDF92 a écrit :
27 août 2020, 13:52
Le moyen le plus simple serait d'interdire AirBNB. Cela aiderait les classes populaires électeurs d'Hidalgo mais aussi le puissant lobby hôtelier français (Accor, etc.). Donc tout le monde (excepte les investisseurs AirBNB) seront heureux.
ça a déjà été fait d'ailleurs dans certaines villes touristiques, ça serait bien de le faire à Paris. Interdire le BnB afin de forcer la mise en logement "touristique", on peut tjs garder une faible marge 15jrs 3 semaines pour les particuliers quand il s'agit de leur résidence principale.

pour rappel: https://www.liberation.fr/futurs/2016/1 ... ve_1523449
New York interdit de louer son logement pour une durée inférieure à trente jours, à moins d’y résider en même temps que ses hôtes. Les contrevenants à cette loi peu respectée risquent désormais une amende pouvant s’élever à plusieurs milliers de dollars.

Berlin a carrément interdit depuis le 1er mai les locations de meublés à des touristes et invité les voisins à dénoncer cette pratique illégale. Ceux qui enfreindraient la loi encourent une amende dont le montant peut s’élever jusqu’à 100 000 euros.

Barcelone a instauré une procédure d’enregistrement obligatoire pour pouvoir louer son bien sur Airbnb. Elle a infligé cet été une amende record de 30 000 euros à 234 propriétaires qui ne possédaient pas cette licence. Lire notre article sur Libé.fr
je ne comprends pas que l'on soit aussi mou, on invente des tas de solutions compliquées (plafonnement des loyers, aide au logement, etc...) alors que la solution est simple, il suffit de rendre non ou peu rentable le BNB;
Je ne suis pas fan de Hidalgo mais c'est pourtant dans ses cordes "politiques" ce genre d'action.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11168
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4763 Message par Vincent92 » 27 août 2020, 14:05

ParisIDF92 a écrit :
27 août 2020, 13:52
Le moyen le plus simple serait d'interdire AirBNB. Cela aiderait les classes populaires électeurs d'Hidalgo mais aussi le puissant lobby hôtelier français (Accor, etc.). Donc tout le monde (excepte les investisseurs AirBNB) seront heureux.
La plupart des parisiens aussi probablement (moins de commerces "alacon" et pas de balais incessant de valises dans les copro + nuisances éventuelles).
Pour autant, je ne crois pas qu'il faille les interdire. Il y a aussi une question de droit à la propriété et d'en disposer comme on veut.
Si on appliquait correctement la loi des 120 jours déjà -c'est à dire en mettant des amendes lourdes régulièrement - cela serait probablement suffisant.
Modifié en dernier par Vincent92 le 27 août 2020, 14:11, modifié 2 fois.

rapha
Messages : 108
Enregistré le : 21 août 2017, 10:04

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4764 Message par rapha » 27 août 2020, 14:08

La plupart des parisiens aussi probablement (moins de commerces "alacon" et pas de balais incessant de valises dans les copro + nuisance éventuelles).
absolument entre les brasseries bidons à touristes, les commerces à la *** de vente de souvenirs etc... il y a pas mal de ménage à faire. j'ai choisi justement d'habiter un peu retrait de ces secteurs qui sont insupportables.

supermascotte
Messages : 426
Enregistré le : 05 avr. 2020, 10:58

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4765 Message par supermascotte » 27 août 2020, 14:37

https://www.lavieimmo.com/prix-immobili ... 49250.html
Coup d'arrêt à Paris au cours des derniers mois

Dans la capitale, si la hausse des prix ralentit nettement, ils sont encore en augmentation de 4,5% sur un an. Le mètre carré se négocie désormais à 10.656 euros. Et il ne reste que six arrondissements avec un prix moyen inférieur à 10.000 euros le mètre carré: le 10ème, le 12ème, le 13ème, le 18ème, le 19ème et le 20ème. On notera toutefois un élément marquant: si le tarif du mètre carré continue d'augmenter sur un an dans la Ville lumière, les prix sont en net repli (-4,2%) au cours des trois derniers mois.Si la hausse des prix ralentit sur Paris, cela ne fait que confirmer une évolution amorcée dès l’été 2017. Et cette année encore, comme cela est fréquent durant l’été, les prix signés reculent pour le deuxième mois consécutif, principalement dans les arrondissements parmi les plus chers", juge Michel Mouillart.
:lol: :lol: :lol:

dicktraci
Messages : 272
Enregistré le : 21 sept. 2013, 09:18
Localisation : 78

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4766 Message par dicktraci » 27 août 2020, 14:59

Vincent92 a écrit :
27 août 2020, 14:05
ParisIDF92 a écrit :
27 août 2020, 13:52
Le moyen le plus simple serait d'interdire AirBNB. Cela aiderait les classes populaires électeurs d'Hidalgo mais aussi le puissant lobby hôtelier français (Accor, etc.). Donc tout le monde (excepte les investisseurs AirBNB) seront heureux.
La plupart des parisiens aussi probablement (moins de commerces "alacon" et pas de balais incessant de valises dans les copro + nuisances éventuelles).
Pour autant, je ne crois pas qu'il faille les interdire. Il y a aussi une question de droit à la propriété et d'en disposer comme on veut.
Si on appliquait correctement la loi des 120 jours déjà -c'est à dire en mettant des amendes lourdes régulièrement - cela serait probablement suffisant.
J'avais lu quelque part qu'il y aurait 8% des logements airbnb à Paris qui dépasseraient les 120 nuitées par an. Donc à priori pas tant que cela. Cela me semble faible.
Bon après je pense le chiffres est à prendre avec des pincettes, par définition quelque chose qui n'est pas déclaré est souvent difficile à mesurer statistiquement (souvent sur base d'extrapolations).

Ben92
-++
-++
Messages : 4341
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4767 Message par Ben92 » 27 août 2020, 15:20

Vincent92 a écrit :
27 août 2020, 14:05
La plupart des parisiens aussi probablement (moins de commerces "alacon" et pas de balais incessant de valises dans les copro + nuisances éventuelles).
Pour autant, je ne crois pas qu'il faille les interdire. Il y a aussi une question de droit à la propriété et d'en disposer comme on veut.
Si on appliquait correctement la loi des 120 jours déjà -c'est à dire en mettant des amendes lourdes régulièrement - cela serait probablement suffisant.
Si j'étais (propriétaire) parisien je verrais plutôt d'un bon œil le développement d'AirBNB puisque ça ferait monter le prix de mon appartement. L'idéal est d'être dans un quartier non touristique : le prix monte quand même mais on n'en subit pas les nuisances.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11168
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4768 Message par Vincent92 » 27 août 2020, 15:38

Ben92 a écrit :
27 août 2020, 15:20
Vincent92 a écrit :
27 août 2020, 14:05
La plupart des parisiens aussi probablement (moins de commerces "alacon" et pas de balais incessant de valises dans les copro + nuisances éventuelles).
Pour autant, je ne crois pas qu'il faille les interdire. Il y a aussi une question de droit à la propriété et d'en disposer comme on veut.
Si on appliquait correctement la loi des 120 jours déjà -c'est à dire en mettant des amendes lourdes régulièrement - cela serait probablement suffisant.
Si j'étais (propriétaire) parisien je verrais plutôt d'un bon œil le développement d'AirBNB puisque ça ferait monter le prix de mon appartement. L'idéal est d'être dans un quartier non touristique : le prix monte quand même mais on n'en subit pas les nuisances.
La plupart des parisiens ne sont pas prioritaires et ceux qui le sont ne réagissent pas forcément comme toi. C'est à dire qu'ils préfèrent souvent qu'on augmente leur qualité de vie plutôt que le prix de l'immobilier. A fortiori s'ils sont acheteurs net.

rapha
Messages : 108
Enregistré le : 21 août 2017, 10:04

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4769 Message par rapha » 27 août 2020, 15:46

Ben92 a écrit :
27 août 2020, 15:20
Si j'étais (propriétaire) parisien je verrais plutôt d'un bon œil le développement d'AirBNB puisque ça ferait monter le prix de mon appartement. L'idéal est d'être dans un quartier non touristique : le prix monte quand même mais on n'en subit pas les nuisances.
pas moi, c'est un peu se tirer une balle dans le pieds, les premiers à ne pas vouloir de BnB sont bien les habitants de paris. Les classes ferment, Paris se vide de ses habitants et des phénomènes comme le BnB n'y sont pas étranger.
Je compte un jour bien devenir propriétaire et je pars sur un PV de 0, je ne compte pas sur ça pour gagner de l'argent j'ai d'autres sources pour cela.
Modifié en dernier par rapha le 27 août 2020, 15:49, modifié 1 fois.

kitchenette
Messages : 116
Enregistré le : 11 févr. 2008, 22:37

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4770 Message par kitchenette » 27 août 2020, 15:49

supermascotte a écrit :
27 août 2020, 14:37
https://www.lavieimmo.com/prix-immobili ... 49250.html
Coup d'arrêt à Paris au cours des derniers mois

Dans la capitale, si la hausse des prix ralentit nettement, ils sont encore en augmentation de 4,5% sur un an. Le mètre carré se négocie désormais à 10.656 euros. Et il ne reste que six arrondissements avec un prix moyen inférieur à 10.000 euros le mètre carré: le 10ème, le 12ème, le 13ème, le 18ème, le 19ème et le 20ème. On notera toutefois un élément marquant: si le tarif du mètre carré continue d'augmenter sur un an dans la Ville lumière, les prix sont en net repli (-4,2%) au cours des trois derniers mois.Si la hausse des prix ralentit sur Paris, cela ne fait que confirmer une évolution amorcée dès l’été 2017. Et cette année encore, comme cela est fréquent durant l’été, les prix signés reculent pour le deuxième mois consécutif, principalement dans les arrondissements parmi les plus chers", juge Michel Mouillart.
:lol: :lol: :lol:
J'ai du mal a croire a ces -4,2% en trois mois sur Paris, avec en même temps une augmentation de +4,5% sur 12 mois. Ou alors l'évolution avant le covid était a +10% sur 12 mois glissant, mais j'ai un doute. Ça me semble foireux leur indice.
Et toujours pas de mise a jour de la base BIEN pour le mois de juin 2020, donc en fait même sur les volumes post covid on n'en sait rien, alors sur les prix :roll:

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 42887
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4771 Message par slash33 » 27 août 2020, 15:59

Et cette année encore, comme cela est fréquent durant l’été, les prix signés reculent pour le deuxième mois consécutif
Monsieur je juge, je plaide le parjure du prévenu (Michel Mouillart)

wolant75
Messages : 294
Enregistré le : 11 sept. 2007, 19:01
Localisation : paris

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4772 Message par wolant75 » 27 août 2020, 16:07

Article super mal écrit, certainement à dessein. On mélange tous les chiffres, les données partielles, les durées, les localisations et on obtient ce truc où chacun trouve de quoi se rassurer, haussiers comme baissiers. Une chose est sure : ça n'a pas d'intérêt de continuer de parler d'évolution des prix sur un an, alors que les prix ont bien grimpés déjà de manière irrationnelle, fin 2019 début 2020. La seule stat intéressante, c'est depuis la fin du confinement. Il est certainement encore trop tôt pour avoir les chiffres des prix de vente. On a par contre déjà les chiffres relatifs à la baisse du nombre de ventes après le confinement alors même que pendant 2 mois il n'y a pas eu de ventes. On a également les stats sur la chute des permis de construire, même des maisons.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11168
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4773 Message par Vincent92 » 27 août 2020, 16:11

wolant75 a écrit :
27 août 2020, 16:07
Article super mal écrit, certainement à dessein. On mélange tous les chiffres, les données partielles, les durées, les localisations et on obtient ce truc où chacun trouve de quoi se rassurer, haussiers comme baissiers. Une chose est sure : ça n'a pas d'intérêt de continuer de parler d'évolution des prix sur un an, alors que les prix ont bien grimpés déjà de manière irrationnelle, fin 2019 début 2020. La seule stat intéressante, c'est depuis la fin du confinement. Il est certainement encore trop tôt pour avoir les chiffres des prix de vente. On a par contre déjà les chiffres relatifs à la baisse du nombre de ventes après le confinement alors même que pendant 2 mois il n'y a pas eu de ventes. On a également les stats sur la chute des permis de construire, même des maisons.
On a des chiffres (meilleursagents/notaires/etc...) jusqu'à Juillet. Ils s'accordent à dire que les prix ont augmentés un peu partout entre Mai et Juillet.
En même temps, c'est plutôt logique. On avait tous les acheteurs qui attendaient pour acheter depuis avant le confinement + tous ceux qui ont mal vécu le confinement et qui voulaient changer de lieux de résidence. Tout en sachant qu'une grosse partie des transactions se fait entre Mars et Juillet chaque année (et que c'est la période la plus propice aux hausses de prix). Donc, beaucoup d'acheteurs.
C'est plus à partir de maintenant qu'il va falloir voir.
Dans le quartier où j'ai signé mon compromis en Juillet, tous les vendeurs qui ont mis un prix plus ou moins "raisonnable/cohérent" ont vendus. Ceux qui n'ont pas vendus - car qualité/prix hors marché - commencent pour certains à consentir à de légères baisses (la plupart sont d'ailleurs soit des ventes de particuliers soit ont été souvent confié au margoulin qui m'avait fait l'estimation la plus haute. Je ne le sentais pas personnellement mais c'est forcément tentant en tant que vendeur). Sans pour autant rentrer forcément dans le prix marché.
Et il y a depuis quelques annonces qui sont apparues à un prix plus ou moins cohérent et qui ne se vendent pas forcément immédiatement.
J'ai personnellement senti une baisse de la "tension" en août en regardant les annonces, sans forcément qu'on puisse le voir sur les stats qui vont sortir sur août d'ailleurs. Qu'il y ait moins d'acheteurs ne change rien à l'affaire. Si toutes les annonces sont à un certain prix, l'acheteur qui veut concrétiser son projet est obligé de choisir parmi ces prix (avec éventuellement une négociation). Les vendeurs de leur côté n’attendent depuis pas assez longtemps pour la plupart pour consentirent à des baisses importantes. Surtout tant qu’on leur dit que « tout va bien ». En plus, les chiffres qui vont sortir pour août seront sûrement des compromis signés entre mi Juillet et mi août. Et, de mon point de vue, c'était encore très "booming" fin Juillet.
A noter que je regarde seulement sur quelques marchés, donc ce n'est pas forcément représentatif. Et je fais avec les éléments à ma disposition (uniquement une analyse d’annonces).
Septembre et surtout Octobre vont donc à mon avis être des mois importants pour avoir une idée de la tendance (décélération ou continuation de la hausse).

supermascotte
Messages : 426
Enregistré le : 05 avr. 2020, 10:58

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4774 Message par supermascotte » 27 août 2020, 18:51

kitchenette a écrit :
27 août 2020, 15:49
supermascotte a écrit :
27 août 2020, 14:37
https://www.lavieimmo.com/prix-immobili ... 49250.html
Coup d'arrêt à Paris au cours des derniers mois

Dans la capitale, si la hausse des prix ralentit nettement, ils sont encore en augmentation de 4,5% sur un an. Le mètre carré se négocie désormais à 10.656 euros. Et il ne reste que six arrondissements avec un prix moyen inférieur à 10.000 euros le mètre carré: le 10ème, le 12ème, le 13ème, le 18ème, le 19ème et le 20ème. On notera toutefois un élément marquant: si le tarif du mètre carré continue d'augmenter sur un an dans la Ville lumière, les prix sont en net repli (-4,2%) au cours des trois derniers mois.Si la hausse des prix ralentit sur Paris, cela ne fait que confirmer une évolution amorcée dès l’été 2017. Et cette année encore, comme cela est fréquent durant l’été, les prix signés reculent pour le deuxième mois consécutif, principalement dans les arrondissements parmi les plus chers", juge Michel Mouillart.
:lol: :lol: :lol:
J'ai du mal a croire a ces -4,2% en trois mois sur Paris, avec en même temps une augmentation de +4,5% sur 12 mois. Ou alors l'évolution avant le covid était a +10% sur 12 mois glissant, mais j'ai un doute. Ça me semble foireux leur indice.
Et toujours pas de mise a jour de la base BIEN pour le mois de juin 2020, donc en fait même sur les volumes post covid on n'en sait rien, alors sur les prix :roll:
Bah pourtant, tu peux te fier à ces chiffres. Les prix de l'immobilier à Paris ont atteint leur plafond en mars 2020. Je crois que les prix avaient dépassé les 11 000 €/m² en février. Ce qui est cohérent avec une baisse de 4.2% ces 3 derniers mois pour retomber à 10.656€/m².

Si en année glissante, tu as une augmentation de 4.5% sur Paris alors que sur les 3 derniers mois, il y a une chute de 4.2%, il suffit de faire une simple règle de 3 et tu parviens à la conclusion suivante que les prix avaient augmenté d'environ 9%, ce qui est dans l'ordre de grandeur de la hausse des prix de l'immobilier en 2019. Toujours selon Seloger.com, les prix étaient passés de 10 034 € en février 2019 à 11 014 € en février 2020, soit une augmentation de 9.8% en 1 an seulement.

Et après, certains prétendent qu'il n'y a pas de bulle immobilière à Paris :roll: .

kitchenette
Messages : 116
Enregistré le : 11 févr. 2008, 22:37

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4775 Message par kitchenette » 27 août 2020, 20:36

supermascotte a écrit :
27 août 2020, 18:51
kitchenette a écrit :
27 août 2020, 15:49
supermascotte a écrit :
27 août 2020, 14:37
https://www.lavieimmo.com/prix-immobili ... 49250.html
Coup d'arrêt à Paris au cours des derniers mois

Dans la capitale, si la hausse des prix ralentit nettement, ils sont encore en augmentation de 4,5% sur un an. Le mètre carré se négocie désormais à 10.656 euros. Et il ne reste que six arrondissements avec un prix moyen inférieur à 10.000 euros le mètre carré: le 10ème, le 12ème, le 13ème, le 18ème, le 19ème et le 20ème. On notera toutefois un élément marquant: si le tarif du mètre carré continue d'augmenter sur un an dans la Ville lumière, les prix sont en net repli (-4,2%) au cours des trois derniers mois.Si la hausse des prix ralentit sur Paris, cela ne fait que confirmer une évolution amorcée dès l’été 2017. Et cette année encore, comme cela est fréquent durant l’été, les prix signés reculent pour le deuxième mois consécutif, principalement dans les arrondissements parmi les plus chers", juge Michel Mouillart.
:lol: :lol: :lol:
J'ai du mal a croire a ces -4,2% en trois mois sur Paris, avec en même temps une augmentation de +4,5% sur 12 mois. Ou alors l'évolution avant le covid était a +10% sur 12 mois glissant, mais j'ai un doute. Ça me semble foireux leur indice.
Et toujours pas de mise a jour de la base BIEN pour le mois de juin 2020, donc en fait même sur les volumes post covid on n'en sait rien, alors sur les prix :roll:
Bah pourtant, tu peux te fier à ces chiffres. Les prix de l'immobilier à Paris ont atteint leur plafond en mars 2020. Je crois que les prix avaient dépassé les 11 000 €/m² en février. Ce qui est cohérent avec une baisse de 4.2% ces 3 derniers mois pour retomber à 10.656€/m².

Si en année glissante, tu as une augmentation de 4.5% sur Paris alors que sur les 3 derniers mois, il y a une chute de 4.2%, il suffit de faire une simple règle de 3 et tu parviens à la conclusion suivante que les prix avaient augmenté d'environ 9%, ce qui est dans l'ordre de grandeur de la hausse des prix de l'immobilier en 2019. Toujours selon Seloger.com, les prix étaient passés de 10 034 € en février 2019 à 11 014 € en février 2020, soit une augmentation de 9.8% en 1 an seulement.

Et après, certains prétendent qu'il n'y a pas de bulle immobilière à Paris :roll: .
Ok merci, j'avais pas en tête les quasi 10% de hausse sur un an à Paris...

Cagou780
Messages : 1189
Enregistré le : 19 mars 2020, 05:01

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4776 Message par Cagou780 » 27 août 2020, 21:16

supermascotte a écrit :
27 août 2020, 14:37
https://www.lavieimmo.com/prix-immobili ... 49250.html
Coup d'arrêt à Paris au cours des derniers mois

Dans la capitale, si la hausse des prix ralentit nettement, ils sont encore en augmentation de 4,5% sur un an. Le mètre carré se négocie désormais à 10.656 euros. Et il ne reste que six arrondissements avec un prix moyen inférieur à 10.000 euros le mètre carré: le 10ème, le 12ème, le 13ème, le 18ème, le 19ème et le 20ème. On notera toutefois un élément marquant: si le tarif du mètre carré continue d'augmenter sur un an dans la Ville lumière, les prix sont en net repli (-4,2%) au cours des trois derniers mois.Si la hausse des prix ralentit sur Paris, cela ne fait que confirmer une évolution amorcée dès l’été 2017. Et cette année encore, comme cela est fréquent durant l’été, les prix signés reculent pour le deuxième mois consécutif, principalement dans les arrondissements parmi les plus chers", juge Michel Mouillart.
:lol: :lol: :lol:
On notera toutefois un élément marquant : -4.2 % en 3 mois.
genre "au fait on allait oublier : Paris fait -4.2 % en 3 mois"

james
Messages : 26
Enregistré le : 14 sept. 2019, 20:25

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4777 Message par james » 27 août 2020, 22:07

Perso je constate sur PAP, Seloger que les loyers à Paris ont sacrément baissé de 10% à 20% (16ème, 13ème, 15ème) des studio de 34-38m2 à 1000euro, chose impossible y'a quelques mois...Pour les ventes on est plutot pour l'instant aux alentours de 5-10% mais les médias préfèrent annoncer une augmentation globale, ils s'entetent, ils s'entetent... mais la réalité économique elle est la, cette crise va durer très longtemps maintenant soit le gouvernement laisse chaque entreprise se transformer et aller de l'avant ou continuer à balancer du fric par les fenetres pour rien avec au final de gros impots de folies pour rattraper toutes ces conneries, peut être même tiens un nouvel impôt :)

Ben92
-++
-++
Messages : 4341
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4778 Message par Ben92 » 27 août 2020, 22:31

james a écrit :
27 août 2020, 22:07
Pour les ventes on est plutot pour l'instant aux alentours de 5-10% mais les médias préfèrent annoncer une augmentation globale, ils s'entetent, ils s'entetent...
:roll:
PARISSQM Index COMPASS Kalstone Paris Residential Property Index
11074€/m² au dernier pointage du 14 aout 2020. Pas de ralentissement de hausse, et encore moins de baisse !

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 10641
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4779 Message par optimus maximus » 27 août 2020, 22:55

Cagou780 a écrit :
27 août 2020, 21:16
supermascotte a écrit :
27 août 2020, 14:37
https://www.lavieimmo.com/prix-immobili ... 49250.html
Coup d'arrêt à Paris au cours des derniers mois

Dans la capitale, si la hausse des prix ralentit nettement, ils sont encore en augmentation de 4,5% sur un an. Le mètre carré se négocie désormais à 10.656 euros. Et il ne reste que six arrondissements avec un prix moyen inférieur à 10.000 euros le mètre carré: le 10ème, le 12ème, le 13ème, le 18ème, le 19ème et le 20ème. On notera toutefois un élément marquant: si le tarif du mètre carré continue d'augmenter sur un an dans la Ville lumière, les prix sont en net repli (-4,2%) au cours des trois derniers mois.Si la hausse des prix ralentit sur Paris, cela ne fait que confirmer une évolution amorcée dès l’été 2017. Et cette année encore, comme cela est fréquent durant l’été, les prix signés reculent pour le deuxième mois consécutif, principalement dans les arrondissements parmi les plus chers", juge Michel Mouillart.
:lol: :lol: :lol:
On notera toutefois un élément marquant : -4.2 % en 3 mois.
genre "au fait on allait oublier : Paris fait -4.2 % en 3 mois"
Le resserrement du crédit immobilier me semble inévitable à court et moyen terme. Ça ne va pas être une époque facile pour l'accession à la propriété.

Cagou780
Messages : 1189
Enregistré le : 19 mars 2020, 05:01

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4780 Message par Cagou780 » 27 août 2020, 22:58

james a écrit :
27 août 2020, 22:07
Perso je constate sur PAP, Seloger que les loyers à Paris ont sacrément baissé de 10% à 20% (16ème, 13ème, 15ème) des studio de 34-38m2 à 1000euro, chose impossible y'a quelques mois...Pour les ventes on est plutot pour l'instant aux alentours de 5-10% mais les médias préfèrent annoncer une augmentation globale, ils s'entetent, ils s'entetent... mais la réalité économique elle est la, cette crise va durer très longtemps maintenant soit le gouvernement laisse chaque entreprise se transformer et aller de l'avant ou continuer à balancer du fric par les fenetres pour rien avec au final de gros impots de folies pour rattraper toutes ces conneries, peut être même tiens un nouvel impôt :)
ce qui me semble important c'est que ça augmente partout ailleurs (et pas tant que ça malgré la "ruée" qu'on nous a vendu : - 20 % en volume de prévu pour 2020. Bref...). Donc soit les parisiens proprio qui ont les moyens achètent une RS soit ils se barrent et achètent une RP (Faut-il encore qu'ils vendent sur Paris). Dans les deux cas il y a un fric fou qui n'est plus investi sur Paris et qui n'est pas prêt d'y revenir parce que t'achètes pas une RS ou une Rp pour la revendre 2 ans après.

Cagou780
Messages : 1189
Enregistré le : 19 mars 2020, 05:01

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4781 Message par Cagou780 » 27 août 2020, 23:03

Ben92 a écrit :
27 août 2020, 22:31
james a écrit :
27 août 2020, 22:07
Pour les ventes on est plutot pour l'instant aux alentours de 5-10% mais les médias préfèrent annoncer une augmentation globale, ils s'entetent, ils s'entetent...
:roll:
PARISSQM Index COMPASS Kalstone Paris Residential Property Index
11074€/m² au dernier pointage du 14 aout 2020. Pas de ralentissement de hausse, et encore moins de baisse !
...La valeur publiée correspond au prix calculé pour la période de 2 semaines se terminant 6 semaines plus tôt.
sur des compromis signés 2 ou 3 mois avant.
:roll:
Il s'en passe des choses en 4-5 mois. Tu peux même y mettre une baisse de 4.2 % sur 3 mois :lol:
Vraiment intéressant cet indice. ça me fait penser à un bulletin météo qui donnerait les infos de la veille :lol:

james
Messages : 26
Enregistré le : 14 sept. 2019, 20:25

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4782 Message par james » 27 août 2020, 23:35

Ben92 a écrit :
27 août 2020, 22:31
james a écrit :
27 août 2020, 22:07
Pour les ventes on est plutot pour l'instant aux alentours de 5-10% mais les médias préfèrent annoncer une augmentation globale, ils s'entetent, ils s'entetent...
:roll:
PARISSQM Index COMPASS Kalstone Paris Residential Property Index
11074€/m² au dernier pointage du 14 aout 2020. Pas de ralentissement de hausse, et encore moins de baisse !
https://paris.notaires.fr/fr/carte-des-prix

Image
y'a plein d'endroit à Paris ou la baisse est là et c'est une grosse vague qui arrive -7%, -10%, -14% ça c'est déjà le cas il suffit de regarder les annonces, après il y'a une grand divergences y'a les vendeur foufou qui vendent encore leurs petites cage à rat à 14-17k€ le m2 :lol: et d'autres qui suivent le mouvement et sont plus réalistes ....

Cagou780
Messages : 1189
Enregistré le : 19 mars 2020, 05:01

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4783 Message par Cagou780 » 28 août 2020, 00:08

james a écrit :
27 août 2020, 23:35
Ben92 a écrit :
27 août 2020, 22:31
james a écrit :
27 août 2020, 22:07
Pour les ventes on est plutot pour l'instant aux alentours de 5-10% mais les médias préfèrent annoncer une augmentation globale, ils s'entetent, ils s'entetent...
:roll:
PARISSQM Index COMPASS Kalstone Paris Residential Property Index
11074€/m² au dernier pointage du 14 aout 2020. Pas de ralentissement de hausse, et encore moins de baisse !
https://paris.notaires.fr/fr/carte-des-prix

Image y'a plein d'endroit à Paris ou la baisse est là et c'est une grosse vague qui arrive -7%, -10%, -14% ça c'est déjà le cas il suffit de regarder les annonces, après il y'a une grand divergences y'a les vendeur foufou qui vendent encore leurs petites cage à rat à 14-17k€ le m2 :lol: et d'autres qui suivent le mouvement et sont plus réalistes ....
C'est les prix "fin mai". ?
:lol: les notaires... "les prix vont se stabiliser"...
ce que j'aime bien c'est la partie en gris : " Pas de données", pour une bonne partie au centre de Paris. Et quand on regarde dans les départements autour de Paris c'est 80 % de données indisponibles.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 21837
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4784 Message par kamoulox » 28 août 2020, 00:24

C’est bien louche qu’il manque autant de données

kitchenette
Messages : 116
Enregistré le : 11 févr. 2008, 22:37

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4785 Message par kitchenette » 28 août 2020, 07:50

Ben92 a écrit :
27 août 2020, 22:31
james a écrit :
27 août 2020, 22:07
Pour les ventes on est plutot pour l'instant aux alentours de 5-10% mais les médias préfèrent annoncer une augmentation globale, ils s'entetent, ils s'entetent...
:roll:
PARISSQM Index COMPASS Kalstone Paris Residential Property Index
11074€/m² au dernier pointage du 14 aout 2020. Pas de ralentissement de hausse, et encore moins de baisse !
Ha, PARISSQM, ce bel indice tellement transparent que personne n'utilise...
J'aimerai bien voir le nombre de transactions pour leur indice du 14 août -> a bin non c'est pas possible, la base BIEN s'arrête au 31 mai pour l'instant.

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 42887
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4786 Message par slash33 » 28 août 2020, 07:59

kamoulox a écrit :
28 août 2020, 00:24
C’est bien louche qu’il manque autant de données
Pourquoi donc? L'INSEE appelle ça le NS pour Non Significatif.

Cagou780
Messages : 1189
Enregistré le : 19 mars 2020, 05:01

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4787 Message par Cagou780 » 28 août 2020, 08:15

slash33 a écrit :
28 août 2020, 07:59
kamoulox a écrit :
28 août 2020, 00:24
C’est bien louche qu’il manque autant de données
Pourquoi donc? L'INSEE appelle ça le NS pour Non Significatif.
ç'est pas l'Insee c'est les notaires et on parle de départements d'IDF pas de la lozère.
- Mantes la jolie, plus de 44 000 habitants, pas renseignée / Aubergenville plus de 11 000 habitants renseignée ? ??

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11168
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4788 Message par Vincent92 » 28 août 2020, 08:15

kitchenette a écrit :
28 août 2020, 07:50
Ben92 a écrit :
27 août 2020, 22:31
james a écrit :
27 août 2020, 22:07
Pour les ventes on est plutot pour l'instant aux alentours de 5-10% mais les médias préfèrent annoncer une augmentation globale, ils s'entetent, ils s'entetent...
:roll:
PARISSQM Index COMPASS Kalstone Paris Residential Property Index
11074€/m² au dernier pointage du 14 aout 2020. Pas de ralentissement de hausse, et encore moins de baisse !
Ha, PARISSQM, ce bel indice tellement transparent que personne n'utilise...
J'aimerai bien voir le nombre de transactions pour leur indice du 14 août -> a bin non c'est pas possible, la base BIEN s'arrête au 31 mai pour l'instant.
Je n'accorde pas d'importance à cette indice mais c'est quand même marqué en gros "période observée : 2020-06-18/2020-07-01"
Donc, c'est une publication par rapport à ce qui se passait fin Juin d'après eux. A voir ensuite quelles sont les données utilisées.

jobserve75
Messages : 1128
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4789 Message par jobserve75 » 28 août 2020, 08:19

james a écrit :
27 août 2020, 23:35
Ben92 a écrit :
27 août 2020, 22:31
james a écrit :
27 août 2020, 22:07
Pour les ventes on est plutot pour l'instant aux alentours de 5-10% mais les médias préfèrent annoncer une augmentation globale, ils s'entetent, ils s'entetent...
:roll:
PARISSQM Index COMPASS Kalstone Paris Residential Property Index
11074€/m² au dernier pointage du 14 aout 2020. Pas de ralentissement de hausse, et encore moins de baisse !
https://paris.notaires.fr/fr/carte-des-prix

Image
y'a plein d'endroit à Paris ou la baisse est là et c'est une grosse vague qui arrive -7%, -10%, -14% ça c'est déjà le cas il suffit de regarder les annonces, après il y'a une grand divergences y'a les vendeur foufou qui vendent encore leurs petites cage à rat à 14-17k€ le m2 :lol: et d'autres qui suivent le mouvement et sont plus réalistes ....
Sur Paris de manière générale, il n’y a pas de baisse.
Mais sur quoi vous vous basez pour estimer des baisses de -14% déjà enregistrées?

Ne soyez pas impatient. D’ici la fin de l’année, vous en saurez sans doute plus et à fortiori dans un an quand les effets du chômage seront au maximum. Nous verrons quels sont les mouvements qui interviendront et influeront le plus les marchés immobiliers : Paris, IdF, province, zones touristiques...
Modifié en dernier par jobserve75 le 28 août 2020, 08:21, modifié 1 fois.

jobserve75
Messages : 1128
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4790 Message par jobserve75 » 28 août 2020, 08:21

kitchenette a écrit :
28 août 2020, 07:50
Ben92 a écrit :
27 août 2020, 22:31
james a écrit :
27 août 2020, 22:07
Pour les ventes on est plutot pour l'instant aux alentours de 5-10% mais les médias préfèrent annoncer une augmentation globale, ils s'entetent, ils s'entetent...
:roll:
PARISSQM Index COMPASS Kalstone Paris Residential Property Index
11074€/m² au dernier pointage du 14 aout 2020. Pas de ralentissement de hausse, et encore moins de baisse !
Ha, PARISSQM, ce bel indice tellement transparent que personne n'utilise...
J'aimerai bien voir le nombre de transactions pour leur indice du 14 août -> a bin non c'est pas possible, la base BIEN s'arrête au 31 mai pour l'instant.
Effectivement, c’est la raison pour laquelle il sert de base comme couverture à certains.
Mais si dans 3 ou 4 mois il baisse, vous serez le 1er à le faire valoir...

Avatar du membre
Dalembert
Messages : 108
Enregistré le : 28 janv. 2014, 09:09

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4791 Message par Dalembert » 28 août 2020, 08:28

Pour revenir au sujet du topic, chez nous (région Montpellier) pas de chute des prix et les biens partent fissa. :shock:

Il y a quelques jours, une maison qui (enfin) me plaisait est publiée sur Paru-Vendu; Je réponds à l'annonce pour demander un rendez-vous et pas de retour de l'agence... Je recommence et toujours pas de réponse. Curieux et très intéressé par le bien, je vais en moto au village et même sans l'adresse je tombe sur la maison. C'est une maison en bois d'architecte assez reconnaissable et le village et assez petit. Le proprio dans le jardin me voit débarquer littéralement dans son jardin (non clôturé). Le gars très sympa discute un peu avec moi; la maison a été vendue en 4 jours au prix. L'agence la laisse toujours afficher (pour je ne sais quelles raisons?). C'est sa femme architecte qui a conçu la maison en bois. Vue magnifique de la maison, grand terrain, contemporaine, peu de voisin, le rêve...

Bon je n'ai pas tout perdu dans l'histoire car j'ai ses coordonnées et peut être qu'on va partir sur achat de terrain et construction d'une maison similaire. Je n'étais pas très chaud pour une maison en bois, mais celle-ci m'a convaincue.

Dans un autre village (Saint Clément de Rivière, très proche banlieue de Montpellier), maison vendue également en moins d'une semaine...

Bref, on n'a pas trop le temps de réfléchir et j'ose même pas négocier le prix.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 21837
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4792 Message par kamoulox » 28 août 2020, 08:38

slash33 a écrit :
28 août 2020, 07:59
kamoulox a écrit :
28 août 2020, 00:24
C’est bien louche qu’il manque autant de données
Pourquoi donc? L'INSEE appelle ça le NS pour Non Significatif.
Pour un hameau de 10 maisons je veux bien. Pour paris où il y a des transactions dans chaque rue Ou presque chaque mois vu la densité de population du mal à comprendre...

jobserve75
Messages : 1128
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4793 Message par jobserve75 » 28 août 2020, 08:38

Les effets de la politique monétaire de la fed aux states :
Les indices des valeurs technologiques ont atteint des sommets
Le Dow Jones est positif sur 2020
Les ventes immobilières explosent : https://www.lavieimmo.com/immobilier-in ... 49238.html

Et cela malgré une flambée du chômage.
Nous assistons à la formation d’énormes bulles aux USA.

Les effets du QE de la BCE auront-ils les mêmes effets? A voir donc dans quelques mois.

supermascotte
Messages : 426
Enregistré le : 05 avr. 2020, 10:58

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4794 Message par supermascotte » 28 août 2020, 08:40

jobserve75 a écrit :
28 août 2020, 08:21
kitchenette a écrit :
28 août 2020, 07:50
Ben92 a écrit :
27 août 2020, 22:31
james a écrit :
27 août 2020, 22:07
Pour les ventes on est plutot pour l'instant aux alentours de 5-10% mais les médias préfèrent annoncer une augmentation globale, ils s'entetent, ils s'entetent...
:roll:
PARISSQM Index COMPASS Kalstone Paris Residential Property Index
11074€/m² au dernier pointage du 14 aout 2020. Pas de ralentissement de hausse, et encore moins de baisse !
Ha, PARISSQM, ce bel indice tellement transparent que personne n'utilise...
J'aimerai bien voir le nombre de transactions pour leur indice du 14 août -> a bin non c'est pas possible, la base BIEN s'arrête au 31 mai pour l'instant.
Effectivement, c’est la raison pour laquelle il sert de base comme couverture à certains.
Mais si dans 3 ou 4 mois il baisse, vous serez le 1er à le faire valoir...
Bah oui et c'est logique. Qu'est-ce qui te perturbe ?

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 21837
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4795 Message par kamoulox » 28 août 2020, 08:43

jobserve75 a écrit :
28 août 2020, 08:38
Les effets de la politique monétaire de la fed aux states :
Les indices des valeurs technologiques ont atteint des sommets
Le Dow Jones est positif sur 2020
Les ventes immobilières explosent : https://www.lavieimmo.com/immobilier-in ... 49238.html

Et cela malgré une flambée du chômage.
Nous assistons à la formation d’énormes bulles aux USA.

Les effets du QE de la BCE auront-ils les mêmes effets? A voir donc dans quelques mois.
Petit HS j’ai enfin vu the big shot (netflix ou Amazon je sais plus) sur la crise de 2008 aux usa.
A voir absolument!

dicktraci
Messages : 272
Enregistré le : 21 sept. 2013, 09:18
Localisation : 78

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4796 Message par dicktraci » 28 août 2020, 08:46

kamoulox a écrit :
28 août 2020, 08:38
slash33 a écrit :
28 août 2020, 07:59
kamoulox a écrit :
28 août 2020, 00:24
C’est bien louche qu’il manque autant de données
Pourquoi donc? L'INSEE appelle ça le NS pour Non Significatif.
Pour un hameau de 10 maisons je veux bien. Pour paris où il y a des transactions dans chaque rue Ou presque chaque mois vu la densité de population du mal à comprendre...
Dans les villes manquantes on parle en effet de villes comme gentilly (de l'autre côté du perif'), Bobigny (préfecture d'un des départements les plus peuplés), gonesse, carrières sur seine.. Bref c'est pas la banlieue Charleville Mézières.
C'est dommage ça retire de la crédibilité aux chiffres globaux parfois avancés.

supermascotte
Messages : 426
Enregistré le : 05 avr. 2020, 10:58

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4797 Message par supermascotte » 28 août 2020, 08:57

jobserve75 a écrit :
28 août 2020, 08:38
Les effets de la politique monétaire de la fed aux states :
Les indices des valeurs technologiques ont atteint des sommets
Le Dow Jones est positif sur 2020
Les ventes immobilières explosent : https://www.lavieimmo.com/immobilier-in ... 49238.html

Et cela malgré une flambée du chômage.
Nous assistons à la formation d’énormes bulles aux USA.

Les effets du QE de la BCE auront-ils les mêmes effets? A voir donc dans quelques mois.
D'une part tu peux pas comparer le marché immobilier dans son ensemble. C'est pour ça que les professionnels de l'immobilier claironnent que les prix grimpent tandis qu'ils essayent de cacher sous le tapis le fait que les prix baissent dans des villes comme Paris et Bordeaux. Les prix hors métropole augmentent vraisemblablement tandis que les bulles immobilières en métropole sont en train d'exploser. Regarde New York cest des baisses à deux chiffres et en particulier à Manhattan cest une baisse de 24 %.

Ensuite la comparaison entre les US et l'Europe est complètement débile.

Aux US, à l'inverse de la zone Euro, en 2019, les taux directeurs étaient remontés à 2.25%. Avec la crise du coronavirus, ils ont baissé à fond les taux pour tomber presque à zéro. Ca donne un booster de malade au marché immobilier.

En zone Euro, par contre avec la crise les taux d'intérêt sont restés là où ils étaient, c'est-à-dire zéro. Donc en zone euro, malgré la politique de la BCE, il n'y a aucun booster pour le marché immobilier. Pire, la BCE par l'intermédiaire des banques centrales de chaque pays de la zone euro restreint le crédit immobilier pour essayer de faire dégonfler les bulles immobilières. D'où la restriction du crédit immobilier qu'on constate et le fait que le marché immobilier ne fera pas l'objet d'une inflation, bien au contraire.

Bref un peu d'objectivité ne vous ferait pas de mal.

kitchenette
Messages : 116
Enregistré le : 11 févr. 2008, 22:37

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4798 Message par kitchenette » 28 août 2020, 09:02

jobserve75 a écrit :
28 août 2020, 08:21
kitchenette a écrit :
28 août 2020, 07:50
Ben92 a écrit :
27 août 2020, 22:31
james a écrit :
27 août 2020, 22:07
Pour les ventes on est plutot pour l'instant aux alentours de 5-10% mais les médias préfèrent annoncer une augmentation globale, ils s'entetent, ils s'entetent...
:roll:
PARISSQM Index COMPASS Kalstone Paris Residential Property Index
11074€/m² au dernier pointage du 14 aout 2020. Pas de ralentissement de hausse, et encore moins de baisse !
Ha, PARISSQM, ce bel indice tellement transparent que personne n'utilise...
J'aimerai bien voir le nombre de transactions pour leur indice du 14 août -> a bin non c'est pas possible, la base BIEN s'arrête au 31 mai pour l'instant.
Effectivement, c’est la raison pour laquelle il sert de base comme couverture à certains.
Mais si dans 3 ou 4 mois il baisse, vous serez le 1er à le faire valoir...
As-tu un lien vers ce marché de couverture? Le nom d'un intermédiaire pour acheter et vendre ces produits? D'après moi c'est du vent, ça n'existe pas.
Et dans le fond, je suis surpris que les notaires donnent accès a leur base BIEN en avance (seulement 6 semaines de délai) pour la construction d'un indice spéculatif, tandis que les autres professionnels de l'immobilier n'auraient accès qu'aux memes données mais avec 3 mois de retard.
Bonjour la mission de service public.

jobserve75
Messages : 1128
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4799 Message par jobserve75 » 28 août 2020, 09:04

supermascotte a écrit :
28 août 2020, 08:40
jobserve75 a écrit :
28 août 2020, 08:21
kitchenette a écrit :
28 août 2020, 07:50
Ben92 a écrit :
27 août 2020, 22:31

:roll:
PARISSQM Index COMPASS Kalstone Paris Residential Property Index
11074€/m² au dernier pointage du 14 aout 2020. Pas de ralentissement de hausse, et encore moins de baisse !
Ha, PARISSQM, ce bel indice tellement transparent que personne n'utilise...
J'aimerai bien voir le nombre de transactions pour leur indice du 14 août -> a bin non c'est pas possible, la base BIEN s'arrête au 31 mai pour l'instant.
Effectivement, c’est la raison pour laquelle il sert de base comme couverture à certains.
Mais si dans 3 ou 4 mois il baisse, vous serez le 1er à le faire valoir...
Bah oui et c'est logique. Qu'est-ce qui te perturbe ?
Ben non. Ce n'est pas logique. Soit tu dénigres totalement l'indice quelque soit son évolution, soit tu le prends en considération.

ParisIDF92
Messages : 572
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

#4800 Message par ParisIDF92 » 28 août 2020, 09:16

supermascotte a écrit :
28 août 2020, 08:57
Aux US, à l'inverse de la zone Euro, en 2019, les taux directeurs étaient remontés à 2.25%. Avec la crise du coronavirus, ils ont baissé à fond les taux pour tomber presque à zéro. Ca donne un booster de malade au marché immobilier.

En zone Euro, par contre avec la crise les taux d'intérêt sont restés là où ils étaient, c'est-à-dire zéro. Donc en zone euro, malgré la politique de la BCE, il n'y a aucun booster pour le marché immobilier. Pire, la BCE par l'intermédiaire des banques centrales de chaque pays de la zone euro restreint le crédit immobilier pour essayer de faire dégonfler les bulles immobilières. D'où la restriction du crédit immobilier qu'on constate et le fait que le marché immobilier ne fera pas l'objet d'une inflation, bien au contraire.

Bref un peu d'objectivité ne vous ferait pas de mal.
C'est la logique du forum. :mrgreen:

On prends ce qu'on veux des US.

Quand les prix baissent à Manhattan, à Paris, cela ne peut pas arriver à cause de l'"État social" français.

Lorsque les taux d'intérêt baisseront aux États-Unis et que le marché de l'immobilier se réchauffe là-bas, cela va également contaminer la France.

Le marché de l'immobilier à Paris et en France bénéficie toujours d'externalités positives.

Répondre