Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
Delambre
-++
-++
Messages : 4315
Enregistré le : 28 mars 2013, 00:19

Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#1 Message par Delambre » 10 avr. 2020, 11:17

Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

ENQUÊTE - C’est un projet qu’ils mûrissaient de longue date ou une subite prise de conscience. Pour ces habitants de grandes villes, le confinement a été une révélation : c'est certain, dès qu'ils en auront la possibilité, ils partiront habiter à la campagne.
Par Rozenn Le Carboulec
Publié hier à 18:33, mis à jour il y a 22 min

Image
Assistera-t-on, ces prochains mois, à de nombreuses reconversions et à un exode massif loin des villes?
65183986/capude1957 - stock.adobe.com


Ces Français ne font pas partie des citadins qui ont fui leur grande ville pour aller se confiner au vert. Mais ils en ont rêvé eux aussi et, aujourd’hui, ils nourrissent des espoirs plus grands: c’est décidé, après la crise du Covid-19, ils quitteront définitivement la ville.

«Être confinés à deux dans un 40m2, sans balcon en banlieue parisienne, ça fait travailler l’esprit sur ce qu’on veut. On n’arrête pas de regarder des maisons magnifiques, au même prix que les appartements d’ici, qui sont hors d’Île-de-France», confie Estelle, 26 ans, qui habite à Cergy (95) avec son compagnon.

Quitter Paris est aussi devenu une forme d’urgence pour Stéphane*, 34 ans, qui vient de se séparer: «C’est une vieille envie que cette crise réactive. Depuis le début du confinement, je me demande ce que je fous là. C’est un ping-pong dans ma tête.» Dans cette capitale qui tourne au ralenti, il estime qu’il a «toujours à peu près la même vie de c…, sauf qu’à côté il n’y a plus tout ce qui fait l’attrait de Paris».

Même chose pour Nicolas, 36 ans, qui avait prévu avec sa compagne de quitter Toulouse pour une ville rurale du Tarn. Un projet qui sortira consolidé de cette pause forcée : « Notre confinement actuel dans un appartement sous les toits sans balcon ni jardin est bien sûr sans commune mesure avec celui d’une multitude de personnes qui subissent une promiscuité à cinq ou six dans 30 m2. Mais nos amis qui sont déjà à la campagne et nous disent s’occuper de leur petit jardin et pouvoir respecter scrupuleusement le confinement en de longues promenades dans les bois sans croiser une seule âme nous rappellent qu’on peut aspirer à mieux. »

“Il y aura des retours critiques sur la politique de la ville, sur le concept même de l’habitat et l’absence de réflexion sur la vie en espace restreint ” JEAN-DIDIER URBAIN, SOCIOLOGUE

Pour le sociologue Jean-Didier Urbain, auteur de Paradis Vert (Payot, 2008), cette crise révèle surtout une carence en termes de politique d’habitat, à Paris mais pas seulement. « Il y aura des retours critiques sur la politique de la ville, sur le concept même de l’habitat et l’absence de réflexion sur la vie en espace restreint », prévient-il.

Malgré les nombreuses plantes vertes qui donnent à leur intérieur un semblant de « petite jungle », Nicolas et sa compagne ont toujours ressenti l’« appel de la nature », et particulièrement en ce moment. Pas étonnant, estime le sociologue Jean Viard, spécialiste des rapports entre ville et campagne, qui rappelle que la nature a toujours été un refuge : « À une époque, on n’avait pas de frigidaire, donc le seul moyen d’avoir des fruits, légumes et viandes de qualité c’était d’avoir un pied-à-terre à la campagne, y compris pour les gens les plus populaires. »

Alors que l’on remet actuellement en cause nos modes de production, Estelle, tout comme Stéphane, veulent « consommer plus local », quitte à produire leurs denrées eux-mêmes. « Je me dis que je serais plus à l’abri dans un endroit où il n’y a personne, d’autant plus si je réussis à construire une forme d’autarcie », confie Stéphane, qui n’aura pas de mal à s’insérer ailleurs en tant que boucher. Sylvie, 41 ans, voit carrément dans cette épidémie de Covid-19 « un signal d’alarme de quelque chose de plus grave à venir ». Il y a trois ans, elle et son conjoint sont tombés dans la collapsologie : la littérature consacrée à l’effondrement possible de notre civilisation est abondante. Ils ont voulu quitter leur logement des Lilas (93) : « On a commencé à se dire qu’en cas de catastrophe, de remise en cause des circuits de production, vivre en ville n’était pas terrible », raconte Sylvie, qui est née dans une des plus grandes métropoles mondiales - Sao Paulo, au Brésil. Leur envie est plus que jamais réactivée aujourd’hui, notamment pour offrir de meilleures conditions de vie à leurs deux enfants. Mais aussi pour des raisons économiques : « Je ne gagne pas assez ma vie pour vivre en région parisienne et cette épidémie m’en fait prendre conscience », met en avant cette journaliste pigiste. Pour imaginer et financer ce projet, Sylvie et son conjoint ne sont d’ailleurs pas deux, mais quatre : ils achèteraient avec un couple d’amis.

Partir à la campagne ne serait ainsi pas forcément un privilège de nantis, au contraire. « Un emplacement de camping sur deux est loué à l’année. Il y a aussi le phénomène du cabanisme en France, c’est-à-dire acheter une parcelle agricole abandonnée sur laquelle on installe une caravane qui sert d’habitat alternatif », décrit par exemple Jean-Didier Urbain.

À cette reconfiguration de l’habitat va par ailleurs s’ajouter celle du travail, estime Jean Viard : « La suite logique, c’est que l’on se dise que seuls les gens utiles à la ville au quotidien doivent y habiter, autrement dit ceux qui y travaillent actuellement. Ceux que l’on appelle les “petits métiers” vont peut-être avoir la priorité des logements sociaux », pronostique-t-il. C’est d’ailleurs aussi parce qu’elle a le sentiment de ne pas être « utile » qu’Estelle souhaite quitter Cergy. « On se rend compte que nos boulots ne sont pas nécessaires et ne constituent pas des piliers pour soutenir notre société. Si on n’existe pas, ça ne change rien », observe cette chargée d’actions culturelles dans une salle de concert, qui pense ouvrir un salon de thé.

Même réflexion du côté de Nicolas, qui travaille comme « site reliability engineer », « le nom pompeux pour désigner ceux qui conçoivent et maintiennent les infrastructures en conditions opérationnelles dans les datacenters ». Il souhaite quitter son emploi, où « l’absurdité est à son comble », pour s’engager dans une société coopérative et participative tournée vers l’économie circulaire, avec un restaurant et un bar. Est-ce pour autant que l’on assistera, ces prochains mois, à de nombreuses reconversions et à un exode massif loin des villes ? « Dans la hiérarchie symbolique des valeurs, les bureaucrates en col blanc avaient écrasé les autres métiers, mais on se rend compte qu’ils sont en partie inutiles », commente Jean Viard, pour qui le « désir provincial », très présent chez les citadins, va être renforcé et favoriser le télétravail, tout comme le développement de « tiers lieux » ou le coworking.

Aussi ce confinement pourrait-il surtout conduire à « une modification de la relation entre ville et campagne », selon Jean-Didier Urbain. Une nouvelle façon de répartir son travail encouragerait une forme de « double résidentialité équilibrée ». « Tous ces facteurs peuvent aller dans le même sens : à défaut de quitter la ville définitivement, on espacera ses temps de fréquentation », prévoit le sociologue. Mais même si Nicolas concède que son rêve d’isolement total restera probablement une utopie, il garde le cap fixé avec sa compagne pour leur « retour à la campagne ». Pour lui, pas d’entredeux : « C’est la cabane au fond des bois sinon rien. »

■ * Le prénom a été modifié.
LA QUÊTE DE LA MAISON IDÉALE

Le logement propice à un confinement heureux n’est peut-être pas celui que l’on croit. C’est tout l’objet de Chez soi. Une odyssée de l’espace domestique, l’ouvrage réalisé par la journaliste Mona Chollet, actuellement en accès libre sur le site des Éditions Zones.

« Un logement digne de ce nom ne devrait pas représenter un but, une finalité, mais un point de départ - vers des destinations inconnues et imprévisibles. Car il n’est pas seulement un abri : il est aussi un tremplin », écrit-elle.

Que l’on soit casanier et citadin ou aventurier et avide d’espaces verts, cet essai est un condensé de réflexions riches et argumentées sur notre rapport à notre logement.

Une lecture assurément inspirante, et d’autant plus si l’on est en proie à des questionnements existentiels sur nos modes de vie et nos habitats.
https://www.lefigaro.fr/actualite-franc ... t-20200409
La femme est avant tout la femelle de l'homme.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 21492
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#2 Message par kamoulox » 10 avr. 2020, 12:07

On en reviens au même. Entre le vouloir et le pouvoir il y a un océan entre les 2.

Avatar du membre
parisien
-+
-+
Messages : 2229
Enregistré le : 18 sept. 2009, 09:48

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#3 Message par parisien » 10 avr. 2020, 12:15

Si il devait y avoir un mouvement massif de ce type (mais je n'y crois pas trop), ça signifierai une chute substantielle des prix en petite couronne parisienne...

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 21492
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#4 Message par kamoulox » 10 avr. 2020, 12:21

parisien a écrit :
10 avr. 2020, 12:15
Si il devait y avoir un mouvement massif de ce type (mais je n'y crois pas trop), ça signifierai une chute substantielle des prix en petite couronne parisienne...
Il y en aura c’est évident. Maintenant de là à appeler un « exode » je ne pense pas.

C’est beau sur le papier mais quitter un job à 50k et plus va trouver ça en province 😂

Par contre beaucoup de petits salaires vont le faire. Caissière à lidl tu peux le faire n’importe où, et vaut mieux le faire là où l’immobilier est équivalent à 1 smic le m2 plutôt qu’à 6,7 ou 10

Par contre ça va plaider en faveur du télétravail et ça, ça me plaît :mrgreen:

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11113
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#5 Message par Vincent92 » 10 avr. 2020, 12:31

Confinement ou pas, à chaque année, son lot de futurs GJ.
Un marronnier qui semble inépuisable 8)
Le « télétravail » des caissières c’est les bornes automatiques?
Modifié en dernier par Vincent92 le 10 avr. 2020, 12:37, modifié 1 fois.

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 42653
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#6 Message par slash33 » 10 avr. 2020, 12:34

L'impératif du travail aura tôt fait de se rappeler à eux.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 21492
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#7 Message par kamoulox » 10 avr. 2020, 12:37

Vincent92 a écrit :
10 avr. 2020, 12:31
Confinement ou pas, à chaque année, son lot de futurs GJ 8)
:mrgreen:

La ils n’auront plus de sous pour monter à Paris yaura une gilet jaunie partout en France et paris sera plutôt épargnée. Et puis la police va enfin resserrer la vis sur les fauteurs de trouble. Ils vont être obligés s’ils ne veulent pas voir le RN l’emporter.

Après la vaguelette de départ qu’il y aura de la RP ça augmentera encore le salaire moyen par habitant. Resterons que les hauts salaires.

Même les infirmiers voudront fuir en province et s’arrangeront pour suivre leur conjoint. Cet été combo canicule pour finir les vieux qui ont échappés au covid

Avatar du membre
Suricate
Modérateur
Modérateur
Messages : 14217
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12
Localisation : Saumur (49)

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#8 Message par Suricate » 10 avr. 2020, 12:42

kamoulox a écrit :
10 avr. 2020, 12:21
C’est beau sur le papier mais quitter un job à 50k et plus va trouver ça en province 😂
Exemple perso, ça vaut ce que ça vaut. Dans ma boite, PME d'envergure nationale dans petite ville de province de 30 000 habitants, filiale d'un grand groupe international (donc avec des opportunités d'évolution en interne), on cherche un contrôleur de gestion industriel, même pas un mouton à 5 pattes, juste quelqu'un avec un peu d'expérience.

Salaire brut indicatif : 47K€ hors primes. A ce tarif là tu peux te permettre de mettre ton conjoint au chômage le temps qu'il trouve autre chose, tu peux t'acheter une belle baraque et prendre l'apéro au soleil en lieu et place de ton heure de bouchons quotidienne.

Ben on trouve personne...

NB : et c'est pas lié au Covid, c'est tout le temps comme ça.

Avatar du membre
Praséodyme
-++
-++
Messages : 4129
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#9 Message par Praséodyme » 10 avr. 2020, 12:44

Hé 'Mot2Cambronne' !
Qu'ils restent dans leurs clapier à 10k€ le m². Ca fait 15 ans que j'attends et c'est maintenant qu j'étais sur le point d'acheter une maison en grande couronne qu'ils vont venir gonfler les prix ?
Modifié en dernier par Praséodyme le 10 avr. 2020, 12:45, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 34087
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#10 Message par Pi-r2 » 10 avr. 2020, 12:45

Suricate a écrit :
10 avr. 2020, 12:42
juste quelqu'un avec un peu d'expérience.
Le problème est là non ?
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 21492
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#11 Message par kamoulox » 10 avr. 2020, 12:47

Suricate a écrit :
10 avr. 2020, 12:42
kamoulox a écrit :
10 avr. 2020, 12:21
C’est beau sur le papier mais quitter un job à 50k et plus va trouver ça en province 😂
Exemple perso, ça vaut ce que ça vaut. Dans ma boite, PME d'envergure nationale dans petite ville de province de 30 000 habitants, filiale d'un grand groupe international (donc avec des opportunités d'évolution en interne), on cherche un contrôleur de gestion industriel, même pas un mouton à 5 pattes, juste quelqu'un avec un peu d'expérience.

Salaire brut indicatif : 47K€ hors primes. A ce tarif là tu peux te permettre de mettre ton conjoint au chômage le temps qu'il trouve autre chose, tu peux t'acheter une belle baraque et prendre l'apéro au soleil en lieu et place de ton heure de bouchons quotidienne.

Ben on trouve personne...
Ba après peut être qu’à paris les mecs sont à 70k et ils espèrent garder ça en province.

C’est ce qu’il s’est passé pour mon père à bordeaux. La boîte là contacté et il a été pris car les gens qui postulaient venaient tous de paris et voulaient 70k du fait que cert une très grosse boîte.
Par contre même 80 à paris il n’y allait pas.

Mon père gagne maintenant dans ces eaux là que tu décris et il est bien heureux.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11113
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#12 Message par Vincent92 » 10 avr. 2020, 12:48

Suricate a écrit :
10 avr. 2020, 12:42
kamoulox a écrit :
10 avr. 2020, 12:21
C’est beau sur le papier mais quitter un job à 50k et plus va trouver ça en province 😂
Exemple perso, ça vaut ce que ça vaut. Dans ma boite, PME d'envergure nationale dans petite ville de province de 30 000 habitants, filiale d'un grand groupe international (donc avec des opportunités d'évolution en interne), on cherche un contrôleur de gestion industriel, même pas un mouton à 5 pattes, juste quelqu'un avec un peu d'expérience.

Salaire brut indicatif : 47K€ hors primes. A ce tarif là tu peux te permettre de mettre ton conjoint au chômage le temps qu'il trouve autre chose, tu peux t'acheter une belle baraque et prendre l'apéro au soleil en lieu et place de ton heure de bouchons quotidienne.

Ben on trouve personne...

NB : et c'est pas lié au Covid, c'est tout le temps comme ça.
Acheter une maison de 150m2 (histoire que ça coûte bien cher en entretien mais quand on a vécu dans 60m2 à Bordeaux c'est surement un rêve) pour 250k€ et vivre avec 2800€ net à 4, c'est l'exemple typique du futur GJ.
Presque le portrait robot du rond point qui expliquera dans quelques années que ses dirigeants sont de salops et que c'est la faute des autres si ses charges contraintes (maisons, 2 voitures,...) sont si élevées sans se remettre en question.
Modifié en dernier par Vincent92 le 10 avr. 2020, 12:52, modifié 1 fois.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 22436
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#13 Message par lecriminel » 10 avr. 2020, 12:51

Suricate a écrit :
10 avr. 2020, 12:42

Salaire brut indicatif : 47K€ hors primes. A ce tarif là tu peux te permettre de mettre ton conjoint au chômage le temps qu'il trouve autre chose, tu peux t'acheter une belle baraque et prendre l'apéro au soleil en lieu et place de ton heure de bouchons quotidienne.

Ben on trouve personne...
sur combien d'appelés ?
quelle est la paie à Paris ?
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 22436
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#14 Message par lecriminel » 10 avr. 2020, 12:59

Vincent92 a écrit :
10 avr. 2020, 12:48
Acheter une maison de 150m2 (histoire que ça coûte bien cher en entretien mais quand on a vécu dans 60m2 à Bordeaux c'est surement un rêve) pour 250k€ et vivre avec 2800€ net à 4, c'est l'exemple typique du futur GJ.
Presque le portrait robot du rond point qui expliquera dans quelques années que ses dirigeants sont de salops sans se remettre en question.
je pense que le GJ moyen est tout de même sensiblement plus pauvre.
C'est un mouvement que, par sa masse, j'explique par la baisse continue du pouvoir d'achat, voire de la fin des espoirs de progression sociale, plus que par la pauvreté elle-même, mais ça touche malgré tout les plus modestes en premier.
D'ailleurs, si c'était possible, je me demande à quels revenus ça correspond en RP pour avoir un niveau de vie équivalent.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11113
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#15 Message par Vincent92 » 10 avr. 2020, 13:03

lecriminel a écrit :
10 avr. 2020, 12:59
Vincent92 a écrit :
10 avr. 2020, 12:48
Acheter une maison de 150m2 (histoire que ça coûte bien cher en entretien mais quand on a vécu dans 60m2 à Bordeaux c'est surement un rêve) pour 250k€ et vivre avec 2800€ net à 4, c'est l'exemple typique du futur GJ.
Presque le portrait robot du rond point qui expliquera dans quelques années que ses dirigeants sont de salops sans se remettre en question.
je pense que le GJ moyen est tout de même sensiblement plus pauvre.
C'est un mouvement que, par sa masse, j'explique par la baisse continue du pouvoir d'achat, voire de la fin des espoirs de progression sociale, plus que par la pauvreté elle-même, mais ça touche malgré tout les plus modestes en premier.
D'ailleurs, si c'était possible, je me demande à quels revenus ça correspond en RP pour avoir un niveau de vie équivalent.
C'est un réflexe de rural de vouloir comparer le coût de la vie en vivant "comme à la campagne".
Les urbains et ruraux ne vivent pas de la même manière.
Il semble très important pour un rural d'avoir une très grande maison et des voitures. Il consacrera par contre en général assez peu de budget à ses sorties et budget annexe car presque inexistant (pas de uber, pas de deliveroo, peu de bars, de restaurants, week end,...).
En comparant les niveaux de vie en vivant comme à la campagne en ville, il n'y a clairement pas (et il n'y a jamais eu) équivalence. Si on veut vivre comme ca, il faut mieux vivre à la campagne. A moins d'avoir un énorme salaire en milieu urbain ou des obligations professionnelles.
Malheureusement pour le plus casanier, il faut qu'ils ont rêvé un peu sur leboncoin, les obligations professionnelles peuvent assez souvent se rappeler à eux.
Modifié en dernier par Vincent92 le 10 avr. 2020, 13:11, modifié 1 fois.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 21492
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#16 Message par kamoulox » 10 avr. 2020, 13:09

Pas besoin de uber et compagnie en province. Pourquoi faire? De toutes façons il y en a aussi faut pas croire. Pas dans les villages of course.

Seul une poignée de personnes ont un intérêt d’aller à Paris réduire le cadre de vie pour faire décoller leur carrière.

Pour les autres c’est à fuir. Même ignat l’évite on peut pas dire que c’est un gilet jaune, il pourrait parfaitement avoir le confort à paris.

Avatar du membre
parisien
-+
-+
Messages : 2229
Enregistré le : 18 sept. 2009, 09:48

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#17 Message par parisien » 10 avr. 2020, 13:10

Vincent92 a écrit :
10 avr. 2020, 12:48
Acheter une maison de 150m2 (histoire que ça coûte bien cher en entretien mais quand on a vécu dans 60m2 à Bordeaux c'est surement un rêve) pour 250k€ et vivre avec 2800€ net à 4, c'est l'exemple typique du futur GJ.
Presque le portrait robot du rond point qui expliquera dans quelques années que ses dirigeants sont de salops et que c'est la faute des autres si ses charges contraintes (maisons, 2 voitures,...) sont si élevées sans se remettre en question.
Un peut stressé en ce moment ? Besoin de se défouler en fantasmant sur des supposés Gilet Jaunes et leurs hypothétiques choix de vie ?
Je comprend, c'est du pour tout le monde, ces jours-ci...
Mais c'est pas le sujet de la file.

Avatar du membre
Suricate
Modérateur
Modérateur
Messages : 14217
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12
Localisation : Saumur (49)

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#18 Message par Suricate » 10 avr. 2020, 13:10

Vincent92 a écrit :
10 avr. 2020, 12:48
Acheter une maison de 150m2 (histoire que ça coûte bien cher en entretien mais quand on a vécu dans 60m2 à Bordeaux c'est surement un rêve) pour 250k€ et vivre avec 2800€ net à 4, c'est l'exemple typique du futur GJ.
Tu rajouteras un deuxième salaire tu seras gentil, tu sais dans les villes de province on trouve du boulot aussi facilement que dans les grandes métropoles quand on est formé et volontaire. Même au SMIC ça fait du 4000€ net par mois pour deux têtes. Après tout le monde n'est pas obligé d'acheter une maison à 250K€ (et mon petit doigt me dit que les parisiens ont des apports conséquents) mais 1000€ de crédit pour 4000€ de revenus nets c'est pas donné à tous les gilets jaunes non plus.
Bref, si tu connais des gens qui savent se servir d'excel et qui savent compter / gérer un budget n'hésites pas à me faire suivre leur CV, nous étudions toutes les propositions :wink:

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11113
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#19 Message par Vincent92 » 10 avr. 2020, 13:12

parisien a écrit :
10 avr. 2020, 13:10
Vincent92 a écrit :
10 avr. 2020, 12:48
Acheter une maison de 150m2 (histoire que ça coûte bien cher en entretien mais quand on a vécu dans 60m2 à Bordeaux c'est surement un rêve) pour 250k€ et vivre avec 2800€ net à 4, c'est l'exemple typique du futur GJ.
Presque le portrait robot du rond point qui expliquera dans quelques années que ses dirigeants sont de salops et que c'est la faute des autres si ses charges contraintes (maisons, 2 voitures,...) sont si élevées sans se remettre en question.
Un peut stressé en ce moment ? Besoin de se défouler en fantasmant sur des supposés Gilet Jaunes et leurs hypothétiques choix de vie ?
Je comprend, c'est du pour tout le monde, ces jours-ci...
Mais c'est pas le sujet de la file.
Personnellement, je suis à la campagne en ce moment et depuis 3 semaines. Je suis un opportuniste (ce qui n'est pas la même chose qu'un rêveur) 8)

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 22436
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#20 Message par lecriminel » 10 avr. 2020, 13:13

Vincent92 a écrit :
10 avr. 2020, 13:03
Les urbains et ruraux ne vivent pas de la même manière.
on est d'accord,
ce que je veux dire c'est que ce que tu appelles GJ à 4.000 brut/mois,
c'est un véritable pacha par rapport à celui qui combine 2 boulots en RP en passant 3h dans les TC, et celui-là tu ne l'appelleras pas forcément GJ.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11113
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#21 Message par Vincent92 » 10 avr. 2020, 13:16

lecriminel a écrit :
10 avr. 2020, 13:13
Vincent92 a écrit :
10 avr. 2020, 13:03
Les urbains et ruraux ne vivent pas de la même manière.
on est d'accord,
ce que je veux dire c'est que ce que tu appelles GJ à 4.000 brut/mois,
c'est un véritable pacha par rapport à celui qui combine 2 boulots en RP en passant 3h dans les TC, et celui-là tu ne l'appelleras pas forcément GJ.
Aucun doute mais tout le monde ne vit pas à 1h30 de son travail en RP. La moyenne est de 45 minutes aller + retour (contre 28 minutes en zone rurale). Mais bon, les clichés ont la vie dure.
Personnellement, je suis à 30-35 minutes à pied de mon travail et à 20-25 minutes en prenant les TC.
Modifié en dernier par Vincent92 le 10 avr. 2020, 13:17, modifié 2 fois.

Avatar du membre
Suricate
Modérateur
Modérateur
Messages : 14217
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12
Localisation : Saumur (49)

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#22 Message par Suricate » 10 avr. 2020, 13:16

Vincent92 a écrit :
10 avr. 2020, 13:12
Personnellement, je suis à la campagne en ce moment et depuis 3 semaines. Je suis un opportuniste (ce qui n'est pas la même chose qu'un rêveur) 8)
J'ai l'impression que ça commence à te peser. C'est quoi qui te manque le plus ?

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11113
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#23 Message par Vincent92 » 10 avr. 2020, 13:21

Suricate a écrit :
10 avr. 2020, 13:16
Vincent92 a écrit :
10 avr. 2020, 13:12
Personnellement, je suis à la campagne en ce moment et depuis 3 semaines. Je suis un opportuniste (ce qui n'est pas la même chose qu'un rêveur) 8)
J'ai l'impression que ça commence à te peser. C'est quoi qui te manque le plus ?
Ca ne me pèse pas vraiment. Mais j'aime bien voir mes proches et amis autour d'un verre ou d'un bon repas par exemple.
Pas beaucoup de boulot, c'est aussi un peu chiant.
Niveau activité, vu qu'on est confiné, cela ne change de toute manière pas grand chose. C'est pour cela, vu que je suis en télétravail, que j'ai choisi d'aller ailleurs pour cette période.

Avatar du membre
Suricate
Modérateur
Modérateur
Messages : 14217
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12
Localisation : Saumur (49)

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#24 Message par Suricate » 10 avr. 2020, 13:22

Vincent92 a écrit :
10 avr. 2020, 13:21
Niveau activité, vu qu'on est confiné, cela ne change de toute manière pas grand chose. C'est pour cela, vu que je suis en télétravail, que j'ai choisi d'aller ailleurs pour cette période.
Ben si ça ne change pas grand chose pourquoi avoir fui ?

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11113
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#25 Message par Vincent92 » 10 avr. 2020, 13:23

Suricate a écrit :
10 avr. 2020, 13:22
Vincent92 a écrit :
10 avr. 2020, 13:21
Niveau activité, vu qu'on est confiné, cela ne change de toute manière pas grand chose. C'est pour cela, vu que je suis en télétravail, que j'ai choisi d'aller ailleurs pour cette période.
Ben si ça ne change pas grand chose pourquoi avoir fui ?
Pas davantage à rester en ville je voulais dire. Donc, quitte à être presque 100% casanier, autant choisir un logement très confortable avec un très belle vue.
Modifié en dernier par Vincent92 le 10 avr. 2020, 13:25, modifié 2 fois.

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 32110
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#26 Message par ignatius » 10 avr. 2020, 13:24

kamoulox a écrit :
10 avr. 2020, 13:09
Seul une poignée de personnes ont un intérêt d’aller à Paris réduire le cadre de vie pour faire décoller leur carrière.

Pour les autres c’est à fuir. Même ignat l’évite on peut pas dire que c’est un gilet jaune, il pourrait parfaitement avoir le confort à paris.
Ben justement Ignatius il peut taper actuellement dans les 80 k€ en province, bientôt 95 k€ d'ici 1 an et demi si tout se passe bien, alors qu'à Bercy je gagnerai peut être 5 k€ de plus.
Ce serait quoi l'intérêt ?
Me rapprocher du Directeur Général et des Ministres ?
Dans quel but ?
Je n'ai pas d'ambition politique, je ne souhaite pas de pouvoir particulier, mon salaire me convient parfaitement.
Madame a un boulot qu'elle adore, avec des conditions à faire rêver (54 jours de congés + RTT) et un salaire pas trop dégueu maintenant qu'elle est cadre A (bon ça représente quand même moins que mon premier salaire en 2002 à Niort :mrgreen: )
Si je m'en vais un jour définitivement, ce sera pour la Gironde, la Bretagne et/ou la façade atlantique. Outre Bordeaux et le bassin d'Arcachon, j'ai un petit faible pour Nantes, Angers, Rennes, Saint Malo, Vannes, La Rochelle...
Modifié en dernier par ignatius le 10 avr. 2020, 13:26, modifié 1 fois.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
Suricate
Modérateur
Modérateur
Messages : 14217
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12
Localisation : Saumur (49)

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#27 Message par Suricate » 10 avr. 2020, 13:24

Vincent92 a écrit :
10 avr. 2020, 13:23
Pas davantage en ville donc autant choisir un logement plus confortable avec un très belle vue.
:lol:

Il est marrant, je l'aime beaucoup.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 22436
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#28 Message par lecriminel » 10 avr. 2020, 13:29

Vincent92 a écrit :
10 avr. 2020, 13:16
Personnellement, je suis à 30-35 minutes à pied de mon travail et à 20-25 minutes en prenant les TC.
je parlais d'un type avec 2 boulots, mais ce n'est pas là où je voulais en venir:
j'ai l'impression que tu te fais une idée de fausse de la GJie, ce ne sont pas des gens qui sont à bout parce qu'ils ont des charges fixes trop lourdes (leur seule charge fixe plus lourde c'est le chauffage à cause de la surface, tout le reste leur revient pareil ou moins cher que les zones plus denses), d'abord c'est un melting pot, mais je pense que les points communs plus nombreux sont la baisse du pouvoir d'achat pendant que certains s'en mettent plein les fouilles (avec le mensonge de l'inflation officielle, on est tous concernés et la détérioration du marché du travail: on a un travail à temps partiel, ou on est surdiplomé, ou au chomage, et même ceux qui bossent à temps plein gagnent moins qu'avant), la baisse des services publics (essentiellement la santé, on est aussi tous concernés mais encore plus à la campagne), et la défiance vis à vis des malhonnêtes qui nous gouvernent depuis des années (demande du RIC). Bref des gens comme toi. Peut-être parce qu'à Paris, on ne bouge pas avant d'être bien dans la mouise, tu t'es fait une image fausse d'eux.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11113
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#29 Message par Vincent92 » 10 avr. 2020, 13:30

Suricate a écrit :
10 avr. 2020, 13:24
Vincent92 a écrit :
10 avr. 2020, 13:23
Pas davantage en ville donc autant choisir un logement plus confortable avec un très belle vue.
:lol:

Il est marrant, je l'aime beaucoup.
C'est sincère. Si à part ton boulot tu passes presque tout ton temps chez toi, autant être proche de ton travail et avoir un logement confortable. Si tu es en télétravail, que tu ne sors presque jamais et que tu utilises peu les services, je comprends complètement que la qualité de ton logement soit presque l'unique critère :mrgreen:

Avatar du membre
Bidibulle
~~+
~~+
Messages : 8121
Enregistré le : 06 sept. 2007, 13:38
Localisation : Dans les volcans qui riaient très fort

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#30 Message par Bidibulle » 10 avr. 2020, 13:33

ignatius a écrit :
10 avr. 2020, 13:24
kamoulox a écrit :
10 avr. 2020, 13:09
Seul une poignée de personnes ont un intérêt d’aller à Paris réduire le cadre de vie pour faire décoller leur carrière.

Pour les autres c’est à fuir. Même ignat l’évite on peut pas dire que c’est un gilet jaune, il pourrait parfaitement avoir le confort à paris.
Ben justement Ignatius il peut taper actuellement dans les 80 k€ en province, bientôt 95 k€ d'ici 1 an et demi si tout se passe bien, alors qu'à Bercy je gagnerai peut être 5 k€ de plus.
Ce serait quoi l'intérêt ?
Me rapprocher du Directeur Général et des Ministres ?
Dans quel but ?
Je n'ai pas d'ambition politique, je ne souhaite pas de pouvoir particulier, mon salaire me convient parfaitement.
Madame a un boulot qu'elle adore, avec des conditions à faire rêver (54 jours de congés + RTT) et un salaire pas trop dégueu maintenant qu'elle est cadre A (bon ça représente quand même moins que mon premier salaire en 2002 à Niort :mrgreen: )
Si je m'en vais un jour définitivement, ce sera pour la Gironde, la Bretagne et/ou la façade atlantique. Outre Bordeaux et le bassin d'Arcachon, j'ai un petit faible pour Nantes, Angers, Rennes, Saint Malo, Vannes, La Rochelle...
C'te misère. Putain de gel du point d'indice.
Il y a assez de tout dans le monde pour satisfaire aux besoins de l'homme, mais pas assez pour assouvir son avidité. (Gandhi)

Avatar du membre
Bidibulle
~~+
~~+
Messages : 8121
Enregistré le : 06 sept. 2007, 13:38
Localisation : Dans les volcans qui riaient très fort

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#31 Message par Bidibulle » 10 avr. 2020, 13:34

Suricate a écrit :
10 avr. 2020, 12:42
kamoulox a écrit :
10 avr. 2020, 12:21
C’est beau sur le papier mais quitter un job à 50k et plus va trouver ça en province 😂
Exemple perso, ça vaut ce que ça vaut. Dans ma boite, PME d'envergure nationale dans petite ville de province de 30 000 habitants, filiale d'un grand groupe international (donc avec des opportunités d'évolution en interne), on cherche un contrôleur de gestion industriel, même pas un mouton à 5 pattes, juste quelqu'un avec un peu d'expérience.

Salaire brut indicatif : 47K€ hors primes. A ce tarif là tu peux te permettre de mettre ton conjoint au chômage le temps qu'il trouve autre chose, tu peux t'acheter une belle baraque et prendre l'apéro au soleil en lieu et place de ton heure de bouchons quotidienne.

Ben on trouve personne...

NB : et c'est pas lié au Covid, c'est tout le temps comme ça.
47k€, c'est les indemnités d'un stagiaire chez les contrôleurs de gestion.
Il y a assez de tout dans le monde pour satisfaire aux besoins de l'homme, mais pas assez pour assouvir son avidité. (Gandhi)

alpha2
~~+
~~+
Messages : 5011
Enregistré le : 08 mars 2015, 16:17

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#32 Message par alpha2 » 10 avr. 2020, 13:35

Vincent92 a écrit :
10 avr. 2020, 13:16
Aucun doute mais tout le monde ne vit pas à 1h30 de son travail en RP. La moyenne est de 45 minutes aller + retour (contre 28 minutes en zone rurale). Mais bon,

Source ?

Il me semble que tu es très optimiste. C'est plutôt 45 minutes aller simple.

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 32110
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#33 Message par ignatius » 10 avr. 2020, 13:37

Bidibulle a écrit :
10 avr. 2020, 13:33
ignatius a écrit :
10 avr. 2020, 13:24
kamoulox a écrit :
10 avr. 2020, 13:09
Seul une poignée de personnes ont un intérêt d’aller à Paris réduire le cadre de vie pour faire décoller leur carrière.

Pour les autres c’est à fuir. Même ignat l’évite on peut pas dire que c’est un gilet jaune, il pourrait parfaitement avoir le confort à paris.
Ben justement Ignatius il peut taper actuellement dans les 80 k€ en province, bientôt 95 k€ d'ici 1 an et demi si tout se passe bien, alors qu'à Bercy je gagnerai peut être 5 k€ de plus.
Ce serait quoi l'intérêt ?
Me rapprocher du Directeur Général et des Ministres ?
Dans quel but ?
Je n'ai pas d'ambition politique, je ne souhaite pas de pouvoir particulier, mon salaire me convient parfaitement.
Madame a un boulot qu'elle adore, avec des conditions à faire rêver (54 jours de congés + RTT) et un salaire pas trop dégueu maintenant qu'elle est cadre A (bon ça représente quand même moins que mon premier salaire en 2002 à Niort :mrgreen: )
Si je m'en vais un jour définitivement, ce sera pour la Gironde, la Bretagne et/ou la façade atlantique. Outre Bordeaux et le bassin d'Arcachon, j'ai un petit faible pour Nantes, Angers, Rennes, Saint Malo, Vannes, La Rochelle...
C'te misère. Putain de gel du point d'indice.
C'est clair. Mes prédécesseurs à mon poste gagnaient bien plus (a minima 30 %).
Génération sacrifiée :evil:
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
Suricate
Modérateur
Modérateur
Messages : 14217
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12
Localisation : Saumur (49)

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#34 Message par Suricate » 10 avr. 2020, 13:38

Bidibulle a écrit :
10 avr. 2020, 13:34
47k€, c'est les indemnités d'un stagiaire chez les contrôleurs de gestion.
:mrgreen:

Avatar du membre
Bidibulle
~~+
~~+
Messages : 8121
Enregistré le : 06 sept. 2007, 13:38
Localisation : Dans les volcans qui riaient très fort

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#35 Message par Bidibulle » 10 avr. 2020, 13:38

ignatius a écrit :
10 avr. 2020, 13:37
C'est clair. Mes prédécesseurs à mon poste gagnaient bien plus (a minima 30 %).
Génération sacrifiée :evil:
Te monte tout de même pas trop le bourrichon avec tes copains sur les ronds-points.
Il y a assez de tout dans le monde pour satisfaire aux besoins de l'homme, mais pas assez pour assouvir son avidité. (Gandhi)

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 32110
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#36 Message par ignatius » 10 avr. 2020, 13:43

Bidibulle a écrit :
10 avr. 2020, 13:38
ignatius a écrit :
10 avr. 2020, 13:37
C'est clair. Mes prédécesseurs à mon poste gagnaient bien plus (a minima 30 %).
Génération sacrifiée :evil:
Te monte tout de même pas trop le bourrichon avec tes copains sur les ronds-points.
J'ai de la chance, vu que je travaille aux impôts, je n'ai aucun ami.
Et encore moins de copains 8)
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
Bidibulle
~~+
~~+
Messages : 8121
Enregistré le : 06 sept. 2007, 13:38
Localisation : Dans les volcans qui riaient très fort

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#37 Message par Bidibulle » 10 avr. 2020, 13:46

ignatius a écrit :
10 avr. 2020, 13:43
Bidibulle a écrit :
10 avr. 2020, 13:38
ignatius a écrit :
10 avr. 2020, 13:37
C'est clair. Mes prédécesseurs à mon poste gagnaient bien plus (a minima 30 %).
Génération sacrifiée :evil:
Te monte tout de même pas trop le bourrichon avec tes copains sur les ronds-points.
J'ai de la chance, vu que je travaille aux impôts, je n'ai aucun ami.
Et encore moins de copains 8)
La tête qu'ils vont faire, eux qui pensaient gagner plus que toi, le jour où ils vont découvrir que tu parlais en salaire mensuel net et pas en annuel brut.
Il y a assez de tout dans le monde pour satisfaire aux besoins de l'homme, mais pas assez pour assouvir son avidité. (Gandhi)

Avatar du membre
Bidibulle
~~+
~~+
Messages : 8121
Enregistré le : 06 sept. 2007, 13:38
Localisation : Dans les volcans qui riaient très fort

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#38 Message par Bidibulle » 10 avr. 2020, 13:48

Pour en revenir aux parisiens qui rêvent de maison à la campagne ... au bout de 2 ans de confinement avec uniquement la fête du terroir, le loto des anciens combattants et le cinéma de plein air les vendredis de juillet et août, ils voudront revenir à leurs bars branchés et leur livreurs de chirashi.
Il y a assez de tout dans le monde pour satisfaire aux besoins de l'homme, mais pas assez pour assouvir son avidité. (Gandhi)

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11113
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#39 Message par Vincent92 » 10 avr. 2020, 14:00

alpha2 a écrit :
10 avr. 2020, 13:35
Vincent92 a écrit :
10 avr. 2020, 13:16
Aucun doute mais tout le monde ne vit pas à 1h30 de son travail en RP. La moyenne est de 45 minutes aller + retour (contre 28 minutes en zone rurale). Mais bon,

Source ?

Il me semble que tu es très optimiste. C'est plutôt 45 minutes aller simple.
Je n'ai pas retrouvé la statistique INSEE donc je mets ca : https://dares.travail-emploi.gouv.fr/IM ... 15-081.pdf
Eux disent 68 minutes aller + retour (donc 34 minutes pour faire domicile => travail) en moyenne pour l'aire urbaine de Paris contre 37 minutes pour les communes isolées hors influences de pôles avec une moyenne tout confondu à 50 minutes.
Tu as sûrement un biais de sélection si tu travailles avec des cadres qui veulent habiter dans une maison et à fortiori si ton travail est à Paris. Ta coiffeuse ou ton boucher par exemple ne traversent probablement pas toute la région pour travailler.
Modifié en dernier par Vincent92 le 10 avr. 2020, 14:06, modifié 2 fois.

Avatar du membre
Suricate
Modérateur
Modérateur
Messages : 14217
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12
Localisation : Saumur (49)

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#40 Message par Suricate » 10 avr. 2020, 14:02

Du coup si on a un parisien qui postule on va refuser. Si c'est pour qu'il se barre au bout de 2 ans ou qu'il fasse une dépression c'est pas la peine.

On n'a pas la cellule psychologique pour faire face.

C'est vraiment compliqué le marché du travail en France.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11113
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#41 Message par Vincent92 » 10 avr. 2020, 14:03

Suricate a écrit :
10 avr. 2020, 14:02
Du coup si on a un parisien qui postule on va refuser. Si c'est pour qu'il se barre au bout de 2 ans ou qu'il fasse une dépression c'est pas la peine.

On n'a pas la cellule psychologique pour faire face.

C'est vraiment compliqué le marché du travail en France.
Il n'y a pas de règle et il en faut pour tout le monde. Tu es bien un ancien urbain qui a eu pas mal la bougeotte. On en reparle donc dans 10 ans, si tu es toujours au même endroit 8)
Pour en revenir à l'article, on en voit tous les ans des semblables. C'est un marronnier...

Avatar du membre
Suricate
Modérateur
Modérateur
Messages : 14217
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12
Localisation : Saumur (49)

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#42 Message par Suricate » 10 avr. 2020, 14:05

Vincent92 a écrit :
10 avr. 2020, 14:00
Eux disent 68 minutes aller + retour (donc 34 minutes pour faire domicile => travail) en moyenne pour l'aire urbaine de Paris contre 37 minutes pour les communes isolées hors influences de pôles.
Une centaine d'heures par an pour avoir le droit de fréquenter les bars branchés et d'utiliser les "services" offerts par la capitale. :!:
Vincent92 a écrit :
10 avr. 2020, 14:03
On en reparle donc dans 10 ans, si tu es toujours au même endroit 8)
Bien avant ça :wink:

Avatar du membre
Suricate
Modérateur
Modérateur
Messages : 14217
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12
Localisation : Saumur (49)

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#43 Message par Suricate » 10 avr. 2020, 14:17

Certes. Le gilet de jaune de province a néanmoins 3 semaines de temps libre de plus que celui de la capitale.
Vincent92 a écrit :
10 avr. 2020, 14:08
Suricate a écrit :
10 avr. 2020, 14:05
Vincent92 a écrit :
10 avr. 2020, 14:00
Eux disent 68 minutes aller + retour (donc 34 minutes pour faire domicile => travail) en moyenne pour l'aire urbaine de Paris contre 37 minutes pour les communes isolées hors influences de pôles.
Une centaine d'heures par an pour avoir le droit de fréquenter les bars branchés et d'utiliser les "services" offerts par la capitale. :!:
C'est des moyennes. Donc, il y en a qui font plus et d'autres qui font moins. A Paris comme ailleurs. A chacun de voir si sa situation peut être optimisée, pourquoi pas en allant à la campagne.
Le problème est souvent le manque de maturité des projets (on ne prenant pas suffisamment en compte les inconvénients et en imaginant l'herbe plus verte ailleurs qu'elle ne l'est) 8)
Je te rejoins, les parisiens qui se retrouvent confinés oublieront cette période au premier Mojito rue des Lombards.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11113
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#44 Message par Vincent92 » 10 avr. 2020, 14:23

Suricate a écrit :
10 avr. 2020, 14:17
Certes. Le gilet de jaune de province a néanmoins 3 semaines de temps libre de plus que celui de la capitale.
Vincent92 a écrit :
10 avr. 2020, 14:08
Suricate a écrit :
10 avr. 2020, 14:05
Vincent92 a écrit :
10 avr. 2020, 14:00
Eux disent 68 minutes aller + retour (donc 34 minutes pour faire domicile => travail) en moyenne pour l'aire urbaine de Paris contre 37 minutes pour les communes isolées hors influences de pôles.
Une centaine d'heures par an pour avoir le droit de fréquenter les bars branchés et d'utiliser les "services" offerts par la capitale. :!:
C'est des moyennes. Donc, il y en a qui font plus et d'autres qui font moins. A Paris comme ailleurs. A chacun de voir si sa situation peut être optimisée, pourquoi pas en allant à la campagne.
Le problème est souvent le manque de maturité des projets (on ne prenant pas suffisamment en compte les inconvénients et en imaginant l'herbe plus verte ailleurs qu'elle ne l'est) 8)
Je te rejoins, les parisiens qui se retrouvent confinés oublieront cette période au premier Mojito rue des Lombards.
Ils ont supporté et oublié les GJ, les grèves, les attentats, etc... Il y a presque des trucs tous les ans à Paris (note que je dis bien Paris et non pas région parisienne. Les GJ et les attentats c'est juste à Paris. Les appartements exigus c'est surtout à Paris et dans quelques autres endroits. Il y a beaucoup de franciliens qui habitent dans un logement confortable) en ce moment.
Ils oublieront pour 95% d'entre eux le confinement de la même manière.
Et les 5% qui partent allaient de toute manière pour la plupart partir. L'arrivée de certains jeunes et le départ de certains vieux est un phénomène récurrent dans cette région. Le solde migratoire est même probablement négatif. Si nous sommes de plus en plus nombreux, c'est avant tout dû aux naissances.
Ce n'est pas vraiment une question de Musée ou de Mojito.
Assez marrant d'ailleurs que cela finisse toujours en une opposition Paris vs le reste alors qu'il ne semble que tu as quitté Bordeaux (qui n'est pas tellement différent de Paris) pour du plus rural.
Modifié en dernier par Vincent92 le 10 avr. 2020, 14:32, modifié 3 fois.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 21492
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#45 Message par kamoulox » 10 avr. 2020, 14:27

Meme pas. Les seules naissances en soldes positif sont dans le 93...

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 30717
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#46 Message par Gpzzzz » 10 avr. 2020, 14:33

on va deja voir comment ca se passe dans les 6semaines a venir pour les 90% de parisiens encore confinés dans leur appart avec les chaleurs qui arrivent..
notre premier ministre la dit, on est qu'au début encore !! :lol:

au dela des travailleurs pour qui, comme le dit Vincent je serais plus mesuré (surtout qu'ils vont pouvoir profiter de plus de telétravail permettant de s'excentrer de la capitale) je pense que l'impact le plus fort d'ici la fin de l'année sera lié aux retraités..
ils sont encore des centaines de milliers (peut être meme plus d'un million ?) a vivre en RP encore, par habitude, pour etre proche de leur enfants / petits enfants.. ce sont des populations qui risquent d’être confinés encore plus longtemps que les autres..

eux une fois libérés ils vont y reflechir a deux fois au moment de reprendre une vie normale.. ce serait pas étonnant qu'on assiste a des ventes massives d'appartements sur cette population qui va partir en province (comme ils auraient déjà du le faire d'ailleurs, mais ce sera le déclic qu'il fallait !)
c'est selon moi l'impact le plus plausible, une forte pression à la vente sur les apparts dans paris + petite couronne
Modifié en dernier par Gpzzzz le 10 avr. 2020, 14:36, modifié 1 fois.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11113
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#47 Message par Vincent92 » 10 avr. 2020, 14:35

Gpzzzz a écrit :
10 avr. 2020, 14:33
on va deja voir comment ca se passe dans les 6semaines a venir pour les 90% de parisiens encore confinés dans leur appart avec les chaleurs qui arrivent..
notre premier ministre la dit, on est qu'au début encore !! :lol:
au dela des travailleurs, je pense que l'impact le plus fort d'ici la fin de l'année sera lié aux retraités.. ils sont encore des centaines de milliers a vivre en RP encore, par habitude, pour etre proche de sa famille.. ce sont des populations qui risquent d'etre confiné encore plus longtemps que les autres..
eux une fois libérés ils vont y reflechir a deux fois avant de reprendre une vie normale.. ce serait pas étonnant qu'on assiste a des ventes massives sur cette population qui va partir en province (comme ils auraient deja du le faire d'ailleurs, mais ce sera le declic qu'il fallait !)
Revendre une maison en IDF pour un appartement ou une maison ailleurs?
Tous ceux qui habitent en IDF n'habitent pas forcément dans un logement exigu. A fortiori les vieux (qui sont en fin de parcours et ont souvent connu de l'immobilier moins cher)

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 30717
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#48 Message par Gpzzzz » 10 avr. 2020, 14:37

Vincent92 a écrit :
10 avr. 2020, 14:35
Gpzzzz a écrit :
10 avr. 2020, 14:33
on va deja voir comment ca se passe dans les 6semaines a venir pour les 90% de parisiens encore confinés dans leur appart avec les chaleurs qui arrivent..
notre premier ministre la dit, on est qu'au début encore !! :lol:
au dela des travailleurs, je pense que l'impact le plus fort d'ici la fin de l'année sera lié aux retraités.. ils sont encore des centaines de milliers a vivre en RP encore, par habitude, pour etre proche de sa famille.. ce sont des populations qui risquent d'etre confiné encore plus longtemps que les autres..
eux une fois libérés ils vont y reflechir a deux fois avant de reprendre une vie normale.. ce serait pas étonnant qu'on assiste a des ventes massives sur cette population qui va partir en province (comme ils auraient deja du le faire d'ailleurs, mais ce sera le declic qu'il fallait !)
Revendre une maison en IDF pour un appartement ou une maison ailleurs?
Tous ceux qui habitent en IDF n'habitent pas forcément dans un logement exigu. A fortiori les vieux (qui sont en fin de parcours)
nan j'ai édité pour etre plus précis.. les maisons en grande couronne ne seront pas impactés.. les gens sont libres dans ces coins la..
je parle des ventes d'appartements en petite couronne pour aller en appartement ou petite maison ailleurs

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11113
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#49 Message par Vincent92 » 10 avr. 2020, 14:40

Gpzzzz a écrit :
10 avr. 2020, 14:37
Vincent92 a écrit :
10 avr. 2020, 14:35
Gpzzzz a écrit :
10 avr. 2020, 14:33
on va deja voir comment ca se passe dans les 6semaines a venir pour les 90% de parisiens encore confinés dans leur appart avec les chaleurs qui arrivent..
notre premier ministre la dit, on est qu'au début encore !! :lol:
au dela des travailleurs, je pense que l'impact le plus fort d'ici la fin de l'année sera lié aux retraités.. ils sont encore des centaines de milliers a vivre en RP encore, par habitude, pour etre proche de sa famille.. ce sont des populations qui risquent d'etre confiné encore plus longtemps que les autres..
eux une fois libérés ils vont y reflechir a deux fois avant de reprendre une vie normale.. ce serait pas étonnant qu'on assiste a des ventes massives sur cette population qui va partir en province (comme ils auraient deja du le faire d'ailleurs, mais ce sera le declic qu'il fallait !)
Revendre une maison en IDF pour un appartement ou une maison ailleurs?
Tous ceux qui habitent en IDF n'habitent pas forcément dans un logement exigu. A fortiori les vieux (qui sont en fin de parcours)
nan j'ai édité pour etre plus précis.. les maisons en grande couronne ne seront pas impactés.. les gens sont libres dans ces coins la..
je parle des ventes d'appartements en petite couronne pour aller en appartement ailleurs
Je n'y crois pas. A mon avis, ils n'ont pas besoin de ca pour avoir un déclic. Les vieux veulent plutôt changer pour un plus petit logement en général. Ils ont l'expérience d'une maison. Notamment des coûts et de l'entretien inhérent. Et ils voient qu'ils sont de moins en moins capable de l'assumer. Cela devient davantage une corvée.
Et eux, plus que les autres, ont envie d'être proche de leur famille. Et d'un hôpital.
Mais bon, nous verrons bien!
Modifié en dernier par Vincent92 le 10 avr. 2020, 14:42, modifié 1 fois.

Ben92
-++
-++
Messages : 4258
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#50 Message par Ben92 » 10 avr. 2020, 14:41

Suricate a écrit :
10 avr. 2020, 14:17
Je te rejoins, les parisiens qui se retrouvent confinés oublieront cette période au premier Mojito rue des Lombards.
Et vous imaginez même pas l'état de transe des milliers de parisiennes célib en manque de sex, à la "libération" ça va être l’orgie. :shock:
Avis aux chasseurs, ce sera premier arrivé premier servi ! 8)

Répondre