Plan de relance du logement : les mesures exceptionnelles qui doivent soutenir le pouvoir d'achat Français

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
kurisutofa
Messages : 57
Enregistré le : 17 janv. 2014, 11:39

Plan de relance du logement : les mesures exceptionnelles qui doivent soutenir le pouvoir d'achat Français

#1 Message par kurisutofa » 13 avr. 2020, 18:07

Ca commence à réfléchir à quelques mesures pour relancer le marché. Propositions de "professionnels du marché" :
Relance du pinel
Exoneration des frais de notaire à hauteur de 100 000 e
Exonération de droits de succession à hauteur de 500 000 e

https://www.capital.fr/immobilier/plan- ... is-1367310

Face à la crise sanitaire et économique qui frappe le pays, Henry Buzy-Cazaux, président de l'Institut du Management des Services Immobiliers, appelle le gouvernement à prendre les mesures nécessaires pour éviter une paralysie des ventes de logements au cours des prochains mois en soutenant de manière exceptionnelle le pouvoir d'achat immobilier des Français.
Le ministre de la Ville et du Logement, Julien Denormandie, travaille. Il le dit et c’est vrai. Il a publiquement précisé que ses chantiers prioritaires relevaient de l’urgence de la continuation des activités immobilières, à la fois pour sauvegarder les entreprises du secteur et permettre que ni les chantiers, ni les ventes, ni la gestion ne s’interrompent. Les acteurs professionnels comme les ménages ne peuvent que savoir gré au gouvernement de créer les conditions nécessaires, en sorte que la machine économique ne s’arrête pas, entraînant des conséquences irréversibles. On sait que malgré cela, le ralentissement de l’ordre de 90% de la production et du commerce de logements portera au pays un grave préjudice : à la fin de 2020, il manquera à l’appel au moins entre 120.000 et 150.000 logements neufs, à vocation sociale ou privée, maisons individuelles ou appartements, partout en France. 200.000 à 300.000 emplois directs dans le bâtiments en seront compromis. On prévoit aussi, sans pouvoir mesurer quelle appétence à investir auront les ménages au second semestre, quelque 200.000 transactions de moins dans l’existant, soit une baisse de 20% par rapport à 2019, simplement du fait du confinement pendant plusieurs semaines. Là encore, cette contre-performance pourrait être majorée si la toile de fond économique et sociale de la France était plus sombre et si le redémarrage était plus lent qu’on peut l’espérer.

Certains responsables du monde immobilier ont désavoué le principe même de prévoir l’après-confinement. S’ils ont raison dans l’absolu et s’il est toujours risqué d’imaginer le futur, la situation est cette fois d’une nature telle qu’on peut sans se tromper avoir malheureusement sur l’avenir des certitudes. Les déplorer est normal, les nier est coupable. Les Français vont d’abord tous sortir de cette crise assommés, avec des repères chancelants, le sentiment que tout ce qu’ils avaient cru solide est fragile, pêle mêle le système économique mondial, les acquis sociaux, la vie. Certes, il n’est pas absurde de croire que l’achat d’un logement, bien durable, pour lequel un endettement long est indispensable, va permettre en quelque sorte de conjurer ce sentiment et de préempter l’avenir. Pour autant, il faudra aux Français comme aux autres citoyens du monde un temps pour se redresser et sortir de l’étourdissement. Et puis il va y avoir l’affaiblissement financier : quel individu, quelle famille aura-t-il traversé ces terribles semaines sans perte d’argent ? Les revenus vont être universellement affectés. L’épargne aura fondu. Qui plus est, l’accès au crédit des particuliers ne sera en toute hypothèse pas si aisé qu’il l’a été naguère. Cette équation dégradée durera probablement jusqu’à la fin de 2021, échéance à laquelle d’ailleurs il faudra bien que la nation accepte un effort fiscal et des hausses d’impôts pour ne pas léguer à la génération suivante une dette publique insupportable.

Les volumes de vente de logements neufs ou anciens en seront impactés au cours du second semestre sans nul doute. Il est difficile aussi de ne pas anticiper que les prix devront compenser les réductions de pouvoir d’achat immobilier. Il ne s'agira pas d’un effondrement, mais de ce qu’il est convenu d’appeler une correction dans le langage des économistes : le mot n’est pas seulement pudique, il rend compte d’un mouvement modéré, qui restaurera pour partie la capacité contributive des acquéreurs sans appauvrir les propriétaires vendeurs, surtout si leur durée de détention a entraîné une plus-value de cession significative.

Quoi qu’il en soit, et pour contribuer à améliorer le pouvoir d’achat érodé des ménages, et pour catalyser des opérations qu’il seront tentés de différer à des jours meilleurs, un plan de relance est vital. Quelles mesures seraient-elles opportunes ? Il faut d’abord un arsenal de soutien de la demande simple et stable pour la fin de l’exercice 2020 et 2021. Il faut ensuite profiter de la notoriété de dispositifs connus, et par les ménages et par les professionnels, et leur donner la puissance maximum. Depuis l’arrivée au pouvoir du Président Macron, on n’a eu de cesse que de rogner le très populaire prêt à taux zéro, pour faciliter l’accession à la propriété dans le neuf et l’ancien réhabilité, d’altérer le très populaire dispositif Pinel, pour favoriser l’investissement dans le logement neuf à loyer maîtrisé. Que ces leviers, tous deux voués à disparaître, soient prorogés et qu’on les rende utilisables sur tout le territoire en réduisant les critères qui les limitent aujourd’hui.

Qu’on crée aussi un avantage incitatif valable dix-huit mois pour les achats de logements anciens : une franchise de 100.000 euros pour le calcul des droits de mutation à titre onéreux, couramment appelés frais de notaire, avec compensation de l’État auprès des collectivités locales bénéficiaires, les départements essentiellement. La mesure est équitable : les ménages qui achètent des biens de moindre valeur, moins aisés et que la crise aura davantage éprouvés, auront un bénéfice majoré, par rapport à ceux qui achètent des biens plus onéreux. Enfin, qu’on donne à l’investissement locatif sous condition de loyers modérés réalisé avant la fin 2021 un attrait fiscal renforcé, en exonérant les biens concernés de droits de donation ou de succession, avec un plafond à 500.000 euros.

Ce plan, qu’il reprenne ces propositions ou qu’il en préfère d’autres, doit être conçu et inscrit dans les textes rapidement et annoncé sans attendre, pour éviter que la reprise ne tarde trop. Si le gouvernement ne conçoit pas ce train de mesures fortes, il portera une double responsabilité : celle de n’avoir pas veillé à rendre possibles les projets logement des ménages, menaçant la paix sociale du pays, et celle d’avoir privé son économie de son cordial le plus revigorant, capable de booster la croissance et l’emploi plus efficacement qu’aucun autre secteur.

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 42307
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Plan de relance du logement : les mesures exceptionnelles qui doivent soutenir le pouvoir d'achat Français

#2 Message par slash33 » 13 avr. 2020, 23:13

Il va avoir l'inverse: doublement des dites taxes.

Cagou780
Messages : 853
Enregistré le : 19 mars 2020, 05:01

Re: Plan de relance du logement : les mesures exceptionnelles qui doivent soutenir le pouvoir d'achat Français

#3 Message par Cagou780 » 13 avr. 2020, 23:42

Très intéressant. Lorsque c'est pour communiquer aux ménages c'est "tout va bien c'est plus que jamais le moment d'investir" mais quand il s'agit d'aller pleurer pour avoir du pognon c'est plus le même discours.
il faudra aux Français comme aux autres citoyens du monde un temps pour se redresser et sortir de l’étourdissement. Et puis il va y avoir l’affaiblissement financier : quel individu, quelle famille aura-t-il traversé ces terribles semaines sans perte d’argent ? Les revenus vont être universellement affectés. L’épargne aura fondu. Qui plus est, l’accès au crédit des particuliers ne sera en toute hypothèse pas si aisé qu’il l’a été naguère. Cette équation dégradée durera probablement jusqu’à la fin de 2021, échéance à laquelle d’ailleurs il faudra bien que la nation accepte un effort fiscal et des hausses d’impôts pour ne pas léguer à la génération suivante une dette publique insupportable.
il en ressort :
- pas de reprise en V
- baisse de l'apport
- hausse des taux
- et à partir de 2022 hausse des taxes et impôts.

Conclusion : "C'est le moment d'acheter, il n'y en aura pas pour tout le monde".

dicktraci
Messages : 149
Enregistré le : 21 sept. 2013, 09:18
Localisation : 78

Re: Plan de relance du logement : les mesures exceptionnelles qui doivent soutenir le pouvoir d'achat Français

#4 Message par dicktraci » 14 avr. 2020, 05:14

Cagou780 a écrit :
13 avr. 2020, 23:42
Très intéressant. Lorsque c'est pour communiquer aux ménages c'est "tout va bien c'est plus que jamais le moment d'investir" mais quand il s'agit d'aller pleurer pour avoir du pognon c'est plus le même discours.
il faudra aux Français comme aux autres citoyens du monde un temps pour se redresser et sortir de l’étourdissement. Et puis il va y avoir l’affaiblissement financier : quel individu, quelle famille aura-t-il traversé ces terribles semaines sans perte d’argent ? Les revenus vont être universellement affectés. L’épargne aura fondu. Qui plus est, l’accès au crédit des particuliers ne sera en toute hypothèse pas si aisé qu’il l’a été naguère. Cette équation dégradée durera probablement jusqu’à la fin de 2021, échéance à laquelle d’ailleurs il faudra bien que la nation accepte un effort fiscal et des hausses d’impôts pour ne pas léguer à la génération suivante une dette publique insupportable.
il en ressort :
- pas de reprise en V
- baisse de l'apport
- hausse des taux
- et à partir de 2022 hausse des taxes et impôts.

Conclusion : "C'est le moment d'acheter, il n'y en aura pas pour tout le monde".
+1

C'est fou ce double discours tenu entre le grand publique et le gouvernement.

Et il n'a jamais pensé à une contribution des proprio pour soutenir la demande ?

Deux cas pour schématiser (je schématise à l'extrême):
1- les métropoles (IDF-Lyon-Bdx-Lille..) = on a eu des hausses subtentielles jusqu'à +50% de hausse en moins de 10 ans.
S'il ya pbm de demande, les proprios on donc un certain gras de lequel ils peuvent taper pour relancer la demander (une baisse de 10% des prix serait anecdotique pour nombre d'entre eux). En tout cas beaucoup plus de gras qu'un etat qui est exsangue, sur endetté et qui a d'autres chats à fouetter.
Je dis bien s'il y a un pbm de demande, car les taux restant encore hyper bas, la demande se soutien d'elle même.
Et puis si Ben92 dit que la demande va de nouveau exploser une fois tout cela finit, c'est que cela doit être vrai et qu'on a pas besoin d'aide de l'état.

2- les campagne et petites villes = il n'y a pas eu et il n'y a aura pas de problème de pouvoir d'achat dans ces coins. C'est plutôt que personne ne veut y acheter même si c'était gratuit (j'exagère), par manque de dynamisme et de perspective dans cette France Gilet Jaune.
À quoi bon donc arroser une plante qui est déjà morte ?
Au contraire, certains effet exogènes aux financements de l'état pourrait revitaliser la demande dans ces endroits (=effet confinement urbain qui donnera l'idée à certains de se prendre un pied à terre en campagne).

Cagou780
Messages : 853
Enregistré le : 19 mars 2020, 05:01

Re: Plan de relance du logement : les mesures exceptionnelles qui doivent soutenir le pouvoir d'achat Français

#5 Message par Cagou780 » 14 avr. 2020, 05:22

dicktraci a écrit :
14 avr. 2020, 05:14
Et puis si Ben92 dit que la demande va de nouveau exploser une fois tout cela finit, c'est que cela doit être vrai et qu'on a pas besoin d'aide de l'état.
Je me demande même si la première chose que les gens vont faire à la fin du déconfinement ce n'est pas l'achat d'un bien immobilier. Histoire de se détendre.
Le secteur de l'immobilier n'a pas besoin d'aide : ça risquerait de le déstabiliser s'il y avait trop de demande.

alexlyon
+
+
Messages : 3065
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Plan de relance du logement : les mesures exceptionnelles qui doivent soutenir le pouvoir d'achat Français

#6 Message par alexlyon » 14 avr. 2020, 07:35

Les comptes en banque peuvent être taxés et saisis plus facilement que l'immo (seuls les gros comptes partent facilement en Suisse, où l'on ne veut pas s'embarrasser avec du client ayant moins de 3 M € de liquidités)

kitchenette
Messages : 94
Enregistré le : 11 févr. 2008, 22:37

Re: Plan de relance du logement : les mesures exceptionnelles qui doivent soutenir le pouvoir d'achat Français

#7 Message par kitchenette » 14 avr. 2020, 07:53

Maintenant qu'on commence un peu à entrevoir la fin du confinement, ça va être le concours Lépine des demandes d'aides et d'exonérations, dans tous les secteurs d'activité. :shock:

Je ne suis pas sûr que la BCE et l'Union Européenne considèrent que les plans de relances sur les mois et les années à venir fassent partie du package "gestion de crise de la pandémie".
Si oui -> On vient d'inventer l'argent magique, on est bête on aurait dû faire ça avant
Si non -> forte hausse des taux d'intérêt, et pas de plan de soutien à 2 balles pour que les proprio conservent leurs plus-value.

Avatar du membre
Romario
~~+
~~+
Messages : 7700
Enregistré le : 27 juil. 2006, 21:25
Localisation : Lyon

Re: Plan de relance du logement : les mesures exceptionnelles qui doivent soutenir le pouvoir d'achat Français

#8 Message par Romario » 14 avr. 2020, 09:24

L'immobilier est soutenu depuis des années et des années.
Mais cette fois, est-ce que ce secteur ne sera pas relégué au second plan ? (sauf sans doute pour le neuf ?)
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. (T. Jefferson)

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 30129
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Plan de relance du logement : les mesures exceptionnelles qui doivent soutenir le pouvoir d'achat Français

#9 Message par Gpzzzz » 14 avr. 2020, 09:48

Romario a écrit :
14 avr. 2020, 09:24
L'immobilier est soutenu depuis des années et des années.
Mais cette fois, est-ce que ce secteur ne sera pas relégué au second plan ? (sauf sans doute pour le neuf ?)
C'est le neuf qui va morfler le plus longtemps..
Si les prix dans l'ancien corrige ne serait-ce que de 10%, ca réhausse le coup d'acquisition dans le neuf d'autant en fait..
Je pense que les gens vont y réfléchir a 2 fois avant de signer un appart pour dans 2 ou 3 ans :roll:

Avatar du membre
krachboom
+
+
Messages : 2747
Enregistré le : 18 sept. 2008, 10:22

Re: Plan de relance du logement : les mesures exceptionnelles qui doivent soutenir le pouvoir d'achat Français

#10 Message par krachboom » 14 avr. 2020, 09:54

slash33 a écrit :
13 avr. 2020, 23:13
Il va avoir l'inverse: doublement des dites taxes.
pas dit, l'immo surtout neuf pèse lourd dans le PIB ! et ce sont (normalement) des emplois non délocalisables

Pazuzu
Messages : 1497
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: Plan de relance du logement : les mesures exceptionnelles qui doivent soutenir le pouvoir d'achat Français

#11 Message par Pazuzu » 14 avr. 2020, 10:27

IL peut y avoir les deux : taxes pour les proprios, aides pour le neuf.

kitchenette
Messages : 94
Enregistré le : 11 févr. 2008, 22:37

Re: Plan de relance du logement : les mesures exceptionnelles qui doivent soutenir le pouvoir d'achat Français

#12 Message par kitchenette » 14 avr. 2020, 10:27

Gpzzzz a écrit :
14 avr. 2020, 09:48
Romario a écrit :
14 avr. 2020, 09:24
L'immobilier est soutenu depuis des années et des années.
Mais cette fois, est-ce que ce secteur ne sera pas relégué au second plan ? (sauf sans doute pour le neuf ?)
C'est le neuf qui va morfler le plus longtemps..
Si les prix dans l'ancien corrige ne serait-ce que de 10%, ca réhausse le coup d'acquisition dans le neuf d'autant en fait..
Je pense que les gens vont y réfléchir a 2 fois avant de signer un appart pour dans 2 ou 3 ans :roll:
Je n'ai pas compris le coup des vases communiquants entre la baisse dans l'ancien et la hausse du coup d'acquisition dans le neuf.
Mais par contre oui je pense que le neuf sera fortement soutenu, et l'ancien très peu aidé (rénovation énergétique à la rigueur).

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 30129
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Plan de relance du logement : les mesures exceptionnelles qui doivent soutenir le pouvoir d'achat Français

#13 Message par Gpzzzz » 14 avr. 2020, 10:36

kitchenette a écrit :
14 avr. 2020, 10:27
Gpzzzz a écrit :
14 avr. 2020, 09:48
Romario a écrit :
14 avr. 2020, 09:24
L'immobilier est soutenu depuis des années et des années.
Mais cette fois, est-ce que ce secteur ne sera pas relégué au second plan ? (sauf sans doute pour le neuf ?)
C'est le neuf qui va morfler le plus longtemps..
Si les prix dans l'ancien corrige ne serait-ce que de 10%, ca réhausse le coup d'acquisition dans le neuf d'autant en fait..
Je pense que les gens vont y réfléchir a 2 fois avant de signer un appart pour dans 2 ou 3 ans :roll:
Je n'ai pas compris le coup des vases communiquants entre la baisse dans l'ancien et la hausse du coup d'acquisition dans le neuf.
Mais par contre oui je pense que le neuf sera fortement soutenu, et l'ancien très peu aidé (rénovation énergétique à la rigueur).
Tu payes un appartement neuf plus cher que celui du meme style dans l'ancien
Admettons qu'actuellement un appart neuf coute 20% plus cher que le même dans une résidence des années 90 par exemple. Si les prix dans l'ancien baisse de 15% d'ici 2ans, la différence de prix entre ces 2 apparts ne sera plus de 20 mais de 35%.
Bcp d'acheteurs qui auraient accepté de payer 20% plus cher, vont cette fois se toruner vers l'ancien car le rapport qualité prix est meilleur désormais !

Avatar du membre
roi.de.trefle
-+
-+
Messages : 2466
Enregistré le : 14 févr. 2008, 08:55
Localisation : La-Varenne-Saint-Hilaire

Re: Plan de relance du logement : les mesures exceptionnelles qui doivent soutenir le pouvoir d'achat Français

#14 Message par roi.de.trefle » 14 avr. 2020, 11:01

A fusionner avec le fil "humour"
Sursum corda

Avatar du membre
Praséodyme
-++
-++
Messages : 3982
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: Plan de relance du logement : les mesures exceptionnelles qui doivent soutenir le pouvoir d'achat Français

#15 Message par Praséodyme » 14 avr. 2020, 11:15

kurisutofa a écrit :
13 avr. 2020, 18:07
Ca commence à réfléchir à quelques mesures pour relancer le marché. Propositions de "professionnels du marché" :
Relance du pinel
C'est bon pour les programmes neufs. Mais quand on voit la quantité de malfaçons dans la construction de ces 20 dernières années et la vitesse à laquelle ces trucs se dégradent, il y a un axe d'amélioration si l'on veut vraiment augmenter le nombre de logements habitables et pas seulement soutenir les entreprises du secteur.
Exoneration des frais de notaire à hauteur de 100 000 e
En voilà une bonne mesure. 7800 € de perte en moins à chaque achat, il y a de quoi fluidifier le marché de l'ancien.
En même temps, une mesure à 6 myards, ça peut être efficace.
Exonération de droits de succession à hauteur de 500 000 e
Ça par contre, c'est idiot. Devoir acquitter les droits de succession, c'est souvent la seule chose qui pousse les héritiers à mettre en vente l'immo inutilisé. Avec ce genre de mesure, on va voir encore plus de logements rester vides, invendus parce qu'il y a toujours un des co-héritiers qui refuse toutes les offres en attendant un pigeon plus gras.
capital a écrit : Ce plan, qu’il reprenne ces propositions ou qu’il en préfère d’autres, doit être conçu et inscrit dans les textes rapidement et annoncé sans attendre, pour éviter que la reprise ne tarde trop. Si le gouvernement ne conçoit pas ce train de mesures fortes, il portera une double responsabilité : celle de n’avoir pas veillé à rendre possibles les projets logement des ménages, menaçant la paix sociale du pays, et celle d’avoir privé son économie de son cordial le plus revigorant, capable de booster la croissance et l’emploi plus efficacement qu’aucun autre secteur.
Ah les vieux poncifs, quand le bâtiment va tout va, etc.
Ce sont les seuls à ne pas voir que quand les actifs financiers et immobiliers sont en bulle, toute l'économie réelle en pâtit ?
De quels emplois ils parlent ? ceux des travailleurs détachés qui dorment dans des estafettes pour ramener le maximum de leurs 450€ mensuels au блєд ?
Modifié en dernier par Praséodyme le 14 avr. 2020, 11:17, modifié 1 fois.

hydronium92
Messages : 1638
Enregistré le : 16 juil. 2008, 17:51

Re: Plan de relance du logement : les mesures exceptionnelles qui doivent soutenir le pouvoir d'achat Français

#16 Message par hydronium92 » 14 avr. 2020, 11:17

Praséodyme a écrit :
14 avr. 2020, 11:15
Ah les vieux poncifs, quand le bâtiment va tout va, etc.
Ce sont les seuls à ne pas voir que quand les actifs financiers et immobiliers sont en bulle, toute l'économie réelle en pâtit ?
De quels emplois ils parlent ? ceux des travailleurs détachés qui dorment dans des estafettes pour ramener le maximum de leurs 450€ mensuels au блєд ?
[/quote]

hydronium92
Messages : 1638
Enregistré le : 16 juil. 2008, 17:51

Re: Plan de relance du logement : les mesures exceptionnelles qui doivent soutenir le pouvoir d'achat Français

#17 Message par hydronium92 » 14 avr. 2020, 11:20

Praséodyme a écrit :
14 avr. 2020, 11:15
kurisutofa a écrit :
13 avr. 2020, 18:07
Ca commence à réfléchir à quelques mesures pour relancer le marché. Propositions de "professionnels du marché" :
Relance du pinel
capital a écrit : Ce plan, qu’il reprenne ces propositions ou qu’il en préfère d’autres, doit être conçu et inscrit dans les textes rapidement et annoncé sans attendre, pour éviter que la reprise ne tarde trop. Si le gouvernement ne conçoit pas ce train de mesures fortes, il portera une double responsabilité : celle de n’avoir pas veillé à rendre possibles les projets logement des ménages, menaçant la paix sociale du pays, et celle d’avoir privé son économie de son cordial le plus revigorant, capable de booster la croissance et l’emploi plus efficacement qu’aucun autre secteur.
Ah les vieux poncifs, quand le bâtiment va tout va, etc.
Ce sont les seuls à ne pas voir que quand les actifs financiers et immobiliers sont en bulle, toute l'économie réelle en pâtit ?
De quels emplois ils parlent ? ceux des travailleurs détachés qui dorment dans des estafettes pour ramener le maximum de leurs 450€ mensuels au блєд ?
après on est obligé d’acheter des masques (et tout le reste car tout les € dans la "bonne pierre") moins chers en Chine.....a mince .....ils gardent tout pour eux.....
finalement comme pierre va surtout y avoir des "tombales"......

FrenchRigolade
Messages : 328
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: Plan de relance du logement : les mesures exceptionnelles qui doivent soutenir le pouvoir d'achat Français

#18 Message par FrenchRigolade » 14 avr. 2020, 12:17

"On sait que malgré cela, le ralentissement de l’ordre de 90% de la production et du commerce de logements portera au pays un grave préjudice : à la fin de 2020, il manquera à l’appel au moins entre 120.000 et 150.000 logements neufs, à vocation sociale ou "

comment ça il manquera ? Les gens seront à la rue, sinon ? :lol:
Peut se prévaloir de la cosignature de l'union française pour la santé bucco-dentaire.

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 31909
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Plan de relance du logement : les mesures exceptionnelles qui doivent soutenir le pouvoir d'achat Français

#19 Message par ignatius » 14 avr. 2020, 12:20

Les programmes non construits en 2020 le seront en 2021 et 2022.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 22020
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Plan de relance du logement : les mesures exceptionnelles qui doivent soutenir le pouvoir d'achat Français

#20 Message par lecriminel » 14 avr. 2020, 12:33

krachboom a écrit :
14 avr. 2020, 09:54
pas dit, l'immo surtout neuf pèse lourd dans le PIB ! et ce sont (normalement) des emplois non délocalisables
le gouvernement hait les emplois non délocalisables (et normalement s'arrange pour pouvoir les délocaliser)
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
Praséodyme
-++
-++
Messages : 3982
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: Plan de relance du logement : les mesures exceptionnelles qui doivent soutenir le pouvoir d'achat Français

#21 Message par Praséodyme » 14 avr. 2020, 12:41

FrenchRigolade a écrit :
14 avr. 2020, 12:17
comment ça il manquera ? Les gens seront à la rue, sinon ? :lol:
On va devoir attendre deux ou trois mois de plus avant de démolir quelques clapiers made in 1970's.
Et peut être même que quelques logements et bureaux vides seront ré-occupés.

Ce sont les dividendes et la prime d'intéressement chez Bouygues, Nexity, Kaufman & Broad qui vont être à la rue.
Modifié en dernier par Praséodyme le 14 avr. 2020, 12:45, modifié 2 fois.

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 30129
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Plan de relance du logement : les mesures exceptionnelles qui doivent soutenir le pouvoir d'achat Français

#22 Message par Gpzzzz » 14 avr. 2020, 12:43

ignatius a écrit :
14 avr. 2020, 12:20
Les programmes non construits en 2020 le seront en 2021 et 2022.
Ou pas.. ça dépendra de la demande de logement neuf...

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 30129
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Plan de relance du logement : les mesures exceptionnelles qui doivent soutenir le pouvoir d'achat Français

#23 Message par Gpzzzz » 14 avr. 2020, 12:46

Praséodyme a écrit :
14 avr. 2020, 12:41
FrenchRigolade a écrit :
14 avr. 2020, 12:17
comment ça il manquera ? Les gens seront à la rue, sinon ? :lol:
On va devoir attendre deux ou trois mois de plus avant de démolir quelques clapiers made in 1970's.

Ce sont les dividendes et la prime d'intéressement chez Bouygues, Nexity, Kaufman & Broad qui vont être à la rue.
Le marché du neuf va prendre cher..
Confinement depuis mi mars.. dans ces métiers de promotion immobilière, juillet et surtout Août c est a l arrêt total.. on verra ce que ça donne en septembre, après 6mois d arrêt !

Avatar du membre
Praséodyme
-++
-++
Messages : 3982
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: Plan de relance du logement : les mesures exceptionnelles qui doivent soutenir le pouvoir d'achat Français

#24 Message par Praséodyme » 14 avr. 2020, 12:50

lecriminel a écrit :
14 avr. 2020, 12:33
krachboom a écrit :
14 avr. 2020, 09:54
pas dit, l'immo surtout neuf pèse lourd dans le PIB ! et ce sont (normalement) des emplois non délocalisables
le gouvernement hait les emplois non délocalisables (et normalement s'arrange pour pouvoir les délocaliser)
Le BTP ce n'est certes pas délocalisable en Asie, mais les emplois qu'il génère sont bien délocalisables en Europe de l'est.

alexlyon
+
+
Messages : 3065
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Plan de relance du logement : les mesures exceptionnelles qui doivent soutenir le pouvoir d'achat Français

#25 Message par alexlyon » 14 avr. 2020, 12:56

Les étudiants de dernière année de grandes écoles vont arriver sur le marché cette année (comme chaque année).
Mais pour cette promo, il n'y aura rien comme jobs.
Ils seront embouteillés jusqu'à l'arrivée de la promo suivante.

S'ils avaient un job, parce qu'ils ne veulent pas attendre un an et se bradent, ce sera à un salaire d'universitaire genre iut ou bts.

Question :
comment feront-ils pour être primo-accédant, en achetant un studio ?
Et si le studio ne se vend pas "à cause" d'eux, comment le propriétaire du studio en vente dénouera-t-il son crédit relais, pour acheter son F2 ?
Etc...Etc...
La force d'une chaine, c'est celle de son maillon le plus faible.

Dans l'immo, c'est les primos.

Avatar du membre
Praséodyme
-++
-++
Messages : 3982
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: Plan de relance du logement : les mesures exceptionnelles qui doivent soutenir le pouvoir d'achat Français

#26 Message par Praséodyme » 14 avr. 2020, 13:20

Gpzzzz a écrit :
14 avr. 2020, 12:46
Le marché du neuf va prendre cher..
Confinement depuis mi mars.. dans ces métiers de promotion immobilière, juillet et surtout Août c est a l arrêt total.. on verra ce que ça donne en septembre, après 6mois d arrêt !
Je ne comprends même pas comment ce secteur peut se maintenir dans le temps quand on voit les merdes qu'ils construisent. À croire que les gens en redemandent.

Pour les pavillons, outre le prix exorbitant du foncier et les contraintes à la *** des PLU, ce que nous proposent les constructeurs, c'est une dalle de béton à même la terre qui n'a pas le temps de sécher, qui fissure et laisse l'humidité remonter dans les murs, une isolation bâclée qui laisse des ponts thermiques partout, un agencement des pièces qui n'a d'autre but que de maximiser artificiellement la superficie de la pièce principale et le nombre de chambres, des combles non-aménageables et des finitions à faire soi-même pour un coût supérieur à l'ancien.

Pour le collectif, on dirait qu'ils n'ont toujours rien appris sur l'isolation phonique. De toutes façon, leur coeur de cible est l'acheteur de défisque qui n'envisage pas d'y habiter lui-même.

La seule raison pour laquelle ils continuent à vendre leur camelote, c'est que les acheteurs ne font appel à eux que tous les 15 ans. Ca leur permet de dire qu'entre temps ils ont révolutionné les normes de construction. Maintenant, promis juré craché, le neuf c'est bien mieux qu'avant.

Avatar du membre
Praséodyme
-++
-++
Messages : 3982
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: Plan de relance du logement : les mesures exceptionnelles qui doivent soutenir le pouvoir d'achat Français

#27 Message par Praséodyme » 14 avr. 2020, 13:28

alexlyon a écrit :
14 avr. 2020, 12:56
Les étudiants de dernière année de grandes écoles vont arriver sur le marché cette année (comme chaque année).
Mais pour cette promo, il n'y aura rien comme jobs.
Ils seront embouteillés jusqu'à l'arrivée de la promo suivante.

S'ils avaient un job, parce qu'ils ne veulent pas attendre un an et se bradent, ce sera à un salaire d'universitaire genre iut ou bts.

Question :
comment feront-ils pour être primo-accédant, en achetant un studio ?
Et si le studio ne se vend pas "à cause" d'eux, comment le propriétaire du studio en vente dénouera-t-il son crédit relais, pour acheter son F2 ?
Etc...Etc...
La force d'une chaine, c'est celle de son maillon le plus faible.

Dans l'immo, c'est les primos.
Il y a des promos comme ça qui arrivent en plein marasme et qui sont obligés se brader : 2002, 2008, 2020... Après, ils parviennent à rattraper leur retard de salaire au bout d'une dizaine d'années en faisant la culbute à chaque fois qu'ils passent d'une boîte à l'autre.

Ca ne change pas grand chose sur l'immo. Ca fait belle lurette que pour s'acheter ne serait-ce que 30m² en petite couronne, il faut plus compter sur l'aide de papa-maman que sur son salaire.

kurisutofa
Messages : 57
Enregistré le : 17 janv. 2014, 11:39

Re: Plan de relance du logement : les mesures exceptionnelles qui doivent soutenir le pouvoir d'achat Français

#28 Message par kurisutofa » 14 avr. 2020, 16:43

Praséodyme a écrit :
14 avr. 2020, 13:28
alexlyon a écrit :
14 avr. 2020, 12:56
Les étudiants de dernière année de grandes écoles vont arriver sur le marché cette année (comme chaque année).
Mais pour cette promo, il n'y aura rien comme jobs.
Ils seront embouteillés jusqu'à l'arrivée de la promo suivante.

S'ils avaient un job, parce qu'ils ne veulent pas attendre un an et se bradent, ce sera à un salaire d'universitaire genre iut ou bts.

Question :
comment feront-ils pour être primo-accédant, en achetant un studio ?
Et si le studio ne se vend pas "à cause" d'eux, comment le propriétaire du studio en vente dénouera-t-il son crédit relais, pour acheter son F2 ?
Etc...Etc...
La force d'une chaine, c'est celle de son maillon le plus faible.

Dans l'immo, c'est les primos.
Il y a des promos comme ça qui arrivent en plein marasme et qui sont obligés se brader : 2002, 2008, 2020... Après, ils parviennent à rattraper leur retard de salaire au bout d'une dizaine d'années en faisant la culbute à chaque fois qu'ils passent d'une boîte à l'autre.

Ca ne change pas grand chose sur l'immo. Ca fait belle lurette que pour s'acheter ne serait-ce que 30m² en petite couronne, il faut plus compter sur l'aide de papa-maman que sur son salaire.
+1

Je ne sais pas si quelqu'un a des stats ici sur "qui disposent des milliards qui sont placés sur les assurances vie en euros" aujourd'hui ? (afin de voir si c'est proportionnel ou si c est réparti dans peu de main)
Car ceux sont ces familles qui peuvent continuer à aider leurs enfants à acheter en leur donnant un apport & donc continuer à alimenter le marché.
D'autant plus avec la continuité des taux zéros et la baisse proportionnelle des rendements des AV... autant placer l'argent dans la famille

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 42307
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Plan de relance du logement : les mesures exceptionnelles qui doivent soutenir le pouvoir d'achat Français

#29 Message par slash33 » 14 avr. 2020, 17:32

ignatius a écrit :
14 avr. 2020, 12:20
Les programmes non construits en 2020 le seront en 2021 et 2022.
Oui et non. Le plan d'investissement massif de la CDC ayant été avancé, l'année ne sera pas aussi mauvaise qu'anticipé.

alexlyon
+
+
Messages : 3065
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Plan de relance du logement : les mesures exceptionnelles qui doivent soutenir le pouvoir d'achat Français

#30 Message par alexlyon » 14 avr. 2020, 19:04

kurisutofa a écrit :
14 avr. 2020, 16:43
Praséodyme a écrit :
14 avr. 2020, 13:28
alexlyon a écrit :
14 avr. 2020, 12:56
Les étudiants de dernière année de grandes écoles vont arriver sur le marché cette année (comme chaque année).
Mais pour cette promo, il n'y aura rien comme jobs.
Ils seront embouteillés jusqu'à l'arrivée de la promo suivante.

S'ils avaient un job, parce qu'ils ne veulent pas attendre un an et se bradent, ce sera à un salaire d'universitaire genre iut ou bts.

Question :
comment feront-ils pour être primo-accédant, en achetant un studio ?
Et si le studio ne se vend pas "à cause" d'eux, comment le propriétaire du studio en vente dénouera-t-il son crédit relais, pour acheter son F2 ?
Etc...Etc...
La force d'une chaine, c'est celle de son maillon le plus faible.

Dans l'immo, c'est les primos.
Il y a des promos comme ça qui arrivent en plein marasme et qui sont obligés se brader : 2002, 2008, 2020... Après, ils parviennent à rattraper leur retard de salaire au bout d'une dizaine d'années en faisant la culbute à chaque fois qu'ils passent d'une boîte à l'autre.

Ca ne change pas grand chose sur l'immo. Ca fait belle lurette que pour s'acheter ne serait-ce que 30m² en petite couronne, il faut plus compter sur l'aide de papa-maman que sur son salaire.
+1

Je ne sais pas si quelqu'un a des stats ici sur "qui disposent des milliards qui sont placés sur les assurances vie en euros" aujourd'hui ? (afin de voir si c'est proportionnel ou si c est réparti dans peu de main)
Car ceux sont ces familles qui peuvent continuer à aider leurs enfants à acheter en leur donnant un apport & donc continuer à alimenter le marché.
D'autant plus avec la continuité des taux zéros et la baisse proportionnelle des rendements des AV... autant placer l'argent dans la famille
Le lignage existe toujours, quelles que soient les circonstances.
(heureusement que l'on n'est pas tous égaux, on serait alors tous manards chez Berliet :mrgreen: )

C'est juste qu'il n'y a plus que le lignage familial dans la période qui s'ouvre.
Alors que d'habitude, dans les variables discriminantes de formation des prix de l'immo, il y a aussi les revenus salariaux.
D'où les cycles.
Sinon, les prix seraient toujours pareils (soient pas de PV ni de MV, jamais, et que des prix toujours pareils).

Avatar du membre
Ferrari
Messages : 1159
Enregistré le : 01 févr. 2017, 09:59

Re: Plan de relance du logement : les mesures exceptionnelles qui doivent soutenir le pouvoir d'achat Français

#31 Message par Ferrari » 14 avr. 2020, 22:49

Romario a écrit :
14 avr. 2020, 09:24
L'immobilier est soutenu depuis des années et des années.
Mais cette fois, est-ce que ce secteur ne sera pas relégué au second plan ? (sauf sans doute pour le neuf ?)
C'est fort possible Romario, vu que Macron est plutôt à tendance baissière.
Il n'a pas sucré les APL sans raison.
C'est pas tout ça mais faut que j'aille bosser pour entretenir ceux qui vont payer ma retraite....

Korn
Messages : 1529
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Plan de relance du logement : les mesures exceptionnelles qui doivent soutenir le pouvoir d'achat Français

#32 Message par Korn » 15 avr. 2020, 13:08

roi.de.trefle a écrit :
14 avr. 2020, 11:01
A fusionner avec le fil "humour"
Au contraire, ses demandes paraissent farfelues mais nous alertent sur l'ampleur de la crise qui va toucher le secteur.
Buzy-Cazaux est le seul qui a compris (ou qui veut admettre) que le marché etait mort pour 2 ans minimum sauf injections indirectes de cash dans le secteur. Quand je lis les autres pro du secteur, je me demande dans quel monde ils vivent. On voit que cela fait très longtemps que l'immobilier n'a pas traversé une vraie crise. 2008, je considère ça comme un trou d'air très passager puisque cela aura surtout permis d'ouvrir encore plus les vannes du crédits et de faire baisser les taux à un niveau plancher. Là, à part des mesures à la Buzy-Cazaux, le marché est cuit de chez cuit.

Avatar du membre
dudu91
Messages : 1034
Enregistré le : 14 sept. 2013, 12:41
Localisation : paris

Re: Plan de relance du logement : les mesures exceptionnelles qui doivent soutenir le pouvoir d'achat Français

#33 Message par dudu91 » 18 avr. 2020, 08:46

Pour les jeunes couples primo accédant sans parents blindés, on peut logiquement dire que c'est mort.

Après comme l'immo des métropoles est souvent plus spéculatif que fonctionnel, on peut se demander s'il ne va pas servir de valeur refuge. J'en sais absolument rien, mais comme d'autres je pense que les possesseurs d'assurance vie vont peut être convertir leur digits a la banque en parpaings bien situés.
"Quand on parle pognon, à partir d’un certain chiffre, tout le monde écoute."

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 13763
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

Re: Plan de relance du logement : les mesures exceptionnelles qui doivent soutenir le pouvoir d'achat Français

#34 Message par cashisking » 18 avr. 2020, 08:48

Le marché a toussoté en 2008, et est reparti de plus belle.
Alors les certitudes...

Cagou780
Messages : 853
Enregistré le : 19 mars 2020, 05:01

Re: Plan de relance du logement : les mesures exceptionnelles qui doivent soutenir le pouvoir d'achat Français

#35 Message par Cagou780 » 18 avr. 2020, 10:10

2008 c'était une crisounette.
dudu91 a écrit :
18 avr. 2020, 08:46
Après comme l'immo des métropoles est souvent plus spéculatif que fonctionnel, on peut se demander s'il ne va pas servir de valeur refuge. J'en sais absolument rien, mais comme d'autres je pense que les possesseurs d'assurance vie vont peut être convertir leur digits a la banque en parpaings bien situés.
Bof. Entre les Av et l'immobilier lequel risque de plonger le plus ? les conséquences d'un plantage des AV me semblent bien plus dangereuses qu'un plantage de l'immobilier. De là on peut en conclure lequel des deux sera secouru en priorité le cas échéant.
Ensuite tout le monde n'a pas les moyens d'acheter de l'immobilier juste en liquidant de l'assurance vie.
- jusqu’à 50.000 euros par an, l’encours moyen de cette clientèle standard s’élève à 18.800 euros.
- entre 50 000 et 500 000 euros de revenus (10% de la population) encours moyen de 66 000 euros.
- plus de 500 000 euros de revenu (0,05% de la population). 11% des encours de l’assurance-vie. contrat moyen 200.000 euros et chacun des foyers a plus de 9 millions d’euros placés en assurance-vie.
https://argent.boursier.com/epargne/fic ... -4325.html
A la louche Il doit y avoir 2 %, 3 maxi de la population qui est capable de sortir 300 000 euros d'une AV, ce qui me semble être le minium pour un bien bien situé.

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 31909
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Plan de relance du logement : les mesures exceptionnelles qui doivent soutenir le pouvoir d'achat Français

#36 Message par ignatius » 18 avr. 2020, 10:26

Tu as des RS à partir de 80 k€ 8)
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Cagou780
Messages : 853
Enregistré le : 19 mars 2020, 05:01

Re: Plan de relance du logement : les mesures exceptionnelles qui doivent soutenir le pouvoir d'achat Français

#37 Message par Cagou780 » 18 avr. 2020, 10:35

On parle de bien "bien situé".

Avatar du membre
Gray_Mouser
Messages : 675
Enregistré le : 24 mars 2010, 12:50

Re: Plan de relance du logement : les mesures exceptionnelles qui doivent soutenir le pouvoir d'achat Français

#38 Message par Gray_Mouser » 18 avr. 2020, 11:41

cashisking a écrit :
18 avr. 2020, 08:48
Le marché a toussoté en 2008, et est reparti de plus belle.
Alors les certitudes...
Après que Sarkozy ait décidé de la déductibilité des intérêts d'emprunt. Puis les taux ont baissés. Si ça n'avait pas eu lieu, où en serait-on ? Bon ok, je n'en sais rien.

Cette fois-ci, je pense que :
- les revenus vont baisser (baisse participation / intéressement / bonus + chômage partiel)
- le chômage (le vrai) va augmenter (mais on ne sait pas de combien)
- l'épargne va baisser (bourse, UC, peut-être FCPI), peut-être compensé par un taux d'épargne plus élevé si les gens ont peur
- les prélèvements vont augmenter, d'une manière ou d'une autre
- les stocks de logement sont en train de s'accumuler
- les taux sont en train de remonter (à voir si ça va continuer et si c'est significatif)

Du coup, je ne vois pas comment ça pourrait ne pas baisser. C'est quand même pire que lors de la crise précédente non ? Et les prix avaient baissé à l'époque.

Certains pensent que l'immobilier va jouer le rôle de valeur refuge. Mais pour moi ça ne change rien : tant que les gens pourront acheter, ils le feront de toute façon. Mais là il me semble que c'est la capacité d'emprunt des ménages qui va être touchée.

On verra bien. Mais moi qui avait commencé à prospecter, je vais attendre pour voir ce qu'il se passe. Vu les prix du secteur que je vise, même -10% serait appréciable.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 22020
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Plan de relance du logement : les mesures exceptionnelles qui doivent soutenir le pouvoir d'achat Français

#39 Message par lecriminel » 18 avr. 2020, 11:44

Cagou780 a écrit :
18 avr. 2020, 10:35
On parle de bien "bien situé".
ça englobe quoi ?
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 31909
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Plan de relance du logement : les mesures exceptionnelles qui doivent soutenir le pouvoir d'achat Français

#40 Message par ignatius » 18 avr. 2020, 11:46

Une maison de campagne c'est à la campagne.
C'est ce que n'arrivent pas à comprendre les parigots.
Eux veulent du Sarcelles sur plage, Sarcelles à la montagne. (remplacer Sarcelles par Neuilly si vous voulez). Bref s'entasser les uns sur les autres.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Cagou780
Messages : 853
Enregistré le : 19 mars 2020, 05:01

Re: Plan de relance du logement : les mesures exceptionnelles qui doivent soutenir le pouvoir d'achat Français

#41 Message par Cagou780 » 18 avr. 2020, 12:00

lecriminel a écrit :
18 avr. 2020, 11:44
Cagou780 a écrit :
18 avr. 2020, 10:35
On parle de bien "bien situé".
ça englobe quoi ?
A 80 000 euros t'as quelque chose quelque part. A 300 000 t''as 30 m2 à Paris.
l"emplacement, l'emplacement, l'emplacement.
ignatius a écrit :
18 avr. 2020, 11:46
Une maison de campagne c'est à la campagne.
A 80 000 euros t'as pas un bien bien situé y compris en campagne. Mais tu peux m'en trouver un si tu veux.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 22020
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Plan de relance du logement : les mesures exceptionnelles qui doivent soutenir le pouvoir d'achat Français

#42 Message par lecriminel » 18 avr. 2020, 12:20

Cagou780 a écrit :
18 avr. 2020, 12:00
lecriminel a écrit :
18 avr. 2020, 11:44
Cagou780 a écrit :
18 avr. 2020, 10:35
On parle de bien "bien situé".
ça englobe quoi ?
A 80 000 euros t'as quelque chose quelque part. A 300 000 t''as 30 m2 à Paris.
l"emplacement, l'emplacement, l'emplacement.
l'emplacement sans doute,
mais le marché n'est pas parfait, les meilleurs endroits ne sont pas les plus chers.
Quand l'Espagne ou le Portugal font des publi reportages avec des retraités qui ont acheté des biens moyens à 400k, ils te disent que c'est le double sur la cote d'Azur.
1/c'est faux, 20% de plus peut-être
2/c'est avec l'arrière pays qu'il faut comparer (ils ne sont pas directement sur la plage) qui lui est moins cher
3/ si tu tiens tant à te baigner en France, tu cherches une maison avec piscine et climat pas trop froid, alentours sympa, c'est la moitié de ce qu'ils ont payé. Ca peut être le même prix, mais tu augmentes alors tes volumes et surtout tes finitions qui ne sont pas comparables.
Et c'est loin d'être les champions du pire rapport qualité/prix. Paris les massacre.
edit: je crois que j'ai compris, tu veux dire pas loin de la R Principale pour pouvoir y aller en WE ?
Modifié en dernier par lecriminel le 18 avr. 2020, 12:38, modifié 1 fois.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
Bidibulle
~~+
~~+
Messages : 8049
Enregistré le : 06 sept. 2007, 13:38
Localisation : Dans les volcans qui riaient très fort

Re: Plan de relance du logement : les mesures exceptionnelles qui doivent soutenir le pouvoir d'achat Français

#43 Message par Bidibulle » 18 avr. 2020, 12:22

ignatius a écrit :
18 avr. 2020, 10:26
Tu as des RS à partir de 80 k€ 8)
31k€

https://www.leboncoin.fr/ventes_immobil ... 68326.htm/

125m², 1 grange, 1000m² de terrain et 3000 heures de boulot.
Il y a assez de tout dans le monde pour satisfaire aux besoins de l'homme, mais pas assez pour assouvir son avidité. (Gandhi)

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 31909
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Plan de relance du logement : les mesures exceptionnelles qui doivent soutenir le pouvoir d'achat Français

#44 Message par ignatius » 18 avr. 2020, 12:46

Dordogne.

https://www.leboncoin.fr/recherche/?cat ... &rooms=3-5

Y a 150 maisons entre 50 et 75 k€.
Entre 60 et 90 m2.

Doit bien y en avoir une pas trop pourrie.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Cagou780
Messages : 853
Enregistré le : 19 mars 2020, 05:01

Re: Plan de relance du logement : les mesures exceptionnelles qui doivent soutenir le pouvoir d'achat Français

#45 Message par Cagou780 » 18 avr. 2020, 21:15

ignatius a écrit :
18 avr. 2020, 12:46
Dordogne.

https://www.leboncoin.fr/recherche/?cat ... &rooms=3-5

Y a 150 maisons entre 50 et 75 k€.
Entre 60 et 90 m2.

Doit bien y en avoir une pas trop pourrie.
En Dordogne... C'est ce que tu appelles"bien situé" ? On est loin de la RS à une heure de Paris même en partant à 2 heures du matin.

Korn
Messages : 1529
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Plan de relance du logement : les mesures exceptionnelles qui doivent soutenir le pouvoir d'achat Français

#46 Message par Korn » 18 avr. 2020, 22:20

La RS à Rouffigac à 5h de Paris en partant à 5h du mat :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 22020
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Plan de relance du logement : les mesures exceptionnelles qui doivent soutenir le pouvoir d'achat Français

#47 Message par lecriminel » 18 avr. 2020, 22:28

Cagou780 a écrit :
18 avr. 2020, 21:15
En Dordogne... C'est ce que tu appelles"bien situé" ? On est loin de la RS à une heure de Paris même en partant à 2 heures du matin.
Ignat s'adresse aux Bordelais,
Ph. Etchebest a une RS en Dordogne.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 31909
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Plan de relance du logement : les mesures exceptionnelles qui doivent soutenir le pouvoir d'achat Français

#48 Message par ignatius » 18 avr. 2020, 22:42

Cagou780 a écrit :
18 avr. 2020, 21:15
ignatius a écrit :
18 avr. 2020, 12:46
Dordogne.

https://www.leboncoin.fr/recherche/?cat ... &rooms=3-5

Y a 150 maisons entre 50 et 75 k€.
Entre 60 et 90 m2.

Doit bien y en avoir une pas trop pourrie.
En Dordogne... C'est ce que tu appelles"bien situé" ? On est loin de la RS à une heure de Paris même en partant à 2 heures du matin.
Je parle de Bordeaux.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Cagou780
Messages : 853
Enregistré le : 19 mars 2020, 05:01

Re: Plan de relance du logement : les mesures exceptionnelles qui doivent soutenir le pouvoir d'achat Français

#49 Message par Cagou780 » 18 avr. 2020, 23:01

Tout et n'importe quoi est à une heure de quelque chose. Mais est ce que ça en fait des bien "biens situés" ?
En cherchant un peu je pense que je pourrai trouver des bien similaires mais plus chers en Dordogne. Pourquoi ? Parce que mieux placés. Même en Dordogne.
Et sortir de l'argent d'une Av en euros pour se protéger en achetant des biens.... en Dordogne... Heu ?... Comment dire.. ? Quand tu vois qu'actuellement t'as des baraques à 80 000 euros... ça donne une idée du dynamisme du marché.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 20482
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Plan de relance du logement : les mesures exceptionnelles qui doivent soutenir le pouvoir d'achat Français

#50 Message par kamoulox » 18 avr. 2020, 23:13

Quand c’est une RS tu t’en cognes du dynamisme du marché, c’est un chat plaisir. Tu ne gagnez jamais d’argent avec une rs c’est l’inverse.

Si un lieu te plaît tu achètes point.

Moi je rêve d’une datcha au bord d’un lac perdu chez madame, on l’aura un jour j’espère. C’est de l’achat plaisir

Répondre