[Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 11069
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#7251 Message par optimus maximus » 14 janv. 2021, 22:00

Y a la valeur intrinsèque du gamin aussi. Un très bon élève n'a pas besoin de bosser énormément pour avoir d'excellentes notes en primaire et au collège.

funkymonk
Messages : 347
Enregistré le : 02 sept. 2020, 15:03

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#7252 Message par funkymonk » 14 janv. 2021, 22:38

Que d'énergie dépenser à ne pas glisser le long de l'échelle...

J'aimerai tellement arriver à rassurer tout ceux qui ont peur d'être déclassés en choisissant le "mauvais" lycée. De toute façon, si le capital social et culturel est là, leurs enfants réussiront.
En outre, au lycée, le tri de ceux qui n'ont pas envie d'être là est déjà fait.

funkymonk
Messages : 347
Enregistré le : 02 sept. 2020, 15:03

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#7253 Message par funkymonk » 14 janv. 2021, 22:43

optimus maximus a écrit :
14 janv. 2021, 22:00
Y a la valeur intrinsèque du gamin aussi. Un très bon élève n'a pas besoin de bosser énormément pour avoir d'excellentes notes en primaire et au collège.
Un gamin un peu doué n'a pratiquement pas besoin de bosser avant les études supérieures : t'es présent et t'écoutes en cours, tu fais ce qu'on te demande, et ça roule. Les révisions c'est pour les têtes en l'air et les têtes percées.

Après comme je dis à mes gosses, c'est plus facile de se maintenir en haut que de remonter la pente, donc maintiens l'excellence, ça demande moins d'énergie...

jobserve75
Messages : 1164
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#7254 Message par jobserve75 » 15 janv. 2021, 03:01

Je vais faire vieux c.. en disant cela mais à mon époque, à peine 30% d’une classe d’âge allait jusqu’au niveau bac.
Désormais, il faut vraiment être nul pour ne pas y parvenir et très moyen pour ne pas décrocher au moins mention bien ou très bien.
Donc effectivement, il n’y a plus besoin de bosser avant les études supérieures.

_Cris_28_
Messages : 574
Enregistré le : 07 nov. 2010, 22:49

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#7255 Message par _Cris_28_ » 15 janv. 2021, 07:07

funkymonk a écrit :
14 janv. 2021, 22:43
optimus maximus a écrit :
14 janv. 2021, 22:00
Y a la valeur intrinsèque du gamin aussi. Un très bon élève n'a pas besoin de bosser énormément pour avoir d'excellentes notes en primaire et au collège.
Un gamin un peu doué n'a pratiquement pas besoin de bosser avant les études supérieures : t'es présent et t'écoutes en cours, tu fais ce qu'on te demande, et ça roule. Les révisions c'est pour les têtes en l'air et les têtes percées.

Après comme je dis à mes gosses, c'est plus facile de se maintenir en haut que de remonter la pente, donc maintiens l'excellence, ça demande moins d'énergie...
Je suis plutôt d'accord
Et même en études supérieures, franchement, en choisissant les bonnes filières, pas besoin de s'arracher pour avoir tes années. Je parle en connaissance de cause :)
Toutefois il vaut mieux trimer au lycée pour avoir les meilleures filières, sinon ça peut te pénaliser pour la suite. Si je devais dire à l'ado que j'étais à quel moment il faudrait bosser, ce serait à ce moment-là. Il y a en gros 3 à 5 années durant lesquelles il faut tout donner, de la seconde pour être dans la seringue à la fin de ton bac+2 à l'issue duquel tu as ton affectation. Peut-être que la donne a changé avec le passage au niveau licence (bac+3).
Dans le cas contraire, tu te retrouves dans une filière bof, moyenne ou bonne, mais jamais excellente. Ca ne pose pas de problème si c'est ton choix ou si tu veux bosser à l'étranger! Dans le cas contraire tu peux passer ta vie à vouloir remettre en cause l'ordre établi sans jamais y parvenir. Actuellement, en France, les meilleures carrières sont principalement réservées aux filières d'excellence (X, mines, HEC, ENA...), c'est un fait.
Ignorés: Korn, sanglier78, Gpzzzz, stchong, Pazuzu, Maud Lepage 75

Avatar du membre
goinfrimmo
~~+
~~+
Messages : 6023
Enregistré le : 07 juin 2008, 10:29
Localisation : 92 O

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#7256 Message par goinfrimmo » 15 janv. 2021, 08:41

L'avantage d'habiter dans l'ouest parisien est qu'il est devenu inutile de se rendre malade en trimant pendant 2 à 3 ans en prépa et subir le stress des concours des grandes écoles scientifiques. Il suffit de s'inscrire en Terminale à l'ESILV pour en sortir avec les meilleurs salaires des ingénieurs débutants (8% en-dessous de l'X).

Night
Messages : 35
Enregistré le : 03 nov. 2014, 10:30

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#7257 Message par Night » 15 janv. 2021, 08:55

lecriminel a écrit :
14 janv. 2021, 20:29
j'ai connu un lycée qui était à 100% au bac, mais avec 30% de redoublement en seconde. Il faut plusieurs critères effectivement.
Clairement, ces lycées privés n'ont que peu de mérite à mon sens. Je ne suis pas certain qu'on y trouve les meilleurs profs (en niveau académique ou pédagogique). Il y a surtout beaucoup de sélection.
L'intérêt du privé est :
- D'offrir un cadre un peu plus exigeant
- Moins d'absentéisme
- Une émulation entre les meilleurs élèves
- Eviter les éléments perturbateurs qui peuvent freiner la progression d'une classe.

Si l'enfant est plutôt doué et aime la concurrence, ce sera parfait. Si c'est moins le cas, je pense qu'il s'épanouira plus dans un lycée public d'un niveau correct.

A titre d'exemple, je garde un souvenir mitigé de ma Terminale S dans un lycée A+ (en reprenant le document partagé par Marie). Je m'étais accroché en 1ere et était passé dans la meilleure TS (oui il y a une sélection dans l'école qui sélectionne :) ). J'ai eu beaucoup de doutes sur mes capacités durant cette année. Mon entourage me disant que ce serait encore plus dur en médecine ou en classe prépa traditionnelle, je n'ai même pas voulu tenté.... En fait, ils n'avaient pas vraiment conscience du niveau de ces classes (et moi non plus à l'époque).
20 ans après, avec du recul, je me rend mieux compte. La tête de classe était constituée d'élèves qui avaient entre 2 et 3 ans d'avance, ont eu plus de 18 au bac (d'il y a 20ans) et qui ont fini par faire X ou centrale Paris. Le fond de classe a fini à Dauphine et au milieu des personnes qui ont fait médecine (+ spécialisation) à Descartes sans rater la première année...

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 22467
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#7258 Message par kamoulox » 15 janv. 2021, 09:22

Ha oui costaud de chez costaud les gars...

Avec des années d’avance en plus?

Quand je vois mon beau frère déjà une belle grosse tête qui a juste foiré sa première année de médecine de tout son parcours scolaire avant d’aller jusqu’au bout c’est assez hallucinant

Après pas besoin de sortir des meilleures écoles pour faire une carrière honorable. C’est un gros plus dès le départ c’est sûr mais bon.

funkymonk
Messages : 347
Enregistré le : 02 sept. 2020, 15:03

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#7259 Message par funkymonk » 15 janv. 2021, 09:51

Encore faut il que le gosse ait envie de faire carrière.... :D

Night
Messages : 35
Enregistré le : 03 nov. 2014, 10:30

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#7260 Message par Night » 15 janv. 2021, 09:58

funkymonk a écrit :
15 janv. 2021, 09:51
Encore faut il que le gosse ait envie de faire carrière.... :D
Bien vu, dans les 3 très précoces, il y en a une qui a tout laché après centrale et est parti faire une carrière artistique.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 22467
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#7261 Message par kamoulox » 15 janv. 2021, 10:00

Night a écrit :
15 janv. 2021, 09:58
funkymonk a écrit :
15 janv. 2021, 09:51
Encore faut il que le gosse ait envie de faire carrière.... :D
Bien vu, dans les 3 très précoces, il y en a une qui a tout laché après centrale et est parti faire une carrière artistique.
Moi j’ai tenté aussi mais ça a donné un epic fail

Mais j’ai beaucoup niqué, le milieu artistique est un milieu de déviances en tout genre (mais beaucoup moins pecho que l2l sur son île)

Avatar du membre
maud lepage 75
Messages : 1015
Enregistré le : 31 août 2011, 20:35
Localisation : charentes

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#7262 Message par maud lepage 75 » 15 janv. 2021, 10:54

j'ai besoin des conseils des pros du forum , j'ai une amie qui vend son manoir à 15 km de DINAN , vous en pensez quoi : rapport qualité/prix , tout ça ...

MERCI pour votre expertise :idea: :idea:

https://www.paruvendu.fr/immobilier/pre ... 1KIVHVI000

900 000 € !!! mais 13 hect de terrains !!

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 21978
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#7263 Message par wasabi » 15 janv. 2021, 11:15

Marie 94 a écrit :
14 janv. 2021, 20:21
Il y a d'ailleurs une relative stabilité du niveau des bons lycées dans le temps, les meilleurs ameliorant sans cesse taux de réussite et mentions au bac par rapport à la moyenne nationale.
Pas toujours
Style en RP, le Lycée Van gogh à Ermont (95120), au début des années 90 il était dans les 50 meilleurs lycées de France, dans les palmarès réduits des magasines "les meilleurs" il était juste après les trucs d'élites du 75/78/92 et de province.
En 2018, il était 2022eme sur 2270 https://www.lexpress.fr/palmares/lycees ... 0645K.html
Il a actuellement des taux de réussite au bac inférieurs à ses taux d'il y a 30ans. Imaginez un peu le truc.

La cause ? il y a des endroits qui se gentrifient et d'autres... c'est le contraire, en moyenne on a le "grand remplacement", donc la gentrification est plus l'exception.
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Avatar du membre
Marie 94
+
+
Messages : 2850
Enregistré le : 28 janv. 2016, 18:50

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#7264 Message par Marie 94 » 15 janv. 2021, 20:56

Night a écrit :
15 janv. 2021, 08:55
lecriminel a écrit :
14 janv. 2021, 20:29
j'ai connu un lycée qui était à 100% au bac, mais avec 30% de redoublement en seconde. Il faut plusieurs critères effectivement.
Clairement, ces lycées privés n'ont que peu de mérite à mon sens. Je ne suis pas certain qu'on y trouve les meilleurs profs (en niveau académique ou pédagogique). Il y a surtout beaucoup de sélection.
L'intérêt du privé est :
- D'offrir un cadre un peu plus exigeant
- Moins d'absentéisme
- Une émulation entre les meilleurs élèves
- Eviter les éléments perturbateurs qui peuvent freiner la progression d'une classe.

Si l'enfant est plutôt doué et aime la concurrence, ce sera parfait. Si c'est moins le cas, je pense qu'il s'épanouira plus dans un lycée public d'un niveau correct.

A titre d'exemple, je garde un souvenir mitigé de ma Terminale S dans un lycée A+ (en reprenant le document partagé par Marie). Je m'étais accroché en 1ere et était passé dans la meilleure TS (oui il y a une sélection dans l'école qui sélectionne :) ). J'ai eu beaucoup de doutes sur mes capacités durant cette année. Mon entourage me disant que ce serait encore plus dur en médecine ou en classe prépa traditionnelle, je n'ai même pas voulu tenté.... En fait, ils n'avaient pas vraiment conscience du niveau de ces classes (et moi non plus à l'époque).
20 ans après, avec du recul, je me rend mieux compte. La tête de classe était constituée d'élèves qui avaient entre 2 et 3 ans d'avance, ont eu plus de 18 au bac (d'il y a 20ans) et qui ont fini par faire X ou centrale Paris. Le fond de classe a fini à Dauphine et au milieu des personnes qui ont fait médecine (+ spécialisation) à Descartes sans rater la première année...
Tu sais des élèves qui finissent à Dauphine, il y a pire comme échec scolaire :mrgreen: Tu as raison de souligner la perte de confiance en soi que peut engendrer cette concurrence exacerbée. Mais au final, tout le monde jouit aujourd’hui d’une bonne situation nan?

A titre de comparaison, à l’autre extrême, il y avait à peine 55% de réussite au Bac dans mon lycée D. Pas étonnant vu que les profs passaient leur temps à faire la police et ne terminaient jamais les programmes. La haine du 1er de la classe était une valeur bien partagée :D Pour être bien vu par ses pairs, il fallait glander. Il n'y avait pas assez de place pour accueillir tous les redoublants l'année suivante. 20 ans plus tard, ma promo de terminale compte encore pas mal de gens en situation de précarité. Pourtant, à l'époque, je n’avais pas non plus conscience du niveau de ma classe de Terminale n'ayant pas d'élément de comparaison. C’est en prépa que j’ai constaté le gouffre entre les élèves des meilleurs lycées A+ et ceux qui venaient de lycées mal sectorisés comme le mien, entre ceux qui avaient été préparés (voire programmés) pour l'enseignement supérieur (Lycées A+) et les autres qui ne préparaient que le Bac (Lycées D).

A mon sens, on se focalise trop en France sur la guéguerre scolaire entre public et privé qui n’a plus lieu d’être. On n’est plus en 1984 sérieux! Ce que recherchent les parents ce sont des bonnes écoles peu importe leur statut public ou privé. Les caractéristiques du privé que tu décris (exigence, absentéisme, émulation…) existent aussi dans le public bien sectorisé. La sélection se fait par le capital financier et culturel dans les 2 cas. Dans le privé, tu paies les frais de scolarité. Dans le public bien sectorisé, tu paies les m². Les familles craignent un déclassement avec la massification de l’enseignement, la baisse du niveau révélée par les dernières évaluations, la dégradation du climat scolaire. Dans ce contexte, quoi de plus normal que de miser sur les bonnes écoles qui offrent encore un environnement propice à l’apprentissage ?
Delambre : "Donc finale Europe-Afrique demain... En tant qu'européen, mon soutien ira bien-sûr à l'équipe de Croatie."

Avatar du membre
goinfrimmo
~~+
~~+
Messages : 6023
Enregistré le : 07 juin 2008, 10:29
Localisation : 92 O

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#7265 Message par goinfrimmo » 17 janv. 2021, 15:00

Dans ce vieux post, on lisait:
D’après les indicateurs avancés issus des avant-contrats de vente, le prix au m² à Paris pourrait remonter à 8 020 € en septembre* 2015, soit une hausse trimestrielle de 1,6%. En Ile-de-France, les indicateurs avancés prévoient une hausse de 1,9% en 3 mois du prix des appartements (à 5 320 € le m²), et une hausse de 2,6% du prix des maisons (à 294 800 € en septembre* 2015). On note une fois de plus la forte composante saisonnière de cette hausse, puisque la hausse corrigée des variations saisonnières n’est que de 0,4% pour les appartements et 0,9% pour les maisons.
Dans le PDF de leur dernière note de conjoncture, les notaires disent que les prix des maisons anciennes en IdF sont à 333K. Soit une augmentation de 12,8% en euros courants et 7,7% en euros constants. Si j'avais acheté en 2016 un appart d'une surface suffisante pour 5 qui m'aurait coûté 600K€, et si le marché était homogène, j'aurais peut-être une PV virtuelle de 46K€ constants.
A l'époque, financièrement, je ne pouvais pas car mon apport était trop faible. Ce déménagement était nécessaire pour diverses raisons pratiques, pour réaliser un projet entrepreneurial qui m'a pour l'instant permis de capitaliser beaucoup plus, et en cash, que cette PV virtuelle. Je ne parle même pas de ma valorisation en mark-to-model.
Par ailleurs, j'observe que dans le quartier qui m'intéresse, les prix réels Etalab moyennés sur 1 an sont à peu près constants depuis 2015.
Mon nouveau problème est que notre statut social a sensiblement augmenté et qu'on me demande de trouver un genre de villa qui coûte 1,2M€ :| .

ventadour
-+
-+
Messages : 2489
Enregistré le : 24 mai 2005, 21:38
Localisation : Paris 15

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#7266 Message par ventadour » 17 janv. 2021, 15:06

Sinon un article assez pessimiste sur l'avenir des cadres qui seraient (o surprise) moins indispensables qu'on le croirait…
https://www.lesechos.fr/idees-debats/ed ... -[20210114]

Qui va acheter les apparts à 11 k€/m2 ?

Avatar du membre
roi.de.trefle
-++
-++
Messages : 3857
Enregistré le : 14 févr. 2008, 08:55
Localisation : La-Varenne-Saint-Hilaire

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#7267 Message par roi.de.trefle » 17 janv. 2021, 15:16

goinfrimmo a écrit :
17 janv. 2021, 15:00
Mon nouveau problème est que notre statut social a sensiblement augmenté et qu'on me demande de trouver un genre de villa qui coûte 1,2M€ :| .
On = madame ? :oops:
Ignorés : Pimono - Pazuzu

cnem
Messages : 169
Enregistré le : 14 juil. 2011, 14:48

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#7268 Message par cnem » 17 janv. 2021, 15:24

ventadour a écrit :
17 janv. 2021, 15:06
Sinon un article assez pessimiste sur l'avenir des cadres qui seraient (o surprise) moins indispensables qu'on le croirait…
https://www.lesechos.fr/idees-debats/ed ... -[20210114]

Qui va acheter les apparts à 11 k€/m2 ?
L'argument le plus convaincant de l'article est dans le dernier paragraphe :
Enfin, la multiplication des plans d'économies et des mouvements de consolidation auront un dernier effet : noyés dans la masse des plans sociaux, certains dirigeants seront désinhibés et hésiteront moins à pousser vers la sortie des cadres.

Avatar du membre
clairette2
~~+
~~+
Messages : 12366
Enregistré le : 04 déc. 2007, 09:36
Localisation : 06

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#7269 Message par clairette2 » 17 janv. 2021, 15:35

funkymonk a écrit :
14 janv. 2021, 22:38
Que d'énergie dépenser à ne pas glisser le long de l'échelle...

J'aimerai tellement arriver à rassurer tout ceux qui ont peur d'être déclassés en choisissant le "mauvais" lycée. De toute façon, si le capital social et culturel est là, leurs enfants réussiront.
Hum... Non ! Ca ne suffit pas.
Je travaille dans des écoles correctes de centre ville dans une grande ville. On a de plus en plus de cas improbables à gérer, ca en devient décourageant ( enfants qui devraient être dans des écoles spécialisées, mais les parents n'ont pas voulu).
On a aussi de plus en plus d'enfants mal élevés, grossiers... Et de parents à côté de leurs pompes (" veuillez cesser de traumatiser mon petit" - le petit en question a traité une dame de cantine de ***.nasse - il sera exclu une semaine, ce qui ne l'a pas empêché de faire un doigt d'honneur cette semaine devant une autre dame de cantine). Difficile de faire classe sereinement, il faut s'interrompre tout le temps pour avoir le calme, certains enfants peu stimulés ne s'intéressent à rien. Du coup, on fait moins de choses dans la journée, et on reste au raz des pâquerettes.
Je peux observer les différences d'une année sur l'autre en fonction de la qualité de mon auditoire. Il y a des années riches et d'autres moins.
Et puis les " gentils " d'une classe qui se suit depuis la maternelle ne connaissent que l'ambiance de leur classe pleine de perturbateurs. Ils subissent donc, ou alors croient normal de parler haut à tout propos par ex.

Bref, ne pas négliger l'enfance. Tout ne s'y joue pas, mais comment acquérir le plaisir d'apprendre avec des camarades qui ne s'intéressent qu'aux jeux vidéos et qui ne volent pas haut ?? Et avec des profs excédés ? Et comment être bien élevé si tu fréquentes beaucoup de mal élevés ?

Quant aux lycées, les sélectionneurs pour les prepas par ex tiennent compte du lycée d'origine. Et pas besoin d'être en ZEP pour être ignoré...
Modifié en dernier par clairette2 le 17 janv. 2021, 15:40, modifié 2 fois.
« La moitié des hommes politiques sont des bons à rien. Les autres sont prêts à tout » Coluche

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 23299
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#7270 Message par lecriminel » 17 janv. 2021, 15:39

goinfrimmo a écrit :
17 janv. 2021, 15:00
Soit une augmentation de 12,8% en euros courants et 7,7% en euros constants. Si j'avais acheté en 2016 un appart d'une surface suffisante pour 5 qui m'aurait coûté 600K€, et si le marché était homogène, j'aurais peut-être une PV virtuelle de 46K€ constants.
qui t'aurait permis de couvrir tes frais de notaires, éventuellement de déménagement et d'agence.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
clarine
-+
-+
Messages : 2330
Enregistré le : 20 juin 2015, 19:10

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#7271 Message par clarine » 17 janv. 2021, 15:58

goinfrimmo a écrit :
17 janv. 2021, 15:00
Mon nouveau problème est que notre statut social a sensiblement augmenté et qu'on me demande de trouver un genre de villa qui coûte 1,2M€ :| .
Qui est ce "on" ? La famille, la pression sociale (tu ne peux pas inviter collègues et n+1+2+3 dans un taudis à 600k€ :wink: ?) ?

ventadour
-+
-+
Messages : 2489
Enregistré le : 24 mai 2005, 21:38
Localisation : Paris 15

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#7272 Message par ventadour » 17 janv. 2021, 17:40

Chez Century 21 l'immobilier va mieux que bien, enfin à quelques détails près… :twisted:
A Paris, les prix ont continué de grimper (+5,3% en 2020). Le prix moyen au m2 atteint 10 599€, établissant un nouveau record. La tendance du dernier trimestre laisse cependant envisager qu’un plafond a été atteint et la progression des prix parisiens semble s’enrayer.
Sur l’année, le nombre de ventes chute de -35,4%. Les raisons tiennent à des niveaux de prix très élevés, mais également au fait que la reprise d’activité n’a pas été aussi prononcée à Paris que sur le reste du territoire. Une partie des Parisiens, confinés à la campagne, ne sont retournés dans la Capitale que vers mi-juin enclenchant plus tardivement leur projet immobilier.
Baisse de seulement 35 % des transactions, tout va bien !

En IDF hors Paris les transactions sont aussi en baisse :
Cette hausse des prix n’est pas sans conséquence sur l’activité qui recule plus fortement qu’à l’échelle nationale : -21,1% pour le segment des maisons et -25,6% pour celui des appartements.
https://www.mysweetimmo.com/2021/01/04/ ... iraculeux/

funkymonk
Messages : 347
Enregistré le : 02 sept. 2020, 15:03

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#7273 Message par funkymonk » 17 janv. 2021, 18:27

clairette2 a écrit :
17 janv. 2021, 15:35
funkymonk a écrit :
14 janv. 2021, 22:38
Que d'énergie dépenser à ne pas glisser le long de l'échelle...

J'aimerai tellement arriver à rassurer tout ceux qui ont peur d'être déclassés en choisissant le "mauvais" lycée. De toute façon, si le capital social et culturel est là, leurs enfants réussiront.
Hum... Non ! Ca ne suffit pas.
Je travaille dans des écoles correctes de centre ville dans une grande ville. On a de plus en plus de cas improbables à gérer, ca en devient décourageant ( enfants qui devraient être dans des écoles spécialisées, mais les parents n'ont pas voulu).
On a aussi de plus en plus d'enfants mal élevés, grossiers... Et de parents à côté de leurs pompes (" veuillez cesser de traumatiser mon petit" - le petit en question a traité une dame de cantine de ***.nasse - il sera exclu une semaine, ce qui ne l'a pas empêché de faire un doigt d'honneur cette semaine devant une autre dame de cantine). Difficile de faire classe sereinement, il faut s'interrompre tout le temps pour avoir le calme, certains enfants peu stimulés ne s'intéressent à rien. Du coup, on fait moins de choses dans la journée, et on reste au raz des pâquerettes.
Je peux observer les différences d'une année sur l'autre en fonction de la qualité de mon auditoire. Il y a des années riches et d'autres moins.
Et puis les " gentils " d'une classe qui se suit depuis la maternelle ne connaissent que l'ambiance de leur classe pleine de perturbateurs. Ils subissent donc, ou alors croient normal de parler haut à tout propos par ex.

Bref, ne pas négliger l'enfance. Tout ne s'y joue pas, mais comment acquérir le plaisir d'apprendre avec des camarades qui ne s'intéressent qu'aux jeux vidéos et qui ne volent pas haut ?? Et avec des profs excédés ? Et comment être bien élevé si tu fréquentes beaucoup de mal élevés ?

Quant aux lycées, les sélectionneurs pour les prepas par ex tiennent compte du lycée d'origine. Et pas besoin d'être en ZEP pour être ignoré...
Tout ce que tu évoques relève de l'éducation et non de l'instruction.
Je précise ma pensée : un bon capital social et culturel ne s'érode pas au contact de la plèbe, notamment parce que dans les "bons milieux" la sociabilité ne se pratique que peu à l'école. Le goût de l'effort est renforcée par les pratiques culturelles (instrument, sport, religion) et l'entregent, la prestance, le savoir-vivre sont entretenues par les pratiques sociales (rallyes, diners, déjeuners et autres cousinades)

Le travail permet d'ouvrir certaines portes, les stratégies d'établissement pour les gosses d'autres encore...Mais "De toute façon, si le capital social et culturel est là, leurs enfants réussiront."

_Cris_28_
Messages : 574
Enregistré le : 07 nov. 2010, 22:49

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#7274 Message par _Cris_28_ » 18 janv. 2021, 11:49

ventadour a écrit :
17 janv. 2021, 15:06
Sinon un article assez pessimiste sur l'avenir des cadres qui seraient (o surprise) moins indispensables qu'on le croirait…
https://www.lesechos.fr/idees-debats/ed ... -[20210114]

Qui va acheter les apparts à 11 k€/m2 ?
Un papier qui tape complètement à côté.
Des cadres, il y en a à tous les tarifs, comme des ETAM. Quand j'ai commencé ma carrière, j'étais cadre à 1500€ nets/mois.
L'avantage du "cadre" au forfait, c'est que tu peux le faire bosser comme tu veux avec moins de poids du droit du travail, contrairement aux employés qui sont aux 35h.
Pas de raison que ça change.
La vraie question est plutôt: "pourquoi continuer à payer des gens une fortune alors qu'ils n'ont pas grand chose à vendre et plus de contrainte parce qu'en télétravail ?"
Question maintes fois posée avec les délocalisations notamment. Je ne sais pas pour vous, mais j'ai pu en constater les limites.
Au final, si tu veux quelqu'un de compétent et de motivé, tu dois le payer, cadre ou non cadre. Bien sûr il y a des exceptions (peu payés compétents qui bossent sans se plaindre, très bien payés incompétents qui ne bossent pas et qui se plaignent), mais ça existera toujours, cadre ou non cadre.
Ignorés: Korn, sanglier78, Gpzzzz, stchong, Pazuzu, Maud Lepage 75

_Cris_28_
Messages : 574
Enregistré le : 07 nov. 2010, 22:49

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#7275 Message par _Cris_28_ » 18 janv. 2021, 11:58

ventadour a écrit :
17 janv. 2021, 17:40
Chez Century 21 l'immobilier va mieux que bien, enfin à quelques détails près… :twisted:
A Paris, les prix ont continué de grimper (+5,3% en 2020). Le prix moyen au m2 atteint 10 599€, établissant un nouveau record. La tendance du dernier trimestre laisse cependant envisager qu’un plafond a été atteint et la progression des prix parisiens semble s’enrayer.
Sur l’année, le nombre de ventes chute de -35,4%. Les raisons tiennent à des niveaux de prix très élevés, mais également au fait que la reprise d’activité n’a pas été aussi prononcée à Paris que sur le reste du territoire. Une partie des Parisiens, confinés à la campagne, ne sont retournés dans la Capitale que vers mi-juin enclenchant plus tardivement leur projet immobilier.
Baisse de seulement 35 % des transactions, tout va bien !

En IDF hors Paris les transactions sont aussi en baisse :
Cette hausse des prix n’est pas sans conséquence sur l’activité qui recule plus fortement qu’à l’échelle nationale : -21,1% pour le segment des maisons et -25,6% pour celui des appartements.
https://www.mysweetimmo.com/2021/01/04/ ... iraculeux/
Tout ça ne nous donne pas l'occasion de vraiment comparer quelque chose de comparable.
Par exemple, il faudrait comparer le mois de décembre 2020 avec celui de décembre 2019. Je ne parle pas des volumes, mais des prix.
Les volumes pourront être comparés quand le covid sera loin derrière. Sinon, au-delà de la saisonnalité des ventes, tu as les stop&go, le fait que les ventes ne puissent être réalisées que sur 10 mois au lieu de 12 etc...
Par contre ça les prix, c'est plus évident.
Ignorés: Korn, sanglier78, Gpzzzz, stchong, Pazuzu, Maud Lepage 75

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 31357
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#7276 Message par Gpzzzz » 18 janv. 2021, 14:03

Cris28 a écrit :
18 janv. 2021, 11:49
ventadour a écrit :
17 janv. 2021, 15:06
Sinon un article assez pessimiste sur l'avenir des cadres qui seraient (o surprise) moins indispensables qu'on le croirait…
https://www.lesechos.fr/idees-debats/ed ... -[20210114]

Qui va acheter les apparts à 11 k€/m2 ?
Un papier qui tape complètement à côté.
Des cadres, il y en a à tous les tarifs, comme des ETAM. Quand j'ai commencé ma carrière, j'étais cadre à 1500€ nets/mois.
L'avantage du "cadre" au forfait, c'est que tu peux le faire bosser comme tu veux avec moins de poids du droit du travail, contrairement aux employés qui sont aux 35h.
Pas de raison que ça change.
La vraie question est plutôt: "pourquoi continuer à payer des gens une fortune alors qu'ils n'ont pas grand chose à vendre et plus de contrainte parce qu'en télétravail ?"
Question maintes fois posée avec les délocalisations notamment. Je ne sais pas pour vous, mais j'ai pu en constater les limites.
Au final, si tu veux quelqu'un de compétent et de motivé, tu dois le payer, cadre ou non cadre. Bien sûr il y a des exceptions (peu payés compétents qui bossent sans se plaindre, très bien payés incompétents qui ne bossent pas et qui se plaignent), mais ça existera toujours, cadre ou non cadre.
Je n'ai pas accès à l article en entier mais il semblerait que ce n est pas le cadre en lui même mais le manager qui est mis sur le banc des accusés..
Avec le développement du TT les DRH se rendent compte que certaines strates de hiérarchie coûte cher et ne rapportent rien de plus..
Les économies sont énormes de ce côté là.. tu te separes d un vieux qui coûtent cher et tu ne le remplaces pas !
,bon après encore une fois c est le manager plus jeune qui en payé les pots cassés.. car il ne peut plus prétendre a certains postes qui disparaissent... Paupérisation..

ventadour
-+
-+
Messages : 2489
Enregistré le : 24 mai 2005, 21:38
Localisation : Paris 15

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#7277 Message par ventadour » 18 janv. 2021, 14:59

Cris28 a écrit :
18 janv. 2021, 11:58
ventadour a écrit :
17 janv. 2021, 17:40
Chez Century 21 l'immobilier va mieux que bien, enfin à quelques détails près… :twisted:
A Paris, les prix ont continué de grimper (+5,3% en 2020). Le prix moyen au m2 atteint 10 599€, établissant un nouveau record. La tendance du dernier trimestre laisse cependant envisager qu’un plafond a été atteint et la progression des prix parisiens semble s’enrayer.
Sur l’année, le nombre de ventes chute de -35,4%. Les raisons tiennent à des niveaux de prix très élevés, mais également au fait que la reprise d’activité n’a pas été aussi prononcée à Paris que sur le reste du territoire. Une partie des Parisiens, confinés à la campagne, ne sont retournés dans la Capitale que vers mi-juin enclenchant plus tardivement leur projet immobilier.
Baisse de seulement 35 % des transactions, tout va bien !

En IDF hors Paris les transactions sont aussi en baisse :
Cette hausse des prix n’est pas sans conséquence sur l’activité qui recule plus fortement qu’à l’échelle nationale : -21,1% pour le segment des maisons et -25,6% pour celui des appartements.
https://www.mysweetimmo.com/2021/01/04/ ... iraculeux/
Tout ça ne nous donne pas l'occasion de vraiment comparer quelque chose de comparable.
Par exemple, il faudrait comparer le mois de décembre 2020 avec celui de décembre 2019. Je ne parle pas des volumes, mais des prix.
Les volumes pourront être comparés quand le covid sera loin derrière. Sinon, au-delà de la saisonnalité des ventes, tu as les stop&go, le fait que les ventes ne puissent être réalisées que sur 10 mois au lieu de 12 etc...
Par contre ça les prix, c'est plus évident.
Les transactions France ont peu baissé en 2020 donc la baisse à Paris n'est pas uniquement liée aux confinements… Les volumes sont souvent en avance de phase sur les prix, c'est pour cela qu'il faut les suivre.

_Cris_28_
Messages : 574
Enregistré le : 07 nov. 2010, 22:49

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#7278 Message par _Cris_28_ » 18 janv. 2021, 15:09

ventadour a écrit :
18 janv. 2021, 14:59
Les transactions France ont peu baissé en 2020 donc la baisse à Paris n'est pas uniquement liée aux confinements… Les volumes sont souvent en avance de phase sur les prix, c'est pour cela qu'il faut les suivre.
Dire que les volumes ont baissé en faisant fi du confinement et des incertitudes en 2020 comme en 2021, c'est un peu de l'auto-persuasion.
En gros, tu veux que ça baisse, et au moindre indice, tu trouves quelque chose pour te le prouver.
J'aurais tendance à dire que compte tenu de la période, c'est un peu plus compliqué que ça.
Attention, je ne dis pas que ça ne va pas se réaliser. Mais moins d'acheteurs et moins de vendeurs signifie moins de ventes mais pas forcément baisse des prix.
Ignorés: Korn, sanglier78, Gpzzzz, stchong, Pazuzu, Maud Lepage 75

Avatar du membre
Suricate
Modérateur
Modérateur
Messages : 14981
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12
Localisation : Saumur (49)

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#7279 Message par Suricate » 18 janv. 2021, 15:20

Un pote, dans la campagne bordelaise profonde, agent immobilier (enfin porteur d'une carte d'un réseau), songe à sa reconversion.

AntéCovid il vendait des maisons à 300K€ régulièrement et a minima une à 150K€ tous les mois. Maintenant il n'a quasiment plus de demande (alors qu'il a toujours autant de biens en portefeuille) et les rares qui vont au bout de la démarche se font refouler par les banques.

Résultat des courses : avant il en vivait très correctement, maintenant il a des mois sans aucun revenu. Même s'il a peu de besoins ça commence à devenir compliqué. et même en baissant les prix, quand ça ne se transforme pas, il n'y a rien qui rentre.

Nouveau stephanois
-+
-+
Messages : 2374
Enregistré le : 09 mars 2013, 23:44

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#7280 Message par Nouveau stephanois » 18 janv. 2021, 15:37

Il a qu'à aller prospecter à Mérignac / Pessac / Talence / Saint-Médard. Les maisons se vendent très vite là-bas il y a largement plus de demande que d'offre.

Avatar du membre
Suricate
Modérateur
Modérateur
Messages : 14981
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12
Localisation : Saumur (49)

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#7281 Message par Suricate » 18 janv. 2021, 15:50

Y'a aussi largement plus d'agents immobiliers déjà sur place.

Et 2h de route depuis sa campagne pour aller bosser sur la banlieue ouest, pas sûr que ça le séduise tant que ça. :mrgreen:

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 43495
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#7282 Message par slash33 » 18 janv. 2021, 19:12

980 000 transactions. On a vu pire franchement.

Avatar du membre
Marie 94
+
+
Messages : 2850
Enregistré le : 28 janv. 2016, 18:50

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#7283 Message par Marie 94 » 19 janv. 2021, 11:44

Société Générale instaure le droit au télétravail pour tous, deux jours par semaine

https://www-lesechos-fr.cdn.ampproject. ... mp/1281078
Delambre : "Donc finale Europe-Afrique demain... En tant qu'européen, mon soutien ira bien-sûr à l'équipe de Croatie."

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 43495
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#7284 Message par slash33 » 19 janv. 2021, 13:50

Ils sont sacrément en retard surtout.

Avatar du membre
ddv
~~+
~~+
Messages : 5546
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : Est Morbihan

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#7285 Message par ddv » 19 janv. 2021, 13:59

Seulement maintenant ? :shock: Il y a plein de boites qui sont en télétravail à 100% depuis belle lurette... :roll:
"La Bête de l'événement est là; et elle arrive." - "Cette règle des 6, qui est une règle de bon sens, que chacun peut avoir, il faut essayer de se l'appliquer à soi-même." - E. Macron, 2020

Avatar du membre
roi.de.trefle
-++
-++
Messages : 3857
Enregistré le : 14 févr. 2008, 08:55
Localisation : La-Varenne-Saint-Hilaire

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#7286 Message par roi.de.trefle » 19 janv. 2021, 14:36

ddv a écrit :
19 janv. 2021, 13:59
Seulement maintenant ? :shock: Il y a plein de boites qui sont en télétravail à 100% depuis belle lurette... :roll:
C'est très loin d'être la banque la plus en pointe. Ca fait bien longtemps que j'ai fermé mon compte chez eux.
Ignorés : Pimono - Pazuzu

Avatar du membre
Suricate
Modérateur
Modérateur
Messages : 14981
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12
Localisation : Saumur (49)

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#7287 Message par Suricate » 19 janv. 2021, 16:22

roi.de.trefle a écrit :
19 janv. 2021, 14:36
C'est très loin d'être la banque la plus en pointe. Ca fait bien longtemps que j'ai fermé mon compte chez eux.
La SG non mais Boursorama c'est, pour moi, la meilleure banque en ligne.

Avatar du membre
clarine
-+
-+
Messages : 2330
Enregistré le : 20 juin 2015, 19:10

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#7288 Message par clarine » 19 janv. 2021, 19:31

Il s'agit peut-être de distinguer télétravail exceptionnel (toutes les boîtes qui peuvent faire télétravailler le font à plus ou moins de jours/semaine) qui a vocation à être exceptionnel (combien de boîtes reprendront en présentiel plein tube une fois la pandémie contrôlée, que ce soit par un vaccin ou un traitement ?) et télétravail régulier qui a vocation à perdurer au delà de la crise actuelle ?

Avatar du membre
roi.de.trefle
-++
-++
Messages : 3857
Enregistré le : 14 févr. 2008, 08:55
Localisation : La-Varenne-Saint-Hilaire

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#7289 Message par roi.de.trefle » 19 janv. 2021, 19:48

clarine a écrit :
19 janv. 2021, 19:31
Il s'agit peut-être de distinguer télétravail exceptionnel (toutes les boîtes qui peuvent faire télétravailler le font à plus ou moins de jours/semaine) qui a vocation à être exceptionnel (combien de boîtes reprendront en présentiel plein tube une fois la pandémie contrôlée, que ce soit par un vaccin ou un traitement ?) et télétravail régulier qui a vocation à perdurer au delà de la crise actuelle ?
pas sûr qu'elles soient si nombreuses à reprendre à "plein tube" même l'administration pérennise le télétravail..
Ignorés : Pimono - Pazuzu

Avatar du membre
clarine
-+
-+
Messages : 2330
Enregistré le : 20 juin 2015, 19:10

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#7290 Message par clarine » 19 janv. 2021, 20:15

roi.de.trefle a écrit :
19 janv. 2021, 19:48
clarine a écrit :
19 janv. 2021, 19:31
Il s'agit peut-être de distinguer télétravail exceptionnel (toutes les boîtes qui peuvent faire télétravailler le font à plus ou moins de jours/semaine) qui a vocation à être exceptionnel (combien de boîtes reprendront en présentiel plein tube une fois la pandémie contrôlée, que ce soit par un vaccin ou un traitement ?) et télétravail régulier qui a vocation à perdurer au delà de la crise actuelle ?
pas sûr qu'elles soient si nombreuses à reprendre à "plein tube" même l'administration pérennise le télétravail..
Oui, il y a assurément un mvt de fond et cette crise a permis de prendre 5 ou 10 ans d'avance sur ce sujet, pour le meilleur ou pour le pire. Quant à la systématisation de 2 ou 3 jours de télétravail à tous les salariés (ou au moins aux volontaires), j'attends de voir.

Avatar du membre
roi.de.trefle
-++
-++
Messages : 3857
Enregistré le : 14 févr. 2008, 08:55
Localisation : La-Varenne-Saint-Hilaire

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#7291 Message par roi.de.trefle » 19 janv. 2021, 20:33

clarine a écrit :
19 janv. 2021, 20:15
roi.de.trefle a écrit :
19 janv. 2021, 19:48
clarine a écrit :
19 janv. 2021, 19:31
Il s'agit peut-être de distinguer télétravail exceptionnel (toutes les boîtes qui peuvent faire télétravailler le font à plus ou moins de jours/semaine) qui a vocation à être exceptionnel (combien de boîtes reprendront en présentiel plein tube une fois la pandémie contrôlée, que ce soit par un vaccin ou un traitement ?) et télétravail régulier qui a vocation à perdurer au delà de la crise actuelle ?
pas sûr qu'elles soient si nombreuses à reprendre à "plein tube" même l'administration pérennise le télétravail..
Oui, il y a assurément un mvt de fond et cette crise a permis de prendre 5 ou 10 ans d'avance sur ce sujet, pour le meilleur ou pour le pire. Quant à la systématisation de 2 ou 3 jours de télétravail à tous les salariés (ou au moins aux volontaires), j'attends de voir.
chez moi 2 jours c'est acté !
Ignorés : Pimono - Pazuzu

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 11069
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#7292 Message par optimus maximus » 19 janv. 2021, 21:09

À terme, le télétravail sera annualisé. Parler de télétravail en ramenant la quotité à la semaine n'est pas forcément une approche optimale. On dira 80 jours de télétravail par an au lieu de 2 jours de télétravail par semaine et là ça ouvre des perspectives de management plus souples pour l'entreprise.

Avatar du membre
clarine
-+
-+
Messages : 2330
Enregistré le : 20 juin 2015, 19:10

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#7293 Message par clarine » 19 janv. 2021, 21:34

C'est ce que nous venons de négocier : forfait annuel pouvant aller jusqu'à un max de 120 jours.

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 31357
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#7294 Message par Gpzzzz » 19 janv. 2021, 22:18

optimus maximus a écrit :
19 janv. 2021, 21:09
À terme, le télétravail sera annualisé. Parler de télétravail en ramenant la quotité à la semaine n'est pas forcément une approche optimale. On dira 80 jours de télétravail par an au lieu de 2 jours de télétravail par semaine et là ça ouvre des perspectives de management plus souples pour l'entreprise.
Nan la souplesse pour l'entreprise c est l'économie des locaux.. pour que ça tourne il faut que les jours de télétravail soit planifié car il n y aura plus de place pour accueillir 80% des employés un même jour au bureau !

Avatar du membre
clarine
-+
-+
Messages : 2330
Enregistré le : 20 juin 2015, 19:10

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#7295 Message par clarine » 19 janv. 2021, 22:23

Ce n'est pas parce que c'est du forfait que ce n'est pas planifié. Un minimum de prévenance est en effet indispensable (il peut rester de l'activité non dématérialisée, des contraintes de service requérant de venir sur site) et il ne s'agit certainement pas au salarié qui se réveille le matin de se dire, tiens ben aujourd'hui je reste à la maison télétravailler...

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 31357
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#7296 Message par Gpzzzz » 19 janv. 2021, 22:33

clarine a écrit :
19 janv. 2021, 20:15
roi.de.trefle a écrit :
19 janv. 2021, 19:48
clarine a écrit :
19 janv. 2021, 19:31
Il s'agit peut-être de distinguer télétravail exceptionnel (toutes les boîtes qui peuvent faire télétravailler le font à plus ou moins de jours/semaine) qui a vocation à être exceptionnel (combien de boîtes reprendront en présentiel plein tube une fois la pandémie contrôlée, que ce soit par un vaccin ou un traitement ?) et télétravail régulier qui a vocation à perdurer au delà de la crise actuelle ?
pas sûr qu'elles soient si nombreuses à reprendre à "plein tube" même l'administration pérennise le télétravail..
Oui, il y a assurément un mvt de fond et cette crise a permis de prendre 5 ou 10 ans d'avance sur ce sujet, pour le meilleur ou pour le pire. Quant à la systématisation de 2 ou 3 jours de télétravail à tous les salariés (ou au moins aux volontaires), j'attends de voir.
Chez moi certains sont déjà en TT 2j par semaines depuis plus de 5ans.. la négociation en cours pour le nouvel accord c est pour passer a 3j..
En tant que manager de proximité je trouve que je pilote mieux depuis la maison qu'au bureau...
Je me prends moins la tête, pas besoin de gérer la disponibilité des gens pour faire passer un message.. je fais un Skype a 3 personnes ils le lisent quand ils sont disponibles, c est pas a 5mns près..
Les points par conf call sont bcp plus efficaces, on se dit la même chose que sur site en 2 fois moins de temps..
Les jours aux bureaux sont aussi plus productifs.. tout le monde et conscient qu'il faut profiter de ces jours là pour des échanges en tête à tête sur des sujets plus techniques..

Le seul frein que je voyais c etait l équipement à la maison.. malheureusement plusieurs collaborateurs n'ont pas un outil de travail en adéquation avec leur boulot....
Ça fait baisser un peu la productivité du coup mais en fait vu qu'il n y a plus de transport les gens travaillent plus longtemps chez eux donc a la fin ça revient au même...

En fait je vois que des avantages finalement.. :roll:

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 43495
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#7297 Message par slash33 » 19 janv. 2021, 22:57

clarine a écrit :
19 janv. 2021, 21:34
C'est ce que nous venons de négocier : forfait annuel pouvant aller jusqu'à un max de 120 jours.
Ben je suis à l'année pleine (5/7) et il n'y a pas eu besoin de négocier.

Avatar du membre
clarine
-+
-+
Messages : 2330
Enregistré le : 20 juin 2015, 19:10

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#7298 Message par clarine » 19 janv. 2021, 23:16

La négociation, c'est pour l'après. Notre accord télétravail arrivait à échéance en février. Pour l'instant, nous sommes toujours sous le régime exceptionnel à 5j/5 sauf pour les activités non télétravaillables, évidemment.

Ben92
-++
-++
Messages : 4568
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#7299 Message par Ben92 » 20 janv. 2021, 00:49

BFM Enquête 23 septembre 2021 : Les désenchantés du retour en présentiel.

"Alors que la vie renaît en cette fin d'épidémie dans un bonheur presque unanime, quelques travailleurs font entendre une voie discordante. Le retour en présentiel 4 jours par semaine décrété par la plupart des entreprises est pour le eux une douche froide, la fin d'une paranthese enchantée."

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 15563
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: [Ça baisse] Notaires : une chute des prix de 10 à 15%..

#7300 Message par pimono » 20 janv. 2021, 03:57

je vois pas trop des employeurs, même dans la fonction public, payer des gens à glandouiller à la maison. Faut évidemment pas rêver, tout cela va mettre en avant la productivité du télétravailleur en évidence, pour mieux le "fistfucker" dans un second temps ! Tout cela est gros comme un camion.
"Ils feront le travail pour nous et nous prospérerons grâce à leurs dettes et leur dur labeur, ...nous continuerons à les faire vivre dans la peur et la colère par l’image et le son."