Page 98 sur 130

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

Posté : 29 août 2020, 19:41
par supermascotte
kamoulox a écrit :
29 août 2020, 18:54
ParisIDF92 a écrit :
29 août 2020, 18:44
ventadour a écrit :
29 août 2020, 16:13
Les AI tiennent toujours ce double discours :
Vendeurs : "les prix sont au plus haut, le krach arrive, c'est le moment de vendre !"
Acheteurs : "argent jeté par la fenêtre, valeur-refuge, taux bas, c'est le moment d'acheter !"
Tout ceci pour 5 % du prix du bien...
Leur crainte n'est pas tant de voir les prix baisser mais que le nombre de transactions s'effondre (donc = 0 CA).

Pour un AI, il est préférable que le prix immo baissent de 20 % que le nombre de transactions baisse de 30 %.
+1 c’est l’évidence même.
Un ancien boss sa femme avait son agence immo.
Il me disait toujours d’acheter par une agence (Qui va tirer le prix le plus bas pour vendre au plus rapide même si c’est quelques milliers d’euros ) et de vendre par soimême.
Oui je suis d'accord avec le fait qu'il est préférable pour un AI de vendre 10% moins cher rapidement plutôt qu'un bien surévalué qui ne part pas.

Mais là on parle au niveau macro. Et au niveau macro, on voit une amorce de baisse des prix à Paris, une augmentation drastique du nombre de bien en vente et une diminution du nombre de transaction.

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

Posté : 29 août 2020, 19:46
par supermascotte
ParisIDF92 a écrit :
29 août 2020, 18:44
ventadour a écrit :
29 août 2020, 16:13
Les AI tiennent toujours ce double discours :
Vendeurs : "les prix sont au plus haut, le krach arrive, c'est le moment de vendre !"
Acheteurs : "argent jeté par la fenêtre, valeur-refuge, taux bas, c'est le moment d'acheter !"
Tout ceci pour 5 % du prix du bien...
Leur crainte n'est pas tant de voir les prix baisser mais que le nombre de transactions s'effondre (donc = 0 CA).

Pour un AI, il est préférable que le prix immo baissent de 20 % que le nombre de transactions baisse de 30 %.
Les baisses de prix et les baisses du nombre de transactions vont toujours de pair. Quand le nombre de transaction augmente, les prix augmentent et vice versa.

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute des prix

Posté : 29 août 2020, 20:20
par ProfGrincheux
ventadour a écrit :
29 août 2020, 18:19
J'ai déjà eu dans ma boîte aux lettres des tracts d'AI qui disaient que les prix étaient au plus haut, que c'était le moment de vendre (via leur officine bien entendu)...
J'aurais pu me faire passer pour un acheteur pour avoir l'autre version !

Les 5% sont la commission des AI.
La dernière fois j'ai raqué 3.5%. Mais c'est clair qu'il vaut mieux vendre sans AI si on le peut. En revanche c'est compliqué d'estimer son bien sans eux.

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

Posté : 29 août 2020, 20:25
par ParisIDF92
La première partie Château-Rouge, donc pas de surprise. Mais à partir du 3:42, rue Lamarck, le "bon côté" du 18ème.

https://www.youtube.com/watch?v=GaYPLv6diXA

https://www.meilleursagents.com/prix-im ... arck-3337/

Rue Lamarck - Prix m2 moyen - 11 127 €

Le Paris d'Anne Hidalgo en plein essor.

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

Posté : 29 août 2020, 20:38
par Cagou780
ventadour a écrit :
29 août 2020, 15:28
Anecdotique ? Pour la première fois depuis 1992 il n'y a pas à la rentrée de magazine Capital consacré au marché immobilier. Est-il seulement reporté ?

Image

https://www.capital.fr/economie-politiq ... ci-1230668
Et les reportages TV sur les étudiants qui font la queue dans les escaliers pour visiter une cage à poules avec les chiottes sur le palier, pas vu cette année. ?

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

Posté : 29 août 2020, 20:41
par Cagou780
ParisIDF92 a écrit :
29 août 2020, 20:25
La première partie Château-Rouge, donc pas de surprise. Mais à partir du 3:42, rue Lamarck, le "bon côté" du 18ème.

https://www.youtube.com/watch?v=GaYPLv6diXA

https://www.meilleursagents.com/prix-im ... arck-3337/

Rue Lamarck - Prix m2 moyen - 11 127 €

Le Paris d'Anne Hidalgo en plein essor.
Si le confinement a laissé un peu de répit aux habitants de certains quartiers de l’arrondissement, les nuisances sonores sont reparties de plus belle avec le déconfinement. La faute notamment à l’extension des terrasses.
Ils ont dû être contents d'apprendre que c'est reconduit jusqu'à l'été 2021.

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

Posté : 29 août 2020, 20:53
par ParisIDF92
Cagou780 a écrit :
29 août 2020, 20:41
Ils ont dû être contents d'apprendre que c'est reconduit jusqu'à l'été 2021.
En hiver ils peuvent faire des feux au milieu de la rue pour se chauffer. :mrgreen: Ca fait écolo en plus.

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

Posté : 29 août 2020, 20:56
par Ave
Cagou780 a écrit :
29 août 2020, 20:41
ParisIDF92 a écrit :
29 août 2020, 20:25
La première partie Château-Rouge, donc pas de surprise. Mais à partir du 3:42, rue Lamarck, le "bon côté" du 18ème.

https://www.youtube.com/watch?v=GaYPLv6diXA

https://www.meilleursagents.com/prix-im ... arck-3337/

Rue Lamarck - Prix m2 moyen - 11 127 €

Le Paris d'Anne Hidalgo en plein essor.
Si le confinement a laissé un peu de répit aux habitants de certains quartiers de l’arrondissement, les nuisances sonores sont reparties de plus belle avec le déconfinement. La faute notamment à l’extension des terrasses.
Ils ont dû être contents d'apprendre que c'est reconduit jusqu'à l'été 2021.
Il suffisait d'interdire la terrasse aux établissements qui ont des plaintes des riverains pour tapage nocturne.

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

Posté : 29 août 2020, 21:13
par Gpzzzz
Ave a écrit :
29 août 2020, 20:56
Cagou780 a écrit :
29 août 2020, 20:41
ParisIDF92 a écrit :
29 août 2020, 20:25
La première partie Château-Rouge, donc pas de surprise. Mais à partir du 3:42, rue Lamarck, le "bon côté" du 18ème.

https://www.youtube.com/watch?v=GaYPLv6diXA

https://www.meilleursagents.com/prix-im ... arck-3337/

Rue Lamarck - Prix m2 moyen - 11 127 €

Le Paris d'Anne Hidalgo en plein essor.
Si le confinement a laissé un peu de répit aux habitants de certains quartiers de l’arrondissement, les nuisances sonores sont reparties de plus belle avec le déconfinement. La faute notamment à l’extension des terrasses.
Ils ont dû être contents d'apprendre que c'est reconduit jusqu'à l'été 2021.
Il suffisait d'interdire la terrasse aux établissements qui ont des plaintes des riverains pour tapage nocturne.
Pas besoin de terrasse pour faire des nuisances.. énorme fumisterie lié au covid
plein de bars n ont pas de terrasse et ça empêche pas les nuisances des fumeurs, des gens qui sortent prendre l'air ou qui squatte a la fermeture..
Et pleins de nuisances sont juste liés a des gens qui ne sont même pas dans un bar restaurant mais squatte un banc en bas de chez toi toute la nuit sans aucun Respect pour les voisins..

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

Posté : 29 août 2020, 21:28
par ParisIDF92
Une autre avantage d'habiter en banlieue "résidentielle".

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

Posté : 29 août 2020, 21:30
par Gpzzzz
ParisIDF92 a écrit :
29 août 2020, 21:28
Une autre avantage d'habiter en banlieue "résidentielle".
Dans ce que j évoquais je pensais aussi a un bar de nuit sur st Maur, au milieu d un quartier pavillonnaire.. :mrgreen:
Ceux qui ont été jeune dans le coin doivent connaître le chat teigne ! :lol:
Mais bon la plupart du temps le vigile faisait respecter le calme pour la quiétude des voisins !

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute des prix

Posté : 29 août 2020, 22:03
par lecriminel
ProfGrincheux a écrit :
29 août 2020, 20:20
La dernière fois j'ai raqué 3.5%. Mais c'est clair qu'il vaut mieux vendre sans AI si on le peut. En revanche c'est compliqué d'estimer son bien sans eux.
mouais, il suffit d'en convoquer 3 ou 4 et voir les écarts énormes d'estimation pour voir que les leurs ne valent pas un clou. Dans la famille, récemment appartement vendu 60% plus cher que l'estimation la plus basse (et le prix de vente était très moyennement satisfaisant pour les vendeurs, vente forcée)

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

Posté : 30 août 2020, 07:16
par Cagou780
"Immobilier : les loyers augmentent encore partout en France"
https://www.leparisien.fr/immobilier/im ... 374353.php
Le coronavirus fera-t-il baisser les loyers ?
Les professionnels de l'immobilier constatent partout en France une surabondance de l'offre en location, notamment liée au retour sur le marché de logements autrefois loués sur Airbnb et à un stock importants d'appartements libérés pendant le confinement. Au début de l'été, le site PAP avait déjà relevé une augmentation de 39 % du nombre de biens mis en location. L'agence immobilière Blue, entièrement en ligne, a doublé son nombre de biens en location sur l'été par rapport à il y a un an.

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

Posté : 30 août 2020, 09:29
par jobserve75
Cagou780 a écrit :
30 août 2020, 07:16
"Immobilier : les loyers augmentent encore partout en France"
https://www.leparisien.fr/immobilier/im ... 374353.php
Le coronavirus fera-t-il baisser les loyers ?
Les professionnels de l'immobilier constatent partout en France une surabondance de l'offre en location, notamment liée au retour sur le marché de logements autrefois loués sur Airbnb et à un stock importants d'appartements libérés pendant le confinement. Au début de l'été, le site PAP avait déjà relevé une augmentation de 39 % du nombre de biens mis en location. L'agence immobilière Blue, entièrement en ligne, a doublé son nombre de biens en location sur l'été par rapport à il y a un an.
Il faut désormais enfoncer le clou dans les grandes agglomérations en limitant le nombre de nuitées à 30/an par exemple.

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

Posté : 30 août 2020, 09:39
par supermascotte
jobserve75 a écrit :
30 août 2020, 09:29
Cagou780 a écrit :
30 août 2020, 07:16
"Immobilier : les loyers augmentent encore partout en France"
https://www.leparisien.fr/immobilier/im ... 374353.php
Le coronavirus fera-t-il baisser les loyers ?
Les professionnels de l'immobilier constatent partout en France une surabondance de l'offre en location, notamment liée au retour sur le marché de logements autrefois loués sur Airbnb et à un stock importants d'appartements libérés pendant le confinement. Au début de l'été, le site PAP avait déjà relevé une augmentation de 39 % du nombre de biens mis en location. L'agence immobilière Blue, entièrement en ligne, a doublé son nombre de biens en location sur l'été par rapport à il y a un an.
Il faut désormais enfoncer le clou dans les grandes agglomérations en limitant le nombre de nuitées à 30/an par exemple.
Ou bien interdire complètement ou soumettre les hôtes airbnb aux mêmes obligations et à la même fiscalité que des professionnels de l'hôtellerie.

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

Posté : 30 août 2020, 10:23
par jobserve75
supermascotte a écrit :
30 août 2020, 09:39
jobserve75 a écrit :
30 août 2020, 09:29
Cagou780 a écrit :
30 août 2020, 07:16
"Immobilier : les loyers augmentent encore partout en France"
https://www.leparisien.fr/immobilier/im ... 374353.php
Le coronavirus fera-t-il baisser les loyers ?
Les professionnels de l'immobilier constatent partout en France une surabondance de l'offre en location, notamment liée au retour sur le marché de logements autrefois loués sur Airbnb et à un stock importants d'appartements libérés pendant le confinement. Au début de l'été, le site PAP avait déjà relevé une augmentation de 39 % du nombre de biens mis en location. L'agence immobilière Blue, entièrement en ligne, a doublé son nombre de biens en location sur l'été par rapport à il y a un an.
Il faut désormais enfoncer le clou dans les grandes agglomérations en limitant le nombre de nuitées à 30/an par exemple.
Ou bien interdire complètement ou soumettre les hôtes airbnb aux mêmes obligations et à la même fiscalité que des professionnels de l'hôtellerie.
J’ai un ami gérant d’un hôtel (Des apparts hôtels) pour une grande chaîne sur Paris. Ils ont carrément fermé une aile complète de leur hôtel. Le prix public est de 129€ la nuitée pour un studio 2 personnes ou 159€ pour 4 personnes. C’est un tarif dégressif selon le nombre de nuitée. En faisant dès promo à 60 et 90€, l’hôtel n’était plein qu’à 30% de ses capacités...

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

Posté : 30 août 2020, 12:46
par supermascotte
jobserve75 a écrit :
30 août 2020, 10:23
supermascotte a écrit :
30 août 2020, 09:39
jobserve75 a écrit :
30 août 2020, 09:29
Cagou780 a écrit :
30 août 2020, 07:16
"Immobilier : les loyers augmentent encore partout en France"
https://www.leparisien.fr/immobilier/im ... 374353.php

Il faut désormais enfoncer le clou dans les grandes agglomérations en limitant le nombre de nuitées à 30/an par exemple.
Ou bien interdire complètement ou soumettre les hôtes airbnb aux mêmes obligations et à la même fiscalité que des professionnels de l'hôtellerie.
J’ai un ami gérant d’un hôtel (Des apparts hôtels) pour une grande chaîne sur Paris. Ils ont carrément fermé une aile complète de leur hôtel. Le prix public est de 129€ la nuitée pour un studio 2 personnes ou 159€ pour 4 personnes. C’est un tarif dégressif selon le nombre de nuitée. En faisant dès promo à 60 et 90€, l’hôtel n’était plein qu’à 30% de ses capacités...
Normal, le tourisme à paris est catastrophique. On parle de -90% de touristes cet été à paris.

Et encore l'hôtel arrive à 30% d'occupation alors même qu'une grande partie des hôtels ont fermé tout simplement et qu'il y a plein d'hôte airbnb qui se sont réorientés vers de la location classique.

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

Posté : 30 août 2020, 13:34
par Pazuzu
jobserve75 a écrit :
30 août 2020, 09:29
Cagou780 a écrit :
30 août 2020, 07:16
"Immobilier : les loyers augmentent encore partout en France"
https://www.leparisien.fr/immobilier/im ... 374353.php
Le coronavirus fera-t-il baisser les loyers ?
Les professionnels de l'immobilier constatent partout en France une surabondance de l'offre en location, notamment liée au retour sur le marché de logements autrefois loués sur Airbnb et à un stock importants d'appartements libérés pendant le confinement. Au début de l'été, le site PAP avait déjà relevé une augmentation de 39 % du nombre de biens mis en location. L'agence immobilière Blue, entièrement en ligne, a doublé son nombre de biens en location sur l'été par rapport à il y a un an.
Il faut désormais enfoncer le clou dans les grandes agglomérations en limitant le nombre de nuitées à 30/an par exemple.
60 ou 90 nuits/an, voire même 120, ca ne concurrence pas la location classique.
Donc faisons déjà respecter ce qui existe.

Ensuite, il n'y a que les RP et les locaux non habitation qui peuvent être loués en bnb sans compensation. Donc, là encore, faire respecter ce qui existe suffirait amplement.

Reste que c'est pas en limitant l'offre qu'on va faire baisser les prix. Perso je pense qu'on devrait pouvoir louer moins de 9m2 en bnb, par exemple, et autoriser tous les locataires à faire du bnb 30 ou 60 nuits/an. Explosion de l'offre pour faire baisser les prix.

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

Posté : 30 août 2020, 14:48
par dicktraci
Pazuzu a écrit :
30 août 2020, 13:34
jobserve75 a écrit :
30 août 2020, 09:29
Cagou780 a écrit :
30 août 2020, 07:16
"Immobilier : les loyers augmentent encore partout en France"
https://www.leparisien.fr/immobilier/im ... 374353.php
Le coronavirus fera-t-il baisser les loyers ?
Les professionnels de l'immobilier constatent partout en France une surabondance de l'offre en location, notamment liée au retour sur le marché de logements autrefois loués sur Airbnb et à un stock importants d'appartements libérés pendant le confinement. Au début de l'été, le site PAP avait déjà relevé une augmentation de 39 % du nombre de biens mis en location. L'agence immobilière Blue, entièrement en ligne, a doublé son nombre de biens en location sur l'été par rapport à il y a un an.
Il faut désormais enfoncer le clou dans les grandes agglomérations en limitant le nombre de nuitées à 30/an par exemple.
60 ou 90 nuits/an, voire même 120, ca ne concurrence pas la location classique.
Donc faisons déjà respecter ce qui existe.

Ensuite, il n'y a que les RP et les locaux non habitation qui peuvent être loués en bnb sans compensation. Donc, là encore, faire respecter ce qui existe suffirait amplement.

Reste que c'est pas en limitant l'offre qu'on va faire baisser les prix. Perso je pense qu'on devrait pouvoir louer moins de 9m2 en bnb, par exemple, et autoriser tous les locataires à faire du bnb 30 ou 60 nuits/an. Explosion de l'offre pour faire baisser les prix.
A priori il y aurait que 8% des logements airbnb qui sont à plus de 120j à Paris. C'est donc un problème mais pas le cœur du problème,.. même si on faisait respecter cette règle je pense pas que cela change fondamentalement la donne sur la canibalisation du airbnb vs location classique.

L'idée de rendre disponible les logements de moins de 9m2 pour du airbnb me paraît bonne mais attention à bien cadrer le truc : je vois venir des investisseurs ayant des studios de 20m2 les découper en 3 pour faire 3 airbnb de 7m2.. A voir si c'est rentable mais si c'est le cas, cela risque d'être encore pire que la situation initiale en terme d'impact sur le stock de logements en loc classique.

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

Posté : 30 août 2020, 18:58
par Gpzzzz
Moi je suis pas contre la location saisonnière en zone tendue. Suffit juste d adapter la fiscalité en conséquence..
On peut par exemple déjà mettre une taxe sur le prix de la nuitée.. disons 30% par exemple.. un appart loué 100e la nuit sur Airbnb, le proprio devra en donner 20 a Airbnb et 30 a l état.. a lui de se débrouiller avec les 50 qui reste (charges, impôts sur le revenu et cie !)

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

Posté : 30 août 2020, 20:38
par Vincent92
dicktraci a écrit :
30 août 2020, 14:48
A priori il y aurait que 8% des logements airbnb qui sont à plus de 120j à Paris.
Je serais curieux de savoir comment on estime avec autant de précision une activité illégale.

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

Posté : 30 août 2020, 20:38
par james
Pazuzu a écrit :
30 août 2020, 13:34
jobserve75 a écrit :
30 août 2020, 09:29
Cagou780 a écrit :
30 août 2020, 07:16
"Immobilier : les loyers augmentent encore partout en France"
https://www.leparisien.fr/immobilier/im ... 374353.php
Le coronavirus fera-t-il baisser les loyers ?
Les professionnels de l'immobilier constatent partout en France une surabondance de l'offre en location, notamment liée au retour sur le marché de logements autrefois loués sur Airbnb et à un stock importants d'appartements libérés pendant le confinement. Au début de l'été, le site PAP avait déjà relevé une augmentation de 39 % du nombre de biens mis en location. L'agence immobilière Blue, entièrement en ligne, a doublé son nombre de biens en location sur l'été par rapport à il y a un an.
Il faut désormais enfoncer le clou dans les grandes agglomérations en limitant le nombre de nuitées à 30/an par exemple.
60 ou 90 nuits/an, voire même 120, ca ne concurrence pas la location classique.
Donc faisons déjà respecter ce qui existe.

Ensuite, il n'y a que les RP et les locaux non habitation qui peuvent être loués en bnb sans compensation. Donc, là encore, faire respecter ce qui existe suffirait amplement.

Reste que c'est pas en limitant l'offre qu'on va faire baisser les prix. Perso je pense qu'on devrait pouvoir louer moins de 9m2 en bnb, par exemple, et autoriser tous les locataires à faire du bnb 30 ou 60 nuits/an. Explosion de l'offre pour faire baisser les prix.
A qui tu compte louer ces surfaces la ? à des ricains ? qu'est ce qu'il ne faut pas lire comme connerie :roll:

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

Posté : 30 août 2020, 20:56
par FrenchRigolade
Bonjour Cagou, est-ce un extrait de l'article ? L'offre monte etles prix à la location montent ? Je ne peux consulter l'article. Les ex airbnb forcent sur les loyers ?

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

Posté : 30 août 2020, 21:09
par dicktraci
Vincent92 a écrit :
30 août 2020, 20:38
dicktraci a écrit :
30 août 2020, 14:48
A priori il y aurait que 8% des logements airbnb qui sont à plus de 120j à Paris.
Je serais curieux de savoir comment on estime avec autant de précision une activité illégale.
Stats provenant d'airbnb:

https://immobilier.lefigaro.fr/article/ ... 707b938cd/

Après c'est sur cela ne prends pas en compte leboncoin, ou d'autres canaux, (fidelisation de clients qui ne passent pas par airbnb, transactions qui se font hors plate-forme..). Airbnb doit nonobstant représentant la plus grosse part du gâteau..

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

Posté : 30 août 2020, 21:23
par Cagou780
FrenchRigolade a écrit :
30 août 2020, 20:56
Bonjour Cagou, est-ce un extrait de l'article ? L'offre monte et les prix à la location montent ? Je ne peux consulter l'article. Les ex airbnb forcent sur les loyers ?
C'est toujours pareil : on donne des données sur un an. La fin du confinement c'était il y a 3 mois. RDV dans 9 mois pour se faire une idée.

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

Posté : 30 août 2020, 21:27
par Vincent92
dicktraci a écrit :
30 août 2020, 21:09
Vincent92 a écrit :
30 août 2020, 20:38
dicktraci a écrit :
30 août 2020, 14:48
A priori il y aurait que 8% des logements airbnb qui sont à plus de 120j à Paris.
Je serais curieux de savoir comment on estime avec autant de précision une activité illégale.
Stats provenant d'airbnb:

https://immobilier.lefigaro.fr/article/ ... 707b938cd/

Après c'est sur cela ne prends pas en compte leboncoin, ou d'autres canaux, (fidelisation de clients qui ne passent pas par airbnb, transactions qui se font hors plate-forme..). Airbnb doit nonobstant représentant la plus grosse part du gâteau..
AirBnB dit qu'il bloque les logements à partir de 120J et qu'il y a une partie des logements qui ont le droit d'être loué à plus de 120J/an. Cela ne prouve pas grand chose.
Que se passe t'il par exemple pour celui qui a plusieurs profils et qui switch quand on arrive à 120J? Ou pour les annonces qui ne sont soit disant pas des logements entiers?
En fait, on n'en sait rien. Cette statistique est juste produite pour dire qu'elle joue le jeu.
Il serait de toute façon étonnant de voir AirBnB dire publiquement qu'elle permet de contourner la loi.

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

Posté : 30 août 2020, 22:25
par dicktraci
Vincent92 a écrit :
30 août 2020, 21:27
dicktraci a écrit :
30 août 2020, 21:09
Vincent92 a écrit :
30 août 2020, 20:38
dicktraci a écrit :
30 août 2020, 14:48
A priori il y aurait que 8% des logements airbnb qui sont à plus de 120j à Paris.
Je serais curieux de savoir comment on estime avec autant de précision une activité illégale.
Stats provenant d'airbnb:

https://immobilier.lefigaro.fr/article/ ... 707b938cd/

Après c'est sur cela ne prends pas en compte leboncoin, ou d'autres canaux, (fidelisation de clients qui ne passent pas par airbnb, transactions qui se font hors plate-forme..). Airbnb doit nonobstant représentant la plus grosse part du gâteau..
AirBnB dit qu'il bloque les logements à partir de 120J et qu'il y a une partie des logements qui ont le droit d'être loué à plus de 120J/an. Cela ne prouve pas grand chose.
Que se passe t'il par exemple pour celui qui a plusieurs profils et qui switch quand on arrive à 120J? Ou pour les annonces qui ne sont soit disant pas des logements entiers?
En fait, on n'en sait rien. Cette statistique est juste produite pour dire qu'elle joue le jeu.
Il serait de toute façon étonnant de voir AirBnB dire publiquement qu'elle permet de contourner la loi.
C'est clair qu'il y a beaucoup de biais.
8% est sans aucun doute un minimum : après oú est la verité est-ce que c'est 10%, 30%, 50%, on en sait rien à part si on se base sur des ressentis ou des sillogismes (comme par ex sur ce qu'on estime comme étant plus intéressant que de la loc classique..).

Les lois de la plate-forme peuvent être détournées, mais avec certaines limites.
J'ai pensé aussi au type qui pourrait avoir le même appart sous différents profil : à noter que pour faire un profil hôte, c'est pas si facile qu'un compte Facebook, ils demandent pièce d'identité et font certaines vérifications..
Idem pour les logements entiers qui ne le sont pas vraiment: la probabilité de louer et trouver des clients sur un logement non entier sera très faible surtout si tu le mets au prix d'un logement entier donc ce sera se tirer une balle dans le pied. Sans compter les commentaires qui peuvent faire bloquer ton annonce.
Oui il y a des feintes, mais c'est pas aussi facile.

J'ai un airbnb au Portugal et j'ai été surpris à quel point ils sont pointilleux sur certains aspects (et sur d'autres moins). Par exemple on avait une moyenne de 4.3 sur 5..Un c0n nous a mis un 1/5, avec mauvais commentaire, la moyenne est passée à 4.1, et l'annonce a été suspendue pendant 10 jours (sûrement des algorithmes qui travaillent derrière, mais on a été contacté en direct aussi par un agent airbnb).

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

Posté : 31 août 2020, 14:42
par Pazuzu
james a écrit :
30 août 2020, 20:38
A qui tu compte louer ces surfaces la ? à des ricains ? qu'est ce qu'il ne faut pas lire comme connerie :roll:
A des millions de personnes.
T'as jamais dormi dans moins de 9m2 ? t'as pas dû voyager beaucoup, mon pauvre.

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

Posté : 31 août 2020, 15:06
par goinfrimmo
J'étais en famille ce week-end. Les discussions sur ce fil concernant Paris sont totalement lunaires, voire indécentes, pour les provinciaux. On m'a rapporté le cas d'un parent qui a acheté à Mazamet une maison de ville type 5 à 65000€ (soixante-cinq mille) en 2004, et qu'ils estiment (sans AI) à 50000€ aujourd'hui, malgré un entretien régulier.

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

Posté : 31 août 2020, 15:28
par dicktraci
goinfrimmo a écrit :
31 août 2020, 15:06
J'étais en famille ce week-end. Les discussions sur ce fil concernant Paris sont totalement lunaires, voire indécentes, pour les provinciaux. On m'a rapporté le cas d'un parent qui a acheté à Mazamet une maison de ville type 5 à 65000€ (soixante-cinq mille) en 2004, et qu'ils estiment (sans AI) à 50000€ aujourd'hui, malgré un entretien régulier.
Malheureusement, rien d'étonnant.
Il y a la France qui a profité de la mondialisation, oú des emplois se sont créés, un solde naturel plus que positif, etc. Et donc des prix au m2 stratosphérique.
Et la france de la desindustrialisation, de l'éternel exode vers la France des grandes metropoles, etc.

La premiere concerne avant tout l'île de France et dans une certaine mesure une dizaine de métropole. La seconde tout le monde rurale ou ville n'ayant pas bénéficié de transformation economiques (que certains appellent ici la gullet-jaunie).
L'une phagocyte l'autre.

En fait cette seconde France ne devrait même pas se sentir concernée par ce forum car il y a bien longtemps que la bulle-immo s'y dégonflée, voire elle n'y a tout simplement jamais existee.

J'ai vu des baraques sans aucun entretien en banlieue de Paris (à dix km..) qui sont vraiment dans un état degeulasse, à 400.000e alors qu'il y a 20 ans elles étaient sûrement dans un meilleurs état et valaient max 150ke.

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

Posté : 31 août 2020, 15:50
par roi.de.trefle
goinfrimmo a écrit :
31 août 2020, 15:06
J'étais en famille ce week-end. Les discussions sur ce fil concernant Paris sont totalement lunaires, voire indécentes, pour les provinciaux. On m'a rapporté le cas d'un parent qui a acheté à Mazamet une maison de ville type 5 à 65000€ (soixante-cinq mille) en 2004, et qu'ils estiment (sans AI) à 50000€ aujourd'hui, malgré un entretien régulier.
En même temps les maisons de ville dans le sud personne n'en veut (même pas les locaux) > tu vas dans le sud pour avoir du terrain, un jardin, et souvent une piscine...
Dans le village de mes grand parents la maison de ville ca doit etre 50k€, la maison de lotissement 200k€ !

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

Posté : 31 août 2020, 16:21
par lecriminel
Si, moi par exemple entre une maison de ville à mazamet et un appart à Paris, mon choix est vite fait. Paris, c'est 3% des ventes, et le reste du pays selon certains forumeurs personne ne veut y aller.

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

Posté : 31 août 2020, 16:28
par roi.de.trefle
lecriminel a écrit :
31 août 2020, 16:21
selon certains forumeurs personne ne veut y aller.
Selon Ben92...

Franchement j'aime de moins en moins Paris mais entre une maison de ville à Mazamet et un appartement dans le 15ème le choix serait vite vu... (sans considération du travail admettons d'avoir la même rente tous les mois) : Mazamet 10000 habitants en baisse avec une moyenne d'âge affreuse, faut pas déconner...

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

Posté : 31 août 2020, 21:13
par Korn
Les parisiens, tu leur annonces que l'immo ne prendra pas un € dans les 10 ans à venir, la plupart se casse. Le reste, c'est la dépression :mrgreen:

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

Posté : 31 août 2020, 21:16
par Korn
dicktraci a écrit :
30 août 2020, 21:09
Stats provenant d'airbnb
Pas la peine d'aller plus loin. C'est évidemment bien plus.

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

Posté : 31 août 2020, 21:18
par optimus maximus
roi.de.trefle a écrit :
31 août 2020, 16:28
lecriminel a écrit :
31 août 2020, 16:21
selon certains forumeurs personne ne veut y aller.
Selon Ben92...

Franchement j'aime de moins en moins Paris mais entre une maison de ville à Mazamet et un appartement dans le 15ème le choix serait vite vu... (sans considération du travail admettons d'avoir la même rente tous les mois) : Mazamet 10000 habitants en baisse avec une moyenne d'âge affreuse, faut pas déconner...
Il y a forcément un fan club de Laurent Jalabert.

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

Posté : 31 août 2020, 21:20
par dicktraci
Korn a écrit :
31 août 2020, 21:16
dicktraci a écrit :
30 août 2020, 21:09
Stats provenant d'airbnb
Pas la peine d'aller plus loin. C'est évidemment bien plus.
Oui mais combien ? Tu as des chiffres ? Suis preneur.

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

Posté : 31 août 2020, 21:34
par Korn
dicktraci a écrit :
31 août 2020, 21:20
Korn a écrit :
31 août 2020, 21:16
dicktraci a écrit :
30 août 2020, 21:09
Stats provenant d'airbnb
Pas la peine d'aller plus loin. C'est évidemment bien plus.
Oui mais combien ? Tu as des chiffres ? Suis preneur.
On n'en aura pas.
Celui qui achete un appart pour faire uniquement du airbnb, il change de plateforme quand Airbnb lui dit que c'est pas bien de louer plus que la loi ne lui autorise.

Une annonce sur LBC et s'est regle. Bref, le Covid est arrivé à point nomme pour degommer tout ça.

Exemple :

https://www.leboncoin.fr/locations/1837629583.htm

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

Posté : 31 août 2020, 22:40
par dicktraci
Korn a écrit :
31 août 2020, 21:34
dicktraci a écrit :
31 août 2020, 21:20
Korn a écrit :
31 août 2020, 21:16
dicktraci a écrit :
30 août 2020, 21:09
Stats provenant d'airbnb
Pas la peine d'aller plus loin. C'est évidemment bien plus.
Oui mais combien ? Tu as des chiffres ? Suis preneur.
On n'en aura pas.
Celui qui achete un appart pour faire uniquement du airbnb, il change de plateforme quand Airbnb lui dit que c'est pas bien de louer plus que la loi ne lui autorise.

Une annonce sur LBC et s'est regle. Bref, le Covid est arrivé à point nomme pour degommer tout ça.

Exemple :

https://www.leboncoin.fr/locations/1837629583.htm
Oui c'est exactement ce que je disais. Par contre on sait pas quelle est l'ampleur exact, est ce qu'on double, triple quintuple le chiffre.... Aucune idée au delà de suppositions.

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

Posté : 31 août 2020, 22:42
par Cagou780
"« De grands groupes s’interrogent sur la pertinence de conserver, ou non, leurs actifs immobiliers »"
https://www.immomatin.com/evaluation/se ... liers.html
...le travail à domicile, ont jugé de nombreuses entreprises, ça marche, au point de le privilégier, voire d’en faire la règle. Prenons le cas du quartier de la Défense, à Paris. C’est le cas notamment de la Société Générale, si elle envisageait de quitter l’Espace 21 qu’elle occupe à La Défense, cela constituerait, pour elle, une économie de loyer de près de 600 millions d’euros. Le groupe Suez, également, se penche sérieusement sur une redéfinition de sa stratégie d’actifs immobiliers à Paris.
Le cabinet d’audits et de conseils Deloitte a calculé que le développement, à La Défense, du « flex-office » [l’absence de bureaux attitrés sur le lieu de travail] et du télétravail remettra sur le marché entre 10 et 15 % des surfaces loués par an. Dans ce contexte, si l’on se retrouve dans une situation de suroffre de biens à louer, leur valeur vénale baissera immanquablement.
... 90 % d’entre eux (les cadres) étaient en télétravail pendant la durée du confinement. En observant les données de fréquentation de Google Mobility post confinement, on constate d’ailleurs une baisse d’environ 55 % de la fréquentation dans cette zone. Conséquence : tous les commerces de ce vaste quartier, notamment ceux du secteur de la restauration, essuient de lourdes pertes de fréquentation et donc de chiffre d’affaires.
....Un tel plan (de relance dans le tertiaire) est prévu d’être lancé à l’automne par le gouvernement. Il consistera à créer des foncières pour racheter des locaux commerciaux et les mettre à disposition à des loyers attractifs. ....dès la fin du confinement et la reprise de l’activité, de nombreux bailleurs se sont empressés de saisir les juridictions compétentes afin de demander le recouvrement des loyers non payés pendant cette période,
ça sent un peu beaucoup le pâté à la Défense.

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

Posté : 31 août 2020, 22:56
par Ben92
Cagou780 a écrit :
31 août 2020, 22:42
ça sent un peu beaucoup le pâté à la Défense.
Un petit trou d'air rien de plus. Ca reste un site ultra-attractif et prestigieux. Les locaux vides ne le resteront pas longtemps. Des boîtes qui ont leurs bureaux ailleurs en IDF (Saint-Denis, Val-de-Fontenay, voire de vieux locaux peu adaptés IM) seront intéressées. Paradoxalement, s'il y a un peu moins de monde ça renforcera l'attractivité du site qui souffrait de congestion.

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

Posté : 31 août 2020, 23:14
par Cagou780
Ben92 a écrit :
31 août 2020, 22:56
Cagou780 a écrit :
31 août 2020, 22:42
ça sent un peu beaucoup le pâté à la Défense.
Un petit trou d'air rien de plus. Ca reste un site ultra-attractif et prestigieux. Les locaux vides ne le resteront pas longtemps. Des boîtes qui ont leurs bureaux ailleurs en IDF (Saint-Denis, Val-de-Fontenay, voire de vieux locaux peu adaptés IM) seront intéressées. Paradoxalement, s'il y a un peu moins de monde ça renforcera l'attractivité du site qui souffrait de congestion.
T'es drôle. L'article dit que des boîtes envisagent de partir et toi ce que tu trouves à dire c'est que c'est un site ultra-..... attractif :lol:

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

Posté : 31 août 2020, 23:24
par Ben92
Cagou780 a écrit :
31 août 2020, 23:14
T'es drôle. L'article dit que des boîtes envisagent de partir et toi ce que tu trouves à dire c'est que c'est un site ultra-..... attractif :lol:
Je ne conteste pas que certaines boites pourraient partir ou réduire leurs surfaces de bureaux. Mais je prétends que les locaux libérés ne resteront pas longtemps vides, car ça reste attractif par rapport à Saint-Denis ou Val-de-Fontenay ou plein d'autres spots de bureaux plus ou moins faciles d'accès. Ce n'est pas contradictoire.

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

Posté : 31 août 2020, 23:29
par ddv
Ben92 a écrit :
31 août 2020, 22:56
Cagou780 a écrit :
31 août 2020, 22:42
ça sent un peu beaucoup le pâté à la Défense.
Un petit trou d'air rien de plus. Ca reste un site ultra-attractif et prestigieux. Les locaux vides ne le resteront pas longtemps. Des boîtes qui ont leurs bureaux ailleurs en IDF (Saint-Denis, Val-de-Fontenay, voire de vieux locaux peu adaptés IM) seront intéressées. Paradoxalement, s'il y a un peu moins de monde ça renforcera l'attractivité du site qui souffrait de congestion.
Un site dans une agglomération polluée, avec une météo de 'Mot2Cambronne', pas d'océan à proximité, pas de montagnes, avec des transports bondés, dont la population se réduit à des bullshitjobeurs qui font la gueule en semaine, je n'appelle pas ça un site ultra-attractif.

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

Posté : 31 août 2020, 23:51
par Cagou780
Ben92 a écrit :
31 août 2020, 23:24
Cagou780 a écrit :
31 août 2020, 23:14
T'es drôle. L'article dit que des boîtes envisagent de partir et toi ce que tu trouves à dire c'est que c'est un site ultra-..... attractif :lol:
Je ne conteste pas que certaines boites pourraient partir ou réduire leurs surfaces de bureaux. Mais je prétends que les locaux libérés ne resteront pas longtemps vides, car ça reste attractif par rapport à Saint-Denis ou Val-de-Fontenay ou plein d'autres spots de bureaux plus ou moins faciles d'accès. Ce n'est pas contradictoire.
Oui oui oui.... genre "Ok on est en pleine crise éco... Qu'est ce qu'on fait ? .....heu ?..... Et si on déménageait pour payer 2 ou 3 fois plus de loyer ?" :lol:

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

Posté : 01 sept. 2020, 05:56
par Crapaud
Cagou780 a écrit :
31 août 2020, 23:51
Ben92 a écrit :
31 août 2020, 23:24
Cagou780 a écrit :
31 août 2020, 23:14
T'es drôle. L'article dit que des boîtes envisagent de partir et toi ce que tu trouves à dire c'est que c'est un site ultra-..... attractif :lol:
Je ne conteste pas que certaines boites pourraient partir ou réduire leurs surfaces de bureaux. Mais je prétends que les locaux libérés ne resteront pas longtemps vides, car ça reste attractif par rapport à Saint-Denis ou Val-de-Fontenay ou plein d'autres spots de bureaux plus ou moins faciles d'accès. Ce n'est pas contradictoire.
Oui oui oui.... genre "Ok on est en pleine crise éco... Qu'est ce qu'on fait ? .....heu ?..... Et si on déménageait pour payer 2 ou 3 fois plus de loyer ?" :lol:
Même si Ben92 exagère un peu, il n'a pas forcément tort sur ce point là : La Défense reste attractive, parce qu'elle est bien desservie par les transports en commun. Donc si la vacance locative augmente, les tarifs baissent, et avec la crise économique couplée au télétravail, certaines entreprises vont finir par diviser par deux la surface de leur locaux, et c'est parfois difficile de réduire d'autant la surface sans déménager (et il est aussi connu qu'un déménagement permet aussi de se débarrasser d'un certain nombre d'employés si le nouveau site est éloigné de l'ancien). Et dans son message, l'exemple des bureaux situés dans Paris intra-muros est pertinent : les loyers sont aussi chers qu'à la Défense, la qualité du bâti est pire, donc un déménagement est tout à fait envisageable, surtout en cas de baisse de loyer.

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

Posté : 01 sept. 2020, 07:51
par Cagou780
Crapaud a écrit :
01 sept. 2020, 05:56
Cagou780 a écrit :
31 août 2020, 23:51
Ben92 a écrit :
31 août 2020, 23:24
Cagou780 a écrit :
31 août 2020, 23:14
T'es drôle. L'article dit que des boîtes envisagent de partir et toi ce que tu trouves à dire c'est que c'est un site ultra-..... attractif :lol:
Je ne conteste pas que certaines boites pourraient partir ou réduire leurs surfaces de bureaux. Mais je prétends que les locaux libérés ne resteront pas longtemps vides, car ça reste attractif par rapport à Saint-Denis ou Val-de-Fontenay ou plein d'autres spots de bureaux plus ou moins faciles d'accès. Ce n'est pas contradictoire.
Oui oui oui.... genre "Ok on est en pleine crise éco... Qu'est ce qu'on fait ? .....heu ?..... Et si on déménageait pour payer 2 ou 3 fois plus de loyer ?" :lol:
Même si Ben92 .... n'a pas forcément tort sur ce point là : ..... surtout en cas de baisse de loyer.
Là ok :lol: Mais je doute que Ben envisage une baisse de quoique ce soit.

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

Posté : 01 sept. 2020, 08:15
par supermascotte
Crapaud a écrit :
01 sept. 2020, 05:56
Cagou780 a écrit :
31 août 2020, 23:51
Ben92 a écrit :
31 août 2020, 23:24
Cagou780 a écrit :
31 août 2020, 23:14
T'es drôle. L'article dit que des boîtes envisagent de partir et toi ce que tu trouves à dire c'est que c'est un site ultra-..... attractif :lol:
Je ne conteste pas que certaines boites pourraient partir ou réduire leurs surfaces de bureaux. Mais je prétends que les locaux libérés ne resteront pas longtemps vides, car ça reste attractif par rapport à Saint-Denis ou Val-de-Fontenay ou plein d'autres spots de bureaux plus ou moins faciles d'accès. Ce n'est pas contradictoire.
Oui oui oui.... genre "Ok on est en pleine crise éco... Qu'est ce qu'on fait ? .....heu ?..... Et si on déménageait pour payer 2 ou 3 fois plus de loyer ?" :lol:
Même si Ben92 exagère un peu, il n'a pas forcément tort sur ce point là : La Défense reste attractive, parce qu'elle est bien desservie par les transports en commun. Donc si la vacance locative augmente, les tarifs baissent, et avec la crise économique couplée au télétravail, certaines entreprises vont finir par diviser par deux la surface de leur locaux, et c'est parfois difficile de réduire d'autant la surface sans déménager (et il est aussi connu qu'un déménagement permet aussi de se débarrasser d'un certain nombre d'employés si le nouveau site est éloigné de l'ancien). Et dans son message, l'exemple des bureaux situés dans Paris intra-muros est pertinent : les loyers sont aussi chers qu'à la Défense, la qualité du bâti est pire, donc un déménagement est tout à fait envisageable, surtout en cas de baisse de loyer.
Ca fait déjà quelques années que la défense perd en pouvoir d'attractivité. Certes c'est plutôt bien desservi mais les loyers sur place sont un repoussoir et même avant la crise beaucoup d'entreprises sur place quittaient déjà ou envisageaient déjà de quitter ce site. L'exemple le plus significatif ce sont les banques qui réduisaient leur présence.

A part ça, l'image de la défense a beaucoup souffert ces dernières années. Auparavant, travailler à la défense, peu importe la boite, c'était faire partie des happy few. Maintenant plus du tout. Et enfin, aujourd'hui la défense est extrêmement mal fréquenté puisque cest devenu la zone de prédilection des racailles.

A mon sens, la crise actuelle risque effectivement de faire assez mal a la défense et il n'y a que le Mcdo sur place qui est à l'abri de la crise.

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

Posté : 01 sept. 2020, 08:23
par crispus
Pour prévoir les crises on a pourtant le skyscraper index. :mrgreen:

https://schiffgold.com/guest-commentari ... arning-us/
Quoi qu'il en soit, la tour de Jeddah bloquée en Arabie saoudite était sur le point de devenir un nouveau gratte-ciel record du monde, qui devait initialement être achevé en 2020, date à laquelle nous pouvons nous attendre à ce que la prochaine malédiction commence.

Re: Immobilier : face au coronavirus, les notaires anticipent une chute «des prix de 10 à 15%»

Posté : 01 sept. 2020, 08:50
par Korn
Cagou780 a écrit :
31 août 2020, 22:42
"« De grands groupes s’interrogent sur la pertinence de conserver, ou non, leurs actifs immobiliers »"
https://www.immomatin.com/evaluation/se ... liers.html

le travail à domicile, ont jugé de nombreuses entreprises, ça marche, au point de le privilégier, voire d’en faire la règle.
Sachant que le très haut débit est loin d'être developpe partout sur le territoire, on n'en est qu'au début d'un mouvement dont on n'a pas fini de mesurer l'ampleur.