Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 20252
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#301 Message par kamoulox » 14 juin 2020, 17:18

Oui korn c’est clair (jai même refusé un poste supérieur en RP il y a quelques années, bon en même temps c’était un coin vraiment pourri en vrai)

Par contre vincent92 a raison, c’est pour l’attractivité des diplômés.

Tu passes du néant ou presque en province dans certains job, à un choix quasi infini en idf. Et c’est pour ça que paris malgres les défauts est très attractive et l’idf dans son ensemble.

Ça change tout. Tu montes à paris pour le boulot. Pour ceux qui le veulent ou le peuvent c’est navetteur ou un pied à terre à paris combo télétravail comme pour madame.
Les salaires sont plus correct qu’en province même s’ils ne compensent pas le coût de la vie. Par contre les boites donnent bien plus d’avantages j’ai l’impression. Pas toutes on est d’accord.
Le jour ou le paradigme sera terminé et où on décentralise un peu partout en province télétravail aidant maia pas que ça pourrait changer un peu la donne.

Mais paris restera quand même Paris pour le boulot, l’ultra majorité des opportunités sont là bas (ce qui n’empêche pas d’en trouver de bonnes en province. Mais c’est un peu le lait le beurre et les boobs de la crémière )

Korn
Messages : 1443
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#302 Message par Korn » 14 juin 2020, 17:29

Il n'y a pas débat sur l'attractivité liée à l'emploi pour les raisons que l'on connaît.
Parce que ce ne sont pas les envies de vivre dans des clapiers et boire des cafés à 3€ en terrasse à 2m des voitures qui poussent les jeunes à y aller de nos jours.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 20252
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#303 Message par kamoulox » 14 juin 2020, 17:39

C’est aussi plus simple pour un étranger.

Je me rappelle la galère pour trouver le premier stage les seuls réponses positives pour madame c’était Stockholm, Monaco, Nice, et plusieurs sur paris.

Le plus simple pour se loger était suede Nice et Monaco avec logement de fonction, la Suède ça a capoté pour une histoire de titre de séjour et qu’il faut ouvrir un compte suédois bref c’est tout un bordel.

Mais en discutant avec des gens de bonne situation paris était clairement le meilleur choix de carrière Pour se faire un nom.

Depuis son premier stage et les contacts ça déroule. Trouver un cdi à été bien plus facile que le premier stage.

Plus de 120 cv en province pour à peine 25-30 réponses. Même pas un entretien.
A paris Monaco où Nice ou en suede, etre étranger et parler des langues qui leurs servent est un plus.

Avatar du membre
L2L
+
+
Messages : 2580
Enregistré le : 26 juil. 2015, 09:27
Localisation : Antananarivo - Madagascar

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#304 Message par L2L » 15 juin 2020, 14:52

Korn a écrit :
13 juin 2020, 22:50

A part les hypercentres des métropoles, je ne vois pas dans quels endroits on trouve tout accessible à moins de 10 minutes. Et encore, il vaut mieux ne pas parler en temps de trajet.
Une école, quelques médecins, quelques commerces et une moyenne surface, tu trouves ça dans n"importe quel bled (j'exagere un peu) en Bretagne sud
Ben justement, dans les petites villes ou les villes moyennes.

Je viens d'une ville de 5 000 habitants et tu as tout dans la ville à moins de 10 min en bagnole forcément vu la taille (médecin, dentiste, pharmacien, supermarché, boucherie, restaurant, kebab, pizzéria, boulangerie, salon de thé, bistrot, école jusqu'au collège etc...).

Et pour ce que tu ne trouverais pas, tu fais les 15 km qui la sépare de la ville moyenne la plus proche (ville de 25 000 habitants)
Pi-r2 le 10 mars 2020 a écrit :
10 mars 2020, 17:59
on tape les 8000 cas dans 8 jours, les 100 000 avant la fin du mois. A la fin au moins 200 000 morts en France directement dus à ce virus.

Avatar du membre
Suricate
Modérateur
Modérateur
Messages : 13748
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#305 Message par Suricate » 15 juin 2020, 15:00

L2L a écrit :
15 juin 2020, 14:52
Et pour ce que tu ne trouverais pas, tu fais les 15 km qui la sépare de la ville moyenne la plus proche (ville de 25 000 habitants)
Ou tu commandes sur internet. Encore plus rapide que de te faire ch*** à faire le tour des boutiques avec une probabilité non nulle de rentrer brocouille à la maison.

Avatar du membre
Ferrari
Messages : 1159
Enregistré le : 01 févr. 2017, 09:59

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#306 Message par Ferrari » 16 juin 2020, 09:49

itrane2000 a écrit :
14 juin 2020, 10:50
Ferrari a écrit :
14 juin 2020, 08:48

Tu te trompes.
Chez moi, ville moyenne ordinaire : TOUT est à 10 minutes.
Pourquoi ? Ben, ya pas de bouchon ! 8)

Boulangerie : 5 min à pied.
Petite surface , bar, tabac, DAB, pharmacie : 5 min à pied
Grande surface, GSB, Collège, Lycée : 5 min en voiture
Médecin, Dentiste, Hôpitaux : 5 à 10 min en voiture
Le reste : 10 minutes en voitures.
combien d'habitants ?
100 000 environ.
C'est pas tout ça mais faut que j'aille bosser pour entretenir ceux qui vont payer ma retraite....

Avatar du membre
Ferrari
Messages : 1159
Enregistré le : 01 févr. 2017, 09:59

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#307 Message par Ferrari » 16 juin 2020, 09:56

Vous voulez débuter dans la vie active, et dérouler une carrière => grandes métropoles
Vous voulez simplement éviter la pollution , les embouteillages, les prix bullesques, l'insécurité, le stress, les temps de trajet délirants => autres villes

Le mieux étant de commencer en métropole puis de se rapatrier ailleurs.
D'ailleurs, l'article parle de ça, car il repose sur le sondage d'un millier de cadre.
C'est pas tout ça mais faut que j'aille bosser pour entretenir ceux qui vont payer ma retraite....

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 20252
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#308 Message par kamoulox » 16 juin 2020, 10:12

Il est difficile une fois en grosse métropole ou paris d’en partir...

Un tonton après le liban des Pyrénées à paris depuis les années 90
Une tata partie de paris pour Lyon et d’autres grandes villes de retour à paris quelques années avant un ras le bol de paris et la fuite dans un trou perdu de province.

Les autres sont tous restés sur paris ou RP.

Ceux que je connais (potes ou connaissances ) partis sur paris y sont toujours des années après car stage + boulot dans la foulée tu prends. Un seul n’est pas passé par paris mais à fait l’étranger avant de trouver un poste dans le Nord.

On ne quitte pas paris comme ça, sinon paris serait vide

Beone
Messages : 123
Enregistré le : 03 juil. 2015, 17:23

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#309 Message par Beone » 16 juin 2020, 12:51

Le gros intérêt de Paris, c'est que la concentration d'entreprise fait que changer de boulot ne vous oblige pas [forcement] à changer de domicile. On peut faire de belles carrières en province, mais il faut être mobile. J'ai un ami qui en 15ans a fait Compiègne, Belfort, Mulhouse, Le mans, Brives. A chaque nouvelle opportunité, un nouveau déménagement. Il faut le vouloir.

Après, vivre à Paris ou en région parisienne, il faut le vouloir aussi (à moins de n'avoir connu que ça ou ne vivre que pour les plaisirs de la nuit). Dans mon cas, j'ai toujours cherché du boulot dans la moitié Est de la France (à l'est d'une ligne Perpignan/Lille) moins la région parisienne. A chaque fois que je passe une journée à Paris, je mesure la chance que j'ai de ne pas y vivre (honnêtement, je ne pourrais pas: trop de bruit, trop de gens).

Mais c'est une question personnelle: j'ai un collègue qui y a trouvé un nouveau job et il en est super content (du job, heureusement, et de vivre à Paris).

a+
Beone

Avatar du membre
ddv
-++
-++
Messages : 4932
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : chez les Bretons

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#310 Message par ddv » 16 juin 2020, 16:32

Beone a écrit :
16 juin 2020, 12:51
Le gros intérêt de Paris, c'est que la concentration d'entreprise fait que changer de boulot ne vous oblige pas [forcement] à changer de domicile. On peut faire de belles carrières en province, mais il faut être mobile. J'ai un ami qui en 15ans a fait Compiègne, Belfort, Mulhouse, Le mans, Brives. A chaque nouvelle opportunité, un nouveau déménagement. Il faut le vouloir.

Après, vivre à Paris ou en région parisienne, il faut le vouloir aussi (à moins de n'avoir connu que ça ou ne vivre que pour les plaisirs de la nuit). Dans mon cas, j'ai toujours cherché du boulot dans la moitié Est de la France (à l'est d'une ligne Perpignan/Lille) moins la région parisienne. A chaque fois que je passe une journée à Paris, je mesure la chance que j'ai de ne pas y vivre (honnêtement, je ne pourrais pas: trop de bruit, trop de gens).

Mais c'est une question personnelle: j'ai un collègue qui y a trouvé un nouveau job et il en est super content (du job, heureusement, et de vivre à Paris).

a+
Beone
La mobilité en RP est une arnaque. Si tu passes d'un emploi à Paris 16e vers un autre à Paris 8e, ou encore la Défense, ou encore Vincennes, tu vas probablement très fortement augmenter ton temps de transports (en commun). Il faudra dans ce cas déménager, comme tu le ferais en province.
A moins de se concentrer uniquement sur les boîtes dans une zone précise...
"Comme aujourd'hui, ça commence à se savoir... Tout le monde sera obligé de faire de la permaculture comme les ouvriers il y a 50 ans avaient leurs jardins potagers... On va revenir à ça, on ne peut pas faire autrement" - G. Mulliez, mars 2019

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10661
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#311 Message par Vincent92 » 16 juin 2020, 16:37

ddv a écrit :
16 juin 2020, 16:32
Beone a écrit :
16 juin 2020, 12:51
Le gros intérêt de Paris, c'est que la concentration d'entreprise fait que changer de boulot ne vous oblige pas [forcement] à changer de domicile. On peut faire de belles carrières en province, mais il faut être mobile. J'ai un ami qui en 15ans a fait Compiègne, Belfort, Mulhouse, Le mans, Brives. A chaque nouvelle opportunité, un nouveau déménagement. Il faut le vouloir.

Après, vivre à Paris ou en région parisienne, il faut le vouloir aussi (à moins de n'avoir connu que ça ou ne vivre que pour les plaisirs de la nuit). Dans mon cas, j'ai toujours cherché du boulot dans la moitié Est de la France (à l'est d'une ligne Perpignan/Lille) moins la région parisienne. A chaque fois que je passe une journée à Paris, je mesure la chance que j'ai de ne pas y vivre (honnêtement, je ne pourrais pas: trop de bruit, trop de gens).

Mais c'est une question personnelle: j'ai un collègue qui y a trouvé un nouveau job et il en est super content (du job, heureusement, et de vivre à Paris).

a+
Beone
La mobilité en RP est une arnaque. Si tu passes d'un emploi à Paris 16e vers un autre à Paris 8e, ou encore la Défense, ou encore Vincennes, tu vas probablement très fortement augmenter ton temps de transports (en commun). Il faudra dans ce cas déménager, comme tu le ferais en province.
A moins de se concentrer uniquement sur les boîtes dans une zone précise...
Tu connais beaucoup de personnes qui ont déménagé si au lieu de travailler dans le 16ième elles travaillent dans le 8ième ou même à la Défense?
Je dis cela parce que généralement, la plupart des franciliens passent par des Hub (Saint Lazare, Chatelet, Gare de Lyon, Gare du Nord, etc) et travailler à ces 3 endroits ne changent pas énormément le temps de transport.
Ignoré : Cagou780

rapha
Messages : 37
Enregistré le : 21 août 2017, 10:04

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#312 Message par rapha » 16 juin 2020, 16:43

Vincent92 a écrit :
16 juin 2020, 16:37
Tu connais beaucoup de personnes qui ont déménagé si au lieu de travailler dans le 16ième elles travaillent dans le 8ième ou même à la Défense?
Je dis cela parce que généralement, la plupart des franciliens passent par des Hub (Saint Lazare, Chatelet, Gare de Lyon, Gare du Nord, etc) et travailler à ces 3 endroits ne changent pas énormément le temps de transport.
J'ai bien ri aussi :D

Avatar du membre
ddv
-++
-++
Messages : 4932
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : chez les Bretons

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#313 Message par ddv » 16 juin 2020, 16:43

Vincent92 a écrit :
16 juin 2020, 16:37
ddv a écrit :
16 juin 2020, 16:32
Beone a écrit :
16 juin 2020, 12:51
Le gros intérêt de Paris, c'est que la concentration d'entreprise fait que changer de boulot ne vous oblige pas [forcement] à changer de domicile. On peut faire de belles carrières en province, mais il faut être mobile. J'ai un ami qui en 15ans a fait Compiègne, Belfort, Mulhouse, Le mans, Brives. A chaque nouvelle opportunité, un nouveau déménagement. Il faut le vouloir.

Après, vivre à Paris ou en région parisienne, il faut le vouloir aussi (à moins de n'avoir connu que ça ou ne vivre que pour les plaisirs de la nuit). Dans mon cas, j'ai toujours cherché du boulot dans la moitié Est de la France (à l'est d'une ligne Perpignan/Lille) moins la région parisienne. A chaque fois que je passe une journée à Paris, je mesure la chance que j'ai de ne pas y vivre (honnêtement, je ne pourrais pas: trop de bruit, trop de gens).

Mais c'est une question personnelle: j'ai un collègue qui y a trouvé un nouveau job et il en est super content (du job, heureusement, et de vivre à Paris).

a+
Beone
La mobilité en RP est une arnaque. Si tu passes d'un emploi à Paris 16e vers un autre à Paris 8e, ou encore la Défense, ou encore Vincennes, tu vas probablement très fortement augmenter ton temps de transports (en commun). Il faudra dans ce cas déménager, comme tu le ferais en province.
A moins de se concentrer uniquement sur les boîtes dans une zone précise...
Tu connais beaucoup de personnes qui ont déménagé si au lieu de travailler dans le 16ième elles travaillent dans le 8ième ou même à la Défense?
Je dis cela parce que généralement, la plupart des franciliens passent par des Hub (Saint Lazare, Chatelet, Gare de Lyon, Gare du Nord, etc) et travailler à ces 3 endroits ne changent pas énormément le temps de transport.
Le problème de logement fait justement que les gens préfèrent rester dans leur emploi actuel, car ils ne pourront pas trouver facilement un nouveau logement plus proche de leur nouvel emploi.
Quand j'étais en classe de terminale, j'allais à l'école dans le 16ème depuis les Yvelines. J'aurais très largement préféré aller dans le 8ème, car pour le 16ème, il faut se taper une ligne de métro interminable, ça me rajoutait bien 20 min sur mon trajet.
Modifié en dernier par ddv le 16 juin 2020, 16:46, modifié 1 fois.
"Comme aujourd'hui, ça commence à se savoir... Tout le monde sera obligé de faire de la permaculture comme les ouvriers il y a 50 ans avaient leurs jardins potagers... On va revenir à ça, on ne peut pas faire autrement" - G. Mulliez, mars 2019

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10661
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#314 Message par Vincent92 » 16 juin 2020, 16:45

ddv a écrit :
16 juin 2020, 16:43
Vincent92 a écrit :
16 juin 2020, 16:37
ddv a écrit :
16 juin 2020, 16:32
Beone a écrit :
16 juin 2020, 12:51
Le gros intérêt de Paris, c'est que la concentration d'entreprise fait que changer de boulot ne vous oblige pas [forcement] à changer de domicile. On peut faire de belles carrières en province, mais il faut être mobile. J'ai un ami qui en 15ans a fait Compiègne, Belfort, Mulhouse, Le mans, Brives. A chaque nouvelle opportunité, un nouveau déménagement. Il faut le vouloir.

Après, vivre à Paris ou en région parisienne, il faut le vouloir aussi (à moins de n'avoir connu que ça ou ne vivre que pour les plaisirs de la nuit). Dans mon cas, j'ai toujours cherché du boulot dans la moitié Est de la France (à l'est d'une ligne Perpignan/Lille) moins la région parisienne. A chaque fois que je passe une journée à Paris, je mesure la chance que j'ai de ne pas y vivre (honnêtement, je ne pourrais pas: trop de bruit, trop de gens).

Mais c'est une question personnelle: j'ai un collègue qui y a trouvé un nouveau job et il en est super content (du job, heureusement, et de vivre à Paris).

a+
Beone
La mobilité en RP est une arnaque. Si tu passes d'un emploi à Paris 16e vers un autre à Paris 8e, ou encore la Défense, ou encore Vincennes, tu vas probablement très fortement augmenter ton temps de transports (en commun). Il faudra dans ce cas déménager, comme tu le ferais en province.
A moins de se concentrer uniquement sur les boîtes dans une zone précise...
Tu connais beaucoup de personnes qui ont déménagé si au lieu de travailler dans le 16ième elles travaillent dans le 8ième ou même à la Défense?
Je dis cela parce que généralement, la plupart des franciliens passent par des Hub (Saint Lazare, Chatelet, Gare de Lyon, Gare du Nord, etc) et travailler à ces 3 endroits ne changent pas énormément le temps de transport.
Le problème de logement fait justement que les gens préfèrent rester dans leur emploi actuel, car ils ne pourront pas trouver facilement un nouveau logement plus proche de leur nouvel emploi.
Ca doit dépendre des secteurs. Dans mon secteur, ceux qui ont moins de 40 ans changent très régulièrement (pour faire des gap de salaire et/ou prendre en responsabilité) en IDF. On ne peut pas vraiment dire qu'ils soient pour la plupart accrochés à leur job. C'est aussi pour cela que le salaire explose entre débutant et 10 ans d'expérience.
Modifié en dernier par Vincent92 le 16 juin 2020, 16:47, modifié 1 fois.
Ignoré : Cagou780

Pazuzu
Messages : 1470
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#315 Message par Pazuzu » 16 juin 2020, 16:46

kamoulox a écrit :
16 juin 2020, 10:12
Il est difficile une fois en grosse métropole ou paris d’en partir...

Un tonton après le liban des Pyrénées à paris depuis les années 90
Une tata partie de paris pour Lyon et d’autres grandes villes de retour à paris quelques années avant un ras le bol de paris et la fuite dans un trou perdu de province.

Les autres sont tous restés sur paris ou RP.

Ceux que je connais (potes ou connaissances ) partis sur paris y sont toujours des années après car stage + boulot dans la foulée tu prends. Un seul n’est pas passé par paris mais à fait l’étranger avant de trouver un poste dans le Nord.

On ne quitte pas paris comme ça, sinon paris serait vide
Moi je connais beaucoup de personnes qui sont parties de Paris.
Mais pour 95% d'entre elles, c'est retour à la région d'origine ou la ville des études.

Ben92
-++
-++
Messages : 3885
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#316 Message par Ben92 » 16 juin 2020, 17:20

ddv a écrit :
16 juin 2020, 16:43
Le problème de logement fait justement que les gens préfèrent rester dans leur emploi actuel, car ils ne pourront pas trouver facilement un nouveau logement plus proche de leur nouvel emploi.
Qu'est-ce qu'il faut pas entendre... :D
Dans mon entourage, moi compris, les gens ont grosso modo entre 30 / 45 min de transport.
Changer de job fait la plupart du temps rester dans cette fourchette si on n'habite pas à Pétaouchnok et si on n'a pas la malchance de trouver un job pile à l'opposé (ça m'est arrivé justement il y a quelques années, mais j'ai vraiment joué de malchance).
Je n'inclus pas la grande couronne la-dedans mais il n'y aucun job là-bas en IT (sauf SQY et personne veut y aller d'ailleurs).

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 20252
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#317 Message par kamoulox » 16 juin 2020, 22:58

Vincent92 a écrit :
16 juin 2020, 16:45
ddv a écrit :
16 juin 2020, 16:43
Vincent92 a écrit :
16 juin 2020, 16:37
ddv a écrit :
16 juin 2020, 16:32

La mobilité en RP est une arnaque. Si tu passes d'un emploi à Paris 16e vers un autre à Paris 8e, ou encore la Défense, ou encore Vincennes, tu vas probablement très fortement augmenter ton temps de transports (en commun). Il faudra dans ce cas déménager, comme tu le ferais en province.
A moins de se concentrer uniquement sur les boîtes dans une zone précise...
Tu connais beaucoup de personnes qui ont déménagé si au lieu de travailler dans le 16ième elles travaillent dans le 8ième ou même à la Défense?
Je dis cela parce que généralement, la plupart des franciliens passent par des Hub (Saint Lazare, Chatelet, Gare de Lyon, Gare du Nord, etc) et travailler à ces 3 endroits ne changent pas énormément le temps de transport.
Le problème de logement fait justement que les gens préfèrent rester dans leur emploi actuel, car ils ne pourront pas trouver facilement un nouveau logement plus proche de leur nouvel emploi.
Ca doit dépendre des secteurs. Dans mon secteur, ceux qui ont moins de 40 ans changent très régulièrement (pour faire des gap de salaire et/ou prendre en responsabilité) en IDF. On ne peut pas vraiment dire qu'ils soient pour la plupart accrochés à leur job. C'est aussi pour cela que le salaire explose entre débutant et 10 ans d'expérience.
Et quelqu’un qui a trop la bougeotte ça fait pas flipper un recruteur ou c’est la norme de changer tout les ans?

Ben92
-++
-++
Messages : 3885
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#318 Message par Ben92 » 16 juin 2020, 23:15

kamoulox a écrit :
16 juin 2020, 22:58
Et quelqu’un qui a trop la bougeotte ça fait pas flipper un recruteur ou c’est la norme de changer tout les ans?
Je suis recruteur. Dans l'IT ce qui fait plus flipper c'est le mec qui est resté 5 ans dans le même poste. On se dit qu'il est trop naze pour se faire embaucher ailleurs.
Dans l'IT on n'a pas peur de recruter un mec qui va se barrer au bout d'un an parce qu'on SAIT que ça va arriver... :|

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 20252
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#319 Message par kamoulox » 16 juin 2020, 23:29

Ok merci. C’est bien ce qu’il me semblait.

En province c’est marrant c’est carrément l’inverse j’ai l’impression.

A moins que ce ne soit lié à certains métiers en tension digitaux ou autre ou les gens savent qu’ils ont un poste en traversant la rue. Tu changes 10 fois de poste, à 35 ans t’as un salaire qui N’a plus rien à voir avec tes débuts si tu fais des gap de salaire à chaque fois

D’où les couples de cadre à 10000 par mois qui achètent à paname.

Ça me semblais hallucinant avant, moins maintenant que ma femme bosse sur paris. Dommage qu’il y a cet « environnement« 

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10661
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#320 Message par Vincent92 » 17 juin 2020, 08:16

kamoulox a écrit :
16 juin 2020, 22:58
Vincent92 a écrit :
16 juin 2020, 16:45
ddv a écrit :
16 juin 2020, 16:43
Vincent92 a écrit :
16 juin 2020, 16:37
Tu connais beaucoup de personnes qui ont déménagé si au lieu de travailler dans le 16ième elles travaillent dans le 8ième ou même à la Défense?
Je dis cela parce que généralement, la plupart des franciliens passent par des Hub (Saint Lazare, Chatelet, Gare de Lyon, Gare du Nord, etc) et travailler à ces 3 endroits ne changent pas énormément le temps de transport.
Le problème de logement fait justement que les gens préfèrent rester dans leur emploi actuel, car ils ne pourront pas trouver facilement un nouveau logement plus proche de leur nouvel emploi.
Ca doit dépendre des secteurs. Dans mon secteur, ceux qui ont moins de 40 ans changent très régulièrement (pour faire des gap de salaire et/ou prendre en responsabilité) en IDF. On ne peut pas vraiment dire qu'ils soient pour la plupart accrochés à leur job. C'est aussi pour cela que le salaire explose entre débutant et 10 ans d'expérience.
Et quelqu’un qui a trop la bougeotte ça fait pas flipper un recruteur ou c’est la norme de changer tout les ans?
Pas tous les ans mais plutôt 2-3 ans. Non, pas forcément vu que c'est souvent le cas. Surtout que dans mon secteur les jeunes passent pour beaucoup par des SSII en début de carrière. Et les missions de SSII durent max 3 ans en général. Donc, c'est plutôt cohérent de faire plein de sociétés différentes. C'est même une force je pense pour beaucoup de recruteurs de ne pas être rester longtemps au même endroit. Cela permet de voir différentes façons de travailler et d'être confronté à divers problèmes. Quelqu'un qui est bon n'apprend plus grand chose de toute manière s'il ne change pas de poste au bout de 2-3 ans.
Evidemment, un CV rempli avec uniquement des expériences de 6 mois - 1 an, c'est louche (le candidat est il mauvais?). Mais cela peut parfois s'expliquer.
Ignoré : Cagou780

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 20252
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#321 Message par kamoulox » 17 juin 2020, 08:25

Merci, ça rejoint ben92, pertinent pour le coup.

Avatar du membre
Suricate
Modérateur
Modérateur
Messages : 13748
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#322 Message par Suricate » 17 juin 2020, 09:45

Vincent92 a écrit :
17 juin 2020, 08:16
Pas tous les ans mais plutôt 2-3 ans. Non, pas forcément vu que c'est souvent le cas. Surtout que dans mon secteur les jeunes passent pour beaucoup par des SSII en début de carrière. Et les missions de SSII durent max 3 ans en général. Donc, c'est plutôt cohérent de faire plein de sociétés différentes.
Et c'est la grande force de la RP : habiter à Asnières et bosser dans la Finance à Puteaux ou Clichy c'est jouable. Il y a plein de sièges sociaux qui cherchent ce genre de profils et le turnover y est important. On peut même imaginer aller passer quelques mois à Londres pour étoffer son CV et casser la monotonie.

En province pour les cadres c'est vrai que c'est plus compliqués MAIS pour un agent technique, un mécanicien etc... il y aura aussi beaucoup de possibilités de changer de boite dans un périmètre très restreint. Il gagnera moins mais le coût de la vie y est aussi moins cher.

C'est comme tout : adéquation offre / demande.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 20252
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#323 Message par kamoulox » 17 juin 2020, 10:04

L’emploi étant quand même plus rare, de part mon XP, tu trouves beaucoup de gens avec 30 ans de carrière avec moins de 3,4 boites.
Mon père va arriver à la retraite avec 4 boîtes au compteur par exemple.
I
J’ai fait autant de boîtes que j’ai d’années au compteur, sachant que c’était surtout en sortie d’école où j’ai enchaîné pleins de job différents je prenait tout. Bien sûr ça me fait rire maintenant.

C’est là où on voit la diff aussi entre un non diplômé ou diplôme inutile, et un diplômé qui a un job direct sorti d’école comme ma femme et un meilleure salaire que j’ai eu à 35 ans direct sorti d’école.

Mais faut accepter aussi des contraintes (Paris, idf)

Cest pour ça que je ne crois pas à un exode massif de parisiens à la campagne par contre à une accélération de la banlieue périurbaine

Avatar du membre
ddv
-++
-++
Messages : 4932
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : chez les Bretons

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#324 Message par ddv » 17 juin 2020, 11:03

kamoulox a écrit :
16 juin 2020, 23:29
Ok merci. C’est bien ce qu’il me semblait.

En province c’est marrant c’est carrément l’inverse j’ai l’impression.
Exactement, c'est ce que j'ai constaté.
"Comme aujourd'hui, ça commence à se savoir... Tout le monde sera obligé de faire de la permaculture comme les ouvriers il y a 50 ans avaient leurs jardins potagers... On va revenir à ça, on ne peut pas faire autrement" - G. Mulliez, mars 2019

Avatar du membre
ddv
-++
-++
Messages : 4932
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : chez les Bretons

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#325 Message par ddv » 17 juin 2020, 11:10

Vincent92 a écrit :
17 juin 2020, 08:16
kamoulox a écrit :
16 juin 2020, 22:58
Vincent92 a écrit :
16 juin 2020, 16:45
ddv a écrit :
16 juin 2020, 16:43

Le problème de logement fait justement que les gens préfèrent rester dans leur emploi actuel, car ils ne pourront pas trouver facilement un nouveau logement plus proche de leur nouvel emploi.
Ca doit dépendre des secteurs. Dans mon secteur, ceux qui ont moins de 40 ans changent très régulièrement (pour faire des gap de salaire et/ou prendre en responsabilité) en IDF. On ne peut pas vraiment dire qu'ils soient pour la plupart accrochés à leur job. C'est aussi pour cela que le salaire explose entre débutant et 10 ans d'expérience.
Et quelqu’un qui a trop la bougeotte ça fait pas flipper un recruteur ou c’est la norme de changer tout les ans?
Pas tous les ans mais plutôt 2-3 ans. Non, pas forcément vu que c'est souvent le cas. Surtout que dans mon secteur les jeunes passent pour beaucoup par des SSII en début de carrière. Et les missions de SSII durent max 3 ans en général. Donc, c'est plutôt cohérent de faire plein de sociétés différentes. C'est même une force je pense pour beaucoup de recruteurs de ne pas être rester longtemps au même endroit. Cela permet de voir différentes façons de travailler et d'être confronté à divers problèmes. Quelqu'un qui est bon n'apprend plus grand chose de toute manière s'il ne change pas de poste au bout de 2-3 ans.
Ça, c'est ce qu'on dit au recruteur pour se mettre en valeur, mais il faut être honnête: pour maîtriser un nouveau sujet, en tout cas dans certains domaines, 2-3 ans me paraissent faibles. Quand tu veux vraiment maîtriser un sujet, il faut souvent y passer 10 ans. Dans l'informatique, quand je vois un type qui fait un an de C++, un an de java, un an de python, etc. En fait, le mec ne maîtrise rien, il est juste bon à rafistoler un code "à l'arrache" !
Pareil pour un artisan qui ferait un an de maçonnerie, un an d'électricité, un an de plomberie, etc. Il y a des choses qui s'apprennent avec l'expérience.
Pareil pour un ministre, un an dans l'agriculture, un an dans l'économie, etc. :mrgreen: (et si en plus, il n'est pas technique à la base, c'est la cata).
"Comme aujourd'hui, ça commence à se savoir... Tout le monde sera obligé de faire de la permaculture comme les ouvriers il y a 50 ans avaient leurs jardins potagers... On va revenir à ça, on ne peut pas faire autrement" - G. Mulliez, mars 2019

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10661
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#326 Message par Vincent92 » 17 juin 2020, 11:19

ddv a écrit :
17 juin 2020, 11:10
Vincent92 a écrit :
17 juin 2020, 08:16
kamoulox a écrit :
16 juin 2020, 22:58
Vincent92 a écrit :
16 juin 2020, 16:45
Ca doit dépendre des secteurs. Dans mon secteur, ceux qui ont moins de 40 ans changent très régulièrement (pour faire des gap de salaire et/ou prendre en responsabilité) en IDF. On ne peut pas vraiment dire qu'ils soient pour la plupart accrochés à leur job. C'est aussi pour cela que le salaire explose entre débutant et 10 ans d'expérience.
Et quelqu’un qui a trop la bougeotte ça fait pas flipper un recruteur ou c’est la norme de changer tout les ans?
Pas tous les ans mais plutôt 2-3 ans. Non, pas forcément vu que c'est souvent le cas. Surtout que dans mon secteur les jeunes passent pour beaucoup par des SSII en début de carrière. Et les missions de SSII durent max 3 ans en général. Donc, c'est plutôt cohérent de faire plein de sociétés différentes. C'est même une force je pense pour beaucoup de recruteurs de ne pas être rester longtemps au même endroit. Cela permet de voir différentes façons de travailler et d'être confronté à divers problèmes. Quelqu'un qui est bon n'apprend plus grand chose de toute manière s'il ne change pas de poste au bout de 2-3 ans.
Ça, c'est ce qu'on dit au recruteur pour se mettre en valeur, mais il faut être honnête: pour maîtriser un nouveau sujet, en tout cas dans certains domaines, 2-3 ans me paraissent faibles. Quand tu veux vraiment maîtriser un sujet, il faut souvent y passer 10 ans. Dans l'informatique, quand je vois un type qui fait un an de C++, un an de java, un an de python, etc. En fait, le mec ne maîtrise rien, il est juste bon à rafistoler un code "à l'arrache" !
Pareil pour un artisan qui ferait un an de maçonnerie, un an d'électricité, un an de plomberie, etc. Il y a des choses qui s'apprennent avec l'expérience.
Pareil pour un ministre, un an dans l'agriculture, un an dans l'économie, etc. :mrgreen: (et si en plus, il n'est pas technique à la base, c'est la cata).
Si je prends l'exemple d'un développeur, il faut mieux prendre quelqu'un qui est resté sur la même technologie (celle dont on a besoin) mais qui a changé de contexte et a donc plein de choses différentes.
Par exemple, si je prends Java/J2EE, on peut avoir vu dans son écosystème : Spring, Jax Ws, Maven2, Jenkins, SVN, Git, Nexus, Glassfish, Sonar, Redmine, Soap Ui, Postman, Tomcat, apache, Junit, les Web services, Angular js, Redmine, Soap UI, Selenium, etc...
Or, une boite a tendance à s'appuyer un peu toujours sur la même chose. Donc, cela limite l'écosystème.
Par ailleurs, quelqu'un qui commence développeur peut avoir envie de devenir chef de projets ou Scrum master par exemple. Déjà parce que c'est souvent mieux payer.
Et c'est plus facile en changeant d'entreprise.
Ignoré : Cagou780

Pazuzu
Messages : 1470
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#327 Message par Pazuzu » 17 juin 2020, 11:28

Vincent92 a écrit :
17 juin 2020, 08:16
kamoulox a écrit :
16 juin 2020, 22:58
Vincent92 a écrit :
16 juin 2020, 16:45
ddv a écrit :
16 juin 2020, 16:43

Le problème de logement fait justement que les gens préfèrent rester dans leur emploi actuel, car ils ne pourront pas trouver facilement un nouveau logement plus proche de leur nouvel emploi.
Ca doit dépendre des secteurs. Dans mon secteur, ceux qui ont moins de 40 ans changent très régulièrement (pour faire des gap de salaire et/ou prendre en responsabilité) en IDF. On ne peut pas vraiment dire qu'ils soient pour la plupart accrochés à leur job. C'est aussi pour cela que le salaire explose entre débutant et 10 ans d'expérience.
Et quelqu’un qui a trop la bougeotte ça fait pas flipper un recruteur ou c’est la norme de changer tout les ans?
Pas tous les ans mais plutôt 2-3 ans. Non, pas forcément vu que c'est souvent le cas. Surtout que dans mon secteur les jeunes passent pour beaucoup par des SSII en début de carrière. Et les missions de SSII durent max 3 ans en général. Donc, c'est plutôt cohérent de faire plein de sociétés différentes. C'est même une force je pense pour beaucoup de recruteurs de ne pas être rester longtemps au même endroit. Cela permet de voir différentes façons de travailler et d'être confronté à divers problèmes. Quelqu'un qui est bon n'apprend plus grand chose de toute manière s'il ne change pas de poste au bout de 2-3 ans.
Evidemment, un CV rempli avec uniquement des expériences de 6 mois - 1 an, c'est louche (le candidat est il mauvais?). Mais cela peut parfois s'expliquer.
C'est quand même surtout vrai pour les boite de m****.
Quand tu es dans une belle boite, tu changes beaucoup moins souvent, voire plus du tout, à moins d’être haut placé et carriériste.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10661
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#328 Message par Vincent92 » 17 juin 2020, 11:32

Pazuzu a écrit :
17 juin 2020, 11:28
Vincent92 a écrit :
17 juin 2020, 08:16
kamoulox a écrit :
16 juin 2020, 22:58
Vincent92 a écrit :
16 juin 2020, 16:45
Ca doit dépendre des secteurs. Dans mon secteur, ceux qui ont moins de 40 ans changent très régulièrement (pour faire des gap de salaire et/ou prendre en responsabilité) en IDF. On ne peut pas vraiment dire qu'ils soient pour la plupart accrochés à leur job. C'est aussi pour cela que le salaire explose entre débutant et 10 ans d'expérience.
Et quelqu’un qui a trop la bougeotte ça fait pas flipper un recruteur ou c’est la norme de changer tout les ans?
Pas tous les ans mais plutôt 2-3 ans. Non, pas forcément vu que c'est souvent le cas. Surtout que dans mon secteur les jeunes passent pour beaucoup par des SSII en début de carrière. Et les missions de SSII durent max 3 ans en général. Donc, c'est plutôt cohérent de faire plein de sociétés différentes. C'est même une force je pense pour beaucoup de recruteurs de ne pas être rester longtemps au même endroit. Cela permet de voir différentes façons de travailler et d'être confronté à divers problèmes. Quelqu'un qui est bon n'apprend plus grand chose de toute manière s'il ne change pas de poste au bout de 2-3 ans.
Evidemment, un CV rempli avec uniquement des expériences de 6 mois - 1 an, c'est louche (le candidat est il mauvais?). Mais cela peut parfois s'expliquer.
C'est quand même surtout vrai pour les boite de m****.
Quand tu es dans une belle boite, tu changes beaucoup moins souvent, voire plus du tout, à moins d’être haut placé et carriériste.
Je pense que cela dépend surtout de ton niveau de poste actuel, de ta rémunération, de ton âge, de ton ambition, etc... plus que de l'entreprise.
Tu as quand même tendance à évoluer dans un couloir de rémunération en restant dans la même entreprise et de te retrouver beaucoup plus mal payé que le marché à 30-35 ans si tu rentres à 23 ans et que tu as bien progressé.
Mais tout dépend évidemment du secteur.
Ignoré : Cagou780

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 42200
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#329 Message par slash33 » 17 juin 2020, 12:46

ça dépend uniquement de là où vous placez le curseur entre généraliste (adaptabilité) et spécialiste (précision) sachant qu'une société a en général besoin des deux dans des proportions qui sont décidées par elle.
Vincent92 a écrit :
17 juin 2020, 11:19
Spring, Jax Ws, Maven2, Jenkins, SVN, Git, Nexus, Glassfish, Sonar, Redmine, Soap Ui, Postman, Tomcat, apache, Junit, les Web services, Angular js, Redmine, Soap UI, Selenium, etc...
ça ne sert qu'à polluer le CV et le cerveau. Et je parle du haut de mes 12 pages de CV et plus de références que celles que tu viens de citer, et uniquement pour l'univers Java.
Modifié en dernier par slash33 le 17 juin 2020, 12:49, modifié 1 fois.

andrei
Messages : 35
Enregistré le : 07 mai 2020, 01:29

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#330 Message par andrei » 17 juin 2020, 23:53

Vincent92 a écrit :
17 juin 2020, 11:19
Par exemple, si je prends Java/J2EE, on peut avoir vu dans son écosystème : Spring, Jax Ws, Maven2, Jenkins, SVN, Git, Nexus, Glassfish, Sonar, Redmine, Soap Ui, Postman, Tomcat, apache, Junit, les Web services, Angular js, Redmine, Soap UI, Selenium, etc...
Or, une boite a tendance à s'appuyer un peu toujours sur la même chose. Donc, cela limite l'écosystème.
Par ailleurs, quelqu'un qui commence développeur peut avoir envie de devenir chef de projets ou Scrum master par exemple. Déjà parce que c'est souvent mieux payer.
Et c'est plus facile en changeant d'entreprise.
Oh mon dieu :shock: Vincent m'a tuer!

canti
Messages : 751
Enregistré le : 30 oct. 2015, 13:41

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#331 Message par canti » 18 juin 2020, 03:55

Vincent92 a écrit :
17 juin 2020, 11:32
Pazuzu a écrit :
17 juin 2020, 11:28
Vincent92 a écrit :
17 juin 2020, 08:16
kamoulox a écrit :
16 juin 2020, 22:58


Et quelqu’un qui a trop la bougeotte ça fait pas flipper un recruteur ou c’est la norme de changer tout les ans?
Pas tous les ans mais plutôt 2-3 ans. Non, pas forcément vu que c'est souvent le cas. Surtout que dans mon secteur les jeunes passent pour beaucoup par des SSII en début de carrière. Et les missions de SSII durent max 3 ans en général. Donc, c'est plutôt cohérent de faire plein de sociétés différentes. C'est même une force je pense pour beaucoup de recruteurs de ne pas être rester longtemps au même endroit. Cela permet de voir différentes façons de travailler et d'être confronté à divers problèmes. Quelqu'un qui est bon n'apprend plus grand chose de toute manière s'il ne change pas de poste au bout de 2-3 ans.
Evidemment, un CV rempli avec uniquement des expériences de 6 mois - 1 an, c'est louche (le candidat est il mauvais?). Mais cela peut parfois s'expliquer.
C'est quand même surtout vrai pour les boite de m****.
Quand tu es dans une belle boite, tu changes beaucoup moins souvent, voire plus du tout, à moins d’être haut placé et carriériste.
Je pense que cela dépend surtout de ton niveau de poste actuel, de ta rémunération, de ton âge, de ton ambition, etc... plus que de l'entreprise.
Tu as quand même tendance à évoluer dans un couloir de rémunération en restant dans la même entreprise et de te retrouver beaucoup plus mal payé que le marché à 30-35 ans si tu rentres à 23 ans et que tu as bien progressé.
Mais tout dépend évidemment du secteur.
On est d'accord justement, on ne vise pas le même type d'entreprise à 23 et 35 ans.

Dans la vingtaine et début de la trentaine peu importe la boite, tant que la mission et le salaire sont intéressants. Tu peux changer tous les ans de boite ça ne pose pas de problème.
A partir de 35/40 ans, tu vas commencer à chercher la stabilité dans une grosse boîte où tu as auras une certaine sécurité de l'emploi, rémunérateur et la possibilité si possible de pouvoir rester jusqu'à la retraite. Je ne connais pas grand monde à 45 ans qui tente de changer de boîte tous les 2 ans.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10661
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#332 Message par Vincent92 » 18 juin 2020, 08:24

canti a écrit :
18 juin 2020, 03:55
Vincent92 a écrit :
17 juin 2020, 11:32
Pazuzu a écrit :
17 juin 2020, 11:28
Vincent92 a écrit :
17 juin 2020, 08:16
Pas tous les ans mais plutôt 2-3 ans. Non, pas forcément vu que c'est souvent le cas. Surtout que dans mon secteur les jeunes passent pour beaucoup par des SSII en début de carrière. Et les missions de SSII durent max 3 ans en général. Donc, c'est plutôt cohérent de faire plein de sociétés différentes. C'est même une force je pense pour beaucoup de recruteurs de ne pas être rester longtemps au même endroit. Cela permet de voir différentes façons de travailler et d'être confronté à divers problèmes. Quelqu'un qui est bon n'apprend plus grand chose de toute manière s'il ne change pas de poste au bout de 2-3 ans.
Evidemment, un CV rempli avec uniquement des expériences de 6 mois - 1 an, c'est louche (le candidat est il mauvais?). Mais cela peut parfois s'expliquer.
C'est quand même surtout vrai pour les boite de m****.
Quand tu es dans une belle boite, tu changes beaucoup moins souvent, voire plus du tout, à moins d’être haut placé et carriériste.
Je pense que cela dépend surtout de ton niveau de poste actuel, de ta rémunération, de ton âge, de ton ambition, etc... plus que de l'entreprise.
Tu as quand même tendance à évoluer dans un couloir de rémunération en restant dans la même entreprise et de te retrouver beaucoup plus mal payé que le marché à 30-35 ans si tu rentres à 23 ans et que tu as bien progressé.
Mais tout dépend évidemment du secteur.
On est d'accord justement, on ne vise pas le même type d'entreprise à 23 et 35 ans.

Dans la vingtaine et début de la trentaine peu importe la boite, tant que la mission et le salaire sont intéressants. Tu peux changer tous les ans de boite ça ne pose pas de problème.
A partir de 35/40 ans, tu vas commencer à chercher la stabilité dans une grosse boîte où tu as auras une certaine sécurité de l'emploi, rémunérateur et la possibilité si possible de pouvoir rester jusqu'à la retraite. Je ne connais pas grand monde à 45 ans qui tente de changer de boîte tous les 2 ans.
Oui, c'est vrai. Déjà parce que normalement à 40-45 ans tu as quand même réussi à faire une bonne partie du chemin d'où tu voulais aller. Et ensuite parce qu'arrivé à un certain âge, tu es moins recherché (entre autre parce que tu es plus cher et donc moins à potentiel).
La plupart changent beaucoup au début puis vers 35-45 ans essaient de se stabiliser. Soit en essayant de rentrer dans un grand groupe avec un bon salaire soit, soit en partant en province. C'est d'autant plus vrai pour ceux qui n'ont pas percé un minimum.
Modifié en dernier par Vincent92 le 18 juin 2020, 08:29, modifié 1 fois.
Ignoré : Cagou780

Avatar du membre
Suricate
Modérateur
Modérateur
Messages : 13748
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#333 Message par Suricate » 18 juin 2020, 08:28

slash33 a écrit :
17 juin 2020, 12:46
ça dépend uniquement de là où vous placez le curseur entre généraliste (adaptabilité) et spécialiste (précision) sachant qu'une société a en général besoin des deux dans des proportions qui sont décidées par elle.
Vincent92 a écrit :
17 juin 2020, 11:19
Spring, Jax Ws, Maven2, Jenkins, SVN, Git, Nexus, Glassfish, Sonar, Redmine, Soap Ui, Postman, Tomcat, apache, Junit, les Web services, Angular js, Redmine, Soap UI, Selenium, etc...
ça ne sert qu'à polluer le CV et le cerveau. Et je parle du haut de mes 12 pages de CV et plus de références que celles que tu viens de citer, et uniquement pour l'univers Java.
En même temps c'est pas son domaine d'expertise...

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10661
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#334 Message par Vincent92 » 18 juin 2020, 08:30

Suricate a écrit :
18 juin 2020, 08:28
slash33 a écrit :
17 juin 2020, 12:46
ça dépend uniquement de là où vous placez le curseur entre généraliste (adaptabilité) et spécialiste (précision) sachant qu'une société a en général besoin des deux dans des proportions qui sont décidées par elle.
Vincent92 a écrit :
17 juin 2020, 11:19
Spring, Jax Ws, Maven2, Jenkins, SVN, Git, Nexus, Glassfish, Sonar, Redmine, Soap Ui, Postman, Tomcat, apache, Junit, les Web services, Angular js, Redmine, Soap UI, Selenium, etc...
ça ne sert qu'à polluer le CV et le cerveau. Et je parle du haut de mes 12 pages de CV et plus de références que celles que tu viens de citer, et uniquement pour l'univers Java.
En même temps c'est pas son domaine d'expertise...
Ah bon? Je ne suis pas développeur et je ne l'ai jamais été mais je connais quand même très bien la technique et il m'est même arrivé de recruté certains DEV. Il m'est même arrivé de faire quelques bouts de code en début de carrière. Je ne vois pas bien d'où tu sors cela encore.
Ignoré : Cagou780

Avatar du membre
Suricate
Modérateur
Modérateur
Messages : 13748
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#335 Message par Suricate » 18 juin 2020, 08:33

Vincent92 a écrit :
18 juin 2020, 08:30
Je ne suis pas développeur et je ne l'ai jamais été mais je connais quand même très bien la technique et il m'est même arrivé de recruté certains DEV.
Dans tes rêves...

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10661
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#336 Message par Vincent92 » 18 juin 2020, 08:33

Suricate a écrit :
18 juin 2020, 08:33
Vincent92 a écrit :
18 juin 2020, 08:30
Je ne suis pas développeur et je ne l'ai jamais été mais je connais quand même très bien la technique et il m'est même arrivé de recruté certains DEV.
Dans tes rêves...
C'est marrant car on ne se connait pas et tu ne sais rien de moi mais tu sais ce que je fais. Je travaille dans l'informatique et j'ai une petite équipe.
Enfin bref, en fait, je m'en fiche. Pense ce que tu veux.
Modifié en dernier par Vincent92 le 18 juin 2020, 08:37, modifié 2 fois.
Ignoré : Cagou780

Avatar du membre
Suricate
Modérateur
Modérateur
Messages : 13748
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#337 Message par Suricate » 18 juin 2020, 08:35

Vincent92 a écrit :
18 juin 2020, 08:33
Je travaille dans l'informatique et j'ai une petite équipe.
Cette capacité à s'inventer une vie est fulgurante.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 20252
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#338 Message par kamoulox » 18 juin 2020, 08:38

C’est sur que quand tu n’as pas de compétences pointues en infos ou dans un domaine demandé en RP mieux vaut faire une petite carrière honorable en province que d’aller se cramer à paris.
L’âge n’a rien à voir, mon père n’a jamais été autant demandé que ces derniers mois, à 1 an de la retraite. Et beaucoup de boîtes parisiennes. Déjà il n’a aucune envie d’aller à paris peut importe le salaire (quel intérêt de perdre en qualité de vie?) et il veut rentrer, toucher sa retraite, sa baraque voitures moto sont payées depuis perpette.

Après tu peux aussi te faire lourder à 50 balais Parceque tu coûtes trop cher si la boîte veut du jeune pas cher.
Certaines ont un management proche du néant et ne voient que les charges mais pas le boulot derrière donc toujours être en veille et a la page au cas où.
On a tendance à se le couler douce une fois bien en place et si on est mis dehors on est coincé et pas « employable » ailleurs car à la rue sur pleins de domaines si on est pas à la page.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10661
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#339 Message par Vincent92 » 18 juin 2020, 08:45

Suricate a écrit :
18 juin 2020, 08:35
Vincent92 a écrit :
18 juin 2020, 08:33
Je travaille dans l'informatique et j'ai une petite équipe.
Cette capacité à s'inventer une vie est fulgurante.
Il n'y a pas de mal à choisir de rester à la base et remplir des fichiers Excel pour pouvoir fuir les grandes villes. C'est ton choix 8)
Tout comme c'est ton choix de penser que je suis autre chose (agent immobilier?) et que c'est intéressant pour moi de m'inviter une vie.
Je t'ai néanmoins MP.
Ignoré : Cagou780

Avatar du membre
Suricate
Modérateur
Modérateur
Messages : 13748
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#340 Message par Suricate » 18 juin 2020, 09:03

Vincent92 a écrit :
18 juin 2020, 08:45
Tout comme c'est ton choix de penser que je suis autre chose (agent immobilier?).
Non non, pas agent immobilier :wink:
Disons que tu as ton lot de fichier excel à remplir.
Vincent92 a écrit :
18 juin 2020, 08:45
Je pense néanmoins qu'on peut s'accorder pour dire que je gagnais déjà plus de 3k€ en 2015 pour pouvoir acheter ce que j'ai acheté seul et que, étant plutôt en début de carrière en 2015, cela a sûrement évolué à la hausse.
Je n'ai pas ton besoin de reconnaissance. Tu as été en compétition depuis l'enfance non ? Tu n'étais pas le préféré de la fratrie ?
Vincent92 a écrit :
18 juin 2020, 08:45
Libre à toi de penser que je suis un grouillot surpayé et je ne sais pas quoi.
C'est factuellement le cas vu le temps que tu passes sur le forum. :mrgreen:

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10661
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#341 Message par Vincent92 » 18 juin 2020, 09:04

Suricate a écrit :
18 juin 2020, 09:03
Vincent92 a écrit :
18 juin 2020, 08:45
Tout comme c'est ton choix de penser que je suis autre chose (agent immobilier?).
Non non, pas agent immobilier :wink:
Disons que tu as ton lot de fichier excel à remplir.
Vincent92 a écrit :
18 juin 2020, 08:45
Je pense néanmoins qu'on peut s'accorder pour dire que je gagnais déjà plus de 3k€ en 2015 pour pouvoir acheter ce que j'ai acheté seul et que, étant plutôt en début de carrière en 2015, cela a sûrement évolué à la hausse.
Je n'ai pas ton besoin de reconnaissance. Tu as été en compétition depuis l'enfance non ? Tu n'étais pas le préféré de la fratrie ?
Vincent92 a écrit :
18 juin 2020, 08:45
Libre à toi de penser que je suis un grouillot surpayé et je ne sais pas quoi.
C'est factuellement le cas vu le temps que tu passes sur le forum. :mrgreen:
Je ne vais pas donner d'autres éléments car je tiens à mon anonymat. Je t'ai néanmoins MP certains éléments qui devraient normalement t'éclairer et te convaincre. Si après cela tu doutes toujours, ma foi, tant pis. J'avoue avoir du mal à saisir l'intérêt de m'inventer une vie mais chacun pense ce qu'il veut.
Ignoré : Cagou780

Avatar du membre
ddv
-++
-++
Messages : 4932
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : chez les Bretons

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#342 Message par ddv » 18 juin 2020, 10:03

canti a écrit :
18 juin 2020, 03:55
On est d'accord justement, on ne vise pas le même type d'entreprise à 23 et 35 ans.

Dans la vingtaine et début de la trentaine peu importe la boite, tant que la mission et le salaire sont intéressants. Tu peux changer tous les ans de boite ça ne pose pas de problème.
A partir de 35/40 ans, tu vas commencer à chercher la stabilité dans une grosse boîte où tu as auras une certaine sécurité de l'emploi, rémunérateur et la possibilité si possible de pouvoir rester jusqu'à la retraite. Je ne connais pas grand monde à 45 ans qui tente de changer de boîte tous les 2 ans.
Quelle caricature... C'est fini le 20ème siècle, hein :roll:
J'ai plus de 45 ans, et je fais tout pour changer de boîte, et je ne suis pas le seul (j'ai un collègue de plus de 50 ans qui fait pareil et un autre de 46 ans). Pas envie de m'encroûter et avoir un profil de vieux, comme le sont ceux avec qui je travaillAIS, qui sont restés 20 ans dans leur entreprise, ne connaissent que ça, et vont avoir du mal à s'adapter s'ils se font virer un jour (vu que leur logique semble être d'attendre la retraite).
"Comme aujourd'hui, ça commence à se savoir... Tout le monde sera obligé de faire de la permaculture comme les ouvriers il y a 50 ans avaient leurs jardins potagers... On va revenir à ça, on ne peut pas faire autrement" - G. Mulliez, mars 2019

Ben92
-++
-++
Messages : 3885
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#343 Message par Ben92 » 18 juin 2020, 10:13

ddv a écrit :
18 juin 2020, 10:03
Quelle caricature... C'est fini le 20ème siècle, hein :roll:
J'ai plus de 45 ans, et je fais tout pour changer de boîte, et je ne suis pas le seul (j'ai un collègue de plus de 50 ans qui fait pareil et un autre de 46 ans). Pas envie de m'encroûter et avoir un profil de vieux, comme le sont ceux avec qui je travaillAIS, qui sont restés 20 ans dans leur entreprise, ne connaissent que ça, et vont avoir du mal à s'adapter s'ils se font virer un jour (vu que leur logique semble être d'attendre la retraite).
Ca dépend des secteurs. En IT la date de péremption c'est 43/45 ans. Si t'es pas passé au moins sous-dir à cet âge tu es sois placardisé (si grosse boite qui ne peut pas licencier facilement), soit cas le plus courant on te propose une rupture conventionnelle. Ceux qui veulent continuer dans la technique après cet âge bossent souvent en indépendant.
Bien sûr il y a des exceptions sur des profils très pointus mais le schéma que je dis est le plus courant.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10661
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#344 Message par Vincent92 » 18 juin 2020, 10:28

ddv a écrit :
18 juin 2020, 10:03
canti a écrit :
18 juin 2020, 03:55
On est d'accord justement, on ne vise pas le même type d'entreprise à 23 et 35 ans.

Dans la vingtaine et début de la trentaine peu importe la boite, tant que la mission et le salaire sont intéressants. Tu peux changer tous les ans de boite ça ne pose pas de problème.
A partir de 35/40 ans, tu vas commencer à chercher la stabilité dans une grosse boîte où tu as auras une certaine sécurité de l'emploi, rémunérateur et la possibilité si possible de pouvoir rester jusqu'à la retraite. Je ne connais pas grand monde à 45 ans qui tente de changer de boîte tous les 2 ans.
Quelle caricature... C'est fini le 20ème siècle, hein :roll:
J'ai plus de 45 ans, et je fais tout pour changer de boîte, et je ne suis pas le seul (j'ai un collègue de plus de 50 ans qui fait pareil et un autre de 46 ans). Pas envie de m'encroûter et avoir un profil de vieux, comme le sont ceux avec qui je travaillAIS, qui sont restés 20 ans dans leur entreprise, ne connaissent que ça, et vont avoir du mal à s'adapter s'ils se font virer un jour (vu que leur logique semble être d'attendre la retraite).
Tu peux le faire mais c'est plus dur et ce n'est pas la mentalité de la majorité des gens de ton âge. En tout cas, pour les profils standards.
Canti disait que la majorité des gens de plus de 45 ans ne changent plus d'entreprise tous les 2-3 ans. Pas que cela n'existe pas.
Ignoré : Cagou780

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 13684
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#345 Message par cashisking » 18 juin 2020, 11:07

Vincent92 a écrit :
18 juin 2020, 10:28
Canti disait que la majorité des gens de plus de 45 ans ne changent plus d'entreprise tous les 2-3 ans. Pas que cela n'existe pas.
Disons qu'à partir d'un certain âge en France, mieux vaut ne plus trop bouger.
Et plus t'as d'ancienneté, mieux c'est. C'est pas les 50 ans avec 20 ans de boite qui vont se faire virer suite au confinement, mais les trentenaires en période d'essai ou avec une ancienneté faible (c'est moins cher à virer).
Moi j'ai 45 ans, honnêtement je ne bouge plus une oreille, sauf à être embauché chez le client mais ça non plus c'est plus trop à la mode, y'a toujours un truc qui fait foirer (réorg, confinement, pas de budget, blablablabla).

Ben92
-++
-++
Messages : 3885
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#346 Message par Ben92 » 18 juin 2020, 11:11

cashisking a écrit :
18 juin 2020, 11:07
Moi j'ai 45 ans, honnêtement je ne bouge plus une oreille, sauf à être embauché chez le client mais ça non plus c'est plus trop à la mode, y'a toujours un truc qui fait foirer (réorg, confinement, pas de budget, blablablabla).
Chaud d'être en boîte de sous-traitance à 45 piges. :|

rapha
Messages : 37
Enregistré le : 21 août 2017, 10:04

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#347 Message par rapha » 18 juin 2020, 11:33

Ben92 a écrit :
18 juin 2020, 11:11
cashisking a écrit :
18 juin 2020, 11:07
Moi j'ai 45 ans, honnêtement je ne bouge plus une oreille, sauf à être embauché chez le client mais ça non plus c'est plus trop à la mode, y'a toujours un truc qui fait foirer (réorg, confinement, pas de budget, blablablabla).
Chaud d'être en boîte de sous-traitance à 45 piges. :|
Ce n'est pas forcément de la sous traitance "bas de gamme" comme tu as l'air de sous entendre. Je vais prendre un exemple tout simple quand on bosse dans une boîte EPC (construction pétrolière) type saipem/technip, on peut passer chez le client Total. Technip et Saipem restent cependant de belles boîtes avec de bonnes carrières.
Pour avoir passé pas mal d'années dans l'upstream chez schlumberger je peux dire que les carrières et les jobs y sont bien plus intéressants que chez le client.
Modifié en dernier par rapha le 18 juin 2020, 13:17, modifié 2 fois.

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 13684
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#348 Message par cashisking » 18 juin 2020, 12:50

Ben92 a écrit :
18 juin 2020, 11:11
cashisking a écrit :
18 juin 2020, 11:07
Moi j'ai 45 ans, honnêtement je ne bouge plus une oreille, sauf à être embauché chez le client mais ça non plus c'est plus trop à la mode, y'a toujours un truc qui fait foirer (réorg, confinement, pas de budget, blablablabla).
Chaud d'être en boîte de sous-traitance à 45 piges. :|
Ça me permet d'avoir un logement 5 fois plus grand que le tien remarque.

Blangar1
Messages : 288
Enregistré le : 27 avr. 2008, 16:59

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#349 Message par Blangar1 » 18 juin 2020, 12:59

Ben92 a écrit :
18 juin 2020, 10:13
Ca dépend des secteurs. En IT la date de péremption c'est 43/45 ans. Si t'es pas passé au moins sous-dir à cet âge tu es sois placardisé (si grosse boite qui ne peut pas licencier facilement), soit cas le plus courant on te propose une rupture conventionnelle. Ceux qui veulent continuer dans la technique après cet âge bossent souvent en indépendant.
Bien sûr il y a des exceptions sur des profils très pointus mais le schéma que je dis est le plus courant.
Grave erreur de jugement
Tu verras, quand les cobolistes te feront payer un prix d'or pour une petite maintenance de quelques lignes de code :mrgreen:
Sans compter que les gus qui n'ont jamais dirigé de grand projet commencent à se planter (comme c'est d'ailleurs régulier sur les grands projets...) paieront aussi très cher les anciens aguerris

Profite bien de ton appart, pendant ces temps

Ben92
-++
-++
Messages : 3885
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Ces citadins qui veulent s’installer à la campagne après le confinement

#350 Message par Ben92 » 18 juin 2020, 14:08

Blangar1 a écrit :
18 juin 2020, 12:59
Grave erreur de jugement
Tu verras, quand les cobolistes te feront payer un prix d'or pour une petite maintenance de quelques lignes de code :mrgreen:
Sans compter que les gus qui n'ont jamais dirigé de grand projet commencent à se planter (comme c'est d'ailleurs régulier sur les grands projets...) paieront aussi très cher les anciens aguerris
Profite bien de ton appart, pendant ces temps
Hé je ne juge personne moi ! Je parle de ce qui se passe dans les boîtes d'IT c'est tout...
Des quarantenaires compétents en IT oui ça existe je n'ai jamais dit le contraire.

Répondre