Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
Avatar du membre
divorce
Messages : 196
Enregistré le : 19 oct. 2010, 17:31

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#201 Message par divorce » 03 mai 2020, 21:26

RFK1 a écrit :
03 mai 2020, 20:09
Les temps à venir vont être savoureux.
je crains que cela ne soit un brouet amer...

( même nous qui nous abstînmes à l'appel de notre gourou de la bulle immobilière d’investir, serons touchés par le cataclysme qui s'annonce. La décroissance induite par la perte de valeur de l’immobilier emportera tout sur son passage)

Korn
Messages : 1529
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#202 Message par Korn » 03 mai 2020, 21:43

floflo a écrit :
03 mai 2020, 21:16
Korn a écrit :
03 mai 2020, 19:37
"La courbe du troisième est donc scrutée et, avec elle, le comportement des banques. "J'ai très peur de leur attitude, j'ai peur qu'elles plantent le marché", redoute Thierry Delesalle, coprésident de l'Institut notarial de droit immobilier. Le notaire craint que les banques n'augmentent les taux d'intérêts de "manière éhontée", ce qui pourrait dissuader les futurs acquéreurs."

Je trouve cette phrase scandaleuse. Quand les pros de l'immo laissent les prix s'envoler, ils ne se posent pas ces questions. Mais, je vois un moyen simple pour que ce qu'il redoute ne produise pas. A chaque prêt bancaire accordé à un particulier, l'office notarial se porte caution en cas de défaillance de l'emprunteur, histoire que le risque soit réparti :lol:
Ce sont les pros de l’immo qui laissent les prix s’envoler :shock: ?
Si les prix s’envolent, c’est qu'il y a des acquéreurs qui sont prêts à en payer le prix..

Ça rejoint ce que je disais dans une autre file..
En France tout le monde trouve tout scandaleux, on veut bien acheter à des prix incohérents mais après quand on se trouve dans la 'Mot2Cambronne', il faut trouver un responsable qui prenne le risque à sa place..
Les notaires ne vivent pas d’amour et d’eau fraîche, comme dans toutes les professions.

Laissons le marché se réguler de lui même, prêt trop élevé, pas d’acquisition, pas d’acquisition, pas d’intérêts pour la banque..
Ce serait bien qu'on le laisse se réguler de lui-meme mais cela supposerait l'effordrement du marché tant il est gave d'aides. Les pros de l'immobilier n'y sont pas étrangers. Je les entends demander des dispositifs d'aides à la moindre secousse plutôt que de laisser l'offre et la demande se réguler. Donc oui, ils ont laisse les prix s'envoler et y ont plus que contribue.
Modifié en dernier par Korn le 03 mai 2020, 22:02, modifié 1 fois.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 20482
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#203 Message par kamoulox » 03 mai 2020, 21:46

Déjà tu coupes les apl :mrgreen:

La France en feu demain :mrgreen:

Korn
Messages : 1529
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#204 Message par Korn » 03 mai 2020, 21:53

C'est clair, mais s'il n'y avait que les APL.

Mais c'est tout de même extraordinaire ce milieu incapable d'accepter que le marché se grippe et se regule pour mieux repartir. Pas de bol niveau taux on est arrivé au bout du tunnel, il va falloir s'y habituer.J'ajoute que les banques sont dans la 'Mot2Cambronne', il n'y aura pas de cadeau de leur part et je doute que l'Etat les epingle parce qu'elles n'accorderont plus des prêts sur 30 ans à moins de 2% à tout le monde.
Modifié en dernier par Korn le 03 mai 2020, 21:56, modifié 1 fois.

Avatar du membre
RFK1
Messages : 144
Enregistré le : 07 nov. 2009, 22:13
Localisation : Paris

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#205 Message par RFK1 » 03 mai 2020, 21:56

divorce a écrit :
03 mai 2020, 21:26
RFK1 a écrit :
03 mai 2020, 20:09
Les temps à venir vont être savoureux.
je crains que cela ne soit un brouet amer...

( même nous qui nous abstînmes à l'appel de notre gourou de la bulle immobilière d’investir, serons touchés par le cataclysme qui s'annonce. La décroissance induite par la perte de valeur de l’immobilier emportera tout sur son passage)
Mon sarcasme ne précise pas la saveur en question.

Si on a une vision holistique et systémique de la question, alors on fusionne la file sur la collapsologie et celle pertinente sur les prix immobiliers dans les villes surpeuplées et on se pose la bonne question : le droit de propriété sera t-il intact et protégé dans un contexte d'effondrement catabolique (L successifs) ?
Fear not the path of truth for the lack of people walking on it.

Avatar du membre
floflo
+
+
Messages : 3225
Enregistré le : 02 oct. 2008, 23:00

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#206 Message par floflo » 03 mai 2020, 22:06

Je suis pour que l’on supprime toutes ces aides, ça siphonne du pognon qui part en fumée..

Les pros de l’immo sont des pleureuses, certes, mais tu vois, quand j’explique à quelqu’un les dangers des achats en défiscalisation pour lesquels j’ai pu constater des reventes avec perte et fracas, ou que l’achat que va faire une personne est risqué (hors mon contexte professionnel) et que les sirènes de la défiscalisation sont plus fortes, et l’envie d’être propriétaire aussi, « ça-ne-peut-pas-baisser-là-où-j’achète »..
Franchement..

Pour la question des prêts, ça fait un moment, avant le covid que je vois circuler des notes d’information sur le durcissement des conditions d’octroi de crédit.
Avec le covid ça va être saignant..
On a déjà nos premiers refus de prêts qui tombent, (avants contrats signés avant le confinement). Ex : Profession de l’emprunteur : cuisinier..

Avatar du membre
stchong
~~+
~~+
Messages : 8360
Enregistré le : 12 nov. 2014, 11:40

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#207 Message par stchong » 03 mai 2020, 22:19

floflo a écrit :
03 mai 2020, 22:06
Je suis pour que l’on supprime toutes ces aides, ça siphonne du pognon qui part en fumée..

Les pros de l’immo sont des pleureuses, certes, mais tu vois, quand j’explique à quelqu’un les dangers des achats en défiscalisation pour lesquels j’ai pu constater des reventes avec perte et fracas, ou que l’achat que va faire une personne est risqué (hors mon contexte professionnel) et que les sirènes de la défiscalisation sont plus fortes, et l’envie d’être propriétaire aussi, « ça-ne-peut-pas-baisser-là-où-j’achète »..
Franchement..

Pour la question des prêts, ça fait un moment, avant le covid que je vois circuler des notes d’information sur le durcissement des conditions d’octroi de crédit.
Avec le covid ça va être saignant..
On a déjà nos premiers refus de prêts qui tombent, (avants contrats signés avant le confinement). Ex : Profession de l’emprunteur : cuisinier..
Moi j'attends que des petits jeunes ayant pris des emprunts au taquet, se retrouvent au chômage(et il va en avoir dont ma première fille), et soient dans l'obligation de revendre pas cher, vu la monté des taux et l'offre redevenant pléthorique. A ce moment là, mon autre fille achètera un bien immobilier pour y vivre. C'est pas compliqué elle voulait un petit appart, elle parle maison maintenant.
De haut le monarque Macron vous nargue. La rue s'anime. (04/05/2017)

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 31909
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#208 Message par ignatius » 03 mai 2020, 22:21

Pas de petits copains en vue pour tes filles Schtong ?
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 20482
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#209 Message par kamoulox » 03 mai 2020, 22:21

floflo a écrit :
03 mai 2020, 22:06
Je suis pour que l’on supprime toutes ces aides, ça siphonne du pognon qui part en fumée..

Les pros de l’immo sont des pleureuses, certes, mais tu vois, quand j’explique à quelqu’un les dangers des achats en défiscalisation pour lesquels j’ai pu constater des reventes avec perte et fracas, ou que l’achat que va faire une personne est risqué (hors mon contexte professionnel) et que les sirènes de la défiscalisation sont plus fortes, et l’envie d’être propriétaire aussi, « ça-ne-peut-pas-baisser-là-où-j’achète »..
Franchement..

Pour la question des prêts, ça fait un moment, avant le covid que je vois circuler des notes d’information sur le durcissement des conditions d’octroi de crédit.
Avec le covid ça va être saignant..
On a déjà nos premiers refus de prêts qui tombent, (avants contrats signés avant le confinement). Ex : Profession de l’emprunteur : cuisinier..
Merci de tes retours Flo Flo c’est très intéressant.

Ça veut donc dire que les métiers à risque auront un malus ou un refus. Les banques auraient deja pris en compte cela? (Cuisinier,serveurs, métiers liés au tourisme...)

Korn
Messages : 1529
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#210 Message par Korn » 03 mai 2020, 22:25

Ça me paraît normal que les gens soient comme ça vu qu'on n'a jamais laisse le marché se réguler. Aides + baisse continue des taux au plancher.

Cette "envie" prendrait une autre forme s'ils ne pensaient pas que c'etait gagnant à tous les coups.

Avatar du membre
ddv
-++
-++
Messages : 4967
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : chez les Bretons

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#211 Message par ddv » 03 mai 2020, 22:26

stchong a écrit :
03 mai 2020, 22:19
floflo a écrit :
03 mai 2020, 22:06
Je suis pour que l’on supprime toutes ces aides, ça siphonne du pognon qui part en fumée..

Les pros de l’immo sont des pleureuses, certes, mais tu vois, quand j’explique à quelqu’un les dangers des achats en défiscalisation pour lesquels j’ai pu constater des reventes avec perte et fracas, ou que l’achat que va faire une personne est risqué (hors mon contexte professionnel) et que les sirènes de la défiscalisation sont plus fortes, et l’envie d’être propriétaire aussi, « ça-ne-peut-pas-baisser-là-où-j’achète »..
Franchement..

Pour la question des prêts, ça fait un moment, avant le covid que je vois circuler des notes d’information sur le durcissement des conditions d’octroi de crédit.
Avec le covid ça va être saignant..
On a déjà nos premiers refus de prêts qui tombent, (avants contrats signés avant le confinement). Ex : Profession de l’emprunteur : cuisinier..
Moi j'attends que des petits jeunes ayant pris des emprunts au taquet, se retrouvent au chômage(et il va en avoir dont ma première fille), et soient dans l'obligation de revendre pas cher, vu la monté des taux et l'offre redevenant pléthorique. A ce moment là, mon autre fille achètera un bien immobilier pour y vivre. C'est pas compliqué elle voulait un petit appart, elle parle maison maintenant.
C'est quoi, "au taquet" ? Parce que bon, on est en France, hein ! Quand tu es au chômage, tu touches grosso modo 75% de ton salaire pendant 2 ans. Si tu as pris un crédit à 33% (max autorisé) de tes revenus, il te reste suffisamment pour rembourser et vivre avec tes revenus du chômage :roll:
"Comme aujourd'hui, ça commence à se savoir... Tout le monde sera obligé de faire de la permaculture comme les ouvriers il y a 50 ans avaient leurs jardins potagers... On va revenir à ça, on ne peut pas faire autrement" - G. Mulliez, mars 2019

Avatar du membre
floflo
+
+
Messages : 3225
Enregistré le : 02 oct. 2008, 23:00

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#212 Message par floflo » 03 mai 2020, 22:27

kamoulox a écrit :
03 mai 2020, 22:21
floflo a écrit :
03 mai 2020, 22:06
Je suis pour que l’on supprime toutes ces aides, ça siphonne du pognon qui part en fumée..

Les pros de l’immo sont des pleureuses, certes, mais tu vois, quand j’explique à quelqu’un les dangers des achats en défiscalisation pour lesquels j’ai pu constater des reventes avec perte et fracas, ou que l’achat que va faire une personne est risqué (hors mon contexte professionnel) et que les sirènes de la défiscalisation sont plus fortes, et l’envie d’être propriétaire aussi, « ça-ne-peut-pas-baisser-là-où-j’achète »..
Franchement..

Pour la question des prêts, ça fait un moment, avant le covid que je vois circuler des notes d’information sur le durcissement des conditions d’octroi de crédit.
Avec le covid ça va être saignant..
On a déjà nos premiers refus de prêts qui tombent, (avants contrats signés avant le confinement). Ex : Profession de l’emprunteur : cuisinier..
Merci de tes retours Flo Flo c’est très intéressant.

Ça veut donc dire que les métiers à risque auront un malus ou un refus. Les banques auraient deja pris en compte cela? (Cuisinier,serveurs, métiers liés au tourisme...)
Visiblement oui.. accorder un prêt dont les premières échéances tombent en chômage partiel, qui risque de durer voire devenir du chômage tout court.. c’est logique..

Korn
Messages : 1529
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#213 Message par Korn » 03 mai 2020, 22:31

kamoulox a écrit :
03 mai 2020, 22:21
floflo a écrit :
03 mai 2020, 22:06
Je suis pour que l’on supprime toutes ces aides, ça siphonne du pognon qui part en fumée..

Les pros de l’immo sont des pleureuses, certes, mais tu vois, quand j’explique à quelqu’un les dangers des achats en défiscalisation pour lesquels j’ai pu constater des reventes avec perte et fracas, ou que l’achat que va faire une personne est risqué (hors mon contexte professionnel) et que les sirènes de la défiscalisation sont plus fortes, et l’envie d’être propriétaire aussi, « ça-ne-peut-pas-baisser-là-où-j’achète »..
Franchement..

Pour la question des prêts, ça fait un moment, avant le covid que je vois circuler des notes d’information sur le durcissement des conditions d’octroi de crédit.
Avec le covid ça va être saignant..
On a déjà nos premiers refus de prêts qui tombent, (avants contrats signés avant le confinement). Ex : Profession de l’emprunteur : cuisinier..
Merci de tes retours Flo Flo c’est très intéressant.

Ça veut donc dire que les métiers à risque auront un malus ou un refus. Les banques auraient deja pris en compte cela? (Cuisinier,serveurs, métiers liés au tourisme...)
Logique vu le contexte et cela sera pareil pour tous les métiers "cycliques" dépendants de l'activite economique. D'ailleurs, un jeune courtier qui veut emprunter, ça risque de piquer pour lui vu qu'il a des chances d'etre au chômage dans pas longtemps :arrow:

Cagou780
Messages : 852
Enregistré le : 19 mars 2020, 05:01

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#214 Message par Cagou780 » 03 mai 2020, 22:38

floflo a écrit :
03 mai 2020, 22:27
kamoulox a écrit :
03 mai 2020, 22:21
floflo a écrit :
03 mai 2020, 22:06
Je suis pour que l’on supprime toutes ces aides, ça siphonne du pognon qui part en fumée..

Les pros de l’immo sont des pleureuses, certes, mais tu vois, quand j’explique à quelqu’un les dangers des achats en défiscalisation pour lesquels j’ai pu constater des reventes avec perte et fracas, ou que l’achat que va faire une personne est risqué (hors mon contexte professionnel) et que les sirènes de la défiscalisation sont plus fortes, et l’envie d’être propriétaire aussi, « ça-ne-peut-pas-baisser-là-où-j’achète »..
Franchement..

Pour la question des prêts, ça fait un moment, avant le covid que je vois circuler des notes d’information sur le durcissement des conditions d’octroi de crédit.
Avec le covid ça va être saignant..
On a déjà nos premiers refus de prêts qui tombent, (avants contrats signés avant le confinement). Ex : Profession de l’emprunteur : cuisinier..
Merci de tes retours Flo Flo c’est très intéressant.

Ça veut donc dire que les métiers à risque auront un malus ou un refus. Les banques auraient deja pris en compte cela? (Cuisinier,serveurs, métiers liés au tourisme...)
Visiblement oui.. accorder un prêt dont les premières échéances tombent en chômage partiel, qui risque de durer voire devenir du chômage tout court.. c’est logique..
A part un ou deux ici, personne ne peut croire que les conditions de délivrance du crédit vont rester les mêmes. Les banques ne sont pas complètement c*nnes. Qui va prêter à un cuisinier en chômage partiel qui risque de se retrouver au chômage tout court dans 2 mois ? Et c'est lui faire un cadeau parce que pour rembourser il devra vendre son bien à un prix qui sera probablement inférieur au prix d'achat.

Avatar du membre
stchong
~~+
~~+
Messages : 8360
Enregistré le : 12 nov. 2014, 11:40

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#215 Message par stchong » 04 mai 2020, 00:48

ddv a écrit :
03 mai 2020, 22:26
stchong a écrit :
03 mai 2020, 22:19
floflo a écrit :
03 mai 2020, 22:06
Je suis pour que l’on supprime toutes ces aides, ça siphonne du pognon qui part en fumée..

Les pros de l’immo sont des pleureuses, certes, mais tu vois, quand j’explique à quelqu’un les dangers des achats en défiscalisation pour lesquels j’ai pu constater des reventes avec perte et fracas, ou que l’achat que va faire une personne est risqué (hors mon contexte professionnel) et que les sirènes de la défiscalisation sont plus fortes, et l’envie d’être propriétaire aussi, « ça-ne-peut-pas-baisser-là-où-j’achète »..
Franchement..

Pour la question des prêts, ça fait un moment, avant le covid que je vois circuler des notes d’information sur le durcissement des conditions d’octroi de crédit.
Avec le covid ça va être saignant..
On a déjà nos premiers refus de prêts qui tombent, (avants contrats signés avant le confinement). Ex : Profession de l’emprunteur : cuisinier..
Moi j'attends que des petits jeunes ayant pris des emprunts au taquet, se retrouvent au chômage(et il va en avoir dont ma première fille), et soient dans l'obligation de revendre pas cher, vu la monté des taux et l'offre redevenant pléthorique. A ce moment là, mon autre fille achètera un bien immobilier pour y vivre. C'est pas compliqué elle voulait un petit appart, elle parle maison maintenant.
C'est quoi, "au taquet" ? Parce que bon, on est en France, hein ! Quand tu es au chômage, tu touches grosso modo 75% de ton salaire pendant 2 ans. Si tu as pris un crédit à 33% (max autorisé) de tes revenus, il te reste suffisamment pour rembourser et vivre avec tes revenus du chômage :roll:
Sauf si tu as pris un crédit auto en plus et deux trois bricoles sans compter les impôts foncier
De haut le monarque Macron vous nargue. La rue s'anime. (04/05/2017)

Avatar du membre
squamata
-+
-+
Messages : 2015
Enregistré le : 01 mars 2011, 22:09

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#216 Message par squamata » 04 mai 2020, 01:01

stchong a écrit :
04 mai 2020, 00:48
ddv a écrit :
03 mai 2020, 22:26
C'est quoi, "au taquet" ? Parce que bon, on est en France, hein ! Quand tu es au chômage, tu touches grosso modo 75% de ton salaire pendant 2 ans. Si tu as pris un crédit à 33% (max autorisé) de tes revenus, il te reste suffisamment pour rembourser et vivre avec tes revenus du chômage :roll:
Sauf si tu as pris un crédit auto en plus et deux trois bricoles sans compter les impôts foncier
+1, j'ai des collègues de 25/30 ans dans l'info dans ce cas.
CDI en poche, prêt étudiant, prêt pour la golf et demande de prêt pour construction d'une maison avec "maman" enceinte.
La belle famille a essayé de renflouer un des crédits mais cela n'a pas suffit pour la banque. C’était avant le Covid-19 genre en Novembre 2019

canti
Messages : 751
Enregistré le : 30 oct. 2015, 13:41

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#217 Message par canti » 04 mai 2020, 08:12

stchong a écrit :
04 mai 2020, 00:48
ddv a écrit :
03 mai 2020, 22:26
stchong a écrit :
03 mai 2020, 22:19
floflo a écrit :
03 mai 2020, 22:06
Je suis pour que l’on supprime toutes ces aides, ça siphonne du pognon qui part en fumée..

Les pros de l’immo sont des pleureuses, certes, mais tu vois, quand j’explique à quelqu’un les dangers des achats en défiscalisation pour lesquels j’ai pu constater des reventes avec perte et fracas, ou que l’achat que va faire une personne est risqué (hors mon contexte professionnel) et que les sirènes de la défiscalisation sont plus fortes, et l’envie d’être propriétaire aussi, « ça-ne-peut-pas-baisser-là-où-j’achète »..
Franchement..

Pour la question des prêts, ça fait un moment, avant le covid que je vois circuler des notes d’information sur le durcissement des conditions d’octroi de crédit.
Avec le covid ça va être saignant..
On a déjà nos premiers refus de prêts qui tombent, (avants contrats signés avant le confinement). Ex : Profession de l’emprunteur : cuisinier..
Moi j'attends que des petits jeunes ayant pris des emprunts au taquet, se retrouvent au chômage(et il va en avoir dont ma première fille), et soient dans l'obligation de revendre pas cher, vu la monté des taux et l'offre redevenant pléthorique. A ce moment là, mon autre fille achètera un bien immobilier pour y vivre. C'est pas compliqué elle voulait un petit appart, elle parle maison maintenant.
C'est quoi, "au taquet" ? Parce que bon, on est en France, hein ! Quand tu es au chômage, tu touches grosso modo 75% de ton salaire pendant 2 ans. Si tu as pris un crédit à 33% (max autorisé) de tes revenus, il te reste suffisamment pour rembourser et vivre avec tes revenus du chômage :roll:
Sauf si tu as pris un crédit auto en plus et deux trois bricoles sans compter les impôts foncier
Enfin déjà si tu as un prêt immo à 33%, tu ne peux pas avoir un crédit auto ou alors tu as menti quand tu as consenti ton prêt auto....

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 20482
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#218 Message par kamoulox » 04 mai 2020, 08:22

canti a écrit :
04 mai 2020, 08:12
stchong a écrit :
04 mai 2020, 00:48
ddv a écrit :
03 mai 2020, 22:26
stchong a écrit :
03 mai 2020, 22:19


Moi j'attends que des petits jeunes ayant pris des emprunts au taquet, se retrouvent au chômage(et il va en avoir dont ma première fille), et soient dans l'obligation de revendre pas cher, vu la monté des taux et l'offre redevenant pléthorique. A ce moment là, mon autre fille achètera un bien immobilier pour y vivre. C'est pas compliqué elle voulait un petit appart, elle parle maison maintenant.
C'est quoi, "au taquet" ? Parce que bon, on est en France, hein ! Quand tu es au chômage, tu touches grosso modo 75% de ton salaire pendant 2 ans. Si tu as pris un crédit à 33% (max autorisé) de tes revenus, il te reste suffisamment pour rembourser et vivre avec tes revenus du chômage :roll:
Sauf si tu as pris un crédit auto en plus et deux trois bricoles sans compter les impôts foncier
Enfin déjà si tu as un prêt immo à 33%, tu ne peux pas avoir un crédit auto ou alors tu as menti quand tu as consenti ton prêt auto....
Bien sûr que non..

Avatar du membre
clairette2
~~+
~~+
Messages : 11417
Enregistré le : 04 déc. 2007, 09:36
Localisation : 06

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#219 Message par clairette2 » 04 mai 2020, 08:41

Et puis le cuisinier, il est peut être à son compte, avec sa petite guinguette ou son foodtruck, donc gérant = pas de chômage.
« La moitié des hommes politiques sont des bons à rien. Les autres sont prêts à tout » Coluche

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 31909
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#220 Message par ignatius » 04 mai 2020, 08:42

Le principe de base, c'est quand même d'éviter de s'endetter pour quelque chose qui se déprécie fortement, ou de s'endetter a minima pour ne pas avoir à reprendre un crédit lors du changement de voiture.
Mais pour cela, il faut accepter de rouler en voiture pourrie un certain temps.
Ma première voiture pas pourrie pour moi (2e voiture du couple) je l'ai achetée en... 2014.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

alpha2
-++
-++
Messages : 4971
Enregistré le : 08 mars 2015, 16:17

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#221 Message par alpha2 » 04 mai 2020, 08:45

Quand j'ai fait un crédit auto chez Renault il y a quelques années, ils ne m'ont même pas demandé si j'avais des crédits en cours. Ils étaient trop contents de vendre à la fois une voiture et un crédit.
Bon en même temps j'avais les moyens de payer cash ; j'ai pris le crédit sur la durée minimale (1 an), uniquement parce que ça me permettait d'avoir une réduction supplémentaire sur la voiture... Le vendeur avait des objectifs de crédits à tenir. :roll:

Je ne sais pas s'ils ont moyen de vérifier que tu n'as pas de crédits par ailleurs...

En tout cas, pour tout ce qui est LOA / LLD, j'imagine qu'ils ne vérifient rien.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 20482
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#222 Message par kamoulox » 04 mai 2020, 09:03

alpha2 a écrit :
04 mai 2020, 08:45
Quand j'ai fait un crédit auto chez Renault il y a quelques années, ils ne m'ont même pas demandé si j'avais des crédits en cours. Ils étaient trop contents de vendre à la fois une voiture et un crédit.
Bon en même temps j'avais les moyens de payer cash ; j'ai pris le crédit sur la durée minimale (1 an), uniquement parce que ça me permettait d'avoir une réduction supplémentaire sur la voiture... Le vendeur avait des objectifs de crédits à tenir. :roll:

Je ne sais pas s'ils ont moyen de vérifier que tu n'as pas de crédits par ailleurs...

En tout cas, pour tout ce qui est LOA / LLD, j'imagine qu'ils ne vérifient rien.
Si, ils vérifient ou peuvent le vérifier. Si tu ne payes pas parcequil t’ont fait un crédit est que tu est endetté à 80% ils l’ont dans l’os.
Après comme dit ignat dnas l’idéal oui il faut éviter maia on a pas toujours le choix. ‘
J’ai expérimenté les voitures payées cash pas trop chères, résultat à chaque fois des frais dans les 2 ans. Perte de temps, de tune, et c’est barbant.

Alors j’ai fais mon premier crédit auto pour une caisse quasi neuve fin 2010, et jusqu’à mon accident en 2015 aucun frais hormis l’entretien. Ça change la vie.
Là pareil, refait un crédit pour une voiture très récente en 2017, seuls frais, une vidange. Ca a un confort inégalable. Donc oui tu perds de l’argent car la voiture déprécie mais je préfère ça que faire une LDD. Comme je suis pas du genre à changer souvent de voiture ni d’objets en général je l’amortis quelque part.

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 31909
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#223 Message par ignatius » 04 mai 2020, 09:08

L'idée c'est si on peut, de prendre une voiture pourrie au départ puis d'économiser.
Quand la voiture claque, acheter une autre voiture avec son épargne.
Bien sûr ça ne marche que si tu arrives à épargner.
Ma 1ere voiture, je l'ai payée cash 1500 €.
Je l'ai gardé 5 ans, ce qui m'a permis de payer cash la suivante, que j'ai gardée 9 ans.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

canti
Messages : 751
Enregistré le : 30 oct. 2015, 13:41

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#224 Message par canti » 04 mai 2020, 09:18

kamoulox a écrit :
04 mai 2020, 08:22
canti a écrit :
04 mai 2020, 08:12
stchong a écrit :
04 mai 2020, 00:48
ddv a écrit :
03 mai 2020, 22:26

C'est quoi, "au taquet" ? Parce que bon, on est en France, hein ! Quand tu es au chômage, tu touches grosso modo 75% de ton salaire pendant 2 ans. Si tu as pris un crédit à 33% (max autorisé) de tes revenus, il te reste suffisamment pour rembourser et vivre avec tes revenus du chômage :roll:
Sauf si tu as pris un crédit auto en plus et deux trois bricoles sans compter les impôts foncier
Enfin déjà si tu as un prêt immo à 33%, tu ne peux pas avoir un crédit auto ou alors tu as menti quand tu as consenti ton prêt auto....
Bien sûr que non..
il semble que certains organismes de crédit ne vérifient pas l'endettement du prêteur. Mais sur le principe tu ne peux pas t'endetter à + de 33%

En cas d'impayé, pour moi le fautif c'est l'emprunteur

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 20180
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#225 Message par wasabi » 04 mai 2020, 09:24

ignatius a écrit :
04 mai 2020, 08:42
Le principe de base, c'est quand même d'éviter de s'endetter pour quelque chose qui se déprécie fortement, ou de s'endetter a minima pour ne pas avoir à reprendre un crédit lors du changement de voiture.
Mais pour cela, il faut accepter de rouler en voiture pourrie un certain temps.
Ma première voiture pas pourrie pour moi (2e voiture du couple) je l'ai achetée en... 2014.
Ou dit autrement, le principe de base c'est que l'endettement doit servir à faire un investissement dont le retour sur investissement attendu réaliste est supérieur au coût du crédit. Ou -c'est moi qui le rajoute- à spéculer -typiquement l'immobilier du 75, si le marché était stable, le coût de détention pendant 5-7ans serait supérieur au coût de la location, pourtant depuis 20 ans tous ceux qui ont acheté à crédit ont gagné, c'est donc la spéculation qui a rendu l'opération rentable-.

Sinon faut pas faire.

Donc tous les crédits à la conso, comme les réserves de cash, les cétélem / cofidis et autres, les achats en plusieurs fois dans les magasins, les voitures...
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 20482
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#226 Message par kamoulox » 04 mai 2020, 09:32

Tu peux avoir besoin d’un véhicule fiable pour bosser et pas d’argent de côté.

Faire un crédit pour une bagnole n’a rien de mauvais surtout vu les taux.

Par contre si c’est pour acheter une tv de 2m, une ps4 et autres gadgets non indispensables je suis totalement contre. J’ai toujours payé cash. Et si j’ai pas le budget ça attends. Voir même l’envie me passe.

canti
Messages : 751
Enregistré le : 30 oct. 2015, 13:41

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#227 Message par canti » 04 mai 2020, 09:32

wasabi a écrit :
04 mai 2020, 09:24


Donc tous les crédits à la conso, comme les réserves de cash, les cétélem / cofidis et autres, les achats en plusieurs fois dans les magasins, les voitures...
Si, tu peux prendre un crédit à la conso et obtenir un retour sur investissement. Ma femme a pris un crédit conso à 1% pour financer ses études. Ce qui lui a permis de trouver un nouveau job +15ke/an sans compter les primes....

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 20180
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#228 Message par wasabi » 04 mai 2020, 09:38

canti a écrit :
04 mai 2020, 09:32
wasabi a écrit :
04 mai 2020, 09:24


Donc tous les crédits à la conso, comme les réserves de cash, les cétélem / cofidis et autres, les achats en plusieurs fois dans les magasins, les voitures...
Si, tu peux prendre un crédit à la conso et obtenir un retour sur investissement. Ma femme a pris un crédit conso à 1% pour financer ses études. Ce qui lui a permis de trouver un nouveau job +15ke/an sans compter les primes....
ce n'est pas un crédit à la conso. Le principe de la distinction conso / investissement c'est que l'un a vocation a disparaître une fois utilisé, pas l'autre. Après si vous prenez un crédit à la consommation pour financer un investissement, c'est votre problème.
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 20180
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#229 Message par wasabi » 04 mai 2020, 09:41

kamoulox a écrit :
04 mai 2020, 09:32
Tu peux avoir besoin d’un véhicule fiable pour bosser et pas d’argent de côté.

Faire un crédit pour une bagnole n’a rien de mauvais surtout vu les taux.
c'est le mauvais exemple. Moi aussi je pensais ça avant. Mais en fait Dacia est la grande marque la moins achetée à crédit, Porsche la plus. Le crédit à la conso pour la voiture ne sert majoritairement pas à se procurer un moyen de déplacement quand on n'en a pas et pas d'argent, mais à acheter un truc plus gros pour se positionner socialement. C'est une sorte de cercle vicieux à plusieurs personnes, le mec moins riche il peut grâce au crédit s'acheter plus gros, du coup le mec un peu plus riche se dit qu'il faut qu'il s'achète plus parce qu'il le vaut bien, et ainsi de suite avec le mec encore un peu plus riche... Et le mec le moins riche lui voit les voitures de ses voisins sans cesse plus chères et se dit que la sienne est bien pourrie, finit par trouver normal et naturel ce qu'il aurait trouvé ostentatoire, et il en achète une un peu plus chère et relance la machine. Ce qui fait que les gens qui achètent des voitures à crédit prennent systématiquement au dessus de leurs moyens, ce n'est plus la raison ou le besoin qui les freinent mais l'image et la capacité de financement. Et à la fin du crédit ils n'ont toujours pas plus d'argent et reprennent un autre crédit "parce qu'il le faut bien"... Et trouvent normal de toute leur vie s'acheter un bien de consommation à crédit.
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 20482
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#230 Message par kamoulox » 04 mai 2020, 09:51

wasabi a écrit :
04 mai 2020, 09:41
kamoulox a écrit :
04 mai 2020, 09:32
Tu peux avoir besoin d’un véhicule fiable pour bosser et pas d’argent de côté.

Faire un crédit pour une bagnole n’a rien de mauvais surtout vu les taux.
c'est le mauvais exemple. Moi aussi je pensais ça avant. Mais en fait Dacia est la grande marque la moins achetée à crédit, Porsche la plus. Le crédit à la conso pour la voiture ne sert majoritairement pas à se procurer un moyen de déplacement quand on n'en a pas et pas d'argent, mais à acheter un truc plus gros pour se positionner socialement. C'est une sorte de cercle vicieux à plusieurs personnes, le mec moins riche il peut grâce au crédit s'acheter plus gros, du coup le mec un peu plus riche se dit qu'il faut qu'il s'achète plus parce qu'il le vaut bien, et ainsi de suite avec le mec encore un peu plus riche... Et le mec le moins riche lui voit les voitures de ses voisins sans cesse plus chères et se dit que la sienne est bien pourrie, finit par trouver normal et naturel ce qu'il aurait trouvé ostentatoire, et il en achète une un peu plus chère et relance la machine. Ce qui fait que les gens qui achètent des voitures à crédit prennent systématiquement au dessus de leurs moyens, ce n'est plus la raison ou le besoin qui les freinent mais l'image et la capacité de financement. Et à la fin du crédit ils n'ont toujours pas plus d'argent et reprennent un autre crédit "parce qu'il le faut bien"... Et trouvent normal de toute leur vie s'acheter un bien de consommation à crédit.
Peut être mais c’est pas le genre de la maison.
J’ai toujours été raisonnable. J’ai une petite clio, et ça me va très bien. Pourquoi prendre plus gros ou plus cher? Si un jour je veux me faire plaisir je prendrais une dodge ça voudra dire que j’ai du pognon à ne plus savoir qu’en faire.
Mais En attendant... :mrgreen:

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 31909
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#231 Message par ignatius » 04 mai 2020, 09:53

En théorie, la pratique étant parfois plus complexe à mettre en œuvre quand tu dois bouffer, le credit ne doit servir qu'à assurer les dépenses d'investissement.

Après il faut définir ce qu'est un investissement.
En gros, de manière très basique pour illustrer le propos, c'est tout ce qui peut apporter ou conserver de la valeur sur le long terme.

Une voiture, à long terme, t'as quasi plus rien.
Une formation diplomante, ou qui améliore fortement ton CV, cela crée de la valeur (variable selon le type de formation).

Autre inconvénient de financer du consommable à crédit :
Tu prends un crédit de 10 000 €, tu achètes une voiture que tu pliés tout seul au bout d'un an.
Pas de pot tu es assuré au tiers.
Il te reste rien et mettons 8000 € de dettes. Et en plus il va falloir que tu prennes un autre crédit pour racheter une voiture ?

Autre situation :
Un crédit qui te permet de t'acheter une voiture qui te permet d' obtenir un meilleur emploi.
À la rigueur pourquoi pas, mais la sagesse serait de conserver ce surplus de rémunération pour racheter de manière anticipée ton crédit.

Après ce n'est pas un modèle, mais ma vision des choses.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 20482
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#232 Message par kamoulox » 04 mai 2020, 09:59

ignatius a écrit :
04 mai 2020, 09:53
En théorie, la pratique étant parfois plus complexe à mettre en œuvre quand tu dois bouffer, le credit ne doit servir qu'à assurer les dépenses d'investissement.

Après il faut définir ce qu'est un investissement.
En gros, de manière très basique pour illustrer le propos, c'est tout ce qui peut apporter ou conserver de la valeur sur le long terme.

Une voiture, à long terme, t'as quasi plus rien.
Une formation diplomante, ou qui améliore fortement ton CV, cela crée de la valeur (variable selon le type de formation).

Autre inconvénient de financer du consommable à crédit :
Tu prends un crédit de 10 000 €, tu achètes une voiture que tu pliés tout seul au bout d'un an.
Pas de pot tu es assuré au tiers.
Il te reste rien et mettons 8000 € de dettes. Et en plus il va falloir que tu prennes un autre crédit pour racheter une voiture ?

Autre situation :
Un crédit qui te permet de t'acheter une voiture qui te permet d' obtenir un meilleur emploi.
À la rigueur pourquoi pas, mais la sagesse serait de conserver ce surplus de rémunération pour racheter de manière anticipée ton crédit.

Après ce n'est pas un modèle, mais ma vision des choses.
Il y a des assurances pour le crédit bagnole s’il t’arrive quelque chose. Et la sagesse vaut de prendre en tout risque au moins le temps du crédit.

J’ai plié la clio 3 en octobre 2015, il me restait 2 mensualités...
Tout risques, l’expert est passé, j’ai récupéré 6700 balles soit 50% du prix de la bagnole, 5 ans et 170000km.

Vu les prix sur le bon coin je pensais récupérer 4500 Max.

Quand j’ai voulu refaire un autre crédit 2 ans après je suis fiché vert, alors même que madame était étudiante. J’ai fait 4 crédits de toute ma vie.
2 pour une maison, 2 pour un véhicule.
On peut pas dire je suis dans l’excès...

Avatar du membre
roi.de.trefle
-+
-+
Messages : 2466
Enregistré le : 14 févr. 2008, 08:55
Localisation : La-Varenne-Saint-Hilaire

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#233 Message par roi.de.trefle » 04 mai 2020, 10:32

Zero crédit pour moi sauf emprunt familial pour ma maison :wink:
Je pensais faire mon 1er pour payer un ravalement (vu les taux) mais en même temps je suis en train de mettre de l'argent de côté je vais surement payer cash
Sursum corda

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 31909
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#234 Message par ignatius » 04 mai 2020, 10:38

On parle de personnes qui dès leur premier CDI se précipitent pour souscrire un crédit auto et acheter une Golf neuve (je te laisse consulter le prix) et obèrent leurs perspectives financières de la sorte.

Un autre exemple, le prêt étudiant.

Pour ma part je ne pense pas qu'il soit forcément mauvais à deux conditions :
- il paie une formation qui permet d'augmenter sensiblement le salaire futur (pas pour payer une licence de lettres, socio, psycho ou d'histoire par exemple)
- il n'est pas démesuré par rapport au gain escompté (pas de crédit à 150 k€ pour une formation permettant de gagner 250 € de plus par mois).

Dans ces deux cas, si la personne ne pouvait pas poursuivre d'études sans ce crédit, c'est une bonne solution.

Après si ça sert juste à louer un T2 en centre ville plutôt que vivre en cité U et payer les sorties, on n'est pas du tout sur de l'investissement, c'est une aberration.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

canti
Messages : 751
Enregistré le : 30 oct. 2015, 13:41

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#235 Message par canti » 04 mai 2020, 11:08

wasabi a écrit :
04 mai 2020, 09:41
kamoulox a écrit :
04 mai 2020, 09:32
Tu peux avoir besoin d’un véhicule fiable pour bosser et pas d’argent de côté.

Faire un crédit pour une bagnole n’a rien de mauvais surtout vu les taux.
Mais en fait Dacia est la grande marque la moins achetée à crédit, Porsche la plus.
J'avais un collègue qui avait refusé sa voiture de fonction pour obtenir une prime de 500 euros brut par mois pour compenser
Cette prime lui permettait de payer le crédit de sa porsche justement :mrgreen:

Avatar du membre
Goldorak2
~~+
~~+
Messages : 12960
Enregistré le : 25 sept. 2008, 22:51
Localisation : Nantes

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#236 Message par Goldorak2 » 04 mai 2020, 11:23

ignatius a écrit :
04 mai 2020, 10:38
Après si ça sert juste à louer un T2 en centre ville plutôt que vivre en cité U et payer les sorties, on n'est pas du tout sur de l'investissement, c'est une aberration.
Il faut que tu saches que la cité U n'est pas accessible à tout ceux qui en font la demande. Il y a comme une préférence étrangère en France. Et si tes parents ont un peu de sous (très peu), la cité U c'est DTC.
Posts préférés : Dossier immobilier et http://www.bulle-immobiliere.org/forum/ ... 04&t=75765
Ignorés : Marie 94 s_chlaf Matthieu Brucher et libertycom

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 31909
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#237 Message par ignatius » 04 mai 2020, 12:04

Goldorak2 a écrit :
04 mai 2020, 11:23
ignatius a écrit :
04 mai 2020, 10:38
Après si ça sert juste à louer un T2 en centre ville plutôt que vivre en cité U et payer les sorties, on n'est pas du tout sur de l'investissement, c'est une aberration.
Il faut que tu saches que la cité U n'est pas accessible à tout ceux qui en font la demande. Il y a comme une préférence étrangère en France. Et si tes parents ont un peu de sous (très peu), la cité U c'est DTC.
Je suis allé 5 ans en cité U. Je sais légèrement comment cela fonctionne, loin des fantasme de chacun.
Chez nous il y avait un village sur 6 pour les étudiants étrangers en priorité, tout simplement parce que c'était le seul qui n'était pas fermé l'été.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
Goldorak2
~~+
~~+
Messages : 12960
Enregistré le : 25 sept. 2008, 22:51
Localisation : Nantes

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#238 Message par Goldorak2 » 04 mai 2020, 12:58

ignatius a écrit :
04 mai 2020, 12:04
Goldorak2 a écrit :
04 mai 2020, 11:23
ignatius a écrit :
04 mai 2020, 10:38
Après si ça sert juste à louer un T2 en centre ville plutôt que vivre en cité U et payer les sorties, on n'est pas du tout sur de l'investissement, c'est une aberration.
Il faut que tu saches que la cité U n'est pas accessible à tout ceux qui en font la demande. Il y a comme une préférence étrangère en France. Et si tes parents ont un peu de sous (très peu), la cité U c'est DTC.
Je suis allé 5 ans en cité U. Je sais légèrement comment cela fonctionne, loin des fantasme de chacun.
Chez nous il y avait un village sur 6 pour les étudiants étrangers en priorité, tout simplement parce que c'était le seul qui n'était pas fermé l'été.
Moi je peux te raconter une partie de ma vie. Je sais ce qui m'est arrivé loin des fantasmes de chacun.
J'ai été le 1er étudiant dans ma famille (je suis l'ainé des cousins et aucun oncle ou tante n'avait fait d'étude après le bac). Je suis arrivé à la fac sans avoir les codes. Je n'ai pas eu droit à la cité U. Trop riche.

J'ai pris une chambre dans un appart pourri pas cher (mais bien plus cher que la cité U). C'est loin de la fac et du centre ville. J'ai la cuisine, ça pue, mes coloc sont nuls, je n'ai pas le droit de recevoir.

A Noël, le Crous me rappelle pour dire qu'il y avait une place en cité U, des étudiants avaient abandonné leurs cours et leur chambre. J'ai accepté avec joie. J'ai abandonné ma chambre d'étudiant et ai déménagé au Crous en janvier.

C'était bien. Fêtes, vie étudiante, campus, aide scolaire, camarades, copines... J'ai passé 6 mois en cité U.
Pas mal d'étrangers. C'est curieux d'accueillir autant d'étrangers alors que les français demandeurs, de l'académie tout jeune et prometteurs (moi en l’occurrence) et dont les parents paient des impôts ont souhaité et n'ont pas obtenu de place en cité U.

L'année d'après en 2ème année, je suis à nouveau refusé en cité U pour la rentrée d'octobre. Je me dis : je ne vais pas mettre en difficulté une proprio, chercher un logement, déménager, payer des doubles loyers. Je fais la route au premier trimestre et j'irais en cité U en janvier. Je fais donc 100 km par jour (2*50) avec une 125.
A noël, pas de place pour moi en cité U pour cette deuxième année. J'ai du faire l'aller et retour 2 ou 3 mois d'hiver de plus que prévu. Avec la pluie, le froid, la nuit, épisodiquement la neige. On est dans l'est. Petite astuce, n'hésitez pas à mettre des journaux sous vos blousons et pantalon pour avoir chaud en moto.
J'ai bénéficié d'une chambre en cité U en mars ou en avril pour finir cette 2ème année dans de bonnes conditions. Mon père se dit : mon fils va se tuer sur la route. Il achète un appart, un F3 que je partagerais avec 2 autres étudiants à la rentrée suivante.

C'est bien... bien mieux que la route ou la chambre où je ne choisis pas mes colocataires. C'est mieux placé, j'invite qui je veux. Mais c'est moins bien que la simple chambre de cité U sur le campus. Entre temps, j'ai passé une deuxième année d'étude supérieure bien pourrie.

Chaque étudiant français qui le souhaite devrait avoir une chambre en cité U. Avant les étrangers et pour peu qu'il ne soit pas encore un étudiant professionnel.
Modifié en dernier par Goldorak2 le 05 mai 2020, 14:34, modifié 3 fois.
Posts préférés : Dossier immobilier et http://www.bulle-immobiliere.org/forum/ ... 04&t=75765
Ignorés : Marie 94 s_chlaf Matthieu Brucher et libertycom

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 22020
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#239 Message par lecriminel » 04 mai 2020, 15:30

ddv a écrit :
03 mai 2020, 22:26
C'est quoi, "au taquet" ? Parce que bon, on est en France, hein ! Quand tu es au chômage, tu touches grosso modo 75% de ton salaire pendant 2 ans. Si tu as pris un crédit à 33% (max autorisé) de tes revenus, il te reste suffisamment pour rembourser et vivre avec tes revenus du chômage :roll:
je suis d'accord avec toi, en théorie.
En pratique, dans l'émission de M6 sur ceux qui surnageaient (le titre était Trop riche pour avoir des aides, je crois) la vente de la maison pour retourner en location a été dans plusieurs cas, ce qui les a sauvés.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

echo
Messages : 2
Enregistré le : 22 mai 2020, 13:06

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#240 Message par echo » 23 mai 2020, 16:04

Moi j'avais franchi le pas avant... Une maison ancienne à 10mn de l'Aigle. 1h10 de train (décisif pour moi, départ de gare Montparnasse), une vieille caisse au parking de L'aigle, et hop en route.
110m2, maison de 1870 4 chambres et un petit bureau. Une piece unique de 40 m2 en bas qui donne sur le jardin de 400m2, 40m2 de préau attenant, j'ai l'autorisation de travaux pour faire une piece de 20 m2 à l'intérieur. Un atelier au début, une chambre à terme pour la revente dans 15 ans. Je conserve 20m2 pour les outils de jardin et le bois, la table de jardin, les vélos.
95000 euros.. Tax d'hab et taxe fonciere 800 euros tout compris. Pas grand chose a faire, l'ectricité remonte a 2018 et le toit a été refait en 2014, il me reste à l'isoler. J'ai une cuisine à poser, les radiateurs et l'insert jotul. 13000 euros au total. La pièce en plus je vais la monter moi même. Je n'ai pas emprunté. Et je m'en tape de perdre 10 à 20/100 si c'est le cas dans 15 ans, je vais pouvoir travailler 3 jours dans cette maison, et passer 2 jours à Paris dans mon appart, tenez vous bien, en location!
maintenant, je n'ai pas d'enfant, la cinquantaine, et j'ai très envie de profiter du bois qui jouxte le village, et des grands étangs en contrebas. J'avais formulé ce projet en fin d'année dernière, et le confinement a retardé la signature, qui aura lieu en juin. Ma compagne est ravie, elle va pouvoir monter à cheval...
Moi j'ai petites joies à venir, un petit potager, un peu de pêche..
Pour tout dire aussi, je n'ai pas envi de laisser trop de liquidité en banque, car je me demande bien où demain on aura vraiment le plus à perdre. Je paie et j'entretiens la maison, et ma compagne se chargera des voyages. Je dis pas que le projet est exemplaire, ah si j'avais acheté un studio en 1995! je vivrais surement dans un 5 pièces parisien aujourd'hui! Mais cela ne changerai rien au besoin de calme, de verdure, ect. Je vendrai dans 15 ans pour revenir en Bretagne.
Voilà, si ça peut vous aider à la reflexion.

DIGOU
Messages : 560
Enregistré le : 30 sept. 2013, 20:04

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#241 Message par DIGOU » 24 mai 2020, 21:33

Tu vas faire des envieux 😎

echo
Messages : 2
Enregistré le : 22 mai 2020, 13:06

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#242 Message par echo » 24 mai 2020, 22:26

Pas trop non, mes potes rêvent tous d'une maison au bord de la mer...

DIGOU
Messages : 560
Enregistré le : 30 sept. 2013, 20:04

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#243 Message par DIGOU » 25 mai 2020, 21:21

Oui ils rêvent...
Toi tu agis.

Avatar du membre
Delambre
-++
-++
Messages : 4231
Enregistré le : 28 mars 2013, 00:19

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#244 Message par Delambre » 06 juin 2020, 09:51

Les résidences secondaires à l'heure du déconfinement
Publié par Figaro Immo Le mercredi 3 juin 2020 Dans AcheterJ'achete

Après cette expérience inédite du confinement, où les Français qui vivent en appartement dans les villes ont manqué cruellement de nature, la demande de résidences secondaires connaît une hausse importante. Retour sur une situation exceptionnelle avec Trevor Leggett, fondateur de Leggett Immobilier.

Image
Les résidences secondaires à l'heure du déconfinement

Les familles qui ont eu la chance de s’échapper dans leur maison secondaire juste avant le lancement du confinement mardi 17 mars, ont fait des envieux. Les Français qui ont passé deux mois enfermés dans un appartement, avec pour seule sortie quotidienne les rues grises de leur ville, ont commencé à réfléchir. Et eu le temps de mûrir leur projet. Finie la vie sans échappée verte ! Il leur faut de toute urgence une maison avec jardin, où se ressourcer le temps d’un week-end. Voire s’installer si d’autres épisodes pandémiques contraignant la population à se confiner, devaient à nouveau survenir. L'achat d'une résidence secondaire est en effet le rêve de nombreux Français. Un rêve qui a un prix surtout lorsque la demande est forte...

Une hausse importante des demandes pour des résidences secondaires

Leggett Immobilier, un des leaders en France de la résidence secondaire, est témoin de ce phénomène depuis la période de confinement. Les requêtes « propriétés à la campagne » ont bondi de +130%* sur son site français. « La demande est très forte, c’est du jamais vu, raconte Trevor Leggett. Nous avons notamment observé + 130 % de visiteurs parisiens sur la très populaire page « propriétés à la campagne » pendant la période de confinement par rapport à la même période en 2019 ». + 47 % de fréquentation sur la page « fermes à vendre » et + 57% sur la page des lacs ont également été enregistrés par ce groupe immobilier.

Vers une pénurie de biens à vendre ?

« Nous connaissions déjà une pénurie concernant les grosses propriétés de campagne et les propriétés se situant à 25/30 minutes des villes, souligne Trevor Leggett. Mais avec le confinement, les projets de ceux qui ont eu un déclic en mars et avril s’ajoutent à tous ceux qui étaient déjà en recherche d’une maison secondaire. Nous risquons de connaître une importante pénurie. Et pour le moment, les Français ne subissent même pas la concurrence des étrangers, qui eux aussi aimeraient trouver un bien et se mettront à rechercher activement dès qu’ils le pourront. »

Les prix n’ont pas bougé après le confinement

La demande s’est intensifiée. Et les prix, ont-ils augmenté, eux ? « Pour le moment, les prix n’ont pas bougé, constate Trevor Leggett. Mais il faudra veiller au risque de surenchère provoqué par ceux qui ne veulent absolument pas passer à côté d’un bien. Nous venons d’en avoir l’exemple avec un château dans le Limousin, vendu 900 000 euros et pour lequel nous avons eu 14 demandes d’acquéreurs. L’un d’entre eux a proposé de payer le dépôt de garantie en cash, immédiatement, pour ne pas passer à côté de l’affaire. Le vendeur a fort heureusement refusé... cette pratique étant interdite. »

Concernant les recherches, 70% des demandes portent sur des biens inférieurs à 250K€ dont 28% inférieurs à 90K€ et 1,5% sur des propriétés entre 1 et 7 millions, indique l’agence Trevor Leggett.

Reste à savoir si tous ces projets d'achat de résidence secondaire pourront réellement se concrétiser. Rêver d’une maison secondaire est toujours possible, mais se l’offrir est une autre histoire. Rendez-vous dans quelques mois pour dresser un premier bilan des ventes qui ont été réalisées d'ici la fin de l'année.

https://immobilier.lefigaro.fr/annonces ... onfinement
La femme est avant tout la femelle de l'homme.

itrane2000
Messages : 371
Enregistré le : 26 nov. 2011, 16:49

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#245 Message par itrane2000 » 06 juin 2020, 09:56

floflo a écrit :
03 mai 2020, 22:06
Je suis pour que l’on supprime toutes ces aides, ça siphonne du pognon qui part en fumée..
pas du tout, ce pognon est l'un des rares distribués qui reste en France.

itrane2000
Messages : 371
Enregistré le : 26 nov. 2011, 16:49

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#246 Message par itrane2000 » 06 juin 2020, 09:59

ignatius a écrit :
04 mai 2020, 09:08
L'idée c'est si on peut, de prendre une voiture pourrie au départ puis d'économiser.
Quand la voiture claque, acheter une autre voiture avec son épargne.
Bien sûr ça ne marche que si tu arrives à épargner.
Ma 1ere voiture, je l'ai payée cash 1500 €.
Je l'ai gardé 5 ans, ce qui m'a permis de payer cash la suivante, que j'ai gardée 9 ans.
avec les CT tous les deux ans, ce n'est plus possible.

Avatar du membre
Delambre
-++
-++
Messages : 4231
Enregistré le : 28 mars 2013, 00:19

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#247 Message par Delambre » 06 juin 2020, 09:59

Sinon, je ne sais pas ce qu'il en est chez vous mais dans mon entourage (amis, collègues...), je connais déjà deux personnes qui, au cours de ce mois de juin, quittent l'Ile-de-France (des départements de la petite couronne) pour s'installer en province avec leurs familles (respectivement en Bourgogne et en Bretagne). Les deux ont acheté des maisons (ils vivaient auparavant en appartement).

J'en connais quelques autres qui ont les mêmes projets avec un objectif de partir avant la fin de cette année même s'il n'y a encore rien de concret dans leurs cas.
La femme est avant tout la femelle de l'homme.

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 31909
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#248 Message par ignatius » 06 juin 2020, 11:20

Delambre a écrit :
06 juin 2020, 09:59
Sinon, je ne sais pas ce qu'il en est chez vous mais dans mon entourage (amis, collègues...), je connais déjà deux personnes qui, au cours de ce mois de juin, quittent l'Ile-de-France (des départements de la petite couronne) pour s'installer en province avec leurs familles (respectivement en Bourgogne et en Bretagne). Les deux ont acheté des maisons (ils vivaient auparavant en appartement).

J'en connais quelques autres qui ont les mêmes projets avec un objectif de partir avant la fin de cette année même s'il n'y a encore rien de concret dans leurs cas.
Bah non, tout le monde a dit que personne ne quitterait Paris ou ne voudrait acheter de résidence secondaire.
Tu dois te tromper, révise ton jugement.

Non mais !!!

Et pas de reprise en V non plus 8)
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 31909
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#249 Message par ignatius » 06 juin 2020, 11:20

itrane2000 a écrit :
06 juin 2020, 09:59
ignatius a écrit :
04 mai 2020, 09:08
L'idée c'est si on peut, de prendre une voiture pourrie au départ puis d'économiser.
Quand la voiture claque, acheter une autre voiture avec son épargne.
Bien sûr ça ne marche que si tu arrives à épargner.
Ma 1ere voiture, je l'ai payée cash 1500 €.
Je l'ai gardé 5 ans, ce qui m'a permis de payer cash la suivante, que j'ai gardée 9 ans.
avec les CT tous les deux ans, ce n'est plus possible.
Voiture pas chère ne veut pas dire mauvais état.
Mes voitures passaient le contrôle technique.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Korn
Messages : 1529
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#250 Message par Korn » 06 juin 2020, 11:34

Delambre a écrit :
06 juin 2020, 09:59
Sinon, je ne sais pas ce qu'il en est chez vous mais dans mon entourage (amis, collègues...), je connais déjà deux personnes qui, au cours de ce mois de juin, quittent l'Ile-de-France (des départements de la petite couronne) pour s'installer en province avec leurs familles (respectivement en Bourgogne et en Bretagne). Les deux ont acheté des maisons (ils vivaient auparavant en appartement).

J'en connais quelques autres qui ont les mêmes projets avec un objectif de partir avant la fin de cette année même s'il n'y a encore rien de concret dans leurs cas.
Retour dans leur région d'origine?
J'en vois tous les ans des bretons qui reviennent chez eux. C'est la base pour un breton de quitter l'IDF pour revenir au bercail.

Pour les RS, la demande des parisiens est forte actuellement sur la côte bretonne. À voir si la aussi ce n'est pas le rattrapage des 2 mois sans transaction dans une période normalement forte pour l'immobilier.

Répondre