ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Répondre
Message
Auteur
Cagou780
Messages : 1123
Enregistré le : 19 mars 2020, 05:01

chute du volume de crédit pour mars et avril

#1 Message par Cagou780 » 08 mai 2020, 11:12

Je le mets ici aussi car ça me semble important
Sans surprise, avec la mesure de confinement mise en place mi-mars, le volume de crédits octroyés par les banques a chuté de -19.5% selon les chiffres publiés par la Banque de France. Sur le mois d’avril la chute sera bien plus vertigineuse.
https://www.francetransactions.com/actu ... -mars.html
Le vendredi 8 mai 2020

Ce qui est intéressant c'est que cette baisse de 20 % concernent des dossiers déposés avant le confinement. Donc gros resserrement du crédit
Concernant les crédits immobiliers, les octrois effectués sont issus des dossiers préparés avant le confinement. Ainsi le volume des crédits à l’habitat ressort à +20,2 milliards d’euros pour le mois de mars, après +25,1 milliards en février.
Et concernant la hausse des taux :
Des hausses de taux jusqu’à 0,70 % : Selon le courtier en crédits immobiliers VousFinancer, en avril, la quasi-totalité des barèmes de crédits immobiliers reçus accusent une hausse significative sur le mois d’avril 2020. Une quinzaine de banques ont ainsi remonté leurs taux, de 0,05 à 0,70 % pour l’une d’entre elles sur les moins bons profils ! Globalement, la plupart des hausses constatées sont aux alentours de 0,15 à 0,25%, ce qui n’est pas négligeable, alors que le taux d’emprunt d’Etat à 10 ans s’est assagi ces derniers jours, revenant aux alentours de 0 %. « Les banques anticipent une hausse des conditions de refinancement dans les mois à venir et souhaitent reconstituer leurs marges à un moment où il y a moins de concurrence car elles sont actuellement peu nombreuses à accepter encore de traiter les nouvelles demandes de prêt… » analyse Sandrine Allonier, porte-parole de Vousfinancer.
Il semble que les banquiers ne soient plus actuellement d'accord pour balancer du fric à tout va dans le crédit immo. Est ce qu'ils auraient peur de ne pas retrouver leur fric ?

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11116
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: chute du volume de crédit pour mars et avril

#2 Message par Vincent92 » 08 mai 2020, 15:05

Pour la hausse des taux de 0,15 à 0,25 cela semble bien davantage liée à la hausse de l’OAT 10 ans.
Si vous arrivez également à conclure sur une tendance sur le resserrent du crédit bancaire pendant le confinement à partir de vos donnés, félicitation, vous êtes un champion 8) .

Avatar du membre
Romario
~~+
~~+
Messages : 7833
Enregistré le : 27 juil. 2006, 21:25
Localisation : Lyon

Re: chute du volume de crédit pour mars et avril

#3 Message par Romario » 08 mai 2020, 15:16

Il est clair qu'on ne peut tirer aucune conclusion pour l'instant.
La baisse de production de crédits est tout à fait logique.
Et puis la hausse des taux est anecdotique.
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. (T. Jefferson)

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 21523
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: chute du volume de crédit pour mars et avril

#4 Message par kamoulox » 08 mai 2020, 15:40

Romario a écrit :
08 mai 2020, 15:16
Il est clair qu'on ne peut tirer aucune conclusion pour l'instant.
La baisse de production de crédits est tout à fait logique.
Et puis la hausse des taux est anecdotique.
+1

Vu le mastodonte de l’immobilier il faut voir au minima dans 1 ou 2 trimestres pour voir la tendance.

On peut au moins interpréter des signes mais ça va pas plus loin pour le moment

Cagou780
Messages : 1123
Enregistré le : 19 mars 2020, 05:01

Re: chute du volume de crédit pour mars et avril

#5 Message par Cagou780 » 08 mai 2020, 20:47

Vincent92 a écrit :
08 mai 2020, 15:05
Pour la hausse des taux de 0,15 à 0,25 cela semble bien davantage liée à la hausse de l’OAT 10 ans.
Si vous arrivez également à conclure sur une tendance sur le resserrent du crédit bancaire pendant le confinement à partir de vos donnés, félicitation, vous êtes un champion 8) .
A la limite on s'en tape de la hausse des taux. C'est effectivement ici anecdotique.
L'important c'est la baisse de la production de crédit
Les faits c'est, d'après l'article :
https://www.francetransactions.com/actu ... -mars.html
- les octrois effectués sur des dossiers préparés avant le confinement ont baissé de 20 % Si tu as une autre explication que les banques ont rapidement et nettement durci les conditions d'accord pour un prêt dis moi
- Sur le mois d’avril la chute sera bien plus vertigineuse.
- les banques sont actuellement peu nombreuses à accepter encore de traiter les nouvelles demandes de prêt selon Sandrine Allonier, porte-parole de Vousfinancer.. C'est un article du 8 mai.

Toi tu ne vois pas une tendance au resserrement du crédit bancaire là dedans ? : - 20 % et des banques peu nombreuses à accepter les nouvelles demandes de prêts ? Une hausse peut être :roll: C'est plus facile pour toi de tirer des conclusions sur les prix à partir d'avant contrat signés... sous condition suspensive d'obtention d'un prêt :wink:
kamoulox a écrit :
08 mai 2020, 15:40

Vu le mastodonte de l’immobilier il faut voir au minima dans 1 ou 2 trimestres pour voir la tendance.

On peut au moins interpréter des signes mais ça va pas plus loin pour le moment
Sur la production de crédit j'interprête rien du tout : - 20 % et des banques peu nombreuses à accepter les nouvelles demandes de prêts début mai c'est des faits.
La hausse des taux c'est un faux débat car avant de s'intéresser aux taux vaut déjà avoir l'emprunt tout court.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11116
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: chute du volume de crédit pour mars et avril

#6 Message par Vincent92 » 08 mai 2020, 22:08

On ne peut rien conclure de la période de confinement. Ni des chiffres notaires que tu as rejeté (car il n'allait pas dans ton sens) ni de cette article.
Tu prends une phrase sortie d'un article que tu tournes en épingle. Lui même fait référence à la parution BdF (cela me rappel le téléphone arabe :roll: ), la voici (toujours mieux d'aller à la source) : https://www.banque-france.fr/statistiqu ... s-mar-2020
Il n'y a raisonnablement rien à conclure de la publication mise à part qu'il y a eu moins de dossiers pendant le confinement.
Pas la peine de faire du teasing d'ailleurs, ca sera pareil en Mai.
Laissons le dé-confinement se faire avant de conclure quoi que ce soit est bien plus sage.

Cagou780
Messages : 1123
Enregistré le : 19 mars 2020, 05:01

Re: chute du volume de crédit pour mars et avril

#7 Message par Cagou780 » 09 mai 2020, 04:04

Vincent92 a écrit :
08 mai 2020, 22:08
On ne peut rien conclure de la période de confinement. Ni des chiffres notaires que tu as rejeté (car il n'allait pas dans ton sens) ni de cette article.
Tu prends une phrase sortie d'un article que tu tournes en épingle. Lui même fait référence à la parution BdF (cela me rappel le téléphone arabe :roll: ), la voici (toujours mieux d'aller à la source) : https://www.banque-france.fr/statistiqu ... s-mar-2020
Il n'y a raisonnablement rien à conclure de la publication mise à part qu'il y a eu moins de dossiers pendant le confinement.
Pas la peine de faire du teasing d'ailleurs, ca sera pareil en Mai.
Laissons le dé-confinement se faire avant de conclure quoi que ce soit est bien plus sage.
Mais ce n'est pas ce qui est dit :lol:
- les octrois effectués sur des dossiers préparés avant le confinement ont baissé de 20 %
Pourquoi tu me parles des dossiers "pendant" le confinement ?
L'objet de cet article n'est pas la baisse du nombre de dossiers pendant le confinement (c'est acté. même toi tu ne peux le contester) mais le resserrement des conditions d'octroi du crédit concernant
1) des dossiers déposés avant le confinement.
2) donc aucune raison que ces dossiers soient moins nombreux (surtout quand on nous explique qu'il y aujourd'hui autant de d'acheteurs potentiels qu'avant le confinement)
3) et pourtant 20% de crédit en moins octroyés par les banques avec le même nombre de dossiers. ????
4) pour moi la seule raison qui explique cette baisse de 20 % c'est les banques qui ont resserré les conditions de délivrance de crédit dès le mois de mars
Mais tu as peut être une autre explication sur ces - 20 % de crédits octroyés entre février et mars sur des dossiers déposés avant le confinement ? :roll:
Je t'ai déjà posé la question mais là pas de réponse....

Désolé mais l'article de Francetransaction est plus complet que celui de la BDF. Est ce que tu as trouvé dans la publication de la BDF ceci :
les banques sont actuellement peu nombreuses à accepter encore de traiter les nouvelles demandes de prêt selon Sandrine Allonier, porte-parole de Vousfinancer.
Ce serait dommage de passer à côté de cette info qui date de début mai. non ?
Je n'ai pas rejeté (si c'est le cas contraire merci de sourcer) les chiffres des notaires. J'ai juste dit qu'ils vont donner en juin les stats de mars pour moitié basés sur des avant contrat susceptibles de faire l'objet de rétractation jusqu'à début août et signés avec condition suspensive de l'octroi d'un crédit (faut déjà que les banques se prononcent). Les notaires peuvent en faire des stats sur les avant contrats. Faut juste savoir que ces stats auront donc vocation à être revu à la baisse en volume et en prix par la suite. Je n'ai pas vu ça dans la communication des notaires.

Après il y aura peut être aussi une reprise en V dans la production de crédit....

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11116
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: chute du volume de crédit pour mars et avril

#8 Message par Vincent92 » 09 mai 2020, 10:34

Ton analyse est une analyse faites à partir d’une analyse elle même faites à partir de la BdF qui ne dit rien. Le journaliste, qui n’a visiblement pas compris ce qu’il a lu, a fait un article et a eu une phrase maladroite. De cette phrase maladroite, tu nous fais tout un raisonnement.
Prenant pour acquis de fait que le journaliste sait ce qu’il dit.
Quand on va vers la source, il n’y a rien. Mais tout cela je te l’ai déjà dit dans le message précédent donc je laisse tomber
Image

Pour le traitement des nouvelles demandes (vousfinancer), attendons que les banques puissent les traitées plus normalement après le confinement pour voir. Il y a plein de facteurs externes liées au covid 19 qui peuvent l’expliquer.
Mon avis est que c’est quand même assez dingue de vouloir surinterprèter toutes phrases qui pourraient aller dans son sens.
Voir même d’en faire une compilation.

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 42673
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: chute du volume de crédit pour mars et avril

#9 Message par slash33 » 09 mai 2020, 11:13

Je pense que vous ne regardez pas cette information du bon côté. En début d'année, les banques ont-elles déjà définies leur objectif et politique de prêts?

Les données factuelles...
Ainsi le volume des crédits à l’habitat ressort à +20,2 milliards d’euros pour le mois de mars, après +25,1 milliards en février.
... ne traduisent pas un déficit.

Donc c'est la parole de l'auteur contre les faits. Le plus vraisemblable est une mauvaise compréhension des propos de Sandrine Allonier. Elle voulait juste dire qu'avec le confinement les banques concédaient moins de prêts, ce qu'on peut comprendre.

Cagou780
Messages : 1123
Enregistré le : 19 mars 2020, 05:01

Re: chute du volume de crédit pour mars et avril

#10 Message par Cagou780 » 09 mai 2020, 11:35

Vincent92 a écrit :
09 mai 2020, 10:34
Ton analyse est une analyse faites à partir d’une analyse elle même faites à partir de la BdF qui ne dit rien. Le journaliste, qui n’a visiblement pas compris ce qu’il a lu, a fait un article et a eu une phrase maladroite. De cette phrase maladroite, tu nous fais tout un raisonnement.
Prenant pour acquis de fait que le journaliste sait ce qu’il dit.
Quand on va vers la source, il n’y a rien. Mais tout cela je te l’ai déjà dit dans le message précédent donc je laisse tomber

Pour le traitement des nouvelles demandes (vousfinancer), attendons que les banques puissent les traitées plus normalement après le confinement pour voir. Il y a plein de facteurs externes liées au covid 19 qui peuvent l’expliquer.
Mon avis est que c’est quand même assez dingue de vouloir surinterprèter toutes phrases qui pourraient aller dans son sens.
Voir même d’en faire une compilation.
Je vois que tu as compris :wink: Mais comme tu ne peux pas expliquer une baisse de 20 % de l'octroi de crédit à fin mars sur un même nombre de dossiers déposés avant le confinement autrement que par un resserrement du crédit et que ça te fait trop mal :lol: tu dis maintenant que c'est le journaliste qui raconte n'importe quoi. Un grand classique en argumentation : quand on ne peut pas argumenter sur le fond on argumente sur autre chose notamment en tentant de discréditer son contradicteur ou ses sources.
Vincent92 a écrit :
09 mai 2020, 10:34
Pour le traitement des nouvelles demandes, attendons que les banques puissent les traitées plus normalement après le confinement pour voir.
Bah quand une banque refuse un crédit en mars c'est qu'elle a traité la demande.... en mars :roll: Je dis ça je dis rien...
C'est marrant cette pudibonderie de la part de quelqu'un qui prend pour argent comptant des stats de prix des notaires faites sur de simples avant contrats sans aucune valeur juridique.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11116
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: chute du volume de crédit pour mars et avril

#11 Message par Vincent92 » 09 mai 2020, 11:44

slash33 a écrit :
09 mai 2020, 11:13
Je pense que vous ne regardez pas cette information du bon côté. En début d'année, les banques ont-elles déjà définies leur objectif et politique de prêts?

Les données factuelles...
Ainsi le volume des crédits à l’habitat ressort à +20,2 milliards d’euros pour le mois de mars, après +25,1 milliards en février.
... ne traduisent pas un déficit.

Donc c'est la parole de l'auteur contre les faits. Le plus vraisemblable est une mauvaise compréhension des propos de Sandrine Allonier. Elle voulait juste dire qu'avec le confinement les banques concédaient moins de prêts, ce qu'on peut comprendre.
Nous sommes d’accords. C’est bien la façon d’interpréter qui me semble la plus logique.

Cagou780
Messages : 1123
Enregistré le : 19 mars 2020, 05:01

Re: chute du volume de crédit pour mars et avril

#12 Message par Cagou780 » 09 mai 2020, 21:23

Vincent92 a écrit :
09 mai 2020, 11:44
slash33 a écrit :
09 mai 2020, 11:13
Je pense que vous ne regardez pas cette information du bon côté. En début d'année, les banques ont-elles déjà définies leur objectif et politique de prêts? Tu penses que les banques vont appliquer tranquillement une politique de prêts prédéfinie face à une crise éco ? genre le risque augmente mais on change rien ?

Les données factuelles...
Ainsi le volume des crédits à l’habitat ressort à +20,2 milliards d’euros pour le mois de mars, après +25,1 milliards en février.
... ne traduisent pas un déficit.
Un déficit ? Pourquoi parler de déficit ? Quelqu'un a parler de déficit ? où ça ?
Il manque juste le fait le plus important
les octrois effectués sont issus des dossiers préparés avant le confinement.



Donc c'est la parole de l'auteur contre les faits. Le plus vraisemblable est une mauvaise compréhension des propos de Sandrine Allonier. qui n'est pas l'auteur de l'article et qui ne parle que de la situation début mai :roll: Elle voulait juste dire qu'avec le confinement les banques concédaient moins de prêts, ce qu'on peut comprendre (ce que je ne conteste pas d'ailleur) .
Nous sommes d’accords. C’est bien la façon d’interpréter qui me semble la plus logique.
La question c'est pourquoi les banques concèdent moins de prêts : parce qu'il y a moins de dossiers et/ou qu'elles ont resserré les conditions de crédit ?
fin mars, avec 20% de crédits en moins sur un même nombre de dossiers, c'est que les banques ont déjà resserré le crédit.

Le covid va disparaître lundi 11 (faut qu'il se dépêche d'ailleurs), on n'aura pas de chômeurs en plus, pas de faillite, une reprise en V... et des banques qui vont tranquillement continuer à distribuer du crédit comme avant.
Le monde de Voui Voui.

Blangar1
Messages : 303
Enregistré le : 27 avr. 2008, 16:59

Re: chute du volume de crédit pour mars et avril

#13 Message par Blangar1 » 09 mai 2020, 21:44

+1

Rien que voir la façon dont les commerces vont gérer la "distanciation sociale", ce que deviendront les m2 de bistrot ou de restau où nous étions entassés à qui mieux mieux, etc...
Comme les prix ne seront pas multipliés par deux, mais que la productivité va beaucoup perdre, sans compter les emplois vraiment perdus (on atteint déjà les 40.000 postes dans l'aérien), l'intérim à la peine (un copain qui connaît très bien l'intérim me disait qu'ils sont à 1/3 de leur business historique, actuellement)
Chez Airbus, on a sorti tous les intérimaires, et on parle de passer au chômage partiel (ie 80% de temps de travail) à partir de juin, jusque fin décembre.

Plus plus plus... ou plutôt, moins moins moins...

A big one je vous dis

Cagou780
Messages : 1123
Enregistré le : 19 mars 2020, 05:01

ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#14 Message par Cagou780 » 11 mai 2020, 10:14

"Crédit immobilier : ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt"
site PAP du 11 05 20
https://www.pap.fr/actualites/credit-im ... ret/a21628
Prêt au prix fort. Les banques grattent de tous les côtés pour refaire de la marge. Depuis la mi-2019, elles imposent, dans la majorité des cas, leur propre assurance de prêt, sur laquelle elles font des bénéfices. Et elles refusent souvent la délégation d’assurance (possibilité pour l’emprunteur de choisir un assureur extérieur), qui permet de diviser ce coût par deux, alors que cette délégation est permise par les lois Lagarde, Hamon et Bourquin. Dans la même logique, les banques ne négocient plus les frais de dossiers. Au résultat, le Taux annuel effectif global ou TAEG (coût total du crédit tout compris) grimpe…
Avec la crise de la Covid-19, les banques resserrent encore les conditions de crédit immobilier. « Elles anticipent une dégradation économique dans les prochains mois et nous demandent, dans les dossiers que nous leur présentons, d’être plus vigilants sur la situation professionnelle des emprunteurs, le secteur d’activité dans lequel ils travaillent, la valorisation du bien et l’épargne après projet en cas de coup dur. Elles sont clairement plus prudentes qu’en 2019 »
Prudence ! c'est surement quelqu'un qui n'a pas compris ce qu'on lui disait...

Avatar du membre
Romario
~~+
~~+
Messages : 7833
Enregistré le : 27 juil. 2006, 21:25
Localisation : Lyon

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#15 Message par Romario » 11 mai 2020, 10:30

A voir si la hausse des taux évoquée est bien réelle (ce n'est pas vraiment sourcé dans l'article) et surtout durable.
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. (T. Jefferson)

Cagou780
Messages : 1123
Enregistré le : 19 mars 2020, 05:01

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#16 Message par Cagou780 » 11 mai 2020, 22:38

Romario a écrit :
11 mai 2020, 10:30
A voir si la hausse des taux évoquée est bien réelle (ce n'est pas vraiment sourcé dans l'article) et surtout durable.
Concernant la hausse des taux... y a vraiment besoin de sourcer ? ...... T'as raison, sourçons :wink: :

Donc tu prends google, tu tapes "hausse taux immobilier" dans Actualités ok ? ça donne ça :
https://www.google.com/search?client=fi ... V2Hfimepww
ATTENTION !!!!!! : je ne suis pas responsable des résultats de google. On ne peut pas écarter la possibilité qu'ils (ces *nculés de baissiers qui ont pris le contrôle du net) manipulent les résultats pour faire croire que le crédit se resserre alors qu'il n'en est rien. Ils sont malins.

Maintenant est ce que ça va être durable ?
Partant de l'hypothèse (qui reste à vérifier) que les taux auraient à peine augnmenté avec l'apparition d'une grippette qui elle même aurait engendré quelques petits désagréments d'ordre économique ; Sachant que cette gripette a maintenant disparu, que nous ne connaîtrons pas de chômage supplémentaire car nous sommes en pleine reprise en V (ces sal*uds de gauchosocialos de France2 ont diffusé des images d'archive du périph parisien prises un 15 aout pour faire croire qu'il n'y avait pas de bouchons), les prochaines stats seront à la baisse c'est sûr.
Modifié en dernier par Cagou780 le 11 mai 2020, 23:40, modifié 1 fois.

Blangar1
Messages : 303
Enregistré le : 27 avr. 2008, 16:59

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#17 Message par Blangar1 » 11 mai 2020, 22:55

Ce matin, 11 mai, je suis allé visiter un appartement dans le 5ème.
Dans la discussion avec la négociatrice (d'un Notaire), voici ce qu'elle nous a dit, pratiquement mot à mot :"Les banques ont vraiment resserré l'offre de crédit, et même pour les personnes qui apportent 80 à 90% de l'ensemble du budget, nous leur demandons comment elles vont financer la totalité, pour que le dossier aille au bout"
Je pense que le serrage de vis n'est pas une vue de l'esprit.

Un peu dans la même veine, dans la série "votre argent m'intéresse", avez-vous lu qu'un article de loi passé le 6 mai (carrément sous les radars hein...) stipule qu'à compter du 1er septembre 2020, les détenteurs d'un coffre-fort dans un établissement bancaire devront en faire la déclaration au fisc.

A mon sens, le step suivant est relatif au contenu dudit coffre :mrgreen:

Cagou780
Messages : 1123
Enregistré le : 19 mars 2020, 05:01

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#18 Message par Cagou780 » 11 mai 2020, 23:22

Blangar1 a écrit :
11 mai 2020, 22:55
Ce matin, 11 mai, je suis allé visiter un appartement dans le 5ème.
Dans la discussion avec la négociatrice (d'un Notaire), voici ce qu'elle nous a dit, pratiquement mot à mot :"Les banques ont vraiment resserré l'offre de crédit, et même pour les personnes qui apportent 80 à 90% de l'ensemble du budget, nous leur demandons comment elles vont financer la totalité, pour que le dossier aille au bout"
Je pense que le serrage de vis n'est pas une vue de l'esprit.
Tu sais que toi t'es à 2 doigts de te faire ignorer par 2 ou 3..., 2-3 quoi d'ailleurs ? ...humoristes du forum ? ah oui c'est ça.
A une autre époque, celle où les usines de BTP tournaient encore, on t'aurait coulé dans le béton avant de te balancer dans la Seine. :lol:

Bien sûr que les banques vont resserrer à fond le crédit. Elles vont pas prêter des dizaines ou des centaines de milliers d'euros maintenant sans avoir de garantie sur le retour. D'autant plus que, comme elles ne sont pas encore au courant de la reprise en V, elles doivent plutôt tabler sur une baisse de l'immobilier qui est la garantie des prêts en cas de problème.

Blangar1
Messages : 303
Enregistré le : 27 avr. 2008, 16:59

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#19 Message par Blangar1 » 11 mai 2020, 23:25

Cagou780 a écrit :
11 mai 2020, 23:22
Blangar1 a écrit :
11 mai 2020, 22:55
Ce matin, 11 mai, je suis allé visiter un appartement dans le 5ème.
Dans la discussion avec la négociatrice (d'un Notaire), voici ce qu'elle nous a dit, pratiquement mot à mot :"Les banques ont vraiment resserré l'offre de crédit, et même pour les personnes qui apportent 80 à 90% de l'ensemble du budget, nous leur demandons comment elles vont financer la totalité, pour que le dossier aille au bout"
Je pense que le serrage de vis n'est pas une vue de l'esprit.
Tu sais que toi t'es à 2 doigts de te faire ignorer par 2 ou 3..., 2-3 quoi d'ailleurs ? ...humoristes du forum ? ah oui c'est ça.
A une autre époque, celle où les usines de BTP tournaient encore, on t'aurais coulé dans le béton avant de te balancer dans la Seine. :lol:

Bien sûr que les banques vont resserrer à fond le crédit. Elles vont pas prêter des dizaines ou des centaines de milliers d'euros maintenant sans avoir de garantie sur le retour. D'autant plus que, comme elles ne sont pas encore au courant de la reprise en V, elles doivent plutôt tabler sur une baisse de l'immobilier qui est la garantie des prêts en cas de problème.
Pas grave...

Avatar du membre
Romario
~~+
~~+
Messages : 7833
Enregistré le : 27 juil. 2006, 21:25
Localisation : Lyon

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#20 Message par Romario » 12 mai 2020, 08:26

Cagou780 a écrit :
11 mai 2020, 22:38
Romario a écrit :
11 mai 2020, 10:30
A voir si la hausse des taux évoquée est bien réelle (ce n'est pas vraiment sourcé dans l'article) et surtout durable.
Concernant la hausse des taux... y a vraiment besoin de sourcer ? ...... T'as raison, sourçons :wink: :

Donc tu prends google, tu tapes "hausse taux immobilier" dans Actualités ok ? ça donne ça :
https://www.google.com/search?client=fi ... V2Hfimepww
ATTENTION !!!!!! : je ne suis pas responsable des résultats de google. On ne peut pas écarter la possibilité qu'ils (ces *nculés de baissiers qui ont pris le contrôle du net) manipulent les résultats pour faire croire que le crédit se resserre alors qu'il n'en est rien. Ils sont malins.

Maintenant est ce que ça va être durable ?
Partant de l'hypothèse (qui reste à vérifier) que les taux auraient à peine augnmenté avec l'apparition d'une grippette qui elle même aurait engendré quelques petits désagréments d'ordre économique ; Sachant que cette gripette a maintenant disparu, que nous ne connaîtrons pas de chômage supplémentaire car nous sommes en pleine reprise en V (ces sal*uds de gauchosocialos de France2 ont diffusé des images d'archive du périph parisien prises un 15 aout pour faire croire qu'il n'y avait pas de bouchons), les prochaines stats seront à la baisse c'est sûr.
Dans l'article de PAP, la seule information sourcée sur les taux est celle-ci : "La moyenne brute (hors assurances) s’établit à 1,17 % en avril 2020, selon une étude de l’Observatoire Crédit Logement/CSA du 5 mai dernier, contre 1,14 % en mars".
Le reste est insuffisamment sourcé pour être fiable.
Je ne dis pas qu'il n'y a pas de hausse sensible des taux (pour te dire, j'ai même du mal à comprendre comment les banques ont pu valider des crédits immobiliers pendant le confinement), je dis que pour le moment, ce n'est pas encore bien clairement établi.
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. (T. Jefferson)

Avatar du membre
maud lepage 75
Messages : 677
Enregistré le : 31 août 2011, 20:35
Localisation : paris

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#21 Message par maud lepage 75 » 12 mai 2020, 08:58

la fete est fini !!!! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

c'est à la fin de la foire qu'on compte les bouses !!! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

quand le crédit est gratuit , c'est que le produit est CHER , c'est pas compliqué !!!

en 1995 , j'ai emprunté à 10. 25 % !!! sur 20 ans !! et oui les gars !!! c'était les taux en vigueur !!! :idea: :idea: :oops: :oops:

en franc constant , j'ai fait une PV monstrueuse !! mais je m'en fous ; je vends pas :?: :?:

la chute de l'immo , va durer entre 5 et 7 ans !!! :shock: :shock:

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 21523
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#22 Message par kamoulox » 12 mai 2020, 09:28

maud lepage 75 a écrit :
12 mai 2020, 08:58
la fete est fini !!!! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

c'est à la fin de la foire qu'on compte les bouses !!! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

quand le crédit est gratuit , c'est que le produit est CHER , c'est pas compliqué !!!

en 1995 , j'ai emprunté à 10. 25 % !!! sur 20 ans !! et oui les gars !!! c'était les taux en vigueur !!! :idea: :idea: :oops: :oops:

en franc constant , j'ai fait une PV monstrueuse !! mais je m'en fous ; je vends pas :?: :?:

la chute de l'immo , va durer entre 5 et 7 ans !!! :shock: :shock:
Plus de xanax à ta pharmacie?

Avatar du membre
maud lepage 75
Messages : 677
Enregistré le : 31 août 2011, 20:35
Localisation : paris

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#23 Message par maud lepage 75 » 12 mai 2020, 09:46

kamoulox a écrit :
12 mai 2020, 09:28
maud lepage 75 a écrit :
12 mai 2020, 08:58
la fete est fini !!!! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

c'est à la fin de la foire qu'on compte les bouses !!! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

quand le crédit est gratuit , c'est que le produit est CHER , c'est pas compliqué !!!

en 1995 , j'ai emprunté à 10. 25 % !!! sur 20 ans !! et oui les gars !!! c'était les taux en vigueur !!! :idea: :idea: :oops: :oops:

en franc constant , j'ai fait une PV monstrueuse !! mais je m'en fous ; je vends pas :?: :?:

la chute de l'immo , va durer entre 5 et 7 ans !!! :shock: :shock:
Plus de xanax à ta pharmacie?
et toi , plus de VALSTAR chez ton épicier ???? Pas grave , il te reste la binouze 1er prix chez LIDL !!!! salaud de pauvres !!!

Blangar1
Messages : 303
Enregistré le : 27 avr. 2008, 16:59

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#24 Message par Blangar1 » 12 mai 2020, 09:59

maud lepage 75 a écrit :
12 mai 2020, 08:58
la fete est fini !!!! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

c'est à la fin de la foire qu'on compte les bouses !!! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

quand le crédit est gratuit , c'est que le produit est CHER , c'est pas compliqué !!!

en 1995 , j'ai emprunté à 10. 25 % !!! sur 20 ans !! et oui les gars !!! c'était les taux en vigueur !!! :idea: :idea: :oops: :oops:

en franc constant , j'ai fait une PV monstrueuse !! mais je m'en fous ; je vends pas :?: :?:

la chute de l'immo , va durer entre 5 et 7 ans !!! :shock: :shock:
Oui, mais eu EUROS constants ? Ben... ça fait 7 fois moins ! Pas trop déçue ? Ok :arrow:

Avatar du membre
maud lepage 75
Messages : 677
Enregistré le : 31 août 2011, 20:35
Localisation : paris

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#25 Message par maud lepage 75 » 12 mai 2020, 10:05

Blangar1 a écrit :
12 mai 2020, 09:59
maud lepage 75 a écrit :
12 mai 2020, 08:58
la fete est fini !!!! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

c'est à la fin de la foire qu'on compte les bouses !!! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

quand le crédit est gratuit , c'est que le produit est CHER , c'est pas compliqué !!!

en 1995 , j'ai emprunté à 10. 25 % !!! sur 20 ans !! et oui les gars !!! c'était les taux en vigueur !!! :idea: :idea: :oops: :oops:

en franc constant , j'ai fait une PV monstrueuse !! mais je m'en fous ; je vends pas :?: :?:

la chute de l'immo , va durer entre 5 et 7 ans !!! :shock: :shock:
Oui, mais eu EUROS constants ? Ben... ça fait 7 fois moins ! Pas trop déçue ? Ok :arrow:
arrête de raconter n'importe quoi ; j'ai fait du 6 fois la mise en brut soit en NET du 4 fois la mise !!!! à la caisse d'epargne ou en bourse , je suis pas sur que j'aurais fait mieux !!!! le niveau des " EXPERTS " du forum , c'est vraiment bas !!!!! :mrgreen: :mrgreen:

Cagou780
Messages : 1123
Enregistré le : 19 mars 2020, 05:01

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#26 Message par Cagou780 » 12 mai 2020, 10:15

Romario a écrit :
12 mai 2020, 08:26
Romario a écrit :
11 mai 2020, 10:30
Je ne dis pas qu'il n'y a pas de hausse sensible des taux (pour te dire, j'ai même du mal à comprendre comment les banques ont pu valider des crédits immobiliers pendant le confinement), je dis que pour le moment, ce n'est pas encore bien clairement établi.
Hausse des taux mais aussi vigilance accrue sur la situation professionnelle des emprunteurs, le secteur d’activité dans lequel ils travaillent, la valorisation du bien et l’épargne après projet.

Moi aussi j'ai du mal à comprendre comment un banquier peut filer du fric dans un tel boxon et avec un tel niveau d'incertitude. J'ai peut être l'esprit mal tourné mais je pense que la validation de certaines demandes de crédits pendant le confinement a plutôt été faite façon "rangement verticale" ou demande de précisions.
On va voir ça lorsque les avant contrats des notaires vont se transformer en ventes effectives. Ou pas. Sachant que ça pourra aussi venir de la rétractation des acheteurs.

Nouveau stephanois
-+
-+
Messages : 2264
Enregistré le : 09 mars 2013, 23:44

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#27 Message par Nouveau stephanois » 12 mai 2020, 10:27

Rien de palpable chez nous: on nous laisse emprunter à 110% si on veut. Bon, on ne parle que de 250k...

Avatar du membre
amalricu
-++
-++
Messages : 3518
Enregistré le : 16 juin 2005, 17:11

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#28 Message par amalricu » 12 mai 2020, 15:38

Le courtier en prêts immobiliers Cafpi appelle à agir sans tarder pour redonner aux banques les moyens de financer les projets immobiliers des particuliers...

Conscient que la reprise du marché immobilier va être entravée par la crainte des Français de se déplacer et par des conditions d'accès au crédit de plus en plus difficiles, le courtier en prêts immobiliers Cafpi, comme la plupart de ses confrères, appelle à prendre des mesures immédiates afin de redonner aux banques les moyens de financer les projets immobiliers des particuliers. CAFPI témoigne d'ailleurs d'un accroissement qualifié de « considérable » des refus de financements.

Le directeur général adjoint de Cafpi, Philippe Taboret, invite tout d'abord à abandonner les recommandations du HCSF qui poussent les banques à rejeter de trop nombreux dossiers. Ces recommandations de l'autorité de régulation qui font grand bruit depuis le début de l'année, en particulier celle consistant à ne plus dépasser un taux d'endettement de 33%, sont en effet appliquées à la lettre par la plupart des banques. Rares sont celles à continuer à prendre en compte le reste à vivre qui permet pourtant à un ménage de dépasser ce taux de 33% s

Philippe Taboret demande aussi à réformer les règles de calcul du taux d'usure, qui excluent des candidats solvables de l'accession à la propriété. Cette demande est maintenant récurrente car cela fait longtemps que cette méthode de calcul du taux d'usure (le taux au-dessus duquel une banque n'a pas le droit de prêter) ne sont plus adaptées et les choses se sont encore empirées ces derniers mois. :mrgreen:

Nul doute que le gouvernement devra consacrer au secteur du logement, très fortement contributeur à l'emploi et aux recettes fiscales, un plan de relance adapté pour l'an prochain. Le DG adjoint de Cafpi estime qu'un effort supplémentaire pour aider l'accession à la propriété serait le bienvenu, d'autant que les taux d'emprunt sont déjà assez significativement remontés. « Pour 2021, nous demandons au gouvernement d'intégrer dans la préparation du Projet de Loi de Finances 2021 l'élargissement des conditions d'éligibilité au PTZ, tant dans le neuf que dans l'ancien, afin qu'il soit accessible au plus grand nombre. Nous demandons également un retour de l'APL Accession pour permettre l'accession à la propriété des profils les plus fragiles ».
Tant de philanthropie, c'est magnifique :mrgreen:

Source : orange.fr
Modifié en dernier par amalricu le 12 mai 2020, 15:58, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Romario
~~+
~~+
Messages : 7833
Enregistré le : 27 juil. 2006, 21:25
Localisation : Lyon

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#29 Message par Romario » 12 mai 2020, 15:55

amalricu a écrit :
12 mai 2020, 15:38
abandonner les recommandations du HCSF
C'est sûr que le moment est opportun pour abandonner des recommandations préventives qui ont d'ailleurs été édictées à une période bien moins incertaine :mrgreen:
Courtier, c'est un beau métier.
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. (T. Jefferson)

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 10472
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#30 Message par optimus maximus » 12 mai 2020, 16:09

amalricu a écrit :
12 mai 2020, 15:38
Le courtier en prêts immobiliers Cafpi appelle à agir sans tarder pour redonner aux banques les moyens de financer les projets immobiliers des particuliers...

Conscient que la reprise du marché immobilier va être entravée par la crainte des Français de se déplacer et par des conditions d'accès au crédit de plus en plus difficiles, le courtier en prêts immobiliers Cafpi, comme la plupart de ses confrères, appelle à prendre des mesures immédiates afin de redonner aux banques les moyens de financer les projets immobiliers des particuliers. CAFPI témoigne d'ailleurs d'un accroissement qualifié de « considérable » des refus de financements.

Le directeur général adjoint de Cafpi, Philippe Taboret, invite tout d'abord à abandonner les recommandations du HCSF qui poussent les banques à rejeter de trop nombreux dossiers. Ces recommandations de l'autorité de régulation qui font grand bruit depuis le début de l'année, en particulier celle consistant à ne plus dépasser un taux d'endettement de 33%, sont en effet appliquées à la lettre par la plupart des banques. Rares sont celles à continuer à prendre en compte le reste à vivre qui permet pourtant à un ménage de dépasser ce taux de 33% s

Philippe Taboret demande aussi à réformer les règles de calcul du taux d'usure, qui excluent des candidats solvables de l'accession à la propriété. Cette demande est maintenant récurrente car cela fait longtemps que cette méthode de calcul du taux d'usure (le taux au-dessus duquel une banque n'a pas le droit de prêter) ne sont plus adaptées et les choses se sont encore empirées ces derniers mois. :mrgreen:

Nul doute que le gouvernement devra consacrer au secteur du logement, très fortement contributeur à l'emploi et aux recettes fiscales, un plan de relance adapté pour l'an prochain. Le DG adjoint de Cafpi estime qu'un effort supplémentaire pour aider l'accession à la propriété serait le bienvenu, d'autant que les taux d'emprunt sont déjà assez significativement remontés. « Pour 2021, nous demandons au gouvernement d'intégrer dans la préparation du Projet de Loi de Finances 2021 l'élargissement des conditions d'éligibilité au PTZ, tant dans le neuf que dans l'ancien, afin qu'il soit accessible au plus grand nombre. Nous demandons également un retour de l'APL Accession pour permettre l'accession à la propriété des profils les plus fragiles ».
Tant de philanthropie, c'est magnifique :mrgreen:

Source : orange.fr
Ça devrait être l'hymne du secteur :

Korn
-+
-+
Messages : 1746
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#31 Message par Korn » 12 mai 2020, 16:27

"CAFPI témoigne d'ailleurs d'un accroissement qualifié de « considérable » des refus de financements. "

On peut la faire à l'envers, les accords de financements étaient considérables les dernières années.

Back to reality

Avatar du membre
Romario
~~+
~~+
Messages : 7833
Enregistré le : 27 juil. 2006, 21:25
Localisation : Lyon

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#32 Message par Romario » 12 mai 2020, 16:37

Un nombre considérable de refus ... qu'il donne des chiffres vérifiables.

Sur le forum hardware.fr, il y a un topic sur les prêts immobiliers, il ne me semble pas avoir lu de post évoquant un quelconque refus.
Ceci dit, ce forum n'est pas représentatif de la population.
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. (T. Jefferson)

Korn
-+
-+
Messages : 1746
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#33 Message par Korn » 12 mai 2020, 16:54

Romario a écrit :
12 mai 2020, 16:37
Un nombre considérable de refus ... qu'il donne des chiffres vérifiables.

Sur le forum hardware.fr, il y a un topic sur les prêts immobiliers, il ne me semble pas avoir lu de post évoquant un quelconque refus.
Ceci dit, ce forum n'est pas représentatif de la population.
Aucun forum ne l'est.

Mais, il n'est de toute façon pas incensé d'imaginer que les banques fassent leur métier en excluant de facto des profils sans grand apport et qui évoluent dans des secteurs impactés par la crise. Ca en fait du monde...

Le métier d'une banque est de prêter de l'argent en s'assurant qu'il revienne, je pense que cette notion a été perdue de vue.

Avatar du membre
amalricu
-++
-++
Messages : 3518
Enregistré le : 16 juin 2005, 17:11

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#34 Message par amalricu » 12 mai 2020, 17:10

Korn a écrit :
12 mai 2020, 16:54
Romario a écrit :
12 mai 2020, 16:37
Un nombre considérable de refus ... qu'il donne des chiffres vérifiables.

Sur le forum hardware.fr, il y a un topic sur les prêts immobiliers, il ne me semble pas avoir lu de post évoquant un quelconque refus.
Ceci dit, ce forum n'est pas représentatif de la population.
Aucun forum ne l'est.

Mais, il n'est de toute façon pas incensé d'imaginer que les banques fassent leur métier en excluant de facto des profils sans grand apport et qui évoluent dans des secteurs impactés par la crise. Ca en fait du monde...

Le métier d'une banque est de prêter de l'argent en s'assurant qu'il revienne, je pense que cette notion a été perdue de vue.
Un conseiller bancaire qui accumule les défauts de crédit de ses clients prend la porte.

Avatar du membre
Romario
~~+
~~+
Messages : 7833
Enregistré le : 27 juil. 2006, 21:25
Localisation : Lyon

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#35 Message par Romario » 12 mai 2020, 17:41

Korn a écrit :
12 mai 2020, 16:54
Romario a écrit :
12 mai 2020, 16:37
Un nombre considérable de refus ... qu'il donne des chiffres vérifiables.

Sur le forum hardware.fr, il y a un topic sur les prêts immobiliers, il ne me semble pas avoir lu de post évoquant un quelconque refus.
Ceci dit, ce forum n'est pas représentatif de la population.
Aucun forum ne l'est.

Mais, il n'est de toute façon pas incensé d'imaginer que les banques fassent leur métier en excluant de facto des profils sans grand apport et qui évoluent dans des secteurs impactés par la crise. Ca en fait du monde...

Le métier d'une banque est de prêter de l'argent en s'assurant qu'il revienne, je pense que cette notion a été perdue de vue.
C'est pour ça que je précisais que ce forum n'était pas représentatif (la grande majorité des posts que j'ai lus concernent des bons, voire très bons profils).

Sur d'autres forums, je ne sais pas ; je laisse à d'autres personnes la charge d'aller lire doctissimo and co. c'est trop éprouvant pour moi :mrgreen:
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. (T. Jefferson)

Gonzalo
Messages : 340
Enregistré le : 19 juin 2016, 11:05

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#36 Message par Gonzalo » 12 mai 2020, 18:15

En Espagne il y a eu une tendance surnommée "el tapayogurismo". Ses acolytes avaient l'intention d'acheter un appart contre des couvercles de yaourt. Autant dire qu'ils attendent toujours pour rentrer dans l'immobilier. :lol:

Sinon en France, tout ce que j'espère c'est une correction des prix qui me permette d'accession au taudis de mes rêves dans un quartier pourri du 93. Pas sûr que cela arrive malgré la remontée des taux :x Et à quoi bon d'avoir une baisse si je ne peux pas emprunter ?
Modifié en dernier par Gonzalo le 12 mai 2020, 18:27, modifié 1 fois.

Gonzalo
Messages : 340
Enregistré le : 19 juin 2016, 11:05

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#37 Message par Gonzalo » 12 mai 2020, 18:19

Blangar1 a écrit :
11 mai 2020, 22:55
Ce matin, 11 mai, je suis allé visiter un appartement dans le 5ème.
Dans la discussion avec la négociatrice (d'un Notaire), voici ce qu'elle nous a dit, pratiquement mot à mot :"Les banques ont vraiment resserré l'offre de crédit, et même pour les personnes qui apportent 80 à 90% de l'ensemble du budget, nous leur demandons comment elles vont financer la totalité, pour que le dossier aille au bout"
Je pense que le serrage de vis n'est pas une vue de l'esprit.

Un peu dans la même veine, dans la série "votre argent m'intéresse", avez-vous lu qu'un article de loi passé le 6 mai (carrément sous les radars hein...) stipule qu'à compter du 1er septembre 2020, les détenteurs d'un coffre-fort dans un établissement bancaire devront en faire la déclaration au fisc.

A mon sens, le step suivant est relatif au contenu dudit coffre :mrgreen:
Si on me disait ça, je n'hésiterais pas à ne pas acheter...

Gonzalo
Messages : 340
Enregistré le : 19 juin 2016, 11:05

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#38 Message par Gonzalo » 12 mai 2020, 18:26

Quid du fond allocation long terme de Spirica ? J'y avais mis quelques économies de ma femme. C'est sûr qu'elle me laissera plus jouer avec ses thunes... :x

Korn
-+
-+
Messages : 1746
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#39 Message par Korn » 12 mai 2020, 19:07

amalricu a écrit :
12 mai 2020, 17:10
Korn a écrit :
12 mai 2020, 16:54
Romario a écrit :
12 mai 2020, 16:37
Un nombre considérable de refus ... qu'il donne des chiffres vérifiables.

Sur le forum hardware.fr, il y a un topic sur les prêts immobiliers, il ne me semble pas avoir lu de post évoquant un quelconque refus.
Ceci dit, ce forum n'est pas représentatif de la population.
Aucun forum ne l'est.

Mais, il n'est de toute façon pas incensé d'imaginer que les banques fassent leur métier en excluant de facto des profils sans grand apport et qui évoluent dans des secteurs impactés par la crise. Ca en fait du monde...

Le métier d'une banque est de prêter de l'argent en s'assurant qu'il revienne, je pense que cette notion a été perdue de vue.
Un conseiller bancaire qui accumule les défauts de crédit de ses clients prend la porte.
Ils n'ont plus aucun pouvoir de decision. Même un directeur d'agence à une "autonomie" Très limitée en la matière.

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 30743
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#40 Message par Gpzzzz » 12 mai 2020, 19:15

Korn a écrit :
12 mai 2020, 19:07
amalricu a écrit :
12 mai 2020, 17:10
Korn a écrit :
12 mai 2020, 16:54
Romario a écrit :
12 mai 2020, 16:37
Un nombre considérable de refus ... qu'il donne des chiffres vérifiables.

Sur le forum hardware.fr, il y a un topic sur les prêts immobiliers, il ne me semble pas avoir lu de post évoquant un quelconque refus.
Ceci dit, ce forum n'est pas représentatif de la population.
Aucun forum ne l'est.

Mais, il n'est de toute façon pas incensé d'imaginer que les banques fassent leur métier en excluant de facto des profils sans grand apport et qui évoluent dans des secteurs impactés par la crise. Ca en fait du monde...

Le métier d'une banque est de prêter de l'argent en s'assurant qu'il revienne, je pense que cette notion a été perdue de vue.
Un conseiller bancaire qui accumule les défauts de crédit de ses clients prend la porte.
Ils n'ont plus aucun pouvoir de decision. Même un directeur d'agence à une "autonomie" Très limitée en la matière.
D un autre côté les CoFi d aujourd'hui ils sont aussi agent d accueil dans l agence a tour de rôle.. le métier a évolué.. en mal..
Hors bonus ils doivent tous être entre 20 et 30ke brut..
On a affaire a des petites mains..

Avatar du membre
amalricu
-++
-++
Messages : 3518
Enregistré le : 16 juin 2005, 17:11

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#41 Message par amalricu » 12 mai 2020, 19:19

Mon frère qui bosse dans la banque m'a parlé d'un collègue qui avait eu des problèmes suite à des impairs de clients endettés.

Cagou780
Messages : 1123
Enregistré le : 19 mars 2020, 05:01

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#42 Message par Cagou780 » 12 mai 2020, 20:50

Romario a écrit :
12 mai 2020, 16:37
Un nombre considérable de refus ... qu'il donne des chiffres vérifiables.

Sur le forum hardware.fr, il y a un topic sur les prêts immobiliers, il ne me semble pas avoir lu de post évoquant un quelconque refus.
Ceci dit, ce forum n'est pas représentatif de la population.

"Considérable" ? ça doit faire un ou deux. Maxi. Voire moins.
C'est vrai que le forum hardware.fr s'y connait mieux que le courtier en prêts immobiliers Cafpi. C'est important de bien choisir ces sources.

Avatar du membre
Romario
~~+
~~+
Messages : 7833
Enregistré le : 27 juil. 2006, 21:25
Localisation : Lyon

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#43 Message par Romario » 12 mai 2020, 20:59

Cagou780 a écrit :
12 mai 2020, 20:50
Romario a écrit :
12 mai 2020, 16:37
Un nombre considérable de refus ... qu'il donne des chiffres vérifiables.

Sur le forum hardware.fr, il y a un topic sur les prêts immobiliers, il ne me semble pas avoir lu de post évoquant un quelconque refus.
Ceci dit, ce forum n'est pas représentatif de la population.

"Considérable" ? ça doit faire un ou deux. Maxi. Voire moins.
C'est vrai que le forum hardware.fr s'y connait mieux que le courtier en prêts immobiliers Cafpi. C'est important de bien choisir ces sources.
il est surtout vrai que les forumeurs n'ont aucun intérêt à mentir, eux.

Les courtiers, en revanche, font du lobbying, comme d'autres corporations.
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. (T. Jefferson)

Cagou780
Messages : 1123
Enregistré le : 19 mars 2020, 05:01

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#44 Message par Cagou780 » 12 mai 2020, 21:14

Romario a écrit :
12 mai 2020, 20:59
Cagou780 a écrit :
12 mai 2020, 20:50
Romario a écrit :
12 mai 2020, 16:37
Un nombre considérable de refus ... qu'il donne des chiffres vérifiables.

Sur le forum hardware.fr, il y a un topic sur les prêts immobiliers, il ne me semble pas avoir lu de post évoquant un quelconque refus.
Ceci dit, ce forum n'est pas représentatif de la population.

"Considérable" ? ça doit faire un ou deux. Maxi. Voire moins.
C'est vrai que le forum hardware.fr s'y connait mieux que le courtier en prêts immobiliers Cafpi. C'est important de bien choisir ces sources.
il est surtout vrai que les forumeurs n'ont aucun intérêt à mentir, eux.

Les courtiers, en revanche, font du lobbying, comme d'autres corporations.
Un mec qui vend du crédit immo ferait du lobbying en disant que le marché du crédit immo se porte mal...
Cagou780 a écrit :
11 mai 2020, 22:38
On ne peut pas écarter la possibilité qu'ils (ces *nculés de baissiers qui ont pris le contrôle du net) manipulent les résultats pour faire croire que le crédit se resserre alors qu'il n'en est rien. Ils sont malins.
Ils sont malins ils sont partout. Peut être qu'ils ont remplacé le personnel de CAFPI après les avoir mis dans une fosse commune.

Avatar du membre
Romario
~~+
~~+
Messages : 7833
Enregistré le : 27 juil. 2006, 21:25
Localisation : Lyon

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#45 Message par Romario » 12 mai 2020, 21:24

Cagou780 a écrit :
12 mai 2020, 21:14
Un mec qui vend du crédit immo ferait du lobbying en disant que le marché du crédit immo se porte mal...
car il a peur de moins bien gagner sa vie.
Au secours le gouvernement, les banques, faîtes quelque chose, les gentils citoyens ne peuvent plus accéder à leius rêves d'accession à la propriété. Sauvez-les !
Et vous, les rares nantis qui peuvent encore espérer emprunter, vite, empruntez avant que les banques ne changent d'avis !
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. (T. Jefferson)

Ben92
-++
-++
Messages : 4263
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#46 Message par Ben92 » 12 mai 2020, 21:31

Romario a écrit :
12 mai 2020, 21:24
Cagou780 a écrit :
12 mai 2020, 21:14
Un mec qui vend du crédit immo ferait du lobbying en disant que le marché du crédit immo se porte mal...
car il a peur de moins bien gagner sa vie.
Au secours le gouvernement, les banques, faîtes quelque chose, le gentils citoyens ne peuvent plus accéder à leius rêves d'accession à la propriété. Sauvez-les !
Si ca devait vraiment mal se passer (ce que je ne crois pas), et bien oui, ils feront quelque chose. Exonération d'impôt sur les intérêts d'emprunts, PTZ, PTZ+, PTZ+++, prime à la casse pour les passoires énergétiques, Pinel+++ pour le neufavec 40% du prix remboursé en reduc d'impôt, etc :lol:

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 10472
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#47 Message par optimus maximus » 12 mai 2020, 21:41

Ben92 a écrit :
12 mai 2020, 21:31
Romario a écrit :
12 mai 2020, 21:24
Cagou780 a écrit :
12 mai 2020, 21:14
Un mec qui vend du crédit immo ferait du lobbying en disant que le marché du crédit immo se porte mal...
car il a peur de moins bien gagner sa vie.
Au secours le gouvernement, les banques, faîtes quelque chose, le gentils citoyens ne peuvent plus accéder à leius rêves d'accession à la propriété. Sauvez-les !
Si ca devait vraiment mal se passer (ce que je ne crois pas), et bien oui, ils feront quelque chose. Exonération d'impôt sur les intérêts d'emprunts, PTZ, PTZ+, PTZ+++, prime à la casse pour les passoires énergétiques, Pinel+++ pour le neufavec 40% du prix remboursé en reduc d'impôt, etc :lol:
Avec quel argent ?

Ben92
-++
-++
Messages : 4263
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#48 Message par Ben92 » 12 mai 2020, 21:43

optimus maximus a écrit :
12 mai 2020, 21:41
Avec quel argent ?
Avec l'argent levé par l'emprunt, comme d'hab.
Mais relancer le marché immo à grand frais ça ne revient pas si cher car ça rapporte de la TVA, des charges sociales, de l'IS, du chômage à payer en moins.

Cagou780
Messages : 1123
Enregistré le : 19 mars 2020, 05:01

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#49 Message par Cagou780 » 12 mai 2020, 23:20

Ben92 a écrit :
12 mai 2020, 21:43
optimus maximus a écrit :
12 mai 2020, 21:41
Avec quel argent ?
Avec l'argent levé par l'emprunt, comme d'hab.
Mais relancer le marché immo à grand frais ça ne revient pas si cher car ça rapporte de la TVA, des charges sociales, de l'IS, du chômage à payer en moins.
Le gouvernement ne va pas remplacer les banques qui ne font plus de crédit. Il va déjà être occupé en priorité à les sauver.
https://www.sudouest.fr/2020/05/12/les- ... 56-705.php

A sauver aussi la construction auto, l'agriculture, le tourisme, l'aérien, les resto, la culture, le petit commerce,...

L'immobilier a vécu déconnecté de la réalité à coup de crédits. Dans une moindre mesure on va vivre ce que les states ont vécu avec les subprimes (et ce qu'ils vont probablement revivre): on a laissé artificiellement les prix montés en distribuant du crédit trop facilement. Pendant la crise de 2008 le sauvetage des banques était la priorité, pas celles des ménages. Les Grecs peuvent en témoigner. Là on est entrain de vivre une crise encore pire.

Et puis si tu as la possibilité d'acheter un bien immobilier demain, si t'as un brin de jugeote, tu te doutes que les prix vont bouger.

Ben92
-++
-++
Messages : 4263
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#50 Message par Ben92 » 13 mai 2020, 00:09

Cagou780 a écrit :
12 mai 2020, 23:20
Et puis si tu as la possibilité d'acheter un bien immobilier demain, si t'as un brin de jugeote, tu te doutes que les prix vont bouger.
Tout à fait, avec les centaines de milliards de création monétaire les prix risquent d'augmenter.

Répondre